LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Blues - Jazz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Spéciale dédicace à Thelonious   Jeu 24 Mai 2007 - 19:55

J’ai acheté cet excellent disque LP hier. Pour les réfractaires qui apprécient encore la joie des vinyles, la maison Columbia produit encore des disques originaux comme celui-ci.

Je vous le conseil activement.

Revenir en haut Aller en bas
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Jeu 24 Mai 2007 - 21:20

Ritoyenne a écrit:
Mr.Marcel Yéti a écrit:
Belle pochette quoi qu'il arrive!
C'est des images aussi soignées et fortes qu'il faut aussi à E&R.
Wé enfin si vous pouviez éviter à E&R des images avec croix nazis et compagnie, même si ici il semble que l'officier allemand soit ligoté, ce serait pas plus mal. Après tout, tout ça fait partie d'une autre époque. Gérard Miller confirmera.

Ritoyenne, ouvre tes mirettes, y a aussi "Vive la France" peint dans le fond.

-----------------------------------------------------------------------

Ritoyenne a écrit:
Là n'est pas ce qui me pose pb, je dis juste que l'image (très belle au demeurant) fait écho à une époque révolue, et qu'en ce sens elle ne peut convenir à des détournements pro-E&R, qui se veut, je le devine, résolument tourné vers l'avenir !
Si on commence comme ça! Y a des bouteilles sur le piano ! Publicité cladestine pour l'acool ! Interdit ! Loi Evin !
Le musicien fume, interdit ! Même loi !
Il y a des armes > incitation à la violence!
Il y a un drapeau nazi > antisémite !
Ça ne m'étonnerait pas que le noir sur la photo soit un antisémite de la tribu Ka ! Mais, C'est Dieudonné l'antisémite ! La branche humoristique d'Al Qaïda !

Ce forum abrite de la propagande pro Hezbollah! Tous les membres de ce forum veulent la destruction d'Israël et l'extermination radicale du peuple juif... Bande de fachos!

Voilà où en arrive avec ce genre d'hystérie !

-----------------------------------------------------------------------

Ritoyenne a écrit:
J'ai jamais dit ce genre de choses, et tu arrives à ce genre d'hystéries tout seul, par un parcours logique que je ne comprends pas.
comment passes-tu de ce que j'ai dit plus haut à "Il y a un drapeau nazi > antisémite!" ? J'ai dit que le drapeau nazi, l'uniforme du soldat, l'ambiance générale de la scène, faisaient écho à une époque maintenant révolue, et dont les tenants et les aboutissants ne sont plus actuels. Jmen fous moi qu'il y ait une croix gammée, me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Ne me fais pas hurler aux loups , je ne disais que cela.

Citation :
Là n'est pas ce qui me pose pb, je dis juste que l'image (très belle au demeurant) fait écho à une époque révolue, et qu'en ce sens elle ne peut convenir à des détournements pro-E&R, qui se veut, je le devine, résolument tourné vers l'avenir !
Et moi j'ai dit : "Si on commence comme ça!"
Et c'est toi qui voit le mal pour une pochette de disque...

-----------------------------------------------------------------------

Mr.Marcel Yéti a écrit:
Ritoyenne a écrit:
Mais non voyons, je voulais pas dénoncer le "mal"..
Je ne faisais que répondre à "C'est des images aussi soignées et fortes qu'il faut aussi à E&R.".

Bien sûr! Je parlais de la facture, de l'esthétique et de l'utilisation de symboles. "L'agit-prop" quoi.
On s'en fout du nazisme, on est d'accord! Ras le cul des pro/ des anti/ des nostalgiques de la croix gammée, c'est ringard comme sujet, on a fait le tour! Que ce soit un skin-head ou un fils de fils de fils de déporté, le prochain qui me parle de Hitler il prend ma main dans la gueule!
De Raoul Hitler? Pourquoi? C'est un ami alsacien...

Trêve de plaisanterie, quelqu'un a t'il des auteurs de jazz à me conseiller?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Jeu 24 Mai 2007 - 22:53

Colonel Jul a écrit:


Trêve de plaisanterie, quelqu'un a t'il des auteurs de jazz à me conseiller?
J'ai dit Art Tatum plus haut ... Erroll Garner, Django Reinhardt, la liste est longue ... Very Happy
Mais vas écouter ça :
http://www.youtube.com/watch?v=3ZkO537mYX4
http://www.youtube.com/watch?v=2QAIR7Y4Ytg
Deux genres très différents mais que du bon !
Revenir en haut Aller en bas
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Jeu 24 Mai 2007 - 23:17

très bon ce "saint-james infirmary" !! Yope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Ven 25 Mai 2007 - 0:25

Pour Django Reinhardt et, par exemple, pour son plus célèbre morceau Minor Swing (1) , il suffit de taper sur Google et vous en aurez de multiples versions : (sur cette vidéo deuxième morceau Yeah )
http://www.youtube.com/watch?v=3c8Dckn0FCo
(Si un tel morceau ne vous enchante pas, tant pis pour vous ! Wink )
(1) Qui ouvrait ce superbe film de Louis Malle Lacombe Lucien
Jeune français engagé dans la Milice...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lacombe_Lucien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Ven 25 Mai 2007 - 2:49

Un bon moyen de figurer le fascisme actuel, celui de l'ultralibéralisme. Le néo faschisme ultralibéral et mondialisé.
Revenir en haut Aller en bas
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 33
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Ven 25 Mai 2007 - 3:24

Prophet a écrit:
Ritoyenne a écrit:
J'ai dit que le drapeau nazi, l'uniforme du soldat, l'ambiance générale de la scène, faisaient écho à une époque maintenant révolue, et dont les tenants et les aboutissants ne sont plus actuels.
Citation :
Là n'est pas ce qui me pose pb, je dis juste que l'image (très belle au demeurant) fait écho à une époque révolue, et qu'en ce sens elle ne peut convenir à des détournements pro-E&R, qui se veut, je le devine, résolument tourné vers l'avenir !
Par exemple une affiche qui afficherait les enjeux actuels serait, mais c'est résolument provocateur (et serait dénoncer par les assocs bien pensantes), de montrer un officier ss en uniforme avec comme brassard le drapeau de l'europe à la place de la Svastika, et derrière lui un grand drapeau du monde flanqué du symbole du dollar...
Je suis complètement d'accord avec ça, ce que je "dénonçais" (c'est un bien grand mot) c'était l'odeur de vieux de la photo. Qu'une croix nazie apparaisse dans une image actuelle (et non pas vieillote, quoi que belle) figurant un agent européiste ligoté, là je dis oui ! En soi la croix ne me dérange pas. Of course. Crier avec les loups, très peu pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Ven 25 Mai 2007 - 3:30

Colonel Jul a écrit:

Trêve de plaisanterie, quelqu'un a t'il des auteurs de jazz à me conseiller?

Moi, je m'intéresse uniquement à la période charnière qui va de la naissance du be-bop à l'apogée du cool jazz.

Pour commencer : Charlie Parker 'the savoy sessions'.
Ensuite, tu peux faire un bon dans le temps et t'écouter John Coltrane 'A love supreme'.
C'est un peu violent mais c'est une expérience que j'aurais bien aimé faire avec une oreille neuve.
Entre ces deux moments de l'histoire du jazz tu as :
Charlie Mingus : Mingus Ah Um
Theolonious Monk : Brilliant corner
Art Blakey : Moanin
Cannonball Adderley : something else
J'aime aussi beaucoup Maiden Voyage d'Herbie Hancock même si on sort un peu du cadre.
Miles Davis évidemment 'kind of blue'

Tous ces enregistrements sont des classiques (que tu dois pouvoir trouver dans n'importe quelle médiathéque) : rien de bien original mais rien de bien nouveau depuis également.

Un bon lien : http://www.digitaldreamdoor.com/pages/best_jazz/best_jazzalbums.html
qui mélange un peu tout mais bon ca tient la route !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Ven 25 Mai 2007 - 11:24

Prophet a écrit:
Par exemple une affiche qui afficherait les enjeux actuels serait, mais c'est résolument provocateur (et serait dénoncer par les assocs bien pensantes), de montrer un officier ss en uniforme avec comme brassard le drapeau de l'europe à la place de la Svastika, et derriere lui un grand drapeau du monde flanqué du symbole du dollar...
Très bonne idée, mais à mon sens il serait opportun d'aller encore plus loin.

On pourrait montrer Georges Bush avec une petite moustache à la Hitler
(c'est bon, ça comme idée, hein ?) en train de dire Israheil (vous avez compris la dénonciation de l'axe americano-sioniste et pis la référence à Dieudonné, pas mal vu non plus ça, non ?) pendant que Sarkozy vêtu d'un haillon rayé (il est un peu juif ou pas ? D'où la référence à Auschwitz) lui lèche les pieds en ramassant des dollars (dénonciation du capitalisme sauvage).

Voilà une idée qu'elle est bonne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Ven 25 Mai 2007 - 19:42

C'est un portrait de De Gaulle sous le "vive la France"?
C'est Monk qui a joué "Straigt no chaser"?
J'adore cette chanson.
A part ça j'y connais pas grand chose en Jazz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michel11
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Blues - Jazz   Mar 4 Déc 2007 - 19:53

J'étais un cinglé de jazz ... la musique d'Ascenseur est unique. C'est l'une des rares musiques de film qui ait été entièrement improvisée ...Je passais les séquences sur lesquelles on voulait mettre de la musique, et il commençait à répéter avec ses musiciens ... le film en était métamorphosé ... quand on a ajouté la musique, il a soudain décollé. Louis Malle.
Au moment où Louis Malle termine le montage d'Ascenseur pour l'échafaud (d'après le polar de Noël Calef) Miles Davis est à Paris pour 3 semaines de tournée européenne. Ils entrent en contact par l'intermédiaire de Jean Claude Rappeneau et Marcel Romano et décident de collaborer. Une projection est organisée. On explique le film à Miles qui admire le jeu de Lino Ventura. Un quinzaine de jours plus tard, la nuit du 4 décembre 1957, Miles pénètre au Poste Parisien avec quelques idées en tête.
La scène de Miles Davis jouant accompagné par Pierre Michelet à la contrebasse, René Utreger au piano, Barney Wilen au saxophone ténor, et Kenny Clarke à la batterie alors que le film est projeté sur un des murs du studio restera dans la légende. 9 morceaux improvisés.
http://www.dailymotion.com/video/xem0y_miles-davislouis-malle-1958_music/


L’homme qui faisait parler la poudre - 22/11/2007 - le Figaro

Alain Gerber, le spécialiste du jazz s’est glissé dans la peau de Miles Davis. Portrait d’un monstre sacré doublé d’un sacré monstre.
Le soir du 4 décembre 1957, Miles Davis, tout de noir vêtu, débarque au studio de cinéma du Poste Parisien. Il a trente et un ans et porte beau. Jeanne Moreau l’accueille derrière un bar aussi improvisé que la musique qu’il cisèle en visionnant, sur grand écran, les bobines d’Ascenseur pour l’échafaud.
Sa trompette déchire la nuit. Boris Vian, qui assistait à l’enregistrement, raconte que lors d’un morceau, le son de Miles est soudain devenu étrange, unique, à cause d’un fragment de lèvre coincée dans l’embouchure de son instrument. Magie de l’instant...
Pour atteindre ce Nirvana, Miles n’a-t-il pas aussi usé de ces substances qui aident les jazzmen à « faire le joint » avec eux-mêmes ? À moins qu’il n’ait fait parler la poudre de ses rails de coke qui ne le quittent plus depuis 1946. En tout cas, le succès du film nouvelle vague signé Louis Malle fit de Miles Davis une figure légendaire du jazz.
Au petit matin, marchant dans les rues, l’Américain allongea probablement le pas en pensant à sa muse de Saint-Germain-des-Prés. Sa Juliette l’attendait avec impatience dans les salons d’un palace parisien qui, ô surprise, ne refusait pas de servir un Noir. « La Gréco » fut le sésame de Miles. Il la rencontra fin avril 1949, en présence de Picasso et de Jean-Paul Sartre. Elle lui « apprit ce que c’était que d’aimer quelqu’un d’autre que la musique ». Il ne l’épousera pas car il « l’aimait trop pour lui faire du mal ».
Si l’on savait que le mythique musicien, né le 25 mai 1926 à Alton, en Illinois, était beau comme un dieu, on sait moins qu’il ne cessa de défrayer la chronique des faits divers. Derrière la lumière de son génie musical, Gerber nous dévoile la noirceur de certains de ses actes. D’une écriture imagée et précise, le spécialiste du jazz fouille le contexte et la personnalité de celui qui, rien qu’avec les trois doigts de sa main droite, voulut défier au bras de fer Chronos, ses armées de calendriers, ses légions d’horloges et ses cohortes de métronomes. Traumatisé dès l’enfance, victime de ses faiblesses et du racisme ambiant, Miles resta pourtant sa vie entière coincé entre deux étages : le paradis et l’enfer. Comme le laisse deviner le livre, la mélodie éternelle de son Ascenseur pour l’échafaud résonne encore comme autant de désirs tendus vers l’apaisement.
Miles d’Alain Gerber, éd. Fayard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Sam 30 Mai 2009 - 17:06

ajax a écrit:
collection de liens youtube... pour ceux qui aiment le très vieux blues (mouggle et moi entre autres)...

http://www.youtube.com/profile_videos?p=r&user=hank2953&page=1

cricri a écrit:
Je propose Rickie Lee Jones :
http://i.ytimg.com/vi/dTkNF_25BF4/default.jpg

ou Chet Baker :
http://fr.youtube.com/watch?v=Q1C1zEpmzDo&NR=1 Mon préféré !

Une bonne gueularde. Le guitariste rythmique qui est derrière vaut le coup aussi. Sérieux comme un croque-mort :



----------------------------------------------------------------------

alexandre wann a écrit:
Juste par rapport au Jazz, peut-on le qualifier de musique de nègre ? A mon sens, la musique nègre ou africaine, du moins il y a bien longtemps, ne s'était jamais exprimé avec des do, ré, mi, fa...
  • 1) Le jazz n'est pas une musique de Nègres (et on n'oublie pas la majuscule STP) mais une musique nègre.
  • 2) Le jazz a aussi d'autres sources liées à l'histoire des migrations aux Etats-Unis.
  • 3) Tu pourra parler de musique de Nègres quand tu parlera aussi de musique de Faïences.
  • 4) Le jazz a autant évoulué en un demi siècle que la musique savante occidentale en cinq siècles. Et pas forcément en la prenant pour modèle.
  • 5) Ce n'est pas parce que la musique nègre ne s'exprime pas en termes de do ré mi fa qu'elle ignorait la mélodie, même avant les apports occidentaux.
  • 6) Les musique nègres ont autant apporté aux musiques occidentales que l'inverse.
  • 7) C'est l'ignorance ou le racisme qui te font t'exprimer ainsi ?
  • 8) Parce que ça fait beaucoup d'âneries débitées en deux lignes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Dim 31 Mai 2009 - 0:52

Oshun a écrit:
Don't feed the troll. C'est la saison. Raison de plus pour ne pas tomber dans le panneau, qui pour l'occasion est assez énorme.

Alexandre : repéré. Vous auriez pu attendre un peu, non ? Vous êtes la honte du trollage.

alexandre wann a écrit:
Citation :
1) Le jazz n'est pas une musique de Nègres (et on n'oublie pas la majuscule STP) mais une musique nègre.

4) Le jazz a autant évoulué en un demi siècle que la musique savante occidentale en cinq siècles. Et pas forcément en la prenant pour modèle.
Je ne comprend pas, c'est une musique nègre parce qu'elle est ou a été musiqué par des nègres ou parce qu'elle a des d'origines africaine ? Dans le cas dernier, n'importe quel français, spécialiste de jazz compétent vous dira que l'origine est plus européenne si on tient compte notamment pour ses instruments, ses tons et sa spiritualité. Qu'en pensent les anthropologues et les historiens, eux qui ont des méthodes pour classer ? Ensuite, le jazz dit-on est une des musiques nègres parmi plusieurs centaines de mouvements de la fin du XIXe siècle au début du XIXe, or à contrario du blue, le premier disque de jazz (1917)* n'a t-il pas été gravé par des musiciens blancs ? D'où la question sur le jazz, une musique de nègre ?

Citation :
5) Ce n'est pas parce que la musique nègre ne s'exprime pas en termes de do ré mi fa qu'elle ignorait la mélodie, même avant les apports occidentaux.
Je n'ai pas dit le contraire, non ?

Citation :
6) Les musique nègres ont autant apporté aux musiques occidentales que l'inverse.

Je ne sais pas, si tu le dis.

Citation :
7) C'est l'ignorance ou le racisme qui te font t'exprimer ainsi ?

Parce que ça fait beaucoup d'âneries débitées en deux lignes..
??

Citation :
Alexandre : repéré. Vous auriez pu attendre un peu, non ? Vous êtes la honte du trollage.
??

* http://en.wikipedia.org/wiki/Original_Dixieland_Jass_Band
On va la jouer souple avec le "nouveau" ("alexandre" du forum Soral ? Celui qui est tout heureux de ressortir là-bas sa blague archi-rebattue ? Ou bien un "copycat" ? .

Nous voulons bien admettre la grande naïveté de tes questions liée éventuellement à ton jeune âge mais en ce cas mieux vaut aller en bibliothèque, parcourir une histoire du jazz (pour ta gouverne la musique est un langage universel) voire fouiller sur la toile, écouter quelques morceaux-phares, personne n'est là pour faire ton instruction musicale. Après cela, et seulement après, tu pourras revenir ici partager tes appréciations.

Spoiler:
 


Dernière édition par Active X le Mer 14 Oct 2009 - 12:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Ven 31 Juil 2009 - 21:52

alexandre wann a écrit:
Citation :
1) Le jazz n'est pas une musique de Nègres (et on n'oublie pas la majuscule STP) mais une musique nègre.

4) Le jazz a autant évoulué en un demi siècle que la musique savante occidentale en cinq siècles. Et pas forcément en la prenant pour modèle.
Je ne comprend pas, c'est une musique nègre parce qu'elle est ou a été musiqué par des nègres ou parce qu'elle a des d'origines africaine ?
C'est une musique nègre parce qu'elle est ou a été musiqué par des nègres et parce qu'elle a des d'origines africaine (parmi d'autres). Etonnant, non ?

alexandre wann a écrit:
Dans le cas dernier, n'importe quel français
Pourquoi français ? Qu'est-ce qu'il a de plus que les autres ?

alexandre wann a écrit:
spécialiste de jazz compétent vous dira que l'origine est plus européenne si on tient compte notamment pour ses instruments, ses tons et sa spiritualité. Qu'en pensent les anthropologues et les historiens, eux qui ont des méthodes pour classer ? Ensuite, le jazz dit-on est une des musiques nègres parmi plusieurs centaines de mouvements de la fin du XIXe siècle au début du XIXe, or à contrario du blue, le premier disque de jazz (1917)* n'a t-il pas été gravé par des musiciens blancs ? D'où la question sur le jazz, une musique de nègre ?
Crétin ! Tu crois que le jazz n'existait pas avant son premier enregistrement ? Et que Buddy Bolden, c'est de la merde ? Et que les Blancs qui ont enregistré (ODJB) n'ont pas imité les Noirs ? Tu crois que le blues n'est pas une des sources du jazz ? Qu'il n'est pas un très proche parent des musiques mandingues ?

alexandre wann a écrit:
Citation :
5) Ce n'est pas parce que la musique nègre ne s'exprime pas en termes de do ré mi fa qu'elle ignorait la mélodie, même avant les apports occidentaux.
Je n'ai pas dit le contraire, non ?
Si, tu l'as dit ! Comme si le fait que les Africains ne nommaient pas les sons comme les Occidentaux ne faisait pas de leur musique une musique, y compris sur le plan mélodique. Tu crois quoi ? Que l'Afrique ne connait que le tam-tam ? Un des ancêtres du banjo n'est-il pas le djeli n'goni ? J'en parle par ailleurs sur ce forum. T'as qu'a chercher.

alexandre wann a écrit:
Citation :
6) Les musique nègres ont autant apporté aux musiques occidentales que l'inverse.
Je ne sais pas, si tu le dis.
Eh oui mon con ! Si tu ne t'es pas encore aperçu des légers changements qu'a connu la musique occidentale depuis la découverte du jazz, je ne peux pas faire grand chose pour toi.

Sinon, tu peux aussi lire les thèses de René Langel sur le sujet. Elles sont tout aussi révisionnistes que les tiennes mais un peu plus subtiles et étayées.

BONUS : Ali Farka Touré vs René Langel :
http://www.youtube.com/watch?v=GvIva5VGs5Y

Ali Farka Touré est un musicien songhaï. Il a beau jouer ici sur une guitare européenne, les fondamentaux de sa musique sont bien songhaï (traditionnellement joués sur violon monocorde, dembri etc.). Et sa musique se marie parfaitement avec un des blues les plus connus joué ici par le "tradi-panaf" Corey Harris.

En fait, je crois que le problème de René Langel est que si ses arguments historiques sont aussi convaincants pour nier le continuum afro-américain mais qu'ils ne résistent pas à ce que mon oreille peut entendre, c'est qu'il nie jusqu'à la possibilité d'une âme noire (et de sa contagion par la musique).

Autres exemples :
http://www.youtube.com/watch?v=z59DSdxlDoo
http://www.youtube.com/watch?v=Ff4Vuf7DA-w

-----------------------------------------------------------------------

alexandre wann a écrit:
Oshun a écrit:
alexandre wann a écrit:
Pour ta gouverne, j'ai déjà lu du Gérard Herzhaft, ou du Gunther Schuller, ou encore du Lucien Malson, et du Christian Bellest mais je ne vois aucune grosse contradiction avec mes dires et puis chacun son interprétation comme on dit. Pity

Pan-Pan-Pan ...

sache que tu peux réellement répondre (et pas à côté comme d'hab), si ton argumentation ne te fait pas trop honte. (En effet, je ne vois pas trop ce que tu vas pouvoir (encore) « imaginer » comme justification de ta bourde...). Sinon, bon courage le vieux. Angel
Ça doit faire partie de votre style, Alexandre, mais on ne comprend pas grand-chose à vos posts. Je vous prierai courtoisement de vérifier votre syntaxe et la logique de vos phrases. En outre vos réponses a posteriori de plusieurs semaines ont un air qu'on ne peut même plus qualifier de réchauffé. Si vous participiez plutôt aux discussions récentes ? Néanmoins, si Maggle veut bien continuer...
Oshun, au demeurant fort instructif, et pas du tout surprenant de ta part, je m'interroge sur la construction syntaxique et la cohérence de mes phrases. Cherches les erreurs si bien entendu tu as eu une bonne note lors de tes examens.

Petite remarque annexe, au cas où, tu révises munie d'un dictionnaire des Onomatopées (ou autres), merci de de pas nier les bourdes immortelles que tu me reproches.

Citation :
Crétin ! Tu crois que le jazz n'existait pas avant son premier enregistrement ? Et que Buddy Bolden, c'est de la merde ? Et que les Blancs qui ont enregistré (ODJB) n'ont pas imité les Noirs ? Tu crois que le blues n'est pas une des sources du jazz ? Qu'il n'est pas un très proche parent des musiques mandingues ?

Ray Charles et la Country ?
Le Jazz que tu as connu, que tu écoutes, c'est de la musique européenne. Miles Davis et de John Coltrane ont prolongé les inventions européennes, notamment en dépassant les accords de neuvièmes, puis de onzièmes, avec les accords de treizièmes. Tu vois la forme, moi je vois le fond. L'influence directe sur le fond est ... « européen ». Point.

Citation :
Ray Charles et la Country ?
Le Jazz que tu as connu, que tu écoutes, c'est de la musique européenne. Miles Davis et de John Coltrane ont prolongé les inventions européennes, notamment en dépassant les accords de neuvièmes, puis de onzièmes, avec les accords de treizièmes.
Donc, à partir du moment ou le jazz a aussi des influences européennes, c'est pour toi de la musique européenne... Ben non mon con... C'est une musique américaine, d'origine principalement noire avec des influences européennes et africaines... Etonnant, non ?

-----------------------------------------------------------------

alexandre wann a écrit:
Aargh ! Des arguments, non, des insultes, oui. Je sais que tu peux mieux faire Maggle.

Sur la forme, la musique est totalement africaine mais pas sur le fond. Étonnant, non ? Bon ZZZZ, je Zap !
Non. Ce sont des arguments assortis d'exemples ET des insultes !

Passé un certain niveau de connerie péremptoire, faut un traitement de choc.


Dernière édition par MAGGLE le Ven 31 Juil 2009 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oshun
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Féminin
Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Ven 31 Juil 2009 - 22:38

alexandre wann a écrit:
Oshun, au demeurant fort instructif, et pas du tout surprenant de ta part, je m'interroge sur la construction syntaxique et la cohérence de mes phrases.

Alors ça c'est vrai, que tu t'interroges, on le voit. Par exemple dans la phrase que je cite. Le problème est que ça s'arrête à l'interrogation.
J'ai bien fait de te parler de syntaxe, qu'est-ce que ç'aurait été autrement !

Bon assez rigolé, Maggle a raison, à ce niveau de connerie il faut un traitement de choc.

Le Bon Docteur a écrit:
Cher Maggle, ce fil est le tien. Pour nous faire profiter de tes curiosités bluesesques que jamais nous ne saurions trouver en cherchant nous-mêmes sur internet.

Alors mets-nous les vidéos du plus pur des plus "roots" blues que tu connais, au fil du temps, à ton rythme. C'est une invitation.
Bonne idée, tiens, ça nous fera passer l'été agréablement.

-----------------------------------------------------------
Le Bordelleur a écrit:
Et moi j'ai le blues grave ! Sad
Alors va lire un autre fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Ven 31 Juil 2009 - 23:01

MAGGLE a écrit:
Citation :
Ray Charles et la Country ?
Le Jazz que tu as connu, que tu écoutes, c'est de la musique européenne. Miles Davis et de John Coltrane ont prolongé les inventions européennes, notamment en dépassant les accords de neuvièmes, puis de onzièmes, avec les accords de treizièmes.
Donc, à partir du moment ou le jazz a aussi des influences européennes, c'est pour toi de la musique européenne... Ben non mon con... C'est une musique américaine, d'origine principalement noire avec des influences européennes et africaines... Étonnant, non ?
L'exemple qui m'avait le plus marqué dans ce que tu avais dit Maggle est le parallèle que tu avais fait entre le chant du Muezzin et les chants des champs de coton.

Mais la base de l'harmonie Jazz est très européenne, très "classique"( Le recours à l'enchainement du Vième et du Ier degré est une base). Sauf que dans le classique (le vieux, celui qui respecte les règles d'harmonie) on peut aboutir à des accords très riches voir dissonants. Mais il faut y aller par les voies autorisées. Le Jazz (et la musique moderne) ont transgressé les règles et osent donc briser l'harmonie classique en mettant n'importe quel accord n'importe quand. Je pense que la richesse des harmonies est typiquement occidentale. En fait pour te contredire, je dirais que ce qu'il y a de plus africain ou noir dans le Jazz tiens plus à la mélodie qu'à l'harmonie.

Mais qui est le fond et qui est la forme entre la mélodie et l'harmonie ? Moi je pense que l'harmonie est l' "environnement". Et je pense que si il est riche, il est occidental. La musique "world" (pardon Embarassed ) est plus basée sur un bourdon, donc est plus une musique modale.

Ce que j'aurais dû dire en premier : "Une musique américaine ? POUR SÛR !" (Je déteste à peu près tout des États-Unis SAUF la musique !) Hé

EDIT : Musique "world" : je pense essentiellement à la musique arabe ou indienne dont je parlais l'autre jour. (pour le blues ça marche aussi)

------------------------------------------------------------------

MAGGLE a écrit:
Oui, bien sur, Doc. C'est plus subtil.

Mais si on peut penser une mélodie (succession "horizontale" des sons), sans harmonie, on ne peut pas penser l'harmonie (agencement "vertical" des sons) sans la mélodie. Parce que si on veut produire que de l'harmonie on ne produit qu'un seul accord sans rien avant ni rien après. Bref, l'harmonie est dépendante de la mélodie.
Non en fait (pourtant, je suis tout Amour ce soir). On appelle "harmonie" un ensemble de notes qui constitue un accord (sans rien avant ni après) mais aussi la succession d'accords. On peut faire une musique instrumentale uniquement basée sur une succession d'accords (succession qui peut être étonnante et intéressante) sans vraiment de mélodie. D'ailleurs la nouvelle scène française est là pour te le prouver (sauf que là l'harmonie n'est pas intéressante non plus ! Hé )

Par exemple si tu veux chanter "On the road again" tu peux le faire en ne jouant (presque) qu'une seule note à la guitare (musique modale). Sur La Marseillaise, ça va être moins facile.

Mais je crois que je digresse...

------------------------------------------------------------------

MAGGLE a écrit:
Oui mais si on n'a à faire qu'à une succession d'accords, on entendra toujours une mélodie. Ne serait-ce que celle que font les notes les plus aiguës des accords successifs (d'un point de vue psycho-accoustique, c'est en général ce qui se passe). A contrario, on n'entendra jamais une mélodie dans un seul accord.

De même, on peut siffloter la marseillaise sans aucun soutien harmonique.

Citation :
A contrario, on n'entendra jamais une mélodie dans un seul accord.
Tout à fait, mais dans une musique modale, ou l'harmonie n'existe pas vraiment, seule compte la mélodie (qui joue à tourner autour de la tonique). Enfin, on est d'accord...La Marseillaise n'est pas une musique modale (ne serait-ce que "Ils viennent jusque dans nos bras". Tout le monde ressent la modulation qu'il y a ici, même sans rien connaitre à la musique. Musique harmonique...)

------------------------------------------------------------------

MAGGLE a écrit:
Oui, je comprends.

Je crois que nous ne nous situions pas sur le même plan dans la mesure ou pour moi, le pin-pon d'une sirène de pompiers, c'est déjà une mélodie (succession horizontale de sons différents).

En fait, la question est : Même si on peut siffler une mélodie comme celle de La Marseillaise (sauf dans un stade Hé ) sans aucun soutien harmonique, une telle mélodie pourrait-elle exister si la musique tonale (en gros, celle qui existe depuis Bach) n'existait pas ? Me trompé-je ?
Là c'est un peu qui de l'œuf ou de la poule. Je ne sais pas répondre à ça... Mais je considère aussi le pin-pon comme une mélodie.


Dernière édition par Le Bon Docteur le Ven 31 Juil 2009 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Ven 31 Juil 2009 - 23:11

Le Bon Docteur a écrit:
Le Bordelleur a écrit:
Le Jazz c'est une culture "francophone" !
Comme le disco ?
Laughing Non, juste que la Louisiane a historiquement été française !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Sam 1 Aoû 2009 - 0:43

Cette vidéo pour montrer que le blues n'a pas forcément le blues. Olu Dara (le père du rappeur Nas) :



----------------------------------------------------------
Le Bon Docteur a écrit:
flower Go on !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Lun 4 Jan 2010 - 20:02


On dit souvent d'Hendrix qu'il a revisité le blues même si le grand public retient plus l'icône de guitar hero en rock psychédélique des sixties (vendant toujours plein d'albums !).

Un morceau éloquent sur sa manière de triturer et sublimer les blue notes : Red House (repris par Buddy Guy !), ci-dessous en version "studio" (les live mériteraient aussi le détour mais bon inutile de compiler sur ce post toutes les variations de ce morceau-phare), extrait de l'album-découverte Are You Experienced ? sorti en mai 1967.

On pourrait aussi citer The wind cries Mary (avec un riff inspiré par Curtis Mayfield), Little wing, Voodoo child (Slight Return) (inspiré très probablement par Muddy Waters, une des pointures du genre).

Ce qui importe, ce n'est pas tant les racines blues de tel ou tel morceau, sa musique, malgré quelques envolées solos et effets sonores faits pour épater la galerie, est pionnière pas nostalgique, c'est que chez lui le blues correspond à un état d'esprit où, comment dire, instrument et âme vibrent à l'unisson, bref, une pensée "sauvage" (au sens de Lévi-Strauss). On me rétorquera que c'est une démarche touchant nombre d'artistes, certes, toutefois ce petit prodige de Jimi, rompant d'une certaine manière avec le blues comme chant quasi religieux du monde (rendu habitable par la poésie), laisse malgré lui le témoignage d'un enfant d'une génération perdue en quête de cet absolu. En cela il nous rappelle que chaque enfant est d'abord enfant de son époque...

Un album live (à petit prix) à vous conseiller : Band Of Gypsys.



Citation :
Jimi Hendrix était un formidable guitariste, totalement maître de son instrument et très en avance sur son époque. C’était tout d’abord un très grand bluesman : tout son jeu était profondément ancré dans la tradition du blues et il est évident qu’il a beaucoup écouté ses pairs avant de suivre sa propre route. Mais Jimi Hendrix ne s’est pas contenté de répéter et répéter encore les mêmes tournures, il a su projeter son blues dans le futur, inventer de nouvelles phrases, de nouvelles sonorités, marquant de son empreinte indélébile toutes les générations suivantes de guitaristes.

En tant que guitariste, je ne comprends même pas que l’on puisse poser la question de savoir si Hendrix était un bluesman ou pas. Pour moi, indiscutablement, il l’était, et même l’un des meilleurs. Et ce n’est pas tout son ‘cinéma’ sur scène qui pourrait nous le faire oublier ; ce jeu scénique qui l’a popularisé auprès du jeune public plus rock que blues l’a peut être décrédibilisé chez les puristes des douze mesures, effrayés autant par ce son énorme, le larsen et la distorsion que par l’aspect psychédélique et sulfureux du personnage. T-Bone Walker pouvait jouer de la guitare dans le dos et Earl Hooker en jouer avec ses dents, mais ces deux là n’avaient pas ce look de hippie et leurs guitares ne crachaient pas leurs notes avec autant de bruit et de fureur, alors…

La contribution de Jimi Hendrix est un véritable langage pour les musiciens de son époque : distorsion énorme mais contrôlée, effets de larsen, wha-wha, et toute la panoplie du guitariste de blues avec ses notes tirées, triturées, bendées, agressives, fulgurantes,…tout cela pour colorer cette éternelle musique qu’est le blues de lumières magiques. Jimi, qui était un autodidacte, jouait de la guitare en toute liberté, complètement détaché des contraintes techniques ; il faisait corps avec son instrument, était en fusion avec lui, les deux ne faisant plus qu’un.

Toutes ces sonorités nouvelles n’ont, évidemment, pas laissé indifférent nombre de grands musiciens toujours à l’écoute, comme Miles Davis ou John Mc Laughlin, et ont profondément marqué des générations entières de guitaristes : Larry Coryell, John Scofield, Nguyen Lé, John Abercrombie,…

Un conseil : écoutez et réécoutez Red House. C’est 3’41 de bonheur, de pur bonheur. Il n’y a rien à rajouter, car tout est dit dans ce concentré d’émotion, de feeling,…et sans doute le plus grand morceau de blues électrique.



Paroles Red House

There's a Red House over yonder
That's where my baby stays
Lord, there's a Red House over yonder
Lord, that's where my baby stays
I ain't been home to see my baby
In 99 and one-half days

Wait a minute something's wrong here
The key won't unlock this door
Wait a minute something's wrong
Lord have mercy, this key won't unlock this door
(something's going on here...)
I have a bad bad feeling
That my baby don't live here no more

That's all right, I still got my guitar... look out now !
Yeah

Well I might as well go back over yonder
Way back upon the hills
(that's what I'm gonna do)
Lord, I might as well go back over yonder
Way back beyond across the hills
Because if my baby don't love me no more
I know her sister will



Et pour terminer, une bonne adresse :
http://www.emmanuelmontecer.com/bluesong/

-------------------------------------------------------------

jazza a écrit:
oui, c'est le plus Nègre de tous les rockers....
ça doit être pour ça que j'aime sa musique, une rétissante au rock que je suis....



Jimmi, t'es le meilleur !




Dernière édition par Active X le Mer 6 Jan 2010 - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Mer 6 Jan 2010 - 0:23

Je ne suis pas spécialement fan non plus mais je poste celui-là pour l'intro (à 1 mn). La plus diaboliquement pêchue du monde. Ça te donne envie de casser les chaises dans ta cuisine. Smile (Et à la fin, vous remarquerez, il fait tout comme Prince...) C'est toujours du blues.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Sam 6 Fév 2010 - 15:44

Mouais Doc-coeur, la technicité est toujours au service de l'émotion, pas l'inverse, zyeutes plutôt ce que peut donner du picking (= la gratte, pouce pour 3 cordes du haut, le reste des doigts pour les 3 cordes en dessous) joué un peu particulièrement par Harry Manx (compositeur et zykos canadien) qui nous donne ici un air télescopant raga indien et blues dans une teinte très mélancolique mais enjouée :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Sam 6 Fév 2010 - 16:27

Mais nulle part je n'ai défendu la technicité dans la musique. Pour la vidéo d'Hendrix que j'ai postée, je défendais la pêche ! Smile (une fois n'est pas coutume) Par contre je n'ai pas trouvé le raga dans ta vidéo... Mais elle est très bien. En passant, je n'ai jamais vu des cordes aussi hautes sur une guitare. Elles doivent être à plus d'un centimètre de manche ! Ça doit être pour ça que moi qui ai une guitare réglée normalement, quand je joue du bottleneck ça fait ploïïïngzzzr crouïïngrrzz traïïïonzzzggrzz. Smile Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Sam 6 Fév 2010 - 19:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Active X
Big Boss
Big Boss
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Mer 21 Avr 2010 - 16:28



Il disait qu'il y avait d'autres villes
à l'opposé de cette Ville-ci C'est-à-dire

des Villes à l'envers construites à même
la coupole de ce Ciel dont il venait
Des Villes bleues amarrées à l'infini
comme des barques mais immobiles

Il disait qu'il avait plongé dans le Ciel
comme dans une eau si profonde qu'on voyait
au travers les anges pêcheurs et chasseurs
d'anges

Non pas des dieux cependant ni des mortels
mais de grands oiseaux masqués

Il faut peu de mots pour découvrir la route
pour écarter le ciel en bleu Pour édifier la ville

Il faut peu de mots pour dessiner le cadastre
Pour graver Méduse dessus la conque du bouclier
Pour faire le jour semblable à la greffe du rosier

Il faut peu de mots pour donner vie aux dieux

Et moins encore
pour aimer



Hubert Juin, La destruction des remparts, Belfond, 1986.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/xa7ef_kraftwerk-radioactivity_e
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Blues - Jazz   Mer 21 Avr 2010 - 16:58

Yeah ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blues - Jazz   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blues - Jazz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le blues, le jazz et autres
» Déprime, coup de blues
» Remède contre le petit coup de blues....
» Coup de blues
» Petit coup de blues.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: ESTHETICA :: Tire-lyre-
Sauter vers: