LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Ven 28 Mar 2008 - 18:26

Lorik a écrit:
C'est un véritable génocide silencieux qui est en train de se dérouler en France, en effet chaque année ce sont des milliers d'animaux de compagnie qui meurent faute de soins, leurs maitres (chomeurs, rmistes, petits retraités) n'ayant plus du tout les moyens de payer les frais de vétérinaires dont les tarifs sont de plus en plus prohibitifs.

Serge Belais (président de la SPA) accompagné de Brigitte Bardot ont été reçus cette semaine par Roselyne Bachelot à ce sujet.
La ministre s'est engagée à la création dès 2009 d'une "CMU animale" qui permettra à chaque personne au Rmi ou retraité au minimum vieillesse de pouvoir faire soigner son animal de compagnie en bénéficiant d'une prise en charge à 100% pour tous les soins de vétérinaire.
D'accord si on ne l'accorde plus aux clandestins.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
MAGGLE a écrit:
cricri a écrit:
Pourquoi ne pas accorder la CMU aux Sans-Papiers (je déteste le terme clandestins, car en ce qui les concerne il de demandent qu'à ne plus l'être) ? A mon avis ils n'ont pas que le droit de payer des impôts et venir se faire tuer durant nos guerres.
Je suppose que Jul faisait de l'ironie quand il parlait de ne pas accorder la CMU aux animaux clandestins...
Sans-papiers, le mot bien-pensant pour dire clandestin. Non-voyant=Aveugle.
C'est pas en adoucissant les mots que tu rendras la réalité meilleure pour autant.
Un clando c'est un clando. S'il n'a pas de papiers, comment fait-il pour payer des impôts ?

Nos guerres ? Quelles guerres ? Je sens un vieil amalgame des familles là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cricri
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 49
Localisation : Seine Saint-Denis
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 30 Mar 2008 - 12:29

MAGGLE a écrit:
D'autant plus que le terme "clandestin" suffit à démontrer que ce n'est pas le patronat légal qui est allé les chercher...

Les soraliens préfèrent utiliser ce terme parce qu'ils croient que ça les arrange. Moi, je ne l'utilise que parce que ça les emmerde. Boxe
Ok ! je me suis emballée. Je n'ai pas compris l'ironie. Embarassed
Citation :
Sans-papiers, le mot bien-pensant pour dire clandestin. Non-voyant=Aveugle. C'est pas en adoucissant les mots que tu rendras la réalité meilleure pour autant.
Je ne cherche pas à adoucir quoi que ce soit, bien au contraire, je voudrais plutôt que l'on comprenne que s'ils sont dans la clandestinité c'est que l'on ne veut pas qu'ils en sortent. Je suis de celles et de ceux qui se battent au quotidien pour qu'ils puissent faire valoir leurs droits. Et oui n'en déplaise à certains ! Ils en ont.
Citation :
Un clando c'est un clando. S'il n'a pas de papiers, comment fait-il pour payer des impôts ?
ne serait-ce que la taxe d'Habitation.... Et je sais, aussi que l'on peut être clandestin et être propriètaire en France..
Citation :
Nos guerres ? Quelles guerres ? Je sens un vieil amalgame des famille là.
Ok encore mon côté je pars au quart de tour Embarassed Mais pour certains d'entre eux le grand-père est bel et bien "tombé pour la france". Ce sujet me tient vraiment à coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 30 Mar 2008 - 14:06

MAGGLE a écrit:
Disons que "sans papiers" implique "clandestin" et réciproquement. Ce sont les deux faces indiscociables d'une même médaille. Mais on pourrait être plus précis en parlant de "sans papiers officiels français".

Cette querelle sémantique n'a de sens qu'en tant que marqueur de l'idéologie de celui qui préfère employer tel ou tel terme. Moi qui suis pour la régularisation de ceux qui le désirent (tous ne le désirent pas, ou ne peuvent le désirer, notamment ceux qui sont sous la coupe de mafias transfrontalières), je pense qu'il faut savoir la dépasser si l'on veut avoir quelques chances d'approcher de la vérité.

C'est comme l'emploi des termes "immigrés" et "émigrés". Les immigrés des uns sont toujours les émigrés des autres. Indiscociablement.

Citation :
D'autant plus que le terme "clandestin" suffit à démontrer que ce n'est pas le patronat légal qui est allé les chercher...
Je ne dis pas le contraire.
Cricri a écrit:
Je ne cherche pas à adoucir quoi que ce soit, bien au contraire, je voudrais plutôt que l'on comprenne que s'ils sont dans la clandestinité c'est que l'on ne veut pas qu'ils en sortent.
Qui ça "on" ? Et pour quelles raisons ?
cricri a écrit:
Je suis de celles et de ceux qui se battent au quotidien pour qu'ils puissent faire valoir leurs droits. Et oui n'en déplaise à certains ! Ils en ont.
Oui, ils ont les Droits de l'Homme, mais pas du citoyen français.
Cricri a écrit:
Mais pour certains d'entre eux le grand-père est bel et bien "tombé pour la france".
Certainement, et alors ? Dans ce cas ça aurait été à la femme ou aux enfants dudit grand-père de faire valoir le droit (à mon avis privilège, car il ne doit pas exister un "droit à devenir français pour service rendus à la guerre" dans le droit français) à devenir français par le sacrifice dudit grand-père. Mais les petits-enfants, que dalle ! et pourquoi pas les arrières petits neveux et la tante par alliance aussi ?

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Nada a écrit:
Jul le Marteau a écrit:
Oui, ils ont les Droits de l'Homme, mais pas du citoyen français.
Il ont au moins le droit de ne pas coucher à la belle étoile, de manger à leur faim et d'être soignés quand ils sont malades. Ça ne relève pas de la citoyenneté, justement, mais de l'humanité.
Rooh le piège ! Accueillons toute la misère du monde alors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 30 Mar 2008 - 14:50

Cette position aurait un sens si certains n'avaient pas largement contribué à créer cette misère, non seulement au nom de la France mais de la france TOTALE (la formule est du gouverneur général de l'AOF en 1936).

Encore une fois, si certains ne veulent pas accueillir toute la misère du monde, alors il faut qu'ils se battent non pas pour l'aider mais pour que lui soit restitué ce qui lui a été volé ou spolié. Et encore, ce n'est pas du jour au lendemain, ni même en une génération que ça résoudra les problèmes...


Dernière édition par MAGGLE le Dim 30 Mar 2008 - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gin_kas_63
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 30 Mar 2008 - 15:34

Euh
Après la CMU pour les branleurs, les parasites, les profiteurs, les feignasses; après les manifs pour que les handic soient mieux payés à rester chez eux; voici... la CMU pour animaux de RMIstes ! Hahahahahahahaha !!! Ce serait une blague ce serait trop gros pour être drôle.

Jul a écrit:
Rooh le piège.
Acceuillons toute la misère du monde alors.

Nada oeuvre déjà dans ce sens en en accueillant dans son salon... Ben oui les pauvres, ils ont des droits. Hit Hit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 30 Mar 2008 - 15:42

Si tu as un bon boulot bien payé et qu'en plus tu aimes ça, remercie plutôt le ciel qu'un branleur de parasite ne t'ait pas fait concurrence au moment où tu en cherchais.

gin_kas_63 a écrit:
Nada oeuvre déjà dans ce sens en en accueillant dans son salon... Ben oui les pauvres, ils ont des droits. Hit Hit

Et à partir de quels revenus a-t'on accès à ton salon autrement qu'en le cambriolant ? Hé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 30 Mar 2008 - 17:55

Maggle a écrit:
Encore une fois, si certains ne veulent pas accueillir toute la misère du monde, alors il faut qu'ils se battent non pas pour l'aider mais pour que lui soit restitué ce qui lui a été volé ou spolié. Et encore, ce n'est pas du jour au lendemain, ni même en une génération que ça résoudra les problèmes...
Ils n'ont pas été volés ni spoliés par moi. Je ne vois pas pourquoi j'aurais à payer pour ça. N'y aurait il pas un discours de repentance derrière ton propos Maggle ?

Je ne sais plus où j'ai lu ça, mais il s'agissait d'une fille noire qui voulait faire ne sorte que les immigrées clando aient d'autres choix que celui de la prostitution. Et elle avait découvert l'ampleur du phénomène clandestin en France. Elle ajoutait que si certains avaient mis autant d'énergie à survivre ici qu'ils ne l'avaient fait ici, ils auraient de bonnes situations.

Gin Kas, ne pas confondre clando et pauvre, même si ça va souvent de paire.

La question d'une CMU pour les animaux des pauvres est une question sociétale, même si ça reste important pour quiconque aime les animaux.
Quand bien même il y aurait une CMU animale, elle souffrirait exactement des mêmes problèmes que la CMU humaine. A savoir que les bénéficiaires de CMU sont souvent placés en bas des listes d'attente, j'ai lu ça pour les soins de dentiste. Alors qui, du chihuahua de Paris Hilton ou du teckel d'une vieille RMiste sera soigné le premier ?

Cricri, j'ai oublié de te répondre sur ce point :
Citation :
ne serait-ce que la taxe d'Habitation.... Et je sais, aussi que l'on peut être clandetin et être propriétaire en France..
Alors ceci est une aberration. Je dirais que ceux qui parviennent à payer les impôts, doivent être régularisés (je n'ai pas dit naturalisés).

J'avais oublié de dire qu'il doit bien exister des solutions comme le dispensaire décrit plus haut, comme faire faire des soins par des apprentis vétos ou un truc de ce genre. C'est peut-être pas ce qu'il y a de mieux, mais c'est mieux que rien.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
cricri a écrit:
Jul le Marteau a écrit:
Cricri, j'ai oublié de te répondre sur ce point :
Citation :
ne serait-ce que la taxe d'Habitation.... Et je sais, aussi que l'on peut être clandetin et être propriétaire en France..
Alors ceci est une aberration. Je dirais que ceux qui parviennent à payer les impôts, doivent être régularisés (je n'ai pas dit naturalisés).
Si cela t'intéresse, des aberrations de ce genre j'en ai des tas, je peux t'en citer par MP.
Non, en fait je m'en fous. J'en ai plein le cul d'être dans l'obligation d'avoir pleine conscience des problèmes, des dysfonctionnements, des paradoxes touchant telle ou telle couche de la population, d'une partie de la planète, etc.

J'y ai perdu le sourire et bien d'autres choses encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 30 Mar 2008 - 18:47

Jul le Marteau a écrit:
Maggle a écrit:
Encore une fois, si certains ne veulent pas accueillir toute la misère du monde, alors il faut qu'ils se battent non pas pour l'aider mais pour que lui soit restitué ce qui lui a été volé ou spolié. Et encore, ce n'est pas du jour au lendemain, ni même en une génération que ça résoudra les problèmes...
Ils n'ont pas été volés ni spoliés par moi. Je ne vois pas pourquoi j'aurais a payé pour ça. N'y aurait il pas un discours de repentance derrière ton propos Maggle?

Qu'ils n'aient été ni volés ni spoliés par toi ou par moi, j'en conviens. Toutefois, il n'est pas interdit de se demander dans quelle mesure toi et moi ne bénéficions pas des retombées secondaires de ces spoliations dans notre niveau de développement. Ma femme me faisait remarquer qu'ici, à Paris, on ne peut pas marcher 5 mn dans la rue sans voir du pain sur un trottoir. Il lui faudra probablement du temps pour comprendre que les problèmes de l'Occident sont d'un nautre ordre, ce en quoi Lutfi n'a pas tout à fait tort, mais c'est quand même une réalité. Autre exemple : Il faudrait aussi se poser la question de savoir si les gains de temps dont bénéficie théoriquement l'Occident via accès large aux véhicules motorisés, autoroutes etc. ne découlent pas indirectement de ces vols et spoliations. Et si oui, se poser la question de savoir s'ils ne sont pas en réalité devenus une aliénation suplémentaire dans la mesure ou ce gain de temps est devenu obligatoire à presque tous pour se rendre à son travail, et donc profiterait surtout au patronat...

Ce sont toutes ces questions qui dépassent largement les sempiternelles accusations de racisme ou de sans-papiérisme qu'il faudrait pouvoir mettre sur la table. Et comme ces questions sont planétaires, les seules instances à qui elles pourraient être posées, ce sont les instances dites nationales : Si des états relevant d'une constitution donnée et en cours de validité ont endossé la responsabilité du vol et de la spoliation, alors, c'est aux états nés de ce viol de les mettre façe à leurs responsabilités. Un fois ces responsabilités établies, ça n'empêche nullement de laver son linge sale en famille, d'un coté comme de l'autre.

Jul le Marteau a écrit:
Je ne sais plus où j'ai lu ça, mais il s'agissait d'une fille noire qui voulait faire ne sorte que les immigrées clando aient d'autres choix que celui de la prostitution. Et elle avait découvert l'ampleur du phénomène clandestin en France. Elle ajoutait que si certains avaient mis autant d'énérgie à survivre ici qu'ils ne l'avaient fait ici là bas, ils auraient de bonnes situations.

C'est possible. Je ne sais pas. Toujours cette histoire d'uchronie finalement.
D'un autre coté, je peux aussi me dire que j'aurais pu être ministre ou rock star (ce qui aujourd'hui revient au même) si j'avais orienté dans ce but toute l'énergie et l'argent que j'ai dépensé à faire la bringue... Bref, seule compte pour moi l'expérience réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Mar 1 Avr 2008 - 20:00

gin_kas_63 a écrit:
Euh
Nada oeuvre déjà dans ce sens en en accueillant dans son salon... Ben oui les pauvres, ils ont des droits. Hit Hit
Ah, mais si en plus ça t'embête, c'est encore meilleur !
Revenir en haut Aller en bas
cricri
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 49
Localisation : Seine Saint-Denis
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 6 Avr 2008 - 0:27

Edgar a écrit:
Je suis en dessous du seuil de pauvreté et je vis plus que décemment.
Tout mes compliments, je gagne un peu plus du smic et je ne boucle que rarement mes fins de mois.
Citation :
J'arrive même à mettre de l'argent de coté. Tout dépend du mode de vie que l'on adopte. Je pourrais vivre avec beaucoup moins...
OK ! As-tu un loyer à payer ou des charges , un emprunt pour un appart' peut-être ?
Citation :
Directement en lien avec ce qui précède, je travaille avec des personnes vivant en couple avec un SMIC pour deux. Ils sont tous équipés en informatique dernier cri, portable dernier cri...
Franchement je ne sais pas comment cela est possible autrement qu'en se surrendettant.
Citation :
J'ai également connu des "pauvres" qui fumaient pour 30 euros de shit par semaine. Tout me porte à croire que le problème des pauvres en France, ce n'est pas la pauvreté, et que le problème du pouvoir d'achat qui baisse n'en est peut-être pas un.
C'est vrai cela existe mais ce n'est pas à mon sens la partie la plus grande des pauvres. Prends par exemple les personnes âgées souvent malades. Ils ne fument pas de shit [marijuana], picolent à peine, pour certains, un petit Bordeaux premier prix le dimanche. Et préfèrent se priver de bouffer que de ne pas payer leurs factures qui elles sont bien portantes !

J'ai aussi l'exemple d'un couple de jeunes qui vivent dans mon HLM, ben le shit c'est pas leur truc, pas de sorties outre mesure, en tout cas pas de sortie qui risque d'entamer le budget ; pas de dettes mais pas toujours de quoi bouffer car au chômage tous les deux. Je ne pense réellement pas que tous les Rmistes et les smicards sont suréquipés (ou alors surendettés).
Citation :
Augmente les minimas sociaux, tu augmenteras peut-être la consommation de merdes mais tu ne résoudras rien.
Je pense au contraire qu'il faut augmenter les minimas sociaux, pour les raisons que je viens d'évoquer ci-dessus (je pense essentiellement aux retraités et au chômeurs) tu n'augmenteras pas forcément "la consommation de merde" mais les plus pauvres boufferont plus décemment.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Lorik a écrit:
La ministre s'est engagée à la création dès 2009 d'une "CMU animale" qui permettra à chaque personne au Rmi ou retraité au minimum vieillesse de pouvoir faire soigner son animal de compagnie en bénéficiant d'une prise en charge à 100% pour tous les soins de vétérinaire.
Pourquoi pas après tout si cela peut aider les plus pauvres à pouvoir entretenir leurs copains à quatre pattes sans crever la dalle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 45
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 6 Avr 2008 - 4:06

Vous avez surement un peu tous les deux raisons. Mais la flambée des prix des fruits et légumes ou du pain (par exemple) est objectivement hallucinante et rien ne la justifie si ce n'est le bizness (les marges etc...) Une production locale devrait remédier à ce problème, si on veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 6 Avr 2008 - 20:30

Edgar a écrit:
MAGGLE a écrit:
Edgar, Faudra que tu m'expliques quelque chose : En France, et pour un célibataire sans enfant, le seuil de pauvreté c'est 681 Euros, et le RMI, c'est 448 Euros, soit 30 Euros de moins que le prix de mon loyer (T3) pourtant très raisonnable.

C'est quoi ton truc ?
Maggle, pas trop le temps de rentrer dans les détails aujourd'hui, mais je te confirme que je suis bien en dessous de ce seuil, et qu'une fois mes frais incompressibles payés (loyer, chauffage, électricité, eau, essence pour le taf) il me reste aux alentours de 350/400 euros pour la nourriture et le reste. Avec ça, je vis confortablement. Ma copine a vécu 2 ans avec 180 euros par mois pour ces mêmes dépenses, c'était juste mais ça allait...

Je précise que c'est surtout pour montrer que les chiffres et les seuils, ça ne veut pas dire grand chose... je sais bien qu'il y a des gens que la pauvreté jette à la rue, et je ne tiens pas à culpabiliser les pauvres. Mais j'ai entendu suffisamment de gens râler sur le pouvoir d'achat et se prétendre pauvres alors que leur niveau de vie était largement acceptable pour savoir que c'est se tromper de problème que de fixer son regard là dessus.

Pour les personnes dont je parle, celles de mon boulot, je ne sais pas comment elles font, justement. Surendettement, peut-être... Ou pas. Il y a un autre gars à mon boulot qui s'est saigné pour s'acheter une moto. Il a fait des sacrifices ailleurs, mais il l'a eu, sa moto, sans s'endetter... Les portables, la voiture, l'informatique, ça reste (en principe) des objets superflus... Mon grand père s'est rendu toute sa vie à son boulot sur une mobylette pourrie. A l'époque ça ne choquait personne, aujourd'hui on s'apitoierait sur son sort.

Je tiens simplement à faire comprendre à des personnes comme Cricri et Hamster qu'il y a une équation insoluble dans la logique de redistribution quand elle est appliquée dans les conditions actuelles (société de consommation, donc frustration permanente). Qu'appelez vous au juste "vie décente" ? A supposer que la croissance soit suffisamment forte, je vois d'ici le programme de la LCR dans 25 ans : "Les riches se déplacent en hélicoptère pendant qu'on se fait chier avec nos voitures. Nous exigeons un hélicoptère pour chacun"

Vous voyez où je veux en venir. Quoi qu'il arrive dans le monde actuel, les gens n'en auront jamais assez, parce que le fait de n'avoir jamais assez est le moteur du monde actuel. Dans d'autres messages, il a été dit que les pauvres occidentaux vivaient plus confortablement que n'avaient vécu les rois de France au Moyen-Age. Je ne nie pas qu'il y a des cas où la pauvreté est criante et injuste. Mais à partir de ces cas, on en vient à bâtir toute une utopie mensongère sur les aides sociales comme solution à tout.

Citation :
Maggle, pas trop le temps de rentrer dans les détails aujourd'hui, mais je te confirme que je suis bien en dessous de ce seuil, et qu'une fois mes frais incompressibles payés (loyer, chauffage, électricité, eau, essence pour le taf) il me reste aux alentours de 350/400 euros pour la nourriture et le reste. Avec ça, je vis confortablement. Ma copine a vécu 2 ans avec 180 euros par mois pour ces mêmes dépenses, c'était juste mais ça allait...
Ben c'est à dire que tu ne m'aura pas convaincu tant que tu ne seras pas rentré dans les détails. Parmi ceux auxquels je pense d'emblée : Bénéficies-tu d'aides au logement ? Si oui, même si elles ne te sont pas versées directement, il faut les rajouter à tes revenus. Bénéficies-tu d'aides de membres de ta famille, même immatérielles ? Habites-tu à la campagne ? etc.

Citation :
Pour les personnes dont je parle, celles de mon boulot, je ne sais pas comment elles font, justement. Surendettement, peut-être... Ou pas. Il y a un autre gars à mon boulot qui s'est saigné pour s'acheter une moto. Il a fait des sacrifices ailleurs, mais il l'a eu, sa moto, sans s'endetter... Les portables, la voiture, l'informatique, ça reste (en principe) des objets superflus... Mon grand père s'est rendu toute sa vie à son boulot sur une mobylette pourrie. A l'époque ça ne choquait personne, aujourd'hui on s'apitoierait sur son sort.
Si le fait de se saigner comme tu dis revenait dans notre système à le faire pour les plus pauvre que soi, je comprendrais cet argument. Mais ce sont en général des saignées qui nous sont imposées et dont le sang ne nourrit en aucun cas les plus pauvres que soi. C'est juste de la culpabilisation.

Sinon, je ne dispose même pas moi-même d'une mobylette pourrie. pas parce que je n'en ai pa les moyens mais parce que j'ai la chance de travailler à 5mn à pieds de mon logement. Tout le monde n'a pas cette chance. Surtout ceux qui vivent en couple.

Citation :
Vous voyez où je veux en venir. Quoi qu'il arrive dans le monde actuel, les gens n'en auront jamais assez, parce que le fait de n'avoir jamais assez est le moteur du monde actuel. Dans d'autres messages, il a été dit que les pauvres occidentaux vivaient plus confortablement que n'avaient vécu les rois de France au Moyen-Age. Je ne nie pas qu'il y a des cas où la pauvreté est criante et injuste. Mais à partir de ces cas, on en vient à batir toute une utopie mensongère sur les aides sociales comme solution à tout.
Par décence, je m'étais interdit de répondre à ce genre d'argument puisqu'il émanait de quelqu'un qui ne peut plus me répondre en public. Mais puisque tu le fais tien, j'en profite :

Bien sur que les rois et les seigneurs du moyen-âge ne disposaient pas de ce dont disposent aujourd'hui les plus modestes de notre époque. Mais ils disposaient du temps que les plus pauvres pouvaient d'autant moins prendre qu'ils le leurs devaient (taillables et corvéables). Ca leur permettait entre autre d'être chauffé tout l'hiver sans avoir à couper leur bois (qu'ils taxaient d'ailleurs pour les pauvres). Ca leur permettait d'être bien nourris etc.

Bref, si on tient absolument à faire dans l'anachronisme, il faut le faire jusqu'au bout. Et ne pas oublier de comparer la situation du riche au moyen-âge à celle du riche actuel. L'indécence du riche contemporain n'en est que plus criante en termes d'écarts.

On peut même dire que le seigneur du moyen-âge avait certes un coté maquereau, mais au moins, il pouvait le cas échéant risquer sa vie pour protéger les pauvres des pillages par exemple. On ne trouve plus beaucoup de riches de cette espèce...

L'économie, ce n'est pas que de l'argent, c'est aussi du temps. Ou plutôt, c'est le rapport qui existe entre les deux. fouet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cricri
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 49
Localisation : Seine Saint-Denis
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Dim 6 Avr 2008 - 21:11

Edgar a écrit:
"Qu'appelez vous au juste "vie décente" ?

J'appelle vie décente, le fait de pouvoir payer ses factures, son loyer tout en ayant suffisement de reste à vivre pour pouvoir se nourrir, s'acheter de quoi s'habiller (je ne parle pas de grande marques mais de pouvoir se payer des fringues correctes) et pouvoir se payer une petite sortie de temps en temps sans pour autant finir le mois au 15.
Citation :
A supposer que la croissance soit suffisamment forte, je vois d'ici le programme de la LCR dans 25 ans : "Les riches se déplacent en hélicoptère pendant qu'on se fait chier avec nos voitures. Nous exigeons un hélicoptère pour chacun.
Et pourquoi pas ? Ah ! c'est quand même bien le futur, des hélicos pour tout le monde ! Non mais c'est pas avec des arguments comme ça qu'on va faire avancer les choses. Hmmm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Lun 7 Avr 2008 - 18:09

Siffle DEAD KENNEDYS Lyrics : "Kill The Poor"

Efficiency and progress is ours once more
Now that we have the Neutron bomb
It's nice and quick and clean and gets things done
Away with excess enemy
But no less value to property
No sense in war but perfect sense at home

The sun beams down on a brand new day
No more welfare tax to pay
Unsightly slums gone up in flashing light
Jobless millions whisked away
At last we have more room to play
All systems go to kill the poor tonight

Gonna
Kill kill kill kill Kill the poor - Tonight

Behold the sparkle of champagne
The crime rate's gone
Feel free again
O' life's a dream with you, Miss Lily White
Jane Fonda on the screen today
Convinced the liberals it's okay
So let's get dressed and dance away the night

While they...
Kill kill kill kill Kill the poor - Tonight
Revenir en haut Aller en bas
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 48
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Lun 7 Avr 2008 - 18:48

Edgar a écrit:
Maggle, j'ai tenu compte des revenus mensuels, aides familiales et de l'Etat comprises (mais il y a en effet des extras qui compliquent le calcul). Si vraiment tu veux des détails précis, je te les enverrai en MP.

Ne te méprends pas sur mes intentions, je ne tiens pas à culpabiliser les pauvres de quoi que ce soit. Je pars simplement de l'idée que l'augmentation énorme du niveau de vie dans notre pays n'a pas conduit à une société heureuse.

Il y aurait matière à discuter ça, c'est quelque chose d'impossible à prouver. Je me base simplement sur quelque chose de ressenti. Les gens ne manquent pas, autour de moi, qui ont tout ce qu'il faut du point de vue matériel et qui pourtant ne vont pas bien. Et quand ils se plaignent du coût de la vie qui augmente, je me dis qu'ils se trompent de revendication.

Là où je voulais en venir avec mon exemple, c'est que je suis officiellement pauvre, mais je n'ai pas besoin de plus. J'en déduis qu'on peut vivre décemment sous le seuil de pauvreté, ce qui ne veut pas dire que tous les pauvres vivent bien à mes yeux, pas de méprise ! Je dis simplement qu'à considérer mon expérience personnelle et celle de ma copine, je pense qu'on peut bien vivre, assez confortablement, avec peu. Cricri, je ne mets pas en doute ta bonne foi... si tu me dis que les fins de mois sont dures pour toi, je te crois.

Comment font les autres gens, je n'en sais rien. J'ai connu des personnes endettées alors qu'elles avaient des revenus confortables (à mes yeux). Les crédits à la consommation, c'est traitre... Et là, que faire ? Une aide sociale pour victimes de la pub ?

L'exemple de l'hélico me semble juste, parce qu'il n'y a pas si longtemps on n'aurait pas envisagé que autant de monde ait une voiture, et qu'aujourd'hui ça semble être devenu un dû, tout comme beaucoup de choses qui fondamentalement sont superflues. Qu'il y ait une pression sociale pour obliger les gens à avoir ces choses, c'est une autre histoire. Mais pour moi, c'est rentrer dans la même logique (le bonheur par l'argent) que de revendiquer plus de pouvoir d'achat en prétextant combattre la pauvreté.

Je prenais l'exemple de la LCR parce que c'est révélateur : avoir mis sur les affiches de campagne présidentielle "le smic à 1500 euros", c'est bien là la même logique du toujours plus plus plus cher aux libéraux. Mais cette fois revendiqué pour la masse. L'utopie qu'on peut voir derrière tout ça, c'est "une vie luxueuse pour tous", ce qui, en admettant que ça soit réalisable, ne résoudrait surement pas grand chose aux problèmes actuels.

Après il y a les inégalités. Maggle, je suis d'accord sur le fait que ça soit choquant, mais on peut aussi se demander si les riches et très riches sont plus avancés pour autant, avec leur fortune. Rolling Eyes
Salut Edgar,

...les voyages...la musique...l'art...la gourmandise (en toute chose)...etc Neutral

Ne souhaiterais tu pas "profiter" de ces quelques plaisirs qui n'ont vraiment rien d'"extraordinaire"?...

...et la santé...la retraite...pour l'instant tout semble aller correctement pour toi...mais la précarité de la vie et l'instabilité d'un système agonisant peuvent d'un coup te coller à terre. pale

...inconsciemment...les prolos savent qu'en très peu de temps ils peuvent se retrouver plus bas que terre... suicide

L'Histoire est là pour le montrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grib
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Lun 7 Avr 2008 - 22:17

cricri a écrit:
grib a écrit:
moi je siffle mon pauvre vieux chien, mais pas le pauvre humain, je suis d'accord avec edgar, mais maggle ne semble pas ourdir et s'assourdir d'arguments fallacieux, quand j'étais gamin je trainais avec les clodos, quelques euros, qui se transformais à l'époque, en monnaie sonnante et trébuchante, on se régalait! de rien, n'importe qui pouvait devenir clodos, c'était presque amusant de le constater...bon fallait vivre dans la rue....mais je crains que l'invasion du clando, eh oui on en est arrivé à ce niveau de constat, a fait dériver le truc, fallait savoir souffrir, désormais dans la rue faut s''attendre à mourir. pour le niveau de vie, edgar à raison, je trouve.
Je ne te suis pas, peux-tu préciser ce que tu veux dire car je touve la fin nébuleuse. De quel constat parles-tu ? Qu'est-ce qui a dérivé ?
ce que j'ai voulu dire je l'ai dit, désolé Sorry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Mar 8 Avr 2008 - 7:48

Edgar a écrit:
Et quand ils se plaignent du coût de la vie qui augmente, je me dis qu'ils se trompent de revendication.
Ah tu crois ? Voyons ça. Si tu peux vivre chichement aujourd'hui mais être bien quand même, qu'en sera t'il demain, quand tout aura augmenté sauf ton revenu ? Confus

Citation :
parce qu'il n'y a pas si longtemps on n'aurait pas envisagé que autant de monde ait une voiture, et qu'aujourd'hui ça semble être devenu un dû
Un dû ou une nécéssité ? Souvent, sans voiture = pas de travail ! Ceux qui travaillent en horaires décalés savent de quoi je parle. champi

@ Grib : si cricri te demande des précisions, c'est pas pour rien, fais l'effort de répondre, on pourrait croire que tu monologues... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Mar 8 Avr 2008 - 21:39

Jul le Marteau a écrit:
Ho putain ! Tout le monde bien cool ! Toi, Maggle, surtout !

Maintenant qu'Edgar vient de préciser son cas, tout devient plus clair. En fait il a raison, dans ces conditions, n'importe qui peut vivre comme ça, MAIS, c'était sans compter sur le fait d'avoir des mômes.
Et oui Edgar, t'avais oublié ce détail : que la plupart des gens en difficulté ont des gosses.

Et oui ! ça vous plombe un budget les chiards !
T'inquiètes Jul, je ne tiens pas à m'emporter ni à jouer les donneurs de leçons. Je ne demandais à ce que ce soit sur la partie publique que parce qu'il aurait été dommage que la discussion en reste là.

Avant d'intervenir plus longuement, j'aimerais cependant qu'Edgar apporte quelques autres précisions :

Tu nous dis dépenser environ 20 Euros/mois d'essence. Il faut donc que tu possèdes un véhicule. Le paies-tu a crédit ? Quelqu'un de ta famille t'a-t'il donné une vieille automobile ?

T'es-tu acheté ton PC ou est-ce un cadeau ?
Comment vous êtes-vous meublés ?
Tu nous dis toucher environ 70 Euros/mois d'aide au logement. Or, vous êtes 3 locataires d'un logement plus grand que ce que nécessiterait strictement votre situation (un couple + une célibataire). Comment partagez-vous les frais locatifs ainsi que les aides y afférant ?

Encore une fois, mon propos n'est pas de faire la morale quand je dis que le logement est plus grand que ce que nécessiterait strictement votre situation. C'est juste pour comparer ce qui est comparable. Il faut avoir aussi à l'idée que plus un logement est petit, plus le prix du m² est cher. Enfin, pour qui touche le RMI, les allocations logement sont déduites de ce qu'on touche. Ce qui fait qu'on ne touche jamais plus du RMI qui d'ailleurs est inférieur au seuil de pauvreté si on ne dispose pas en parallèle de quelque activité délinquante (travail au noir, deal etc.). A noter aussi qu'en dessous de 25 ans, c'est walou si l'on n'a pas d'enfants.

Je dis ça parce que c'est à genre de détails qu'on peut passer de 20 Euros d'économies par mois à 20 Euros d'endettement cumulés par mois, même avec une gestion des plus strictes.

A titre perso, quand j'étais célibataire, j'en avais environ pour 400 Euros/mois de biens domestiques consommables (bouffe, ampoules, PQ etc.) en région parisienne. Mes seuls excès en la matière étaient une grosse consommation de miel et de plats tout préparés de temps en temps.

D'autre part puisque Jul évoquait le cas des pauvres avec enfants, voici les barêmes RMI et "seuil de pauvreté" qui prennent en compte ces facteurs :

http://www.caf.fr/cataloguermi/bas.htm#montant

http://www.inegalites.fr/article.php3?id_article=343
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Mar 8 Avr 2008 - 22:36

Maggle a écrit:
T'inquiètes Jul, je ne tiens pas à m'emporter ni à jouer les donneurs de leçons.
Je ne prétendais pas ça. Je te voyais juste chaud comme une baraque à frites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   Mer 9 Avr 2008 - 18:37

Maintenant, il faut s’imaginer locataire d’un studio en HLM de 35 m² à 250 €/mois (à supposer que notre bénéficiaire de RMI ait réussi à obtenir un logement HLM après des années d’attente. Sinon, dans le privé, les coûts les plus bas pour un T1 sont par exemple de 500 €/mois en Seine-Saint-Denis. C'est-à-dire plus que le RMI…)

Donc si on est seul, ça fait 448 – 250 = 198 €

A deux, ça fait 672 – 250 = 422 €

En divisant grosso modo par 2 tes charges d’eau, électricité et chauffage, ça fait 60 € à déduire.

Soit seul : 138 €

A deux : 362 €

Reste donc environ la moitié de ton budget bouffe pour les èrèmistes, qu’il soit seuls ou en couple.

Ah oui, j’ai oublié l’assurance du logement…

Si la famille est à peu près dans la même mouise qu’eux, ça veut dire pas de meubles, pas de caisse, pas de PC, pas de mutuelle, pas de sorties etc.

Je ne te fais d’ailleurs pas le reproche d’accepter les aides de ta famille. Il est bien naturel que tu en profites : C’est son rôle si elle en a les moyens.

Voyons mon cas maintenant. Je vis en couple et je suis le seul à travailler. Je gagne environ 2000 €/mois depuis peu de temps. Aucune aide de la CAF. Pas de bagnole parce que je fais partie des rares personnes qui n’en ont pas besoin. Pas le genre à triper sur les écrans plats. Sorties nombreuses, voyages, relative générosité mais jamais un sous vaillant de mis à gauche à la fin du mois. C’est pas que je ne le peux pas, c’est juste que ce n’est pas mon trip. Un léger crédit de 70 €/mois à rembourser quand même… Bref, pas vraiment de quoi me plaindre, ni en me comparant à toi, ni dans l’absolu…

Seulement voilà, à chaque fois qu’il y a une grève non seulement pour que les salaires suivent l’augmentation du cout de la vie mais aussi pour qu’ils augmentent tout court, j’en suis. Ce n’est peut être pas le problème de fond de la majorité des gens mais c’en est un parmi d’autres. Ne serait-ce que parce que mon salaire qui n’augmente pas ou mon pouvoir d’achat qui baisse, ça ne profite jamais à ceux qui ont des salaires plus bas que le mien et qui ont donc une marge de confort beaucoup plus faible que la mienne une fois les frais fixes déduits. Au contraire, toutes les fois ou j’ai fait grève m’ont probablement fait perdre plus d’argent que si je m’étais contenté de ne pas la faire et d’attendre les retombées de ceux qui la font. Je ne dis pas ça pour charger systématiquement les non grévistes car je suis conscient que parmi eux, nombreux sont ceux qui ne peuvent pas faire grève, soit par manque de moyens, soit par peur objective des réactions de leur employeur. Je suis aussi conscient qu’en tant que fonctionnaire catégorie B (cadre moyen), c’est un privilège de pouvoir faire grève. Mais je considère que j’use de ce privilège au service des autres. Or, ce privilège me coute bien plus qu’à ceux qui, ayant des revenus similaires au miens s’en foutent et se contentent de bénéficier des éventuelles retombées. Combien parmi eux feraient grève si la cagnotte des revendications obtenues était à partager uniquement entre les grèvistes ? Combien parmi ceux qui crachent sur les syndicats sont prêt à renoncer à la part de congés payés qu’ils estiment devoir à ces syndicats ? Ils en ont d’ailleurs parfaitement le droit…

Enfin, si tout se passe bien pour toi, à la fin de tes études, tes revenus augmenteront sensiblement. Serais-tu prêt à faire bénéficier de la part qui excèdera tes revenus actuels à ceux que tu estimes vraiment dans le besoin?

A part ça, c’est vrai que de nombreux « bas revenus » sont d’autant plus misérables qu’ils se bercent d’illusions à coup de gadgets technologiques ou de consommation pathologique de shit. En tant qu’assistante sociale, je comprends tout à fait que ce soit le rôle de ta mère de leur faire la morale au nom du principe de réalité. Mais ce n’est pas le mien. Ne serait-ce que parce que certaines de mes addictions (clopes) ne sont pas moins pathologiques que celles de ceux qui ont plus de difficultés que moi pour les assumer.

Je me demande ce que pourrait bien donner un mot d'ordre général de grève de la consommation, du moins une consommation réduite à ce qui est strictement nécessaire. Bon, en même temps, une grève de la production est toujours dans une certaine limite une grève de la consommation...

Il y a eu, je crois, des précédents aux Stazunis et au Canada...

Ou mieux encore, que donnerait un mot d'ordre d'autodafé général et public de tous les biftons que les gens possèdent au delà de ce qui leur est strictement nécessaire ? Quelle serait la réaction des pouvoirs publics ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
NOUVELLE CMU, POUR OU CONTRE ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» création d'un site et d'un forum pour tous contre la réforme !
» Loup: pour ou contre leur réintroduction?
» Pour ou contre la légalisation du cannabis
» Don d'organes, pour ou contre?
» [Sondage]Pour ou contre les chiens dans les appartements?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: VOX POPULI... :: Douce France-
Sauter vers: