LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dialectique ou dialectoc ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:19

Décidement la dialectique Soralienne est capable de justifier toutes les contorsions intellectuelles...
Les "Gauchistes" ne sont ne sont ils que des "essentialistes" et des petits "cons" ??
Comme critiques AS pourrait bien mieux faire ? non ?

La vision du gentil Français popu de bar-Tabac parlant comme dans un film d'Audiard c'est pas de l'essentialisme ça ?

AS c'est le Jean-Pierre Jeunet du Front National !

AS crois encore être au centre de l'Histoire ...je crois qu'il est au centre de lui même, pas plus. La fameuse deuxième Considération Inactuelle de Nieztche permet encore de flinguer l'ego-centrisme (son fabuleux destin !) et le ridicule historicisme d'Alain Soral...

Concernant la justification et les débouchées que la dialectique "marxiste" est censée justifer, à savoir, la nation et la conciliation des interets du capitalisme national et du salariat; il faut bien avouer qu'on fait mieux comme révolution et comme anti-capitalisme !

Sans concurrence et exacerbation, guerres ...pas de profits ....ou alors l'idéologie de Soral c''est celle de la cloche à fromage...?

L'historicité ce n'est pas affirmer tout et n'importe quoi.

L'ideologie Soralienne c'est quand même du déjà vu...
Voir Doriot, Déat...PPF... encore des vielles lunes...totalitaires

Je n'ai même pas envie de critiquer ici le pouja-soralisme (Radars, clopes et bibine)... là ya pas de dialectique ?

J'attends avec impatience : La dialectique peut-elle casser des briques ...ou la dialectique fait du sky nautique ou encore.
La dialectique fait-elle pousser les cheveux...mais historiquement.

C'est bien ici de la dialectique et non la dianetique...c'est pas de la sciento...mais du soralo-opportunisme.

Il est, malgré ce que peut penser AS, possible d'être en rutpure avec l'idéologie dominante et ne pas voter, être sur de sincères positions anti-capitaliste et classiste. Ëtre contre la nation comme entité historique dépassée qui défend la capitalisme national mais d'être aussi contre internationalisme des capitaux et la transnationalisation de ceux-ci. En fin de compte d'être un anti-capitaliste radical...qu'il soit français ou pas.

AS n'a rien compris à la dialectique...il est encore sur une logique de type formelle.

Je puis penser A et non A. en même temps !

J'affirme donc que la position de Soral n'a pour fonction, en finalité que de permettre à l'impérialisme français de se restructurer, de mettre les troupes (les prolos) en ordre, pour mieux se préparer à la mondialisation. Car en dernière instance...ceux qui financent le Front...c'est pas les prolos !

A ce sujet:

- Le choix de la défaite : Les élites françaises dans les années 1930 de Annie Lacroix-Riz éd. Armand Colin

- Industriels et banquiers français sous l'Occupation: La collaboration économique avec le Reich et Vichy de Annie Lacroix-Riz éd. Armand Colin (Comment Doriot et ses copains etaient grassement achetés )

- La revanche des patrons: Le patronat face au Front populaire de Ingo Kolboom éd. Flamarion.

La seule révolution devra être Europeenne puis Mondiale ou ne sera pas...ou ne sera rien !

Croire que Le Pen fera du "national capitalisme" dans un seul pays c'est vraiment du foutage de "tronche"...aussi con que de penser que Staline a fait du socialisme dans un seul pays !!

Personnellement j'ai du mal avec le Punk...Le Pen ou le "président"
(sic). Les signes d'allégeances...sont bien puants....encore un laquet....un esclave pour dette ! mais laquelle ? un bon salaire ?
une place de député ? ....non ! la Gloire perso...comme tout idiot utile il bosse pour la postérité ...du poteau.

L'organisation de type partie est condamné historiquement à toutes les rigiditées. Elles sont pleines de bureaucrates avides de pouvoir en $ ou symbolique, de petit chefs et de marquis, de névrosés, et de peine à jouir, de mafieux ratés, de stratèges à la petite semaine.....ils ne servent que leurs interets....au FN ou ailleurs !

Petit test...regardez bien les professions des gens qui sont sur les listes electorales du FN ! Ouvriers ? ou ça ? encore les cocus de l'histoire !

Oui le FN est une caricature ...il n'est au pire que nationalo-Thatchérien...
Revenir en haut Aller en bas
Chevillette
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:30

Marrant de voir que Soral respecte Le Pen pour sa droiture. En quoi le fait que JMLP soit un obstiné donne un quelconque crédit à ses idées? On peut le décrire comme courageux certes mais çà n'a rien avoir avec la validité de ses théses. On peut dire des connries avec courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:31

Pas Blo a écrit:
Décidement la dialectique Soralienne (...) il n'est au pire que nationalo-Thatchérien...
Dis, tu serais pas un petit bourgeois-puceau-gauchiste-sioniste anti-fasciste bobo, lecteur de "Libé" et auditeur de Radio Nova, trop con pour comprendre Marx et qui hésite simplement entre voter Sarko ou Ségo ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevillette
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:35

Citation :
Dis, tu serais pas un petit bourgeois-puceau-gauchiste-sioniste anti-fasciste bobo, lecteur de "Libé" et auditeur de Radio Nova, trop con pour comprendre Marx et qui hésite simplement entre voter Sarko ou Ségo ???

Non, je pense que c'est un national-républicain-dirigeant de PME-identitaire-pilier de bar fumeur de gitanes maïs et buveur de ricard votant F.N pour faire chier la France celle là même qui lui permet de vendre sa camelote, se faisant passer pour un gauchiste essentialiste afin de les discréditer!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:38

Chevillette a écrit:
Non, je pense que c'est un national-républicain-dirigeant de PME-identitaire-pilier de bar fumeur de gitanes maïs et buveur de ricard votant F.N pour faire chier la France celle là même qui lui permet de vendre sa camelote, se faisant passer pour un gauchiste essentialiste afin de les discréditer!!!
Réduction ad Hitlerum !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:42

Pablo dit :

"Concernant la justification et les débouchées que la dialectique "marxiste" est censée justifer, à savoir, la nation et la conciliation des interets du capitalisme national et du salariat; il faut bien avouer qu'on fait mieux comme révolution et comme anti-capitalisme !"

Ah oui, et laquelle proposes-tu ?


Pablo dit :

"J'attends avec impatience : La dialectique peut-elle casser des briques ...ou la dialectique fait du sky nautique ou encore.
La dialectique fait-elle pousser les cheveux...mais historiquement."

Ah ca... c'est très drôle ! Soral en serait bien capable...J'ai toujours pensé que les coiffeurs faisaient de bon philsophe : alors un bon Soral, un bon....


Pablo dit :

"Il est, malgré ce que peut penser AS, possible d'être en rutpure avec l'idéologie dominante et ne pas voter, être sur de sincères positions anti-capitaliste et classiste. Ëtre contre la nation comme entité historique dépassée qui défend la capitalisme national mais d'être aussi contre internationalisme des capitaux et la transnationalisation de ceux-ci. En fin de compte d'être un anti-capitaliste radical...qu'il soit français ou pas."

Pouh là....Mais tu trouves ta place comment, dans tout ce bric à brac idéal-nietzschéo-nihiliste ?

Pablo dit :

"Ils ne servent que leurs interets....au FN ou ailleurs !"

Après faut voir jusqu'où son intérêt colle avec celui de l'intérêt général...Ca se pourrait pt'être?


Pablo dit :
"Petit test...regardez bien les professions des gens qui sont sur les listes electorales du FN ! Ouvriers ? ou ça ? encore les cocus de l'histoire !"

La sociologie des électeurs est plus parlante surtout pour le PS


Dernière édition par le Dim 10 Déc 2006 - 1:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevillette
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:43

Ai jamais prononcé le mot "facho" ni "extrême-droite" et d'ailleurs je suis quelqu'un de tolérant, je discute avec les frontistes durs sur ce forum même donc tu me dois le respect (tu épouses mes idées ensuite vu que je suis courageux!)!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:50

C'est une chienne de garde,caniche à la botte du système qui vient croquer du soraliste par derrière Diable 01
Revenir en haut Aller en bas
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:54

Citation :
Ëtre contre la nation comme entité historique dépassée

Les libéraux du MEDEF disent la même chose que vous, que la nation est dépassée.

Les communistes sont pour l'internationalisme, c'est à dire l'alliance entre les nations, pas leur fusion. Les communistes qui sont contre cela doivent changer les paroles de leur chanson, et chanter la "Supranationale" au lieu de "l'Internationale".

Citation :
Le choix de la défaite : Les élites françaises dans les années 1930 de Annie Lacroix-Riz

C'est marrant que vous citiez des ouvrages d'Annie Lacroix-Riz, elle est dans la même organisation que moi et ne cautionnerai pas vos propos sur la "nation entité historique dépassée".

Citation :
La seule révolution devra être Europeenne puis Mondiale ou ne sera pas...ou ne sera rien !

Voila l'éternel problème avec les trotsko-gauchistes, ils se revendiquent du marxisme mais ils s'en revendiquent de façon dogmatique. Plutôt que d'utiliser Marx comme un "guide pour l'action" et l'appliquer en tenant compte de la situation concrète, ils l'appliquent de façon dogmatique et avec un langage très révolutionnaire et très a gauche.

Ils disent: "Marx a dit la révolution sera mondiale" ou "Marx a dit pas d'alliance du prolétariat avec d'autres classes" et ainsi, chaque fois qu'a lieu une révolution ou un mouvement progressiste, ils ne le soutiennent pas ou même crachent dessus car ca ne correspond pas exactement a l'idée qu'ils se font de ce que doit être une révolution.

Dans le fond, il faudrait que la révolution soit une copie conforme d'Octobre 1917 (la seule qu'ils soutiennent- et encore ça dépend des trotskistes), ils sont pour une révolution conceptuelle qui ne correspondra jamais avec la réalité du terrain.

Voila pourquoi on peut dire que les trotsko-gauchistes sont objectivement les idiots utiles du capital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:57

Chevillette a écrit:
Ai jamais prononcé le mot "facho" ni "extrême-droite" et d'ailleurs je suis quelqu'un de tolérant, je discute avec les frontistes durs sur ce forum même donc tu me dois le respect (tu épouses mes idées ensuite vu que je suis courageux!)!!!
Des frontistes durs ? Ca existe encore, ça ???... T'es pas au courant : le Front National est un parti de gauche !

C'est l'unique parti qui s'occupe vraiment bien des pauvres et des Arabes (depuis une semaine, d'accord, mais bon : c'est parce qu'avant, on les diabolisait, on savait pas tout ça, on nous le cachait !).

Ah oui sinon, c'est vrai que c'est aussi un parti dirigé par un rentier de Saint-Cloud du haut d'une des tours de son château, mais bon, on va pas chipoter pour si peu, vu qu'à côté de ça, comme tout châtelain de l'Ancien Régime, il est tellement chevaleresque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 1:57

Chevillette a écrit:
Viscard, tu crois sincérement au repli national-républicain communautaire? avec les PME-PMI comme seules défenses face aux capitalisme mondialisé?

"Républicain communautaire"? Heu, faudrait m'expliquer ca...!

Ben, je crois dans l'entreprenariat et plus encore encore dans l'autogestion du travail productif.

Toutes les conditions sont réunies pour que la gestion du travail puisse se faire par les travilleurs.

La révolution du mode de production par le mode de production.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Déjà vu...   Dim 10 Déc 2006 - 2:00

Non simplement un ouvrier du BTP intellectualisé qui ne vote pas...et ça fait bien chier Soral...et oui les ouvriers qui pensent...ça existe !

Mais vous comprenez entre le pilier de comptoir et le culturo-mondain....point de salut...!

Soral s'est fait jetté du cercle médiatico-mondain...il vient d'être acceuillit par des gens qui doivent certainement reconnaitre son talent d'"ecrivain" et de "sociologue"...pas d'Etat certes....mais du Front...

Je crois qu'il a envie d'expier 15 ans d'apparitions TV....ratées...
c'est vrai quoi ...après Mireille....il n'y a que la crucifiction....

Souvenez vous aussi de Clouscard qui prédisait le destin tragiques des fils de 68 dont soral est la plus pure expréssion.....au FN !!

Soral oubli généralement de parler de tous ceux qui n'ont pas baissés les armes après 68...qui n'ont pas abdiqué, avant pendant et après 68. Tous ne sont pas devenus patron de Libé....pourquoi Soral de défend que ce point de vu ? hein ?
C'est l'arbe pourri qui cache la foret des insoumis du capital.

Soral...c'est bien sur pas très serieux...ya du désir de reconnaissance....j'ai preque envie de pleurer et de devenir catho.

On rigole bien à l'ecouter c'est cohérent et ya tellement de contradictions...

Enfin...soral n'a qu'un seul titre (hélas bien français) à revendiquer: celui de Bouffon du Roy.

Je suis impatient d'entendre la dialectique appliquée à

- Peine de Mort
- Le RMI
- LA CMU
- La baisse du temps de travail
- Augmentation des salaires
- La Sécu
- L'avortement
- Les frontières
- L'Euro
- Le commerce exterieur
- Le tourisme avec que des français....de souche !
- La laicité
- L'industrie d'armement (Aie ...non pas ça...faut quand même des bombes françaises !)
- La FrancAfrique (Et les copains de Le Pen en Afrique)

etc..etc...


Dans 2 à 3 semaines il n'en restera plus rien....des soraleries.


Dernière édition par le Dim 10 Déc 2006 - 2:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 2:13

Chevillette a écrit:
Citation :
Républicain communautaire"? Heu, faudrait m'expliquer ca...!


- Tu demanderas à Soral, parce que le nationalisme identitaire c'est un communautarisme: les pédés, les juifs, les arabes, les français de souche..etc! au lieu des citoyens du régime républicain...

- Et tu vends à qui si tu t'es exclu de tous les traités de libre-échange. L'entreprenariat ne marche qu'en systéme capitaliste, sinon c'est le collectivisme...!

Mais déjà dans les traités de l'OMC, de l'AGCS ont ne vend plus. On se charge de liquider les services publics, truster les échanges, au profit du capital spéculatif : production financière hors sol. Le rapport productif est zappé. Sans passer par l'exclusivité collectiviste, les coopératives sont d'excellents moyens pour équilibrer les prix par la prodcution/demande sans bulle spéculative. Les traités européens sont des traitrises anti-démocratiques tant au niveau de la citoyenneté qu'au niveau du jeu productif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevillette
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 2:18

Citation :
Mais déjà dans les traités de l'OMC, de l'AGCS ont ne vend plus. On se charge de liquider les services publics, truster les échanges, au profit du capital spéculatif : production financière hors sol. Le rapport productif est zappé. Sans passer par l'exclusivité collectiviste, les coopératives sont d'excellents moyens pour équilibrer les prix par la prodcution/demande sans bulle spéculative. Les traités européens sont des traitrises anti-démocratiques tant au niveau de la citoyenneté qu'au niveau du jeu productif.

Et tu crois que le F.N veut changer çà???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 2:18

Citation :
Je suis impatient d'entendre la dialectique appliquée à

- Peine de Mort
- Le RMI
- LA CMU
- La baisse du temps de travail
- Augmentation des salaires
- La Sécu
- L'avortement
- Les frontières
- L'Euro
- Le commerce exterieur
- Le tourisme avec que des français....de souche !
- La laicité
- L'industrie d'armement (Aie ...non pas ça...faut quand même des bombes françaises !)
- La FrancAfrique (Et les copains de Le Pen en Afrique)

etc..etc...

Et quelle est la votre sur chacun de ces sujets ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: précisions   Dim 10 Déc 2006 - 2:23

La nation emerge à un moment précis de l'histoire des sociétés...
généralement en liaison avec l'Etat organe non neutre d'interets spécifiques.

Le tour de force de la bourgeoisie c'est de nous vendre la volonté générale...ou une partie pour le tout: ou comment promouvoir des interets spécifiques sous couvert de leurs interets.

La nation à vrai dire n'est ni dépassée ni obsolette c'est une entité conceptuelle historique, qui permet aux bourgeoisies de mettre au pas le proletariat, de le mettre en ordre de guerre interieur ou exterieur et donc de servir les interets du capital et le capitalisme quand celui-ci va mal. De structurer à certaines echelles les modalités de l'extraction de la plus-value.

Plus ou moins de nation, plus ou moins d'Etat.
Administration de la force de travail et modalité de l'extraction de la plus-value...

Quid de la disparition de l'Etat et des nations ?
de L'auto-gestion ? sans patrons (bien sur) et sans frontières..? sans plus -values ? donc sans capitalisme ...et sans argent ?
Quid du communisme..en fait !

Tentons de sortir du cadre imposer par les sciences politiques bourgeoises...!

La plasticité de la nation donne cette capacité à la bourgeoisie de pouvoir l'instrumentaliser quand bon lui semble. Au détriment des mêmes....à savoir nous: les dindons de la boucherie capitaliste.

L'aliénation est a son comble quand nous nous mobilisons pour elle....

Après faut faire de la psychologie...de la neurobiologie...et comprendre pourquoi cette attachement à la "Mère" patrie...

Faut peut-être faire son Oedipe ?


Dernière édition par le Dim 10 Déc 2006 - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 2:26

Kamo a écrit:
Citation :
Je suis impatient d'entendre la dialectique appliquée à

- Peine de Mort
- Le RMI
- LA CMU
- La baisse du temps de travail
- Augmentation des salaires
- La Sécu
- L'avortement
- Les frontières
- L'Euro
- Le commerce exterieur
- Le tourisme avec que des français....de souche !
- La laicité
- L'industrie d'armement (Aie ...non pas ça...faut quand même des bombes françaises !)
- La FrancAfrique (Et les copains de Le Pen en Afrique)

etc..etc...

Et quelle est la votre sur chacun de ces sujets ?

- Peine de Mort ==> Contre, fondamentalement contre !
- Le RMI ==> On garde tant qu'il est nécessaire, on virera quand on n'en aura plus besoin. Mais surtout, on audite tous les revenus d'assistanat pour s'assurer qu'il n'y a pas de magouille.
- LA CMU ==> relever les plafonds de telle sorte que ma maman puisse en profiter. BLague à part, on garde !
- La baisse du temps de travail ==> on s'en fout. C'est un faux problème.
- Augmentation des salaires ==> quel est le pouvoir de l'état sur les salaires ?
- La Sécu ==> on garde tel quel et on audite.
- L'avortement ==> on garde et on accentue la politique de contraception.
- Les frontières ==> ON FERME !!! ON FERME !!!
- L'Euro ==> On garde. Ca coûterait trop cher de frapper une monnaie.
- Le commerce exterieur ==> quel est le pouvoir de l'état là dessus ?
- Le tourisme avec que des français....de souche ! ==> Gné ?
- La laicité ==> Quelle question ? On garde tel quel, on s'en fout, avec le retour de la croissance, les crispations religieuses se relâcheront.
- L'industrie d'armement (Aie ...non pas ça...faut quand même des bombes françaises !) ==> Le Pen disait dans les années 80 que c'est l'industrie qui a le meilleur rendement en termes de retour sur impôt. C'est en fait que c'est quasiment la seule industrie nationalisée. On conserve et on modernise notre armée.
- La FrancAfrique (Et les copains de Le Pen en Afrique) ==> ils vont se faire couper la tête par l'administration américaine sous peu suite à l'intervention de la Chine. La seule chose : faire copain copain avec leurs successeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevillette
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 2:27

Toujours intéressant de voir, dans le cas des nationalistes,que le rejet de l'"autre" entraine, par un retournement dialectique subtil, une non-remise en cause des contradictions internes de leur propre nation et nationaux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viscard
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 2:51

[quote="Chevillette"]
Citation :


Et tu crois que le F.N veut changer çà???

Ce qui est sur, c'est que l'UMPS cherche à aménager cela à son goût et sa sauce américaine. Je bosse dans le service public, branche sociale, et je peux dire, qu'au nom de la « gestion du risque » financière, la braderie publique engagée risque de faire des dégâts démesurés en France. Un lien dont on ne mesurera l’impact qu'à l'aune de sa destruction. A l’image des artistes de génie reconnus seulement quand ils décèdent...

On ne parle plus que d’assurer un « risque minimum » ( voire de l'anticiper et l'éviter : comble de la gestion libérale anti-sociale), c’est l’expression employée, ce qui signifie garantir une efficience financière par des placements spéculatifs : sécurité à court et long terme pour les banques. En taxant ses % de dettes du PIB, ou ses indicateurs de dépenses (exclusivité des "tableaux de bord" tout aussi performants statistiquement qu'inexploitables dans ses données humaines), les instances administratives, Conseils et autres Comités décisionnels rassurent la frilosité des banques en confortant les prêts/placements. En tout cas, rien à voir avec la mission du service public dont les obligations, les restructurations, les réductions de coûts et de fonctionnements sont pourtant le pur produit de ces négoces financiers qui imposent ses réalités : ceux du rendement financier.

Tous se profile pour qu'un ordre marchand et un empire d’assurances couvrent tous les risques et les placements divers au détriment de l'humain, de la valeur morale, de l'intérêt général, du service public. Au profit de la peur, de la guerre (règne d'Orwell), du marché (libertaire et sciemment pacifié d'Huxley), de l'instabilité, de l'insécurité utiles : de tout ce qui peut exposer à l'incertitude et à la nécessité de la protection, et donc du financement.

Le racket constituera la forme criminelle de l'assurance, le commerce sexuel et les drogues constitueront les formes criminelles de la distraction, comme abdication et abandon totale du moi idéal et des principes de dignité et de décence républicains. Voilà ce qu'on appelle l'aboutissement de la culture du narcissisme collectif...

Ce qui conduira à se conformer à des règles non plus morales mais indexées sur le risque financier et monétaire. Cet ordre de compagnie d'assurances exigera de ses clients de se conformer aux normes pour minimiser les risques qu'elles auront à couvrir. Ce qui aboutira à dicter des normes mondiales ( sur le manger/savoir/conduire/ comment consommer/agir/produire...).

Elle pénaliseront et fustigeront les individus à risques comme des malades infestés. L'hygiénisme, la citoyenneté moderne concoureront sans doute à gratifier les bonnes pratiques de ce nouvel ordre urbain.

"Toutes les entreprises, toutes les nations s'organiseront autour de ces deux exigences : protéger et distraire. Se protéger et se distraire des peurs du monde" (Attali, "Une brève hsitoire de l'avenir").


Dernière édition par le Dim 10 Déc 2006 - 3:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 3:29

Pas Blo a écrit:
et comprendre pourquoi cette attachement à la "Mère" patrie...

Parce qu'on ne vend pas sa mère, sauf pour les crapules.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ma patrie c'est la Terre !   Dim 10 Déc 2006 - 3:43

Une "mère" qui laisse abuser son fils par son "père" c'est de la pédophilie !....

Une mère qui tape sur son fiston c'est de la maltraitance !

Et puis il faut que le petit garçon puisse grandir...faut qu'il trouve une petite copine que sa mère...sinon c'est incestueux....pervers quoi...

Enfin c'est vrai pour les amoureux du national - capitalisme..et du socialisme dans un seul pays...ou du capitalisme planétaire...en somme pour les capitalistes...les bourgeois...ya pas de tabous !

En fait je crois que j'ai trouvé ma nouvelle petite copine....je crois que c'est la Terre...

Ma patrie c'est la Terre !
Revenir en haut Aller en bas
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: n   Dim 10 Déc 2006 - 5:01

Pas Blo a écrit:
J'affirme donc que la position de Soral n'a pour fonction, en finalité que de permettre à l'impérialisme français de se restructurer, de mettre les troupes (les prolos) en ordre, pour mieux se préparer à la mondialisation. Car en dernière instance...ceux qui financent le Front...c'est pas les prolos !

J'affirme donc, que les troupes (les prolos) se mettront en ordre quoi qu'il arrive pour celui qui leur permettra de comprendre leur quotidien : et ca c'est pas nouveau, je te l'accorde !

Mais si Soral est du côté du populisme, il sera forcément plus explicite, plus intelligible et élitiste que toi et tes références (c'est valable pour moi).

Ce que je veux dire : Soral réunit à peine 200 forumeurs, son arrivée au FN ne peut qu'amener du mieux mais il ne ramènera que très peu d'électorat.

C'est quoi le risque pour les anti-soral ?
A moins que soral ne soit pas si parano mais encore"explicite, intelligible et élitiste" ?

:?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 7:29

Pas Blo a écrit:
Décidement la dialectique Soralienne est capable de justifier toutes les contorsions intellectuelles

Oui, si elle assure une réconciliation nationale comme promis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
juju333diablo
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 575
Age : 42
Localisation : 92
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 7:38

Pas Blo a écrit:
La vision du gentil Français popu de bar-Tabac parlant comme dans un film d'Audiard c'est pas de l'essentialisme ça ?
Non, vas faire un tour dans un bar-tabac ! C'est du marxisme !
Observation de tes contemporains (comme Audiard) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.egaliteetreconciliation.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   Dim 10 Déc 2006 - 11:00

Pas Blo a écrit:
Une "mère" qui laisse abuser son fils par son "père" c'est de la pédophilie !....

Une mère qui tape sur son fiston c'est de la maltraitance !

Et puis il faut que le petit garçon puisse grandir...faut qu'il trouve une petite copine que sa mère...sinon c'est incestueux....pervers quoi...

Enfin c'est vrai pour les amoureux du national - capitalisme..et du socialisme dans un seul pays...ou du capitalisme planétaire...en somme pour les capitalistes...les bourgeois...ya pas de tabous !

En fait je crois que j'ai trouvé ma nouvelle petite copine....je crois que c'est la Terre...

Ma patrie c'est la Terre !

On lui doit un minimum de reconnaissance crapule mondialiste. Sans le cul de ta mère, tu ne serais pas sur terre pour déblatérer tes conneries.
Sans les sacrifices de tes ancêtres, tu ne serais pas là pour cracher dans la soupe et te comporter comme une petite bourgeoise ingrate trop gâtée par la vie qui ne sait pas ce que signifie le mot "reconnaissance".
Tu sais barbie, quand on a connu la misère, on respecte un peu plus les personnes qui t'ont nourrie et éduquée et qui se sont malmenés pour toi. Le sacrifice et le dévouement ainsi que la loyauté sont des valeurs que les bourgeois comme toi ne pourront jamais comprendre, détachés qu'ils sont de la réalité et n'ayant aucune notion de la souffrance. Nos parents ne sont pas n'importe qui. Respectez ses parents et ceux qui nous ont éduqué et donné la vie, c'est respecter son identité, c'est se respecter soi même truie apatride.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dialectique ou dialectoc ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dialectique ou dialectoc ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Matérialisme dialectique
» la dialectique S/N
» Hegel, la Dialectique
» Monisme Dialectique et Dualisme.
» Paradoxe du matérialisme dialectique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: