LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soral chez Taddei ce soir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 1:02

Bordel mais c'est vrai il nous avait caché ça le bougre !!!
=> http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/

Merci pour l'info !
Revenir en haut Aller en bas
2boblack
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 38
Localisation : paris 19
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 2:50

hades a écrit:
Il a perdu de sa verve le Soral sauf vers la fin, "Vous etes payées par l'etat, vous etes un fonctionnaire messieurs" Mdrrr

ouais ca c'etait bon ça l'a retourné le touraine...

sinon il etait sur le meme plateau que la fille des "indigenes de la republique" et ça quand on sait ce qu'on a dit sur elle sur ce forum..
Elle a balancé sur Finkelkraut et BHL on aurait dit du soral le courant est bien passé entre eux.. Fete
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 2:58

Je ne savais pas que Soral s'était lancé dans la chanson :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:01

nabien a écrit:

normal, taddéï aime bien les subversifs

Magie de L'idiot International.

A lire également...

Quelques collaborateurs:
Jean-Edern Hallier, Marc-Édouard Nabe, Édouard Limonov, Jacques Vergès, Frédéric Taddéi, Alain de Benoist, Alain Soral...


Dernière édition par le Mer 5 Déc 2007 - 3:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:02

1) Sur l'écrivain pas rasé et le metteur en scène skinhead: est-ce qu'en France, un artiste est forcément tafiolisé?

2) Sur Touraine: quand il est emmerdé, il pietine comme par envie de pisser.

3) Sur Jamet: j'aime bien "Marianne", c'est pas nouveau...

4) Sur l'Indigène: est-elle prête à tenir sur l'Europe le même raisonnement qu'elle tiens sur la Palestine, à savoir "le vol d'une terre".

5) Soral, même en costard, il se tiens comme un horang-outang, dandine de la tête comme Sarko, et est très mal élevé du style "je marmonne tout le temps, et coupe la parole à tout le monde, et même quand je me fait bacher (le coup de la "bohême" Ptdr ) je continue à me la péter, mais ça doit être parce-que j'ai une grosse bitte"!

Sinon, Taddeï est un bon gars, on a l'impression en voyant ce genre d'emissions que ça bougeotte un peu (AdB, Soral, etc.), mais y'a toujours eu des emissions qui tranchaient un peu d'avec la platitude habituelle, ça date pas d'aujourd'hui, c'est pas neuf, c'est normal. Et puis après tout, lorsque ce qu'il y a de moins subversif à l'ED rencontre ce qu'il y a de plus courageux à la TV, ça donne une emission qui se laisse regarder. Tant que y'a pas Steuckers pour parler de l'Europe, ça reste du flan. Enfin bon, bientôt noël, alors à Taddeï, on lui donnera quand même sa médaille du courage médiatique... clown


Dernière édition par le Mer 5 Déc 2007 - 3:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:04

Lonewolf a écrit:

4) Sur l'Indigène: est-elle prête à tenir sur l'Europe le même raisonnement qu'elle tiens sur la Palestine, à savoir "le vol d'une terre".

Moi je connais le couplet mais développe pour les autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
2boblack
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 38
Localisation : paris 19
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:05

Steve a écrit:
Putain il a meme mis une cravate !

c vrai qu il etait classe le soral rien a voir avec ses tenues en velour vert marron de ses prestations dans "c mon choix"...

bar à pute? j'en connais pas des masses mais son argument sur les décideurs et les saltimbanques était tres juste, j'ai bien aimé aussi la petite phrase avec "les putes ukrainiennes" vraiment tres "soral" on aurait dit du "guy carlier parlant d'arthur"...

bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:11

@Thomas Demada: denoncer le colonialisme en Algérie et en Palestine, fort bien, et je suis pour l'Algérie aux algériens et la Palestine aux palestiniens. Mais il n'y a pas de colonisation (même si pas d'Etat, militaire ou même consciente par les masses) qu'à l'exterieur de l'Europe, et je la vois bien, l'Indigène, eructer de toute sa gouaille si jamais je lui expliquait tout ça... Elle n'a pas dit qu'il fallait un Etat palestinien multiethnique et multiconfessionnel, ou un truc du genre, elle a clairement dit "le vol d'une terre par les juifs" (aprox). Du moins, c'est le sens... Si ma réponse n'est pas encore assez clair, alors je demande à Thundaar de venir foutre son bordel, alors me tante pas Thomas... clown

Sinon, ce genre d'envolées lyriques de Soral, c'est justement ce qui le décrédibilise lorsqu'il interviens, parce-que le reste était potable. C'est quand même dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:25

Lonewolf a écrit:
@Thomas Demada: denoncer le colonialisme en Algérie et en Palestine, fort bien, et je suis pour l'Algérie aux algériens et la Palestine aux palestiniens. Mais il n'y a pas de colonisation (même si pas d'Etat, militaire ou même consciente par les masses) qu'à l'exterieur de l'Europe, et je la vois bien, l'Indigène, eructer de toute sa gouaille si jamais je lui expliquait tout ça...

Nous y voilà... Immigration= colonisation. Une colonisation suppose une domination, or on ne peut pas dire que le Maghreb ou l'Afrique Noire dominent l'Europe, à fortiori jusqu'à lui imposer des colons. L'immigration c'est une mécanique provoquée, voulue et organisé par des occidentaux...

Avec ce discours fayesque sur l'immigration, tu sers la soupe à un Système qui veut faire passer une conséquence et un moteur du libéralisme pour une agression des pays du "Sud". Diviser (les pauvres) pour régner (sur les nations)...

Ce n'est pas l'ANC ou la Libye qui ont décidé que la Corée du Sud devait accueillir des immigrés à hauteur de 40% de sa population d'ici 2020 pour soutenir sa croissance et sa démographie déclinante, c'est le FMI...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:28

2boblack a écrit:
bar à pute? j'en connais pas des masses mais son argument sur les décideurs et les saltimbanques était tres juste, j'ai bien aimé aussi la petite phrase avec "les putes ukrainiennes" vraiment tres "soral" on aurait dit du "guy carlier parlant d'arthur"...

N'empêche que du temps des bordels on avait encore de la bonne pute de France Môssieur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:30

@Thomas Demada: ce n'est pas d'aujourd'hui que vous faites la fixette sur le mot pour mieux cacher la chose. Si le terme "colonisation" dérange (et sachant très bien que tu allais me répondre ça j'avais pourtant pris une petite précaution mise en parenthèses) ton petit purisme semantique à géométrie variable, soit; "Quand le sage, le doigt, la lune etc." blablabla tu connais, je sais plus de qui c'est, disons Maître Yoda. pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:34

hades a écrit:
Il a perdu de sa verve le Soral sauf vers la fin, "Vous etes payées par l'etat, vous etes un fonctionnaire messieurs" Mdrrr
Comme illustration de cette remarque sur certains (pseudo) "intellectuels" d'Etat qui sont indépendants fonctionnaires (payés par l'Etat), etc.
Il y a ce passage de Cioran (1911-1995) dans Entretiens, p256-257 (Entretien 1992) :
Citation :
C. : (…) J’ai eu la chance de pouvoir tourner le dos à l’université (1), et cela d’autant plus facilement que je suis allé à l’étranger et que j’y suis resté, la chance de ne pas devoir écrire une thèse de doctorat, de ne pas faire une carrière universitaire. Après cela je me suis toujours considéré comme un… « penseur privé » serait peut-être trop dire, mais quelque chose de ce genre tout de même. Un peu comme on dit de Job qu’il avait été un « penseur privé ».

C’était même toute mon ambition d’être un penseur privé, un épigone de Job. Si j’ai été le disciple de quelqu’un c’est bien de Job. Si j’avais fait une carrière universitaire, tout cela se serait délayé, je m’en serais d’une manière ou d’un autre détourné, préservé, car j’aurais été obligé d’adopter un ton faisant sérieux, une pensée impersonnelle. Comme j’ai dit une fois à un philosophe français titulaire d’une chaire : « Vous êtes payé pour être impersonnel. » (…)

Je n’ai pas de métier, pas d’obligations, je peux parler en mon nom, je suis indépendant (2) et je n’ai pas de doctrine à enseigner.

(…) À beaucoup d'égards je me considère effectivement comme un philosophe de la rue. Une philosophie officielle, une carrière de philosophe ? Alors non ! Toute ma vie je me suis dressé et je me dresse encore aujourd'hui contre cela.
(1) A ce sujet revoir ces posts :
http://kalayuga.frbb.net/mondo-2007-f5/la-conversation-est-presque-morte-t2160-20.htm#42061
http://kalayuga.frbb.net/mondo-2007-f5/la-conversation-est-presque-morte-t2160-20.htm#42213

(2) voir aussi : http://kalayuga.frbb.net/hybride-f6/etre-autonome-t2395.htm#49219
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:38

Lonewolf a écrit:
@Thomas Demada: ce n'est pas d'aujourd'hui que vous faites la fixette sur le mot pour mieux cacher la chose. Si le terme "colonisation" dérange

Ce n'est pas une question de mot, c'est une question de responsabilité et de responsables... C'est bien plus essentiel.

On a une bande de lutins qui forent des trous dans un barrage: l'eau s'écoule de partout. On est d'accord sur le constat, mais toi, au lieu de dénoncer la bande de gnomes et d'aller leur mettre une branlée, tu lances une croisade contre le liquide: "l'eau c'est pas bien!", "Y'a de la flotte partout!", "tout est trempé!"... Tu vas même jusqu'à proposer de t'allier aux perceurs du rempart sous prétexte qu'ils commencent à avoir les pieds mouillés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:51

Il y a 2 manières d'inviter un artiste ou un intellectuel : par l'interview comme l'avait très bien fait Taddéi avec B-HL et dans un débat. Sauf que, pour un bon débat, il faut des idées divergentes.
Là, ça convergeait trop, ça manquait cruellement de confrontations, je trouve. Quand Moati invite Villiers et Ramadan : ok, quand Taddéi invite Bouteldja et Finkielkraut : ok, pareil pour Nabe et Miller chez Ruquier ou Dantec et Chebel chez Ardisson.
Bref, il faut plus de contradictions. Il aurait fallu Finkielkraut, Glucksmann, B-HL ou Beigbeder en face de Soral. Bouteldja avait même l'air de se faire chier, j'ai l'impression. Sa critique rejoignait grosso modo celle d'Alain hormis sur la repentance. Les 5 autres, je les ai trouvés assez inoffensifs. Du coup, c'était presque plat.

Sinon, sur la forme, Alain fut égal à lui-même. Offensif, virulent, pertinent, percutant, imprévisible parfois comique (putes ukrainiennes), bref c'était pas mal.
Sur le fond, je trouve ses interviews sur internet (mises par hatehaine, prince de conde, gillespie...) bien meilleures que ses passages télés. Il prend plus le temps de produire ses analyses, c'est mieux travaillé, plus structuré, moins improvisé aussi. Il a surtout plus le temps de développer.
A Ce soir (ou jamais!), bien que l'émission soit très bonne et probablement la meilleure du PAF, il y a presque trop d'invités en même temps sur le plateau.

A l'arrivée, en raison d'absence de contradicteurs, je constate que B-HL, qui n'est évidemment pas dans mes références littéraires Hé , en a pris plein la gueule alors qu'il n'était pas là pour se défendre. Vous me direz, il fait la même chose avec ses détracteurs. Mais ce n'est pas une raison pour faire pareil, même avec un temps d'antenne bien plus restreint que lui. Voilà mon sentiment sur l'émission, ça fait quand même plaisir de le revoir sous les feux des projecteurs dans un grand média.
Sur ce, bonne nuit à tous.

http://www.dailymotion.com/round_affectif/1
http://livernette.noosblog.fr
Revenir en haut Aller en bas
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 3:53

Que la logique migratoire soit partie intégrante de la logique marchande, personne n'a jamais dit le contraire chez ceux qui aspirent à une Europe européenne. Il serait quand même honnête de ta part de le reconnaître...

Tu veux mettre la branlée aux petits lutins qui percent des trous dans les frontières pour se faire du pognon? Ceux qui aspirent à une Europe européenne n'ont jamais négligé pour autant la géopolitique. Là aussi, il serait honnête de ta part de le reconnaître...

Quant à l'idée selon laquelle on ne peut à la fois les soutenir chez eux et les conspuer ici (en bref), c'est un point de vue qui t'appartiens. Si les pays non-alignés sont si conscients que ça de la logique planétarienne (les flux financiers et humains qui s'alimentent les uns les autres au profit d'une caste d'exploiteurs), alors il n'y a aucune raison que ça les dérange. David Duke au Moyen-Orient, ça n'est pas un mythe. Que vous ne le vouliez pas pour des raisons opportunistes, libres à vous, mais ça n'est en rien une obligation. C'est un choix. clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 4:02

Citation :
Que la logique migratoire soit partie intégrante de la logique marchande

Puisque tu parles de logique, sois logique avec ton propre positionnement... Attaque la logique marchande, pas l'immigré comme individu.

David Duke, "Europe européenne", "planétarienne", usage général de l'indéfini: on ne bite pas un mot en dehors du ghetto...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 4:17

@Thomas Demada: se faire instrumentaliser pour ensuite glisser des mains comme une savonnette et se transformer en fils indigne, c'est vieux comme le monde, et l'immigration n'échappe pas à la règle. Je ne vois vraiment pas en quoi, sous prétexte que l'immigré-individu soit initialement la victime d'une logique marchande, il ne pourrait pas y trouver profit à son tour, et à nos dépends... A terme, on peut profiter cosmiquement du fait d'avoir été une pauvre victime (1). Et ça, tu refuses de l'admettre...

Maintenant, pour être clair avec toi, et puisque nous connaissons l'animal tous les deux: ce qui me différencie de Thundaar, c'est-à-dire en clair d'une personne qui aspire concrétement à une Europe blanche par épuration raciale et instauration d'un droit du sang intégral (sur la Playstation 2012... clown ), c'est que j'y crois pas du tout, et comme toi je trouve ça "moralement dégueulasse en plus d'être techniquement impossible". Cela étant dit, et là c'est ce qui me différencie de vous maintenant et de toi en particulier: on peut accepter de se réconcilier (relativement) sans pour autant abandonner sa conscience raciale et la promotion de celle-ci comme quelque chose de normal, de naturel. Sa négation n'est pas "mieux se réconcilier", mais "accepter la logique de l'ennemi commun". Et c'est aussi ça que tu refuses d'admettre...

Pour ceux qui comprennent quedal à la novlangue de la fafitude, quant on veut se "réconcilier", on prend la peine de s'informer un minimum sur la troupe commune, d'autant plus qu'avec le net, il n'y a aucune excuse. Et puis, franchement, c'est vraiment prendre les intervenants pour des abrutis de croire qu'ils ne comprennent pas ce que j'entends par "Europe européenne"... :barb:

(1) C'est d'ailleurs toute l'histoire des "martiens"... Ruse


Dernière édition par le Mer 5 Déc 2007 - 5:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simplicius
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 4:37

L'Algérie française comme le disait loni n'était pas considérée comme une colonie mais comme un département avec statut spécial. Les fermiers pied-noirs étaient très proches de la population, mêmes parfois paternalistes (soins, etc), c'étaient pas non plus les champs de coton en Floride. Le discours anti-colonialiste était celui du FLN. Cela appartient à l'histoire, à une page douloureuse d'un côté comme de l'autre.

Par contre pour la belle algéroise invitée par un animateur qui sait très bien le cahier des charges de ce type d'émisssion de débat (et puis où sont les pétroleuses de nos jours ?), je peux concevoir qu'elle soit contre le modèle assimilationniste (d'où "indigènes" de la république) mais jouer avec cette instrumentalisation du passé, un peu comme aux Antilles où on met de côté le génie créole pour un discours obsessionnel sur l'esclavage mâtinée de mode rastaquouère ou ragga (le digital a ma préférence), cela me semble aussi impolitique que blanc comme dénomimateur commun à une lutte de "renaissance" si j'ai bien tout compris à Fayible grâce aux liens du beau Jojo laid. Je ne dis pas du passé faisons table rase, je dis juste soit on tombe dans ce que Nietzsche nomme "l'histoire monumentale" et qui dénature l'historique :

Citation :
"Quand la considération monumentale du passé domine les autres façons de considérer les choses (...) c'est le passé lui-même qui en pâtit. On oublie des périodes entières, on les méprise on les laisse s'écouler comme un grand flot gris dont seuls émergent quelques faits semblables à des îlots parés (...) L'histoire monumentale trompe avec les analogies (...) C'est un effort pour s'attribuer en quelque sorte a posteriori un passé dont l'on aimerait bien tirer son origine, en opposition avec celui dont l'on descend véritablement."

"L’histoire monumentale est le travesti sous lequel se dissi­mule leur haine des grands et des puissants du présent, en se faisant passer pour une admiration satisfaite des grands et des puissants du passé ; elle est le manteau sous lequel ils renversent en son contraire le sens de cette conception de l’histoire ; qu’ils en aient clairement conscience ou pas, ils agissent comme si leur devise était : laissez les morts enterrer les vivants."

Seconde Considération Intempestive, “Utilité et inconvénients de l’Histoire”

L'histoire monumentale pour une nation, on pourrait imager en disant que c'est la soif d'action dans un décor de peplum, quelque part elle confie au passé le soin de se faire le fossoyeur du présent. Elle peut avoir rapport avec une fiction mythique (ainsi la Rome antique pour les révolutionnaires qui réalisent un sans précédent dans l'histoire de France, Sorel et le mythe de la grève générale), ou bien aussi, plus basiquement, vouloir formater l'imaginaire collectif à une vue idéologique (se servir d'un ennemi désigné comme le bochevique le couteau entre les dents pour mobiliser contre l'URSS ou d'un discours anticolonial qui dans les années 70 avait un but précis). Le 2ème cas de figure offre une dérive possible évidente qui ouvre une porte à la morale du ressentiment car :
Citation :

"Il est impossible de vivre sans oublier. Ou plus simplement encore, il y a un degré d'insomnie, de rumination, de sens historique qui nuit au vivant et qui finit par le détruire, qu'il s'agisse d'un homme, d'une nation ou d'une civilisation. Pour définir le degré et fixer la limite où il faut absolument oublier le passé, faute de quoi il deviendrait le fossoyeur du présent, il faudrait connaître la mesure exacte de la force plastique d'un homme, d'une nation, d'une civilisation, je veux dire la faculté de croître par soi-même, de transformer et d'assimiler le passé et l'hétérogène, de cicatriser ses plaies, de réparer ses pertes, de reconstruire les formes brisées."

Il existe aussi 2 autres façons d'aborder l'histoire : le mode antiquaire (le passé comme patrimoine) et celui critique (tirer leçon des erreurs du passé). De manière générale, nous avons tous un peu des trois.

Où se situe le rapport de forces ? Sur quoi s'asseoit-il ? Si au lieu de se demander ce que serait une société sans Etat on se demandait ce que serait une société sans capitalisme, on comprendrait que ce qui fait l'inertie du système c'est l'individualisme marchand. Houria refuse cela mais en restant cantonnée sur une stratégie de rupture de l'ordre de l'agitation simple, je ne vois pas dans son discours les débouchés pratiques. La révolte spontanée, on sait depuis Rosa Luxemburg que ça ne transforme rien, ça canalise juste dans l'espace et le temps et par là circonscrit d'où le fait que le système sait très bien en jouer. Pour se retourner contre le système, réconciliation avec les indigènes ? Houria à la prochaine udt d'E&R ? Au moins el colonel ne fera plus de sous-entendus misogynes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 5:00

Lonewolf a écrit:
sa conscience raciale]

J'aimerais ton éclairage sur cette nébuleuse obscurantiste théorie.
Revenir en haut Aller en bas
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 5:11

Je suis un européen de souche, mélange d'indo-européen, d'aryen, d'hyperboréen, de fils de Thulé, etc. et j'ai pas envie que ça change. Et je vai même dire "blanc" tiens, comme ça tu pourras choper la ficelle bien voyante, trop facile, tirer dessus comme un gamin, et me sortir par ex. le coup des ibériques ou des ritals bronzés, des races qui n'existent pas (ah l'intellectualisme...), ou plus subtile des "race pures qui n'existent plus depuis le néolithique" (ce qui est exacte, parlons donc de "race globalement homogène"), etc. et terminer en me disant que je suis un con d'ignare psychopathe. Sur quoi, je t'assomerai avec les 2 tomes des Races humaines de Claude Nancy dit "le Bon docteur", made in Bruxelle (BE), parus il y a quelques années, mais qui ne circulent que dans les milieux où t'as jamais foutu tes panards... Qu'est-ce que j'y peux, moi, si ta culture rebelle se limite à Albert Jacquart et Alain Soral?... Soupir


Dernière édition par le Mer 5 Déc 2007 - 5:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 5:18

Thomas Demada a écrit:
Nous y voilà... Immigration= colonisation. Une colonisation suppose une domination, or on ne peut pas dire que le Maghreb ou l'Afrique Noire dominent l'Europe, à fortiori jusqu'à lui imposer des colons.

Je ne pense pas que la colonisation se fasse forcément par une domination. Les européens qui se sont installés en Amérique dominaient les indiens au départ ou étaient-ils d’abord minoritaires avant de les dominer et de les massacrer ?
Une domination n’est jamais quelque chose d’immédiat, d’irrévocable et d’intemporelle. On ne domine pas forcément d’entrée de jeu et une victime peut devenir un bourreau le lendemain et inversement.
C’est pour cela que le statut de victime est absurde. Je lui préfère largement le statut « de faible et de fort » au gré des circonstances.
Le problème des indiens d’Amérique, c’est d’avoir été trop sympa avec leurs invités…
Ils auraient du dès le départ les chasser. Et je pense que la situation en Europe est comparable. Les immigrés sont peut-être pauvres matériellement en Europe lorsqu’ils arrivent mais ce n’est qu’un leurre et leur situation présente est bien évidemment, tout sauf fixe et immuable.
Et puis, tout dépend dans quoi et où il y a domination. Démographiquement, l’Afrique domine l’Europe. Or, c’est la démographie l’AVENIR d’un pays, pas l’économie et le savoir qui sont par définition variables et éphémères.
Ensuite, domination allogène il y a dans certains quartiers de France, c’est l’évidence même.
Donc oui, même dans ta définition de la colonisation, on peut en voir une dans le cas de la France car cette dernière n’arrive même plus à faire la loi sur son propre sol. Ce sont des étrangers qui la font… De fait, du statut de faible, ils passent au statut de fort au fur et à mesure que leur nombre augmente. On ne peut faire de politique sans les hommes. Or, c’est d’eux que découle la politique française. Changez d’hommes et la politique française évoluera logiquement.

Pour finir, c’est toi qui leur colles le statut de victime. Or, pour moi, n’est pas systématiquement victime un individu pauvre matériellement.
Un individu n’est pas fort que matériellement. Il peut aussi être fort SPIRITUELLEMENT.
Et je pense qu’aujourd’hui, les africains le sont davantage en la matière face au vide existentiel des européens.

Citation :
L'immigration c'est une mécanique provoquée, voulue et organisé par des occidentaux...

Pas seulement. Par les allogènes eux-mêmes. Sans intérêt à venir, ils ne seraient jamais venus. Ils sont donc opportunistes comme n’importe quel capitaliste. C’est juste la loi du profit qui les attire. Et leur pauvreté matérielle n’excuse rien du tout. Un homme de vertu ne passe pas son temps à se plaindre et à légitimer des actes infâmes au nom de sa situation matérielle : il place l’Homme au dessus, c'est-à-dire au niveau « de l’esprit ».

De même, certains peuples issus du tiers monde s’en sortent mieux que d’autres. Je refuse donc de donner le statut de victime à ceux qui sont à la traîne, surtout lorsque le leadership des pays européens, et leur fameux impérialisme, commence à disparaître et à perdre de son emprise, de son pouvoir, de son importance, face à la situation moribonde des pays européens.

Tremblez cher ami, les pays asiatiques vont bientôt prendre le relais. Le statut de bourreau des pays européens ne sera alors plus mérité et « utilisé » (à moins qu’il est un caractère éternel, à l’image de la repentance qu’on cesse de faire ingurgiter au peuple français pour lui faire accepter la société cosmopolite actuelle). J’en conclu donc, à juste titre, que Thomas est un idiot utile du système.

Citation :
Ce n'est pas l'ANC ou la Libye qui ont décidé que la Corée du Sud devait accueillir des immigrés à hauteur de 40% de sa population d'ici 2020 pour soutenir sa croissance et sa démographie déclinante, c'est le FMI...

Et surtout la politique du pays qui accepte de suivre les conseils du FMI. Ne jamais l’oublier. Ah mais oui, j’oubliai le statut de victime si cher à Thomas qui n’a probablement pas perdu son catéchisme, même si la photo de son avatar laisse suggérer l’inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 5:24

Lonewolf a écrit:
Je suis un européen de souche, mélange d'indo-européen, d'aryen, d'hyperboréen, de fils de Thulé, etc. et j'ai pas envie que ça change. Et je vai même dire "blanc" tiens, comme ça tu pourras choper la ficelle bien voyante, trop facile, tirer dessus comme un gamin, et me sortir par ex. le coup des ibériques ou des ritals bronzés, des races qui n'existent pas (ah l'intellectualisme...), ou plus subtile des "race pures qui n'existent plus depuis le néolithique" (ce qui est exacte, parlons donc de "race globalement homogène"), etc. et terminer en me disant que je suis un con d'ignare psychopathe. Sur quoi, je t'assomerai avec les 2 tomes des races humaines de Claude Nancy dit "le Bon docteur", made in Bruxelle (BE), parus il y a quelques années, mais qui ne circulent que dans les milieux où t'as jamais foutu tes panards... Qu'est-ce que j'y peux, moi, si ta culture rebelle se limite à Albert Jacquart et Alain Soral?... Soupir

Quel pur mélange ... de "culture rebelle"
Revenir en haut Aller en bas
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 5:25

Quelle réponse lumineuse! Je dois avoir une petite bitte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simplicius
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 5:27

Geser, un forum c'est fait pour argumenter et élever le débat si possible. Un fil n'est pas une suite de commentaires où chacun dirait ses préférences. Un effort de rédaction stp sinon je trolle moi aussi et on sera unis dans le bannisement. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   Mer 5 Déc 2007 - 5:32

Lonewolf a écrit:
@Thomas Demada: se faire instrumentaliser pour ensuite glisser des mains comme une savonnette et se transformer en fils indigne, c'est vieux comme le monde, et l'immigration n'échappe pas à la règle. Je ne vois vraiment pas en quoi, sous prétexte que l'immigré-individu soit initialement la victime d'une logique marchande,


Logique absurde, car on ne peut pas être victime d’une chose dont les effets nous sont bénéfiques. Les immigrés s’enrichissent en venant s’installer dans des pays plus riches.
Ils profitent de ce système et en tirent des bénéfices conséquents. Ils ne peuvent donc pas en être victime.

Citation :
il ne pourrait pas à terme y trouver profit à son tour, et à nos dépends...

Le problème, c’est qu’ils en tirent profit dès le départ.

Citation :
A terme, on peut profiter cosmiquement du fait d'avoir été une pauvre victime (1). Et ça, tu refuses de l'admettre...

Encore, on ne peut pas être victime d’une chose qui nous enrichit et améliore notre niveau de vie.
Enfin, les immigrés en France particulièrement et en Europe ont très bien compris que le statut de victime leur était favorable, repentance et culpabilité chrétienne oblige, le tout relayé évidemment par les médias à la solde du système qui s’occupe de formater les esprits rebelles.

Citation :
Maintenant, pour être clair avec toi, et puisque nous connaissons l'animal tous les deux: ce qui me différencie de Thundaar, c'est-à-dire en clair d'une personne qui aspire concrétement à une Europe blanche par épuration raciale et instauration d'un droit du sang intégral (sur la Playstation 2012... clown ), c'est que j'y crois pas du tout, et comme toi je trouve ça "moralement dégueulasse en plus d'être techniquement impossible".


Je ne respecte pas la morale lorsque les autres ne prennent pas en considération la mienne. Pour qu’une morale soit juste, il faut que les règles soient appliquées par tout le monde. Or ce n’est pas le cas, et chaque peuple place ses valeurs, son éthique et sa morale là où il veut. Il est donc absurde d’appliquer une morale qui ne peut être la même pour tout le monde.

Citation :
Cela étant dit, et là c'est ce qui me différencie de vous maintenant et de toi en particulier: on peut accepter de se réconcilier (relativement) sans pour autant abandonner sa conscience raciale


Se réconcilier face à ses agresseurs peut-être perçu comme une trahison, et ce à juste titre.

Citation :
et la promotion de celle-ci comme quelque chose de normal, de naturel. Sa négation n'est pas "mieux se réconcilier", mais "accepter la logique de l'ennemi commun". Et c'est aussi ça que tu refuses d'admettre...

Je ne suis pas sûr que nous ayons les mêmes ennemis, ni les mêmes intérêts. Le plus grand ennemi de l’homme, c’est lui-même.

Citation :
Pour ceux qui comprennent quedal à la novlangue de la fafitude, quant on veut se "réconcilier", on prend la peine de s'informer un minimum sur la troupe commune, d'autant plus qu'avec le net, il n'y a aucune excuse. Et puis, franchement, c'est vraiment prendre les intervenants pour des abrutis de croire qu'ils ne comprennent pas ce que j'entends par "Europe européenne"... :barb:

Je m’étonne qu’on puisse se réclamer de la fafitude tout en défendant les allogènes ou ses agresseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soral chez Taddei ce soir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soral chez Taddei ce soir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» ONPC : Notre nouveau ministre, J.M. Blanquer, est invité chez Ruquier ce soir.
» La lune hier soir ?Chez vous aussi ?
» "L'école en crise : faut-il supprimer les notes, la classe… les profs ?" chez Frédéric Taddeï
» Prière de Saint Joseph et commentaire du jour "Ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse"
» Tu fais quoi quand tu rentres chez toi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: