LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 une chanson, une chanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Chansonnier   Dim 18 Mar 2007 - 18:45

Omertà - Interlude - Le combat d'Soral - Raie - publique - On est tous des etres humains - Réconciliation :

[center]Nouveau morceau :

OMERTA

Moqué, lynché depuis un mois
Je pense à toi aussi Emilie
Est c'que là bas au Venezuela
C'est vraiment pire qu'ici ma chérie
J'ai franchi les bornes d'la bien - pensance
Une fois de plus dans un diner
et vu qu'je consomme pas à outrance
J'suis qu'un malade mental un peu paumé

Omertà, Omertà
La vérité c'est très gênant
Les idées sont un combat
Pas un commerce répugnant


Fiché, lynché parc' que j'ai osé
Pleurer ce môme palestinien
Et puis j'ai une femme au foyer
Sur qu'j'ai du sang sur les mains
J'aurais p't'être pas dû insister
En traitant sa gonzesse de putain
Endormie en string panthère d'vant Ruquier
En d'ssous du drapeau Israelien

Omertà, Omertà
L'alter - nationalisme point déjà
La secte de la conso s'effondrera
Ne consomme pas et tais-toi pas


Diabolisé, évincé parc'que j'ai écouté
Un agitateur parler de luttes des classes
Me détournant des rebelles sans causes autorisés
Qu'on nous vend pour nous leurrer, quelle crasse !
Et toutes les nouvelles luttes illusoires
Font subsister la loi du silence
En masquant par cette mascarade il faut croire
Un tissu de mensonge d'une société déjà rance

Par de petits cris offusqués
Facile de clore un débat
Parc'qu'à court d'arguments les rats
Ont peur qu'éclate la vérité

Petites gens il est temps d'agir
Le fascisme liberal - libertaire
A réduit notr' liberté au désir
Et le désir au marché, misère.


Interlude
[center]( Alain qui s'excuserait sur un plateau télé, sur l'air de Love me tender d'Elvis, et là camarades nous serions tous... il n'y a pas de mots )


Love me Alonso, Love me true
Love me Miss Angot
J'ai beaucoup bavé sur vous
J'm'en veux c'est pas beau

Pres de vous je m'agenouille
Et j'me mords ... les doigts
Ca rime pas vraiment beaucoup
J'suis pas souple du tout

Love me Alonso, Love me true
Love me Miss Autain
J'veux vous rouler des patins
Et qu'on soit copain

J'vous emmenerai ou j'habite
J'vous f'rai voir... ma montre
Ca rime pas non plus tant pis
I love you Valérie Lang
Ca rime pas non plus tant pis
I love you Valérie[/b]



Et j'édite celles-ci, je les ai "depastiché", maintenant fraiches comme ma créativité débordante :

LE COMBAT D'SORAL

Dorénavant je chante la canaille
Les agitateurs censurés
Les libre - penseurs sur la paille
Ceux qui caressent la vérité
C'est qu'j'ai du mal à les écrire
Tell'ment qu' c'est risqué d'en parler
Mais l'histoire que j' vais vous prescrire
C'est celle d'un savoyard zélé

Réjouissons nous du combat d'Soral
C'est le combat d'un grand gars
Rejoignons le, le combat d'Soral
Le combat d'un bon gars
Toujours un peu marginal


Puis il a quitté Grenoble
D'ailleurs il s'y est pas trop attardé
Il a vécu de petits jobs
De farniente et d'amitiés
On peut dire qu'il a voyouté
Dans des lieux alternatifs
Avant de pondre à 26 balais
Un essai explicatif

Réjouissons nous du combat d'Soral
C'est le combat d'un grand gars
Rejoignons le, le combat d'Soral
Le combat d'un bon gars
Toujours un peu marginal

Il commençait à s'faire un nom
Au sein de l'ancien PCF
Mais lorsqu'il créa sa session
On lui trouva des griefs
Il fut mis au ban du parti
Étiqueté de « rouge brun »
Il s'retrouva au RMI
Et national républicain

Réjouissons nous du combat d'Soral
C'est le combat d'un grand gars
Rejoignons le, le combat d'Soral
Le combat d'un bon gars
Toujours un peu marginal


Puis par esprit de résistance
Et même d'élan révolutionnaire
Dans sa logique en conséquence
Contre le danger communautaire
Notre patriote marxiste
Se rapprocha du FN
Avec Dieudo l'anti-sioniste
Z'auraient suscité trop de haine

Réjouissons nous du combat d'Soral
C'est le combat d'un grand gars
Rejoignons le, le combat d'Soral
Le combat d'un bon gars
Toujours un peu marginal

Quand il eu un peu trop raison
Sur des sujets un peu tabou
Le Système ce sacré poison
Voulu lui tordre le cou
Mais il fit son coming - out
Puis créa Egalité et réconciliation
C'est sur qu'il s' battra coûte que coûte
Pour l'égalité et la réconciliation

Réjouissons nous du combat d'Soral
C'est le combat d'un grand gars
Rejoignons le, le combat d'Soral
Le combat d'un bon gars
Toujours un peu marginal

RAIE PUBLIQUE

Quand à Maastricht on assassine
La qualité d' vie du populo
Quinze ans plus tard encore on nous bassine
Qu'à Bruxelles on pense aux prolos
Même à grand coup de matraquage
Et d' bourrage crâne médiatisé
Les français sortiront d' la cage
Ils commencent à s' conscientiser

Quand on dit qu'un « lobby » au nom du passé
Joue d' la culpabilité et du racisme
C'est la liberté d'expression bafouée
On s' rend coupable d'antisémitisme
Les privilèges communautaires
Et les mouvements obscurantistes
Tuent la pensée égalitaire
Et la raison universaliste

Lorsqu'une féministe aboie
Au nom de l'égalité
C'est la nation qu'est aux aboie
La république discréditée
Et la petite soixante – huitarde
Ignorant tout du stratagème
Elle en oublie la chienne de garde
Etre l'idiote utile du système

On est les insoumis d'la Raie – publique
Cette mascarade en silicone
C'est sous l'impulsion médiatique
Qu' Sarkozy est monté sur l' trône


Quand en l'espace de huit mois
Deux fois sous l' feu d'entre deux tours
On nous scande le mot effroi
On lance des appels au secours
Pour sauv'garder l' saint Occident
Et c' qui reste d'une démocratie
Faites gaffe au borgne et à l'afghan
Dans leur sillage Satan sourit

On nous présente une société
Faite de catégories sociales
De consommateurs névrosés
On parle moins d' capital / Travail
Et toutes les lois d'exception
Et le narcissisme de masse
Pour une démocratie d' marché à la con
C'est une stratégie efficace

Quand dans la course à l'Elysée
Pastiche d'une finale de Star Ac '
On sort un Bayrou aiguisé
Et on continue l'arnaque
On censure Soral trop pertinent
Dans un débat télévisé
Parce qu'un facteur sans arguments
A eu peur d s' faire dérouiller

On est les insoumis d'la Raie – publique
Et ce serait bien d'changer la donne
Parc'qu'avec tous ces airs angélique
Sur que Royal aurait pu avoir l'trône


On est les insoumis d' la Raie – publique
Et on va bien faire jaser les cons
Parc'qu'avec Soral et toute la clique
On s'bat pour l'égalité et réconciliation



ON EST TOUS DES ETRES HUMAINS


Faudrait remettre les choses au clair
Et penser un peu par soi même
Au-delà d'une carte bancaire
Et des idoles de notr' système
Siou-plait soyez attentif un peu
Tous les beaufs et les bobos
Les smicards, les rupins, les marginaux !
D'puis qu'on consomme isolés
En entassant dans nos bastions
Des objets empoisonnés
On devient d'plus en plus con
J'vais vous confier un p'tit secret
Pour être libre, limitez les frais !
Ah non j'peux pas dire que l'occident
Est un modèle de société
Pétasses et obeses suffocants
En string panthère, d'vant la télé, yéyé

Moi j'préfère causer 'vec une taulière
Au bistrot d'la rue Saint Laurent à Grenoble
Bordel, euh, on est tous des êtres humains.


Comment s'laisser emboucaner
Par les sionistes, les islamistes
Tous ces gros barges endoctrinés
Bien trop souvent militaristes
Tous ceux qui négocient l'arme à la main
Et poussent des cris de demeurés
Allah akbar, shalom tsahal tu vas crever !
Tous ces fanas complet'ment j'tés
Relayés par les intellos et les médias
Qui choisissent leur camp ici ou là
Les penseurs uniques d'la vérité
Qui informent pas qui manipulent
Ont tous dans la bouche des pustules !
C'est sur'ment pas Poivre d'Arvor
Un journaleux d'al jazeera
Qui me feront choisir un bord
Entre Tsahal le Hezbollah , ahah

Tant que j'aurai d'la compassion
J'prierai jusqu'au dernier des cons
Bon sang, euh, on est tous des êtres humains.


Y'a pas qu'les traders, les cols blanc
Immolés dans les 2 tours
Y'a des moustachus innocents
En Irak et tout autour
Moi j'dis qu'un mort palestinien
Ca vaut un mort israélien
Sauf pour nos médias, un peu trop manichéens
Moi j'suis un universaliste
Amoureux du genre humain
J'emmerde les communautarismes
Tous ceux qui brandissent leur poing
Ceux qui se signent dans les églises
Et portent kipa le lend’main
J'peux pas encaisser le marché
La grande secte de la conso
J'préfère un Raël déguisé
En cosmos 99 c'est plus folklo, ohoh

Les publicités ça m'ronge le cerveau
Et vos grandes surfaces me glacent le dos
Merde, euh, on est tous des êtres humains.


D'puis qu'on a censuré Soral
Et complet'ment lynché Dieudo
J'ai eu comme un choc cérébral
Notr' république est un tombeau
La liberté existe encore
Au théâtre de la main d'or
Chez Dieudonné, saltimbanque persécuté !
Si un jour je m'fais lyncher
Sur qu'j'aurais dit des vérités
Si un jour j'attise la haine
Sur qu'j'aurais piqué l'système
Mais pour l'instant j'suis raisonnable
Et je prie pour mes ennemis
Mais faites gaffe tous les minables
Si je bois un peu trop de demis !


RECONCILIATION

Sfogliatello - Juin 2007



Gerard i'dit d'Ibou que c'est un drôle d'oiseau
Et Ibou i'dit d'Jacob, ah ! L'privilégié !
Puis Jacob i'dit d'Ahmed qui faut s'en méfier
'Lors Ahmed i'ditd'Gerard que c'est un facho

Enfin Gerard i'dit d'Tonio qu'c'est un larron c'rital
Sauf que Tonio dans l'affaire et ben i'comprend que dalle !

On est tous beaucoup égaux
Et pas certains plus que d'autres
On boit des bibines au bistrot
Personne jette la pierre à l'autre
Dans l'quartier voisin des bobos
Jactent beaucoup comme des blaireaux

Mais si i'faut s'réconcilier avec
Ce sera à coup sur, à leurs obsèques

On s'sert les coudes, l'patron nous sert, on s'vanne souvent
Chez nous la fraternité c'est c'qu'il ya d'plus grand
I' faut dire qu'on a compris et ben qu'on était
Vraiment en fait, de la même communauté

Personne joue les victimes, et personne ne revendique
Des droits communautaires, des délires d'hystériques

Oui, au bistrot du quartier
On est tous beaucoup français
Et si l'système veut nous brouiller
Je vous dis qu'c'est pas gagné
Parc'que nous autres les petites gens
On est beaucoup intelligent

Ben ouais, i'faut l'dire honnêtement
On est beaucoup plus intelligent

Chacun d'nous considère l'autre comme son égal
Et moi j'considère chacun et l'autre comme mon égal
'Lors du coup l'ambiance est vraiment idéale
Puis du coup dans l'quartier c'est vraiment convivial

Puis si y'en a qu'ça dérange de nous voir vivre en paix
Moi j'vous jure qu'ça m'démange, ben de vous payer une tournée

On est tous beaucoup égaux
Et pas certains plus que d'autres
On boit des bibines au bistrot
Personne jette la pierre à l'autre
Dans l'quartier voisin des bobos
Jactent beaucoup comme des blaireaux

Mais si i'faut s'réconcilier avec
Ce sera à coup sur, à leur obsèque

On est indivisible nous les grands paumés
Oui nous sommes l'idéal d'une belle société
D'une communauté nationale réconciliée
Et c'bistrot c'est la promesse de cette fraternité

Sache que la nation mon gars, ben c'est c'qu'on a trouvé
Comme communauté humaine de plus grande pour vivre en paix
Oui, au bistrot du quartier
On est tous beaucoup français
Et si l'système veut nous brouiller
Je vous dis qu'c'est pas gagné
Parc'que nous autres les petites gens
On est beaucoup intelligent

Ben ouais, i'faut l'dire honnêtement
On est beaucoup plus intelligent


Dernière édition par le Ven 29 Juin 2007 - 17:13, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 42
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Dim 18 Mar 2007 - 19:22

Merci pour cette contribution SFOGLIATELLO

Très marrantes tes chansonnettes. Very Happy
N'hésite pas à te présenter sur le forum dédié. Bienvenu à toi. Yeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Dim 18 Mar 2007 - 23:26

Renaud va exiger des royalties...si tu les enregistres!!! Yeah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Dim 18 Mar 2007 - 23:39

Renaud tomberait en admiration devant mes textes si parfaitement construit Very Happy Il exigerait que j'écrive à sa place ! Je suis plus subversif que lui.
Renaud est un maitre. C'est mon mentor.

Seulement, je fredonne ces morceaux sur une guitare avec 2 accords et ma copine est la seule à les entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Nouveau morceau   Dim 13 Mai 2007 - 22:19

Tatassin, me revoilà. Comment vous la trouvez, je peux la fredonner à ma douce compagne ?

On est tous des êtres humains

Faudrait remettre les choses au clair
Et penser un peu par soi même
Au-delà d’une carte bancaire
Et des idoles de notr’ système
Alors écoutez-moi un peu
Tous les beaufs et les bobos
Les smicards, les rupins, les marginaux !
D’puis qu’on consomme isolés
En entassant dans nos bastions
Des objets empoisonnés
On devient d’plus en plus con
J’vais vous confier un p’tit secret
Pour être heureux, limitez les frais !
J’déclare pas que l’occident
Est un modèle de société
Pétasses et obeses suffocants
En string panthère, d’vant la télé

Moi mon av’nir est sur le zinc
Du bistrot les 2 escaliers
Mais bordel, on est tous des êtres humains.


J’vais pas m’laisser emboucaner
Par les sionistes, les islamistes
Tous ces gros barges endoctrinés
Bien trop souvent militaristes
Tous ceux qui négocient l’arme à la main
Et poussent des cris de demeurés
Allah akbar, shalom tsahal tu vas crever !
Tous ces fanas complet’ment j’tés
Relayés par les intellos et les médias
Qui choisissent leur camp ici ou là
Les penseurs uniques d’la vérité
Qui informent pas qui manipulent
Ont tous dans la bouche des pustules !
C’est sur’ment pas Poivre d’Arvor
Un journaleux d’al jazeera
Qui me feront choisir un bord
Entre Tsahal le Hezbollah

Tant que j’aurai d’la compassion
J’prierai jusqu’au dernier des cons
Mais bordel, on est tous des êtres humains.


Y’a pas qu’les traders, les cols blanc
Immolés dans les 2 tours
Y’a des moustachus innocents
En Irak et tout autour
Moi j’dis qu’un mort palestinien
Ca vaut un mort israélien
Sauf pour nos médias, un peu trop manichéens
Moi j’suis un universaliste
Amoureux du genre humain
J’emmerde les communautarismes
Tous ceux qui brandissent leur poing
Rien à foutre de la lutte de crasse
Tous les systèmes sont dégueulasses !
J’peux pas encaisser le marché
La grande secte de la conso
J’préfère un Raël déguisé
En cosmos 99 c’est plus folklo

Les publicités ça m’déglingue
Et vos grandes surfaces moi j’les tringle
Mais bordel, on est tous des êtres humains.


D’puis qu’on a censuré Soral
Et complet’ment lynché Dieudo
J’ai eu comme un choc cérébral
Notr’ république est un tombeau
La liberté existe encore
Au théâtre de la main d’or
Chez Dieudonné, saltimbanque persécuté !
Si un jour je m’fais lyncher
Sur qu’j’aurais dit des vérités
Si un jour j’attise la haine
Sur qu’j’aurais piqué l’système
Mais pour l’instant j’suis raisonnable
Et je prie pour mes ennemis
Mais faites gaffe tous les minables
Si je bois un peu trop de demis !
[u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Sebsebforce
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 557
Age : 45
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Dim 13 Mai 2007 - 22:42

Très très bon ! Bravo!

En lisant, je pense d'avantage à Brassens...Manque juste un petit air de guitare qui, l'air de rien, ferait passer le texte.

Bonne idée pour faire passer nos idées, la chanson. Un volontaire? Qui organise la tournée? Egalité & Réconciliation Tour soon near you!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Dim 13 Mai 2007 - 22:46

Effectivement, il faudrait un accordeoniste, un guitariste, un chanteur, enfin, juste capable de fredonner comme Brassens ou Renaud et c'est tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Mer 27 Juin 2007 - 19:55

LOVE ME FEMELLES UN PEU CONNES


Petite interlude avant de publier de nouveaux textes :


Imaginez Alain chanter ce morceau sur l'air de Love me tender d'Elvis, sur un plateau télé, dans une émission de divertissement !

Love me Alonso, Love me true
Love me Miss Angot
J'ai beaucoup bavé sur vous
J'm'en veux c'est pas beau

Pres de vous je m'agenouille
Et j'me mords ... les doigts
Ca rime pas vraiment beaucoup
J'suis pas souple du tout

Love me Alonso, Love me true
Love me Miss Autain
J'veux vous rouler des patins
Et qu'on soit copain

J'vous emmenerai ou j'habite
J'vous f'rai voir... ma montre
Ca rime pas non plus tant pis
I love you Valérie Lang
Ca rime pas non plus tant pis
I love you Valérie
[b]


Dernière édition par le Jeu 28 Juin 2007 - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Jeu 28 Juin 2007 - 11:45

Nouveau morceau

OMERTA


Moqué, lynché depuis un mois
Je pense à toi aussi Emilie
Est c'que là bas au Venezuela
C'est vraiment pire qu'ici ma chérie
J'ai franchi les bornes d'la bien - pensance
Une fois de plus dans un diner
et vu qu'je consomme pas à outrance
J'suis qu'un malade mental un peu paumé

Omertà, Omertà
La vérité c'est très gênant
Les idées sont un combat
Pas un commerce répugnant


Fiché, lynché parc' que j'ai osé
Pleurer ce môme palestinien
Et puis j'ai une femme au foyer
Sur qu'j'ai du sang sur les mains
J'aurais p't'être pas dû insister
En traitant sa gonzesse de putain
Endormie en string panthère d'vant Ruquier
En d'ssous du drapeau Israelien

Omertà, Omertà
L'alter - nationalisme point déjà
La secte de la conso s'effondrera
Ne consomme pas et tais-toi pas


Diabolisé, évincé parc'que j'ai écouté
Un agitateur parler de luttes des classes
Me détournant des rebelles sans causes autorisés
Qu'on nous vend pour nous leurrer, quelle crasse !
Et toutes les nouvelles luttes illusoires
Font subsister la loi du silence
En masquant par cette mascarade il faut croire
Un tissu de mensonge d'une société déjà rance

Par de petits cris offusqués
Facile de clore un débat
Parc'qu'à court d'arguments les rats
Ont peur qu'éclate la vérité

Petites gens il est temps d'agir
Le fascisme liberal - libertaire
A réduit notr' liberté au désir
Et le désir au marché, misère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Ven 29 Juin 2007 - 17:08

Aller encore un nouveau :

RECONCILIATION

Sfogliatello - Juin 2007



Gerard i'dit d'Ibou que c'est un drôle d'oiseau
Et Ibou i'dit d'Jacob, ah ! L'privilégié !
Puis Jacob i'dit d'Ahmed qui faut s'en méfier
'Lors Ahmed i'ditd'Gerard que c'est un facho

Enfin Gerard i'dit d'Tonio qu'c'est un larron c'rital
Sauf que Tonio dans l'affaire et ben i'comprend que dalle !

On est tous beaucoup égaux
Et pas certains plus que d'autres
On boit des bibines au bistrot
Personne jette la pierre à l'autre
Dans l'quartier voisin des bobos
Jactent beaucoup comme des blaireaux

Mais si i'faut s'réconcilier avec
Ce sera à coup sur, à leurs obsèques


On s'sert les coudes, l'patron nous sert, on s'vanne souvent
Chez nous la fraternité c'est c'qu'il ya d'plus grand
I' faut dire qu'on a compris et ben qu'on était
Vraiment en fait, de la même communauté

Personne joue les victimes, et personne ne revendique
Des droits communautaires, des délires d'hystériques

Oui, au bistrot du quartier
On est tous beaucoup français
Et si l'système veut nous brouiller
Je vous dis qu'c'est pas gagné
Parc'que nous autres les petites gens
On est beaucoup intelligent

Ben ouais, i'faut l'dire honnêtement
On est beaucoup plus intelligent


Chacun d'nous considère l'autre comme son égal
Et moi j'considère chacun et l'autre comme mon égal
'Lors du coup l'ambiance est vraiment idéale
Puis du coup dans l'quartier c'est vraiment convivial

Puis si y'en a qu'ça dérange de nous voir vivre en paix
Moi j'vous jure qu'ça m'démange, ben de vous payer une tournée

On est tous beaucoup égaux
Et pas certains plus que d'autres
On boit des bibines au bistrot
Personne jette la pierre à l'autre
Dans l'quartier voisin des bobos
Jactent beaucoup comme des blaireaux

Mais si i'faut s'réconcilier avec
Ce sera à coup sur, à leur obsèque


On est indivisible nous les grands paumés
Oui nous sommes l'idéal d'une belle société
D'une communauté nationale réconciliée
Et c'bistrot c'est la promesse de cette fraternité

Sache que la nation mon gars, ben c'est c'qu'on a trouvé
Comme communauté humaine de plus grande pour vivre en paix

Oui, au bistrot du quartier
On est tous beaucoup français
Et si l'système veut nous brouiller
Je vous dis qu'c'est pas gagné
Parc'que nous autres les petites gens
On est beaucoup intelligent

Ben ouais, i'faut l'dire honnêtement
On est beaucoup plus intelligent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: une chanson, une chanson   Lun 3 Sep 2007 - 2:11

avec ma bite et mon couteau ma voix et ma guitare, je me fais tout doucement dans mon coin un petit album de chansons, sous le pseudonyme "Le Malossol"...
Cet album sera soralien ou ne sera pas, alors je vous donne des nouvelles dès que j'ai commencé à enregistrer...
Pour l'instant, la liste des chansons dont je suis satisfait (c'est à dire celles qui seront sur l'album) - bientôt, je l'espère, rejointes par d'autres !


Une Vie, le résumé blasé et aigri d'une vie humaine... avec un peu de tendresse à la fin...

Clitoris
, hymne à la féminité, chanson d'amour dédicacée à toute la gent féminine...

Oxygène anxiogène, qui parle de l'asthme que je subis depuis mon enfance...

Musique, le titre est évocateur : ça parle de mon rapport à cet art majeur...

Harcèlement, chanson intellectuelle contre la société de consommation...

Science et Conscience, expérimentation surréaliste à tendance hip-hop...

Courbes, mon refus de la mode des anorexiques, un geste pour rassurer celles qui croient être trop grosses...

Orientation, chanson contre le pseudo-élitisme de l'éducation...

Parenting
, réflexion sur la planète qu'on nous a laissée en héritage...

1983, très personnelle, sorte de mise en abyme existentialiste...

C'est tout pour l'instant, j'ai plus qu'à me foutre des coups de pied au cul pour mixer correctemment les prises de démo, je vous tiendrai au courant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Lun 3 Sep 2007 - 16:25

Bibi Clemenceau a écrit:
Putain on dirait un album de Tryo. Allez fais un effort, un peu plus de haine quoi !

dans le style ça se rapproche vaguement des Wriggles j'avoue...

y aura pas beaucoup de haine parce que je suis pas trop une personne haineuse :)

y en aura un peu quand même !

et y a une (grosse ?) surprise pour vous, hé hé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Communiqué   Mar 11 Sep 2007 - 23:03

Communiqué :

Je prépare actuellement un recueil Chansonnier - Poésie ( Editions Le Manuscrit probablement comme mon roman ), rimes virulentes, démarche pamphlétaire, hommage à Alain, à ER entre autres... on retrouvera les textes que j'ai publié ici et ma dernière petite création qui bouclera le tout : Une sorte de réponse à Diam's...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Dim 21 Oct 2007 - 17:38

Lettre ouverte à une rebelle sans cause autorisée - Partie 1

VOYONS MISS DIAMANT


La naiveté, la malhonneté, la connerie
Me rongent le cerveau et me rendent compatissant
Nous nous trouvons piégés par des ruses subtiles
Avant de s'y complaire serviles et obéissants !

L'idéologie dominante et ses combats erronés
Font de certains artistes des chiens d'garde
Qui, croyant etre subversifs, travaillent en réalité
A la duperie nationale. Que la foule demeure hagarde !

Alors quand j'entends la haine dégueulée et qui poque
D'une jeune femme dont le micro semble etre
le couteau qu'aurait trouvé une poule, je suffoque
Et tente de comprendre ce qui est piètre !

Puissent le bon sens, l'écoute et le partage
Eclairer les sombres visions sociétales
De tous les coeurs incensés gorgés de rage
Et les cerveaux sans discernement des hydrocéphales !

Tu le connais Pépette, ce monstre délicat
Qui nous digère doucement et joue de nous
C'est le système capitaliste, atlantiste, sioniste, etcetera
Et pas les gars qu'il diabolise et dont tu te fous !

La réconciliation point déjà Zezette
Et la fraternité est essentielle sur terre
Car toi aussi au fond je sais que tu es en quete
D'la fin des esprits revendicatifs et victimaires !

Se gourer de cible, frapper sur l'épouvantail agité
Par le système, les élites qui nous opressent, victimes
Voyons Diam's, doivent bien rire de te voir sur le nid
Des médias, piailler, comme ils l'avaient de leur cime

Si fortement espéré !
Pour nous égarer...
Tu es fortement égarée.

www.sfogliatello-creation.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: une chanson   Mar 18 Déc 2007 - 15:47

Voici une chanson sur laquelle j'aimerais votre avis : "publiable" ou pas ? y a-t-il de grosses erreurs ? des trucs à changer ?

Voilà l'oeuvre, bonne lecture :


Salut, je voudrais te présenter la méthode assimil'
Un truc qui pourrait marcher, il n'en tient qu'à un fil...
Du bleu du blanc du rouge, les couleurs sont levées,
Allez citoyens on se bouge, c'est l'heure du verre de l'amitié !


Toi musulman, p't'être même arabe
Toi qui est mon frère
Même ADN, deux êtres humain, chuis pas l'dernier à le dire...
On t'a importé sur nos terres
Et tu veux épouser la France pour le meilleur et pour le pire
Toi si friand de respect et d'intégration
Toi qui as choisi de conserver l'Islam
Viens boire un coup à la maison !
Viens discuter j'te dis ! Et oublies pas d'amener ta femme.

Je te servirai du bon vin, et un jambon de pays... mais attention pas de la merde hein, du vrai bon jambon du charcutier de mon quartier... (c'est une allégorie)

Si de mon repas tu te régales
Si ta femme se sent ton égale
Si t'utilises ma langue natale
Tu seras mon ami je serai ton féal
Sans forcément me prendre au littéral
Je revendique un aspect caricatural !

Salut, je voudrais te présenter la méthode assimil'
Un truc qui pourrait marcher, il n'en tient qu'à un fil...
Du bleu du blanc du rouge, les couleurs sont levées,
Allez citoyens on se bouge, c'est l'heure du verre de l'amitié !


Et c'est reparti... Ouais, encore une fois... On y va...

Toi l'grand bourgeois, fort peu affable
Qui dis qu'c'est mieux là-bas mais continue à manger à notre table
N'oublies pas qu'ici t'es dans un pays de cons
Le pays où on a fait la Révolution
Une terre d'esprits libres, là où les gens savent dire NON

Ta bannière étoilée, je la laisserais pas s'installer
Ton drapeau amérloque, viendra rapiécer le fond de mon froc

Non, tu ne m'impressionnes pas !
Ton argent me laisse froid
Comme ton héros hongrois
Qui devrait déjà être victime de sa propre loi (sur l'immigration choisie)
La France, on l'aime ou on la quitte ?
D'accord, alors, partez vite !
Vous tous oligarches atlantistes qui n'avez de cesse de dénigrer le modèle de ma république
Où vous ne pourrez jamais vous intégrer !
Ou alors, qui sait...

Salut, je voudrais te présenter la méthode assimil'
Un truc qui pourrait marcher, il n'en tient qu'à un fil...
Du bleu du blanc du rouge, les couleurs sont levées,
Allez citoyens on se bouge, c'est l'heure du verre de l'amitié !


Intégration mon cul, Le Malossol, © 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   Mar 18 Déc 2007 - 18:03

Chanson islamophobe et raciste!
J'appelle tout de suite Mouloud Aounit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sfogliatello
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 33
Localisation : Grenoble - Isère - 38
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Voyons Diam's et Raie - publique   Jeu 29 Mai 2008 - 16:43

Les gars, voici 2 premiers morceaux :

- Voyons Diam's - Rap - Musette
Ou la rebellitude show-biz

Son travail ? Promouvoir les nouvelles attitudes rebelles de consommation et dissoudre la morale. Soumise au modèle dominant de la mauvaise éducation, elle est figée dans sa pose d'arrogance et de mépris injustifiés du peuple de France qui bosse. Elle s'égare et fait le jeu du Système en pensant que ce pays est composé d'un coté de jeunes rebelles et de l'autre de petites gens fachos.

- Raie - publique - Ballade

et

Présentation

Dailymotion:
http://www.dailymotion.com/sfogliatello

Site officiel:
www.sfogliatello-creation.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sfogliatello.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une chanson, une chanson   

Revenir en haut Aller en bas
 
une chanson, une chanson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux Noël à Bethléem (chanson)
» La nature en chanson et en poésie!!!!!
» Une voix, un visage : MARIE (chanson)
» CHANSON DU PLUS LEGER QUE LA MORT
» Reçois ma vie (chanson, vidéo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: ESTHETICA :: Tire-lyre-
Sauter vers: