LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conférence d'Alain Soral à Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Jeu 15 Fév 2007 - 20:17

Proposition d'un nouvel avatar pour Nayssa :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Jeu 15 Fév 2007 - 20:57

Nayssa a écrit:
Viscard a écrit:
Tu ne sers à rien....
Tu n'apportes rien au débat...
Tu dors comme une taupe derrière les posts, et tu ne développes rien, mais rien de rien, c'est quand même hallucinant...

Tu parles à qui là, à Gerard Miller c'est ça?

Viscard a écrit:
suis ton soso....C'est lui qui te garantie semble-t-il si tu lis bien ou tu entends bien, si je comprends bien ? Hein, hein, c'est ca dis-moi....

Trahison d'un clerc Viscard, j'en ris encore.


Viscard a écrit:
Et de quelle remarque parles-tu et qui me serait adressé?
La remarque que t'as pompé à Soral, tu sais sur les mecs qui se tape des poses de penseur sur les forums juste avant d'aller se coucher.

Ceci étant dit, tu me reprocheras sûrement une fois de plus de ne pas être constructif, et bien j'assume. J'ai renoncé à être constructif sur ce forum depuis mon bide avec mon petit paragraphe de Lucien Goldmann, que je m'étais fais chier à taper, qui a été totalement ignoré. Excepté par un ricaneur justement, quoique ce n'était pas Miller cete fois ci mais Tatave, tu sais le mec avec les trois petits points de suspension à chaque fin de phrase,du genre remarquez bien comme c'est profond ce que je viens d'écrire, et qui n'a toujours pas compris qu'il n'était pas sur un forum de Céline ou Nabe

Pour finir, je dirai juste que je trouve que c'est quand même un peu du foutage de gueule de venir me reprocher de ne pas argumenter, de n'être rien rien d'autre qu'un fouteur de merde, juste après avoir défendu Miller.

Le jour ou t'auras décider d'être un peu plus cohérent avec toi même tu me feras signe.

Je le défends car on lui fait comprendre qu'il n'a pas sa place, comme certains élus du peuple médiatique (BHL le premier) considéraient les 18% de français ayant voté Le Pen en 2002 comme des sous-citoyens qui ne devaient plus avoir leur place dans un isoloir. Voilà juste une cohérence.

Pour Goldmann, je n'ai pas vu ton texte. Je lis 'Recherches dialectiques" lentement de mon côté. Très intéressant mais assez dur d'accès. Si t'as des critiques à écrire sur ses textes je serais client de les lire. Mais sache que moi j'ai écrit sur des textes du Che, de Clouscard, de Michéa sur ce site et on m'a jamais rien répondu non plus.

Si tu lis toutes mes interventions, elles sont loin d'être cyniques. Je cherche à débattre et mes critiques ne sont pas frivoles.

La trahison du clerc : c'est ce que j'ai ressenti au moment des faits et j'assume. J'écoute Soral mais il ne m'a pas assez convaincu pour aller m'encarter au FN et encore moins pour voter Le Pen en 2007. Mais est-ce, à ce point une tare ?

Je sais que tu es allé à la conférence de Soral vendredi, tu l'as écrit sur le site. Je voudrais juste avoir ton avis sur la conférence. J'ai fait mon compte rendu sur ce topic, et tu prétends que je lis et entends mal Soral. Alors sans provocation de ma part, dis moi ce que j'ai mal compris dans ce que j'ai écrit et entendu. Et quel est ton compte rendu sur la conférence ?


Dernière édition par le Jeu 15 Fév 2007 - 22:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Jeu 15 Fév 2007 - 21:36

bob a écrit:
Viscard ne supporte toujours pas que Soral ait rejoint le FN.
Que son ralliement soit sincère.
Et que des gens supportent les deux.

Je pense que tu as une vision un peu trop sombre et caricaturale du FN, comme tu en as une trop pure et caricaturale pour le marxisme soralien.
Au final, les compromissions propres à l'action t'échappent.

N'oublient pas qu'une bonne proportion d'ouvriers sont au FN après des années de progressisme communiste, et que la pose syndicale, oui, la pose : en réalité nombrilisme et protectionisme d'avantages acquis petits-bourgeois. (les syndicalistes que j'ai cotoyé sont des gens incroyablement réactionnaires et au mode de vie bourgeois, consumériste (pas du tout universalistes vis à vis des autres ouvriers), au discours anti-patronale frelaté, sinon tartufiesque, sinon corrompu) est la meilleure alliée du libéralisme. (le medef n'as t il pas lutté âprement contre la reconaissance de nouveaux syndicats aux discours beaucoups moins caricaturaux et beaucoups plus dangereux pour lui)

Baver contre le patronat en rêvant d'un monde sans classes en s'appuyant sur des structures fermée et immobilistes, c'est le meilleur moyen de ne rien changer. Au moins le FN, certes en mutation, prouve qu'il sait s'ouvrir intelligemment

Soral au FN et pour le FN c'est l'action marxiste contre la pose (et la prose) marxiste.

Tu as parfaitement compris mes positions par rapport à Soral.

Je ne caricature pas le FN, je dis seulement que je vois mal les frontistes tenir des propos qui font le grand écart entre Marx et Maurras, Bloy et Sorel. C'est tout. Qu'on le veuille ou non, on revient avec Le Pen, dans l'étroite symbiose entre le catholicisme et la contre-révolution de droite ( qui n'a a jamais accepté la révolution décadente de 1789). Malgré le discours de Valmy, plus soralien que frontiste, le catholicisme de Le Pen reste intransigant dans son programme qui le relie au nationalisme intégral, meilleur outil (peut-être ?) pour contrer le libéralisme bonapartiste présidé par le Medef.

Mais c'est pas nouveau. On rejoint les grandes vérités politiques, et la foi patriote de Jacques Maritain ou Henri Ghéon. L'école maurassienne, doublé du marxisme soralien, relaie les nostalgies monarchiques, les valeurs anti-démocratiques ( puisque libérales ), et nationalistes avec lesquelles le Pape Pie XI en 1926 avait definitivement rompu. L'Action Française s'en remettra pas. L'action fasciste italienne des années 20 me fait effectivement penser aux milices communautaires (Betar, Ka, Act up...) qui obéissent à des intérêts libéraux et contre ceux des classes populaires. Effectivement, le fascisme a changé de camps jusque dans son rapport oppression dans le travail et l'aliénation permissive par la laicisation de la consommation. Certes.

Mais emmener Le Pen au pouvoir n'y changerait rien politiquement selon moi. Surtout qu'il reste, à chaque fois, totalement muet sur les valeurs républicaines, universelles, le droit du sol, l'agnosticisme, la laïcité. Valmy est une propagande (soralienne) dont il n'arrive même pas à s'imprégner, même pas sur les plateaux télé. Et même Soral à sa dernière conférence ne s'en est absolument pas réclamé.

Tu parles comme un livre sur le syndicalisme. Oui, ce sont des caricatures pour la plupart. Mais c'est ca qui est à changer aussi, à construire autrement. Je suis dans un syndicat. Je peux te dire que c'est loin d'être petit-bourgeois que de défendre des protocoles, des accords de branche, des conventions collectives, des contrats, la décence au travail, qui concernent l'affectation, des sanctions gratuites, des abus permanents contre les petits salariés par des cadres et des Directions zélés. But : alléger les charges et les coûts exclusivement, exploiter au max. Donne leur ton sentiment sur le syndicalisme, ils voteront Le Pen. Tu te prétends près des ouvriers, je suis un petit employé du tertiaire. Bientôt, tu vas me dire que le public coûte trop cher, non ? Je touche 1300e /mois. Cest tout. Et ce que gagne 70% du personnel de ma grande administration sociale.

Evidemment que les grèves sont noyautées par une poignée de trotsystes post-soixante huitard. Mais après eux. Tu proposes quoi ? Le Pen dans les revendications du travail ? Le Pen pour la protection sociale ? Le Pen contre l'offensive des patronats ? Le Pen pour l'extension des droits des travailleurs ? Le Pen pour un nouveau Parlement des travailleurs de la société civile (cf.Clouscard) ? Le Pen pour une redistribution plus juste des profits ? Le Pen pour la fonction et la défense du service public ?

A moins qu'il n'ait pas l'argent pour financer tous ces petites gens qui croient en lui. A moins qu'il prétende comme Bayrou qu'il ne promettra rien car il est honnête et anti-système : c'est beau la sincérité quand ca sert la nullité. A moins, qu'il ne soit comme tous les autres, Le Pen. Je lui reconnais un bon côté tribun et un humour redoutable. Basta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Jeu 15 Fév 2007 - 23:08

le syndicalisme, en l'état actuel, ne m'interesse pas
c'est un bastion qui a parfaitement les moyens de se protéger
ce (et ceux) pour qui je m'inquiète, c'est les 95% d'employés salariés non syndiqués, surtout ceux du privé
je ne relaye pas les idiots utiles du libéralisme en oposant public-privé, mais je pense que les dépenses publiques sont très mal gérés, et que même si on taxait plus les entreprises, c'est au final le gus de base qui paye
débat d'arrière-garde car ce qui plombe bel et bien le système, c'est un taux de Chômage de 10%, constitué et entretenu par une politique libérale mondialisé
en ce sens immigration de biens et de personnes nous immobilise
donc oui, je suis prêt à prendre le pari, qui comporte toujours une phase de risque, d'un nationalisme républicain,

surtout quand on voit la concurrence
Revenir en haut Aller en bas
Nayssa
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Jeu 15 Fév 2007 - 23:19

Moi on m'a appris à défendre les faibles. Mais l'ami Miller est un opprimé c'est bien connu. Au fait, puisque tu parles de 2002 et de BHL, à ton avis il se situais ou le Miller?

Sur le fait de suivre, ou pas, Soral vers le FN, tu fais ce que tu veux. Mais reste correct, et mesure tes paroles. "Traitre" c'est violent. T'attaque l'honneur, et quand on sait que pour la personne que tu vises, très souvent il ne lui reste plus grand chose d'autre. Ce genre de "petit" qualificatif, peut faire très mal.

Quant à la conférence, j'y suis allé, et depuis, plus que jamais j'encule le FN.

Contrairement à d'autres, ou à ce qu'on pourrait penser, je suis reparti avec plus d'à priori que j'en avais en arrivant.
J'ai détesté le FN plus que jamais, ce soir là.

J'y ai trouvé des gens fermé qui manquaient de chaleur humaine et tout compte fait, le mec le plus sympa que j'y ai croisé, c'est Soral. C'est un type plutôt rigolo et abordable. Un mec bien quoi.

Et pour finir, le passage que j'ai le plus kiffé, c'est ce grand moment de stupéfaction qu'a connu la meuf à sa droite, lorsque qu'il à dit, qu'il aurait préféré que ce soit un autre que Lepen qui incarne le vrai mouvement d'opposition, mais qu'il fallait faire avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 0:19

Je hais Alain Soral.

Parce que la vidéo que je viens de visionner vient de me convaincre de voter Le Pen. Putain... Incroyable. Jeune, toujours voté à gauche... je n'y crois même pas!

Merci Mr Soral. Grâce à vous je viens de comprendre le degré de perversité intellectuelle du système médiatique et politique, qui d'un côté fait du vote FN le seul vote de refus (2002) puis de révolte (2007), et d'un autre jette à vos basques les lycéens comme des pitbulls, le sourire vicieux en coin.

C'était trop inefficace, le fascisme. Il faut que les gens obéissent délibérément à leur oppression : quoi de mieux que la dictature de la bêtise, du temps de cerveau disponible? Le "triomphe de la volonté" exigeait encore trop de sentiment éthique de la personne, quand bien même perverti par le fétichisme du sang et de la race.

Quoi de mieux pour gouverner que d'exploiter l'éternelle rente de la "démocratie à préserver" et du "sursaut républicain", en mettant en place toute une série de contre-feux?

Quoi de plus facile pour imposer le communautariste migraineux à talonnettes, que d'extorquer au PS l'investiture de Barbara Gourde? puis la montée en puissance du Neuneu qui croit sérieusement en son "monopole à deux" (alors que tout le monde a compris que Ségolène est la création des média pour tuer le PS)?

Moi aussi, je suis dégoûté et révolté par la manipulation SANS PRECEDENTS qui vise à imposer un président au peuple.

Et pour être franc, je crois que Messieurs Soral et Le Pen font également partie de la mascarade, même s'ils en sont les moins mouillés. Vous croyez réellement que Ségozy et Sarkolène veulent s'affronter au second tour? Leur volonté à chacun, qui relève de l'escroquerie et du viol intellectuel, est de gagner le jackpot en tombant sur un second tour xxxx/Le Pen. Quoi de mieux pour être couronné à 82% des voix?

Sauf que cette fois-ci ça ne marchera pas. Beaucoup de gens que je fréquente, centristes ou de gauche, m'avouent clairement en privé qu'en cas de second tour Sarko Le Pen, ils voteraient Le Pen pour incendier le système. Le barouf républicain ne marchera pas. Ne marchera plus.

On apprend aux enfants à ne pas crier au loup. 20 ans qu'on nous casse les couilles avec la "menace fasciste". 20 ans qu'on met les problématiques d'intégration, de sécurité, etc, sous le boisseau, "pour ne pas faire le jeu de Le Pen".

Eh bien, maintenant, ça suffit. Je préfère partir à l'aventure avec le "fasciste" que de le laisser servir de totem pour éviter tous les vrais débats.

P.S.: En fait Monsieur Soral n'est qu'un chef-opérateur de post-production. Les véritables auteurs de mon dégoût sont les Fogiel, Miller, Boulay et consorts, et tous les sarkozystes télévisuels..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 1:00

Nayssa a écrit:
Moi on m'a appris à défendre les faibles. Mais l'ami Miller est un opprimé c'est bien connu. Au fait, puisque tu parles de 2002 et de BHL, à ton avis il se situais ou le Miller?

Sur le fait de suivre, ou pas, Soral vers le FN, tu fais ce que tu veux. Mais reste correct, et mesure tes paroles. "Traitre" c'est violent. T'attaque l'honneur, et quand on sait que pour la personne que tu vises, très souvent il ne lui reste plus grand chose d'autre. Ce genre de "petit" qualificatif, peut faire très mal.

Quant à la conférence, j'y suis allé, et depuis, plus que jamais j'encule le FN.

Contrairement à d'autres, ou à ce qu'on pourrait penser, je suis reparti avec plus d'à priori que j'en avais en arrivant.
J'ai détesté le FN plus que jamais, ce soir là.

J'y ai trouvé des gens fermé qui manquaient de chaleur humaine et tout compte fait, le mec le plus sympa que j'y ai croisé, c'est Soral. C'est un type plutôt rigolo et abordable. Un mec bien quoi.

Et pour finir, le passage que j'ai le plus kiffé, c'est ce grand moment de stupéfaction qu'a connu la meuf à sa droite, lorsque qu'il à dit, qu'il aurait préféré que ce soit un autre que Lepen qui incarne le vrai mouvement d'opposition, mais qu'il fallait faire avec.

Ah ouais, il a dit ça ? Soral gertera plus rapidement que prévu.

Enfin, que veux tu cher ami, on ne mélange pas les torchons et les serviettes.

De toute façon, Soral sera bien obligé de partir à la mort prochaine de Lepen. Amusant de le voir taper sur celui qui le soutient, car sans lepen, il est évident qu'il ne ferait pas long feu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 1:45

L'entreprise de Soral ressemble à un vaste coup de poker... Où cela marche pour le FN (c'est à dire arrivé au second tour) ou cela clash et explose en vol (avec rupture dans le partie entre les différentes mouvances)... Plus que 60 jours à attendre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 2:07

Ce sera le clash, c'est évident.

Voici une discussion très intéressante :

http://www.salutpublic.fr/spip.php?page=voirsujet&id_forum=74
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 2:11

@ Viscard,

J'ai souvent lu tes posts avec intérêt. Si je n'y ai pas répondu, c'est que je ne trouvais pas grand chose à y redire.

Voilà, c'est dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 13:46

Nayssa a écrit:
Moi on m'a appris à défendre les faibles. Mais l'ami Miller est un opprimé c'est bien connu. Au fait, puisque tu parles de 2002 et de BHL, à ton avis il se situais ou le Miller?

Sur le fait de suivre, ou pas, Soral vers le FN, tu fais ce que tu veux. Mais reste correct, et mesure tes paroles. "Traitre" c'est violent. T'attaque l'honneur, et quand on sait que pour la personne que tu vises, très souvent il ne lui reste plus grand chose d'autre. Ce genre de "petit" qualificatif, peut faire très mal.

Quant à la conférence, j'y suis allé, et depuis, plus que jamais j'encule le FN.

Contrairement à d'autres, ou à ce qu'on pourrait penser, je suis reparti avec plus d'à priori que j'en avais en arrivant.
J'ai détesté le FN plus que jamais, ce soir là.

J'y ai trouvé des gens fermé qui manquaient de chaleur humaine et tout compte fait, le mec le plus sympa que j'y ai croisé, c'est Soral. C'est un type plutôt rigolo et abordable. Un mec bien quoi.

Et pour finir, le passage que j'ai le plus kiffé, c'est ce grand moment de stupéfaction qu'a connu la meuf à sa droite, lorsque qu'il à dit, qu'il aurait préféré que ce soit un autre que Lepen qui incarne le vrai mouvement d'opposition, mais qu'il fallait faire avec.


Nayssa ma petite chatte, ton esprit est confus et tes remarques manquent singulièrement de cohérence.

Tu claironnes qu'on t'a appris à défendre les faibles ce qui est au passage un lieu commun consternant mais bon admettons.

Si tel était le cas, tu prendrais ma défense sur ce forum au lieu de crier avec les loups puisque je ne suis qu'un pauvre dissident isolé et sans appui.

Sur ta remarque :

"Au fait, puisque tu parles de 2002 et de BHL, à ton avis il se situais ou le Miller?"

Au risque de te décevoir, je ne faisais pas partie de ces moutons de panurges pathétiques qui ont défilé en 2002 en criant avec des trémolos dans la voix "Le Pen Facho, le peuple aura ta peau" et je suis pas non plus allé chanter la Marseillaise sur les marches du Trocadero ( quelle poilade cette histoire ! ) entre les deux tours.

En revanche, au regard de tes propos que j'ai du mal à suivre, je me pose la question suivante :

Tu te situais où en 2002 ? Tu tenais le parapluie de BHL dans les manifs ?

Je dis ça parce que tu nous expliques aujourd'hui que "tu encules le FN".

Qu'est ce que ça devait être après le 21 avril 2002 !

T'as essayé de sortir ton Zgeg pour transpercer la télé quand t'as vu apparaître la grosse tête de Jean-Marie sur l'écran avec celle de Chirac.

Tu te rends bien compte que tu tiens le même type de propos que le plus abruti et le plus endoctriné des membres de "touche pas à mon pote" ?

Allez, réfléchis bien à tout ça à tête reposée, prends une tisane et ça ira mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 16:00

Gérard Miller a écrit:


Qu'est ce que ça devait être après le 21 avril 2002 !

T'as essayé de sortir ton Zgeg pour transpercer la télé quand t'as vu apparaître la grosse tête de Jean-Marie sur l'écran avec celle de Chirac.

Tu te rends bien compte que tu tiens le même type de propos que le plus abruti et le plus endoctriné des membres de "touche pas à mon pote" ?

Allez, réfléchis bien à tout ça à tête reposée, prends une tisane et ça ira mieux.

Là dessus, y'a en effet rien à dire ! Tout ceci est d'une exactitude impitoyable et j'attend avec impatience la réaction de la "chatte" échaudée...

Un point pour Miller !
Revenir en haut Aller en bas
Nayssa
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 19:49

J'encule le FN, car l'accueil de l'autre soir réservé aux petits nouveaux, c'était de la merde.

Ils étaient entre eux et chez eux, point à la ligne.

L'ambiance convivial du bistrot chere à Soral, il avait visiblement oublier de l'amener avec lui.

Même un mec en arrivant a justement fait remarqué que l'ambiance était morte.

Des gros coincés du boul. Ca m'a saoulé.

Après c'est peut être uniquement cette cellule là, j'en sais rien.

En faite je me suis mal exprimé, je vais la refaire

J'encule le FNJ du 13 ème .

Après, pour ce qui est de prendre ta défense, moi je veux bien. Mais te défendre de quoi? j'aimerais bien savoir.

Enfin, sur les manifs anti-Lepen de 2002, j'y étais. J'étais à l'école, et ça m'avais permis de ne pas aller en cours, donc merci Jean Marie.

Ensuite, concernant ta position à cette époque, ça ne m'étonne pas, après tout ton truc, c'est juste de cultiver l'esprit de contradiction.

En fait ta pensée c'est un peu comme une manif étudiante, t'es pas d'accord, t'es pas content, tu veux te battre, mais tu ne sais pas vraiment pourquoi.

Ah si.

Ca t'amuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 19:52

@ Nayssa

Nayssa a écrit:


Quant à la conférence, j'y suis allé, et depuis, plus que jamais j'encule le FN.

Contrairement à d'autres, ou à ce qu'on pourrait penser, je suis reparti avec plus d'à priori que j'en avais en arrivant.
J'ai détesté le FN plus que jamais, ce soir là.

J'y ai trouvé des gens fermé qui manquaient de chaleur humaine et tout compte fait, le mec le plus sympa que j'y ai croisé, c'est Soral. C'est un type plutôt rigolo et abordable. Un mec bien quoi.

Et pour finir, le passage que j'ai le plus kiffé, c'est ce grand moment de stupéfaction qu'a connu la meuf à sa droite, lorsque qu'il à dit, qu'il aurait préféré que ce soit un autre que Lepen qui incarne le vrai mouvement d'opposition, mais qu'il fallait faire avec.

Voilà, c'est ce que je voulais lire et entendre. Je laisse au forum le soin de juger de mes défaillances. Selon toi, je ne saurais pas lire Soral, ne le comprendrais pas et à forciori, je n'aurais pas su l'entendre à cette conférence dont tu viens de te faire l'écho. J'espère que le forum sera faire la différence entre ton compte rendu et celui que j'ai fait précédemment et que je recopie ci-dessous. Démonstration et confrontation empirique :


"Pour la conférence de Soral, j 'y suis allé...

Bon, pour les places, je suis arrivé dans les derniers mais j'ai reussi à me faire mon trou dans la salle.. Faut se faire sa place (hein, "Joyeux"), c'est tout...

Le nombre : env 80-90 personnes. Plutot masculin. Look lambda, jean, cool, rien à voir avec des tondus gamés. Bruns, méditéraniens, chatains, barbus, cheveux longs, courts. Les cadres du local ressemblaient à des gars de bonne famille, profils UMP : décontractés, vestes velours, bonne mine, clean, voire bomeks. Un d'entre eux intervenait parfois à côté de Soral sur certains évènements historiques propres au mouvement avec culture et aisance. Voila pour le climat : sympa. Sans plus. Ca s'appelle la normalisation sans doute mais c'est un fait. J'ai déjà assisité à des raouts de l UMP : pire.

Bémol : Il n'y avait pas autant de "jeunes" que ca ("avant garde") . Peut -etre 10-20% de jeunes. Le reste : entre 25-35-40a.

Soral a fait le point sur ses idées marxistes et sa jonction nécessaire avec Maurras. En référence à cette jonction, De Besnoit qui est passé de l'extrême droite au marxisme

Il a insisté sur le fait que la droite se devait d'apprendre la culture de gauche( Sorel, Proudhon...) comme la gauche se doit de se former aux idéologies de droite ( lire à mon avis René Rémond sur le sujet). Le FN a sans doute les possibilités de bouffer l'UMP. Des dialectiques de Soral toujours percutantes ( qui rappelent Clouscard et Michéa) sur la bourgeoisie qui s'est toujours appliquée depuis 1789 à contenir les velléités de l'ancien régime d'un côté et les ressentiments de la classe populaire de l'autre, sur le rapport employeur/employé qui produit aussi des employeurs salariés (polarité d'Arlette dépassé), sur les structures dialectiques causales des évènements, sur la hiérarchie des problèmes contradictoires à poser, sur la structure socio-économique des couches moyennes qui servent le pouvoir tout en s'alienant elle-même par la laïcisation de la consommation (principe même de la société de consommation et des managers). Un clin d'oeil à Balzac....De grosses citations de sieur Martinez et ses idées sur l'alter-nationalismes....

Soral a annoncé clairement son but : doter la droite de l'outil dialectique marxiste et s'engager dans un nationalisme-révolutionnaire incarné par les esprits de Robespierre et Chavez. En formant les militants à tous les moyens, et en les motivant à créer une contre-culture....

Quelques mots sur l'agit-prop. Sur le net, sur l'agitation forte ou symbolique, voire ludique face à des déplacements de chef d'ETAT ou autres personnalités....

Je ne suis pas forcément d'accord avec Soral sur la LCR :

1- Soral dit que la LCR se réclame tragqiquement et péniblement de la République désuette : faux, la LCR la considère comme bourgeoise.
2- Il leur reproche de former les prochains electeurs du PS : Soit, mais le Facteur chez Chienlaid a bien dit qu il ne s'associait pas au mouvement "anti-libéral" pour cette raison même. Le PC veut pactiser avec le PS et le Joufflu de la fonction révolutionnaire s'y refuse.

Je retiens aussi que lors de cette conférence, jamais Soral n'a cité le terme de République, envisagé de décliner ses valeurs universelles, ses droits du sol, ses valeurs agnostiques, sa laïcité, l'égalité sur le mode nationaliste, penser le syndicalisme dans cette mouvance révolutionnaire dite national-républicaine....

Il a bien faire rire sur quelques trucs....

A savoir : Soral a flingué le niveau très faible de ce site et l' incapacité de certains à formuler clairement, des réponses, des problèmes, du sérieux et du concept minimum qui virent souvent au smilees et autres lol débiles. "

Et en complément de cela j'ajoutais :

"Je ne caricature pas le FN, je dis seulement que je vois mal les frontistes tenir des propos qui font le grand écart entre Marx et Maurras, Bloy et Sorel. C'est tout. Qu'on le veuille ou non, on revient avec Le Pen, dans l'étroite symbiose entre le catholicisme et la contre-révolution de droite ( qui n'a a jamais accepté la révolution décadente de 1789). Malgré le discours de Valmy, plus soralien que frontiste, le catholicisme de Le Pen reste intransigant dans son programme qui le relie au nationalisme intégral, meilleur outil (peut-être ?) pour contrer le libéralisme bonapartiste présidé par le Medef.

Mais c'est pas nouveau. On rejoint les grandes vérités politiques, et la foi patriote de Jacques Maritain ou Henri Ghéon. L'école maurassienne, doublé du marxisme soralien, relaie les nostalgies monarchiques, les valeurs anti-démocratiques ( puisque libérales ), et nationalistes avec lesquelles le Pape Pie XI en 1926 avait definitivement rompu. L'Action Française s'en remettra pas. L'action fasciste italienne des années 20 me fait effectivement penser aux milices communautaires (Betar, Ka, Act up...) qui obéissent à des intérêts libéraux et contre ceux des classes populaires. Effectivement, le fascisme a changé de camps jusque dans son rapport oppression dans le travail et l'aliénation permissive par la laicisation de la consommation. Certes.

Mais emmener Le Pen au pouvoir n'y changerait rien politiquement selon moi. Surtout qu'il reste, à chaque fois, totalement muet sur les valeurs républicaines, universelles, le droit du sol, l'agnosticisme, la laïcité. Valmy est une propagande (soralienne) dont il n'arrive même pas à s'imprégner, même pas sur les plateaux télé. Et même Soral à sa dernière conférence ne s'en est absolument pas réclamé."

Qui Ira, Verra
Qui Verra, Dira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayssa
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 20:13

faillot

édit: j'avais cris un petit commentaire à peu près argumenté, mais une fois que j'ai voulu le posté j'étais deconnecté, puis j'ai perdu le texte.

Dégoutté de devoir tout recommencé.

J'ai balancé ce petit anathème, histoire de. Pour détendre l'atmosphère.

Cela dit c'était une erreur. Ca ne fait que polluer le forum, qui n'en à pas besoin.

Je le regrette.

Je présente mes excuses à l'ensemble du forum.


Dernière édition par le Ven 16 Fév 2007 - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 20:28

L'insulte facile est le dernier recours de l'incompétence...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 20:42

Oula ce jeune homme fait peur, on dirait qu'il a sucé un stick de cirage...
Revenir en haut Aller en bas
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 21:04

C’est ce que j'appelle l’effet "androgynayssa"…

Quand les gynandres (traduisez : lopettes) se prennent pour de vrais mecs et se rendent, soi-disant, aux conférences de Soral, on peut s’attendre à tout et à n’importe quoi.

Que ne ferait-on pas pour s’immiscer dans un forum de nationaux, alors qu’on vote Marie-Ségolène ?

Que Dieu nous préserve de toute boboïsation du forum. Ici on cause Soral et on n’"encule" pas le FN. Ou bien, alors, on argumente et on illustre intelligemment sa démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Ven 16 Fév 2007 - 21:36

Quelle baudruche !

Et elle nous fait le coup de la dernière édition !... et des excuses !

Dégage ! Dégage ! comme diraient les ségolénistes de la Royal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Sam 17 Fév 2007 - 3:25

Nayssa a écrit:
faillot

édit: j'avais cris un petit commentaire à peu près argumenté, mais une fois que j'ai voulu le posté j'étais deconnecté, puis j'ai perdu le texte.

Dégoutté de devoir tout recommencé.

J'ai balancé ce petit anathème, histoire de. Pour détendre l'atmosphère.

Cela dit c'était une erreur. Ca ne fait que polluer le forum, qui n'en à pas besoin.

Je le regrette.

Je présente mes excuses à l'ensemble du forum.

Ce serait tellement dommage que tout cela se termine de cette manière. Non, si ta demonstration a été empêchée par des problèmes techniques, je t'invite à la recommencer. Ta démonstration semblait, avant ce bug regretable, construite et parfaitement argumentée.

Je suis donc ouvert à toute contradiction avec toi. Ce serait dommage de laisser filer tes idées derrière une sombre histoire de connection non ?

Nous sommes bien d'accord, que tes excuses n'ont rien à faire dans cette histoire.

J'attends donc ton vrai compte rendu. Et ta contradiction sur mes incapacités de lecture et d'audition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Sam 17 Fév 2007 - 3:39

M'est avis, aussi, que tu veux en finir avec le nyaiseux.

Super

Dommage, mais y a pas de smiley pour enfoncer le suppo.

pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayssa
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Sam 17 Fév 2007 - 15:10

Je ne sais pas si c'est un bug, mais chaque fois que je veux posté mon message ou le prévisualiser, après un certain temps, on me demande de me connecter. Résultat, je perd le texte, si je ne l'ai pas copié.

Mes excuses ont à voir avec la charte du forum.

Concernant ton incapacité à lire, la démonstration a déjà été faite par toi même:

"Soral s'est rapproché du FN! mais comment cela est-il possible? le traître!"

Enfin, sur tes problèmes d'auditions, ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'est ce petit reproche que tu adressais à je ne sais pas trop qui.

Viscard a écrit:
C’est pas devant vos posts à 23.00 avant d’aller pisser, péter, embrasser maman, s'toucher les kiwi et vous brossez les dents : c’est ailleurs, qu’il faut jouer son coup.

Qui me m'a fortement rappeler la vanne de Soral lors de la conférence sur ces mecs qui selon lui jouait les penseurs derrière un ordinateur, façon ego trip, le soir juste avant d'aller se coucher.

Petit reproche qu'il adressait, entre autre, à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Sam 17 Fév 2007 - 17:53

Nayssa a écrit:
Je ne sais pas si c'est un bug, mais chaque fois que je veux posté mon message ou le prévisualiser, après un certain temps, on me demande de me connecter. Résultat, je perd le texte, si je ne l'ai pas copié.

Mes excuses ont à voir avec la charte du forum.

Concernant ton incapacité à lire, la démonstration a déjà été faite par toi même:

"Soral s'est rapproché du FN! mais comment cela est-il possible? le traître!"

Enfin, sur tes problèmes d'auditions, ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'est ce petit reproche que tu adressais à je ne sais pas trop qui.

Viscard a écrit:
C’est pas devant vos posts à 23.00 avant d’aller pisser, péter, embrasser maman, s'toucher les kiwi et vous brossez les dents : c’est ailleurs, qu’il faut jouer son coup.

Qui me m'a fortement rappeler la vanne de Soral lors de la conférence sur ces mecs qui selon lui jouait les penseurs derrière un ordinateur, façon ego trip, le soir juste avant d'aller se coucher.

Petit reproche qu'il adressait, entre autre, à toi.

Tout compte fait, je préfère tes bugs à tes élucubrations sans fondement. Tes démonstrations psycho-affectives ne conduisent à rien. Désolé de te le dire. Soral parlait du forum, des smilees et autres lol, des petits cons qui écrivent deux mots ou trois phrases pour rien dire, sans fond, sans concept. Comme toi. Qu’il n’ait pas admis que je l’ai traité de « traître », ca relève des idées et non de l'injonction paternaliste, ca relève des perceptions et des démonstrations conceptuelles. D’ailleurs, pour qu’il en soit à ce point susceptible, c’est qu’il a peut-être mauvaise conscience ton héros non ? Et Soral, peut prétendre ce qu’il veut : si la majorité le comprend autrement : soit elle est idiote ( c’est possible), soit il se fait mal comprendre par son discours complexe ( possible), par la cohérence de son parcours ou par sa façon de s’allier et d’agir. Il arrive quand même qu’on balaie aussi devant chez soi, non ? Soral, ton héros, fait-il exception ?

Et quand Soral, considérera qu’il ne fallait évidemment pas le suivre dans l'encartage FN et dans ce vote frontiste, pour des raisons qui t’échappe encore, tu diras quoi ce coup-ci ? Que tu t'es fait enculer à sec par une propagande de Valmy qui t'aurais dépassé ? Tu aimerais voir Soral camper sur cette position frontiste indéfiniment, c’est ca ? Sans autre alternative binaire que le FN ? Tu crois vraiment que Soral est un rond de cuir politico-intellectuel frontiste ? A défendre tes positions, Nayssa, c’est en tout cas à cela que tu le cantonnes et ce de manière pathétique. Chacun sa vision. Mais je le vois mal finir comme « Buffet » du FN.

La provocation a une durée de vie limitée, très courte même. Voir à ce sujet tous les fronts à chaque fois engagé à rebours par Soral, du zy-va arabe au juif du ghetto libéral, du gay à la féministe, de l'internationaliste révolutionnaire ou média bobos.

Sa position durera peu de temps pour des raisons d’appareil et d’un, et pour des raisons qui sont propres à sa vocation personnel de fouteur de merde, de deux( ce que j’approuve évidemment). Tout le discours de Soral selon moi depuis Valmy prêche pour sa paroisse, et pour son ego ! Et à ce sujet, tu reproches mon « ego trip », c'est ca ( par la voie accusatrice de Soral) ? Renseigne toi mieux sur l'ego de Soral. Adresse lui la parole, va le voir, écris lui, rentre sur son terrain, échange de manière critique, débat avec lui et tente de le contredire (si tu le peux) et tu me diras comment tu ressentiras la chose. Car j'espère, comme tout esprit sain et bien construit, que tu as des choses à lui confronter quand même ?

Tout ce que je vois, c'est que t'as vu des monstres virtuels dans une salle occupée de gens normaux. T’as pas vu des croque-mitaines tondus derrière la bibliothèque ou sous les chaises par hasard ? Tu le soutiens et bizarrement tu encules le FN et tous les gens de la salle ? Je ne comprends rien à tes positions.

Tu dis détester le FN : donc si Soral le rallie et qu’il défend et démontre cette position, c’est :

- soit une personne logique ( ce que tu soutiens) : et en ce cas, tu admets son ralliement et tous ses amis du petit "Comité de Salut Public" qui sont devenus par défaut tes nouveaux amis de la droite contre-révolutionnaire. T'es au courant quand même ? Ben, oui, ce sont tes nouveaux amis de la révolution-nationaliste. Mais tu les as pas aimé apparemment ? Dommage pour toi, mais Soral, les aime.

- soit un menteur, opportuniste qui aurait pu rallier d’autres partis comme le MRC et prêter son intelligence au Che sur le terrain des idées et l'action. Quant aux mérites de la résistance, de la durée qu’il prête si allègrement à Le Pen, je tiens à dire, que selon cette logique on pourrait adapter le discours aux positions résistantes de Dame Laguiller depuis 30 ans face au système. Alors pourquoi plus Le Pen que Laguiller ou Chevènement, au fond ? Oui, oui, c’est le Parti, la base populaire ex-PC. C’est l'électorat ( env 20%), donc l’opportunisme, le cynisme et le machiavélisme tactique. Soit.

Mais, on est bien, dans un tout autre discours : les idées sont subordonnées au pouvoir. Et l’ambition traîne les idées. Tu piges ? Donc sur les idées, il peut être considéré "traître" comme définit par J.Benda et peut travailler pour la réaction comme expliqué par Politzer. Et alors, il devient un héros d’appareil. Rien de plus navrant. Traitre idéologique mais héros de Parti.

Tu prétends que je ne connais pas ou mal Soral, mais alors, toi t'es à des années lumières. Au fond, c'est toujours plus préférable de comprendre et de critiquer des gens comme lui que d'acquiescer et les suivre aveuglémement. Regarde toi, tu t’ai fait peur avec tes nouveaux potes du FN, du moins les potes de Soral, ton ami. Tu mets un pied chez ses amis, et tu vois des monstres fascistes. Car avant même qu'il ait pris son virage, tu te seras pris 10 poteaux dans la gueule.

Je me fous d’être aimé ou non par Soral.

Je cherche à comprendre, à voir, à suivre, écouter et agir.


Dernière édition par le Sam 17 Fév 2007 - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayssa
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Sam 17 Fév 2007 - 18:50

En vérité je m'étais emporté, en m'en prenant au FN.

Alors que c'est le FNJ du 13 ème qui m'a franchement cassé les couilles.

Pour le fait que des gens le comprennent mal.

Souviens toi de ce que je t'avais dit sur Jusqu'où va t on descendre, et en particulier le texte sur l'Algerie, et souviens de ce que tu m'avais répondu.

Le problème c'est que beaucoup trop de gens le considère uniquement que comme petit provocateur fouteur de merde.

Edit:

Et oui il a rejoint le FN par tactique, mais non ce n'est pas un menteur, car lors d'une conférence au FNJ, il dit :" j'aurais préferé que ce soit un autre que LePen;"

C'est clair non.

Pour finir, sur le MRC, je croyais que cette histoire là était plié, je cite :

"J'appelle à voté Ségolène Royal"

Alors autant tu pouvais sincère, autant au présent, ça devient plus difficile.

Peut être que tu l'avais pas vu venir, mais mon Héros si.

J'y peut rien sur le temps lui donne souvent raison.


Dernière édition par le Sam 17 Fév 2007 - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   Sam 17 Fév 2007 - 19:06

Bon écoute, tu me fatigues. Là, je ne peux plus rien pour toi.

Quand tu auras fait le choix :

De lire, de comprendre ce que j'ai écrit ci-dessus,

De contredire ce que j'ai pris le temps d'écrire,

De poser tes problèmes, développer et argumenter tes idées,

On reparlera.

Sinon, laisse vraiment tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conférence d'Alain Soral à Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conférence d'Alain Soral à Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alain Soral . Les 7 thèmes d' une société
» Alain Soral est il Pro Musulman / Islam ? ( plus séries de vidéos du frère anti-malthus (hafidahuLah))
» Vidéo-Vérité : "Dieudonné et Alain Soral sont des agents de la Révolution iranienne et du Hezbollah"
» Vidéo-témoignage : "Alain Soral, un contre-témoignage ?"
» Alain Soral nous entretient sur Satan et sur le Nouvel Ordre Mondial.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: