LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alain Soral franchement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:11

Manuel de la Paz a écrit:
J'ose une question :
Pourquoi veut-tu qu'il en soit autrement?
Observe donc la nature, naissons-nous tous égaux?
Tu sais bien que non.
L'intelligent est celui qui l'accepte.

Ne vous coincer pas dans des constructions intellectuelles chimériques.
Observe et accepte les lois de la nature.

Aller dans le sens de ce que la nature dicte est-ce de l'intelligence ou quelque chose de plus en rapport avec le réflexe, l'instinct ? L'intelligence et les raisonnements qu'elle permet de construire ne sont mis en oeuvre que lorsqu'une situation est problématique car nouvelle ou complexe... Or se laisser glisser lentement sur la base de routines instinctives doit conduire davantage vers le RTT intellectuel. Tu vas dans mon sens lorsque tu qualifies les productions intellectuelles de constructions chimériques... suis-je bête...?! et moi qui allais te poser la question.

Citation :
Et d'abord accepte-toi.

Oui d'accord! Et je vais même plus loin : je mange 5 fruits et légumes par jour et je ne monte pas dans la voiture d'un inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:13

Underachiever a écrit:

Tu développes l'idée selon laquelle le multimilliardaire Le Pen ne remettrait pas en cause ses biens pour participer à l'émancipation des ouvriers. Déjà en oeuvrant à l'intérieur d'un parti il n'y aucune raison pour qu'il investisse ses deniers personnels dans la bataille... Là où ta vision me semble égalitariste c'est que tu suggères que le combat en faveur des ouvriers implique que Le Pen (et toute la catégorie des nantis) se déleste d'une partie de sa fortune jusqu'à ce que celle-ci atteigne le niveau de celle d'un ouvrier... pour être crédible ou je ne sais quoi. Une société peut être équitable en dépit de disparités financières.

A ce moment la coment defini tu l'egalite ?

Underachiever a écrit:

J'en sais rien... mais j'ai vu certains prolétaires s'élever dans la hiérarchie sociale, s'embourgeoiser et trahir les leurs...

M'en parle pas....

Underachiever a écrit:
jusqu'à parvenir à la conclusion que dans le système tel qu'il fonctionne ce sont les ouvriers qui dérouillent le plus... pourquoi pas? On voit bien des jeunes militants PCF, LCR ou autres trahir leurs parents et grands parents ouvriers en votant par trangressive ignorance pour ces partis convertis pour leur survie à l'ultra-libéralisme économique qui met en déloyale concurrence papa et maman face au petit enfant chinois... Dans ces conditions la transgression pourrait aussi atteindre le riche...

Il est marrant de noter que la transgression va presque toujours du meme coter !
Revenir en haut Aller en bas
Sebsebforce
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 557
Age : 45
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:22

[quote="Manuel de la Paz"


Et bien je pense que tu touche la le noeud du problème.
Pour moi, tu cherches une solution qui n'existe pas.
J'ose une question :
Pourquoi veut-tu qu'il en soit autrement?
Observe donc la nature, naissons-nous tous égaux?
Tu sais bien que non.
L'intelligent est celui qui l'accepte.
Ne vous coincer pas dans des constructions intellectuelles chimériques.
Observe et accepte les lois de la nature.
Et d'abord accepte-toi.
J’aime quand Nabe dit qu’il n’y a rien de plus artificiel que l’ « humanisme » a la Farnçaise.[/quote]


J'aime bien ce que tu dis.
Pour répondre plus généralement à Nico, certes l'Histoire est imparfaite et ô combien critiquable, mais ce que beaucoup ici reprochent au système, c'est ce comportement anti-démocratique, stérile et immobile qui nous dit qu'il n'y a rien de mieux que l'ultra-libéralisme, que changer=danger, alors même qu'on nous demande sans cesse de nous adapter au monde choisi par quelques milliardaires. Le Pen a côté, c'est un petit joueur, certes, mais il a au moins le mérite de l'alternative, et proposer un projet qui tient debout. Après, qui peut dire si ca marchera ou non? Au moins, il faut s'engager sur une voie, plutôt que faire du sur place, ce qui a court terme peut-être payant, mais à long terme, perdra tout le monde.
Quant à l'idée de dictature ou régime autoritaire, cela ne me fait pas plus peur que l'Etat policier de droite, ou interventionniste de gauche, blanc-bonnet et bonnet-blanc, qui ne roule visiblement pas pour la population. Alors, où elle est la démocratie actuellement? Si on ne peut pas compter sur une démocratie qui fonctionne dans les règles, alors, oui, on ne fait d'omelettes sans casser des oeufs. C'est peut-être pas l'idéal, mais être réaliste, c'est faire avec ce que l'on nous laisse, ce qui reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:22

Manuel de la Paz a écrit:

Et bien je pense que tu touche la le noeud du problème.
Pour moi, tu cherches une solution qui n'existe pas.
J'ose une question :
Pourquoi veut-tu qu'il en soit autrement?
Observe donc la nature, naissons-nous tous égaux?
Tu sais bien que non.
L'intelligent est celui qui l'accepte.
Ne vous coincer pas dans des constructions intellectuelles chimériques.
Observe et accepte les lois de la nature.
Et d'abord accepte-toi.
J’aime quand Nabe dit qu’il n’y a rien de plus artificiel que l’ « humanisme » a la Farnçaise.

Tu devoile ton vrai visage !!!!

Alors tu crois en l'hegemonie d'une race superieur qui serait venu sur terre afin de reduire en esclavage le reste de la population... Joyeux programme

Pour mettre interesser a l'esoterisme nazi, tu crois donc etre un hyperboreen, cet etre venu de la borée, ile grecque, qui serait croisé entre un humain et les etres invisibles de cette ile qui habiterait dans les grottes ?

Tu ne crois pas au Darwinisme je suppose...

Et bien sache que pour en revenir au message initial, l'experience nous a montré que les gens qui defendait cette these s'en foutait royalement.

Hitler a bien voulu "pactiser" avec les juifs les plus riches, interesse au denommé Joanovici qui collaborait avec la gestapo. Et que comme je le disais au debut les premiers detenus des camps de concentration furent de magnifiques aryens purent souches qui n'avaient comme defaut que de celui de s'opposer à Hitler...

Je suis que si tu t'interesse a l'histoire des services secrets sous le franquisme tu serais surpris de voir qui les services secrets espagnols ont soutenus, aidés et financés...

Sinon qui sont les etres dignes de faire partie de la race des seigneurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:28

Sebsebforce a écrit:
monde choisi par quelques milliardaires. Le Pen a côté, c'est un petit joueur, certes, mais il a au moins le mérite de l'alternative, et proposer un projet qui tient debout.

Petit joueur ou maillon indispensable qui permet de canaliser les protestations contre le modele economique dominant ?
Revenir en haut Aller en bas
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:33

Manuel de la Paz a écrit:
ajax a écrit:
Manuel de la Paz a écrit:
Pourquoi n, ai-je jamais vu un message se terminant pas Vive la France! ???

Parce que c'est ridicule !

Non ce n'est pas ridicule,
certain de tes ancetres sont mort pour toi en prononcant ces mots.
Ont vous as appris a vous detestez.

Et toi on ne t'a pas appris à écrire.


Citation :
Soral est en train de bâtir un groupe de pensée et d'action basé sur sa pensée : "égalité et réconciliation" qui lui permettra de voler de ses propres ailes après avoir tenté d'inspirer le menhir.

Croyez-vous au destin politique en solo du sieur Soral ?
M'étonnerait qu'il ait envie de trop s'exposer.
Il continuera à inspirer la menhirette m'est avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:43

ben a écrit:

Ne pas attaquer le capitalisme mondial de front ! Mais les travailleurs sont pourtant bien plus nombreux que les capitalistes !
Oui mais ils se battent avec des canifs face aux capitalistes qui ont la bombe atomique.

Le nombre ne suffit plus. Le capital est mobile et deshumanisé, je t'invite à lire aussi cet article : http://lasentinelle.123.fr//news/kahn-marianne-barbarie-neocapitaliste.html


ben a écrit:

Au contraire le message aura d'autant plus d'envergure si il s'adresse à tous les travailleurs du monde non ?

Comment voudrait tu sensibliser un Chinois en lui disant vos bas salaires nous piquent nos emplois ?

Ne vaudrait il pas mieux lui dire luttons ensemble contre le grand capital ?
Mais la nation ce n'est pas un concept fermé. C'est un internationalisme puissant. L' altermondialisme c'est avant tout utiliser les armes du néocapitalisme, le laisser nous piller et le laisser opprimer les autres peuples. Les Bové sont des idiots utiles au système néocapitaliste. A chasser plusieurs lièvres à la fois, ils n'en attrapent aucun.

Le prolétaire chinois ou indien n'est pas mon ennemi. Mon ennemi c'est son patron et son actionnaire. Je lutte contre lui et pour cette lutte, j'utilise toutes les armes possibles. Il veut la mondialisation et le communautarisme, très bien, je lui réponds par la nation et la république. Il repose sur l'absence de barrières douanières, j'en mets. Il tue notre protection sociale en jouant avec l'absence de social en Chine, je lui interdis de me vendre des produits sans étiquette "protection sociale". C'est en prenant le capitaliste déshumanisé à la gorge que j'arriverais à sauver l'autre.


ben a écrit:

N'as tu pas peur que la nation servent de pretexte aux riches afin de dire le probleme ce n'est pas nous mais les autres ?
Un prétexte n'est pas une arme. La nation est MON arme. Réfléchis, si les capitalistes ont toujours cherché à casser la nation, c'est parce qu'elle les dérange.....

ben a écrit:

La je ne suis pas tout à fait d'accord. La nation est peut etre un rempart contre le communautarisme au sein de la nation mais elle est au contraire un renforcement de celui-ci au niveau mondial !
C'est complètement faux. La nation n'est pas une communautarisation. C'est une régulation.

Il faut absolument sortir de la vision ethniciste Bismarckienne. La nation n'est rien d'autre que le vivre ensemble. Le supra national européen du traité de Rome était dans cet esprit. On lui a substitué le post-nationalisme des traités suivants qui a conduit à cette déshumanisation de l'Europe contre laquelle il faut combattre absolument. Regarde à quelle vitesse l'Italie, le Portugal et l'Espagne sont revenues dans le rang. Regarde à quelle lenteur la Tchéquie ou la Hongrie sont en train de faire le même chemin. Cela devrait te vacciner contre le post-national et le mondialisme inspiré par le néocapitalisme.

Regarde également le panarabisme des années 60. Quand ils ont créé cette valeur universaliste, leur premier truc a été de renforcer les nations et s'inscrire dans la vision universaliste laique. Car, comme le dit Debray, il ne peut y avoir de laïcité (sous quelque forme que ce soit) sans constitution ex-nihilo, d'un nouveau sacré. Notre sacré à nous, c'est la République et la Nation. L'anti-nationalisme américain, le communautarisme de l'oumma visent à substituer notre sacré, notre combat égalitaire et libertaire, par une transcendance qui est hostile aux classes et à la lutte des classes.

ben a écrit:

Comme je te le disais pour la PAC, c'etait plus la forme que la PAC réellemnt qui m'interessait, est ce que des dirigeants politiques auraient le cran de dire : oui nous avons tro pde privileges, il faut un monde plus juste.
La PAC est une abbération capitaliste. Je te le répète. Si les capitalistes la protègent, il y a une bonne raison.

ben a écrit:

Quant tu vois que Bush diasait apres Kyoto : "le niveau de vie des americains n'est pas negociable !" Si c'est ça la nation... Un manque total d'objectivite !!
Bush n'est pas un nationaliste, c'est un patriotard. C'est même l'opposé du nationaliste. Les Etats Unis ne sont pas une nation au sens renanien parce que leur transcendance relève du spirituel, in god we trust. La nation apporte son sacré avec elle. Bush est à ce point antinationaliste qu'il a renié le droit qu'avaient l'Irak et l'Iran d'être une nation pour le seul but de constituer ses monopoles pétroliers. Regarde également les alliés de Bush pour mieux t'en convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:46

ben a écrit:
Alain Soral Alain Soral mais qu’est ce que vous croyez ?!

Vous croyez que le FN va bousculer l’ordre établi ? Que le Front National va s’opposer au grand capital qui broie les hommes, les identités et les nations ? Que le Front National va créer un havre de paix, d’égalité et de justice ? Que le Front National va réconcilier les hommes entre eux, qu’il ne s’abaissera pas contre les grands trusts financier et industriels ?

Mais dans quel monde vous vivez ? La tentation de dire dans les salons d’intellectuels me tente mais vous répondriez sur cette polémique et pas sur le reste de mes arguments...

Mais enfin monsieur Alain Soral, je me demande si nous comprenons les leçons de l’histoire !

Des réductions ad hitlerum de Ben aux apologies franquistes de Manuel, QUID de la stratégie d'Alain Soral ?

Des raccourcis et de la nostalgie en veux-tu en voilà : l'éternelle répétition de l'histoire ?

Choisir une figure paternaliste et virile, pour accompagner l'implosion en cours des grands courants politiques actuels. Et croire que le FN n'y résistera pas lui-même. Oui, c'est anarchiste et désespéré.
Retenir le cadre de l'Union Patriotique, l'ouvrir à tous et s'attirer à nouveau les foudres des nervis quand d'autres sont déjà à vos trousses. Oui, c'est de l'audace.
Ne jamais cesser de veiller à la réunification des classes populaires en soignant sa pédagogie quitte à stigmatiser les classes adversaires.
S'allier les damnés du système par refus de l'ideologie victimaire et faire l'apologie du courage.

Enfin, accompagner un parti qui représenterait un électeur sur 10, y agir, s'y faire connaître : c'est de l'opportunisme, voire du clientélisme.
Il en faut aussi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Sebsebforce
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 557
Age : 45
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:50

ben a écrit:
Sebsebforce a écrit:
monde choisi par quelques milliardaires. Le Pen a côté, c'est un petit joueur, certes, mais il a au moins le mérite de l'alternative, et proposer un projet qui tient debout.

Petit joueur ou maillon indispensable qui permet de canaliser les protestations contre le modele economique dominant ?

Je ne sais pas si ce point de vue est juste, ou simplement paranoaïque. Pour toi donc, tout est récupéré par le modèle économique dominant. Il n'y a donc rien à faire, acceptons notre sort. Cette vision provient justement du système dans le but, soit de récupérer la contestation, soit la diaboliser et la marginaliser.
Il n'est pas un "maillon indispensable", car il n'a pas été crée par le système mais instrumentalisé, de manière à tenter de le contrôler, ou de le neutraliser, et à travers lui, la population. A cette dernière de voir plus loin, et toujours de zig-zaguer entre les pièges de la récupération.
Mais il est vrai que peu de gens croyants en la possibilité de changement du système, Le Pen resterait de toute façon minoritaire donc inoffensif. La faute a qui? Le Pen ne deviendrait véritablement dangereux pour le système qu'à partir du moment où une majorité de gens le soutiendrait. A ce petit jeu là , le capitalisme a bien compri qu'il suffisait d'acheter le vote et le silence des électeurs, le tout emballé dans la peur de perdre le peu qu'on leur accorde pour vérouiller l'ensemble.
Tant que les protestations resteront stériles et cachées, les déçus et les frustrés du système mangeront leur chapeau en silence et en souffrance. A ceux qui ont leur place protégée d'être véritablement solidaires des "exclus" et des exploités pour changer le système qui les nourrit quand même. Au lieu de jouer l'humanitarisme raccoleur, aidez-donc les sans-culottes. C'est là qu'on verrait aussi ceux et celles qui en ont, et qui sont véritablement solidaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:51

Manuel de la Paz a écrit:

J’aime quand Nabe dit qu’il n’y a rien de plus artificiel que l’ « humanisme » a la Farnçaise.

Sauf que Nabe a dit une grosse connerie de plus ici parce que l'humanisme n'est
pas un concept français mais plutôt battave (Erasme) ou Teuton. En fait c'est un concept proche des idées de la Réforme, à l'anti-thèse même de la nature catholique de l'esprit français.

ben a écrit:

Alors tu crois en l'hegemonie d'une race superieur qui serait venu sur terre afin de reduire en esclavage le reste de la population... Joyeux programme
[...]
ce n'est pas ce qu'il a dit. Fais attention aux raccourcis. Il est crucial de ne pas tomber dans le piège de l'égalitarisme. La liberté, l'égalité et la fraternité ne sont pas des FAITS mais des COMBATS. Nier le fait égalitariste, ce n'est pas s'acocquiner avec les racialistes à la Gobineau. C'est, au contraire, faire preuve de lucidité.

Pour caricaturer, Eve Angeli ne rentrera jamais à Normale Sup Ulm même avec les meilleurs profs possibles parce qu'elle est bien trop conne. De même, Laurent Fabius n'excitera jamais les midinettes en chaleur parce qu'il est trop laid. Croire que nous sommes tous égaux est une erreur colossale. Finkielkraut précise que l'égalitarisme mène immédiatement au revendicatoire qui est l'anti-thèse même de la collectivité et du collectivisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 17:55

ben a écrit:
A ce moment la coment defini tu l'egalite ?

A la base comme une douce utopie... que l'ultra-libéralisme a transformé en absolue hérésie. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:01

Manuel de la Paz a écrit:
ajax a écrit:
Manuel de la Paz a écrit:
Pourquoi n, ai-je jamais vu un message se terminant pas Vive la France! ???

Parce que c'est ridicule !

Non ce n'est pas ridicule,
certain de tes ancetres sont mort pour toi en prononcant ces mots.
Ont vous as appris a vous detestez.

et c'est respecter ces morts que de banaliser leurs mots en les postant sur un forum internet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:18

ajax a écrit:


Mais la nation ce n'est pas un concept fermé. C'est un internationalisme puissant. L' altermondialisme c'est avant tout utiliser les armes du néocapitalisme, le laisser nous piller et le laisser opprimer les autres peuples. Les Bové sont des idiots utiles au système néocapitaliste. A chasser plusieurs lièvres à la fois, ils n'en attrapent aucun.

Le prolétaire chinois ou indien n'est pas mon ennemi. Mon ennemi c'est son patron et son actionnaire. Je lutte contre lui et pour cette lutte, j'utilise toutes les armes possibles. Il veut la mondialisation et le communautarisme, très bien, je lui réponds par la nation et la république. Il repose sur l'absence de barrières douanières, j'en mets. Il tue notre protection sociale en jouant avec l'absence de social en Chine, je lui interdis de me vendre des produits sans étiquette "protection sociale". C'est en prenant le capitaliste déshumanisé à la gorge que j'arriverais à sauver l'autre.

Stupefaction ! Ce discours est presque le meme tenu à l'extreme gauche !

Marx et Trotsky ne pousse pas à la destruction de la nation, qu'il considere comme un concept bourgeois qui vise a opprimer le peuple, mais à la destruction de cet entite "bidon" que l'on appel nation et qui sert aux riches quant ils sont acculés sur leurs bases et dont ils se detournent lorsqu'ils obtiennent de nouveaux marches.

Lenine et Trotsky ont meme presidés des fronts panrusses...

La politique de ces gens là n'est pas de casser la nation mais de casser les institutions qui font que cette nation est au main des capitalistes...

La dictature du proletariat consiste à casser l'Etat ( en tant qu'entite bourgeoise) pas la nation en tant...

[quote="ajax"]
Un prétexte n'est pas une arme. La nation est MON arme. Réfléchis, si les capitalistes ont toujours cherché à casser la nation, c'est parce qu'elle les dérange.....
[quote="ben"]

Ah bah quand meme les capitalistes qui soutennerent le fascismese disaient ultra nationaux, je vous conseille le livre "fascisme et grand capital" un bijou...

ajax a écrit:

C'est complètement faux. La nation n'est pas une communautarisation. C'est une régulation.

Il faut absolument sortir de la vision ethniciste Bismarckienne. La nation n'est rien d'autre que le vivre ensemble. Le supra national européen du traité de Rome était dans cet esprit. On lui a substitué le post-nationalisme des traités suivants qui a conduit à cette déshumanisation de l'Europe contre laquelle il faut combattre absolument. Regarde à quelle vitesse l'Italie, le Portugal et l'Espagne sont revenues dans le rang. Regarde à quelle lenteur la Tchéquie ou la Hongrie sont en train de faire le même chemin. Cela devrait te vacciner contre le post-national et le mondialisme inspiré par le néocapitalisme.

Regarde également le panarabisme des années 60. Quand ils ont créé cette valeur universaliste, leur premier truc a été de renforcer les nations et s'inscrire dans la vision universaliste laique. Car, comme le dit Debray, il ne peut y avoir de laïcité (sous quelque forme que ce soit) sans constitution ex-nihilo, d'un nouveau sacré. Notre sacré à nous, c'est la République et la Nation. L'anti-nationalisme américain, le communautarisme de l'oumma visent à substituer notre sacré, notre combat égalitaire et libertaire, par une transcendance qui est hostile aux classes et à la lutte des classes.

Et bien oui tous les peuples ont droit à l'autodetermination, qui passe par une nation libre et donc l'independante... Mais ce discours ne venaient pas du FN à l'epoque... OAS quant tu nous tiens
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:21

ajax a écrit:

ce n'est pas ce qu'il a dit. Fais attention aux raccourcis. Il est crucial de ne pas tomber dans le piège de l'égalitarisme. La liberté, l'égalité et la fraternité ne sont pas des FAITS mais des COMBATS. Nier le fait égalitariste, ce n'est pas s'acocquiner avec les racialistes à la Gobineau. C'est, au contraire, faire preuve de lucidité.

Pour caricaturer, Eve Angeli ne rentrera jamais à Normale Sup Ulm même avec les meilleurs profs possibles parce qu'elle est bien trop conne. De même, Laurent Fabius n'excitera jamais les midinettes en chaleur parce qu'il est trop laid. Croire que nous sommes tous égaux est une erreur colossale. Finkielkraut précise que l'égalitarisme mène immédiatement au revendicatoire qui est l'anti-thèse même de la collectivité et du collectivisme.

Quant je dis egalitarisme je dis les memes chances, les memes moyens j'ai pas dis la meme tete, le meme cerveau...

Legalite c'est la possibilite d'avoir droit aux memes choses c'est pas d'etre identique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:23

Sebsebforce a écrit:
[quote="Manuel de la Paz"


Et bien je pense que tu touche la le noeud du problème.
Pour moi, tu cherches une solution qui n'existe pas.
J'ose une question :
Pourquoi veut-tu qu'il en soit autrement?
Observe donc la nature, naissons-nous tous égaux?
Tu sais bien que non.
L'intelligent est celui qui l'accepte.
Ne vous coincer pas dans des constructions intellectuelles chimériques.
Observe et accepte les lois de la nature.
Et d'abord accepte-toi.
J’aime quand Nabe dit qu’il n’y a rien de plus artificiel que l’ « humanisme » a la Farnçaise.


J'aime bien ce que tu dis.
Pour répondre plus généralement à Nico, certes l'Histoire est imparfaite et ô combien critiquable, mais ce que beaucoup ici reprochent au système, c'est ce comportement anti-démocratique, stérile et immobile qui nous dit qu'il n'y a rien de mieux que l'ultra-libéralisme, que changer=danger, alors même qu'on nous demande sans cesse de nous adapter au monde choisi par quelques milliardaires. Le Pen a côté, c'est un petit joueur, certes, mais il a au moins le mérite de l'alternative, et proposer un projet qui tient debout. Après, qui peut dire si ca marchera ou non? Au moins, il faut s'engager sur une voie, plutôt que faire du sur place, ce qui a court terme peut-être payant, mais à long terme, perdra tout le monde.
Quant à l'idée de dictature ou régime autoritaire, cela ne me fait pas plus peur que l'Etat policier de droite, ou interventionniste de gauche, blanc-bonnet et bonnet-blanc, qui ne roule visiblement pas pour la population. Alors, où elle est la démocratie actuellement? Si on ne peut pas compter sur une démocratie qui fonctionne dans les règles, alors, oui, on ne fait d'omelettes sans casser des oeufs. C'est peut-être pas l'idéal, mais être réaliste, c'est faire avec ce que l'on nous laisse, ce qui reste.[/quote]
Tu as tout compris, tu es en avance, tu est plus loin, tu est deja dans l' autre stade de conscience. Continue, les autres suivront.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:25

Sebsebforce a écrit:

Je ne sais pas si ce point de vue est juste, ou simplement paranoaïque. Pour toi donc, tout est récupéré par le modèle économique dominant. Il n'y a donc rien à faire, acceptons notre sort. Cette vision provient justement du système dans le but, soit de récupérer la contestation, soit la diaboliser et la marginaliser.

J'ai pas dis ça. J'ai dis, j'ai juste dit que Le Pen grand revolutionnaire je doute je doute...

Sebsebforce a écrit:

Il n'est pas un "maillon indispensable", car il n'a pas été crée par le système mais instrumentalisé, de manière à tenter de le contrôler, ou de le neutraliser, et à travers lui, la population. A cette dernière de voir plus loin, et toujours de zig-zaguer entre les pièges de la récupération.
Mais il est vrai que peu de gens croyants en la possibilité de changement du système, Le Pen resterait de toute façon minoritaire donc inoffensif. La faute a qui? Le Pen ne deviendrait véritablement dangereux pour le système qu'à partir du moment où une majorité de gens le soutiendrait. A ce petit jeu là , le capitalisme a bien compri qu'il suffisait d'acheter le vote et le silence des électeurs, le tout emballé dans la peur de perdre le peu qu'on leur accorde pour vérouiller l'ensemble.
Tant que les protestations resteront stériles et cachées, les déçus et les frustrés du système mangeront leur chapeau en silence et en souffrance. A ceux qui ont leur place protégée d'être véritablement solidaires des "exclus" et des exploités pour changer le système qui les nourrit quand même. Au lieu de jouer l'humanitarisme raccoleur, aidez-donc les sans-culottes. C'est là qu'on verrait aussi ceux et celles qui en ont, et qui sont véritablement solidaires.

Peut etre que Le Pen fait des scores, enchaines les alliances justement parce qu'il n'est pas un danger pour le capitalisme...

Le probleme c'est que je ne suis pas sur que les sans culottes se retrouvent dans le costard de Le Pen...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:27

Underachiever a écrit:

A la base comme une douce utopie... que l'ultra-libéralisme a transformé en absolue hérésie. Wink

c'est une definition qui fait face à une reaction...

Je ne te demande pas ce quelle est devenu mais ce qu'elle represente pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:37

ben a écrit:
Manuel de la Paz a écrit:

Et bien je pense que tu touche la le noeud du problème.
Pour moi, tu cherches une solution qui n'existe pas.
J'ose une question :
Pourquoi veut-tu qu'il en soit autrement?
Observe donc la nature, naissons-nous tous égaux?
Tu sais bien que non.
L'intelligent est celui qui l'accepte.
Ne vous coincer pas dans des constructions intellectuelles chimériques.
Observe et accepte les lois de la nature.
Et d'abord accepte-toi.
J’aime quand Nabe dit qu’il n’y a rien de plus artificiel que l’ « humanisme » a la Farnçaise.

Tu devoile ton vrai visage !!!!

Alors tu crois en l'hegemonie d'une race superieur qui serait venu sur terre afin de reduire en esclavage le reste de la population... Joyeux programme

Pour mettre interesser a l'esoterisme nazi, tu crois donc etre un hyperboreen, cet etre venu de la borée, ile grecque, qui serait croisé entre un humain et les etres invisibles de cette ile qui habiterait dans les grottes ?

Tu ne crois pas au Darwinisme je suppose...

Et bien sache que pour en revenir au message initial, l'experience nous a montré que les gens qui defendait cette these s'en foutait royalement.

Hitler a bien voulu "pactiser" avec les juifs les plus riches, interesse au denommé Joanovici qui collaborait avec la gestapo. Et que comme je le disais au debut les premiers detenus des camps de concentration furent de magnifiques aryens purent souches qui n'avaient comme defaut que de celui de s'opposer à Hitler...

Je suis que si tu t'interesse a l'histoire des services secrets sous le franquisme tu serais surpris de voir qui les services secrets espagnols ont soutenus, aidés et financés...

Sinon qui sont les etres dignes de faire partie de la race des seigneurs ?

Hitler, etc...
En France, lorsque l'ont a plus d'arguments, ont ressort toujours les même vieux épouvantails... C'est vraiment fatiguant. Et surtout, cela permet de ne pas chercher trop loin, de ne pas soulever les vrais problèmes, de censurer. "La police de la pensée" comme disait Orwell. Et puis,
en y pensant,
calculons le nombre de morts sous Franco,
et ceux mort sous les missiles democratique.Tu sais, ceux qui se sont fait exploser la gueule a l'artillerie lourde par des idéalistes comme toi. Je suppose que ces morts la, souvent dans de lointains pays, au nom de ta démocratie,
tu ne les considères pas? L'histoire fera le procès de tes démocraties, et je ne doute pas de la conclusion.
Tout ce que je te souhaite mon fils,
c'est de grandir et de sortir du bac a sable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:39

Manuel de la Paz a écrit:

J'aime bien ce que tu dis.
Pour répondre plus généralement à Nico, certes l'Histoire est imparfaite et ô combien critiquable, mais ce que beaucoup ici reprochent au système, c'est ce comportement anti-démocratique, stérile et immobile qui nous dit qu'il n'y a rien de mieux que l'ultra-libéralisme, que changer=danger, alors même qu'on nous demande sans cesse de nous adapter au monde choisi par quelques milliardaires. Le Pen a côté, c'est un petit joueur, certes, mais il a au moins le mérite de l'alternative, et proposer un projet qui tient debout.

Mais dire que l'ont est economiquement de droite ce n'est pas etre liberal ?

Pensons à tous ces gars qui sortes de la cuisse de l'extreme droite, ordre nouveau, jeunesse identitaire et consorts : Madelin, Leotard, Devedjian, Goasguen ce sont les gens de droites les plus liberaux !!!!!!!!!

Petit pari cher manuel de la paz: si Le Pen est elu je te parie que Lagardere, Bouygues, Dassault et consorts seront toujours auusi bien logés...
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:41

ben a écrit:

Stupefaction ! Ce discours est presque le meme tenu à l'extreme gauche !

Marx et Trotsky ne pousse pas à la destruction de la nation, qu'il considere comme un concept bourgeois qui vise a opprimer le peuple, mais à la destruction de cet entite "bidon" que l'on appel nation et qui sert aux riches quant ils sont acculés sur leurs bases et dont ils se detournent lorsqu'ils obtiennent de nouveaux marches.

Lenine et Trotsky ont meme presidés des fronts panrusses...

La politique de ces gens là n'est pas de casser la nation mais de casser les institutions qui font que cette nation est au main des capitalistes...

La dictature du proletariat consiste à casser l'Etat ( en tant qu'entite bourgeoise) pas la nation en tant...

Mais qui a dit que j'ai une position lepeniste ? Toi ?

Ce qu'il faut bien comprendre, et c'est là même la clé de ce début de siècle. C'est que nous ne combattons pas la même chose que Marx et Trotsky. Le capitalisme ancestral est un moindre mal comparé au monstre actuel, au léviathan néocapitaliste. Changer de combat signifie obligatoirement changer d'arme. Et c'est là même le coeur du message de Soral.

ben a écrit:

Ah bah quand meme les capitalistes qui soutennerent le fascismese disaient ultra nationaux, je vous conseille le livre "fascisme et grand capital" un bijou...
Entre se dire et être il y a un fossé. Une analyse dialectique simpliste de la situation te montrera que le capitalisme est antinational et, en contraposé, que le concept de nation est anticapitaliste. Fais là, c'est un besoin.

ben a écrit:

Et bien oui tous les peuples ont droit à l'autodetermination, qui passe par une nation libre et donc l'independante... Mais ce discours ne venaient pas du FN à l'epoque... OAS quant tu nous tiens
En 1958, devant l'assemblée nationale, Jean Marie Le Pen a tenu un discours expliquant sa position où clairement, pour lui, l'Algérie Française devait absolument naturaliser TOUS les algériens, chose que les capitalistes se sont bien retenus de faire. Même les socialistes bobos de l'époque (Mitterrand) ont préféré envoyer des soldats

http://www.veritesurlefn.org/modules/xfsection/article.php?articleid=69
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:43

Manuel de la Paz a écrit:

Hitler, etc...
En France, lorsque l'ont a plus d'arguments, ont ressort toujours les même vieux épouvantails... C'est vraiment fatiguant. Et surtout, cela permet de ne pas chercher trop loin, de ne pas soulever les vrais problèmes, de censurer. "La police de la pensée" comme disait Orwell

Et bien je m'en remet à toi, quels sont les vrais problemes que je ne souleve pas ?

Manuel de la Paz a écrit:

Et puis,en y pensant,calculons le nombre de morts sous Franco,
et ceux mort sous les missiles democratique.Tu sais, ceux qui se sont fait exploser la gueule a l'artillerie lourde par des idéalistes comme toi. Je suppose que ces morts la, souvent dans de lointains pays, au nom de ta démocratie,
tu ne les considères pas? L'histoire fera le procès de tes démocraties, et je ne doute pas de la conclusion.
Tout ce que je te souhaite mon fils,
c'est de grandir et de sortir du bac a sable.

Ah ah ah mais arrete de m'amalguamer avec les regimes dits democratiques, je ne les soutiens pas ! Au passage Franco disait de son pays que c'etait une democratie, une des plus pures à n'en pas douter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:48

ajax a écrit:


Ce qu'il faut bien comprendre, et c'est là même la clé de ce début de siècle. C'est que nous ne combattons pas la même chose que Marx et Trotsky. Le capitalisme ancestral est un moindre mal comparé au monstre actuel, au léviathan néocapitaliste. Changer de combat signifie obligatoirement changer d'arme. Et c'est là même le coeur du message de Soral.

Alors si je comprends bien c'est revenir au "capitalisme à papa" ? C'est deplacer le probleme non ?

ajax a écrit:

En 1958, devant l'assemblée nationale, Jean Marie Le Pen a tenu un discours expliquant sa position où clairement, pour lui, l'Algérie Française devait absolument naturaliser TOUS les algériens, chose que les capitalistes se sont bien retenus de faire. Même les socialistes bobos de l'époque (Mitterrand) ont préféré envoyer des soldats

Ah mais je sui d'accord la gauche molle a été patethique, mais quand meme des gens comme ceux de l'oas, ortiz, tixier vignancourt sont des gens qui ont voulu garder les privileges des pieds noirs en depit du droit aux algeriens de s'emanciper..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:54

ajax a écrit:
Manuel de la Paz a écrit:
ajax a écrit:
Manuel de la Paz a écrit:
Pourquoi n, ai-je jamais vu un message se terminant pas Vive la France! ???

Parce que c'est ridicule !

Non ce n'est pas ridicule,
certain de tes ancetres sont mort pour toi en prononcant ces mots.
Ont vous as appris a vous detestez.

et c'est respecter ces morts que de banaliser leurs mots en les postant sur un forum internet ?

C'est mots que tu ris, que tu trouves ringards, ceux qui sont mort pour toi, petits, l'ont d’abord chanté à l'école.
Plus tard, sous l'occupation, ils en ont fait des graffitis, au péril de leurs vies. Ca aussi c'est du « banaliser » pour toi ?
Pourtant, pour beaucoup, c’est mots ont un sens.
Que ce soit sur un mur, à l'école, sur un caleçon ou sur un forum, non ce n'est pas ringard.
Je parie que tu ne connais même pas ton hymne.
En Espagne, ont appelle cela une génération perdue.
En France,Il y a des « A mort la France », et vous applaudissez. C’est de la collaboration, de la lâcheté.
Et bien moi je voudrais voir des des tags avec « vive la France »,
Parce C’est cela être punk dans la France occupee de 2007, comme en 40.
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 18:54

ben a écrit:

Alors si je comprends bien c'est revenir au "capitalisme à papa" ? C'est deplacer le probleme non ?
Sauf qu'on sait lutter contre le capitalisme à papa Wink
CHAQUE - CHOSE - EN - SON - TEMPS. D'abord dégommer le mondialisme en regénérant le concept de classe et de conscience de classe PUIS reprendre la bonne vieille lutte des classes.

ben a écrit:

Ah mais je sui d'accord la gauche molle a été patethique, mais quand meme des gens comme ceux de l'oas, ortiz, tixier vignancourt sont des gens qui ont voulu garder les privileges des pieds noirs en depit du droit aux algeriens de s'emanciper..
Pourquoi tu reviens à des réductio ad hitlerum ? Je n'ai pas parlé de Tixier, Ortiz, et de l'OAS mais du nationaliste JM. Le Pen.

Maintenant, je t'accorde qu'une des raisons pour lesquelles je ne voterai pas pour lui tient à la présence, derrière lui, de sales affreux comme ceux de l'OAS et tutti quanti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   Lun 16 Avr 2007 - 19:02

Manuel de la Paz a écrit:

C'est mots que tu ris, que tu trouves ringards, ceux qui sont mort pour toi, petits, l'ont d’abord chanté à l'école.
je ne les trouve pas ringards, je juge simplement que les utiliser n'importe où n'importe quand est une insulte à leur grandeur. Et je juge que les sortir comme tu veux les faire sortir, ça démontre ouvertement que tu n'as même pas une once de respect à leur égard et à leur respect.
Manuel de la Paz a écrit:

Plus tard, sous l'occupation, ils en ont fait des graffitis, au péril de leurs vies. Ca aussi c'est du « banaliser » pour toi ?
Qu'est ce que tu me dis là ? Tu compares un post internet à un acte subversif au péril de ta vie ?

Manuel de la Paz a écrit:

Pourtant, pour beaucoup, c’est mots ont un sens.
Ces mots ont un sens c'est certain. Les utiliser n'importe quand n'importe comment comme tu le préconises, c'est leur en faire perdre.

Manuel de la Paz a écrit:

Que ce soit sur un mur, à l'école, sur un caleçon ou sur un forum, non ce n'est pas ringard.
Tu es ridicule : un caleçon vive la France et pourquoi pas un tee shirt à l'effigie de Che Guevara non plus ?

Manuel de la Paz a écrit:

Je parie que tu ne connais même pas ton hymne.
Je ne le chante pas dans les stades et pourtant je connais TOUS ses couplets par coeur. Voila, ça te convient ?
Manuel de la Paz a écrit:

En Espagne, ont appelle cela une génération perdue.
Passons.
Manuel de la Paz a écrit:

En France,Il y a des « A mort la France », et vous applaudissez. C’est de la collaboration, de la lâcheté.
Moi les "Vive La France" sur internet, ça me fait marrer. je trouve ça cucu.
Manuel de la Paz a écrit:

Et bien moi je voudrais voir des des tags avec « vive la France »,
Parce C’est cela être punk dans la France occupee de 2007, comme en 40.
Occupée ? par qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Soral franchement...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Soral franchement...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alain Soral . Les 7 thèmes d' une société
» Alain Soral est il Pro Musulman / Islam ? ( plus séries de vidéos du frère anti-malthus (hafidahuLah))
» Vidéo-Vérité : "Dieudonné et Alain Soral sont des agents de la Révolution iranienne et du Hezbollah"
» Vidéo-témoignage : "Alain Soral, un contre-témoignage ?"
» Alain Soral nous entretient sur Satan et sur le Nouvel Ordre Mondial.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: