LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soral chez Taddei ce soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
dickbill
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Lun 10 Déc 2007 - 2:20

Citoyen a écrit:
Sfogliatello a écrit:
Alain a été très bon lorsqu'il a dit : "Vous êtes un fonctionnaire, vous travaillez pour l'état ..." Very Happy

Mouè, à mon avis c'est plutôt une remarque qu'il faut réserver aux sociologues réputés où qui se disent "critiques", or ça n'a jamais été le cas de Tourraine...

Peu importe. Les mileux universitaires et academiques sont un des milieux les plus corrompus moralement et n'ont aucune lecons de morale a donner a leurs milieux "ennemis" comme les milieux militaires ou aux non-universitaires comme Soral, qui "osent" empieter sur leur territoire.

Pour bien connaitre un milieu, il faut malheureusement en etre exclu a un moment donne. Et c'est specialement vrai des milieux academiques ou la fourberie regne et ou les mandarins sont habitues aux flatteries obsequieuses des courtisans.
Quand Soral parle comme ca a un vieux fonctionnaire d'etat, c'est benefique pour tout le monde. Ceux qui connaissent le systeme savent que quand un universitaire beneficie de la credibilite officielle et du temps de parole qui va avec, un rebelle comme Soral a autant de chances d'etre proche de la verite et plus de chances de l'exprimer fidelement qu'un universitaire rompu aux manigances de la cour du roi et du politiquement correct.

Donc bravo a Soral pour ne pas se laisser intimider par des titres ronflants et qu'il continue a donner son avis de sociologue meme en face des "experts" du systeme.
Et il a raison d'etre agressif, il faut destabiliser ces ronds de cuirs dans leur legitimite. Et la on l'a vu, ils peuvent etre destabilises en une seule phrase, tant il n'y a que la verite qui blesse. En fait, Soral aurait du lui notifier cela des le debut, et non pas a la fin, peut etre que ca lui aurait donne acces a lui Soral, plus de temps de parole et au sociologue universitaire, plus de modestie et moins d'attention de la part des medias.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Lun 10 Déc 2007 - 2:24

Les sciences humaines ne sont pas que corrompues... Elles sont en décombres, en ruines... La sociologie a fait l'objet de l'hégémonie bourdieusienne. La philo, c'est Deleuze qui l'a phagocytée...

Il faut dire que quand on n'a pas le soucis de la croute, on peut en tartiner des pensums...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Lun 10 Déc 2007 - 15:46

ajax a écrit:
Les sciences humaines ne sont pas que corrompues... Elles sont en décombres, en ruines... La sociologie a fait l'objet de l'hégémonie bourdieusienne. La philo, c'est Deleuze qui l'a phagocytée...

L'hégémonie de la "sociologie" s'est faite au moment même de l'établissement de son acte de naissance. Alors qu'elle avait pour objet la critique "des systèmes" afin d'en révéler toutes les inconsistances (sociales) et d'étudier ainsi la dérive qui s'en suivait, elle devint entre les mains des censeurs appartenant à des "écoles" (idéologiques) qui allaient dès lors la "structurer" afin d'en retirer un outil utile aux appareils du "système". La "sociologie" n'est plus qu'une malheureuse sociographie (arbitraire).

Un petit constat ici :
http://www.sysdoc.imedialog.com/spip.php?article10

Citation :
Il faut dire que quand on n'a pas le soucis de la croute, on peut en tartiner des pensums...
[url]

Tu fais référence au "primum vivere" ?
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Lun 10 Déc 2007 - 15:55

ajax a écrit:
MAGGLE a écrit:

Donc, si l'on suit ta logique, la France qui se passionne pour le blues, le jazz, le rock ou le rap n'est déjà plus la France et celle d'avant qu'on ne force les écoliers à parler français, voire celle d'avant la création de l'académie française n'était pas encore la France. Mais où est donc passée la France ?
Je ne réponds pas à cette tentative de déstabilisation. MAGGLE, je te sais assez intelligent pour avoir compris ce que j'ai dit.

Ben ça sert à ça un forum. Savoir jusqu’où les positions de son contradicteur sont stables…

ajax a écrit:
MAGGLE a écrit:

Mais alors, comment peux tu à la fois considérer les Juifs d'avant la Shoah à la fois comme un peuple particulier et comme partie intégrante de chaque peuple (selon la conception nationale que tu en as) ? Malgré tout le mal que j'en pense, je trouve une certaine cohérence sur ce point dans les conceptions des nazis, j'en vois aussi une dans les miennes, mais j'ai du mal à en trouver une dans la tienne.
Depuis la Révolution Française chez nous et la Révolution Industrielle globalement dans le monde, depuis que l'Europe a rompu avec son système de castes horizontales, celle qui faisait que dans les villes les métiers étaient distribués en fonction de l'origine géographique, la communauté juif a décidé de rentrer dans les communautés nationales ou tout du moins dans les peuples.

Ce ne pense pas que ce soit une décision communautaire. Plutôt une addition de décisions individuelles constatables sociologiquement et liées à une certaine émancipation politique.

ajax a écrit:

Il y eut une multiplication de mariages mixtes et les Juifs suivaient le même chemin de déjudaïsation que les chrétiens suivirent quand ils entamèrent leur déchristianisation.

En gros, si je veux faire rapide (mais je sais que tu vas en profiter pour quoter ça en l'extrayant du liminaire), les Juifs prirent la décision de ne plus être un peuple mais membre de communautés nationales.

Ceci dit, si la déchristianisation a été un mouvement vers l’athéisme ou l’agnosticisme, la déjudaïsation fut à mon avis plus complexe. Avec à la fois un mouvement similaire à la déchristianisation et un mouvement de conversion vers le christianisme. Malheureusement, je doute que nous disposions de données statistiques à ce sujet.

ajax a écrit:
La symbolique du capitaine Dreyfus est formidable quand on la lit. CAPITAINE (de la République) Dreyfus... Il occupait un rang militaire, il était le bras de la France, il était absolument Français et des cons en ont fait un Juif, rien qu'un Juif. En gros, c'est comme les Arabes aujourd'hui où même quand ils sont ministres on rappelle sans arrêt qu'ils sont arabes. Pour Dreyfus ça a été bien pire... on l'a accusé d'être Juif, antifrançais, antinational...

Pour moi, ça n’aurait pas été le moindre de ses mérites qu’il le soit vraiment… Hé

ajax a écrit:
En gros, c'est l'antisémitisme et la bêtise dont il nait qui a forcé une partie des Juifs à faire le chemin inverse, à récuser les nations auxquelles ils avaient participé et qui, désormais, partagent une mémoire plus fraiche et je dirais presque consolidée.

C'est nous qui leur avons dit "vous n'êtes pas nous !". Et eux ont automatiquement répondu "bien, puisque nous ne sommes pas vous, nous serons nous !"

Ne vois-tu pas un paradoxe dans le fait que certaines élites juives aient tenu ce discours une fois que les champions du "vous n'êtes pas nous !" ont été écrasés ?

ajax a écrit:
MAGGLE a écrit:
"On", c'étaient les députés il me semble. Je ne crois pas qu'à cette époque une élection au suffrage universel direct eut pu le porter à la tête de l'état.
Holalaaaaa.......... Et les marches du front populaire derrière Blum, c'est du chiqué organisé par les illuminatis auvergnats ?

La France s'est félicitée d'avoir cet homme au pouvoir. Jusqu'à 1939 malheureusement...........

Tu as peut-être raison, mais ce que je ne comprends pas, c’est que d’un coté on entend dire que la pensée de Céline n’était que le reflet de l’antisémitisme de son époque alors que de l’autre tu me dis que les Français étaient massivement derrière Blum.

Je crois quant à moi que la vérité est entre les deux et que les Français étaient très divisés sur cette question.

ajax a écrit:
MAGGLE a écrit:
Ce qui les rendait si insupportables pour eux étant justement cette tendance à l'assimilation au tout venant allemand, via métissages, conversions etc. Tendance qui ramenait progressivement la question juive à une question exclusivement religieuse.

Or, une fois le nazisme écrasé, le sionisme a refait de la question juive une question raciale (ou ethnique si tu veux) : On peut se déclarer athée et faire son Alyia de plein droit du moment qu'on a des ascendants juifs, même non maternels.
C'est bien pour cela que le sionisme me dérange. La notion religieuse utilisée comme prétexte me dérange toujours. Il en est de même de la notion ethnique ou raciale ou dynastique.

Je suis clairement anti néosionisme à la base (également parce que le sionisme est typiquement un mouvement romantique), mais ceux qui ont fait leur Alya, prolos comme bourgeois, doivent être aidés à prendre conscience des délires dans lesquels leur junte au pouvoir les a poussés et cela m'empêche d'envisager comme, malheureusement, beaucoup ici, qu'ils doivent être sacrifiés. [/quote]

Nous sommes d’accord sur le fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Lun 10 Déc 2007 - 21:09

Geser a écrit:

La "sociologie" n'est plus qu'une malheureuse sociographie (arbitraire).


Souvent oui.

Elle se divise selon moi en trois grandes familles : la sociographie, la philosophie sociale et la critique sociale (et critique de la critique sociale).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le champignon empoisonné
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mar 11 Déc 2007 - 20:28

Citation :
Israel , c'est la Démocratie poussé à sa quintessence

dixit l'écrivaillon



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 12 Déc 2007 - 16:51

Citation :
Opposer richesse matérielle et richesse spirituelle, et ce au nom de la défense du peuple, c'est probablement le début de la plus grosse mystification
politique du XXIème siècle...



C'est un raisonnement de la gauche communiste du 19 20 eme siècle qui s'oppose à la religion -l'opium du peuple- au nom d'un matérialisme "agnostique".
Pour la défense des acquis, on doit miser sur "l'avoir" contre toute forme de culture, d'enracinement et sentiments identitaires (valeurs traditionnelles jugées trop à droite),
la richesse matérielle ne devient accessible pour le peuple et l'humanité qu'en rejetant la spiritualité (cultes guerriers... et autres), croyances qu'on qualifiera d'ignorance.
Mais paradoxalement, tout passe par l'éducation, les cours de langue et d'histoire.
On peut parfaitement opposer le matérialisme et les philosophies idéalistes. Tout en sachant qu' être pauvre n'implique pas etre plus vertueux, et inversement sauf pour qq bouddhistes.



Citation :

Dans une autre vie sur un autre forum j'avais resumé ça part :
Anti-matérialisme : Justification politique du faf a son impossibilité a ateindre la richesse financiére.


Négation qu'on peut exprimer en utilisation des arguments marxistes.
nombreux sont les fafs petits bourgeois qui ont hérité de la culture, de la religion et des privilèges de leurs parents.
Vous confondez matérialisme et libéralisme.
1 le matérialisme ce n'est pas simplement gagner plus sans travailler.
2 Tout le monde n'a pas pour ambition de devenir riche et célébre ou d'escroquer de braves gens.
3 Ce n'est pas parce qu'on veut qu'on peut.
4 la psychologie dire que l'autre a une petite b ite, c'est sympa mais il faut aussi discuter des moyens


Citation :

Braquer des banques demande des couilles, il n'en a pas.
Etre ingénieur demande un cerveau, il n'en a pas non plus.

Plusieurs remarques:
1 si vous savez qu'ils ont de petites couilles c'est que vous y avez touché en fréquentant leur milieu.
2 on ne braque plus des banques comme au farwest, aujourdhui le nouveau braqueur sont des pirates, des informaticiens.
3 on ne demande pas aux ingénieurs d'être des savants mais d'être performants et compétents pour exécuter une ou plusieurs tâches.




Citation :
Le problème des modes de vie décroissants c'est justement qu'ils ne sont accessibles qu'à une certaine bourgeoisie... Si tu lis La décroissance, le périodique branlette de la LCR
aux identitaires, tu verras beaucoup de cadres de la com' mais peu d'ouvriers et pas beaucoup de caissières de supermarché...


lLa décroissance ce n'est pas opposer les riches et les pauvres, être farouchement contre la richesse matérielle mais contre la pauvreté.
Pour cela, on peut dénoncer les inégalités mondiales, changer les habitudes, proner un partage équitable, un développement
durable et faire en sorte que les profits aillent aux plus démunis.
bref c'est vivre et c'est une lutte sociale dans un monde libéral.

Or bien vivre suppose être riche spirituellement ou du moins socialement. Car le bonheur est partagé et n'est pas que matériel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soral chez Taddei ce soir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» ONPC : Notre nouveau ministre, J.M. Blanquer, est invité chez Ruquier ce soir.
» La lune hier soir ?Chez vous aussi ?
» "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï
» Prière de Saint Joseph et commentaire du jour "Ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse"
» Tu fais quoi quand tu rentres chez toi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: