LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Animal Liberation Front

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 37
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Ven 25 Jan 2008 - 22:27

Lutfi a écrit:
E
En fait, je ne crois pas que l'Islam et l'Hindouisme autorisent jamais la cruauté à l'égard des animaux, et si ils autorisent de les tuer, c'est toujours en cas de nécessité: se nourrir, se vêtir, se protéger d'une nuisance.

Le judaïsme aussi, la viande casher implique de minimaliser les souffrances de la bête. Je ne t'apprends rien évidemment.

Les hindous nous prouvent eux que le végétarisme est possible à l'échelle d'une société...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Ven 25 Jan 2008 - 22:35

Sur le Judaïsme évidemment.

En ce qui concerne l'Inde, cela prouve aussi que l'on peut être strictement végétarien et dans une santé remarquable (c'est le cas aussi des moines japonais), mais il faut vraiment respecter un régime traditionnel équilibré: les Brahmanes ou les moines japonais que j'ai rencontré sont des forces de la nature, alors que souvent les végétariens occidentaux font vraiment pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 37
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Ven 25 Jan 2008 - 22:45

Lutfi a écrit:
mais il faut vraiment respecter un régime traditionnel équilibré: les Brahmanes ou les moines japonais que j'ai rencontré sont des forces de la nature, alors que souvent les végétariens occidentaux font vraiment pitié.

Comme tu le notes, ils ont eu le temps (long) pour développer des habitudes alimentaires équilibrés. Dans nos cultures de la bidoche, c'est beaucoup plus dur...

De plus le végétarisme est souvent associé chez nous à des aberrations new-age, voir à de la para-anorexie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Ven 25 Jan 2008 - 22:54

Oui, les influences new age ça n'arrange pas. Ce que je ne comprend pas, c'est que les végétariens occidentaux pourraient tout à fait s'inspirer de l'expérience des Indiens et des Japonais, d'autant que le climat du Japon est très proche de celui de l'Europe (et c'est aussi le cas du Cachemire). Le climat parait en effet important pour une cuisine adaptée, et il n'est pas sûr que ce qui fait merveille à Bénarès aurait les mêmes effets à Paris ou en Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
elenfoiro
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Ven 25 Jan 2008 - 23:00

Un des gros problemes du végétarianisme, c'est que dans un pays comme les USA par exemple, financierement, c'est un luxe. Les fast foods cassent les prix, les produits frais eux augmentent au supermarché, et la bouffe de merde devient une quasi obligation pour les "working poor". Alors les reves de changement de régime alimentaire c'est bien joli, mais dans la réalité, le végétarianisme c'est un truc pour bobos qui ont mauvaise conscience en bouffant un bout de viande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Ven 25 Jan 2008 - 23:16

Oui, et malheureusement, dans les grandes villes du Japon, c'est un peu pareil: c'est pour cela que j'ai cité l'exemple des moines. En revanche, en Inde, c'est parfaitement normal et donc très facile d'être végétarien.
Revenir en haut Aller en bas
Protea
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Sam 26 Jan 2008 - 1:22

Et au fait (pardon pour cette incise), mais qui a décrété que ce qu'écrivait Madame Blavatsky (qui respectait la vie animale) était du délire et n'avait rien à voir avec les "données traditionnelles" ? Simple curiosité; parce que j'aimerais bien savoir qui donne l'imprimatur à l'ésotérisme haut de gamme, et décide que ici on a affaire à un génie, à une illuminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 45
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Sam 26 Jan 2008 - 1:30

René Guénon dans "Le Théosophisme"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Yamcha
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 32
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Sam 26 Jan 2008 - 16:13

Et sur le végétarianisme-végétarisme (non pas végétaryenisme è__é !!), si on me permet d'enchainer, si c'est très bien que des moines japonais le vivent admirablement bien, je vois par contre toutes les raisons du monde à dessouder ce mouvement, ce mode de vie, hic et nunc.

Non pas pour des raisons de validation (puisque ça fonctionne, ailleurs ) mais pour une pure question d'hygienisme. Qu'est-ce qu'en effet que le végétarisme si ce n'est l'a-historicité en cours appliquée à la bouffe ? Qu'est-ce, sinon un autre chemin pour ligthiser, non, zérotiser (au sens coca-cola) le monde un peu plus, avec encore un chantage à la souffrance ?

Ici on bouffe sale et mal, on se fait péter la panse avec de la pitance trop grasse et des boissons malhonnête, avec de la viande, riche et saignante, et c'est ça la vie vivante.

Je choisi toujours Rabelais contre n'importe quel mode de vie meilleur, surtout s'il est importé.

PS : quand à la mère Blavatsky, pas besoin de Guénon pour voir qu'elle roule sur les jantes. Suffit de lire ce qu'elle raconte sur les femmes, et l'influence qu'elle a pu avoir sur tout les mauvais écrivains du XIXième pour s'en convaincre. Pas un argument d'autorité "traditionelle", un simple jugement d'intelligence, politique, esthétique, suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 37
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Dim 27 Jan 2008 - 13:12

Il n'a pas été théorisé comme en Orient, mais le monachisme occidental a connu, lui aussi, un ascétisme proche du végétarisme...

Le coup du camp des saints rabelaisiens, entourés de crèves la faim végétariens, c'est un peu simple... On tente de légitimer par les philosophies autochtones une dérive qui est celle de la société de consommation...

Il y a de la caricature et par là de la dénonciation chez Rabelais. Épicurien, ce n'est pas non plus la partouze et la grosse bouffe, c'est l'ataraxie: l'absence de souci, pas l'orgie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Dim 27 Jan 2008 - 13:57

Le végétarisme en Asie n'a pas la connotation judéo-chrétienne de pénitence, voire de punition, qu'il a en Europe (occidentale parce qu'en Grèce par exemple, où il existe une cuisine végétarienne délicieuse liée aux nombreux jours de jeûne de l'Eglise orthodoxe, cette nuance s'estompe).
Le problème avec le régime végétarien en France, c'est qu'il reste une alimentation d'exception, déconnectée de l'alimentation courante, et qu'il prend volontiers un aspect de pénitence ; c'est un bon moyen pour des gens en mal de repères spirituels de se punir par la nourriture. Donc c'est la plupart du temps dégueulasse, il n'y a pas ou plus de tradition culinaire correspondant à ce choix alimentaire. Dans les pays anglo-saxons (USA, Grande-Bretagne) il prend en plus un aspect sentimentaliste souvent difficile à supporter et qui peut déboucher sur une violence culpabilisatrice. Les végétariens militants, dans les pays anglophones, sont de vraies machines à chantage psychologique.
J'ai remarqué que dans beaucoup de plats asiatiques (par exemple dans la cuisine cantonaise que je viens de déguster pendant un mois), la quantité de viande ou de poisson dans un plat est généralement en faible proportion comparée aux éléments végétaux. Elle est plutôt là comme condiment que comme élément principal. Et c'est très bon comme ça. Il y a des tas de nuances entre l'alimentation hypercarnée de type anglo-américain et le végétarisme. Ce serait déjà bien d'équilibrer son alimentation en prenant l'exemple sur d'autres systèmes qui ont su résoudre le problème plutôt que d'envisager tout de suite les solutions radicales.

Pour ce qui est de l'agriculture intensive et des modes de production plus en douceur, il y a le critère de la richesse nutritionnelle qui est important. Un poireau d'agriculture intensive ne contient pratiquement que de la flotte, un poireau bio (ou simplement un poireau de jardin) a toutes ses composantes biologiques, son goût et ses valeurs nutritives. Si l'on produit intensivement des substances dont la valeur nutritive est de plus en plus nulle, le drame sanitaire menace, et d'ailleurs il est déjà là, pleinement visible dans la population nord-américaine et chez nous chez les plus pauvres, qui mangent une nourriture appauvrie. Promouvoir des méthodes d'agriculture et d'élevage saines, ce n'est pas une pose bobo, c'est à terme une mesure de survie de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 44
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Dim 27 Jan 2008 - 14:46

John Nada a écrit:
Si l'on produit intensivement des substances dont la valeur nutritive est de plus en plus nulle, le drame sanitaire menace,
Non, un poireau issu de l'intensif à sensiblement la même valeur nutritive qu'un poireau bio.
Citation :
et d'ailleurs il est déjà là, pleinement visible dans la population nord-américaine et chez nous chez les plus pauvres, qui mangent une nourriture appauvrie.
Au contraire enrichie mais très mal. Graisses , sels, sucres mais l'idée est la même .

Citation :
Promouvoir des méthodes d'agriculture et d'élevage saines, ce n'est pas une pose bobo, c'est à terme une mesure de survie de l'humanité.
Le fond du problème est là, redéfinir un modèle économique viable , l'agriculture intensive a permis de faire bouffer tout le monde pendant des décennies, ne l'oublions pas. 2 facteurs essentiels permettront ce basculement, les hausses massives du prix du pétrole dans la chaine logistique qui feront augmenter les importations mais surtout une forte volonté politique. je dois avouer que le gouvernement va dans le bon sens sur ce point en privilégiant les circuits courts , en intégrant les quotas de produits bio dans les cantines pour structurer le marché et la demande, éducation etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamcha
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 32
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Dim 27 Jan 2008 - 18:39

Citation :
Le coup du camp des saints rabelaisiens, entourés de crèves la faim végétariens, c'est un peu simple... On tente de légitimer par les philosophies autochtones une dérive qui est celle de la société de consommation...

eh ?! quel coup ? Pas de crèves la faim, ni de critique anti-bobo dans mes propos : effectivement les quelques "vegan trve underground emo hxh" soit-disant en marge que je connais font bien pitiés à voir (un steak de soja et des brochettes de tofu n'ont jamais remplacés une bonne barbaque Laughing ) mais je ne prétend même pas réduire le végétarisme aux quelques clampins de la première "scène underground" venue...

Le truc en fait c'est qu'on a un problème, qui est la qualité de la bouffe, son mode de production, sa distribution, etc. qui est réel. Ok. A partir de là, comme toujours, les premiers qu'on voit se ramener dans ces situations ce sont tout les déglingos de la table rase, toute étiquettes, prêts à donner du bistouris mental et sociétal...La geste militante habituelle quoi...Un problème ? On opère.

En cela, le plus craspouille des nazillards nourri aux légumes cuits à l'eau sans sel, même s'il est seul, sera toujours la meilleur emblême du temps, de l'époque puisqu'il est l'esthétique même de "l'empire du Bien".

On a un autre problème, qui est celui - oh c'est de l'esthétique hein, pas de quoi fouetter un moine du fait brut - de la bonne bouffe, franche et francque. Oui Rabelais n'est pas Epicure : un peu de soleil et un peu d'eau ne lui suffit pas. Il n'y pas (trop) de critique chez Rabelais, mais des éloges, comme dans une description balzacienne, éloge de la "vie vivante" avant tout. C'est bien français parait-il, et c'est mauvais pour la santé.

Laissons les "plaisirs sains" au propagandistes radio et télévisuels.
Et aux moines japonais, bien sur.

Pour le reste, on sera d'accord ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 53
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   Lun 28 Jan 2008 - 0:39

LA junk food ne date pas des frangins Mac DONALD mais de la Rome antique....en effet quand il s'est avéré que la population n'arrêtait pas d'augmenter (2 millions de bouches à nourrir)...on n'avait trouver rien de mieux que l'elevage des porcs pour les satisfaire!

Les porcs se nourrissent de déchets et leur viande est facile à préparer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Animal Liberation Front   

Revenir en haut Aller en bas
 
Animal Liberation Front
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Teaser du film A.L.F. (Animal Liberation Front) -video
» ALF (Animal Liberation Front)
» animal liberation front
» Militants de l'ALF en justice
» Vidéo libération animal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: Sound and fury-
Sauter vers: