LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Skins vs skins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 1:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 3:46

Super topic Maggle !

Par contre, il faut croire qui ?

J'ai tout de même le sentiment que ça se la raconte des deux côté !

Sorry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 10:01

Moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 11:15

J'essaie de trouver des documents d'époque en écoutant ce qui est évoqué et je suis tombé sur un concert du Chaos festival évoque par un des skins faf sur leur vidéo.

C'est un mauvais groupe punk nommé Kidnap qui chante un titre éloquent intitulé No SS . On voit devant les skins évoqués qui tendent le bras. Ce qui m'étonne, c'est que selon les dires du skin de la vidéo, ils sont en surnombre par rapport aux autres et se contentent de tendre le bras.

Mon avis, c'est qu'à l'époque, c'était surtout une bande de cas sociaux bourrés à la bière copains avec les punks à crêtes (il y en avait dans ma ville qui foutaient aussi le brun dans les concerts punk, mais tout le monde se connaissait et on on les prenait juste pour des cas sociaux bourrés) et leurs provocs n'allaient pas jusqu'au myhe selon lequel on pourrait croire qu'ils auraient pu prendre d'assaut la scène lors d'un tel morceau puisqu'ils étaient en force.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshun
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Féminin
Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 11:33

Pas encore eu le temps de tout regarder, mais merci Maggle, tout ça est passionnant.

Pour ce qui est de se la raconter, je ne peux évidemment pas en juger. Mais si je me livre à ma méthode favorite de réception des discours et débats politiques (ou des débats quelconques sur support vidéo) : couper le son et essayer d'"écouter" ce que je vois, il y a un camp qui dégage immédiatement une aura très malsaine (les skins de droite) et l'autre beaucoup moins.
Batskin son coupé = ça fout la trouille.
Ce n'est pas un jugement approfondi, faut que je visionne le tout. Mais c'est une bonne méthode*.

* Essayez-la, vous vous en moquerez après. Vous verrez qu'il n'y a pas photo, ils ne sont pas habités par les mêmes daimones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 12:16

J'essaierai sans le son quand je pourrai mais avec le son, ce qui est curieux c'est que je lui trouve un petit coté efféminé à Batskin (voix, une certaine gestuelle par moments). Probablement du au contraste entre l'idée qu'on s'en fait via la légende et la réalité. Pas sur que je lui aurais trouvé ce coté s'il avait été un parfait inconnu pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 13:03

Pour en revenir à l'époque évoquée (mid 80's), et pour touver des points de comparaison avec ce que je vivais dans ma ville, il y avait plusieurs tendances :

Les punks à crêtre, les punks rockers, les skins, les gothiques, les rockers (pas le rocker à banane, plutôt le genre garage). Tout le monde se parlait mais il y avait quand même des tendances.

Perso, j'oscillais entre punk-rocker, rocker et gothique selon les périodes.

Mais avec du recul, je distingue des affinités :

Grosso-modo, le skin fréquentait plus volontiers le punk à crète.

Le punk à crète fréquentait le skin, le gothique et le punk-rocker mais pas le rocker.

Le punk-rocker fréquentait le punk à crète et le rocker mais pas le skin.

Le gothique fréquentait le punk à crète et le punk rocker mais pas le rocker.

On distinguait aussi (même si c'était souvent un non-dit, surtout de la part de ceux qui venaient de la classe moyenne) selon les couches sociales des parents.

Le skin se recrutait dans le sous-prolétariat.

Le punk à crète dans le prolétariat.

Le punk-rocker, et le rocker dans les couches moyennes (pour les précédents, la bourgeoisie commençait là).

Curieusement, le gothique se recrutait partout (même si on pourrait penser que c'est à priori un phénomène couche moyenne)

Dans ces tendances, il y avait aussi (et ça me semble important) ceux qui s'inscrivaient en rupture (skins et punks à crète) et ceux qui s'inscrivaient dans une filiation (punk-rockers, rockers et gothiques).

Et dans les deux films ci-dessus, il est clair que les skins tendance red s'inscrivent plutôt dans une filiation alors que les skins tendance faf s'inscrivent dans une rupture (du moins au départ et sur le plan musical, avec tous les guillemets qu'on y mettra ou pas).

Ca me semblait intéressant à souligner.

Sinon, justement, j'avais vu à l'oeuvre le SO des Bérurier Noir dont il est question dans le premier film lorqu'ils passèrent en concert dans ma ville. Un de nos skins locaux (2 mêtres de haut) était venu taper la provoc avec un t-shirt gaguesque sur lequel était inscrit "Adolph Hitler européan tour" sur le devant et la liste de ses batailles gagnées ou perdues au dos. Il entre avec son bomber fermé. Jusque là, pas de problème. Puis, il enlève son bomber pour laisser apparaitre son tee-shirt. Illico, le SO des Bérus lui est tombé dessus et l'a massacré à terre et en groupe.

Connaissant le lascar en question qui tenait plus du paumé provocateur que du nazi, j'avais (et beaucoup de gens du public) trouvé la réaction un tantinet exagérée.

Depuis, il est devenu un genre de baba bio anti-conso autoproducteur à cheveux longs en Ardèche. Mais je doute que ce soit le SO des Béru qui lui ait fait changer d'avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshun
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Féminin
Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 13:37

MAGGLE a écrit:
Connaissant le lascar en question qui tenait plus du paumé provocateur que du nazi, j'avais (et beaucoup de gens du public) trouvé la réaction un tantinet exagérée.
En effet. Mais si on faisait dans la finesse dans l'univers skin, ça se saurait depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 13:49

Il y avait aussi des parcours singuliers :

Un type myope comme une taupe avec deux rangées de dents, noir mais portant un nom de famille très vieille noblesse française (genre de La Morandais). Sa filiation a toujours été un mystère pour nous (adoption ? enfant illégitime ?) et peut-être même pour lui car on ne connaissait que des Blancs dans sa famille (couhe moyenne intellectuelle).

Bref, le mec était pas aidé au départ mais s'était trouvé une fratrie parmis les punks à crète ambiance compils Chaos en France et bitures à la bière dans les rues le samedi aprèm'.

Là dessus, arrive Gogol premier et sa chanson les punks africains. Suite à ça, tous ses potos à crète se foutent de sa gueule. Du coup, le mec se fait skin et se met à fréquenter à Paris les skins du Kop de Boulogne évoqués par Batskin et à développer une idéologie nazifiante (ce qui donnait parfois lieu à des scènes hillarantes dans lesquelles un skin noir reprochait à un punk à crète ses origines polonaises). Curieusement (sauf mytho de sa part), les skins fafs l'avaient adopté.

Comme quoi, certains parcours tiennent à peu de choses.

A rapprocher de celui de Lacombe Lucien.

Un autre mec pas aidé par la vie (suite à un accident) est aussi devenu skin après avoir été bab. Toujours suite à foutage de gueule de ses petits camarades. Pour lui, ça a été la dernière étape avant le suicide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 14:48

Citation :
J'essaierai sans le son quand je pourrai mais avec le son, ce qui est curieux c'est que je lui trouve un petit coté efféminé à Batskin (voix, une certaine gestuelle par moments). Probablement du au contraste entre l'idée qu'on s'en fait via la légende et la réalité. Pas sur que je lui aurais trouvé ce coté s'il avait été un parfait inconnu pour moi.

Bien vu, j'avais repéré la même chose !

J'aime bien ton analyse sociologique. C'est un univers qui m'est complètement étranger en fait.
Quand j'écoutais les béruriers avec mes cousins , je rentrais à peine en 6ème...
Et pour les ligériens comme moi, les guerres de gang sur paname ne seront qu'une légende, pas une réalité vécue.
Angel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 16:12

Je ne connaissais quant à moi le phénomène parisien que de loin. Je parle de ce que je percevais par rapport à ce qui se passait dans ma ville dans les mid 80's.

Et à cette époque, le public n'était pas encore si divisé que ça. Y'avais des tas de demeurés que ça ne dérangeait pas plus que ça d'écouter les Bérus et de professer des idées d'extrême-droite.

J'ai même un copain qui s'est un jour fait prendre en stop par un CRS qui se disait fan de musique destroy (Bérus, OTH etc. dans son autoradio).

En revanche, jamais vu de mecs qui se disaient de gauche et qui écoutaient Screwdriver ou ce genre.

Il y avait aussi un truc qui obligeait plus ou moins ce petit monde à se fréquenter dans une moyenne ville de province : le rapport la défonce.

Grosso modo :

Skins et punks à crète : colle, shit, alcool et héroïne.

Punk-rockers : shit et alcool.

Rockers : alcool.

Goths : shit, alcool et héroïne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 21 Nov 2009 - 17:07

Citation :
Punk-rockers : shit et alcool.

Ca me ressemble. Fan des beasties boyz, je me définirai plutôt comme punk rappeur, à tendance babos évangélistes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Dim 22 Nov 2009 - 22:40

Putain ça doit faire trois ans que j'ai pas mis un centime dans du pneu shit. Cela dit je fume quasiment quotidiennement mais quasiment homéopatiquement aussi (pour le goût quoi...) Vous n'avez pas un pot de terre et une fenêtre bien exposée les gars ?

Tendance bio ou fais-le-toi-même ! Papy

Faim flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Ven 27 Nov 2009 - 2:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Ven 27 Nov 2009 - 11:25

Ah, La Souris...

Je ne sais toujours pas si c'est à cause de ou malgré leurs ambigüités, mais ce groupe m'a toujours fasciné.

Allez hop, une autre (qui parle accessoirement de ce que sont devenus certains skins des Halles) :



Sinon, à l'époque des manifs contre Devaquet, ces vidéos d'un petit groupe : les lascars du LEP électronique dont on parlait moins pour changer des skins :





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Ven 27 Nov 2009 - 16:01




Faudrait le réactualiser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 675
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Skins vs skins   Sam 28 Nov 2009 - 11:13

On lève son petit popotin du fauteuil et on danse bordy !



Sinon, concernant tous ces mouvements anglo-saxons importés en France au début des 80, la musique joua comme vecteur évident, au fond quelque part on peut dire que tous sont "enfants du rock" charriant un élan de révolte. Le phénomène des tribus urbaines, bandes ados, etc. y trouva là bien évidemment de quoi s'y cristalliser. Je crois aussi que ça correspond aussi à une époque, un paysage sociologique (par ex. en UK classe ouvrière sur le déclin face à l'ultralibéralisme de Tathcher) et qu'aujourd'hui la donne a radicalement changé pour diverses raisons (années vinyle, scène alternative, etc...). Voilà pourquoi je trouve un peu ridicules toutes ces vidéos d' "anciens" voyous se fabriquant à peu de frais (via la vidéo en ligne) une sorte de "légende urbaine", cela ne correspond pas du tout à un vision de ces marginaux d'autrefois (se reporter au livre difficilement trouvable de photos "fin de siècle" assez éclectique pour voir des gueules). Discutant il y a qqs temps avec un des zykos paumé dans le 18ème du groupe LSD, ayant repris du service (concert en janvier à Paname), je lui confiais trouver ridicule toute nostalgie dont cette mode des "revivals" pour renflouer les caisses. Les temps ont décidément bien changé.

Pour les nostalgiques donc, un morceau rosbif "rac" de 1989 :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Skins vs skins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Skins vs skins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SKINS PARTY
» Skins de la communauté
» Le Meilleur Café/Bar du Quartier et de Paris
» C'est quoi un Skin-head ?
» Skins pour Windows Media Player

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: QUAI DES BRUMES :: Voyage en Absurdie-
Sauter vers: