LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pauvre Renaud...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Lun 23 Juil 2007 - 8:21

dreck93 a écrit:
martin.romain a écrit:
Je ne cracherai pas sur renaud, personnage a fleur de peau qui m'a beaucoup apprit sur la sensibilité et la nature des choses à travers son travail.

Par contre j'oublie moins un Soral qui m'a fait sortir du pastis à grande échelle !
J'aime bien sa chanson "deuxième génération" enfin nan j'aime la reprise de Rohff. Sinon j'ai jamais vraiment aimé cet artiste...
Je viens de lire l'ensemble du fil sur Renaud, et si moi non plus j'ai jamais vraiment etre un vrai fan je comprends la reaction des plus vieux qui ont grandi avec ses textes et cru a sa profession de foi de rebelle incorruptible. Le plus ridicule c'est effectivement qu'il maintient officiellement cette posture de jeunesse; je pense que pas grande monde lui reprocherait de s'assagir, de s'embourgeoiser en vieillissant si du moins il l'assumait ou la ramenait un peu moins.

Et tiens pour finir ca m'a fait penser a un titre d'un chanteur a textes que j'aime bien, "on etait tellement de gauche autrefois" de Miossec: "Bon les gars moi je suis devenu trop vieux pour ces conneries mais les petits jeunes allez-y prenez la releve!".
Revenir en haut Aller en bas
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Lun 23 Juil 2007 - 14:29

http://www.dailymotion.com/relevance/search/jean-louis+murat/video/xk0qp_jean-louis-murat-france2_events


le meilleur chanteur français a souvent attaqué renaud Amen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Lun 23 Juil 2007 - 19:49

laurent666 a écrit:
Le Bon Docteur a écrit:
Bibi Clemenceau a écrit:
Le Major a écrit:
Tatave a écrit:
Dans le dernier numéro d'Israël Magazine :

Débat entre l'éditeur et journaliste DAVID REINHARC et le chanteur RENAUD.

Sur l'échiquier politique israélien, David Reinharc est plutôt connu pour être à droite et Renaud à gauche. Mais aujourd'hui, le conflit israélo-arabe est devenu l'enjeu d'une véritable guerre civile intellectuelle. Sionistes contre Pro-Palestiniens, dénonciateurs de l'islamophobie contre contempteurs de la judéophobie : entre les deux camps, tous les coups sont permis, tous les ponts sont coupés. Aucune vérité ne peut émerger de cette foire d'empoigne. Le chanteur Renaud et l'éditeur et journaliste David Reinharc ont accepté de croiser le fer. Un pari difficile : renouer sur le conflit israélo-arabe le fil d'un dialogue authentique. Au cours de cette rencontre, si le ton est resté poli, il y eut confrontation mais aussi, et dans le même temps, dialogue.

Renaud : Avant toutes choses, je veux que vous sachiez à quel point les insinuations à mon encontre me meurtrissent et blessent ma conscience d'homme de gauche et d'humaniste, fondamentalement anti-raciste et en lutte contre l'antisémitisme. Je suis un homme de conviction, je crois être honnête et sincère mais je n'ai pas la répartie d'un Coluche, la langue de bois d'un homme politique, l'esprit d'un Desproges, l'analyse politique d'un BHL : bref, je suis un poète et je réagis parfois bien plus avec mon cœur qu'avec des discours élaborés. Certes, ça ne pardonne pas quelques maladresses mais ça les explique.

Je veux, cela dit, dés alimenter les critiques, les griefs, les insultes, les calomnies, désamorcer les maladresses ou provocations qui ont pu me faire passer pour un ignoble antisémite auprès de la communauté juive de France.
Et, avant d'engager avec vous un dialogue, dire ceci : à dix ans j'ai vu le film « Nuit et brouillard", plus jeune encore mes parents m'ont raconté la Seconde Guerre Mondiale et la Shoah : mon père m'a donné un bouquin de photos de la libération des camps de la mort, bouquin distribué, je crois, à la Libération par les Américains : je l'emmenais à l'école pour inciter mon instit à nous en parler. Dominique et moi avons éduqué notre fille dans cette même connaissance de ces crimes les plus barbares de l'histoire de l'humanité, dans le respect de la mémoire des victimes du nazisme et le rejet viscéral du racisme en général, de l'antisémitisme en particulier. Je suis un militant anti-FN de la première heure, non seulement me semble-t-il à travers l'essence, l'esprit même de toutes mes chansons depuis plus de trente ans mais aussi dans nombre de mes interviews ou prises de positions.

David Reinharc : Peut-être que cet «ignoble» malentendu part d'un antisionisme qui aujourd'hui réconcilie la gauche anti-impérialiste et la droite antisémite...

Renaud : Je vous rassure : je ne suis pas un «rouge-brun»... Les Alain Soral, Dieudonné et consorts qui utilisent la souffrance des peuples africains ou palestiniens pour donner libre cours à un antisémitisme sournois de moins en moins inavoué, de plus en plus public. C'est d'ailleurs pourquoi, contrairement à un bon paquet de mes amis juifs ou non, qui voyaient en lui un Le Pen bis y'a un an et qui le plébiscitent aujourd'hui, je combats férocement Sarkozy qui a labouré électoralement sur ses terres en utilisant les mêmes arguments nauséabonds, en jouant sur les peurs et les menaces, en montant les Français les uns contre les autres, riches contre pauvres, jeunes contre vieux, villes contre banlieues, travailleurs contre exclus, français "de souche" contre immigrés etc.

David Reinharc : Oui, mais en ayant participé a la nouvelle solitude d'Israël, en ayant hurlé avec les loups antisémites, n'avez vous pas le sentiment d'avoir été manipulé ?

Renaud : Un exemple parmi d'autres du mépris que je porte à ces "loups": j'ai arrêté mes rares chroniques dans "l'Idiot International" et me suis fâché avec Jean Edern Hallier dont j'admirais la plume et l'esprit, suite à un édito franchement antisémite qu'il écrivit pendant la première guerre du Golfe sur la communauté juive de France. Manipulé par qui ? Par les medias quand ils montrent l'horreur de l'Intifada, l'horreur de la répression contre des civils, des gamins ? Quand ils montrent des soldats qui fracassent le bras d'un lanceur de cailloux rebelle ? J'ai vu aussi l'horreur de ces soldats israéliens lynchés à mort et défenestrés par une meute de palestiniens hystériques et la jeune pacifiste américaine délibérément écrasée par un bulldozer. Les medias français sont-ils à la botte du Hezbollah ou d'un lobby palestinophile en montrant ces images ?

La suite
merci Tatave pour cet article. Renaud mou du coeur...
générosité guimauve avec l'ombre d'une culpabilité stérile...
L'Hexagone est loin de nous... je me sens orpheline, j'aimais bien Renaud. sad
Merci Tatave, c'est exeptionnel ! Bah pauvre Renaud, laissez le tranquille.
Ce qui m'eclate c'est le ton de procu hallucinant du juif a qui il parle.
Ca serait pas Fogiel ?
Insupportable le David Reinharc . C'est plus une discussion, c'est l'inquisition.
Renaud sommé de s'avouer coupable et antisémite malgré lui. Insupportable.

Quant à Renaud "victime et esclave"... C'est triste... Sad Les temps sont durs ma bonne dame...
Oh, ça va, hein. Il se défend pas si mal que ça. Il dénonce les procès en sorcellerie d'antisémitisme, et ne se démonte pas sur la critique de la politique israélienne. Vas-y mon Renaud, montre leur que tu bouges encore un peu.

Te laisse pas emmerder
par ces flics, ces curés,
tout ces p'tits juges en bois
dont on fait les salauds!
Il est très bon ce David Reinharc Super

Renaud ça fait longtemps qu'il y est plus.
"Société, société, tu m'auras pas !" Tu parles ...

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bibi Clemenceau a écrit:
C'est gens-là aiment se faire detester. Qui peut lire un truc pareil sans eprouver, si il n'est pas dans la meme degeneresence mental que ce genre de gus, du degout et de la colere ?

Ca me fait penser a l'histoire avec l'autre gueule [...], Patrick Timsit, a la TV. La c'etait plus uniquement reservé à un public juif, le gars a du créé un bon petit tas d'antisemites avec son air de procureur de la pensé " touche pas a ma shoah ! ". Vous connaissez ce passage ? Il pourrait figurer dans un " musée du juif "antisemite".

http://www.dailymotion.com/video/xtvgn_timsit-censure-chez-ruquier_events

>Timsit censuré chez Ruquier

A y reflechir c'est surement deja poster plus haut. Enfin je suis sur qu'a des gens qui n'ont pas, alors tant pis ... A la la, Soral avait tellement raison dans son fameux "derapage".
Bibi, ta haine imbécile t'aveugle une fois de plus. Je ne vois pas en quoi les propos de Timsit sont génants. Il n'est pas du tout dans le registre du "ne touche pas à ma shoah".

Au contraire, Timsit reproche à Renaud d'avoir présupposé qu'il allait inévitablement intervenir sur cette histoire de génocide indien en brandissant la shoah parce qu'il est juif.

D'ailleurs, que nous dit Renaud dans l'entretien mis en ligne par Tatave ?
Il reconnait qu'il a été "maladroit" :

"David Reinharc : Vous pouvez dire un mot de ce «ne vous en déplaise» adressé a des personnalités juives sur un plateau de télévision en parlant du génocide indien qui serait plus grand que le génocide juif ?

Renaud : Réflexion débile et maladroite adressée à Patrick Timsit qui a compris et avec qui l'affaire est close.
Je parlais du génocide indien non en termes de cruauté ni de spécificité, mais en terme de nombre de victimes, «le plus grand génocide de l'histoire de l'humanité».

Et comme un con, j'ai fait une paranoïa, je me suis dit : attention, terrain glissant, il faut trouver une issue de secours ; et là, pour me dédouaner par avance d'une très hypothétique critique, et pour ne pas le blesser, je dis en regardant Timsit : «ne vous en déplaise» et au moment même ou je dis cette phrase, je pense: «merde, je fais du Dieudonné», moi qui n'ai pas de mots assez forts pour critiquer la «dieudonnisation des esprits». Les meilleures intentions vous font dire des atrocités.

Lorsque Laurent Ruquier et sa productrice m'ont dit qu'ils couperaient la séquence - et je ne l'avais en aucun cas exigé !- au lieu d'aller voir Timsit après l'émission pour lui en parler j'ai très maladroitement zappé... Quand il l'a appris plus tard, il a considéré ça comme de la censure et il a poussé un légitime coup de gueule chez Ardisson qui s'est fait un plaisir d'en faire un scoop, audimat oblige et rivalité avec Ruquier oblige..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 41
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: (ORIGINE DE) LA RHÉTORIQUE DES INTELLECTUELS COSMOPOLITES   Lun 23 Juil 2007 - 21:50

Intellocrate a écrit:
Le Bon Docteur a écrit:
Bibi Clemenceau a écrit:
Ce qui m'éclate c'est le ton de procu hallucinant du juif a qui il parle. Ca serai pas Fogiel ?
Insupportable le David Reinharc. C'est plus une discussion, c'est l'inquisition. Renaud sommé de s'avouer coupable et antisémite malgré lui. Insupportable.
Tout à fait. Renaud est beaucoup trop bonne pâte avec lui. Il se laisse intimider par sa rhétorique. Les sionistes ont une rhétorique très sophistiquée. D'ailleurs, il fait beaucoup de sophismes pour justifier la politique israélienne. Dommage que la plupart s'y laissent prendre.
Voici l'explication que donne Hervé Ryssen sur l'origine de cette « rhétorique très sophistiquée » dans sa Psychanalyse du judaïsme (2006) au paragraphe « Noyer le poisson », p. 221, 261-262, 217-218 :
Citation :
« Ce penchant naturel à « noyer le poisson », à embrouiller la situation et emberlificoter l’adversaire se retrouve chez les intellectuels cosmopolites du monde entier, ainsi que nous avons pu nous en apercevoir dans Les Espérances planétariennes. Cette homogénéité de pensée ne peut s’expliquer que par le socle commun qui est à la base de la formation intellectuelle des juifs du monde entier, qu’est l’étude approfondie de la Torah, dès le plus jeune âge, puis du Tamuld, ainsi qu’une longue pratique du pilpoul, c’est-à-dire de ces jouttes oratoires où les contradicteurs rivalisent d’ingéniosité tortueuse pour imposer leur point de vue. C’est bien, en effet, dans l’art de ratiociner que la supériorité intellectuelle des juifs ashkénazes trouve le mieux à s’exprimer. A défaut d’être le « peuple du livre », c’est-à-dire de la grande littérature, le peuple juif est le peuple du pilpoul talmudique, c’est-à-dire de l’intelligence pure et de la contorsion intellectuelle. » (p.221) (1)

« Le problème est que de nombreux juifs sont précisément des “intellectuels”, du fait de la place importante accordée à l’étude dans le judaïsme, et principalement de la Torah et du Talmud. C’est en ce sens, d’ailleurs, que l’on peut à bon droit reconnaître qu’ils sont « le peuple du livre », ou plutôt « des livres » : la Torah, le Talmud, et le Zohar. » (p.261)

« Le décalage patent entre l’image médiatique donnée par la communauté juive, et des réalités plus prosaïques, oblige les intellectuels cosmopolites à tenir en permanence un discours assez élaboré pour répondre à des questions parfois un peu embarrassantes. Fort heureusement, sur les plateaux de télévision ou à la radio, les journalistes et les hommes politiques qui servent d’interlocuteurs ont la courtoisie de ne jamais interroger les responsables communautaires sur les sujets sensibles, tels que le rôle des commerçants juifs dans l’esclavage et la traite des Noirs, la responsabilité des chefs bolcheviques dans les atrocités, le rôle de certains hommes influents dans le déclenchement de la guerre en Irak, en Serbie, en Afghanistan et peut-être bientôt en Iran. Il est aussi des situations où l’on préférera diluer une question délicate dans d’autres considérations anodines. » (p.217-218)
(1) Sur de possibles conséquences neurologiques de cette hyperactivité mentale (ou activités purement intellectuelles) : http://herveryssen.blogspot.com/2007/07/edouard-drumont-et-la-nvrose-juive.html

http://herveryssen.blogspot.com/2007/04/emo-dans-la-communaut.html
http://herveryssen.blogspot.com/2007/03/le-judasme-les-juifs-et-linceste-suite.html
http://herveryssen.blogspot.com/2007/05/fragilit-motionelle.html


Dernière édition par JOHN le Dim 29 Juin 2008 - 17:13, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi Clemenceau
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Lun 23 Juil 2007 - 22:37

Renaud sais tres bien a qui il parle, il connait tous ces gens contrairement a toi ou moi. Comme Dieudo connaisait lui aussi tous ces gens.

Combien de fois Timsit a du dire a la TV que Dieudonné faisait de la " concurence victimaire " ?

Tous ces gens, ami de BHL, tu penses qu'ils ne sont pas d'accord avec lui et son fameux " indien d'amerique antisemite " ?

La reacton de Renaud, son " ne vous en deplaise " veut tous dire sur la dictature intellectuel qui regne dans les medias.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mer 29 Aoû 2007 - 17:53

ortolan a écrit:
Suite à l’affaire Soral/Cosculuella, j’avais pensé un temps ne plus jamais acheter Le Choc du mois, écoeuré que j’étais par l’attitude peu honorable de la direction du journal ; d’autant plus qu’il ne s’agissait pas d’un vulgaire torchon du système, mais d’un mag natio cultivant une certaine insolence, l’anti-conformisme et l’originalité !!

Eh bien justement, c’est cette originalité, cette ouverture qui ont eu raison de mes préventions. Le dernier numéro du Choc (juillet-août) affiche en couverture et interroge sur 5 pages Renaud , chanteur dont je ne peux m’empêcher de garder quelques refrains en tête mais dont je vomis par ailleurs le côté "mutin de panurge" anti-facho et rebelle du système.

Mais là, curieusement, c’est un autre homme qui se révèle au fil de l’entretien, beaucoup plus ouvert et beaucoup moins conformiste que devant les caméras. Il se paie même le luxe de faire un pied-de-nez aux bien-pensants en terminant sur cette citation de Montherlant : " Se faire des amis est une préoccupation d’épicier. Se faire des ennemis est un luxe d'aristocrate ! "

Bref, ce numéro est l’occasion d’une réconciliation entre Renaud et les "fachos" (faute de réconciliation du journal avec Soral ! Laughing ). Ruez-vous chez votre marchand de journaux !!

>Avant lecture, le lecteur écoutera cet entretien avec le journaliste du Choc qui a rencontré Renaud.
Bonne lecture...


http://i20.servimg.com/u/f20/09/01/04/16/renaud11.jpg

http://i20.servimg.com/u/f20/09/01/04/16/renaud12.jpg

http://i20.servimg.com/u/f20/09/01/04/16/renaud13.jpg

http://i20.servimg.com/u/f20/09/01/04/16/renaud14.jpg

http://i20.servimg.com/u/f20/09/01/04/16/renaud15.jpg

http://i20.servimg.com/u/f20/09/01/04/16/renaud16.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Jeu 24 Avr 2008 - 12:51

Rouge gorge - Dédié aux petites gens.

Renaud fut toujours plein de contradictions. Autant parfois il tombe dans les pièges de la doxa, autant souvent il peut nous offrir de véritables perles de vérité comme ce titre.

Citation :
La reacton de Renaud, son " ne vous en deplaise " veut tous dire sur la dictature intellectuel qui regne dans les medias.

Absolument.

http://www.dailymotion.com/video/x55d2a_rouge-gorge-renaud-1988_music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
cricri
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 48
Localisation : Seine Saint-Denis
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mer 30 Avr 2008 - 22:32

Sfogliatello a écrit:
Rouge gorge - Dédié aux petites gens.

Renaud fut toujours plein de contradictions. Autant parfois il tombe dans les pièges de la doxa, autant souvent il peut nous offrir de véritables perles de vérité comme ce titre.

C'est vrai, pourtant malgré cela je suis une fan des premiers jours. Il a parfois des textes dignes des plus grand poêtes et parfois des paroles qui, à mon avis peuvent être récupérées ou mal interprétées par certains. Il a aussi un côté bobo qui me gêne un peu mais je pense qu'il est avant tout quelqu'un d'humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Jeu 1 Mai 2008 - 12:40

Il y a une chanson que j'aime particulièrement, sorte de critique du culturo-mondain, "Petite conne". Très émouvante.

http://www.youtube.com/watch?v=DXTS3ooXCOg

Mais j'aime beaucoup moins ce qu'il fait maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Lun 5 Mai 2008 - 18:52

Je crois que "P'tite conne" est dédiée à Pascale Ogier, une actrice décédée à l'age à 24 ans d'une overdose. Ecoutez moi un peu cette mélodie, ce texte, c'est un Bi-jou ce titre.

Tu fréquentais un monde,
D'imbéciles mondains
Où cette poudre immonde
Se consomme au matin
Où le fric autorise
A se croire à l'abris
Et de la cours d'assise
Et de notre mépris...

...P'tite conne tu rêvais de Byzance
Et c'était la Pologne jusque dans tes silences
Bravo

Ces deux vers sont géniaux.


Dernière édition par Sfogliatello le Mar 6 Mai 2008 - 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Lun 5 Mai 2008 - 22:47

Gérard Miller a cité:Renaud : Avant toutes choses, je veux que vous sachiez à quel point les insinuations à mon encontre me meurtrissent et blessent ma conscience d'homme de gauche et d'humaniste, fondamentalement anti-raciste et en lutte contre l'antisémitisme. Je suis un homme de conviction, je crois être honnête et sincère mais je n'ai pas la répartie d'un Coluche, la langue de bois d'un homme politique, l'esprit d'un Desproges, l'analyse politique d'un BHL : bref, je suis un poète et je réagis parfois bien plus avec mon cœur qu'avec des discours élaborés. Certes, ça ne pardonne pas quelques maladresses mais ça les explique.

C'est pas Renaud qui a dit cela.. ça,c'est du Gérard Miller !

Prendre BHL pour un analyste,même politique...faut etre defoncé du ciboulot pour oser pareille affirmation !!!
Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gin_kas_63
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mar 6 Mai 2008 - 2:11

Jean a écrit:
Logiquement, dans un an ou deux maximum, il devrait partir s'installer en Suisse comme Noah et Alain Delon.
Il semblerait qu'il soit établi en Angleterre, pour payer moins d'impôts lui le grand généreux, donneur de leçons faire plaisir à sa fille femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mar 6 Mai 2008 - 10:07

Il se pose quelques mois de l'année en Angleterre. Il a affirmé qu'il payera toujours ses impôts en France. Il réside à l'Isle sur la Sorgue et à Paris je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Ven 20 Juin 2008 - 22:30

Sfogliatello,

j'aime beaucoup ce lien sfogliatello creation
Surtout quand vous expliquez que vous êtes de droite pour les valeurs morales et de gauche pour la justice sociale.
Je m' y retrouve assez quoiqu'ayant parfois du mal à l'expliquer. Pas facile d'avoir le coeur politiquement bilingue...

Amitiés

Corto
Revenir en haut Aller en bas
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Lun 7 Juil 2008 - 21:22

J'ai trouvé en Soral le discernement, la justesse, la clarté et la percussion, la rhétorique qui me faisaient défaut, qui me manquaient pour hisser mes premières convictions intimes et mes analyses maladroites à une appréciation bien définie et limpide de ce qui m'entoure.

Amitiés Corto !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Lun 7 Juil 2008 - 23:52

Tiens c'est marrant dans les commentaires de cet article de l'Organe sur l'école , un commentaire présente un peu Soral comme un instit de l'esprit critique. Rejoignant que dit Sf-machin.


Dernière édition par Jul le Marteau le Mar 8 Juil 2008 - 20:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mar 8 Juil 2008 - 15:04

Citation :
Rejoignant que dit Sf-machin.

Jul le machin,

C'est fort dédaigneux cette manière de me citer, ne trouves-tu pas ?

Sf-OGLIATELLO

Ca ne me semble pas si compliqué à écrire ?

Ou alors c'est affectif mais je ne décèle pas l'ironie.

Bien à toi Jul Le Marteau Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mar 8 Juil 2008 - 15:22

Moi non plus je n'arrive pas à prononcer spontanément votre pseudo, donc à le retenir, j'espère juste que c'est pas votre nom de scène quand vous poussez la chansonnette. D'où vous est venu l'idée de cet étrange patronyme ?

PS : la rhétorique est l'art de bien présenter ses discours, de les rendre clairs dans l'exposition et persuasifs dans le mouvement, gageons que vous saurez distinguer par la suite, puisque vous nous évoquez l'éveil de votre esprit critique, souci de sincérité et souci de vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mar 8 Juil 2008 - 16:11

Citation :
Moi non plus je n'arrive pas à prononcer spontanément votre pseudo, donc à le retenir, j'espère juste que c'est pas votre nom de scène quand vous poussez la chansonnette. D'où vous est venu l'idée de cet étrange patronyme ?

PS : la rhétorique est l'art de bien présenter ses discours, de les rendre clairs dans l'exposition et persuasifs dans le mouvement, gageons que vous saurez distinguer par la suite, puisque vous nous évoquez l'éveil de votre esprit critique, souci de sincérité et souci de vérité.

Si si, c'est bien mon nom de scène. C'est la consonance italienne qui est pénible ?

J'ai créé ce pseudo à partir du mot Sfogliatelle; c'est une pâtisserie napolitaine ( Coque feuilletée fourrée à la ricotta ) dont je me goinfre volontiers lorsque je vais à Naples.
Je l'ai mis au masculin. "Sfogliatello" et cela me semble percutant.

C'est absolument la définition du terme rhétorique que j'ai en tête.
Les discours d'Alain sont bien présentés, clairs et persuasifs et lorsque je le lis ou l'écoute et que j'argumente à mon tour, je m'aventure, je tente de maitriser cet art en suivant cet exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mar 8 Juil 2008 - 19:58

Roh là là mes excuses, Madame la Marquise, d'avoir ainsi froissé votre délicate sensibilité.

Citation :
C'est la consonance italienne qui est pénible ?
Oui! Y'en a marre de tous ces métèques qui envahissent notre vie, notre espace vital sous prétexe de métissage et sous couvert de fausse tolérance!
Ici c'est la France!
Vacherin, Baba au Rhum, Forêt Noire, ïle Flottante, Sorbet... C'est la consonnance française qui est pénible?


Sf-machin a écrit:
C'est fort dédaigneux cette manière de me citer, ne trouves-tu pas ?
Non. Et je demande ton banissement, au nom de ton soralisme rampant.


Ps: attention: Jeu: sauras-tu retrouver l'ironie qui se cache dans ce message?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mar 8 Juil 2008 - 21:03

Je m'excuse à mon tour d'avoir violé votre espace vital et ainsi titillé outrageusement votre sensibilité patriotique !

Mon pseudonyme fait de moi un métèque haineux de la France ?!

C'est fort hâtif comme conclusion Jul le marteau !

Cette appréciation précipitée ne trahirait-elle pas une certaine hantise excessive ?

J'aime la France Jul le marteau !
oui

J'aime ce pays !

J'aime mon pays !

Quelle agressivité !!!

Et je demande votre bannissement modérateur, au nom de votre capacité à juger avec précipitation rampante !


Ps: attention: Jeu: sauras-tu retrouver l'ironie qui se cache dans ce message?

Oui ! Selon l'adage "qui aime bien, châtie bien" je décèle en cette agressivité illégitime une admiration non assumée de votre part !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mar 8 Juil 2008 - 23:06

Grâce pour Sfogliatello ! Pity Pity
Ne le banissez pas ! Pity Pity Pity

Et je vous ferai une tarte tatin bien française Pity Pity Pity


Une tarte pas du tout apatride, avec du beurre local de nos vaches bretonnes et de la farine sans OGM Pity Pity Pity

Oh là! 3 messages à la suite?! Et le bouton "éditer", y sent du groin?
J'ai édité tes 3 messages en 1.
JUL.
Revenir en haut Aller en bas
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mer 9 Juil 2008 - 0:20

Et des pommes véreuses non traitées du verger de mon oncle !

Et si tu es gourmande, je veux bien partager des sfogliatelle en cachette avec toi, rien que nous deux.

J'espère cependant que tu n'en perdras pas ton amour pour la France.

8 C'est Corto et Sfogliatello
11 Qui trahirent avec gourmandise leur patrie
8 Parc' qu'a l'abri d' Jul le marteau
11 Dégustèrent des sfogliatelle de Napoli

11 Mais dans un esprit de réconciliation
8 Et aussi d'appétit fort glouton
11 C'est une tarte tatin que nous dégustions
8 Avec Jul le marteau et tonton

Bien à toi Corto, mes amitiés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mer 9 Juil 2008 - 1:59

Oh Jul, flatteuse trinité.... Biz
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   Mer 9 Juil 2008 - 9:05

N'empêche que quand j'étais saltimbanque, j'ai joué dans une pièce en Italie et en italien (ne connaissant pas cette langue, j'avais appris le texte italien que j'avais joué auparavant en français par cœur). Aucun problème particulier de prononciation et d'accent sauf pour le son "gli". En fait, même quand on essayait de me le faire bien prononcer, je n'arrivais même pas à comprendre en quoi je le prononçais mal.

Faut prononcer "lyi" ou un truc comme ça...

Bref, prononcer "machin" me semble un bon compromis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pauvre Renaud...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pauvre Renaud...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» "joujou du pauvre": apologue? et Q. voca...
» PAUVRE PETIT !
» Sainte Cécile Vierge et Martyre, commentaire du jour "Cette pauvre veuve a mis plus que tout le monde"
» Bien pauvre, naïf et maladroit...
» Pauvre Coco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: ESTHETICA :: Tire-lyre-
Sauter vers: