LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alain Soral et le regroupement familial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 2:07

Avant d'entrer dans le vif du sujet, j'aimerais que les lecteurs de ce fil postent d'abord ici leur réponse à cette question :

Selon vous, quelle est la principale raison pour laquelle Giscard a institué le regroupement familial ?

(La réponse peut aller de 3 mots à un fleuve)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 2:34

1 - Maintenir en place les immigrants pour mieux casser du rouge syndiqués dans les grands combinats
2 - Faire fuir les communistes des banlieues ce qui revient à casser du rouge
3 - un peu d'humanité quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 43
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 2:39

Répondre à la demande pressante des lobbyistes industriels qui voulaient maintenir la main d'oeuvre sur le territoire.
Il est avéré que françis Bouygues faisait parti des inspirateurs de cette loi et était en étroite relation avec Giscard à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 3:02

Eviter que les travailleurs immigrés envoient leur salaires au pays.
Maintenir les nouveaux esclaves sur place pour mieux les exploités.
Peut être pensaient ils à l'epoque que leurs progénitures seraient autant de futurs ouvriers.

Je ne vois rien d'autre certainement pas la moindre humanité (mais c'etait surement du second degré hein Ajax)...
Revenir en haut Aller en bas
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 3:15

Pour faire chier les juifs, pardi !

VGE, à l’instar de l’inimitable gros Raymond, a toujours été, ouvertement, soupçonné de sympathies vichystes et de dédain à l'égard de la communauté juive.

En revanche, on vit fleurir, dès son élection, une kyrielle de documentaires favorables aux migrants du Maghreb.

Dans le livre qu'il a consacré aux "Juifs dans la société française" (Flammarion, 1990), Maurice Szaffran rapporte ces curieux propos que lui aurait tenus un proche collaborateur de Michel Rocard :

"Oui, je crois Giscard fondamentalement antisémite. Il appartient à cette bourgeoisie française où il n'est pas de bon ton d'épouser un juif. Et il y a une traduction politique de cet état d'esprit : Giscard a ouvertement méprisé les juifs. Si De Gaulle et Pompidou se sont opposés, à un moment de leur présidence, au judaïsme français, ils ne l'ont jamais méprisé. C'est cela l'antisémitisme à la Giscard."

On ne s’étonnera donc pas qu’il ait opté pour une politique de regroupement familial, propice, avant tout, aux Maghrébins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr.Marcel Yéti
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 38
Localisation : Paris 20e
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 4:15

Tatave a écrit:
Pour faire chier les juifs, pardi !
ça ferait beaucoup de bordel pour pas grand chose. Comme ça, sans arguments plus appuyés, je dirais que ça paraît "un peu gros", "un peu fort de café au lait", je n'imagine pas le président de la République Giscard défendre un projet si lourd pour quelques ressentiements, une "lubie" antisémite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 4:47

Citation :
ça ferait beaucoup de bordel pour pas grand chose. Comme ça, sans arguments plus appuyés, je dirais que ça paraît "un peu gros", "un peu fort de café au lait", je n'imagine pas le président de la République Giscard défendre un projet si lourd pour quelques ressentiements, une "lubie" antisémite.

Pour comprendre Tatave, il faut l'envisager dans une dimension tragique ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 4:49

Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 5:37

Ca marche à tous les coups, mes trucs, hein !

Diable 01

Et, je vous en remets un petit coup, pour le plaisir ... et la dimension tragique !

http://www.objectif-info.com/Antisem_france/savonette.htm

pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 11:24

Ma question contenait un piège : y était inclus le présupposé que c'était Giscard qui avait institué le regroupement familial. C'est aussi ce que je pensais jusqu'à il y a quelques jours. Sans doute cette lecture de Soral m'avait elle influencée (voir surtout les passages en gras) :

BANLIEUE (1)
>
> Des banlieues rouges aux banlieues beurs
>
> Je me souviens de la banlieue populaire des années 60 ; issus de
> l'exode rural et de l'immigration, les travailleurs y vivaient en
> bonne intelligence, et dans le plein emploi aux usines Renault de
> Billancourt tout près.
>
> Aucun racisme contre les anciens immigrés ; dans cette cité-dortoir
> sans passé, tous étaient fiers d'être originaires d'un ailleurs
> historique : breton, savoyard, italien, espagnol, polonais... Petite
> nuance pour les Noirs africains qu'on trouvait rigolos (comme dans
> Tintin au Congo) ; les Antillais un peu cons qui ne rêvaient que
> d'astiquer leur BM d'occase le dimanche sur le parking. Les seuls qui
> posaient problème, déjà, c'étaient les Algériens qui se tenaient à
> l'écart dans la solitude, la peur, l'islam et la Sonacotra, et dont
> les jeunes, peu nombreux encore, foutaient déjà la merde : agressions
> de postiers, glaviots, insultes, bagarres...
>
> Mais ce mélange tenait, fraternel, grâce à l'idéologie du travailleur
> collectif ; le respect de celui qu'on côtoie tous les jours sur le
> lieu de travail ; le travail partagé au quotidien qui rapproche les
> gens et abolit les préjugés. Cette solidarité ouvrière,
> internationaliste, inculquée par le Parti, qui s'opposait à l'ethnisme
> de droite aujourd'hui en vigueur chez tous les gauchistes. Un petit
> peuple des banlieues structurellement moins raciste que les
> petits-bourgeois et les commerçants ; quant aux grands bourgeois qui
> vivaient ailleurs, pour eux comme toujours la banlieue c'était du
> cinéma, voir de la science-fiction.
>
> Alors que s'est-il passé ?
>
> Crise du pétrole de 1973 et raréfaction de l'emploi, clament les
> gauchistes, marxistes quand ça les arrange.
>
> Pourquoi la raréfaction de l'emploi aurait-elle dissous la morale
> ouvrière, quand la morale ouvrière, faite de conscience et de
> solidarité de classe, venait justement de sa lutte contre la misère ?
>
> En général c'est plutôt l'embourgeoisement qui dissout la morale et
> les solidarités (les li-li-bo-bos en savent quelque chose). Or, le
> moins qu'on puisse dire c'est qu'en banlieue, depuis 1973, il n'y a
> pas eu embourgeoisement !
>
> Le vrai changement vint du "regroupement familial", décrété par
> Giscard en 1974.
>
> Alors qu'avec le "premier choc pétrolier", l'emploi devenait rare et
> l'immigration beaucoup moins nécessaire à l'économie nationale ; alors
> que la continuation de la politique gaullienne eût été de renvoyer
> chez eux ces travailleurs exploités, avec pécule et savoir-faire, le
> gouvernement de droite de l'époque, contre toute logique, décréta
> l'aberrant "regroupement familial". Dorénavant ces travailleurs
> solitaires, maintenus jusque-là isolés de la population française,
> auraient le droit de faire venir leurs femmes, et tous les fils qui
> naîtraient de ces esclaves humiliés et de leurs épouses brutalement
> déportées deviendraient français !
>
> Bombe à retardement, quand on songe que tous ces z'y va qui
> pourrissent aujourd'hui l'ambiance seraient encore dans les couilles
> de leur père !
>
> Décision étrange, prétendument humaniste, qui a changé pour toujours
> le visage de la France et qui est peut-être en train de la foutre en
> l'air.
>
> Bêtise ou... stratégie ?
>
> Une fois de plus la bourgeoisie française, qui vit depuis toujours
> dans la terreur de son peuple de gauche (1793, 1848, 1871, Pétain...),
> choisit la politique du pire pour ne pas avoir à rogner sa rente et
> partager les richesses...
>
> Le regroupement familial ne fut pas une naïveté humaniste de grand
> bourgeois qui plane, mais un projet pervers, dégueulasse : transformer
> les banlieues rouges à très forte conscience et solidarité de classe
> (avec un PCF à 30 %) en banlieues beurs.
>
> Car on ne dira jamais assez à quel point la maghrébisation,
> l'africanisation, la tiers-mondisation de la France ont fait baisser
> vertigineusement le niveau de civisme et de civilité de la population
> française. A quel point ce recul du niveau de conscience démocratique
> fut voulu par le patronat et le pouvoir : des voyous et des abrutis
> plutôt que des ouvriers conscients de leurs droits... et de leurs
> devoirs.
>
> Il y eut un procès Pétain, on peut rêver d'un procès Giscard.

Or, ce petit tableau synthétique publié dans Le Monde du 6.6.6 (warning) m'a intrigué :

http://www.lemonde.fr/web/module_chrono/0,11-0@2-3224,32-780268@51-863813,0.html

Par la suite, je suis allé voir ici ce qu'ils en disaient :

Citation :
Ainsi les circulaires Marcellin - Fontanet, en 1972, lient l’attribution d’une carte de séjour à la possession d’un titre de travail et limitent les régularisations. Valéry Giscard d’Estaing, nouveau président de la République, stoppe les nouvelles immigrations, sauf les regroupements familiaux qui formeront désormais la plus grande partie de l’immigration légale.

Et aussi :

Citation :
En France, le droit du sol, introduit dès 1515, reste un droit conditionnel : il accorde la nationalité française de plein droit à tout enfant né en France atteignant sa majorité civile sous réserve d'avoir vécu de façon durable sur le territoire français.

Apparemment donc, Giscard n'a pas décrété le regroupement familial mais s'est contenté de le maintenir. D'après Le Monde ce regroupement existait même avant l'indépendance algérienne (ce qui est la moindre des choses puisqu'à l'époque les ressortissants des colonies possédaient la nationalité française sans pour autant en avoir la pleine citoyenneté). Quand en plus j'apprends que le droit du sol existe en France depuis Marignan, je ne vois bien en quoi le regroupement aurait été créé spécialement par Giscard pour que tous les fils (et pourquoi pas les filles ?) qui naîtraient de ces esclaves humiliés et de leurs épouses brutalement déportées [deviennent] français...

En tous cas, tout ça m'aura appris que chez Soral, même ce qui est annoncé comme du factuel restait à vérifier...

Bref, les contributions et précisions des lecteurs pour éclaircir d'avantage cette délicate question sont les bienvenues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr.Marcel Yéti
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 147
Age : 38
Localisation : Paris 20e
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 11:50

Tatave a écrit:
Ca marche à tous les coups, mes trucs, hein !

Diable 01
j'me suis fait eu! Embarassed Laughing :joker:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 19:15

Complément :

http://www.lemonde.fr/web/infog/0,47-0@2-3226,54-727143@51-863813,0.html

Finalement, ceux qui auraient le plus bénéficié du regroupement familial seraient les portugais, et ce avant 1974...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 19:29

On a dit,aussi,que Chirac,prime minister of french gouv in 1975,pensait naïvement que la crise économique ne serait que passagère et donc,pour économiser les billets d'avions,voulait fixer la main d'oeuvre sur le territoire!

Maintenant que les jeux sont faits,on commence à s'interroger sur les raisons de ce décret abbérant quand aux conséquences!

Bizarre que cette question cruciale n'ait suscité aucuns débats sérieux avant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 19:40

Très interressant, tout ça, merci pour ce travail Maggle.
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 19:47

Pour l'instant, j'ai surtout l'impression de m'être fait balader par Soral sur cette question.

Giscard n'a apparemment fait que maintenir le regroupement familial alors qu'il prenait des mesures pour stopper l'immigration de travail.

Impression de m'être fait berner. Que Soral y est allé au bluff.

Des objections ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
2boblack
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 38
Localisation : paris 19
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 20:36

ce n'est pas l'immigration qui est un probleme c'est l'association entre beaucoup de facteurs

- disparition des petits metiers pour les non qualifiés (bien pratique pour un immigré)

- disparition de l'encadrement (armée PCF eglise..)

- droit de s'exprimer (donc de revendiquer ses origines)

- medias de masse (qui donnent des mauvaises idées , qui est frustrante, qui rend con ... et qui americanise la société donc la rend plus violente )

- developpement et democratisation des transports (avant cetait les portos les espagnols ou des gens vraiment motivés etc.. qui venaient maintenant ce sont des gens tres tres differents d'autres civilisations, qui se deplacent assez facilement..)

- gauchisation des mentalités (etre une merde bah c'est etre une victime et etre une victime c'est devenu un statut reconnu du coup etre un inculte de banlieue c tendance enfin presque..)

- urbanisation consistant à mettre tous les etrangers ensemble...


je crois pas au complot consistant a penser que la droite a fait venir des etrangers pour niquer le populo en les remplacant par des voyous de merde .. ..

mais ........mais............... ils ont penser que ces gens travailleraient feraient des mioches fermeraient leur gueule et seraient le nouveau proletariat de notre pays qu'ils feraient tourner l'economie à la place des ouvriers gauchistes et pcf...

en resumé ils ont voulu remplacer les ouvriers de gauche par des bosseurs etrangers et ils ont rien eu de tout ça...

on a à la fois un droit social à la suédoise et une société à l'americaine (sans la religion et avec l'islam en +.. lol)


voila Giscard a pas été dégueulasse il a juste été peu visionnaire...

bisous.. me remerciez pas ... quand je peux aider ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 20:44

Oui mais en plus, dans un autre article d'un des deux livres orange ou bleu que je n'ai pas retrouvé, Soral liait cette "décision" à une volonté d'anciens de l'OAS, conseillers de Giscard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Ven 9 Mar 2007 - 20:56

Soral a peut-être lu Maurice Szaffran, qui parle bien sûr de ces "anciens conseillers"... Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Sam 10 Mar 2007 - 3:34

MAGGLE a écrit:

Des objections ?

Une petite : qui tient plus de la mauvaise foi que du bluff.

Le 3 juillet 1974, en suspendant l'immigration de travail, VGE décréte le regroupement familial puisqu'il ne l'interdit pas. Le décret de 1976 "confirme" et "régule" le regroupement familial.

Je t'avais prévenu, c'est tiré par les cheveux ; à 1h31, ca tient la route en tout cas.

On en reparle après une bonne nuit de sommeil.

Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 43
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Sam 10 Mar 2007 - 17:28

MAGGLE a écrit:
Giscard n'a apparemment fait que maintenir le regroupement familial alors qu'il prenait des mesures pour stopper l'immigration de travail.

juju a écrit:

Le 3 juillet 1974, en suspendant l'immigration de travail, VGE décréte le regroupement familial puisqu'il ne l'interdit pas. Le décret de 1976 "confirme" et "régule" le regroupement familial.
A l'instar de ce qu'écrit juju, cette période a bel et bien vu naitre le début d'une immigration nouvelle par le biais de ce décret. La substitution de l'immigration de travail à celle d'immigration familiale. La brèche fut ouverte et jamais réellement refermée..


MAGGLE a écrit:
Pour l'instant, j'ai surtout l'impression de m'être fait balader par Soral sur cette question.

non MAGGLE, son constat est juste.Simplement que sa thèse sur les causes est orientée mais peut être pas infondée. Le patronat a fait d'une pierre deux coups.Garder une MO peu chère et corvéable avec pour conséquence "heureuse" de liquider la cohésion des banlieues "rouges".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebsebforce
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 557
Age : 45
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Sam 10 Mar 2007 - 19:02

Euh, tant qu'à faire, je préfère encore croire Soral que "Le Monde" !

Et puis qui que se soit, le problème n'est pas de trouver des responsables mais des solutions, puisque depuis 40 ans, on regarde les trains passer...

Sans compter que regroupement familial ou pas, la main d'oeuvre était là, que rien n'a été prévu pour eux, qu'on a crée les banlieues, et tout le reste c'est déjà de l'Histoire, toute à notre "gloire".

Accorder des arrière-pensées à ces dirigeants, c'est de la paranoïa aïgue, ou alors nous vivons dans la 18eme dimension. Qui pourrait prédire ce qui va arriver? Si c'était le cas, Giscard serait encore Président aujourd'hui! Au mieux, ce sont des inconscients, et c'est déjà inadmissible, et au pire....Y'a rien à y faire. même Dieu a jeté l'éponge (et peut-être bientôt tout le reste par les égouts spacio-temporels).

L'être humain n'apprend rien de ses erreurs puisqu'il passe son temps à en créer de nouvelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Sam 10 Mar 2007 - 22:00

Mwé...

Vous-mêmes n'avez pas l'air super convaincu par vos arguments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: LE REGROUPEMENT FAMILIAL, UNE ERREUR MAJEURE OU PAS ?   Mar 15 Mai 2007 - 3:39

JE CITE SORAL A CE SUJET:
Le regroupement familial ne fut pas une naïveté humaniste de grand bourgeois qui plane, mais un projet pervers, dégueulasse : transformer les banlieues rouges à très forte conscience et solidarité de classe (avec un PCF à 30%) en banlieues beurs. On ne dira jamais assez à quel point la maghrébisation, l’africanisation, la tiers-mondisation de la France ont fait baisser vertigineusement le niveau de civisme et de civilité de la population française. À quel point ce recul du niveau de conscience démocratique fut voulu par le patronat et le pouvoir : des voyous et des abrutis plutôt que des ouvriers conscients de leurs droits... et de leurs devoirs. Il y eut un procès Pétain, on peut rêver d’un procès Giscard. », tiré d'un texte intitulé « banlieue », Abécédaire de la bêtise ambiante, 2002.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Mar 15 Mai 2007 - 3:44

Il oublie un petit détail, Soral : c'est que tant que ces immigrés avaient du boulot, à l'usine souvent, ils se syndiquaient (à la CGT, d'ailleurs) et s'organisaient... Le recul du civisme et la décomposition des banlieues "rouges", c'est le chômage et la misère, pour l'essentiel...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   Mar 15 Mai 2007 - 3:53

SORAL:
« Quand on naît en France de parents étrangers venu d'un pays moins développé qui a été exploité puis ennemi de la France. Quand on a vu son père bosser 30 ans pour le smic et raser les murs. Quand notre intelligentsia cosmopolite leur a appris en sus, la haine du Français de souche via les éducateurs trotsko-gauchistes. Quand on a détruit en une génération le patriarcat traditionnel dont ils sont issus pour les soumettre au néo-matriarcat marchand dont, en plus, ils ne touchent pas les dividendes ni concrets ni symboliques. On crée alors objectivement une génération d'adolescents complètement perturbés, déstructurés. Des gosses qui ne sont pas dans la misère au sens traditionnel du terme, puisqu'en banlieue chacun mange à sa faim, peut s'habiller, avoir un téléphone portable et le tout sans bosser, on le voit bien sur les images. Une situation parasitaire qui ne les empêche pas d'être dans un profond mal-être, un sentiment confus, peu verbalisé d'envie et d'impuissance que vient encore redoubler l'énergie de la jeunesse. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Soral et le regroupement familial   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Soral et le regroupement familial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alain Soral . Les 7 thèmes d' une société
» Alain Soral est il Pro Musulman / Islam ? ( plus séries de vidéos du frère anti-malthus (hafidahuLah))
» Vidéo-Vérité : "Dieudonné et Alain Soral sont des agents de la Révolution iranienne et du Hezbollah"
» Vidéo-témoignage : "Alain Soral, un contre-témoignage ?"
» Alain Soral nous entretient sur Satan et sur le Nouvel Ordre Mondial.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: