LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dieudo face à la pensée unique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: SECRET DES ESPRITS LIBRES (SORAL, DIEUDO, etc.)   Jeu 14 Déc 2006 - 15:50

Afin de peut-être aider ceux qui n'arrivent pas à comprendre l’évolution d’esprits libres comme Soral ou Dieudonné,
voici ce classement d’aphorismes (tiré d’un classement personnel bien plus vaste sur le thème du scepticisme) de :

CIORAN (1911-1995)
Cahiers 1957-1972

« Tout compte fait, si on veut être sûr de ne pas trop se tromper, il faut rester dans les parages du scepticisme. » (p.181)

+ dans Écartèlement (1979), chap. « Ébauches de vertige », IV :
« Tout le monde se trompe, tout le monde vit dans l’illusion. On peut admettre au mieux une échelle des fictions, une hiérarchie des irréalités, donner la préférence à telle plutôt qu’à telle autre, mais opter, non, décidément non. » **

** [+ Céline (1894-1961) dans Nord (1960), p. 188 :
« Le courage, la mort, ne prouvent rien… les psychologues sont ridicules, les moralistes se trompent en tout… les faits seuls existent, et pas pour longtemps… »]

+ dans itinéraire d’une vie, p. 86 (Entretien 1990) :
« Au vrai, j'ai toujours eu le sentiment que les gens vivaient dans l'illusion – moi excepté. J'étais profondément convaincu qu’ils ne comprenaient rien. II ne s'agit pas là d'une forme de mépris, mais simplement d'un constat : tout le monde se trompe, les gens sont naïfs. »

« Dès qu'on retourne un problème et qu'on en examine tous les aspects, on s'aperçoit qu'il n'y a pas moyen de le résoudre, et qu'il ne comporte pas de solution. » (p.241)

+ p. 876 :
« Le scepticisme est la volupté de l'impasse. »

+ dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. VII :
« La connaissance n’est pas possible, et, si même elle l’était, elle ne résoudrait rien. Telle est la position du douteur. Que veut-il, que cherche-t-il donc ? Ni lui ni personne ne le saura jamais.
Le scepticisme est l’ivresse de l'impasse. »

« L'orgueil puant du « scientifique » qui fait de la philosophie ou du philosophe qui se réclame des sciences. Quiconque se forge une « vision du monde » devient odieux et insupportable. Mais il y a pire : les auteurs de systèmes. Ce sont de véritables monstres, eux. » (p.244)

+ p. 474 :
« Toute « conception de la vie » est un obstacle à la vérité. Il faut se débarrasser d'un système comme d'un vieux costume. Un homme libre a triomphé de toutes les conceptions, en commençant par les siennes.
Inanité de tous les points de vue. »

+ p. 744 :
« Aristote, Thomas d'Aquin, Hegel – les grands asservisseurs de l'esprit, qu'ils ont enchaîné par la cohérence et la terreur de leurs systèmes. La pire forme de despotisme est le système, en philosophie et en tout ! » *

* Repris dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. VII :
« Aristote, Thomas d'Aquin, Hegel – trois asservisseurs de l'esprit. La pire forme de despotisme est le système, en philosophie et en tout ! »

+ p. 533 :
« De tout ce qu'a écrit et pensé Schopenhauer [1788-1860] ne restent vivantes que ses explosions d'humeur. Chaque fois qu'il parle de son système, et Dieu sait s'il y insiste, il est ennuyeux, cela fait rengaine ; dès qu'il oublie qu'il est philosophe, et qu'il doit rester fidèle à ses théories, il est on ne peut plus vivant. Ce qui reste d'un penseur, c'est son tempérament, c'est-à-dire ce qui fait qu'il s'oublie ; c'est par ses contradictions, par ses caprices, par ses réactions imprévisibles et incompatibles avec les lignes fondamentales de sa philosophie, qu'il amuse, qu'il déroute, qu'il intéresse. » *

* Repris dans Le Mauvais Démiurge (1969), chap. « Pensées étranglées », III :
« Ce qui reste d’un philosophe, c’est son tempérament, ce qu’il fait qu’il s’oublie, qu’il se livre à ses contradictions, à ses caprices, à des réactions incompatibles avec les lignes fondamentales de son système. S’il vise à la vérité, qu’il s’émancipe de tout souci de cohérence. Il ne doit exprimer que ce qu’il pense et non ce qu’il a décidé de penser. Plus il sera vivant, plus il se laissera aller à soi-même, et ne survivra que s’il ne tient nul compte de ce à quoi il devrait croire. »

+ p. 534 :
« Le mieux est de parler d'un thème quel qu'il soit, en oubliant ce à quoi on croit. Rien n'est plus stérilisant que la peur de se contredire, d'autant plus qu'on ne se contredit pas réellement, si on suit la ligne de son tempérament, si on se laisse aller à soi-même. »

+ p. 658 :
« Il est très rare de rencontrer un esprit libre. Et s'il en existe, ce n'est pas dans les livres. Quand on écrit, on porte mystérieusement des chaînes. Mais il arrive qu'un être se délivre et se révèle dans un entretien intime, où il s'écarte nécessairement de ses convictions habituelles, où même il se plaît à en montrer les failles. On n'est libre qu'au milieu de ses doutes et de ses faiblesses – et hérétique par rapport à soi-même. » *

* Repris dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. I :
« Il est rare de tomber sur un esprit libre, et quand on en rencontre un, on s’aperçoit que le meilleur de lui-même ne se révèle pas dans ses ouvrages (quand on écrit, on porte mystérieusement des chaînes) mais dans ses confidences où, dégagé de ses convictions ou de ses poses, comme de tout souci de rigueur ou d’honorabilité, il étale ses faiblesses. Et où il fait figure d’hérétique par rapport à lui-même. »

+ p. 175 :
« On est beaucoup plus franc dans une conversation que dans un livre. C'est pour cela qu'il est infiniment plus important de pratiquer un écrivain que de le lire. »

+ p. 911 :
« Tout «système» est caduc. Ce qui est viable chez un penseur, c'est ce qui déroge à la ligne générale de sa pensée, ses oublis, ses contradictions avec lui-même, la tentation athée chez le croyant, les velléités mystiques du rationaliste. Car on n'est jamais plus soi-même que dans les moments où on échappe à celui qu'on est censé être. »

+ p. 442 :
« Un écrivain ne doit pas exprimer des idées, mais son être, sa nature, ce qu'il est et non ce qu'il pense. On ne peut faire une œuvre vraie que si l'on sait être soi-même. »

+ p. 915 [et Repris dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. X] :
« La chose la plus desséchante, la plus stérilisante est de suivre une doctrine, une religion, un système, pour un écrivain surtout ; à moins qu'il ne vive, comme cela arrive souvent, en contradiction avec les croyances dont il se réclame. Cette contradiction ou plutôt cette infidélité stimule, alimente son talent, le maintient dans un état d'insécurité, de gêne et de honte, particulièrement favorable à la production littéraire. » *

* [+ = voir Schopenhauer (1788-1860), dans Parerga & Paralipomena (éd. Coda, 2006), le Chap. « Penser par soi-même »]

« Les Romains et les Anglais ont pu fonder des empires durables parce que, dépourvus d'esprit philosophique, et réfractaires aux idéologies, ils n'en ont imposé aucune aux nations qu'ils asservissaient. C'étaient des administrateurs et des parasites sans Weltanscliauung [=Conception, vision du monde], et donc sans véritable tyrannie. Alors que les Espagnols, avec leur catholicisme borné, ont vu s'écrouler vite leur empire, et les Allemands, avec leur esprit de système qu'ils ont transporté de la philosophie en politique, ont échoué après seulement quelques années. La même chose attend les Russes. Les idéologies n'aident à l'expansion que pour mieux la gêner. De même, les Turcs ont exercé une si longue hégémonie parce qu'ils ne demandaient aucune adhésion théorique, aucune croyance, aucun assentiment profond aux peuples soumis.
Il n'est pas facile d'être autoritaire et sceptique [= sachant faire preuve de souplesse, notamment vis-à-vis de l’adéquation (ou de l’assouplissement/évolution) de ses idées au réel]. C'est pourtant cette contradiction qui fait le véritable Maître. » (p.376) *

* Repris dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. VIII :
« Les Romains, les Turcs et les Anglais ont pu fonder des empires durables parce que, réfractaires à toute doctrine, ils n’en ont imposé aucune aux nations assujetties. Jamais ils n’auraient réussi à exercer une si longue hégémonie s’ils avaient été affligés de quelque vice messianique. Oppresseurs inespérés, administrateurs et parasites, seigneurs sans convictions, ils avaient l’art de combiner autorité et indifférence, rigueur et laisser-aller. C’est cet art, secret du vrai maître, qui manqua aux espagnols jadis, comme il devait manquer aux conquérants de notre temps. »

« Une chose que j'ai comprise très tôt, et qui m'a préservé de bien des folies : le martyre se réduit à un conflit avec la police. Tout est préférable à ce mode de « dialogue ». Se détruire dans des conditions pareilles, et à un niveau si bas, c'est se déshonorer.
Et cependant le martyre (politique surtout) tire peut-être sa valeur et son prestige de ce consentement à s'abaisser, et à souffrir par ce qu'il y a de plus innommable dans la société. » (p.391)

« Le scepticisme est la foi des esprits ondoyants. » (p.524)

« Je ne crois à rien, sauf à la liberté. J'avoue cette grande faiblesse. Pour tout le reste, je manque de convictions ; je n'ai que des opinions. » (p.550)
+ p. 585 :
« La seule valeur à laquelle je crois est la liberté. »
+ p. 183 :
« Toute conviction est un obstacle à la liberté. »

+ dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. VIII :
« Est libre celui qui a discerné l’inanité de tous les points de vue, et libéré celui qui en a tiré les conséquences »

« Toute conviction émane d'un examen insuffisant des choses, ce n'est qu'un point de vue figé. » (p.575)

+ dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. VIII :
« N’a de convictions que celui qui n’a rien approfondi. »

+ dans Aveux et anathèmes (1987), chap. « Exaspérations » :
« Des opinions, oui ; des convictions, non. Tel est le point de départ de la fierté intellectuelle.

« Feindre de croire, d'espérer, d'exister, c'est le maximum de réalité qu'on puisse atteindre. » (p.787)

+ dans Écartèlement (1979), chap. « Ébauches de vertige », III :
« Nous sommes tous dans l’erreur, les humoristes exceptés. Eux seuls ont percé comme en se jouant l’inanité de tout ce qui est sérieux et même de tout ce qui est frivole. »

+ dans Aveux et Anathèmes (1987), chap. « Magie de la déception » :
« Le sérieux n’entre pas dans la définition de l’existence ; le tragique, oui, parce qu’il implique une idée d’aventure, de désastre gratuit, alors que le sérieux postule un but. Or, la grande originalité de l’existence est de n’en comporter aucun. »

+ dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. VII :
« Exister serait une entreprise totalement impraticable si on cessait d’accorder de l’importance à ce qui n’en a pas. »

+ dans Aveux et anathèmes (1987), chap. « Exaspérations » :
« N’ayant jamais su ce que je poursuivais dans ce monde, j’attends toujours celui qui pourrait me dire ce qu’il y poursuit lui-même. »

+ dans Entretiens, p. 318 ((dernier) Entretien 1994) :
« Il y a quand même cette vitalité mystérieuse qui vous pousse à faire quelque chose. Et peut-être c’est ça la vie, sans vouloir employer de grands mots, c’est que l’on fait des choses auxquelles on adhère sans y croire, oui, c’est à peu près ça. » **

** [ = Céline (1894-1961) dans D’un château l’autre (1957), p.211 :
« La vie est un élan qu’il faut faire semblant d’y croire… comme si rien était… » ]

« Tel qui s'imagine penser ne fait au fond que décréter. Il assume un rôle de législateur ou de dieu : c'est plus commode et cela fait plus d'effet.
Au commencement de toute carrière intellectuelle, on devrait obligatoirement faire un stage dans quelque établissement où l'on enseignerait le scepticisme. Ce serait une initiation aux mystères et à l'humilité du doute. » (p.862) *

* + dans Cahiers, p. 906 :
« Penser, c'est sûrement autre chose. Penser, c'est chercher la nuance, ce n'est pas simplifier. Or la nuance est l'ennemie de la catégorie. »

« De Gaulle, sa force fut de n'avoir jamais pardonné à personne.
Un opportuniste... intraitable, un emballé... malin. Qu'on imagine un Talleyrand affichant des convictions ! » (p.875)
+ p. 384 :
« Le secret de Charles de Gaulle est d'être un esprit à la fois chimérique et cynique. Un rêveur sans scrupules. » *
* Repris dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. VIII :
« La force de ce chef d’Etat est d’être chimérique et cynique. Un rêveur sans scrupules. »

« 9 déc. [1970]
Hitler, Staline – tyrans surgis du peuple, les pires que l'histoire ait enregistrés. À côté d'eux, les tyrans héréditaires ne sont que simples cabotins.
Néron avec une idéologie !
On aurait préféré Néron tout court. » (p.886)

+ dans Le Mauvais Démiurge (1969), chap. « Pensées étranglées », II :
« On peut donner pour certain que le XXIe siècle, autrement avancé que le nôtre, regardera Hitler et Staline comme des enfants de chœur. » **

** = [Céline (1894-1961) dans L’Herne, p. 75 (Lettre à Elie Faure) :
« Nous aurons l’occasion de regretter les guerres… l’homme est maudit. Il inventera des supplices mille fois plus effarants pour les remplacer. » ]

« On paie pour chaque croyance à laquelle on a adhéré, on l’expie un jour, comme si le fait d'y avoir souscrit équivalait à un crime.
(On ne vous blâmera jamais pour une absence de croyance mais toujours pour une croyance, ou, si on vous punit pour votre absence de foi (en n'importe quoi), cette punition sera incomparablement plus douce que celle qu'on vous infligera à cause de votre foi.)
On me tourmente pour quelques oui que j'ai proférés et on m'applaudit pour tous mes non. » (p.893)

« Quand on avance une idée, on ne peut la développer que si on ne croit pas vraiment aux côtés faibles qu'elle comporte, que si on en fait abstraction. Le penseur fonce, il réagit en conquérant, car s'il prenait trop au sérieux les objections que toute affirmation suscite automatiquement, il finirait par ne plus rien avancer. » (p.899)

« Tout aboutissement est une impasse, dans la vie aussi bien que dans l'art.
En tout, il s'agit de laisser une porte ouverte vers l'avenir par l'inachevé. » (p.948)

« Le sceptique est un martyr de la lucidité. » (p.990)

+ dans Syllogismes de l’amertume (1952), Chap. « L’escroc du Gouffre » :
« Le sceptique voudrait bien souffrir, comme le reste des hommes, pour les chimères qui font vivre. Il n’y parvient pas : c’est un martyr du bon sens. »

+ dans La chute dans le temps (1964), Chap. « Le Démon est-il sceptique ? » :
« S’inféoder, s’assujettir, telle est la grande affaire de tous. C’est précisément ce à quoi le sceptique se refuse. Il sait pourtant que dès que l’on sert on est sauvé, puisqu’on a choisi ; et tout choix est un défi au vague, à la malédiction, à l’infini. Les hommes ont besoin de points d’appui, ils veulent la certitude coûte que coûte, même au dépens de la vérité. Comme elle est revigorante, et qu’ils ne peuvent s’en passer, alors même qu’ils la savent mensongère, aucun scrupule ne les retiendra dans leurs efforts pour l’obtenir. »

BONUS (Cioranien) : http://kalayuga.frbb.net/fosse-de-babel-f17/chamanisme-t2328-20.htm#61752


Dernière édition par JOHN le Ven 5 Sep 2008 - 0:52, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Ven 15 Déc 2006 - 0:34

Gérard Miller a écrit:
Dis moi John, tu n'aurais pas des citations de Celine et de Cioran sur l'optimisme, la générosité et le rire ?

Hey Gérard, toi qu'aime bien rigoler, que penses-tu du comique Hitler ? :joker: Le plus grand show du XXeme siècle ! Nombreuses z'animations, avec des numéros INCROYABLES jamais vus en Europe auparavant. Le clown Mengele vous fera mourir de rire avec ses invraisemblables tours de prestidigitations opératoires. Venez respirer du gaz hilarant, accompagné par nos charmants assistants SS. Nombreuses places gratuites pour assister au spectacle, avec transports entièrement pris en charge par la joyeuse compagnie de capos et leurs amis. Logement sur place assuré.
:P

Vous n'en reviendrez pas !


La compil' du spectacle en vente dans votre librairie, sous le titre "Mein Kampf" (mon Cirque, en français). Le DVD passe souvent sur la cinquième, pas la peine d'acheter.
Diable 01




Voila. Ca n'est pas pire que du Desproges. Je te conseille surtout la BD Hitler=SS, si t'es un fan.

(Pour les personnes qui débarquent, merci d'ignorer ce message si il vous choque, et n'en inférez rien du tout : vous vous tromperiez.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Ven 15 Déc 2006 - 12:31

Gérard Miller a écrit:
Tu sais Laurent, on ne m'otera pas de l'idée que pendant le dernière guerre mondiale de nombreux juifs ont eu une attitude carrément hostile à l'égard du régime nazi.

Sinon, Desproges disait aussi qu'il y a plus d'humanité dans l'oeil d'un chien quand il remue sa queue que dans la queue de Le Pen quand il remue son oeil.

Je suis certain que, Desproges qui était complètement apolitique, se serait bien foutu de certains gaucho-communistes soudainement pris de passion pour le FN et qui comparent Le Pen à De Gaulle.

Desproges ne vit plus, et depuis longtemps. Faire parler les morts n'a pas de sens...
Une société bouge en permanence, mais certains préfèrent rester sur les idées des disparus...Tant mieux pour eux mais s'adapter, c'est aussi une forme d'intelligence
Revenir en haut Aller en bas
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Ven 15 Déc 2006 - 12:57

Osiris a écrit:
Gérard Miller a écrit:
Tu sais Laurent, on ne m'otera pas de l'idée que pendant le dernière guerre mondiale de nombreux juifs ont eu une attitude carrément hostile à l'égard du régime nazi.

Que penses- tu de l'armée juive d'Hitler (150 000 juifs allemands)
Que penses-tu de la collaboration de dirigeants sionistes de l'époque pour ne pas interférer dans les déportations massives dans les camps de concentration ni de s'inquiéter des montées extrêmes d'antisémitisme en Europe ?

Hitler était sioniste le savais-tu ?

On ne voit toujours que le même pan d'histoire dans la seconde GM à propos des juifs, et pourtant des grands dirigeants sionistes sont restés impassibles dans le drame de l'Holocauste de juifs pauvres à l'Est. Mais Gerard Miller préfère cultiver le culte victimaire comme on lui a bien enseigné alors que la vérité est complexe et contradictoire.


Osiris, tu veux que je te dises un truc qui va te faire plaisir ?
T'es pas loin d'être mon préféré. C'est du grand art.
Je suis au courant de tout ça.
Je sais aussi comme tes amis que la Shoh a été organisée par les juifs sionistes pour avoir une bonne raison de s'installer en Israêl.
Ils sont forts ces juifs.
Les pauvres nazis n'y ont vu que du feu.
Ils ont gazés tout le monde sans se rendre compte que les autres les manipulaient.
Quelle naiveté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 24 Déc 2006 - 11:19

Dieudo parle de Soral

Citation :
Dans le passé, tu estimes avoir été manipulé par SOS-racisme et le PS. Aujourd’hui, es-tu manipulé par tes fréquentations frontistes ? Certains pensent que tu es devenu le « Tatayet » d’Alain Soral ?

D. : Oooh non ! C’est aussi dur pour Soral. Il vient du Parti Communiste et aujourd’hui, il est attaché au Front National en tant que conseiller. Il a aussi envie de contribuer à une Révolution, mais comment va-t-il s’en sortir ? Moi, je ne suis pas au FN, lui, il y est. Alors, s’il existe un Tatayet, de quel côté est-il ?

Dieudonné, libre-penseur, indépendant et rebelle, s’est-il fait enfumé par Soral ?

D. : Non. Alain Soral est un homme intelligent que je respecte. Je pense que c’est réciproque. S’il ne me respectait pas, il serait confronté à ma nature profonde. Nous avons à discuter et à nous apporter les uns les autres. Soral est devenu le représentant des banlieues pour le Front National, c’est aussi un parcours étonnant. Lui, il a décidé d’agir dans l’appareil du FN. Ce n’est pas mon cas. Alors, que va-t-il provoquer ? Est-ce qu’il n’est pas une marionnette utilisée à un moment donné ? Je l’ignore. De toute manière, il faut essayer !

Même si les dirigeants du FN cherchent à t’instrumentaliser...

D. : J’en suis conscient. Et je ne suis pas le seul, puisque le jour où je me suis rendu à cette fameuse fête Bleu-Blanc-Rouge du FN, il y avait aussi deux associations françaises d’extrême-droite juive. Aucune télé n’en a parlé. Evidemment, ma présence a éclipsé cette dérive du Front National vers cette extrême-droite pro-israélienne. Ne serait-ce que pour ça, je suis content d’avoir pu servir la France pro-palestinienne.

La suite ici : http://lesogres.org/article.php3?id_article=2627

Osiris a écrit:
Rapprochement Dieudo-Le Pen à France Culture

Mais que diable allait faire Dieudonné à la fête de Le Pen ?
Présentation de l'émission "Du Grain a moudre" sur France Culture

Invités :
Jean-Yves Camus. Politologue, chercheur associé à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).
Fiammetta Venner. Politologue au CADIS, fondatrice de la revue ProChoix (en 1997).
Mouloud Aounit. Secrétaire général du MRAP.

A écouter d'urgence pour sourire devant leur aveuglement: http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/grain/fiche.php?diffusion_id=47452

Tout y passe et n'importe quoi: national-socialisme, antisémitisme, FN et Dieudo=ultra communautaristes, complot juif, Dieudo ami de la tribu K, etc.

Mouloud Aounit est d'une débilité hallucinante! Vous pouvez écouter l'un des derniers dinosaures PCF en voie de disparition.
Fiemmenta Venner même si je l'exècre (affaire Meyssan), a une analyse sérieuse.
Marrez-vous bien ^^
"Je précise que nous entendrons des commentateurs d’opinion divergentes, mais que nous n’avons pas jugé nécessaire de donner la parole ni à des représentants du mouvement de Dieudonné, ni au Front National", dixit le journaliste de l'émission. Encore des démocrates !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un papier des Renseignements Généraux sur le spectacle de Dieudonné au Zénith : http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article286
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osiris
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mar 16 Jan 2007 - 19:59

Dieudonné sur Zalea TV. A quand Soral ?

ajax a écrit:
Dieudonné sur Zalea TV. A quand Soral ?
http://www.zalea.org/spip.php?article1071

Dieudo invite Zalea à faire une interview de Soral. Vas y Alain !
J'ai adoré la défense de Dieudo en face de l'altermondialiste qui faisait référence en permanence au IIIe Reich, pour sa dialectique envers le FN. Bonne émission. Merci Zalea

Il faut également ajouter que Zalea est une webTV très proche du PCF et de la sphère ATTAC, d'où une probable non-invitation de Soral pour des raisons éminaments intellectuelles: Alain les briserait en 2. J'aimerai bien avoir tort...

----------------------------------------------

Dieudo, le peuple noir et Bové
C'est par ici

Je lache les hyènes.
Let's Go! Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mar 23 Jan 2007 - 11:35

filantropic a écrit:
ajax a écrit:
grand moment d'incohérence et de montée de haine. Il se dit universaliste mais on sent que sa fibre communautariste reprend le dessus.

Après ça il parle de Bové, c'est un discours "prends ma main sinon je te la fous dans la gueule", il dit "l'autre avec ses pissenlits transgéniques" avec un air méprisant. Apparamment il n'a pas apprécié de se voir refuser sa signature et cherche par tous les moyens de ne pas dire qu'il va soutenir Le Pen.

Désolé M'Bala M'Bala, va prendre des vacances, t'as l'air fatigué et irritable. Ressource toi et reviens nous au meilleur de toi même.

même impression.. il vient de se faire bacher par Bové.
il l'a mauvaise
Quel connard ce Bové...Mais merde ils flippent vraiment de se faire sortir du jeu...Sur RMC ce matin : "on ne doit pas cautionner l'attitude de personnages tels que Dieudonné..."

Rho ouais c'est clair qu'il va changer des tas de trucs, Bové, putain ouais...

Je crois qu'il a tout à fait compris quel type de chanson il devait changer aux gens pour se faire bien voir, avec soi-disant une pétition de 25000 personnes qui l'auraient persuadé de se présenter...Mon cul!
Revenir en haut Aller en bas
Nayssa
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 28/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mar 23 Jan 2007 - 17:08

Quoiqu'il en soit, dans cette intervention, qu'on adhère ou pas au discours, Dieudonné marque indéniablement un point.

En rappelant, ce que l'on fait pas assez souvent, que José Bové est très apprécié par les médias, qui aiment bien mettre en avant le petit moustachu, ce qui fait de lui un mec louche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MILOS
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mar 23 Jan 2007 - 17:44

Osiris a écrit:
ajax a écrit:
grand moment d'incohérence et de montée de haine. Il se dit universaliste mais on sent que sa fibre communautariste reprend le dessus.

Après ça il parle de Bové, c'est un discours "prends ma main sinon je te la fous dans la gueule", il dit "l'autre avec ses pissenlits transgéniques" avec un air méprisant. Apparamment il n'a pas apprécié de se voir refuser sa signature et cherche par tous les moyens de ne pas dire qu'il va soutenir Le Pen.

Désolé M'Bala M'Bala, va prendre des vacances, t'as l'air fatigué et irritable. Ressource toi et reviens nous au meilleur de toi même.

Dieudo a le mérite d'être honnête dans son combat... Bové ne peut pas en dire autant sur son pseudo-combat testiculaire. Il parle de peuple noir mais surtout de dialogue avec tout le monde dans un esprit républicain. La seule chose communautariste (et encore) dans son discours c'est sur les antilles, le système Béké et le fait de féderer un "vote noir. Je rappele qu'il était convié à la conférence pour parler de son rôle dans l'émergence de la question noire en France.
On ne peut pas nier qu'il y a beaucoup de vrai dans tout ce qu'affirme Dieudonné. Osiris, à ta place, je serais plus prudent sur sa "sincérité" : il ne serait pas le premier à retourner sa veste, un jour ou l'autre. Tu as bien vu avec Soral : combien de communistes se doutaient qu'il allait adhérer eu FN un jour ?

Et puis, lui qui se veut anti-communautaire, je trouve qu'il sert quand même pas mal le communautarisme noir : mais peut-être celui-ci n'est-il pas classé dans les communautarismes ?

Qu'il parle un peu moins de l'Afrique, et qu'il s'intéresse un peu plus à la France et aux divers problèmes qui vont avec, et je commencerai vraiment à le soutenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mar 23 Jan 2007 - 18:05

c'est le PCF qui a retourné sa veste
quel communiste se doutait qu'un publicitaire comme begbébé allait faire sa campagne de pub, organiser une soirée prada au siège, avec champagne et gotha de la pétasserie internationale ? reporter ses voix systématiquement pour le PS gauche caviard qui affiche son mépris souverain pour les couches populaires ?

s'occuper des problèmes de l'afrique, c'est faire de la politique étrangère, s'occuper concrètement de la francophonie, s'est oeuvrer pour la france

je comprend tout à fait qu'on puisse se méfier d'une politique qui favorise l'exploitation du pays dont on est originaire, ce double discour qui fait que l'on se retrouve le cul entre deux chaises

pouvoir s'ntégrer à une nation sans avoir l'impression de trahir ses origines, déjà, ça serait pas mal, c'est juste humain
Revenir en haut Aller en bas
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mar 23 Jan 2007 - 18:45

MILOS a écrit:


Et puis, lui qui se veut anti-communautaire, je trouve qu'il sert quand même pas mal le communautarisme noir : mais peut-être celui-ci n'est-il pas classé dans les communautarismes ?

Qu'il parle un peu moins de l'Afrique, et qu'il s'intéresse un peu plus à la France et aux divers problèmes qui vont avec, et je commencerai vraiment à le soutenir.
Je vois bien ce que tu sous entends là, mais bien sur qu'il y'a un communautarisme noir (le Cran, les pleurnicheries de "devoir de memoires", Stephane Pocrain...) mais je pense pas qu'on puisse foutre Dieudonné au millieu de tous cela, deja tu ne sens pas de desir de culpabiliser "l'autre" dans son discours.
Quand à parler de l'Afrique, quand on voit les ravages de l'immigration, s'occuper de l'Afrique ça serait un peu s'occuper de la France aussi, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatave
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mer 24 Jan 2007 - 2:20

Bové n’est qu’un "rabatteur", comme dirait Soral. C’est son côté beauf franchouillard à la Vercingétorix qui vous le rend sympathique. Si l’on gratte un peu le bonhomme, c’est un porcinet bien rose qui apparaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raed
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mer 24 Jan 2007 - 4:10

MILOS a écrit:

Et puis, lui qui se veut anti-communautaire, je trouve qu'il sert quand même pas mal le communautarisme noir : mais peut-être celui-ci n'est-il pas classé dans les communautarismes ?

Je suis d'accord, mais parfois même la plus "universaliste" des personnes s'appuie ou aime s'appuyer sur sa communauté d'origine (déjà par mesure de "sécurité").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Raed
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mer 24 Jan 2007 - 4:33

La page censurée du site "unisavecbove.org" est encore disponible dans le cache Google : http://www.unisavecbove.org/spip.php?article160

Il y avait des DIZAINES de messages de soutiens...

Apparemment, Bové a coincé. Dommage ...


----------------

Accueil du site > Medias > A propos de Mr Dieudonné M’bala mardi 16 janvier 2007, par sousmarinvert

Qui de la poule a fait l’oeuf ?
A propos de Mr Dieudonné M’bala


Décidemment, Dieudo réussit aujourd’hui, comme hier, mais de mieux en mieux, de plus en plus fort (sous la pression médiatique), à diviser, enflammer un débat passionné autour du personnage politiquement flou qu’il véhicule. Sa signature (véritable piège à cons, passez moi l’expression), apposée à notre texte a déclenché notre première véritable crise. Certains devaient en rêver...

Ainsi, le communiqué (réaction à vif), trop à vif, donc trop rapide à une simple signature de notre pétition a mis le feu jusqu’à l’intérieur du collectif des électrons libres. Le nez dans le guidon, de l’autre côté du site, nous avons réagi trop tard à un communiqué décidé trop rapidement (nous travaillons tous beaucoup trop, actuellement... D’ailleurs, n’hésitez pas à vous proposer pour un coup de main...)

Je vais développer un point de vue divergent au sein du notre collectif, puisque deux points de vues s’affrontent dans un sain et vigoureux débat, pour l’instant. En espérant être soutenu par mes petits camarades, je me lance : Pour ceux qui souhaitent mieux connaitre sousmarinvert, signataire de cet article, j’ai publié plus de mille pages sur le site www.grainvert.com sous le nom de sousmarinvert.

Ex d’attac et des verts, me définissant depuis des années comme alterécolo (altermondialiste écolo), j’ai soutenu l’AMP enmenée par J.P. Bataille aux régionales 2004 en Midi-Pyrénées, car je prône l’unité de antilibéralaux. J’ai démissionné des verts le soir même du raffarinboum de 2005, pour partir en refondation, c’est fait... Ca va mieux, et vous ?. C’est donc logiquement que j’ai été parmi les tout premiers à m’engager dans la création des électrons libres, création boudée par les médias jusqu’a cette pétition, et souvent mal acceuillie sur des sites collectifs de gauche, bien pensants... (certains fervents soutiens des partis traditionnels de gauche) et donc allergiques à une refondation radicale. voir, bal tragique à menilmuche

Je le dis et l’écris depuis cet été, le seul qui puisse nous faire gagner, c’est José. Je le redis aujourd’hui, avec ma toute ma conviction, tout pareillement. Il sera donc difficile de me traiter d’ "Anti". Pourtant, j’ai dû porter le débat à l’intérieur de notre collectif avec virulence, indigné que j’étais de cette prise de position, abrupte et non concertée, prise trop vite dans le feu de l’action. Ainsi, je demande avec force, avec d’autres, qui s’exprimeront ici, bientôt, la réintroduction de la signature de Dieudo. On nous oppose l’éthique, (concept fumeux distribué dans les supermarchés de la pensée unique) : Dieudo a de mauvaises fréquentations, certes, mais je défends la morale. Selon moi, il est immoral de censurer, de rejeter quelqu’un sans tenter une explication avec celui que l’on exclut, sous peine de le jeter, humilié (c’est le risque) dans les bras de ceux que l’on prétend combattre...

Je vous donne ma position, en espérant que vous aurez, tous et toutes, l’honneteté intellectuelle de la lire jusqu’au bout et ne pas la travestir, si vous la faites circuler.

Comme beaucoup d’entres nous, j’ai beaucoup, beaucoup aimé l’humoriste engagé Dieudonné. Lorsqu’il est tombé dans un guet appens mafio-médiatique (sur une chaine publique et donc avec notre pognon), je l’ai soutenu fermenent, en postant des messages sur des sites alternatifs, car j’étais révolté de ce mauvais procès. Procès en justice qu’il a toujours gagné : ça, la médiocratie ne vous le dira pas. Bref, beaucoup de monde est tombé dans le piège et s’est mis au lynchage médiatique de Dieudo, qui a du annuler des spectacles, tout le monde lui est tombé dessus, certains "amis" lui tournant le dos. Ayant visionné la cassette et conclut qu’il n’était pas plus virulent que les humoristes de cabarets juifs de new york ou de tel aviv, je flairai vite le lynchage.... Par ailleurs, il faut savoir qu’en Israël même, les pro et antisionistes se combattent avec une virulence inimaginable dans notre société. Cela ressemblerait plutôt aux tombereaux d’insultes que se deversaient mutuellement sur la tête nos politiques sous Adolphe Thiers, après la commune. Bref, j’ai défendu Dieudo jusqu’au bout, jusqu’à sa visite médiatisée aux BBR et la déclaration surréaliste qui a suivi : "Je n’appelerais pas à ne pas voter le P".

Bien, je constate le désaccord, Dieudo, usé par des années de lynchage médiatique, de concerts annulés, de dos tournés, developpe le syndrome du paria. Que fait un paria, sinon rechercher la seule fréquetation qu’il lui reste, d’autres parias ? Acte Imbécile, "contre-nature", immoral, vous pouvez dire ce qu’il vous plait, cela se passe presque toujours ainsi.

Alors, vaiment, entre nous, qui de la poule a fait l’oeuf ?

Il est bien réel que cette signature nous pose un problème collectif, d’autant plus que l’ex-humoriste (il ne me fait plus rire) a médiatisé sa signature à notre cause, la candidature de José Bové. Si les termes et l’appel aux gueux ne nous dérangent pas trop, le traitement médiatique qui allait en découler pouvait se réveler ravageur pour le sérieux de notre pétition. Du coup, l’inquiétude gagnant sur la sérenité, trop vite, des portes-paroles ont cru faire face, en publiant le communiqué publié ici

Ce qui a déclenché, bien évidemment, des réactions passionnées sur notre site : pour ou contre le maintien de sa signature, des dizaines de messages et de mails enflammés... presque tous en ligne... (nous avons seulement rejetté les injures les plus grossières).

Rejoint par plusieurs membres du collectif, aujourd’hui, nous défendons la position suivante :

1 Nous devons réintégrer la signature de Dieudo, en effet, elle lui appartient, elle ne nous appartient pas. Nous prennons acte, c’est tout, basta... Sa signature ne sera pas mise en avant, tant que la situation ne sera pas clarifiée.

2 Nous lui proposons une rencontre (non médiatisée, ce n’est pas notre terrain, nous sommes peu habitués à l’exposition médiatique et ses pièges) afin de débattre des événements récents (BBR, Le P. et son soutien) et afin de mieux comprendre, avec lui, comment l’on peut soutenir également José et Le P.

Un certain nombre de réponses positives à nos questions (sur la notion de république, de citoyenneté, d’immigration, de discriminations, de positionnement politique), nous permettra, j’en suis sûr, de trouver une issue positive à cette situation désastreuse.

Ainsi, nous, une partie non négligeable des électrons libres, lançons un appel, une main tendue vers Dieudonné M’Bala. Cette décision trop rapidemment prise est une bévue. Alors, pourquoi pas ? discutons, essayons de démêler ce qui nous rapproche de ce qui nous oppose, par téléphone, par émail, et, pourquoi pas, une rencontre ? Bref, dialoguons...

C’est, nous le croyons, le symbole de la politique autrement. Rester ferme sur nos valeurs, unis dans la diversité, mais rechercher, toujours, le dialogue avec les autres...

Alors, sortons de la crise par le haut, les crises sont faites pour cela : nous faire progresser, mieux comprendre les évenements et situations que nous vivons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osiris
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 4 Fév 2007 - 3:57

pimpam a écrit:
La guéguerre Arthur/Dieudonné

Arthur, actuellement en procès avec l'humoriste, déclare ce matin au parisien : "Dieudonné, je le hais, et j'espère que tout le monde va le détester comme moi". Origines de cette "haine" ? Désaccord politique sur le conflit Israélo-palestinien ? Pas vraiment non !

On l'a oublié ; l’un des premiers passages télé régulier d’Elie et Dieudonné se fera sur le plateau de « L’émission impossible », d’un jeune animateur se prétendant « le plus con de la radio » et dans lequel TF1 a placé beaucoup d’espoir : Arthur. C’est sur le plateau du futur patron d’Endemol France que Dieudonné fera ses premiers pas télévisuels. Il est à noter que l'humoriste ne se vante que très peu de cette partie de sa biographie artistique.

Aujourd’hui, on pense que la « guéguerre » Arthur/Dieudonné est la conséquence des prises de positions récentes du comique. Il n’en est rien ! Il faut remonter beaucoup plus loin, en 1994. Elie et Dieudonné font alors salle comble, le sketch « Cohen et Bokassa » devient un classique immédiat, le succès est au rendez-vous.

De son côté, Arthur végète. Son « Emission Impossible » sera un fiasco terrible par rapport au tapage médiatique qui avait précédé son lancement. L’animateur, viré par TF1, est déjà considéré comme un « has been » avant même d’avoir vraiment commencé, et peu de producteurs miseraient sur un tel cheval boiteux !

Stéphane Courbit, jeune producteur aux dents longues formé par Christophe Dechavanne, propose à Arthur de se lancer dans une nouvelle aventure, une émission jouant la carte de la nostalgie : « Les enfants de la télé ». Le concept est accepté par France 2, pour les samedis soirs en seconde partie de soirée.

Arthur joue la sa dernière chance télévisuel, il le sait. Pour se rassurer, il demande à ses anciens complices devenus « vedettes » de participer, en tant qu’invités, au lancement de l’émission. Mais Dieudonné estime que son image et son talent mérite salaire, et le fait savoir à Arthur. L’animateur est furieux. Il se brouille avec Dieudonné et ne lui pardonnera jamais : Arthur n’invitera jamais plus le comique à l’une de ses émissions.

Le conflit entre les deux hommes n’a donc strictement rien à voir avec quelque considération politique liée au conflit Israélo-Palestinien, mais plus banalement d’un simple désaccord financier !!!

Ce genre d’incident s’est reproduit au moins une fois. Elie et Dieudonné avait été piégé par l’émission canadienne « Surprises sur prises ». Dieudonné avait soumis la diffusion de cette séquence à un dédommagement financier, au nom de l’exploitation commerciale qu’il pouvait être fait de cette émission. La production ayant refusé ce qu’elle considérait comme un chantage, ce piège ne passera jamais à l’antenne.


Le bon vieux temps de l'amitié !

Source ?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
pimpam a écrit:
J'ai mes sources... Et ces infos ne seront pas démenties. Il y a des images d'archives à l'INA. Entre autre une interview d'Arthur, datant de l'époque, dans "Mon Zénith à moi" de Michel Denisot, dans laquelle il explique la nature de leur différent.

L'embrouille Arthur/Dieudonné n'a rien à voir avec la Palestine, l'antisémitisme ou le sionisme. Une question de fric, tout simplement... Smile

Ok donc tu n'as pas de sources crédibles :P
Revenir en haut Aller en bas
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 4 Fév 2007 - 5:39

Tiens, je profite du fil pour envoyer son interview dans une émission québecoise fin novembre 2006 (déjà disponible sur le forum mais je ne suis pas sûr). Les rediffusions ont été annulées par la chaine qui jugeait certains de ses propos condamnables notamment ses attaques contre Bruel.
Pourtant, son attitude calme et conciliante montre au contraire une profonde empathie à l'égard même de ses principaux adversaires. Les attaques du journaliste canadien sont par ailleurs symptomatiques du verrou idéologique : un vrai florilège !

partie 1
http://www.youtube.com/watch?v=XMsUNc6nq0U&mode=related&search=
partie 2
http://www.youtube.com/watch?v=i7cZwuqDt0Q&mode=related&search=
partie 3
http://www.youtube.com/watch?v=hG1EAeBL9YM&mode=related&search=
partie 4
http://www.youtube.com/watch?v=huNZfBeCLcs&mode=related&search=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 42
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 4 Fév 2007 - 15:02

pimpam a écrit:
Patrick Bruel, avec Arthur, est l'une des autres cibles favorites de Dieudonné. Là encore, c'est le "sionisme", le conflit Israélo-Palestinien, dans lequel Dieudonné accuse le chanteur d'être clairement engagé, qui serait la raison de ces attaques.

Petit détail, toutefois : Récemment, on a appris que Bruel avait un cousin, humoriste, à qui il avait donné un petit "coup de pouce" à ses débuts. Ce cousin, comédien débutant, s'appellait Elie Sémoun.

Conclusion, Elie Sémoun a bénéficié des appuis de son cousin pour se faire une place dans le spectacle. Mais la personne qui était à ses côtés, sur scène, n'en n'a pas du tout bénéficié ! Nooon ! Pas du tout !!! Laughing Amusant que Dieudonné n'ait jamais apporté cette petite précision. Pour faire une analyse d'ensemble, il faut avoir tous les élémements, non ? Laughing

PS : Pour ça non plus je n'ai pas de sources officielles, et pourtant, j'ai la certitude que ça ne sera pas démentie ! Jamais ! Smile
Bon Pimpam , fais un effort stp, besoin de comprendre...

Est ce que ceci :
Citation :
Patrick Bruel, avec Arthur, est l'une des autres cibles favorites de Dieudonné. Là encore, c'est le "sionisme", le conflit Israélo-Palestinien, dans lequel Dieudonné accuse le chanteur d'être clairement engagé, qui serait la raison de ces attaques.

ne contredit il pas cela ?? :
Citation :
L'embrouille Arthur/Dieudonné n'a rien à voir avec la Palestine, l'antisémitisme ou le sionisme. Une question de fric, tout simplement...
Enfin cela :
Citation :
PS : Pour ça non plus je n'ai pas de sources officielles, et pourtant, j'ai la certitude que ça ne sera pas démentie ! Jamais !
Aucune crédibilité à tes propos. Balancer une info sans source fiable c'est peanut's . Désolé. No Et qu'il soit juif.. Antillais ou arabe, on s'en fout non ? Dis moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 4 Fév 2007 - 19:26

Quand Dieudonné s'en prend à Arthur, il est interessant de savoir :

- Qu'il a fait ses premiers pas à la télévision dans des émissions du même Arthur
- Qu'il y a eu entre les deux hommes, il a près de 15 ans, un différent financier, et qu'Arthur boycottait Dieudonné bien avant la polémique sur le "colon israélien"

De même, quand Dieudonné s'en prend à Patrick Bruel, c'est bien de savoir que le chanteur :

- A un lien de parenté avec Elie Sémoun
- Qu'il lui a plus ou moins mis le pied à l'étrier au début de sa carrière, et que celui qui était son partenaire de scène à forcément bénéficier du coup de main

Quand Dieudonné s'en prend à Gad Elmaleh, il est bien de savoir, pour l'adecdote, que ces 2 là se connaissent bien, et on même fait un disque ensemble : http://www.bide-et-musique.com/song/9058.html

C'est bien de savoir tout ça, que ces gens se connaissent et se sont cotoyé longtemps, et c'est bien alors de repenser à la phrase de conclusion d'un texte qu'avait écrit Alain Soral en 2001, avant de rencontrer Dieudonné, qui disait :

Citation :
si Dieudonné s’énerve sur le populo français, c’est peut-être parce qu’il lui démange de montrer du doigt la communauté logiquement désignée par sa revendication d’une plus juste représentation des "communautés visibles" ? Une "communauté invisible" certes sur-représentée dans le show-biz en terme de quotas, mais à laquelle il doit aussi son doux statut de rigolo.

Comme c'est intéressant de lire dans le livre "Lettres d'insultes" paru en 2002, dans lequel Dieudonné répondait à des lettres racistes, une phrase comme celle-ci :

Citation :

"Le conflit Israélo-Palestinien, je n'en parle jamais. C'est un sujet trop sensible et j'ai assez d'emmerdements comme ça..."

Tout ces éléments sont interressants pour cerner la personnalité et les positions de Dieudonné depuis 3 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mer 21 Fév 2007 - 13:00

phallusphincter a écrit:
Bonsoir, les gars, voici des nouvelles notre Dieudo:

http://lesogres.info/article.php3?id_article=2960

Burné, le mec. J'entends déjà les sirènes pleurnicheuses monter au créneau et hurler à le refrain de l'antisemitisme. Vos avis (même les plus divergents) sont les bienvenus.
Bah ouais, c'est vachement bien Dieudonné en Iran. Ils sont sympas les barbus là-bas. Je vous rappellent qu'ils pratiquent la lapidation et l'exécution sommaire à visage humain ( c'est à dire que la bourreau parle avec la victime et avec sa famille, quel progrès n'est ce pas ?)

Inénarrable Dieudo qui nous explique à chacune de ses interventions que la France est une dictature et qui vient nous faire aujourd'hui les louanges du merveilleux régime démocratique iranien. Qu'est ce qu'il faut pas faire pour lutter contre l'axe americano-sioniste ! Son prochain voyage, c'est quoi ? La Corée du Nord ? Jusqu'où va t-on descendre ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hasan a écrit:
Genre monsieur s'en branle pas mal de ce qu'il peut leur arriver à ces "barbus" (hum hum bien encore le voc) et il vient citer ses constations de génie juste au moment où il le faut. Pff si l'Iran n'était pas le centre de l'info des médias qui font pas mal d'ignares, tu ne saurais même pas que ça existe des lapidations. Ce que je te reproche c'est que l'Iran, selon toi, doit être en tort absolue. Tout ça parce qu'ils te répugnent ces barbus hein ...

Qu'est ce qui te gêne dans le terme barbu mon grand ? C'est comme ça qu'on appelle les islamistes dans les cités. Oui, tu l'as dit, je m'en branle pas mal des barbus, j'entends par là, les fous d'Allah, en revanche et contrairement à toi, je ne me fous pas de leurs victimes quotidiennes.

Si j'étais pas informé, je ne saurais pas qu'il existe la lapidation là-bas ... C'est profond comme réflexion ça. Et toi comment t'apprends ce qui se passe dans le monde ? Tu fais des voyages à chaque fois pour vérifier les informations ? Tu sais ce qui se passe à Botswana ?

Ensuite, je ne dis pas que l'Iran est en "tort absolu", je dis qu'elle est dirigée par un malade mental. Ce qui me fait marrer ce sont les gens ici qui ont un sens critique excessivement développé concernant "le régime dictatorial français" mais qui ne trouvent rien à redire au régime iranien. J'ai beau retourner le problème dans tous les sens. Je préfère vivre dans la dictature de Bush que dans la démocratie iranienne. Je préfère voir le monde dominé par les EU que par l'Iran ou la Chine.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Osiris a écrit:
En quoi est-ce un mal de visiter un pays qui n'a pas aggressé un seul pays depuis des siècles ? En quoi est-ce un mal de visiter un pays qui sera prochainement bombarbé nucléairement, en raison de son indépendance, de ses liens avec le Vénézuela-Russie-Chine et de ses ressources fossiles ? En quoi est-ce un mal de voir de ses propres yeux un pays, en dehors de la diabolisation des médias maintsteam et de la propagande grossière va-t'en-guerre ? En quoi est-ce un mal d'afficher ses convictions qui tranchent avec le discours dominant et bien-pensant ?
En quoi est-ce un mal de visiter un pays où depuis l’arrivée au pouvoir de Mahmoud Ahmadinejad, la situation des droits humains est toujours aussi désastreuse ? En quoi est-ce un mal de visiter un pays dans lequel de nombreux opposants au gouvernement ou des personnes ayant critiqué son action sont incarcérés, souvent à la suite de procès outrageusement inéquitables ? En quoi est-ce un mal de visiter un pays dans lequel des peines de mort sont prononcées et la torture est courante ? En quoi est-ce un mal de visiter un pays dans lequel les autorités maintiennent la liberté d’expression et d’association sous étroite surveillance et dans lequel les minorités religieuses et ethniques sont persécutées ? En quoi est-ce un mal de visiter un pays dans lequel les femmes font l’objet de discriminations dans la loi comme dans la pratique, et les avocats, journalistes et autres personnes qui osent parler de droits humains sont en butte au harcèlement, à la mise en détention et à d’autres violations de leurs droits par ceux qui sont chargés de la sécurité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mer 21 Fév 2007 - 13:06

Si tous les lynchés du Système pouvaient se donner la main...

http://www.alterinfo.net/index.php?action=article&id_article=569375&preview=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mer 21 Fév 2007 - 19:57

Les Iraniens seraient peut-être plus détendus si ça ne faisait pas un siècle que les puissanecs occidentales leur mettent la pression.

Les barbus n'auraient jamais eu accès au pouvoir si le Shah n'était pas au service des brits-US menant lui aussi une dictature et une censure sévère...

On foutrait beaucoups plus la paix aux Iraniens si on ne lorgnait pas sur leur pétrole.

Hussein n'aurait pas été pendu aussi vite si les states, les anglais, et les français ne l'avaient pas sponsorisés pour le guerre Iran-Irak...

Ils y en a ici qui répètent ce que le système leur dit trop se poser de questions...
Revenir en haut Aller en bas
phallusphincter
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 21/12/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mer 21 Fév 2007 - 20:47

Bibi Clemenceau a écrit:
Je preferes que Dieudo aile en Iran plutot qu'il aille au USA rencontrer des n*o-con. C'est pas les Iraniens qui font des millions de morts dans le monde. Et je te rappel qu'USA, la torure est presque devenu legal, alors pour donner des lecons, faut etre culott*, apres Abou Grahib et Guentanamo.
L'Iran est surement un pays tres tres dur, mais avec le temps ils evolurons. Avec le temps et surement pas avec une pluie de bombe. Bravo Dieudo, meme si j'ai peur pour lui. Il se mele courageusement de choses tres tres serieuse ...
Je suis d'accord. Il commence serieusement a prendre des risques, la. On connais tous le destin de certains qui ont defie le systeme [luther king, coluche, etc).Neanmoins je reste convaincu que sa cause est juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Jeu 22 Fév 2007 - 7:21

Ca sert à rien de s'agiter dans un sens ou l'autre parce que:

1) Les USA n'attaqueront jamais l'Iran dans la position qu'ils occupent maintenant par manque de soldats, de fonds et d'organisation stratégique... Deplus les republicains ont tout à perdre dans une attaque (à commencer par les éléctions) si ils réitèrent même bordel qu'en Irak...

Deplus une attaque déclencherait deux choses que les USA ne veulent pas: une attaque sur Israël venu soit d'Iran soit d'ailleurs en represailles....et une crise du pétrole par l'intermédiaire de la destabilisation du détroit d'Ormuz

On peut rajouter à tout cela une destabilisation général de la région avec une réalisation de la théorie du chaos (influence jusque sur le Pakistan et l'Inde)...


2) Côté Iranien la meilleur chose qui puisse arrivé pour nous est qu'ils finissent leur programme nucléaire et accèdent à l'arme nucléaire. Comme l'a montré le politolgue Kenneth Waltz, le meilleur moyen d'assurer l'équilibre d'une région est qu'elle connaisse un équilibre des "peurs". Or si Israël possède l'arme nucléaire et que de l'autre l'Iran la possède aussi ....cela va calmer tout le monde parce que personne n'osera s'en servir...

On essaye de faire croire à tout le monde que quelqu'un pourrait appuyer sur le bouton rouge à tout moment. Pourtant depuis Hiroshima et Nagazaki plus de bombes nucléaires...on a eut comme une vaccination général.... Même durant la guerre froide avec l'apogée de l'armement nucléaire des deux grandes puissances...aucune bombe n'est partie: c'est ce qu'on appelle la "déterrence nucléaire" ou en anglais MAD (Mutual Assured Destruction)...

L'Iran une fois armé n'ira pas balancé de bombes car il en connait les consèquences et n'est pas près à les assumer...

Saddam n'avait pas la bombe nucléaire c'est ce qui a entrainé sa perte et les américains dans le bourbier... Avec personne n'aurait bougé et la situation aurait forcement conduit à une négociation et un compromis...

Arretons d'écouter les médias qui nous font peur et faisons tourner un peu les ménanges....

Quand à Dieudonné c'est un millième coup de pub parce que quand on connait l'Iran et les iraniens .... On comprend bien que ce n'est pas le meilleur des régimes et en tout cas pas celui que la majorité de la population souhaite...
Revenir en haut Aller en bas
Bibi Clemenceau
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 601
Date d'inscription : 30/09/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Jeu 22 Fév 2007 - 7:42

Steve O, les americains sont en ce moment en train de masser des portes avions dans le golf persique. Qu'ils ne puissent pas envahire l'Iran comme ils l'ont fait pour l'Irak peut etre. Mais de faire retourner ce pays a l'age de pierre comme ils en ont l'habitude, par un tapis de bombes, c'est fort possible. N'oublies pas que l'Irak a etait une affaire qui a duré 15 ans, un premier tapis de bombe, un embargo moyenageux, puis enfin, une fois le terrain " preparé " , une conquete au sol.

N'oublies pas non plus que les USA sont en ce moment gouverné par des mafieux qui n'ont en rien a foutre de rien, a part de se vendre des bombes a eux meme, payé par le contribuable, qui valent des millions a l'unités. Et qu'une destabilisation du petrole, entrainant la monté de son prix, ne fera que augementer leurs benef vu que ces gents la sont aussi dans le petrole. Complexe militaro-industriel, le truc infernal.

De plus, pour ce qui est des attaques contre les alliers, ils ont deployés des tas de missiles anti-missiles, mais de toute facon, chaque bombe qui tombera sur Israel sera pour les medias un justificatif a la guerre.

Tu as raison, il faut que les Iraniens aient vite la bombe. Sans elle, la guerre froide aurait etait une boucherie dantesque. Une fois qu'ils l'aurons, plus possible qu'un senario a l'Irakien leur arrive.

J'espere que tu as raison, que la folie d'attaquer l'Iran sautera aux yeux du gouv. americains puisque a long terme ils se ramasserons, ils se rammassent deja, mais des USA, du peuple americain, les marchants d'armes et de petroles de la maison blanche n'en ont rien a foutre, alors tout est possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasan
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Jeu 22 Fév 2007 - 13:56

Bibi Clemenceau a écrit:
N'oublies pas non plus que les USA sont en ce moment gouverné par des mafieux qui n'ont en rien a foutre de rien, a part de se vendre des bombes a eux meme, payé par le contribuable, qui valent des millions a l'unités. Et qu'une destabilisation du petrole, entrainant la monté de son prix, ne fera que augementer leurs benef vu que ces gents la sont aussi dans le petrole. Complexe militaro-industriel, le truc infernal.

Tu as raison, et il faut dire que nos dirigeants européens sont aussi corrompu par ces mafieux. D'où cette solidarité à ce gouvernement américain qui n'est pas plus défendable que celui en Iran. J'irai même jusqu'à dire que je préfère encore plus le gouvernement iranien que celui de Bush l'envahisseur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieudo face à la pensée unique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La "pensée unique", c'est quoi ?
» La pensée unique
» Réchauffement climatique et Pensée Unique
» Pensée collective
» Le Pape François met en garde contre la pensée unique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Dieu-donné mais pas rendu-
Sauter vers: