LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soral & FN : liaisons dangereuses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Ven 1 Déc 2006 - 13:27

Soral au FN.
Après avoir parcouru le forum, je m’aperçois que certains sont irrités mais que pas mal d’intervenants justifient cette démarche.

Ainsi, l’engagement Soral au FN serait cohérent, le programme de ce parti rejoignant peu ou prou ses idées. Ben voyons.
Autre justification : Soral ferait de l’entrisme. Il est tellement balèze le mec qu’il va pouvoir prendre à terme la tête du parti ou à tout le moins réussir à imposer ses idées republicano-marxistes au sein du parti de l’extrême droite française.
Arrêtez de faire semblant d’y croire.

Pff Soral au FN c’est n’importe quoi …Pourquoi pas Ernest-Antoine Sellière à la LCR ou Marc-Edouard Nabe Président du CRIF ?
Je suis persuadé que si Alain Soral se mettait à commettre un viol avec acte de barbarie sur mineur de moins de 16 ans y aurait des gus ici qui soutiendraient que c’est un acte universaliste républicain.

Et puis Dieudonné, le caniche de Soral, il devient pas complètement pathétique ? Après avoir craché pendant des années non seulement sur le FN mais aussi sur ses électeurs ( beauf facho ), après avoir déploré que le paysage politique français était tenu par des « gros blancs », après avoir été de toutes les luttes pour la régularisation des sans papiers, après s’être présenté à Dreux spécialement pour combattre le FN, il se retrouve bras dessus bras dessous avec Jean-Marie.
Il dit aujourd’hui que « Le Pen n’est pas contre l’immigration des personnes mais contre l’immigration des capitaux »…
Chapeau l'artiste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Ven 1 Déc 2006 - 18:03

Jean a écrit:
Gérard Miller a écrit:
Ainsi, l’engagement Soral au FN serait cohérent, le programme de ce parti rejoignant peu ou prou ses idées. Ben voyons.

Je ne suis pas tout à fait d'accord. Maintenant que Soral est officiellement au FN, on peut se rendre compte qu'il y a une sorte de cohérence dans sa carrière.

En effet, il est passé de "sociologue macho à la télé" à "idéologue de comptoir blond aux yeux bleus" pour finir "collaborateur assumé de la Réaction ".

Y a comme une logique, non ?

Faut arrêter avec le Soral marxiste : l'unique truc qu'il a retenu du marxisme, c'est la dénonciation par Marx de la morale bourgeoise comme garante de l'idéologie dominante. Et encore, il n'a rien compris à la finesse de l'analyse géniale du philosophe : la seule idée que Soral a cru percevoir, à tort, dans la théorie marxienne originelle, c'est "ah ouais, OK, y a des complots partout !". Il suffit d'écouter sa récente interview accordée à la radio Rockick.com pour prendre conscience de l'étendue quasi-comique de son obsession en la matière. Voilà pourquoi il finit dans le seul parti qui ose encore parler de "judéo-maçonnerie".

Arrêtons de salir le nom de Marx avec celui de petits idéologues médiocres et haineux sous le fallacieux prétexte que ces derniers mettent trente ans avant de se trouver et de rejoindre leur VRAIE famille ! Maintenant, nous savons que son "dérapage" n'en était pas un. Ah, le coquin, il nous a bien eus…

Citation :
Ah, le coquin, il nous a bien eus…

Mais après tout, l'idéologie de "gauche" n'est elle pas de s'attacher plus à des idées qu'a des hommes?
Bon j'imagine bien que c'est pas ton cas Jean, mais beaucoup restent trop attachés aux hommes ou femmes et trop peu s'attachent à leur idées...
Moi il ne m'a jamais eu, il ne m'a pas empeché de voter extrême gauche même quand il la dégommais... Et nous n'avons pas besoin de lui pour garder nos idées.Si demain ça me chante j'irais voter PS; -enfin quand même pas...-, MNR à la limite mais faut pas pousser quand même... Laughing

Je pense quand même que ce revirement aura la vertu d'amener les gens à regarder ceux d'en face différemment; et rien que ça , c'est déjà pas mal. Soral n'est pas un maitre à penser, les maitres à penser, c'est toujours merdique, et surtout incompatible avec la pensée de gauche...
Revenir en haut Aller en bas
Chevillette
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Ven 1 Déc 2006 - 19:42

Citation :
Arrêtons de salir le nom de Marx avec celui de petits idéologues médiocres et haineux sous le fallacieux prétexte que ces derniers mettent trente ans avant de se trouver et de rejoindre leur VRAIE famille !

D'autant que la théorie qui est criante de vérité dand Marx comparée aux problêmes actuels, çà reste la "plus-value" et les "classes", thémes dont ne parle jamais Soral pour se concentrer sur la critique de la bourgeoisie (un peu dépassée à l'heure du capital sans frontiére..") et sa critique de la société de consommation (dont tout son parcours est l'illustration: parasitisme, désir voire obssesion sexuelle, mondanités, télévision)...

- Hors que dis Le Pen sur la "plus-value", sur la détention RIEN, surtout quand elle est le fait des entrepreneurs de PME-PMI...???Donc c'est un peu facile un tel retournement (il parait que Beigbeider avait participé au programme du P.C en 20002, n'est-ce pas aussi anachronique!!) Quand la vacuité show-bizz nous emméne dans la politique çà donne un gros CACA!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Sam 2 Déc 2006 - 0:59

L'emission Québéqoise est intéressante...Soral n'avait,donc,que le FN pour concrétiser ses idées politiques et pour agir enfin ! On verra...mais quand on sait que De Gaulle en 57 etait oublié de tout le monde et son parti faisait moins de 5%...pour incarner définitivement la France un an plus tard....Pourtant l'histoire repasse rarement les plats et Le Pen est couvert de boue...ce serait surprenant que celle ci contienne de l'or !!!

-------------------------------------------------------

Citation :
Citation :
mais quand on sait que De Gaulle en 57 etait oublié de tout le monde et son parti faisait moins de 5%...
Tu veux dire par là que je peu encore croire à Arlette? Laughing
j'ai pas dis qu'elle incarnerait la France (même avec un bonnet phrigien)...Est ce que Trotsky aurait incarner l'URSS mieux que Joseph Vissarion ?... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: "La table rase républicaine " de Soral   Sam 2 Déc 2006 - 15:31

Je constate une chose. Il est évident qu'on ne peut pas dire la "fin justifie les moyens", vanter les mérites de la séduction, du cynisme et du calcul machiavélique d'un côté et de l'autre côté, flouser et rejeter Soral d'un trait de main. Il participe à une continuité gaullienne de la politique cynique : quoi qu'on dise. Se rappeler de l'attitude de Gaulle avec les Résistants au lendemain de 1945.

Soral a préféré le jeu politique aux valeurs des concepts. Soit. Déjà que le Che avait du mal à se conformer à ses idées quand il devait se rallier au PS et parfois démissionner des gouvernements. Alors, les autres : Chirac en homme de gauche a pris le pouvoir avec un appareil politique de droite (CNR puis RPR). Mitterand, bourgeois provincial de droite, fait son discours d'Epinal, se rallie le vote communiste et prend le pouvoir avec un appareil de Gauche. Sur ce point, rien de plus logique en terme politique : Soral républicain gaucho-populaire écrit le brillant discours de Valmy ( dont les fondements révolutionnaires sont loin d'être historiquement et dialectiquement proches des valeurs cadres-FN, en terme d'égalité, d'universalité et de laïcité, mais passons) et prend le pouvoir avec le parti frontiste...C'est le cynisme de la politique. J'ai compris bien vite que défendre uniquement des valeurs en politique était vain, mais quand même, j'ai du mal à me faire à ces idées de compromis général. Je vous l'annonce en plein mille : Soral va jouer encore au tacticien et sans doute se compromettre avec T.Ramadan pour se rallier une "couche cible" : les musulmans modérés de France des banlieues. Ca se voit bien. Se rallier l'ennemi numéro 1 de Sarko et des dissidents de l'UOIF : rien de plus stratégique, sans doute. Mais dangereux, encore.

Marre de cette Europe de Monnet, marre des offensives libérales, du mépris et de la fatuité politique, des Directions caniches, marre des média et de la soupe servit, marre de cette fausse démocratie relative qui fait croire à tous qu'on peut dire ce qu'on veut et devenir ce qu'on veut, marre de la déprave culturelle, marre du sexisme féminin arrogant, marre de l'indolence libertaires gays, marre de tous ceux qui fustigent le populisme bêtement....Oui, je ne me vois pas vivre dans cet agrégat libéralo-communautariste débilisant sans retournement, c'est vrai. Attali, en bon critique marxiste libéral, dans son dernier livre, n'annonce-t-il pas un chaos mondialisé dans moins de 25 ans ?

Mais réfléchissez à deux fois, avant de vous allier à tous les ennemis de mes ennemis. Ca serait quoi le programme : quelles chasses aux sorcières ? Les inuits dans les média, cramer le Marais et se fidéliser aux traditiions carbonites du Reichtag ? Mais, c'est quoi, le fond et le plan final de tous ces ralliements ? Pas un seul gus ne peut me l'expliquer mais tout le monde danse autour de la statut du commandeur. Tous les ennemis de mes ennemis ne forment pas forcément une belle petite cour d'amis, comme certains sur ce site peuvent le croire.

Je pense qu'à ce jeu tout devient dangereux. Si soral est aussi rusé dans le Parti-FN qu'il l'a été dans ses essais, ca peut être flippant, je le dis. Seulement ne pas oublier que Soral avait une indépendance d'esprit et une liberté de ton qui lui permettaient de taper sur tout ce qu'il voulait avec la grille a-politique du marxisme. Je ne pense pas que le FN lui permettra tous les écarts et toutes les critiques possibles. Enfin, on verra...

Tactiquement, Soral mise sur :

- Le ralliement des musulmans modérés : en bon trotskyste religieux des banlieues, Ramadan, le thomiste helvético-atlantiste-ladénien aux discours polymorphes (pro-anti/voile, pro-anti/laïcité, projuifs-antisionistes) ratissera bien large où il faut...Oh, que oui...

- Les névrosés de la société de consommation (Droite/Gauche)

- Le Premier Parti national français : l'Abstention ( +20% en 2002)

- Le Premier Parti de l'Opposition : le FN (second tour de 2002)

- L'effondrement de national-gauchisme encore incarné par Chevènement. Mon sentiment consiste à croire qu'on a volontairement laissé s'écraser Chevènement, que la critique de Soral, depuis ses deux dernières années, a préféré le laisser s'écrouler à escient pour voir, je le comprends mieux maintenant, ses votes tomber dans l'escarcelle du FN et non plus celle du PS. On change de poches. Je pense que Soral cherche à anéantir les derniers relents de républicanisme du MRC. Son ennemi, ou du moins son électorat cible, car c'est en ces termes qu'il va falloir qu'il réfléchisse maintenant, en bon politicien, se situera et s'orientera paradoxlement contre les républicains qu'il va devoir convaincre, jusqu'à leur faire renier des valeurs qu'il défendait lui-même au profit du Parti frontiste antisocial et libéral. Mais bon, on en est plus à un paradoxe près...

Soral peut croire ce qu'il veut : je ne vois pas le FN gagner une présidentielle française.

--------------------------------------------------------------------

el spirito a écrit:
"J'y crois parce que c'est absurde!!!"
La victoire ou la défaite du FN en 2007 ?...Encore faut il que Le Pen ait ses 500 signatures !
Soral aura,au moins,singulièrement, ouvert la porte de l'après Le Pen...c'est déjà un exploit !
En tout cas, on aura su lui fermer aux Sciences du pot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Dim 3 Déc 2006 - 18:40

Ca me fait rire quand on accuse Soral ou Dieudonné d'être opportuniste Mdrrr

Si Soral avait voulu continuer à vendre ces livres par paquet, il aurait continuer à jouer le macho intelligent de service dans les émissions d'Ardisson et autres...

Quand à Dieudo il ne se serait jamais permis d'exprimer ces idées politiques à la télé et serait resté une marionnette du PS comme Debbouze ou Semoun...

l'émission de l'autre jour chez Taddei avec Dieudonné était exceptionnelle (trois ans de censures sur France télévision)

quand à Soral ces apparitions télé ou radio vont être rare désormais vu qu'il a rejoint l'axe du mal...

----------------------------------------------------

Yamcha a écrit:
rastapunk a écrit:
je trouve que soral , dieudonné sont opportunistes , oui, mais n'y vois rien de négatif, c'est un fait remarqué ,simplement.
C'est net, depuis quand on va chez Le Pen pour se faire de la pub ? Laughing

Ceux qui refusent de comprendre la portée et le sens de son acte prennent le risque de passer à coté du retour des évènements, et de la "forme duelle", qui rode et qu'il faut faire surgir...

En fait, perso, je trouve ca plutot interessant que ce surgissement de l'incertain se fasse sous un sigle qui est le Mal percu et en quelque sorte, confirmé... c'est comme une garantie en fait, pour être "sur" que ca va vraiment arriver Twisted Evil

Aprés bien sur le Mal contenu dans le FN est d'un point de vue "honnete" tout a fait relatif, et changeant mais bon...
Opportuniste mais certainement pas au niveau financier alors...

Sinon Isabelle Alonso était la ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mar 5 Déc 2006 - 0:39

Bonsoir,en quelques jours j'ai analysé toutes les vidéos et interviews de Soral et de Dieudonné sur leur rapprochement avec le FN .
Tous sont d'accord pour reconnaitre que le pouvoir en France a été confisqué par l"establishement" comme dit JMLP.
Et avec les médias, le Medef ,les syndincats populaires,la justice,et l'enseigement à leurs bottes et à leur service,il vont conserver le pouvoir at vitam éternam.
Si l'on veut rendre le pouvoir au peuple ;il faut les virer.
Le seul parti qui n'a jamais trempé dans une quelquonque alliance c'est le FN qui,puissance des médias oblige,aura du mal à faire 25%.
Sauf, si...
Une alliance!
Avec qui?
Les jeunes de banlieue!
Les électeurs du FN et eux se cotoient ,ils vivent ensemble ou juste à coté.
Seront ils nombreux à se tendre la main?
De toutes les manières ils devront vivre ensemble,alors c'est une trés bonne idée que de chercher des terrains d'entente.
Ils ont déjà l'ennemi commun, mais ça ne suffit pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mer 6 Déc 2006 - 2:55

Républicain a écrit:
Cette histoire de "tendre la main" aux électeurs du FN, qui se réclame de trente ans d'expérience et de persévérance dans son idéologie, est totalement ridicule.

Quant au discours soi-disant révolutionnaire tenu par Soral et repris par Dieudonné, il reprend les vieux thèmes du fascisme de pépé : une certaine forme d'anti-capitalisme, la dénonciation des élites, le recrutement de la masse la moins consciente du prolétariat, au seuil de la délinquance et bien sûr le vieux thème traditionnel : la recherche du bouc émissaire. Ainsi, le Prussien de Valmy est clairement remplacé par l'immigré dans le discours de Soral-le Pen. Quant à l'aspect anti-libéral, il est évidemment totalement absent du vrai programme du FN.

On peut comprendre que le toujours sinistre Le Pen cherche à renouveler ses cadres vieillissants et peu à peu crevés, les nostalgiques de Pétain, de la Cagoule, de l'Algérie française et de l'OAS. On voit qu'il recherche aujourd'hui les héritiers de Doriot et de Mussolini, en comptant sur la vague de la désespérance d'une partie de la gauche.

Et Soral tombe dans le panneau...Risible et triste à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Ven 8 Déc 2006 - 17:27

terouga a écrit:
Sur www.salutpublic.fr et avant cela sur www.que-faire.info un certain nombre de gens généralement issus de la gauche républicaine ont salué le travail et les réflexions pour le moins novatrices et percutantes d’A. Soral. Alors qu’il a rejoint le FN avec armes et bagages faut-il le suivre dans « la gauche du FN » ? Le condamner comme un égaré ? Ou continuer à l’écouter ?

1. Le VRAI programme du FN

Très objectivement les analyses de Soral sur la situation politique ne manquent pas de lucidité. Liberté d’expression à géométrie variable, chantage permanent à l’antisémitisme, vide sidéral dans l’ensemble de la « gauche », américanisation à outrance de la « droite », etc. les exemples ne manquent pas pour prouver que la France est au bord du gouffre. Entre traités européens libéraux et explosions des inégalités, le pays de Robespierre et de Charles de Gaulle est sur une très mauvaise pente.
Aucune leçon n’a été retenue par nos dirigeants mal élus. Pas plus le 21 avril 2002 que le NON à la constitution européenne n’ont servi à changer de cap. Quant au choix de 2007 il reste déprimant à l’exception très marginale de G. Schivardi.
C’est face à un système politique bloqué et ultra-libéral que Soral a rallié le FN.
Pour lui seul Le Pen dernière version peut blackbouler le « système ». En effet, depuis plus de 10 ans le FN est le parti le plus populaire et le plus ouvrier. Bien des gens victimes du libéralisme tant social (chômage) que sociétal (prolifération des bobos) s’abstiennent, votent Arlette ou choisissent massivement Le Pen. Le FN, lui, n’a jamais déçu murmure-t-on face aux singeries d’un Sarkozy ou au sourire La Redoute de Royal.
Qu’en est-il vraiment ?
Même si Soral ne veut juger le FN que sur ce qu’il est devenu et non sur ce qu’il était, force est de constater que ce parti n’a jamais vraiment brillé ni intellectuellement ni politiquement. Ses députés en 1986 (voulus par Mitterrand d’ailleurs) comme ses gestions municipales n’ont jamais été des francs succès. Très fréquemment il a fait des offres de services à la droite (notamment aux élections régionales de 1998).
Dans les années 1980 Le Pen se présentait même comme le « Reagan français » et accusait l’immigration de tous les problèmes participant ainsi à la négation de la question sociale chère au même A. Soral.
Aujourd’hui il est difficile de savoir comment se présente Le Pen. Depuis 2002 et plus particulièrement après son discours de Valmy le président du FN se veut républicain et laïque. Quand donc faut-il le croire ? S’il a changé pourquoi ne pas s’expliquer sur ses choix passés ?
Vouloir rencontrer Mandela et Castro fait-il de lui un homme de gauche ?
Si l’immigration reste LE thème de campagne du FN l’islam n’est plus un problème et nombre d’élus locaux du FN votent en faveur de mosquées dans le respect de la loi de 1905. On peut s’en féliciter mais que faut-il en conclure ?
A dire vrai les discours de Le Pen ont toujours eu une connotation contradictoire. OUI aux Français de toutes origines, mais NON au droit du sol, etc. Bref, une ambiguïté qui peut faire douter de son évolution…
Mais l’essentiel n’a pas vraiment bougé : le FN n’est pas plus un parti de « gauche » qu’il n’était un parti nazi jadis. Seule invariance de son programme : le poujadisme.
En effet, comme le site du FN met en ligne tous les discours du chef il est aisé de réaliser que le vieux fond du FN reste en place : au niveau de l’Etat et de ses services publics Le Pen n’a jamais varié : l’Etat doit se désengager comme on dit au MEDEF. Education, santé, fonction publique, etc. le FN considère toujours que l’Etat « coûte » trop cher, est inefficace et doit laisser la place à l’initiative privée. Or, comment restaurer la république et défendre la nation face à la mondialisation capitaliste sans contrôler l’économie et encadrer le marché ? Privatiser les retraites ne revient-il pas à faire un cadeau aux grands groupes capitalistes ?
Cela explique les silences de Le Pen sur les privatisations (EDF comprise) ou le salaire minimum ou encore les retraites ou la sécurité sociale. Là-dessus, Le Pen reste un bourgeois rentier et conservateur.
Pour le moment l’influence de Soral n’a pas fait varier le FN là dessus.


2. Le Pen président, et après ?

Et si le FN était l’outil qui manquait au peuple pour casser la classe politique ?
Il faut donc envisager d’élire le FN à la présidence. Soit, mais pour y faire quoi au juste ? Nul ne peut répondre. Le Pen n’est pas Chavez et pour le moment le FN a toujours servi à donner une victoire écrasante à ses adversaires au deuxième tour. Ainsi Chirac a pu se féliciter d’être face au FN en 2002, cela lui a permis une victoire absolument inespérée…
Certes les contre-pouvoirs traditionnels (gauche, associations, syndicats, ATTAC…) sont discrédités, mais le FN vaut-il mieux ? Fera-t-il mieux ?
Là aussi on reste dans le flou le plus total.
Au niveau de la politique internationale si Le Pen affiche une vraie indépendance vis-à-vis des USA on ne peut pas en dire autant vis-à-vis d’Israël. Vrai obsession du monde politique français le FN n’échappe pas à cette règle : dès avant 2002 Le Pen en personne a donné des interviews plutôt favorables à des journaux israéliens. Et, lors de la dernière fête des BBR où Soral et Dieudonné sont venus le même FN recevait très courtoisement les sionistes les plus durs. Alors, réconciliation ou complète confusion ?
A la tête d’une coalition de sympathies floues et contradictoires, réellement en évolution mais manquant encore de cohérence interne le FN n’est fort que parce que le reste de l’opposition au capitalisme est nulle. Peut-être anti-mondialiste à l’extérieur, le FN reste une machine à démolir l’Etat à l’intérieur. Amalgamant des sympathies plutôt anti-américaines le FN n’a aucune position sérieuse sur les problèmes du Proche-Orient…
Adhérer au FN ne revient pas à devenir nazi, pas plus qu’adhérer à la LCR revient à devenir bolchévique…

- - -

Alain Soral a déjà pas mal fait bouger le FN. Il a accompagné sa tendance la plus moderniste et la plus ouverte aux problèmes actuels (et non aux vieux combats perdus de l’extrême-droite), mais la nullité et la dangerosité de l’UMPS ne garantissent aucunement la fraîcheur du FN ni sa capacité a réellement défendre le peuple.
Sans illusion mais sans retenue Soral s’est donc engagé dans un nouveau combat que pour le moment tous ses admirateurs ne partagent pas. Gageons qu’il ait, une fois de plus, raison avant tout le monde et que le FN défende les Français de toutes origines aussi bien que l’UMPS défend les capitalistes de toutes les couleurs. Franchement, vous y croyez ?


Le débat se pousuit aussi... ici : http://102838.aceboard.net/
Tres bonne analyse de la situation.
Pour repondre à la question de la fin, non je n'y crois pas. Ce texte en expose bien les raisons : le confusionisme du FN (tres proche de la clique des ogres, de lbs et tout ce qui gravite autour de Dieudonné et donc aussi de notre ami...), son programme, ou plutot son projet de société resolument anti-social et anti-republicain, une rhetorique fourre-tout anti-tout.
Pourquoi a t'il reçu les nervis de l'extreme-droite sioniste ? Rien d'etonnant, ils s'accomodent de tous les extremismes qu'ils soient ultra-anti ou ultra-sionistes vu que ces deux postures jouent le meme jeu, celui de l'outrance et du refus de la paix. Et puis...le FN est un parti "pluriel" ou les tendances sont engagés dans des luttes d'influence, depuis sa creation en 1973 il a pris tour à tour toutes les colorations de sa galaxie politique,tour à tour national-revolutionnaire (2-3 ans) , nationaliste ultraliberal (années 80), "national-populiste" (sorte de ninisme xenophobe)...
Quand bien meme, il "gauchise" ses positions (plutot ses postures) sur la Republique, le role de l'Etat, la solidarité entre citoyens, les rapports de domination, la question du Capital/Travail, ses repositionnements sont purements strategiques, c'est l'evidence meme. Ce n'est pas le parti du Peuple !
Soral, bien qu'il ait une idée precise de son engagement,fondé sur un constat et les conclusions qu'il en a tiré, ne serait il pas au final un auxiliaire (inconscient?), un pion de la propagande frontiste ?
Le FN fonctionne comme ça, il s'agit pour lui de jouer sur la diabolisation/victimisation en adoptant la figure du martyr privé de parole (aidé en cela par ceux qui refusent le debat avec alors qu'il aurait facile ainsi de desamorcer la victoire de sa tactique)".
Quant au parallèle que fait Soral avec la Resistance au Regime Nazi (allant des communistes à des gens de droite,voire royalistes), je le trouve plus que douteux. On pourrait parler inversement du pacte germano-sovietique contre les democraties occidentales si on voulait prendre un exemple aussi caricatural et confus (Republique surtout d'ailleurs).La reconciliation dont parle Le Pen depuis toujours c'est justement celle de la France resistance et la France petainiste, pas celles de tous les français quelquesoit l'origine et au nom de la Republique...
La decision de Soral est typique de la pensée post-moderne où toute pensée et toute action sont coupées de tout historicisme, de toute dialectique, de toute reference au passé, tout vers le telos, faire du FN le parti de la reconciliation au nom de la Republique.
Bref, une posture nihiliste, typique de la post-modernisation du monde, avec tout ce qu'elle comporte de ferments reactionnaires : communautarismes, remise en cause de la laicité, abandon et emiettement concomittant de la souverainté nationale au profit des interets de grand empires sous le drapeau du Capital, le regroupement des forces anti-systeme dans un meme sac permettant de mieux disqualifier la contestation...
On assiste à la victoire du clivage national-racial sur celui de la justice sociale. Et il est triste de voir Soral dans ce bateau là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Ven 8 Déc 2006 - 22:34

désolé de mon ignorance, mais en dehors du fait que le scrutin n'est pas proportionnel, je n'ai pas réussi à trouver le détail du mode de comptage qui fait que le FN n'a eu aucun député en 2002. D'ailleurs, quel fut son score aux législatives de 2002?

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Osiris
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Ven 8 Déc 2006 - 23:59

Il faut encourager A.Soral, afin que LP balance un bon clash des familles lors de prochains débats télévisés. Notamment sur le sponsoring UMPS (Financement et plan Com/RP) par des agences et partis états-uniens, qui ne sont pas des oies blanches (Ogilvy-Hill&Knowlton-CIA, l'affaire des bébés Kowaitiens; voir même 9/11).

Car c'est une petite bombe dans l'opinion publique! Apprendre aux français, que ses 2 petits poulains interchangeables sont financés et lancés par des officines atlantistes - en plus d'être complètement à la botte des Etats-Unis et d'Israël -, çà peut faire tilter pour le vote anti-système. Pape
Revenir en haut Aller en bas
Sebsebforce
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 557
Age : 45
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Sam 9 Déc 2006 - 1:56

Stinky cheese a écrit:
ajax a écrit:
Stinky cheese a écrit:
Soyons sérieux,qui peut craindre un retour du fachisme en Europe de l'ouest aujourd'hui ? Le pire, (qui nous pend au nez),serait après une banqueroute du pays ,de se retrouver avec un gouvernement à la Thatcher. Le fachisme du XXI siècle,il est dans les bidon-villes.
Le problème n'est pas le fascisme mais un de ses rejetons si bien caractérisé par Georges Bush. Propagande et prise d'appui sur les instincts les plus primaires du peuple ont été sa méthode de gouvernance pour promouvoir et venir au secours de thèses antisociales et antidémocratiques. Ajoutez à cela une élection par un tribunal, vous avez tous les éléments d'une nouvelle forme de dictature. C'est ce qui nous attend avec des démagogues comme Sarkozy.
Je pense que nous ne sommes pas trés éloigné de US
la bas c'est le directeur de la banque centrale qui drirge,chez nous c'est pareil!
De Villepin a sortit:"quelque que soit le successseur de Chirac,avec la dette de la France,sa marge de manoeuvre sera nulle."
Les créantiers, et les patrons du Medef donnent carrément des ordres aux politiques.
J'ai peur que dans un avenir proche les politiciens n'aient plus qu' à décider des mariages gays, de l'euthanasie,de la liberation des drogues douces,mais pour les options économiques,ils seront aux ordres des PDG du CAC40.
Bien vu...c'est soit-disant progrès sociaux ne sont que de l'opium (du peuple) pour l'endormir définitivement.
Pourquoi tous ces gens-là veulent-ils, enfin, sans le dire, amener la légalisation des drogues douces?
Canabis+tévé+alcool= population de décérébrés dépendants = Le pays est nous !

Mais je suis sans doute parano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 42
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Sam 9 Déc 2006 - 2:35

ajax a écrit:
d'un autre côté un ami économiste m'a expliqué que la dette de l'état c'est un faux problème surtout s'il doit de l'argent à des sociétés nationales.

le meilleur exemple est la formidable renaissance du canada qui était dans un gouffre comparable au notre,il y a encore 15 ans.
Ils ont reussi le tour de force de rééquilibrer les comptes, diminuer le désendettement tout en continuant à préserver un minima de services publics.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Sam 9 Déc 2006 - 16:53

Cochonnet a écrit:
Soyons sérieux 5 secondes. En quoi les idées de Soral pourraient être liées au nationalisme ? Sa vision de la société est complètement antagoniste à celle des nationalistes.

Tous les nationalistes conchient la vision universalistes et droits de l'hommiste de Soral. C'est un fait.

Enfin l'attitude de Soral se résume en un mot : l'entrisme.

Mais croit il une seule seconde que sa vision cosmopolite de la société française trouvera des adeptes parmi les électeurs du FN et des nationalistes en règle générale. C'est saugrenu et complètement absurde.

Enfin, si son but est de dynamiter le FN ou de provoquer une pseudo révolution prolétarienne, ses prises de position me paraissent déjà moins suspectes et folkloriques.

Tu démontres par l'absurde ce que je pense, merci à toi...

Par contre Soral droit de l'hommiste ? heu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Sam 9 Déc 2006 - 16:54

Cochonnet a écrit:
Ce serait amusant de voir Soral se faire démolir par des skins.

Les skins de gauche comme de droite sont des gros baltringues. Des types aux idées courtes qui passent leurs vies a se foutre sur la gueule entre eux. Meme pas pour des idées politiques , plus pour des histoires de nanas ou de blé. Le seul truc bon chez les skins , c'est les polos Fred Perry , ca c'est la classe.

Quand a cette news du site Reflexes , c'est bien evidemment un grosse farce. Laissons les fafs et les antifas se demolir entre eux , ca concerne meme pas mille personnes en france , c'est sans interet.
Faut les voir pavoiser : "on etait a 20 contre 20 , on les a niqué , ca y est les mecs on tient la rue!!!"
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Sam 9 Déc 2006 - 18:24

"En quoi les idées de Soral pourraient être liées au nationalisme" ...Parceque il le dit(et JM Lepen aussi,et Marine Lepen aussi,et beaucoup d autre aussi ...cochonnet lui le dit pas?ouai mais qui se soucis de l avis d un petit bolo(bourgeois lopette) j te le demande ?

"Tous les nationalistes" ...T as une grande gueule pour un petit bourgeois,mais c est qui "Tous" les nationalistes? ...Toi?(HAHAHA)

"...conchient la vision universalistes et droits de l'hommiste de Soral" ...La vision Universaliste?,le droit de l homministe de Soral? ...mais mon pauvre ami t as rien compris (t es un cretin ou tu l fais expres?),les deux peut etre?

"Enfin l'attitude de Soral se résume en un mot : l'entrisme." ...Non,je sais que les petites putains ne peuvent pas comprendre ,eux qui ont ete vraiment sincere seulement deux fois dans toute leurs vies,qu il y est des hommes qui soit juste Franc.Soral est de ceux la et quand il dit "je viens renforcer l aile gauche du FN",faut le croire.

"éMais croit il une seule seconde que sa vision cosmopolite de la société française trouvera des adeptes" ...Il n y a qu une seule "vision cosmopolite" du monde,et cette vision est initier,bien qu ils s en defendent,par les crasseux sans-culottes bourgeois apatride et mondialiste/inter-mondialiste ainsi que par tous les judas francais(comme ton toutou simili-cuir et tete de bite Mohamed G Dantec par exemple) ...Soral je crois a demontrer a mainte reprise qu il n appartenait pas a ce Systeme (et c est ca qui fait enrager tous les bolo).

"dynamiter le FN ou de provoquer une pseudo révolution prolétarienne" ...Ha les Proletaires!,le mot est lacher.Alors c est ces salauds de prolo francais qui te font faire ce caca nerveux on line?.Comme c est comique(et instructif) de voir les petit bourgeois prendre le meme chemin(encore un fois) que les juifs.Les sionistes qui depuis 30 ans ont favoriser l immigration de masse et le metissage(ainsi que l ethnomasochisme) et qui s retrouvent aujourd hui avec des magrebins et des noirs francais qui veulent leur faire la peau,le serpent qui s mord la queue en somme.Alors qu ils etaient, hier encore, les principaux propagandistes du metissage ils retournent maintenant leurs vestes(comme toujours) et sont les premiers a couiner contre les "islamo-trosko-nazi" de banlieu.Les bourgeois du systeme,qui ont infiltres ce grand partie populaire qu on appel le Front National(parceque si tu veux qu on parle d entrisme on peut en parler cochon),font pareil.Apres avoir hypocritement cracher sur le systeme(qui les a toujours nourri),apres avoir hypocritement cracher sur l immigration de masse(qu ils ont eux meme instituer via l immigration de travail(main d oeuvre bon marche) et par la suite developper par l immigration de peuplement(pour que le fric tourne en circuit fermer et ne retourne pas au bled),ceux la meme dont les jeunes pourceaux se retrouvent maintenant sur internet pour expliquer que :"ben les zarabes ben y en a trop d abord!"(sans blague,d la faute a qui cochon?),la canaille disais je commence a se chier dans le froc a la simple pensee que d authentique anti-systeme dit "de droite" puissent se retrouver aux cotes d anti-systeme dit "de gauche" pour defendre la France.Et rien que pour ca la demarche intellectuel d Alain Soral est salutaire(pas tres constuctif mon point de vue je l admet mais pour parodier notre bon gros bourgeois "pied-blanc" nommer Jamel ..."ca fait plaisir!")

Bref relax mon jeune cochonnet,pas de revolution proletarienne en perspective(on est deja tres loin de ta miserable petite lutte des classe ),mais une réappropriation par le peuple francais de s qui lui appartient ,et rien de plus.Et c est seulement si quelques canailles(vraiment cosmopolite celle la) s accrochaient un peu trop a leurs butins que le nettoyage,alors,deviendrait physique.

"nous ne voulons pas convertire les bourgeois ...on en fras juste nos instruments"88
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Sam 9 Déc 2006 - 22:09

Un nationaliste n'est certainement pas pour la société cosmopolite et métissée prônée par Soral.

Pour moi, un africain restera toujours un africain. J'ai une vision typiquement ethnique et culturelle de la société française.

Je suis en outre pour le communautarisme car je considère que c'est l'un des meilleurs moyens pour préserver notre race et notre culture, pour lutter contre le métissage et sauvegarder notre identité et notre patrimoine.

Pour moi, la république a détruit le terroir et les traditions en France. Ainsi, elle a précipité la société française aux mains de l'universalisme et de la mondialisation, n'ayant plus aucune identité propre à défendre ni même à revendiquer.

Ainsi, je me contenterai de citer le magnifique texte de François Desouche :


« J'aime beaucoup Soral, le sociologue, le pamphlétaire, le showman, le provocateur. L'idéologue me séduit beaucoup moins, surtout quand il est question d'identité et d'immigration.

Penser que la France est d'abord une idée, c'est oublier le Peuple Français, c'est oublier notre Histoire, nos liens charnels, le droit naturel qu'ont les Français de souche sur ce qui constitue leur héritage et leur patrimoine commun au même titre que des enfants ont un droit naturel sur ce qui appartient à leurs parents.
Mais surtout, c'est laisser à supposer, que ce qui compte, ce n'est pas le contenu, mais que c'est le contenant, et qu'au final, peu importe que la France ressemble à une pub Benetton, tant que l' "idée républicaine " soralienne subsiste.
Or, pour beaucoup, d'entre nous, la France est indissociable de son peuple historique. Et une France qui ressemblerait au Brésil, République Française ou non, ne serait plus la France.


En ce qui me concerne, je suis opposé à l'intégration, et favorable à une solution communautariste.
Mais imaginons, que l'intégration rêvée par Soral soit souhaitable, est -elle possible ? Comment rattraper les 40 ans de propagande gauchistes qui ont persuadés les afros-maghrébins que la France avait une dette à leur égard ? Comment intégrer 15 000 000 d'allogènes dans un pays dont la majorité des autochtones n'ont plus la moindre conscience identitaire et sont eux-mêmes en voie d'américanisation culturelle ? Et l'islam ?


Cependant, il faut être pragmatique.
En 2002, une part non négligeable de l'électorat beur et black a voté Front. Le Front est un parti politique. Son but, c'est de pousser un maximum de gens a glissé un bulletin FN dans l'urne. Et une voix, c'est une voix. Qui que ce soit qui l'ait mise.

En faisant une déclaration aussi vaporeuse, et en faisant des clins d'œil aux allogènes, non seulement Le Pen s'attire des voix dans ses populations, mais surtout il se dédiabolise aux yeux du reste de la population.

Or, c'est triste pour nous, mais la propagande a fait son effet dans les esprits, et nos idées, proclamées par exemple comme elles le sont sur fdesouche.com, condamneraient le FN a rester a 15% et donc, à rester dans un rôle d'opposition strictement formelle.

Pour grimper, le FN doit faire des concessions, s'adoucir. Le discours de Valmy, les positions difficiles avaler de Soral font parties des concessions stratégiques nécessaires…

Et si cela, peut permettre au Front de créer une véritable dynamique anti-système et de piquer à la gauche une partie de l'électorat immigré qu'elle a pourtant tellement dragué, tant mieux… »


Sérieusement, vous voyez une corrélation entre mes idées, celles de François Desouche et celles de Soral ?
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Dim 10 Déc 2006 - 4:47

rastapunk a écrit:
Stinky cheese a écrit:
Marie a écrit:
hey, le communautariste assumé qui veut préserver sa race alors qu'elle n'existe même pas, ton héritage du peuple français, il vient d'où d'après toi?

Les français sont des individus de race blanche.;dixit De Gaulle. Le mème De Gaulle trouvait aussi que l'immigration du sud de l'Europe,méditerranisait trop les français ,qui selon lui étaient 50% germains et 50% latins. On ne sait mème pas la proportion d'extras européens dans la population française. Azouz Begag a sorti qu'ils étaient 15 millions et qu'ils n'étaient pas représentés en fonction au gouvernement.
;
Personnellement dans 30 ans si la France ressemble à une sorte de Brésil,ça sera acceptable,mais je crains plutot que se ne soit une Yougoslavie ou un Liban.
Comme en 1940 la France se fait envahir sans combatre.
Comme en 1940 la France a un gouvernement de collabos.
C'est ce que l'on peut lire sur les sites des blancs de blancs. Et si l'on jette un coup d'oeuil sur les clips de rap de banlieue,je trouve qu'il est extrèmement urgent de dégonfler toute cette haine qui monte dans tous les camps. Il y a 20 ans Le Pen décrivait ce qu'aller se passer,mème si je doute de ses solutions,il faut reconnaitre que son analyse était juste. Gauche et droite nous ont amené dans la situation actuelle,ce qu'is n'ont pu faire en 30 ans,ils nous disent que demain il le feront ! Qui peut encore les croire ?
[/url]http://www.dailymotion.com/visited/search/JF%20KAHN/video/x3a9m_13112005-jf-kahn-sur-limmigration[url]
c'est quoi ces gens qui nous disent que la blanche france est envahie depuis trop longtemps et qui restent là les bras crosiées en attendant les élections pour sauver le pays du péril... oui je sais, à cause des gauchos, patati, des mecs comme moi patati..qui vous empechent d'agir..blabla Sleep
et pendant ce temps là, la bite des noirs génère la famine en Afrique. parano
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Lun 11 Déc 2006 - 0:40

Que donnerait un référendum sur l'immigration?
L'important bouleversement ethnique qui se prépare a été imposé aux français,personne ne leur a demandé leur avis.
Le conditionnement massif des médias pour faire accepter aux français cette masse d'étrangers a ses limites,la création de la Halde est un signe, l'intox ne suffit plus,on réprime.
On ment sur le nombre,on minimise le racisme anti blanc.
Les émeutes de 2005 étaient des "ethnic riots"pour la presse étrangère,et des émeutes de jeunes pour la presse française.
Beaucoup de gens de gauche tiennent aussi des propos xénophobes.
Il est dangereux de persévérer dans une immigration massive comme c'est le cas actuellement.
Ce n'est pas tant la préservation de l'ethnie française qui me préocupe ,mais la paix sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Lun 11 Déc 2006 - 20:17

Kamo a écrit:
Citation :
Les français sont des individus de race blanche.;dixit De Gaulle.

Erreur la France fonctionnant selon le droit du sol et non selon le droit du sang comme l'Allemagne.

Erreur,maurice,le droit du sol dans l'acquisition de la nationalité française est trés recent,ça date de papy mimit,autrefois les fils d'ouvriers slaves et italiens quand ils ont voulus devenir français puisqu'ils étaient nés en france,ET QU'ILS AIMAIENT LA FRANCE, a 19 ans ils ont dus aller se battre en algerie,et aujourd'hui les descendants des combattants du FLN,continuent la guerilla non plus dans les aures mais dans les banlieue,qui de rouges sont devenues vertes,t'as pas un peu mal au c.. aujourd'hui maurice? Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Lun 11 Déc 2006 - 21:59

vraiment je commence à me demander si je me suis inscrite sur le bon forum : je ne pensais pas que le public de Soral était à la limite du racisme comme ça (con, quoi)!!! c'est incroyable, de quelle immigration parlez-vous tous???????
70% de l'immigration en france est intra-européenne : ça ça ne vous pose pas de probleme : serait-ce leur couleur de peau qui est assimilable? En fait, un immigré à la peau non-blanche est plus immigré que les autres????????????
Les immigrés venant d'Afrique eux au moins parlent français (on se demande pourquoi, d'ailleurs)

Trop fort : on a été coloniser, piller, déporter (les gens comme les richesses), esclavagiser, profiter et aujourd'hui on n'accepte pas que ces gens viennent ici, ressaisissez-vous.

Par contre, ceux contre qui on s'est toujours battus (les autres européens) eux sont les bienvenus et passent avant des gens qui nous ont aidés à les combattre.

C'est comme le racisme anti-juif, ça. Il n'y a qu'en europe qu'on a mis les juifs en danger, c'est profondément ancré dans l'histoire chrétienne blanche et on accuse les arabes, l'islam, les noirs !!!!! LAMENTABLE... Je pensais ce forum plus subversif que ça, je suis décue...
Revenir en haut Aller en bas
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Lun 11 Déc 2006 - 23:33

Osiris a écrit:
laurent666 a écrit:
Tsss tsss...

Grave erreur sur le pantalon taille basse de la beurette avec le slip rouge. C'est trop, là, ça fait vulgaire, pub pour slim fast, aliénation de la femme, société de conso libérale et tout le merdier ...

Dommage... 3-4 centimètres de jeans en plus et le slip en moins et c'était une campagne parfaite.

La partie la plus cathos tradis va pas marcher dans la combine pour le coup.

Erreur du FN. Déception. C'est des petits détails comme ça qui risquent de se payer très cher. Ils devraient mettre un coup de photoshop.
Pas du tout. C'est justement à cause de la société actuelle (pertes des valeurs liée aux influence du féminisme protestant ricain) que la demoiselle est devenue ce qu'elle est. rabbit
Oui, mais non. On peut le dire sans faire bander les jeunes mâles qui matent l'affiche. Question de rigueur morale. "Subversiver" les méthodes du marketing de la société de consommation en les ré-utilisant soi-même est une idée rigolote, mais faut pas perdre les militants cathos sincères non plus... Ca m'étonne...

------------------------------------------------------

christophe a écrit:
Je crois que cette campagne sera du meilleur effet... Du populisme, c'est bien ce que voulait Soral, non?
Eh bien en voila. C'est pas péjoratif ce que je dis là; mais il faut ratisser large pour faire gicler sarkolene, non? La stratégie de la bande à Lepen est intelligente.
Quant aux tradis cathos, les vrais, ça compte pour beaucoup par rapport à l'electorat des cités? Ca m'étonnerais. Personnelement je trouve que les acteurs sont bien choisis, y compris la jeune beurette, et je ne trouve rien d'ostensible à sa tenue... Mais vous préférez peut etre une burka pour calmer vos ardeurs les garçons?
Faut arreter, si dès qu'on voit un petit bout de slip on saute au plafond, il faut décompresser Masturb

Les jeunes de banlieues ne collent pas les affiches du Front (ça serait top, mais bon, je crois pas que le niveau de conscience soit atteint).

Les cathos tradis, si. Il n'y en a peut etre pas bcp au FN, mais il y en a quand même. C'est pas la peine d'éveiller les susceptibilités.

Je ne dis pas autre chose.

Quand à moi, ça ne me dérange pas de la voir comme ça, la jeune fille, ni complètement à poil d'ailleurs. Je suis grand, et j'ai passé le dernier stade freudien il y a quelque années déjà. :)

T'imagines une affiche "Si Le Pen passe, j'enlève le bas", ou un truc du style. Ca ramènerait du vote camionneur, non ? Very Happy

Plus sérieusement, comme disais je sais plus qui, sans doute Soral d'ailleurs, et en paraphrasant, flatter le peuple par ses bas instincts peut marcher un temps, mais ça se retourne à terme contre l'initiateur lorsque le peuple s'aperçoit qu'il a été manipulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Lun 11 Déc 2006 - 23:42

Citation :
Sinon, c'est une bonne chose que le FN ait compris que la nation est l'affaire de tous.
Je crois que cette campagne sera du meilleur effet... Du populisme, c'est bien ce que voulait Soral, non?
Eh bien en voila. C'est pas péjoratif ce que je dis là; mais il faut ratisser large pour faire gicler sarkolene, non? La stratégie de la bande à Lepen est intelligente.
Quant aux tradis cathos, les vrais, ça compte pour beaucoup par rapport à l'electorat des cités? Ca m'étonnerais. Personnelement je trouve que les acteurs sont bien choisis, y compris la jeune beurette, et je ne trouve rien d'ostensible à sa tenue... Mais vous préférez peut etre une burka pour calmer vos ardeurs les garçons?
Faut arreter, si dès qu'on voit un petit bout de slip on saute au plafond, il faut décompresser Masturb
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mar 12 Déc 2006 - 0:14

laurent666 a écrit:
T'imagines une affiche "Si Le Pen passe, j'enlève le bas", ou un truc du style. Ca ramènerait du vote camionneur, non ? Very Happy

Ptdr2


laurent666 a écrit:
Plus sérieusement, comme disais je sais plus qui, sans doute Soral d'ailleurs, et en paraphrasant, flatter le peuple par ses bas instincts peut marcher un temps, mais ça se retourne à terme contre l'initiateur lorsque le peuple s'aperçoit qu'il a été manipulé.


Je ne crois pas qu'il soit flatté ici par de bas instincts, cette jeune femme est tout ce qu'il y a de plus commun et je trouve que les personnes sont assez representatives du pays même s'il manque une vrai mémère. Bon évidemment il manque aussi la truie diam's et J.starr...Mais sont déja pris au ps et a la lcr.

Ce que je trouve bon dans cette campagne, c'est que pour une fois la photo FN ne centre pas sur lepen... Et ça; c'est une très bonne idée. Je pense que le fn n'est pas la petite PME comme le dit Soral mais qu'il y a beaucoup de monde qui bosse en coulisse... Campagne ciblée, logo remanié, ça sort pas de la tête de deux ou trois clampins, et il faut le payer... Le marketing coute bonbon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   Mar 12 Déc 2006 - 2:54

Marie a écrit:
Cochonnet a écrit:
faustus a écrit:
Choisir le communautarisme pour sauver la "race blanche", c'est la guerre civile que François Desouche nous propose là! Pour maintenir la grandeur de la nation, il serait plus efficace de reintroduire la culture française pour tous à l'école et à la TV publique. Rabelais, Molière, Hugo, Anatole France, Romain Rolland, etc pour tous les enfants plutôt que des textes de rap et de pub en verlan introduits par les pedagogochistes qui detruisent l'ecole depuis 30 ans..

PS (pour cochonnet) : la politesse envers les dames fait aussi partie de la culture française

Je les préfère avec un voile, dixit Soral.

Citation (encore une) hors contexte : je les préfère avec un voile plutôt qu'à moitié à poil, ou avec un string, je ne sais plus exactement, disait Soral. En tout cas, c'est très honorable : rien à voir avec ton cerveau limité, t'aurais pas des idées propres à toi de temps en temps...

Je n'ai rien contre le voile. Sans musulmans, il n'y aurait pas de femmes voilées en France.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soral & FN : liaisons dangereuses ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soral & FN : liaisons dangereuses ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» écriture d'invention liaisons dangereuses
» [4e] Quelle lettre des Liaisons dangereuses ?
» lecture cursive avec Liaisons dangereuses?
» Les liaisons dangereuses en 1ère S ?
» Liaisons dangereuses et âge des personnages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: