LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marc-Edouard Nabe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 20 Jan 2007 - 18:04

prometheus a écrit:
Ce qu'il faut dire surtout, c'est à quel point Leon Bloy etait un immense écrivain, à quel point "La Femme pauvre" est un chef d oeuvre monumental. Qu'un tel écrivain est été autant méprisé à son époque et autant oublié par la suite est un honteux scandale. Que personne ne parle de Nabe par contre, ce ne serait pas une immense perte.

A commencer par toi...

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Maxime a écrit:
La seule chose qu'il aime, semble t il, est le jazz :tongue:
...et Picasso, Ghandi, Malcolm X, le Che, Mozart, Lucette, Céline, Bloy, R.-G. Lecomte, Suares, Elie Faure, Mohammed, Dieu-le-Père, Dieu-le-Fils, Dieu-le-Saint-Esprit, Sainte Thérèse de Lisieux, Saint François d'Assise, Allaj, Simone Weil, Bernanos, Jean-Edern Hallier, Ava Gardner, Michel Simon, Shakespeare, Rimbaud, Tolstoï, les singes, Georges Rouault, Robert le Vigan, les Pim's à l'orange, la Kriek à la cerise, le poulet dépressif etc. etc. etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Dim 21 Jan 2007 - 12:09

Toto a écrit:
Maxime a écrit:
Bon parlons sérieusement, je n'ai lu que "l'éloge des vermines" de Nabe. Je voudrai en lire 1 ou 2 autres. Je pensais acheter "oui" et "J'enfonce le clou". Aux spécialistes, un conseil ?
Peut-être les "Morceaux Choisis" parus récemment pour avoir une vue d'ensemble...Sinon pour ses dernières "dissertations" :
http://marc.edouard.nabe.free.fr/Les_Pieds_Blancs_Nabe.pdf
http://marc.edouard.nabe.free.fr/etlittellniquaangot.pdf
Moi je te conseil surtout "J'enfonce le clou" vraiment son plus aboutti, sur un point de vue litteraire mais aussi au niveau de la "pensée" (on voit les progrés depuis le "regal des vermines")
Oui et Non sont bien, Oui pour l'exaltation et l'entousiasme et Non pour rigoler (les textes avec Elisabeth Badinter, Françoise Verny, Anne Sinclair et Jesus Christ...)

Osiris a écrit:
Nabe est tellement islamophile et arabophile qu'il pense que les attentats du 11 septembre 2001 ne peuvent pas être une opération militaire américaine pour provoquer la guerre en Afghanistan et en Irak; que c'est un attentat islamiste pour se venger de l'Occident des souffrances du Tiers-Monde. Sa vision a de grosses limites pour un écrivain subversif.
Et moi je pense qu'il faut etre sacrement parano pour penser que les attentas du W T C sont l'oeuvre des Yankees.
Et d'une certaine maniere il y'a une certaine forme de condescendance à ne pas croire des arabes capables de faire "trembler" la premiére puissance militaire et tout l'occident.
Ils l'ont fait, et que des blaireaux moyen ageux à la mentalitée de gardien de chevres foutent une telle parano dans tous l'occident prouve bien que cet occident corompu, bourgeois et decadent n'est plus defendable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prometheus
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Lun 22 Jan 2007 - 15:44

Citation :
Moi je te conseil surtout "J'enfonce le clou" vraiment son plus aboutti, sur un point de vue litteraire mais aussi au niveau de la "pensée" (on voit les progrés depuis le "regal des vermines")

Marrant, je ne suis pas du tout d'accord je trouve que "j'enfonce le clou" est sympa mais tres mal ecrit. L'article sur les collabeurs est tres bon ,le reste est moins interressant.

Les deux livres de Nabe à lire en priorité sont pour moi le Regal, et le Bonheur.
Apres il y a "Oui" et "Non", qui sont tres bon, "Rideau" et " une lueur d'espoir" qui sont baclés mais jouissifs, les journaux intimes qui recèlent des moments splendides etc...son oeuvre est immense.

D'ailleurs sur ce sujet je suis entrain de lire American Black Box de Dantec, et il y montre un respect étonnant pour l'oeuvre de Nabe, disant qu'il admire son talent et sa reelle mechanceté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 2 Fév 2007 - 10:32

bon, j'essaie de ne pas être trop hors-sujet...

Je recommanderai toujours au plus brimé, au plus convalescent, au plus affamé de nouer au fond de sa détresse la corde à laquelle se pendre par amour des hommes...

Penser à toutes ces choses et me réfugier dans des exemples fondus-enchaînés suffit à me plonger dans un creuset de béatitude.

Nabe est la goutte d'eau à faire déborder le vase, le déclencheur d'extases hystériques, sa haine supposée n'est qu'un trop-plein d'amour, c'est dans l'excès de tout qu'on traverse les dramaturgies du sexe et de la mort et qu'on atteint l'extase. La Grâce, c'est aussi l'énergie de celui qui sait s'isoler du monde pour en jouir pleinement. Rien n'est universel. Tout est universel.

ok, je Arrow
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Dim 4 Fév 2007 - 17:50

Hasan a écrit:
MAGGLE a écrit:
Nabe, ses amis et ex-amis jet-setters :

http://www.dailymotion.com/swf/5FEAglMYufcDp5opG

http://www.dailymotion.com/video/xrjw0_tohu-bohu-le-film-1993
Je n'ai pas vraiment compris pourquoi il y a une ancienne musique ottomane dans cette vidéo. Je sais qu'il a un faible pour l'histoire de la Turquie mais bon cela a-t-il un rapport avec "Tohu Bohu"..? Voulez-vous m'éclairer ?
Nabe se vante sans arrête de son origine turco-grecque, c'est peut être la raison de son amour pour ce type de musique.

Notez que dans cette vidéo, Soral chante bien mieux qu'à la fête du BBR sur le Karaoké........ cliquez ici pour voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toto
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Lun 5 Fév 2007 - 23:48

Hasan a écrit:
Est-ce que quelqu'un sait si il y a quelque part l'interalité de ce qui a été dit lors de la dispute Nabe-Polac dans l'émission "ripostes"?
Vu que l'émission avait été censuré, la trouver sur le net n'est pas possible masi je pense que Nabe a du l'écrire dans son journal intime ..
En attendant qu'elle refasse surface, voici Le texte de nabe sur l'émission censurée ...
http://marc.edouard.nabe.free.fr/LaMortDePolac.htm

Ici, dans la polémique sur l'émission de Ruquier, l'extrait édifiant du Journal de Polac qu'il fait tout pour cacher !
http://marc.edouard.nabe.free.fr/Unstalinienetunpedophile.pdf

Et puis, en militant infatigable de la cause nabienne, je ne résiste pas au plaisir de poster au passage ce grand classique ... Me remerciez pas, c'est cadeau !
http://marc.edouard.nabe.free.fr/LeMou-Salaud.htm
king

----------------------------------------------------------------------------------------------------
Nabe et le FN déjà... La fameuse émission d'Apostrophes en 1985...

http://www.dailymotion.com/swf/7E5DGci1ylKZX4E8p

http://www.dailymotion.com/video/xnqmh_nabe-chez-pivot-apostrophes

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Maxime a écrit:
Oui Nabe est un écrivain fantastique qui adore être détesté comme son maitre Céline.
Non ! Nabe, pas plus que Céline d'ailleurs, (quel contresens !) ne se complait à être détesté... C'est de la pose ça, et si c'était peut être encore le cas dans "le Régal des Vermines", il y a longtemps qu'il a dépassé ça ...

Il y a une interview émouvante où il explique toute la souffrance au contraire que peuvent engendrer la haine, le silence, la mesquinerie, le mensonge, etc ... Combien c'est usant, et combien il faut puiser au plus profond de ses forces pour ne pas se laisser abattre par ça ...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
ajax a écrit:
la différence fondamentale entre Nabe et Céline, c'est que Nabe n'a pas eu de vie, c'est un branleur de fils à papa affirmé. Si Céline l'avait rencontré il te l'aurait renvoyé dans ses 22 sans coup férir.
Nabe ne s'est jamais pris pour Céline. Il est le premier à avoir conscience du fossé qui les séparent ... Sur le côté fils à papa, il a traité le sujet dans son premier bouquin, avec notamment cette réponse : "Les indemnes aussi en chient"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 8 Fév 2007 - 15:36

Je connais encore assez mal Marc-Edouard Nabe ; pour l'instant, je n'ai lu que les extraits ou les articles envoyés sur le fil.

En attendant de lire les ouvrages conseillés au début du sujet, je suis tombé sur son intervention chez Polac où il tire la sonnette d'alarme sur la régression culturelle déjà avancée (en 1986!) : Vuillemin acquiesce.
Un constat lucide sur la "branchitude" que Soral a repris par la suite.

http://www.dailymotion.com/mugiwaraDluffy/video/xkoh6_nabe-chez-polac-1984

Pour rester dans le contexte de la diabolisation nabienne :
http://www.dailymotion.com/mugiwaraDluffy/video/xkyov_hallier-defend-nabe-chez-polac-1986

Ne laissez jamais votre femme aux mains des libéraux :

http://www.dailymotion.com/visited/search/diane%2Btell%2Bnabe/video/xvtyo_diane-tell-parle-de-nabe

Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Maxime
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 54
Localisation : IDF
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Fév 2007 - 1:26

Nabe qu'on le veuille ou non, et le succès de ce fil en est à la preuve dans un forum dédié pourtant à une autre trublion, est un écrivain au dela, inclassable.
On le croit d'extrême gauche et il est raciste voir même terriblement raciste dans ses textes.
On le croit totalitaire et il aime le Ché et voudrait faire la révolution avec lui.

Personnellement, je pense qu'il est tout simplement fou mais un fou génial grace à sa littérature.

milla a écrit:
MAGGLE a écrit:
Heeee Haaaaw !!!

http://marc.edouard.nabe.free.fr/Represente_toi_Nabe.pdf
Excellent texte, comme souvent!
Les 2 derniers chapitres sont geniaux!
OUI mais pas du niveau de sa dernière charge contre Angot lol!

Pour la dernière fois

Marc Edouard Nabe est le plus grand écrivain actuel et comme son père lui répétait quand il était aux prises au doute
"Une seule page suffit pour convaincre !!"

Le vrai scandale, c'est qu'une plume de ce style ne vend que 2000 ouvrages de chaque exemplaire alors que des livres écrits par des nègres entre 2 cours de français peuvent se vendre à 100 000. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandroi.canalblog.com/
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Fév 2007 - 1:38

Qui, je dis bien qui, depuis Céline a-t-il à ce point titillé, avec art et savoir, la tartufferie des geôliers de la communauté pensante ?

Qui eut l’audace, plus de vingt ans avant notre Soso national (et républicain), de "déverser sa gerbe" sur la judéomanie médiatique ?

Et pour tout dire, qui pourrait prétendre ici, sur ce topic et sur le forum itou, qui pourrait prétendre écrire mieux que Marc-Edouard Nabe ?

Arrêtez, Messieurs les Critiques !

M-EN est déjà de son vivant un monument littéraire national !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Fév 2007 - 2:01

Maxime a écrit:
Nabe qu'on le veuille ou non, et le succès de ce fil en est à la preuve dans un forum dédié pourtant à une autre trublion, est un écrivain au dela, inclassable.
On le croit d'extrême gauche et il est raciste voir même terriblement raciste dans ses textes.
On le croit totalitaire et il aime le Ché et voudrait faire la révolution avec lui.

Personnellement, je pense qu'il est tout simplement fou mais un fou génial grace à sa littérature.
Moi je pense que c'est avant tout un narcissique qui s'écoute parler et qui se contemple avec ardeur et fortes masturbations, dans son miroir en croyant y voir quelqu'un de grand.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Hasan a écrit:
ajax a écrit:
la différence fondamentale entre Nabe et Céline, c'est que Nabe n'a pas eu de vie, c'est un branleur de fils à papa affirmé. Si Céline l'avait rencontré il te l'aurait renvoyé dans ses 22 sans coup férir.
Dis moi Ajax, si tu le veux bien, où notre Nabot t'a-t-il touché ? Visiblement tu as une position idéalogique - dont jmen tape d'avance - qui a été attaqué par certains propos de Nabe, voire certains clichés sur lui je pense, car je suis persuadé que tu n'a lu aucun de ses ouvrages pour avoir eu une telle repulsion de lui. Wink
Je connais Nabe depuis 1988-89 et le premier Idiot International que j'ai acheté. En 1990 j'ai acheté et lu Au Régal, puis j'ai lu le premier tome de son journal, je me suis fait chier, j'ai acheté une lueur d'espoir, c'est beau mais de la branlette, puis j'ai acheté Alain Zanini et là, je peux dire, j'ai atteint le même niveau de dégoût pour un personnage que lorsque j'avais lu le bouquin d'Angot "Quitter la ville". Nabe c'est du n'importe quoi en termes d'idées. En plus il est incapable d'inventer une trame romanesque crédible. Ses pensées sont pleines de suffisance, son mépris de tout ce qui n'est pas du jazz, son avis sur tout en littérature, son narcissisme dégoûtant (un merdeux comme lui fait paraître son journal intime, il n'a rien vécu ce mec !).

En gros, je reproche à Nabe de ne pas avoir été un vrai romancier, un vrai créateur. C'est un contempleur et un narcissique et je n'ai aucune pitié pour ce genre de gugusse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Fév 2007 - 3:54

Le regard d’Ajax sur Nabe (masturbation intellectuelle etc.) est exactement le même que porta, jadis, Jules Barbey d’Aurevilly sur le gus Flaubert.

Certes, Flaubert peut être vu comme un grand onaniste du style.

Il est bien vrai, aussi, que ses trames romanesques sont souvent à la limite du crédible (les "Trois Contes" en seraient le parfait exemple).

Convenons-en, le dandy Barbey avait grandement raison.

Flaubert n’en demeure pas moins un monumental gugusse national de la littérature française…

Plutôt que contemplateur, j'en reviens à Nabe, les touches d'Ajax eussent dû ciseler le mot "contempteur".

C'eût été plus juste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Fév 2007 - 14:43

ajax a écrit:
Je connais Nabe depuis 1988-89 et le premier Idiot International que j'ai acheté. En 1990 j'ai acheté et lu Au Régal, puis j'ai lu le premier tome de son journal, je me suis fait chier, j'ai acheté une lueur d'espoir, c'est beau mais de la branlette,
Le genre de propos qui n'engagent que celui qui les dit... Que répondre à ça sinon que j'ai découvert Nabe comme toi et que ses livres ont suscité en moi des sentiments contraires aux tiens...

ajax a écrit:
puis j'ai acheté Alain Zanini et là, je peux dire, j'ai atteint le même niveau de dégoût pour un personnage que lorsque j'avais lu le bouquin d'Angot "Quitter la ville". Nabe c'est du n'importe quoi en termes d'idées.
Les idées de Nabe, c'est comme un puzzle. Hors de ce qui relève des chemins de l'évolution (le Nabe devenu catholique s'est nourri du Nabe violemment anti-chrétien du début par exemple), il est sur que si on a parfois du mal à faire coïncider certaines de ses idées entre elles, on a encore plus de mal à voir en quoi elles seraient fondamentalement contradictoires. Mais quand on a trouvé la pièce qui s'imbrique au bon endroit, on reconstitue souvent la cohérence implacable d'une pensée.

Ca n'implique pas qu'on est obligé de partager toutes ses idées mais ça implique que ce qui semble relever parfois du n'importe quoi s'éclaire souvent par la suite. Mutatis mutandi, le lecteur de Nabe est souvent obligé de faire le travail que fit Saint Thomas d'Aquin sur Aristote : Nabe nous fait découvrir une ville de nuit à la lueur d'une lanterne ; à son lecteur de l'imaginer en plein jour. Mais c'est sur qu'on n'a pas forcément envie de faire cet effort si le personnage inspire du dégout à la base. Par exemple, je ne suis pas sur que le réceptacle à propagande que j'étais quand j'étais jeune eut envie de s'intéresser aux idées (mais surtout le style) de Nabe si je l'avais découvert à Apostrophes plutôt que quelques années plus tard dans l'Idiot. Toujours la même histoire finalement : il est moins facile de trouver de la cohérence dans les idées de quelqu'un que l'on n'aime pas que de trouver de la cohérence dans celles de quelqu'un qu'on aime.

Ceci dit, si tu as des exemples précis de n'importe quoi en termes d'idées chez Nabe, je peux peut-être essayer d'y répondre dans la mesure de mes capacités.

ajax a écrit:
En plus il est incapable d'inventer une trame romanesque crédible.
La question de la trame romanesque crédible telle que tu la poses n'a de pertinence que si l'auteur s'inscrit dans un des courants plus ou moins dérivés du réalisme. Ce n'est pas le cas de Nabe. Son domaine, surtout dans Alain Zannini serait plutôt celui des chausses trappes et des collisions spatio-temporelles. Et s'il part souvent du réel et même du réel de son nombril si tu veux, c'est pour en explorer un potentiel romanesque bien loin du réalisme. Et puis il faut voir ce que sont devenues les trames romanesques crédibles de nos jours : des cahier des charges de scénarii de téléfilms à peine déguisés. Tiens, toi qui aimes Céline, tu devrais lire Lucette de Nabe. Roman ou il est question des rapports de Stévenin qui cherchait à adapter Nord au cinéma avec elle. La trame du roman le rend-t'il inadaptable à l'écran? Je ne la sais pas mais en tous cas, Nabe en a fait un autre roman.

ajax a écrit:
Ses pensées sont pleines de suffisance,
Tu voudrais quoi ? Qu'il mette des "à mon avis" devant chacune de ses pensées ?

ajax a écrit:
son mépris de tout ce qui n'est pas du jazz,
D'abord, ce qu'il aime dans le jazz, c'est surtout le swing qu'il hisse au rang de philosophie. Ensuite, c'est surtout le rock et la variète qui en découle qu'il méprise. Moi qui suis pourtant un irrémissible fondu de rock'n'roll, j'affirme que c'est son droit le plus absolu. Surtout quand il me fait cadeau de ses oreilles pour m'ouvrir aux délices du jazz. Sinon, il a aussi écrit de belles choses sur Mozart, Barraqué etc...

ajax a écrit:
son avis sur tout en littérature, son narcissisme dégoûtant (un merdeux comme lui fait paraître son journal intime, il n'a rien vécu ce mec !). En gros, je reproche à Nabe de ne pas avoir été un vrai romancier, un vrai créateur. C'est un contempleur et un narcissique et je n'ai aucune pitié pour ce genre de gugusse.
On est tous narcissiques. Et à plus forte raison quand on est romancier. Alors pourquoi le cacher ? C'est de ne pas l'assumer qui est dégoutant... Mais tout de même, des dizaines de pages de noms propres dans les index de chacun de ses journaux, c'est un peu beaucoup pour un type qui serait exclusivement narcissique...

Tatave a écrit:
Flaubert
C'est marrant, moi qui ai découvert Nabe avant de connaitre sa tête, je l'imaginais à l'époque avec un physique à la Flaubert...Imaginez ma ma surprise quand j'ai vu sa photo pour la première fois...


Dernière édition par le Ven 9 Fév 2007 - 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 54
Localisation : IDF
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Fév 2007 - 19:20

ajax a écrit:
Moi je pense que c'est avant tout un narcissique qui s'écoute parler et qui se contemple avec ardeur et fortes masturbations, dans son miroir en croyant y voir quelqu'un de grand.
Je pense et je pèse mes mots que l'on se souviendra de cet écrivain dans plusieurs siècles parce que la littérature est un art et comme tout art, c'est immortel

Il manque à Nabe un roman fleuve qui avait sa qualité de plume le propulserait parmi les plus grands de tous les temps en France.
Je n'abuse pas, je parle de son talent littéraire
"Une page suffit pour convaincre n'importe qui !!" comme lui a dit son père depuis des années
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandroi.canalblog.com/
Toto
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Fév 2007 - 19:39

Pour ma part je pense qu'on ne souviendra plus d'aucun écrivain ni d'aucun livre dans plusieurs siècles...
Mais bon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Fév 2007 - 19:45

MAGGLE a écrit:
ajax a écrit:
Je connais Nabe depuis 1988-89 [...] de la branlette,

Le genre de propos qui n'engagent que celui qui les dit... Que répondre à ça sinon que j'ai découvert Nabe comme toi et que ses livres ont suscité en moi des sentiments contraires aux tiens...
On ne peut pas être plus d'accord.
MAGGLE a écrit:

ajax a écrit:
puis j'ai acheté Alain Zanini [...] en termes d'idées.

Les idées de Nabe, c'est comme un puzzle. Hors de ce qui relève des chemins de l'évolution (le Nabe devenu catholique s'est nourri du Nabe violemment anti-chrétien du début par exemple), il est sur que si on a parfois du mal à faire coïncider certaines de ses idées entre elles, on a encore plus de mal à voir en quoi elles seraient fondamentalement contradictoires. Mais quand on a trouvé la pièce qui s'imbrique au bon endroit, on reconstitue souvent la cohérence implacable d'une pensée. Ca n'implique pas qu'on est obligé de partager toutes ses idées mais ça implique que ce qui semble relever parfois du n'importe quoi s'éclaire souvent par la suite. Mutatis mutandi, le lecteur de Nabe est souvent obligé de faire le travail que fit Saint Thomas d'Aquin sur Aristote : Nabe nous fait découvrir une ville de nuit à la lueur d'une lanterne ; à son lecteur de l'imaginer en plein jour. Mais c'est sur qu'on n'a pas forcément envie de faire cet effort si le personnage inspire du dégout à la base. Par exemple, je ne suis pas sur que le réceptacle à propagande que j'étais quand j'étais jeune eut envie de s'intéresser aux idées (mais surtout le style) de Nabe si je l'avais découvert à Apostrophes plutôt que quelques années plus tard dans l'Idiot. Toujours la même histoire finalement : il est moins facile de trouver de la cohérence dans les idées de quelqu'un que l'on n'aime pas que de trouver de la cohérence dans celles de quelqu'un qu'on aime.

C'est tout à fait normal que ça soit un puzzle et qu'il se batte pour trouver une cohérence à son foutoir. Comme il a des idées fermes et tranchées sur tout, du moins dans ce qu'il dit et écrit, il faut qu'il assume derrière. Je pense qu'il vaut mieux avoir des idées sur peu de choses et les assumer plutôt que de faire comme Nabe, à savoir, prétendre avoir des idées et des opinions et passer son temps à ramer pour les raccrocher bout à bout. Nabe n'a aucune idée, aucune conviction, aucune pensée. Il gueule, il sort n'importe quoi du moment que ça ait du style. Un bon dialecticien qui lui proposerait un débat courtois permettrait facilement de démontrer que Nabe c'est du vent avec du style. Le problème c'est qu'il est impossible d'avoir un débat courtois avec lui, il vocifère, insulte, dégueule des phrases vides sans arrêt. J'avais assisté à une de ses conférences sur Céline une fois au théatre de Nanterre, il a sorti tout et n'importe quoi et a énervé tout le monde par ses conneries.

MAGGLE a écrit:


Ceci dit, si tu as des exemples précis de n'importe quoi en termes d'idées chez Nabe, je peux peut-être essayer d'y répondre dans la mesure de mes capacités.
Voir ci-dessus.
MAGGLE a écrit:

ajax a écrit:
En plus il est incapable d'inventer une trame romanesque crédible.

La question de la trame romanesque crédible telle que tu la poses n'a de pertinence que si l'auteur s'inscrit dans un des courants plus ou moins dérivés du réalisme. Ce n'est pas le cas de Nabe. Son domaine, surtout dans Alain Zannini serait plutôt celui des chausses trappes et des collisions spatio-temporelles. Et s'il part souvent du réel et même du réel de son nombril si tu veux, c'est pour en explorer un potentiel romanesque bien loin du réalisme. Et puis il faut voir ce que sont devenues les trames romanesques crédibles de nos jours : des cahier des charges de scénarii de téléfilms à peine déguisés.
Complètement d'accord, le roman est mort essentiellement parce que les auteurs n'ont rien à raconter, leur vie est mièvre parce que le monde est minable. Le vrai souci c'est qu'il est de plus en plus facile de voyager et le dépaysement est trop léger par rapport à avant. Quand on voit que les gens se tritutent la zigounette devant une Amelie Nothomb... Ca fait peur !
MAGGLE a écrit:

Tiens, toi qui aimes Céline, tu devrais lire Lucette de Nabe. Roman ou il est question des rapports de Stévenin qui cherchait à adapter Nord au cinéma avec elle. La trame du roman le rend-t'il inadaptable à l'écran? Je ne la sais pas mais en tous cas, Nabe en a fait un autre roman.
J'avais vécu quasiment de l'intérieur le dilemme sur Nord car je participais plus ou moins loin à des conférences sur le sujet et Stevenin et Nabe en parlaient régulièrement puisque la question leur était posée sans arrêt. Je pense qu'ils n'ont pas choisi le bon roman personnellement. J'aurais plutôt pris d'un Château l'Autre ou carrément Guignol's Band.


MAGGLE a écrit:

ajax a écrit:
Ses pensées sont pleines de suffisance,

Tu voudrais quoi ? Qu'il mette des "à mon avis" devant chacune de ses pensées ?
Je ne lui demande pas de faire preuve d'humilité. Je lui demande simplement de se documenter et d'exister intellectuellement plutôt que, sans arrêt, se cacher derrière un style. Les gens qui se cachent derrière un style ont souvent rien à dire et vivent donc reclus.


MAGGLE a écrit:


ajax a écrit:
son mépris de tout ce qui n'est pas du jazz,

D'abord, ce qu'il aime dans le jazz, c'est surtout le swing qu'il hisse au rang de philosophie. Ensuite, c'est surtout le rock et la variète qui en découle qu'il méprise. Moi qui suis pourtant un irrémissible fondu de rock'n'roll, j'affirme que c'est son droit le plus absolu. Surtout quand il me fait cadeau de ses oreilles pour m'ouvrir aux délices du jazz. Sinon, il a aussi écrit de belles choses sur Mozart, Barraqué etc...
C'est son droit tout comme c'est mon droit de dire que le rock surpasse le jazz. Je pourrais vous le démontrer en deux minutes, ça serait un plaisir.

MAGGLE a écrit:

ajax a écrit:
son avis sur tout en littérature, son narcissisme dégoûtant (un merdeux comme lui fait paraître son journal intime, il n'a rien vécu ce mec !).

En gros, je reproche à Nabe de ne pas avoir été un vrai romancier, un vrai créateur. C'est un contempleur et un narcissique et je n'ai aucune pitié pour ce genre de gugusse.

On est tous narcissiques. Et à plus forte raison quand on est romancier. Alors pourquoi le cacher ? C'est de ne pas l'assumer qui est dégoutant...

Mais tout de même, des dizaines de pages de noms propres dans les index de chacun de ses journaux, c'est un peu beaucoup pour un type qui serait exclusivement narcissique...
Quand on a rien à raconter de sa vie, comme Nabe, bin on laisse ce journal intime à sa place. Il ne sert qu'à parfaire son propre style.

Enfin bon, tous les goûts sont dans la nature quoi. Je préfère me gargariser devant Dostoievski ou Céline que devant Nabe.

Pour être tout à fait honnête, je suis véhément contre lui essentiellement parce que c'est un bon, qu'il m'a bien fait marrer du temps de l'idiot. Je ne tiendrai pas le même discours sur Angot, Nothomb et toutes les autres tâches du métier. Je tiendrais un discours comparable sur Houellebecq car c'est un très bon mais son oeuvre et sa sous-pensée commencent à me courir un peu sur la bite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Fév 2007 - 20:07

Mettre sur un même plan (un même point de comparaison, je veux dire) Nabe et Houellebecq c'est déjà faire preuve d'une sacrée ignorance crasse...

resservir la soupe tiède de la "suffisance", quel intérêt, sinon celui qui tendrait à nous faire croire qu'un écrivain n'est (ou doit n'être) qu'un chroniqueur zélé - ou couché par terre, servile comme une vieille pute - de son temps...

ce qui m'énerve dans cette histoire c'est pas qu'on fustige Nabe, il s'en tape probablement et moi aussi, mais qu'on le fasse sytématiquement avec des petites piques à la con qui échappent à la littérature (son projet, son dessein, d'où elle vient et de quelle réalité humaine elle témoigne)...

quand on comprendra que Nabe n'use et n'abuse du "je" et de certaines formes et structures que parce qu'il est son propre sujet de dissection, afin de rendre (comme dans un vomissement, oui) le plus fidèlement possible l'intime et la mystique de l'homme, on aura fait un grand pas...
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 9 Fév 2007 - 20:36

bon t'as vidé ton sac à culture en parlant d'ignorance crasse ? Traiter les gens d'ignorant, il n'y a rien de plus bête à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 10 Fév 2007 - 0:19

Mon cher Ajax, je te porte très haut dans ma pensée depuis que je connais tes opinions sur Nabe : tu es parvenu a exposer en quelques phrases tout ce que je lui reproche.

Mais tu vas t'attirer les foudres de névropathes haineux et de mauvaise fois, t'assénant sans cesses que tu es dans l'erreur, le quasi-blasphème, parce que tu as commis l'immense péché de remettre en cause un pisse-copie jet-setteur cynique hystérique mégalomane.

Comme disait Soral, "tout pour la littérature, rien que pour la littérature".

Tout pour le style, rien que pour le style : des ouvrages aussi creux que des coquilles de noix, mais enduits de formules grandiloquentes qui en imposent à ceux qui aiment la haine gratuite. La pénible besogne d'un planqué, entretenu d'abord par papa-maman, puis par sa femme : les attaques verbales ignobles et gratuites envers de pauvres ambulances (Ferrat, Lalanne, etc. quel courage, quelle subversion...) en ayant l'impression de prendre la Bastille.

Il doit bien ricaner, entre deux coupes de champagnes, trois rails de coke et quelques pouffiasses faciles, de ses acharnés défenseurs : comme quoi faire dans la subversion à peu de frais, prendre le contre-pied systématique du "bon sens", ça peut forcer le respect de la part de certains.

Et pas besoin de revenir sur l'affaire avec Polac : Nabe et lui se ressemblent, en somme. Aigris, haineux, reconnus dans des cercles très confidentiels, distillant des avis à l'emporte-pièces sur tout ce qui passe à leur portée, nombrilistes, et s'imaginant à contre-sens de la pensée dominante.

Seule différence : Polac est Juif, et Nabe déteste les Juifs.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
MAGGLE a écrit:
Dis moi Ajax,

Tu veux pas envoyer chier pour moi le supporter dont tu te serais bien passé, qu'on continue la discute tranquille ?
T'inquiètes, mon brave Maggle, je viens, je passe, je repars, je vous emmerderai pas longtemps.
Mais on lui fait le même procès qu'à moi : j'essaie en toute modestie de l'avertir de quelques aspects du nabien de base.
Je ne pète pas plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
prometheus
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 10 Fév 2007 - 13:36

Je suis d'accord avec Ajax, mais tout de meme, vu l'état de la litterature francaise actuelle, Nabe sort clairement du lot. Dommage simplement qu'il écrive toujours au fil de la plume, sur tout et n'importe quoi, qu'il ait écrit si peu de roman, et qu'il ait déserté depuis pas mal d annees les terrains de la litterature pour écrire des articles baclés tant au niveau du style que du fond.
Avant Nabe c etait le style avant tout, maintenant meme ca il ne l a plus.
Je partage le constat d'Ajax : Nabe n ayant jamais eu besoin de travailler vraiment, se comporte toujours en enfant gaté, bacle ses livres et voudraient qu on se prosterne devant lui. Il a oublié que ses maitres Leon Bloy, Lucien Rebatet et Louis Ferdinand Celine etaient avant tout de grands bosseurs. On oubliera bien vite Nabe, le seul écrivain d aujourdhui qui restera à la postérité c est Michel Houellebecq évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toto
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 10 Fév 2007 - 19:23

Hasan a écrit:
Chacun ce qu'il pense, chacun ses gouts au demeurant. Toute vérité peut être renversée par une autre, donc à partir de ce moment chacun croit à ce qu'il veut. Si tu crois que Nabe est tout ce que tu viens de dire c'est ton droit. Moi je serais pour que ceux qui veulent chier sur le nom de Nabe ne disent plus rien car ça rend ce topic pénible
Je n'entre pas trop non plus dans c type de e débat ... J'aime bien laisser parler les textes par eux-mêmes... Mais bon on ne va pas poster 10000 pages non plus ...
Nabe le mieux c'est de le lire et d'accrocher ou pas... En tout cas de se faire de façon directe son opinion. A condition aussi de ne pas en attendre ce qui n'y est pas...
Non, nabe n'est pas un idéologue ou dialecticien c'est sûr... Mais Lautréamont (l'auteur à qui m'a le plus fait penser le régal des Vermines ) par exemple non plus... Et Michel-Ange ou Lester Young ou, que sais-je, Marvin Hagler non plus ... Et il ne prétend à aucun moment l'être, même tout à fait le contraire ... Donc il est assez vain de lui faire ce reproche...
Nabe je trouve c'est une réelle énergie et une vrai liberté qui passent à travers une écriture. Et cette énergie (vitale, très positive) il me les communique... Or il y a très très peu d'auteurs vivants dont je pourrais dire celà.
Il y a un point cependant sur lequel je voudrais revenir. C'est l'éternelle accusation de nombrilisme. Elle se démonte immédiatement dès lors que tu le lis de façon plus étendue... On pourrait faire la balance, mais je crois quand même qu'au bout il aura écrit beaucoup plus sur les autres que sur lui ...
Ses livres ce sont des catalogues d'enthousiames et d'admirations (là aussi, plus importants que les images de pamphlets et de descentes en flammes où il est extraordinaire aussi .) . Même le Régal, livre qui est réputé cracher sur tout est en fait plein de cris d'amour pour le Jazz, Céline, les noirs (oui oui) , etc... Son livre suivant Zigzags, complètement méconnu, c'est rien qu'un enchainement de coups de coeurs culturels (Musique, Peinture, littérature, etc ...), avec aussi des textes d'un surréalisme à éclater de rire (ça aussi on oublie ce côté chez lui ...)sur des sujets tels que (tout est dans le titre), l'onanisme chez les nains... C'est sûr que ça peut faire un peu trop sociétal... Laughing
Les livres sur Billie Holiday, Django Reinhardt ou Lucette Destouches, c'est pas non plus Marc-Edouard Nabe le sujet ...
Enfin, même le Journal, comme le souligne Maggle, des dizaines pages d'Index remplies de noms, c'est pas que de nabe que ça parle... Les talentueuses critiques de théâtre ou de cinéma comme il y en a plein le journal, ça donne envie d'aller voir pasolini, Fassbinder ou Strindberg, etc... Les rencontres secrètes avec Spaggiari, les tirades de Choron, Miles Davis qui dessine aux crayons de couleurs, les portraits extraordinaires de Jean-Edern Hallier ou les bouclages exaltés de l'Idiot International, c'est autant de documents d'époque qui n'auraient jamais été immortalisés si on les retrouvait pas dans le Journal...
Enfin même (surtout) quand il parle de lui, Nabe peut être magnifique... Les plus belles pages qu'il ait jamais écrites je trouve, ce sont peut-être les plus intimes, (mais aussi les plus métaphysiques, les plus universelles ) les dernières pages du Journal au moment de la naissance de son fils ...
Donc l'accusation de narcissisme, même si c'est vrai qu'il a un ego comme la Grande Pyramide, en fait elle ne tient pas longtemps...
D'autant plus que depuis une lueur d'espoir (2001), tout ce qu'il écrit n'a plus pour sujet que le réel, l'actualité, et les événements de toute sorte nationaux et internationaux...
L'affaire Cantat-Trintignant, Marc Dutroux, la ferme des Célébrités, l'hystérie autour de l'anti-sémitisme, et tous les articles de J'enfonce le clou, peut-être bien que d'une manière sociologique on pourrait analyser ça de manière plus approfondie, réfléchie, argumentée, dépassionnée, etc... Mais personne comme lui, à l'heure actuelle, n'a su en mettre à jour avec autant de force immédiate les ressorts émotionnels, passionnels et humains... C'est en celà qu'il est complètement dans la littérature, et pas dans la politique c'est vrai ...
Sans parler de ses derniers tracts, qui à mon avis interpellent plus et réveillent le passant que n'importe quelle affiche marketée ou autre pub de parti politique ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Dim 25 Fév 2007 - 2:31

Toto a écrit:
l'hystérie autour de l'anti-sémitisme, et tous les articles de J'enfonce le clou, peut-être bien que d'une manière sociologique on pourrait analyser ça de manière plus approfondie, réfléchie, argumentée, dépassionnée, etc...
Il a de ces raccourcis, le Totu admirateur, pour éviter de parler de ce qui gêne chez Nabe… ou plutôt de ce qui le gêne chez Nabe. Quoique Maggie, l’alter ego, le daïmon révélateur aura tôt fait de démentir mes sous-entendus.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Hasan a écrit:
Tatave a écrit:
Il a de ces raccourcis, le Totu admirateur, pour éviter de parler de ce qui gêne chez Nabe… ou plutôt de ce qui le gêne chez Nabe.
Selon toi c'est quoi exactement la gêne ? Désolé ce n'est pas pour te faire chier mais je ne te suis pas, et quand c'est Nabe ça m'intéresse. study

PS : http://www.dailymotion.com/visited/search/nabe/video/xq4cp_nabe-campus-angot

Nabe à Campus en face d'Angot le 27 janvier 2006 pour ceux qui n'avaient pas vu ...
Hasan. Nabe étant l’une de mes plumes préférées, ne cherche pas matière à polémiques.

Ce qui m’a intéressé, ici, c’est la très vide superfluité du pavé du Totu.

Monsieur (ou Mademoiselle) commente, jacte, pontifie et ce, sans jamais nous suspendre à une infime poussière de nouveauté critique ; rien que du déjà lu ou entendu (surtout lu, d’ailleurs), de la resucée estudiantine de très bas niveau (Deug 1, comme on disait autrefois)…

Il est bon de flatter Nabe de temps à autre, vu le discrédit, j’allai dire la fatwa sioniste, qui pèse sur lui depuis la publication de son premier ouvrage.

Mais de là à s’étaler pour ne rien dire…

Et, cependant, quand l’empesé personnage, le janus atmosphérique du forum, en arrive à éructer quelque chose ayant un tant soit peu d’intérêt, que lis-je : "hystérie", "peut-être bien que", "etc…").

Elémentaire fayot… Je me remets, et t’en remercie, maintenant, à la suite de ton post vidéographique. Je n’avais pas revu cette émission depuis son passage en direct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toto
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Dim 25 Fév 2007 - 2:46

( Coup de fatigue ...)
Putain, c'est vrai que dans ses reproches à propos des moitiés malins pas très malins, Soral relève que c'est les mêmes qui balancent des arguments du type "c'est çui qui l'dit qui y est ! " Rolling Eyes

Tatave, tu perds ton temps... surtout à me relire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasan
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Dim 25 Fév 2007 - 14:27

Tatave a écrit:
Hasan. Nabe étant l’une de mes plumes préférées, ne cherche pas matière à polémiques.
Ca ne m'est pas passé par l'esprit de chercher la polémique Wink

Tu es juste une des personnes dont les commentaires m'intéresse (par leur exactitude et par leur sérieux dirais-je) et j'avait juste voulu que tu developpes ta pensée sur un sujet qui me passione.

------------------------------------------------------------------------------------------------------
Maxime a écrit:
Tatave a écrit:
Il est bon de flatter Nabe de temps à autre, vu le discrédit, j’allai dire la fatwa sioniste, qui pèse sur lui depuis la publication de son premier ouvrage.

Mais de là à s’étaler pour ne rien dire… .
Oui mais Marc Edouard Nabe ne fait pas de politique, il critique seulement ici et là des comportements qui lui semblent laches et grace à sa plume d'exception, il est capable de les réduire en bouillie.

Maintenant, il ne veut pas faire de politique ce que je regrette parce qu'avec son talent, il renverserait des montagnes et ferait LES textes de postérité.

Nabe veut tout donner à la littérature et son Amour des mots choisis ordonnés et prêts à décrire tout évenement, sont plus importants que l'évènement lui-même.
Je suppose que Nabe a écrit ce qu'il s'était exactement passé chez Ardisson avec Beigbeder, le passage qui fut censuré...
J'ai beau chercher, je tombe sur une vidéo minable qui date des années 90 où il était sur le plateau d'Ardisson avec Ruquier et Cohn-Bendit .
Si quelqu'un en sait quelque chose, merci bien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 54
Localisation : IDF
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Mar 6 Mar 2007 - 20:22

milla a écrit:
MAGGLE a écrit:
Heeee Haaaaw !!!

http://marc.edouard.nabe.free.fr/Represente_toi_Nabe.pdf
Excellent texte, comme souvent!
Les 2 derniers chapitres sont geniaux!
OUI mais pas du niveau de sa dernière charge contre Angot lol!

Pour la dernière fois

Marc Edouard Nabe est le plus grand écrivain actuel et comme son père lui répétait quand il était aux prises au doute
"Une seule page suffit pour convaincre !!"

Le vrai scandale, c'est qu'une plume de ce style ne vend que 2000 ouvrages de chaque exemplaire alors que des livres écrits par des nègres entre 2 cours de français peuvent se vendre à 100 000. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandroi.canalblog.com/
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Mar 6 Mar 2007 - 21:02

Hasan a écrit:
Tatave a écrit:
Et après cette lecture, qu’on ne me raconte point que Nabe n’est pas le plus grand pamphlétaire de ces vingt dernières années ! C’est du pur jus nabien distribué à foison pour tous les crétins qui s’onanisent les méninges en sarkolénâtrie !

Allez, Alain, du nerf, accroche-toi et pond-nous donc une petite vidéo, bien dans la veine du Marc-Edouard, mais en remplaçant le moribond Chichi par le menhir breizho-clodoaldien !
Tatave, je vais te le demander à toi qui a un oeil attentif sur Nabe et vu que mon post s'est un perdu et que personne n'a encore répondu.. sais-tu exactement pourquoi on avait censuré le clash Nabe-Beigbeder chez Ardisson?
Je cherche, mais je ne trouve pas d'article de Nabe ou quoi que ce soit d'autre concernant ça ! .. enfin si, un article de magazine minable ou il y a quelques échanges entre Nabe et Beigbeder, rien de censurable quoi.
Hasan. Je fais de mon côté les mêmes recherches et avoue être en panne... pour te répondre. Je connais davantage Nabe en noir sur blanc et en volume qu’à la télé. Peut-être Maggle aura-t-il, s'il ne m'en veut pas trop (...), un petit filon à proposer ? Hein, Maggie, fais pas la g...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marc-Edouard Nabe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES COLLABEURS Marc-Edouard Nabe
» Marc-Edouard Nabe
» Comment définir le fait d´être Juif ?
» 2005, l'étrange mort passionnelle d'Edouard Stern
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Nabe le nabab-
Sauter vers: