LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rien ne change

Aller en bas 
AuteurMessage
Chevillette
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Sécurité de l'emploi pour "la france d'en haut"   Lun 6 Nov 2006 - 23:50

Dans les cabinets ministériels, on prépare l'après-2007

CLAIRE BOMMELAER ET SOPHIE HUET.


Election presidentielle 2007

À l'approche des élections, les personnels des ministères cherchent des points de chute.


À SIX MOIS de la présidentielle, les 700 membres des cabinets ministériels se mettent petit à petit sur le marché. Cette fois, les grandes manoeuvres ont commencé relativement tôt. « Ceux qui avaient l'impression de ne pas être dans le bon train ont tenté de partir très vite », résume le conseiller d'un ministre.

Selon la dernière livraison du Guide du pouvoir, près d'un quart des effectifs a ainsi été renouvelé depuis le début de l'année : 142 personnes sont parties, et 133 recrutées.

Le directeur de cabinet de Dominique de Villepin, Pierre Mongin, a ainsi été nommé à la tête de la RATP il y a trois mois.

À Bercy, Philippe Josse, ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé (Budget), est parti dès mars en tant que directeur du Budget.

Jean-Louis Borloo a « lâché » dès juillet son directeur de cabinet, Jean-François Carenco, retourné dans le corps préfectoral.

« Maintenant il ne nous reste que six mois utiles, ce qui n'est pas énorme. Ceux qui ne sont pas fonctionnaires d'origine commencent même à paniquer un peu », témoigne un membre du pôle social du gouvernement.


Dans l'entourage des ministres, on trouve une grande majorité de fonctionnaires. Parmi eux, 20 % d'énarques. « Pour eux, explique-t-on, le jeu consiste à ne pas se retrouver dans un petit bureau au fond d'une administration et à éviter d'être sous les ordres de ceux qu'ils dirigeaient précédemment. »


Directeurs ou sous-directeurs de cabinet arrivent parfois à jouer, avec l'aide active et bienveillante de leur ministre, une nomination au « tour extérieur » dans un des grands corps de l'administration : Conseil d'État, Cour des comptes, Inspection générale des finances, voire ambassade. C'est le cas, par exemple, de l'ancien directeur de cabinet de Xavier Bertrand, Benoît Bohnert, qui vient de décrocher une place au Conseil d'État.


D'une moyenne d'âge de 40 ans, et femmes pour 31 %, les personnels des cabinets sont souvent très diplômés. Peu d'entre eux partent dans une entreprise, qu'elle soit publique ou privée.

Le vivier des entreprises publiques type EDF, prêtes à « recueillir » les anciens politiques s'est d'ailleurs considérablement réduit, sous l'effet des privatisations.

Quant au secteur privé, il peut certes être attiré par le carnet d'adresses d'un membre de cabinet ou par sa bonne connaissance du fonctionnement de la machine étatique.

Mais « nous sommes marqués politiquement, ce qui, en cas d'alternance, peut s'avérer un vrai problème », note un conseiller technique.

Les embauches se font donc, mais au compte-gouttes.

Il y a trois semaines, Augustin de Romanet, ancien secrétaire général adjoint à l'Élysée, a rejoint le Crédit agricole. Arnaud Lucaussy, ancien conseiller de François Loos (Industrie), est devenu directeur de la réglementation et des études à SFR. L'ancien directeur de cabinet de Philippe Bas (Famille), François Xavier-Roussel, vient de partir chez Areva, et le chargé d'études de Thierry Breton, Hakim El Karoui, vient de décrocher un poste à la banque Rothshild.


« Outplacement » à Matignon


Afin de les aider, et de ne pas renouveler le précédent de 2004, où des gens s'étaient retrouvés sans rien du jour au lendemain, Matignon a innové : une cellule d'« outplacement », avec chasseur de têtes, a été mise sur pied pour les membres du cabinet du premier ministre. Le système, inédit, fait d'ailleurs « baver d'envie », selon l'expression d'un collaborateur de l'Éducation, tous les membres des autres cabinets.


Les départs vont donc s'accélérer, créant dans leur sillage un petit effet pervers : la difficulté pour un ministre de recruter des nouvelles têtes, sachant que la durée du contrat sera au maximum de six mois. Aussi certains passent-ils d'un cabinet à l'autre.

Dominique de Villepin a recruté l'ancien directeur de cabinet de son ministre de l'Agriculture, Michel Cadot, et l'Élysée a accueilli la semaine dernière l'ancien directeur de cabinet adjoint de Xavier Bertrand.


Le Figaro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebsebforce
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 557
Age : 46
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Rien ne change   Dim 18 Mar 2007 - 1:27

Je suis en train de regarder le débat d'entre-deux tour de Giscard et Mitterrand en 1981 (Sur la chaîne "Public Sénat"). Excellente initiative, très instructive, pédagogique, et..désespérante.

Mot pour mot, ce débat pourrait avoir lieu aujourd'hui, en 2007, faut-il le rappeler?

Surprenant noeud de notre Histoire, ainsi que de nos sociétés qui croient avancer parcequ'elles foncent vers le "Grand N'importe Quoi".

La seule différence tient dans la forme et la nature de ce débat, dont la tenue et le langage possède une tenue qui n'existe plus aujourd'hui: l'homme politique représente à lui seul la dégénérescence de notre civilisation. Seule la bêtise, l'idéologie aveugle pour gogo moyen est préservée!

Mitterrand évoquait déjà les 35 heures. L'éducation et la formation, l'allègement de l'impôt... étaient déjà des problèmes insolubles....

Tout çà pour faire comprendre qu'un homme politique n'a jamais rien maîtrisé, ni rien compris au monde qui l'entoure, qu'il n'y a rien qui puisse laissé croire qu'un changement s'opère de ce côté là, sauf à attendre une rupture brutale comme l'Histoire humaine sait si bien nous rappeler nos erreurs.

D'ailleurs, dans une société de l'instantané qui oublie son passé, et ne peut donc pas s'imaginer un avenir, d'où le salut pourrait-il émerger, sinon dans la violence, réaction de l'impuissance et de l'inconséquence?

Ma conclusion: un système politique est inréformable, ni de l'intérieur, ni de l'extérieur. Pour cette raison, il ne se transforme qu'après avoir implosé ou explosé comme une étoile. Nous allons donc continuer de vivre dans ce système capitalisme jusqu'à son dernier souffle, quels que soient les évènements brutaux qui interviendront pour le perturber, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus la moindre substance, sauf le substrat (positif ou négatif?) qui permettra la fondement d'un nouveau "modèle"...périssable bien sûr, si l'Homme habite toujours cette planète bien sûr!

On relativise mieux la connerie de tout après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lono
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Rien ne change   Dim 18 Mar 2007 - 1:56

C'est marrant, je me suis toujours posé la question à propos des démocraties ne permettant pas la rééléction de son chef d'Etat au bout d'un certain nombre de mandat. (comme les Etats-Unis)
En lisant ton post une réponse m'est venue:
Limiter l'accession au pouvoir dans le temps aurait pu être un moyen d'inciter la personne élue à tout faire pour honorer ses engagements / convictions pour le pays au lieu de calculer ce qui faut dire/faire ou non pour ne froisser personne et plus penser à un future mandat que de règler les vrais problèmes de la Nation.
Bon, avec les lobbys voir les Dynasties (Bush), ce la ne semble pas avoir été efficace.

Je trouvais ce concept étrange puisque je me disais qu'il est idiot de ne pas pouvoir revoter pour une personne qui a satisfait la majorité des personnes.

Mais les événements actuels nous montre que ce n'est pas si simple et que les hommes politiques d'aujourd'hui ne sont plus que des carrièristes calculateurs pensant plus à leur image et à leur avenir personnel que celui du pays, prêt à toutes les hypocrisies et démagogies possible pour atteindre leur but.(Sarkozy touch)
Des hommes dont les convictions et idéaux se résument à leur nombril
Juste bons à faire du racolage médiatique à utiliser la naiveté et l'espoir des gens pour atteindre un but égoiste (la dinde Royal) et donner une illusion de mouvement, d'évolution. (Bayrou me semble un bon exemple)


Je pense que les candidats à une éléction présidentielle devraient faire des propositions concrètes, claires et engager leur responsabilité dessus.
Si à la fin de leur mandat ces mesures promises ne sont pas respectés, la sanction devrait être l'inéligibilité du sortant (définitive) et de son parti (pour le mandat suivant).
Peut être que ça les inciterai à se bouger le cul et apporter des vrais solutions et surtout à les mettre en application.

Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebsebforce
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 557
Age : 46
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Rien ne change   Dim 18 Mar 2007 - 2:16

En effet, on voit bien là les limites de notre système démocratique, qui ne satisfait personne, et dans lequel toutes les règles sont allègrement perverties.

Quand on est à se déchirer autour de détails purement techniques totalement imbéciles (cumul des mandats) qui ne font rien progresser, alors oui, notre modèle est à bout de souffle.

Pourquoi refuser au peuple de réelire 10 fois la même personne, si telle est sa volonté? Si on vit dans une vraie démocratie?

A ce moment-là, pourquoi ne pas lui donné (au peuple) le pouvoir d'éjecter cette même personne A TOUT MOMENT pour faute grave? Bizarre quand même ce système qui ne protège que lui-même!

Bref, comme d'habitude, on nage à côté de la piscine en croyant y trouver plus d'eau.

C'est aussi sans doute pour cela que certains prônent le retour à la Monarchie, au Roi, qui par ce statut disposerait du temps nécessaire pour mener des politiques à long terme, imprimer une vision, être indépendant de la course au pouvoir et à la corruption de l'argent, donc + insensible à la démagogie et au mensonge (pas à 100% c'est sûr...mais quand même). Qu'on ne me dise pas que ce n'est pas possible, il suffit de batir les institutions qui vont autour. Croyons en l'Homme que diable...
Par contre, si je débarquais sur cette planète, je me demanderais comment nous faisons pour faire fonctionner un tel système inique et en se complaisant dedans!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Rien ne change   Dim 18 Mar 2007 - 15:56

Pour résumer, et ça formule une des mes reflexions passées:
La dictature est la seule solution.
Et souvent, je me dis:"pourquoi pas après tout? Avons-nous encore grand chose à perdre?"

Attention! Je n'ai pas dit "tyrannie".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien ne change   Lun 19 Mar 2007 - 14:28

D'accord avec vous, seule la violence et l'ordre brutal ont remis les choses en place et ce tout au long de l'histoire de l'homme quand la chianlie va trop loin.

La seule question c'est, quand est ce que la plaisanterie de nos sociétés sclérosées dans le confort artificiel de la consommation de masse ultra capitaliste va s'arréter...?

Sous quelle forme...je languis de voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Rien ne change   Lun 19 Mar 2007 - 15:02

Tout de suite les grands mots "la violence" et "l'ordre brutal"...
je suis certain qu'on peut aussi réussir par l'amour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Rien ne change   Lun 19 Mar 2007 - 15:42

Colonel Jul a écrit:
Tout de suite les grands mots "la violence" et "l'ordre brutal"...
je suis certain qu'on peut aussi réussir par l'amour...


Une dictature par l'amour ? Je reste perplexe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 35
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Rien ne change   Lun 19 Mar 2007 - 17:02

Citation :
La seule question c'est, quand est ce que la plaisanterie de nos sociétés sclérosées dans le confort artificiel de la consommation de masse ultra capitaliste va s'arréter...?

Quand les gens seront prêts à abandonner leur confort, auront des idéaux, etc.
Et ça, c'est pas demain la veille mon coco !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 43
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Rien ne change   Mar 20 Mar 2007 - 1:52

Ritoyenne a écrit:
Citation :
La seule question c'est, quand est ce que la plaisanterie de nos sociétés sclérosées dans le confort artificiel de la consommation de masse ultra capitaliste va s'arréter...?

Quand les gens seront prêts à abandonner leur confort, auront des idéaux, etc.
Et ça, c'est pas demain la veille mon coco !

Et pourquoi pas une "refondation progressiste" ?
http://perso.orange.fr/philo-clouscard/pages/livres1.html#refond
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien ne change   Mar 20 Mar 2007 - 2:59

Ritoyenne a écrit:
Citation :
La seule question c'est, quand est ce que la plaisanterie de nos sociétés sclérosées dans le confort artificiel de la consommation de masse ultra capitaliste va s'arréter...?

Quand les gens seront prêts à abandonner leur confort, auront des idéaux, etc.
Et ça, c'est pas demain la veille mon coco !

C'est bien pour ça que je dis que la révolution ne peut se faire que dans la violence.
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Rien ne change   Mar 20 Mar 2007 - 3:13

Ritoyenne a écrit:
Citation :
La seule question c'est, quand est ce que la plaisanterie de nos sociétés sclérosées dans le confort artificiel de la consommation de masse ultra capitaliste va s'arréter...?

Quand les gens seront prêts à abandonner leur confort, auront des idéaux, etc.
Et ça, c'est pas demain la veille mon coco !
moi je l'ai fait en partie (en partie, la preuve, l'ordinateur Hé ) et crois moi on ne vit pas plus mal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Rien ne change   Mar 20 Mar 2007 - 9:25

J'ai l'impression d'entendre des dialogues du film Fight Club....

Stevenin13 a écrit:
D'accord avec vous, seule la violence et l'ordre brutal ont remis les choses en place et ce tout au long de l'histoire de l'homme quand la chianlie va trop loin.

La seule question c'est, quand est ce que la plaisanterie de nos sociétés sclérosées dans le confort artificiel de la consommation de masse ultra capitaliste va s'arréter...?
Des exemples où la violence et l'ordre brutal ont remis les choses en place? le IIIème Reich? L'URSS?

2ème point: peux tu définir la notion de "confort artificiel" et en quoi il sclérose notre société?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 43
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Rien ne change   Mar 20 Mar 2007 - 9:46

Colonel Jul a écrit:
J'ai l'impression d'entendre des dialogues du film Fight Club....

https://www.dailymotion.com/visited/search/FIGHT%2BCLUB%2BPITT/video/xzl7q_scenes-mythiques-fight-club

Pratique pas vrai ! king

https://www.dailymotion.com/visited/search/FIGHT%2BCLUB%2BPITT/video/xyl9s_fight-club

Nietzcheen mais tellement actuel ! Diable 01

https://www.dailymotion.com/visited/search/FIGHT%2BCLUB%2BPITT/video/xyk5d_fight-club

Specialement pour ce forum masochiste : vas-y Lou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Rien ne change   Mar 20 Mar 2007 - 10:35

En rapport avec le premier lein "sans les sacrifices, sans les souffrances,on n'aurait rien du tout". Doit-on remercier les nazis pour leur bienfaits? Les expériences menées sur de juifs en les plongeant dans de l'eau trés froide nous permettent de savoir combien de temps en moyenne un homme peut vivre dans de telles conditions. Les V1 et les V2 qui s'abattaient sur Londres nous permettent aujourd'hui d'aller dans l'espace, ou de bombarder des populations civiles en Irak depuis plus de 10 ans.
Merci les nazis.

Pour le second lien: Quel est le message? Se fixer un but et s'y tenir?

Pour le 3 ème lien: avant le tabassage en règle, c'est presque ce que dit Soral, sur la médiatisation, la production effrénée de "stars" jetables, qui nous apprennent font croire qu'on a droit a mieux qu'à des tafs peu valorisants alors même qu'on peut être doué ou bardé de diplômes. Un moyen de contrôle comme un autre sur la psyché collective.
Alain Soral est Tyler Durden... La seconde partie nous dit quoi? Qu'à un moment donné, il ne faut plus penser en terme de victoire ou de défaite, mais se battre fanatiquement jusqu'à la mort (Source: Hagakuré), car on voit bien que Tyler est détérminé à aller jusqu'au bout. Mais son expression de la folie nous apprend encore une chose: Seul le chien enragé à le sommeil paisible. (Source: le Code). Ce qui d'une part signifie que la plupart des gens vous laisseront tranquille lorsque vous adopterez un comportement imprévisible selon leur définition de la normalité. D'autre part, ça rejoint en partie un proverbe allemand qui dit qu'une fois sa réputation détruite, on est tout à fait libre de se comporter comme on veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Rien ne change   Jeu 7 Fév 2008 - 22:38

Et après on vient encore dire que je ne poste que de la merde... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Rien ne change   Dim 10 Fév 2008 - 3:04

Je confirme, tu postes que de la merde.

Friends


En attendant, personne ne m'as répondu, et surtout pas toi.
JUL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Rien ne change   Dim 10 Fév 2008 - 16:12

Ouais c'est pas faux.

Cela dit c'est pas forcément parce que tu postes de la merde. Il est pas inintéressant ton message.

C'est peut-être juste parce que tout le monde s'en branle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Rien ne change   Dim 10 Fév 2008 - 18:37

Ou plutôt ce constat qu'on peut faire sur les fora : Quand on n'est pas d'accord, on dit non. Quand on est d'accord, on dit rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rien ne change   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien ne change
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lama Yéshé Losal Rimpoché : Le Petit Rien qui change tout !
» Etats généraux de la sécurité à l'école ("nan, nan, rien n'a changé, tout, tout a continué...")
» carte du trafic aérien français
» Classe qui ne veut rien faire pas même écouter!!
» rien ne correspond besoin d'aide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA-
Sauter vers: