LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dieudonné en exil ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Dieudonné en exil ?   Mar 26 Fév 2008 - 23:44

Deubeule a écrit:
milla a écrit:
David B. a écrit:
Dieudonné en exil ?

Bien que j'aurais du mal à lui pardonner certaines de ses déclarations, je crois qu'au fond, Dieudonné est plus maladroit que méchant. Je crois qu'il s'est laissé embarquer dans un truc qui l'a dépassé, et par orgueil, il a foncé tête baissée !
Tiens, Thierry Ardisson est sur le forum. Very Happy
Un commentaire intérressant :
http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=35327
En exil ? Médiatique s'entend... car,lui,on ne l'entend plus !!! (C'est comme Boujenah mais là,c'est tant mieux!!!)...Prépare t-il un nouveau spectacle ?

A T-IL SEULEMENT EXISTE ?????? affraid

--------------------------------------------

hades a écrit:
pimpam a écrit:
Apparemment, il tourne avec un spectacle "Best of"...

Probable qu'il essaye aussi de se faire un peu oublier sur le plan politique, parce que ses dernières sorties ont été pour le moins foireuses !

Ca n'a rien à voir avec ses sorties, il a dit lui meme, aprés son retrait de candidature pour les presidentielles, qui souhaitait prendre du recul par rapport à la politique.

Tu sais, 17 procés plus un lynchage mediatique ca use.
à croire que Sarko lui a voler la vedette... peut-être prépare t-il une riposte digne de ce nom !!! rêveur casqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Dim 22 Fév 2009 - 16:51

Le Bordelleur a écrit:

Et voilà, encore un antisémite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Dieudo les européennes !   Lun 23 Mar 2009 - 18:14







Les politiciens se sont joué de nous, jouons nous des politiciens !

Votez Dieudo ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
sK!z0
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 25 Mar 2009 - 0:03

Le Bordelleur a écrit:
Referent a écrit:


clown geek Xpldrrr yahoo :\S/: Langue cheers
Très proche en effet...

Avec une nuance, Dieudo peut aller jusqu'au bout cette fois ! Cool
"Très proche". Tout dépend des acceptations que l'on a de ces deux termes. Etablir une proximité entre Coluche et Dieudonné est déjà problématique. Nous pourrions tout au plus établir quelques comparaisons à partir de postures similaires sans être identiques.

Deux grandes différences séparent pourtant nos deux comiques. D'une part, en terme d'humour, le premier n'a jamais ou presque confondu les propos qu'il prêtait aux personnages qu'il campait dans ses spectacles (au grand dam' de quelques natios confondant pour les besoins de la cause le personnage campé par Coluche - le Coluche "stand-up"(s'adressant au public en tant que Coluche) et le Coluche de la vraie vie pas si éloigné - du moins dans ses actions publiques du second).

On ne peut pas en dire autant de Dieudonné qui depuis les suites non-artistiques (appelons cela comme ça) du sketch chez Fogiel a de plus en plus fait interfèrer spectacle (comédie) et vie publique (la vie-spectacle) dans ses spectacles en affirmant de plus en plus ses connexions idéologiques -quoi qu'on en dise - plutôt du côté de la tendance gauchiste de l'extrême-droite (pour aller très vite, il va de soi que j'emprunte là des gros clichés - qui sont ce qu'ils sont - des instantanés ne donnant qu'une "capture" grossière de la chose).

Là ou Coluche était un provocateur - bien que plutot de sensibilité de gauche il partageait un franc parler anti-conformiste / anti-système (le "tous pourris" que certains malveillants ou bienveillants rapprochent de la posture lepeniste) qui n'est pas propre à la gauche - d'autant moins à la gauche sociale-démocrate.

La posture anti-Système, Dieudonné l'arbore également mais sans pour être autant déconnectés d'un milieu plus ou moins facilement identifiable.
Son "flirt" avec le FN par Soral / Marc George-interposés (qui n'est pas une adhésion) est patent. Ce qui n'était pas le cas de Coluche avec quelque parti que ce soit.

Autre différence, le sens de la mise en scène, là où celle de Coluche se limite en partie dans ses spectacles (et films) avant sa candidature puis plus tard les restos du coeur, Dieudonné a toujours manifesté un engagement dans la vie politique (à Dreux il y a plus de dix ans) jusqu'à cette nouvelle candidature tout en mettant de plus en scène sa vie publique (tout autant sinon plus que ces spectacles).

Derniere différence, là ou Coluche partait d'une blague qui a pris de l'ampleur, les gens rient de voir Dieudonné se prendre à nouveau au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 25 Mar 2009 - 1:15

Citation :
D'une part, en terme d'humour, le premier n'a jamais ou presque confondu les propos qu'il prêtait aux personnages qu'il campait dans ses spectacles (au grand dam' de quelques natios confondant pour les besoins de la cause le personnage campé par Coluche - le Coluche "stand-up"(s'adressant au public en tant que Coluche) et le Coluche de la vraie vie pas si éloigné - du moins dans ses actions publiques du second).
Ha ...

Citation :
On ne peut pas en dire autant de Dieudonné qui depuis les suites non-artistiques (appelons cela comme ça) du sketch chez Fogiel a de plus en plus fait interfèrer spectacle (comédie) et vie publique (la vie-spectacle) dans ses spectacles en affirmant (blablabla...)
Ho ...

Citation :
provocateur - bien que plutot de sensibilité de gauche il partageait un franc parler anti-conformiste / anti-système (le "tous pourris" que certains malveillants ou bienveillants rapprochent de la posture lepeniste) qui n'est pas propre à la gauche
Hé...

Citation :
La posture anti-Système, Dieudonné l'arbore également mais sans pour être autant déconnectés d'un milieu plus ou moins facilement identifiable.
Lequel ?

Citation :
Son "flirt" avec le FN par Soral / Marc George-interposés (qui n'est pas une adhésion) est patent. Ce qui n'était pas le cas de Coluche avec quelque parti que ce soit.
En même temps Dieudonné n'a jamais adhérer au FN, et n'a pas forcément approuvé l'adhésion de Soral... Dieudonné a juste voulu verifié une chose : s'il pouvait aller voir tous les partis, pourtant il semble que certains partis lui ont refusé l'entrée entre autre l'UMP et le PS...

Citation :
Autre différence, le sens de la mise en scène, là où celle de Coluche se limite en partie dans ses spectacles (et films) avant sa candidature puis plus tard les restos du coeur, Dieudonné a toujours manifesté un engagement dans la vie politique
Et Dieudonné en bon comique devrait renoncer à la politique. C'est une conception bizarre de la démocratie, il y aurait un ayant-droit à la politique ?

Citation :
Derniere différence, là ou Coluche partait d'une blague qui a pris de l'ampleur, les gens rient de voir Dieudonné se prendre à nouveau au sérieux.
On verra bien... J'attends d'abord que sa "liste" soit validée ! Si Dieudo est si risible, le système n'aura pas de raison de lui mettre des batons dans les roues.

Spoiler:
 

----------------------------------------------------------

Citation :
Réponse d'Alain Soral à l'appel lancé par Dieudonné M'Bala M'Bala en vue de constituer une liste en Ile-de-France aux élections européennes du 7 juin 2009

Mon cher Dieudonné,

J'ai entendu haut et clair ton vibrant appel à l'union de tous les insoumis pour une liste en Ile-de-France aux élections européennes.

- S'il s'agit de lutter contre le communautarisme, j'ai longuement écrit sur ses dangers dans plusieurs de mes livres, j'en suis !
- S'il s'agit de s'opposer au sionisme, soit, non seulement de critiquer la politique de cet Etat étranger de moins en moins respectueux des fameux "droits de l'homme", mais aussi, et surtout, de dénoncer les ingérences chaque jour plus voyantes et pesantes du lobby pro-sioniste français dans les affaires de notre pays; agissements qui ne manquent pas d'avoir des conséquences néfastes, tant au regard des principes républicains que sur notre politique étrangère, j'en suis aussi !

Et comme ces deux axes de campagne ne sauraient constituer, à eux seuls, un programme électoral pour un scrutin européen, permets-moi d'y ajouter encore explicitement : la lutte contre ce marchepied du totalitarisme marchand mondialiste, qu'est en réalité l'Union Européenne, pour une authentique Europe des Nations et des peuples pratiquant, sur le plan économique, ce protectionnisme raisonné appelé de ses vœux par Emmanuel Todd...

Sans oublier, bien sûr, la défense de la liberté d'expression la plus absolue. Une liberté bafouée et bâillonnée chaque jour plus durement en France par les groupes de pression communautaires. Autant de lobbies raciaux, confessionnels ou sexuels agissant au détriment de l'intérêt général, qui nuisent gravement au fonctionnement démocratique de notre pays; ce qui n'est pas sans rapport avec les thèmes de campagne précédemment choisis !

Quant à savoir quel sera mon rang et ma place sur cette liste d'authentiques résistants, et si l'association que je préside - à savoir Egalité & Réconciliation - sera présente ou non à mes côtés et à quelles conditions, je te propose que nous en discutions entre insoumis de tous bords intéressés à ce projet, sans exclusive et sans délai.

Bien à toi courageux et talentueux combattant !
Alain SORAL, Ecrivain et président d'E&R
Au fait je trouve que la fusion du topic est une fausse bonne idée. Râleur

Ca méritait que l'on ouvre un topic indépendant ! Râleur

[-> N'est-ce pas Dieudo himself qui a évoqué la possibilité de l'exil s'il ne pouvait faire son travail en France ? S.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Actuel n°19 du 01/05/1981   Mer 25 Mar 2009 - 2:03

.




LA POSSIBILITÉ D'UNE ÎLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
sK!z0
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 25 Mar 2009 - 21:42

Le Bordelleur a écrit:
Ha ...
gadou, dou, dou...

Le Bordelleur a écrit:
Ho ...
...mon bateau-oh-oh-oh...

Le Bordelleur a écrit:
Hé......
risson ? Vrai ou Fau... ?

Le Bordelleur a écrit:
Lequel ?
Voir ci-dessous...

Citation :
Son "flirt" avec le FN par Soral / Marc George-interposés (qui n'est pas une adhésion) est patent. Ce qui n'était pas le cas de Coluche avec quelque parti que ce soit.

Bref GROSSIEREMENT :
la gauche du FN : Marc George, Soral ;
La tendance NR/et assimilés : Bouchet et Chatillon ;
La mouvance antisioniste radicale réviso-compatible (en la personne de Skandrani, juste qu'à son formidable happening du zenith avec l'infréquentable et impertinent Faurisson) ;
Le milieu trainant autour de Kémi Seba, grand pape du kémisebaïsme qui après une lecture du Guénon est revenu à l'Islam honni auparavant, suivi dans le moindre de ses nouvelles lubies par une poignée de disciples.
Qui d'autre ? Bien entendu, fréquenter, discuter avec des personnes ou organisations ne fait pas de vous un partisan des idéologies drainées par ces derniers.

Le Bordelleur a écrit:
En même temps Dieudonné n'a jamais adhérer au FN, et n'a pas forcément approuvé l'adhésion de Soral...
Dieudonné a juste voulu verifié une chose : s'il pouvait aller voir tous les partis, pourtant il semble que certains partis lui ont refusé l'entrée entre autre l'UMP et le PS...

Pas besoin de réciter le catéchisme en servant ce cantique répété et répété tel un mantra dieudonesque. D'autant que cet argument est encore plus fallacieux puisque périmée. Il s'agissait de répéter ça à chaque fois que quelqu'un s'étonnait de la visite de Dieudonné aux BBR... De l'eau est depuis passé sous les ponts et tout observateur de bonne foi (pro dieudo, anti dieudo ou ) a pu constater depuis que les connexions établies ne se limitaient pas à une simple visite pour "voir", pour "vérifier".
D'ailleurs, et Soral le clame haut et fort, c'est lui qui a "organisé", facilité - entre autres - l'établissement de ponts entre Dieudonné et le FN.
Je précise d'ailleurs qu'il n'y a pas adhèrer et je prends toutes les dispositions pour éviter justement des réponses de cet ababit.
Non, Dieudonné n'a pas adhèrer au FN mais il en a été un "compagnon de route" à sa manière, il s'exprime dans des médias aux cotés de personnalités clairement identifiés comme appartenant tantot au camps national tantot à la mouvance "antisioniste" radicale, tantot aux deux.
Pourquoi ? Précisément car ceux sont quasiment les seules personnes lui ayant tendu la main à la suite de la cabale médiatique déclenché par son sketch de chez fogiel... Même Soral qui lui crachait littéralement dessus dans un opus précédent quelques années plus tot, est venu faire copain avec lui, y voyant là un pion utile dans sa propre entreprise d'investissement du champs politique. Quelquesoit notre avis sur la question, il y a des choses que l'on ne peut pas nier. Sans pour autant tomber dans le dieudo = fasho (qui n'est pas du tout mon credo), pourquoi faudrait-il se voiler la face alors qu'il suffit de juger sur les actes .

Le Bordelleur a écrit:
Et Dieudonné en bon comique devrait renoncer à la politique. C'est une conception bizarre de la démocratie, il y aurait un ayant droit à la politique ?

Vous sondez les esprits ? affraid
Je ne dis rien de tout cela... Où dis-je qu'il devrait renoncer à la politique ? Nullepart... Je vous prierai donc de ne pas me prêter une fantasmatique
conception bizarre de la démocratie , que vous déduisez à partir d'une idée que je n'ai pas exprimé mais que vous me prêtez, je ne sais pour quelle raison. Serais-ce parce que vous aviez fait le tour des Ha,Ho,He,Hi ? Hu !
Mais bon, suis-je bête, vous êtes en mode-bot... Qu'espérer de quelqu'un ne répondant en aucune façon au post mais maniant la ridicule rhétorique hypercritique ogresque ? ... On a là un grand point commun entre la rhétorique dieudonnesque et la rhétorique négationniste : la pensée hypercritique , laquelle consiste à grossir des détails (il suffit de peu) pour mieux obscurcir et nier le tout... Ceci dit, je n'amalgame en aucune façon les deux rhétoriques, je pointe juste ce qui les rapproche en l'occurrence. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit...
C'est quand même incroyable...
J'explique en quoi il y a quasiment rien de véritablement similaire entre l'engagement de Coluche dans la campagne présidentielle il y a 30 ans et la candidature de Dieudonné pour les européennes. Tout au plus, il reprend de l'argumentaire de Coluche en se désignant comme le candidat des marginaux de tout poils (en référence à l'appel de Coluche, scanné plus haut), à ceci près que Coluche aurait craché à la gueule de Faurisson au lieu de le porter aux nues en lui décernant un prix de l'impertinence (pathétique, un révisionniste est donc impertinent...)...
J'en profite pour peser les différences entre les deux comiques concernant leur rapport à la politique - notamment dans l'interaction avec leurs spectacles.
Mais comme vous ne vous contentez que de Ha, He, Hi, Ho, Hu pour vous concentrer sur quelquechose que je n'ai pas dit et tirer vos fallacieuses conclusions en un subtil numéro d'hypercritique de cour des récré, je ne vais pas me répéter...

Le Bordelleur a écrit:
Si Dieudo est si risible, le système n'aura pas de raison de lui mettre des batons dans les roues.
Dieudo étant déjà hors-système, le dit-système se moque totalement de cette candidature. Halala, le fameux "système", il a bon dos.
Dieudo ou le syndrome du petit garçon allumant des foyers et criant à la diabolisation dès qu'il s'y brule les doigts. De l'antifrontiste acharné qu'il fut (Soral en a dit pas mal sur le sujet...), il a conservé le ton démagogue pour le retourner vers une nouvelle cible : la nébuleuse américano-sioniste, le Système. A sa façon, en gardant son identité et ses convictions de gauche, il a clairement adhèré à une nouvelle Weltanschauung "vision du monde" dans laquelle l'ennemi est le Système (le mondialisme, le planetarisme, le sionisme international, il y a plusieurs déclinaisons), une Weltanschauung largement diffusé par la frange nationaliste-révolutionnaire / néo-fasciste au sein de l'extreme-droite, aux marges du FN, un espèce d'anti-impérialisme néofasciste qui trouve d'ailleurs dans le MDI de Kébi Séba sa représentation la plus complete.
Le Bordelleur a écrit:
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 47
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mer 25 Mar 2009 - 23:07

...Coluche n'était qu'un comique inféodé au système...quoi que l'on dise !.
Ce n'est pas le cas de Dieudonné. Rien de comparable. Et Dieudonné sait que dorénavant, ...pour pouvoir continuer à bosser et assurer la promo de ses spectacles, il doit créer régulièrement des scandales. Il le dit lui-même. Et il n'a pas de morale à recevoir venant de ceux qui composent avec le Pouvoir.
Se présenter avec Faurisson...c'est vendeur... . Lacher la rumeur selon laquelle Le Pen est le parrain de son petit dernier...ça a de la gueule !.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Jeu 26 Mar 2009 - 14:41

Citation :
Bref GROSSIEREMENT :
la gauche du FN : Marc George, Soral ;
La tendance NR/et assimilés : Bouchet et Chatillon ;
La mouvance antisioniste radicale réviso-compatible (en la personne de Skandrani, juste qu'à son formidable happening du zenith avec l'infréquentable et impertinent Faurisson) ;
Le milieu trainant autour de Kémi Seba, grand pape du kémisebaïsme qui après une lecture du Guénon est revenu à l'Islam honni auparavant, suivi dans le moindre de ses nouvelles lubies par une poignée de disciples.
Qui d'autre ? Bien entendu, fréquenter, discuter avec des personnes ou organisations ne fait pas de vous un partisan des idéologies drainées par ces derniers.
Ou est le problème alors ?
La gauche du FN, je ne savais pas que ça existait... Smile

Citation :
Pas besoin de réciter le catéchisme en servant ce cantique répété et répété tel un mantra dieudonesque. D'autant que cet argument est encore plus fallacieux puisque périmée. Il s'agissait de répéter ça à chaque fois que quelqu'un s'étonnait de la visite de Dieudonné aux BBR... De l'eau est depuis passé sous les ponts et tout observateur de bonne foi (pro dieudo, anti dieudo ou ) a pu constater depuis que les connexions établies ne se limitaient pas à une simple visite pour "voir", pour "vérifier".
Pour le moment, au vu des faits, les connexions tactiques de Dieudo Soral et consort ne m'inquiète pas outre mesure. Par contre les connexions entre l'UMP et le PS, qui sont presque d'ordre idéologique, sont à mon avis plus foireuses...

Citation :
D'ailleurs, et Soral le clame haut et fort, c'est lui qui a "organisé", facilité - entre autres - l'établissement de ponts entre Dieudonné et le FN.
Et "Bien entendu, fréquenter, discuter avec des personnes ou organisations ne fait pas de vous un partisan des idéologies drainées par ces derniers".

Citation :
Je précise d'ailleurs qu'il n'y a pas adhèrer et je prends toutes les dispositions pour éviter justement des réponses de cet ababit.
Non, Dieudonné n'a pas adhèrer au FN mais il en a été un "compagnon de route" à sa manière, il s'exprime dans des médias aux cotés de personnalités clairement identifiés comme appartenant tantot au camps national tantot à la mouvance "antisioniste" radicale, tantot aux deux.
Ces connexions sont peut-être une réaction aux connexions que j'ai mentionnées ci dessus ?

Citation :
Pourquoi ? Précisément car ceux sont quasiment les seules personnes lui ayant tendu la main à la suite de la cabale médiatique déclenché par son sketch de chez fogiel... Même Soral qui lui crachait littéralement dessus dans un opus précédent quelques années plus tot, est venu faire copain avec lui, y voyant là un pion utile dans sa propre entreprise d'investissement du champs politique. Quelquesoit notre avis sur la question, il y a des choses que l'on ne peut pas nier. Sans pour autant tomber dans le dieudo = fasho (qui n'est pas du tout mon credo), pourquoi faudrait-il se voiler la face alors qu'il suffit de juger sur les actes .
Soral manipulerait Dieudo...

Entre autre Soral avait raison à propos du discours et des positions de Dieudo.
Dieudo qui est loin d'être le dernier des cons l'a reconnu...

Au fait, ces deux larrons sont même allés au Liban, avec Thierry Meyssan...

Citation :
Vous sondez les esprits ? Je ne dis rien de tout cela... Où dis-je qu'il devrait renoncer à la politique ? Nullepart... Je vous prierai donc de ne pas me prêter une fantasmatique conception bizarre de la démocratie , que vous déduisez à partir d'une idée que je n'ai pas exprimé mais que vous me prêtez, je ne sais pour quelle raison. Serais-ce parce que vous aviez fait le tour des Ha,Ho,He,Hi ? Hu !
Bon alors qu'est ce que Dieudo doit faire ?

Citation :
Mais bon, suis-je bête, vous êtes en mode-bot... Qu'espérer de quelqu'un ne répondant en aucune façon au post mais maniant la ridicule rhétorique hypercritique ogresque ? ... On a là un grand point commun entre la rhétorique dieudonnesque et la rhétorique négationniste : la pensée hypercritique , laquelle consiste à grossir des détails (il suffit de peu) pour mieux obscurcir et nier le tout... Ceci dit, je n'amalgame en aucune façon les deux rhétoriques, je pointe juste ce qui les rapproche en l'occurrence. Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit... C'est quand même incroyable...
Je ne t'ai rien demandé...
Tu me sors un pavé pour ces deux phrases : "Très proche en effet... Avec une nuance, Dieudo peut aller jusqu'au bout cette fois ! "Ce qui n'était qu'une réflexion suite au post de Shylock. Tu t'enflammes pour deux phrases... Crois tu franchement qu'il y avait matière à raisonner où à mettre les points sur les i ? Une petite phrase pour la route : Aux européennes de 2009, Coluche voterait Dieudonné !

Histoire de rester dans la soralite...

Citation :
J'explique en quoi il y a quasiment rien de véritablement similaire entre l'engagement de Coluche dans la campagne présidentielle il y a 30 ans et la candidature de Dieudonné pour les européennes. Tout au plus, il reprend de l'argumentaire de Coluche en se désignant comme le candidat des marginaux de tout poils (en référence à l'appel de Coluche, scanné plus haut), à ceci près que Coluche aurait craché à la gueule de Faurisson au lieu de le porter aux nues en lui décernant un prix de l'impertinence (pathétique, un révisionniste est donc impertinent...)...
J'en profite pour peser les différences entre les deux comiques concernant leur rapport à la politique - notamment dans l'interaction avec leurs spectacles.
Mais comme vous ne vous contentez que de Ha, He, Hi, Ho, Hu pour vous concentrer sur quelquechose que je n'ai pas dit et tirer vos fallacieuses conclusions en un subtil numéro d'hypercritique de cour des récré, je ne vais pas me répéter...
Et moi je souligne juste le fait qu'il peut avoir des points communs, comme il peut avoir des points communs entre lion et un chat...

Citation :
il a conservé le ton démagogue pour le retourner vers une nouvelle cible : la nébuleuse américano-sioniste, le Système. A sa façon, en gardant son identité et ses convictions de gauche, il a clairement adhèré à une nouvelle Weltanschauung "vision du monde" dans laquelle l'ennemi est le Système (le mondialisme, le planetarisme, le sionisme international, il y a plusieurs déclinaisons), une Weltanschauung largement diffusé par la frange nationaliste-révolutionnaire / néo-fasciste au sein de l'extreme-droite, aux marges du FN, un espèce d'anti-impérialisme néofasciste qui trouve d'ailleurs dans le MDI de Kébi Séba sa représentation la plus complete.
Je pense que les termes en allemand viennent appuyer ton propos...

-----------------------------------------------------------------------

Simplicius a écrit:
Le fantasme du politologue du web ou du cybermilitant, c'est de monter sur une estrade pour parler à des cons... "On va s'adresser à la masse, tous ensemble on peut changer la société, informer le peuple, faire avancer les choses", etc. Toutes les conneries gauchistes de base qui nous pourrissent la vie, en fait. La propagande est toujours de merde, il s'agirait de ne pas trop l'oublier...

Et puis, vanité des vanités. Qu'elle se taise, et la masse sera toujours ingrate ! Qu'elle jacte et ce sera un déluge de sottises ! A quoi bon expliquer l'évidence à un attroupement de corniauds quelconques et sans style, bavards qui ne font rien, qui n'ont rien, ne sont rien ? Pourquoi faire un meeting devant l'homme invisible ? La France en deux troupeaux : ceux qui ont compris, ceux qui ne comprendront jamais. Au milieu, il est vrai, une fraction d'indécis saute velléitairement d'un cheptel à l'autre : c'est à eux que s'adressent ces sites politico-trash, mais c'est numériquement insignifiant et du reste sujet à toutes les corruptions idéologiques que les commentaires d'imbéciles délayent jusqu'à plus soif... Tiens, un électeur de Royal qui tourne libéral dépressif ! Aucun intérêt ! Sleep

Quant à moi, n'étant pas d'extraction bourgeoise, j'ai la manie de préférer la qualité à la quantité : mieux vaut écrire pour 5 joyeux égarés sans Guide, pouvant faire retour sur la causerie, que pour une armada de riens humains. L'anthropophobe a parlé, à bientôt les amis ! Angel

Citation :
Le fantasme du politologue du web ou du cybermilitant, c'est de monter sur une estrade pour parler à des cons...
A la fac, ça a surtout pour objectif d'augmenter son capital séduction.

Pour autant je pense que l'on peut tout de même corriger, à défaut de changer, certaines choses.

Citation :
Au milieu, il est vrai, une fraction d'indécis saute velléitairement d'un cheptel à l'autre : c'est à eux que s'adressent ces sites politico-trash, mais c'est numériquement insignifiant et du reste sujet à toutes les corruptions idéologiques que les commentaires d'imbéciles délayent jusqu'à plus soif...
Tout à fait, j'ai un petit côté comme ça... Smile

Citation :
Quant à moi, n'étant pas d'extraction bourgeoise, j'ai la manie de préférer la qualité à la quantité
On reconnait bien ta patte...

-----------------------------------------------------------------------

Le Bon Docteur a écrit:
Le Bordelleur a écrit:
Citation :
Au milieu, il est vrai, une fraction d'indécis
Tout à fait, j'ai un petit côté comme ça... Smile
lol!
Pendant ce temps là les étudiants morflent :

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=53599

affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
sK!z0
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Jeu 26 Mar 2009 - 23:01

Shylock a écrit:
sK!z0 a écrit:
Je ne dis rien de tout cela... Où dis-je qu'il devrait renoncer à la politique ? Nulle part... Je vous prierai donc de ne pas me prêter une fantasmatique conception bizarre de la démocratie , que vous déduisez à partir d'une idée que je n'ai pas exprimé mais que vous me prêtez, je ne sais pour quelle raison. Serais-ce parce que vous aviez fait le tour des Ha,Ho,He,Hi ? Hu ! Mais bon, suis-je bête, vous êtes en mode-bot... Qu'espérer de quelqu'un ne répondant en aucune façon au post mais maniant la ridicule rhétorique hypercritique ogresque ? ...
Qui veut faire l'ange fait la bête. C'est parce que vous vous placez dans un registre à prétention savante, limite commissaire politique donneur de leçons, que vous êtes exempt de passions ou de jugements de valeur monsieur Chizo, surtout quand vous échappe les registres de parole.

C'est pas que la chaleur communicative me gêne, loin de là, encore moins les désaccords intellectuels ou de convictions, mais glisser du débat d'idées au jugement gratuit sur la personne pour la disqualifier c'est des coups bas dont vous vous passerez à l'avenir, je ne vous vise pas particulièrement, c'est le même tarif pour n'importe quel autre membre. Merci donc de votre compréhension.

Parce que si la manie comparatiste vous sert aussi de prétexte à afficher votre amour-propre (voire un complexe de supériorité intellectuelle), enfin surtout sur l'ED (alors qu'il y a plein d'autres sujets sur ce forum ne roulant en plus pour aucune crèmerie, sujets qui ne semblent pas vous attirer plus que d'autres), ça a légèrement tendance à pourrir l'ambiance et à m'agacer autant que les petits-bourgeois gauchistes à la "fac", ceux qui causaient du bonheur du peuple alors qu'ils n'en connaissaient pas plus que sur le monde du travail, ceux qui agitaient aussi parfois l'épouvantail du fâchisme pour combler un certain vide idéologique.

On n'est pas à la cour de récré, chose que vous pouvez comprendre, ou au défouloir, il n'y a pas de débat serein sans un minimum de respect préalable à celui auquel on répond.

Être sérieux ne veut pas dire se prendre au sérieux, surtout sur un forum : personne n'a prétendu que Dieudonné était épigone de Coluche, pas le même parcours, pas la même époque aussi, on a juste souri sur le fait que tous deux étaient hommes de spectacle frondeurs (même si pour Coluche cette aventure au début canulardesque a mal tourné, son garde du corps ayant été tué par des barbouzes et tout le petit monde du show-bizz, même les amis, lui ayant tourné le dos), ça n'allait pas plus loin, de plus Bordelleur ne faisait juste que vous rétorquer qu'il a le droit comme n'importe quel citoyen (de plus de 21 ans jouissant de ses droits civiques) de se présenter à cette élection, de rencontrer qui il veut, d'user de sa liberté d'expression comme il l'entend.

Dernier point puisque vous jouez aussi les experts en "rhétorique", on peut faire bien des reproches à Dieudo (comme personnage public) ou montrer ses limites mais au moins ne pas lui dénier une certaine forme de courage ni une probité intellectuelle (même si on peut trouver que sa générosité teintée d'humaniste abstrait est un contrepoint à un individualisme fort). C'est peut-être cela qui vous échappe ? C'est bien beau de se dire "spectateur"/esthète idéaliste/doxographe mais déconnecter les "idées" de leur concrétude, de leur épaisseur humaine, de leur ancrage dans des réalités sociales (80.000 chômeurs de plus ce mois-ci juste pour info, c'est pas plus préoccupant ?) et historiques, et même de leur rôle dans la transformation des pratiques, c'est censé donner le change à qui ? Vous qui devez passer très bientôt les épreuves sélectives du CAPES externe de philosophie, je peux vous donner un sujet à travailler si ça vous tente : "La philosophie est-elle un pur jeu d'idées ?". Après tout, avant de postuler pour le métier d'enseignant au lycée en cette matière, il n'est pas vain de se poser la question, vous ne croyez pas ?
J'ai bien pris en compte toutes les remarques. Y répondre serait inutile car il semblerait que ma façon de dire les choses me font passer pour un universitaire prophético-gauchistoïde obsédé par l'ED déconnecté des passions et de la réalité, un nominaliste de bas-étage en quelque sorte. Et je comprends tout à fait cet ensemble de jugements. Alors que je ne suis qu'un smicard de plus donnant quelques vacations à la fac... Je ne suis ni engagé dans un mouvement, ni auteur d'un blog, tour l'inverse du web-militant. Dieudonné me fait toujours rire, je ne diabolise pas son itinéraire, je pense juste que la différence entre Coluche et Dieudonné dans leur rapport au politique apparaissait assez clairement au regard des connexions du second avec certaines mouvances.

Il se trouve que l'extreme-droite n'est pas pour moi l'essentiel ni de ma vie, ni de mes lectures. Mais sur un sujet comme Dieudo et la politique, il est difficile de ne pas l'aborder. Et quoi que vous en dites, Shylock, le sujet revient énormément sur ce forum, nul besoin d'être obsédé. Voilà tout. Je ne suis pas sur un forum pour donner des leçons mais pour "échanger" à ma façon. En plus, je n'ai pas vraiment le temps, donc autant que je le consacre à autre chose (d'autant que dans la vraie vie, j'estime en avoir fait le tour- ce qui ne fait pas de moi un spécialiste mais un gars qui a lu tout ce qu'il pouvait sur le sujet et que ça me débecte) Aussi je m'abstiendrai de parler de l'extrême-droite et consacrerait mes interventions à autre chose. Il y a tant de choses plus importantes comme le souligne Le Bordelleur ci-dessus.

Ce que soit dit en passant je dis en substance dans le fil de mes travaux. Le FN-épouvantail... Je ne serais pas passé par Soral si j'étais un apologiste de l'antifrontisme-opium...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Jeu 26 Mar 2009 - 23:15

Citation :
Dieudonné me fait toujours rire, je ne diabolise pas son itinéraire, je pense juste que la différence entre Coluche et Dieudonné dans leur rapport au politique apparaissait assez clairement au regard des connexions du second avec certaines mouvances.

Dit comme ça, c'est mieux ! Biz
Après il y autant d'analogies que de différences dans les deux parcours...

Citation :
Il se trouve que l'extreme-droite n'est pas pour moi l'essentiel ni de ma vie, ni de mes lectures. Mais sur un sujet comme Dieudo et la politique, il est difficile de ne pas l'aborder. Et quoi que vous en dites, Shylock, le sujet revient énormément sur ce forum, nul besoin d'être obsédé. Voilà tout.


Entre autre Dieudo a eu le droit à une sous rubrique, cela pour faire rupture avec l'idée de la première mouture du forum qui se consacrait essentiellement à Soral...

Citation :
Il y a tant de choses plus importantes comme le souligne Le Bordelleur ci-dessus.

Ne pas oublier non plus que Dieudonné morfle à sa manière, parce que faire des spectacles depuis un bus, ce n'est pas le top...

Objectivement, j'aurai préféré que tu réagisses à cela :

http://kalayuga.frbb.net/douce-france-f4/transfert-de-voix-t3275.htm

Ca peut être intéressant d'étudier les motivations des français dans l'urne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
sK!z0
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Jeu 26 Mar 2009 - 23:35

Le Bordelleur a écrit:

Dit comme ça, c'est mieux ! Biz
Après il y autant d'analogies que de différences dans les deux parcours...

Oui, disons qu'il y en a grosso-modo autant mais que nous avons une façon différente de les peser - donc de formuler un jugement.

Le Bordelleur a écrit:

Entre autre Dieudo a eu le droit à une sous rubrique, cela pour faire rupture avec l'idée de la première mouture du forum qui se consacrait essentiellement à Soral...

J'en étais. Je l'ai quitté en tant qu'intervenant juste avant le schisme pour en redevenir spectateur occasionnel quelques mois plus tard jusqu'à ma réinscription il y a peu. Mais au delà de Dieudonné, on ne peut pas dire que l'ED n'est pas un de sujets les plus abordés du forum en filigrane ou plus directement sur certains posts.


Le Bordelleur a écrit:

Ne pas oublier non plus que Dieudonné morfle à sa manière, parce que faire des spectacles depuis un bus, ce n'est pas le top...
Et encore, ce n'est là qu'un détail dans ce qu'est sa vie depuis sa déchéance médiatique.[/quote]

Le Bordelleur a écrit:

Objectivement, j'aurai préféré que tu réagisses à cela :

http://kalayuga.frbb.net/douce-france-f4/transfert-de-voix-t3275.htm

Ca peut être intéressant d'étudier les motivations des français dans l'urne.

Je l'ai lu et ai trouvé cela effectivement intéressant puisque cela permet de revenir sur les idées reçues médiatiques dans le mécanisme du transfert des voix, surtout concernant le FN.
Je ne manquerai pas d'y participer, je vais voir si je ne trouve pas quelques données sociologiques du Cevipof pour voir ce qu'il se dit sur ce la question que tu soulèves.
En finissant ce post, je me rends compte que j'ai quand même parlé de l'ED.
Pas bien. Hit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Ven 27 Mar 2009 - 0:07

sK!z0 a écrit:
Mais au delà de Dieudonné, on ne peut pas dire que l'ED n'est pas un de sujets les plus abordés du forum en filigrane ou plus directement sur certains posts.
Où se situe l'ED actuellement ? Est-ce que j'aborde le problème de l'ED quand je fais uin topic sur Sarko ou sur le WTC ? Mad

Sur l'autre topic la problème est : qui a voté Sarko ?

M'étonnerait pas que l'on retrouve beaucoup de gens de la "gauche" libérale qui ont besoin de la "droite" sécuritaire pour conserver leur statut et leurs biens...

Sinon, j'avoue que le programme "antisioniste" de Dieudo ne me donne pas plus envie que cela. Pour le moment j'ai du mal à comprendre l'intérêt d'une tel posture pour les européennes...

---------------------------------------------------------------

Le Bon Docteur a écrit:
Le Bordelleur a écrit:
Sinon, j'avoue que le programme "antisioniste" de Dieudo ne me donne pas plus envie que cela. Pour le moment j'ai du mal à comprendre l'intérêt d'une tel posture pour les européennes...
Le programme, on ne le connait pas encore mais ça ressemble plus à une candidature contestataire. Ce n'est peut-être que de la performance politico-artistique... Par contre, si ça amène à des débats avec les autres candidats, ça peut être drôle...
J'espère qu'il ne s'agit pas simplement de se faire la publicité sur le moment...
Pity

---------------------------------------------------------------

Le Bon Docteur a écrit:
C'est vrai que c'est une chose qui est reprochée à Dieudo, de se faire de la publicité. Personnellement, je n'y crois pas trop. Ce serait beaucoup de risques pris pour de la vulgaire pub.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Sam 4 Avr 2009 - 11:11

La réponse de Kemi Seba :



Toussaint Louverture était un républicain francophone :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Toussaint_Louverture



Il a encore du chemin à faire Kemi Seba...

------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Maxtor
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mar 7 Avr 2009 - 1:54

On va sans doute voir dieudo et Soral passer à la télé pendant la campagne des Européennes, ça va surement choquer l'opinion publique par une affaire, un acte jugé contraire à la morale, comme d'habitude... Les brebis vont crier au loup !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 4 Mai 2009 - 16:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Dieudonné l'idiot utile du sionisme   Lun 11 Mai 2009 - 14:44

A voir :

Débat entre Dieudonné et Elysabeth Levy

Partie 1/4

Partie 2/4

Partie 3/4

Partie 4/4


Tout au long de ce "misérable" débat, je me suis perdu dans une immense déception...ma première idée était donc réelle : Dieudonné est bel et bien un idiot.

Lui qui pleurnichait perpétuellement, comme dans un refrain de variété française, de son sort de lynché-des-médias-sioniste, voilà que Madame Levy lui offre la chance de débattre, sur le terrain des idées, pour enfin confronter deux camps absolus sur Le thème tabou de notre siècle : l'antisionisme.

Que de bonnes volontés de la part de cette journaliste sioniste ! Personne ne peut contester l'ouverture qui a été faites de sa part. Le truc qu'elle a bien compris la Babeth, c'est qu'en se confrontant à Dieudonné, elle allait lui mettre une fessée monumentale. Jackpot pour la Levy !!

Dieudonné, comme à son habitude, hors spectacle comique, a été des plus lamentables, tant sur le plan des idées (inculture, communautarisme noir, victimisation et pleurnicheries permanentes, aucune argumentation valable, contradictions évidentes), que sur la posture (re-pleurniche, attaques basses, attitudes de défense primaire et moqueries). On enlèvera pas à Dieudo ce qui lui appartient, à savoir son impertinence incroyablement couillue, c'est sûr! Mais si son antisionisme ne se révèle être qu'une compétition victimaire ou une haine de l'esclavagisme à la juive, qu'il laisse Soral représenter, par les idées, ceux qui ont compris que le sionisme est en train de gangrainer les institutions française, en censurant et stigmatisant tous les opposants à la politique d'Israël.

Je me demande toujours ce que Soral fait avec Dieudonné. Soral a toujours finement détecté les contradictions et les failles des uns et des autres, ne veut il pas admettre que Dieudonné baigne complètement dans le communautarisme tribal ? Il se pose en défenseur inconditionnel et hystérique de la "cause noire" tout en hurlant son fameux universalisme-sans-frontière et rejetant toute forme de communauté. La bonne blague !

Le résultat de se ce débat est donc sans appel : Sionisme 1 / Antisionisme 0. Rien de pertinent n'est passé, seuls les fans écervelés et les populations des bergeries continuent de mettre le comique sur un pied d'estal. On en a pas fini avec le comportement abusif des médias soumis aux lobbys sionistes.
Revenir en haut Aller en bas
Triso Jean-Luc
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 100
Age : 59
Localisation : Décharge
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 11 Mai 2009 - 14:58

delirium a écrit:
qu'il laisse Soral représenter, par les idées, ceux qui ont compris que le sionisme est en train de gangrainer les institutions française, en censurant et stigmatisant tous les opposants à la politique d'Israël.(...) On en a pas fini avec le comportement abusif des médias soumis aux lobbys sionistes.
Voilà qui est bien parlé ! Je suis de ceux qui "ont compris" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshun
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Féminin
Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 11 Mai 2009 - 15:42

Delirium l'apparemment bien nommé, avant de vous répandre en éloges sur quelque créature de Frankenstein qui fait l'honneur de nos média, vous êtes prié d'aller vous présenter dans le fil approprié (Présentation des forumiens - dans la Zone frontière, première porte en entrant), et nous verrons si votre bobine nous inspire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 11 Mai 2009 - 16:14

delirium a écrit:
Je me demande toujours ce que Soral fait avec Dieudonné.
Moi c'est le contraire : Je me demande toujours ce que Dieudonné fait avec Soral.

---------------------------------------------------

delirium a écrit:
Ah. Là se serait interessant de développer...
C'est simple : Parce que le sionisme étant une forme de colonialisme, Ni Elisabeth Lévy, ni la majeure partie des journalistes n'attaqueront Soral sur la contradiction qu'il y a à faire l'apologie du colonialisme à la française et à se déclarer en même temps antisioniste.

Cela, seuls les Indigènes de la république (qui se déclarent tout autant antisionistes que les membres de cette liste) le font. Or, dans ce débat, leurs arguments à la fois radicalement antisionistes et opposés à une certaine forme d'antisionisme sont les seuls à être systématiquement occultés par les deux camps qu'on nous promeut.

Cette grosse et même fondamentale réserve mise à part, big up à Dieudo.

Moi, je voudrais un débat Indigènes vs liste antisioniste.

--------------------------------------------

Jul le Marteau a écrit:
Maggle, peux-tu éclairer ma lanterne sur le point "le sionisme est une forme de colonialisme", s'il te plaît? Merci.

Je veux bien, mais ce qui m'intrigue, c'est pourquoi tu ne trouves pas évident qu'Israël est une colonie de peuplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 11 Mai 2009 - 17:24

L'entité "liste sioniste" n'est pas valable. Gouasmi, Dieudo, Soral et consorts n'ont absolument pas les mêmes propos sur leur combat antisioniste. Un débat entre Indigènes et liste sioniste serait tout aussi confus. Cette liste est bâtarde et c'est d'ailleurs en partie ces contradictions entre listiés qui permettent aux médias de décrédibiliser le message. Ex : Lorsque Levy cite les propos de Gouasmi sur le divorce, cause du sionisme... Rolling Eyes

Citation :
la contradiction qu'il y a à faire l'apologie du colonialisme à la française et à se déclarer en même temps antisioniste.

Même si le mot "apologie" me parait excessif, il est vrai que Soral a fait mention du "bon vieux temps de la colonisation en Algérie". Je reconnais que ce n'est pas pour cette idée que j'apprécie son travail d'intellectuel, cela dit, et contrairement à Gouasmi, Dieudo et certains autres listiés, il a précisé à plusieurs reprises qu'il était entré dans cette liste pour lutter "uniquement" contre l'emprise du sionisme sur les institutions françaises, et qu'il refusait l'importation du conflit Israelo-palestinien en France.

----------------------------------------------------

MAGGLE a écrit:
Délirium encore plus fort que Gouasmi :

delirium a écrit:
Ex : Lorsque Levy cite les propos de Gouasmi sur le divorce, cause du sionisme... Rolling Eyes
delirium a écrit:
Un débat entre Indigènes et liste sioniste serait tout aussi confus.
Je n'en doute pas, mais c'est d'un débat entre Indigènes et liste antisioniste dont je parlais.

Autant pour moi N°1 : La véritable citation de Gouasmi était : "A chaque divorce, il y a un sionisme derrière." Un peu de professionalisme journalistique que diable ! Hé

Autant pour moi N°2 : Evidemment, je voulais parler de liste "antisioniste" biensûr...Enorme lapsus...mais effectivement, Dieudo et Gouasmi sont tellement nazes qu'ils servent la soupe aux sionistes...d'où mon titre d'idiot utile du sionisme...enfin...

Le Bon Docteur a écrit:
J'ai regardé ces vidéos avec un gros a-priori, ayant lu le commentaire de delirium. Je m'attendais à voir Dieudo nul. On peut dire qu'il n'est pas compétent pour le débat d'idées. Mais Élisabeth Levy, à qui je tire mon chapeau d'aller "débattre" avec Dieudo et Soral, quand même (!) est tout simplement hystérique et insupportable (malgré toute la tendresse que lui porte. Les femmes...). Si on veut parler d'efficacité de celui qui argumente, elle n'a pas fait mieux que Dieudo, qui lui par contre m'a fait marrer.

J'ai dit ailleurs que je me demandais si le débat allait avoir lieu ; "sioniste" - "antisioniste". Je considère que là, il n'a pas eu lieu. Serait-ce impossible ?

Ma proposition serait un arbitre autoritaire neutre (un peu comme ils ont essayé de faire ici mais en plus strict), qui distribuerait la parole, s'assurerait qu'on vienne à bout des questions, exemples et argumentations, pour éviter à tout prix la foire d'empogne qui fait que chacun reste sur ses positions et que finalement rien n'est discuté. Que doit-on garder de cet échange ? Pour ma part, je considère qu'il n'y a rien de constructif là-n'dans. (Je salue néanmoins l'essai)

Au moins Soral est plus efficace dans le débat. Par contre, il peut être aussi insupportable que la Levy. Hé

Citation :
J'ai regardé ces vidéos avec un gros a-priori, ayant lu le commentaire de delirium
Certes E.Levy est hystérique, tout le monde le sait. Je me souviens de son débat face à Bruno Gaccio lorsqu'il avait osé défendre Dieudonné suite à son sketch chez Fogiel, c'était de la dynamite la Levy ! Râleur

Quant à Dieudonné, à part "glisser des quenelles", quelles raisonnements expose t-il ? Rien n'est plus terrible quand on combat le communautarisme, de voir ce type se noyer dans un même communautarisme tribal, en dénonçant celui des autres. Il se perd à chaque propos dans une pleunicherie de séduction et de persuasion. Moi je préfère la persuasion par les idées et donc, je préfère Soral.
Revenir en haut Aller en bas
sK!z0
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Lun 11 Mai 2009 - 21:06

Le Bordelleur a écrit:
Elle est charmante Elisabeth Levy, on croirait entendre Marine Le Pen... Laughing
Niveau voix, non, tu veux dire ? Ou pour la teneur des propos ? Pour la voix, y'a du vrai. Voilà ce que c'est quand on fume 3 paquets de clopes par jour...

Autrement à 2 reprises délirium écrit liste "sioniste" à la place d'antisioniste. Un lapsus révélateur qui trouve son tenant dans le titre de ce topic* : dieudonné idiot utile du sionisme. Délirium a trouvé la prestation face à Elisabeth Levy tellement naze qu'il se demande si Dieudonné ne serait pas un simple idiot utile du sionisme en déconsidérant tout discours antisioniste par le simplisme de ses déclarations. On sent qu'il ne comprend pas comment Soral peut s'accommoder d'un tel boulet (en terme d'efficacité politique), on peut en effet inverser l'énoncé. Seulement ils fonctionnent en paire de boulets depuis quelques années maintenant.

Concernant la liste antisioniste, véritable auberge espagnole, elle a bénéficié d'une pub gratuite grace à l'Elysée et réunit bien du "beau monde"...Le discours développé est ultra-simpliste dans le sens ou il voit la main du sioniste dans chaque méfait. Dans cette optique, le "sioniste" semble épouser les contours du "juif" et du "ploutocrate" si chères à des propagandes du siècle dernier consistant à ramener tous les maux à une source unique et invariable.

[ * : ce fil a été combiné à celui intitulé "Dieudonné en exil ?" (titre plus subtil, n'est-il pas ?) de par sa proximité thématique. R. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mar 12 Mai 2009 - 6:11

Le Bon Docteur a écrit:
Ma proposition serait un arbitre autoritaire neutre (un peu comme ils ont essayé de faire ici mais en plus strict), qui distribuerait la parole, s'assurerait qu'on vienne à bout des questions, exemples et argumentations, pour éviter à tout prix la foire d'empogne qui fait que chacun reste sur ses positions et que finalement rien n'est discuté. Que doit-on garder de cet échange ? Pour ma part, je considère qu'il n'y a rien de constructif là-n'dans. (Je salue néanmoins l'essai)
Bon Docteur, le "parler vrai", quand ce n'est pas un thème démago de politicards, est un principe honorable pour toute libre assemblée. Diagnostiquer les cas (de réflexion) est en effet plus constructif que tous les effets de manche de Diafoirus. A ceux qui voudraient moquer la passion du débat au nom du critère de la compétence, ou se l'approprier en jouant aux experts ami-ami, nous opposons le principe de l'atelier (disons qu'ici c'est une sorte d'atelier imaginaire), autrement dit, pour reprendre un fameux slogan (sans faire de publicité cachée), celui de "conjuguer les talents".

Aussi pourquoi souhaiter ailleurs ce qui, si chacun fait un minimum l'effort de respecter une démarche interrogative, peut se pratiquer ici même ? C'est d'ailleurs le seul intérêt à échanger sur un forum, le reste, pour le dire franco de port, c'est le "cirque de la solitude" qui croit monter à la tribune pour en vérité défouler un penchant à "l'exhibitionnisme social" voire, plus basiquement, conjurer un peu d'ennui (existentiel).

Composer avec une assemblée aussi bigarrée, c'est, pareil qu'en jazz-session, bien savoir écouter et apporter opportunément sa touche. C'est la qualité des échanges qui compte, cela seul donne du jeu, ceux qui la jouent perso en se fabriquant un personnage (moralisateurs, névrosés idéologiques, maniaco-déblateurs, mégalo-tribuns, pères siffleurs, mono-théoristes, etc.) trop souvent détournent ce lieu collectif de sa vocation première qui est de croiser nos chemins (ou nos lignes de fuite), de faire monter, rien qu'entre nous, de la musique de notre cabane à freaks, d'une part parce que "sans la musique la vie serait une erreur" (Tche-Nie), d'autre part parce que les cabarets putassiers de la bonne société (celle qui se donne ainsi indirectement aussi en représentation, à ce titre la petite lucarne est son miroir sans tain) sont suffisamment légion pour qu'on les dédaigne.

Pareil en cela à Dieudo, who likes to hipe (pour le sens de ce dernier mot, lire mezzrow, ça vous fera la bite), nous sommes tous un peu ici (je veux dire ceux participant loyalement) des évadés du champ de coton ne serait-ce que l'espace d'une soirée, des simples hommes qui retrouvent cette joie primitive, remontant aux temps préhistoriques, à se raconter des grandes histoires sur le monde le soir au coin du feu (mythe de la caverne certes, mais pour continuer à la creuser encore et toujours, pas pour s'imaginer en sortir une bonne fois pour toutes).

Bref, comme dirait Pépin, pour ce qui est du "sionisme", je vous renvoie au fil sionisme (16 pages !), certes il avance par sauts et gambades mais à chacun de savoir prendre la balle au bond. Que représente vraiment cette idéologie, n'est-elle pas surdéterminée dans certaines critiques focalisant dessus, quelles sont ses modalités, ses acteurs, sa logique ou son effectivité politique ? N'est-elle qu'une forme dérivée de l'impérialisme occidental ou bien son exarcébation ? Quel rapport véritable avec la vie politique internationale, avec la vie des peuples, avec le monde en réseau (mondialisation), avec l'autonomisation de la finance ? Y a-t-il danger à dénier ce que Max Weber appelle la pluralité des facteurs ? L'antisionisme constitue-t-il une réponse politique, infra-politique ("populiste" diront certains), suprapolitique ?


Pour ce qui est de l'initiative de Dieudonné, restons dans le cadre de ce qu'elle apporte selon vous.


A titre d'exemple, je trouve pour ma part assez hypocrite dans les milieux bien-pensants le non-dit consistant à prendre les citoyens pour un bétail de sous-développés culturels (un peu comme les publicitaires snobinards croqués par les Inconnus qui répètent tout le long d'un sketch qu' "il ne faut pas prendre les gens pour des cons mais qu'il ne faut pas oublier qu'ils le sont"). A savoir que la jeunesse française d'origine maghrébine voire africaine, considérée généralement comme fortement dépolitisée/manipulable, en prêtant oreille à Dieudo amalgamerait sans complexe affairisme des politicards et réseau d'influence judéo-maçonnique, le tout sur fonds de tension au Proche-Orient. Et par là pourrait servir de terrain de recrutement aux cellules terroristes des "barbus" comme ça s'est vu à Londres. Pour l'instant la "politique de la peur" (prétextant la sécurité intérieure du pays) elle vient surtout des élites politico-médiatiques, c'est courant pour hypothéquer le soit-disant"débat démocratique", c'est négliger aussi une réalité simple, c'est que la politisation, voire la radicalisation, de certaines couches de la population ne tient pas tant à la diffusion des idées (celles-ci ne prenant forme que reliées aux modes de vie) qu'aux moyens permettant de s'organiser comme contre-pouvoirs (ce que ne cessait de rappeler le syndicalisme aujourd'hui mort et enterré pour diverses raisons, la principale étant la tertiarisation avancée).

Voilà pourquoi aussi les populismes en Europe ne représentent en rien un danger sérieux comme le prêchent ceux ayant le compteur bloqué sur les fascismes des années 20-30 car si réactivation du politique il y a aujourd'hui, c'est celle se trouvant dans les "micro-pouvoirs" (Foucault) qui réinvestissent ce que Certeau nommait le quotidien (même si ils peuvent aussi être détournés par la consommation [ex. : agro-business se drapant en commerce équitable] ou l'établissement politique [ex. : le parti des Verts qui a servi à neutraliser toute une veine écologiste anticapitaliste des années 70], or ces initiatives sont trop isolées pour entrer de manière puissante en rapport de force avec l'État ou bien ébranler la configuration législative (ex. : aucune loi ne contraint les investisseurs à viser le moyen ou long terme). Fédérer ces forces, c'est là la faiblesse de l'anticapitalisme actuel, et c'est bien pour quoi un parti là encore a pris place pour servir de pare-feu (comme les partis socialistes du temps de Bismarck).

Reste donc, pour seul choix aux fatalistes pour qui cette Histoire reste un cauchemar bien réel et non la toile de fond de leur pathos fantasmagorisant, soit le "provincialisme" du politique (initiatives locales, ex. : néo-chamanisme lié aux mouvements Indiens en Amazonie) soit le nihilisme actif (type blanquisme) aux époques troubles, sorte de retournement qui n'a rien à voir avec une revendication de l'intellect mais plonge dans les instincts profonds, retournement comparable, d'une certaine façon dirait-on pour illustrer, à celui de la tunique bleue devenant Sioux dans le film Danse avec les loups. "Être traître [autrement dit intempestif], c'est difficile, c'est créer..." rappelait Deleuze. Le seul tort de Judas (pour citer une figure du traître dans l'imaginaire collectif) ne fut-il pas après tout non de se séparer de ce secret frère essénien (livrant au monde un message scandaleux pour les non-initiés) mais de culpabiliser ? Judas notre frère en viralité. Dieudo, aussi imparfait soit-il, ne l'a pas oublié. Saluons l'artiste. Twisted Evil


Dernière édition par Referent le Mer 13 Mai 2009 - 4:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
Maxtor
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mar 12 Mai 2009 - 10:40

delirium a écrit:
A voir :

Débat entre Dieudonné et Elysabeth Levy

Partie 1/4
http://www.dailymotion.com/search/alain+soral/video/x990wt_debat-dieudonne-vs-elisabeth-levy-1_news

Partie 2/4
http://www.dailymotion.com/related/x990wt/video/x9915p_debat-dieudonne-vs-elisabeth-levy-2_news

Partie 3/4
http://www.dailymotion.com/related/x9915p/video/x9919r_debat-dieudonne-vs-elisabeth-levy-3_news

Partie 4/4
http://www.dailymotion.com/user/Kabyle_92_/video/x991c6_debat-dieudonne-vs-elisabeth-levy-4_news

Dieudonné est bel et bien un idiot.


Votre message est sans doute inspiré par des ET, car je n'y comprends quedale après avoir visionné les 4 vidéos !?

Voilà ce que j'en retiens (de memoir) :


Citation :
Elysabeth levy : Je comdame la violence l'agression et l'insulte !!! Dieudonné, je veux le combattre !!!!!
Dieudonné : On ne se situe pas dans le même hémisphère ; je suis pour la liberté

Dieudonné; Elysabeth Levy :1:0

Citation :
Elysabeth Levy : oui oui oui... je suis sioniste !!!!!
Dieudonné: mais moi je suis antisioniste!

Statu quo

Citation :
Elysabeth Levy : je vais pas pousser des cris !
Dieudonné : il y a des gens qui peuvent rester sérieux et d'autres qui ne le sont pas !
Comment peut-on sortir une ânerie pareille ??? Un demi-point pour Dieudonné... Dieudonné; Elysabeth Levy :1,5:0

Citation :
Elysabeth Levy : je ne suis pas ici pour faire partie de votre squetch
Dieudonné: le rire peut avoir une approche sérieuse.

Dommage pour la sioniste... mais il faut lui rappeler que le Français à de l'esprit… ceux qui se prennent trop au sérieux sont souvent très ennuyeux, et je rajouterai que l'auto dérision est parfois bienvenue. En conséquence 1/2 point pour Dieudonné (on en est à Dieudonné; Elysabeth Levy :2:0)

Citation :
Elysabeth Levy : Faire croire qu'ils empoisonnent les puits et répandent la peste… les juifs sont responsables des malheurs du monde !! Il y a plusieurs sortent d'antisémite il me semble...
Dieudonné : c'est du revisioniste quand on est pas d'accord, on est comdame à s'amuser, J'ai été condamné deux fois… en l'occrrurence j'ai été attaqué par des sionistes...

Il y a plusieurs formes d'antisémites ??? quelqu'un peut-il m'énumérer toutes les formes d'antisémites ? Je ne connais que la définition officielle (raciste, opposé aux juifs) ?? Sinon 1 point pour Dieudonné, c'est du revisionnisme (Dieudonné; Elysabeth Levy :3:0)


Citation :
Elysabeth Levy : vous les repérez à quoi ?
Dieudonné : ah ! c'est très facile… ils se sont présentés comme tel !!

Là ! j'étais pliééé de rire (il a de l'humour dieudo)...On sent bien qu'il se moque, et il a pas tort. Tout le monde sait bien que la raillerie est un outil précieux, qui excite et force l'examen de conscience. C'est toujours mieux que le reproche ! (Dieudonné; Elysabeth Levy :4:0)

Citation :
Elysabeth Levy : je n'étais pas "au courant" que partout le lobby sioniste est tout puissant ?
Dieudonné : Problème de communication ...

idem (voir ci-dessus) Dieudonné ; Elysabeth Levy :5:0

Citation :
Elysabeth Levy : à mon avis, je pense que vous êtes antisémite...
Dieudonné : je pense que vous êtes raciste...

Enooorme ! un echange d'antologie, la fustigeuse de la pensée unique se fait mousser dans tous les sens, mine de rien !! Dieudonné; Elysabeth Levy :6:0

Citation :
Elysabeth Levy : il faut devenir ce que c'est un sioniste et arrêter de croire qu'un sioniste isralien c'est un colon qui veut foutre les palestiniens dehors… le coeur du concensius isralien aujourdhui n'a rien à voir avec ça. (à côté de la plaque)
Dieudonné : pourtant Lieberman est très clair ? Et pourquoi ne peut-on pas se moquer du sionisme alors qu'aucun tabou n'existe pour les autres ?
Elysabeth Levy : on peut avoir un peu de respect pour l'extermination des juifs par Hitler
Dieudonné : Et les autres qui ont souffert...?? Vous avez souffert resté digne !

La briseuse de tabous vient de se faire moucher par Dieudonné (on sent un moment de flottement (elle défend un tabou… un paradoxe !)). Rappelons quand même, que ses soits disants tabous ne sont jamais que l’expression d’une bonne grosse vieille pensée de droite décomplexée. Dieudonné; Elysabeth Levy :7:0

Citation :
Elysabeth Levy : concernant le lobby sioniste, je ne me présente pas comme telle
Dieudonné :je ne présente pas comme le lobby pygmé qui n'est pas assez puissant
Dieudonné : Cette sensibilité autour de ce sujet, autour de ce squetch (chez faugiel) sur un colon isralien une rubrique violent sur le sionisme était à ce moment donné… ce qui vous excluez de manière defenitive des medias… c'est donc bien que le sionisme était la frontière… le sacré... Ce que je dis est la verité et prouvé par mon histoire ... On est 26 est chacun avec son parcour et son vécu a eu la même histoire.

Sa réaction ne m'étonne pas, on serait en rogne pour moins que ça !Dieudonné;Elysabeth Levy :8:0

Citation :
Elysabeth Levy : tous les malheurs vienent des juifs... ces gens qui vous suivent vous les poussez vers une impasse..
Dieudonné : tous les malheurs ne viennent pas des juifs, ils viennent des sionistes… (dieudo regarde la camera) vous devez vous battre et vous reveiller, vous emancipez de ce type de discours paternaliste insuportable vous êtes née libre et vous mourez libre.

Dieudonné;Elysabeth Levy :9:0

Citation :
Dieudonné : LDJ et le BETAR je suis contre ce type d'associations d'une lacheté assez infini, ils s'attaquent à des femmes des enfants, ou alors à 4 ou 5 contre 1 mais je ne pense pas qu'ils soient reellement dangereux, ils sont peu nombreux, ils sont hysteriques et surtout ils n'ont pas la motivation de ceux d'en face pour ce defendre...

...Le sionisme serait le protecteur des blancs et de cette race blanche... Alors c'est amusant de voir ça, parce que évidemment quand on est noir ou d'origine magrebine s'est amusant de voir les mêmes qui nous montaient en disant faite attention il faut leur casser la gueule au petit gars du FN les petits blancs et ce sont les mêmes qui se mettent derrière en disant regarde le noir… exactement les mêmes et toujours ses sionistes charnières...

Je suis d'accord avec Dieudonné, ce genre de milices n'ont rien à foutre dans la République, et je demande qu'elles soient immédiatement dementelées ... Il dit tout haut ce que les autres pensent tout bas !

Monsieur Dieudonné, je ne partage pas toutes vos idées, mais loin d'avoir été ridicule (bien au contraire) vous avez su lui clouer son bec à la mégère ! J'aime bien votre style, votre conduite est courageuse, elle est noble... Vous ne vous laissez pas troubler par les sirènes du lobby sioniste ...

Finalement on peut parler de racler… la pauvre, elle a pris une tôle !!! Laughing
Dieudonné;Elysabeth Levy :10:0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   Mar 12 Mai 2009 - 12:09

Citation :
Niveau voix, non, tu veux dire ? Ou pour la teneur des propos ? Pour la voix, y'a du vrai. Voilà ce que c'est quand on fume 3 paquets de clopes par jour...

Sur le fond autant que sur la forme :
- Elisabeth Levy se dit sioniste et le défend, sionisme qui n'existe plus en tant que projet, mais qui est l'heure actuelle le nationalisme Israëlien.
Etant donné qu'elle voit des islamo arabo bamboulas antisémites partout, il ne reste plus qu'à faire la translation géographique et ethnique pour retrouver le gloubiboulga mariniste ! Voilà !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieudonné en exil ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieudonné en exil ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Napoléon, l'exil en Amérique
» MAHMOUD - le dernier spectacle de Dieudonné
» Exil qui chante
» Dieudonné insulte l'Islam. Rappel sur le fait de se moquer de la religion
» Vidéo-Vérité : "Dieudonné et Alain Soral sont des agents de la Révolution iranienne et du Hezbollah"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Dieu-donné mais pas rendu-
Sauter vers: