LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Lun 9 Avr 2007 - 15:24

Je me le demande, parfois.

Au fond, les profs ne sont utiles que lors des séances de TD, lorqu'ils reprennent et corrigent les élèves. Mais lesdits TD ont un volume horaire bien inférieur à celui des cours magistraux, surtout dans les matières scientifiques (en prépa, les maths comptent 2 heures de TD, et 10 à 12 heures de "recopiage de tableau").

Ne vaudrait-il pas mieux un cours préenregistré passé sut écran géant, clair, précis, impeccable, customisé par une armée de spécialistes... qu'un petit barbu mal réveillé qui traces des caractères illisibles au tableau, tout en assomant son auditoire de sa voix monocorde ? D'autant plus qu'un "fim-cours" responsabiliserait davantage les élèves : il ne s'agirait plus de "subir le cours de Untel en attendant qu'il se termine", mais de tirer un profit maximal du lot commun de tous les élèves de France.

Le seul problème serait le ramolissement du corps enseignant que cela entraînerait. En vérité, les cours magistraux ne servent pas tant à entretenir les élèves que les profs. Pour pallier ceci, on pourrait faire de chaque cours une émission télétransmise dans tout l'hexagone, qu'un prof serait chargé de préparer soigneusement et longtemps à l'avance (quand on passe devant cinq millions de télé-élèves, il ne s'agit plus de "meubler" l'heure "au feeling"). On réduirait ainsi la quantité au profit de la qualité : après tout, un cours magistral devant 30, 300 ou 30000 élèves, qu'est-ce que ça change ?

Et les profs seraient particulièrement stimulés dans leur préparation de cours/émission, puisqu'il essayeraient de faire *encore mieux* que le collègue ayant fait le même cours l'année précédente. Stimulation qui s'étendrait également aux élèves, avec cette "starisation" des profs ("T'as vu le cours de M. Petitbidon sur l'analyse vectorielle ? C'est un balaise, lui") qui relancerait l'engouement pour les études. Bien sûr, je n'ai dit *nulle part* que les profs devaient se filmer habillés comme Elvis Presley, et chanter un tube à la place de faire cours ; c'est d'un charisme purement scientifique et littéraire qu'il s'agit.


Je vous le demande donc : une telle mesure ne seraient-elle pas 100% bénéfique ? En excluant bien sûr le fait que les syndicats enseignants critiqueraient ceci avec virulence, leurs emplois risquant d'être sévèrement réduits (un peu comme les marchand d'armes qui se languisse vers la fin de la guerre... si, si). Mais, de toutes façon, il faut réduire le nombre de fonctionnaire pour sauver la France de la crise, alors...

Ce qui me fait penser, en dernier lieu, que les profs TDistes restants seraient *obligés* de faire valloir ce qu'ils ont de plus qu'un enregistrement (interactivité, disponibilité...), ce qui ne serait pas un mal, dans certains cas.
Revenir en haut Aller en bas
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Lun 9 Avr 2007 - 15:51

Ce débat est très bon.

Premier point à connaître, le Grand Capital est pour cette remise en question de l'école. Ca lui permettra de préparer des vidéos, en plus des bouquins (editions Bordas, Hachette et compagnie), et ça remettra en question l'école publique au profit d'institutions privées.

Deuxième point : cette compétition sera internationale (Il s'agira donc d'une opération du Grand Capital Mondialisé). Les universités américaines se font déjà la guerre actuellement : Il y a plein de cours qui sont mis à disposition gratuitement, sur Internet. Il est possible de télécharger par exemple les excellents cours du MIT : http://ocw.mit.edu/index.html
Profitez-en si vous n'avez pas fait d'études et que vous causez anglais....

Malgré ma sensibilité anti-capitaliste, je pense personnellement qu'il y a des points très positifs si les cours sont gratuits (et je pense qu'il le seront). Un élève de la plus sombre banlieue, comme le petit béninois, peuvent suivre les cours des meilleurs profs du monde. Si on peut y voir un nouvel impérialisme culturel lorsque il s'agit de sciences molles : cours d'histoire, philosophie, etc... cela devrait au moins être encouragé pour les sciences dures : physique, math, biologie.

Extension: L'internet et la diffusion de la connaissance n'auront pas que des impacts sur l'école : la médecine et l'auto-médication par exemple. Il est possible, gràce à des sites ou des CD spécialisés de s'auto-diagnostiquer les maladies les plus bénignes et les plus courantes.


Tout cela rejoint les vieux débats "l'information veut être libre", la licence GPL, Wikipédia : http://fr.wikipedia.org, le téléchargement (légal ou non) sur internet et sur les réseaux P2P (on peut y trouver d'excellents bouquins et papiers scientifiques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Lun 9 Avr 2007 - 16:25

Citation :
Un élève de la plus sombre banlieue, comme le petit béninois, peuvent suivre les cours des meilleurs profs du monde.

C'est surtout ça qui m'a fait lancer ce sujet. Quand j'en vois qui échouent au bac (ou même avant) à cause d'enseignants fumistes qui ne cherchent qu'à assurer leur paye mensuelle... alors même qu'ils avaient largement les capacités.

Une cause importante de l'échec scolaire est le manque de confiance qu'inspirent les institutions. Avec les meilleurs cours de l'hexagone (voire du monde), cela n'aurait plus lieu d'être, et le niveau d'éducation ferait un bond spectaculaire. D'autant plus qu'il n'y aurait plus cette perte de temps monstrueux qu'est le passage d'un prof à un autre, l'entrée au lycée (la seconde est une année gâchée, ni plus ni moins), tout les cours étant parfaitement coordonnés.


Citation :

Tout cela rejoint les vieux débats "l'information veut être libre", la licence GPL, Wikipédia : http://fr.wikipedia.org, le téléchargement (légal ou non) sur internet et sur les réseaux P2P (on peut y trouver d'excellents bouquins et papiers scientifiques).

Je ne vois pas le problème. L'éducation coûte des sommes faramineuses à l'Etat, avec tous les locaux et salaires qu'il faut pourvoir. Faire des cours, même de qualité optimale, retransmis dans toute la France, ne coûterait même pas le vingtième de ce que l'on dépense actuellement. Ce serait peut-être même salvateur, vu la situation économique actuelle.


Il faudrait faire remonter l'idée aux candidats, qui sont à l'affut de "l'Idée géniale qui les fera passer au second tour". Il y a toujours 0,001 % de chance pour que ça prenne.
Revenir en haut Aller en bas
Frederic Velours
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 58
Localisation : 83
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Lun 9 Avr 2007 - 17:35

Arkh a écrit:
Je me le demande, parfois.
J'avoue que je suis bien embarrassé par cette question.
J'ai l'expérience d'avoir mis un cours de chimie très complet en ligne et de m'être rendu compte que ces pages étaient visitées mais que j'avais quelque chose comme 1 pour cent de retours. Donc grosse frustration de ma part.
Alors tout doit être dans la dose si j'ose dire.
Rien que des cours déjà prêts en ligne, ou enregistrés par cam, je crois que ça doit être très barbant car il y a quelque chose qui se perd, c'est le contact irremplaçable du prof et des étudiants, et surtout le contact des étudiants entre eux.
Ce genre de cours me paraîtrait mieux notamment au niveau d'expériences filmées. Ca aiderait sacrément ceux qui préparent des concours.
Par contre pour des formations comme le DAEU (examen d'entrée à l'université pour les non bacheliers) je pense que rien ne remplace la présence des étudiants au contact du prof. ils ont perdu la socialité des relations profs-élèves et seuls ils ne peuvent pas avancer. C'est trop demander.
Voilà un peu ce que je pense, à chaud, de cette question fort intéressante que tu as posée.
Mais bon, pour l'heure on a tant d'autres problèmes à penser par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Lun 9 Avr 2007 - 18:34

Je ne sais pas répondre à une question si difficile. Mais puisque tu parles de prépa, je peux partager mon expérience.

J'ai fait aussi le cycle Math Sup / Math Spé et en maths, j'ai eu deux profs complètement opposés. En sup, j'avais une prof de math exceptionnelle qui, même si on n'a fait que recopier le tableau, nous a surtout appris la logique abstraite des maths par son enthousiasme et son talent à nous faire comprendre qu'il faut mettre les acquis à la poubelle. Comment expliquer l'algèbre élémentaire et la topologie des ouverts qui peuvent être fermés tout en étant compact, le tout dans un espace non continu. J'imagine mal un cours sans transfert d'enthousiasme. Comment transmettre une démonstration abstraite de 6 heures en continu sans l'agrémenter de quelques boutades et quelques références folles.

La réponse je l'ai eue l'année suivante, en maths spé avec un prof hyper académique, dont les démonstrations étaient chiantes à mourir. Résultat, je ne suis quasiment jamais allé en amphi et j'ai bossé avec les 5/2 (ceux qui redoublent math spé) qui m'ont expliqué de façon plus rock and roll cette folie abstraite que sont les maths (seuls les mathématiciens peuvent comprendre).

En fait, mon sentiment c'est que le prof en amphi est crucial à condition qu'il sache se mettre au niveau de son audience (c'est vrai qu'en prépa, on n'est pas 500 dans la classe). Le remplacer par un film ne permet pas cette intéraction vitale.

Ceci étant, soyons honnête, ce qui fait le plus progresser en prépa ce sont les TD à faire à la maison et surtout les khôles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Velours
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 58
Localisation : 83
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Lun 9 Avr 2007 - 18:48

ajax a écrit:
Je ne sais pas répondre à une question si difficile...

On est bien d'accord sur le rôle irremplaçable des contacts prof-étudiant. Donc, à la limite, des cours peuvent être mis en ligne comme support, mais le temps de présence du prof devant les étudiants ne baissera pas pour autant, dans un système sérieux: le cours magistral peut alors, à la limite, dans certaines conditions, céder la place à un rendez-vous en amphi sous la forme d'un forum questions-réponses. Mais, de même que l'informatisation de la chimie (pour ce que je connais le moins mal) ne remplacera jamais la chimie, les NTIC ne seront jamais un prof numérisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Lun 9 Avr 2007 - 19:00

Frederic Velours a écrit:
...le cours magistral peut alors, à la limite, dans certaines conditions, céder la place à un rendez-vous en amphi sous la forme d'un forum questions-réponses. Mais, de même que l'informatisation de la chimie (pour ce que je connais le moins mal) ne remplacera jamais la chimie, les NTIC ne seront jamais un prof numérisé.

Je ne vois pas pourquoi. On peut très bien imaginer un système de forum ou de messagerie, ou de chat, voire les 3 a la fois pour régler ce problème de communication. Les contacts physiques ne sont pas indispensables : la preuve, on est en train de discuter et d'échanger des arguments sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Velours
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 58
Localisation : 83
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Lun 9 Avr 2007 - 19:08

laurent666 a écrit:
Je ne vois pas pourquoi. On peut très bien imaginer un système de forum ou de messagerie, ou de chat, voire les 3 a la fois pour régler ce problème de communication. Les contacts physiques ne sont pas indispensables : la preuve, on est en train de discuter et d'échanger des arguments sur ce forum.
On ne peut pas tout filmer même s'il y a des questions étudiantes qui ont été envoyées par mail au prof avant la séance. C'est le rôle de la présence face à face prof-étudiants qui fait la différence. Il suffit d'un mot du prof à l'étudiant, au vu de ses notes écrites, pour débloquer des situations qui paraissent insurmontables si on reste seul. Est-ce que les hot-lines informatiques remplacent le dépannage in situ d'un véritable pro de l'informatique? Ceux qui ont eu à souffrir de ces hot-lines comprendront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Lun 9 Avr 2007 - 20:36

pour ma part je trouve ce débat intéressant mais il n'y a pas que les maths dans la vie!!!
pour être un peu sérieux, étant dans ma dernière année de formation avant d'être propulsé aux commandes d'une classe de jeunes apprenants en langue française; je peux vous assurer que le problème vient des rapports entre professeurs et étudiants (et même des étudiants entre eux) et l'obscurantisme du langage universitaire!

Je reviens un peu sur ce qui a été dit précédemment sur l'abstraction des mathématiques, il en va de même pour les abominables cours de "linguistique textuelle" et "exolinguimes et relations inter-groupes"...des noms pas très glamour au premier abord et qui se révèlent être des aberrations universitaires si LE PROF n'assure pas un minimum de "spectacle" pour intéresser ses étudiants!
En fait le présentiel est une notion déterminante afin de suivre l'évolution d'un étudiant quel qu'il soit, professeur est un métier fondamental et pourtant ingrat car il n'est pas reconnu à sa juste valeur, le prof a une dimension psychoaffective qu'il ne doit pas ignorer, sa présence et ses remarques épaulent les personnes qui peuvent baisser les bras et douter d'eux-mêmes et ça la vidéo ne le remplacera jamais!

Les cours en ligne cassent cette logique de l'entraide et de la vie en communauté, rester tout seul chez soi devant son PC n'est pas la meilleure solution pour se sociabiliser, les lieux d'échange et de vie en communauté ne faisant de plus en plus rare il est important de ne pas négliger la dimension sociale du cadre de "la classe".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Lun 9 Avr 2007 - 22:50

Ajax a écrit:
J'ai fait aussi le cycle Math Sup / Math Spé et en maths, j'ai eu deux profs complètement opposés. En sup, j'avais une prof de math exceptionnelle qui, même si on n'a fait que recopier le tableau, nous a surtout appris la logique abstraite des maths par son enthousiasme et son talent à nous faire comprendre qu'il faut mettre les acquis à la poubelle. Comment expliquer l'algèbre élémentaire et la topologie des ouverts qui peuvent être fermés tout en étant compact, le tout dans un espace non continu. J'imagine mal un cours sans transfert d'enthousiasme. Comment transmettre une démonstration abstraite de 6 heures en continu sans l'agrémenter de quelques boutades et quelques références folles.

Je suis actuellement en Math Spé et ai un prof de physique tout aussi excellent. Et je trouve justement dommage qu'on ne soit que 30 à en profiter, alors que certains de ses cours sont si géniaux (sans oublier les blagues "physiciennes" décapantes) qu'ils mériteraient de passer dans toute la France.

Je ne vois pas pourquoi un cours filmé serait nécessairement chiant et rébarbatif, bien au contraire. Ne passeraient à l'antenne que les profs les plus charismatiques, ce qui ont le don de capter l'attention des élèves, de rendre leurs cours "marquants", quitte à user de vannes ou d'approches imagées. Cela permettrai justement d'épargner des profs "moyens" ou "chiants" à une immense majorité d'élèves.

Quant au contact prof-élèves, il faut quand même rappeler qu'il n'y a aucune interaction de ce genre de cours. Un vanne télédiffusée a tout autant de chance de faire rire les élèves, tout comme on peut rire devant un film comique, ou "vibrer" devant une quelconque émission sportive (surtout si c'est en direct). Quand un orateur s'adresse à un public, peu importe le média, c'est le contenu et la fidélité qui compte.



Frederic Velours a écrit:
Mais, de même que l'informatisation de la chimie (pour ce que je connais le moins mal) ne remplacera jamais la chimie, les NTIC ne seront jamais un prof numérisé.

Nous parlons quand même de cours filmés "vivants", pas de Nana Mouskouri en train de lire l'annuaire, ou de manuels scolaires déchiffrés avec une voix robotique.

(En passant, j'aimerais bien avoir le lien vers tes cours de chimie. Les concours approchent, et je ne comprend *rien* à cette matière...)




Alberichsama a écrit:
pour être un peu sérieux, étant dans ma dernière année de formation avant d'être propulsé aux commandes d'une classe de jeunes apprenants en langue française; je peux vous assurer que le problème vient des rapports entre professeurs et étudiants (et même des étudiants entre eux) et l'obscurantisme du langage universitaire!

Ce système d'émission permettrait justement de "sonder" les élèves sur la qualité du cours, et d'agir en fonction. Alors que pour demander à un prof de changer sa pédagogie, j'en connais peu qui aient le culot de le faire... et quand bien même ils le feraient, ce serait si tôt dit, si tôt oublier. Bref, il y aurait un retour efficace, bien sûr, et les élèves ne seraient pas abandonnés face à des cours pédants incompréhensibles (surtour avec la promotion des profs charismatiques, cf. plus haut).


Citation :

Les cours en ligne cassent cette logique de l'entraide et de la vie en communauté, rester tout seul chez soi devant son PC n'est pas la meilleure solution pour se sociabiliser, les lieux d'échange et de vie en communauté ne faisant de plus en plus rare il est important de ne pas négliger la dimension sociale du cadre de "la classe".

C'est le point délicat.

Il est vrai qu'il serait TRES mauvais que les élèves restent chez eux, sous prétexte que "de toute façon, les vidéos de cours sont disponibles sur internet". La plupart seraient tenté de ne rien foutre, et il n'y aurait pas de rythme de travail sain (il n'y a rien de plus nocif que de se lever tous les jours à 11 h).

Je pense qu'il n'y a pas d'autre solution que de rendre la présence en cours obligatoire (les salles de cours seraient alors des amphis avec écran géant), afin que les cours soient embrayés directement sur les TD (avec un prof "en chair et en os", qui aide les élèves au lieu de réciter ce qu'une vidéo peut faire) et l'entraide entre élèves ("j'ai pas pigé l'exercice tant", etc).

Réquisitionner les prof "à 100%" pour encadrer les élèves les rendrait, à mon avis, bien plus pédagogue et bien plus efficace à cette tâche que dans l'état actuel des choses. Pour le moment, pour ce qui est d'encadrer, ils sont à peine meilleurs qu'un élève de fac qui donne des cours particuliers en terminale... alors qu'ils devraient être LES spécialistes de la pédagogie efficace.
Revenir en haut Aller en bas
elenfoiro
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 5:35

J'apprends le Francais aux USA, et pour répondre a la question:

"Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?"

Tout simplement non, rien ne remplace l'interactivité, d'une part entre les éleves et le prof, d'autre part entre les éleves eux memes. Un cours vivant dirigé par un professeur énergique ne sera jamais remplacé par un simple enregistrement vidéo.

C'est pas pour dire que tous les profs sont bons, loin de moi cette idée. Mais j'ai eu quelques bons profs, pointus, passionnés et sachant faire partager leur énergie, et pour rien au monde je ne les échangeraient contre une vidéo.

A vouloir faire des économies sur le budget de l'éducation, attention a ne pas tomber dans le n'importe quoi :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 5:43

bonsoir elenfoiro!

Je voulais juste te demander si ton prof de français était un français "natif" et dans quelle structure tu apprends le français (fac, alliance française,college...)

en fait je fais des études pour être prof de français à l'étranger et mon premier poste est en septembre donc je me renseigne un peu comment vont se passer mes 3O prochaines années!
en tout cas bien le bonjour à toi!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 10:20

En même temps, il ne s'agit pas de supprimer les prof, mais de les faire se consacrer pleinement à la pédagogie.

Je m'explique. Beaucoup de profs, partant du principe qu'ils font des cours magistraux (que ce soit en math/physique/lettres... les langues font exception, il est vrai), considèrent les TD comme "secondaires", et ne développe pas de capacités *vraiment* exceptionnelles dans ce domaine.

En début de première, après m'être pris une râclée en math, je suis allé voir un prof qui ne faisait *que* des cours particuliers depuis 30 ans. Eh bien, avec un cours hebdomadaire jusqu'au bac, je suis passé de 8 à 19.5 de moyenne, tellement ce type avait des qualités d'explications phénoménales. Les "vrais" cours de math étaient bien gentils, mais même en très petit groupe, le prof était à peine meilleurs qu'un étudiant de fac, niveau "encadrement individuel" - considérant que les TD "ne sont que l'annexe des cours".

Ne vaudrait-il pas mieux que les profs ne fassent *que* de l'encadrement (en plus d'un ou deux cours télédiffusés ultra-soignés par an) ? En plus, ça leur permettrait de travailler en très petits groupes, comme ils le réclament souvent. Mon prof de math particulier gérait 5 élèves de niveau différent en même temps (seconde, première, terminale), sans qu'il y ait le moindre temps mort ; avec 10 élèves de même niveaux, je pense que l'on peut parvenir à la même qualité (il n'y aurait plus d'élèves "largués", les meilleurs ne seraient pas ralentis, etc...).


Et quant aux cours/émissions, il y aurait une compétition dynamisante entre facs/départements/régions, ça empêcherait certains profs de s'enfermer dans leur pédagogie rouillée, au détriment des élèves...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 10:41

honnétement je comprends tes arguments mais là je suis en désaccord lorsque tu parles de "compétition" ça sonne trop "libéral" pour moi!

Je pense pas que les profs doivent se soumettre à une logique de rendement, non en fait le réel problème , et là je trouve que tu mets le doigt dessus : professeur est une vocation, une vraie profession de foi, trop de personne incompétente accèdent à ce poste sans avoir les qualifications "humaines" suffisantes; je m'explique, vu que je traine bien dans le milieu des futurs enseignants (profs de FLE, CAPES,IUFM...) je peux te dire qu'il y a tout un ramassis d'incompétents qui arrivent , la distinction au mérite et aux résultats font que les "meilleurs" ont d'excellentes notes au concours mais ne sont pas pédagogues pour deux sous!
En fait la pédagogie ne s'apprend pas , il n'y a pas de cours/formation à la pédagogie en fac; c'est une question de "feeling" et de représentation du métier.
Alors c'est sur que les "vieux con" universitaires (souvent vieilles connes d'ailleurs!) qui se complaisent dans une langage technocratique et universitaire sont les pires!!! Ils opèrent une sélection malsaine auprès des étudiants (en gros ceux qui me comprenne c'est bien vous allez réussir, les autres dégageront!) car après par pur volonté de crédibilité universitaire les abrutis d'étudiants vont les imiter dans une logique pavlovienne et devenir à leur tour des profs incompréhensibles et pas pédagogues du tout!!

Mais bon en règle générale je suis POUR une très grosse revalorisation des TD et autres séances d'activités collectives et tendre doucement vers une suppression de ces horreurs de cours magistraux (dans certaines filières bien sur! pas partout!) où de toute façon pour y enseigner il faut avoir une renommée universitaire et avoir écrit plusieurs bouquins (que bien souvent les auteurs ne font que réciter à voix haute en guise de cours magistral - autant fournir un CD/K7 avec le bouquin à l'achat comme pour les histoires pour enfants!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 12:14

Par "compétition", je voulais justement dire : compétition sur le plan du charisme, des qualités explicatives. Il ne s'agit pas d'être plus pédant que le collègue de l'année dernière, mais davantage plébiscité par les élèves (faudrait-il installer des applaudimètres dans les amphis ?).

Bien sûr, ça pourrait avoir des dérives "télé-évangelistes" ("Monsieur Dupilon arrive sur les écrans, devant une nation d'élèves en délires..."), mais ça vaudrait assurément mieux que les cours actuels (surtout en fac), puisque les qualités pédagogiques seraient LE mot d'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 12:55

elenfoiro a écrit:

"Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?"

Tout simplement non, rien ne remplace l'interactivité, d'une part entre les éleves et le prof, d'autre part entre les éleves eux memes. Un cours vivant dirigé par un professeur énergique ne sera jamais remplacé par un simple enregistrement vidéo.

La question ici n'est pas de remplacer "un cours vivant dirigé par un professeur énergique" par un "simple enregistrement vidéo", mais de remplacer un cours à chier par une vidéo, des K7, un forum, de l'email, et éventuellement un chat NATIONAL avec un ou plusieurs vrais profs.

Nouvelles technologies au service de l'égalité des chances, tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Velours
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 58
Localisation : 83
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 13:42

laurent666 a écrit:
elenfoiro a écrit:

"Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?"

Tout simplement non, rien ne remplace l'interactivité, d'une part entre les éleves et le prof, d'autre part entre les éleves eux memes. Un cours vivant dirigé par un professeur énergique ne sera jamais remplacé par un simple enregistrement vidéo.

La question ici n'est pas de remplacer "un cours vivant dirigé par un professeur énergique" par un "simple enregistrement vidéo", mais de remplacer un cours à chier par une vidéo, des K7, un forum, de l'email, et éventuellement un chat NATIONAL avec un ou plusieurs vrais profs.

Nouvelles technologies au service de l'égalité des chances, tout ça.
Il faudra alors revoir le statut des profs d'université et des maîtres de conférences (professeurs agrégés détachés dans le Supérieur mis à part) puisque leur carrière ne dépend QUE de la Recherche et absolument pas de leurs qualités pédagogiques.
Quand il s'est agi de proposer une réforme (rapport d'Eric ESPERET) il a fallu voir la levée de boucliers dans ce milieu. Blocages, vous avez dit blocages? On n'est pas sortis de l'auberge en attendant.
ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/rapport/esperet/rapport.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 16:00

Je n'ai pas le courage de survoler. Les profs tiennent à leurs cours en amphi ? Pour les ambitieux, un cours en béton diffusé à l'échelle nationale/régionale serait pourtant plus gratifiant que cent cours à la fac de Trifouillis-les-Oies.


Citation :

La question ici n'est pas de remplacer "un cours vivant dirigé par un professeur énergique" par un "simple enregistrement vidéo", mais de remplacer un cours à chier par une vidéo, des K7, un forum, de l'email, et éventuellement un chat NATIONAL avec un ou plusieurs vrais profs.

Hum. En même temps, il ne faudrait pas trop s'éparpiller, ça pourrait être catastrophique pour les élèves.

Il faut quand même qu'il ait un base de "cours/émission + TD" solide, avec présence des élèves obligatoire. Ensuite, avec le temps énorme ainsi gagné (car 2h en groupe de 5 sont plus profitables que 6h en classe de 30, et les cours sont supposément meilleurs car archi-préparés), libre aux élèves de "customiser" leur enseignement avec avec des chat, DVD, forums... En les incitant de la sorte, on les responsabiliserait davantage, par la même occasion (ils ne subissent plus les cours : ils ont déjà la base, et en redemandent d'eux-même).
Revenir en haut Aller en bas
Frederic Velours
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 58
Localisation : 83
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 16:07

Arkh a écrit:
Je n'ai pas le courage de survoler. Les profs tiennent à leurs cours en amphi ? Pour les ambitieux, un cours en béton diffusé à l'échelle nationale/régionale serait pourtant plus gratifiant que cent cours à la fac de Trifouillis-les-Oies.


Citation :

La question ici n'est pas de remplacer "un cours vivant dirigé par un professeur énergique" par un "simple enregistrement vidéo", mais de remplacer un cours à chier par une vidéo, des K7, un forum, de l'email, et éventuellement un chat NATIONAL avec un ou plusieurs vrais profs.

Hum. En même temps, il ne faudrait pas trop s'éparpiller, ça pourrait être catastrophique pour les élèves.

Il faut quand même qu'il ait un base de "cours/émission + TD" solide, avec présence des élèves obligatoire. Ensuite, avec le temps énorme ainsi gagné (car 2h en groupe de 5 sont plus profitables que 6h en classe de 30, et les cours sont supposément meilleurs car archi-préparés), libre aux élèves de "customiser" leur enseignement avec avec des chat, DVD, forums... En les incitant de la sorte, on les responsabiliserait davantage, par la même occasion (ils ne subissent plus les cours : ils ont déjà la base, et en redemandent d'eux-même).
Ce que tu dis est bien. Les étudiants de première et de seconde année en Fac ont effectivement besoin d'être sacrément épaulés. Ensuite ça va nettement mieux.
Il faudra, quand tu auras le temps, que tu prennes connaissance de ce rapport ESPERET. Télécharge-le sur ton disque dur. Il proposait que le service de 192 heures d'un MCF (maître de conférences) ou d'un Professeur d'Université, soit modulable au cours du temps, des envies propres aussi des profs. Après tout la recherche ça peut lasser au bout d'un moment. Alors pourquoi ne pas se consacrer à des tâches d'encadrement pédagogique ou des tâches d'administration de l'Université. Si tu avais vu comment la gauche universitaire (SNESUP notamment et surtout) a tiré à boulets rouges sur ce rapport. Le conservatisme on voit où il est!
Les tâches d'une réforme, que dis-je, d'une véritable révolution, à l'Université sont énormes. On fonctionne selon un modèle qui est très soviétique en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 16:26

Arkh a écrit:
Ajax a écrit:
J'ai fait aussi le cycle Math Sup / Math Spé et en maths, j'ai eu deux profs complètement opposés. En sup, j'avais une prof de math exceptionnelle qui, même si on n'a fait que recopier le tableau, nous a surtout appris la logique abstraite des maths par son enthousiasme et son talent à nous faire comprendre qu'il faut mettre les acquis à la poubelle. Comment expliquer l'algèbre élémentaire et la topologie des ouverts qui peuvent être fermés tout en étant compact, le tout dans un espace non continu. J'imagine mal un cours sans transfert d'enthousiasme. Comment transmettre une démonstration abstraite de 6 heures en continu sans l'agrémenter de quelques boutades et quelques références folles.

Je ne vois pas pourquoi un cours filmé serait nécessairement chiant et rébarbatif, bien au contraire. Ne passeraient à l'antenne que les profs les plus charismatiques, ce qui ont le don de capter l'attention des élèves, de rendre leurs cours "marquants", quitte à user de vannes ou d'approches imagées. Cela permettrai justement d'épargner des profs "moyens" ou "chiants" à une immense majorité d'élèves.

Quant au contact prof-élèves, il faut quand même rappeler qu'il n'y a aucune interaction de ce genre de cours. Un vanne télédiffusée a tout autant de chance de faire rire les élèves, tout comme on peut rire devant un film comique, ou "vibrer" devant une quelconque émission sportive (surtout si c'est en direct). Quand un orateur s'adresse à un public, peu importe le média, c'est le contenu et la fidélité qui compte.

C'est utopique et à mon avis inefficace. Juste un exemple, quand on a commencé à étudier la mécanique quantique et que notre prof a déposé les bases démonstratives de l'équation de Schrödinger (il ne l'a pas résolue, du moins, je n'en ai pas le souvenir), tout le monde a levé les yeux au même moment et des stylos se sont levés dans l'incapacité de comprendre. Le prof a aussitôt repris sa démonstration.

Par ailleurs, il faudra aussi se poser la question du niveau minimal d'enseignement que devront avoir ces supports puisqu'à partir du moment où on lance un programme de ce genre il faut qu'il soit appliqué nationalement. En restant dans l'exemple clair des prépas, doit-on faire ces supports comme s'ils étaient du niveau de ce qui est enseigné à Louis Le Grand ou à Pritany ou doit-on le pondérer quelque peu ? Dans le premier cas, tout le monde se vautrerait aux concours, dans le second cas on perdrait la notion d'excellence qui caractérise les grosses prépas (dont je suis issu personnellement, dans ma classe, il y a eu 2 ou 3 X et quelques Normal Sup Ulm). Il ne faut pas oublier que les prépas ont un but d'écrémage violent et de préparation des élites à leur future rôle (n'en déplaise à certains).

Peut être qu'avec la multiplication des écoles ce n'est plus le cas, mais je peux te dire qu'il y a 20 ans, c'était très dur d'intégrer une chapelle.

Vaste sujet, à mon avis irréaliste mais bon, à moins de lancer un programme de régression, on ne pourra pas l'éviter.


Moi j'ai une vision plus noire du futur de l'enseignement : la généralisation de l'enseignement à distance avec les momes devant un ordinateur et des russo-valaques sino-bantou à 3€ par jour de l'autre côté de l'écran pour aider les chiards à progresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Velours
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 58
Localisation : 83
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 19:15

L'Education nationale souffre d'une plaie terrible, qui n'est pas prête d'être résolue, c'est l'individualisme. Il ne faut pas rêver, ou disons, pas "trop". On n'a qu'à rajouter le clivage Grandes écoles-Université pour voir comment tout est bien bloqué. Débats intéressants mais à suivre...sans doute pour un peu "plus tard".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 20:13

Si vous voulez soutenir la pétition d’un vrai mec, qui en a beaucoup à dire au sujet de l'école :
http://www.ihes.fr/~lafforgue/
N’hésitez pas, prenez le temps de lire et le soin de signer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 20:30

au fait tatave, tu penses quoi du père Brighelli toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mar 10 Avr 2007 - 20:40

Que veux-tu que je pense d’un ancien maoïste, toujours encarté Snes-FSU ? Qu’il est lui-même partie intégrante du problème et, par extension, du système. En gros, Jean-Paul demeure un laïcard sectaire et ranci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Velours
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 58
Localisation : 83
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   Mer 11 Avr 2007 - 5:58

Tatave a écrit:
Si vous voulez soutenir la pétition d’un vrai mec, qui en a beaucoup à dire au sujet de l'école :
http://www.ihes.fr/~lafforgue/
N’hésitez pas, prenez le temps de lire et le soin de signer.
Et Laurent LAFFORGUE est médaillé FIELDS (l'équivalent du Prix Nobel de maths)! La pensée unique ne lui a pas pardonné, même à lui, de dire que l'enseignement des maths en collège et lycée actuellement en France ça ne valait pas grand chose. On a retiré tout pouvoir au sujet des programmes du collège et du lycée à l'inspection générale (laquelle n'avait pas peut-être que des qualités, mais qui en a?) pour les confier à un conseil national des programmes, une structure imaginée sous Lang, sous la pression du courant dit "pédagogiste", qui nous mène aux catastrophes actuelles et à venir en termes de savoirs et de savoirs-faire des apprenants, notamment lorsqu'ils arrivent en fac, qu'elles soient de Sciences ou de Lettres. A vouloir tout changer, tout le temps, à réduire les heures de formation initiale en matières fondamentales et à les remplacer par des activités ludiques, qui permettent de gagner des points, telles que les TPE, travaux personnels encadrés, sous prétexte de "transdisciplinarité" et "d'initiation à la recherche" on a des "djeunes" qui confondent "avoir" et "être", quand ils ne confondent pas "est" avec "et".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on remplacer les profs par des enregistrements ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» peut-on remplacer l'ecran d'un ordinateur portable
» AVS démissionnaire sans préavis : un parent d'élève peut-il la remplacer dans les classes ?
» par quoi remplacer les oeufs utilisé comme colle ?
» farine de riz, oui mais j'en fais quoi???
» le Seitan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: Chroniques marxiennes-
Sauter vers: