LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La liberté d'expression menaçée.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: LA PECHE AU CON   Mer 19 Sep 2007 - 13:14

J' adore la génération spontanée !
Dès qu'il y a un trou dans l' actualité , des sujets du genre " la montée de l' Islam " , "la France islamisée " , " les mollah au couteau entre les dents " ."le grand rabbin mordu par un mollah enragé " ,
Y a des créneau éternels , y faut croire !

Il y a 20 ans , c'était le même hameçon avec les communistes comme appât , et il prenait les mêmes ablettes qui finissaient dans la même poêle à frire , avec une noisette de haine populaire , pour pas que ça attache !

A cette époque , c'était l'asso judéo & christianisme , qui tenait la gaule . Aujourd'hui , l' asso à éclaté : l' un est passé à la pèche industrielle et explose le marché ; l'autre pèche toujours dans son marigot traditionnel .

Mais la ligne et l' hameçon sont les mêmes qu'il y a 20 ans , y a juste l' asticot qu'a changé : l' Islam .

Où est le mal ? Ca mord aussi bien que le communisme de nos papas ;
Le principal quand on pèche le con , c'est que ça morde .

Et ce qui n'a pas changé , c'est que c'est toujours le même qui se baffre le filet d'omble en meurette .
Je dis pas qui c'est . Y a une loi qui l' interdit .
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Mer 19 Sep 2007 - 13:44

TAMPOON a écrit:
J' adore la génération spontanée !
Dès qu'il y a un trou dans l' actualité , des sujets du genre " la montée de l' Islam " , "la France islamisée " , " les mollah au couteau entre les dents " ."le grand rabbin mordu par un mollah enragé " ,

_________________

Ca s'est produit quand ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Mer 19 Sep 2007 - 18:53

T'inquiète, Rabbi : le mollah était vacciné : il s'en sortira... Pffouuuu !!! J'ai eu une de ces peurs, moi aussi : pauv'mollah...
Revenir en haut Aller en bas
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Mer 19 Sep 2007 - 20:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Mer 19 Sep 2007 - 22:33

Gérard Miller a écrit:
TAMPOON a écrit:
J' adore la génération spontanée !
Dès qu'il y a un trou dans l' actualité , des sujets du genre " la montée de l' Islam " , "la France islamisée " , " les mollah au couteau entre les dents " ."le grand rabbin mordu par un mollah enragé " ,

_________________

Ca s'est produit quand ???

Ca pourrait être le premier dimanche d'octobre 2000 , le grand ra&bbin Sitruk , sortant de l' Elysée de sa démarche de pachyderme triomphant (y boitait même plus !) . Je possède K7 de ce scoop JT de TF1 ,( une merveille d' humilité !) le texte menacait en gros l' Etat français , si il ne censurait pas ces infos , d' avoir à souffrir des "justes réactions de défense de la communauté contre l' agression que constituait cette intolérable liberté de l" info en France )
Accompagné de membres du gang . Ils venaient d'aller rappeler au Pdt Chirac , que la liberté d'information en France , ça suffisat comme ça ! Et qu' ils se chargaient de lui apprendre qui , désormais , allait expliquer aux Français ce qui était juste et ce qui était de l" antisémitisme .
La veille , le samedi n les mêmes étaient allés porter le même message à Jospin , Prem ministre .
C'était juste après le scoop sur l' assassinat en direct de Mr Al Dura et de son fils de dix ans . Tourné par C .Enderlin .


Rassuré ?
Dailleurs , le sujet n'est ni les mefaits des mollah , ni la défense des de l' Islam dont je me contrefous . Mais une tentative d'attirer l' attention sur le sournois hostile take over du monopole de l' information par une minorité sans scrupules .

Le prix de la victime peut être dailleurs être mis aux voix ! Il y a tant d'autres victimes innocentes , dans cette corporation de philantropes rabbiniques libertaires .
Revenir en haut Aller en bas
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Jeu 20 Sep 2007 - 19:20

TAMPOON a écrit:
Gérard Miller a écrit:
TAMPOON a écrit:
J' adore la génération spontanée !
Dès qu'il y a un trou dans l' actualité , des sujets du genre " la montée de l' Islam " , "la France islamisée " , " les mollah au couteau entre les dents " ."le grand rabbin mordu par un mollah enragé " ,

_________________

Ca s'est produit quand ???

Ca pourrait être le premier dimanche d'octobre 2000 , le grand ra&bbin Sitruk , sortant de l' Elysée de sa démarche de pachyderme triomphant (y boitait même plus !) . Je possède K7 de ce scoop JT de TF1 ,( une merveille d' humilité !) le texte menacait en gros l' Etat français , si il ne censurait pas ces infos , d' avoir à souffrir des "justes réactions de défense de la communauté contre l' agression que constituait cette intolérable liberté de l" info en France )
Accompagné de membres du gang . .

... des barbares ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ROSSEL
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Ven 21 Mar 2008 - 21:19

louisbx a écrit:
Thibault du Réau, candidat du FN aux élections municipales de Libourne est menacé d'un procès par des adorateurs du Grand Chou Cosmique de Libourne, faussement choqués par la profession de foi de celui-ci.Non seulement Thibault du Réau a notre soutien le plus total sur le fond et la forme, mais ce procès qui se profile est bien la preuve que la liberté d'expression se meurt dans se pays et que les voix de résistance aux envahisseurs sont gênantes.


Résistons à l'envahisseur crucifère venu d'ailleurs et de très loin de chez nous ! Bientôt il sera trop tard !

PS: Si tu es blonde à forte poitrine, que tu aimerais apprendre les choses de l'amour à quelqu'un comme moi qui est encore pur, ça m'interesse aussi.

La liberté d'expression dont vous regrettez la disparition n'est qu'un leurre.

Les dés sont pipés depuis longtemps et à vrai dire la majorité des gens s'en fout royalement. Peu leur importe la longueur de la laisse pourvu que leur gamelle soit pleine et qu'ils ne prennent pas de coups de baton. Les élections ne sont qu'un os qu'on leur donne pour qu'ils se fassent les dents.

Le FN et les autres mouvements pseudos-alternatifs (LO ,PT... la LCR ayant largement démontré son embourgeoisement et sa boboisation) n'existent que pour servir d'alibi démocratique et cautionnent involontairement par leur participation à la mascarade électorale l'état d'abrutissement généralisé de notre peuple. Les médias sont les instruments de sidération mentale dont use le système. Remarquez comme les résultats électoraux correspondent toujours à l'importance du temps d'antenne accordé aux concurrents. Au nom d'un principe de proportionnalité appliqué dans ce cas précis et refusé lorsqu'il est question de déterminer un quota d'élus de tous bords en fonction de leur représentativité dans les urnes,les "petits" candidats n'ont qu'une portion congrue de parole ;méthode infaillible pour garantir aux véritables dirigeants la mainmise sur le pays.

Pour peu q'un "non-conforme" prenne trop d'importance ,il ne manquera pas de voir son parti secoué par une sission. Quant à imaginer que par miracle le scrutin donne vainqueur l'un d'entre eux ,une crise téléguidée de l'étranger avec ,pourquoi pas, une intervention armée, viendrait invalider l'élection (cas du FIS en Algérie il y a quelques années).

Nos politiciens ne sont que des marionnettes dont les fils sont tirés par une poignée de lobbyistes concentrant entre leurs mains l'énergie ,l'agro-alimentaire ,l'industrie pharmaceutique ,les médias et l'industrie de l'armement. Les conflits sont pour eux sources de juteux bénéfices tant pour ce qui est de détruire que de reconstruire. Les masses servent de spectateurs crédules ,de consommateurs boulimiques ,d'esclaves ou de chair à canon selon les besoins.

Comme le disent les anars ,si les élections servaient à quelque chose ,elles seraient interdites.

Il est de plus facile de constater que meme parmi ceux qui se préoccupent au sujet de la réelle restriction de la liberté d'expression en France ,beaucoup ont l'indignation sélective et supportent très bien les lois Fabius-Gayssot et Perben sans parler de la scandaleuse mainmise sur les esprits de la HALDE ou de l'exorbitant pouvoir d'associations pouvant se porter partie civile lorsque leurs ouailles sont supposées diffamées. Si vous etes "caucasien" et que pour délit de faciès on vous refuse l'emploi de serveur dans un restaurant chinois ,faites donc le114.

Le bourrage de crane dont sont gavés les malheureux enfants à l'école ne suscite que rarement leur désapprobation. En fait pourvu que la persécution ne touche que les hérétiques ,ils sont prets à l'applaudir chaudement et meme à donner le coup de pied de l'ane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Sam 22 Mar 2008 - 5:26

Tout s'explique alors... On nous cache tout, on nous dit rien ! Mais oui, pas besoin de comprendre l'intrication de l'économique dans le politique, le lobbying est la clef de voûte de tout cela, eurêka ! Vu que tout est inexorablement pourri ici-bas, autant rester irresponsable alors et n'en avoir strictly rien à foutre, tu crois pas ?

Dis, cadet Rossel, toi qui nous causes si bien des veaux que nous sommes, des "spectateurs crédules, de consommateurs boulimiques, d'esclaves ou de chair à canon", qui nous dit que par une ironie du sort qui nous échapperait t'aurais pas juste une mentalité de téléspectateur (en plus ultra-blasé) ? Au fond n'es-tu pas une sorte de libertin qui se serait tout simplement trompé de siècle ? Dis, y a même un moraliste grabataire qui prétend qu'on appelle les "esprits forts" dans ton genre ainsi surtout par ironie.

En plus la vile plèbe que nous restons à tout jamais est tellement bête et sans réaction quand tu lui fais le privilège de lui sortir ses 4 vérités qu'elle ne mérite que ton dédain le plus sévère. Qu'un petit "sophiste d'estaminet" ne vienne surtout pas pointer son nez dans ce fil, histoire de te sortir que l'individualisme économique qui au fond te conforte est cela même qui asseoit le turbocapitalisme actuel, ce serait vraiment pas chouette de prétendre démystifier les démystificateurs qui nous font l'honneur de leur présence en cette modeste place de marché aux opinions.

Allons plus loin, imagine même quelle serait sa perfidie s'il osait ranger ta harangue pour lui impolitique (le pouvoir décrit de manière fataliste comme mal nécessaire) sous l'idéal si partagé à notre époque d'esclaves sans maître (ceux parait-il incapables de lutter contre l'histoire).

Oh bien sûr ! pour ce malotru,, il ne s'agirait pas forcément pour autant, je crois, de caresser le doux rêve d'une révolution (concept si bien recyclé dans la pub, art des masses), juste de te piquer au vif en déclarant que de conscience politique (et indissociablement historique) tu n'as pas plus que le téléspectateur-électeur ! Je les connais ces oiseaux-là, ils n'attendent qu'un prétexte pour se montrer, un vrai nid de coucous en planque !

Bien que je ne sois qu'un animateur un peu épouvantail ici, qui en plus ne leur fait même pas plus peur à la longue, ça me désolerait vraiment, oui vraiment, que, encore une fois, un troll de kékéland se permette de verser dans le cynisme facile avec toi qui nous aide tant à prendre conscience de la vanité de nos convictions. Tu sais quoi ? T'as qu'à lui montrer que tu pourrais en organiser un de lobby, chiche ? Un peu comme le Projet chaosmos dans le film Frite Club (avec Brave Bite), tu vois le genre ?

Me revient tout à coup en mémoire un certain soir de veillée, c'était il y a longtemps dans une autre galaxie qui reste ma piste aux étoiles. Un sage du village dans les nuages, sous son baobab baba, affirmait logiquement pépère devant une assemblée de kirikous, fans de kiri et titis casse-cous comme tout bon ouistiti, qu'on ne prend cas d'un penseur que dans la mesure où il est capable d'en donner l'exemple. Il avait raison le grand-père, et ouais, à l'instar du poète il a toujours raison ! Et puis personne n'aurait l'impolitesse de le contredire (ni l'idée de lui lancer "t'affoles pas le vioque tu vas bientôt caner", ça ne se fait pas, on est pas sur un forum).

Alors quoi ? Chauffe la piste Rossel, nous n'attendions que toi pour nous mettre à danser comme un manège enchanté et ainsi oublier que la vie est un long fleuve agité, traversé qui plus est par les sagaies de primitifs enhardis par les tam-tams endiablés et les cris des sorciers vaudous !

Very Happy En avant la petite musique ! boîte à musique hola
Revenir en haut Aller en bas
ROSSEL
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Sam 22 Mar 2008 - 18:58

Les blasés démobilisateurs qui ne se sont eux-memes jamais engagés concrètement me font horreur. Je ne me serai jamais permis une telle profession de foi si j'étais l'un d'entre eux.

Les collages à cinq heure du matin juste avant d'aller bosser ,les bastons avec la concurrence et les convocations au commissariat ,j'ai donné et ne le regrette pas. Quant au syndicalisme que j'ai pratiqué assidument sans avoir recours au filet protecteur des grandes centrales syndicales partenaires du système ,il me vaut aujourd'hui d'etre tricard dans toutes les boites de mon secteur. Comme école il y a pire.

Aussi en toute modestie ,et sans vouloir jouer puérilement les anciens combattants, j'estime avoir le droit de me prévaloir d'une certaine expérience des rapports humains.

J'en suis arrivé à la conclusion ,partagée je crois par d'autres sur ce forum, que tant que les frigos seront pleins et que les gogos entretiendront l'espoir de gagner au Loto ,il n'y a pas grand chose à entreprendre. La prise de conscience de notre aliénation est déjà une première étape. La seconde est d'entreprendre un travail sur soi-meme afin de devenir un "homme au milieu des ruines" et d'apprendre à "chevaucher le tigre". Etre le moins possible dépendant du système ,garder la tete haute ,éduquer ses enfants en leur inculquant quelques valeurs indspensables, voilà quelques pistes à parcourir ,modestes certes ,mais pour l'instant que faire d'autre ?

Notre société est tellement pourrie que le simple fait d'etre honnète et droit dans ses rapports à autrui est devenu un acte révolutionnaire. Il y a quelques mois sur un forum nationaliste que je fréquentais quotidiennement ,j'avais fais la promotion des jardins ouvriers. Cela n'avait guère suscité d'enthousiasme. Inutile de se leurrer ,à moins de devenir clochard (et encore...) ,il est impossible de prétendre s'affranchir totalement. Au risque de passer pour un farfelus ,j'affirme que nous devons etre les "numéro 6" de la série "Le prisonnier". Le "Village" est devenu une réalité dans laquelle nous évoluons. Bonjour chez vous ! DOC

ps: Oui ,je sais, je vais me faire traiter d'égocentrique et de prétentieux. Je dois en plus etre maso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Lun 24 Mar 2008 - 20:24

ROSSEL a écrit:

ps: Oui ,je sais, je vais me faire traiter d'égocentrique et de prétentieux. Je dois en plus etre maso.

En fait, nous pensions plutôt à "boutonneux avec une petite bite".

Mais cette conjecture explicative n'engage que nous, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Mar 25 Mar 2008 - 23:31

Ici, une intervention de Mozinor sur la liberté d'expression:

https://www.dailymotion.com/video/x3r8u0_droit-de-retrait_creation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Mer 26 Mar 2008 - 2:24

ROSSEL a écrit:
Notre société est tellement pourrie que le simple fait d'etre honnète et droit dans ses rapports à autrui est devenu un acte révolutionnaire. Il y a quelques mois sur un forum nationaliste que je fréquentais quotidiennement , j'avais fais la promotion des jardins ouvriers. Cela n'avait guère suscité d'enthousiasme. Inutile de se leurrer, à moins de devenir clochard (et encore...) ,il est impossible de prétendre s'affranchir totalement. Au risque de passer pour un farfelu, j'affirme que nous devons etre les "numéro 6" de la série "Le prisonnier". Le "Village" est devenu une réalité dans laquelle nous évoluons. Bonjour chez vous ! DOC
On peut appeler cynisme la conduite visant à dévaluer le monde ou la société parce qu'ils ne seraient pas/plus à la hauteur de nos espérances. Ainsi certains militent jeunes, puis se rangent des voitures, de guerre lasse sans avoir fait la guerre, la révolte adolescente étant passée.

Or agir politiquement ce n'est pas professer un verbe rédempteur pour une masse décrite comme à la masse, ni non plus bien entendu croire faire son "devoir" de citoyen en glissant dans la fente de l'urne funéraire son petit mot de complexé d'oedipus rex, en résumé attendre de l'extérieur qui se fait autant attendre que Godot, mais puiser en soi la force pour accorder pensées et actes au sein d'une activité publique, trouver les raisons d'entreprendre plutôt que de se rendre, par ex. au sein d'un cadre associatif.

La cité-jardin, que ce soit la garden-city anglaise, celle française des milieux ouvriers (ex. : Le Plessis-Robinson logeant des travailleurs de chez Renault), celle allemande traversé de l'influence du courant völkisch (reconstituer un esprit "communautaire" au sein des individus atomisés par l'urbanisation), est un bon exemple de style de vie qui n'est pas dénué d'enjeux politiques, pourquoi alors n'en avoir pas tiré la valeur d'expérience plutôt que d'en causer sans prise en compte du quotidien des interlocuteurs qui ne peuvent avoir forcément idée de ce que ça peut représenter ?

C'est en créant qu'on se crée, or en déniant toute inventivité réinstauratrice de politique (comme celle soucieuse de la nature et des énergies propres pour la vie commune), en négligeant tout enracinement dans une problématique locale, on finit par parler abstraitement de la vie collective, tout en se disant plus malin que les autres parce qu'on aurait soi-disant fait le tour de la question et qu'on se complaît à la finale à un petit domaine à soi qu'on maîtrise (coquetterie littéraire/idéologique/sportive/mondaine par ex.) et que finalement on finit par ressembler à ce qu'on hait le plus : le petit-bourgeois qui se croit dans le meilleur des mondes techniquement possibles.

J'en finis par même par me dire que le comble de l'amour-propre (qui est tout sauf un amour) c'est toujours de reporter sur les autres ce qui ne va pas (genre l'égoïste c'est celui qui ne pense pas à moi), et il est bon nombre d'auto-proclamés "anticonformistes" qui sont en fait les pires conformistes car restés cantonnés à une attitude purement sociale.

Ils ne cessent de nous faire le portrait de leur identité mais dans le fond ils n'ont pas compris qu'en assumer une c'est aussi être capable de s'en détacher au lieu d'en devenir des caricatures (dans la galerie des bouffons même pas royaux en ce forum, on eut eu ainsi droit à un jean-foutre déguisé en obsesionnel imprécateur athée qui se croyait très original avec son anticléricalisme élevé au rang de dogme) : pareils à la pensée unique que pourtant ils abjurent tous, plus leur importe de reconnaître que de rencontrer, plus leur importe leurs petites certitudes/servitudes comme alibi à bannir toute altérité que sens du partage des idées voire du pain des rêves, plus leur importe d'avoir toujours raison en échangeant des clichés comme on fait circuler des images panini plutôt que de pratiquer le doute non pas nihiliste mais critique.

Il en est qui se laissent portés par la vague comme on se berce d'un chahut, d'autres sarcastiques qui veulent la détouner, d'autres encore qui montent sur le pont pour lancer leurs sermons prétendant suspendre le cours du temps pour le soumettre à des vérités éternelles, d'autres enfin qui promènent un miroir parmi les égarés en soute pour se donner le beau rôle, en tout cas sur notre coquille de noix battue sans trêve par les flots d'images, d'informations, de pensées nous restons attachés à une terre des hommes, ceux qui savent rester interprètes de leurs entreprises sans refourger des cartes du monde aux chemins tout tracés... Navigere necesse est, non vivere... sailor

Citation :

« Je crois que chez les Grecs et les Romains - chez les Grecs surtout -, pour se bien conduire, pour pratiquer comme il faut la liberté, il fallait que l'on s'occupe de soi, que l'on se soucie de soi, à la fois pour se connaître - c'est l'aspect familier du "connais-toi toi-même ", et pour se former, se surpasser soi-même, pour maîtriser en soi les appétits qui risqueraient de vous emporter. La liberté individuelle était pour les Grecs quelque chose de très important : n'être pas esclave (d'une autre cité, de ceux qui vous entourent, de ceux qui vous gouvernent, de ses propres passions) était un thème absolument fondamental ; le souci de la liberté a été un problème essentiel, permanent, pendant huit grands siècles de la culture ancienne. » Michel Foucault
Revenir en haut Aller en bas
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 53
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Lun 7 Avr 2008 - 19:41

Ben, la liberté d'expression, j'ai pu l'entraver aujourd'hui sur une partie du parcours de la flamme olympique !

De la volaille tout les 10 cm/2...des flicaillons en civil arrachant les drapeaux tibetains au mépris du droit... la Sarkolique dans toute sa bêtise !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
[-> Voir interpellations dans le diaporama yahoo]

Citation :
A Paris, la flamme olympique achève son parcours à l'abri des regards



Malgré un important dispositif de sécurité, le parcours de la flamme olympique à Paris a été interrompu à plusieurs reprises, lundi 7 avril, par des incidents opposant des militants pro-tibétains et des membres de Reporters sans frontières (RSF) aux forces de l'ordre. La torche a été par quatre fois mise à l'abri dans un bus de la sécurité, et un temps éteinte, avant d'être rallumée peu après 13 h 30 et de nouveau confiée à un relayeur, selon la préfecture. Huit personnes, dont la vice-présidente du conseil régional d'Ile-de-France, Mireille Ferri (Verts), qui transportait un extincteur, ont été interpellées par la police.

Au départ de la flamme du premier étage de la tour Eiffel, l'athlète Stéphane Diagana, premier des quatre-vingts relayeurs à transporter le symbole olympique, n'a pu courir que quinze mètres avant d'être confronté à un premier incident. Le président des élus Verts au conseil de Paris, Sylvain Garel, a essayé de lui arracher la flamme. M. Garel a été interpellé par "des policiers français et chinois" avant d'être relâché. Sa collègue Mireille Ferri a en revanche été arrêtée alors qu'elle se dirigeait vers la tour Eiffel avec un extincteur. Un peu plus loin, au moins quatre personnes, deux militants pro-tibétains et deux membres de RSF, ont été interpellées pour avoir voulu se rapprocher de la flamme.

UN DRAPEAU DÉPLOYÉ SUR LA TOUR EIFFEL



Aux environs de la tour Eiffel, les forces de l'ordre étaient très présentes, bloquant tous les accès depuis la Seine jusqu'aux avenues bordant le champ de Mars. La foule des manifestants pro-tibétains, très encadrée par la police sur la place du Trocadéro, selon une journaliste du Monde.fr présente sur place, a accueilli le passage de la flamme par des huées ou en jetant des drapeaux imprimés par Reporters sans frontières représentant des anneaux olympiques en forme de menottes.

RSF a également réussi à déployer un de ces drapeaux depuis le premier étage de la tour Eiffel. Après de nouveaux incidents aux alentours d'Issy-les-Moulineaux, le symbole olympique a été monté à bord d'un bus de la sécurité, et éteinte pour des raisons techniques, a indiqué la préfecture. Les organisateurs ont ensuite tenté de relancer le cortège, avant qu'il soit à nouveau interrompu.

Des incidents se sont produits sur l'ensemble du parcours prévu par les organisateurs, avant même le passage de la flamme. Des hommes et des femmes tentaient ainsi de s'allonger sur la chaussée mais étaient aussitôt délogés par la police avant l'arrivée du cortège.

Au passage d'un relais, RSF a une nouvelle fois déployé un de ses larges drapeaux sur un immeuble de l'avenue des Champs-Elysées. Quelques mètres en contrebas, une foule importante de militants anti-chinois a sifflé et hué au passage de la torche. Un jeune homme est monté sur le toit d'un Abribus, un drapeau tibétain à la main, avant d'être maîtrisé par des CRS. La foule a aussitôt entouré les forces de l'ordre, provoquant une légère et brève bousculade.

A l'approche du jardin des Tuileries, la flamme, qui devait rejoindre l'Hôtel de Ville, a de nouveau été mise à l'abri dans un bus. La façade de la mairie a été parée d'un drapeau de RSF et de celui du Tibet, déployés par des élus écologistes. Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a décidé d'annuler la cérémonie qui devait se tenir à l'Hôtel de Ville. La préfecture de police a indiqué que l'itinéraire du cortège avait été modifié sur décision des organisateurs. Après le passage du relais devant l'Assemblée nationale, les organisateurs ont décidé que la flamme achèverait son parcours, jusqu'au stade Charléty, à l'abri des regards et des manifestants. Elle a retrouvé le bus de la sécurité où elle avait déjà effectué une partie du parcours.

Le Monde.fr, avec AFP

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
MEDIATOR a écrit:
Rêver de l'extinction des feux dans la ville-lumière, il fallait oser... Bravo

Et pourtant les JO sur un plan symbolique ne se doivent-ils pas d'être une trêve ?

En théorie,oui !.... N'oublions pas que les premiers jeux avaient été supprimés par l'empereur Theodose parce que c'était devenu un foutoir politique et commercial bien loin de l'esprit qui les animait chez les Grecs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Lun 7 Avr 2008 - 20:50

Je me pose la question suivante:
Est-il préférable de faire ce genre de manifs inutiles ou de ne rien faire du tout?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   Mar 8 Avr 2008 - 14:09

grib a écrit:
j'ai pas tout lu, par dislexie, mais il me souvient que bloy ayant été promené pour convertir un gars du 19 ème, s''était retrouvé dans une city ouvrière, avec le prince du condé patronal en statutaire, qu'il aurait voulu compisser, mais il s'est retenu, bon elle doit avoir un peu de rouille à la patte de s'être pris un vent de la part du prophète.
grib a encore la gueule de bloy... Fete
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La liberté d'expression menaçée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La liberté d'expression menaçée.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ACTA: la nouvelle menace pour la liberté d'expression sur Internet
» On perdrait notre procès à cause de la liberté d'expression
» La liberté d'expression menacée : Une femme condamnée pour avoir blasphémé Mahomet !
» Spectacle raciste et liberté d'expression ?
» Recherche textes, documents, poèmes et images portant sur la liberté d'expression, la liberté de la presse, le fanatisme et la caricature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: VOX POPULI... :: Douce France-
Sauter vers: