LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marc-Edouard Nabe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Nayssa
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 10 Mar 2007 - 15:18

moulasse a écrit:
Subversivio a écrit:
milla a écrit:
Ma theorie sur les invitations de Nabe c'est les relations qu'il entretient avec certaines personnes de la Tv. Taddei est un copain a lui, pareil pour Durand il me semble, pour etre invité, ça aide.

je doute que cela soit suffisant ...

c'est aussi un "fils de"

Pour aller dans le sens de Milla.

Son passage chez Ruquier est du au fait que Nabe a fait craquer le petit coeur de sa grande copine Diane Tell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 10 Mar 2007 - 15:40

crois tu qu'il n'y a que son coeur qui a craqué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lono
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 10 Mar 2007 - 15:42

ajax a écrit:
Complètement, il a le goût du contre-courant. S'il disait ce que tout le monde dit, on ne parlerait pas de lui. Mais non, Nabe est obligé de prendre le contre-pied de tout, non pas par conviction, il ne peut en avoir, mais par définition. Nabe dans le dictionnaire signifie, être pour ce qui est contre sans savoir pourquoi mais avec un gros enrobage verbeux qui conquiert son public.

Nabe c'est Edern Hallier sans l'aristocratie, le vécu et la motivation de prendre les armes. Je préférais deux mille fois Hallier.

C'est ce qu'on appelle avoir l'esprit de contradiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Lun 12 Mar 2007 - 1:45

Hasan a écrit:
Tu disais qu'il avait probablement écrit sur l'affaire Beigbeder dans le deuxième volume de "Coup d'épée dans l'eau".. sur ce j'ai cherché et j'ai trouvé sur le site de Leo Sheer ce passage qui dit que ça serait publié en mai 2006 :
"Marc-Édouard Nabe revient avec fracas sur la scène littéraire début 2006 : les Éditions du Dilettante nous redonnent à lire Au régal des vermines en janvier 2006 et le deuxième volume de Coup d’épée dans l’eau est publié aux Éditions du Rocher (mai 2006). Comme ceux composés de leur vivant par Charles Péguy et Raymond Roussel, ces Morceaux choisis publiés par les Éditions Léo Scheer viennent donc parachever ce mouvement testamentaire avant l’heure, couronnant une œuvre qui fascine autant qu’elle agace. "

Si je comprend bien, après la vente des éditions Du Rocher, le nouveau éditeur a refusé de le publier ?

Oui, c'est ça.
Sauf que Nabe n'a pas écrit Coups d'épée puisque ce sont des transcriptions d'interviews oraux. Mais c'est vrai qu'ils paraissent parfois aussi écrits que les écrits de Céline pouvaient paraitre oraux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 33
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Mer 14 Mar 2007 - 5:06

Comme dit l'autre moustachu, rien ne sert de s'étaler pour rien : Nabe est bon, il est la plume française de notre siècle, et a certainement plus de choses à nous dire concernant notre époque qu'un Houellebecq ou qu'une Angot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 6 Avr 2007 - 5:26

On savait déjà qu'Alexandre Jardin est un grand écrivain, apprenez qu'il fut aussi un formidable critique :
http://www.youtube.com/watch?v=gAkXL809WSM

Omerta, omerta ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Toto
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 12 Mai 2007 - 15:03

franck a écrit:

http://www.videodrom.org/spip.php?article151

Merci !!! cheers

Ses positions très "anti-France" doivent faire hurler les membres de ce forum ... Je serais curieux de connaitre la vraie teneur des débats que Soral a inévitablement eu avec lui à ce sujet... Dommage qu'il ait évacué la question quand on la lui a posée...



Formules justes:

"Il va maintenant falloir changer d'ennemi... Et ça va être difficile parce que notre nouvel ennemi est l'ennemi de nos ennemis... C'est ça qu'il va falloir faire comprendre maintenant... Les ennemis de nos ennemis ne sont pas nos amis !"

"De la part d'électeurs de Le Pen, voter Sarkozy après tout ce qu'il lui a fait... c'est pas chic..."

"Nous entrons dans un pétainisme, mais débarrassé de 14 ans de mittérandisme... un pétainisme ketchup..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Nabe sous Sarkozy   Sam 12 Mai 2007 - 22:25

http://www.videodrom.org/article.php3?id_article=151

Citation :
Il n’aura pas été si simple de pointer nos caméras sur le dernier héros de la littérature française, Marc-Edouard Nabe. Cela faisait presque un an que nous cherchions à joindre l’homme du "Régal des Vermines". C’est finalement Alain Soral (tous nos remerciements au passage) qui a permis que la connexion se fasse. Nous nous sommes ainsi retrouvés dans le jardin Marigny en ce mythique dimanche 6 Mai 2007, date du non-évenement politique que fut l’élection de Nicolas Sarkozy, candidat vendu en kit depuis près de deux ans à un électorat toujours plus bête, toujours plus crédule. Ensuite, nous avons accompagné le maître dans les rues bourgeoises de la capitale. Du jardin Marigny au "Deauville", tout en passant par la rue de la Boétie et la place de la Concorde, nous avons pu constater et par là même prouver qu’il n’y a pas eu de fête en ce soir d’élections présidentielles : les veaux ont voté parce qu’on leur en avait donné l’ordre, mais comme les bons dépressifs qu’ils sont, les français se doutent déjà qu’ils se sont bien fait enculer, bien fait cocufier. Mais comme le rappelait fort à propos le pauvre Le Pen, apparemment, ils aiment ça !
Revenir en haut Aller en bas
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 11 Aoû 2007 - 0:57

Nabe et Houellebecq :

...Dire qu’on habitait au 103, rue de la Convention, Michel et moi… Chacun dans un immeuble, face à face. On avait la même adresse ! Ça a changé de nom d’ailleurs depuis. S’il vivait encore là, Houellebecq serait au « 14, rue Oscar-Roty ». On sait peu qui était cet Oscar Roty… Sur les pièces d’un franc, c’est lui qui a gravé la semeuse au geste élégant, tout en danse de robe dans les champs au soleil couchant ! Si on approche la pièce tout près de ses yeux, on verra même sa signature :O. Roty. J’en ai gardé une en souvenir.

C’est sans doute avec une pièce d’Oscar Roty que le Destin a joué notre sort : « Pile, c’est Michel qui aura du succès. Face, c’est Marc-Édouard… » Rien n’a changé ici, Michel. La cour est toujours triste et grise, beige parfois. Avec un peu plus de verdure, et un peu moins de pigeons. De chez moi, je regarde ta fenêtre.Ton ex-fenêtre. Je suis au premier étage, toi tu étais au cinquième. Déjà, tu me surplombais ! C’est un couple qui a repris ton appartement, un couple comme tu les détestes si bien dans tes livres. Le balcon est vide, et la lumière s’éteint tôt, ce n’est pas comme de ton temps ! Souviens-toi, Michel, c’était à celui qui éteindrait le plus tard sa lampe avant de dormir… Comment aurais-je pu imaginer que tout ce que j’écrivais (des milliers de pages) ne servirait à rien, et que toi, le soir, en rentrant, tu allais réfléchir à une ou deux phrases à noter le week-end
suivant, et que ça suffirait à faire de toi « le plus grand écrivain contemporain » ?

Tu devais m’envier à l’époque un peu, je suis sûr… Une vie d’artiste de rêve ! Rester à la maison à écrire toute la journée. Juste interrompu pour aller chercher Alexandre à la maternelle. Tiens, il vient d’entrer en seconde, mon fils ! À Camille-Sée, tu sais, le lycée à côté du square Saint-Lambert. Cette année, premier cours de français, premier sujet, je te le donne en mille : toi ! Oui ! Toi, Michel ! « Décrivez ce que vous inspire Michel Houellebecq. » Alexandre voulait que je la lui fasse, sa rédac… Pas question, il n’a qu’à raconter ses propres souvenirs ! « Non, papa, m’a-t-il répondu, la prof ne me croira jamais. Je vais encore passer pour un mytho ! » Cet enfant a de ces pudeurs ! Tu connais Alexandre…

Et ton fils, comment va-t-il ? J’ai vu que des salauds de « biographes » sont allés fouiller dans ta vie privée pour mieux salir ton succès. Moi ça ne risque pas de m’arriver puisque j’ai déjà tout dit dans mon journal intime. Je sais que tu n’as jamais été pour l’autobiographie. Pourtant chateaubriand que tu adores n’a pas fait autre chose… C’est une contradiction. On aurait dû en discuter un peu plus quand tu étais là.

Finalement, je crois que tu étais timide. Tu me prenais pour un écrivain arrivé, alors qu’aujourd’hui, tu vois bien que je ne suis toujours pas parti ! Il se peut même que tu aies tenu dans une certaine estime mon boulot à la con : écrire tout ce qui m’arrive. J’ai encore ton livre de poèmes que tu avais déposé dans ma boîte à lettres, dédicacé : «À Marc-Édouard Nabe, pour distraire (sans l’interrompre) son labeur monumental. Amitiés,
Michel Houellebecq ».

Mon « labeur monumental »… Tu es gentil, mais tu devais bien te marrer en me voyant par ta fenêtre en train de me construire ma propre pyramide pour finir par m’y enfermer, telle une momie. Parce que c’est bien terminé pour moi. Excuse-moi, Michel, je te parle d’un autre monde ; tu n’es plus dans ces problèmes-là.Tant mieux pour toi. Ce genre de soucis ne te concerne plus. Être lu ou ne pas être lu, telle n’est plus ta question… Hélas, moi, je suis bien obligé de me la poser, en boucle. J’ai toujours le crâne du pauvre Yorrick calé dans la paume, et j’ai l’impression que c’est ma propre tête de mort que je scrute, les yeux dans les orbites!…

Si je me suicidais, j’aurais enfin un entrefilet dans Paris Boum Boum… Et puis dans les dîners, on dirait : « Ça ne nous étonne pas, il était tellement mal à l’aise ; il a eu, à juste titre, l’évidence du gâchis de son talent ; il avait pris des voies sans issue qui l’ont mené droit à la mort ; il n’a pas su organiser sa carrière… »

Nous sommes exactement l’inverse l’un de l’autre. Il y a celui qui a tellement l’air mort qu’on lui fait un triomphe de son vivant ; et celui qui est tellement vivant qu’on fait comme s’il était mort. Il fallait bien qu’il y en ait un de nous deux qui réussisse vraiment ! Et moi qui te plaignais… Tu partais tous les matins au combat, dans ta parka « trois-quarts », avec ta sacoche de dépanneur d’ordinateurs, bien collée en bandoulière, l’air toujours grisâtre, courbé, la démarche féminine. Un petit coucou, comme ça pour t’encourager à aller travailler, que tu me retournais de ta main molle. Tu rentrais le soir un peu plus livide, presque vacillant, de travers, toussant… Tu revenais ruminer des nuits entières ta vengeance, ta merveilleuse vengeance contre ce milieu littéraire ignoble… Tu as eu beaucoup de courage, de persévérance et d’abnégation.

Tout seul, dans ton antre, tu as accepté de souffrir, de mariner dans la frustration sexuelle, sociale, artistique. Pendant qu’on se pavanait tous à Saint-Germain avec des filles sexy, toi tu restais à la Convention à te branler en écoutant du Michel Delpech… Ça devait être un véritable laboratoire de frustration, ton appart là-haut ! Je n’aurais pas été étonné de découvrir dans ta cuisine des alambics et des cornues partout fumantes, avec pipettes et tubes embués… D’ailleurs, c’est comme ça que les Inrocks t’ont photographié à leur une pour tes Particules : un scientifique en blouse blanche, précipitant des solutions pas claires !… Des liquides de doutes, d’angoisses, de tristesses…

Comment aurait-on pu se douter que tu allais être l’écrivain qui compterait le plus aujourd’hui ? Tout le monde se moquait méchamment de toi, Michel, tu le sais bien… Pendant des années, tu passais auprès de tous pour le dernier des ringards minables névrosés qui ne publie rien d’autre que de vagues poèmes sur le « blues » de l’homme blanc perdu dans le système libéral… Et maintenant tu es bankable !

J’étais un des rares à ne pas te mépriser, sans doute parce que j’aimais bien qu’on rentre ensemble en taxi de nos soirées stériles et autres cocktails à la con. Ça aurait dû leur mettre la puce à l’oreille aux autres de nous voir monter dans la même voiture comme un petit couple pour se rapatrier dans notre XVe dédaigné !…

Marc-Edouard Nabe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Mar 13 Nov 2007 - 1:10

Allez hop ! une petite trève nabienne avant de retourner au feu (dans quelques jours inch'Allah) :

http://marc.edouard.nabe.free.fr/la_bombe_damocles_nabe.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Mar 13 Nov 2007 - 8:36

Snake Plissken a écrit:
"l'immonde Shah" scratch , il est parfois trop scotché années 70, marc-ecouard
avec le shah, pas de guerre contre l'irak, et dix ans de gagné dans le développement de l''énergie atomique

Mais l'Iran serait alors dans la configuration du Pakistan aujourd'hui: une nation nucléaire avec une tête américanophile et un corps américanophobe.

Saddam n'avait pas accueilli une première fois l'ayatollah Khomeiny (que les jardins du paradis lui soient cléments) pour des prunes. Il y avait entre l'Iran et l'Irak une rivalité de puissances régionales, quelques soient les régimes en place (la France et l'Allemagne se sont affrontés, empires ou républiques n'y ont rien changé). Des braises sur lesquelles ont soufflé et soufflent les occidentaux: ils apprécient assez peu que les métèques sortent la tête de l'eau, ça fusille les bénèf's, voir les expériences Mossadeq ou Nasser...

Ils sont déjà assez nombreux comme ça les valets alliés des mickeys qui disposent du feu atomique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
hades
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 7 Déc 2007 - 0:44

milla a écrit:
Quelle est la meilleur guerre?

Celle dans laquelle Sarkozy va entrainer la France et qu'elle méritera de perdre.

Quelle est la meilleure provocation?

Continuer à respirer

Quel est le meilleur journal gratuit?

Libération. Tout ce qu'il dit est complétement gratuit.


Yope

Lien: http://marc.edouard.nabe.free.fr/antijour.JPG


Mdrrr il a un don ce Nabe pour les formules qui achéve l'adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 7 Déc 2007 - 2:05

Petite vidéo de Nabe sur Bernanos:


Nabe dans une spéciale Bernanos en 1999
envoyé par protoklite
" border="0" alt="" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 7 Déc 2007 - 3:27

c'est marrant mais avec l'age je ne supporte plus Nabe et sa réelle impolitesse à monopoliser le temps de parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grib
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 7 Déc 2007 - 9:16

hum...il est brillant nabe réellement brillant sur cette vidéo, avoir coupé les interventions des autres m'a évité d'avoir à le faire...je remarque qu'il en rajoute encore sur Léon Bloy "...et Léon Bloy qui engueule la Sainte Vierge..." aie!

Il lit exactement comme luchini! je serai pas étonné que le comédien se soit un peu inspiré de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 7 Déc 2007 - 17:23

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 8 Déc 2007 - 17:10

Petit rappel pour la soirée Les Possédés, c'est dans 8 jours, n'oubliez pas!!!

Les "nabiens" sont créatifs :

http://marc-edouard-nabe.forumactif.com/actualites-f2/les-possedes-a-la-main-d-or-dimanche-16-decembre-t612.htm#4408
Citation :
et pour ceux qui ne se sont jamais vus, comment fait-on pour se reconnaitre ?

Je vois le plan d'ici : Le clan des nabiens, le clan des soraliens, le clan des costessiens, le clan des jamessiens, le clan des ben ladenniens etc. chacun avec un objet similaire à la main.

Je lance donc un concours : A part un de ses livres ou tracts, quel objet serait le plus propice comme signe de reconnaissance du nabien ?
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 13 Déc 2007 - 0:29

Dans une heure chez Taddei sur France 3.

Le premier qui écrit la moindre ligne sur ce forum pendant l'émission aura à faire a moi.

A bons entendeurs... Hé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prometheus
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 13 Déc 2007 - 16:02

Jean a écrit:
MAGGLE a écrit:
Dans une heure chez Taddei sur France 3.
Entre son émission sur France 3 et celle sur Europe 1, Frédéric Taddéi aura réussi à recevoir, rien qu'en une semaine : Alain Soral, Alain de Benoist et Marc-Edouard Nabe !

Normalement, vous devriez tous crier : Vive le Système !!! cheers

... Et vive les réseaux nés à l'époque de l'Idiot International ! Ruse
J'apprécie Taddéi, quelqu'un de sérieux, de cultivé, de fidèle, qui a une certaine liberté. Et qui, surtout, laisse parler ses invités.

J'ai beaucoup aimé quand Nabe a lancé " Je n'irai jamais chez Yves Calvi".
Sinon, bonne prestation de Nabe, pleine de panache. Il ne connait pas grand chose au sujet dont il parle et ca se voit, mais c'est plaisant de voir un type comme ca , ne se démontant pas face aux experts forcément sionistes.

-------------------------------------------------------------------
hades a écrit:
Les prestations televisuelles de Nabe ont toujours etaient en dessous de ses textes litterraires.

Hier, ca c'est encore confirmé, car le probléme, au dela d'un manque de charisme, c'est surtout que Nabe se concoit comme un artiste, et qu'en face, il avait des geopoliticiens froids, rigides, rompus à la propagande atlantiste. Du coup, il a parfois du mal à se faire comprendre. Ceci dit à l'oral comme à l'ecrit, Nabe a toujours le sens de la formule et de la franchise.
Je crois à l'inverse que le grand défaut de Nabe c'est qu'il écrit comme il parle. Comme il a un grand talent, un sens de la formule, une bonne intuition, et une certaine vitesse de réflexion, ca donne des livres pas mal mais pas beaucoup mieux que ce qu'il dit à la tv.

J'apprécie Nabe mais je trouve que la plupart de ses livres sont baclés, c'est écrit au fil de la plume, ca se sent beaucoup trop. Il est interressant de constater que ses meilleurs livres sont à mon avis ses journaux intimes qui justement ont pour vocation a etre écrit rapidement, au jour le jour.

Je pense que Nabe est un peu comme Drieu, un écrivain incapable de se relire et de retravailler ses phrases. Mais là où Drieu avait un tel génie que certains de ses livres ont pu s'élever très haut malgré leur baclage assumé, Nabe n'a jamais réussi à écrire un chef d'oeuvre, et est resté très loin de ses glorieux ainés : Bloy , Celine et Rebatet qui eux travaillaient énormément leurs phrases.

Pour les passages TV de Nabe j'ai beaucoup apprécié le spécial Bernanos, et le Claudel-Proust. La plus grande qualité de Nabe c'est vraiment son excellent gout littéraire, et la fougue avec laquelle il en parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elenfoiro
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 13 Déc 2007 - 16:20

Je l'ai trouvé un peu fatigué le Nabe sur ce coup la, manquant d'inspiration.

Et ces "experts", d'un ridicule...

C'est vraiment une redif de la guerre en Irak et on fait comme si de rien n'était, en laissant toujours s'exprimer cette bande de clowns va-t-en guerre et en les prenant au sérieux. Déprimant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 13 Déc 2007 - 16:22

J'ai beaucoup apprécié le moment ou Nabe en est venu à parler de la politique sioniste et ou Tertrais à directement saisis l'occasion pour sous entendre discrètement que Nabe faisait tout reposer sur le sionisme (avec toutes les conclusions qu'on peu tirer de ce genre de sous entendus). Taddei n'a pas perdu une seconde pour répliquer que Nabe ne faisait que répondre à sa question qui portait justement sur Israël (et donc qu'il pouvait la fermer :d).
Revenir en haut Aller en bas
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 13 Déc 2007 - 18:54

Olala, mais quel passage de Nabe !
Comment il leur a cloué le bec aux méchants sionistes !

Et quelle douceur quand il a parlé poète iranien Ahmadinejad
J'en ai eu des larmes aux yeux ...

De voir tous ces geopoliticiens sionistes insensibles au charme de la poésie iranienne, ça m'a donné des envies de lapidation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grib
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 13 Déc 2007 - 19:25

je me rappelle d'un texte de nabe où il raconte que Rimbaud aurait sûrement mal assuré à la télé chez pivot, avec ses gros doigts etc...les nabiens retrouveront facilement de quoi je parle...peut-être mais Rimbaud était un génie, cela est certain, que dire d'autre... santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 13 Déc 2007 - 20:40

prometheus a écrit:

Je pense que Nabe est un peu comme Drieu, un écrivain incapable de se relire et de retravailler ses phrases.

A ce sujet, sans sombrer dans le "c'était mieux avant", on se fait sérieusement enfler avec les auteurs contemporains.

Nabe et Soral ont beaucoup de talent, mais le prix et le contenu de Misère du Désir ou J'enfonce le clou... J'en prends volontairement deux excellents, mais le volume ce n'est pas ça et le contenu est très largement repris...

Entre les 500 pages denses de Mort à crédit et la centaine de feuillets bien blanc avec une grosse typo. Il n'y a pas photo pour le rapport qualité/prix/volume...

A quand des couvertures en gros carton et du papier bruni? A quand des livres pour le Peuple? A quand une petite collection comme celle des éditions 1001 nuits, mais à nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
prometheus
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 13 Déc 2007 - 21:51

Citation :
sans sombrer dans le "c'était mieux avant", on se fait sérieusement enfler avec les auteurs contemporains.

Il faut sombrer dans le c'était mieux avant. La littérature est quasi morte, quasiment plus de véritables écrivains francais aujourd'hui.
Quand je pense que notre terre a enfanté des génies telles Proust ou Celine... On est tombé bien bas, meme si je pense que Houellebecq est un immense écrivain, le seul de notre époque à vrai dire, celui qui a compris que pour la retranscrire il fallait un style à sa mesure : plat, cynique, désabusé.
Alors certes, comme le dit Soral, il y a peut etre de grands écrivains méconnus, car pas soutenus par le système. J'attends toujours qu'il nous en donne des exemples. Je parle évidemment de romanciers et non d'essayistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marc-Edouard Nabe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES COLLABEURS Marc-Edouard Nabe
» Marc-Edouard Nabe
» Comment définir le fait d´être Juif ?
» 2005, l'étrange mort passionnelle d'Edouard Stern
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Nabe le nabab-
Sauter vers: