LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conseil(s) sur Céline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Intellocrate
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: "Ils étaient lourds".   Mar 27 Fév 2007 - 10:05

Céline interviewé par Pierre Dumayet en 1957 à l'occasion de la sortie de D'un château l'autre .

http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&num_notice=4&total_notices=114&mc=enfance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasan
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Mar 27 Fév 2007 - 19:07

@ Ajax

Bien que j'ai encore beaucoup de livres de côté qui attendent d'être lus, je pensait commencer à lire un peu Céline. Tu as l'air d'être un bon lecteur de celui-ci. Pourrais-tu me conseiller les premières lectures par lesquelles il serait préférable de débuter.. en sachant qu'il est préférable de commencer par telle ou telle lecture quoi.. study
----------------------------------------------------------------------------------------
ajax a écrit:
Voyage est le début obligatoire pour lire Céline. Mort à Crédit doit absolument venir avant tous les autres.

Haaa ok ça me rassure. Voyage est celui qui me tentait le plus pour le moment.

Merci bien :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hasan
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 28
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Mar 27 Fév 2007 - 23:28

ajax a écrit:
pffff j'en suis à près de 10 000 pages de Céline et sur Céline en tout moi....

:face: Tu as quel âge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Dim 1 Juil 2007 - 22:58

Puisque vous avez l'air d'en savoir pas mal sur Céline, est-ce que l'un d'entre vous saurait si c'est possible de trouver des bouts de la légende du roi Krogold ailleurs que dans Mort à crédit ? Il parait qu'un exemplaire aurait été donné à son éditeur pour une première lecture, c'est donc pas totalemenr impossible qu'il en reste une version quelque part, non?
Revenir en haut Aller en bas
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Lun 2 Juil 2007 - 22:42

J'ai lu "Le voyage..." pensant que je n'arriverais jamais au bout. Et bien j'ai été emporté par ce style, cette langue, si souvent (mal) copiée !

J'ai en revanche lu quelques extraits de ses pamphlets. Je ne comprends même pas qu'on puisse trouver le moindre intérêt, voir, pour certains, du plaisir, à ces tomberaux de haines, ces quasi appels au meutre de masse... Et cette folie pure qui s'exprime sans aucun frein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Lun 2 Juil 2007 - 23:12

paris4philo.org/article-11115442.html

Pour ceux que ça intéresse, on vient d'ajouter une vidéo sur Céline sur P4P.

Ca se passe ici : paris4philo.org/article-11691343.html

John ça va te plaire, si tu ne l'as pas encore vu.

Et merci pour tes bons commentaires sur P4P, ça nous fait très plaisir.

Deux interviews audio (!) de Céline se trouvent ici, sa voix est vraiment pas mal :)

http://www.paris4philo.org/article-11183405-6.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Lun 2 Juil 2007 - 23:17

20 batteries d'artillerie tirant la nuit à haute atmosphère des slaves inintérompues d'obus traçants sur une position déserte...n'ont,aussi,aucun intérêt...le bruit peut causer,certainement, du déplaisir....mais, QU'EST CE QUE C'EST BEAU À VOIR!!!!...la forme primant sur le fond,en somme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Mar 3 Juil 2007 - 22:44

En matière d'obsession antisémite, Bagatelles n'est qu'un apéritif.

Après il y a l'Ecole des Cadavres et Les Beaux Draps, où là ça releve plus de la phobie pathologique qu'autre chose. affraid

En 42 même Je suis partout refusa de les publier, c'est dire.

En gros, même Maurras est juif, les rois de France sont juifs, etc...
en 44 lors d'un diner mondain en présence de Abetz et de Drieu (qui a raconté l'anectote), il s'est carrément mis à délirer, en allant raconter que Hitler avait été remplacé par un sosie juif.

Mais il est vrai que pour ses autres ouvrages, Le Dr Louis-Ferdinand reste probablement un génie, un visionnaire de la nature humaine, et de sa connerie.
A tel point que bon nombre ont essayé de temps à autre d'imiter son style, tel Houellbecq où même parfois Soral. Mais sans lui arriver à la cheville, il faut bien l'admettre. Personne ne le peut.

Ne pas oublier qu'il au aussi inspiré un certain Michel Audiard dans ses dialogues...
Revenir en haut Aller en bas
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Mar 3 Juil 2007 - 23:58

sam a écrit:
Je réitère ma demande parce que je suis un peu désespérée : est-ce que qualqu'un a entendu parler d'un manuscrit ou d'une copie de La Légende du Roi Krogold qui trainerait quelque part?
Merci de vous y intéresser un peu, Céline c'est avant tout un écrivain fabuleux et pas un pamphlétiste.

Bin on a lu ton message, on a cherché dans Google, et on a rien trouvé, et donc a pas répondu, désolé...

Donc probablement ça n'existe pas, car Google est aujourd'hui le Dieu qui en sait le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: LES PAMPHLETS   Mer 4 Juil 2007 - 2:28

el spirito a écrit:
QU'EST CE QUE C'EST BEAU À VOIR!!!!...
A ce sujet dans l’intro de l’excellent CÉLINE, Qui suis-je ? (éd. Pardès, 2005) il est dit en p18 que « les pamphlets restent des œuvres majeures sur le plan littéraire » avec comme illustration rien moins que cette citation de Ernst Jünger (1895-1998) * ayant écrit que Céline « n’avait jamais été meilleur écrivain que dans Bagatelle pour un massacre » !…

* [JÛNGER, Qui suis-je ? (éd. Pardès, 2007). Aussi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernst_J%C3%BCnger ) ]

sam a écrit:
Céline c'est avant tout un écrivain fabuleux et pas un pamphlétiste.
Je nuancerais cette opinion en disant que Céline est au moins autant un pamphlétaire !... ça fait partie de lui et de son œuvre. En effet au total il a écrit 8 pamphlets ! Les plus connus (et plus importants en volume) sont forcément la triade Bagatelle-L’Ecole-Beaux Draps.
Car, en plus, sont également considérés comme "pamphlets" dans son œuvre :

Sa thèse sur Semmelweis (1924),
Le discours Hommage à Zola (1933),
Mea Culpa (1936),
Bagatelles pour un massacre (1937),
L’Ecole des cadavres (1938),
Les Beaux Draps (1941),
À l’Agité du bocal (1948), (récemment réédité avec d’autres textes à L’HERNE, 2006)
Entretiens avec le professeur Y (1955)…

Sans compter également D’un château l’autre (1957) qui contient énormément de passages pamphlétaires, au style typiquement pamphlétaire (notamment dans les nombreux passages de règlements de comptes avec le milieu littéraire plus ou moins bien pensant de l’époque). Etc.

Nicole Debrie – déjà auteur de il était une fois… Céline (éd. Aubier, 1990) – a fait une analyse des sources philosophiques du style particulier des pamphlets dans QUAND LA MORT EST EN COLÈRE, l’enjeu esthétique des pamphlets céliniens (éd. Nicole Debrie, 1997) qui montre notamment en quoi :

1° Les pamphlets céliniens ne se limitent pas à trois titres que l’on a isolé abusivement pour mettre en relief l’antisémitisme et condamner ainsi l’auteur.

2° La polémique célinienne des pamphlets vise essentiellement un enjeu esthétique : la liberté de l’intuition poétique en dehors de toute idéologie

3 ° L'anti-idéologisme. (1) L’idéologie correspondait pour le poète Céline (et pour le docteur Destouches) à une grille canalisant (à la fois) pensée et sensibilité… et s’opposant, par conséquent au mouvement de la vie et de la création poétique.

(1) A ce sujet voir aussi la super citation donnée à la fin de ce post
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Ven 6 Juil 2007 - 2:53

D'autres interviews, chansons, etc. Suivez le lien :

http://parolesdesjours.free.fr/celine.htm

Désolé Sam, pas de réponse à ta question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: LA TENTATION FASCISTE   Ven 20 Juil 2007 - 14:06

Je suis entrain de lire cet essai de Tarmo Kunnas : Céline, Drieu, Brasillach et LA TENTATION FASCISTE (éd. L’homme libre, 2005, 315p) dont voici le SOMMAIRE (qui résume un peu le contenu) :

1. VERS L’IRRATIONALISME
2. LA MÉFIANCE À L’ÉGARD DE LA BONTÉ HUMAINE (1)
3. LA NÉGATION DU PROGRÈS
4. LA CIVILISATION EN DANGER
5. LA LUTTE POUR LA VIE
6. LES TENDANCES PACIFISTES
7. L’OPTIMISME TRAGIQUE
8. LE MÉPRIS DES IDÉOLOGIES ET LE CULTE DE L’ACTION (2)
9. RELATIVISME MORAL
10. LES IDÉES RELIGIEUSES
11. L’ÉGALITARISME ET L’ESPRIT D’ÉQUIPE
12. LA TENTATION DU NATIONALISME
13. TRACES DE RACISME
14. ANTIMATÉRIALISME MORAL
15. LES ÉCRIVAINS ET LE COMMUNISME (1)
CONCLUSION

(1) Sur le rapport entre cet aspect et l’anticommunisme de Céline, voir les citations données sur :
http://kalayuga.frbb.net/Hybride-f6/Que-pensez-vous-de-ces-lignes-de-Celine-p27178.htm?highlight=#27178

(2) En p155 :
« Bien que nous n’ayons pas ici à analyser le style de Céline**, signalons cependant que ce style, lui-même, est une réaction contre l’« intellectualisme ». Céline veut, à tout prix, se montrer différent des intellectuels de son époque, car il les méprise. Céline a recours à la langue populaire et à l’argot parce qu’il croit que la langue littéraire est devenue trop abstraite, trop intellectualiste, trop académique. Les ressources du langage académique lui paraissent taries : c’est pour cela qu’il puise dans le langage concret, imagé, populaire, loin des règles, des conventions, des grammairiens et des professeurs. C’est là qu’il croît retrouver l’émotion directe et subjective et éviter la contamination d’un intellectualisme coupé du réel. »

** + Cioran (1911-1995) dans Cahiers, p913 :
« Les gens qui ont de la classe ne sont pas particulièrement inventifs en fait de langage. Y montrent des aptitudes et de l'originalité les gens loquaces, presque vulgaires, ou du moins qui poussent la vivacité jusqu'à la forfanterie, ou à la dégueulasserie quelque peu délirante.
Le génie verbal est souvent l'apanage de ceux qui font peuple.
L’éducation nuit à la fraîcheur à la vigueur du langage.
Céline ne sort pas d'un salon. À peu près tous ceux doués d'un génie verbal que j’ai connus manquaient de manières : ils étaient des natures, ils vivaient à même le langage. » *

* Repris dans De l’inconvénient d’être né (1973), chap. X :
« Les gens « distingués » n’inventent pas en matière de langage. Y excellent au contraire tous ceux qui improvisent par forfanterie ou se vautrent dans une grossièreté teintée d’émotions. Ce sont des natures, ils vivent à même les mots. Le génie verbal serait-il l’apanage des mauvais lieux ? Il exige en tout cas un minimum de dégueulasserie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Ferdinand Bardamu meurt-il à la fin du Voyage?   Sam 28 Juil 2007 - 22:34

j'avais entendu Soral dire que Bardamu le héros du Voyage au bout de la nuit mourrait.
Après relecture, sa prétendu mort semble plûtot suggérée qu'affirmée
Quelqu'un a t il une explication?
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Dim 29 Juil 2007 - 10:50

C'est Robinson qui meurt, pas Bardamu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intellocrate
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Céline - Interview avec P. Dumayet 1957   Mar 31 Juil 2007 - 11:25

L'interview de Céline avec Pierre Dumayet, donnée en 1957 à l'occasion de la parution d'Un château l'autre est maintenant sur google video.

http://video.google.com/videoplay?docid=-5722218757884935450&hl=de

"si dans un élevage on tue les bêtes raffinées, évidemment, c'est un élevage très spécial, n'est-ce pas..."

Le mot de la fin: "ils étaient lourds..."

Une page intéressante sur D'un château l'autre sur ce site consacré aux années 50:

http://boomer-cafe.net/version2/index.php?option=com_content&task=view&id=234&Itemid=93
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Sam 4 Aoû 2007 - 14:00

Sur : http://kalayuga.frbb.net/Soralissimo-f4/Finkielkraut-agression-de-Alain-Soral-p29954.htm?highlight=#29954 :
coucou a écrit:
Hitler serait juif !
Cela m'a rappelé en fin de page 3 de ce topic :
Palingenesis a écrit:
[Selon Céline (1894-1961)], en 44 lors d'un dîner mondain en présence de Abetz et de Drieu (qui a raconté l'anectote), (…) Hitler avait été remplacé par un sosie juif.

Voir aussi la conversation avec Abetz dans D’un château l’autre (1957) en p333-348. *

* A ce sujet Pierre Laine dit dans son excellent CÉLINE, Qui suis-le ? (éd. Pardès, 2005) au Chap. « Lucidité, Révolte et Fatigue », p66 :

« Un exemple probant de l’acuité du regard célinien, de son pouvoir suprasensible et presque médiumnique, de sa clairvoyance, peut être pris dans le roman de 1957, D’un château l’autre, dans la scène de l’invitation à dîner de Céline par Abetz, au château de Sigmaringen. Céline raconte à dessein le repas frugal et bientôt la conversation avec le dignitaire allemand, les indications données par celui-ci sur la situation et les attitudes des uns et des autres. Or, cette scène n’a pas pu avoir lieu, pour la simple raison qu’Abetz est venu très rarement au château et qu’il n’y a jamais donné d’invitation. Nous sommes dans la pure fiction. Mais peu de temps avant sa mort, Abetz confirma à Karl Epting combien les réalités intérieures de cette époque, réalités et comportements humains, étaient rendues transparentes dans ce passage, par le grotesque même des situations et des personnages. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
prometheus
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Sam 4 Aoû 2007 - 16:52

Je viens de me relire la trilogie allemande de Céline, me demande si ce ne sont pas ses meilleurs livres, synthèses stylistiques idéales entre les pamphlets et ses premiers romans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Dim 5 Aoû 2007 - 0:06

Gérard Miller a écrit:
Sinon, avez vous des bio interessantes sur Edouard Drumont, Brasillac, Maurras et Drieu Larochelle Question


La plus fameuse sur Edouard Drumont reste "la grande terreur des biens pensants" de Bernanos....monument littéraire s'il en est!!!

La courte vie de Brasillac a été raconté par lui même dans "comme le temps passe"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Mar 7 Aoû 2007 - 3:29

Pour ceux que ça intéresse, on vient d'ajouter une vidéo sur Céline sur P4P.

Ca se passe ici : http://www.paris4philo.org/article-11691343.html

John ça va te plaire, si tu ne l'as pas encore vu.

Et merci pour tes bons commentaires sur P4P, ça nous fait très plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Jeu 9 Aoû 2007 - 13:47

un petit post à la JOHN

"Quand aux nègres, on se fait vite à eux, à leur lenteur hilare, à leurs gestes trop longs, aux ventres débordants de leurs femmes. La nègrerie pue la misère, ses vanités interminables, ses résignations immondes ; en somme tous comme les pauvres de chez nous mais avec plus d'enfants et encore moins de linge sale et de vin autour"...

Voyage au Bout de la Nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Jeu 9 Aoû 2007 - 14:51

J'ai bientôt fini "Mort à crédit", ma première expérience avec Céline. Je l'ai lu très lentement, rien qu'en parcourant 10 lignes on a des images plein la tête, il arrive à méler un souci permanent du détail avec un rythme très vivant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Jeu 9 Aoû 2007 - 17:48

Je suis aussi partie en Voyage au bout de la Nuit avec Monsieur Céline...je ne regrette pas d'avoir attendu...32 piges, le bel âge...contrairement aux idées toutes faites, 20 ans, le bel âge...quelle connerie... c'était l'enfer, à 20 ans, je ne savais même plus lire...noyée...cela aurait été de la confiture pour un cochon... pig
Revenir en haut Aller en bas
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Jeu 9 Aoû 2007 - 22:47

"Voyage...", je l'ai pas fini, pas pu... Quand je vous dit que je suis con...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: STYLE DE CELINE (s'y habituer)   Ven 10 Aoû 2007 - 3:21

Ritoyenne a écrit:
Pour ceux que ça intéresse, on vient d'ajouter une vidéo sur Céline sur P4P.
Ca se passe ici : http://www.paris4philo.org/article-11691343.html

John ça va te plaire, si tu ne l'as pas encore vu.

Et merci pour tes bons commentaires (1) sur P4P, ça nous fait très plaisir.
C’est bien normal !… solidarité ROUGE-BRUN philosophique (m’)oblige… 8)

(1) Voir ici pour mon « commentaire » (le n°3) donnant (ou « osant » donner) les vrais raisons de l'antisémitisme des pamphlets de Céline, que ce dernier n'aurait « d'ailleurs lui-même jamais réussi à expliquer. » : http://www.paris4philo.org/article-11115442-6.html#comment20066205

Snake Plissken a écrit:
j'ai entamé deux céline

- d'un château l'autre, que j'ai trouvé assez chiant, mais surtout dont je suis totalement hermétique au style (comme proust ou stendhal)

- bagatelles pour un massacre. J'ai arrêté au bout de trois pages, je commençais à devenir nazi.
Si ça peut te rassurer, ça m’avait exactement fait le même effet la 1er fois que j’ai voulu commencer Céline en tombant par hasard sur – encore bien pire – Guignol’s band (1944) !... (2) Certainement le plus ardu « spécial » au niveau du style… avec Féerie pour une autre fois II (anciennement Normance, 1952) : dans ce dernier Céline réussie l’exploit d'avoir écrit un livre assez dense... et consacré / se déroulant uniquement sur une seule journée !... (à Paris en 44 lors d'une journée de bombardements "anglo-américains" sur la Capitale "occupée").

(2) Ainsi que je l’ai déjà expliqué dans ce post « DECOUVRIR CÉLINE » sur ce même fil il y a quelques mois : http://kalayuga.frbb.net/Hybride-f6/Conseils-sur-Celine-p4219.htm?highlight=#4219 *

* D’où il ressort – en parallèle avec les autres avis – que la meilleure façon de commencer Céline (et/est de s’habituer à son style, avant de l’apprécier)… ça reste encore de commencer par le début !... à savoir Le Voyage !... **
En raison justement de son style spécial, s’il y a bien un auteur dont il vaut mieux commencer par le début, c’est bien Céline !...

** Ou bien aussi – voire peut-être même encore mieux – Nord (1960) ! Lequel bien qu’écrit après Un Château l’autre (1957) se situe chronologiquement pour l’ordre des événements de la trilogie allemande en premier !… La raison pour laquelle j’ai commencé par Nord quand j’ai lu la trilogie allemande…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   Ven 10 Aoû 2007 - 20:58

Citation :
D’où il ressort – en parallèle avec les autres avis – que la meilleure façon de commencer Céline (et/est de s’habituer à son style, avant de l’apprécier)… ça reste encore de commencer par le début !... à savoir Le Voyage !... **

Je peux me tromper, mais j'ai lu que Céline a ecrit des pieces de théatre avant le "voyage au bout de la nuit".
Moi j'ai commencé par "Mort à Crédit" (que m'avait conseillé un inconditionnel de Valles) puis j'ai enchainé avec "l'entretien avec le professeur Y", "Ballets sans personne, sans musique, sans rien", et d'autres courts textes (+ un recueil de lettre que j'avais retrouvé dans le grenier chez mes grands parents)
Ca n'est que plus tard que j'ai lu les autres romans (pas tous) et pour moi, pas un n'arrive au niveau de "Mort à Credit".
Maintenant, j'aimerais beaucoup mettre la main sur ses pamphlets (surtout un ou il parle de son voyage en Urss) et sur ses pieces de théatre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conseil(s) sur Céline   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseil(s) sur Céline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Esprit Saint ! Qu'est-ce que le don de conseil ?
» conseil cuisine pour une crémaillère et anniversaire?
» Doit-on parler de Cour ou de Conseil Constitutionnel ?
» THIERS Adolphe, président du conseil
» Conseil de discipline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: ALCHIMIE DU VERBE :: Boîte à lettres-
Sauter vers: