LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NOUS, ON EN A RIEN A BRANLER DU TERRORISME ON EST MEME POUR.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: NOUS, ON EN A RIEN A BRANLER DU TERRORISME ON EST MEME POUR.   Ven 17 Oct 2008 - 23:23

HERVE MORIN SE FOUT DE NOTRE GUEULE
Au revoir, reporter de L'Organe!
Hervé Morin sur Dimanche+ le 21/09/08: « S’il y a bien un élément du consensus, c’est l’idée que nous ne pouvons pas partir de l’Afghanistan. Nous n’y sommes pas seuls, nous y sommes à 39, dont 25 pays de l’Union Européenne, nous y sommes en vertu d’un mandat des Nations Unies qui est renouvelé chaque année et nous y sommes pour assurer la sécurité et la stabilité de l’Afghanistan pour lutter contre le terrorisme qui est, la menace majeure, de tous les pays. Souvenez-vous des attentats, il y en a eu un à New York, dont on a parlé, il y en a eu aussi à Bali, à Casabianca, à Casablanca, à Alger, à Madrid, et cette menace terroriste elle avait, en 2001, quand les Talibans étaient au pouvoir, elle avait un foyer, un camp de base, c’était l’Afghanistan. »

L’argument massue de Morin : « Les Talibans c’était la négation même des droits de l’homme. C’était, c’était les jeunes filles qui avaient les doigts coupés et les phalanges

La suite de cet article défoulant et poujadiste de l'Organe ici:
http://www.lorgane.com/index.php?action=article&numero=769&PHPSESSID=6c8e3266578611e1d1d7a7e637ed7cc3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NOUS, ON EN A RIEN A BRANLER DU TERRORISME ON EST MEME POUR.   Sam 18 Oct 2008 - 2:21

Thank you Jul pour ton commentaire (le n°81), ça fait plaisir que tu fasses un peu de pub pour notre forum moribond... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: NOUS, ON EN A RIEN A BRANLER DU TERRORISME ON EST MEME POUR.   Sam 18 Oct 2008 - 9:05

Non c'est faux! Moi, je signe toujours "Maggle".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: NOUS, ON EN A RIEN A BRANLER DU TERRORISME ON EST MEME POUR.   Sam 18 Oct 2008 - 14:46

La réaction au commentaire (le commentaire n° 82 donc) est pas mal non plus ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: NOUS, ON EN A RIEN A BRANLER DU TERRORISME ON EST MEME POUR.   Dim 19 Oct 2008 - 22:36

Le commentaire 84 est hilarant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOUS, ON EN A RIEN A BRANLER DU TERRORISME ON EST MEME POUR.   

Revenir en haut Aller en bas
 
NOUS, ON EN A RIEN A BRANLER DU TERRORISME ON EST MEME POUR.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui nous séparera de l’amour du Christ ?
» Explique -moi Jésus ...devons-nous tout nous laisser faire sans rien dire ?
» La perception du phénomène OVNI selon Aimé Michel
» Marie nous conduit à Jésus. Nous sommes en un temps de grâces: le temps pascal, et le mois de Marie !
» sommes - nous déjà en pleine tribulation?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: QUAI DES BRUMES :: Pris dans la Toile-
Sauter vers: