LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A quand la grève de la gratuité dans les transports ?

Aller en bas 
AuteurMessage
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: A quand la grève de la gratuité dans les transports ?   Jeu 22 Nov 2007 - 0:00

Vous démontrerez en quoi c'est impossible.

Vous pourrez par exemple vous appuyez sur les bilans comptables de la SNCF, la loi de l'offre et de la demande, ainsi que sur le concept de responsabilité civile en cas d'accident.

Je ramasse les copies demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: A quand la grève de la gratuité dans les transports ?   Jeu 22 Nov 2007 - 0:03

J'ai entendu dire que c'était simplement illégal.

Alors que la grève est un droit prévu par la loi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 34
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: A quand la grève de la gratuité dans les transports ?   Jeu 22 Nov 2007 - 0:07

C'est illégal en France, l'Europe lui a demandé de le légaliser ...
C'est légal dans certains pays d'Europe ou du monde.
C'est impossible car ... c'est dans l'intérêt de l'état de mettre à dos les usagers et les grévistes. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: A quand la grève de la gratuité dans les transports ?   Jeu 22 Nov 2007 - 0:09

Exactement comme l'a dit Riri, c'est tellement pas l'interet du pouvoir qu'on se demande comment certains gouvernements on put l'autoriser?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A quand la grève de la gratuité dans les transports ?   Jeu 22 Nov 2007 - 0:13

La Cour Européenne des Droits de l'Homme vient de d'affirmer la légalité des "grêve de la gratuité" : cela consiste, par exemple pour les cheminots, à faire grève non pas en stoppant le travail mais en assurant le service sans le faire payer aus usagers Mdrrr

Ce qui permet une grève bien plus génante pour l'Etat et/ou le patronat (vu que ça coupe une partit les revenus) sans pénaliser les usagers qui travaillent...

Et pourtant, la solution existe, cachée dans les tréfonds de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme(CEDH), lecture improbable du citoyen normal, et pourtant, il y a cet arrêt du 17 juillet 2007. Loin du tapage médiatique estival, la Cour européenne des droits de l’homme a fait sa petite révolution de juillet en validant la «grève par gratuité». N’étant pas spécialiste du droit social, j’appelle grève par gratuité l’exercice du droit de grève consistant à ne pas facturer le service tout en continuant à l’assurer. A titre d’exemple, la bien connue grève des péagistes : au lieu de bloquer l’autoroute, les barrières sont laissées ouvertes et le péage est gratuit.

Concrètement, tous les personnels se déclareront en grève (et aucun ne sera payé, comme dans toutes les grèves), mais seuls les guichetiers et contrôleurs feront une cessation effective du travail (en quittant les guichets et en affichant l’état de grève par pancartes) tout en laissant les accès aux quais ouverts (sans dérégler les tourniquets s’il y en a, pour éviter «l’exécution défectueuse du contrat de ­travail» qui rendrait la grève illégale). ­Cela exigera aussi une solidarité toute particulière avec ces catégories de ­personnel qui sont le fer de lance de la grève par gratuité

En outre, le service public étant assuré, la grève par gratuité rend d’office inutile l’idée même d’un service minimum et enterre cette loi à mon sens inapplicable. Second avantage, l’action collective voit son efficacité renforcée : dans notre système libéral, c’est bien en s’attaquant à la trésorerie de l’employeur qu’une négociation intelligente peut prendre place. Dans une grève par blocage du service, l’employeur perd aussi du chiffre d’affaires, sans toutefois le réaliser ­pleinement, puisque le service est arrêté. Dans une grève par gratuité où le service fonctionne à plein, non ­seulement l’employeur réalise de visu combien il perd, ce qui est un facteur ­psychologique ­capital pour la négociation, mais en outre il supporte la totalité des charges d’exploitation (hors salaires) du service sans contrepartie financière : argument de poids !
Enfin, et peut-être surtout, la grève par gratuité est perçue comme sympathique par les usagers, car ils n’en sont plus otages mais bénéficiaires : soyez certains, chers cheminots, que le peuple tout entier ­soutiendra vos ­revendications. Et le temps jouera pour vous.

Merci le Figaro !
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 37
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: A quand la grève de la gratuité dans les transports ?   Jeu 22 Nov 2007 - 0:51

pimpam a écrit:
J'ai entendu dire que c'était simplement illégal.

Totalement...

Citation :
Alors que la grève est un droit prévu par la loi...

Oui mais c'est un droit qui a été arraché, alors la grève du zèle, les syndicalistes peuvent bien batailler pour l'avoir. Contrairement aux ouvriers de Décazevilles ou de Fourmies, leurs devanciers, les balles seront au pire à gaz ou en plastique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: A quand la grève de la gratuité dans les transports ?   Ven 23 Nov 2007 - 2:49

Donc:

On suppose une grève de la gratuité à la RATP/SNCF. Les trains roulent, le personnel n'est plus payé, les passagers montent gratuitement.

La SNCF perd de l'argent ? Lequel argent s'il vous plait ? Celui des passagers qui ne paient pas leur billets. Ok. Sauf que l'essentiel du transport n'est pas payé par les billets de trains, mais par des cartes de déplacements mensuels (carte orange, carte RER 1 mois voir un an, etc.). Mais surtout, SNCF et RATP tirent la majeure partie de leur financement de l'Etat et des régions. Des subventions. Les TER, les bus, etc ... sont surtout financés par les régions. Il me semble que seul le traffic national n'est pas trop subventionné, et encore c'est à voir si on regarde le déficit colossal de RFF.
Donc la SNCF perd seulement l'argent de ceux qui achètent des billets à l'unité. Par contre, elle continue de recevoir son financement de l'Etat. Et surtout : sa principale source de dépense a disparue : Plus de salaires à payer ! Conclusion : la SNCF n'en a rien à foutre. (D'autant que le gouvernement sera sans doute ravi de lui octroyer une petite subvention discrète supplémentaire, histoire de faire céder le mouvement et d'épuiser les grévistes sans salaire qui se demandent comment ils vont payer le loyer au bout d'un mois)

Par contre, la gratuité dans les transports va forcémement induire un surcroit de passagers transportés: il n'y a pas de controleur, c'est gratos, donc je prend le bus, le train, la RATP. J'en profite pour aller faire un voyage à Marseille ou la Baule le week-end puisque c'est gratuit. Résultat : saturation des wagons partout en France. C'est encore plus la bousculade que d'habitude dans les gares. Pof, une vieille dame se retrouve sur les rails. Handicappée. Les voyous s'en donne à coeur joie pour rançonner dans les wagons et les couloirs du métro, avec ce monde et l'absence de controleurs, c'est peinard. Qui est responsable ? Certainement pas la direction de la SNCF, vu qu'elle ne gère plus l'entreprise. Les syndicats alors ? Ca va être marrant d'aller voir Bernard Thibault devant le tribunal parce qu'il n'assure pas son rôle de flic dans les trains, tiens.

En conclusion: la grève de la gratuité dans les transports n'emmerde ni la direction de la SNCF, ni le gouvernement, ni les passagers survivants. Elle n'emmerde que les grévistes, qui se retrouvent à bosser pour rien. Une sorte de main d'oeuvre esclave volontaire qui ne risque pas de mettre les sociétés de transports en faillite, bien au contraire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 53
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: A quand la grève de la gratuité dans les transports ?   Sam 17 Mai 2008 - 14:11

L'emmerdant avec ce concept,c'est que les usagers le recevront autrement que comme un cadeau offert pour un temps défini....ils estimeront que cela leur est dû définitivement!!!

Le concept de "droits acquis" Mitterandien devrait interpeller...quelque part,dirai-je!!

Rigolez pas,cela est dans la mentalité nationale et ne date pas d'hier!

Tenez,un exemple: les valets bossant à Versailles etaient payé pour apporter des rafraichissements aux courtisans ou un seau pour pisser...certains de ces derniers filaient un pourboire gentiment....il n'a pas fallu attendre longtemps pour que cela devienne un droit et gare à celui qui n'avait pas de monnaie sur lui!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A quand la grève de la gratuité dans les transports ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
A quand la grève de la gratuité dans les transports ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quand faut il arroser ses cactus ???
» quand la phobie prend le dessus sur le couple
» Grève le 1er avril ?
» Les loups dans les publicités
» A propos de la gratuité dans les établissements français à l'étranger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: Chroniques marxiennes-
Sauter vers: