LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Série d'entretiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Osiris
Invité



MessageSujet: Soso chez Trépanier - 29/03/07   Sam 31 Mar 2007 - 23:14



Pour ceux qui ont du mal avec leur plug-in: http://www.libertyvox.com/files/RocKIK_AlainSoral_070329.mp3


Dernière édition par le Lun 2 Avr 2007 - 17:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 0:31

Soral toujours aussi bon pour remettre les choses sur des rails dialectiques et pour montrer les rouages des pseudos gauchistes, vrais agents du néocapitalisme antilibéral.

Soral toujours aussi bon pour l'invective, quand il dit de besancenot qu'il a une tête de citrouille on dirait Céline décrivant Mauriac comme une mante religieuse.

Soral toujours aussi bon pour bien circonscrire les problèmes comme il l'a fait pour la baston de la gare du Nord en l'écartant de la vision religieuse (salement embrayée par Trépané d'ailleurs).

Mais Soral toujours piégé par ses raccourcis, ses phrases trop rapides en particulier celle où il sous entend que les émeutes de la gare du Nord sont le fait de sans-papiers. Soral doit passer trop de temps à Saint Cloud au milieu des mauvaises langues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prometheus
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 17:37

Soral absolument génial dans cette interview comme d'habitude! un vrai régal!

Un seul bémol : la manière qu'il a de parler des idées comme étant un "marché", en disant notamment que c'était pas une bonne stratégie pour Dantec de vomir sur les arabes la preuve étant qu'il avait vendu peu de livres. C'est un peu dommage, on peut imaginer que les gens ont des convictions et qu'il ne faut pas tout raisonner en terme de stratégie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 20:28

Berger a écrit:
pimpam a écrit:
Il est pas un peu demeuré le québecquois ?
Normal, c'est un québécois geek
Ceci est une attaque honteuse et parfaitement discriminatoire et je demande solennelement ici, devant la communauté des hommes, que tu te bannisses toi-même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 20:33

Les ouvriers votent FN. C'est le leitmotiv de Soral ! Une chose est vrai : Le FN est le parti que recueille le plus de voix d'ouvriers. Mais il faudrait aussi regarder vers le passé.

Soral semble considérer que les ouvriers sont intrasèquement de Gauche, et jadis membre du PCF. Or, le maximum atteint par un candidat PC à une présidentielle est 21%.

Il faut voir également qu'à cette époque le PS (SFIO) était très bas électoralement, nettement plus bas que ne l'est le PS aujourd'hui.

Ce que Soral oublie de préciser, c'est qu'il y a toujours eu un "droitisme" ouvrier, même aux grandes heures du PCF. Et ce n'était pas une tendance marginale, loin de là. Ces ouvriers de droite se sont longtemps reconnus dans l'idéal gaulliste, ainsi que dans les mouvements populistes de droite, comme celui de Pierre Poujade.

C'est en grande majorité cette frange de l'électorat ouvrier de droite qu'a réussi à capter Le Pen. Certes, à la marge, il existe des anciens militants PC qui ont rejoint le FN, mais cette tendance est ultra-minoritaire. C'est cette tendance qui est qualifiée par certains de "gaucho-lepenisme".

C'est donc un escroquerie intellectuelle sans nom de faire croire que les militants et électeurs FN seraient majoritairement des ouvriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 21:12

pimpam a écrit:
C'est donc un escroquerie intellectuelle sans nom de faire croire que les militants et électeurs FN seraient majoritairement des ouvriers.

Comme "escroquerie intellectuelle" que l'on ne pourrait nommer j'ai vu pire... A commencer par ta façon de malmener les propos de Soral. Il dit, à moins que je m'égare, que le FN est le premier parti pour lequel votent les ouvriers mais ceci ne revient pas à dire que les ouvriers forment la majorité de l'éléctorat du FN.

Citation :
Certes, à la marge, il existe des anciens militants PC qui ont rejoint le FN, mais cette tendance est ultra-minoritaire.

Je serais prêt à adhérer à cette hypothèse d'ultra-minorité, seulement tu ne fournis aucun élément autre que ton point de vue pour justifier ce que tu avances. Tu m'excuseras mais j'ai été échaudé par ton "escroquerie intellectuelle" précédente et donc tu comprendras que je refuse de te croire sur parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 21:47

Je ne sais pas s'il existe des études précises sur la nature sociologique du vote FN. Cependant, j'ai trouvé un article intéressant :

http://dsedh.free.fr/transcriptions/collovald95.htm

"On nous dit que, par exemple, en 2002, 30% des ouvriers et 31 des chômeurs auraient voté Front National. Ca, c’est ce qui fait dire donc aux commentateurs que le FN est le premier des partis ouvriers en France. Et que donc le Front National est un vote populaire. Le problème, c’est que depuis, les données ont été revues à la baisse, et on nous dit que maintenant seul 23% des ouvriers auraient voté Front National.

Alors là du coup, si on met en comparaison avec les autres fractions sociales qui ont voté Front National, on s’aperçoit que par exemple les cadres du privé, les professions libérales ont voté à hauteur de 26%, les petits patrons et les petits artisans 22%, les agriculteurs 22%. Ce qui veut dire que les ouvriers ne sont pas les premiers en fait à voter Front National. Si on avait à mettre en fait une responsabilité, - mais c’est toujours assez mauvais de raisonner comme ça - , ca serait plutôt sur les professions libérales et les cadres du privé, il faudrait dire que là, ce sont eux les principaux électeurs du Front National.

De la même manière, si cette fois ci on prend en compte les différentes formes de la mobilisation électorales, c’est-à-dire les inscriptions sur les listes électorales, les abstentions, les votes blancs ou nuls et le vote, on s’aperçoit que là où se trouvent les ouvriers les employés, les chômeurs, ce n’est pas dans le vote mais c’est dans l’abstention. Le premier des partis ouvrier, ce n’est pas le Front National, c’est l’abstention. C’est là où les plus faibles économiquement et culturellement se retrouvent donc en premier.
Donc on voit bien les transformations que ça apporte si on raisonne sur les mobilisations électorales et non pas simplement en fait sur le vote lui-même. Et de la même manière si on continue, on s’aperçoit que les classes populaires votent à gauche, et non pas à droite ou à l’extrême-droite, pas de manière plus importante. Par exemple en 95, ils étaient 39% à voter à gauche contre 16 pour le Front National. Ce qui n’empêche pas bien sûr un vote ouvrier à droite, ça c’est un vote qui a toujours existé: dans les années 60, ils étaient à peu près 1/3 à apporter leur suffrage à des organisations de droite. C’est un vote classique, les ouvriers n’ont pas toujours été absolument affiliés à la gauche.

Donc ça veut dire que, si l’on veut en fait raisonner sur les raison du succès du Front National, d’un point de vue en fait électoral, il faut se demander si l’on n’aurait pas affaire plutôt à une forme de radicalisation à droite des électeurs de la droite et non pas un passage des électeurs de gauche, notamment, donc ouvriers vers le vote Front National."(...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 22:14

Je rejoins Pimpam sur cette analyse, d'ailleurs Soral d'habitude si prompt à se méfier des affirmations tapageuses de la machine médiatique récupère un peu facilement ce soit-disant vote massif des ouvriers pour LP.

Déjà les statistiques sont faites à partir des PCS de l'INSEE, et ces PCS sont de véritables fourre-tout.

Et je crois que ces sirènes médiatiques sur les ouvriers qui votent FN font plus de mal qu'autre chose. Pour le bourgeois bohème (ou lopette) elles accréditent les thèses de classes dangereuses, de peuple forcément attiré par le totalitarisme, que "seule une bourgeoisie éclairée, de préférence non nationale, empêche [...] de se laisser aller à ses penchants fascistes congénitaux".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 22:16

pimpam a écrit:
Ce qui veut dire que les ouvriers ne sont pas les premiers en fait à voter Front National.

Ok donc sur ce point ça ne vient pas infirmer ce que Soral avance.

Citation :
Par exemple en 95, ils étaient 39% à voter à gauche contre 16 pour le Front National

L'article que tu cites est un peu tendancieux par rapport à ce que tu entends montrer car 1- la gauche n'est pas un parti contrairement au FN et 2- Le score de l'ensemble des partis de gauche (39%) est mis dans la balance face au seul score du FN (16%). Donc dans l'absolu, et par rapport au chiffres qui sont donnés dans l'article, Soral n'est pas pris à défaut car tu es dans l'impossibilité de conclure que le PS fait par exemple 17% ou le PC 23%...

Citation :
les ouvriers n’ont pas toujours été absolument affiliés à la gauche.

Oui il y a bien de jeunes bourgeois qui votent LCR... Parti dont l'idéologie va en théorie (j'insiste sur le à priori) à l'encontre de leurs intérêts. Je pourrais te citer des exemples de patrons qui votent pour les verts ou pour le PC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 22:36

Citoyen a écrit:
Et je crois que ces sirènes médiatiques sur les ouvriers qui votent FN font plus de mal qu'autre chose. Pour le bourgeois bohème (ou lopette) elles accréditent les thèses de classes dangereuses, de peuple forcément attiré par le totalitarisme, que "seule une bourgeoisie éclairée, de préférence non nationale, empêche [...] de se laisser aller à ses penchants fascistes congénitaux".

Les thèses "Arendtiennes" de classes dangereuses et autres ayant été élaborées, soutenues et relayés par des bourgeois dans le but d'assurer et de légitimer leur propre statut, n'ont évidemment aucune validité... Est-ce parce que des arguments, voire des préjugés de ce type existent que du coup les ouvriers doivent se dire "ah oui merde les gars c'est vrai!! On ne va pas aller dans le sens de nos intérêts parce que les bourgeois qui pour l'instant font tout pour nous, nous chérissent et nous portent haut dans leur estime... risqueraient de nous voir d'un mauvais oeil et de dire qu'on est quand même bien méchants... "

En gros lorsqu'un bourgeois décide de prendre son destin en main c'est un libre penseur, un non conformiste et lorsque c'est un ouvrier qui prend une initiative oula c'est un facho!! et quel facho!! C'est le présage du retour de "la bête immonde"... Un peu de sérieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 22:53

La question n'est même pas de savoir s'il est bien ou mal qu'un ouvrier vote Le Pen, on est pas dans la morale.

Je dis juste que l'idée affirmant "les ouvriers vote Le Pen" ou "Le FN est le premier parti ouvrier de France" est devenu une vérité indépassable, de Soral à Libé ! Il n'y a même plus de débat sur cette question, plus d'analyse : Politiciens, journalistes, et même "polémistes" pro-Le Pen s'accordent sur ce point. Il n'y a aucune statistique en France qui fasse l'unanimité à ce point : "Les électeurs de Le Pen sont des ouvriers qui viennent du PCF". Point barre, pas de discussion possible !

Le problème, c'est que c'est devenu une sorte de slogan publicitaire pour le FN, et un lieu commun pour les médias, a tel point que personne ne cherche à voir plus loin.

Citation :
Oui il y a bien de jeunes bourgeois qui votent LCR...

Effectivement, et je ne dis pas le contraire. Je ne nie pas qu'une partie des ouvriers votent FN. Je dis qu'ils ne viennent pas forcément de la gauche et du PCF. Je dis justement qu'il y a toujours eu des ouvriers de droite, que le vote ouvrier pro-le pen n'est pas majoritaire et se base sur une longue tradition de "droitisme" ouvrier (ou d'"ouvrierisme" de droite !)...

D'ailleurs, toutes les études démontrent que l'électorat FN, dans toutes les élections, se reportent massivement sur le candidat UMP (hier RPR) au second tour. Il s'agit donc d'un électorat clairement et idéologiquement de droite, qui n'aura aucun problème à se reconnaître dans Sarkozy si celui-ci est au second tour et que Le Pen est éliminé.

La moindre des choses, quand on se dit "sociologue", c'est de mettre en évidence cette complexité. Sinon, on se comporte comme un militant... Et c'est ce que Soral fait de plus en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 1 Avr 2007 - 23:09

Underachiever a écrit:


Les thèses "Arendtiennes" de classes dangereuses et autres ayant été élaborées, soutenues et relayés par des bourgeois dans le but d'assurer et de légitimer leur propre statut, n'ont évidemment aucune validité... Est-ce parce que des arguments, voire des préjugés de ce type existent que du coup les ouvriers doivent se dire "ah oui merde les gars c'est vrai!! On ne va pas aller dans le sens de nos intérêts parce que les bourgeois qui pour l'instant font tout pour nous, nous chérissent et nous portent haut dans leur estime... risqueraient de nous voir d'un mauvais oeil et de dire qu'on est quand même bien méchants... "

En gros lorsqu'un bourgeois décide de prendre son destin en main c'est un libre penseur, un non conformiste et lorsque c'est un ouvrier qui prend une initiative oula c'est un facho!! et quel facho!! C'est le présage du retour de "la bête immonde"... Un peu de sérieux...

Je suis bien d'accord, les ouvriers font ce qu'ils veulent... Je veux simplement souligner la perversité des media qui mettent exagérement ça en avant, alors que d'autres PCS votent autant voire plus pour le FN.

Selon moi ce genre d'effet d'annonce médiatique fait plus de mal à la cause ouvrière qu'autre chose, le vote FN reste discréditant malgré une relative dédiabolisation.


Dernière édition par le Dim 1 Avr 2007 - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Lun 2 Avr 2007 - 0:01

Pour revenir sur un propos précédent, il est vrai que le PCF n'a jamais dépassé les 21% aux présidentielles (en 1969, lors de sa première participation à cette élection) - il tournait par ailleurs entre 25 et 30% aux élections législatives et municipales d'après-guerre - mais son influence dans la classe ouvrière était bien supérieure à ce chiffre national moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Lun 2 Avr 2007 - 0:17

et puis il ne faut pas comparer ce qui est incomparable. En 20 ans, la classe ouvrière a du fondre a minima de moitié du fait d'une part de la cadrisation du prolo et d'autre part de son remplacement par l'immigré aux postes de travail. Ajoutons, au dessus de ça, 5 millions de personne au chômage ou équivalent, et les délocalisations successives, il ne doit plus rester des masses d'ouvriers dans ce pays.



Par ailleurs, dans les années 60, le PCF était à 20 % dans un pays avec une agriculture et une population agricole très importante. Ce n'est plus le cas.

Si quelqu'un a des stats sérieuses et à jour de la répartition de la population par classe sociale, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Velours
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 57
Localisation : 83
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Mar 10 Avr 2007 - 20:26

el spirito a écrit:
Underachiever a écrit:
Présidentielles et USA, Bayrou, Royal, lobbies...
http://www.alainsoral.com/content/view/210/32/
Excellent comme d'hab...bienvenue dans un futur proche entre les clowns et les clônes de l'américa- réal -politik in French zone !
Excellent! En espérant que nous ne vivrons pas dans une France orwelienne. Ca suffit déjà assez comme ça! De toute façon Soral prévoit une EXPLOSION d'ici deux ans si c'est Sarkolène ou Ségozy, voire le Béarnais qui, malgré tous nos efforts, remportent la Présidentielle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Intéressantes questions à A.Soral sur fdesouche   Mer 27 Juin 2007 - 12:21

Salut les Smilies,

Le natio décérébré et blaireau (j'en suis) s'lâche grâv' sur fds, en préparation d'une interview tremblement de terre du camarade Soral la semaine prochaine... Résultat? un PAQUET de questions vraiment intéressantes, et qui questionnent juste là où c'est intéressant.
Intéressez-vous donc là :

http://www.fdesouche.com/index.php?2007/06/26/2376-soral

C'est un bon mirroir du sujet soralissime "Qui sommes nous ?". Voyez également le sujet sur Niafles pour votre édification politique.
( http://www.fdesouche.com/index.php?2007/06/27/2379-niafles-la-chasse-aux-cathos-s-accentue )

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Celtic Zaku a écrit:
J'ai vu les questions des internautes pour Alain Soral aussi , il y en a de très bonnes , à savoir la question musulmane , ce qui permettra de connaitre le positionnement de Soral sur l'islam , même si je ne me fais pas trop d'illusions . D'autres questions concernant le marxisme ont été posées , on verra bien ce que tout cela donnera . C'est quand déja l'interview de Soral sur fdesouche ?

C'est proprement hallucinant , ce qui se passe dans cette église de niafles . Encore les fiotasses de gôôôche qui s'emploient à la destruction du patrimoine culturel de la France sans que personne ne s'en offusque ! D'ailleurs la média-crassie n'en a même pas parlé et pourtant si c'était une mosquée ou une synagogue , c'est sur , ils se déplaçaient !

Et pourtant , je suis très loin d'être un ami du Catholicisme , mais bon face aux merdeux gauchos-républicains , le catholicisme me devient un peu plus sympathique ...
Dante LXXXVI a écrit:
Certes que des anars viennent se mêler de cette histoire c'est vraiment des cons, mais qu'on jarte des intégristes d'une église ça me gêne pas outre-mesure. Mais que faut-il attendre d'un blog pareil en même temps......
C'est vrai quoi, des catholiques dans une église c'est intolérable. Qu'on les jarte, vite ! En plus ils empèchent les sorciers et les 'musiciens sur bébés' d'oeuvrer sans entraves alentours : il faut éradiquer ! maintenant !, ça 'ne gènera pas outre mesure... si j'ai bien compris.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dante LXXXVI a écrit:
Ce n'est pas n'importe quelle sorte de catholiques comme je l'ai dit.Et pour les sorciers et autres mongoleries, je dirais juste que l'extreme-droite catho a une certaine tendance à voir de la sorcellerie un peu partout. D'ailleurs je ne compte même plus les gens qui me prennent pour un sataniste. dingo
dickbill a écrit:
Celtic Zaku a écrit:
C'est proprement hallucinant , ce qui se passe dans cette église de niafles . Encore les fiotasses de gôôôche qui s'emploient à la destruction du patrimoine culturel de la France sans que personne ne s'en offusque ! D'ailleurs la média-crassie n'en a même pas parlé et pourtant si c'était une mosquée ou une synagogue , c'est sur , ils se déplaçaient ! ...
Dans mon fil "manipuler les manipulateurs" je parlais de choses comme ca : Les manipulateurs ignorent les informations qui ne vont pas dans le sens de leur propre propagande. Mais on peut les ridiculiser et ceci en toute legalite.

Par exemple deposer une gerbe de roses noires avec l'image d'un christ crucilfie a l'envers le sexe en erection avec une liste de pretres (liste fictive) soit disant pedophiles, devant le portique d'une eglise. Rien d'illegal la dedans, la liste est fictive et il n'y a meme pas graffiti. C'est pourtant de mauvais gout et ca devrait justifier un article dans un journal. Donc appeler un journal dont on sait le peu de scrupule a collporter les fausses nouvelles pourvu qu'elles puent "l'attaque communautaire". Enregistrer la conversation et le manque d'interet previsible dudit journal puisqu'il s'agit d'une eglise catholique.

Attendre quelques semaines pour oublier l'affaire et recommencer l'operation avec un cimetiere )pas une eglise) "communautaire" cette fois.Toujours rester dans la legalite avec meme moins de symboles insultants. Enregister alors la reponse hysterique du Journal et du journaliste mafieux qui tente alors d'amplifier le crime communautariste au profit de la victimisation. Genre:
"est ce qu'on a retrouve les auteurs de ce crime ? ont ils leur carte du FN ?"

Mais mes favorites ca serait le piegage de celebrites avec des mises en scenes ou des imitateurs. Le piegage serait comique, donc passerait facilement en TV, tout en montrant le cote corrompu des celebrites. Par exemple un faux Sarkozy qui appelle Arno pour le feliciter de son score. "Aloo Arno, J'te felicite d'ton score. T'as pas gagner mais c'est des racailles dans ta circonscriptipon, tu f'ras mieux la prochaine fois. T'as besoin de rien ? Au fait j'ai un ministre qui a besoin d'un conseiller au moyen orient. T'as fais ton service en Inuktituk non ?. Tu f'rais un bon conseiller, ca t'interesse ?" C'est sur qu'il marcherait, il courrerait meme, dans la combine.
laurent666 a écrit:
Celtic Zaku a écrit:
Et pourtant , je suis très loin d'être un ami du Catholicisme , mais bon face aux merdeux gauchos-républicains , le catholicisme me devient un peu plus sympathique ...
Figure-toi que Soral est un gaucho-républicain, comme la grande majorité des intervenants de ce forum. Etonnant, non ? Tu pensais être sur un forum royaliste ? ou anarchiste ? ou autre chose ? Et quand Soral dit qu'il est de la gauche, la gauche sociale, c'est vrai. C'est pas juste pour se donner un style...
l'Omnivore Sobriquet a écrit:
Il n'a pas écrit que les gauchos-républicains sont des merdeux, mais qu'on avait affaire à de vrais merdeux, dans ce cas peinturlurés en gauchos-républicains.
Ce qui sur ce coup là (Niafles) est rigoureusement exact.
Non, il a employé l'expression "face aux merdeux gauchos-républicains", exprimant par là une généralisation sans nuance, au lieu de l'expression "face à ces merdeux gauchos-républicains" qui, elle, aurait été rigoureusement exacte ...


Dernière édition par MEDIATOR le Sam 23 Fév 2008 - 19:14, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin.romain
2 de Q.I
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Age : 38
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Paul Vermus interview Alain Soral (France Soir)   Jeu 17 Jan 2008 - 6:40



Interview vérité - « Résister coûte cher ».
Alain Soral ancien élève des Beaux Arts jadis prof de sociologie, instructeur de boxe, auteur de plusieurs pamphlets qui ont connu un certain retentissement comme « sociologie du dragueur », « abécédaire de la bêtise ambiante », « chute, éloge de la disgrâce » aime provoquer . Cet intellectuel engagé suscite bien des polémiques surtout depuis qu’il est devenu le conseiller de Jean-Marie Le Pen.


Les pamphlétaires pures et dures sont en voix de disparition ?
On nous supprime nos espaces d’expression, il est à la fois très dur de se faire éditer et de se faire inviter, il y a une montée de plus en plus forte du politiquement correct, on peut même parler de censure et d’auto censure.

A vous entendre les journalistes ne peuvent plus faire leur métier ?
Si leur activité touche au domaine politique ils doivent choisir entre leur métier et leur honnêteté.

Où vous situez-vous politiquement ?

J’anime un club de réflexion « égalité et réconciliation » pour que la gauche sociale et la droite des valeurs morales puissent travailler ensemble. Aujourd’hui je constate que la gauche bobo s’est rapprochée de la droite financière. Dans le monde tel qu’il est devenu il faut être moralement de droite pour être socialement de gauche.

Vous êtes devenu un proche de Le Pen ?
J’apprécie son indépendance d’esprit et sa capacité de résister aux coups et aux injustices et je fais remarquer aux gens qui me reproche de m’être approché de Le Pen que j’ai une fois de plus quelques mois d’avance. C’est habile de la part de Sarkozy de consulter le président du front national très régulièrement. Pourquoi cette fatwa sur Le Pen n’est-t-elle toujours pas levée, quelle tartuferie !

Qui succèdera à Jean-Marie Le Pen ?
Il est écrit que c’est Marine qui prendra la suite mais au nom de quelle doctrine ?

Y a t’il encore une gauche ?
Elle est dissoute dans la pensée libérale, si la gauche définit comme un mouvement d’opposition au pouvoir elle est totalement à repenser d’où ma démarche : il ne faut pas que le FN disparaisse, mon idée est qu’il devienne le mouvement d’opposition.

Ça vous choque cette ouverture ?
C’est une union sacrée des libéraux atlantistes. Il y a longtemps déjà qu’il n’y a plus aucune différence entre Kouchner et Sarko.

Vous semblez pourtant apprécier Sarkozy ?

Il fait avancer les choses il est dans un libéralisme moins mal honnête que celui de la gauche, ce qui le conduit à ne pas cacher ses maîtresses mais à les exhiber dans « Voici ». Il nous fait gagner du temps.

Comment voyez-vous l’avenir ?
On est à la fin d’un système gauche droite à la française, on finira par avoir un bipartisme sur le modèle américain (républicain et démocrate). Je crois en l’avenir de DSK il risque d’être notre prochain président si l’alternance à l’américaine devient une réaliste française. Quand Sarkozy sera usé dans cinq ans DSK sera alors légitimé comme future président ? Un démocrate succèdera à un républicain.

L’intellectuel engagé que vous êtes s’en sort-t-il financièrement ?
Je gagne difficilement ma vie il y a une réalité matérielle de la censure et résister coûte cher.

Paul Vermus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/hatehaine
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Jeu 17 Jan 2008 - 8:52

Je suis perplexe sur sa prévision d'un bipartisme politique à l'américaine en France. En un sens, c'est entériner la destruction par le libéralisme à la Sarko des valeurs françaises pour lesquelles Soral se bat. Quelles que soient les transformations programmées et le travail de sape de la spécificité française organisé par Sarko, la France n'est pas encore réductible aux Etats-Unis et il faudrait bien connaître ce dernier pays avant de faire ce genre de pronostic. Et par exemple se rendre compte qu'en Amérique les Démocrates US ne sont pas la gauche, que cette gauche est ailleurs (véhémente et totalement marginalisée, comme Soral d'ailleurs); que les Démocrates, en fait, ne sont pas de gauche et les Républicains pas totalement réductibles à la droite (droite et gauche entendus au sens français). Ce bipartisme ne recouvre pas une opposition réelle, fondamentale, entre deux visions de la politique. Juste des aménagements cosmétiques.

Le bipartisme politique me semble en effet un pronostic possible pour la France, mais c'est le "à l'américaine" qui me chiffonne. Parce que si c'est vraiment "à l'américaine" (comme l'implique Soral en prenant l'exemple de DSK, donc de l'a-nationalité politique qui en effet va dans le sens de l'américanisation), il n'y aura plus de vraie dualité droite-gauche en France, donc un type comme Soral n'y aura pas sa place politique, ou alors la marginalisation va continuer. Mais si ce bipartisme s'affirme sur une opposition droite-gauche "rénovée" au sens où l'entend et l'espère Soral (gauche sociale/droite sociétale) on n'est plus du tout dans le même genre de dualité, et le bipartisme aura un sens et un dynamisme qu'il n'aurait pas dans un système à l'américaine (qui est devenu un système stérile). En fait il ne serait pas très différent de ce qu'il a été jusqu'alors, il serait juste clarifié et rendu opérationnel, et il s'inscrirait en fin de compte dans une tradition politique française, celle qui a produit le gaullisme.

Les propos sont clairs (Wermus a le mérite de poser de petites questions, mais de bonnes) mais l'entretien est court et donc certainement trop concis pour que Soral puisse se positionner correctement (dans la seconde partie). C'est le piège des petites interviews. Par exemple dire que Sarko "fait avancer les choses" n'est pas faux mais c'est une déclaration à double tranchant qui mériterait d'être développée.
Revenir en haut Aller en bas
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Jeu 17 Jan 2008 - 9:29

Citation :
Je suis perplexe sur sa prévision d'un bipartisme politique à l'américaine en France. En un sens, c'est entériner la destruction par le libéralisme à la Sarko des valeurs françaises pour lesquelles Soral se bat. Quelles que soient les transformations programmées et le travail de sape de la spécificité française organisé par Sarko, la France n'est pas encore réductible aux Etats-Unis et il faudrait bien connaître ce dernier pays avant de faire ce genre de pronostic. Et par exemple se rendre compte qu'en Amérique les Démocrates US ne sont pas la gauche, que cette gauche est ailleurs (véhémente et totalement marginalisée, comme Soral d'ailleurs); que les Démocrates, en fait, ne sont pas de gauche et les Républicains pas totalement réductibles à la droite (droite et gauche entendus au sens français). Ce bipartisme ne recouvre pas une opposition réelle, fondamentale, entre deux visions de la politique. Juste des aménagements cosmétiques.
En fait, c'est déjà le cas, en France ça. Le PS ne représente plus la gauche déjà. Bon l'UMp correspond bien à la droite. Mais à part ça, les seules différences entre Ump et Ps sont justement d'ordre cosmétiques.
Exemple: il paraît que la France n'a jamais autant privatisé que sous Jospin. Jospin qui a récemment avoué n'avoir pas eu un programme socialiste.

Citation :
Le bipartisme politique me semble en effet un pronostic possible pour la France, mais c'est le "à l'américaine" qui me chiffonne.
En y réflechissant, dans le style de la campagne des présidentielles 2007 on était presque aligné sur le style cainri. Etalage de la vie privée dans les médias, discours caricaturés jusqu'au slogan, mise en avant du caractère sexuel et/ou éthnique du candidat... Comme il se fait en ce moment même un débat aux US pour savoir qui de Barak Obama ou d'Hilary Clinton sera candidat à l'investiture. Mettant toujours en avant que si l'un était élu, ce serait le premier président noir des US, que si l'autre était élue, ce serait la première femme... Où ce genre de chose est vu comme du progressisme alors que le vrai progressisme en l'occurence aurait été de ne pas faire cas de ce genre de caractéristiques. Sinon, encore plus progressiste on avait : femme afro-américaine (faut plus dire noir) et lesbienne. Et nous aurions, sur cette base, en France notre prochain candidat qui s'en rapproche le plus: Vincent McDoom.

Citation :
il n'y aura plus de vraie dualité droite-gauche en France
Heu, parce que tu as l'impression que ces 15 ou 20 dernières années il y en avait une?

Sur ce que dit Alain Soral dans cette entrevue sur la Gauche me gêne. Il semble définir uniquement comme un mouvment d'opposition.
Mouvement d'opposition oui, mais aussi de défense des plus pauvres, moins intéressé par le fric que par le bien-être des citoyens.


Martin Romain, pour le coup, ce sujet pouvait aller dans Soralissimo.
Transfert.


Dernière édition par le Jeu 17 Jan 2008 - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Jeu 17 Jan 2008 - 10:15

Colonel Jul a écrit:

Citation :
il n'y aura plus de vraie dualité droite-gauche en France
Heu, parce que tu as l'impression que ces 15 ou 20 dernières années il y en avait une?
Oui, dans le psychisme collectif, les espoirs populaires et le déroulement de la vie quotidienne. Mais c'est une gauche orpheline, non représentée, sans voix. Et certainement pas présente dans l'appareil politico-gouvernemental.

Si l'on considère la politique opérationnelle en France, c'est-à-dire la classe politique, bien sûr qu'il n'y a plus de droite et de gauche et que dans ce cas la dualité est effacée. Si l'on considère la politique aspirationnelle, l'état des idées et des comportements, la dualité est toujours là, ô combien. Les valeurs sont bien intactes, sinon Soral ne pourrait pas invoquer le binôme — que personnellement je trouve génial — "gauche sociale et droite sociétale".

Sur les USA je te rejoins, en fait ça m'a fait réfléchir. Tant que j'ai cru voir en l'américanisation morale de la France l'importation d'un mode de vie et de pensée étranger, je n'arrivais pas à comprendre comment cette importation était possible dans un pays aux traditions si différentes comme le nôtre. Et puis je pense que l'américanisation n'est pas spécialement américaine, c'est juste un autre mot pour décrire la dégradation générale de toute la société et de la culture. Elle est a-nationale. Ça me rappelle une phrase qu'un de mes amis a choisie comme devise, "Hell is not a place, it's a feeling."
Revenir en haut Aller en bas
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Jeu 17 Jan 2008 - 16:03

A mon sens Soral est "optimiste".

Avec une UE de plus en plus puissante, qu'elle est l'intérêt des présidentielles nationales ?

4 ans de Sarkozisme, c'est long, bien malin est sûr de ce qui se passera en 2012.

Il faudrait mieux se préoccuper des européennes qui arrivent en 2009.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Jeu 17 Jan 2008 - 21:16

John Nada a écrit:
Les valeurs sont bien intactes, sinon Soral ne pourrait pas invoquer le binôme — que personnellement je trouve génial — "gauche sociale et droite sociétale".
Je ne sais pas si elles sont encore intactes ces valeurs. Sur quoi te bases tu pour affirmer ça?
Je me demande si elles étaient si intactes que ça ces valeurs, comment des tartuffes comme Sarko ou Ségo ont pu faire d'aussi gros scores.
S'il y aurait autant de succès d'émission de télé encourageant la bassesse et la veulerie...
Citation :
Ça me rappelle une phrase qu'un de mes amis a choisie comme devise, "Hell is not a place, it's a feeling."
C'est trés intéressant.
Thomas Demada a écrit:
Tu m'as collé des sueurs grib, je pensais que "mon" Carlos, le résistant,

Le terroriste.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Thomas Demada a écrit:
C'est comme ça qu'on les appelle de l'autre côté de la barricade... C'est avec ce terme que l'occupant allemand baptisait les FTP et les gaullistes (et les quelques nationalistes). Arafat ou le FLN ont eu droit eux aussi à ce doux sobriquet, aujourd'hui Sarko rend visite aux généraux algériens, "le vieux" est mort à Paname. Elle est longue la liste de ceux qui sont passés de terroristes à officiels courtisés...
Je savais que t'allais me dire ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Jeu 17 Jan 2008 - 22:29

gin_kas_63 a écrit:
martin.romain a écrit:

L’intellectuel engagé que vous êtes s’en sort-t-il financièrement ?
Je gagne difficilement ma vie il y a une réalité matérielle de la censure et résister coûte cher.

Paul Vermus
Il est pas payé au FN?

Non !!! Pas un rond !

Il n'y a que 22 personnes payées au FN, toutes sont membres du Bureau politique (tous les membres du BP sauf ceux qui ont un mandat d'élu).

coucou a écrit:
De quoi vit-il?

Des retours sur les ventes de ses livres, je suppose... Ou peut-être de l'argent de sa femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coucou
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Ven 18 Jan 2008 - 16:39

Le plus facile pour lui serait de se trouver une vieille dinde bien riche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leshrac
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Série d'entretiens   Dim 20 Jan 2008 - 7:06

coucou a écrit:
De quoi vit-il?

Ca te regarde ?

Le monde tournera vachement plus rond quand les gens cesseront de se mêler de ce qui ne les regarde pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Série d'entretiens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Série d'entretiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entretiens d'orientation en 1ère.
» Entretiens individuels à Paris sur les manuels de 2nde.
» Mise en place des entretiens individuels repoussée au 1er janvier 2013
» Entretiens "Pacte de carrière" : les textes officiels
» participation des profs aux entretiens de recrutement ECLAIR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: