LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Manifeste pour la défense de la langue française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Manifeste pour la défense de la langue française   Mar 15 Jan 2008 - 2:58

http://www.defenselanguefrancaise.org

Le site du Manifeste progressiste pour la défense de la langue française est né avec l'année 2008.

Georges HAGE et Georges GASTAUD ainsi que l'administrateur du site, Gaston PELLET, sont très heureux de vous annoncer cette naissance.

Une dynamique a été lancée par la signature du Manifeste progressiste pour la défense de la langue française par plusieurs centaines de citoyens, syndicalistes, militants politiques, écrivains, anciens résistants, mais aussi ouvriers, étudiants, employés, agriculteurs, artisans...

Le propre du Manifeste est de lier la défense de la langue française et de la diversité linguistique à celle des acquis sociaux et démocratiques, de la souveraineté nationale et populaire. Car la langue française a des ennemis: les déclarations du Baron Seillières, nouveau président du syndicat patronal européen "Businesseurope" (sic) sont sans ambiguité puisque dès son premier discours officiel, il a intronisé l'anglais comme la "langue de l'entreprise et des affaires" en reniant l'usage de sa propre langue maternelle dans l'exercice de ses fonctions.

Cette attaque DE CLASSE contre le français accompagne logiquement le "démantèlement du programme du Conseil National de la Résistance" que le grand patron Denis Kessler félicite N. Sarkozy de conduire sous le nom de "rupture". Et c'est à l'inverse dans la classe travailleuse et dans le mouvement démocratique que la langue française et la diversité culturelle et linguistique trouvent leurs meilleurs défenseurs pour la bonne raison que discriminer le français, c'est discriminer ceux qui le font vivre et vivent en lui, et qui sont d'abord les travailleurs.

Sur ce site, des mises au point et des améliorations sont en cours et, bien sûr, nous sommes preneurs de toutes suggestions, remarques, observations ou critiques sur la forme. Sur le fond, un forum est à la disposition de chacun pour exprimer son point de vue sur le sujet et partager des idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: SUPÉRIORITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE   Mar 15 Jan 2008 - 3:31

Ce fil me donne l’occasion de poster ce (super) classement sur la

SUPÉRIORITÉ DE LA RACE LANGUE FRANÇAISE

Cioran (1911-1995) qui, en plus de parler sa langue d’origine (le Roumain), parlait aussi le hongrois, l’Allemand, l’Anglais et l’espagnol. Mais c’est la langue française qu’il a finalement (et définitivement) choisie (à trente sept ans) parmi toutes ces possibilités pour continuer d’écrire et publier ses livres…

dans Cahiers, p. 114, 302, 405, 856 :
Citation :
« Je lis de moins en moins l'anglais et l'allemand ; ce sont des langues qui mettent trop de flou dans mon esprit – qui n'en a vraiment pas besoin.
Et puis j'ai plus que l'impression, la certitude, qu'on ne peut formuler qu'en français, et qu'en tout autre langue on se laisse aller au charme et à la débauche de l'approximation. » (p.114) [1]

« Rien ne m'étonne et ne me dérange davantage qu'un Français confus. La langue refuse le chaos mental. Être confus, c'est pécher contre elle, contre son génie.
Penser en français, c'est se couper du chaos, de tout ce qu'il apporte de richesses et de surprises. » (p.302)

« La preuve que, pour parler avec Rivarol, la probité définit la langue française, c'est que le subjonctif y abonde plus que dans d'autres. Le français ou le respect de l'incertitude. »
(p.405)

« Le français est devenu une langue provinciale. Je ressens cette dégringolade comme un deuil. Une perte dont je ne parviens pas à me consoler. La mort de la Nuance. » (p.856) *

* Repris dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. VIII :

« Le français est devenu une langue provinciale. Les indigènes s’en accommodent. Le métèque seul en est inconsolable. Lui seul prend le deuil de la Nuance… »

« Je disais, cet après-midi, à un écrivain hongrois que le français était une langue juridique, qu'elle convenait parfaitement aux notaires, et qu’elle était faite pour qu'on y rédige des contrats (car elle est ennemie de l'équivoque).
Je lui disais aussi qu'elle seule savait jouer sur les nuances et qu’au fond sans elle la conversation n'aurait aucun sens. » (p.857)
+ dans Exercices d’admiration (1986), en fin du (dernier) Chapitre « En Relisant… » :
Citation :
Il y a encore ceci : j’aurais dû choisir n’importe quel autre idiome, sauf le français, car je m’accorde mal avec son air distingué, il est aux antipodes de ma nature, de mes débordements, de mon moi véritable et de mon genre de misères. Par sa rigidité, par la somme des contraintes élégantes qu’il représente, il m’apparaît comme un exercice d’ascèse ou plutôt comme un mélange de camisole de force et de salon. Or c’est précisément à cause de cette incompatibilité que je me suis attaché à lui, au point d’exulter quand le grand savant new-yorkais Erwin Chargaff (né, comme Paul Celan, à Czernowitz) me confia un jour que pour lui ne méritait d’exister que ce qui était exprimé en français

Aujourd’hui que cette langue est en plein déclin, ce qui m’attriste le plus c’est de constater que les Français n’ont pas l’air d’en souffrir. Et c’est moi, rebut des Balkans, qui me désole de la voir sombrer. Eh bien, je coulerai, inconsolable, avec elle !
+ dans itinéraire d’une vie (1995, éditions Michalon), p. 115-116 (Entretien 1990) :
Citation :
Le français recèle des vertus civilisatrices en ce qu’il vous impose en permanence des contraintes. On ne peut pas devenir fou en français. L’excès n’y est pas possible, il tourne au grotesque. (…) la langue française m’a apaisé comme une camisole de force calme un fou. Elle a agi à la façon d’une discipline imposée du dehors, ayant finalement sur moi un effet positif. En me contraignant, en m’interdisant d’exagérer à tout bout de champ. Le fait de me soumettre à une telle discipline linguistique a tempéré mon délire. (…) Le français est devenu par la suite une langue thérapeutique. (…)

Quelqu’un a dit du français que c’est une langue honnête ; pas moyen de tricher en français. L’escroquerie intellectuelle y est quasi impraticable.

[1] + CÉLINE (1894-1961) dans Féerie pour une autre fois (1952), p. 62, 120, 124 :
Citation :
« Mon vice là moi, j’avoue, mon seul : le parler français !
Un bourreau qui me parlerait français je lui pardonnerais presque tout… que j’ai haine des langues étrangères ! baragouins pas croyables qu’existent ! quelles fumisteries ! » (p.62)

« La langue française est royale ! que foutus baragouins autour ! conjurés, boscos, vérolés !... » (p.120)

« Nous forcer parler anglais !... moi l’horreur des langues étrangères !... biaiseuses baragouineries infirmes !... C’est de l’humiliation capitale ! Nous natifs de Seine comme personne !... […] moi cette zaouterie mioulerie postillonnerie me fait dégueuler !... Tel mon état !... tel qu’il se parle ! Y a que les traîtres qui parlent anglais et allemand, chinois, volapük et le « pelliculi » forcément !... La langue hollywoye !... pourquoi par le baltave ?.... » (p.124)
+ dans Entretiens avec le Professeur Y (1955), p. 87 :
Citation :
Il n’y a qu’une seule langue, Colonel, en ce monde paracafouilleux ! une seule langue valable ! respectable ! la langue impériale de ce monde : la nôtre !... charabias, les autres, vous m’entendez… dialectes bien trop tard venus !... mal sapés, mal léchés, arlequinades ! rauques et miaulantes, à peu près pour rastaquouères ! zozoteries pour clown !


Dernière édition par JOHN le Lun 21 Juil 2008 - 22:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simplicius
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Manifeste pour la défense de la langue française   Mar 15 Jan 2008 - 13:21

"qu’il a finalement (et définitivement) choisie"

On peut aussi se demander en quoi écrire en une langue autre que maternelle (Beckett, Conrad, ...) permet d'exprimer au plus près sa pensée ? Jojo rêve-t-il en html ?

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Manifeste pour la défense de la langue française   Ven 7 Mar 2008 - 19:24

Luttons contre l'invasion de l'anglo-américain ! (10/7/7) :
http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-11278291.html
Citation :
Le français est menacé par l’industrie américaine de la chanson et du spectacle qui impose ses normes unilingues jusque dans les titres jamais traduits des films made in Hollywood avec l’objectif d’unifier linguistiquement le marché mondial de la culture et d’en éliminer les productions non anglophones.

Le français est menacé par un Conseil constitutionnel qui autorise les transnationales à submerger le marché français de produits dont l’emballage et le mode d’emploi sont exclusivement rédigés en anglais.

Le français est menacé par la direction de l’Education nationale qui réduit les horaires de français, marginalise les langues anciennes et régionales et qui impose de fait l’anglais utilitaire comme unique langue étrangère première. **

** [Obligation d'autant plus imbécile, que – sauf pour une minorité naturellement douée pour les langues (comme y en a qui sont naturellement doués pour d'autres matières) – de toute manière, la plupart du temps, pour vraiment parler ou apprendre une langue il faut vivre dans le pays qui parle la langue en question...]

La lutte contre l'invasion de l'US English – et son corollaire la défense de la langue française – doit être parmi nos combats prioritaires.

L'anglais est déjà la langue de tous les décideurs dans les entreprises. L'apprentissage de cette pauvre langue est imposée à nos chers enfants dès leur plus jeune age. Par bêtise, par frime, par snobisme, par imitation servile, la langue française est chaque jour bafouée et chassée au profit du sabir anglo-américain.

Cette anglopathie américanoïde spongiforme se manifeste dans la rue, dans nos journaux, dans nos entreprises dans nos universités.



Que pensent les français de cette lutte contre l'invasion de l'anglo-américain ?

Côté élite et intello, on parlera de ringardise ou de combat d'arrière-garde, dans ce monde irrémédiablement voué à être formaté selon le modèle anglo-saxon.

Coté petit peuple, on en pensera rien, au mieux la réaction sera l'indifférence entre un haussement d'épaules et deux ballons de rouge.

Voila comment les français si franchouillards et cocorico dans d'autres domaines comme le sport s'avèrent être des franconards de première classe quand il s'agit de défendre leur langue, il est vrai qu'une victoire en coupe du monde de football ou la vénération de stupides sportifs sont des choses autrement plus importantes que la défense d'un patrimoine culturel et linguistique.
Autres articles plus récents :
http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-12601711.html (25/11/2007)

http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-17347249.html (5/3/2008)

A bas Boycottons l’Anglais (obligatoire) ! Personnellement j’ai toujours eu une certaine réticence instinctive à devoir apprendre cette langue étrangère… Probablement parce que j’étais (comme la plupart) déjà encore loin de bien parler (et écrire) le français… Grotesque !

Etre obligé – par le système – d’apprendre (ou se servir) d’autres langues quand on est encore loin de maîtriser (tant à l’écrit qu’à l’orale) sa propre langue maternelle !... Et après on s'étonne que les gens sont pas normaux pourquoi on (sur)vit autant dans une société de tarés...

Bon, vous me direz pour (sur)vivre en « société » ou plutôt dans ce "système" (et faire du fric ou vendre), pas besoin de parfaitement maîtriser une langue… suffit juste d’en connaître les bases + 200 ou 300 mots…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Manifeste pour la défense de la langue française   Ven 7 Mar 2008 - 22:02

JOHN a écrit:

Bon, vous me direz pour (sur)vivre en « société » ou plutôt dans ce "système" (et faire du fric ou vendre), pas besoin de parfaitement maîtriser une langue… suffit juste d’en connaître les bases + 200 ou 300 mots…

D'autant plus que nous vivons dans une société de plus en plus Orwellienne la langue disparait pour voir apparaitre des novlangues comme ce sabir de demeuré, le langage SMS.

--------------------------------------------------------

Apolitique a écrit:
Ce sont les effets de la mondialisation et de la mercantilisassion de la culture. Je ne pense pas qu'il faille denigrer une langue par rapport à une autre. Notre façon de parler est aussi le reflet de la Société dans laquelle nous vivons, en l'occurrence une Société qui s'internationalise.

Maintenant, c'est à chacun de nous de faire l'effort de bien parler, d'utiliser le "bon" français, car par ce biais nous préservons un certain heritage culturel qui est notre langue. Après, le langage évolue plus ou moins, mais pour prendre un exemple british, on peut tout à fait parler le "Wall Street English" et parler ou du moins comprendre l'anglais de Shakespear.

Ce que je veux dire, c'est qu'on peut difficilement lutter contre ce que j'appelle l'"internationalisation du monde" donc à nous de sauvegarder nos acquis culturels (et sociaux pendant qu'on y est Wink ) sans pour autant renier les changements qui s'opèrent autour de nous.
Angel
Revenir en haut Aller en bas
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Manifeste pour la défense de la langue française   Mer 30 Sep 2009 - 22:02

Le livre à François de Closets

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manifeste pour la défense de la langue française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manifeste pour la défense de la langue française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La langue française, belle et compliquée comme une femme...
» La langue française et les mots migrateurs
» 2 juillet 2012, 20h : forum international de la langue française à suivre en direct
» Discours sur l'universalité de la langue française
» Les valeurs véhiculées à travers les œuvres intégrales de langue française enseignées dans la 1ère année du cycle qualifiant au Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: ALCHIMIE DU VERBE :: Boîte à lettres-
Sauter vers: