LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Judéomanie des "élites"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
hades
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Judéomanie des "élites"   Dim 23 Mar 2008 - 13:23

Peut-on être critique envers Israël ? Bon bein selon Alliot Marie non.

Le sous-préfet de Saintes limogé après un article "anti-israélien"
(Il y a 37 minutes, PARIS, AFP)

— Le sous-préfet de Saintes (Charente-Maritime), Bruno Guigue, a été limogé après avoir publié une tribune "violemment anti-israélienne" sur le site internet "Oumma.com", a-t-on appris samedi auprès du ministère de l'Intérieur.

Dans une tribune publié le 13 mars, M. Guigue estime notamment qu'Israël est "le seul Etat au monde dont les 'snipers' abattent des fillettes à la sortie des écoles". Il ironise également sur les "geôles israéliennes, où grâce à la loi religieuse, on s'interrompt de torturer pendant Shabbat".

La ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a "été mise au courant mercredi du contenu de cette tribune et a immédiatement décidé de mettre fin aux fonctions" de M. Guigue, a-t-on indiqué au ministère de l'Intérieur, sans fournir plus de précision. Enarque, normalien, M. Guigue a publié plusieurs ouvrages, dont "Proche-Orient : la guerre des mots", et tribunes sur la situation proche-orientale.

---------------------------------------------------------------------------
Jul le Marteau a écrit:
Peut-être une question de diplomatie.
S'il avait été journaliste ou autre ce serait peut-être passé.
Oui peut-être...ou peut-être, hypothése plus plausible, que les élites francaises sont judéophiles tout simplement. Le devoir de réserve est obligatoire quand il s'agit de la critique d'Israel mais devient facultatif quand il s'agit de manifester son empathie pour ce pays.

---------------------------------------------------------------------------------
> voir aussi :
http://www.romandie.com/infos/news2/080323143604.3uuroi2j.asp
http://oumma.com/La-honte,2683
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Dim 23 Mar 2008 - 17:13

Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Dim 23 Mar 2008 - 23:16

Judéophilie et judéophobie sont les deux mamelles de la judéopathie... Bref, dénoncer la judéophilie n'implique pas obligatoirement judéophobie et vice-versa...

Le problème dans un tel contexte, c'est que ce n'est pas la judéophilie qu'il aurait fallu dénoncer dans ce limogeage mais la sionophilie ou israélophilie...

Toutes ces histoires d'antisémitisme et d'anti-antisémitisme ont au moins un intérêt : Celui d'obliger à utiliser le mot le plus juste en fonction du contexte. Tous les débats qui tournent autour de ces sujets ne souffrent pas l'approximation sémantique.

Or, le vocabulaire qui est à notre disposition en la matière est souvent mal ajusté au concept qu'il évoque : A commencer par le mot "antisémitisme"... On pourrait le remplacer par "antijudaisme", mais on ne saurait pas plus s'il concerne la religion de ce peuple ou l'ensemble du dit peuple... Sans préjudice des polysémies qui concernent le mot "peuple", etc.

D'où les inévitables procès d'intention à répétition...

Peut être finalement faudrait-il commencer par demander à Hadès s'il n'aurait pas du écrire plutôt "sionophilie" ou "israélophilie" plutôt que "judéophilie" ? Nul n'est à l'abri d'une bourde sémantique après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 0:59

hades a écrit:

Arretons de tourner autour du pot. Tout le monde a tres bien compris mon message, judeophile, sioniphile, judeomane, israelophile choissisez le terme qui vous convient...en atttendant des que l'on s'en prend au champ lexical du juif Israrel, shoah...ca prend des tournures facheuses, aujourd'hui Guigue, hier Alain Menargue, Dieudonne ou Nabe. Tous bannis de leur milieu respectif pour les memes raisons.

A l'inverse des qu'on s'en prend au champ lexical de l'arabe, islam, communautarisme on est feté en heros national à l'instar de Redeker qui etait dans la meme situation que Guigue au moment de sa tribune islamophobe, fonctionnaire, on connait la suite...Alors oui, c'est repetitif, c'est chiant, ca peut devenir obsessionel meme, mais tant que cette situation de 2 poids 2 mesures perdurera, il y aura encore des gens pour la denoncer. Et heureusement.
Il ne s'agit pas de tourner autour du pot. La dernière chose dont on ait besoin pour traiter ces questions, c'est de confusion. Le caractère périlleux et délicat du contexte oblige impérativement à bien choisir ses termes. Impossible de faire l'économie de cette précision. Si tu revendiques le confusionnisme, tu ne vaux pas mieux que Redeker. Ça te parle ?
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 1:17

hades a écrit:
Il n'y a pas de confusionnisme, j'aurai dit sioniphilie ou israelophilie j'aurai eu la même réaction de notre ami et tu le sais très bien...

Concentrons maintenant si tu le veux bien sur le fond de mon post precedent plutot que de faire un post sémantique. C'est bien plus intéressant.

Comment peux-tu le savoir ? Pour tout dire, le terme "judéophile" dans ce contexte m'avait échappé. C'est en essayant de comprendre la réaction de Jul que je suis retourné voir ton post...

D'autre part, Nabe n'a jamais encouru aucun procès (si ce n'est médiatique) sur le sujet. Il a failli au début de sa "carrière" mais ses accusateurs se sont dégonflés. Sans doute parce qu'il sait choisir ses mots, lui...

En tout cas, c'est un peu con de s'obstiner quand on essaie d'arranger les choses. On peut trouver plein de défauts à Jul, mais je n'ai jusque là pas remarqué qu'il soit particulièrement sioniste... A moins que des choses m'aient échappées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hades
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 1:33

Citation :
Comment peux-tu le savoir ?


Ok j'aurai dit systéme israelophile, tout irait bien dans le meilleur des mondes, je m'en souviendrais la prochaine fois Hé
C'est clair que si Guigue avait fait une tribune sur l'Iran ou le Soudan certain que MAM l'aurait viré suis je bete :love:

Citation :
D'autre part, Nabe n'a jamais encouru aucun procès (si ce n'est médiatique) sur le sujet. Il a failli au début de sa "carrière" mais ses accusateurs se sont dégonflés. Sans doute parce qu'il sait choisir ses mots, lui...

Je n'ai jamais parlé de proces mais de banissement de son milieu, tu nies? Tu nies aussi pour Menargue et Dieudo?

Citation :
En tout cas, c'est un peu con de s'obstiner quand on essaie d'arranger les choses. On peut trouver plein de défauts à Jul, mais je n'ai jusque là pas remarqué qu'il soit particulièrement sioniste... A moins que des choses m'aient échappées...

Trouve moi un post ou je le traite de sioniste contrairement à lui qui me traite d'antisemitisme. Non il a juste eu une réaction passionelle, ca peut arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 2:03

hades a écrit:
Ok j'aurai dit systéme israelophile, tout irait bien dans le meilleur des mondes, je m'en souviendrais la prochaine fois Hé

Allez, tu peux même dire arabophobe, on t'en voudra pas... Smile

hades a écrit:
C'est clair que si Guigue avait fait une tribune sur l'Iran ou le Soudan certain que MAM l'aurait viré suis je bete :love:

Nous sommes d'accord.

hades a écrit:
Je n'ai jamais parlé de proces mais de banissement de son milieu, tu nies? Tu nies aussi pour Menargue et Dieudo?

A priori, c'est Nabe qui banit, pas l'inverse. Et il a bien raison. Ménargues, connais pas. Quant à Dieudonné, rien ne m'avait vraiment dérangé jusqu'à présent de sa part, pas même son serrage de pogne au borgne, mais de là à aller jouer sa Lady Di avec la Jany sur le dos des Pygmées...

hades a écrit:
Trouve moi un post ou je le traite de sioniste contrairement à lui qui me traite d'antisemitisme. Non il a juste eu une réaction passionelle, ca peut arriver.

Donc, chacun a eu une réaction passionnelle... Pas de quoi en faire un fromage plus longtemps... Vous vous roulez une pelle en MP et on n'en parle plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindex
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 2:21

L'article de Bruno Guigne (du 13 mars) est à lire dans son intégralité sur le site http://oumma.com

Et merci à Hades de nous rappeler la judéomanie des "élites" françaises.

Ce matin, les propos du préfet étaient qualifiés de "violemment antisémites" par Le site du Nouvel Observateur. Cet après-midi, vers 16h, le même site les a requalifiés en "anti-israéliens" ... Idem à France Inter. On voit qu'il n'y a pas que sur le forum où on hésite sur les termes.

Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme a salué dimanche la décision de la ministre de l'Intérieur. Dans un communiqué, le BNVA "salue" la décision de Mme Alliot-Marie, qui constitue une mesure "salutaire et exemplaire".

Bruno Guigue a "enfreint" son devoir de réserve, a déclaré dimanche Jacques Reiller, préfet de Charente-Maritime, à La Rochelle.

"M. Guigue s'est mis lui-même en dehors des conditions d'exercice de sa fonction", a souligné le préfet lors d'un point de presse.

"C'est le principe même du respect du devoir de réserve qui était enfreint. Toute la fonction publique repose sur un devoir de réserve, une obligation de neutralité, qui correspond à l'égalité de traitement de tous les citoyens, quelle que soit leur sensibilité ou leur préférence", a-t-il rappelé.

"Même s'il voulait publier un ouvrage sur les vases Ming, il devrait en référer, c'est la seule règle", a-t-il continué, estimant que "plus on occupe des responsabilités élevées, plus on doit appliquer rigoureusement ce principe".


Dernière édition par Vindex le Lun 24 Mar 2008 - 2:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 2:33

Vindex a écrit:
Et merci à Hades de nous rappeler la judéomanie des "élites" françaises.

Où situes-tu la différence entre judéomanie et judéopathie ?

Vindex a écrit:
Ce matin, les propos du préfet étaient qualifiés de "violemment antisémites" par Le site du Nouvel Observateur. Cet après-midi, vers 16h, le même site les a requalifiés en "anti-israéliens" ... Idem à France Inter.

J'appelle ça une victoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindex
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 3:04

MAGGLE a écrit:
Où situes-tu la différence entre judéomanie et judéopathie ?

Etre judéophile relève d'une forme d'empathie (d'où l'usage possible de "judéopathie"), mais "judéomanie" souligne davantage un état quasi pathologique (maladie de la société).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 3:39

T'y vas un peu fort quand même... Il semble aller de soi que le suffixe "pathie" se réfère à la pathologie...

Pour moi, "judéopathie" et "judéomânie" sont synonymes, si ce n'est que l'emploi courant de "judéomanie" serait plutôt synonyme de "judéophilie"... Or, la judéomanie peut tout aussi bien être judéophobe.

Mais en fait, je préfèrerais à l'emploi de "judéophile" celui de "judéolâtre". Il souligne mieux la dérive exclusiviste d'une empathie qui en soi n'a rien de pervers...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindex
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 4:17

Judéopathie et judéomanie sont très proches, mais à cette différence près que l’on peut être judéophile, c’est-à-dire aimer le monde juif (comme d’autre aime le monde slave ou celte par exemple) sans verser dans la judéomanie (avec sa composante pathologique). D’ailleurs, sans judéomanie instituée, on pourrait tout aussi bien être judéophobe (ne pas aimer le monde juif) sans être accusé immédiatement d’antisémitisme. Je connais une bretonne qui n’aime pas les auvergnats, elle ne les aime pas c’est tout. On n'en fait pas un fromage. Avec les juifs, c’est différent. Pourquoi ? Pour plein de raisons sûrement et qu’on ne va pas exposer sur ce fil à 2h du matin. Mais sans judéomanie, on n’en serait pas là. On pourrait peut-être aimer les juifs pour de bonnes raisons et de ne pas les aimer pour d’aussi bonnes raisons. Voilà qui nous changerait.

Ok, "judéolâtre", c'est mieux que "judéophile"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
totalite
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 10:16

Vindex a écrit:
Ce matin, les propos du préfet étaient qualifiés de "violemment antisémites" par Le site du Nouvel Observateur. Cet après-midi, vers 16h, le même site les a requalifiés en "anti-israéliens" ... Idem à France Inter. On voit qu'il n'y a pas que sur le forum où on hésite sur les termes.

Aucune hésitation de leur part (par ailleurs je ne vois pas d'où elle pourrait venir les deux termes sont distincts et donc leur utilisation ne peut être que motivée), c'est grâce à la réaction dans la journée de leurs lecteurs (internautes) et/ou de l'Etat. Faut lire les commentaires...

En ce qui concerne les raisons donnés pour son limogeage. Ils nous prennent pour des imbéciles. Ils viennent de se rendre compte que le type écrit des analyses politiques ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 47
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 11:02

totalite a écrit:
En ce qui concerne les raisons donnés pour son limogeage. Ils nous prennent pour des imbéciles. Ils viennent de se rendre compte que le type écrit des analyses politiques ?

...ouais...c'est plus qu'étonnant !!!...je viens de parcourir plusieurs site ouaibe ou Mr Guigue commet des articles et je dois dire qu'il fallait être vraiment aveugle pour ne pas se rendre compte qu'il n'était pas politiquement correct... De plus...il a écrit plusieurs livres, qui sont, à en lire les résumés, à mille lieux des clichés habituels... Bref...je ne sais pas quelle est la ligne de conduite à tenir quand on est sous-préfet...mais avec un pédigré pareil...de la part de l'Intérieur, s'était jouer avec le feu de nommé Mr Guigue sous-préfet...sauf à vouloir rallumer les tensions......

extrait d'un article de Mr Guigue dans la revue "Etudes" intitulé "La République au défi de l’ethnicité"

"[…] Passe encore qu’on instruise le procès de la République pour les crimes coloniaux perpétrés il y a un demi-siècle : la reconnaissance des faits ne doit souffrir aucune exception, même si l’on attribue parfois abusivement à l’universalisme républicain les turpitudes commises en son nom. De même, la « loi Taubira » qualifiant la traite esclavagiste de « crime contre l’humanité », puis le choix du 10 mai pour la commémoration nationale de l’abolition de l’esclavage, représentent une avancée symbolique non négligeable : cette double initiative a brisé un mur du silence qui n’est pas étranger, en effet, aux frustrations contemporaines.

Mais que dire, en revanche, de l’attitude consistant à imputer au « modèle républicain » les difficultés d’intégration des populations immigrées ? Confiné dans l’abstraction, l’égalitarisme républicain aurait échoué, nous dit-on, à favoriser cette intégration ; soucieux d’abolir les différences culturelles, il aurait perpétué, sur le territoire national, le réflexe assimilationniste de la période coloniale. C’est ainsi qu’on a pu lire sous la plume de deux historiens, également auteurs d’une remarquable enquête sur les « zoos humains » de la Troisième République, un étonnant réquisitoire. « De plus en plus, ces lieux [les banlieues] sont appréhendés comme des enclaves coloniales au sein de la République, des points noirs, des espaces à reconquérir. La stratégie visant à installer des commissariats, des écoles, à promouvoir l’assistanat social dans les banlieues recoupe précisément la politique coloniale faisant du militaire, de l’instituteur et du missionnaire des têtes de pont de l’assimilation coloniale. »

En transposant sur la réalité d’aujourd’hui une grille de lecture manifestement surannée, le propos brouille les quelques repères tangibles autour desquels notre société devrait se mobiliser pour réduire la crise. En raisonnant a contrario, on se demande, en effet, ce que deviendraient les banlieues si l’on décidait, par anticolonialisme, de les priver d’écoles, de commissariats et d’assistantes sociales ? A vouloir dénoncer à tout prix les effets néfastes du modèle républicain, on s’expose à faire le vide au nom d’un purisme idéologique qui est manifestement hors de mise. Pire, on risque d’appliquer à la crise sociale française une politique de la terre brûlée dont on pensait qu’elle était l’apanage de la droite extrême.

Cette connivence implicite entre un anticolonialisme anachronique et le racisme ordinaire laisse perplexe. Elle culmine, pourtant, dans une sainte horreur communément professée pour l’assimilation : comme l’extrême droite xénophobe, le nouvel anticolonialisme la rejette avec dégoût ; pour lui, les immigrés sont inassimilables en droit, tandis que pour la droite extrême ils le sont en fait. Mais le postulat est le même : les immigrés ne doivent pas être assimilés, qu’ils représentent un danger pour la nation aux yeux de la droite extrême, ou que l’assimilation soit synonyme d’aliénation aux yeux du nouvel anticolonialisme. […]

Bruno Guigue "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindex
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 11:06

Les deux termes sont distincts, mais parfois réversibles pour la propagande; sinon, on ne voit pas pourquoi le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme aurait félicité la ministre. Mais l'Etat a renoncé à l'accusation d'antisémitisme parce qu'elle n'était pas nécessaire. Dans ce cas, le manquement au "devoir de réserve" était suffisant pour limoger. Quelle bande d'hypocrites !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 11:07

Vindex a écrit:
Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme a salué dimanche la décision de la ministre de l'Intérieur. Dans un communiqué, le BNVA "salue" la décision de Mme Alliot-Marie, qui constitue une mesure "salutaire et exemplaire".
Le simple fait qu'il existe une telle organisation en France est une aberration, de par sa discrimination exclusiviste. Des groupes comme E&R devraient dénoncer et faire connaître du grand public ce genre de métastases judiciaro-politico-religieuse. La loi française ne devrait avoir que des lois contre la discrimination, qu'elle soit sexuelle, raciale, physique ou religieuse. Et non des lois spécifiques pour chaque communauté.

Zatopek a écrit:
...bref...je ne sais pas quelle est la ligne de conduite à tenir quand on est sous-préfet...mais avec un pédigré pareil...de la part de l'Intérieur, s'était jouer avec le feu de nommé Mr Guigue sous-préfet...
Le problème des préfets, sous-préfets, etc, est le même que celui de la police: d'abord au service de la nation, puis malgré eux au service du pouvoir en place. Ce qui les place dans une situation où ils ne leur est plus permis de faire en priorité ce qui est juste mais politiquement convenable.



Dernière édition par Jul le Marteau le Lun 24 Mar 2008 - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 47
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 11:23

"Deux poids deux mesures : la suite de la suite de la suite…, À propos de l’Affaire Bruno Guigue et de la non-affaire Goasguen"

Par Collectif Les mots sont importants, 24 mars

"Nous apprenons, ce dimanche 23 mars, qu’un sous-préfet vient d’être expéditivement limogé pour avoir publié sur le site Oumma.com une tribune considérée par sa hiérarchie comme « violemment anti-israélienne ». La dépêche qui suit, ainsi que la tribune mise en cause, montrent bien ce que recouvre cette formulation savamment équivoque :

« Paris (Afp). Le sous-préfet de Saintes (Charente-Maritime), Bruno Guigue, a été limogé après avoir publié une tribune "violemment anti-israélienne" sur le site internet Oumma.com, a-t-on appris samedi auprès du ministère de l’Intérieur. Dans une tribune publié le 13 mars, M. Guigue estime notamment qu’Israël est "le seul Etat au monde dont les snipers abattent des fillettes à la sortie des écoles". Il ironise également sur les "geôles israéliennes, où grâce à la loi religieuse, on s’interrompt de torturer pendant Shabbat". La ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a "été mise au courant mercredi du contenu de cette tribune et a immédiatement décidé de mettre fin aux fonctions" de M. Guigue, a-t-on indiqué au ministère de l’Intérieur, sans fournir plus de précision. »

On le voit :

- si le propos de Bruno Guigue peut être qualifié de « violent », ce n’est en aucun cas au sens d’un appel à la violence physique contre des personnes, mais au sens d’une critique virulente, ciblant des actes objectivement odieux (bombardements, torture) ;
- si le propos est effectivement « anti-israélien », ce n’est pas le peuple israélien dans sa globalité qui est visé, mais un État, et la politique qu’il mène.

Ce qui vient donc d’être sanctionné – et, pour le coup, violemment sanctionné – n’est donc pas un « dérapage raciste », mais bel et bien une expression politique légitime, que notre Constitution est censée protéger. Cette atteinte scandaleuse à la liberté d’expression prend tout son relief quand on la rapporte à un autre scandale, advenu quelques jours auparavant, le 11 mars 2008 : les déclarations « anti-palestiniennes » du député UMP Claude Goasguen, sur le parvis de la Place de la République [1] :

« Comment vous dire la honte qui nous parcourt quelquefois, lorsque nous savons qu’à Sdérot, où j’étais la semaine dernière, on subit, quotidiennement, les agressions d’un peuple sauvage, de terroristes épouvantables ! »

Contrairement aux propos « anti-israéliens » de Bruno Guigue, cette diatribe « anti-palestinienne » ne vise pas seulement un ou plusieurs actes précis (comme l’attentat de la Yeshiva Merkaz Harav à Jérusalem), qu’on a parfaitement le droit de dénoncer violemment ; elle vise, au-delà, tout un ensemble de personnes qui ne sont pas partie prenante de ces actes. Elle stigmatise même, explicitement, tout un Peuple : le peuple palestinien – en usant, qui-plus-est, d’un terme très chargé : « sauvage » [2]

En d’autres termes, là où le propos « anti-israélien » de Bruno Guigue relève du droit constitutionnel et inaliénable à la critique d’un État et d’une politique, le propos « anti-palestinien » de Goasguen relève indiscutablement de la provocation à la haine raciale, passible en théorie d’un an de prison, de 45000 euros d’amende et d’un an de privation des droits civiques.

C’est pourtant Bruno Guigue qui a été sanctionné, avec une rapidité (trois jours après que la ministre ait pris connaissance de ses propos) et une rigueur (un pur et simple limogeage, sans autre forme de procès) qu’on aimerait voir s’appliquer face aux propos racistes, en particulier lorsqu’ils sont tenus sur la place publique par des représentants élus du peuple français, des enseignants ou des hommes de loi.

Car telle est bien la situation de Claude Goasguen : député UMP, chargé de conférences à HEC et avocat à la Cour d’appel de Paris, il a tenu des propos indiscutablement racistes (puisque rabaissant tout un peuple au rang de sauvages) en plein Paris, devant une foule rassemblée qui-plus-est Place de la République ! Or, plus de dix jours après les faits, aucune sanction n’est venue : ni limogeage, ni blâme, ni avertissement – ni à l’Assemblée nationale, ni à HEC, ni à la Cour d’Appel de Paris. Pas même une sanction sociale : ni scandale médiatique [3], ni réaction indignée de la classe politique – même l’opposition de gauche n’a pas jugé utile de porter l’affaire sur la place publique. Pas même un communiqué des associations antiracistes : ni SOS Racisme, ni la LICRA, ni le MRAP. Seules des associations de soutien au peuple palestinien, comme le CAPJPO, ou des médias alternatifs, comme Oumma.com, ont réagi.

Imaginons maintenant la situation inverse : Un sous-préfet qui, dans un article, s’en serait pris avec virulence aux attentats palestiniens : se serait-on inquiété de son manquement au devoir de réserve, et l’aurait-on limogé pour cela ? Un député, par ailleurs avocat à la Cour d’Appel de Paris, qui aurait publiquement qualifié le peuple israélien de « peuple de sauvages, d’abominables tueurs d’écolières » : les médias, les associations antiracistes, l’opposition de gauche, ses autorités de tutelle, ses amis politiques, même, l’auraient-ils laissé à ce point tranquille ?

On rétorquera sans doute – tel est l’argument du Ministère de l’Intérieur – que Bruno Guigue était, en tant que haut fonctionnaire, tenu au devoir de réserve, auquel Claude Goasguen ne saurait être tenu puisqu’il est un homme politique. Ce paramètre peut effectivement entrer en ligne de compte, mais en prenant bien soin de remarquer aussi :

- que Bruno Guigue ne s’est pas prononcé sur la politique de son ministère de tutelle (le Ministère de l’Intérieur) mais sur une question de politique étrangère ;
- qu’il ne l’a pas fait en qualité de sous-préfet, mais en tant qu’intellectuel, auteur de livres et d’articles sur la question évoquée [4].

Il faudrait aussi vérifier si, par le passé, on a déjà été aussi regardant quant aux « manquements au devoir de réserve » de la part de sous-préfets, et le cas échéant, si les autres sous-préfets fautifs ont été sanctionnés aussi durement.

Et il faudrait en tout état de cause souligner une nouvelle manifestation, particulièrement écoeurante, d’un « Deux poids deux mesures » que tout le monde peut observer, mais qu’il est difficile de dénoncer sans se faire accuser de paranoïa ou de complotisme. Car, quand bien même l’article de Bruno Guigue pourrait sans abus de langage être qualifié de manquement au devoir de réserve, et quand bien même il pourrait sans abus de pouvoir être limogé pour ce manquement, il reste que la provocation à la haine raciale est un délit autrement plus grave, et que Claude Goasguen, comme bien d’autres palestinophobes, arabophobes, islamophobes ou négrophobes (Philippe de Villiers, Philipe Val, Sylvie Noachovich, Claude Imbert, Alain Finkielkraut, Oriana Fallacci, Michel Houellebecq, Maurice Dantec...), bénéficie pour ce délit d’une totale impunité.

Il est même invité, comme si de rien n’était, à commenter l’actualité politique, ce dimanche 23 mars sur France 5, à l’émission Ripostes. Tant pis pour les Palestiniens."


Notes
[1] Face à une foule de près d’un millier de personnes, rassemblées en réaction à l’attentat de la Yeshiva Merkaz Harav, à Jérusalem

[2] Joint par le site « Rue 89 » pour s’expliquer, Claude Goasguen se défend d’avoir visé le peuple palestinien, et prétend n’avoir ciblé que les auteurs des attentats. Cette « mise au point » ne tient évidemment pas : le mot peuple n’a jamais désigné des groupes politiques, militaires ou para-militaires organisés ; il désigne toujours une entité bien plus large, regroupant des individus partageant un même sol et/ou une même langue et/ou une même référence religieuse, politique ou nationale et/ou une même conscience d’être un peuple.

[3] La presse a été remarquablement discrète sur l’événement. Saluons malgré tout le site Rue 89, qui a relayé l’information, et contacté Goasguen pour lui demander de s’expliquer : cliquer ici

[4] Notamment Proche-Orient : la guerre des mots et Les origines du conflit israélo-arabe, aini que de nombreux articles sur le site Oumma.com.

(source : http://lmsi.net/spip.php?article740 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindex
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 114
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 12:00

Pour envoyer un message à Bruno Guigue :

Sous-préfecture - Saintes
Place du Synode BP 325,
17108 Saintes Cedex
Téléphone +33 5 46 92 37 00
Télécopie +33 5 46 93 22 32

Et voici le lien pour écrire à Mme Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur :

http://www.interieur.gouv.fr/sections/contact/ministre/ministre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 12:01

Vindex a écrit:
D’ailleurs, sans judéomanie instituée, on pourrait tout aussi bien être judéophobe (ne pas aimer le monde juif) sans être accusé immédiatement d’antisémitisme.
Mouais...

Vindex a écrit:
Je connais une bretonne qui n’aime pas les auvergnats, elle ne les aime pas c’est tout. On n'en fait pas un fromage. Avec les juifs, c’est différent.
Si ça se trouve, elle fait une exception pour les Auvergnats juifs, voire pour les Juifs auvergnats... Smile

Vindex a écrit:
Pourquoi ? Pour plein de raisons sûrement et qu’on ne va pas exposer sur ce fil à 2h du matin. Mais sans judéomanie, on n’en serait pas là. On pourrait peut-être aimer les juifs pour de bonnes raisons et de ne pas les aimer pour d’aussi bonnes raisons. Voilà qui nous changerait.
Plus sérieusement, il existe aussi de nombreux Juifs indifférents, critiques, voire allergiques au monde juif (si l'on considère le monde juif dans son unité, celle-ci ne peut être que religieuse, et encore faut le dire vite). Ces Juifs se considèrent-ils malgré tout comme juifs ? Les goyims ont-ils à les considérer comme tels ? Quid de la façon dont les (autres ?) juifs les considèrent s'ils ne se sont pas converti à une autre religion (on ne se convertit pas à l'agnosticisme ou à l'athéisme...) ? Autant de questions auxquelles la réponse n'appartient qu'au contexte dans lequel elle est posée, et encore, la réponse de Normand semble s'imposer dans bien des contextes... A moins que le Normand ne soit juif, voire le Juif normand etc.

Quand au gouvernement, je ne le suppose judéolâtre que dans la mesure ou il suppose à tort ou à raison le(s) monde(s) juif(s) comme majoritairement favorable(s) à Israël.

Question subisdiaire qui me brule les lèvres depuis un bon moment : On écrit "tort" ou "tord" ?

PS : Pas chiens les Indigènes, ni souchiens d'ailleurs... Smile (Le collectif Les mots sont importants, c'est eux) : Bruno Guigue ne les avait guère ménagé dans son texte cité précédemment...

Ne dévions pas de trop. V.


Dernière édition par MAGGLE le Lun 24 Mar 2008 - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 47
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 12:22

MAGGLE a écrit:
Pas chiens les Indigènes, ni souchiens d'ailleurs... Smile . Le collectif Les mots sont importants, c'est eux.

D'autant plus que Bruno Guigue ne les avait pas ménagé dans son texte cité précédemment...

...ouais...ça en devient très drôle...
...d'un côté comme de l'autre...il y a, à mon avis, des analyses très justes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gin_kas_63
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 17:23

zatopek a écrit:
Or, plus de dix jours après les faits, aucune sanction n’est venue : ni limogeage, ni blâme, ni avertissement – ni à l’Assemblée nationale, ni à HEC, ni à la Cour d’Appel de Paris.
A HEC où l'une des associations les plus actives est HEC_ISRAEL, organisatrices de conférences dont une des dernières fut "Badinter vient nous parler de l'antisémitisme en France".

Vindex a écrit:
Je connais une bretonne qui n’aime pas les auvergnats, elle ne les aime pas c’est tout. On n'en fait pas un fromage. Avec les juifs, c’est différent.
Tu diras à la bretonne que ce mépris est réciproque. Toc. Non
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 18:47

Le problème, c'est que beaucoup de contempteurs d'Israël sont soit idiots, soit vraiment très maladroits, soit n'arrivent pas à cacher que la critique d'Israël cache chez eux un sentiment anti-juif basique.

Pourquoi utiliser des termes outrés tels que "Les snipers israéliens tuent les petites filles à la sortie des écoles" ? Ca me fait penser à ceux qui, du temps de la guerre froide, affirmaient que les communistes mangeaient les enfants ! Pourquoi ne pas en rester sur le concret, le droit international, la situation concrète des palestiniens ?

Sans même parler de ceux qui se vautrent dans les théories du complot les plus fumeuses !

On peut critiquer, on doit critiquer Israël. Mais si c'est pour donner du grain à moudre à ceux qui affirment "antisioniste" = "antisémite", ça n'a pas vraiment de sens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Lun 24 Mar 2008 - 23:13

pimpam a écrit:
Pourquoi utiliser des termes outrés tels que "Les snipers israéliens tuent les petites filles à la sortie des écoles" ? Ca me fait penser à ceux qui, du temps de la guerre froide, affirmaient que les communistes mangeaient les enfants !

La différence, c'est que les communistes mangeaient vraiment les enfants Hé .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Mar 25 Mar 2008 - 2:35

(Ce post) Juste (pour) deux trois (courtes) réponses/réactions à certaines remarques/questions (plus ou moins digressives) :

I) Dans le dernier post tout en bas de la page 4 :
MAGGLE a écrit:
Or, le vocabulaire qui est à notre disposition en la matière est souvent mal ajusté au concept qu'il évoque : A commencer par le mot "antisémitisme"... On pourrait le remplacer par "antijudaisme", mais on ne saurait pas plus s'il concerne la religion de ce peuple ou l'ensemble du dit peuple... Sans préjudice des polysémies qui concernent le mot "peuple", etc.

D'où les inévitables procès d'intention à répétition...
Pour info, aux sujets de ces « confusions » (plus ou moins voulues, entretenues ou délibérées) de vocabulaire (permettant d’éviter certaines critiques (d')"anti-sémites" certaines accusations et éliminations/diabolisations médiatiques de ceux qui vont pas dans le bon sens (du baissage de froc) tout "opposant" (qui l'ouvre un peu trop), Boris Le Lay a spécialement fait ce texte intitulé « L'imposture de "l'antisémitisme" » : http://borislelay.blogspot.com/2008/02/limposture-de-lantismitisme.html (13/2/8)


II) Dans la citation du 1er post (au tout début) de la page 5 :
hades a écrit:
Arrêtons de tourner autour du pot. Tout le monde a très bien compris mon message, judéophile, sioniphile, judéomane, israélophile choisissez le terme qui vous convient...en attendant des que l'on s'en prend au champ lexical du juif Israël, shoah... ça prend des tournures fâcheuses, aujourd'hui Guigue, hier Alain Menargue, Dieudonné ou Nabe. Tous bannis de leur milieu respectif pour les mêmes raisons.
Faut voir le bon côté des choses : ils ont pas été assassinés ou envoyés dans des camps… pig
Du moins pas encore… (Enfin j’me comprends).

Mieux vaut une mort médiatique que physique (ou qu'une privation de liberté totale)... On peut pas dire qu'il y ait pas un progrès !... clown

On peut pas tout avoir !... A la fois la liberté de consommer (et d'apprendre à la fermer) ET la liberté d'expression !... Faut choisir !... Fais ton choix !...

(Disons que) Pour certains le "choix" est (plus) vite fait...


Toujours, cette même citation du 1er post (au tout début) de la page 5 :
hades a écrit:
A l'inverse dès qu'on s'en prend au champ lexical de l'arabe, islam, communautarisme on est fêté en héros national à l'instar de Redeker qui était dans la même situation que Guigue au moment de sa tribune islamophobe, fonctionnaire, on connaît la suite... Alors oui, c'est répétitif, c'est chiant, ça peut devenir obsessionnel même, mais tant que cette situation de 2 poids 2 mesures perdurera, il y aura encore des gens pour la dénoncer. Et heureusement.
La (véritable) raison kasher (cachée) – du moins hypothèse – de ce « deux poids deux mesure » (assez récent…) a déjà été très bien résumée dans ce post :
http://kalayuga.frbb.net/fosse-de-babel-f17/critiquer-lislam-t1575-80.htm#28298

De plus, selon une « théorie » – qui commence à faire de plus en plus son chemin chez certains "antisémites" goyims "parano-complotistes-conspirasionistes" – certains (intérêts) auraient (précisémment) "intérêt" à provoquer un "choc des civilisations" (Occident/Islam)… ***

*** EDIT (26/3/8) : http://borislelay.blogspot.com/2008/03/les-sionistes-veulent-nous-entraner.html (25/3/8)

Dont l'une des stratégies impliquerait à faire en sorte d'exciter de plus en plus les blancs l’Occident contre les arabes le monde musulman... ou/et vis-versa... Cela grâce aux caricatures critiques mutuelles lancées (et bien entretenues) par des propagandes campagnes médiatiques massives…
Tactique Technique bien rodée qui a déjà assez bien fait ses preuves par le passé

De plus, ainsi que l’a résumé Boris Le Lay dans ce texte (malgré le côté un peu "provocateur" du titre) :
http://borislelay.blogspot.com/2008/01/croisade-contre-le-judasme.html (30/1/8), dans ce passage vers la fin :
Citation :
Après la défaite irakienne, il ne faut pas oublier que les USA perdront l'initiative. Et que de fait ils seront en position défensive ce qui les contraindra à une manoeuvre offensive de la dernière chance pour limiter les conséquences de cette défaite, notamment étouffer les rumeurs disant haut et fort que l'empire n'est plus invincible.

Ce fut la même situation qui poussa Hitler à lancer tout son potentiel offensif à Koursk après Stalingrad, avec pour résulta l'écrasement définitif de l'armée allemande par la Russie.

Malgré tous les efforts sionistes, l'empire du Bien est en voie de passer à une défensive qui annonce déjà l'échec de la révolution mondiale vantée par les atlanto-sionistes.

L'alternative pour les sionistes sera de pousser tout l'Occident à la guerre, faute d'avoir pu réussir avec la seule force armée américaine.

D'ou les politiques migratoires catastrophiques dont l'objet est de condamner l'Europe à une réaction anti-musulmane, puis anti-iranienne, antirusse (radar polonais et tchèque) et enfin anti-chinoise.
Ben voui ! rien de telle qu’une nouvelle bonne guerre (en l’occurrence mondiale) pour « sauver l’économie » !... et pour relancer « la croissance »… (enfin ça dépend pour qui…)

La première étape était le 11 septembre 2001, ayant permis de justifier en partie certaines opérations militaires...

(Après l’IRAK) Prochaine étape cible programmée : L’IRAN !
http://kalayuga.frbb.net/pluriversum-f12/iran-t2034-60.htm#61694



Dernière édition par JOHN le Sam 29 Mar 2008 - 1:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   Mar 25 Mar 2008 - 10:55

John ! T'es vraiment un judéo...bsédé.

A noter que si le vocabulaire est mal ajusté au concept, ça vaut autant pour les judéophiles que pour les judéophobes. Le mot "antisémitisme" a d'ailleurs justement été (mal) forgé par un antisémite au XIXème siècle (j'ai oublié son nom).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Judéomanie des "élites"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Judéomanie des "élites"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vidéo-témoignage : "Dieu seul suffit - Témoignage de Carmélites" !
» Un nouveau blog "L'express" consacré à l'éducation
» En Cette Journée du 31 Mai: "Prions Marie" Consécration à la Sainte Trinité par Marie.
» Vidéo documentaire "Les supernovae"
» Petit cèpe "de ville" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE-
Sauter vers: