LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soral & FN : liaisons dangereuses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Dim 17 Déc 2006 - 3:08

Osiris a écrit:
Citation :
1) En effet, il ne sera pas président et ? Tu crois que quelqu'un aux idées différentes prendra la relève ? Il faut se faire à cette idée : le FN représente l'extrême droite et le nationalisme comme le suggère l'étymologie Front NATIONAL. Il n’a rien d’un parti de gauche.

2) On en voit le résultat probant depuis leur présence en France. Sacré réussite. Il serait peut-être temps de remettre en cause cela sous peine d'être taxé de psychorigide

3) Oui, et ? C'est chez vous qu'il faut faire le ménage. Je ne vois pas pourquoi vous essayez d'infiltrer le FN qui ne représente en rien vos idées.

1) Etre de gauche et nationaliste n'est pas incompatible. Aujourd'hui défendre les employés qui prennent de plein fouet la mondialisation ultralibérale est de nature progressiste. Le progressisme est une valeur de gauche non? Le FN ne peut donc être la bête immonde d'extrême droite chère aux gauchistes.

2) Ce n'est pas la classe moyenne d'origine immigrée qui fout le bordel en France. Je t'invite à revoir ce que l'on nomme "classe moyenne" dans le domaine sociologique.

3) Parce que tu crois sincèrement que l'avenir électoral du FN ce sont les pro-identitaires et les catholiques intégristes ? Soit réaliste car si le FN doit percer un jour et être un véritable parti d'opposition (et peut donc prendre un jour le pouvoir), c'est en effectuant un lifting.

1) Lutter ou être contre la mondialisation ultralibérale ne signifie pas forcément être de gauche. Pour moi, être de gauche et être nationaliste, oui, c'est antagoniste : le gauchiste prônes l’universel alors que le nationaliste prône l’ethnocentrisme.

2) Qu'en sais tu ? Source et chiffre. La pauvreté pour justifier la délinquance et le banditisme, il n'y a que les gauchistes pour sortir un truc pareil.
Il n'empêche qu'il y a plus de délinquants chez les allogènes, quelque soit leur milieu social.
Le fait que les allogènes soient plus riches ne change rien en l'affaire. Les intégristes musulmans qui ont fait sautés les tours de WTC étaient presque tous issus de familles aisées. Donc, ton argument tombe à l'eau. La vertu ne s'achète pas. Et il faut connaître la misère pour le comprendre.

3) Le Front National n'a jamais eu d'avenirs à partir du moment où il a été diabolisé par la presse.
Enfin, ce n'est pas en changeant son discours qu'il réussira à faire de bon score.
Il a été soutenu par des électeurs pour un discours typique avec des revendications particulières.
Si les gauchistes rêvent d'un grand parti qui représentent leurs idées, ils ont cas en créer un...
Revenir en haut Aller en bas
rastapunk
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Masculin
Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Dim 17 Déc 2006 - 5:58

salut.

le nationalisme n'est pas une idée de "droite" à mon sens.
pour une inter-nationale communiste il faut plusieurs nations, non?


je pense que tout dépend du degré de souveraineté de chaque nation au sein de cette union/fédération économique mais il peut etre élevé ou refrené et pourquoi des politiques de gauche seraient dangereuses pour la souveraineté de la nation française au sein d'une " internationale économique " ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Osiris
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mar 19 Déc 2006 - 14:19

Gérard Miller a écrit:
Il me fait bien rire cet échange.

Osiris et toute la clique qui s'échine depuis des jours à justifier l'entrée de Soral au FN en nous expliquant tranquillement qu'il s'agit d'une démarche universaliste, anti libérale, voire anti-raciste etc ... et voilà qu'un électeur du FN ne pointe et leur dit :

"Heu les mecs ... il y a un malentendu ... je crois que vous n'avez pas compris ce qu'on veut nous au FN ... On considère que l'immigration est responsable d'un certain nombre de problèmes ... que les français d'origine étrangère ne sont pas des vrais français et qu'on ne veut plus entendre parler de ces gens là. Oh les mecs réveillez vous on est nationaliste et on représente l'extrême droite française, c'est pas une annexe du PC ici, circulez y a rien à voir!"

Ahah parce que ces pro-identitaires, s'ils croivent qu'ils ont fait +17% des présidentielles en 2002 grâce à eux, ils se mentent à eux même ! Ils sont dans le fantasme en pensant déchoir la nationalité française des français d'origine immigrée assimilés en France (car ils ne sont pas blancs) et à les renvoyer par la mer. La culture française ce n'est pas Israël pour la conception suprémaciste de peuple élu ou de race des seigneurs. La France est un pays d'immigration et d'assimilation depuis sa création. L'oublier c'est nier la France.

Maintenant le problème de l'immigration clandestine et des français d'origine immigrée non-assimilés est un autre problème politique.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Gérard Miller a écrit:
Voyons Osiris, sois un peu raisonnable tu vois bien que, d'une manière générale, vous ne partagez pas la même vision des choses.
Tu te rends bien compte que les idées de Cochonnet sont représentatives à la fois des électeurs mais aussi des élus du FN.
Si c'est pas le cas, tu vas tomber de haut.
Tu pourras pas dire que je t'ai pas prévenu.

Par ailleurs, je ne vois pas pourquoi tu me parles encore d'Israel.
Tu ne ferais pas une petite fixette sur ce sujet par hasard ?

La conception que les identitaires se font de la nation française est la même que les juifs en Israël (voilà pourquoi on retrouve des alliances entre les identitaires et des extrémistes juifs): une conception uniquement ethnique et donc raciste. Jusqu'à preuve du contraire, le N°1 et N°2 du FN ne sont pas identitaires donc l'argument FN=pro identitaire je le met de côté.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Gérard Miller a écrit:
Osiris, tu ne sais plus trop où tu en es mon vieux.

Tu as dit dans ce topic :

"Le N°1 du FN n'est pas la vérité incarnée. On ne peut pas parler de rejet biologique. La culture n'est pas écrite dans nos gênes. Je récuse ce terme".

Puis

"Il est racialiste, je ne le suis pas. En même temps, je n'ai jamais dit que Jean-Marie Le Pen avait raison sur tout"

Tu as donc admis que Le Pen avait une conception de l'Etat ethnique et donc raciste et maintenant parce que ça t'arrange tu viens me dire contraire ...

T'as pas l'impression de te contredire ?

Non du tout. Je m'explique. JM Le Pen est racialiste: il pense qu'il existe des races. Soit c'est son droit et sa liberté d'opinion. Ensuite il considère que l'immigration massive nuit considérablement à l'assimilation des français d'origine étrangère. Soit.

Expliquez moi où JM Le Pen a récemment dit qu'il fallait renvoyer les français assimilés d'origine étrangère dans leur pays d'origine ? Expulser les étrangers en situation irrégulière oui. Assimiler les français d'origine étrangère qui le veulent oui Mettre en prison les français d'origine étrangère qui n'ont que faire de la France et de ses institutions oui.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Gérard Miller a écrit:
Tu penses sérieusement que Le Pen opère ce genre de distinction ? Pourtant ton poulain est on ne peut plus clair à ce sujet.

Dans l'interview précitée, à la question : « Quand vous dîtes étrangers, vous ne faîtes pas références aux papiers mais à la filiation alors ? »

Il répond : « Mais bien sûr, non mais c’est évident. Dans les banlieues, ce sont des gens d’origine étrangère immédiate ou très récente. Par conséquent, quand il naît des petits sénégalais ou des petits algériens dans la banlieue, de famille algérienne, même si elles ont la carte d’identité française, ça ne contribue pas à redresser le phénomène de natalité ni d’équilibre français ».

Au cas où tu ne l'aurais pas compris, ça signifie qu'il ne les considère pas comme français, comme tous les électeurs du Front national d'ailleurs.
Ah ouais et tu crois que Le Pen fait quoi des français immigrés qui bossent dur pour la France et qui la respectent ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Gérard Miller a écrit:
Oh Osiris, je pense qu'il sera assez charitable pour garder les immigrés qui bossent dur pour la France ( en cela, il ne se différencie pas des libéraux pour qui cette main d'oeuvre bon marché est une aubaine, c'est ça que vous dites non ? ).

Mais les autres, ceux qui ne parviennent pas à trouver d'emploi malgré leur bonne volonté ou leur diplome, ceux qui profitent du système et des aides, ceux qui trainent dans la rue, les z'y va ( ces derniers étant responsables en très grande partie du vote Le Peniste, son fonds de commerce en quelque sorte ) il en fait quoi ?

J'ai entendu dire s'il était élu qu'il allait les déporter dans des camps de concentration et réouvrir les chambres à gaz...

...Humour... Ca c'était pour vous faire jouïr bounce

Non mais sérieux la campagne n'a pas encore commencé; j'attends d'écouter les propositions et surtout les engagements du FN (et non des 3 zigotos identitaires) sur les banlieues pour avoir un avis tranché sur la question. Car pour l'instant c'est du vent, de la branlette intellectuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mar 19 Déc 2006 - 16:07

"Au cas où vous ne le sauriez pas, un être vivant est aussi un être biologique." ...Le cochonnet y s pointe avec son bts force de vente dans la poche et il vient nous donner des lecons de genetique moleculaire...comique,comme toujours avec lui.Mais dis moi cochonnet tu sais c que c est qu une race non-evolutive ou s que les scientifiques appellent une "impasse biologique"?...non?...alors prend un miroir et met le bien en face de ton visage et la tu sauras c que c est qu une vieille race stagnante qui est deja morte(et qu est trop conne pour s en rendre compte)

"Non, vous voyez, c'est tout à fait envisageable un politique radical à la Pétain, et vous pouvez vous réjouir d'une telle perspective chère révolutionnaire" ... Remarquez le "VOUS" pouvez vous rejouire...parcque pour l anti-systeme en carton patte polo fred perry sur les epaules a 100E l unite ,la revolution(ou le changement radicale de cap plutot,le concept de "revolution" j laisse ca aux bolo de la soi disante droite/gauche) c est pas souhaitable.Non,tout est pour le mieux dans le meilleur des monde possible ma bonne dame,le systeme nous engraisse et en plus il nous donne le droit(et le devoir meme) de lui cracher hypocritement dessus pour continuer a sla jouer super-resistant avec les copain/coquin et les copines de la petite bourgeoisie de province...elle est pas belle la vie des bolos!!(NAN...elle est a gerber ta vie)

"Le pouvoir accepte qu on le critique...jamais qu on l explique"Jean-Edern Hallier.Parceque comme le disait Nietzsche"Comprendre c est egaler",et c est justement ca la seul chose vraiment impardonnable aux yeux du systeme ...qu on l Egale. Et c est pour cette raison que le systeme nous enverra toujours des meteques bourgeois du genre cochonnet dans les pattes pour nous contre carre et nous faire obstacle avec un argumentaire aussi bidon que faux cul(parceque Nous on l a compris,et la chose le sait...et elle tremble)

"Allez Soral, montre nous ta virilité au lieu de pleurer lorsque tu te fais mettre par les sionistes. Défends toi bon sang, cogne ah ah ah." ...Hihihi,c est dur de se defendre dans une ratonade tu sais.Quand les meteques t attrapent a 15 contre un et dans l dos pas facile de reagire au quart de tour(tu l sais pas toi?,ben non,pourquoi la "communaute" voudrait du mal a une lopette bourgeoise dans ton genre j te l demande?...on va pas commencer a s frapper entre orientaux hein mon cohon).

""et je considère que les gens comme vous avec leurs théories gauchistes universalistes, pacifistes et droits de l’hommiste en sont responsables."...Elle voit des "communiste" partout la chochonaille cachere ...quand j vous dis que cette sous race est deja morte.

"Et après, avec des idées pareilles, y a des blaireaux qui sont pour un rapprochement "rouge brun" ? Mais on croit rire."... Exact petit homme ,je ris.Je ris car le seul rapprochement ici qu on peut voir entre "rouge" et "brun" c est les minables de "droite" dans ton genre qui s prennent pour des racistes(hehe...si tu savais ben soussan) avec des minables de "gauche" qui s prennent pour des anti-racistes,pour cracher sur Soral(l Ennemi...mais le vrai celui la pas celui que le systeme s est inventer).Ernst Jünger etait un homme de la Droite dure(et c est pas ta flotte poujado a deux balle) et il disait"J appelle bourgeois tous ceux qui ont l Ame basse".Georges Darien etait un homme de la Gauche dure et disait "la bourgeoisie...monument d'une ère de bassesse visqueuse et d'appétits voraces"...alors si c est de ce genre de rapprochement dont tu nous parle cochonnet,moi je signe tout d suite.

"le Front National n'a jamais eu d'avenirs"...hahaha;il est pas belle le "patriote" qu il nous a sortie de derriere les fagots le systeme?.Le micro groupuscule auto proclamee "identitaire" eux aussi ils y croient pas,ils beuglent en ce moment a cause de la fameuse affiche(ainsi que pour le coup de Valmy)et nous promettent,parcqu une arabe qui a dix fois plus de courage qu eux tous mis en paquet montre un bout de son slip(tres jolie au demeurant),qu ils ne voteront pas FN(on s en fout y sont trente cinq en tout...animaux et enfant en bas age y compris).Ils ne voteront pas non plus pour la "communiste"(Bouhh!!) Segolene Royal parait il...mais ils disent pas pour qui ils vont voter par contre(mais on l devine...).Le vendeur de merguez liberal Sarko evidemment(entre communautariste poujadiste on peut toujours s entendre n est ce pas),pour l Atlantiste Sarko et cette temeraire orientation politique de nos irreductible villageois ils la proposent au nom du ...Racialisme(hehe).Ils preferent voir un juif devenir le Premier de tous les Francais plutot qu une francaise de souche et ce au nom d un racialisme fantasmer ...interressant phenomene genetique(et qui en dit long sur l escroquerie identitaire).La situation actuelle a au moins le merite de mettre a bas tous les masques...maintenant on sait QUI EST QUI(a chacun de faire son choix et de choisir son camp)


"l’entrisme de Soral ne sert à rien. Marine Lepen sera limogée bien avant." ...C EST ENORME!!!(moi aussi j la stick celle la...faut toujours preter l oreille quand un esclave dit tout haut s qu il pense tout bas...c est rare)

ps:et pour rastapunk dis toi bien que cochonnet n a rien a voir avec le Front...des ben soussan comme ca pullulent sur le net et comme le disait Tacite :"Ils sont la lie de l humanite ...mais ils sont aussi les Maitres du menssonge".(meme son pseudonyme est fait pour faire honte aux patriotes).Alors relax et vote FN (parcqu avec Sarko/royal et leurs clique c est la bande de Gaza assuree si tu vois c que j veux dire)...et dis a tes potes de faire de meme(mais si tu veux toujours passer pour le bougnoul assister de service libre a toi,vote socialiste...ils te l ont mis pendant trente ans avec leurs integration ils peuvent bien continuer a t la mettre cinq ans de plus hein).


"Le Temps est avec nous ...eux ils font deja partie du passes"
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mar 19 Déc 2006 - 19:10

Gérard Miller a écrit:

Au cas où tu ne l'aurais pas compris, ça signifie qu'il ne les considère pas comme français, comme tous les électeurs du Front national d'ailleurs.
Tu ne savais pas que Le Pen est partisan du droit du sang ?

Honnêtement, il faut être viscéralement hypocrite aujourd'hui pour être un acharné du droit du sol quand on voit à quel point ce magnifique principe est souillé et bafoué par des gens purement malhonnêtes qui viennent sur notre sol uniquement pour pondre et ainsi être tranquilles car ils deviennent automatiquement non-expulsables.

Il faut aussi se rendre à l'évidence, que le droit du sol est en train de torpiller les racines européenne. Il fonctionne pour de petites proportions de populations allogènes, beaucoup moins quand on compte 20 % de citoyens d'autres horizons ethniques, culturels et religieux.

La gloire de l'Europe et de la France en particulier, c'est ce patrimoine culturel. Je tiens à le protéger.

Quelque part, je suis d'accord avec les indigènes de la République. Il est difficile d'enseigner l'héroisme des Gaulois, de Rome, de Chales Martel, de Louis IX, de Napoléon à une population d'origine arabe, noire ou chinoise. Il est difficile de leur transmettre ce patrimoine car il est aux antipodes de l'histoire de leurs ancètres. Là où je ne suis pas d'accord c'est sur les solutions.

Droit du sol ou droit du sang. On ne peut plus opposer ces deux conceptions aussi radicales car elles sont toutes deux anachroniques. Il faut arriver à construire un troisième concept qui n'automatise pas la naturalisation et, ainsi, protège les hors la loi, mais qui fasse entrer le concept de mérite de la nationalité tout en évitant la constitution de noyaux apatrides.

J'ai été extrêmement choqué par le droit du sol récemment avec l'histoire de ce footballeur argentin (Gonzalo Higuain) français parce que né sur notre sol et y étant resté moins d'un an, ses parents étant repartis au pays depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mar 19 Déc 2006 - 21:40

juba44 a écrit:
"Au cas où vous ne le sauriez pas, un être vivant est aussi un être biologique." ...Le cochonnet y s pointe avec son bts force de vente dans la poche et il vient nous donner des lecons de genetique moleculaire...comique,comme toujours avec lui.Mais dis moi cochonnet tu sais c que c est qu une race non-evolutive ou s que les scientifiques appellent une "impasse biologique"?...non?...alors prend un miroir et met le bien en face de ton visage et la tu sauras c que c est qu une vieille race stagnante qui est deja morte(et qu est trop conne pour s en rendre compte)


Le cochon n’a jamais vu un peuple être remplacé en l’espace de quelques décennies sans son consentement. Il pense qu’un tel régime s’apparente à une dictature et à un conditionnement de masse comme ses nombreux frères qui ont du passé, résigné, sans même résister à l’abattoir du mondialisme. Mais il a aussi une vision écologique et anthropologique de son environnement. Et il est conscient qu’une société cosmopolite et métissée uniformise et ne favorise pas la préservation des espèces et de la diversité. C’est pour cela qu’il est contre les sociétés multiculturelles et multiethniques qui pourraient détruire le socle ethnique et la nature même de son environnement culturel et traditionnel.
Sinon qu'as-tu contre le cochon pur porc, tu n'aimes pas le ralouf ? C'est Haram pour les gens de ton espèce. affraid
Je suis pourtant bien bon, les français m'aiment bien et je fais parti de leur tradition culinaire monsieur et de leur met favori. Pourvu qu’ils soient encore majoritaires d’ici 50 ans si je veux encore être incontournable ou tomber en désuétude. Ce serait un grave coup causé à la diversité et à l’identité de mon environnement qui s’est trouverait bouleversé, qui a vu le cochon être élevé au rang de demi dieu depuis Vercingétorix et bien avant encore.
Et puis, dans le cochon, tout est bon. Vous n’avez donc pas la permission de me critiquer, sinon, vous n'êtes pas un vrai français. rabbit
Si cela ne venait que de moi, on me mangerait dans toutes les cantines scolaires et je serais à base de tout, mais la république laïque et cosmopolite n'en veut pas pour ne froisser personne et les gens hostiles à mon encontre. Que faire... 😢 Changer de personnes…


juba44 a écrit:
"Non, vous voyez, c'est tout à fait envisageable un politique radical à la Pétain, et vous pouvez vous réjouir d'une telle perspective chère révolutionnaire" ... Remarquez le "VOUS" pouvez vous rejouire...parcque pour l anti-systeme en carton patte polo fred perry sur les epaules a 100E l unite ,la revolution(ou le changement radicale de cap plutot,le concept de "revolution" j laisse ca aux bolo de la soi disante droite/gauche) c est pas souhaitable.Non,tout est pour le mieux dans le meilleur des monde possible ma bonne dame,le systeme nous engraisse et en plus il nous donne le droit(et le devoir meme) de lui cracher hypocritement dessus pour continuer a sla jouer super-resistant avec les copain/coquin et les copines de la petite bourgeoisie de province...elle est pas belle la vie des bolos!!(NAN...elle est a gerber ta vie)


Monsieur, je vous prierais de ne point être discourtois envers ma personne.


juba44 a écrit:
"Le pouvoir accepte qu on le critique...jamais qu on l explique"Jean-Edern Hallier.Parceque comme le disait Nietzsche"Comprendre c est egaler",et c est justement ca la seul chose vraiment impardonnable aux yeux du systeme ...qu on l Egale. Et c est pour cette raison que le systeme nous enverra toujours des meteques bourgeois du genre cochonnet dans les pattes pour nous contre carre et nous faire obstacle avec un argumentaire aussi bidon que faux cul(parceque Nous on l a compris,et la chose le sait...et elle tremble)


Comprendre, c’est commencé à tolérer. Or moi, je veux plus tolérer. J’ai dépassé ce stade. Je pense à moi et aux miens. C’est largement suffisant.
La tolérance est la vertu des faibles : Marquis de Sade.
Contre carré quoi ? Votre petite révolution de pacotille ? Lutte des classes ? La vie est déjà en elle-même un combat. Il suffit de voir le monde des cochons pour s’en convaincre. C’est pas facile tous les jours. Il y a une putain de compétition entre nous. Seuls les meilleurs s’en sortent. C’est comme ça. Marche ou crève. Nique ou soit baisé. Mange ou soit mangé. Et en ce moment, c’est le peuple français qui se fait manger. Miam miam, c’est bon ça.
Vos amis les immigrés ont contribué à appauvrir le peuple français. Bientôt, il n’y aura plus de ration pour eux. Voila à quoi mènent le caritarisme et l’excès de générosité ainsi que cette stupide culpabilité coloniale que nous imposent les immigrés et leurs défenseurs pour légitimer leur présence en France.
En divisant la société par l’incorporation d’ethnies aux intérêts divergents, ils ont contribué à désolidariser, fragmenter le peuple français qui n’a plus le sang ni la filiation pour les lier et les mobiliser. La fraternité a été détruite par la faute des mondialistes et des universalistes tel que vous avec votre marxisme/lutte de classe matérialiste, votre épicurisme. Rien ne vous oppose au fond… que les partages des richesses. Pour vous, l’homme ne trouve son bonheur que dans la profusion et la jouissance matérielle. Pour moi et mes amis, nous considérons que son bonheur se trouve dans l’exercice de son identité, son enracinement et sa participation à une vie commune, à un destin commun avec les siens.
Mais au fond, le jour où les richesses seront partagées équitablement, tout ira mieux ? Permettez moi d’en douter. Votre culte de l’égalité reflète merveilleusement l’uniformité du monde tel que nous le vivons. Elle détruit l’identité de chaque homme au nom d’un égalitarisme utopique. Au fond, le capitalisme de masse lorgnant vers l’universalisme engendre à peu de chose près la même chose qu’un internationalisme made in communisme. Dans les deux cas, il y a uniformité et nivellement par symétrie des individus et de leurs identités. Bref cela engendre une jolie dictature à la Staline. Vous me direz, la liberté est l’ennemi de l’égalité ce qui n’est pas un mal.
Seule la variation privée / Publique s’oppose en finalité à votre société idéale par rapport aux deux cas précités. Matérialisme = Marxisme et Capitalisme.
Que tout le monde pense à soi et aux siens, et les vaches seront bien gardées. Je suis ethno différentialiste. C’est pour cela que je suis contre l’assimilation et toute forme de société multiethnique et multiculturelle qui pourrait remettre en cause mon identité et celle des miens.
Votre culte de la République uniformise, il ne diversifie pas. C’est donc mon ennemi. Votre allié se trouve dans l’uniformité, doctrine fascisante s’il en est. Curieux chez des gens qui ont tôt fait de vous stigmatiser avec cet épouvantail, mais n’est-ce pas le propre de ces gens là de ne point tolérer toute forme de contradiction autre que son avis. Ainsi, les vrais ennemis de la démocratie se trouveraient pas chez qui l’ont croit, ou plutôt ceux qu’on fustige mais les autres, ceux qui se disent garants de la bonne morale et de la pensée juste.


juba44 a écrit:
"Allez Soral, montre nous ta virilité au lieu de pleurer lorsque tu te fais mettre par les sionistes. Défends toi bon sang, cogne ah ah ah." ...Hihihi,c est dur de se defendre dans une ratonade tu sais.Quand les meteques t attrapent a 15 contre un et dans l dos pas facile de reagire au quart de tour(tu l sais pas toi?,ben non,pourquoi la "communaute" voudrait du mal a une lopette bourgeoise dans ton genre j te l demande?...on va pas commencer a s frapper entre orientaux hein mon cohon).


Soral montre qu’il n’a pas de couille, c’est tout. On ne peut pas jouer les martyres indéfiniment sans prendre ses responsabilités. Mais il est vrai que la victimisation est un syndrome très gauchiste. Cela évite de se remettre en cause chez les prétentieux de droit divin. On ne peut s’opposer et pleurer parce qu’on a des retours de bâton à ses prises de position. Il faut savoir assumer.


juba44 a écrit:
"et je considère que les gens comme vous avec leurs théories gauchistes universalistes, pacifistes et droits de l’hommiste en sont responsables."...Elle voit des "communiste" partout la chochonaille cachere ...quand j vous dis que cette sous race est deja morte.


Déjà morte ? On se rassure comme on peut cher ami. Mais ce n’est pas une attitude très courageuse de vouloir ignorer la dure réalité des faits : les fachos que tu dénonces continuent et continueront d’exister.


juba44 a écrit:
"Et après, avec des idées pareilles, y a des blaireaux qui sont pour un rapprochement "rouge brun" ? Mais on croit rire."... Exact petit homme ,je ris.Je ris car le seul rapprochement ici qu on peut voir entre "rouge" et "brun" c est les minables de "droite" dans ton genre qui s prennent pour des racistes(hehe...si tu savais ben soussan) avec des minables de "gauche" qui s prennent pour des anti-racistes,pour cracher sur Soral(l Ennemi...mais le vrai celui la pas celui que le systeme s est inventer).Ernst Jünger etait un homme de la Droite dure(et c est pas ta flotte poujado a deux balle) et il disait"J appelle bourgeois tous ceux qui ont l Ame basse".Georges Darien etait un homme de la Gauche dure et disait "la bourgeoisie...monument d'une ère de bassesse visqueuse et d'appétits voraces"...alors si c est de ce genre de rapprochement dont tu nous parle cochonnet,moi je signe tout d suite.

Pourquoi ? Oui, je suis raciste et ? C’est censé me tuer ? Je préfère les miens aux autres. Je vais réitérer une parole de Lepen : Je préfère ma famille à mes voisins, je préfère mes voisins aux français, je préfère les français aux européens, je préfère les européens aux hommes des autres pays. A cela, j’y appose des liens ethniques, culturels, traditionnels et enfin spirituels.


juba44 a écrit:
"le Front National n'a jamais eu d'avenirs"...hahaha;il est pas belle le "patriote" qu il nous a sortie de derriere les fagots le systeme?.Le micro groupuscule auto proclamee "identitaire" eux aussi ils y croient pas,ils beuglent en ce moment a cause de la fameuse affiche(ainsi que pour le coup de Valmy)et nous promettent,parcqu une arabe qui a dix fois plus de courage qu eux tous mis en paquet montre un bout de son slip(tres jolie au demeurant),qu ils ne voteront pas FN(on s en fout y sont trente cinq en tout...animaux et enfant en bas age y compris).Ils ne voteront pas non plus pour la "communiste"(Bouhh!!) Segolene Royal parait il...mais ils disent pas pour qui ils vont voter par contre(mais on l devine...).Le vendeur de merguez liberal Sarko evidemment(entre communautariste poujadiste on peut toujours s entendre n est ce pas),pour l Atlantiste Sarko et cette temeraire orientation politique de nos irreductible villageois ils la proposent au nom du ...Racialisme(hehe).Ils preferent voir un juif devenir le Premier de tous les Francais plutot qu une francaise de souche et ce au nom d un racialisme fantasmer ...interressant phenomene genetique(et qui en dit long sur l escroquerie identitaire).La situation actuelle a au moins le merite de mettre a bas tous les masques...maintenant on sait QUI EST QUI(a chacun de faire son choix et de choisir son camp)


Effectivement, un arabe en France n’a pas les mêmes droits et les mêmes devoirs qu’un français de souche parce que l’Etat a proclamé qu’il était plus victime du système que les autres. Déjà, il faudrait que l’on me sorte les rapports qui établissent ce fait et ensuite, il faudrait de bons moyens de mesure et des votes « populaires » pour pouvoir le quantifier et le valider en toute légitimité leur soi disante discrimination. Au lieu de cela, on en fait des martyres. Ce culte de la repentance et de la compassion est une faiblesse qui nous détruit, qui nous soumet à nos adversaires, à nos détracteurs.
Je me sentirai toujours plus proche d’un individu qui est l’opposé de mes idées mais qui est de la même origine ethnique que moi que l’inverse, désolé. Pour moi, les liens du sang ne sont pas à être dévaloriser. L’esprit est certes important mais il n’est en rien supérieur au sang. Il divague, il peut se modeler et s’altérer selon et en fonction des circonstances. Une bonne éducation remet toujours en place les plus récalcitrants. Amen.


juba44 a écrit:
"l’entrisme de Soral ne sert à rien. Marine Lepen sera limogée bien avant." ...C EST ENORME!!!(moi aussi j la stick celle la...faut toujours preter l oreille quand un esclave dit tout haut s qu il pense tout bas...c est rare)

ps:et pour rastapunk dis toi bien que cochonnet n a rien a voir avec le Front...des ben soussan comme ca pullulent sur le net et comme le disait Tacite :"Ils sont la lie de l humanite ...mais ils sont aussi les Maitres du menssonge".(meme son pseudonyme est fait pour faire honte aux patriotes).Alors relax et vote FN (parcqu avec Sarko/royal et leurs clique c est la bande de Gaza assuree si tu vois c que j veux dire)...et dis a tes potes de faire de meme(mais si tu veux toujours passer pour le bougnoul assister de service libre a toi,vote socialiste...ils te l ont mis pendant trente ans avec leurs integration ils peuvent bien continuer a t la mettre cinq ans de plus hein).


"Le Temps est avec nous ...eux ils font deja partie du passes"

pig

My god… c’est bon de rêver… Tenez, voici un site rempli de nationalistes… http://forumnatio.freepgs.com/index.php

Enjoy…

Une dernière chose : les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis. No burka, no kippa, juste français de sang et d’esprit et fier de l’être. Honneur et fidélité à nos ancêtres, à nos frères de sang et à notre patrie charnelle et spirituelle.

pig
Revenir en haut Aller en bas
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mar 19 Déc 2006 - 23:04

Jean Liberté a écrit:
Je commence à avoir une certaine habitude des forums. Le constat est à chaque fois le même... Les nuisibles sont toujours plus hargneux que les partisans. Que trouve t'on à la fin ? Un recueil de nuisances improductives pour le personnage promoteur du forum. Un forum n'est en rien représentatif d'un lectorat mais plus souvent de ses critiqueurs.

Je me demande, à un stade aussi important d'une élection présidentielle, quel est l'intéret d'Alain Soral de se mettre à portée des gerbes que beaucoup ont balancé sur ce forum. Le problème étant qu'il n'aura pas le temps de vous répondre comme il se doit. Ses idées sont cohérentes et sont disponibles dans ses livres ou sur le net. Alors pourquoi ?

C'est tout simple : Il n'est pas à l'origine de ce forum.

Conseil de lecture : fait une lecture par auteur. Dès que tu vois un post qui te semble intéressant, tu peux lire les autres messages du même auteur. Ca t'évitera les lectures pénibles des 3-4 abrutis genre Soleil d'acier, Cochonnet, etc ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mar 19 Déc 2006 - 23:05

Parce que même si je critique en partie Soral, le bonhomme a des couilles et l'ouverture d'un forum en fait partie....

La crédibilité c'est à laisser aux bobos de Paris et d'ailleurs... Soral je crois pas qu'il en ait besoin... Maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 0:06

On sépare bien les cochons par race. Pourquoi il n'en serait pas de même pour les zommes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 0:11

Chevillette a écrit:
Tu sais Cochonnet, Je suis surement plus français que toi au niveau "ethnique" et pourtant je ne ressens pas du tout, ta putain d'appartenance culturelle, religieuse...communautaire du gaulois...Jusqu'ou tu remontes à LOUIS XVI, Verciongétorix..???N'importe quoi!!

A part, quelques milliers d'immigrés clandestins les français ont leur carte d'identité et respectent le minimum républicain...

Mais j'ai une question..Si ta mouvance était au pouvoir que ferais-tu de gens qui sont de ton ethnie mais pas de ton avis???Accepterais-tu leur dissidence au nom du sang???

Je les mettrai dans des centres de rééducation renforcée... quelle question ! Tu as tout ton endoctrinement à refaire pour te comporter comme un parfait petit cochon. pig
De Gaulle parlait de mouton en parlant du peuple. Moi je pense qu’il faut en faire des cochons. C’est plus approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 1:49

Chevillette a écrit:
Au moins c'est clair cochonnet, soit tu es un imposteur, soit un abruti...

C'est dur de voir la réalité en face... tu n'es peut-être pas encore tout à fait sevré... pig

Pensez juste une chose : au FN, il y a tout plein de gens comme moi, des milliers. Imagine le nombre de personnes pas très fréquentables que tu peux y trouver…

Allez sur ce forum : http://forumnatio.freepgs.com/index.php

Ca pullule…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 2:25

Jean Liberté a écrit:
Le FN sera ce que nous en ferons...

Je suis sur que parmis les serials killers qui sont derrière les barreaux, la majorité ont au moins voté une fois. Maintenant laisse moi faire des rapprochements débiles... hum hum... Sérial Killer X votait PS donc tous ses membres sont des Serials Killers...

Magnifique... Quelle clairvoyance !

Les membres du Betar qui votent PS ou UMP font donc de ces partis politiques des partis sionistes dangereux !

Magnifique... Quelle lumière !

Il existe des cons dans le FN comme il en existe partout. Le truc à comprendre est qu'on prend un malin plaisir à les montrer du doigt. Saches que je connais plusieurs personnes qui votent FN sans pour autant être cranes rasés et antisémites. Maintenant, j'en connais qui votent PS qui n'aiment pas les étrangers... Le FN représente des millions de personnes. Parmis ces millions, environ 95% sont de français simples qui se taisent par peur de représailles. Il est très difficile de se dire du FN ouvertement dans une conversation. Tu peux te faire lyncher pour ça, perdre ton emploi, rayer ta voiture etc... Et tout ça en démocratie bien sur !

Alors arretons les amalgames svp. Je répète, le FN sera ce que nous en ferons. Nul doute que Soral apportera de lui même dans ce mouvement. Je le remmercie pour ça car cela me redonne de l'espoir.

Sauf que ce parti a été créé selon des valeurs et des doctrines nationalistes et cela, tu ne peux l'occulter cher ami.
De part ta réaction, tu légitimises donc l'entrisme. Ne serait-il pas plus simple de créer vous-mêmes un parti politique qui correspond à vos idées plutôt que de récupérer un parti qui n'est pas des vôtres ? Ce serait plus simple et moins risqué à mon avis.

Certains partis appellent plus au meurtre que d’autres pour reprendre ton exemple et il serait bon que tu te poses la question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 6:20

Citation :
Il existe des cons dans le FN comme il en existe partout. Le truc à comprendre est qu'on prend un malin plaisir à les montrer du doigt. Saches que je connais plusieurs personnes qui votent FN sans pour autant être cranes rasés et antisémites. Maintenant, j'en connais qui votent PS qui n'aiment pas les étrangers... Le FN représente des millions de personnes. Parmis ces millions, environ 95% sont de français simples qui se taisent par peur de représailles. Il est très difficile de se dire du FN ouvertement dans une conversation. Tu peux te faire lyncher pour ça, perdre ton emploi, rayer ta voiture etc... Et tout ça en démocratie bien sur !

(Sur l'air de Dalida bien sûr) Victime, Victime Victime...Victime Victime Victime toujours des Victimes oui des Victimes.....

Putain moi qui prend la peine de discuter avec des cas qui sont près à voter FN et voilà qu'il la joue VICTIME.... J''ai toujours pensé que le FN était un parti comme les autres et qu'il fallait qu'on discute avec lui... Et d'ailleurs c'est une injustice qu'il ne soit pas représenté à l'assemblée nationale.... Cependant je m'autorise le droit de dire que je n'adhere pas à ces idées et que j'entreprens la demolition massive de ses thèses. D'autres feront de même avec d'autres partis....Alors ne la jouons pas vierge éffarouché quoi qu'ils y en aient pas mal au FN (étant donné les milieux catho trad)....

ok L'Etiquette FN c'est plus dur à porter que étiquette UMP ou PS.... mais peut aussi difficile à porter que l'étiquette LO ou LCR....

Tout le monde à le droit d'avoir des opinions (heureusement d'ailleurs) mais qu'on arrête de la jouer victime quand on est renvoyé un peu fort dans les cordes.
Revenir en haut Aller en bas
Osiris
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 14:56

Steve-O a écrit:
ok L'Etiquette FN c'est plus dur à porter que étiquette UMP ou PS.... mais peut aussi difficile à porter que l'étiquette LO ou LCR....

Tout le monde à le droit d'avoir des opinions (heureusement d'ailleurs) mais qu'on arrête de la jouer victime quand on est renvoyé un peu fort dans les cordes.

En France il reste un fond idéologique de gauche radicale (pour les avancées sociales du Front Populaire d'avant-guerre et pour la résistance communiste durant la 2nd GM). C'est pour cela que les gens ne sont pas gênés par le discours des trostkystes LCR/LO. Ces mêmes gens collent facilement l'étiquette de collabo et de fasciste au FN. Et pourtant au vue de l'actualité et des évenements en France, si on se place dans un environnement de guerre en 2 sec on voit clairement qui seraient les collaborateurs, les kapos et les SS. C'est dans leur mentalité!
Revenir en haut Aller en bas
Osiris
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 16:23

Chevillette a écrit:
Trés instructif...et authentiquement vrai, aprés au moins on parle de ce qu'on sait:

http://www.vidal.org/lepen/pages/justice.html

Ce site est un vieux combat d'arrière-garde. La police de la pensée je la vomis.

----------------------------------------------------

Chevillette a écrit:
N'empêche qu'il n'y a aucune interprétation politique sur ce site...des faits juste des faits...Et n'allez pas me dire que la Justice française est aux mains des immigrés qui maquillent les déclaration du vieux...:

Le Pen et "l’inégalité des races"

" Oui, je crois à l'inégalité des races " (Jean-Marie Le Pen, 31 août 1996)

" Ce monsieur [Guy Konopnicki], vous vous en doutez, n’est pas un descendant des Gallo-Romains ni des Francs, nos ancêtres " et plaide pour " un pays multiracial et multireligieux ", ce " raz de marée destructuteur ", cette " submersion étrangère " qui " engloutit les Français de souche " (bulletin du Front National appelant à manifester le 8 mai 1983)

" Or, les races existent. Les races existent dans les faits. " (Jean-Marie Le Pen, fête des Bleu-Blanc-Rouge, 29 septembre 1996)

" Il y a donc des affinités entre catégories d’humanités " (Jean-Marie Le Pen, fête des Bleu-Blanc-Rouge, 29 septembre 1996)

" La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen" pour Le Pen,
" début de la décadence de la France"


" La Déclaration des droits de l'homme est la mère de tous les grands mouvements totalitaires du XXème siècle, car très rapidement l'aspiration à l'humanisme et à l'humanitarisme débouche sur la terreur " (Jean-Marie Le Pen, La Trinité-sur-Mer, meeting du Front National, 26 août 1989)


La " déclaration des droits de l'Homme "marque le début de la décadence de la France (...), le rejet de l'ordre naturel et divin (...), nie le principe général d'autorité (...), ne reconnaît pas les droits de la famille, de la nation et ceux liés à la survie et à la pérennité de la lignée " (Jean-Marie Le Pen, Discours à la Trinité-sur-mer, 26 août 1989)

Le Pen et les femmes"

Il faut qu'il y ait une autorité, et nous pensons que l'autorité la plus qualifiée dans un ménage est celle de l'homme " (Jean-Marie Le Pen, La droite aujourd'hui, 1979)


" L'affirmation que leur corps leur appartient [aux femmes] est tout à fait dérisoire, il appartient à la vie et aussi en partie à la nation. " (Jean-Marie Le Pen, interview au Parisien, 20 mars 1996)

Le Pen et les juifs

Le Grand Jury RTL-Le Monde (13 septembre 1988)

- " Que pensez-vous des thèses de MM. Faurisson et Roques ? (auteurs de thèses niant les chambres à gaz)

- Le Pen : Je ne connais pas les thèses. Mais quelles que soient ces thèses, et quelles que soient celles développées intellectuellement, je suis partisan de la liberté d’esprit. Je pense que la vérité a une force extraordinaire qui ne craint pas les mensonges et les insinuations. Par conséquent, je suis hostile à toutes les formes d’interdiction et de réglementation de la pensée. Tout ce que nous savons sur l’histoire des guerres nous apprend qu’un certain nombre de faits ont été controversés et discutés. Je suis passionné par l’histoire de la seconde guerre mondiale. Je me pose un certain nombre de questions. Je ne dis pas que les chambres à gaz n’ont pas existé. Je n’ai pas pu moi-même en voir. Je n’ai pas spécialement étudié la question. Mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale.

- Six millions de morts, c’est un point de détail ?

- Le Pen : Six millions de morts ? Comment ?

- Six millions de juifs sont morts pendant la Seconde Guerre Mondiale, vous considérez que c’est un point de détail ?

- Le Pen : La question qui a été posée est de savoir comment ces gens ont été tués ou non.

- Ce n’est pas un point de détail.

- Le Pen : Si, c’est un point de détail de la guerre. Voulez-vous me dire que c’est une vérité révélée à laquelle tout le monde doit croire, que c’est une obligation morale ? Je dis qu’il y a des historiens qui débattent de ces questions.

- Une immense majorité d’historiens et quelques autres l’ont dit et prouvé.

- Vous-même, monsieur Le Pen, considérez-vous qu’il y a eu génocide juif par les chambres à gaz ?

- Le Pen : Il y a eu beaucoup de morts, des centaines de milliers, peutêtre des millions de morts juifs et aussi des gens qui n’étaient pas juifs. Je suis étonné de devoir, à chaque émission de télévision et de radio, répondre à des questions qui prennent une forme inquisitoriale "

" Durafour crématoire " (1988, contre le ministre Michel Durafour)

Le Pen et les minorités

" Les femmes maghrébines sont en rut, enfin en action, c'est la même chose " (Jean-Marie Le Pen, discours du 8 juin 1984)

" Demain les immigrés s'installeront chez vous, mangeront votre soupe et coucheront avec votre femme, votre fille, votre fils " (Jean-Marie Le Pen, L'heure de vérité, 13 février 1984)

" C’est le code de la nationalité qu’il faut revoir dans son ensemble. Et avant tout, il faut en finir avec les aberrations issues de ce prétendu droit du sol, dont on nous rebat les oreilles et qui n’est rien d’autre qu’une interprétation fallacieuse et récente de notre droit " (Jean-Marie Le Pen, fête des Bleu-Blanc-Rouge, 29 septembre 1996).

" Le sidaïque est contagieux par sa transpiration, sa salive, son contact. C'est une espèce de lépreux " (Jean-Marie Le Pen, mai 1987).

Citation :
N'empêche qu'il n'y a aucune interprétation politique sur ce site..
Tu rigoles j'espère ?

Va dans la partie Le Pen et la Justice: uniquement des procès perdus.

Va dans la partie photos, tu n'as que des images symbolisant Le Pen = Nazi: le Fuhrer à son pupitre, le nazi avec son confrère, le raciste tapant une femme et faisant peur à un enfant immigré. C'est de la propagande ce genre de clichés selectionnés. C'est subliminal.

C'est un site à charges voulant représenter JM Le Pen comme un nazi dénué de toute humanité. Portrait manichéiste dépassé en somme. Si je devais faire un site de propagandes anti-FN, je ne m'y prendrais pas autrement.

--------------------------------------------------

Chevillette a écrit:
J'ai posté ce qui était intéressant et non politisé, ce ne sont que des citations(tu vas pas me dire que des faits de justice et des déclarations sont falsifiées...), et puis tu trouveras les mêmes sur pleins de sites, journaux..etc !
La mauvaise foi t'étouffe pas.
Revenir en haut Aller en bas
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 20:03

Je reponds avec beaucoup de retard mais bon...
Cochonnet a écrit:
[
Enfin, une politique de reconduite systématique à la frontière n'est pas illusoire et fantasmatique... que sait il passé pour les blancs qui ont été chassés de Côte d'Ivoire il y a peu ? On leur a demandé leur avis ? On a fait du sentiment pour eux ? Cela s'est fait dans l'indifférence générale les tâchons. Faut dire qu'ils n'avaient peut-être pas l'origine ethnique particulière qu’il fallait...
Alors, revenons en à nos moutons : pourquoi cela ne pourrait pas être le cas pour les africains qui colonisent la France ?
Et les pieds noirs qui constituaient plusieurs millions d'individus en Algérie (peut-être 20% de la population), est-ce qu'on s'était dit à l’époque que c'était impossible de les virer et est-ce qu'on leur avait laissé le choix ?


Voila, au moins c'est clair...
Les bronzés à la flotte!
Sauf que...
Ce que tu dis c'est que ces "immigrés" (moi je le mets entre guillemets) n'ont rien de Français, parceque la biologie, la pigmentation etc etc.
Et tu me parles d'histoire, de culture, de civilisation...
Oui mais voila, ils ont une histoire commune avec nous.
Puisque nombres de ces imigrés viennent d'anciennes colonies Françaises (la colonisation, ideologie socialiste, fut il le rapeler) ils ont donc une histoire commune avec ce pays.(alors qu'à la base, il n'avait rien demander)
Ils ont participé à l'histoire recente du pays (construction de la voiture de Mr Cochonnet, construction de la route sur laquelle la voiture de Mr Cochonnet roule, sodomie de Madame Cochonnet...) parfois dans un but utilitaire (demande à Madame)
Et puis si tu penses à l'histoire millenaire, du temps de Vercingetorix (et je comprends ton sobriquet: Cochonnet) alors il faut te rapeler que l'histoire justement, c'est le mouvement, l'evolution (ou la revolution) le changement, bref que l'histoire n'est pas un bloc inamovible.

Et puis, une question me turlubite.
Tu fais quoi des metis?
Fils d'un de souche et d'une macaque?
Tu le coupe en 2? A la hache alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 20:24

Citation :
Voila, au moins c'est clair...
Les bronzés à la flotte!

Si tu parles de l'équipe du Splendid je crois que cela s'impose et très vite...

Citation :
Oui mais voila, ils ont une histoire commune avec nous.
Puisque nombres de ces imigrés viennent d'anciennes colonies Françaises (la colonisation, ideologie socialiste, fut il le rapeler) ils ont donc une histoire commune avec ce pays.(alors qu'à la base, il n'avait rien demander)
Ils ont participé à l'histoire recente du pays (construction de la voiture de Mr Cochonnet, construction de la route sur laquelle la voiture de Mr Cochonnet roule, sodomie de Madame Cochonnet...) parfois dans un but utilitaire (demande à Madame)
Et puis si tu penses à l'histoire millenaire, du temps de Vercingetorix (et je comprends ton sobriquet: Cochonnet) alors il faut te rapeler que l'histoire justement, c'est le mouvement, l'evolution (ou la revolution) le changement, bref que l'histoire n'est pas un bloc inamovible.

Rien à rajouter...

Juste une question à Cochonnet....je sais pas comment tu peux savoir que tu es français ? Est tu plus français que moi ?

Une réponse affirmative me laisserait sans voix....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 21:39

Steve-O a écrit:

(Sur l'air de Dalida bien sûr) Victime, Victime Victime...Victime Victime Victime toujours des Victimes oui des Victimes.....

Putain moi qui prend la peine de discuter avec des cas qui sont près à voter FN et voilà qu'il la joue VICTIME.... J''ai toujours pensé que le FN était un parti comme les autres et qu'il fallait qu'on discute avec lui... Et d'ailleurs c'est une injustice qu'il ne soit pas représenté à l'assemblée nationale.... Cependant je m'autorise le droit de dire que je n'adhere pas à ces idées et que j'entreprens la demolition massive de ses thèses. D'autres feront de même avec d'autres partis....Alors ne la jouons pas vierge éffarouché quoi qu'ils y en aient pas mal au FN (étant donné les milieux catho trad)....

ok L'Etiquette FN c'est plus dur à porter que étiquette UMP ou PS.... mais peut aussi difficile à porter que l'étiquette LO ou LCR....

Tout le monde à le droit d'avoir des opinions (heureusement d'ailleurs) mais qu'on arrête de la jouer victime quand on est renvoyé un peu fort dans les cordes.

Qui m'a envoyé dans les cordes ? C'est bizarre je n'ai rien senti... Je suis debout et j'attend...

Maintenant, je ne suis pas une victime et je ne me considère pas comme tel. C'est la démocratie qui est victime pour ce coup. Je remarque que tu es d'accord sur l'idée d'une certaine difficulté d'afficher son vote. Par contre tu me fais doucement rire quand tu compares ça a la LCR ou LO. Saches qu'en France, c'est même un effet de mode de dire que tu votes "rouge". Genre vote noble... Je connais plein de jeunes croisés à la fac qui me tenaient plein de beaux discours bien engagés parce que le style leur plaisait bien. Ils ont bien changé depuis. Un peu comme lorsque tu enfiles des vetements "tendance" que tu changes l'année d'après.

Maintenant, quand je te lis, j'ai l'impression de lire le vrai steevy de l'émission de Ruquier. Surtout sur ce passage :

"ok L'Etiquette FN c'est plus dur à porter que étiquette UMP ou PS.... mais peut aussi difficile à porter que l'étiquette LO ou LCR....

Tout le monde à le droit d'avoir des opinions (heureusement d'ailleurs) mais qu'on arrête de la jouer victime quand on est renvoyé un peu fort dans les cordes."

Comparaison à coté de la plaque, phrase en l'air, jugement erroné sur mes intentions et surévaluation de ta propre force... Et le tout, je le rappelle dans un sujet qui parle des juifs, Roi de la victimisation. Bref...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 21:46

En plus le renvoi dans les cordes s'adressait je crois à Cochonnet qui nous l'a joué victime FN persecuté par la France entière..... Ah non rectification à toi aussi apparement...

Ta voiture a été rayé....? Tu t'es fait tabassé... ? Ca fait pas grand chose pour se dire victime... Il va falloir en mettre un peu plus sur la balance

Je crois que y a pire que d'être sympatisant FN en France non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 22:51

milla a écrit:
Je reponds avec beaucoup de retard mais bon...
Cochonnet a écrit:
[
Enfin, une politique de reconduite systématique à la frontière n'est pas illusoire et fantasmatique... que sait il passé pour les blancs qui ont été chassés de Côte d'Ivoire il y a peu ? On leur a demandé leur avis ? On a fait du sentiment pour eux ? Cela s'est fait dans l'indifférence générale les tâchons. Faut dire qu'ils n'avaient peut-être pas l'origine ethnique particulière qu’il fallait...
Alors, revenons en à nos moutons : pourquoi cela ne pourrait pas être le cas pour les africains qui colonisent la France ?
Et les pieds noirs qui constituaient plusieurs millions d'individus en Algérie (peut-être 20% de la population), est-ce qu'on s'était dit à l’époque que c'était impossible de les virer et est-ce qu'on leur avait laissé le choix ?


Voila, au moins c'est clair...
Les bronzés à la flotte!
Sauf que...
Ce que tu dis c'est que ces "immigrés" (moi je le mets entre guillemets) n'ont rien de Français, parceque la biologie, la pigmentation etc etc.
Et tu me parles d'histoire, de culture, de civilisation...
Oui mais voila, ils ont une histoire commune avec nous.
Puisque nombres de ces imigrés viennent d'anciennes colonies Françaises (la colonisation, ideologie socialiste, fut il le rapeler) ils ont donc une histoire commune avec ce pays.(alors qu'à la base, il n'avait rien demander)
Ils ont participé à l'histoire recente du pays (construction de la voiture de Mr Cochonnet, construction de la route sur laquelle la voiture de Mr Cochonnet roule, sodomie de Madame Cochonnet...) parfois dans un but utilitaire (demande à Madame)
Et puis si tu penses à l'histoire millenaire, du temps de Vercingetorix (et je comprends ton sobriquet: Cochonnet) alors il faut te rapeler que l'histoire justement, c'est le mouvement, l'evolution (ou la revolution) le changement, bref que l'histoire n'est pas un bloc inamovible.

Et puis, une question me turlubite.
Tu fais quoi des metis?
Fils d'un de souche et d'une macaque?
Tu le coupe en 2? A la hache alors?

Oui, faire parti d’une nation, c’est faire parti d’une entité spirituelle ET charnelle. Je considère que l’un ne va pas sans l’autre car l’esprit est dépendant de l’éducation de ses parents, d’un héritage culturel et traditionnel qui a été transmis génération après génération. C’est donc une filiation sauf pour les enfants adoptés. Par conséquent, on peut affirmer que les deux sont liés, sang et spiritualité.

A ce titre, je vais citer un texte que j’ai trouvé sur le net et qui résume à merveille mon idée sur la question :

Qu’est-ce qu’une nation ?
C’est ainsi qu’Ernest Renan intitula un ouvrage où il opposait la conception française de la nation qu’il soutenait à la conception allemande, la première reposant sur l’adhésion à un corpus de valeurs, la seconde reposant sur l’appartenance ethnique. Dépassant les querelles sémantiques de deux siècles de nationalisme diviseur en Europe, il est intéressant de réfléchir à ce qu’est une nation dans l’esprit européen unitaire.
Les Grecs de l’antiquité ignoraient en apparence la notion de « nation », qui est un terme latin, et la remplaçaient par celle de « peuple », qui pouvait s’exprimer par plusieurs vocables : le δήμος ou dêmos, terme que l’on retrouve dans celui de démocratie, d’une part, et l’ έθνος ou ethnos, d’autre part, qui a donné en français le terme d’ « ethnie » mais qui en grec moderne signifie « nation ». Le premier terme en revanche a pris un sens mineur en grec moderne, signifiant même « municipalité ». Ainsi peut-on considérer qu’il existait par exemple un dêmos athénien ou même attique au sein même d’un ethnos qui était la Grèce tout entière, selon le rêve panhellénique d’un Isocrate par exemple. Le droit du sang existait de fait à deux niveaux, au niveau municipal avec par exemple la loi de 451 avant J.C mise en place par Périclès, et d’une certaine manière au niveau « national ». De fait, le dêmos et l’ethnos désignent deux niveaux de peuple mais reposent l’un sur l’autre sur les mêmes critères, l’homogénéité.
Le terme latin de natio (gen. nationis) a un sens très proche, le terme populus, « peuple », désignant davantage la population indifférenciée voire la plèbe uniquement. Le dictionnaire Gaffiot confirme que le terme de nation dérive de la racine indo-européen *gen-, qu’on retrouve dans le grec γένος (genos ou « race, lignée »). Dans le sens 2. de nātio, le dictionnaire propose de le traduire par « peuplade, nation [partie d’une gens, peuple, race] ». Ainsi, contrairement à la définition donnée par Renan, la notion même de « nation » implique une dimension ethnique certaine, implique une homogénéité de fait. La nation repose donc fondamentalement sur le principe du droit du sang, qui a été la règle de la France depuis le code Napoléon et qui l’est toujours aujourd’hui, même si cette fois en concurrence avec le droit du sol.
Le terme latin s’est répandu par la suite dans le reste de l’Europe. On le retrouve dans les langues germaniques avec l’allemand Nation et l’anglais nation, mais aussi en russe avec нация (natsia). Mais ce terme n’est qu’une variante d’un terme indigène plus important, et qui se traduira davantage par « peuple », bien que conservant le sens ethnique implicite dans « nation ». L’allemand use du terme de Volk, qu’il faut peut-être rapprocher du latin populus, et qui a un sens ethnique explicite. C’est ainsi que la nationalité allemande jusqu’en 2000 reposait sur le principe du droit du sang, et c’est aussi le cas des autres pays germaniques, même si le code de nationalité allemand s’est inspiré à l’origine de celui de Napoléon mais aussi de la citoyenneté athénienne qui reposait sur le droit du sang intégral. La plupart des spécialistes de l’histoire allemande, y compris de celle du IIIème Reich, ont souligné l’importance du Volk comme support de la nation germanique.
Chez les Slaves, les russes usent du terme народ ou narod, dans le sens de « peuple », mais il est intéressant de souligner que le polonais naród et le tchèque národ en revanche signifient strictement « nation », le terme latin n’ayant pas été adapté.
Dès lors sémantiquement les termes de nation et de peuple reposent fondamentalement sur un substrat ethnique, sur une homogénéité de peuplement, contrairement à la définition française que proposait Renan, et qui est contraire aussi bien à l’Europe ancienne qu’aux principes des autres pays européens. La conception évoquée par Renan définit davantage un empire, fondamentalement multinational par nature, et justifie l’impérialisme et la colonisation, et c’est pourquoi la politique française et la politique britannique en ce domaine ne différaient pas profondément. La république romaine reposait quant à elle sur la patrie latine et par la suite sur l’idée primitive d’une nation italienne, qui forma par la suite une province unitaire. En amalgamant par la conquête des territoires, après le triomphe sur Carthage, la république romaine se trouva bien mal adaptée et dut renoncer de fait au principe du droit du sang compte tenu de son élargissement. Mais se faisant, elle s’affaiblit et permit l’ascension de dictateurs perpétuels, de Marius à Octavien, ce dernier devenant le premier empereur. Mais Octavien, devenu Auguste, faisait reposer l’empire romain à peine né sur l’idée, que n’aurait pas renié un Aristote et qu’un Tacite approuvera par la suite, que les peuples orientaux étaient radicalement différents des peuples italiques et occidentaux en général, Grecs continentaux inclus. Ainsi, indéniablement, le premier empereur cherchait à maintenir une certaine forme d’homogénéité, considérant dans leur ensemble les peuples du continent européen comme de même nature. Et de fait, les populations européennes, à l’exception des Grecs, surent se romaniser rapidement et furent même jusqu’à la fin les plus fidèles soutiens de Rome. Mais la logique fondamentalement multinationale de l’empire, telle qu’incarnée par un Caracalla, empereur oriental donnant la citoyenneté romaine à l’ensemble des hommes libres de l’empire, ne pouvait qu’amener à la ruine de la romanité, même si les envahisseurs germaniques surent en préserver une part non négligeable et ne furent pas autant les destructeurs que l’on a pu croire. La fin de la romanité fut davantage due à l’évolution de l’empire romain lui-même, illustrée par la christianisation dans le domaine spirituel.
Ainsi, la nation européenne pour laquelle nous entendons œuvrer, une nation qui sera nécessairement organisée en république, et non en empire, et qui reposera sur une conception démocratique, c’est-à-dire sur le pouvoir effectif du dêmos, du peuple-nation, ne peut reposer que sur une homogénéité européenne relative de fait, et sur le concept juridique du droit du sang. Car le principe du droit du sol, qui il faut le préciser dérive du droit féodal et monarchique, « sont sujets du seigneur tous ceux nés sur sa terre », n’est pas un principe républicain, contrairement à ce que l’on croit généralement, n’est pas un principe démocratique, et le système athénien et péricléen du Vème siècle l’illustre remarquablement. Les Européens de fait forment une population relativement homogène, marquée par une parenté anthropologique, civilisationnelle, culturelle, spirituelle et même linguistique, si l’on pense à l’importance des langues indo-européennes, qui constituent l’essentiel des langues d’Europe, à l’exception du basque, du hongrois, de l’estonien, du finnois et de certaines langues caucasiennes. Si l’on ne prend comme exemple que l’Union Européenne actuelle, 96% des européens de l’UE parlent une langue indo-européenne comme langue natale.
On constate bien en ce sens que le concept de « nation européenne » n’est pas un artifice, encore moins une utopie, n’est même pas une nation en devenir ; l’Europe est de fait une nation, une nation comparable à la Chine ou à l’Inde, mais certainement pas aux Etats-Unis.
Thomas Ferrier

Ensuite, concernant la dette que nous devrions aux anciens pays colonisés. C’est largement faux ou plutôt largement contredit. En effet, selon certains historiens, la colonisation, loin d’avoir enrichie l’Europe, aurait plutôt contribué à l’appauvrir, ou du moins, lui aurait été très coûteuse. Certains parlent de 200 plans Marshall environ. Et cela peut très bien se concevoir avec un minimum d’honnêteté intellectuelle, puisque nous avons construit la plupart des infrastructures de ces pays là sans compter les moyens de transport et le coût logistique que cela a occasionné par les pays colonisateurs.

Ensuite, Gallo affirme sans aucune retenu, persiste et signe que l’apport des immigrés dans la reconstruction de la France est illusoire et a largement été exagérée, un peu comme la fameuse contribution des tirailleurs sénégalais à l'avenir de la France : http://www.dailymotion.com/visited/search/gallo/video/xp4iu_indigenes-les-vrais-chiffres
http://www.dailymotion.com/visited/search/colonisation/video/xltrk_j-lang-se-fait-moucher-par-1-histor
Enfin, là aussi, on peut comprendre pourquoi cet argumentaire, infondé, si l’on en croit certains historiens, a vu le jour et a largement été popularisé, plébiscité.
En effet, cela donne du crédit, de la légitimité à la présence des immigrés en France puisque c’est le seul argument qui leur sert de justificatifs quant à leur venu en France comme c’est encore le cas ici. Ca leur sert de dettes et de faire valoir à la repentance et à la culpabilité des européens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 22:54

Steve-O a écrit:
Ta voiture a été rayé....? Tu t'es fait tabassé... ? Ca fait pas grand chose pour se dire victime... Il va falloir en mettre un peu plus sur la balance
Je crois que y a pire que d'être sympatisant FN en France non ?

Encore une fois, je ne suis pas une victime. D'autres l'ont été physiquement dans mon entourage. Je le répète, la victime est notre république.

Tu réponds encore a coté de la plaque et c'est lassant. M'as tu vu me répandre dans la pleurnicherie ? J'ai juste dis que l'on ne pouvait pas afficher ses idées par peur de représailles. Le dialogue en est coupé. Je n'ai pas lancé le concours de la victimisation que je sache...

Comme je l'ai déjà expliqué par ailleurs, j'ai déjà écris sur d'autres forums. Le constat est toujours le même. Il y a toujours quelques parasites dans ton style qui passent leur temps à gesticuler, cracher, s'incruster... Or, vous autres parasites de forums, avez plus envie d'écrire que les autres pour finalement paralyser l'objectif premier de tout forum : communiquer. C'est comme la friture sur une ligne téléphonique... ça agace et on finit par raccrocher. Or ton anonymat fait de toi un "parasite en puissance" sur les forums. Si tu te fais sortir avec un pseudo, tu reviendras sous un autre 5 mn après. Tu es toi aussi un bel outil de dictature.

Dans cet instant de grande solitude, je me demande pourquoi je me bats pour que des nuls dans ton genre puissent s'exprimer avec encore plus de liberté dans notre société de demain...

Arf... je me console en me disant que pour 10 taches dans ton genre nous aurons peut être le futur héro de notre république.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 23:00

Concernant les métisses, ce n'est pas pour rien s'ils se considèrent la plupart du temps comme des noirs et non comme des blancs. Leur image parle à leur place.
En effet, le sentiment d'appartenance des individus est essentiellement focalisé sur le physique ce qui explique pourquoi, les métisses qui sont généralement plus noirs que blancs se considèrent avant tout comme des noirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 20 Déc 2006 - 23:28

Citation :
Tu réponds encore a coté de la plaque et c'est lassant. M'as tu vu me répandre dans la pleurnicherie ? J'ai juste dis que l'on ne pouvait pas afficher ses idées par peur de représailles. Le dialogue en est coupé. Je n'ai pas lancé le concours de la victimisation que je sache...

Non mais alors dire que le FN c'est plus dur à porter que n'importe quoi d'autres sous peine de se voir insulter ou se voir rayer sa voiture... C'est quand même la jouer un peu on s'en prend à moi...

Citation :
l'objectif premier de tout forum : communiquer. C'est comme la friture sur une ligne téléphonique... ça agace et on finit par raccrocher. Or ton anonymat fait de toi un "parasite en puissance" sur les forums. Si tu te fais sortir avec un pseudo, tu reviendras sous un autre 5 mn après. Tu es toi aussi un bel outil de dictature.

Communiquer c'est d'ailleurs ce que nous sommes en train de faire.... La puissance du logos en action.. Communiquer je crois que cela ne va pas dans un sens unilatéral... NON ? Sinon cela s'appelle de l'autisme...

Quand à ma sortie si elle a lieu, je ne reviendrais pas.... Ni sous le même pseudo , ni sous un autre ....et encore moins pour crier à la censure....Ca serait très malhonnête de ma part...

Si je fais de la friture c'est pour communiquer et ne pas reproduire un discours unique avec la même pensée unique qui dénoncerait la pensée unique.... Le but de toute démocratie est belle et bien la discussion... Ici c'est un peu notre colline de l'Aréopage...

Citation :
Dans cet instant de grande solitude, je me demande pourquoi je me bats pour que des nuls dans ton genre puissent s'exprimer avec encore plus de liberté dans notre société de demain...

Arf... je me console en me disant que pour 10 taches dans ton genre nous aurons peut être le futur héro de notre république.

Voilà un combat qui nous rassemble puisque j'epsère aussi pouvoir te voir écrire durant longtemps peu importe ce que tu penses ou que tu agites en contradiction avec mes idées....

Quand au héros de la République... ne crois pas à l'homme providentiel: De Gaulle est mort.... Sinon il reste moi pour intégrer le prochain gouvernement....

Amicallement.............
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Jeu 21 Déc 2006 - 3:29

Jean a écrit:
Soral, frustré et revanchard ???... A y regarder de plus près, il est vrai que nous parlons là d’un ancien agent du grand cirque médiatique télévisuel boycotté par ses anciens amis (frustré ?) et qui a été agressé par deux fois (revanchard ?).
On savait déjà que Clouscard avait eu raison trente ans avant tout le monde et que Soral s’était contenté, trente ans plus tard, de populariser ses thèses dans des émissions grand public. On sait désormais qu’à ne plus suivre Clouscard et à penser par lui-même, Soral court le risque de commencer à avoir tort.
En tout cas, qu’il ait raison ou non dans les mois voire les années qui viennent, il me semble plus correct d’établir que, pour la première fois de sa vie, il n’a rien copié sur personne et qu’il a fait le choix de rejoindre Le Pen tout seul comme un grand.
En conséquence, il serait convenable qu'il cesse de brandir le nom de Clouscard comme une caution intellectuelle à son engagement militant discutable.

Je suis venu à Soral par Clouscard me conçernant... Je l'ai entendu ou lu faire reference à Clouscard, c'est pour cela que j'y m'y suis interessé. Sa critique du "liberalisme libertaire" m'a seduit bien que je pensais qu'il tombait dans des outrances indignes d'un penseur (du genre finky et son equipe de france black black black) et à la portée du moindre Zemour.
Je ne suis pas un fanatique de Soral, ces saillies "antisionistes", la nebuleuse dieudonné, sa "liberté de penser" l'amenant à collaborer avec une maison d'edition comme Dualpha, ses interventions sur radio courtoisie, ses interviews à la revue Elements puis plus tard au Choc Du Mois, ne me derangent pas + que cela mais permettait deja de situer la couleur que pouvait prendre sa pensée. Clouscard, au final, se revelait etre un simple totem brandi comme caution "revolutionnaire".
Son ralliement au FN m'attriste (car il peut produire des analyses tres fines et que l'abandon de la question sociale au profit de la seule question "morale" par la gauche est un sujet qui me tient à coeur, tout comme celle des impasses de l'antiracisme) mais ne me surprend pas pour autant des masses. Pa surpris mais déçu par la pauvreté de la demarche... Et les arguments....
Non seulement les raisons qu'il avance sont à double fond : un discours rassurant pour les fans qui reagissent par un idealisme mimetique edifiant, et un discours rassurant pour les militants FN qui croyent à fond à l'effet positif d'un tel penseur. Un discours cameleon ou le clivage droite-gauche est recusé, ou la lutte des classes est eludé, bref il est en plein dans le moule post-moderne de la confusion des idées, à 10000 années lumieres de toute dialectique.
J'ai tenté il y a quelques semaines de mettre en question de son ralliement à un parti d'extreme-droite (qu'on le veuille ou non). Les seules reponses que j'ai obtenu etaient basé sur la forme, je me suis fait traiter de "donneur de leçons"...de la part de gens qui suivent tete baissée Soral comme des veaux, repetant ce que dit le Gourou sans discernement, prêt à se jeter dans le vide si le chef de meute montre l'exemple...
Entre les frontistes qui ont investis le forum, les trolls et les lecteurs de Soral, c'est sur qu'il ne faut pas generaliser...
Donc, je pense que cela sera ma derniere intervention ici.
Je retourne à Clouscard.
Bye Soral.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Jeu 21 Déc 2006 - 8:47

milla a écrit:
Dites, à moi qui n'ai rien lu de Clouscard, que me conseillez vous?

De ne surtout pas y perdre votre temps :)

Je ne connais pas Clouscard, mais beaucoup de schémas font défaut dans ce précis de réflexion qui est bien trop vindicte pour ce qu'il étaye... ou plutôt n'étaye pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soral & FN : liaisons dangereuses ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» écriture d'invention liaisons dangereuses
» [4e] Quelle lettre des Liaisons dangereuses ?
» lecture cursive avec Liaisons dangereuses?
» Les liaisons dangereuses en 1ère S ?
» Liaisons dangereuses et âge des personnages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: