LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Campagne & débats

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Ven 27 Avr 2007 - 16:49

Arretez de taper sur Gérard Miller. Pour une fois qu'un animateur de télé accepte de participer a un forum, je ne vois pas pourquoi on ne discuterait pas avec lui.... Ceux qui trouvent ca bizarre sont sans doute des antisémites qui s'ignorent.

Sinon, bienvenue a John, qui commence a faire des posts sans citations de Bagatelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Campagne & débats   Ven 27 Avr 2007 - 22:31

Message de Nicolas Sarkozy pour le « meeting contre la menace iranienne » organisé le 13 février 2007 à l’appel du Crif

Nicolas Sarkozy a écrit:
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis,


Mon emploi du temps ne me permet malheureusement pas d’être parmi vous ce soir mais je tenais à participer par la pensée et – grâce à mon ami Pierre LELLOUCHE – par la parole à ce rassemblement si important.

Comme vous tous ici, j’ai été profondément choqué par les propos indignes et inquiétants prononcés par le Président AHMADINEJAD depuis son accession au pouvoir. Je n’ai pas oublié que, s’exprimant à la tribune des Nations-Unies à New-York en septembre 2005, entouré croyait-il d’un « halo de lumière », le Chef de l’Etat iranien avait évoqué « le caractère intolérable de la présence au sein du monde musulman de son ennemi historique », qui devait « être éliminé » - un écho aux nazis qui voulaient « extirper » le Juif, ce « corps étranger », de la société. Pour ceux qui auraient cru alors à un dérapage fortuit, il avait récidivé quelques semaines plus tard en proposant ni plus, ni moins, de « rayer Israël de la carte » et de créer un Etat juif « quelque part en Europe, aux Etats-Unis ou en Alaska » : souvenons-nous, les nazis avaient, eux, un temps évoqué Madagascar, avant de mettre en œuvre la monstrueuse et funeste solution finale.


Mes Chers amis,

Si l’antisémitisme est inacceptable dans toutes ses formes, il est aujourd’hui encore plus inquiétant lorsqu’il est le fait d’un régime qui déploie, par ailleurs, tant d’efforts pour se doter de l’arme nucléaire.

Je crois aux leçons de l’Histoire. Je suis convaincu que le passé, même dans ses pages plus sombres – et peut-être surtout dans ses pages les plus sombres – est porteur d’enseignements et de mises en garde que nous n’avons pas le droit d’ignorer.

S’il est une leçon à retenir du 20e siècle, c’est bien celle de ne jamais sous-estimer celui qui veut « rayer de la carte » tel ou tel peuple, tel ou tel pays. Celui qui fait de l’antisémitisme, sous couvert d’antisionisme, une doctrine d’Etat, allant jusqu’à organiser dans la capitale de la République islamique d’Iran une conférence mondiale sur le négationnisme qui rappelle de bien sinistres conférences de ce genre dans l’Allemagne nazie ou dans la France occupée. J’étais hier à Berlin, lieu symbolique s’il en est, de cette histoire, qui porte encore la mémoire de ces temps d’une violence inouïe. Là j’ai tenu à me recueillir, après mes entretiens avec la Chancelière allemande, sur le mémorial poignant que l’Allemagne fédérale a dédié aux victimes de la Shoah. De même, lorsque j’étais en Israël, je m’étais rendu à Yad Vashem. Chaque fois, j’ai été profondément bouleversé. Ce que j’y ai ressenti, aucun mot ne pourra jamais vraiment le décrire – un mélange de dégoût et d’incompréhension, mais surtout une tristesse immense, infinie ; un choc qui vous heurte au plus profond de votre humanité. Quiconque a ressenti un jour cela ne peut accepter, ou même s’accommoder, des déclarations intolérables du Président AHMADINEJAD.

Avec les propos du Président iranien, c’est à nouveau – et comme trop souvent dans l’Histoire – les Juifs, aujourd’hui à travers l’Etat d’Israël, qui sont l’objet de telles menaces. Je l’ai souvent dit, et je le répète à nouveau devant vous ce soir : la France ne transigera pas avec la sécurité de l’Etat d’Israël.

A ceux qui m’objecteront que M. AHMADINEJAD a été élu, je veux rappeler que HITLER aussi avait été élu ; il n’en est pas moins le plus grand criminel de l’Histoire. Être élu ne donne pas tous les droits ; au contraire, cela donne des responsabilités, à commencer par celle d’agir pour l’intérêt supérieur de son pays et de son peuple. Avec son comportement irresponsable, M. AHMADINEJAD fait tout l’inverse : il isole encore un peu plus son pays sur la scène internationale, et trahit la confiance de son peuple, qui ne se reconnaît pas dans ce discours de haine.

Si l’appel à la haine antisémite, si l’exaltation de la destruction d’un autre Etat, sont des propos d’une extrême nocivité dans la bouche d’un chef d’Etat, ce qui décuple encore leur gravité, c’est qu’ils prennent place dans une région profondément marquée par les guerres à répétition, et qu’ils émanent d’un régime iranien qui déploie tous les efforts en vue de se doter d’une capacité nucléaire militaire, en violation de tous ses engagements internationaux. J’ai conscience que la nucléarisation de l’Iran après son irruption en première ligne du conflit israélo-arabe depuis la guerre du Liban à l’été dernier, par le biais du Hezbollah, constituera l’un des dossiers les plus brûlants et les plus difficiles que le prochain Président de la République trouvera sur sa table le 7 mai prochain.

Sur cette question, je veux être très clair : pour moi, l’accès de l’Iran à l’arme nucléaire est inacceptable. Elle est lourde de dangers, non seulement pour Israël, mais aussi pour l’ensemble des pays de la région et pour les nations démocratiques à travers le monde, d’autant que l’Iran dispose de missiles capables d’atteindre, aujourd’hui, un grand nombre de pays au Moyen-Orient et demain, en Europe. Sans parler du risque de voir ces armes transmises à l’un ou l’autre des groupes terroristes radicaux avec lesquels l’Iran entretient traditionnellement des liens étroits – ou viendrait à en établir. Si l’Iran venait à acquérir l’arme nucléaire, nous aurions probablement une réaction en chaîne du coté de nombreux autres pays de la région.

Face à ces dangers, la France doit donc mobiliser toutes ses forces pour que la communauté internationale reste unie et ferme, comme elle l’a été en adoptant à l’unanimité la résolution 1737 qui prévoit l’application de sanctions contre l’Iran. Les progrès obtenus ces derniers jours dans le dossier parallèle de la nucléarisation de la Corée du Nord, comme hier avec la Libye, montrent que dès lors que la communauté internationale est solidement unie, elle peut obtenir finalement gain de cause, face à un régime pourtant peu enclin au compromis. L’Iran est un grand pays, dont le peuple sait qu’il a besoin du reste du monde pour son développement. La pression sur Téhéran doit être maintenue et même augmentée si le régime iranien ne change pas de comportement. C’est désormais à l’Iran de choisir entre les sanctions et l’isolement croissant ou la coopération. En contrepartie, la communauté internationale doit garantir aux autorités iraniennes qu’elle tiendra ses engagements, notamment en terme d’accès au nucléaire civil, tel que cela est prévu par le Traité de Non-Prolifération, à la condition, bien entendu que Téhéran respecte ses obligations à l’égard du Traité et les Résolutions du Conseil de sécurité. Je me permets d’insister sur ce point : le seul instrument de droit international dont nous disposions à l’égard du danger de dissémination et de prolifération des armes nucléaires , c’est le Traité de Non-Prolifération de 1968, adossé sur les inspections de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique. Ce sont au demeurant les inspecteurs de l’Agence de Vienne qui ont découvert l’existence d’un programme non-déclaré d’enrichissement de l’uranium et qui, de ce fait, ont actionné les pressions internationales depuis 3 ans. Le Traité de Non Prolifération n’est certes pas parfait, mais il instaure une sorte de contrat entre les pays dotés d’armes nucléaires et qui s’engagent à diminuer progressivement leurs stocks d’armes en vue de leur éventuelle élimination, et les pays qui renoncent à se doter de telles armes, en échange cependant de leur droit d’accéder à l’énergie nucléaire civile. Prétendre interdire a priori à tel ou tel Etat l’accès à l’énergie nucléaire civile reviendrait donc, pour la France, à jeter aux orties le seul régime juridique nous disposons contre la prolifération, et qui sert de base légale aux sanctions contre l’Iran.

Dans cette épreuve extrêmement délicate, il me semble que la communauté internationale doit faire preuve d’unité : c’est la première condition, afin que les dirigeants iraniens sachent qu’ils ne pourront pas enfoncer un coin entre les Européens, les Américains, les Russes et les Chinois.

Il faut en second lieu que des garanties d’approvisionnement en combustible civil soient offertes. C’est ce que la Russie a proposé, à juste titre, mais j’aimerais pour ma part que la communauté internationale soit capable de mettre en place très rapidement une banque internationale du combustible sous l’égide de l’ONU, de sorte à rendre inopérante toute justification pour l’enrichissement de l’uranium ou le retraitement du plutonium. Je me réjouis de voir que cette proposition est aujourd’hui soutenue par le Prix Nobel de la Paix et Directeur de l’AIEA, M. Mohammed El BARADEI. J’ajoute que les progrès en matière de désarmement nucléaire ainsi que des garanties de sécurité en faveur des Etats qui renoncent à l’arme atomique, devraient permettre de surmonter ce type de crises. La France a donné l’exemple en la matière depuis 1995, sous l’impulsion du Président CHIRAC. Il serait souhaitable que son exemple soit suivi par les autres grandes puissances et que soit explorée la voie des garanties de sécurité. A ce stade, toutes les options diplomatiques de sortie de crise doivent être poursuivies, en parallèle avec un régime de sanctions - au besoin, croissant. N’oublions pas que 85 % des recettes iraniennes proviennent de la vente de pétrole à l’étranger, tandis que l’Iran importe la majorité de ses produits raffinés, comme l’essence. L’Union européenne représente à elle seule près de la moitié des importations iraniennes. Il y a donc là une vulnérabilité iranienne réelle par rapport aux sanctions, qui doit être exploitée à commencer par les Européens. J’ajoute, enfin, que le revers cinglant subi par les radicaux proches d’AHMADINEJAD lors des récentes élections municipales ainsi qu’à « l’Assemblée des experts », devraient nous inciter à poursuivre dans cette voie.

Je vous remercie de m’avoir donné l’occasion, ce soir, de vous dire combien je partageais votre inquiétude et votre émotion face aux déclarations de haine et aux menaces proférées par le Président AHMADINEJAD. Vous connaissez la détermination avec laquelle je n’ai cessé de combattre l’antisémitisme, sous toutes ses formes, en tant que Ministre de l’Intérieur. Si je suis élu Président de la République, soyez assurés que je le combattrai avec autant d’énergie sur la scène internationale.

Très bonne soirée à tous …/…
Revenir en haut Aller en bas
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Sam 28 Avr 2007 - 2:03

Sondage IPSOS

Le Pen ferait 24% chez les ouvriers, Royal 21%, Sarkozy 20%, Bayrou 17%, Besancenot 7%, Laguiller 3%

Il est très instructif de regarder l’évolution de Le Pen dans certains département :

Bas Rhin : 23% (2002), 13% (2007)
Alpes maritimes : 26% (2002), 13,5% (2007)
Haute Savoie : 20,8% (2002), 9,7% (2007)

Pas de Calais : 18,4% (2002), 16% (2007)
Somme : 16,3% (2002), 14,4% (2007)
Aisne : 21,2% (2002), 17,3% (2007)

Dans les départements très ouvriers, très ancrés à gauche historiquement, le FN baisse peu en pourcentages, et en voix il progresse même plutôt légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osiris
Invité



MessageSujet: Re: Campagne & débats   Sam 28 Avr 2007 - 2:23

Dans ma ville du Pas de Calais (62) de 16 000 habitants, à forte dominance de petits gens (Harnes à côté de Courrières, ex-bassin minier). Les chiffres:

:: Répartition des votes

Sarkozy Nicolas 22 %

Royal Ségolène 21.5 %

Le Pen Jean-Marie 20.2 %

Bayrou François 10.7 %


Buffet Marie-George 9.1 %

Besancenot Olivier 6.4 %

Laguiller Arlette 3.1 %

de Villiers Philippe 1.6 %

Voynet Dominique 1.3 %

Nihous Frédéric 0.8 %

Bové José 0.7 %

Schivardi Gérard 0.3 %
Revenir en haut Aller en bas
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Sam 28 Avr 2007 - 10:55

Mouais, j'me suis un peu planté quand même ! Je voyais Le Pen un peu plus haut, et Bayrou plus bas... Et j'ai totalement sous-estimé le score de Sarko.

Pour faire ce pronostique, je ne me suis pas fier à "l'air du temps", ou ce qui se dit autour de moi. J'ai mis de côté les élections 2002. J'ai pris les résultats de 1988 :

1/ Mitterrand
2/ Chirac
3/ Barre
4/ Le Pen

Puis 1995 :

1/ Jospin (on a oublié ça !)
2/ Chirac
3/ Balladur
4/ Le Pen

Petite constation, le candidat soutenu par les centristes finis dans les 2 cas à la 3ème place. Celui soutenu par le PS arrive en tête. Je me suis dit qu'avec l'effet "21 avril", chacun allait en quelque sorte retourner "dans sa famille d'origine...".

Toutefois, je ne voyais pas Bayrou dépasser Le Pen, surtout aussi largement. Mais c'est dû au fait que je ne pensais pas que l'OPA sarkozyste sur l'électorat FN allait réussir à ce point, ce qui a finalement inversé les positions. C'est l'une des clés de l'élection.

Pourtant, j'avais constaté que depuis 2002, le FN avait connu de grosses déconvenues, notemment aux Régionales. Mais je pensais que la personnalisation de la Présidentielle protégeait Le Pen d'une grosse tuile. Erreur !

En fait, on a tous un point commun, malgré nos divergeances politiques : On a tous sous-estimé la popularité de Sarkozy et son impact sur une partie de l'électorat lepéniste. Il faut bien se rendre à l'évidence aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Sam 28 Avr 2007 - 12:57

Sur le site du ministère de l'intérieur, les résultats par département et par commune :

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/PR2007/index.html

Dans mon département :

M. Olivier BESANCENOT 15 939 3,90
Mme Marie-George BUFFET 6 826 1,67
M. Gérard SCHIVARDI 1 282 0,31
M. François BAYROU 121 074 29,61
M. José BOVÉ 6 753 1,65
Mme Dominique VOYNET 6 629 1,62
M. Philippe de VILLIERS 5 112 1,25
Mme Ségolène ROYAL 107 582 26,31
M. Frédéric NIHOUS 6 780 1,66
M. Jean-Marie LE PEN 25 185 6,16
Mme Arlette LAGUILLER 3 787 0,93
M. Nicolas SARKOZY 101 954 24,93

Dans ma commune :

M. Olivier BESANCENOT 17 2,41
Mme Marie-George BUFFET 8 1,13
M. Gérard SCHIVARDI 0 0,00
M. François BAYROU 224 31,77
M. José BOVÉ 8 1,13
Mme Dominique VOYNET 5 0,71
M. Philippe de VILLIERS 13 1,84
Mme Ségolène ROYAL 168 23,83
M. Frédéric NIHOUS 18 2,55
M. Jean-Marie LE PEN 58 8,23
Mme Arlette LAGUILLER 5 0,71
M. Nicolas SARKOZY 181 25,67
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Campagne & débats   Sam 28 Avr 2007 - 14:16

Il y a beaucoup de choses à dire sur la défaite de la droite nationale ce 22 avril 2007 et, plus généralement, sur ce funeste scrutin. Beaucoup d'enseignements à tirer, et s'il ne faut pas tomber dans le misérabilisme, il faut affronter ce résultat avec lucidité.

Avant tout chose je voudrais vous dire ma tristesse: je pense à tous ces militants et sympathisants FN, MPF, MNR et autres que j'ai rencontrés lors de cette campagne 2007, tous ces authentiques patriotes, de toutes sensibilités et de toutes conditions. Quand on connait leur amour pour la France et leur courage politique, on ne peut que mesurer avec émotion leur désillusion.

Le constat:
Philippe de Villiers n'a obtenu que 815 000 voix, soit 2,24% des suffrages exprimés. (contre 1 444 000 voix et 4,74% des suffrages en 1995).
Jean-Marie Le Pen n'a obtenu que 10,44 % contre 16,86 % en 2002, soit un million de voix en moins.

Différentes raisons, expliquent à mon sens, les échecs de Jean-Marie Le Pen et de Philippe de Villiers dimanche soir, ainsi que l'incroyable réussite de Nicolas Sarkozy. Voici trois points qu'il me semble important de noter :

1) La victoire du système

Je partage l'étonnement d'Yves Daoudal face à l'ampleur du résultat de dimanche soir. En effet, "selon un sondage, ceux qui ont voté Sarkozy avaient pour première préoccupation l’immigration..." Or, Nicolas Sarkozy ministre de l'intérieur, et donc de l'immigration, a eu les pouvoirs les plus étendus pendant près de 5 ans ! Non seulement son bilan est mauvais, mais de plus, il a porté lors de cette campagne les projets d'immigration choisie et de discrimination positive.
Le pouvoir médiatique - le premier pouvoir - semble plus fort que la raison ; la puissance de l'image plus forte que la réalité des faits.
Ainsi les émeutes de 2005, les événements récents de la Gare du Nord et de la Foire du Trône devaient montrer aux Français l'étendue de l'échec de Nicolas Sarkozy. Au contraire : ils renforcent son image! C'est la réussite du "pompier pyromane".
De plus, la gauche a artificiellement diabolisé le candidat de l'UMP, le rendant sympathique auprès d'un électorat de droite dure. S'ajoute à cela les instituts de sondage et leur "tyrannie sondagière" qui ont réussi à imposer le concept de "vote utile" qui a littéralement fait exploser les petites formations à gauche et à droite. Philippe de Villiers aura ainsi fatalement subi cette loi, tout comme Jean-Marie Le Pen, ce qui était moins prévisible. Pour ce dernier d'ailleurs l'impact du vote du 5 mai 2002 - et sa non-progression entre les deux tours de 2002 - a peut-être été sous-estimé et a sans doute joué en sa défaveur.
On ne peut que déplorer, comme Jeanne Smits dans Présent, qu'"en croyant voter utile, [les électeurs de droite] de Sarkozy – le véritable casseur de l’électorat de Le Pen et de Villiers – ont de fait voté inutile. Ils ont mis face à face, capitulant d’avance devant le pouvoir des médias et la dictature du relativisme, deux candidats complices, en leurs personnes et par leurs partis, de la dislocation de la France dans l’Europe mondialiste."


Il conviendra aux leaders de droite nationale de réfléchir à cette déferlante du 22 avril et à réussir cet exercice d'équilibriste: comment ne pas être dépassé dans la communication et par les "effets marketing" sans pour autant renier ses idéaux.

2) La défaite de la désunion

Inutile ici aussi de tourner autour du pot...La "droite de conviction", si elle continue à se présenter dispersée, sera à nouveau balayée dans les élections futures. D'abord parce que notre système électoral n'a que faire des nuances, le scrutin de dimanche en est la preuve. Ensuite, la logique du vote utile, dans des scrutins majoritaires à deux tours perdurera. Si les partis concernés se présentent en ordre dispersé aux législatives, la sanction risque d'être sévère.

Or on a pu constater durant cette campagne combien "l'esprit gaulois" des partisans des différents camps aura mené en partie au résultat si décevant de dimanche.
Du côté MPF, il est frappant que le début de la descente dans les sondages correspond à peu près au moment du refus catégorique et sans discussion de la proposition d'union faite par Jean-Marie Le Pen et le FN. Cela est loin d'expliquer l'échec de la campagne du MPF mais le MPF a porté tout au long de cette campagne une étiquette de "diviseur" que les médias ne se sont pas privés de rappeler à chaque intervention.
Quant à l'union des patriotes, la langue de bois est inutile: elle a tourné, malheureusement, à la comédie.

Alors même que le symbole d'un accord avec Bruno Mégret - quoiqu'on pense par ailleurs des responsabilités de la scission de 1998 - aurait pu relancer une dynamique militante, les rancoeurs personnelles l'ont emporté, brisant tout élan et rendant totalement ineffectif l'idée d'union. Cela aura même redonné des arguments à ceux qui, au MPF, dénonçaient les arrières-pensées stratégiques de cette proposition.

Chacun sait qu'à travers cette campagne, une autre compétition se jouait dans les différentes équipes, une compétition destructrice: la succession de Jean-Marie Le Pen. Chacun de son côté essayant de récupérer "le gâteau", au mépris du travail sincère de militants dévoués de chaque formation. Le risque de ce combat fratricide est finalement de n'en récupérer que les miettes , le résultat de dimanche devrait en faire réfléchir plus d'un.




3°des défaites stratégiques


Dans le résultat de dimanche, la naïveté de l'électorat - facteur avec lequel il faudra malheureusement toujours compter - et les "couacs" de l'union n'expliquent pas tout. Il me semble que certaines erreurs ont lourdement handicapé les nationaux.

Du côté de Philippe de Villiers.

L'équipe de campagne du MPF s'est, à mon sens, trompé de combat. Elle a voulu, espéré, récupérer dès 2007 l'électorat de Jean-Marie Le Pen et faire de Philippe de Villiers son successeur. Alors même que Philippe de Villiers bénéfiçiait d'une très bonne dynamique après une campagne parfaitement menée au référendum de 2005 et d'une image de gestionnaire performant, sa campagne présidentielle s'est rapidement enfermée dans le monothématique. Non pas qu'il fallait occulter l'islamisation de la France, thème essentiel, mais en faire son seul sujet de préoccupation durant des mois a brouillé l'image du président du conseil général de Vendée. Mais comme il fallait dépasser le FN par sa droite... Puis lorsqu'il a fallu redresser, un peu tard, la barre, le "monothématique" a continué avec la mise en avant systématique de la gestion Vendéenne, ce qui a dû paraître bien peu ambitieux pour une grande partie de l'électorat. Pourtant, le MPF a eu raison de cibler ses attaques, justes, contre Nicolas Sarkozy. Malheureusement, le système médiatique et le "problème d'image" de Philippe de Villiers dans les débats télévisés ont rendu inaudibles les arguments pertinents avancés par le MPF.


L'erreur stratégique du MPF est d'autant plus étonnante que le MNR avait créé un précédent : une stratégie "anti-islamisation" couplée d'attaques directes contre la personnalité de Jean-Marie Le Pen. On connaissait le résultat de cette stratégie: 2,3 % et c'est exactement le score de Philippe de Villiers dimanche.

Du côté de Jean-Marie Le Pen

Pour commencer, l'âge du candidat a sans doute joué en partie dans le résultat de dimanche face à un Nicolas Sarkozy populaire et bénéficiant d'une image artificiellement dynamique.
Fondamentalement, je pense, comme François Desouche, que la stratégie de « dé-diabolisation » de Le Pen est allée de pair avec la « diabolisation » de Sarkozy.

Ainsi la stratégie de dé-diabolisation, légitime, n'aurait pas dû avoir comme conséquence de brouiller l'image du Front National et de son corpus doctrinal. Au moment même où les faits ont donné raison au discours de Jean-Marie Le Pen développé depuis des années, le Front National a décidé d'"oublier" certains fondamentaux. Dans la dernière semaine, donner l'image d'un FN proche des jeunes de banlieue (voir la visite à Argenteuil ou Aulnaye-sous-bois), participer à la diabolisation de Sarkozy et sa "kärcherisation" aura rendu un grand service au candidat de l'UMP qui n'en attendait pas tant.
C'est d'ailleurs le constat assez juste que fait Arnaud Folch:

"Obnubilé par le second tour (qu’il considère n’avoir pu véritablement disputer en 2002), Le Pen a « oublié » de mener une vraie campagne au premier. A Sarkozy, les « provocs » et les campagnes de « haine » de la gauche et de l’extrême gauche - bref, le hors système ; à Le Pen la posture du vieux Sage, d’abord attaché à se « dédiaboliser » en prévision du second tour. Au risque de se faire chiper ses fondamentaux."


Je pense d'ailleurs que la venue de Dieudonné, "paradant" au QG du FN, pour expliquer qu'il a voté Bové a dû être ressenti par nombre de militants du FN comme quelque chose d'assez humiliant. En tout cas Nicolas Sarkozy a fait plus de 30% en ne recueillant à peine qu' 1% du vote musulman...

Bernard Antony note d'ailleurs de son côté que Jean-Marie Le Pen "est battu parce qu’il a trop accepté les idées des autres ! Sur plusieurs points, ses déclarations et même ses mots polémiques, ont été par trop contradictoires, notamment sur les questions de l’immigration, de l’intégration et de l’islam."

4°Que faire?

D'abord mesurer la force de l'adversaire. Les polémiques internes, les chamailleries partisanes sont tellement dérisoires lorsqu'on mesure les obstacles à franchir et notamment un système médiatique exceptionnel, fonctionnant sur la désinformation et la manipulation, qui assure un contrôle des consciences en s'appuyant sur le terreau idéologique patiemment mis en place par l'éducation nationale.
Que les français, qui ont rejeté à 55% la constitution européenne, puissent être 76 % à voter pour les candidats du "oui" est révélateur.

Ensuite, il faut noter que le vote des naturalisés récents, en hausse exponentielle, rendra le combat national de plus en plus difficile.

Enfin, les méthodes de militantisme et de diffusion des idées devront faire l'objet d'un vaste débat que les militants de la droite nationale doivent entamer. Des initiatives ont montré la voie à suivre.

Il important aussi de ne pas sombrer dans le défaitisme, car du point de vue des idées je pense que cette campagne 2007 aura été bénéfique. ce qui a été semé par le FN et le MPF produira ses fruits, n'en doutons pas, lorsque l'échec de Nicolas Sarkozy, s'il est élu, éclatera aux yeux des français.

Il est maintenant de la responsabilité des leaders politiques d'aborder la question vitale du rassemblement des forces nationales. Lorsqu'on lit certaines déclarations publiques essentiellement inspirées par la méthode Coué, il y a de quoi s'inquieter. Pour se battre il faut avoir la foi et l'espérance. Si certains préfèrent jouer avec, il ne faudra pas s'étonner que de plus en plus cèdent au découragement et au mortifère renoncement. Personne n'est à l'abri, moi compris.
http://voxgalliae.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Sam 28 Avr 2007 - 14:50

milla a écrit:
Ritoyenne a écrit:
A noter que via le téléchargement d'un module pour google earth, vous pouvez avoir le détail, pour chaque commune, des votes du premier tour en france. Le vote FN en banlieue est INNEXISTANT. Il est là l'échec de Soral, le notre, et celui des Le Pen.
Peux-tu balancer le lien Stp?

http://earth.google.fr/elections2007/

Franchement c'est top. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Sam 28 Avr 2007 - 15:07

Je me demande si le FN, avec plus d'influence n'aurait pas plus interêt à être un vrai parti d'opposition. J'imagine que c'est le fait des médias, mais le Front National, à part aux présidentielles, on en entend peu parler. Et le fait que ce soit le "premier parti ouvrier" de France doit lui faire une belle jambe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean baptiste
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 151
Age : 41
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Sam 28 Avr 2007 - 15:40

Kamo a écrit:
Sarko avec 29% chez les ouvriers, ça me semble impossible. Les chiffres de LH2 sont très différents de ceux que donnent les autres instituts de sondage.

J'ai regardé les chiffres dans certaines villes de mon département, Sarko fait logiquement ses plus gros scores dans les villes bourgeoises et ses plus faibles dans les villes plus ouvrières.

Hélas dans les ardennes sinistrées sarko fait 29%(contre 14% pour chirac),le pen sauve relativement bien les meubles en reculant de 23 à 16%.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jean-baptistea.hautetfort.com/
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Sam 28 Avr 2007 - 18:36

Résultat de ma ville:

M. Olivier BESANCENOT 2,60
Mme Marie-George BUFFET 1,79
M. Gérard SCHIVARDI 1,23
M. François BAYROU 13,57
M. José BOVÉ 0,28
Mme Dominique VOYNET 1,24
M. Philippe de VILLIERS 1,53
Mme Ségolène ROYAL 38,20
M. Frédéric NIHOUS 0,36
M. Jean-Marie LE PEN 15,48
Mme Arlette LAGUILLER 3,54
M. Nicolas SARKOZY 20,20

Gros score de Royal (vote musulman, c'est incontestable), par rapport à 2002 LePen baisse en pourcentage(de 20 à 15) Sarkozy récupére un peu de monde par rapport à Chirac.
Schivardie devant Bové et Laguillers devant Besancenot.
Les résultats départementaux ne sont guéres interressant, il s'y trouve en effet des disparités économique biezn trop importante (ex: Prés de chez moi: Compiégne, ville trés bourges, + de 65% pour Royal/Sarko...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Sam 28 Avr 2007 - 20:17

Milla a écrit:
Gros score de Royal (vote musulman, c'est incontestable),
Quand tu penses à tout ce qu'à fait Sarko pour les musulmans... Les ingrats!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: RACISME ET ANTISEMITISME   Dim 29 Avr 2007 - 21:55

laurent666 a écrit:
Ceux qui trouvent ça bizarre sont sans doute des antisémites qui s'ignorent.
Au sujet de la question, oh combien cruciale, de l’antisémitisme et – pendant qu’on y est – aussi du racisme, pour ceux que ça intéresse je conseille de prendre absolument connaissance du texte « Racisme et antisémitisme » ** de Julius Evola (1898-1974) issu du Mythe du sang (1942) sur :

** [Texte unique en son genre qui analyse certains arguments des antisémites (notamment vers la fin du texte ceux liés aux fameux protocoles) *** mais qui en même temps dénonce les limites ou l’abus de ces arguments (notamment chez les « antisémites extrémistes »).
*** Le N°7 du Journal trimestriel Le National Radical (de Février-Mars-Avril 2007) en ventes en kiosques ( !) [pour en trouver proche de chez soi aller sur www.trouverlapresse.com ] vient d’y consacrer 3 pages spéciales (avec des extraits issus de chaque chapitre des protocoles!) et avec comme titre de couverture : « LES METHODES SECRETES d’asservissement des Peuples et des Nations ! »]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Mar 1 Mai 2007 - 15:52

Le dirigeant d'extrême droite s'est dit "fier" d'être arrivé en première position le 22 avril "dans les votes ouvriers." "Ce 1er mai 2007, au moment où la désindustrialisation menace même notre industrie automobile qui emploie plus de deux millions de travailleurs, je suis fier de leur confiance", a-t-il dit.

http://www.lexpress.fr/info/infojour/reuters.asp?id=43259&1405
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi Clemenceau
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 1:59

Allez tous le monde, ne commentons pas ce cauchemard, cette parodie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 2:36

nabien a écrit:
Marcauguste a écrit:
Je viens de voir le débat et il me semble que notre petite française a largement dominé le yankee. Après réflexion, je m'abstiendrai, au diable la stratégie.

dominé je n'irai pas dire ça.
elle a été tout au plus d'une agressivité inouïe.

je crois qu'au contraire moi je vais finalement aller voter pour sarko.

qu'il échoue sur les idées républicaines et nationales ..

Je souhaite qu'il gagne, bien sur, car c'est notre intérêt. Si tu as le courage de voter pour lui, fais-le !
Revenir en haut Aller en bas
Intellocrate
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 3:18

francois9 a écrit:
Carter a écrit:
Marcauguste a écrit:
Je viens de voir le débat et il me semble que notre petite française a largement dominé le yankee.

Yankee qui, au passage, va ouvertement à l'encontre des intérêts américains en refusant tout net l'entrée de la Turquie dans l'U.E.

Opinion de façade...pfff
comment croire un gars qui n'a rien de français et qui en (y)outre, a épousé une femme qui se vante"de n'avoir pas une goutte de sang français"!
Ramenez Chichi!!!!

Tiens, à propos de la race française, cet extrait savoureux du Voyage d'un certain docteur Destouches, très apprécié sur ce forum:

« - Si donc ! qu’il y en a une ! Et une belle de race ! qu’il insistait lui, et même que c’est la plus belle race du monde, et bien cocu qui s’en dédit ! Et puis, le voilà parti à m’engueuler. J’ai tenu ferme bien entendu.
- C’est pas vrai ! La race, ce que t’appelles comme ça, c’est seulement ce grand ramassis de miteux dans mon genre, chassieux, puceux, transis, qui ont échoué ici poursuivis par la faim, la peste, les tumeurs et le froid, venus vaincus des quatre coins du monde. Ils ne pouvaient pas aller plus loin à cause de la mer. C’est ça la France et puis c’est ça les Français.
- Bardamu, qu’il me fait alors gravement et un peu triste, nos pères nous valaient bien, n’en dis pas de mal !... »

Bof, c'est pas plus mal que Sarkozy ait du sang juif, cela relévera le niveau de la race française...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 3:43

Emlomor a écrit:
C'est marrant, Soral parle du phallus-sarko vs la vaginocratie-ségo, mais dans leurs manières respectives de mener le débat, ils ont plutôt montré les images inverses (je parle de la comm' uniquement). Ségo était plus offensive (voire agressive) et sûre d'elle dans le regard, alors que Sarko la regardait moins et fuyait vers les journalistes.
Oui, dans un sens... mais un vagin denté.
De toute façon, que ce soit l'une ou l'autre, on en revient toujours au fatal et conchié matriarcat, vu les souches interlopes du bonhomme.

-------------------------------------------------------------------------------------------------
laurent666 a écrit:
Tatave a écrit:
De toute façon, que ce soit l'une ou l'autre, on en revient toujours au fatal et conchié matriarcat, vu les souches interlopes du bonhomme.
C'est vraiment une idée fixe, chez toi, dis-donc. Tu possèdes le gène français spécial que suspectait BHL dans son célèbre ouvrage sur l'Idéologie française ?
En effet, je crois que la féminisation de la Panurgie – entendez la France - atteint, peut-être là, son apogée.

Et puis tu sais, moi, Idéfix, je l’aime bien… presque autant qu’Astérix !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 8:31

cheers Tatave cheers
J'ai aussi regardé en partie ce débat. Marrant, ce niveau économique et sociale de classe de seconde (*). Beaucoup de conneries et de fautes de français ont été dites. Patrick Poivre qui dit que dès le premier choc pétrolier en 1974 la priorité des présidents a été de "gagner la bataille contre l'emploi"... C'est pas encore gagné mais presque. Sarkozy qui reprend un sketch récent du comique Chirac en disant :"le taux de chômage en France est le plus bas depuis 25 ans." Et strictement personne ne réagit.

* : Sarko disait dans cette émission que le nucléaire français répond à 50% du besoin en éléctricité de la nation. Ségo a dit 17%.

"La France a 58 réacteurs en exploitation, elle produit 80 % de son électricité à travers l’électricité nucléaire et aujourd’hui nous tirons tout le bénéfice de cet investissement qui a été fait au début des années 70 et avec un parc de réacteurs qui est jeune, environ 14 ans et il importe pour nous de pouvoir continuer à tirer ce bénéfice parce que nous n’avons pas ou guère d’autres alternatives pour pouvoir nous alimenter en électricité, nous n’avons pas de ressources fossiles en pétrole ou en gaz sur notre sol. L’électricité nucléaire est pour nous utile."

Source: http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/science_actualites/sitesactu/question_actu.php?langue=fr&id_article=1423&id_mag=0

Bande d'incapables!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vassili Zaïtsev
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 64
Age : 44
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 10:49

Je me suis endormi au bout de 45 minutes...
Sans doute, je suis trop habitué depuis une vingtaine d'années à la classe naturelle, à la culture et au talent naturel d'orateur de Jean-Marie...
Dommage qu'il n'était pas été là pour ridiculiser ces blaireaux, ainsi que Chichi en 2002.
On refait pas l'histoire, encore une élection pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 12:52

Citoyen a écrit:
Au début j'ai bien aimé, chaque candidat était fidèle à ses "qualités"... Mais après ils sont vite devenus chiant, Royal énervante dans son numéro de mère la pudeur du socialisme, Sarkozy irritant dans sa rhétorique (je répond à des questions par des questions)...

Je dirais qu'ils ont chacun dominé le débat selon le sujet abordé : Royal s'est fait bouffer sur les retraites par exemple, Sarkozy a été ridicule sur l'epr...

Royal a été plus flou simplement car son programme, si elle est élu, ne sera sûrement pas appliqué, ou alors de manière détournée, et qu'il sert simplement à faire "de gauche".

Enfin tout ça donne sacrément envie de s'abstenir...
Je ne pensais pas que ça allait atteindre un tel niveau de pathétique.

Entre Sarkosy qui a voulu jouer la carte du “ j’suis pas un fasho, faut pas avoir peur de moi ”, se présentant comme un bébé quémandant la fessé à sa maman et Royal qui elle pour le coup, a fait sa partie l’aiguille pointée vers l’avant, mais à sa place je me serais poser des questions en voyant sans arrêt mon adversaire me tendre ses petites fesses toute potelées, le tout ponctué par des “ Madame/Maman ” toute les cinq minutes ou/et des formules de politesse tout droit sorti d’un mauvais livre de savoir vivre.

Pour moi depuis le début, c’était Le Pen ou rien, je n’irai évidemment pas voté pour ces deux là, même par calcul, ce serait vraiment malsain de toucher au caca en espérant sentir la rose.
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Marcel Yéti
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 39
Localisation : Paris 20e
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 13:34

Colonel Jul a écrit:
Beaucoup de conneries et de fautes de français ont été dites.

La pauvreté de la langue des deux candidats, ça m'a marqué.
Formulations approximatives, expressions galvaudées et creuses, contresens (Sarko: "Je veux rétablir cette injustice » !), c'est celui qui le dis qu'y est... Ah non, c’est pas De Gaulle, Pompidou, Mitterand (et surtout pas Le Pen) qu’auraient causé si pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 13:48

Gérard Miller a écrit:
francois9 a écrit:


comment croire un gars qui n'a rien de français et qui en (y)outre, a épousé une femme qui se vante"de n'avoir pas une goutte de sang français"!
Ramenez Chichi!!!!

Bah oui, François t'as raison, on ne peut pas croire un type qui n'est pas français. Tous les peuples du monde sont composés de menteurs, y a que les français qui disent la vérité. J'ajouterais que les pires sont les "youtres", Céline l'a dit et répété dans ton livre de chevet. Ah non, c'est vrai, j'avais oublié, toi c'est pas "Bagatelle", c'est le journal de Goebbels. Au fait, cet ouvrage remarquable est toujours sur ta table de nuit ?

Le tome 2, les années 1923-1933, est sur ma table de nuit.
Le tome 1 est à la place de mon crucifix, si tu veux tout savoir.

Et Bagatelles de Céline? Moi c'est plutôt les Beaux draps
Revenir en haut Aller en bas
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 14:10

prometheus a écrit:
elenfoiro a écrit:
Oh putain quel débat de ouf, c'est décidé, apres cette performance impressionante, je vote Ségolene!
Je trouve lamentable que certains ici affirment vouloir voter Segolene après sa piteuse prestation d'hier. Elle etait systematiquement dans l'incantation, dans l'affect, dans le flou le plus total. Et surtout dans le mensonge : anneries monumentales sur le nucléaire, mensonges sur les handicapés, l'UMP ayant augmenté le nombre d'accompagnateurs. Sarko a l inverse etait serein, clair, précis, respectueux face à l'hystérique Segolene faisant semblant de s'enerver pour paraitre "de gauche". Mon choix était de toute manière déja fait, il se confirme.

Tiens, on a même des militants UMP sur le forum. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Campagne & débats   Jeu 3 Mai 2007 - 15:30

Carter a écrit:
Tous deux se sont mal exprimés, mais j'ai tout de même pu apprécier un agréable "souffrez que je vous réponde, madame". sunny
Ségo-Sarko : un match nul, inter-minable.
Heureusement que j'ai regardé Milan AC-Manshester United.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campagne & débats   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campagne & débats
Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Débats d'idées sans détour : La religion rend-elle altruiste ?
» Mémoires de Napoléon Bonaparte Tome I : La campagne d'Italie
» Campagne de 1805
» Campagne du Mexique (1863-1867)
» Demi-brigade campagne d'égypte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: Sound and fury-
Sauter vers: