LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dieudo face à la pensée unique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
terouga
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Sam 11 Nov 2006 - 20:18

Berger a écrit:
Dieudonné - Le Pen : unis dans la diabolisation ?
Citation :
Rencontre Dieudonné-Le Pen à la fête FN du Bourget
AFP 11.11.06 | 16h45


Jean-Marie Le Pen a fait une rencontre inattendue samedi en parcourant les stands de la grande fête de son parti le FN au Bourget (Seine-Saint-Denis): le fantaisiste et l'ex-candidat à la présidentielle Dieudonné, a constaté un journaliste de l'AFP. "Je suis venu faire un tour, je donnerai demain mes impressions" sur un site internet, a expliqué Dieudonné M'Bala M'Bala.

"Je suis venu pour voir", a-t-il dit en indiquant qu'il s'était aussi rendu à la Courneuve en septembre pour la fête de l'Huma. Il a cru bon de préciser que cette visite ne valait pas appel à voter pour le président du FN.

Le comédien s'est cependant laissé épingler sur le veston un pin's Le Pen-président 2007, mais pour l'enlever bien vite. Se croisant dans les allées, Dieudonné et Jean-Marie Le Pen se sont serré la main et ont échangé quelques mots.

La rencontre a été des plus brèves, mais le numéro deux du FN Bruno Gollnisch et le secrétaire général du parti Louis Aliot sont venus à leur tour saluer Dieudonné. "Je suis pour la réconciliation nationale, il faut apaiser les tensions communautaires", a ensuite commenté le fantaisiste auprès de la presse.

Après cette rencontre, Jean-Marie Le Pen a affirmé à la presse: "je me suis dit que s'il vient, c'est pour manifester sa sympathie. Je n'ai pas besoin de lui, mais s'il me manquait une voix pour être élu, je serais bien content que ce soit la voix de Dieudonné qui arrive". Selon le président du FN, si Dieudonné est venu à sa fête, "c'est sans doute en raison de son tempérament constestaire, libertaire, révolutionnaire".

De son côté, Dieudonné s'est ensuite notamment rendu au stand de l'association SOS enfants d'Irak, présidée par l'épouse du leader d'extrême droite, Janny Le Pen, installé sous une tente bédouine qui proposait pâtisseries orientales, thé à la menthe et narguilé.
Peut-être A. Soral était-il avec Dieudo. Rien d'étonnant à ça. Le ton de Dieudo et Le Pen était courtois, les deux personnages ont changé, mais pour faire quoi ? Le FN reste une complète impasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 12 Nov 2006 - 2:04

Citoyen a écrit:
En même temps il ets aussi allé à la fête de l'Huma, je vois pas ce qu'il y a de réépréhensible, malgré tout le mal que je pense du FN, d'aller la-bas pour s'informer et discuter avec des gens...

David, je suis assez d'accord avec Citoyen sur ce coup. Je t'invite à te renseigner, car Dieudo a clairement dit qu'il allait faire le tour des candidats à la présidentielle.

Un mec qui s'est battu à Dreux pendant des années contre le FN et qui se situerait plutôt vers un Besancenot ou un José Bové, je suis pas sûr que, du jour au lendemain, il soit copain copain avec Jean-Marie Le Pen.

Je vais même être provocateur: si ça se trouve, Dieudo reprend pour lui l'adage: "pour combattre ton ennemi, il faut le connaître"...

Enfin, ce genre de réactions haineuses, je ne m'y habituerais jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 12 Nov 2006 - 3:51

Il ne faut surtout point oublier que derrière Lepen, des millions de Français sont, efforçons-nous de discuter plutôt qu'insulter.
Ho et : Le Pen mérite toute ma sympathie, il dévérolera ce système sinistrement sioniste afin de laisser la France aux Français.

Quant à Dieudo je m'en fous, il ne soutient point à ma connaissance des massacreurs d'enfants, dans tous les cas, un mulâtre qui se retrouve comparé à Hitler par une bande de Sioniste , j'avoue Ptdr2 lol!

Certains balances des anathèmes à tort et à travers, le FN n'a jamais été au pouvoir et n'est responsable en rien du déclin de la France : qui dénonce le criminel de guerre bush pendant que certain(s) au(x) pouvoir sert la main d'un gros tas de merde sionisant ?

Si dieudonné est un gros tas de merde alors sarkozy est quoi ? un Giga tas de merde ? Tera tas de merde ? DSK Mega tas de merde ?

Citation :
Oui j'ai la haine, la haine contre la racisme

Il me semble que cette vision des choses est trop simplistes, ensuite tu devrais savoir que dans la religion Yavhéene le "racisme" est conseillé, surtout envers les Chretiens qui mangent des choses impures et je ne parle pas des GOY qui sont des animaux parce que là, la coupe serait pleine trop vite.

Regardons d'abord dans notre besace avant celles des autres.


Dernière édition par le Dim 12 Nov 2006 - 4:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 12 Nov 2006 - 3:58

David B. a écrit:
Oui j'ai la haine, la haine contre la racisme, contre l'idéologie d'extrême-droite, et j'en ai marre qu'on trouve des excuses a toutes les dégueulasseries de Dieudonné


Inscris-toi à LDJ/Betar, tu pourras le ratonner en toute impunité ainsi que Soral qui est le Himmler de Dieudonné. Ptdr2
Revenir en haut Aller en bas
Deubeule
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 105
Localisation : Noudin-les-Noillaux
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 12 Nov 2006 - 16:45

Citoyen a écrit:
terouga a écrit:
Certains devraient apprendre à argumenter avant d'écrire... Mais passons. :fuck:

Accepter ou dénoncer Dieudonné n'a pas de sens. L'intérêt est de comprendre ce qui se passe.

Nous vivons une période de profonde confusion. Soral et Dieudo ont pigé que le FN attire une fraction du peuple de France. Même des "arabes" votent FN par ras-le-bol du cirque américano-médiatique qui ne laisse la place à aucune alternatie.

De ce point de vue là le vote FN (ou LO) peut se comprendre. Ass

Mais là où les choses sont à nuancer c'est que le FN ne représente pas une solution. Ce n'est plus un parti d'extrême-droite, c'est plutôt un populisme informe et a-idéologique.

Le Pen veut-il laisser un FN plus "ouvert" ? Peut-être, mais avec vers qui et pour faire quoi ? Reagan français dans les années 80, Berlusconi français dans les années 90, il apparaît dans les années 2000 comme un retraité ferme et finalement un peu chiant...Antilibéral et antisioniste vu de loin, mais plus trouble vu de près : des élus FN dans les manifs sionistes suite à l'affaire I. Allimi et vieilles revendications anti-fonctionnaires et anti-impôts dans le programme... Et puis je passe sur les candidats du sytème élus à 80 % quand un FN se hisse au 2° tour... C'est ça la révolution ? Chirac à 82 % ?
Corde
D'accord pour ne pas simplifier le FN à FachoNazi ou je ne sais quels autres niaiseries, mais l'idéaliser à tel point qu'on l'imagine être le vecteur d'une révolution, alors que c'est un parti de notables (voire la sociologie de ses militants), ça me paraît un peu limite...
Tout ça c'est bien joli, n'empêche que Dieudo tend un véritable tronc d'arbre au FN (voir la fin de l'interview) :
http://lesogres.org/article.php3?id_article=2488

Ca me fait penser à ceux qu'on catalogue comme "cancres" à l'école : à force de te faire traiter de facho, tu finirais par l'être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 12 Nov 2006 - 17:09

Mettons que Le Pen soit un fasciste et que Dieudo le soit devenu... la question est de savoir pourquoi le sont-il devenu ?

Ceux qui prétendent que certains Hommes seraient mauvais par nature sont des adeptes sournois du racisme qui consiste à catalogué.

Donc pour faire court, tous les militant du " Pouette-Pouette " ambiant contre les méchants racistes le sont tout autant si ce n'est plus.

Moi ceux que je n'aime pas ce sont les fourbes... il me donnent envie de me tuer, de quitter leur royaume enchanté au goût de souffre.

Je suis déçu de voir que le premier message de David B. ait été censuré, il insultait Dieudonné en le qualifiant " d'amateur de coït rectale " avec moins de finesse bien sûr.

Finalement tout le monde est plus ou moins pour le fascisme puisqu'on constate que tout est question d'éducation et de conditionnement , après faut pas s'étonner que ça se produise à grande échelle avec l'acharnement d'un pauvre face un hypothétique El dorado.

Le seul mouvement qui pourrait nous redonner un peu d'espoir serait un mouvement " RACISTES et HUMANISTES ".

Tout le monde est racistes, que ce soit envers des physiques, des comportements, des aptitudes intéllectuelles ect... nier ce fait est une gelé de Fouberie Royale . :rendeer:
Revenir en haut Aller en bas
Michel D
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Lun 13 Nov 2006 - 4:40

abdelgeorge a écrit:
Et si Lepen n'était pas celui que les médias prétendent qu'il est, car à écouter ces mêmes médias, Dieudo serait un nazi...
C'est peut-être le costume patriotique qu'est susceptible de revêtir un noir qui fait peur car c'est bien connu, les français issus de l'immigration n'ont leur place que dans les émeutes de banlieue ou les clips de rap, en bref toutes les choses les maintenant dans leur cliché sans leur laisser l'occasion d'en sortir, bref le communautarisme pur et dur...Alors maintenant que ça peut-être le cas, les bien penseurs essaient de semer le doute...Je vous le demande encore une fois, et si finalement Lepen n'était pas vraiment le diable en question...Je suis issu de l'immigation et je me pose la question...
Bien sur cela me fait tout bizzare de penser cela,j'en ressentirais presque une certaine culpabilité, mais il faut avouer que le rabattage médiatique anti-fn n' est pas pour rien dans mes symptomes.. :drunken:
Pour répondre à Abdelgeorge : je ne crois pas que le FN soit monolithique. On y trouve des tendances très diverses, depuis des patriotes tout à fait ouverts au fait multiracial jusqu'à des racialistes fanatiques extrêmement dangereux. Donc, à mon avis, de votre point de vue, ce qui est intelligent, c'est ce qu'a fait Dieudo : en allant aux BBR, il a pesé sur l'évolution interne du FN. D'ailleurs, il n'est pas le seul. Fait moins médiatisé, si mes sources sont fiables, le président de la LDJ s'est également rendu aux BBR.

C'est un enjeu très important : si à l'intérieur du FN, les gens raisonnables l'emportent, il y a encore une petite chance d'éviter la catastrophe en France. Si en revanche, ce sont les racialistes qui l'emportent, alors c'est cuit, on va se retrouver coincés entre les extrémistes des deux bords. D'un côté, les "antiracistes" de mes deux, en fait des racistes antiblancs utilisés par une gauche folle qui n'a plus que ça pour exister, de l'autre côté les "identitaires" en folie, qui s'imaginent qu'une catastrophe rédemptrice va purifier leur monde en déclin. J'aime autant vous dire que ça promet.

A mon avis, c'est au regard de ces enjeux qu'il faut comprendre la démarche de Dieudonné. Courageux et avisé.

------------------------------------------------

Invité a écrit:
Michel Drac a écrit:
D'ailleurs, il n'est pas le seul. Fait moins médiatisé, si mes sources sont fiables, le président de la LDJ s'est également rendu aux BBR.
J'aimerais bien avoir une source fiable sur cette info, pour pouvoir la relayer.
http://fr.news.yahoo.com/12112006/202/le-pen-se-presente-comme-l-homme-du-vrai-changement.html

C'est confirmé dans cette dépèche Yahoo.

-----------------------------------------------------

Jean a écrit:
Deubeule a écrit:
Dieudonné faisait allusion au discours de Valmy (discours du pen) dans son interview sur le site "la banlieue s'exprime". Il disait que ce discours "lui parlait", et évoquait une "main tendue à l'étranger". Du coup, curieux, je suis allé le lire, ce discours, et j'admets que je l'ai trouvé rudement bien torché, avec des références à la république, la rupture, etc...

http://www.voxnr.com/cc/d_france/EEVAFZVApEYTLtkfsI.shtml

Et ce soir, crac : voila-t-il pas que je lis que ce serait un certain Soral, Alain, qui en aurait rédigé la majeure partie : http://reflexes.samizdat.net/spip.php?article264

Ca vous fend pas le cul, ça ?
Allons, Deubeule ! Qu'est-ce que tu sous-entends ???... Ce n'est pas parce que l'on écrit des discours pour un candidat que l'on soutient ce candidat ! Mais non, voyons, tout cela n'est que consultation innocente, ouverture salutaire et tolérance de bon ton...
La seule révolution possible en France actuellement, c'est Le Pen au pouvoir. Or, une révolution est historiquement nécessaire. Donc le marxiste Soral, fidèle aux enseignements de Lukacs, assume le faux comme un moment du vrai. Démarche tout à fait logique, et pour tout dire assez prévisible.
Revenir en haut Aller en bas
Deubeule
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 105
Localisation : Noudin-les-Noillaux
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Lun 13 Nov 2006 - 22:53

Michel Drac a écrit:
La seule révolution possible en France actuellement, c'est Le Pen au pouvoir.
Je reste fidèle à mon idée fixe, et j'attends le résultats de l'élection du représentant des altermondialistes - les 10 et 11 décembre si ma mémoire est bonne. Bové président, je trouve que ça sonne bien mieux, tout en restant dans le crédible. Et, sans aller jusqu'à parler de révolution (qui évoque pour moi, aussi, le sang versé) ça m'étonnerait que, s'il était élu, il joue la carte de la continuité. Et puis le programme du Pen, niveau écologie et environnement, faut quand même admettre qu'il est plutôt léger.

-----------------------------------------------------

Voici une retranscription (partielle) du commentaire filmé de l'intéressé à propos de cette visite : http://fr.novopress.info/?p=6441

Et une autre interview : http://www.grioo.com/info8408.html

...des commentaires : http://www.20minutes.fr/articles/2006/11/13/20061113-actualite-Dieudonne-je-ne-dis-pas-qu-il-ne-faut-pas-voter-Le-Pen.php

Etc... Ca faisait longtemps qu'il était exclu de l'actualité ; même le voyage au Liban avait été occulté. Je ne sais pas si c'est volontaire, mais ça fait un coup médiatique.

-------------------------------------------------------------

el spirito a écrit:
"Il y a 100 milions de Français" disait le général Mangin ! C'etait pendant la grande guerre et il pensait surtout en termes de réservistes qu'en termes de citoyens ! L'espace, bien sûr, ne se limitant pas à l'héxagone!

C'etait aussi une remise en cause de ce qui fait un citoyen Français ! Jusqu'à la Révolution il fallait dépendre du royaume (le roi seul accordait des dérogations !) puis, sous Napoléon, de l'Empire.... ce qui a fait que des citoyens Allemands, Hollando-Belges, Helvétiques, Italiens ont pu obtenir la nationalité s'ils étaient nés dans un ex département de l'empire Français !

En 1871 la nationalité accordée aux juifs Algériens avant la départementalisation de l'Algérie a été une brèche et a été suivie de celle des Européens Italiens, Maltais et Espagnols de la colonie ! De ce fait les immigrés Italiens et Espagnols établis définitivement en France Métropolitaine ont obtenu la leur vers les années 1885 !

L'établissement complet de l'empire colonial en 1914 a donc rattaché non officiellement des populations étrangère à la métropole dont le particularisme Algérien donnait la possibilité d'accéder à la citoyenneté ! Des elites l'ayant obtenu facilement, le général Mangin a pu donc logiquement la demander pour tous ! La disparition de l'empire a stoppé cette probable évolution mais n'a pas stoppé les droits pour les "ex" qui émigrent en France !
J'ai pas bien vu le rapport avec le sujet, mais ça avait le mérite de faire diversion ; de créer une césure. Donc vu que, à nouveau, ça se barre un tantinet en sucette je fais appel à mon tour au général Mangin.

Pour une fois qu'un général sert à quelque chose... Hep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mar 14 Nov 2006 - 17:30

terouga a écrit:
Certains devraient apprendre à argumenter avant d'écrire... Mais passons. :fuck:

Tout à fait : restons dans le bon ton messieurs !

terouga a écrit:

Nous vivons une période de profonde confusion. Soral et Dieudo ont pigé que le FN attire une fraction du peuple de France.

Tout le fond du problème est là : je respecte totalement la résistance humaniste de David B mais il doit comprendre qu'on ne peut définitivement pas abandonner une partie significative de la population dans l'ignorance et l'amertume.
Ses posts vont d'ailleurs dans le sens de l'ouverture et du dialogue. Alors pourquoi reprocher à d'autres d'aller plus loin dans la rencontre ?

terouga a écrit:

Mais là où les choses sont à nuancer c'est que le FN ne représente pas une solution. Ce n'est plus un parti d'extrême-droite, c'est plutôt un populisme informe et a-idéologique.

+1

Ne pas confondre le message nihiliste, les cadres du parti, les élites qui gravitent autour de la nébuleuse FN avec les petites gens qui leur apportent leur voix et qui vivent une souffrance bien réelle.

terouga a écrit:

Antilibéral et antisioniste vu de loin, mais plus trouble vu de près : des élus FN dans les manifs sionistes suite à l'affaire I. Allimi et vieilles revendications anti-fonctionnaires et anti-impôts dans le programme...

On peut donc imaginer la profonde confusion de l'électorat du FN aujourd'hui ; un électorat qui cherche peut-être à présent (enfin!) des réponses cohérentes et constructives face à la complexité moderne. Ce qui viendrait logiquement mettre fin dans la douceur à l'épopée Le Pen.

Merci à Deubeule pour la video de LCI :
Un propos tellement chaleureux et réconciliateur que je pardonne à Dieudo toutes ses approximations antérieures.
:joker:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Michel D
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mar 14 Nov 2006 - 23:19


Jean a écrit:
Michel Drac a écrit:
Donc le marxiste Soral, fidèle aux enseignements de Lukacs, assume le faux comme un moment du vrai.
Je ne comprends pas la seconde partie de cette phrase. Peux-tu me l'expliquer ?
Michel Drac a écrit:
Démarche tout à fait logique, et pour tout dire assez prévisible.
Et cette démarche "marxiste", en tant qu'homme de droite, l'approuves-tu ? Es-tu prêt à te ranger derrière ce qu'il faut bien appeler le nouveau Soral ?
Lire "Qu'est-ce que le marxisme orthodoxe ?", de Lukacs. Disponible dans le recueil "Histoire et conscience de classe". Peut-être sur web, je n'ai pas regardé. En tant qu'homme "de droite", j'approuve tout ce qui va dans le sens de l'unité des Français.

-------------------------------------------------------

Jean a écrit:
Michel Drac a écrit:
En tant qu'homme "de droite", j'approuve tout ce qui va dans le sens de l'unité des Français.
De tous les Français ? Même de ceux que le Front National appelle les "Français de papiers" ?
Question intéressante. Je vais essayer de bien me faire comprendre, même si sur un forum de discussion, il faut faire court.

Pour moi, un "Français de papier", c'est quelqu'un qui ne comprend pas que son destin est en France à la condition nécessaire qu'il inscrive ce destin dans le destin collectif de la France. S'il le comprend, il cesse d'être un Français de papier. C'est à dire, pour dire les choses simplement, que Farid Smahi, par exemple, est à mes yeux un Français comme les autres, à partir du moment où il s'est inscrit dans un continuum historique qui est la France. Par la force des choses, comme il se "pense" dans la France, comme il pense son avenir par elle, il partage notre conscience collective et à partir de là, sa présence parmi nous est une force, pas une faiblesse.

Cela étant, ça, c'est mon point de vue. Il faut savoir que quand on va sur les forums frontiste ou assimilés, et qu'on explique ce que je viens de dire, on tombe en gros sur 50 % de gens qui disent qu'ils sont plutôt d'accord avec quelques nuances, et 50 % de gens qui disent en gros que ce serait très bien, mais que dans la réalité, le continuum historique ne peut pas faire abstraction des données raciales.

C'est là, en réalité, que se joue le débat. Si c'est la tendance racialiste, qui l'emporte au sein de ces milieux-là, alors mon point de vue n'a plus aucune importance, de toute façon, la violence accouchera de l'histoire, point final. Si c'est la tendance on va dire "républicaine" qui l'emporte, ça peut devenir intéressant. C'est sans doute aussi pour cela que Soral et Dieudoné sont allés s'encanailler de ce côté-là.

-------------------------------------------------------

Chevillette a écrit:
Bizarrement, d'origine familiale française, en ce moment je ne me "pense" pas français, est-ce un grave selon cette réthorique ?
Ecoutez, puisque vous me posez vraiment la question, je vais vous répondre en vous faisant copie d'un courriel qu'un ami, on va dire, proche du FN, m'a envoyé ce soir. Le hasard fait bien les choses.

Citation :
"Il y a méprise sur les termes et leurs champs d'applications : un cpf qui est de notre camp n'est pas un cpf mais un compatriote. C'est ce que je disais l'autre jour vis à vis des Antillais, qui ne sont pas africains, ni cpf, mais Francais.
Les Harkis sont, pour moi, bien plus Francais que des Besancenot. Il y a aura certainement des mecs qui ressembleront à des Cpf dans notre camp, je pense à tout ces types qui ont fui leurs pays d'origine pour quitter leur coutume rétrograde et trouver un peu de démocratie, de respect et de civilisation en France.

Bien évidemment, ces mecs sont bien plus remontés contre la situation que nous vivons que la majorité des frontistes, car eux, savent le climat qui nous attend, alors que nous, nous l'imaginons seulement.(je parle en connaissance de cause, puisque j'en ai rencontré il y a peu, et des jeunes en plus).

Pour les humanistes de gauche couards, bon, il y a un moment ou quand la réalité n'est plus racontée mais vécue jusqu'à en saigner et que les types n'en tirent pas les conclusions politiques adéquates, il faut clairement leur fermer la porte. Aucune raison de se faire trouer la peau pour sauver ces types de personnes, la charité a des limites. Ils sont clairement les décadents de notre temps, les habitants de sodome, il faut que le feu de la vérité les brûle. Ils n'ont plus de colonne vertébrale les types."

Je précise que je ne partage pas tout à fait cette analyse, disons peu distanciée. Mais je reconnais qu'elle a le mérite d'être percutante.

PS pour qui tu sais : ;-)

-------------------------------------------------------

Jean a écrit:
Michel Drac a écrit:
Pour moi, un "Français de papier", c'est quelqu'un qui ne comprend pas que son destin est en France à la condition nécessaire qu'il inscrive ce destin dans le destin collectif de la France.
Je pourrais te le dire poliment et en quinze lignes, mais je vais te le dire grossièrement et en une phrase : ta conception, c'est de la merde d'identitaire anti-républicaine illégale et anticonstitutionnelle.

Ma foi, c'est votre opinion. Les identitaires, eux, pensent que je suis un républicain partisan du métissage. Comme disait je ne sais plus qui : "Aux gibelins, j'étais guelfe, aux guelfes, j'étais gibelin". En somme, ma conception est en tout cas détestée par les extrémistes des deux camps. En général, c'est bon signe.

Sinon, Jean, vous pouvez vous montrer grossier, ça ne me dérange pas. Si ça vous soulage, allez-y, en général, sur un forum, celui qui s'énerve a perdu. Cela étant, je vais vous dire moi aussi exactement ce que je pense de vos conceptions. Je pense que vous réagissez par l'insulte parce qu'au fond, vous n'avez pas d'argument, votre pensée est mécanique, pas dialectique, vous cherchez à avoir raison, pas à connaître la vérité. En fait, je pense que vous ne pensez pas, vous faites semblant.

-------------------------------------------------------

Jean a écrit:
Michel Drac a écrit:
En somme, ma conception est en tout cas détestée par les extrémistes des deux camps. En général, c'est bon signe.
En général, peut-être, mais là, non. Serait-ce parce que je ne suis pas un "extrémiste" ?

Michel Drac a écrit:
Sinon, Jean, vous pouvez vous montrer grossier, ça ne me dérange pas. Si ça vous soulage, allez-y, en général, sur un forum, celui qui s'énerve a perdu.
Il fallait comprendre "grossièrement" au sens de "sommairement" et non pas au sens de "je vais dire tout plein de gros mots". Je ne me suis pas énervé, pour la simple et bonne raison que je vous connais et que je vous ai cerné depuis vos propos sur les "variations génétiques" selon ce que vous appelez les "différentes races humaines". Sachez que vous ne pouvez plus ni me surprendre, ni m'énerver.

Le mot « merde » en l’occurrence n’avait rien d’insultant. Il est celui qui sert à décrire le plus fidèlement, le plus précisément, en somme le plus proprement (si j'ose dire) vos propos concernant les « Français de papiers », ni plus ni moins. Ne voyez pas d'invective gratuite là où il n'y a que qualification adéquate. En outre, vous savez pertinemment que je ne peux pas perdre face à vous. En revanche, pour vous, le simple fait que je consente à vous répondre constitue en soi une victoire, et j'en suis conscient.

Michel Drac a écrit:
Cela étant, je vais vous dire moi aussi exactement ce que je pense de vos conceptions. Je pense que vous réagissez par l'insulte parce qu'au fond, vous n'avez pas d'argument, votre pensée est mécanique, pas dialectique, vous cherchez à avoir raison, pas à connaître la vérité. En fait, je pense que vous ne pensez pas, vous faites semblant.
Ah oui ? Et vous, vous ne faites même plus semblant de contrer ce que je dis… Serait-ce parce que c’est impossible ? Ma pensée, qui n’est d’ailleurs jamais la mienne mais celle que j’ai héritée des plus grands auteurs classiques et contemporains, n’est le fruit que d’une seule mécanique : celle du génie intellectuel producteur des analyses les plus fines, sous toutes les latitudes et à tous les âges. Alors, arrangez-vous directement avec eux ou retournez vous toucher sur Gobineau et ne m’emmerdez plus !
Deubeule a écrit:
Michel Drac a écrit:
PS pour qui tu sais : ;-)
C'est quoi ce truc, un code pour les initiés ? Une allusion à Alain ? Sinon, pour la bonne compréhension, c'est important d'être intelligible. Donc, je suis allé voir ce qu'était un "cpf" pour le FN. D'après ce que j'ai saisi (j'y ai pas passé trois heures non plus), ça voudrait dire "chance pour la France", et ça désignerait les personnes qui font le jeu du FN en commettant ce qu'on appelle des "violences urbaines". J'ai bon, Drac ; tu as des précisions ?
Pour les "cpf"... C'est à peu près ça, mais à mon avis pas tout à fait. C'est intéressant, d'ailleurs - comme souvent l'argot, c'est révélateur. En fait, dans les milieux FN, ou disons qui tournent autour, comme je disais à Jean ci-dessus (avant de me faire hitlériser !), il y a en réalité plusieurs tendances assez distinctes. Il y a des gens qui détestent "les arabes" et "les noirs" en général - en clair, à mon avis, ce sont les racistes. Il y a des gens qui détestent "les arabes qui foutent la merde" et "les noirs qui foutent la merde" - en clair, à mon avis, ce sont des personnes excédées qui sont trop intelligentes pour tomber dans le racisme. Et puis il y a des gens, dont je fais partie, je l'avoue, qui ne détestent au fond que les véritables responsables de la situation du pays - c'est à dire les dirigeants, ceux qui ont prétendu que les immigrés (considérés comme bloc homogène) étaient par hypothèse des "chances pour la France" (même quand, en réalité, ils ne voulaient pas devenir français). Et, pour ces gens-là, l'emploi de ce terme sert en réalité à moquer une certaine pensée automatique (dont notre ami Jean est un assez digne représentant, semble-t-il).

Alors dans ces conditions, si tu analyses un peu le terme "cpf", tu verras que dans ces milieux-là, l'emploi de ce mot sert en fait à entretenir tacitement un flou, de manière à fédérer des gens qui en réalité ne sont pas du tout d'accord sur l'analyse du phénomène.

Cela étant, en général, statistiquement, tu as raison : le terme "cpf", je crois, désigne le plus souvent sur les forums d'extrême-droite les "zyvas" de Soral.
Revenir en haut Aller en bas
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Mer 15 Nov 2006 - 3:19

Jean a écrit:
C'est fou comme Michel Drac a tendance à ignorer les réponses ou objections qui le confondent. Tout naturellement, il passe alors à autre chose. Répondez-lui de nouveau, et il partira encore ailleurs. Notons que cette stratégie a le grand mérite de lui permettre de dire absolument n'importe quoi.
Jean a écrit:
Michel Drac a écrit:
Pour moi, un "Français de papier", c'est quelqu'un qui ne comprend pas que son destin est en France à la condition nécessaire qu'il inscrive ce destin dans le destin collectif de la France.
Je pourrais te le dire poliment et en quinze lignes, mais je vais te le dire grossièrement et en une phrase : ta conception, c'est de la merde d'identitaire anti-républicaine illégale et anticonstitutionnelle.
Pardon Jean ? Pourrais tu le dire en quinze lignes même grossièrement parce que là je ne vois pas ?

Chevillette a écrit:
Bizarrement, d'origine familiale française, en ce moment je ne me "pense" pas français, est-ce un grave selon cette réthorique?
Pourrais tu être plus précis ?

----------------------------------------------------

Jean a écrit:
Dis donc, Juju ! Et si tu faisais un petit effort, de ton côté ? Parce que, après tout, ce n'est peut-être pas toujours totalement de la faute des autres si personne n'arrive à t'expliquer quoi que ce soit depuis 2500 ans !!!
Biz STP, encore un petit effort, sur mes questions précédentes ! Promis, c'est la dernière fois.

-----------------------------------------------------------

Invité a écrit:
Dieudo posant avec le DPS (Département Protection & Sécurité) lors de la fête des BBR 2006:

Il y a dans cette photo tellement surréaliste (d'autres diraient peut-être absurde) quelque chose d'enthousiasmant. C'est peut-être inquiétant quant à ma capacité d'analyse mais je n'arrive pas à réfréner cet enthousiasme. Biz

Monchieur a écrit:

http://lesogres.org/article.php3?id_article=2512
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 19 Nov 2006 - 1:45

Chevillette a écrit:
A part le canard enchainé, personne ne parle plus d'Alain Soral...(il en est réduit à être assis dans le public comme un fan adolescent devant le Pen..). Et je crois que les plus intelligents en viennent à notre analyse sur ce site. De toute façon, je crois qu'il se prend vraiment pour un prophéte...donc il doit être un peu illuminé en ce moment.. Violons

Moi je l'avais senti, on va dire que c'est une obssession Masturb , dans son rapport aux gens et notamment aux femmes dans ces livres, qu'il voyait les gens comme des marionnettes à manipuler, à baiser ce qui n'est pas trés compatible avec une sensibilité gauchiste ou communiste. Enfin, il rejoindra la longue liste des mecs qui ont trahi leurs idéaux pour transformer un beau rêve en une belle merde... Berk

Etre anti-systéme mais garder des liens avec la démocratie (même social-démocrate ou libérale) comme Chevénement ou Dupont-Aignan, n'est pas uniquement un signe de compromission. Ce peut être aussi une forme de modération et de réalisme. Ces idées (républicaines et anti-libérales) doivent faire leur chemin même si c'est par dose homéopathique! Yeah

Les autres étant plus dans la "pose" révolutionnaire pour finir en kapos zélé d'un autre systéme encore pire que celui qu'ils dénoncent! warning

Pourrais tu me dire en quoi le FN n'est pas un parti démocratique? En quoi il est plus libéral que le PS?

Je te pose ces questions honnêtement. J'aimerais juste comprendre ton point de vue. merci :)
Revenir en haut Aller en bas
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 19 Nov 2006 - 4:47

Chevillette a écrit:

Moi je l'avais senti, on va dire que c'est une obssession Masturb , dans son rapport aux gens et notamment aux femmes dans ces livres, qu'il voyait les gens comme des marionnettes à manipuler, à baiser ce qui n'est pas trés compatible avec une sensibilité gauchiste ou communiste. Enfin, il rejoindra la longue liste des mecs qui ont trahi leurs idéaux pour transformer un beau rêve en une belle merde... Berk

Ne t'emballes pas à vouloir l'enterrer trop vite !

L'animal nous réserve surement encore quelques surprises.

Et si tu peux éviter les réductions psychologiques, je suis persuadé que tu seras beaucoup plus convaincant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 19 Nov 2006 - 6:01

Dites, je sais pas vous, mais la "chevilettes" , elle est plutot incoherente, c'est usant de contre-argumenté ses affirmations debilisantes, il n'y tiens pas compte et n'y reponds pas plus... et pourtant je suis la que depuis 1 jours lol, j'espere que vous etes pas tous comme ca!!!

Je fais un copier-coller de ce que je lui ai dit dans un autre sujet, parce que j'ai plus envie de me donner du mal avec quelqu'un qui ne cherche pas l'echange mais est juste la pour casser et propager sa haine vis-a-vis de Soral, j'ai l'impression...

""
chevilettes a dit:
"en effet, comme tu l'as si bien dit, il déteste le systéme parce qu'ils n'en sont pas. çà s'appelle la frustration. Ce qui ne donne aucun gage à propos de leur sérieux, et de leur capacité, encore moins de leurs idées!"

et

"Perso, il y a des choses que je ne dis pas même si on me piége...Le F.N que vous le vouliez ou non fait partie du systéme."

allez comme je suis un mechant garcon, je vais mettre, ces deux citation de toi, chevilette, de ce que tu as ecrit, et je supose un petit peu pensée...

Bon je suis sur que tu aurras encore plein de chose a dire la dessus, mais je crois que le lecteur de nos post aurra vite compris ce qu'il en est ... lol
Je dis ca sans mechanceté, essayes de te faire des idées un peu plus contruites, structurées, coherentes avec des mots qui ont du sens par rapport aux autres, une logique et bien sur un sens genreral ...

""

j'aime pas dire ca, mais le niveau est quand meme bas chez certains, limite du tf1 copier-coller
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 19 Nov 2006 - 18:43

Chevillette a écrit:
The Dude a écrit:
Soral, Dieudonné talentueux... et controversés... a partir du moment ou ils conservent leurs grandes plumes ils ne seront jamais fini... En plus pas de bol pour les censeurs, il y a Internet... surtout pour Alain Soral puisqu'il peut quand même faire un peu la promo de ces livres malgré un black out total...

Dieudo quand à lui, a heureusement eu l'intelligence d'acheter son théatre de la main d'or sinon il aura eu des jours encore plus difficiles avec la censure... il peut continuer à écrire quasiment un spectacle par an sans problêmes...

Petit apparté avec la 'censure' de Jean Robin qui a du édité ces livres par internet avec sa propre maison d'édition ...
[url]=http://www.tatamis.fr/sites/journalisme/article/article.php/id/111354]Tatamis[/url]
j'ai lu ces deux livres Ils ont tué la télé publique et je finis la Judéomanie...

ces deux livres très dérangeant pour les concernés n'étaient pas jugés dignes d'intérêt par les maisons d'éditions... nul doute que si leur auteur avait été édité classiquement ils aurait été instantanément accusé d'antisémitisme (bien qu'il soit en partie d'origine juive)

Pour en revenir à l'ami Soral, comme beaucoup d'entres vous j'ai hate de voir ce qu'il va écrire...
Le fait qu'il soit passé au F.N ne fera pas augmenter le volume de ces ventes...

Quand à Bardamu, relis mes posts et tu verra mes arguments. Quand aux tiens, à part dire le F.N c'est génial et Soral est un dieu, çà pisse pas loin. Alors montre-nous ta puissance de feu intellectuelle ou tais-toi....Et évite de traiter les autres de gonzesses et de faire volontairement des erreurs de syntaxe, çà te fait passer pour un gros con, ce que tu ne souhaites pas évidemment..
Rastignac a citer un des post de Chevilette, et voila il y a beaucoup de post de ce gout que j'ai lu de toi. Chevilette, ca sert a rien de dire que le FN pense ci de "pas bien" (pensée unique) ou que Lepen a dit ca il y a 20 ans, on le sait tres bien, ca passe a longueur de temps sur les antennes, et on nous rabache les oreilles avec ca...

Pour etre clair, je pense sincerement qu'il y a en ce moment un courrant moderé qui prédomine au FN, et que le FN est un parti respectable et démocratique, c'est tout ce que je dis, s j'avais envie de dire que tout est bon au FN, meme parmis les lignes les plus durs, je le dirais. Mais voila je pense réelement que ce parti a subi une terrible injustice pendant des décennies et ou ces differents menbres ont réelement été oprimé (et je pèse mes mots) et moi l'injustcie j'ai jamais aimé ce qui me donne envie de défendre l'opprimé et le faible (politiquement parlant lol, faut qd meme pas deconné),... et ca fait byzar de dire ca, parce qu'on l'entends jamais, mais objectivement le FN a été un parti dont les menbres ont été opprimés, apres si tout son programme est valable c'est autres chose, si les idées plaisent ou non ca c'est plus du domaines des préferences politiques...

Sinon, Chevilettes, je m'en suis pris un peu à toi, parce que je trouve tes arguments un peu faiblards, mais j'avoues ne pas encore avoir lu tout tes post, je suis ici que depuis 2 jours max... je me suis un peu precipité lol et je suis désolé pour ma synthaxe mais j'ai pas toujours le temps de relire...

Quant à Soral, il m'a démontré à travers tout ces ecrits que c'etait quelqu'un qui mettait avant toute chose, l'honnêteté, la raison et le courage qui va avec, en avant. Comme il le dit lui même, il tend à toujours chercher "le vrai, le beau et le bien"... Je pense que ces valeurs accompagnent rarement les hommes aujourd'hui, et que Soral a toujours cherché ces vertus et qu'il tendra toujours à ce qu'elles prédominent à travers toute son oeuvre et ses idées... C'est pour cela que je le défends, et admire le personnage, alors je sais bien que de nos jours quand on "admire" quelqu'un on passe pour un parfait abruti qui a besoin de figures fortes dans sa vie, mais bon je préfère soutenir un intellectuel et "l'accompagner" dans son parcours de son vivant que d'attendre qu'il soit mort pour dire que c'etait un grand homme, comme on le fait si bien dans notre société, on attends que les gens soient mort pour dire que finalement il etait quand même pas si mal celui-là...
Mais je suppose que soutenir quelqu'un m'empêche pas de garder mon esprit critique, je suppose que vous l'aurez compris...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Dim 19 Nov 2006 - 21:28

Chevillette a écrit:
Citation :
Pour etre clair, je pense sincerement qu'il y a en ce moment un courrant moderé qui prédomine au FN, et que le FN est un parti respectable et démocratique, c'est tout ce que je dis,

- Tu stigmatises mon prétendu manque d'argument, mais cette citation est ton avis et ne repose sur aucune analyse ni argumentation (qui serait d'ailleurs intéressante!).
- J'adresse cette question à toi et à Rastignac, prouvez moi par des citations, des éléments du programme que le F.N est respectable et là, promis, on en parle
- J'ai jamais dit que je n'aimais pas Soral, son oeuvre a beaucoup perdu de son récent engagement, mais la qualité de ses analyses existent bel et bien! c'est ce qui est d'autant plus dommageable pour ce qu'il défend!

Citation :
- J'adresse cette question à toi et à Rastignac, prouvez moi par des citations, des éléments du programme que le F.N est respectable et là, promis, on en parle
Je pensais être clair. Je vais reformuler ma question :

Je ne dis pas que le FN est démocratique ou pas. J'ai lu plusieurs de tes messages, et tu sembles penser que le FN n'est pas un parti démocratique. J'aimerais simplement te comprendre. Tu n'es pas obligé de rédiger une dissertation, mais indique moi quelques éléments (avec source ou pas) pour que je comprenne mieux ton avis.
Je tiens à te préciser que je ne t'attaque pas, j'essaie juste de comprendre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Jeu 30 Nov 2006 - 14:39

bien c'est la preuve que Dieudo est devenu un vrai politicien, comme les autre : il retourne ca veste...

Dieudo à passé sa vie à combattre lepen, à en rire et a caricaturer ses electeurs dans ses spectavles...
et aujourd'hui il vient nous dire le contraire, que lepen est intéréssant...
de qui il se moque maintenant ? de son publique qu'il mène en bateau....

deplus je pense que la parole de Dieudo à pas de poid en france, en fait il représente personne electoralement, contrairement à ce qu'il dit... (à par lui meme) meme pas la banlieue...

car en général les jeunes de banlieue issu de l'immigration son anti-lepen et assé croyants...

donc tout le contraire de Dieudo, qui dans ses spectacles à bien cracher sur l'islam, s'en est moqué et qui maintenant rejoint lepen...
Donc je vois pas en quoi ils pouraient se reconnaitre en Dieudo.

en plus c'est bizarre qu'il rejoigne lepen maintenant, alors que si il avait eu ses 500 signatures, il se serait surement présenté contre lepen et l'aurait combatu pendant la camapgne electoral...
Donc je crois que ca démarche est malhonète, qu'il se racroche à son ennemi en fait... car il est bien seul Dieudo finalement.
C'est juste un coup médiatique...
car Dieudo à dit qu'il savait meme pas pour qui il allait voter... donc il s'embrouille lui meme dans ses contradictions...
Revenir en haut Aller en bas
Deubeule
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 105
Localisation : Noudin-les-Noillaux
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Jeu 30 Nov 2006 - 16:11

pupuce a écrit:
en général les jeunes de banlieue issu de l'immigration son anti-lepen.

C'est une affirmation gratuite : mon épouse, vacataire en banlieue difficile (son lieu de travail a été saccagé, ce qui fait qu'elle est au chômage technique sans indemnité - vacataire), a été surprise de constater que nombre des habitants de ces zones sont pro-FN. Cela m'a également surpris : toujours la différence entre ce que l'on penserait et la réalité du terrain...
Ou, dit autrement, l'effet "contitution Giscard" n'a toujours pas été pris en compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Jeu 30 Nov 2006 - 16:22

@pupuce: ça s'appele de l'introspection. On ne peut pas le reprocher à un homme; surtout qu'il avoue ses erreurs, et rien qu'en ça il n'est pas un "politique"
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 35
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Jeu 30 Nov 2006 - 16:25

pupuce a écrit:
bien c'est la preuve que Dieudo est devenu un vrai politicien, comme les autre : il retourne ca veste...

Une "divine surprise" une fois tous les dix ans, ce n'est pas le "ping-pong" chiraquien sur l'Europe quand même...

Citation :
Dieudo à passé sa vie à combattre lepen, à en rire et a caricaturer ses electeurs dans ses spectavles...
et aujourd'hui il vient nous dire le contraire, que lepen est intéréssant...
de qui il se moque maintenant ? de son publique qu'il mène en bateau....

Mais prendre ne considération n'est pas approuvé... On peut reconnaître à De Gaulle son statut de grand homme d'état taillé dans le bois dont on tire les Bonaparte, sans pour autant être un fanatique du "gris" de la France d'alors, bourrée de tics et de varices...

Citation :
deplus je pense que la parole de Dieudo à pas de poid en france, en fait il représente personne electoralement, contrairement à ce qu'il dit... (à par lui meme) meme pas la banlieue...

LA banlieue, comme LES européens ou LES africains, ça n'a pas de sens... Tout ce petit monde est travaillé par les tendances, même si certaines sont de fond. Va à un seul spectacle de Dieudo', tu y trouveras une foule bigarrée, pas hostile du tout et qui adhère à des vannes qui feraient friser n'importe quels bobos de centre urbain.

Citation :
car en général les jeunes de banlieue issu de l'immigration son anti-lepen et assé croyants...

Dieudo' est athé, mais il a pas mal de musulmans pratiquants ou non derrière lui... Ce qui n'a rien d'une adéquation de croyance mais d'un même constat: les musulmans en politique sont du genre "passe-plat" pour sioniste: Kaci et Bouthi... Un type comme Ramadan est une exception rare, qu'on goûte sa pensée ou pas...

Qui sont les plus racistes: ceux qui rejettent ou ceux qui instrumentalisent les différences: Le Pen ou SOS-racisme...???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
rastapunk
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Masculin
Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Jeu 30 Nov 2006 - 17:25

passer sa vie à combattre quelqu'un , du moins ses idées et enfin décider de discuter, de trouver un terrain d'entente, afin que celà s'arrete un jour, réaliser qu'on a sans doute autant de points communs que de differences, je trouve ça noble et totalement dans l'idée que je me fais de mon pays.

enfin!


je vois un peu l'image d'un mur que tu essayes desperement de franchir depuis trop longtemps.
tu peux continuer à essayer de sautiller sur place, t'évertuer à grimper la paroi lisse, ça glisse..
mais tu peux aussi decider d'aller voir si ce mur n'est pas contournable.

bien sûr, ça aurait été ideal de le passer du premier coup ce mur, il y a 20 ans..
mais ça ne s'est pas fait.

c'est plus noble de continuer à jouer du djembé dans des contre-manifs de ras l'front ou bien de tenter de rallier vos " ennemis" à votre cause...?
en faisant évidemment des concessions, on impose ses conditions à un perdant, pas à un ex aequo...

à bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pupuce
Invité



MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Sam 2 Déc 2006 - 20:03

pour Dieudo, il y a une grande diférence entre s'intérésser au FN, ne pas le diaboliser , discuter avec lui etc... ok tres bien (pour mieux le comprendre, donc le combabtre et le critiquer)

mais delà a dire
- qu'il est séduit par son discourt,
- que en 2002 il a voter trop vite pour chirac,
- qu'en 2007 il appelera peut etre pas à voter "Contre lepen"

ca veut bien dire ce que ca veut dire... (et en plus c'est son pote Soral qui a écrit le discour de Valmy, donc les amis de ses amis, sont ses amis) mais Dieudo ne combat plus le FN il est à ses côtés... il s'embrouille lui meme dans ses contracdictions...et n'est plus crédible pour moi. (pourtant niveau humour j'aime bien, j'ai tous ses DVD) mais finalement Dieudo, Soral, le FN, ils n'iront jamais loint en france... j'en suis sure... donc autant prendre ca à la rigolade, c'est pas serieux... ca sera Ségo, Sarko ou Chirac... lepen ne passera jamais le 2eme tour... le systeme du pouvoir en place, et les francais sont bien trop puissant et encré , pour les petits bras du FN...

Dieudo à juste les boules de ne pas avoir eu ses 500 signatures... donc il est pas content... donc il veut se venger et menace le pouvoir en place, de voter FN... il en veut à la classe politique... alors il fait ca petite révolte du dimanche, au côté de lepen... Le pen c'est tout ce qui lui reste, il est grillé partout de toute facon... en fait dieudo s'en fou de la france et du FN, c'est juste un règlement de compte personnel et narcisique qu'il règle... Car il aurait voulu se présenter , il est donc Jalou... ca va pas plus loint que ca... Dieudo ne représente et ne soutien personne politiquement , que lui meme ! il ne sait plus où il en est...
Revenir en haut Aller en bas
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Sam 2 Déc 2006 - 20:38

Le septicisme envers Soral ou Dieudo peut se comprendre...mais faut savoir que le monde bouge de plus en plus vite!

Le système est ,certe,vérouillé...et je doute que Le Pen ait ses 500 signatures...mais jamais à 100%!

La France d'en haut n'a PLUS RIEN à proposer qu'un suivisme des directives Européennes!

Toutes les options sont épuisés
la dynastie Gaullienne s'est tarie avec Chirac
Mitterand n'a pas de succèsseur chez les hommes
Le PC est fossilisé avec des dirigants marteau

Le Pen ne s'est pas laisser enfermé...dans un exil idéologique!
Il a plus de souplesse d'esprit que certains le pense!
Il ne fait pas parti du sérail...et c'est ça qui fait peur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Sam 2 Déc 2006 - 21:32

pupuce a écrit:
pour Dieudo
Dieudo à juste les boules de ne pas avoir eu ses 500 signatures... donc il est pas content... donc il veut se venger et menace le pouvoir en place, de voter FN...

Je crois surtout que, derrière une approche, à mon sens louable, Dieudo a un Zenith à remplir le 18 décembre et que c'est le seul moyen pour lui de se faire de la pub.

Son approche, derrière sa relative innocence politique, est louable et je suis d'accord avec elle. Ca fait 25 ans que j'entends Le Pen ceci, Le Pen celà et, récemment, j'ai revu ses "heures de vérité" sur le site de l'INA et je me suis rendu compte que son diagnostic et ses prévisions étaient loin d'être débiles. J'accorde de l'intérêt à quelqu'un de visionnaire, surtout quand il a le courage de dire ce qu'il voit et prévoit. Ce n'est pas pour autant que je soutiens mordicus son discours. De plus, je considère, personnellement, que le racisme est une forme d'ostracisme et de haine que je ne mets pas au dessus du mépris qu'ont les nantis pour les masses populaires. J'ai plus de mépris pour un grand patron du CAC 40 que pour un raciste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   Lun 4 Déc 2006 - 11:08

jean baptiste a écrit:

http://www.dailymotion.com/video/xq68u_ces-banlieusards-qui-voteront-le-pe

je suis le premier intervenant
Plutôt sympa l'AG !

Ton propos semble intéressant ; malheureusement, vu la qualité sonore (je prend pas trop de risques en disant que c'est ahmed ou son équipe derrière la camera), je n'ai pu comprendre qu'une phrase sur deux. Concernant cette réunion du 30 novembre à la main d'or si je ne m'abuse, ça s'est passé comment ? Y a t il eu des opposants à la stratégie de main tendue prônée par Dieudo ? Et puis c'est qui ces gens ? Et pis, comment vous êtes vous tous retrouvé là ?

Ici, le débat en entier :
http://dieudo.net/2007/article.php3?id_article=411

C'est long, mais ca vaut le coup ! Dieudonne est peut-être naïf, mais personne ne m'a parlé comme ça depuis très longtemps ! Il va sûrement se faire bouffer mais il a "vraiment" tendu la main !

---------------------------------------------

jean baptiste a écrit:
Y avait une personne sur 3 qui critiquait l'attitude de dieudo (dieudo tu trahis nos ancêtres etc...), le reste dans la salle lui était plutôt acquis. Assemblée à 70% black. Le débat a été loyal. Dommage que la réponse de dieudo juste après mon intervention ait été squeezé (on peut la retrouver sur d'autres liens), elle est très constructive et comme dirait georges globalement positive.
Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieudo face à la pensée unique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieudo face à la pensée unique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La "pensée unique", c'est quoi ?
» La pensée unique
» Réchauffement climatique et Pensée Unique
» LA DICTATURE DE LA PENSEE UNIQUE : L'HUMANISME ATHEE ET L'HEDONISME
» Pensée collective

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Dieu-donné mais pas rendu-
Sauter vers: