LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MC SORAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
gin_kas_63
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: MC SORAL   Jeu 13 Déc 2007 - 21:50

Le Bordelleur a écrit:
Personnellement je ne souhaite pas qu'AS retourne au Star Système. Il est meilleur dans ses vidéos underground, que dans ses passages à C'EST MON CHOIX !
Peut-être, mais dans les vidéo underground dont tu parles il touche 2000 personnes au mieux, alors qu'à c'est mon choix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADAM2
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Dim 16 Déc 2007 - 13:46

Thomas Demada a écrit:
ADAM2 a écrit:
Je suis un peu dérouté par le forum .
Sur Monde 2007 , les 3 prem titres :
-eschatologie & judaïsme
-république & l' Islam
-%age d' étrangers en France


Trois têtes de gondole du forum Soral , ce jour ..... et aussi trois thèmes de fond de l' apprentissage de la haine sur trame religieuse ,

Le premier est un fil par et pour Traditionalistes. Les deux autres renvoient à des thèmes majeurs de l'oeuvre de Soral: le communautarisme, le parler vrai sur l'immigration, les résistances à l'individualisme libéral...

Ce n'est ni du Ryssen, ni du Delcambre. Mieux vaut aborder et mettre à plat les sujets qui fachent. Un lache silence abandonnerait des thèmes majeurs à des extrêmistes qui ne demande que ça...

Pour un avis "officiel" je renvoie à la juste remarque de l'ami Geser.

Surtout ne le prenez pas mal... C'est sain, c'est bien de s'essayer à l'écriture dans notre monde pauvre de mots. Reste que sujet/verbe/compléments alliés à des noms, propres ou communs sans périphrase, c'est mieux pour se faire comprendre.
Les esprits simples comme le mien peuvent ainsi participer au débat...

Merci de cette clarification .
L' expression médiatique est devenue si frelatée depuis la banalisation publicitaire du mensonge étendu au domaine politique , que parler devient difficile , et la nécessité de se comprendre rend inévitable l' expression la plus simple & directe .
Avant de dérisionner sur des thèses nâvrantes , il devient nécessaire de bien marquer sa position de fond , pour ne pas risquer le contre sens .
C'est la rançon de ce qui a commencé sur Arté ou A2 , en appelant
" territoires " la Palestine occupée , "antisémitisme " la moindre critique du meurtre et du vol , et " terrorisme " , la résistance des peuples face au monstre exterminateur de la judamérique .

Plus une situation est d'urgence & dramatique , plus on est contraint de s'exprimer efficacement : plus d' euphémismes ni de périphrases , dans une action où le risque majeur existe ( mort ) .Voir tous les sinistres pidgins militaires !
Il semblerait , à ce constat , que la trompeuse paix civile de sarko , soit de plus en plus mince . Guerre ouverte contre les Français pauvres !
La charge de police sur les quais , poussant dans l' eau de Seine à zéro degrès les sans abris , est un autre indice de la violence potentielle de ce dictateur new age .
Y pêle , mais la tribu de sarko a les fesses au chaud . Sarko à fait charger la police contre les sans abris : des mecs jetés à l' eau par les flics . Moins deux dehors , deux dedans , la gueule toute bleue . Mais la censure marche bien .
Le silence radio laisse supposer que l' eau à zero deg , c'est juste vivifiant , pour ces sous hommes .
Scoop de Arté - sous l' oeil amusé de la patheline fiotte Irigoyen = les gentils gendarmes maritimes volant au secours .... la bestialité de Sarko transformée en "Baie Watch ", le "Alete à Malibu" sur Seine au JT !! pour dédramatiser le choc thermique ......
La complicité de meurtre pour un journaliste , il faudra bien y venir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: avoir raison avec Soral ou avoir tort avec Robert Gros   Dim 16 Déc 2007 - 15:48

Qui aime bien châtie bien, c’est à une sincérité dénuée de flagornerie qu’on reconnaît les vrais amis. Puisque je me reconnais, sur le plan intellectuel et moral, comme un ami d’Alain Soral, je n’hésiterai pas à émettre quelques critiques sur "Chute : Eloge de la Disgrâce", ultime livre (du moins pour l’instant) de notre camarade. Je ne cache pas mes convergences de vue avec Soral – ce qu’on me reproche suffisamment ! – et je n’ai jamais su exprimer mon respect qu’avec franchise, c’est-à-dire comme un être pensant et non comme une carpette ; ce n’est certes pas le président d’Egalité et Réconciliation qui m’en fera grief.

Tout d’abord, une constatation s’impose : Soral est meilleur dans le pamphlet que dans le récit. Je le dirai sans ambage : "Chute" est pour moi l’ouvrage le moins réussi de Soral ; ce qui ne signifie pas pour autant qu’il soit mauvais. On connaît et on apprécie le Soral essayiste, sociologue, chroniqueur, polémiste ; Soral romancier nous laissera plus mitigés. Il y a quelque chose, dans l’écriture, qui ne colle pas au genre romanesque ; les longues parenthèses, un rythme sans cesse rompu, un récit qui est mis au service d’une idée mais qui finit écrasé par le poids de cette idée.

Il y a aussi autre chose qui me dérange (et on pourrait en discuter longtemps), c’est le profond pessimisme qui se dégage de ce livre. Un reste de l’esprit no future de la période punk de notre auteur ? Peut-être. Mais on sent derrière la possibilité réelle d’une dérive vers le nihilisme. Ceux qui voient dans "Chute" une suite d’indices annonçant la suite de l’itinéraire de Soral me donneront évidemment tort (et l’auteur est de ceux-là), ceux pour qui la fin du roman prophétise le ralliement de son héros Robert Gros au projet Front National. Peut-être ma lecture est-elle trop univoque, mais ce dont je me souviens, sur la fin du roman, c’est l’image de Robert Gros qui, après avoir laissé crever de faim son chien et s’être mis au ban de la société, va se faire saillir dans une cave remplie d’homosexuels et se met à citer Mao Zedong en plein coït anal... Du vrai punk destroy comme à la grande époque !

« On n’a pas le droit d’être pessimiste. » C’est Soral qui le dit, dans un petit entretien vidéo accordé pendant une manifestation contre le traité "simplifié" de Sarkozy, sombre remake de l’impopulaire Traité constitutionnel européen refusé par les Français. Il a raison : pour qui veut changer les choses, on n’a pas le droit d’être pessimiste, car contrairement à ce que dit le proverbe, il est nécessaire d’espérer pour entreprendre. Vous l’aurez compris, le Soral que j’estime, celui dont j’ai rejoint les rangs, ce n’est pas l’auteur de "Chute", c’est le président d’Egalité et Réconciliation, l’ennemi des spéculateurs et des libéraux de tous poils, le défenseur des souverainetés populaires. « On ne se bat pas pour vaincre, on se bat pour sauver l’honneur. » dit-il dans la même vidéo. Belle profession de foi, on ne transigera pas sur les principes. Mais le tragique doit être dépassé. Nous sauverons l’honneur, oui, mais nous ferons plus, si l’histoire nous est favorable. Je suis presque sûr que Soral est plus ambitieux, plus optimiste, que ce qu’il laisse entendre dans cette phrase. On ne s’engage pas en politique pour perdre – même avec l’honneur et la conviction confiante d’avoir raison contre tout le monde – on s’engage pour gagner, du moins pour essayer. Celui qui veut rallier à lui les hommes promet la victoire – la possibilité de la victoire – pas seulement l’adhésion au camp des saints.

Soral l’a écrit quelque part : ceux qui admirent Sartre parce qu’il s’est à peu près trompé sur tout sont des imbéciles ; on estime un plombier en fonction de sa compétence à réparer les fuites, il n’y a pas de raison de tenir un raisonnement inverse pour les philosophes. Lorsqu’on veut mettre ses idées en pratique, il ne suffit pas d’avoir raison, il faut se donner la possibilité de faire triompher ses idées. N’est-ce pas d’ailleurs justement en vertu de ce principe, Alain, que tu as choisi le Front National plutôt que le Parti des Travailleurs ? Robert Gros nous est sympathique par sa noblesse de caractère, son sens des valeurs, ses vertus populaires, mais son personnage se charge au fil du récit d’une tare impitoyable (et bien malgré lui) : c’est un looser. C’est très embarrassant car dans la vie réelle, une vie où ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire, être un looser est un lourd handicap. L’opinion accepte mal qu’on puisse perdre en ayant raison. En ce qui me concerne, je préfère avoir raison avec Alain Soral (un homme qui se bat) qu’avoir tort avec Robert Gros (un homme qui succombe), même si tous deux tiennent le même discours. « Je me suis servi de ce personnage pour ne pas devenir ce personnage » confie Soral dans un autre interview. On commence à mieux comprendre.

On a trop longtemps, surtout dans les grands médias, présenté Soral comme un anti-tout, un opposant systématique, un râleur assermenté, et – au temps lointain où quelques audacieux se permettaient de l’inviter à la télévision – on le faisait venir pour jouer le "méchant de service" (pour reprendre son expression), une sorte d’amuseur public pour jet-setteurs masochistes. Tout ce petit monde-là aurait été bien mieux inspiré d’ouvrir un de ses livres, au moins une fois. Certes, Soral est un pamphlétaire, un fort en gueule qui n’hésite pas à nommer, à désigner, à pointer du doigt là où ça fait mal et qui ne fait pas toujours dans la dentelle. Mais lorsqu’on se bat, c’est avant tout pour quelque chose – le contre n’en dérive que dialectiquement et dans un second temps.

Pour comprendre ce qui fait marcher Alain Soral, il faut lire, dans plusieurs de ses ouvrages, les hommages rendus au peuple français, notamment au peuple de ces travailleurs parisiens chassés du centre-ville par les bobos, ce peuple honnête et laborieux que les élites, qui ne se contentent pas de l’exploiter, passent leur temps à dénigrer, à marginaliser, à culpabiliser pour ses crimes de lèse-branchitude et de lèse-cosmopolitisme. Bien sûr, on ne tombe pas dans le sentimentalisme, l’hommage reste très pudique – on est entre gaillards – et on est aussi loin du paternalisme (genre "ce bon petit peuple pittoresque") que de la complaisance ; juste une déclaration de fraternité, pleine de non-dits et de sous-entendus, d’un banlieusard à d’autres banlieusards, d’un travailleurs à d’autres travailleurs, d’un Français à d’autres Français.

Et puis il y a cet autre amour, plus intime, celui qui ne pouvait peut-être s’exprimer que dans un roman, celui que son héros, Robert Gros, porte à son épouse, touchée par une grave maladie et dont on pressent la mort imminente. Très loin des "Confessions d’un Dragueur", c’est là une facette de notre auteur qu’on connaissait moins. Derrière le sordide de la vie de ce journaliste précaire obligé de composer, répondant aux exigences du marché, des torchons vulgaires et cyniques sur la folle vie sexuelle des nantis alors que son épouse alittée crachotte dans la chambre d’à côté, derrière les pages pénibles (et ici, pénible n’est pas un reproche) qu’on dirait tout droit sorties d’un roman naturaliste du dix-neuvième, il y a l’amour, un amour de résistant, un amour d’homme d’honneur, un amour à contre-courant du totalitarisme de l’artifice, un amour qui lie notre héros non pas à une bimbo rentière, siliconée et saint-tropéenne, mais à une vraie femme, une de ces femmes qui auraient pu être mère de famille si les circonstances s’y étaient prêtées, une de ces femmes avec qui le couple redevient possible. Un couple dans l’unité, dans l’entraide, dans le soutien mutuel – pour le meilleur et pour le pire, comme le dit la formule consacrée. Et ici, nous sommes dans le pire. Robert parle de sa femme avec ce même mélange de tendresse et de pudeur qu’il affectionne lorsqu’il parle du peuple, une pudeur qui n’est pas à proprement parler romantique puisqu’il n’hésite pas quelquefois à recourir à un langage assez cru, clinique, mais c’est pour mieux nous dire qu’il n’y a rien de honteux, rien d’indécent, dans le tableau de la détresse humaine – rupture radicale avec le conformisme esthétique ambiant et le règne du bonheur obligatoire. Soral ne pense pas faire injure au Français moyen en le traitant amicalement de beauf, de même la description très triste et très aimante qu’il fait de cette femme affaiblie, aux traits tirés, amaigrie jusqu’aux limites du vivant, aussi déchirante qu’elle soit, ne comporte aucun dégoût, aucune répulsion, bien au contraire. Cette réhabilitation de la dignité de l’être, du couple rétabli dans sa relation à la fois sentimentale et responsabilisante, constitue à mon avis la dimension morale la plus réussie, et peut-être aussi la plus subversive (car la morale est toujours subversive) de "Chute".

Peut-être y a-t-il eu un problème de communication avec "Chute" (du moins pour une partie des lecteurs), mais, bien heureusement, la suite de l’histoire a tordu le cou à la thèse nihiliste : Robert Gros est allé jusqu’au bout de sa déchéance et ne s’en relèvera pas, mais ses semblables, les insoumis, les esprits libres, les résistants, se sont remis à espérer – et ils se donnent dès maintenant les moyens de leurs espérances. Le phénix ne renaîtra pas de ses cendres mais il ne se sera pas fait enc... pour rien.


source : www.coterue.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: MC SORAL   Sam 22 Déc 2007 - 17:00

Voilà une critique digne du Figaro...si elle y avait été publiée ! study

grib a écrit:
Oh que oui c'est du bon figaro ! Je crois que dans "chute" soral s'arrête à mi-chemin, je dis que Soral pourrait devenir un grand romancier entre Bloy et Proust (je signale n'avoir pas encore lu chute) mais il fait un retour arrière pour s'encrer dans la réalité, très bien, le combat comme un sacrifice, car il faut noter qu'il est à la croisée des chemins, que faire?, bein s'il le sait lui même c'est bien pour lui, mais la France perd un grand romancier, et gagne petit pour l'estime que lui porte la société, mais il est inévitable que cela se passe ainsi, tant pis pour les autres et tant mieux pour nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin.romain
2 de Q.I
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Age : 38
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: RAPPEL - pour les municipales   Dim 30 Déc 2007 - 21:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/hatehaine
Toto
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Soral et Choron   Sam 12 Jan 2008 - 21:35

http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article4361

Lire la réponse de Soral dans les commentaires ...Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Sam 12 Jan 2008 - 22:11

C'est vrai qu'à toujours faire parler les morts, Soral, il aura tôt fait de passer pour un con et de se faire appeler Madame Irma.
Néanmoins il en met plein la gueule à Martin, qui a l'insulte gratuite trés facile.

Au fait, c'est un vrai courriel de Soral ça?

Citation :
un autre mail recu par Soral l’ami de Le Pen : "second mail de Soral :
Et qui a du talent, de la subversion et des couilles (lis juste un de mes bouquins bonhomme, après tu répondras) ? Qui est le plus choronien des deux, le petit potache groupie ou Soral ? Même physiquement et socialement...
Moi j’ai pris la relève, vous vous faites sa nécro, vous existez sur son cadavre, comme Attali avec Coluche (que j’ai aussi bien connu vers la fin et qui pensait très mal...). De quel droit le petit Martin de mes deux se permet de faire exactement ce qu’il me reproche : répondre à la place du mort ? Qu’est-ce qu’il en sait que Choron, aujourd’hui, n’aurait pas appelé à voter Le Pen pour foutre la merde ? ET SIMPLEMENT PARCE QUE C’EST INTERDIT PAR TOUS LES FLICS DE LA PENSÉE DONT VOUS FAITES PARTIE. Comme tous les médiocres, vous avez toujours une subversion de retard. Trop cons. (Faire l’apologie de Bourdieu, qui était le pire sociologue d’Etat qu’ait jamais salarié la Vème République – j’ai publié un texte très précis dans “Vers la Féminisation ?” pour expliquer pourquoi, lis-le ça t’instruira - prouve à quel point vous êtes intellectuellement incultes et puceaux dans la subversion. Aussi vrai que Soral c’est du Choron, Pierre Carles c’est du Besancenot).
Faire se rencontrer Le Pen et Dieudo, ça c’est choronien ! (Quant à Le Pen et Choron, tout deux s’étaient engagés en Indochine, et pas pour faire de l’humanitaire, Choron était aussi très près de Devay, directeur de Minute, dans lequel il a lui-même écrit. Instruis-toi sur le grand homme avant d’en parler, Morbak qui porte bien son nom de parasite accroché à mes couilles, c’est même sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Bernier )
Quand à l’argument du “j’étai là le dernier”, ça situe exactement votre statut et votre niveau ! Vous serez toujours là les derniers, à faire les poches des clamecés et à vider les cendriers, les meilleurs, eux, partent les premiers !
Salut !
AS.
Un truc qui fait tiquer aussi, c'est que Soral a connu Choron et Coluche, l'un pendant 15 ans , l'autre sur la fin... C'est assez surprenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grib
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Sam 12 Jan 2008 - 23:14

après analyse, faudrait être un sacré pasticheur pour pondre ça à la place de Soral, malgré les petites autoréférences toujours un peu douteuses, mais dont Soral n'est pas le genre à se dispenser pour se la jouer modeste, c'est Soral, c'est évident pour moi...

Citation :
Coluche (que j’ai aussi bien connu vers la fin et qui pensait très mal...).

voilà qui achève de me convaincre "très mal" dans le sens anticon et soralien du terme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grib
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Sam 12 Jan 2008 - 23:37

sur "lemague" j'apprends que le prix mallarmé 2007 de la poésie à été attribué à ce monsieur, "chu d'un désastre obscur" aurait certifié le maître....

Seyhmus Dagtekin, Juste un pont sans feu, Le Castor Astral, juin 2007, 93 p. – 10,00 €

Une soirée d’hommage au lauréat et de lecture de ses poèmes est prévue pour le mercredi 12 décembre 2007 à 18h30 au siège du P.E.N. Club français - 6, rue François Miron 75004 Paris

Extraits :
LE VERSANT OBSCUR DES CORBEAUX

Ton beau tombeau
Et le regard déchiffré de cette vierge qui coule dans mes rêves
Comme si j’étais revenu de mes morts et de mes naissances
Comme si je sortais de tes bouches charnues vers ma pupille grisée dans la vue
de mes semblables
Avec cette soudaine déchirure de ma vessie jugulaire
Et ce bonheur qui transpercera mes larmes avec un orage de fin d’été

Ma voix sautille dans l’espace ténu des jours
bondit sur les joues de cette beauté éphémère qui m’hallucine
et retombe creuser le tombeau de ma chair
Je prends la vie de cet ange, je piétine, je me piétine
Mais je reste à la porte de la vie de cet ange
Son regard dans mon regard, sa bouche entrouverte à la pluie
qui traverse le ciel en lambeaux de ces enfances hachurées
Je me brûle la langue au seuil de ton cœur
Dans la douceur de l’ange sous une pluie sans ciel
Comme une profondeur de lumière dans la profondeur de ton cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grib
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Dim 13 Jan 2008 - 13:35

,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: MC SORAL   Dim 13 Jan 2008 - 14:12

Ce qui me fait marrer dans cette histoire, c'est que tout le monde réclame l'arbitrage de Nabe.

... Qui de toutes façons renverrait, j'en suis presque sur, chacun dans ses cordes.

Y'a de quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hades
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Dim 13 Jan 2008 - 15:58

MAGGLE a écrit:
ajax a écrit:
Nabe était surtout un intime du professeur Choron. Il le connaissait mieux que personne parce qu'il n'est pas politisé.

En tous cas il le connaissait et le comprenait mieux que les sympatisants de gauche genre Wolinski ou Cavanna qui, eux, vivaient avec l'espoir d'attirer la force de subversion de Choron vers leur combat à eux.

Je ne pense pas que Nabe ne soit pas politisé. En revanche, on peut dire qu'il n'est pas politicardisé.

Pour le reste, je suis d'accord avec toi.

+1 ses tracts ou ses articles dans la Verité, censuré depuis par les gauchistes, montrent bien qu'il est fortement politisé.

Il n'aime pas la politique au sens traditionnel du terme et considére qu'on peut en faire de differentes facons à l'instar des jazzmans en leur temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: MC SORAL   Dim 13 Jan 2008 - 17:33

Oui,c'est bien Soral qui répond...ce n'est pas la première fois qu'il intervient dans "le mague"...le contenant valant le contenu,on ne peut pas soupçonner l'existence d'un plagiaire!

Soral et Pierre Carles aiment bien démonter les coulisses de l'exploit,chacun dans un genre bien précis!..Livres pour l'un,docu-télé pour l'autre!

Soral a très bien connu Choron...mieux certainement du fait que voisin de palier pendant 15 piges,inconnu médiatiquement,il pouvait recevoir du professeur des confidences qu'on accorde généralement pas aux "collègues" de la corporation des clercs!!!

Soral ne sort sa dialectique sur le web que si y'à vraiment besoin de remettre en place un arriviste qui marcherait sur ses plates bandes...ou à côté de ses pompes...tout ces mecs persuader que le système-Sarko les protègent des coups de pieds au cul legitimes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: MC SORAL   Dim 13 Jan 2008 - 18:35

MAGGLE a écrit:
ajax a écrit:
Nabe était surtout un intime du professeur Choron. Il le connaissait mieux que personne parce qu'il n'est pas politisé.

En tous cas il le connaissait et le comprenait mieux que les sympatisants de gauche genre Wolinski ou Cavanna qui, eux, vivaient avec l'espoir d'attirer la force de subversion de Choron vers leur combat à eux.

Je ne pense pas que Nabe ne soit pas politisé. En revanche, on peut dire qu'il n'est pas politicardisé.

Pour le reste, je suis d'accord avec toi.

je me suis mal exprimé. Je voulais dire de lui qu'il est impossible de lui coller une étiquette "gauche" ou "droite" au sens qu'on l'entend de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: MC SORAL   Dim 13 Jan 2008 - 18:38

j'attire votre attention sur une phrase de Choron. Quand on lui demande ce que lui ont fait les censeurs, il répond toujours : "ils m'ont châtré"... Ce n'est ni un effet de style, ni un tic de langage. C'est d'une très grande profondeur compte tenu de son message.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: MC SORAL   Lun 14 Jan 2008 - 4:34

Lestat a écrit:
pimpam a écrit:
C'est vrai qu'il y a un truc d'énervant chez Soral depuis son coming out Lepeniste, c'est sa manie de faire voter les morts ! Comme s'il avait besoin de ces figures du passé pour justifier son propre parcours ! Peut-être que Choron voterait Le Pen, mais concrètement, Soral n'en sait strictement rien. Et c'est pas quelques discussions de bistrots d'il y a 20 ans qui lui autoriseront ces votes par procuration !
AS montre à travers ses exemples qu'il y a plus de force de subversion de son coté que de celui des gauchos pseudos dissidents bien pensants et autres crypto-Troskystes comme ce pathétique Vaquette, le fan de JL Costes qui ne lui arrivera jamais à la cheville, persuadé d'etre un intellectuel subversif quand c'est une petite donneuse de leçon. Vaquette, la contestation bac à sable OY oY oY ...
lestat, ta réponse à pimpan n'en est pas une. Utiliser la subversion comme un subterfuge pour justifier l'attitude médiocre que pimpan condamne, c'est un peu juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MC SORAL   Lun 14 Jan 2008 - 6:33

Lestat

Je ne suis pas convaincue par ton petit commentaire anonyme sur :
http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article4361

En te lisant j’ai immédiatement pensé à un post qui m’avait interpellée récemment :

Citation :
phallusphincter a écrit:

J'aimerais qu'on me réponde sur les raisons de la disparition du lien de ce forum sur le site d'alain Soral.


Bien évidemment, c'est le choix du principal intéressé.
Une défiance que j'espère momentanée ; pour info, Alain avait déjà agi de même en mars dernier si ma mémoire est bonne. Il n'avait changé d'avis et réintégré le lien qu'après la rencontre réelle avec des membres du forum (une rencontre d'ailleurs fondatrice pour E&R).
http://kalayuga.frbb.net/soralissimo-f4/video-soral-marseille-gauche-sociale-et-droite-societale-t2619-20.htm

Peut-être parce qu’il doute parfois que le contenu des débats de ce forum soit valorisant pour lui ?...
C’est bien de vouloir prendre la défense de Soral mais encore faut-il être à la hauteur de ses ambitions sous peine de provoquer le résultat inverse !
Soral se défend très bien tout seul et à mon avis ton commentaire en écho au sien rend les insultes redondantes donc un tantinet lourdingues.

Bon passons…

En ce qui concerne ta critique de Vaquette :
"qui croit être subversif en agitant sa marotte libertaire lorsque l’on vit dans un univers on ne peut plus libertaire"
C’est vraiment ce que tu penses ???

Penses tu sincèrement que le flicage croissant, genre « fume plus, bois plus, baise plus, bouffe plus! C’est pas bon pour toi ! » est « on ne peut plus libertaire » ?
Etre libertaire c’est avant tout penser par soi même est prendre ses responsabilités.
Alors oui, être un libertaire demande un peu d’éducation, ce n’est pas à la portée du premier rebelle de service. Mais Vaquette pourrait t’expliquer tout ça mieux que moi.

Réduire Vaquette à un "anti-fa primaire" ou un "crypto-trotskiste" est aussi bête que de censurer des textes de Soral au nom de la lutte contre le fascisme.
Ok, Vaquette ne partage pas toutes les idées de Soral et... c’est mal ? Mais tu vois moi j’ai pas envie d’un univers ou on penserait tous pareil… Choron, Nabe, Costes, Soral, Vaquette ils sont tous remarquables par ce qu’ils ne sont pas le clone d’un autre et tant mieux s’il ne sont pas d’accord sur tout.
Ne fais pas comme ses fameux « puceaux » (qui se contentent de faire semblant d’avoir lu Vaquette pour l’ouvrir), pas en public !!! C’est vraiment très maladroit pour défendre Soral…

Je m’étais juré de ne pas intervenir dans des polémiques de forums, je n’aime pas ce mode de communication qui se résume souvent à des concours de bites. Est-ce le format qui provoque ça ?
Je poursuivrais volontiers cette discussion à l’occasion d’un verre au local par exemple, ou de notre prochaine date à La Main d’Or, avec Costes et Vaquette peut-être d’ailleurs…

Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: MC SORAL   Lun 14 Jan 2008 - 15:53

Fdelamatière

Au sujet du lien vers le forum qui a disparu je peux te tenir informé par mp si tu veux.

A vrai dire je ne suis pas spécialement venu pour prendre la défense de Soral, j’avais personnellement un compte à régler avec Vaquette, avec qui j’avais discuté l’année dernière par mails et qui avait fait preuve de préjugés ahurissants à mon encontre (LCR power je ne plaisante pas j’étais sur le cul) .
Ici j’ai juste sauté sur l’occasion en droit de réponse.

C’est vrai que je n’ai pas fait dans la dentelle hier soir j’avoue mais bon, foutre un peu le bordel en ouvrant sa gueule ça change dans un monde aseptisé et formaté.

Et puis à vrai dire Vaquette ne perd pas une occasion pour nous chialer sur AS (persuadé que ce dernier est un « raciste anti-arabe » bonjour l’esprit critique…) c’est un peu fatiguant. Tiens par exemple cette vidéo, à voir le début :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/vaquette/video/x289ej_interview-de-tevaquette-pour-strict_blog

Ce qui me fait marrer, c’est lorsqu'il dit qu’il y a un effet de mode sur AS, qu’il est partout, mais il s'empresse de lui répondre sur le blog ça me fait sourire. Et en plus il lui consacre une chanson dans son nouveau spectacle...

Vaquette est, il le dit lui-même, un « bouffon » en rouge, s’il campait uniquement dans cette posture je n’aurai absolument rien contre lui, le problème c’est quand il se prétend intellectuel et qu’il répète à tue tête qu’il est subversif pour nous convaincre (la meilleure façon de ne pas l’être c’est de le dire)

Alors Vaquette ne dis pas que des conneries, par exemple sa critique du système médiatique est très pertinente, mais dès qu’il l’ouvre en politique ouch !
Citation :

Penses tu sincèrement que le flicage croissant, genre « fume plus, bois plus, baise plus, bouffe plus! C’est pas bon pour toi ! » est « on ne peut plus libertaire » ?
Oui c’est la prolongation d’un monde libéral-libertaire qui cherche à se faire passer pour libéral-sécuritaire. Notre société n’a rien de sécuritaire, elle est hygiéniste: met ta ceinture, met ta capote, fume pas dans les bars-tabacs ect…
Si elle était sécuritaire il y aurait longtemps que Sarko nous aurait sorti le Karcher, nan le représentant de la jet set préfère baiser l’aphone anémique Carla à Louxor dans un jet privé Bolloré (ça c’est libertaire dans l'esprit 68huitard)
Citation :

Ne fais pas comme ses fameux « puceaux » (qui se contentent de faire semblant d’avoir lu Vaquette pour l’ouvrir), pas en public !!!
C'est ce que fait pourtant exactement Vaquette qui a lu un seul bouquin de AS pour se faire son idée. A mon avis il a du lire Jusqu'où va t'on descendre avec la critique de Soral sur les zy vas et s'est fait son opinion...
Il ferait bien de lire l'interview en ligne « la culture musulmane produit des hommes élevés dans des valeurs. »

Citation :
Réduire Vaquette à un "anti-fa primaire" ou un "crypto-trotskiste" est aussi bête que de censurer des textes de Soral au nom de la lutte contre le fascisme.
Je t’assure tu aurais vu les quelques mails qu’il m’a envoyé, tu aurais compris pourquoi j'ai dit ça…

Et pour finir l'intelligentsia censure AS au nom de la lutte antifasciste mais ce n'est pas par bêtise mais par stratégie. Parce que justement il y a intrinsèquement de la force subversive dans ses propos.

Lorsqu'il a cessé de jouer les méchants de service pour déranger véritablement, le système a orchestré sa mise à mort médiatique avec le reportage de Complément d'enquète.
Revenir en haut Aller en bas
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Lun 14 Jan 2008 - 20:18

Lestat a écrit:
pimpam a écrit:
C'est vrai qu'il y a un truc d'énervant chez Soral depuis son coming out Lepeniste, c'est sa manie de faire voter les morts ! Comme s'il avait besoin de ces figures du passé pour justifier son propre parcours ! Peut-être que Choron voterait Le Pen, mais concrètement, Soral n'en sait strictement rien. Et c'est pas quelques discussions de bistrots d'il y a 20 ans qui lui autoriseront ces votes par procuration !

AS montre à travers ses exemples qu'il y a plus de force de subversion de son coté que de celui des gauchos pseudos dissidents bien pensants et autres crypto-Troskystes comme ce pathétique Vaquette, le fan de JL Costes qui ne lui arrivera jamais à la cheville, persuadé d'etre un intellectuel subversif quand c'est une petite donneuse de leçon.
Vaquette, la contestation bac à sable OY oY oY ...

Comme le dit Ajax, ça ne justifie en rien les votes post-mortem décrétés par Soral. Et puis, au bout du compte, le côté "subversif" du vote Le Pen a été sacrément émoussé depuis quelques années.

Un personnage public aurait affiché son lepénisme militant en 88 ou en 95, ça aurait été sacrément gonflé (voir kamikaze !), en 2002, encore... Mais en 2007, appeler à voter pour un papy ramoli à l'heure du Sarkozysme triomphant, j'ai du mal à pendre ça pour le stade ultime de la subversion.

Soral a fait son coming out lepéniste à un moment ou plus personne n'avait peur du FN. Pire, contrairement à 2002, on ne faisait même plus semblant d'avoir peur ! Ce n'est pas pour rien si Soral a fait plus d'interviews au moment de son ralliement à Le Pen que dans les 2 années qui ont précédé...

D'autant plus que les médias étaient plutôt ravis de tenir un exemple de "rouge" devenu "brun" ! Ils en tenaient un ! Enfin ! On pourrait même dire que Soral s'est conduit comme un pur cliché médiatique ! Et comme je l'ai déjà dis, je pense de plus en plus que vouloir à tout prix être "subversif", c'est juste une posture de branleur. Et à près de 50 piges, ça craint un peu !

> remarque d'OmNiBuS :

Assez bien dit, mais il est réducteur de considérer le ralliement de Soral à Le Pen lors de la dernière Présidentielle comme un simple bras d'honneur au systême car il ne s'est pas contenté, E&R à l'appui, de ce "coup d'éclat".

> remarque de Jay :

Ca permet de lever encore des jeunettes et de relancer la vente de ses livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hades
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Lun 14 Jan 2008 - 21:13

Citation :
Et puis, au bout du compte, le côté "subversif" du vote Le Pen a été sacrément émoussé depuis quelques années.

Un personnage public aurait affiché son lepénisme militant en 88 ou en 95, ça aurait été sacrément gonflé (voir kamikaze !), en 2002, encore... Mais en 2007, appeler à voter pour un papy ramoli à l'heure du Sarkozysme triomphant, j'ai du mal à pendre ça pour le stade ultime de la subversion.

Toi t'a lu le tract de Nabe sur la presidentielle afro

Citation :
Pas plus qu’en 2002, Le Pen n’est dangereux, et cette année, il ne passera pas davantage que le prétendu fascisme qu’il est censé représenter. De moins en moins, d’ailleurs, et c’est ça qui le perdra. Plus il est dédiabolisé, plus il perd des points. Les franchouillards l’aiment en Belzébuth grimaçant, pas en papy sympa.

Les médias ont enfin compris, après 30 ans, que pour réduire son score, il fallait l’inviter comme les autres à débattre normalement dans les émissions, le laisser s’enliser dans sa palabre. Il n’en est que plus inoffensif et donc moins bon, forcément. On est loin des années 80, où, bandeau de pirate collé à l’oeil (droit ou gauche, ça dépendait ), Jean-Marie Barbeblonde vociférait en sueur sur les rares plateaux qu’il parvenait à prendre à l’abordage : là il foutait vraiment les jetons à toute une population de «démocrates » terrorisés... À l’époque, ça aurait pu être « sulfureux » de s’enrôler dans le FN comme Drieu La Rochelle entrait au PPF dans les années trente, mais aujourd’hui, c’est trop tard. C’est
même se donner une sorte de vernis de radicalité par rapport à la pourriture généralisée que de devenir lepeniste. Il n’y a pas tant de différence que ça entre les ex-gauchistes qui se rallient à Sarkozy et ceux qui se rallient à Le Pen : les risques sont assez faibles puisque les deux politiques sont cousines et majoritaires."

"Il faut s’y résoudre, chers « fachos », votre Le Pen, n’est pas le vote contestataire assuré, il n’est même plus l’empêcheur de tourner en rond des « grands » candidats. Il tourne désormais en rond lui-même, et lui comme eux s’en portent mieux. Non, le briscard bleu-blanc-breton n’a aucune chance de perturber le système, ni de remettre en question cette élection qui semble pliée en deux.

> remarque de dickbill :

Effectivement, Le Pen a 78 ans. Il est vieux. Soral ne s'est pas d'ailleurs rallie seulement a Le Pen, mais à Le Pen. Le Pen père s'est fini, on est d'accord. Il a fait ce qu'il a pu, maintenant il peu apprécier une retraite bien méritee. Sa fille n'a peut-être pas sa culture, mais elle a le "feu", comme on disait il y a 10-20 ans. C'est ça qui compte finalement, les tripes, la gueule, le charisme, la passion.

Moi ce qui me fait peur c'est qu'Attali puisse être conseiller d'un président. Ce qui me fait peur c'est que l'on soit a deux doigts d'une guerre contre l'Iran et que Sarko fait tout ce qu'il peut pour y aller. On est encore monter d'un cran avec la déclaration d'isarel qu'il ne tolerera pas un Iran Nucleaire, declaration appuyee par sarko qui veut "augmenter et durcir" les pressions.

Rien que pour les faire chier, on espérerait que l'Iran fasse enrichir de l'Uranium, mais j'ai peur que ces maniaques en profitent joyeusement pour massacrer quelques milliers d'individus, comme sacrifice à leur Dieu, ceci dans la plus total impunité et au nez et a la barbe des bonnes gens dont la seule peur aura été : "l'election d'un vieux meussieur de 78 ans qui voulait reduire l'emigration en France".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Lun 14 Jan 2008 - 22:50

elenfoiro a écrit:
laurent666 a écrit:
pimpam a écrit:

Un personnage public aurait affiché son lepénisme militant en 88 ou en 95, ça aurait été sacrément gonflé (voir kamikaze !), en 2002, encore... Mais en 2007, appeler à voter pour un papy ramoli à l'heure du Sarkozysme triomphant, j'ai du mal à pendre ça pour le stade ultime de la subversion.

Soral a fait son comming out lepéniste à un moment ou plus personne n'avait peur du FN. Pire, contrairement à 2002, on ne faisait même plus semblant d'avoir peur !

N'importe quoi. Annonce donc à tes amis/collègues/parents que tu votes FN. Juste pour voir combien de temps tu tiens avant de dire "nan, j'déconne"...

En effet, dire que "plus personne n'a peur du FN", c'est quand même un gros foutage de gueule.

Des gens qui votent Le Pen et qui l'assument, j'en ai connu pas mal ! En général, vu que j'ai une tête de français vachement de souches, ils auraient plutôt tendance à l'affirmer tranquillement, même ceux qui savent que je suis un bobo tapette du tertiaire :). Bien sûr, ils évitent de le dire face a des noirs ou des arabes : Ca peut être plus compliquer à tenir...

Ce que je voulais dire, c'est que s'affirmer Lepéniste médiatiquement aujourd'hui, à l'ère du sarkozysme décomplexé, du mouton dans la baignoire, des racailles, des tu l'aimes ou tu la quittes et du ministère de l'identité nationale, c'est beaucoup moins casse-gueule qu'il y a 20 ou même 10 ans...

Je suis désolé, mais en 2002, Soral n'a pas dit "Je vote Le Pen". Sans doute parce qu'à l'époque, il considérait que c'était un vrai risque. Pourtant, suffit de lire "Abécédaire..." pour voir que tout est là. En même temps, Soral ne semble pas totalement assumer puisqu'il se croit obligé de déterrer les morts pour justifier son choix. "Marx voterait Le Pen" : on n'est quand même plus proche du slogan publicitaire que de l'analyse politique !


Code:
Toi t'a lu le tract de Nabe sur la presidentielle

Oui, mais je n'y ai franchement pas pensé en écrivant ce message... J'ai subi l'influence de Nabe à l'insu de mon plein gré ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hades
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Lun 14 Jan 2008 - 22:53

elenfoiro a écrit:
Le Pen n'emmerde pas Nabe, on a compris.

Apres va annoncer a ton entourage que tu vote Le Pen, c'est encore loin d'etre évident pour tout le monde.

Quand a dire que Sarko et Le Pen ont des politiques "cousines", ca montre bien que Nabe est a la ramasse quand il essaie de parler sérieusement de politique. C'est un ésthete, point barre.

Pourtant Le Pen admet lui meme que Sarko a durant sa campagne presidentielle soulevé des thémes similaires a ceux du FN et aujourd'hui encore on sent une pointe d'admiration chez Le pen pour Sarkozy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: MC SORAL   Lun 14 Jan 2008 - 23:56

MAGGLE a écrit:
laurent666 a écrit:
N'importe quoi. Annonce donc à tes amis/collègues/parents que tu votes FN.
Juste pour voir combien de temps tu tiens avant de dire "nan, j'déconne"...

Ca sent le vécu... Laughing

Non, j'ai juste de l'immagination. (Dans mon milieu professionnel, ça serait un coup à se faire virer, et par contre mes amis de gauche sont suffisamment intelligents pour écouter des arguments).

Mais j'imagine le pauvre pimpam avec ses amis de gauche-bonnistes ... "Les gars, j'ai changé, j'ai pris conscience qu'on s'est trompé, je vote FN. Le Pen a raison. Trop d'immigration. Le FN n'est plus subversif aujourd'hui, non, finalement ? Hein les copains ? Dites ? Pierrot, qu'est ce que tu fais avec cette batte de base-ball ? Rappelle-toi, on était d'accord pour dire que la différence enrichit. Hey ! On est juste différents, les copains. Aïe !! Arrêtez ! NOOOON ! J'déconnais les gars, j'ai voté pour Besancenot ! Sérieux !" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Mar 15 Jan 2008 - 0:07

Ce qui me fait marrer, c'est que lorsque Nabe crache sur les "antilepénistes", beaucoup ici le trouve formidable, genre "Qu'est-ce qu'il leur a mis à ces tapettes de gauchistes !". Mais quand il se moque gentiment des "néolepénistes" sauce Soral, d'un coup, ça valeur intellectuelle et ses capacité d'analyse politique en prennent un coup !

Attitude tout à fait normal (Chacun voit midi à sa porte !) mais toujours très amusante ! :)

Je ne dis pas qu'on s'affiche Lepeniste facilement au lycée ou au bureau (d'ailleurs, peu de personnes affichent clairement leurs positions politiques. C'est toujours très minoritaire). Je dis, et effectivement, je vais dans le sens de Nabe sur ce point, rallier Le Pen en 2007, ça n'a pas le même sens que rallier Le Pen en 1988 ou en 1995. Le contexte n'a strictement rien à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elenfoiro
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: MC SORAL   Mar 15 Jan 2008 - 0:51

pimpam a écrit:
(d'ailleurs, peu de personnes affichent clairement leurs positions politiques. C'est toujours très minoritaire)

Enormité # 34783 Plein de gens s'affichent sans probleme "socialistes" ou rpr/ump, voire quand c'est le cas PCF. Tu débloques completement mon pauvre pimpam.

> remarque d'OmNiBuS :

Ça n'est pas si évident, il y a beaucoup de lieux de travail où l'on ne parle pas de politique même en temps d'élection, pour ne pas "casser l'ambiance". J'ajoute concernant la banalisation du Front National que je préfère encore ça à un pétage de gueule en règle dès lors que je serai catalogué nationaliste dans ma chère ville de Nantes, ce qui ne saurait tarder. Ça permettra une action et une prise de parole peut-être un peu plus libres, du moins tant que le systême ne réalisera pas que le FN peut contribuer à unir les périphéries contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MC SORAL   

Revenir en haut Aller en bas
 
MC SORAL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alain Soral . Les 7 thèmes d' une société
» Alain Soral est il Pro Musulman / Islam ? ( plus séries de vidéos du frère anti-malthus (hafidahuLah))
» Vidéo-témoignage : "Alain Soral, un contre-témoignage ?"
» Alain Soral nous entretient sur Satan et sur le Nouvel Ordre Mondial.
» un email envoyé a alain soral pour ses propos sur les salafis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: