LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maurice Dantec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: La casse de crétins (1) - Môôrisse Ji Dintaique   Ven 8 Déc 2006 - 2:32

NdA (Note d'Ajax) -- Je ne me permettrais pas de
prendre les postures que prend Dintaique sur le langage avec ce que j'ai
souligné en gras dans toute cette interview. Il multiplie les néologismes et les méta-machins, meta-trucs. Le jour où il apprendra qu'il peut aussi utiliser les préfixes para et ortho, il va briller encore plus devant les gonzesses. En plus, et c'est une vraie horreur, il abuse des anglicismes alors que je suis sûr qu'il parle anglais comme une savate nord américaine. Enfin bon, passons à l'article lui même.

16 novembre 2006
Maurice G. Dantec

Politique intérieure

Elias Levy

L'écrivain Maurice G. Dantec, polémiste implacable, "prince" du "polar technoïde", du "cyber-polar" et de la "métaphysique-fiction", sera l'un des invités de marque du Salon du Livre de Montréal.
Maurice G. Dantec présentera au Salon du livre son dernier cru littéraire: Grande Jonction. Un roman futuriste déferlant et hallucinant, qui nous plonge dans un univers apocalyptique, où une "post-humanité" exsangue essaie désespérément de survivre, en l'an 2070, dans un Territoire chrétien situé aux confins du Québec et de l'État de New York, "Heavy Metal Valley", convoité par un Antéchrist électronique. Une citadelle assiégée, où il n'y a plus ni lois ni repères. L'enfer à son zénith!

Vos livres et vos prises de position politiques ne cessent de susciter des controverses houleuses. On a l'impression que vous aimez provoquer l'ire de vos contempteurs?
"Nous assistons impavides à une véritable offensive contre le langage. Nous sommes quasiment dans une société post-orwelienne, qui n'a pas besoin de contrôler le langage, elle a juste besoin de le niveler pour
qu'il soit complètement inoffensif. Je fais scandale parce que j'emploie à peine quelques gros mots! Ma syntaxe et la manière dont j'emploie les mots font choc, car dans les universités, les écoles de journalisme, et à l'école élémentaire aussi, on apprend à être le plus consensuel et le plus soft possible. Il ne faut surtout pas choquer la personne en face de vous. Et surtout, il ne faut pas choquer le "bon" musulman. Fustigez qui vous voudrez, mais surtout pas l'islam! On nous demande de nous écraser, d'être gentils, gentils!"

Vous critiquez l'islam avec véhémence. Seriez-vous islamophobe?
"Je suis chrétien. Je fais la distinction entre les idées et les personnes. Il y a des musulmans modérés et des musulmans radicaux, voire fanatiques, mais il n'y a qu'un seul islam. Ceux qui, comme le psychanalyste Malek Chebel, affirment qu'il y a d'un côté les islamistes et d'un autre côté l'islam, sont au mieux des imposteurs. Il suffit de lire le Coran. Moi, je m'appuie toujours sur les textes. Si on veut comprendre le marxisme, on lit Marx. Si on veut comprendre le nazisme, on lit Hitler. Si on veut comprendre le fascisme, on lit Mussolini (1). On est bien d'accord là-dessus? Donc, si on veut comprendre l'islam, on ouvre le Coran. Et, quand on lit le Coran, on comprend qu'il n'y a effectivement aucune différence entre islam et islamisme. L'islamisme, ce n'est que la traduction activiste, "proactive", comme on dit au Québec, de l'islam. Les islamistes disent simplement: "On va appliquer l'islam". C'est tout!"

Vous considérez-vous comme un écrivain engagé politiquement?
"Si j'étais un écrivain engagé, j'aurais un M16, avec, si possible, des lunettes Schmidt & Bender. Je serais en train d'assaisonner des mecs en Irak ou en Afghanistan. C'est ça être engagé! Un écrivain qui se dit engagé, ça m'a toujours fait rigoler. Que ce soit clair! Un type qui s'engage s'engage dans la Marine, dans l'Air Force, à l'armée... et il fait sa job. Un écrivain engagé, c'est un rigolo, un cuistre. Moi, je ne suis pas engagé, je défends politiquement un certain nombre d'idées. Ça n'a rien à voir avec l'engagement (2). Cependant, si j'écris un roman comme Villa Vortex, dont le récit se déroule dans les banlieues parisiennes, et que je fais l'impasse sur les problèmes de la violence des cités et de l'islamisation de la société française, c'est que je suis un menteur qui ne fait pas sérieusement son boulot d'écrivain (3). Si vous décidez d'écrire un roman d'amour et que vous ne parlez pas d'amour, eh bien, rentrez chez vous! Par contre, j'aime bien que le monde vienne me secouer. Comme disait Kafka: "Dans la guerre entre toi et le monde, seconde le monde". On n'est pas là pour défendre notre "moi", on est là pour le casser en mille morceaux!"

Dans American Black Box, troisième et dernier volet du Théâtre des Opérations, qui paraîtra en janvier 2007, vous nous livrerez de nouveau vos réflexions sur les questions géopolitiques internationales les plus brûlantes. Comment définiriez-vous le conflit qui oppose aujourd'hui l'Occident à la mouvance islamiste?
"Il n'y a plus aujourd'hui de ligne frontale, nous sommes dans ce que j'appelle "une guerre métalocale" (4), dans laquelle l'ennemi est partout. L'Occident est partout et ses redoutables adversaires, les islamistes, sont aussi partout. L'Occident a réussi sa mondialisation (5), mais, bizarrement, dans ce processus de globalisation économique et culturelle, il y a aussi la résurgence de l'islam, qui est comme une espèce de fantôme, de spectre, parce que l'islam a aussi une volonté universaliste de domination. Les combattants islamiques sont à l'intérieur de nos civilisations et l'Occident est aussi à l'intérieur de la leur par le biais de l'argent, du high-tech, de la corruption... L'Occident a aussi ses propres armes! Il y a donc un entrelacement qui est d'autant plus dangereux puisqu'on n'est plus dans la configuration classique d'une guerre frontale, où il y a deux ennemis l'un en face de l'autre."

Pour repousser les hordes de barbares qui essaient d'envahir Heavy Metal Valley, les défenseurs de ce Territoire puisent leurs forces et leur imagination dans une imposante bibliothèque, riche de 13 201 ouvrages de théologie, sauvée lors de la chute du Vatican. Est-ce une allégorie du déclin de la littérature en ce début du XXIe siècle, de plus en plus menacée par le monde de l'audiovisuel?
"Ce n'est pas l'audiovisuel qui est en train de détruire la littérature, ce sont les écrivains qui sont aujourd'hui les principaux responsables de la destruction de la littérature (6). Personnellement, j'en mettrais neuf sur dix au mur! Je vous le dis cash, ok! Je leur reproche de prostituer la littérature, soit sous le règne du "Moi", donc du "Je" narcisse, du "Je, Je" et non pas du "Je, autre", alors que toute littérature est un jeu entre "Je" et l' "autre", pour faire en sorte surtout que l' "autre" vous parle et pas l'inverse. Désormais, toute la littérature française contemporaine est un véritable désastre. Il n'y a plus aucun sens du roman, ni de l'épopée. Aujourd'hui, Balzac ne serait plus publié. On lui dirait: "Mais, mon vieux, vous faites du western!" Ce phénomène pernicieux n'est pas mondial, malheureusement, il est très concentré sur la France. C'est pour ça que j'essaye de devenir un
écrivain nord-américain de langue française et non un écrivain français exilé au Canada. C'est essentiellement pour cette raison que j'ai écrit Grande Jonction comme un western, avec des grands espaces, en intégrant des typologies du western..."

Grande Jonction est aussi une puissante réflexion sur l'avenir de l'être humain. L'homme se transforme en automate.
"Ici, la machine meurt. L'homme veut devenir un automate. La vision de la machine qui se contenterait d'opprimer l'homme est battue en brèche dans ce roman, y compris par les personnages, qui affirment l'inverse. Le problème, c'est quand l'homme se sépare de ce qu'il y a de machinique aussi en lui. On ne fabriquerait pas des machines si on n'avait pas quelque part de la machine en nous. Qu'est-ce qui se passe quand ce qu'il y a de machinique en nous se met à mourir? Voilà la vraie question. Il n'y a pas un mégaordinateur dans Grande Jonction. C'est l'humanité, le mégaordinateur. Par définition, la "métastructure", c'est l'ensemble du réseau humain qui forme la "métamachine". Donc, c'est l'homme qui veut ressembler de plus en plus à une machine parce qu'il se sent de plus en plus faible par rapport à ses propres productions. Il a bien raison!"

La tradition chrétienne, à laquelle vous êtes foncièrement attaché depuis votre conversion à la foi catholique, n'est-elle pas l'antithèse du monde funeste et incandescent que vous dépeignez dans Grande Jonction?
"Non. Moi, je suis un catholique futuriste (7). Quand on est chrétien, on ne peut pas être pessimiste. Il y a une grande espérance dans mon roman, aussi ténue que l'espérance qui habite un chrétien ( 8 ). On n'est pas du côté de l'espoir dans des lendemains radieux; il n'y a pas d'espoir spécifique que l'homme en lui-même s'améliore. Oui, il y a des individus qui peuvent devenir un peu plus humains et généreux, mais les sociétés ont toujours été merdiques. Ma seule source d'inspiration morale, intellectuelle et littéraire, c'est la foi. C'est quelque chose qu'on a beaucoup de mal à comprendre, car croire en Dieu aujourd'hui, ça paraît complètement délirant!"

Grande Jonction
de Maurice G. Dantec
Éditions Albin Michel, 2006, 775 p.


(1) Si je le comprends bien, l'analyse, l'exégèse, l'éclaircissement, le complément, la synthèse et l'anti-thèse sont des éléments qui ne font pas partie de l'univers culturel de Dintaique. Apprendre le fascisme en lisant Mussolini me paraît être aussi idiot que comprendre le christianisme en se limitant aux évangiles sans égard pour les actes des apôtres et les textes des pères de l'Eglise comme Saint Augustin. Des discours comme celui là, on appelle ça généralement de la paresse quand on est un gentilhomme, ou de la connerie quand on est un être humain normalement constitué.
(2) sur la conception de l'engagement. Dintaique confond engagement et sacrifice borné. S'engager c'est ouvrir une porte dialectique pour convaincre et se convaincre. Môôrisse, lui, nous livre un catalogue de la Manufrance en gage d'engagement. C'est touchant de puérilité. "T'va var ta yeule", comme ils disent là bas. Vous me direz, sa position est assez pratique, puisqu'il n'est pas engagé, il retournera sa veste encore plus vite.
(3) Dintaique nous dit ici qu'un écrivain dit la vérité. Très intéressant pour un auteur de SF... Serait-il Rael en fait ?
(4) Guerre métalocale. "C'est nouveau ça vient de sortir ! Ha bon ?"
(5) La grande trouvaille de Dintaique tient en ces quelques mots "l'occident a réussi sa mondialisation". Même du point de vue culturel, il existe un petit village que les Romains n'ont pas encore pu prendre et que la pax americana ne sera pas prêt de réduire au néant car il dispose d'une potion magique appelée "Histoire de France" qui décuple la force de ceux qui la boivent. Non mais, enfin sérieusement Môôrisse, t'as fumé des pétards, c'est pas possible ?
(6) La je rejoins totalement le brave Momo. A ce sujet, là est la raison de sa haine de l'islam, il n'a jamais supporté le fait que les gens qui s'appellent Mohamed se fassent surnommer comme lui. Revenons à nos moutons, il a raison de critiquer la litérature, malheureusement son travail va dans le sens de son auto-destruction.
(7) Catholique futuriste... un autre concept intéressant. Dintaique est un cyber catholique attendant cyber-christ reviendra dans son OVNI rose. S'il existe un catholique futuriste, il existe forcément un catholique du présent ou du passé et ce n'est pas la même chose (sinon il n'y aurait pas d'épithète). Dintaique considère donc que le dogme est fuyant et qu'il évolue dans le temps. Ce n'est pas interdit mais ce n'est pas le cas. Si la pratique et le clergé ont évolué, le catholiscisme, lui, n'a pas changé en deux mille ans. C'est toujours l'amour pour Jésus en tant que Messie, fils de dieu venu racheter le salut de l'homme sur la terre. Je me demande parfois s'il comprend les néologismes qu'il invente... un catholique futuriste, je sens que je vais faire un tabac au PMU demain avec cette formule.
( 8 ) Selon Dintaique, l'espérance du chrétien est ténue. Tiens donc ! La religion chrétienne repose en grande partie sur les concepts de rédemption et d'accession au paradis. Le christ promet le royaume divin à ceux qui le suivront, c'est dans les premières pages (évangile de Matthieu). Il est donc forcément plein d'espoir dans la vie après la mort. Môôrisse vient une fois de plus de démontrer sa méconnaissance crasse du texte dont il se déclare l'ardent défenseur et surtout vient, en quelques mots, de démontrer combien il était un piètre croyant. En lisant ses mots, je ne peux m'empêcher aux premiers mots du christ envers les hypocrites priant debout dans les synagogues.... Il en fait partie, c'est le genre de personnage que Jesus aurait frappé à coups de sandale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Ven 8 Déc 2006 - 15:18

ça fait un peu je sors le lance roquette pour écraser un puceron mais c'est rigolo.

enfin c'est surtout le puceron qui est rigolo. C'est peut être ça qu'il entend par guerre contre soi même. Pousser les mimiques du penseur survolté jusqu'au plus profond ridicule. Franchement, l'entendre l'entendre fustiger le règne du moi narcissique dans la littérature française, faut voir l'ouverture flash de son site ouebe pour comprendre le travail qu'il lui reste à faire. C'est très dangereux en fait. Un jour, qui sait, un éclair de lucidité le traversera comme la foi, il restera foudroyé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Ven 8 Déc 2006 - 15:28

Gérard Miller a écrit:
Merci Ajax pour ce texte plein de verve du Grand Maurice G. Il me fait autant rire que Soral ( je précise que chez moi ce n'est pas péjoratif ).

Bitru a écrit:
aut'chose, remplacer le terme islamiste par juif, et on est en plein protocols...ah ces "phylosemites" chassez le naturel...
Autre chose, remplacez le terme islamiste par juif et tout le monde serait content sur ce forum.
en fait chez Dantec ou chez soral, ce qui m'intéresse est moins ce que ces gens sont ou ont été, mais comment ils sont passé de l'un à l'autre.

A ma connaissance, il y a eu très peu d'explication par Dantec de sa "conversion" subite aux valeurs de l'occident chrétien. Le plus parlant biographiquement était l'allusion aux "chances pour la France" dont il voulait protéger sa fille. Mais je me demande si même ça n'est pas moins une explication qu'un prétexte. Il y a des gens comme ça qui épousent simplement les époques dans lesquelles ils vivent. Ce qui ne veut pas dire qu'ils soient centristes ou indifférents aux opinions, bien au contraire. Ce sont bien souvent des exaltés. Un jour du coté des gentils musulmans bosniaques, le lendemain contre les méchants islamistes (et les mulsulmans sont TOUS des islamistes). Un jour mao, le lendemain serge july ou gerard miller... mais toujours convaincus d'être dans le bon camp. Comme disait Brel : nazis pendant les guerres et catholiques entre elles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Ven 8 Déc 2006 - 18:48

Vivement que la dictature mondiale du prolétariat soit instaurée , avec l'aide de nos camarades chinois .
On pourra enfin bailloner et prendre des mesures répressives à l'encontre de ce genre d'énergumènes qui prêchent le misérabilisme et la haine à tout va .
Revenir en haut Aller en bas
Bitru
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Ven 8 Déc 2006 - 21:58

houla dantec, le mec qui soutenait le FIS debut 90'S (selon son ancien copain richard Pinhas) qui dedicacait les racines du mal au jah et mahomet ( Rolling Eyes ) pro-bosniaque, deleuzien gauchiste, musicien ds artefact (sorte d'electro popinette ridicule) qui faisait les gorges chaudes du Paris by night...

et le dantec sioniste bushiste catholique celinien (cherchait la coherence...à moins que dantec ai quelques arrieres pensées sur nos compatriotes juifs) qui encense une armée serbe nettoyant la yougoslavie d'une main de fer, se fend de diatribes islamophobes les plus crasses tout en etant gracieusement interviewe par le fifaro, durand, fog et consorts...

ya des positionnement qui payent au bon moment. sacré dantec.

couché dantec, allez,hop!

Mdrrr

ben oui dantec le poutinien bushiste catho sioniste qui cherche desperemment à se justifier de s'etre foutu dans le camp des forts par opportunisme.
eh maurice, c'est bien tu as commencé à apprehender le catholicisme, mais ya encore du boulot!

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Sam 9 Déc 2006 - 2:32

Il est aussi difficile de causer comme Léon Bloy que d'ecrire comme Céline....!!
On peut s'exiler comme Victor Hugo et mourir comme Byron
en adoptant une posture de Romantique enragé à la recherche du temps perdu dans le cyber-espace cultuel (et pas culturel!)... regrêttant le temps béni des certitudes qui accompagnait l'expension de l'univers ,sous l'oeil contemplatif et satisfait des astronomes occidentaux!!!

Les Arabes,aussi,ont fait de l'astronomie,du temps de leur splendeur!!!
La lecture Islamique qu'ils en font est tout aussi valable mais n'apporte rien qui puisse esperer modifier ce qui se trouve au delà du savoir terrestre!

La corruption des Hommes peut faire changer un discour mais pas faire lever le soleil ni l'eteindre!!!!! sunny

Démosthène ne connaissait pas Alexandre le grand!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamcha
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 31
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Sam 9 Déc 2006 - 23:39

Ce texte est trés bon. Je ne voudrais pas paraitre simpliste en le séparant futilement, mais quand Dantec parle de litterature, ou de langage comme au début de l'interview, il est évidemment trés fort, trés pointu si l'on saisit ses references (il vient en gros "christianiser" l'heritage intellectuel de la cybernetique de Wiener en passant par Lacan, Deleuze, ou d'autres qui ne viennent pas de là comme Bataille, Anders, Heidegger, Nietzsche bien sur, Debord même etc.), et donc trés interessant. Je pense, perso, qu'il se fait du tord en parlant de l'Islam avec autant d'insistance et sans recul (mais c'est un pamphletaire) et qu'il se discredite enormement en suivant les pires idiots utiles, mais peu importe : il reste un écrivain, comme souligné par lui, et pas un militant/militaire, et on peut critiquer son oeuvre sur tout les points, sans le reduire à sa fascination/repulsion de l'Islam (on a tous vu Dantec keffief au cou, ou dedier les "racines du Mal" au Prophete, et il courait un certain temps l'idée qu'il fleurtait avec le soufisme. De plus ses romans sont truffés

de reference positives islamique, comme les citations de Rûmi, le mystique soufis, ou des expressions comme "son visage d'ange palestinien" hu hu hu dans "Babylon Babies", ou le heros du livre est tatoué des symboles des grandes religions, dont l'Islam). Bref, sujet obsédant, quoi, en gros.

D'ailleurs, numéro 8, si tu ne trouves rien sur sa conversion au Catholicisme c'est que tu as environ....2000 pages de retard, au bas mot ? Dans ces eaux-là en tout cas :P

Et puis cette gue-guerre de fanboys entre pro-dantec et pro-soral est ridicule et digne d'une dispute collegienne sur le superheros le plus fort. Quand on voit les numeros d'analyses respectifs de ces 2 auteurs sur les forums, ca porte un coup severe - en général - à l'intelligence de ceux qui postent....
Et ca serait vain de lire Dantec comme on lit Soral, la grille hegelienne rationnaliste et republicaine ne peut que mener à des contresens et des enormités sur le sieur exilé.

Perso je vois pas de raison d'opposer frontalement les 2 mecs. Rappelons qu'il y a, quoi...quelques années seulement, 3-4-5, les 2 étaient politiquement du moins, vraiment trés proches, avant de bifurquer, au fil des évènements certes, vers 2 voies bien étrangères sur les fameux sujets pieges (juifs et musulmans quoi =___=")

Je prefere lire les 2, et tenter de synthetiser ce qu'il me semble bons chez les 2, avec quand même une chtite preference pour Soral en politique (et Dantec en litterature); surtout en ce moment, ou il est bien, bien plus proche du quotidien politique qui me préoccupe que l'exilé auto-soit-disant-maudit clown

-------------------------------------------------------------------------------------------------

ajax a écrit:
je pense personnellement que Dantec n'a aucune conscience et son attitude pseudo rebelle est une posture.

Je pense que Dantec est un idiot en rappelant qu'on peut être idiot et cultivé. Son discours suinte le raccourci stupide et l'absence de réflexion. Je ne l'ai pas lu, je n'ai fait que l'écouter et ça me suffit.
J'entend bien, j'entend bien, mais moi j'vous dis que vous etes à coté d'la plaque Hé

Et puis c'est cette même logique qui fait que certains - d'autres cotés - disent de Soral que c'est un nantisémite, facho etc.

Je sais biiiiien qu'il y a le neeeet, le jugement consommé sur place, dans l'instantané et les mediations (télé, interview, ou mieux le resumé de résumé d'un rechauffé de pensée lu sur un blog quelconque ), mais les livres existent.

Je connais le bonhomme, son oeuvre, d'ou il parle, et je te dit que c'est un mec interessant, et que d'ailleurs il a une oeuvre "d'avant" son obsession islamique qui trouverait pas mal d'echos chez les lecteurs de Soral... Son cheminement, la mise en critique perpetuelle de sa narration, ses defis philosophiques (lire Nietzsche comme un prophete chretien par exemple), sa critique du langage, de la machine (qu'il puise chez les intuitions d'un Heidegger, et dans la lucité d'un Gutter Anders, entre autres), bref, plein de sujet, d'authentique pensée de haut vol, qui mérite mieux que cet espece de jugement de l'homme du net, qui dit que "de toute facon j' connais pas mais j'aime pas c'est de la merde", tel les pitits nenfants qui repoussent leur plat de haricots sans même les avoir gouté. "Mais c'est l'odeuuur, ca pue, j'aiiiime pas, j'le saiiiis!" C'pas sérieux tout ca, et franchement trop typique de la puèrilité et la facticité du climat critique actuel.... Vous valez mieux que ca, j'en suis sur....

------------------------------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------------------------------

ajax a écrit:
As tu déjà écouté ça ? http://www.dailymotion.com/Kalli/video/274818 c'est une des dernières interviews de Dintaique sur rockik la radio des caniks.
Oui je connais ses interventions radio au MôliIIIsse, d'ailleurs il me semble qu'il ne les frequente plus : on sent bien qu'il se heurte à l'imbecilité du présentateur, et qu'il y a une dialectique de complaisance et de surenchère à son contact qui le dessert bien et qu'il en a parfaitement conscience! Bref.

Je vous parle d'un écrivain, qui se fait polémiste sur des tas de sujet, de la physique quantique à la theologie, en passant par la cybernetique et la philosophie, qui a pondu des milliers pages dans un jet quasi-continu sur un nombre d'année condensée, ce qui correspond un peu à Soral, même génération et même moment d'activité soit dit en passant (ce qui est le cas de Nabe et de Houellbecq aussi ), et qui est reconnu par beaucoup, et sans a priori politique, comme un écrivain majeur de ce début de siecle, et vous me sortez une interview sur une radio pour ado, avec un Dantec surement défoncé qui est à son plus bas niveau c'est à dire l'anatème anti-islam. Il ne mérite pas - je le pense vraiment - un tel jugement à l'arrache, de même que notre ami Alain ne mérite pas qu'on le juge entre 2 verres de rouge à "Complément d'enquete".

Vous voyez bien que dans la balance, ca ne pèse rien du tout.... comme - autre exemple - réduire Le Pen à son bandeau noir, ou La Mitte à sa sainte Francisque....

-------------------------------------------------------------------------------------------

filantropic a écrit:
Yamcha a écrit:
J'entend bien, j'entend bien, mais moi j'vous dis que vous etes à coté d'la plaque Hé
je ne pense pas que quiconque ici se soit attaqué à l'oeuvre de M.Dantec.
Ne le connaissant pas. Je ne peut ni juger , ni critiquer a ce sujet.

Pour ce qui est de l'espace public. : l'homme et ses positions outrancières dans le débat. Ses engagements et analyses simplistes. Cet exil , ce ralliement puéril à "l'Axe du bien". Cette haine de l'islam font de lui un personnage qui prend des risques , notament celui d'etre contesté et très critiqué. jusque là nous sommes d'accord non ?? les positions publiques... pas l'oeuvre.. capito ?
ajax a écrit:
yamcha. Je veux simplement dire qu'à chaque fois que j'ai entendu ou lu Dintaique hors de la danse du ventre promotionnelle, j'ai entendu... un con, ou pour être moins grossier, un âne.

Ca me vaccine contre toute velléité d'ouvrir un de ses livres.
Ses livres sont disponibles oserais-je vous rappelez. Et n'essayez pas d'insinuer que j'aurais tendance à ecarter toute critique ou quoique ce soit hein...

Si vous réduisez ses prises de positions publiques à ses seules interventions sur rockick, c'est trés bien, vous n'entendez et ne lisez que ce que vous voulez y trouver, et prenez délibérement le parti du simplisme et vous privez vous même d'une source d'alterité pour confronter votre esprit critique, que vous croyez probablement à tord, aiguisé. Bref, j'ai pas l'intention de défendre Dantec, c'est clairement pas dans mon interet, ni meme ma volonté. Seulement, gardez en mémoire, pseudonyme filantropic, et autres, que ses livres existent, que sa critique de la modernité est interessante, donc critiquable, et qu'il possède des références politiquement hetéroclite : Baudrillard, Debord, ou même un linguiste comme Barthes, que je n'aime guère, mais des philosophes comme Adorno, Deleuze ou Foucault, qui sont dans la sphère marxiste, et que je n'aime pas non plus, mais il confronte sans cesse sa pensée à des auteurs extremements differents.

C'est d'ailleurs son étalage de certitudes qui m'inquietent, puisque son oeuvre est jusqu'a maintenant la mise en acte, en litterature de ses propres doutes, de ses remises en questions. Bref, dans l'espace public (qui sert d'excuse à votre meconnaissance, ce qui est flagrant, et ne vous rend pas honneur Hmmm ) je choisis tout de même ses interventions écrites, articles du oueb, journaux, romans, conférence, que ses pitoyables diatribes orales, qui ne m'apportent nullement à moi, et surement encore moins à lui (ce qui n'est pas mon blem, sois dit en terminant...)

Sur ce, pour moi ce probleme là est clos, je ne suis pas payé pour le defendre : c'est un auteur et une pensée qui m'interesse, et que des gens qui n'ont apparament rien produit se permettent de le réduire à si peu, et de volontairement réduire leur critique aux aspects les moins interessants est un signe bien particulier du climat merdique qui nous englobe.

Ah mais oui j'oubliais! Sur le net on a tous une oeuvre, un droit de regard, un talent et blablablablablabla Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Dim 10 Déc 2006 - 1:51

ajax a écrit:
yamcha. Je veux simplement dire qu'à chaque fois que j'ai entendu ou lu Dintaique hors de la danse du ventre promotionnelle, j'ai entendu... un con, ou pour être moins grossier, un âne.

Ca me vaccine contre toute velléité d'ouvrir un de ses livres.

ça transparaissait aussi à la lecture des racines du mal.

D'ailleurs c'est une chose qui ne cesse de m'étonner : comment le polar, littérature de genre donc pourrait on penser désincarnée, peut être révélatrice de la personalité de l'auteur.
Chandler le flegme, la classe 50's
Crumley, l'odeur de suin sur tricot marcel
Dantec, la rebéllitude franco saxonne, le conformisme anti-conformiste, le gra-pillage bouvardpécuchétesque en guise de culture clin d'oeil pour tous les ratés de fac de lettres.

lu 100 pages de cosmos aussi, rires nerveux puis ennui sidéral
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Maurice Dantec   Jeu 21 Déc 2006 - 23:22

Je viens de mater toutes les videos de ce mec et je dois dire qu'il es assez poilant.

Alors oui il a un physique terriblement ingrat, une facon assez singulière de parler et nous joue souvent le rôle du chevalier venu sauver l'occident de l'invasion mauresque (ouai comme le cocktail).

Son clash avec Kahn de Marianne est bien fendard (Kahn lui sort le coup de l'insulte à 2 francs 6 sous : "fasciste" et celui ci durant les 20 minutes suivantes tente par tt les moyens de faire baliser ce gros nounours)

Il est selon moi le penchant opposé de Soral mais dans le fond leur schéma idéologique suis le même raisonnement. Leur plus gros point de mésentente porte surement sur l'Islam que Dantec définit constamment comme une menace terrible et terrifiante pour l'occident (et aussi pour des raisons plus personnelle je pense, à une époque ou il travaillait en collaboration sur Ring).

A jouer au jeu de l'inpolitikement correct, ce Dantec dis autant de vérité que Soral mais sur des thèmes bien différent.

Soral joue la carte du pragmatisme là ou Dantec joue celle de l'idée inévitable d'un clash mondial d'ordre théologique et culturel.

En fait, à l'écouté, je me suis demandé si ce mec avait moins le droit de s'exprimer que les autres. Je ne le pense pas car il fait, à sa manière, avancer le débat sur la place de la religion musulmane en France (qui je le précise avant d'être fouetté sur la place publique ne me dérange pas plus que ca).

Là ou Soral admet que suite au constat, il faut agir et régler le problème pacifiquement (l'assimilation prôné par son parti), Dantec propose lui une vision nettement plus radical

Au regard de ces deux penseurs libres, je me suis forgé une opinion bien plus précise sur l'état d'esprit de nos panphlétaires actuels qui finalement considère le monde qu'à travers le prisme manichéen et reducteur prôné par nos élites idéologique.

A bien reflechir, l'ennemi commun est selon moi la sous-culture qui a corrompu notre système de valeur. Non pas le système médiatique qui en est qu'un instrument mais la sous-culturre. Cette idéologie a permis de clarifier la situation (dans un langage pub, en segmentant au maximum) afin de n'avoir à proposer qu'une seule merde (produit) à l'ensemble de la population (une forme de totalitarisme comme un autre) par souci de simplicité et de contrôle.

Lorsque les médias ont réduit la communication (cad 2 ou plusieurs personnes qui émettent des idées) à la Comm (soit 2 tondus qui balance une vérité au reste du monde), on est arrivé à une société misérable ou personne n'ose plus écouter sa raison de peur de rentrer en contradiction avec le schéma qu'on lui a vissé dans le crane. Cette aliénation mentale, croyez-moi, et bien plus dangereuses que "l'islamisation de la France".

Avant de donner des lecons de morales aux autres, peut-être faudrait-il d'abord nettoyer devant sa porte.

Si l'on veut clarifier la situation d'incompréhension actuelle, il faudra bien que l'on dégage définitivement ce mode de pensée véhiculé par notre société de conso suicidaire et outrancière.


Et au fait, vous saviez qu'il existe des pays dans lesquels dire le 1/4 de ce que l'on dit serait passible de mort? De la à dire que la France est foutu...

Allez un peu d'optimisme avant la chute finale Biz
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Ven 22 Déc 2006 - 12:27

ajax a écrit:
je viens de voir cette vidéo également, je trouve que Dantec est d'une stupidité effarante et je déteste sa présence médiatique avec ses Okay, et ses références à Thomas d'Aquin ou Joseph de Maistre qui sonnent comme s'il n'en avait lu que la quat'de'couv'.

Cette vidéo est réellement à hurler de rire, et j'en mets le lien ici (sinon juju il geule). http://www.dailymotion.com/search/dantec/video/xdv9q_chezfog200609091

On a absolument tout : Dantec le cultivé, Dantec qui joue à l'offusqué quand Kahn le traite idiotement de fasciste, Dantec sans ses lunettes, Dantec avec ses lunettes, Dantec le rebelle royaliste qui se trouve "comme par hasard" en Bosnie pendant les massacres de Srebrenicka, Dantec qui met les choses au point (une constante sur tous ses plateaux), Dantec qui fait référence à Mladic... Enfin bref, Dantec quoi.
Ouais bah dsl de jouer la vierge effarouchée mais moi j'avais vu cette émission et quand Dantec a menacé physiquement Kahn le septuagénaire, j'ai trouvé ça très petit. Il pouvait l'insulter ou le remettre à sa place autrement, car effectivement c'était pas très malin de sortir "fasciste" comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Sam 23 Déc 2006 - 6:02

juju333diablo a écrit:
ajax a écrit:
Cette vidéo est réellement à hurler de rire, et j'en mets le lien ici (sinon juju il geule). http://www.dailymotion.com/search/dantec/video/xdv9q_chezfog200609091

Ptdr2 Une autre, une autre !

Il est pas possible ce mec. Quelque soit son destin d'écrivain, je lui prédis une seconde vie sur internet, à la manière de JC Vandamme. Et puis qu'est-ce que c'est que ces fringues ? Et puis qui c'est ces gens ?
attends, si tu veux vraiment rigoler, en voila d'autres qui ne sont pas piquées des vers.

chez Ardisson où il se fait dévorer par Malek Chebel.

sa réponse piteuse à Tout Le Monde En Parle Québec

Dantec chez Durand, notez la méchante mise au point du début.
Première partie
Seconde partie

Dantec chez FOG (Cultures & Dépendances) Mouhahaha


Et là... et là......... Dantec fait de la socio au Canada
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osiris
Invité



MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Sam 23 Déc 2006 - 6:19

ajax a écrit:
Dantec chez Durand, notez la méchante mise au point du début.
Première partie
Seconde partie

Mégalo qu'il est devenu le Dantec Choc On ne comprends rien à ce qu'il raconte, il prends trop de champi. dingo On voit à plusieurs moments Durand qui décroche clairement à ses élucubrations. Dantec n'a besoin de personne pour se ridiculiser. rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Sam 23 Déc 2006 - 13:29

Moi je partages la vision philosophico-religieuse pantheiste que JCVD prone . Parceque mec , faut etre aware si tu veux ressentir la complexite du grand tout des stimulis l unicite transcendantale Very Happy.
On est tous Dieu cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Dim 24 Déc 2006 - 1:05

Dantec a de quoi faire rire c'est sûr, avec des discours complétement de l'ordre de la science fiction, même si sur certains sujets il dit des choses plutôt correctes. Mais c'est surtout son rapport avec le christianisme et avec Léon Bloy que je trouve intriguant.
Revenir en haut Aller en bas
Raed
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Mar 2 Jan 2007 - 6:21

Ce que je trouve intrigant c'est de voir Dantec invité dans tous les plateaux TV et être célébré comme le "Pape de la science-fiction" (cf, Denisot) et de voir un Nabe, qui a été boycotté médiatiquement pendant plus de vingt ans pour une émission de TV (et je ne parle même pas de Soral ou de Dieudonné).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Raed
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Mar 2 Jan 2007 - 16:59

francis black a écrit:
ajax a écrit:
attends, si tu veux vraiment rigoler, en voila d'autres qui ne sont pas piquées des vers.

chez Ardisson où il se fait dévorer par Malek Chebel.
Je ne trouve pas du tout que Dantec se fait "dévorer", au contraire je trouve que c'est Chebel qui est assez mauvais : par exemple quand il dit que l'occident a besoin de l'islam c'est quand même énorme. Et quand il dit à Dantec "vous avez lu le coran mais est-ce que vous l'avez compris ?" c'est un peu stupide.
C'est un coup classique des musulmans arabes. C'est la version arabe du Coran qui fait foi avec toutes ses subtilités grammaticales et syntaxiques. C'est également un test à l'attention de l'interlocuteur. S'ils le passent bien, ils continuent de discuter avec lui.

Car comprendre le Coran ne veut rien dire. Ce n'est pas un livre pour être compris mais pour être appris par coeur. Les écoles musulmanes n'enseignent pas le Coran, elles le font apprendre. La soumission à l'Islam ne permet pas la critique (compréhension) du texte.

C'est là qu'on voit que Dantec est un fumiste. Si Chebel m'avait posé la question, je l'aurais regardé droit dans les yeux et je lui aurait dit : "il n'y a rien à comprendre dans le Coran, vous êtes sommés de l'apprendre et de l'appliquer, vous, les soumis (musulmans)".

Il ne faut jamais oublier que le Coran est un texte de loi, à l'image de la Torah dont il émane, mais également de nombre de textes religieux comme le code Hammurabi. Ce n'est pas un texte lyrique comme la Bible chrétienne.

------------------------------------------------------------------------------

francis black a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec ton analyse : quand Chebel demande à Dantec s'il a compris le coran, il ne veut pas insinuer qu'il n'y a rien à comprendre dans le coran, non, il sous-entend qu'il y aurait dans le coran une sorte de message subliminal qu'un mécréant comme Dantec ne peut pas saisir. Dantec a lu le coran, et il a bien compris que c'est un texte de loi où il n'y a, en effet, rien à "comprendre". Mais Chebel, apparement, lui reproche de n'avoir pas compris le coran puisqu'il lui dit, je cite : "quand vous lisez un bouquin il faut le comprendre, sinon vous l'avez pas lu".
Ce qu'a fait Chebel, c'est une offensive dialectique. C'est très simple de s'en échapper quand on a un peu de culture et de répondant. Maintenant, il ne faut pas oublier que ça se passe chez Ardisson, l'émission ou le public, levait ou baissait son pouce sous les horions........ L'attitude de Dantec à tout le monde en parle version Canada montre bien qu'il a considéré ce passage comme une défaite.

D'ailleurs, comment aurait-il pu gagner ? Dantec est incapable de comprendre Bloy et Nietzsche. Comment pourrait-il établir un argumentaire documenté sur le Coran et sur la jurisprudence islamique ?

Non, Dantec cherche à enrober sa prose en voulant passer pour un lecteur docte et misanthrope. Quand je l'entends dire, j'ai lu les Hadith, je suis carrément mort de rire car on ne peut pas se vanter d'avoir lu ces textes. 15000 petits trucs du genre : "Maurice le fils de Raymond, rapporte qu'à Medine, Raymond a dit : quand ta couille gratte, gratte là car Dieu ne voit pas d'un mauvais oeil que tu te grattes la couille". Je caricature mais les hadith, c'est de cette nature.

Ecoute ses interviews sur rockik, vois ses photos avec sa croix de guerre et son gros am-16 (comme dit son copain Trépanier) et tu auras un aperçu clair de l'extraordinaire rayonnement intellectuel de Moorisse.

------------------------------------------------------------------------------------------

francis black a écrit:
Quand Dantec dit qu'il a lu les hadiths, je pense qu'il a, en fait, lu les hadiths les plus importants (c'est à dire ceux qui ont été écrits par des gens qui ont cotoyé mahommet). Je les ai lu moi aussi, et s'il y en a qui sont, c'est vrai, très drôles, il y en a aussi un certain nombre qui sont assez effrayants (lapidation, mutilation...).

Je suis en désaccord sur beaucoup de points avec Dantec, et notamment sur son ridicule soutien inconditionnel aux USA et à israël, mais je suis globalement d'accord avec lui sur sa critique de l'islam.
Critiquer l'Islam est une nécessité philosophique au même titre que la critique qui a été faite sur le christianisme. Dantec est, c'est vrai, un des seuls à oser l'exercice avec Houellebecq dans la littérature grand public et c'est salutaire.

Là où Dantec est ouvertement dangereux, c'est qu'il soutient l'idée d'une conspiration mondiale comparable au protocole des sages de Sion. Là je parle du Dantec homme public. Un tel délire doit être combattu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prometheus
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Mar 2 Jan 2007 - 23:26

Arrétez de juger Dantec sur ses apparitions tv! Elles sont souvent pathétiques, et ce cher Maurice est vraiment rester bloqué à l'adolescence en se croyant constamment dans un western.
Mais ses livres c'est autre chose.
Ses essais tout d'abord, dont le dernier tome sort cette semaine, sont vraiment prenants, des torrents d'imprécations qui rappelle Bloy en moins bien écrit bien sur.
Ses romans, ensuite, sont parfois grandioses, parfois baclés. Le dernier " Grande Jonction" possède des pages magnifiques, et meme si les délires de western post moderne sont insoutenables de connerie, le fond métaphysique est toujours ahurissant de profondeur.

Dantec prend trop de drogues, a sans conteste une culture plus pauvre qu'il ne le prétend, a de gros problemes psychologiques(les theories de Soral la dessus me semblent finalement pertinentes), mais on tient là , à mon sens , un véritable écrivain, ce qui est tres rare aujourdhui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Ven 5 Jan 2007 - 7:41

Allez, le Mongolito de Montreal nous vend sa soupe avec Elisabeth Levy au Micro.

http://www.lepoint.fr/edito/document.html?did=187757

Franchement, quand je lis ce que dit Dantec, je me dis vraiment qu'il fait l'objet d'un véritable traitement de faveur. E. Levy qui est loin d'être stupide aurait pu lui marcher dessus quarante fois au cours de cette interview et ne l'a pas fait.

Mon dieu, morceau choisi.

E. Levy [...] :Votre façon de disqualifier ceux qui ne pensent pas comme vous évoque parfois ces staliniens que vous dénoncez sans cesse. Il ne suffit pas d'être violent pour être Léon Bloy, l'un de vos maîtres. Quelle est la fonction de cette violence ?

Mooorissee Dintaique :Fonction ? La violence que vous décrivez est verbale. Je sais que le Français a perdu depuis longtemps le goût de se battre à fleuret non moucheté, mais en ce qui me concerne la « violence » des mots sert à refléter la violence des FAITS. Qui est l'homme violent, celui qui viole à longueur d'année des filles prépubères dans la cave de sa « cité », ou celui qui va commettre l'erreur fatidique d'oser le traiter de « bête sauvage » ? Il est vrai que, dans notre société du « vivrensembleuh », il faut « rester vigilant » et adopter le point de vue des victimes, je veux dire les vraies, les victimes-de-la-société, les violeurs en série, par exemple.
D'autre part, je me permets de souligner mon obsession maniaque de la cohérence entre fond et forme, entre style et contenu. Il ne s'agit pas, que ce soit bien clair, de construire, de quelque façon que ce soit, cette « cohérence », mais de la laisser surgir, de faire en sorte qu'elle parvienne à l'état écrit, qu'elle s'insinue dans un flux de mots qui d'une certaine manière s'imposent par les multiples facettes de réfraction qu'ils offrent au sens obvie. Je ne cherche pas à imiter Bloy, même si c'est un compliment. En revanche, nous décrivons ce que nous voyons, et le monde d'aujourd'hui (comme le sien, d'ailleurs, nous n'avons fait que suivre la pente) est, me semble-t-il, particulièrement vomitif. A ce titre, l'usage de la scatologie, face à des « penseurs » qui préparent les génocides du futur, ou des « artistes » chargés de la lobotomisation nationale, me paraît quant à moi justifié - et je me retiens.

--------------------------------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------------------------------

Gérard Miller a écrit:
Et alors qu'est ce qu'il y a de choquant là dedans ?
La phrase sur les viols dans les caves est le genre de phrase que Soral balançait dans à l'époque de "jusqu'où va t on descendre ?"
C'est ce que pense 99, 09% des électeurs de Le Pen ( le 0,1% restant étant sur ce forum ).
Il la prononçait pour dire que c'était faut et un épiphénomène tandis que mooorissse le présente comme un fait de métasociété métarévélateur d'une métadérive qui métaconduira au grand Jihad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osiris
Invité



MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Ven 5 Jan 2007 - 18:13

Gérard Miller a écrit:
Et alors qu'est ce qu'il y a de choquant là dedans ?
La phrase sur les viols dans les caves est le genre de phrase que Soral balançait dans à l'époque de "jusqu'où va t on descendre ?"
C'est ce que pense 99, 09% des électeurs de Le Pen ( le 0,1% restant étant sur ce forum ).

C'est quand même incroyable que Dantec soit autant médiatisé dans le petit monde bobo parisien de la presse avec ce qu'il débite. Ce mec aurait parlé des Juifs dans ses romans au lieu de parler de complot islamiste mondial, il aurait été banni ad vitam eternam de la sphère médiatique et lynché d'une force! C'est çà qui me débecte. Elisabeth est au courant de ce que représente Dantec, un néoconservateur lecteur de Bloy, donc elle joue le jeu à fond. C'est significatif de l'état de la presse française.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Ven 5 Jan 2007 - 18:23

Citation :
Ce mec aurait parlé des Juifs dans ses romans au lieu de parler de complot islamiste mondial, il aurait été banni ad vitam eternam de la sphère médiatique et lynché d'une force!

ca c'est clair...mais bon, le lockout total sur la question a été fait depuis longtemps..certain l'on appris a leur dépend :shock: ....il y a des sujets que l'on doit aborder avec des pincettes...ou du coté bienpensant et consensuel.....résultat d'un long travail de lobbying, de sape......et de martyrologie... No
Revenir en haut Aller en bas
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Ven 5 Jan 2007 - 20:28

Dans ma cave, il y'a plus de mecs qui se defoncent que de meufs qui se font defoncées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 54
Localisation : IDF
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Sam 6 Jan 2007 - 21:03

Dantec voit le complot islamiste partout, ce que je ne partage pas.
Maintenant, le contraindre au silence est scandaleux mais c'est vrai que la presse est sous contrôle de nos jours

-------------------------------------------------------

milla a écrit:
Tu trouves vraiement que Dantec est reduit au silence ? Durand, Giesberg, Ardisson... Tu veux qu'il fasse Cauet aussi ?
Entre nous, je ne suis que de loin ses frasques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grandroi.canalblog.com/
Carter
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 155
Age : 30
Localisation : 13
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Mar 13 Mar 2007 - 21:33

Ceci dit, Dantec n'a pas participé à plus d'émissions que Soral. Je suis d'accord avec l'initiateur du post, Dantec donne dans le politiquement incorrect, même si effectivement, s'en prendre aux juifs plutôt qu'aux arabes (je schématise) eût été plus subversif encore. M'enfin la subversion, il s'en tape Dantec. Il ne se veut pas provocateur, il délire juste, et ça le fait écrire, c'est ce que soral appelle le côté Lovecraft. Et il reste pour moi un bon auteur de SF ! Faut être un peu névrosé pour en faire de la bonne Chut

-------------------------------------------------------------------------------------------

2boblack a écrit:
je connais dantec que de nom et d'aspect.. et aussi la phrase de soral "dantec c une fiote je le mets ko du regard.. je le prend quand il veut pieds poingts...etc..." Mais quand vous dites " il critique l'islam " il critique la religion ? la culture ? les musulmans ? Parce que j'entend c plus facile de critiquer l'islam que les juifs etc... mais c peu etre parce que quand on "critique les juifs" on critique clairement le peuple, enfin je veux dire "les gens", alors que la "critique de l'islam" c souvent plus dirigé contre l'ideologie la religion le dogme le coran etc.. Je m'exprime souvent assez mal mais je pense que on peut pas comparer.. à mon avis si un mec venait critiquer les arabes avec les memes arguments que pour les juifs on le laisserait pas dire.. et de la meme maniere si un mec venait critiquer le judaïsme (pas les juifs) comme on critique l'islam (en gros critiquer les textes sacrés, les extremistes etc..) il ne serait pas forcement tué mediatiquement.. c un peu flou ce que je dis mais vos arguments vont surement ettayer ma pensée..
Il s'en prend à l'Islam, et clame fièrement, en gros, que le mépris de la femme et la violence sont consubstantielles au Coran. Maintenant, paraît qu'il y a une interview où il s'en prendrait aux Musulmans, m'enfin, vu qu'il a défendu les Musulmans dans les Balkans au détriment des Serbes, ça me paraît un peu louche. Mais de toutes façons, c'est un écrivain, pas un géopoliticien, lisez plutôt ses romans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenera.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Mer 14 Mar 2007 - 1:17

Moi je vois pas ce qu'il y a de louches à défendre des musulmans qui se font exterminer puis après dire que certains musulmans sont en train d'exterminer la moitié de l'Irak....


Après sa geopolitique est bien loin d'être parfaite d'autant plus que plus il vieillit plus tout ce qu'il a pris, ce marque dans son cerveau...Cela reste néamoins le meilleur auteur français...devant.....personne.... Cross
Revenir en haut Aller en bas
Celtic Zaku
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 212
Age : 36
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Maurice Dantec   Ven 6 Avr 2007 - 20:48

CactusJack a écrit:
Bonjour , je vous demande pardon d'intervenir sans me présenter d'abords ... Je le ferais par la suite...

Voilà le sujet , il se passe une chose curieuse et unrgente à voir sur dailymotion que je voudrais vous faire partager . Voilà , un posteur est pérsécuté car il à avancé une audio de dantec ou il insulte les Musulmans etc Vous verrez vous-même ... Les réactions ne sont pas trés trés jolies ... Des menaces etc ...Regardez voir car j'ai l'impression "qu'ils" cherchent à exploser la page ...


C'est ici ===>>
http://www.dailymotion.com/CatusJack/video/x1mr0r_dantec-haineux-raciste-islamophobe
Je ne savais pas que Dantec était aussi radical , sur ce forum , il est clair que ces paroles peuvent en choquer plus d'un , toutefois et là je vais me faire incendier , je suis assez d'accord sur ce que dit Dantec sur l'islam , la crasse intellectuelle de l'Europe , les gôchos et sur l'exemple de la guerre en ex-Yougoslavie .

Voila c'est dit .

Maintenant , je ne suivrai pas Dantec sur son pro-Américano-Sionisme qui est assez incohérent , et là je préfère la critique de l'islam de Guillaume Faye ou de René Marchand .

Au fait , Cactus Jack , c'est le nom d'un catcheur de la WWE (ex-WWF) , est-ce que je me trompe ?

--------------------------------------------------------------------------------------------

milla a écrit:
Celui qui souhaite que la vidéo soit retiré est favorable à Dantec, soit disant la video n'est pas representatif de ce qu'il dit...

Celtic Zaku a écrit:
Je ne savais pas que Dantec était aussi radical , sur ce forum , il est clair que ces paroles peuvent en choquer plus d'un , toutefois et là je vais me faire incendier , je suis assez d'accord sur ce que dit Dantec sur l'islam , la crasse intellectuelle de l'Europe , les gôchos et sur l'exemple de la guerre en ex-Yougoslavie .
Voila c'est dit .
?
Sauf que sur la yougoslavie Dantec etait du coté des Bosniaques. A cette époque il avait meme pensé à se convertir... C'est dire la cohérence psychologique du garçon, qui il y'a 10 ans citait des passages du Coran dans ses livres...
Il soutenait la Bosnie ? Ben tu vois je ne le savais pas ... Mais personnellement de Dantec , je m'en fous , j'ai pas eu besoin de cet auteur pour me faire une idée sur l'islam ... Non vraiment pas . Et puis son Américano-Sionisme pue à un tel point ... :barb:


Dernière édition par le Ven 6 Avr 2007 - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maurice Dantec   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maurice Dantec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Venez écouter l'écrivain français, Maurice Dantec, réciter une prière de sa composition!
» Maurice G. Dantec, American Black Box !
» Le merle de la réunion et le merle de maurice
» GERARD Etienne Maurice - Général d'Empire
» Maurice Joseph MATHIEU de SAINT-MAURICE, puis de LA REDORTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE-
Sauter vers: