LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Marc-Edouard Nabe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
milla
Idiot utile
Idiot utile


Masculin
Nombre de messages: 705
Date d'inscription: 29/09/2006

MessageSujet: Marc-Edouard Nabe   Mer 18 Oct 2006 - 15:59

Merci pour la video, jl'avais raté (je regarde jamais cette emission)

__Sur l'invitation: L'année derniere Ruquier avait une emission sur Paris 1ere ou il avait dit beaucoup de bien du "regal des vermines". Il avait ajouter qu'aucun auteur ne devait etre censuré (il disait la meme chose sur Dieudonné) et qu'il serait bien de l'inviter. Il l'a fait, bravo a lui(on peut penser ce qu'on veut de son humour navrant, mais la dessus, il a fait preuve de courage)

__Sur l'emission. D'une part, je regrette comme l'a dit Vandel, que Nabe se soit cassé sans repondre. En meme temps que repondre face a un pro de la com' comme Miller (avec ses citations, ah! les citations, on leur fait tout dire aux citations) et puis ça a une certaine classe ce qu'il a fait. Juste dommage qu'il n'est pas pu parler.

__Sur Nabe. J'en ai lu beaucoup (il suffit d'aller chez le libraire et de commander, par contre ils sont assez chere, aucun n'est edité en poche) Ses meilleurs sont (selon moi) ses derniers, car ce sont des recits de voyages trés actuels (" Primtemps de feu" et "J'enfonce le clou" sur L'Irak, le Liban, pays qu'il connait trés bien) Il y'a aussi "Une lueur d'espoir", son essaie sur le 11 Septembre.
On trouve aussi des essaies sur le Jazz (pour ceux qui aiment)
"Le regal des vermines" est assez marrant a lire, mais il est, en effet, truffé d'exces. Il s'en explique dans une préface a la réedition par une phrase assez forte: "L'antisemitisme est un tabou trop important pour qu'un jeune ecrivain ne tombe pas dedans".
Par contre son journal intime (j'ai lu que les 2 premiers tomes) m'a un peu fait chier.

Par contre j'ai une remarque. Nabe a fait "On a tout essayé" (dans quelle condition, certes) l'emission de Tadei, l'emission de Gisberg (avec Koushner) et celle de Durand l'année derniere. Quand on songe a ce qu'il a ecrit sur l'Islamisme (qu'il trouve trés bien) sur Israel (qu'il considere comme un peché originel) sur l'Antisemitisme (le chapitre "Caca Nerveux" dans "j'enfonce le clou" est fabuleux) il apparait etonnant de le voir inviter relativement souvent (quand on compare a Soral ou meme Dieudonné). Alors certes, Soral a fait le truc chez Dumas, mais pas pour parler de certains sujets qui sont presque autorisé a Nabe.

D'autre part, si on lit le regal avec honnêteté, impossible de balancer "Antisemite" a la gueule de Nabe. Son bouquin est un cri de haine a la face du monde. Que les juifs en prennent plein la gueule n'est, en ce sens, pas dramatique. Par contre, ce qu'on peut dire, c'est qu'en temps que Theologien, Nabe verse dans l'Anti-judaisme, severe meme.

Ma theorie sur les invitations de Nabe c'est les relations qu'il entretient avec certaines personnes de la Tv. Taddei est un copain a lui, pareil pour Durand il me semble, pour etre invité, ça aide.

Sur ses prestations Tv, je me souviens d'une émission chez Ardisson, face a Beigbeder (au moment de la sortie de "Windows on the world") ou il avait eté au contraire trés pugnace, offensif et il avait largement gagné ce debat, a la fin Ardisson et Beigbeder l'empêchait presque de parler.

-----------------------------------------------------------------------------------

juju333diablo a écrit:
En dehors du "régal des vermines" son premier bouquin, quel livre de marc edouard Nabe me conseillez vous ?
Tous ces derniers livres: "Une lueur d'espoir", "J'enfonce le clou", "Primtemps de feu", "Je suis mort". Sinon "Lucettes" y'a de trés bons passages, mais le gros de l'histoires (avec Stevenin) est assez chiant. Si tu aimes le Jazz, jte conseil "Zig- Zag", "L'ame de Billie Holliday" et "Oui". Le reste, j'ai pas lu, ou j'ai pas aimé.

-----------------------------------------------------------------------------------

Ca m'a paru surprenant qu'il décrète, comme ça, du jour au lendemain, qu'il ne l'inviterait plus. J'avais lu dans un journal (Tv magazine je crois, sans blague) que Ruquier avait dit sur Dieudonné "Même si je voulais l'inviter, je n'aurais pas le droit". A partir de la, si ils font ça pour l'un, ils peuvent le faire pour d'autre (Ce qui contredits ce que j'ai dit sur le fait que Nabe est invité par copinage).

-----------------------------------------------------------------------------------

Chevillette a écrit:
Ce Nabe me fait penser à Nicolas Dupont-Aignan, genre je crache un venin soralien pour mais au moment de choisir je reste pas trés loin de l'ump et des cercles du pouvoir..
Je suis sur que Nabe n'a rien a voir avec l'UMP...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Mer 18 Oct 2006 - 19:33

Chevillette a écrit:
C'était en partie pour rire mais réflechisson un peu De Villiers était chef de cabinet de Chirac il y a quelques années. Les cathos flirtant avec l'extreme-droite n'ont jamais été subversifs bien au contraire. Ils permettent d'orchestrer la peur dans un sens (islam) ou dans l'autre (fascisme) et il faut de temps en temps les ramener à l'ordre quand ils partent sur les juifs (cf l'émission). Mais il reste des alliés sur pour l'ordre et les classes supérieures..
On dira ce qu'on voudra, mais je suis sûr que Nabe est ravi de sa sortie ! Ca le conforte dans sa position d'écrivain maudit...

De plus, des soutiens à la TV, Nabe en a : Ardisson, Taddei, Durand... J'ai même entendu Ruquier dire qu'il admirait cet écrivain !

Il suffit de taper "Nabe" sur [url]www.dailymotion.com[/url] pour s'en appercevoir !
Revenir en haut Aller en bas
Chevillette
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien


Masculin
Nombre de messages: 293
Date d'inscription: 12/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Jeu 19 Oct 2006 - 17:52

A part l'emploi du mot "negre" à tout bout de champ (alors que ce qu'il dit n'est pas péjoratif), çà ne me parait pas aussi pourri que l'interpretation de Miller...au contraire çà a fait tiquer miller, car ces africains sorbonnards qui ont tout renié...c'est un peu le même problême que les anciens psychanalistes gauchistes qui finissent suce-bites sur télé-sarko...

---------------------------------------------------------------------------------------------------

MAGGLE a écrit:
Subversivio a écrit:
Les courts-extraits que MAGGLE a mis en ligne, pour être franc, ne me donne pas envie de le lire ... ça sent la haine "gratuite", sous-couvert d'une verve littéraire ...

Tes propos ne me surprennent pas... Ils expriment ce qui par delà leurs convergences différencie le soralien du nabaïque : Soral pense qu'on peut encore sauver l'Occident et que cette mission échoit à la France, voire à l'Europe ; Nabe pense qu'il est descendu encore plus bas que ce que Soral n'imagine et souhaite qu'il crève au plus vite.

Franchement si on n'oublie le coté provoc (négres, pédés), çà a un sens! et pas vraiment raciste (ou alors contre nos sociétés)..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
terouga
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages: 104
Date d'inscription: 04/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 20 Oct 2006 - 15:50

Ouais...

Pas facile de choisir entre Miller et Nabe. Deux bouffons du roi.

Un pue la provoc creuse et raciste et l'autre a rallié la CIA.

Quel choix ! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Molodoi
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho


Masculin
Nombre de messages: 90
Localisation: TOULOUSE
Date d'inscription: 28/09/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 21 Oct 2006 - 14:50

Jean a écrit:
juju333diablo a écrit:
En dehors du "régal des vermines" son premier bouquin, quel livre de marc edouard Nabe me conseillez vous ? C'est drole quand BHL et Miller jouent les flics, ca me donne toujours envie de lire le voyou.

A propos des deux susdits, je suis en train de lire "l'idéologie francaise" de Bernard Henri Levy (1981) : un ouvrage aussi raciste que pathétique du point de vue de la réflexion. Imaginez vous qu'en avant propos, BHL déclare ouvertement s'être inspiré du premier livre de Miller ("les pousse au jouir du marechal petain" 1975). Et ca se dit philosophe !
Je ne voudrais pas défendre Miller, mais il est quand même docteur en philosophie, docteur en sciences politiques, ancien élève de Normale-sup et professeur à l'Université (chaire de psychanalyse et politique). Et le livre dont tu parles a été préfacé par Roland Barthes. Je veux dire par-là que Gérard Miller n'est pas Steevy.
Du grand comique le bouquin de Miller... je l'ai pris à la Biblio Universitaire pour me faire une idée. L'intérêt scientifique est mis en évidence par la notice explicative de Roland Barthe : "Le jouir du Maréchal était notre manque-à-jouir même : nous étouffions sous la jouissance d'un vieillard et c'est ce cauchemar que le livre va raconter." Expliqué comme ça, ça parait si simple d'analyser les années d'occupation ....

Le "Régal de la Vermine" m'avait pas franchement convaincu. Il en rajouté un peu trop dans le pessimisme célinien... A mon avis, il est meilleur en polémiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rebellion.hautetfort.com/
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien


Masculin
Nombre de messages: 2559
Localisation: Suburbs
Date d'inscription: 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 21 Oct 2006 - 16:06

milla a écrit:
Le talent litteraire ne peut pas tout excuser Mr Maggle ! Very Happy
Surtout quand c'est précisément ce que tu appelles le "talent littéraire" que Mitler n'excuse pas... Si Nabe est inexcusable, c'est parce qu'il est inattaquable... Fuck

-----------------------------------------------------------------------------------------------------
juju333diablo a écrit:
En dehors du "régal des vermines" son premier bouquin, quel livre de marc edouard Nabe me conseillez vous ?

Pour ma part, je te suggère de le découvrir comme je l'ai découvert moi même : à travers ses courts textes publiés à l'époque dans l'Idiot et d'autres journaux. Ils sont republiés dans Oui, Non et dans J'enfonce le clou pour les plus récents...

Tu peux continuer ensuite avec les romans et je te suggère Le bonheur.
J'aurais pu aussi te proposer Alain Zannini qui est magistral dans sa construction à multiples tiroirs mais comme il est très lié aux 4 Journaux intimes que j'avais lu auparavant, je ne sais pas si c'est mieux de lire les journaux d'abord et le roman ensuite ou l'inverse.

Pou l'essai mystique, c'est dans L'âge du Christ que ça se passe.

Rajoutons quelques pièces au dossier :

http://perso.orange.fr/palomar/images/regal1.jpg
http://perso.orange.fr/palomar/images/regal2.jpg
http://www.dailymotion.com/palomar/video/xio6d_tapages
http://marc.edouard.nabe.free.fr/Les_Pieds_Blancs_Nabe.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salut Public
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Masculin
Nombre de messages: 32
Date d'inscription: 16/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 8:22

A tous ceux qui tombent dans le panneau du système visant à faire passer Nabe pour un petit frustré raciste et réac, je conseille l'écoute des extraits d'Une Lueur d'Espoir lus par Laurent James et mis en ligne sur le site de MEN.

http://marc.edouard.nabe.free.fr/laurentjames.htm

J'ajouterais à l'adresse des maximalistes en slip que Nabe va chez Ruquier comme Soral allait chez Evelyne Thomas. C'est vraiment ne rien comprendre aux rapports de force et aux conditions de survie des voix libres que de pinailler sur l'opportunité d'accéder aux médias officiels...

Notez la perversité du piège tendu: tu viens à la Télé, on te dézingue en deux coups de cuillère à montage et hou-hou du public, tu n'y vas pas et tu crèves la gueule ouverte tout seul dans le noir. Internet est certes un espace de libre expression, mais rien ne remplace la TV pour l'accès au grand public, c'est bien pour ça que le contrôle y est le plus féroce.

Pour revenir à notre mouton noir, la diabolisation de Nabe mise en scène en deux temps (Angot chez Campus, Miller chez Ruquier) devrait vous inciter à aller voir plus loin dans l'oeuvre monumentale de Nabe que le commentaire composé par le flic maoiste au pistolet non-chargé alias Gérard Miller!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
terouga
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages: 104
Date d'inscription: 04/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 8:33

Certes le passage par les grands media est un mal nécessaire, mais défendre Nabe (ou l'enfoncer) ne rime strictement à rien.

Ce personnage n'a ni queue ni tête intellectuel, il provoque pour exister et ça marche. Diable 01

En réalité, qu'a-t-il à dire ? Pas grand chose.

Il a bien lu les livres de G. Debord sur le fonctionnement de la médiasphère et ne semble pas s'en porter trop mal.

Soral aussi met les pieds dans le plat, mais au moins a-t-il une ligne plus cohérente et une vraie analyse de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salut Public
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Masculin
Nombre de messages: 32
Date d'inscription: 16/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 10:03

MAGGLE a écrit:
terouga a écrit:
Ce personnage n'a ni queue ni tête intellectuel, il provoque pour exister et ça marche.
C'est en général ce qu'il est de bon ton de dire quand on refuse d'envisager que la pensée de quelqu'un puisse dépasser la sienne...
Si vous n'aviez pas connu Soral avant Complément d'Enquête, vous auriez sûrement trouvé que ses idées n'avaient ni queue ni tête et n'auriez pas cherché plus loin...Dommage non?

Nabe vomit Debord et tous les situationnistes échoués à Canal Plus. C'est un vrai rebelle qui a des choses à dire et prend des risques, dans un autre style que Soral. Il a écrit un bouquin béton sur le 11 septembre dans les 15 jours qui ont suivi les attentats, est allé en Irak à la veille des bombardements yankees, etc...Il me parait infantile et totalement à côté de la plaque de dire qu'il provoque pour exister. C'est d'ailleurs un argument classique du système, régulièrement appliqué à Soral lui-même. Nabe survit en écrivant des grands livres malgré le boycott quasi total des médias depuis son premier passage à Apostrophes en 1985. L'agent provocateur, c'est Miller évidemment qui connaît par coeur toutes les ficelles de l'ignominie...

Sur le 11 septembre par exemple, l'analyse de Nabe est semblable à celle de Soral; Justice Immanente chez Soral, Lueur d'Espoir chez Nabe qui est plus dans le lyrisme et le panache littéraire, Soral dans la rigueur de l'analyse.

Les passages cités par Miller étaient coupés délibérement pour leur faire dire le contraire de leur propos d'origine, qui n'était rien d'autre qu'un rejet en bloc de la société par un jeune exalté de 25 ans.

Costes - Dieudonné - Soral - Nabe, tous flingués au stigmate antisémite, ça ne vous dit rien???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile


Masculin
Nombre de messages: 705
Date d'inscription: 29/09/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 11:33

Je pense que ce Terrouga peut reprocher a Nabe c'est sa haine de la Republique, son racisme anti Français (qu'il revendique haut et fiere)
C'est la que l'on peut voir les differences fondamentales entre Nabe et Soral (en dehors que l'un et dans l'Art et l'autre dans l'analyse scientifique) Nabe est un ultra individualiste, il a la haine de l'amitié (alors que Soral affirme lui avoir la religion de l'amitié), Nabe est pour les theocraties quand Soral croit en l'universalisme republicain.
Leur raprochement peut se faire sur certains sujets traités (Gay pride, Israel/Palestine, rejet de l'inteligentsia mediatique) sur leurs courages a tous les deux, surtout dans la situation actuel, et sur le fait qu'ils ont eté qualifié de "Nouveaux reactionnaires" dans le bouquin de Lindenberg (avec Dantec, Murray et E Levy, c'est dire la coherence du bouquin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages: 234
Date d'inscription: 04/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 13:07

terouga a écrit:
Ce personnage n'a ni queue ni tête intellectuel, il provoque pour exister et ça marche. Diable 01

En réalité, qu'a-t-il à dire ? Pas grand chose.

Ah, ces écrivains ! Ils ne se font vraiment pas de cadeaux... Pour peu que deux d'entre eux aient eu l'idée (à trois ans d'écart, certes) d'écrire chacun un "roman célinien" sur l'Irak, on ne les tient plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevillette
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien


Masculin
Nombre de messages: 293
Date d'inscription: 12/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 15:43

C'est vrai qu'avec des paroles pareilles, il tremble devant le bad boy miller, aussi authentiques que son engagement trotskiste!

Tout le monde connaît le pedigree, c'est hot hot
Quand Sarko veut nous karsheriser, c'est hot hot
Une génération dans l'urgence, c'est hot hot
Pourtant quelle chance d'habiter la France, c'est hot hot
Dans mon 93 les bagnoles crament, c'est hot hot
Couvre-feu l'état s'enflamme, c'est hot hot
La jeunesse fait des conneries, c'est hot hot
Les délinquants sont à Bercy, c'est hot hot

Refrain
Quand mon sound prend le contrôle
Tous les massives ont peur
Quand mon sound prend le contrôle
Tous les massives ont peur (bis)

La France est un état voyou, c'est hot hot
Les technocrates sont partout, c'est hot hot
Ça sent le non-retour, c'est hot hot
Les politiques font tout pour, c'est hot hot
Parents responsables pour les politiques, c'est hot hot
C'est pas bon mais c'est pratique, c'est hot hot
Réhabilitons les prisons, c'est hot hot
C'est la prochaine direction, c'est hot hot

Refrain

Expulsions sans explications, c'est hot hot
Sarko se prendre la tête à quoi bon ? C'est hot hot
Foutre les sans-papiers dehors, c'est hot hot
Puis foutre le feu au décor, c'est hot hot
Journalistes à bâbord, c'est hot hot
Présidentielles à tribord, c'est hot hot
Et les sans-abri dehors, c'est hot hot
Tout ça ça sent la mort, c'est hot hot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages: 234
Date d'inscription: 04/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 15:54

Chevillette a écrit:
Miller n'a pas caché son admiration pour Joey Starr hier à "On a tout essayé", on a même eu droit à un extrait du clip de joey mettant en scéne son agression sur une hôtesse de l'air...d'assez mauvais gout d'ailleurs ! Deux poids, deux mesures ??
Joey Starr est un patron d'entreprise produisant (via des pays étrangers, bien sûr) des merdes textiles destinés à la consommation de masse. Une fois tous les dix ans, il est aussi producteur de disques formatés qui sont ensuite distribués par une multinationale du disque et dont le seul but et d'entretenir son image de rebelle officiel lui permettant d'écouler son stock de sweat-shirts à chier auprès de bourgeois crétins ou de sous-prolétaires même pas au courant des nouvelles tendances du rap underground.

En quoi Joey Starr est-il dangereux pour le système marchand dont une des vitrines est "On a tout essayé (c'est bon vous pouvez l'acheter)" ?

Chevillette, mon ami, le simple fait d'oser un rapprochement entre lui et Nabe, artiste authentique que l'on peut détester par ailleurs, est une hérésie.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Chevillette a écrit:
Justement ! Le fait que Miller aime JoeyStarr et conspue Nabe en dis long sur son propre positionnement idéologique....
Je pense que Miller exècre Nabe pour une raison qui peut se comprendre aisément. A l’exception de ses parents, Miller n’a aucune famille : tous ont été exterminés par les nazis pendant la guerre. Les provocations de Nabe à propos des Juifs dans le Regal Des Vermines peuvent être insupportables pour Miller en raison de son histoire familiale, même si Nabe, par ailleurs, vomit la terre entière dans ce livre.

Chevillette a écrit:
Cher Jean, Miller a les diplômes que tu cites mais çà ne l'empêche pas d'avoir un recul et un niveau de réflexion proche de celui du rapper pré-cité!
A part cela, Miller est un intellectuel qui a fait le choix discutable d’intégrer pleinement le système et de parader dans des émissions de divertissement et de promotion de produits formatés. En cela, il est parfaitement logique qu’il encense JoeyStarr à une époque où ce dernier ne fait plus peur à personne et où son disque est encensé par la presse unanime. Miller sait parfaitement ce qu’il fait : il a le recul et les capacités intellectuelles nécessaires pour savoir que le disque de Joey est nul et que lui-même n’est qu’un suppôt de la bien-pensance. Il a choisi cela, c’est tout : c’est sans doute un vendu, mais certainement pas un con. Il fait ce qu’il fait en conscience. Il a soixante piges, il veut être tranquille, bon, pourquoi pas ?

JoeyStarr, lui, a la capacité de réflexion et d'analyse qui est celle d'un français sous-prolétaire qui a été contraint de quitter l'école a quatorze ans. Il a par ailleurs d'autres qualités indéniables qui lui ont permis de connaître la réussite que l’on sait et vis-à-vis de laquelle on ne peut qu’être admiratif. En dehors de son succès, il est incapable de porter un regard lucide et critique sur les choses, contrairement à Miller qui lui, choisit délibérément le Coté Obscur. JoeyStarr est un militant trotskiste certainement sincère mais qui délocalise sa production par ailleurs : en plus de n’être pas fin, il est donc possiblement un traître, lui aussi, tout comme Miller. Il n’empêche que, sur le plan intellectuel, le second est à mille lieues au dessus du premier.

Nabe, lui, est contre tout ce système dans lequel évolue Miller : au-delà des provocations antisémites de Nabe, rien ne pourra jamais les réconcilier. Ils se sont déjà affrontés à la télévision et Nabe s’attendait certainement à ce que Miller l’attaque d’entrée de jeu. S’il est venu en connaissance de cause, juste pour faire un numéro de théâtre de vierge effarouchée qui se barre de l’émission, je trouve cela un peu pitoyable. Ruquier a vanté les mérites stylistiques du Regal Des Vermines sur Paris Première et a eu le courage d’inviter Nabe sur une grande chaîne nationale publique à une heure de très grande écoute. Ce dernier, qui se plaint à longueur de temps d’être invité nulle part et qui est en réalité invité partout (Ruquier, Durand, Ardisson, Giesbert), a commis l’erreur de se barrer du plateau à une heure à laquelle la France entière aurait pu l’entendre, lui qui brûle d’exister aux yeux du grand public. Nabe n’est pas tout blanc non plus. Par moments, il me rappelle Le Pen : à chaque fois qu’on l’invite, il passe son temps à se plaindre qu’on ne l’invite pas.

Chevillette a écrit:
P.S: De Villiers a fait l'ENA, je crois que çà veut tout dire question diplôme..
De Villiers, c’est la même chose. Il a choisi un créneau. Il voulait être élu Président de la République mais il estimait, à raison, être barré à l’UMP par Sarko, Villepin, MAM, Juppé et les autres. Il s’est dit : je vais me fonder un petit parti nationalo-islamophobe, je sens que ça pourrait être vendeur.
L’ENA apprend aux gens à penser d’une manière que l’on peut juger discutable. Mais dire que les énarques ou les docteurs en philosophie sont des cons n’a pas de sens. Des cons, on voit ce que c’est ici, par comparaison : on en croise suffisamment.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Chevillette a écrit:
Ne penses-tu pas que le "sacro-saint" diplôme n'est pas un peu dépassé comme étalon de l'intellectualité supposée d'une personnalité. C'est un autre débat mais il semble que cela tient plutôt d'un capital socio-culturel en partie hérité (on ne compte d'ailleurs pas le nombre de cons ayant un beau diplôme).

Par contre, je ne te suis pas concernant Miller ou De Villiers. Je ne pense pas qu'ils suivent une stratégie! Miller est un étudiant gauchiste qui a eu la chance (comme Cohn-Bendit) de se faire connaitre grâce à mai 1968, le reste... Son apport à la littérature et à la psychanalyse en particulier sont risibles..( Il faut avoir lu Psychanalyse 6 heures 1/4 ou Le Divan des politiques pour se rendre compte de l'étendu du désastre..). Alors qu'il ait choisi une émission people pour masquer le fait qu'il n'a rien à dire, et qu'il a fait de la psychanalyse pour faire partie du show-bizz et emballer des gonzesses passe encore. Mais qu'il joue le maitre censeur gaucho-sioniste c'est assez énorme qui plus est dans une émission où la bien-pensance est le maître mot..

Je pense plutôt qu'on assiste à la déchéance d'une partie de la génération mitterrand (un peu le même problême que Renaud), qui ose enfin s'assumer et jouer au blasé de droite tendance partage qui critiquait les priviléges car à l'époque il n'en avait pas..

Quant à Joey Starr, l'analyse de Soral sur les idiots utiles me semble indépassable...

Chevillette a écrit:
Ne penses-tu pas que le "sacro-saint" diplôme n'est pas un peu dépassé comme étalon de l'intellectualité supposée d'une personnalité.
L’étalon reste l’œuvre. C’est pour cela que j’avais pris l’exemple de Rousseau.

Chevillette a écrit:
On ne compte d'ailleurs pas le nombre de cons ayant un beau diplôme.
Des cons avec un doctorat de philosophie, tu m’en montreras.

Chevillette a écrit:
Par contre, je ne te suis pas concernant Miller ou De Villiers. Je ne pense pas qu'ils suivent une stratégie!
Pourtant les faits sont de mon côté dans les deux cas.

Chevillette a écrit:
Son apport à la littérature et à la psychanalyse en particulier sont risibles..( Il faut avoir lu Psychanalyse 6 heures 1/4 ou Le Divan des politiques pour se rendre compte de l'étendu du désastre..).
Je n’ai jamais dit le contraire. Mais entre « apport à la littérature et à la psychanalyse » et « con », il y a un juste milieu. Au départ, j’avais pris soin de rappeler le curriculum vitae de Miller parce que juju333diablo avait écrit à propos de BHL se réclamant de Miller : « et ça se dit philosophe ! ». Miller et BHL ont tous les deux leur doctorat de philosophie et donc il est insensé de dire qu’ils ne sont pas philosophes ou qu’ils sont cons. On peut ne pas être d’accord avec eux, penser que ce sont de mauvais philosophes, mais si eux ne sont pas philosophes, qui peut se dire « philosophe » ? Après, comme Deleuze l’a fait, il est parfaitement possible de les mettre plus bas que terre, eux et leurs écrits.

Et puis, arrête, quoi ! J’en ai ras le cul de devoir les défendre alors que je m’en cogne !

Chevillette a écrit:
Alors qu'il ait choisi une émission people pour masquer le fait qu'il n'a rien à dire, et qu'il a fait de la psychanalyse pour faire partie du show-bizz et emballer des gonzesses passe encore.
Ca, je l’ai dit, on est d’accord.

Chevillette a écrit:
Mais qu'il joue le maitre censeur gaucho-sioniste c'est assez énorme qui plus est dans une émission où la bien-pensance est le maître mot..
Je n’ai jamais dit qu’il jouait au censeur gaucho-sioniste. Je ne crois pas dans le complot sioniste.

Chevillette a écrit:
Je pense plutôt qu'on assiste à la déchéance d'une partie de la génération mitterrand (un peu le même problême que Renaud), qui ose enfin s'assumer et jouer au blasé de droite tendance partage qui critiquait les priviléges car à l'époque il n'en avait pas..
Le pire, c’est que je pense qu’ils sont toujours sincèrement de gauche. Le problème est qu’ils sont complètement déconnectés de la réalité.
Néanmoins, je te rappelle que tous les grands penseurs de gauche et du progressisme ont toujours été pleins aux as.

Chevillette a écrit:
Quant à Joey Starr, l'analyse de Soral sur les idiots utiles me semble indépassable...
Le problème de Soral sur le rap est le même que celui de Nabe sur le rock : en l’occurrence, ce sont deux idiots inutiles qui parlent de sujets qu’ils ne connaissent pas.

Et puis, le coup de l’idiot utile, c’est un truc bien pratique et un peu facile que tu peux rétrospectivement appliquer à tout le monde et sur n’importe quel sujet. Si on était dans le délire le plus complet, on pourait dire par exemple et après coup que Soral a été l’idiot utile du "lobby sioniste" pendant qu’on y est, pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien


Masculin
Nombre de messages: 2559
Localisation: Suburbs
Date d'inscription: 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 19:37

Jean a écrit:
Je pense que Miller exècre Nabe pour une raison qui peut se comprendre aisément. A l’exception de ses parents, Miller n’a aucune famille : tous ont été exterminés par les nazis pendant la guerre. Les provocations de Nabe à propos des Juifs dans le Regal Des Vermines peuvent être insupportables pour Miller en raison de son histoire familiale, même si Nabe, par ailleurs, vomit la terre entière dans ce livre.

Mitler est de mauvaise foi. Point barre. D'ailleurs, même sans la sortir de son contexte, la phrase de Nabe citée par lui sur les attentats antisémites, s'il n'y avait interjeté son commentaire à la con (tout ça parcequ'il a repris le mot youtre pour mieux contextualiser son propos justement... quelle misère !) ne fait au contraire qu'en souligner l'inanité.

Jean a écrit:
Nabe, lui, est contre tout ce système dans lequel évolue Miller : au-delà des provocations antisémites de Nabe, rien ne pourra jamais les réconcilier.

Si tu sais lire, je te mets au défi de trouver un seul propos antisémite dans toute l'oeuvre de Nabe.

Jean a écrit:
Ils se sont déjà affrontés à la télévision et Nabe s’attendait certainement à ce que Miller l’attaque d’entrée de jeu. S’il est venu en connaissance de cause, juste pour faire un numéro de théâtre de vierge effarouchée qui se barre de l’émission, je trouve cela un peu pitoyable. Ruquier a vanté les mérites stylistiques du Regal Des Vermines sur Paris Première et a eu le courage d’inviter Nabe sur une grande chaîne nationale publique à une heure de très grande écoute. Ce dernier, qui se plaint à longueur de temps d’être invité nulle part et qui est en réalité invité partout (Ruquier, Durand, Ardisson, Giesbert), a commis l’erreur de se barrer du plateau à une heure à laquelle la France entière aurait pu l’entendre, lui qui brûle d’exister aux yeux du grand public. Nabe n’est pas tout blanc non plus. Par moments, il me rappelle Le Pen : à chaque fois qu’on l’invite, il passe son temps à se plaindre qu’on ne l’invite pas.

Si l'on a vu le précédent face à face Nabe/Mitler, ça peut expliquer au contraire pourquoi Nabe ne s'est pas méfié : il pensait n'avoir à faire qu'à un petit jouer et il se retrouve façe à un tricheur...

D'autre part, il est vrai que Neuneuil passe moins à la TV que Sarkozy par exemple. Mais perso, je m'en fous du comparatif du nombre de passages de ces deux endives vu que parfois le discours du gros peut sembler plus modéré que celui du nain. Donc je te pose la question : à chaque fois que tu vois une endive du show-biz ou de la politique à la télé, tu préfèrerais pas entendre un Nabe, un Soral, un Dieudonné, toi-même, ton voisin, moi, le Pape déguisé en Beatles, que sais-je encore, enfin qui tu voudras mais pas l'endive... C'est à l'aune des endives qu'il faut juger qu'on ne passe pas assez à la télé. En plus, Nabe ne se plaint pas mais se borne à constater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages: 234
Date d'inscription: 04/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 20:14

MAGGLE a écrit:
Si tu sais lire, je te mets au défi de trouver un seul propos antisémite dans toute l'oeuvre de Nabe.
Je n’ai pas parlé de « propos » antisémites, mais de « provocations » antisémites (si tu sais lire). Ces provocations, Nabe lui-même les revendique quand il déclare que l’antisémitisme est un tabou trop puissant pour qu’un jeune écrivain ait pu y résister. Je n’ai jamais dit que Nabe était antisémite.

Jean a écrit:
Si l'on a vu le précédent face à face Nabe/Mitler, ça peut expliquer au contraire pourquoi Nabe ne s'est pas méfié : il pensait n'avoir à faire qu'à un petit jouer et il se retrouve façe à un tricheur...
J’ai vu le précédent face à face entre Miller et Nabe et c’est bien pour cela que je m’étonne que Nabe ait refusé le combat. Miller a fait ce qu’il fallait faire : il a cité des passages de Nabe pour que Nabe ne puisse pas dire « je n’ai jamais dit ça ». Derrière, Nabe n’avait plus qu’à dire ce que tu dit et à se défendre en replaçant les phrases et les mots dans leur contexte : celui d’une provocation littéraire stylisée. C’est d’ailleurs ce que Vandel a dit et je pense qu’il a eu raison. Nabe avait parfaitement les clés et les moyens pour se défendre. Il a préféré jouer à « messieurs les censeurs, bonsoir ! » : c’est son problème. Cela dit, médiatiquement, c’est sans doute bien vu puisque maintenant tout le monde connaît « l’écrivain qui s’est barré de chez Ruquier ».

Et puis j’en ai marre : je passe mon temps à défendre des mecs dont je n’ai rien à foutre et à attaquer des mecs que j’aime bien. Ca fait chier !!!

MAGGLE a écrit:
Donc je te pose la question : à chaque fois que tu vois une endive du show-biz ou de la politique à la télé, tu préfèrerais pas entendre un Nabe, un Soral, un Dieudonné, toi-même, ton voisin, moi, le Pape déguisé en Beatles, que sais-je encore, enfin qui tu voudras mais pas l'endive...
Si.

MAGGLE a écrit:
En plus, Nabe ne se plaint pas mais se borne à constater.
Arrête, il y passe constamment à la télé ! J’ai même oublié de mentionner l’émission de Taddéi dans ma liste !

Soral, lui, ne passe vraiment plus (je ne compte pas les trois conneries qu’il a dites chez Dumas) : on voit bien la différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevillette
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien


Masculin
Nombre de messages: 293
Date d'inscription: 12/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 20:25

Citation :
Des cons avec un doctorat de philosophie, tu m’en montreras.

Si, si j'en connais et des potes à moi qui sont pas dans le show-bizz, ils ne pensent pas, à part ce qu'ils ont appris à la Fac...

BHL n'est pas à proprement parler un philosophe d'ailleurs je te défie de trouver une référence sur lui dans un quelconque manuel de philo...
P.S: Mégret a fait Normal Sup..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages: 234
Date d'inscription: 04/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Ven 27 Oct 2006 - 22:13

David B. a écrit:
Franchement, qu'est-ce-que vous connaissez de Joey Starr à part 3 articles dans la rubrique fait-divers du Parisien !
Personnellement, en dehors de tous ses disques et de toutes ses chansons (daubes de B.O.S.S incluses), rien.

Chevillette a écrit:
Jean, quand je parlais du gaucho-sionisme de miller. Cela voulais dire que j'avais remarqué plusieurs fois qu'il prenait la mouche svis à vis de toute personne qu'il suspectait d'avoir des sympathies anti-israeliennes, pro-palestinienne ou anti-sémite (Nabe).
Oui, cela dit, je n’en veux pas aux gens qui prennent la mouche vis-à-vis de personnes ayant des sympathies pour les théories antisémites. Concernant le reste, Miller a le droit d’être pro-israélien et anti-palestinien, même si ce n’est pas ma position.

Chevillette a écrit:
Tout le monde sait qu'il est juif, les camps...etc, il l'a dit et répété. Et bien je trouve que c'est assez odieux qu'ils se servent de çà pour jouer son petit censeur à deux balles, et pour appuyer ses propos.
Ils ne l’ont pas censuré : au contraire, ils l’ont invité, ils ont lu ses textes et c’est Nabe qui s’est barré sans les défendre et sans se défendre.

Chevillette a écrit:
Si je suis chrétien, je ne prends pas la mouche pour autant, si on critique Benoit 16, çà me parait un peu limité comme vision...
Je suis parfaitement d’accord avec toi.

----------------------------------------------------------------------------------------------
Chevillette a écrit:
Penses tu que ce nabe est réellement anti-sémite oui ou non ?
Nein, herr General !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Chevillette a écrit:
Donc Miller est un peu..disons borné!
Va pour « borné » !
Chevillette a écrit:
Il fait chier l'autre avec ces films de joey starr, il font sauter le topic, il est maudit ce mec..
Oui, en plus, on n’a jamais critiqué JoeyStarr comme chanteur, on l’a critiqué comme « penseur » et surtout comme patron. Cela dit, les paroles sont vraiment nulles : en 1991, j’écoutais ça pour la musique et je me disais « dieu que ces types tiennent des raisonnements simplistes ! ». Je n’avais que quatorze ans, mais alors maintenant, quand je les entends à nouveau, laisse tomber… Et dire que j’ai tous leurs disques ! Qui c’est qui est maudit ?... Nabe ?

------------------------------------------------------------------------------
Chevillette a écrit:
Non joey starr...!! Encore à l'époque, il avait comment dire une "street credibility" maintenant c'est plus un bouffon qui éructe genre sean paul ou 50 cent= plus aucun intérêt..
Oui, sans compter que les musiques derrière 50 Cent ou Sean Paul, pardon mais c’est autre chose que ses « sons » de merde à lui et que les « prods » à la française en général ! Là où Soral avait raison, c’est que tous ces mecs ne sont jamais que des pauvres yéyés qui copient les ricains…

------------------------------------------------------------------------------
Chevillette a écrit:
Vrai et son côté bad boy, il est pas vraiment crédible çà doit faire 10 ans qu'il roule ne merco, qu'il se tape des stars...
Le pire, c'est son côté gaucho. Un jour, il était au Grand Journal de Denisot et il commence à expliquer qu'il vend des sweats et tout ça. A un moment, on le lance sur la mondialisation et lui dit que tout ça, les délocalisations, le tiers monde, c'est dégueulasse. Là, bien sûr, les gens se mettent à applaudir.

Il continue de parler de ses fringues de beauf et raconte que bien sûr il est obligé de délocaliser sa production lui aussi, en raison des charges sociales qui pèsent sur les malheureux entrepreneurs français. Et tu sais quoi ? Les gens ont applaudi.

--------------------------------------------------------------------------------------------------
Chevillette a écrit:
Je ne savais pas..c'est qaund même énorme ce que tu dis. Au fait, il est pote avec besancenot d'ailleurs qui parle sur son album..

Le peer to peer il manquait plus que çà...Le mec qui met un cocktail molotov sur son album et dont le fond de commerce est la rebellion bête et con!!Un vrai capitaliste!
T'as raison. Tout ça, c'est un peu grotesque sur les bords.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien


Masculin
Nombre de messages: 2559
Localisation: Suburbs
Date d'inscription: 01/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 28 Oct 2006 - 15:22

Jean a écrit:
MAGGLE a écrit:
Si tu sais lire, je te mets au défi de trouver un seul propos antisémite dans toute l'oeuvre de Nabe.
Je n’ai pas parlé de « propos » antisémites, mais de « provocations » antisémites (si tu sais lire). Ces provocations, Nabe lui-même les revendique quand il déclare que l’antisémitisme est un tabou trop puissant pour qu’un jeune écrivain ait pu y résister. Je n’ai jamais dit que Nabe était antisémite.

Il n'est de provocations chez Nabe que sur l'antisémitisme, ou alors anti-anti-antisémites comme il le dit si bien lui-même, nuance ! Et encore, on peut se demander qui sont en l'occurence les provocateurs...

Jean a écrit:
MAGGLE a écrit:
Si l'on a vu le précédent face à face Nabe/Mitler, ça peut expliquer au contraire pourquoi Nabe ne s'est pas méfié : il pensait n'avoir à faire qu'à un petit jouer et il se retrouve façe à un tricheur...
J’ai vu le précédent face à face entre Miller et Nabe et c’est bien pour cela que je m’étonne que Nabe ait refusé le combat.

Mais justement parce qu'il s'est apperçu qu'il était truqué...

Jean a écrit:
Miller a fait ce qu’il fallait faire : il a cité des passages de Nabe pour que Nabe ne puisse pas dire « je n’ai jamais dit ça ». Derrière, Nabe n’avait plus qu’à dire ce que tu dit et à se défendre en replaçant les phrases et les mots dans leur contexte : celui d’une provocation littéraire stylisée. C’est d’ailleurs ce que Vandel a dit et je pense qu’il a eu raison.

Le problème est que justement, moi je peux le dire, précisément parce que je ne suis pas écrivain. Quand on oblige un écrivain à rabaisser son style au niveau d'un simple étalage d'idées à argumenter poliment, c'est à toute la littérature qu'on s'attaque ; c'est qu'en vérité, ce sont les écrivains qu'on voudrait rabaisser au rang d'éditorialistes. Avec Nabe, mais avec d'autres aussi, c'est justement cette impuissance à y parvenir que Mitler ne supporte pas. Le crime des crimes selon lui, c'est en réalité d'échapper à son petit pouvoir de psychanologue à la con.
Et puis de toutes façons je ne suis pas dans les alambics émotionnels de Nabe puisqu'il n'est question que de ça in fine...

Jean a écrit:
Et puis j’en ai marre : je passe mon temps à défendre des mecs dont je n’ai rien à foutre et à attaquer des mecs que j’aime bien. Ca fait chier !!!

C'est pour ça que je t'aimerai toujours, Jeannot de mon :coeur:

Jean a écrit:
Arrête, il y passe constamment à la télé ! J’ai même oublié de mentionner l’émission de Taddéi dans ma liste !

Ses nombreux passages sucsessifs sont somme toute assez récents, donc postérieurs à ce constat. On peut y voir une relation de cause à effet. Et puis je me répète : tant qu'une endive passe à la télé, c'est le droit le plus absolu de Nabe de considérer qu'elle usurpe sa place. Il pourrait bien sur se résoudre à faire partie de la cohorte des auteurs confidentiels, quémander la subvention, la résidence d'artiste, courir d'atelier d'écriture en atelier d'écriture, faire le nègre d'Alain Soral Diable 01 et tous ce genre de trucs mais bon, c'est pas son truc justement...

Jean a écrit:
Soral, lui, ne passe vraiment plus (je ne compte pas les trois conneries qu’il a dites chez Dumas) : on voit bien la différence.

Moi à la place de certains je trouverais ça louche qu'il n'y ait plus qu'une Juive pour oser l'inviter encore... (quitte à être perfide, autant y aller à fond Ruse ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages: 234
Date d'inscription: 04/10/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 28 Oct 2006 - 16:33

MAGGLE a écrit:
Il n'est de provocations chez Nabe que sur l'antisémitisme, ou alors anti-anti-antisémites comme il le dit si bien lui-même, nuance ! Et encore, on peut se demander qui sont en l'occurence les provocateurs...
Tu pinailles un peu mais bon : on est d’accord. On s’est compris.

MAGGLE a écrit:
Mais justement parce qu'il s'est apperçu qu'il était truqué...
Ah ? Je ne vois toujours pas en quoi le combat était truqué. Miller l’a attaqué comme d’hab'. Nabe adore les joutes verbales : y avait plus qu’à. Dommage qu’il nous ait privé de ça.

MAGGLE a écrit:
Quand on oblige un écrivain à rabaisser son style au niveau d'un simple étalage d'idées à argumenter poliment, c'est à toute la littérature qu'on s'attaque ; c'est qu'en vérité, ce sont les écrivains qu'on voudrait rabaisser au rang d'éditorialistes
Ca, c’est pas mal, comme analyse. T’as raison, comme les écrivains n’arrêtent pas de la ramener avec leur style, on devrait les allumer sur leur style. Vu que dans un cas sur deux, ils n’en ont pas et que dans l’autre cas, ils ont celui d’un autre, ce serait pas dur. Je vois déjà la gueule de Nabe si quelqu’un lui lançait : « mais arrête de te prendre pour un écrivain : t’as pas de style, tes bouquins sur les faits divers, formellement, c’est de la merde, ça fait pitié… ». Même si c’est pas vrai, Miller devrait lui dire ça rien qu’une fois plutôt que de le traiter de nazi, juste pour voir sa gueule.

MAGGLE a écrit:
C'est pour ça que je t'aimerai toujours, Jeannot de mon :coeur:
Je te rappelle que je n’ai que treize ans, vieux dégueulasse !

MAGGLE a écrit:
Ses nombreux passages sucsessifs sont somme toute assez récents, donc postérieurs à ce constat.
Non, il s’en est encore plaint chez Ruquier avant de sa barrer, alors qu’il achevait sa tournée de promotion des Morceaux Choisis.

MAGGLE a écrit:
Il pourrait bien sur se résoudre à (…) faire le nègre d'Alain Soral Diable 01 et tous ce genre de trucs mais bon, c'est pas son truc justement...
Qui sait ? Ca permettrait peut-être à Soral d'être à nouveau accueilli à bras ouverts sur tous les plateaux télé...

MAGGLE a écrit:
Moi à la place de certains je trouverais ça louche qu'il n'y ait plus qu'une Juive pour oser l'inviter encore... (quitte à être perfide, autant y aller à fond Ruse ).

Dérapage !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile


Masculin
Nombre de messages: 705
Date d'inscription: 29/09/2006

MessageSujet: Re: Marc-Edouard Nabe   Sam 28 Oct 2006 - 17:27

Le combat est truqué dans le sens ou Nabe, dans ce genre d'emission est battu d'avance.
Miller, qui connait parfaitement les arcanes de la tv aurait eu vite fait de se mettre l'emotion de son coté (si Nabe avait voulu commencer a repondre sur l'anti semitisme l'autre lui aurait repondu sur les enfants dans les wagons) Nabe se serait englué dans des "Oui mais c'est pas ce que j'ai voulu dire", et faire de l'explication de textes dans cette emission la, c'est pas possible.

Miller, en choisissant methodiquement ses passages (je reste subjugué du tour de force qu'il fait en faisant passer Nabe pour un raciste anti noir) a voulu faire passer Nabe pour une ordure haissant tout le monde. (les noirs, puis les Pd, puis les juifs...)

Finalement, pour Nabe, parler de l'impossibilitée d'etre ecrivain dans un monde mediatique regit par les journalistes, c'etait la seule façon de ne pas s'enfoncer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Marc-Edouard Nabe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

 Sujets similaires

-
» marc dorcel magazine n°5
» marc edouard nabe
» LES COLLABEURS Marc-Edouard Nabe
» Marc-Edouard Nabe s'apprête à publier 1000 pages sur le tandem Soral-Dieudonné.
» Comment définir le fait d´être Juif ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Nabe le nabab-