LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Smersh
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Localisation : Quelque part entre Pyongyang et Natanz
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?   Dim 4 Fév 2007 - 3:10

Amateur de théories conspira-sionistes et de savants calculs statistiques, ce nouveau débat est à nous !!! cheers

Soral devenu le conseiller du Prince de Le Pen depuis quelques mois et Dieudonné appelant à voter Bové même si ce dernier veut s'en éloigner -officiellement...- depuis son passage hypermédiatisé aux BBR 2006, n'assiste-t'on pas au déroulement d'une énorme conspiration dieudo-soralienne...

Dieudo fait le rabatteur pour José afin d'affaiblir Ségo, ce qui indirectement joue pour Le Pen qui pourrait être ainsi au 2n tour comme le 21 avril 2002.
Ainsi Dieudo ramènerait derrière lui les gens des banlieues qui se sentent représentés par ses idées et ont une aversion psychologique pour tout ce qui a une image de "facho" (Lepen, Sarko). Ils iront sans douter voter Bové le 22 avril. Quant à ceux qui sont décomplexés et sans illusion sur Ségo-Sarko et l'UMPS, ils voteront Le Pen en grand nombre...pour faire péter le système, ou pire...par adhésion à son programme et/ou sa personne.

Ca vous semble hallucinant et irationnel ? Une vraie théorie du complot à la SF Dantec ? Je penche plutôt pour la théorie du Chaos organisé, soit la stratégie de la Tension : Soral et Dieudo qui avec talent manient l'art subtil de l'Agit-Prop...

Je m'explique :

Episode 0 (ou Episode pilote) : L'"Affaire complément d'enquête", AS et Dieudonné taxés d'antisémitisme par les médias. AS et Dieudo écoeurés par le "Système" en viennent à réfléchir au "Projet Chaos 2007".
Episode 1 : Alain Soral intègre le FN en 2006 pour se rapprocher de Le Pen et mener sa campagne en sous-main (et non pas en "sous-marine" Very Happy).
E2 : Dieudo fonde avec Ahmed Moualek le site LBS pour inciter les jeunes sans-grades et déclassés des banlieues à voter en 2007. Voyage au Liban de AS, Dieudo et Ahmed.
E3 : Dieudo et LBS viennent aux BBR en novembre 2006.
E4 : Coming out d'ASoral en décembre 2006.
E5 : Dieudo de nouveau hyper médiatisé et Soral confirme son eviction du monde médiatique en raison de sa "lepénisation".
E6 : Dieudo invite les cadres du FN au Zenith en décembre 2006.
E7 : Soral avec le discours de Valmy et l'affiche choc avec la JF typée (au slip rose et piercing pour les puristes 8) ) : nouvelle médiatisation du phénomène de "recentrage du FN".
E8 : Dieudo dédiabolise le FN et Le Pen sur LBS et les médias. AS de nouveau populaire grâce à Dailymotion.
E9 : Les sondages et analyses confirment ségo-sarko, tout en "n'excluant pas un 21 avril à l'envers" ou à l'endroit.
E10: Les médias s'intéressent aux "nouveaux électeurs" de Le Pen, en particulier les banlieues et Français d'origine immigrée.
E11 : Bové se présente aux élections. Dieudo se déclare intéressé par la candidature Bové.
E12 : Ségo commence à perdre des points au profit de Bayrou. Lassitude de l'électorat de gauche PS. La gauche radicale se remet à espérer.
E13 : Une partie de l'électorat de banlieue et des laissés pour compte envisage de voter Le Pen par esprit décomplexé de toute diabolisation (mieux vaut Le Pen que le Karcher de Sarko et la Bravitude de Ségo). Nous sommes début février 2007.
E14 : L'autre partie de cet électorat se refusant à voter Le Pen envisage Bayrou, l'Extrême gauche, voire.....Bové candidat médiatique fraichement déclaré.
E15 : Février 2007 : les candidats bénéficiant d"un temps de parole égale, cette campagne évolue sensiblement : Ségo chute de plus en plus auprès de l'électorat de gauche ; Bayrou monte ; Le Pen se maintient à 11-13 % des intentions ; LCR et LO sont à 8-10 % ; Sarko reste en tête.
E16 : Mars 2007 : Grâce au temps de parole égal, José Bové parvient à décrédibiliser peu à peu Ségo et Bayrou auprès des électeurs de centre-gauche, grâce à son franc parler et l'efficacité de ses critiques du libéralisme. Il empiète sur Laguiller et Besancenot et écrase D. Voynet et Schivardi.
E17 : Fin mars : Le Pen, Marine Le Pen, Alliot, JC Martinez, et même Gollnisch parviennent à faire passer De villiers pour un islamophobe primaire et un rabateur de sarko auprès des téléspectateurs. Ce qui conforte Sarko dans les sondages et accroît l'électorat potentiel de Le Pen auprès des indécis et des jeunes de banlieue.
E18 : Avril : SArko en tête, ségo 2e et bayrou 3e. Le Pen n'est que 4e homme juste derrière Bayrou. Bové rassemble la gauche radicale et écologique. Il est crédité de 8-10 % d'intentions de vote.
E19 : 22 avril 20h. Sarko : 25 % Le Pen : 24,7 % Bayrou : 15,5% Ségo : 10%....et Bové 8,5 % ! En raison des affaires RG et ISF de Ségo-sarko qui saoulent l'opinion public, on note un taux d'abstention très important. Bové apparait comme le grand gagnant de la Gauche avec 8,5 %. La LCR, Bové et les Verts décident de créer un collectif de Gauche radicale antilibérale. Le PC et LO restent en dehors de cette nouvelle formation.
E20 : Peu de grandes manifestations "républicaines" et "antifascistes" sont à noter en France. Chirac et Ségo appellent en vain à un "sursaut républicain" qui tarde à se manifester... Alain Soral et Dieudo calment les esprits à la TV en dédiabolisant le Pen face à Mr. Karcher.
E21 : Débat Sarko-Le Pen : Sarko a du mal à diabolisé son adversaire. Le Pen apparait souriant et combattif auprès de nombreux foyers selon un sondage publié par La tribune de Genève.
E22 : 2ème tour 20h : Sarko 61 %, Le Pen 39 %. Faible taux d'abstention. La semaine suivante confirme une percée inattendue de Le Pen auprès de la banlieue, des ouvriers et des ruraux, lesquels ont massivement voté pour Le Pen...
E23 : Sarko président.
E24 : Après 5 ans d'un mandat présidentiel très mitigé caractérisé par une poussée des inégalités sociales, par deux émeutes de banlieue violentes en raison du chomage des jeunes diplomés issus de l'immigration, par la participation de la France à l'attaque de l'Iran par les USA de H. Clinton, de la Syrie et de la Corée du Nord, ainsi que par une longue vague d'attentas en France en 2009 et 2010... De Villepin retrouve une popularité inespérée auprès de l'UMP. Mais la vraie surprise vient du FN devenu premier parti de France en raison des élections anticipées (conseillées par MAM) le 21 septembre 2010. Avec l'introduction du scrutin proportionnel pour 50 % des sièges de l'Assemblée, le FN parvient à former un groupe fort de 128 députés. L'UMP ne pouvant former de majorité,
le Pdt Sarkozy se lance dans une "Grande coallition UMPS" sur le modèle de la "Coallition libérale-fasciste"allemande NPD-PDS (Néo-nazis / Ex-PC est-allemand).

E25 : Dieudonné est nommé ambassadeur spécial de la France auprès de l' Union africaine par la nouvelle présidente Marine Le Pen en 2013. Alain Soral, quant à lui refuse le poste de Secrétaire général des Nations Unies au profit de sa soeur Agnès. Laquelle devient ainsi la première femme accédant à ce poste. AS préfère se retirer dans sa villa face à la mer de Sibérie orientale devenue la destination phare des intellectuels depuis le réchauffement climatique radical de 2011. On le dit bien placé pour obtenir le Prix nobel de Littérature en 2014.
N. Sarkozy est interné à l'Hopital St Anne à Paris en raison d'un état de démence avancé. Ségolène Royal et son mari F. Hollande continuent la culture des pois cassés dans les Cevennes. Patrick Devedjan, Alain Madelin et P. De villiers décident à la suite de l' "Appel de Nuremberg" du 4 juin 2014 de fonder un authentique parti nazi fondé sur la pureté aryenne et le terrorisme intellectuel. John Galliano est contacté par A. Madelin pour dessiner les chemises brunes du parti. Alain Finkelkraut et André Glucksmann pour leur part fonde le Renouveau maoïste.
Quant à Maurice Dantec, on peut le croiser de temps en temps sur la ligne 2 du métro entre les stations Pl Clichy et Stalingrad déambulant l'oeil livide et une bouteille de rosé à la main. Il est connu par les habitués de la ligne car il se prétend être prix nobel de la Paix et la resurrection du Christ.

Mesdames et Messieurs les spécialistes de Sciences-Po Paris, oubliez le "Dieudo-lepénisme", et méfiez du "Dieudo-soralisme" Super Fete Fete Laughing afro scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?   Dim 4 Fév 2007 - 13:14

Laughing Laughing Laughing


Très bonne politique-fiction, ça serait bien que ça se passe en vrai !

J'ai particulièrement aimé la fin et le passage sur MGD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 42
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?   Dim 4 Fév 2007 - 14:45

Les deux derniers paragraphes sont plutôt drôles Laughing
Gageons que le système fera tout pour éviter de tels scénarios.. ou pire !! qu'il les accepte sans broncher...si c'est le cas, les compromis passés se feront , comme toujours, sur le dos du bon peuple.. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?   Dim 4 Fév 2007 - 15:17

La système est vérouillé comme en URSS!

Même Staline s'amusait, de temps en temps, à demander à pouvoir prendre sa retraite (en parodiant Ivan IV le terrible) pour le simple plaisir d'entendre ses 5000 courtisans le supplier de rester!!!


ça sera SARKO/Sego....si cette dernière apprend à fermer son bec!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?   Dim 4 Fév 2007 - 20:28

el spirito a écrit:
La système est vérouillé comme en URSS!

ça sera SARKO/Sego....si cette dernière apprend à fermer son bec!


Hier sur I-télé, Laurent Joffrin de Libération expliquait que Bové ne piquera pas de voix à Royal car les éléctions cette année seront un 22 avril et que ce jour-là les électeurs de gauche se souviendront du fameux 21avril 2002, par conséquent ils voteront "comme des robots" (ce sont ses mots) pour la candidate du PS.
Impossible donc selon lui de voir Le Pen au second tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?   Lun 5 Fév 2007 - 0:42

Oui, bien sûr, et c’est avec des traîtres comme Joffré-le-très-fade-successeur-de-July, encore plus à la botte rothschildienne, qu’on manipule l’opinion.

Tout ceci hume bien la ligne éditoriale de Libération : faire perdre l’Hongrois par tous les moyens possibles et inimaginables.

Quand ces pleutres la ramènent, mieux vaut refermer la cuvette et tirer la chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 54
Localisation : IDF
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?   Lun 5 Fév 2007 - 9:36

franck a écrit:
Hier sur I-télé, Laurent Joffrin de Libération expliquait que Bové ne piquera pas de voix à Royal car les éléctions cette année seront un 22 avril et que ce jour-là les électeurs de gauche se souviendront du fameux 21avril 2002, par conséquent ils voteront "comme des robots" (ce sont ses mots) pour la candidate du PS.
Impossible donc selon lui de voir Le Pen au second tour.
Il n'a pas tort, je pense, maintenant compte tenu de la nullité abyssale de leur candidate, les socialistes surveillent les sondages et sont prêts à migrer sur Bayrou comme un seul homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandroi.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?   Lun 5 Fév 2007 - 16:03

Citation :
E19 : 22 avril 20h. Sarko : 25 % Le Pen : 24,7 % Bayrou : 15,5% Ségo : 10%....et Bové 8,5 % ! En raison des affaires RG et ISF de Ségo-sarko qui saoulent l'opinion public, on note un taux d'abstention très important. Bové apparait comme le grand gagnant de la Gauche avec 8,5 %. La LCR, Bové et les Verts décident de créer un collectif de Gauche radicale antilibérale. Le PC et LO restent en dehors de cette nouvelle formation.


Tres beau texte... mais je suis pas tout à fait d'accord sur les resultats de l'election ^^

Pour moi, en effet sarko oscillera entre 22-25, lepen aussi entre 21-24 , pour moi la troisime restera sego avec un 18-21 suivi seulement d'un bayrou qui ne depasserera pas les 10%. Il y a un petit effet Bayrou en ce moment, qui fonctionne tant que cet abruti ne passe pas trop devant une camera, cet effet s'estompera dés que la campagne reel le mettra en avant... L'homme n'a pas la carrure pour depasser les 10% ou a peine, regardez ses resultats precedent, et même humainement et surtout intellectuellement parlant, ca passe pas... Pour bové il est encore tot pour se prononcer, mais celui-ci prendra pas mal de voix chez les francais de souche et prioritairement à sego et dans une moindre mesure à Lepen... Mais à mon sens Bove ne depassera pas les 5-6% et contriebuera à une score general de l'extreme gauche en hausse importante pour ces elections...

De plus une chose est sur, Lepen ne depassera jamais helas les 35% au deuxieme tour, meme face à sego si celle-ci arrive malgrés tout à arriver au deuxieme tour (sais-t-on jamais, un tour de derniere minute...)

Donc Lepen au deux tour face à sarko devrait faire 6-7% de plus qu'au premier tour... face à Sego, c'est bien la que Lepen pourrait faire son meilleur score et gagner 10 à 13 % de plus qu'au premier tour donc une histoire de 35% mais pas bcp plus....
Revenir en haut Aller en bas
Osiris
Invité



MessageSujet: Re: Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?   Mar 6 Fév 2007 - 12:39

Bon je me lance...
Smersh ton vocabulaire et ton portrait n'est pas courant chez les amateurs de Soral. De plus tes postes sont détaillés et précis sur des sujets orientés (Galaxie Dieudonné, Doriot, politic-fiction). Hors cela me laisse perplexe sur ton identité... Je n'ai pas le temps de faire une analyse profonde de ta personnalité mais allons dans le vif:

Citation :
Pourquoi toujours la reductio at hitlerum ou at fogielum ? Et pourquoi pas la reductio at pedalum ? Ca au moins c'est de la gouaille soralienne.
C'est l'homosexuelle qui parle ?

Citation :
Je me propose modestement d'animer cette nouvelle section en lançant de nouveaux sujets régulièrement sous la bienveillance de nos chers modérateurs
Etant chercheur en Géopolitique et en Histoire je pourrais vous faire profiter de mes recherches dans ces domaines importants des Etudes soraliennes

Tu veux un mi-temps à l'EHESS ?

Citation :
PS : A LIRE : Marianne de cette semaine avec un dossier bien foutu sur "Les NOUVEAUX électeurs de Le Pen" (Banlieues, jeunes diplômés chômeurs et monde rural) et en prime un passage consacré à notre cher Alain Soral. Par contre l'auteur le décrit comme un écrivain sulfureux et provoc dont les "oeuvres" n'ont porté que sur la "drague" et qui se définit comme un "intellectuel"...
Y'a pas mal de monde dans les médias de masse qui ignore son travail sociologique brillant et le voit encore trop souvent comme un "pseudo-intello" ayant fait les beaux jours de C mon choix et Ardisson...

Tu poursuis ton investigation non-achevée ? Tu penses que soso est le pilier intellectuel du renouveau probable du FN ?

Citation :
J'ai longtemps fait de l'Agit-Prop sur le forum des Jeunes Pop de l'UMP et je les ai souvent aidé à réfléchir un peu sur le monde qui nous entoure

Enfiler les casquettes commme au DPS il y a quelques années en arrière, devant la Comission de lutte contre l'extrême-droite avec ton ennemi Meyssan ?




Mise en gras:

calcul dieudo-soralien?

Smersh a écrit:
Amateur de théories conspira-sionistes et de savants calculs statistiques, ce nouveau débat est à nous !!! cheers

Soral devenu le conseiller du Prince de Le Pen depuis quelques mois et Dieudonné appelant à voter Bové même si ce dernier veut s'en éloigner -officiellement...- depuis son passage hypermédiatisé aux BBR 2006, n'assiste-t'on pas au déroulement d'une énorme conspiration dieudo-soralienne...

Dieudo fait le rabatteur pour José afin d'affaiblir Ségo, ce qui indirectement joue pour Le Pen qui pourrait être ainsi au 2n tour comme le 21 avril 2002.
Ainsi Dieudo ramènerait derrière lui les gens des banlieues qui se sentent représentés par ses idées et ont une aversion psychologique pour tout ce qui a une image de "facho" (Lepen, Sarko). Ils iront sans douter voter Bové le 22 avril. Quant à ceux qui sont décomplexés et sans illusion sur Ségo-Sarko et l'UMPS, ils voteront Le Pen en grand nombre...pour faire péter le système, ou pire...par adhésion à son programme et/ou sa personne.

Ca vous semble hallucinant et irationnel ? Une vraie théorie du complot à la SF Dantec ? Je penche plutôt pour la théorie du Chaos organisé, soit la stratégie de la Tension : Soral et Dieudo qui avec talent manient l'art subtil de l'Agit-Prop...

Je m'explique :

Episode 0 (ou Episode pilote) : L'"Affaire complément d'enquête", AS et Dieudonné taxés d'antisémitisme par les médias. AS et Dieudo écoeurés par le "Système" en viennent à réfléchir au "Projet Chaos 2007".
Episode 1 : Alain Soral intègre le FN en 2006 pour se rapprocher de Le Pen et mener sa campagne en sous-main (et non pas en "sous-marine" Very Happy).
E2 : Dieudo fonde avec Ahmed Moualek le site LBS pour inciter les jeunes sans-grades et déclassés des banlieues à voter en 2007. Voyage au Liban de AS, Dieudo et Ahmed.
E3 : Dieudo et LBS viennent aux BBR en novembre 2006.
E4 : Coming out d'ASoral en décembre 2006.
E5 : Dieudo de nouveau hyper médiatisé et Soral confirme son eviction du monde médiatique en raison de sa "lepénisation".
E6 : Dieudo invite les cadres du FN au Zenith en décembre 2006.
E7 : Soral avec le discours de Valmy et l'affiche choc avec la JF typée (au slip rose et piercing pour les puristes 8) ) : nouvelle médiatisation du phénomène de "recentrage du FN".
E8 : Dieudo dédiabolise le FN et Le Pen sur LBS et les médias. AS de nouveau populaire grâce à Dailymotion.
E9 : Les sondages et analyses confirment ségo-sarko, tout en "n'excluant pas un 21 avril à l'envers" ou à l'endroit.
E10: Les médias s'intéressent aux "nouveaux électeurs" de Le Pen, en particulier les banlieues et Français d'origine immigrée.
E11 : Bové se présente aux élections. Dieudo se déclare intéressé par la candidature Bové.
E12 : Ségo commence à perdre des points au profit de Bayrou. Lassitude de l'électorat de gauche PS. La gauche radicale se remet à espérer.
E13 : Une partie de l'électorat de banlieue et des laissés pour compte envisage de voter Le Pen par esprit décomplexé de toute diabolisation (mieux vaut Le Pen que le Karcher de Sarko et la Bravitude de Ségo). Nous sommes début février 2007.
E14 : L'autre partie de cet électorat se refusant à voter Le Pen envisage Bayrou, l'Extrême gauche, voire.....Bové candidat médiatique fraichement déclaré.
E15 : Février 2007 : les candidats bénéficiant d"un temps de parole égale, cette campagne évolue sensiblement : Ségo chute de plus en plus auprès de l'électorat de gauche ; Bayrou monte ; Le Pen se maintient à 11-13 % des intentions ; LCR et LO sont à 8-10 % ; Sarko reste en tête.
E16 : Mars 2007 : Grâce au temps de parole égal, José Bové parvient à décrédibiliser peu à peu Ségo et Bayrou auprès des électeurs de centre-gauche, grâce à son franc parler et l'efficacité de ses critiques du libéralisme. Il empiète sur Laguiller et Besancenot et écrase D. Voynet et Schivardi.
E17 : Fin mars : Le Pen, Marine Le Pen, Alliot, JC Martinez, et même Gollnisch parviennent à faire passer De villiers pour un islamophobe primaire et un rabateur de sarko auprès des téléspectateurs. Ce qui conforte Sarko dans les sondages et accroît l'électorat potentiel de Le Pen auprès des indécis et des jeunes de banlieue.
E18 : Avril : SArko en tête, ségo 2e et bayrou 3e. Le Pen n'est que 4e homme juste derrière Bayrou. Bové rassemble la gauche radicale et écologique. Il est crédité de 8-10 % d'intentions de vote.
E19 : 22 avril 20h. Sarko : 25 % Le Pen : 24,7 % Bayrou : 15,5% Ségo : 10%....et Bové 8,5 % ! En raison des affaires RG et ISF de Ségo-sarko qui saoulent l'opinion public, on note un taux d'abstention très important. Bové apparait comme le grand gagnant de la Gauche avec 8,5 %. La LCR, Bové et les Verts décident de créer un collectif de Gauche radicale antilibérale. Le PC et LO restent en dehors de cette nouvelle formation.
E20 : Peu de grandes manifestations "républicaines" et "antifascistes" sont à noter en France. Chirac et Ségo appellent en vain à un "sursaut républicain" qui tarde à se manifester... Alain Soral et Dieudo calment les esprits à la TV en dédiabolisant le Pen face à Mr. Karcher.
E21 : Débat Sarko-Le Pen : Sarko a du mal à diabolisé son adversaire. Le Pen apparait souriant et combattif auprès de nombreux foyers selon un sondage publié par La tribune de Genève.
E22 : 2ème tour 20h : Sarko 61 %, Le Pen 39 %. Faible taux d'abstention. La semaine suivante confirme une percée inattendue de Le Pen auprès de la banlieue, des ouvriers et des ruraux, lesquels ont massivement voté pour Le Pen...
E23 : Sarko président.
E24 : Après 5 ans d'un mandat présidentiel très mitigé caractérisé par une poussée des inégalités sociales, par deux émeutes de banlieue violentes en raison du chomage des jeunes diplomés issus de l'immigration, par la participation de la France à l'attaque de l'Iran par les USA de H. Clinton, de la Syrie et de la Corée du Nord, ainsi que par une longue vague d'attentas en France en 2009 et 2010... De Villepin retrouve une popularité inespérée auprès de l'UMP. Mais la vraie surprise vient du FN devenu premier parti de France en raison des élections anticipées (conseillées par MAM) le 21 septembre 2010. Avec l'introduction du scrutin proportionnel pour 50 % des sièges de l'Assemblée, le FN parvient à former un groupe fort de 128 députés. L'UMP ne pouvant former de majorité,
le Pdt Sarkozy se lance dans une "Grande coallition UMPS" sur le modèle de la "Coallition libérale-fasciste"allemande NPD-PDS (Néo-nazis / Ex-PC est-allemand).

E25 : Dieudonné est nommé ambassadeur spécial de la France auprès de l' Union africaine par la nouvelle présidente Marine Le Pen en 2013. Alain Soral, quant à lui refuse le poste de Secrétaire général des Nations Unies au profit de sa soeur Agnès. Laquelle devient ainsi la première femme accédant à ce poste. AS préfère se retirer dans sa villa face à la mer de Sibérie orientale devenue la destination phare des intellectuels depuis le réchauffement climatique radical de 2011. On le dit bien placé pour obtenir le Prix nobel de Littérature en 2014.
N. Sarkozy est interné à l'Hopital St Anne à Paris en raison d'un état de démence avancé. Ségolène Royal et son mari F. Hollande continuent la culture des pois cassés dans les Cevennes. Patrick Devedjan, Alain Madelin et P. De villiers décident à la suite de l' "Appel de Nuremberg" du 4 juin 2014 de fonder un authentique parti nazi fondé sur la pureté aryenne et le terrorisme intellectuel. John Galliano est contacté par A. Madelin pour dessiner les chemises brunes du parti. Alain Finkelkraut et André Glucksmann pour leur part fonde le Renouveau maoïste.
Quant à Maurice Dantec, on peut le croiser de temps en temps sur la ligne 2 du métro entre les stations Pl Clichy et Stalingrad déambulant l'oeil livide et une bouteille de rosé à la main. Il est connu par les habitués de la ligne car il se prétend être prix nobel de la Paix et la resurrection du Christ.

Mesdames et Messieurs les spécialistes de Sciences-Po Paris, oubliez le "Dieudo-lepénisme", et méfiez du "Dieudo-soralisme" Super Fete Fete Laughing afro scratch

Citation :
détestant les "spécialistes de l' Extrême-Droite" issus de Sciences-Po Paris et consorts comme Fiammeta Venner et leurs concepts creux tels que le "Dieudo-lepénisme".

Ironie et autodérision mal masquée. Que fait un chercheur en géopolitique déclaré sur un forum de lecteurs de Soral ?
Tu t'amuses bien Fiammetta Venner dans ta petite investigation ? cheers

http://extremefrance.canalblog.com/

Je salue ta compagne Basketball
Personne n'avait tilté ici ? Le forum de soso est sous-surveillance :P

Merci à l'informateur en attendant vérification...
Revenir en haut Aller en bas
Smersh
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 138
Localisation : Quelque part entre Pyongyang et Natanz
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Osiris et les théories du Complot   Mer 7 Fév 2007 - 21:42

Moi Fiammetta Venner?????? Corde
On me l'avait jamais faite celle-là !!!! Super Quelle imagination...
Pour préciser les choses, je suis bien de sexe masculin, hétérosexuel, marié, 30ans, thésard en sciences-politiques, gaulliste alternationaliste (à la Chavez) et surement pas un ami de cette conne (ou pire, son incarnation) aux pauvres analyses gauchisto-naïves que tu prétends reconnaître à travers mes posts et ma présentation sur ce forum.
Enfin, ouvrir des sujets sur la "galaxie dieudo", Doriot et le reste ne signifie pas forcément "étudier" ces phénomènes dans le sens EHESS ou Sciences-Po Paris, officines de la bétise ambiante pour reprendre notre cher Soso... Si je traite de Doriot, c'est que le sujet mérite réflexion sans a priori. Si je parle de Dieudo, c'est en partie parce que je l'ai rencontré à Europalestine en tant que sympathisant de cette liste (dont je me suis éloigné depuis...). Avant cette rencontre je l'appréciais déjà beaucoup et aujourd'hui je trouve très courageuses ses prises de position.
Bref, je te propose de continuer nos échanges via le forum afin de faire connaissance.

Amitiés cordiales,
Smersh Fete

PS : je ne pourrai pas faire la bise de ta part à la compagne de F. Venner que j'ai la chance de ne pas connaître... :fuck:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soral au FN et Dieudo chez Bové : un calcul dieudo-soralien?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vidéo-Vérité : "Dieudonné et Alain Soral sont des agents de la Révolution iranienne et du Hezbollah"
» Crise chez mes beaux parents :-(
» Ma visite chez l'endocrinologue Echographie, Scintigraphie,
» 1er rendez vous chez l'orthophoniste
» Constipation chez bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Dieu-donné mais pas rendu-
Sauter vers: