LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marc-Edouard Nabe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Hasan
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Mar 6 Mar 2007 - 22:05

milla a écrit:
A propose de l'emission, je l'avais vu, non pas en direct, mais pendant des vacances d'été, ou il y'avait des best-of.
Je n'avais pas franchement eu l'impression de censure, Nabe a ridiculisé Beigbeder pendant le debat, ça parlait du 11 septembre (Beigbeder venait de sortir "windows on the world")
Je me souviens que Nabe avait quand meme félicité Beigbeder pour s'etre attaqué à l'actualité, et d'avoir pondu un roman sur le 11 septembre. (Visiblement, Nabe et Beigbeder se connaissent et s'apprecient un peu)
Puis le debat a tourné sur la confrontation Orient/Occident, Nabe affirmant que, meme si il n'est pas fan des Talibans, il estimait que notre occident n'est pas (plus) defendable.
Par contre, ce qui me surprend, c'est que cette video semble introuvable sur le net.

A croire que c'est interdit d'avoir un débat complétement démocratique, sans avoir une partie qui dit des choses que l'on sait deja ou que l'on peut deviner d'avance, et que l'autre, sous une apparence d'opposition, se mette au diapason, pour qu'à la fin en fait, le téléspectateur ne change pas vraiment d'avis ni de perception sur un quelconque sujet politique.

Pour ceux qui veulent, voici une vidéo de Nabe chez Pivot en 1985 (et oui, l'émission controversé depuis 20 ans) d'une durée de 5min17.
Cependant, la qualité est misérable et c'est un format MP4, REAL player fera l'affaire pour le lire. Mais bon l'éssentiel y est, vu qu'on comprend très bien ce qu'il dit :)

rapidshare.com nabe1.MP4.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Mar 6 Mar 2007 - 23:46

Hasan a écrit:
MAGGLE a écrit:
Sur l'émission avec Beigbeder :

Je ne sais pas si elle est sur youtube ou dailymotion. D'après mon souvenir, pas de censure apparente mais une émission diffusée en différé est toujours la porte ouverte à tous le charcutages... Je suppose qu'ils ont du virer les passages les plus douloureux pour Beigbeder.

On devrait en savoir plus si Nabe a amené un magnéto ce jour là et si la suite de Coups d'épée dans l'eau est publiée...

Citation :
On devrait en savoir plus si Nabe a amené un magnéto ce jour là et si la suite de Coups d'épée dans l'eau est publiée...
La suite de "Coups d'épée dans l'eau" ne peut être que "J'enfonce le clou" car le premier livre qu'il a édité après cela, c'était "Printemps de feu" qui fut publié les jours même où l'émission a eu lieu, donc il ne peut avoir écrit sur ce sujet la dedans, de plus ce n'est pas le thème de ce livre. Donc très probablement, il en parle dans "J'enfonce le clou".. c'est le livre le plus propice pour en parler. Surtout à voir la première de couverture avec Finki cloué sur une croix Cross
Coups d'épée dans l'eau, c'est un recueil d'interviews alors que J'enfonce le clou est un recueil de textes publiés dans le presse. La suite de Coups d'épée dans l'eau reste donc encore à paraitre...

Quant à Finki cloué par le front sur la croix, ce n'est autre que Nabe lui-même. Avec derrière lui deux personnages que je n'ai pas identifié mais avec Bush junior pris en sandwich entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasan
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Mer 7 Mar 2007 - 0:01

MAGGLE a écrit:
Quant à Finki cloué par le front sur la croix, ce n'est autre que Nabe lui-même. Avec derrière lui deux personnages que je n'ai pas identifié mais avec Bush junior pris en sandwich entre eux.

:shock: :shock:
J'aurai juré que c'était Finki !!! à croire qu'ils se ressemblent Neutral
Je ne sais pas, tu doit avoir raison concernant "J'enfonce le clou" mais j'avais vu dedans (sans l'avoir lu) qu'il y avait des petits chapitres, notamment un chapitre sur Ramadan, un autre sur Dieudo.. c'est pour ça que je me suis dit que Beig était probablement dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Chirac, représente-toi !!   Mer 7 Mar 2007 - 0:24

C'est de Nabe... C'est un peu portinwak, mais c'est quand même plus poilant que du Soral !


Plus la date de l’élection du nouveau président de la République française approche, moins on s’amuse. Au début, c’était drôle de voir s’opposer une femme en blanc baisant des éléphants roses à coup de gaffes et un flic cocu passant au kärcher toutes les couilles molles de son parti. Maintenant cette campagne s’avère sinistre. Hystérique duel entre deux animaux politiques drogués au pouvoir qui, à force de se jeter des peaux de bananes, finissent par ressembler à des singes, en moins marrants. La ouistitie et le babouin ! Triste jungle... Jamais il n’y a eu aussi peu d’issue à une élection. «Ce sera l’un ou l’autre ! » ordonnent les médias, et si ce n’est ni l’un ni l’autre, ce sera un troisième qui de toutes façons n’a aucune chance d’être président, à moins qu’il ne prenne la place du deuxième, ou du premier si celui-ci passait deuxième, ou bien troisième, ce qui ferait alors passer le deuxième premier, ou bien troisième, ce qui n’arrivera pas... Alors qui ? On en est à se demander si quelqu’un va arriver à être élu ! Au début de l’année 2002, il y avait trop de candidats pour avoir une bonne visibilité. En 2007, il n’y en a pas assez, et depuis plusieurs mois déjà c’est le brouillard. Un brouillard que deux seconds couteaux, présentés comme des fines lames, essaient en vain de couper.

À force de choisir à chaque fois « le moins pire » selon leur goût du moment, les Français se retrouvent aujourd’hui face à deux « plus pires ». Tu parles d’une démocratie ! Elle est à l’image des « intellectuels » et des « artistes » ( tous les guillemets du monde n’y suffiraient pas ) qui se contentent d’un président ou d’une présidente pareils. C’est simple : il suffit d’accumuler les noms des people de l’« intelligentsia » qui ont pris officiellement position pour l’un ou pour l’autre et on comprend ce que valent les deux candidats chouchoux... Leurs programmes vous semblent flous ? Additionnez leurs quelques fans connus et la France qu’ils représentent vous apparaîtra clairement...

Philippe Torreton + Élie Semoun + Jamel Debbouze + Charles Berling + Lambert Wilson + Sylvie Testud + Pierre Arditi + Diam’s = Ségolène Royal !

André Glucksmann + Pascal Bruckner + Enrico Macias + Alain Finkielkraut + Steevie + Roger Hanin + Pascal Sevran + Johnny Hallyday + Doc Gynéco = Nicolas Sarkozy...

D’un côté, une France de faux gentils, de théâtreux, d’instituteurs, de rappeurs bien-pensants, d’hommes de lettres superficiels, de progressistes démodés, de féministes sentimentaux... De l’autre, une France de vrais méchants, de pragmatiques, de libéraux, de pro-américains et de pro-israëliens, de chanteurs mal vus et de jeunes réacs.

Entre les deux, le cœur des Français balance tellement qu’ils l’ont tous au bord des lèvres ! Bétail panélisé sans cesse par deux bateleurs de foire participative : «Demandez le programme! » La vérité, c’est que personne à gauche n’a vraiment envie de voter Ségolène Royal, et personne à droite Nicolas Sarkozy. À tout prendre, les uns et les autres auraient préféré avoir le choix entre Lionel Jospin et Dominique de Villepin, deux hommes grands, aux cheveux blancs, avec des casseroles partout peut-être, mais crédibles grâce aux coups reçus justement, et d’une véritable « stature » de chefs d’état comme, au fond, la France les kiffe. Au lieu de ça, le pays s’est laissé déborder médiatiquement par une fausse soif de « renouveau » qui pue la mort.

Ce que l’ambiance a changé en cinq ans ! La politique française n’était pas plus intéressante ( loin de là ) en 2002, mais les ambitions s’appuyaient sur quelque chose d’encore un peu réel que la médiatisation ensuite se chargeait de pervertir. Là, c’est la médiatisation qui constitue directement la réalité de toutes les ambitions. Avec la complicité des télés multipliées par le satellite et d’internet tous azimuts, les prétendants à la «fonction suprême » ne sont gonflés que par la surabondance de leurs images. Le matraquage finit même par les cabosser, et ils arriveront en bien triste état au premier tour... C’est l’hypermédiatisation des candidats qui dirige les élections : elle en a choisi deux, tout à fait arbitrairement sur des critères minimum ( l’une parce qu’on peut facilement la faire passer pour une femme de gauche; l’autre parce qu’il est facile de voir en lui un homme de droite ), et elle les fait jouer à la présidentielle, comme des gosses jouent avec des figurines dans une cour de récré. Le starsystème a fabriqué de toutes pièces « Sarko » et « Ségo » pour lui-même, pas pour les offrir aux électeurs.

De ce marasme naîtra le futur président de la République, si on peut dire... Car ce qui pend au nez de l’Hexagone, c’est plutôtun président par défaut, un président qui n’en soit pas un, un non-président. Pour le troisième homme, on commence à croire en François Bayrou ! En effet, un centro-droitiste tel que lui remplirait à ravir le rôle du néant. On sait très bien que le « troisième homme» n’existe pas vraiment. Pour le peuple, voter pour un troisième homme, c’est reculer pour mieux se faire sauter par celui qui restera. Un troisième homme n’a qu’un seul avenir : devenir le second du premier, mais jamais il ne le remplacera.

D’autres, plus naïfs encore, sont persuadés que le joker idéal sera Jean-Marie Le Pen. Le Pen bis, mon œil ! Un 21 avril n’en cache pas un autre... Au royaume des troisièmes hommes, Le Pen est roi, mais ça crève les yeux que cette fois, hélas, il ne sera pas au second tour. Je dis hélas parce que je ne me suis jamais plus marré au début de ce millénaire que le soir où sa gueule est apparue sur toutes les télés éberluées à la place de celle de Jospin. C’était l’assurance de quinze jours de panique: les bobos en masse au garde-à-vous de l’antifascisme fantasmatique se chiaient dessus par bonne et mauvaise conscience, alors qu’un peu de jugeote leur aurait permis de comprendre qu’il n’y avait aucun risque que Le Pen soit élu président. La connerie des Français est sans limites, mais leur trouille en a.

On aura été au moins deux, ce dimanche-là, à trouver que le 21 avril était une date magnifique, et pour les mêmes raisons : moi et Danielle Mitterrand. Quand elle est arrivée dans le bureau de Jospin pour lancer, extasiée, à l’homme aux bretelles en berne, un «Oh, le beau jour ! » proprement beckettien, elle acheva de culpabiliser le candidat loser d’avoir semé depuis si longtemps une politique pas du tout de gauche et d’en récolter la punition méritée. Je crois même que c’est ça qui a dû faire jeter l’éponge d’une façon si brutale au protestant vexé : le coup de grâce mitterrandien de la veuve réjouie... Pas plus qu’en 2002, Le Pen n’est dangereux, et cette année, il ne passera pas davantage que le prétendu fascisme qu’il est censé représenter. De moins en moins, d’ailleurs, et c’est ça qui le perdra. Plus il est dédiabolisé, plus il perd des points. Les franchouillards l’aiment en Belzébuth grimaçant, pas en papy sympa.

Les médias ont enfin compris, après 30 ans, que pour réduire son score, il fallait l’inviter comme les autres à débattre normalement dans les émissions, le laisser s’enliser dans sa palabre. Il n’en est que plus inoffensif et donc moins bon, forcément. On est loin des années 80, où, bandeau de pirate collé à l’œil ( droit ou gauche, ça dépendait ), Jean-Marie Barbeblonde vociférait en sueur sur les rares plateaux qu’il parvenait à prendre à l’abordage : là il foutait vraiment les jetons à toute une population de «démocrates» terrorisés... À l’époque, ça aurait pu être « sulfureux » de s’enrôler dans le FN comme Drieu La Rochelle entrait au PPF dans les années trente, mais aujourd’hui, c’est trop tard. C’est même se donner une sorte de vernis de radicalité par rapport à la pourriture généralisée que de devenir lepeniste. Il n’y a pas tant de différence que ça entre les ex-gauchistes qui se rallient à Sarkozy et ceux qui se rallient à Le Pen : les risques sont assez faibles puisque les deux politiques sont cousines et majoritaires.

Finalement, ce sont surtout quelques Arabes masochistes et des Noirs désespérés qui croient encore que voter Le Pen pourrait foutre la merde dans ce sale pays de lepénistes ! Qu’ils le fassent si ça les soulage, mais ça ne servira à rien. Pour un immigré, voter Le Pen, c’est voter Blanc... Il n’est même pas sûr que lui-même ait envie d’obtenir les 500 signatures qui l’obligeraient à remonter sur le ring pour un dernier combat. Un petit tour d’honneur médiatique avant sa retraite lui suffit... Ça ne m’étonnerait pas qu’en secret, et pendant que sa fille garde ses moutons, Le Pen prie sainte Jeanne d’Arc de ne pas entendre trop de voix !

Il faut s’y résoudre, chers « fachos », votre Le Pen, n’est pas le vote contestataire assuré, il n’est même plus l’empêcheur de tourner en rond des « grands » candidats. Il tourne désormais en rond lui-même, et lui comme eux s’en portent mieux. Non, le briscard bleu-blanc-breton n’a aucune chance de perturber le système, ni de remettre en question cette élection qui semble pliée en deux.

Alors pour qui voter ?

Pour personne, bien sûr. Ma candidate, c’est l’abstention. Abstention présidente ! Il faut croire que ça reste ce qu’il y a de plus subversif puisque c’est toujours si unanimement critiqué. L’injonction générale d’aller absolument voter ne vous met aucune puce à aucune de vos deux oreilles candidates à la surdité ? Nous autres abstentionnistes savons que tant que les votes nuls ne seront pas comptabilisés, il ne se passera rien dans ce pays. En attendant que les votes blancs soient pris en compte, il faut s’abstenir. Le jour où des millions de gens pourront exprimer concrètement leur refus de choisir entre des candidats qu’ils estiment aussi mauvais les uns que les autres, on pourra espérer un peu de neuf. En 2002, si au lieu de voter par élimination pour le candidat qui n’était pas Jean-Marie Le Pen, 82 % des Français s’étaient abstenus de foutre un bulletin dans une urne, il aurait fallu refaire le premier tour, et ainsi de suite jusqu’à ce que le « bon numéro » sorte. Le zéro de préférence !

Je sais bien que ce n’est pas réaliste, mais je ne vois qu’une solution qui équivaudrait à ne voter pour aucun des candidats qui se présentent : c’est de voter pour quelqu’un qui ne se présente pas... Vous ne devinez pas ? Mais c’est La lettre volée d’Edgar Poe, ma parole ! Tellement en évidence qu’on ne le voit pas...

Oui ! Le déjà président ! C’est lui, le troisième homme, c’est Jacques Chirac.

S’il se représentait, c’est le seul dont la candidature serait vraiment dévastatrice. Autre chose que Le Pen ou Bayrou face aux deux autres nases. Chirac seul pourrait casser l’alternative. Son annonce provoquerait une consternation générale. Toute la machine aussitôt déréglée. Sarkozy le traite de racaille !

Ségolène fustige la chiraquitude... C’est la panique : un martien débarque. On ne l’avait pas prévu et c’est lui bien sûr qui rafle la mise. Car les Français l’aiment leur Chirac, autant qu’ils aimaient Mitterrand. Depuis Louis XVI, ils ne se séparent pas facilement de leurs monarques... En bloc, ils se réjouiront enfin que quelqu’un les sorte par le haut de ce dilemme dans lequel on les a enfermés depuis de longs mois...

Plutôt un grand connard qu’une connasse et un petit con.

En se représentant, Chirac claque le beignet des deux d’un coup. Toute la campagne à recommencer au dernier moment. En quelques jours, Chirac reprend la main, il est le vieux qu’ils avaient tous voulu euthanasier et qui relève la tête... Il récupère en cinq minutes la plupart des sarkozystes et tous les bayroutistes, plus une bonne partie des lepenistes honteux, et même les socialistes qui ne peuvent pas encaisser Royal ( il n’y a que ça ! )... Deuxième tour : Sarkozy /Chirac. Réélu à la majorité !

Quel bordel ! La France ne demande que ça. Elle oubliera immédiatement les essais nucléaires du début, la dissolution de l’assemblée, le référendum sur l’Europe, le CPE, les frais de bouches et les détournements de fonds, la fracture sociale, le bruit, les odeurs ! Pschitt ! Tout est pardonné ! Ça ne compte plus dans la balance. Peccadilles à côté de ce que les deux autres pourraient faire... Au moins avec Chirac III, la France est sûre d’exploser : des émeutes, il y en aurait tous les jours, et pas qu’en banlieue, dans les quartiers huppés. Et réprimées par sa garde personnelle. Je vois ça d’ici... Des Sumos poursuivant des Arabes Faubourg Saint-Honoré !

Plus un président de la république est vieux, plus il laisse libre court à ses fantasmes et autres marottes. Le Sagittaire déconneur les multipliera selon sa fantaisie. Invitations à tire-larigot de chefs d’état africains, fêtes de la bière permanentes, réouverture des maisons closes... Redécoration de Paris à la mode primitive, avec totems et tam-tams partout ! Potiches Ding à tous les carrefours... Cérémonies Taïnos le 14 juillet ! Le Chinois en deuxième langue obligatoire dans toutes les écoles. Taxe Tobin pour tout achat ( même une baguette de pain ) ! Carnaval Maya mensuel ! Sa fille adoptive Ahn-Dao Traxel nommée ministre des transports amoureux ! Création d’une république libanaise en Corrèze ! Mausolée de Saddam Hussein à Bormes-les-Mimosas ! Légion d’Honneur à Ahmadinedjad ! Rupture des relations diplomatiques avec les USA et Israël !... Tout est possible.

On va bientôt s’apercevoir que Chirac, en douze ans, a déjà bien commencé à foutre le bordel. Il n’a fait que des trucs qui ne se font pas et qui ne se referont peut-être jamais... Accueillir Arafat en France pour qu’il y meure et lui rendre les honneurs militaires ! Refuser la guerre en Irak ! Approuver que l’Iran ait la bombe atomique ! Créer une charte de l’environnement ! Renvoyer dans la gueule de la France son vichysme soi-disant passager... Soyez certains que Sarkozy et Royal vous préparent une France pire que celle que vous avez subie. Voilà pourquoi moi qui ne vote pas, et que le sort de ce pays indiffère, je dis à Chirac : « Vas-y ! Fais-le ! Juste pour le fun ... Représente-toi ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Mer 7 Mar 2007 - 18:52

Citation :
Dans le style ampoulé t'es pas mal non plus.
@ Moulasse : tu me reproches d'avoir un style ampoulé. Idea

Etant donné que nous sommes sur un libre forum, j'ai décidé de laisser libre court à certain style naturel, voire spontané, pour ne pas dire autochtone... pig

D’où, parfois, une tendance à l’amphigourisme, je le reconnais (Toto me l’a naguère fait remarquer avec raison). :queen:

Or, s’il est vrai que pour certaines publications, je me restreins en multiples raccourcis syntaxiques, afin d’éviter la moquerie des pisse-copies sans style, je pense, qu’ici, j'ai tout à fait le droit de me défouler les digitales sans retenue. Diable 01

J’ai, en outre, constaté que certains d’entre vous appréciaient, au travers des petits messages personnels. Biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 1:59

pimpam a écrit:
C'est moi, ou dans ce passage, il se fout allègrement de la gueule de Soral et Dieudonné ?

Citation :
Pas plus qu’en 2002, Le Pen n’est dangereux, et cette année, il ne passera pas davantage que le prétendu fascisme qu’il est censé représenter. De moins en moins, d’ailleurs, et c’est ça qui le perdra. Plus il est dédiabolisé, plus il perd des points. Les franchouillards l’aiment en Belzébuth grimaçant, pas en papy sympa.

Les médias ont enfin compris, après 30 ans, que pour réduire son score, il fallait l’inviter comme les autres à débattre normalement dans les émissions, le laisser s’enliser dans sa palabre. Il n’en est que plus inoffensif et donc moins bon, forcément. On est loin des années 80, où, bandeau de pirate collé à l’œil ( droit ou gauche, ça dépendait ), Jean-Marie Barbeblonde vociférait en sueur sur les rares plateaux qu’il parvenait à prendre à l’abordage : là il foutait vraiment les jetons à toute une population de « démocrates » terrorisés... À l’époque, ça aurait pu être « sulfureux » de s’enrôler dans le FN comme Drieu La Rochelle entrait au PPF dans les années trente, mais aujourd’hui, c’est trop tard. C’est même se donner une sorte de vernis de radicalité par rapport à la pourriture généralisée que de devenir lepeniste. Il n’y a pas tant de différence que ça entre les ex-gauchistes qui se rallient à Sarkozy et ceux qui se rallient à Le Pen : les risques sont assez faibles puisque les deux politiques sont cousines et majoritaires.

Finalement, ce sont surtout quelques Arabes masochistes et des Noirs désespérés qui croient encore que voter Le Pen pourrait foutre la m... dans ce sale pays de lepénistes ! Qu’ils le fassent si ça les soulage, mais ça ne servira à rien. Pour un immigré, voter Le Pen, c’est voter Blanc... Il n’est même pas sûr que lui-même ait envie d’obtenir les 500 signatures qui l’obligeraient à remonter sur le ring pour un dernier combat. Un petit tour d’honneur médiatique avant sa retraite lui suffit... Ça ne m’étonnerait pas qu’en secret, et pendant que sa fille garde ses moutons, Le Pen prie sainte Jeanne d’Arc de ne pas entendre trop de voix !
En tous cas, ceux qui rêvaient d'un Nabe enrôlé en sont pour leurs frais. A se demander si la plupart des lepénistes de service ne connaissaient Nabe qu'à travers les logorrhées confusionnistes des antilepénistes.

Il est autant navrant que nécéssaire que Nabe se sente obligé de faire ce genre de mise au point...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 4:39

Terrible le quatrième tract :)

Quelqu'un a t-il eu l'occasion de se le voir donner en main propre ?
Quelqu'un a t-il déjà vu un de ces tracts collé sur un mûr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 12:17

pimpam a écrit:
C'est moi, ou dans ce passage, il se fout allègrement de la gueule de Soral et Dieudonné ?

Citation :
Pas plus qu’en 2002, Le Pen n’est dangereux, et cette année, il ne passera pas davantage que le prétendu fascisme qu’il est censé représenter. De moins en moins, d’ailleurs, et c’est ça qui le perdra. Plus il est dédiabolisé, plus il perd des points. Les franchouillards l’aiment en Belzébuth grimaçant, pas en papy sympa.

Les médias ont enfin compris, après 30 ans, que pour réduire son score, il fallait l’inviter comme les autres à débattre normalement dans les émissions, le laisser s’enliser dans sa palabre. Il n’en est que plus inoffensif et donc moins bon, forcément. On est loin des années 80, où, bandeau de pirate collé à l’œil ( droit ou gauche, ça dépendait ), Jean-Marie Barbeblonde vociférait en sueur sur les rares plateaux qu’il parvenait à prendre à l’abordage : là il foutait vraiment les jetons à toute une population de « démocrates » terrorisés... À l’époque, ça aurait pu être « sulfureux » de s’enrôler dans le FN comme Drieu La Rochelle entrait au PPF dans les années trente, mais aujourd’hui, c’est trop tard. C’est même se donner une sorte de vernis de radicalité par rapport à la pourriture généralisée que de devenir lepeniste. Il n’y a pas tant de différence que ça entre les ex-gauchistes qui se rallient à Sarkozy et ceux qui se rallient à Le Pen : les risques sont assez faibles puisque les deux politiques sont cousines et majoritaires.

Finalement, ce sont surtout quelques Arabes masochistes et des Noirs désespérés qui croient encore que voter Le Pen pourrait foutre la m... dans ce sale pays de lepénistes ! Qu’ils le fassent si ça les soulage, mais ça ne servira à rien. Pour un immigré, voter Le Pen, c’est voter Blanc... Il n’est même pas sûr que lui-même ait envie d’obtenir les 500 signatures qui l’obligeraient à remonter sur le ring pour un dernier combat. Un petit tour d’honneur médiatique avant sa retraite lui suffit... Ça ne m’étonnerait pas qu’en secret, et pendant que sa fille garde ses moutons, Le Pen prie sainte Jeanne d’Arc de ne pas entendre trop de voix !

L'allusion a Soral me semble claire.
Je suis d'ailleurs curieux de savoir ce que pense Hasan de ce texte, lui qui rêverait de voir ses 2 idoles marcher main dans la main en se faisant des bisous.
Dans ce texte, Nabe compare incontestablement la démarche d'un Glucksman qui a rejoint Sarkosy avec Soral qui a rejoint Le Pen.
Cela étant, son texte est interessant.
Peut-être qu'en le normalisant, les medias pourront faire baisser son score.
On verra si l'avenir lui donne raison.
Enfin, ne jamais oublier que Nabe est une langue de pute née, qu'il trahirait père et mère pour un bon mot, qu'il a rédigé des textes assassins sur ses "meilleurs amis", alors c'est pas avec Soral qu'il va se gêner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 17:37

Joyeux a écrit:
Nabe n'est tout juste bon qu'à jouer les rebels au carnaval des libraires et à faire se titiller le cerveau quelques éternels adolescents.

C'est beau un lâche qui a d'la plume... mais ça ne sert pas à grand chose.


qu'est-ce qu'on en a à foutre qu'il soit ou non un "lâche" ?

ça a la même importance que de savoir s'il porte des slips ou des caleçons

et pour un écrivain, savoir qu'il "a de la plume", c'est bien tout ce qui compte justement... et ça ne sert pas à pas grand-chose, c'est la moindre des choses à comprendre...

Nabe est le plus grand styliste français et le dernier artiste vivant...
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 18:31

T'façons, les catégories de Joyeux, c'est lâche/pas lâche, fourbe/pas fourbe etc.
Faut dire qu'il aurait du mal à être expert en matière de con/pas con...

Laurent Ruquier a écrit:
Enfin, ne jamais oublier que Nabe est une langue de pute née, qu'il trahirait père et mère pour un bon mot, qu'il a rédigé des textes assassins sur ses "meilleurs amis", alors c'est pas avec Soral qu'il va se gêner.

Ca va pour cette fois parce que Nabe aime bien les putes mais n'y reviens pas trop souvent quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 18:34

Tout à fait d’accord avec toi, Narkotik. Parler de la lâcheté de Nabe, c’est comme se remettre à quatre pattes pour insulter Louis Ferdinand.

Le plaisir de déplaire, dans l’art et la maîtrise du style, n’est point donné à tout le monde.

De toute façon, au bout du compte, Nabe sera porté au pinacle par la mielleuse critique universitaire, une fois mort et enterré.

Tout comme Céline ! A moins que l’on ne chambarde ce système avant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 18:48

En réponse à Narkotik,


Moi je me fous de savoir qu’il sache faire mumuse avec des mots... au cas ou t’aurais pas remarqué y’a des gens des soufres le martyr dans ce bas monde... alors si ses phrases te font voire les milles et une nuit, tant mieux pour toi.

Dis moi, qu’est ce qu’il a fait de sa vie Nabe à part se faire du blé et jouer les rebelles de papier auprès d'une certaine classe mondaine et de pauvres lâches désoeuvrés ?

Les mecs qui critiquent les travers de la société en prenant le confortable siège du “ t’façon c’est foutu “ feraient mieux de se donner la mort... encore faut-il en avoir le courage...

Il a du en faire de jolies voyages pour “défendre” les laisser pour comptes et faire gloire à sa forme pittoresque de résistance.

Quant à son analyse sur Le Pen, elle reflète bien la lâcheté de celui qui tente de se convaincre du bien fondé de son inaction... c’est tellement plus chic de faire distribuer des tractes dans la rue, puis d’aller faire un tour à la galerie qui expose vaux gribouillis, une coupe de jus de tomate à la main.

C’est sûr qu’entre les lâche et les fourbes qui s’entretiennent mutuellement, on est mal barré.
Revenir en haut Aller en bas
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 19:03

Très cher Joyeux, que j'aime bien.

Je crois que tu n’as rien compris à l’art nabien, qui relève du dandysme et de sa morale de l'absence.

C’est par oisiveté et indolence finement calculées, que Nabe brave la bienséance des mœurs d’une société axée sur le travail et l’économie bourgeoise.

Il rejoint, en cela, fort bien Soral et son dédain du salariat.

Avant de critiquer l'homme, faut-il encore cerner la démarche de l'artiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasan
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 19:15

Gérard Miller a écrit:
Je suis d'ailleurs curieux de savoir ce que pense Hasan de ce texte, lui qui rêverait de voir ses 2 idoles marcher main dans la main en se faisant des bisous.

Ca, c'est ton assertion, ça ne regarde que toi. Ce que j'en pense.. c'est que tu mélanges les pommes et les poires. Nabe est un écrivain ARTISTE, outre son talent incontestable, il approche selon moi une vérité dans la perception du monde que beaucoup d'autres écrivains ne peuvent ou ne veulent approcher.
Soral est avant tout un militant, un "jemenfoutiste". Et puis il fallait s'attendre à ce que Nabe parle sur Soral de telle sorte : Il hait la politique. Quand il était chez Pivot il y a 22 ans maintenant, il avait dit ou insinué que les militants étaient des minables, donc ce n'est que confirmer encore combien il est sincère que d'attaquer son "ami" dans cette situation.

Et Soral est un sociologue écrivain. Il scan, si je puis dire, les évèvements sociétaux. Il y a d'énormes part de vérité dans ses écrit, mais aucune transcendance à mon goût, comme Nabe a l'art de faire. Mais c'est bien normal et c'est mieu comme ça. Chacun son boulot, je n'attend aucune convergence entre ces deux personnes car plus ils seront seul de leur côté, mieux ils écriront et c'est bien ce que l'on veut.
Enfin si on leur permet encore d'écrire bien sûr..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 20:12

En réponse à Tatavé


Voire un type sur un champ de bataille faire des pirouettes pour simuler son avancé sur la ligne de front, que ce soit le champion du monde de triple roulé boulé ou le mari de ma concierge, c’est le même constat.

La période actuel n’est plus au jeu.

Quant à son œuvre littéraire, elle servira au mieux à remplir les poches de ses ayants droit après sa mort, rien de plus.

J’ai acheté sont Morceaux choisis, après m’être fait avoir, comme un bleu, par sa prestation chez Ruquier, et un des premiers livre que j’ai acheté plus jeune était son “ je suis mort ” après un de ses passage à NPA et je n'y ai rien trouvé d'extraordinaire.

Les types comme Nabe sont des “ t’as vu c’que j’ai écrit, c’est d’l balle non ?!!!! “.

Écrire à son bourreau pendant qu’il te sodomise sauvagement, c’est un réflexe de petits merdeux de “ pauvres ”, sincères/naïfs, comme moi, pas encore totalement construit, mais un Homme d’âge mur qui joue à ça, n’est que le miroir intemporel de sa propre médiocrité.

Après, si derrière tout cela il y a une planification secrète, hautement stratégique, à des fins communes, faut pas m’en vouloir de ne pas voir ce qui ne m’est pas accessible.
Revenir en haut Aller en bas
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 21:22

Joyeux, tu ne saisis décidément pas.

Nabe est un véritable dandy, mais pas au sens vulgaire, pour ne pas dire vestimentaire, du terme.

Nabe écrit nécessairement à rebours du succès. Il est à l’image de celui qui hume la mode et le monde (le prêt-à-penser, comme dirait Finkielkraut), afin de paraître pour décevoir (ce qu'il fit chez Ruquier).

Une écriture, subséquemment, qui ne peut être que surprise et/ou déception (comme son dernier brûlot), puisqu’un dandy produit souvent ce que l’on attend le moins de lui.

Etre à mille lieues de la sensation présente, je crois que le mot est de Stendhal, telle me paraît être l’éthique nabienne.


Dernière édition par le Jeu 8 Mar 2007 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steve
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 21:28

J'adore Nabe mais avec tout le respect que j'ai pour lui, ce n'est pas uniquement en collant quelques affiches dans les rues de Paris ou en écrivant des bouquins que l'on peut changer la vie des gens et le destin d'un pays, se moquer du combat de Soral est quelque peu déplacé je trouve, beaucoup ressentent plus de respect à l'égard de Nabe que de Soral car il est resté "pur" si on peut dire, un artiste complet et authentique, alors que Soral est sorti de sa sphère artistique et a mis les mains dans le cambouis comme on dit, il est alors devenu "politique", moins pur voir sale aux yeux de certains qui seraient légitimement dégouté de la politique, mais en soit faire la politique n'est pas moins honorable que de faire de l'art...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 23:25

Joyeux a écrit:
En réponse à Narkotik,


Moi je me fous de savoir qu’il sache faire mumuse avec des mots... au cas ou t’aurais pas remarqué y’a des gens des soufres le martyr dans ce bas monde... alors si ses phrases te font voire les milles et une nuit, tant mieux pour toi.

Dis moi, qu’est ce qu’il a fait de sa vie Nabe à part se faire du blé et jouer les rebelles de papier auprès d'une certaine classe mondaine et de pauvres lâches désoeuvrés ?
.
Un voyage en irak au moment ou les bombes tombaient, d'ou il a sortie (non pas un papier pour Le Point) mais un roman et des essais.
J'avais trouvé sa position courageuse (il me semble que Soral avait dit la meme chose), sur un plan politique, il fait partie des "à quoi bonistes" dont parle Le Pen (ou Soral, c'est selon) dans le discours de Valmy.
Nabe ne croit pas en la politique. Il croit plus au terrorisme (sa citation de ravachol au debut de "J'enfonce le clou") et soit sur que si un jour, le renouveau, la révolution se jouait VRAIMENT dans les urnes, il irait voter.
"Si les elections changeaient vraiment quelques choses, croyait bien qu'elles seraient interdit"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasan
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 23:40

@Milla
Entièrement d'accord.



On redit la même chose à chaque fois. Je me demande si ceux qui le traitent de bon à rien ou de langue de putte l'ont vraiment lu.
Sans le lire et simplement en regardant ses prestations à la tv, avec les préjugés d'avance que l'on a sur ses positions, il est impossible de faire de jugement sur Nabe.
Et si ceux qui l'ont vraiment bien lu, ont toujours ces positions, je dirai qu'ils ne sont pas capable de s'affranchir de leur raison : Indispensable pour aprécier l'art. Même la comprendre ..


Dernière édition par le Jeu 8 Mar 2007 - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Mar 2007 - 23:42

Osiris a écrit:
milla a écrit:
"Si les elections changeaient vraiment quelques choses, croyait bien qu'elles seraient interdit"

Tu as raison. Nabe est un gros révolutionnaire et a toujours raison sur tout, et notamment sur la politique. Il est tellement dans son trip qu'il refuse de voir dans les attentats du 11 septembre 2001, une opération militaire américaine. D'ailleurs Chavez n'a pas été élu et il n'est qu'un suppot des Etats-Unis dans ce monde multipolaire en mutation. Rolling Eyes
Faudra lui expliquer que le terrorisme est la dernière arme politique pour se faire entendre. Hors dans certains pays, le politique a encore du pouvoir.
Je ne dis pas que nabe à forcemment raison.
J'en sais rien, des élections ont-elles le potentiel de reussir quelques changements?
Chavez apporte un ambryon de reponses positives. Mais l'empire (qui base son systeme sur des elections, garant de la democratie)à toujours su remettre les choses en place, quand il sentait qu'il perdait la main...ex: Nasser ou Lununmba, meme si là, je ne connais pas l'histoire (ni l'orthographe)de cet homme.
Ceci dit, ne meprises pas ce qui ne croit pas (ou plus) à la politique.
Ce sont géneralement les plus paummés, il est inutile de les enfoncer encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Mar 2007 - 0:48

Osiris a écrit:
milla a écrit:
"Si les elections changeaient vraiment quelques choses, croyait bien qu'elles seraient interdit"

Tu as raison. Nabe est un gros révolutionnaire et a toujours raison sur tout, et notamment sur la politique. Il est tellement dans son trip qu'il refuse de voir dans les attentats du 11 septembre 2001, une opération militaire américaine. D'ailleurs Chavez n'a pas été élu et il n'est qu'un suppot des Etats-Unis dans ce monde multipolaire en mutation. Rolling Eyes
Faudra lui expliquer que le terrorisme est la dernière arme politique pour se faire entendre. Hors dans certains pays, le politique a encore du pouvoir.
C'est l'hôpital qui se fout de la charité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Mar 2007 - 12:37

milla a écrit:
Joyeux a écrit:
En réponse à Narkotik,


Moi je me fous de savoir qu’il sache faire mumuse avec des mots... au cas ou t’aurais pas remarqué y’a des gens des soufres le martyr dans ce bas monde... alors si ses phrases te font voire les milles et une nuit, tant mieux pour toi.

Dis moi, qu’est ce qu’il a fait de sa vie Nabe à part se faire du blé et jouer les rebelles de papier auprès d'une certaine classe mondaine et de pauvres lâches désoeuvrés ?
.
Un voyage en irak au moment ou les bombes tombaient, d'ou il a sortie (non pas un papier pour Le Point) mais un roman et des essais.

Ah ouais, comme BHL en Bosnie quoi !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Tatave a écrit:
Joyeux, tu ne saisis décidément pas.

Nabe est un véritable dandy, mais pas au sens vulgaire, pour ne pas dire vestimentaire, du terme.

Nabe écrit nécessairement à rebours du succès. Il est à l’image de celui qui hume la mode et le monde (le prêt-à-penser, comme dirait Finkielkraut), afin de paraître pour décevoir (ce qu'il fit chez Ruquier).

Une écriture, subséquemment, qui ne peut être que surprise et/ou déception (comme son dernier brûlot), puisqu’un dandy produit souvent ce que l’on attend le moins de lui.

Etre à mille lieues de la sensation présente, je crois que le mot est de Stendhal, telle me paraît être l’éthique nabienne.

C'est pas Soral qui fustige les dandys ?
Cela étant, je suis d'accord avec toi, Nabe présente toutes les caractéristiques du dandy.
D'ailleurs n'était il pas ami pendant de longues années avec Frédéric Beigbeider et Edouard Baer ?
Il fait parti intégrante de ce monde parisien littéraire bobo que vous detestez tant.
Peut on prendre au sérieux son apologie du terrorisme musulman ?
Peut on le prendre au sérieux tout court ?
Comme tout bon dandy qui se respecte, il est dans la pose.
Ca lui donne des frissons et lui durcit un peu de le zizi de chier sur l'occident et de glorifier les barbus.
Quel blasphème délicieux !
Et puis ça lui fait des sujets de conversation dans les cocktails entre deux matchs de foot avec Stomy Bugsy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Mar 2007 - 13:26

Gérard Miller a écrit:

C'est pas Soral qui fustige les dandys ?.

Pas totalement. Faut relire "Socrate à St Trop'", il en parle dans des termes "mesurés"

Gérard Miller a écrit:
D'ailleurs n'était il pas ami pendant de longues années avec Frédéric Beigbeider et Edouard Baer ?.

Et rajoutes Ariel Wizmann... Et alors? Nabe s'est deja présenté comme un vers, sondant la merde du "petit milieu show biz litteraire"... C'est mieux de parler de ce que l'on connait.
Ceci dit, je vais etre clair, le Nabe dans son journal, ne m'interresse pas (à part Kamikaze, ou il ne parle quasiment que de ce qu'il voit à la tv__c'etait la periode de la 5, il y'avait des choses à dire_)

Gérard Miller a écrit:
Peut on prendre au sérieux son apologie du terrorisme musulman ?
Il ne fait pas l'apologie du terrorisme MUSULMAN, il affirme que notre occident n'est pas (plus) defendable, ses lectures (surtout S. Weil) le confortent dans sa haine de notre civilisation.

Gérard Miller a écrit:
Comme tout bon dandy qui se respecte, il est dans la pose.
Ca lui donne des frissons et lui durcit un peu de le zizi de chier sur l'occident et de glorifier les barbus.
Quel blasphème délicieux !
.
Sauf, qu'encore une fois, tu fais partie de ces gens qui oublient son voyage en Irak, (ou sa connaissance du Liban) seul (sans une cohorte de Tv et de reprters,, sans l'aide d'aucun beligérants, d'ou sa difference, fondamentale de mon point de vue, avec Bhl), qui ne retiennent que de nabe ses postures (qui moi aussi me gonflent)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Mar 2007 - 18:26

Merci, Milla, d’avoir répondu partiellement à ma place. J’ajouterai, tout de même, que Soral est, en effet, très mesuré quant au dandysme ("Socrate à Saint-Tropez"). Et pour cause…

Frédéric Beigbeider et Edouard Baer, que Miller cite avec intérêt, encore que Baer soit à mon avis de trop, ne sont pas des dandys. Mais des courtisans, des poseurs et des faiseurs de mots, de la mousse de vin de Champagne sur le pied d’un verre taillé à facettes… Artificieux personnages !

On ne peut confondre, aussi aisément, ce qui est convention sociale avec ce qui est absolu en soi et porté au faîte du style, comme le fait Nabe. D'ailleurs, ces messieurs sont loin d'avoir sa culture et son talent...

Ce besoin de reconnaissance à la Beigbeider, par exemple, confine non point à l’art mais à la vanité. Il y a, à mon avis, contradiction entre réussite mondaine (télévisuelle) par l’écriture, ou bien encore spectacle de cirque (Ardisson), et le dandysme envisagé comme l’un des attributs fondamentaux de Nabe.

Ce dernier ne concourt pas à une quête de l’excellence par tous les moyens possibles, du parfait idéal existentiel à la fois mondain et esthétique (Ardisson me paraît être plus représentatif de ces faux dandys, en poussant l’art de la dissimulation jusqu’au plagiat littéraire, voir ce qu’en dit Jean Robin).

Nabe sur un plateau télé ne minaude pas, comme au salon où l’on cause. Sa position est celle d’un stoïcien qui combat dans l'arène d'un boudoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Mar 2007 - 19:16

Allez, d'une pierre deux coups je réponds à gégé et à tatave.
Gérard Miller a écrit:

C'est pas Soral qui fustige les dandys ?
Milla t'a répondu mais comme toujours, la définition du dandyisme est sujette à controverses. Personnellement, je m'en sors très bien avec celle de Barbey d'Aurevilly, grand pote de Léon Bloy. Et si je ne m'en tiens qu'à cette définition, je ne peux y inclure ni Nabe ni le Caca club (Beigbeder, Baer, Wizman, Stabenrath les roulettes). Nota, ce Caca club est l'inventeur ou l'archéologue qui a ressorti ce terme de "bourgeois bohème".

Gérard Miller a écrit:

Cela étant, je suis d'accord avec toi, Nabe présente toutes les caractéristiques du dandy.
Non. Il manque la dimension esthétique de l'amour. Nabe est trop libidineux. Et il n'est surtout pas crédible dans son élégance. Edern Hallier était un VRAI dandy libidineux.
Gérard Miller a écrit:

D'ailleurs n'était il pas ami pendant de longues années avec Frédéric Beigbeider et Edouard Baer ?
Il fait parti intégrante de ce monde parisien littéraire bobo que vous detestez tant.
voir ma réponse plus haut
Gérard Miller a écrit:

Peut on prendre au sérieux son apologie du terrorisme musulman ?
Peut on le prendre au sérieux tout court ?
Je ne prends jamais Nabe au sérieux. Les adorateurs fous de Nabe disent que c'est parce que je ne le comprends pas, que Nabe c'est au delà du sérieux et de toute considération spirituelle ou ontologique (au choix). Mais bon voila, quand on a un style comme le sien à donner des leçons de morale à tout le monde, on est un chouia sérieux, sinon quoi on est un pitre, et pour moi, un pitre avec une belle plume reste un pitre. Désolé.
Gérard Miller a écrit:

Comme tout bon dandy qui se respecte, il est dans la pose.
Putain t'es chiant Gégé à mélanger tes phrases. Voir mon premier post. Nabe est purement dans la pose et dans le futile essentiellement, je pense, parce qu'il ne s'est jamais réellement frotté à la vie, à la création concrète et à la saloperie de notre société, la vie d'artiste de son papa l'ayant préservé des difficultés matérialistes. C'est pour ça que certains le glorifient car ils croient qu'il est détaché par intelligence. Non, il est détaché de façon innée. Il n'a pas réfléchi sur son détachement.
Gérard Miller a écrit:

Ca lui donne des frissons et lui durcit un peu de le zizi de chier sur l'occident et de glorifier les barbus.
Quel blasphème délicieux !
Et puis ça lui fait des sujets de conversation dans les cocktails entre deux matchs de foot avec Stomy Bugsy.
Complètement, il a le goût du contre-courant. S'il disait ce que tout le monde dit, on ne parlerait pas de lui. Mais non, Nabe est obligé de prendre le contre-pied de tout, non pas par conviction, il ne peut en avoir, mais par définition. Nabe dans le dictionnaire signifie, être pour ce qui est contre sans savoir pourquoi mais avec un gros enrobage verbeux qui conquiert son public.

Nabe c'est Edern Hallier sans l'aristocratie, le vécu et la motivation de prendre les armes. Je préférais deux mille fois Hallier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marc-Edouard Nabe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES COLLABEURS Marc-Edouard Nabe
» Marc-Edouard Nabe
» Comment définir le fait d´être Juif ?
» 2005, l'étrange mort passionnelle d'Edouard Stern
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Nabe le nabab-
Sauter vers: