LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dieudonné en exil ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Triso Jean-Luc
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 100
Age : 59
Localisation : Décharge
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mar 19 Mai 2009 - 5:39

Oshun a écrit:
Un des principes de ce forum est d'éviter l'importation ou même l'évocation des conflits sur d'autres forums. Pas de guerre interforum, ni manifestée ni potentielle. Nous n'avons pas de forum ennemi et ne voulons pas en avoir. Que ce soit bien clair
Ce rappel à l'ordre est éloquent pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Wellcome in the waste land   Mar 19 Mai 2009 - 5:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Ven 22 Mai 2009 - 0:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
jazza
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 25 Mai 2009 - 3:08

encore une preuve que la télé abrutie...
dans la première video le présentateur dit que Dieudonné a allé bcp plus loin que Le Pen dans le négationnisme....

Le Pen serait donc un enfant de coeur à coté de Dieudonné?
et pourtant, il s'est fait condamner plusieurs fois....(délit d'opinion)
dommage que j'ai raté cette époque de l'histoire française, ça devait être passionnant et rigolo...


tout cela n'est qu'un gros cirque, j'arrive pas y croire que plus de la moitié de la population française gobe toute cette propagande....il suffit de s'intéresser qqs heures au sujet pour voir tous ces mensonges vulgaires à peine voilés des médias ....
avec cette liste antisioniste les masques tombent, de plus en plus.
tout le monde à poil!! Xpldrrr
on va voir de quoi vous êtes faits!
le monde entier va halluciner je pense....
bientôt ils vont faire voter une loi(comme en Argentine), pour sanctionner l'antisionisme au même titre que l'antisémitisme.Puisqu'ils semblent tous insister sur le fait que c'est la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 25 Mai 2009 - 13:25

jazza a écrit:
.Puisqu'ils semblent tous insister sur le fait que c'est la même chose.

Soyons néanmoins charitables avec la Lévy puisqu'elle essaie (ou fait semblant d'essayer) de faire la distinction :

Elle raconte d'abord qu'il y a une distinction, mais c'est pour dire aussi tôt après que les deux sont condamnables.

Or, si les deux sont différents, ils ne peuvent être de son point de vue que condamnables à des titres différents. Et c'est ce qu'elle ne nous explique pas.

Elle préfère donc s'en sortir en disant que Dieudonné est antisioniste et antisémite. Tout en reprochant à Dieudonné de faire des pirouettes...

Dieudonné de son coté a raté une occasion de lui faire expliciter quelles étaient de son point de vue les différences entre antisonisme et antisémitisme. Et partant de là, pourquoi elle condamne l'antisionisme en bloc (alors que selon moi, il existe plusieurs formes d'antisionisme pas forcément compatibles entre elles).

Pourquoi ?

Et si le débat qui les a opposé ne valait pas plus en fonction de ce que les deux protagonistes se sont bien gardés d'aborder qu'en fonction de ce qu'ils ont abordé ? Et si ce qui n'a pas été abordé aurait contre toute attente été révélateur de certaine points d'accords s'il avait été abordé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jazza
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 25 Mai 2009 - 15:40

maggle a écrit:
Dieudonné de son coté a raté une occasion de lui faire expliciter quelles étaient de son point de vue les différences entre antisonisme et antisémitisme.
il ne fait que ça depuis 2004....

maggle a écrit:
Et partant de là, pourquoi elle condamne l'antisionisme en bloc (alors que selon moi, il existe plusieurs formes d'antisionisme pas forcément compatibles entre elles).
mais parce qu'elle est sioniste, elle le revendique en plus....

maggle a écrit:
Soyons néanmoins charitables avec la Lévy
il est vrai qu'elle est moins con que les autres journaleux-sionistes, mais bon....elle manipule aussi bien les mots....sa démarche n'est pas honnête.
Puis, difficile de parler avec elle: elle prend toute l'espace, n'écoute que soi, complètement hystérique ....(voir le "débat" avec Dieudo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 25 Mai 2009 - 17:30

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Dieudonné de son coté a raté une occasion de lui faire expliciter quelles étaient de son point de vue les différences entre antisonisme et antisémitisme.
il ne fait que ça depuis 2004....

Oui, mais il ne l'a pas fait face à elle.

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Et partant de là, pourquoi elle condamne l'antisionisme en bloc (alors que selon moi, il existe plusieurs formes d'antisionisme pas forcément compatibles entre elles).
mais parce qu'elle est sioniste, elle le revendique en plus...

Alors pourquoi Dieudonné ne lui a t'il pas énuméré ces formes d'antisonisme en lui demandant à chaque fois pourquoi elles lui semblaient condamnables ? Par exemple, Dieudonné a proposé à Kémi Séba d'être sur sa liste et celui-ci a refusé, montrant par là que la forme d'antisionisme dont il se réclame n'était pas compatible avec la (les ?) forme(s) d'antisionisme dont Dieudonné se réclame. On peut d'ailleurs dire que pour le coup, Kémi Séba s'est montré plus conséquent que Dieudonné en refusant de participer à sa liste que Dieudonné en lui proposant d'en être. Idem pour les Indigènes de la République, même si c'est pour des raisons différentes et si on ne sait pas si une telle proposition leur a été faite.

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Soyons néanmoins charitables avec la Lévy
il est vrai qu'elle est moins con que les autres journaleux-sionistes, mais bon....elle manipule aussi bien les mots....sa démarche n'est pas honnête.
Puis, difficile de parler avec elle: elle prend toute l'espace, n'écoute que soi, complètement hystérique ....(voir le "débat" avec Dieudo)

En fait, si ça s'est passé comme ça, c'est que chacun a préféré rester dans sa zone de confort.

Moi, j'attends encore deux débats : Dieudo/Bouteldja et Lévy/Bouteldja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jazza
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 25 Mai 2009 - 18:25

maggle a écrit:
Oui, mais il ne l'a pas fait face à elle.
une vrai journaliste serait déjà au courant, si elle ne l'est pas, c'est que ça l'arrange.
faut pas trop nous prendre pour des cons non plus, il y a des limites.

maggle a écrit:
Par exemple, Dieudonné a proposé à Kémi Séba d'être sur sa liste et celui-ci a refusé, montrant par là que la forme d'antisionisme dont il se réclame n'était pas compatible avec la (les ?) forme(s) d'antisionisme dont Dieudonné se réclame.
faux, c'est pas sur l'antisionisme qu'ils ont un désaccord, mais sur l'anticommunautarisme.

maggle a écrit:
Idem pour les Indigènes de la République, même si c'est pour des raisons différentes et si on ne sait pas si une telle proposition leur a été faite.
pour les indigènes, on en a déjà parlé,ce qu'ils reprochent à Dieudonné, c'est ps son antisionisme, c'est qu'il traine avec "l'extrême droite"(sans citer de noms) qui torture en Algérie et qui ratonne des immigrés.
je l'ai déjà dit sur l'autre forum: Boutedja m'a bcp déçu avec son communiqué...

maggle a écrit:
Alors pourquoi Dieudonné ne lui a t'il pas énuméré ces formes d'antisonisme en lui demandant à chaque fois pourquoi elles lui semblaient condamnables ?
c'est à peine si il a réussi de glisser qqs mots dans cette avalanche agressive de Lévy, en plus du fait que son micro était deux fois plus fort que celui de Dieudo....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mar 26 Mai 2009 - 0:02

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Oui, mais il ne l'a pas fait face à elle.
une vrai journaliste serait déjà au courant, si elle ne l'est pas, c'est que ça l'arrange.
faut pas trop nous prendre pour des cons non plus, il y a des limites.

Oui. Mais il est évident qu'elle ne fait pas là œuvre de journaliste mais de militante. C'est d'ailleurs la quasi totalité des journalistes qui agit en militant dès qu'il est question de Dieudonné.

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Par exemple, Dieudonné a proposé à Kémi Séba d'être sur sa liste et celui-ci a refusé, montrant par là que la forme d'antisionisme dont il se réclame n'était pas compatible avec la (les ?) forme(s) d'antisionisme dont Dieudonné se réclame.
faux, c'est pas sur l'antisionisme qu'ils ont un désaccord, mais sur l'anticommunautarisme.

Oui, mais alors la question est : Comment peut-on être antisioniste en particulier sans être en même temps anticommunautariste en général ? Et cette question, en invitant Kémi Séba sur sa liste, Dieudonné montre qu'il ne se l'est pas posé.

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Idem pour les Indigènes de la République, même si c'est pour des raisons différentes et si on ne sait pas si une telle proposition leur a été faite.
pour les indigènes, on en a déjà parlé,ce qu'ils reprochent à Dieudonné, c'est ps son antisionisme, c'est qu'il traine avec "l'extrême droite"(sans citer de noms) qui torture en Algérie et qui ratonne des immigrés.
je l'ai déjà dit sur l'autre forum: Boutedja m'a bcp déçu avec son communiqué...

Non. Boutelja le reproche aussi à la droite classique, aux socialistes et aux communistes. Je ne vois pas pourquoi elle ferait exception pour le FN. Ca n'a rien à voir avec l'instrumentalisation "anti" FN à la sauce SOS Racisme.

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Alors pourquoi Dieudonné ne lui a t'il pas énuméré ces formes d'antisonisme en lui demandant à chaque fois pourquoi elles lui semblaient condamnables ?
c'est à peine si il a réussi de glisser qqs mots dans cette avalanche agressive de Lévy, en plus du fait que son micro était deux fois plus fort que celui de Dieudo....

Oui. Au fait, qui posait les questions et prenait le son ?

Bon, je vous laisse ce soir. Mon ordi plante toutes les 10 mn. Ca sent le sapin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jazza
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mar 26 Mai 2009 - 0:40

maggle a écrit:
Oui. Mais il est évident qu'elle ne fait pas là œuvre de journaliste mais de militante. C'est d'ailleurs la quasi totalité des journalistes qui agit en militant dès qu'il est question de Dieudonné.

absolument

maggle a écrit:

Oui, mais alors la question est : Comment peut-on être antisioniste en particulier sans être en même temps anticommunautariste en général ?
si on part du principe que le communautarisme de Séba est mimétique, il y a rien d'étonnant.
Je pense que Dieudonné comprends que le communautarisme de Séba est une conséquence.

maggle a écrit:
Non. Boutelja le reproche aussi à la droite classique, aux socialistes et aux communistes. Je ne vois pas pourquoi elle ferait exception pour le FN. Ca n'a rien à voir avec l'instrumentalisation "anti" FN à la sauce SOS Racisme.
mais ça y ressemble très fortement!

maggle a écrit:
Oui. Au fait, qui posait les questions et prenait le son ?
j'aimerais bien le savoir aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mar 26 Mai 2009 - 1:50

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Oui, mais alors la question est : Comment peut-on être antisioniste en particulier sans être en même temps anticommunautariste en général ?
si on part du principe que le communautarisme de Séba est mimétique, il y a rien d'étonnant. Je pense que Dieudonné comprends que le communautarisme de Séba est une conséquence.
Oui. Un "sionisme" dans lequel le mot "juif" est remplacé par le mot "kémite" : Le kamitisme.

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Non. Boutelja le reproche aussi à la droite classique, aux socialistes et aux communistes. Je ne vois pas pourquoi elle ferait exception pour le FN. Ca n'a rien à voir avec l'instrumentalisation "anti" FN à la sauce SOS Racisme.
mais ça y ressemble très fortement!
Moi je pense qu'ils auraient eu exactement la même position si Dieudonné avait réussi à enrôler (chose après tout tout aussi peu probable que celle qui consiste à enrôler des nostalgiques de la France totale sur leur liste) un Bernard Kouchner.

--------------------------------------------------------

Le Bordelleur a écrit:
Citation :
Moi je pense qu'ils auraient eu exactement la même position si Dieudonné avait réussi à enrôler (chose après tout tout aussi peu probable que celle qui consiste à enrôler des nostalgiques de la France totale sur leur liste) un Bernard Kouchner.
Moi je n'en suis pas aussi certain. Boutelja est aussi vendue que Rachida Dati ! Cela se résume à de l'antisionisme hystérique ...

Citation :
Moi je n'en suis pas aussi certain.
Ben écoute, va voir sur leur site et dis-moi si le FN est le seul parti à faire les frais de leurs analyses...

Citation :
Boutelja est aussi vendue que Rachida Dati !
Mais encore ?

Citation :
Cela se résume à de l'antisionisme hystérique ...
Ben voyons...

Bonus : L'hystérie anti-FN de la liste anti-sioniste Laughing (Source) :

Citation :
En Ile-de-France, la liste du FN et 4 autres attaquées en référé devant le Conseil d’Etat

Posté par NP Info Ile-de-France le 25 mai 2009

La liste “anti-sioniste” de Dieudonné considère que 5 listes d’Ile-de-France sont non-conformes et a déposé un recours au Conseil d’Etat. C’est Marc George, ancien du FN et toujours porte-serviette d’Alain Soral qui explique que la liste “anti-sioniste” du comique Dieudonné a décidé de déposer des recours devant le conseil d’Etat contre la mention sur cinq listes en Ile-de-France de personnalités politiques qui n’y sont pas candidates.

Le ministère de l’Intérieur et la commission de la préfecture de Paris compétente pour les listes en Ile-de-France, “ont validé 5 listes en acceptant des intitulés qui incluent des noms de candidats qui ne sont pas candidats dans la circonscription, ce qui est strictement interdit par l’artice R30 du code électoral”, explique le même Marc George.

Le premier recours a été déposé dimanche soir contre la commission de la préfecture de Paris chargée des listes, et un autre devait être déposé lundi contre le ministère de l’Intérieur, qui a accepté ces intitulés. “Comme chacun se renvoie la balle, on a décidé d’attaquer les deux”, a expliqué le porte-parole de la liste “anti-sioniste”.

Marc George a mentionné la liste Europe Ecologie (Verts) sur l’intitulé de laquelle figure le nom de José Bové, celle de Nous l’Europe (MoDem) dont l’intitulé porte la mention de François Bayrou, celle de Lutte Ouvrière (LO) où figure le nom d’Arlette Laguillier, celle de Libertas où est inscrit celui de Philippe de Villiers, et la liste Jean-Michel Dubois du Front National où figure Jean-Marie Le Pen. Jean-Marie Le Pen qui avait été le SEUL a défendre Dieudonné lorsque l’Elysée prétendait lui interdire le dépôt de sa liste. Mais ne dit on pas “fait du bien à Bertrand et il te le rendra en chiant ?”

Cependant ce que Marc George semble ignorer c’est que L’article R.66-2 du code électoral, modifié en octobre 2006, prévoit que sont nuls « les bulletins comportant un ou plusieurs noms autres que celui du ou des candidats ou de leurs remplaçants éventuels ». Cette disposition, à vocation générale, vise à empêcher l’utilisation par des candidats de noms de personnalités extérieures à l’élection en question. Par décret de nov. 2007, elle a été reprise dans l’article R. 30 du code électoral afin d’en étendre l’application non seulement à la validité des bulletins au moment du dépouillement (article R. 66-2) mais également au contrôle préalable par la commission de propagande. Cette disposition s’applique aux élections des représentants français au Parlement européen.

Toutefois, la jurisprudence sur l’utilisation de noms autres que ceux des candidats est très souple. Deux décisions sur ce sujet, datant de 2007 soit après la modification de l’article R. 66-2 de 2006, confirment que le juge de l’élection a une conception très souple de cet article et de l’interdiction qu’il édicte.

Le Tribunal administratif de Paris a ainsi accepté les bulletins portant la mention « Parti de Rachid Nekkaz » en plus du titre de liste. Le Conseil constitutionnel a également admis dans sa décision n° 2007-3448 AN du 12 juillet 2007 la validité de bulletins aux élections législatives portant, en plus du nom du candidat et de son suppléant, la mention « soutenu par Ruddy Salles » : « Considérant qu’il ressort des pièces produites par la requérante que, si les bulletins utilisés par M. LUCA comportaient, dans leur en-tête, les mentions : « U.M.P. – Parti radical – M.P.F. Avec le soutien de Rudy Salles, Président départemental de l’U.D.F. », ni le contenu de ces mentions, dont la matérialité n’est pas contestée, ni leur présentation typographique n’étaient de nature à entraîner une confusion dans l’esprit des électeurs entre la candidature de M. LUCA et celle de M. DOMBREVAL, candidat investi par l’U.D.F. Mouvement démocrate ; que, dans ces circonstances, pour regrettable qu’elle soit, l’adjonction d’un nom à ceux limitativement énumérés par l’article R. 66-2 précité n’a pas été de nature à altérer le résultat du scrutin ».

Enfin et surtout, aucune disposition législative ne permet de limiter la liberté pour une liste de définir son titre y compris en y intégrant des noms propres et de déclarer ce titre au moment du dépôt de la candidature de la liste, en l’occurrence auprès du ministère de l’intérieur pour les élections européennes. Il est donc tout à fait possible, sous réserve de l’appréciation souveraine du juge de l’élection, de faire figurer dans le titre de la liste, qui est une mention obligatoire dans la déclaration de candidature, le nom de personnes qui ne sont pas candidates dans la circonscription en question. Les bulletins de vote, qui doivent impérativement comporter le titre déclaré de la liste, devront alors être acceptés par la commission de propagande puis par le bureau de vote lors du dépouillement.

Hé oui, M. Marc George, votre ignorance vous a conduit à commettre une vilenie gratuite qui, si elle n’a aucune chance d’aboutir, aura eu le mérite de montrer à tous votre vrai visage. Et quand on le regarde, il n’est pas bien beau !

Pour Jazza, ce commentaire du modérateur de Nation presse :

Citation :
Commentaire par julien le 26 mai 2009 @ 4:45

J’ai 27 ans, je m’interesse à la politique depuis mes 15 ans environ et porte ma nation dans mon coeur mais quand je lis “Dubois 2009″ je suis dépité.
Quand les élites du FN (je ne dis pas les sympathisants) vont elles comprendre que le front est un front NATIONAL et non un front de droite????

Moderation : Manifestement mon pauvre Julien, tu n’as rien compris à la politique… Tu t’interesses sans doute à elle comme tu le dis depuis l’âge de 15 ans, mais qu’y comprends-tu en fait ? A l’évidence pas grand chose…

----------------------------------------------------

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Pour Jazza, ce commentaire du modérateur de Nation presse :

Citation: Commentaire par julien le 26 mai 2009 @ 4:45

J’ai 27 ans, je m’interesse à la politique depuis mes 15 ans environ et porte ma nation dans mon coeur mais quand je lis “Dubois 2009″ je suis dépité.
Quand les élites du FN (je ne dis pas les sympathisants) vont elles comprendre que le front est un front NATIONAL et non un front de droite ????

Moderation : Manifestement mon pauvre Julien, tu n’as rien compris à la politique… Tu t’interesses sans doute à elle comme tu le dis depuis l’âge de 15 ans, mais qu’y comprends-tu en fait ? A l’évidence pas grand chose
j'avoue que le but de cette info qui m'est adressée m'échappe? Mad
Ben ça veut dire que le modo de ce site FN considère que ce parti est de droite avant d'être national. Donc pas ouvert aux valeurs dites de gauche, même si elles se revendiquent du nationalisme. Contrairement à ce que proclamait Soral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jazza
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mar 26 Mai 2009 - 21:56

maggle a écrit:
Ben ça veut dire que le modo de ce site FN considère que ce parti est de droite avant d'être national.

Donc pas ouvert aux valeurs dites de gauche, même si elles se revendiquent du nationalisme. Contrairement à ce que proclamait Soral.
Et alors ? je vois toujours pas... Bien sûr que le FN est de droite... Soral a essayé de mettre en oeuvre son concept "droite des valeurs, gauche du travail", pas réussi. Et après ? Qui ne tente rien, n'a rien.

Et en fait : on reproche souvent à cette liste qu'ils ont pas de programme :
bien sûr qu'ils en ont !! Regardez le geste de Dieudo sur cette affiche : je crois que c'est très explicite ! Fuck

Le Bordelleur a écrit:


Abruti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sK!z0
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mar 26 Mai 2009 - 22:03

C'est quand même drole quand on relie l'intitulé aux gus(ses) étant sur la liste. Combattre la censure à côté d'un parti financé par l'Iran et le communautarisme à coté du centre zahra, c'est quand même osé !
Mais je crois comprendre que le seul communautarisme en cause est le "sionisme". Le programme existe, le voici : sionisme = mal = sionisme. Pfff, wah ça troue l'c*l. En attendant, je me plonge dans la lecture de La réaction philosémite de Yvan Segré que je vous conseille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxtor
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 27 Mai 2009 - 2:09

Moi, je trouve que cette liste a de la gueule ! Tu ne trouves pas sK!z0 ? Hé Personnellement étant antisioniste, je suis vu par les sionito-pathétiques, comme quelqu'un, avide de sang, d'oppression de répression, antisémite et nazi (c'est souvent les bases de l'argumentaire sioniste) … un comble ! N'est-ce pas !?... puisque pratiqués par les criminels sionistes en Palestine. Et tant qu'on y est, tu n'as qu'à dire comme j'ai déjà pu le lire de sionistes confirmés, que les antisionistes sont des pédophiles, des islamistes, des tueurs en série, et des pointeurs !? Mais malgré tout ça, je n'ai rien contre le sionisme originel.

Par contre j'ai quelque chose contre le sionisme défendu par certains israéliens et d'autre de nos contemporains occidentales complètement sionisés et servant la soupe à Israel plutôt que de servir la France. Le sionisme n'est pas une communauté dans le sens où on l'entend, mais une idée aussi dangereuse et mesquine que celle qui a été développée à l'époque par les nazis... Dans ce sens, il n'est pas rare de voir des soldats de Tsahal ave une croix gammée tatouée sur une partie du corps. Je dois aussi dire que le papier de Silvia Cattori posté par le modo que j'ai lu avec attention est criant de vérité.

J'en ai aussi contre l'oppression et le colonialisme qu'Israël a remis à jour et pratique en Palestine. D'un autre côté, ça ne m'empêche pas d'être contre le terrorisme, les attentats perpétrés par les extrémistes qu'ils soient islamistes ou autres ! Rien ne m'empêche non plus d'une manière générale, d'être contre toute forme de violence envers les autres. D'ailleurs il est facile d'expliquer les réactions violentes palestiniennes par l'oppression qu'ils subissent depuis des décennies par cette pseudo-démocratie qu'est Israel. On peut aussi expliquer l'oppression israélienne par la peur du terrorisme et la nécessité de le combattre cela dit, je trouve la méthode foireuse, injustifiable, inefficace, et en dehors de tout entendement.

Enfin le conflit Palestinien a été importé en France par l'intermédiaire de nos chers penseurs ( Taguieff, Finkielkraut etc.) soient disants intègres et neutres, mais dans le fond, "des prêcheurs de haines..." à la solde de cet État criminel qu'est Israel (voir la critique de Silvia Cattori). Tchusss ! Smile

-------------------------------------------

MAGGLE a écrit:
8,5/20

C'est moi qui a 8,5/20 ?... Laughing

Ben tu sais bien Maggle que le monde est plein d'ennemi du Reich, camouflé, clandestin,sioniste et têtu... pfff ! Hit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 27 Mai 2009 - 2:29

@ skizo & maxtor

Pour la dernière fois, il y a un fil sur la question du sionisme si vous voulez contribuez constructivement - tant qu'à faire ce sera bien - sur ce sujet, c'est-à-dire en prenant en compte les interventions faisant avancer les discussions.

Si vous ne vous recentrez pas sur le sujet, à savoir jauger débattre sereinement de cette liste aux élections européennes du 7 juin, pour flooder/squatter avec un ping-pong verbeux qui n'amuse que vous, je vous bannirai jusqu'au 7 juin.

Capice ? YO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
sK!z0
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 27 Mai 2009 - 10:38

@ skizo & maxtor
Pour la dernière fois, il y a un fil sur la question du sionisme si vous voulez contribuez constructivement - tant qu'à faire ce sera bien - sur ce sujet, c'est-à-dire en prenant en compte les interventions faisant avancer les discussions.
Si vous ne vous recentrez pas sur le sujet, à savoir jauger débattre sereinement de cette liste aux élections européennes du 7 juin, pour flooder/squatter avec un ping-pong verbeux qui n'amuse que vous, je vous bannirai jusqu'au 7 juin.
Capice ?


Active X, je ne comprends pas pourquoi je suis inclus dans ce rappel à l'ordre, je n'ai aucun espèce de ping pong verbeux avec maxtor nullepart, ni sur ce fil, ni ailleurs et je ne floode/squatte en RIEN ce topic . Mon message donne mon avis sur la liste antisioniste dont dieudonné est le principal porte-parole et est posté à la suite des videos postées par Le Bordelleur, rien d'autre. Je suis donc dans la discussion en rebondissant sur deux des termes contenus dans la video de la liste antisioniste et en rien en interaction avec Maxtor...
Merci de rectifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 27 Mai 2009 - 12:29

jazza a écrit:
maggle a écrit:
Droite des valeurs cotées en bourse, gauche du travail qui rend libre...

UMPSPCFNPA etc.
ce qui est bien quand on est sceptique, c'est qu'il y a peu de risques à passer pour un con si ça foire..... Wink
ne jamais soutenir personne et être toujours méfiant.
c'est bien. Hé

Ni sceptique ni méfiant, hostile.

@sK!zO :

T'as raison, te laisse pas faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 27 Mai 2009 - 13:32

Provoquer le "lobby sioniste" en France afin qu'il se démasque par ses actions ou pour provoquer le débat, je trouve ça intéressant. Mais à entendre les "listiers" dire "sionisme" et "sionistes" à chaque phrase, on ne sait plus de quoi ils parlent...? Je trouve que même le discours de Soral s'en trouve dénaturé. Il se voit un peu obligé d'assumer des phrases du genre "Derrière chaque divorce, il y a un sionisme" (ce genre de phrases dépasse mes compétences).

MAGGLE t'es qu'un sioniss' ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Oshun
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Féminin
Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 27 Mai 2009 - 13:56

Le Bon Docteur a écrit:
Il se voit un peu obligé d'assumer des phrases du genre "Derrière chaque divorce, il y a un sionisme
Parce que c'est pas vrai ? flower Le divorce c'est pas encore un coup des sionistes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 27 Mai 2009 - 15:22

Citation :
« Derrière chaque divorce il y a un sionisme », nous dit Mr. Gouasmi. Il y a un sionisme. Pas le sionisme. La clé de cette phrase est dans cette distinction : il y a un sionisme, c'est à dire une attitude, une direction de la pensée qui nie l'autre, qui lui ôte son humanité. Derrière chaque divorce il y a une personne, parfois deux même, qui refuse de voir en l'autre quelqu'un dont les sentiments, les valeurs, les besoins ont autant d'importance que les siennes propres. Derrière chaque division il y a quelqu'un dont les actes dérivent d'un « pousse-toi de là que je m'y mette », qui veut soumettre ou écraser l'autre, ou qui l'ignore, autre forme d'écrasement. Dans l'idéologie sioniste la seule valeur sacrée c'est le sionisme lui-même : tous les moyens sont donc bons pour arriver à sa propre fin. Le sionisme ne recherche ni la justice ni la paix; il ne recherche pas la bonne intelligence entre les peuples, le respect de la différence, le dialogue. Il ne se met jamais à la place de l'autre. Il ne le peut pas, car s'y mettre conduirait à se nier lui-même. Il ne cherche même pas à mettre l'autre à sa place, à le phagocyter, ce qui se traduirait par une volonté d'assimiler les arabes par des conversions et des mariages mixtes. Non, cela encore serait contraire à ses fondements. Le peuple juif et lui seul, sans apport extérieur, sans métissage qui ternirait sa pureté. Il ne recherche que la réalisation de lui-même, au mépris de la souffrance et du droit des autres, et en cela il est profondément égoïste. Derrière chaque divorce, chaque division, il y a bien un mépris de l'autre, un refus de l'entendre, une négation de sa souffrance, une incapacité à se mettre à sa place ou même à lui faire une place. Il y a un un égoïsme, pour ne pas dire un égotisme. Et c'est ainsi qu'on peut dire qu'il y a un sionisme. Un sionisme comme métaphore de l'indifférence à l'autre.

Extrait trouvé ici : http://sabre-au-clair-et-clair-de-lune.over-blog.com/ et retranscrit sur le site dE&R.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sK!z0
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 27 Mai 2009 - 20:06

MAGGLE a écrit:

@sK!zO :
T'as raison, te laisse pas faire !

Merci bien. Si Max pense discuter avec moi, c'est son problème. D'autant que je rebondissais sur les 4 termes du slogan mis en exergue dans une des (nombreuses) vidéos postées par le Bordeleur, le streaming-man officiel.


Le Bon Docteur a écrit:
Je ne sais qui a inventé cette expression mais on peut dire que c'est un peu capilo-tracté comme formule.

En effet, c'est d'ailleurs ce que j'ai tenté de mettre en exergue plus haut en pointant l'inconsistance d'une part d'une lutte contre l'autoritarisme lorsque l'on collabore dans le cadre de cette liste avec un parti financé par l'Iran qui n'a pas je pense , en matière d'autoritarisme, de leçon à donner...Et d'autre part lorsqu'on se propose de lutter contre le communautarisme au côté du même PAS et du centre Zahra. Par communautarisme c'est encore le sionisme qui est désigné. On est là face à une vision totalement fantasmatique et freestyle du sionisme. Lorsqu'on énonce que derrière chaque divorce, il y a un sionisme, c'est qu'on déploie une vision tres particuliere de ce qu'est le sionisme.
On a là une kyrielle d'amalgame ou le sionisme est LE communautarisme à combattre tout en étant un équivalent de "mal (politique,voire anthropologique)" universel, comme une désignation passe-tout et passe-partout. Quand bien même ce n'est pas LE sionisme qui se cache derrière chaque divorce mais UN sionisme, la nuance dénote de la définition particuliere du sionisme sur lequel se fonde cet antisionisme-là.

Autrement, je parlais de la lecture d'un livre qui pour moi devrait faire autorité chez tout individu combattant la politique israelienne ou la défendant, en montrant précisément ce qu'il y a d'éminemment réactionnaire dans la défense d'Israel et dans la lutte contre l'antisémitisme chez certains penseurs (Finky, Trigano, Taguieff,etc). Le bouquin se nomme donc la réaction philosémite ou la trahison des clercs.

Etablir une critique objective et argumentée contre ses défenseurs là ne doit pas dispenser de l'exercice de l'esprit critique à l'égard de ses opposants-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 27 Mai 2009 - 20:12

Le Bon Docteur a écrit:
Je ne sais qui a inventé cette expression mais on peut dire que c'est un peu capilo-tracté comme formule.
Tu m'étonnes Doc !

Cette liste s'est enfermée idéologiquement avec le nom qu'elle porte. Le seul avantage du nom est la publicité collatérale par ceux qui sont censés gérer le système républicain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
jazza
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 296
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 27 Mai 2009 - 22:51

Chacun a son avis sur ce parti, c'est bien, on a le droit.
Mais ce que je remarque tout de même que si il y a un parti à qui on ne pardonne aucun erreur,aucune moindre incohérence, un parti que tout le monde attend au tournant, c'est bien celui-là....
les uns par principe(les plus respectables d'ailleurs), les autres pour se dédouaner et montrer qu'ils sont pas antisémites, les troisièmes encore par le scepticisme commode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Jeu 28 Mai 2009 - 1:59

sK!z0 a écrit:
En effet, c'est d'ailleurs ce que j'ai tenté de mettre en exergue plus haut en pointant l'inconsistance d'une part d'une lutte contre l'autoritarisme lorsque l'on collabore dans le cadre de cette liste avec un parti financé par l'Iran qui n'a pas je pense , en matière d'autoritarisme, de leçon à donner...

Faudrait savoir. Ou personne n'a de leçons à donner à personne, où tout le monde a des leçons à donner à tout le monde... Dans le cas contraire, c'est toujours que l'une des deux parties se croit tout permis vis-à-vis de l'autre sous prétexte qu'elle s'estime plus vertueuse. Ça s'appelle du paternalisme... Quand ce n'est pas de la simple désinformation... Prenons le cas des deux homosexuels iraniens condamnés à mort : On nous les a vendu comme homosexuels alors que si les mêmes faits qui leurs étaient reprochés avaient eu lieu en France, ils auraient été qualifiés de pédophiles. Entendons-nous bien : Je ne justifie en aucun cas leur mise à mort, je demande simplement que leurs actes soient qualifiés en France de la même façon que s'ils avaient été jugés en France. Ou alors, c'est qu'on considère la pédophilie comme légitime au même titre que l'homosexualité en Iran, mais pas en France...

sK!z0 a écrit:
Et d'autre part lorsqu'on se propose de lutter contre le communautarisme au côté du même PAS et du centre Zahra. Par communautarisme c'est encore le sionisme qui est désigné. On est là face à une vision totalement fantasmatique et freestyle du sionisme. Lorsqu'on énonce que derrière chaque divorce, il y a un sionisme, c'est qu'on déploie une vision très particulière de ce qu'est le sionisme.

Quelle différence fais-tu entre l'appartenance à une ou plusieurs communauté(s) et le communautarisme ?

sK!z0 a écrit:
On a là une kyrielle d'amalgame ou le sionisme est LE communautarisme à combattre tout en étant un équivalent de "mal (politique,voire anthropologique)" universel, comme une désignation passe-tout et passe-partout. Quand bien même ce n'est pas LE sionisme qui se cache derrière chaque divorce mais UN sionisme, la nuance dénote de la définition particuliere du sionisme sur lequel se fonde cet antisionisme-là.

Pour une fois que je trouve de la pertinence à une analyse d'E&R...

En fait, je crois que ce qui "choque" dans cette formulation, c'est qu'on n'a pas l'habitude d'entendre dans un discours politique une rhétorique d'ordre poétique. En termes d'analyse discursive, cette formulation ressort d'ailleurs plus de la synecdoque que de la métaphore. Quand une personne parle de "gagner son pain", on se doute bien qu'elle ne mange pas que du pain, qu'elle ne réduit pas toute nourriture à du pain... C'est une peu pareil là, non ?

sK!z0 a écrit:
Autrement, je parlais de la lecture d'un livre qui pour moi devrait faire autorité chez tout individu combattant la politique israelienne ou la défendant, en montrant précisément ce qu'il y a d'éminemment réactionnaire dans la défense d'Israel et dans la lutte contre l'antisémitisme chez certains penseurs (Finky, Trigano, Taguieff,etc). Le bouquin se nomme donc la réaction philosémite ou la trahison des clercs.

Tu peux résumer les grandes lignes ? Voire citer un passage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sK!z0
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Jeu 28 Mai 2009 - 21:18

Bien que je craigne que notre digression soit sanctionné d'un "HS" avec sirènes hurlantes...

MAGGLE a écrit:
Faudrait savoir. Ou personne n'a de leçons à donner à personne, où tout le monde a des leçons à donner à tout le monde... Dans le cas contraire, c'est toujours que l'une des deux parties se croit tout permis vis-à-vis de l'autre sous prétexte qu'elle s'estime plus vertueuse. Ça s'appelle du paternalisme...

Je ne sais pas si il fau(drai)t savoir.
Bien entendu, il ne faut ni tomber dans le relativisme radical ("tout se vaut") au nom d'une vision égalitariste-differentialiste, ni se contenter d'une posture ethnocentrique (euro ou occidentalo-centrique) au nom d'une vision égalisatrice-homogène-isante. Si dans cet exemple, j'affirme que l'Iran n'a de leçon à donner à personne en matière d'autoritarisme (et non totalitarisme), c'est que l'on sait que depuis les lendemains de la révolution de 1979 ce pays est tenu par une pouvoir amalgamant joyeusement temporel et spirituel exerçant un pouvoir autoritaire sur les corps et les esprits. On peut établir ce constat en fonction d'un certain nombre de critères objectifs : la place de la "personne" (ou de l'individu), la hiérarchie sociale et culturelle, la gestion de la souveraineté, la question biopolitique ( ou le pouvoir du souverain sur la vie des "sujets").
La question de la légitimité des jugements en fonction de la problématique ethnocentrique/relativiste s'est d'une certaine façon posé au sein du féminisme (notamment hexagonal) à l'occasion des débats autour du voile "islamique".
Cornélius Castoriadis résume parfaitement cette tension au coeur de l'exigence universelle de justice et d'égalité dans un passage de son ouvrage Le monde morcelé : "On a longuement parlé il y a quelques années – moins maintenant, je ne sais pas pourquoi – de l’excision et de l’infibulation des fillettes pratiquée comme règle générale dans une foule de pays musulmans africains ( les populations concernées semblent beaucoup plus vases qu’il n’a été dit). Tout cela se passe en Afrique, là-bas, in der Turkei, comme disent les bourgeois philistin de Faust. Vous vous indignez, vous protestez – vous n’y pouvez rien. Puis un jour, ici, à Paris, vous découvrez que votre employé de maison (ouvrier, collaborateur, confrère) que vous estimez beaucoup se prépare à la cérémonie d’excision –infibulation de sa fillette. Si vous ne dites rien, vous lésez les droits de l’homme ( l’habéas corpus de cette fillette). Si vous essayes de dangers les idées du près, vous le déculturez, vous transgressez e principe de l’incomparabilité des cultures.
Le combat contre le racisme est toujours essentiel. Il ne droit pas servir de prétexte pour démissionner devant la défense de valeurs qui sont été créées « chez nous », que nous pensons être valables pour tous, qui n’ont rien à voir avec la race, la couleur de la peau et auxquelles nous voulons, oui, raisonnablement convertir toute l’humanité
».

MAGGLE a écrit:
Quand ce n'est pas de la simple désinformation... Prenons le cas des deux homosexuels iraniens condamnés à mort : On nous les a vendu comme homosexuels alors que si les mêmes faits qui leurs étaient reprochés avaient eu lieu en France, ils auraient été qualifiés de pédophiles. Entendons-nous bien : Je ne justifie en aucun cas leur mise à mort, je demande simplement que leurs actes soient qualifiés en France de la même façon que s'ils avaient été jugés en France. Ou alors, c'est qu'on considère la pédophilie comme légitime au même titre que l'homosexualité en Iran, mais pas en France...

Assez alambiquée la digression. Je n'avais pas en tête cette énième execution pour crime d'homosexualité. Effectivement il y a sans doute désinformation (ou déformation) dans le traitement par les médias occidentaux (à la vue des faits reprochés), mais je ne pense pas que l'on peut faire de cette execution un exemple ideal-typique de la définition d'homosexualité en Iran et sa criminalisation. Des tas d'homosexuels (ou non) dont le seul crime fut d'être appréhendé dans des bars homosexuels clandestins ou dénoncés sont condamnés sans que les faits qu'on leur reproche soit automatiquement concernant des relations pédophiles.Tu fais bien de pointer cet inexactitude dans le traitement dans les médias occidentaux de cette affaire là mais c'est aussi le fruit de l'amalgame opéré entre pédophilie et homosexualité en Iran qui en est la cause...


MAGGLE a écrit:
Quelle différence fais-tu entre l'appartenance à une ou plusieurs communauté(s) et le communautarisme ?

La même que l'on peut faire entre l'identité et l'identitarisme.
Au fond on a là la tension communauté-société (tradition-modernité inside), vieux clivage d'analyse en sociologie remis au gout du jour par les postmodernes se penchant sur les "nouvelles tribus" (à la manière de Maffesoli) qui inventent une nouvelle socialité dépassant la société.
Le terme communautarisme recouvre plusieurs couleurs. Son sens neutre sert à désigner l'attitude (assez naturelle ma foi) la préférence pour sa communauté d'appartenance (héritée-structurée ou inventée-structurante), un équivalent en quelque sorte de patriotisme (à part qu'on a là la notion d'Etat). Au sens moral (négatif-positif), le communautarisme désigne une attitude d'autosegregation, de protection, de coupure d'avec le reste de la société au nom d'un particularisme et au nom d'une revendication differentialiste, d'abandon de l'ideal universaliste d'une humanité dépassant les clivage tout en s'échinant à les déterrer ou à les réinventer.
C'est cette tension qui est au coeur tant de la critique d'un Soral que des questions soulevées par Taguieff. Tout deux s'étant depuis vautré dans tout ce qu'il dénonçait... à leur façon.



MAGGLE a écrit:

Pour une fois que je trouve de la pertinence à une analyse d'E&R...
En fait, je crois que ce qui "choque" dans cette formulation, c'est qu'on n'a pas l'habitude d'entendre dans un discours politique une rhétorique d'ordre poétique. En termes d'analyse discursive, cette formulation ressort d'ailleurs plus de la synecdoque que de la métaphore. Quand une personne parle de "gagner son pain", on se doute bien qu'elle ne mange pas que du pain, qu'elle ne réduit pas toute nourriture à du pain... C'est une peu pareil là, non ?
Tout à fait. Un peu pareil. On pourrait dire que ça ne mange pas de pain...
Bon après, on dit aussi -moins souvent- gagner/faire son/du beurre. Ainsi, on gagne son pain, on travaille pour manger. On dit souvent cela pour désigner une activité modeste financierement. Et lorsqu'on on fait son beurre,c'est que l'on gagne +, le beurre étant le surplus au pain. M'enfin lorsque on présente une liste antisioniste, que l'on appartient au parti antisioniste, on ne parle pas de sionisme seulement de manière poetique ou comme on parlerait du pain. Ainsi deux amalgames s'agglomèrent et expliquent selon moi qu'on ne peut parler de sionisme comme de pain : - Dans un premier temps,le sionisme et le ... "mal" disons...(colonialisme, autoritarisme, capitalisme) ; - Dans un second tempsle terme "sionisme" devient rhétoriquement un équivalent déshistorisé. Ainsi lorsque on ricane en lisant ou entendant que derrière chaque divorce se trouve un sionisme , la défense répond que ce n'est pas le sionisme mais un sionisme... et que donc le sionisme entendu comme tel dépasse de loin le sionisme historique, actuel, réel. Il y a donc un sionisme caché dépassant celui qu'on veut bien nous montrer. Bref c'est le stade 0 de la conscience politique.

MAGGLE a écrit:
sK!z0 a écrit:
Autrement, je parlais de la lecture d'un livre qui pour moi devrait faire autorité chez tout individu combattant la politique israelienne ou la défendant, en montrant précisément ce qu'il y a d'éminemment réactionnaire dans la défense d'Israel et dans la lutte contre l'antisémitisme chez certains penseurs (Finky, Trigano, Taguieff,etc). Le bouquin se nomme donc la réaction philosémite ou la trahison des clercs.
Tu peux résumer les grandes lignes ? Voire citer un passage ?

Bien entendu, j'ai pu en lire quelques pages supplémentaires aujourd'hui lors de ma courte pause et pour tout dire c'est le livre que j'aurais voulu écrire (pas ligne par ligne mais en terme de posture critique) après des années passées à retourner la question concernant le conflit israelo-palestinien.

Je vais pour le moment copier la quatrième de couverture pour cadrer avant de retourner à une activité normale :
Citation :
[Ivan Ségré, La Réaction Philosémite ou La Trahison des Clercs, nouvelles éditions Lignes - Diffusion Les Belles Lettres.]
Au croisement de la philosophie, de la sociologie et de la politique, la Réacrion philosémite est l'analyse d'une modalité contemporaine du discours réactionnaire français. Après les attentats du 11 septembre 2001, est apparu en France et en Europe un courant idéologique renouant explicitement avec le mot d'ordre d'une "défense de l'Occident" tel que l'extrême droite avait pu élaborer le contenu et la forme dans l'entre-deux-guerres, affrimant alors sa parenté idéologique avec le fascisme italien et l'antisémitisme allemand. La particularité de cet avatar contemporain, c'est, d'une part, qu'il se présente comme une "défense de la démocratie" contre le "totalitarisme" (communiste ou islamique), et, d'autre part, qu'il s'organise, chez certains idéologues français ici étudiés, autour de deux mots d'ordre que sont "la défense du sionisme" et la "lutte contre l'antisémitisme".
Ivan Ségré démontre que, par-delà ce rhabillage, le contenu idéologique demeure pour l'essentiel inchangé, constituant l'invariant d'un discours qu'il convient précisément de qualifier de réactionnaire, en ce sens qu'il ne repose sur aucun contenu de pensée, sinon la peur, notamment du "musulman", du "progressiste" ou des "jeunes" des quartiers populaires.
Mais y rôde également, sous-jacente, et plus fondamentale peut-être, une hostilité au philosophe, au penseur en tant que tel, et au peuple juif, en tant que l'un et l'autre affirment, contre la vacuité narcissique des valets d'Empire, la positivité joyeuse de leur être-là.
Ivan Ségré est docteur en philosophie. Il vit aujourd'hui en Israël où il poursuit ses recherches. Ce livre forme un dyptique avec Qu'appelle-t-on penser Auschwitz ?, qui paraît simultanément chez le même éditeur.

Si les admins trouvent qu'on part dans le HS (bien qu'au fond dieudo est au coeur de tout ça...), qu'ils n'hésitent pas à déplacer cette discussion.

A vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieudonné en exil ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Napoléon, l'exil en Amérique
» MAHMOUD - le dernier spectacle de Dieudonné
» Faurisson - Dieudonné, même combat ?
» Exil qui chante
» Dieudonné insulte l'Islam. Rappel sur le fait de se moquer de la religion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Dieu-donné mais pas rendu-
Sauter vers: