LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Explication de textes de Soral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 41
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: « Justice » de « la médiocrité »   Jeu 16 Aoû 2007 - 9:12

MAGGLE a écrit:
Si l'intelligence n'est pas du coté de la Justice, je préfère encore la médiocrité.
Tout à fait d’accord ! Bien vu dit !... (mêmes si avec des « Si » on peut beaucoup fantasmer préférer beaucoup de choses…)

Tiens ! d’ailleurs comme le disait si bien le regretter Duce :

« La démocratie parlementaire est un système qui permet à la canaille d’éliminer les gens capables et honnêtes du pouvoir en manipulant la force des imbéciles. » **

Mais pour le bonheur des imposteurs par bonheur, comme chacun peut en être conditionné convaincu, cette vérité opinion se voit chaque un peu plus contredite parce l’actualité politique… Ouf !... La dimoucrassie est sauve !...

** Complémentaire à cette remarque (re)voir aussi (sur ce vice rédhibitoire des conséquences de « la Justice » de « la démocratie parlementaire » (avec ses « partis » en apparence opposés) « la médiocrité ») : http://kalayuga.frbb.net/Mondo-2007-f5/Typologie-des-differents-discours-sur-les-flux-migratoires-p26127.htm?highlight=#26127


Dernière édition par le Mar 21 Aoû 2007 - 1:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 41
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Jeu 16 Aoû 2007 - 10:06

MAGGLE a écrit:
JOHN MUSSOLINI a écrit:
« La démocratie parlementaire est un système qui permet à la canaille d’éliminer les gens capables et honnêtes du pouvoir en manipulant la force des imbéciles. »
Canaille, imbéciles, gens capables et honnêtes... jolis concepts politiques.

Des phrases creuses à ce point, je t'en fais au kilomètre si tu veux...
Je croyais que c'était déjà l'une de tes spécialités dont tu nous faisais souvent profiter ce que tu faisais ?... (même quand on n'en veut pas...) Wink

Ah oui ! ça y'est !... j'ai compris... c'est des "phrases creuses" seulement quand ça t'arrange c'est les autres qui les font... ben tiens ! Mdrrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Jeu 16 Aoû 2007 - 10:27

Alors voila comment je vais la modifier pour te dessiller un peu :

« Le fascisme est un système qui permet à la canaille d’éliminer les gens capables et honnêtes du pouvoir en manipulant la force des imbéciles. »

Ma phrase t'en aura-t'elle plus appris sur le fascisme que la sienne sur la démocratie ? Non, elle t'aura juste appris que Mussolini n'aime pas la démocratie et que Maggle n'aime pas le fascisme... Ca c'est du scoop !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gin_kas_63
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Jeu 16 Aoû 2007 - 21:28

pimpam a écrit:
NTM n'a jamais joué avec l'imagerie du voyou, du "bad boy", qui se fait plein de frics et se tape des poufs dans des décapotables en buvant du Champagne.
J'en doute... Dans ma benz
EDIT: Pas vu que vous en aviez parlé... Je laisse le lien pour mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christie
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Féminin
Nombre de messages : 135
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Jeu 16 Aoû 2007 - 23:01

gin_kas_63 a écrit:
pimpam a écrit:
NTM n'a jamais joué avec l'imagerie du voyou, du "bad boy", qui se fait plein de frics et se tape des poufs dans des décapotables en buvant du Champagne.
J'en doute... Dans ma benz
EDIT: Pas vu que vous en aviez parlé... Je laisse le lien pour mémoire.


Je trouve que "La Fièvre" est aussi un hymne classique du rap français aux tasspées (comme ils disent) qu'on se tape un soir en discothèque. Il y a aussi dans ce titre des allusions à une garde à vue habituelle.

Bref, tout ceci est futile comparé aux déclarations de haine de Eminem par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Explication de textes de Soral   Ven 16 Nov 2007 - 17:11

Dans son allocution à l'UDT d'E&R (septembre 2007), Soral parle notamment de défendre un "nationalisme français, assimilationniste mais non métisseur". Qu'est-ce que cela signifie exactement?

Sinon, niveau économie, et dans le même paragraphe, il se situe clairement dans une optique de défense des acquis sociaux, de l'industrie, des PME, des bas salaires, etc. mais en coopération avec les non-alignés plutôt qu'avec les atlantomondialistes. Comment cette proposition se situe-t-elle par rapport au programme économique du FN, souvent qualifié de "national-libéral", et par rapport au keynesianisme (avatar de la social-démocratie rejetée dans la première partie de l'intervention), et donc du réformisme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Ven 16 Nov 2007 - 17:19

Elle se situe a mon avis au milieu de tout ca a mon avis. Soral n'est pas un collectiviste acharné , mais n'est pas un libéral non plus. Je pense que sa vision de l'economie comprend plusieurs élements : liberté , nationalisation , economie de PME etc etc... Je crois pas que cela soit classable dans une catégorie existant deja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Ven 16 Nov 2007 - 19:49

Sylvain a écrit:
liberté , nationalisation , economie de PME etc etc..

Ah bon ??? Alors avec tout ça, ben, ce sont les PME/PMI/TPE/TPI -qui elles-mêmes ne tiendront que rarement à cause de la concurence sauvage du fait de l'immigration- et les Français qui devront soutenir les les entreprises nationalisées où, encore une fois des "travailleurs" s'y planqueront pour ne rien foutre(*), et on appelle tout ça: la liberté, en quelques sortes... ??? Wink

Au fait, la France dépensera encore combien de milliards en pures pertes afin que des entreprises soient, à nouveau. nationalisées pour, ensuite, être privatisées. Comme si sous Mitterrand certains bourges n'en avaient pas d'ores et déjà assez profité avec leurs propres nationalisations/privatisations(**) ??? En outre, on a vu où menait le système soviétique. pale


(*) Je ne dis pas que c'est le cas pour tous ceux qui travaillent dans des entreprises nationalisées.

(**) Souvenons-nous le cas de Dassault qui était lui-même favorable à la nationalisation de son entreprise sachant qu'elle serait, après coup, privatisée. Et cela uniquement pour se f*** quelques milliards dans sa propre poche.

Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep


Dernière édition par le Ven 16 Nov 2007 - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Ven 16 Nov 2007 - 20:12

Lestat a écrit:
Lonewolf a écrit:
Dans son allocution à l'UDT d'E&R (septembre 2007), Soral parle notamment de défendre un "nationalisme français, assimilationniste mais non métisseur". Qu'est-ce que cela signifie exactement?

Un nationalisme Républicain universaliste qui rejette le communautarisme et ne reconnait que la communauté nationale.

"Un nationalisme Républicain universaliste"

Ce qui ne veut strictement rien dire. Les Français vont-ils recoloniser le monde afin de savoir s'il est républicain ? Il faudra quand même un jour que Soral se dise bien que la France a des frontières et qu'aller voir ce qu'il se passe ailleurs ne le regarde pas. Même si cela est profondement ancrée dans l'idéologie de gauche. Et plus particulièrement trotskiste.


"communauté nationale."

C'est quoi la "communauté nationale" ???

Si l'on prend les revendications lepenistes dont Soral semble maintenant vouloir partager, c'est de reconsidérer les obtentions de la nationalité française sur trois générations.
Par contre, la communauté nationale peut aussi avoir quelques dérives et la limiter aux revendications des Identitaires qui selon eux devrait être limitée par la race.
Ou cela peut aussi consister à prendre la France comme elle est actuellement, et particulièrement en y incluant les étrangers illégalement en France.

En tous cas, chez les gauchos, il n'y a décidement rien de nouveau lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Ven 16 Nov 2007 - 20:27

Pour moi, il y a le communautarisme multiethnique (Soral est contre), et l'intégration-assimilation (ce qui est du métissage). C'est pourquoi j'ai du mal à comprendre son trip à ce sujet. A moins que ça soit une sorte de communautarisme (pour défendre les identité, sans métissage) mais structurés non par des intérêts communautaires mais une conscience nationale-républicaine: je suis fier d'être blanc, black, beur, chang, juif, etc. mais je met la République par dessus tout, et pas mes intérêts communautaires. Or cela me semble relever de la pensée magique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Ven 16 Nov 2007 - 20:32

Lonewolf a écrit:
Pour moi, il y a le communautarisme multiethnique (Soral est contre), et l'intégration-assimilation (ce qui est du métissage). C'est pourquoi j'ai du mal à comprendre son trip à ce sujet. A moins que ça soit une sorte de communautarisme (pour défendre les identité, sans métissage) mais structurés non par des intérêts communautaires mais une conscience nationale-républicaine: je suis fier d'être blanc, black, beur, chang, juif, etc. mais je met la République par dessus tout, et pas mes intérêts communautaires. Or cela me semble relever de la pensée magique...

Ne t'en fais pas. Actuellement, Soral s'est surtout l'histoire du gars qui se recherche politiquement à force d'être resté trop longtemps chez les cocos. Et cela à la façon de Doriot et de Déat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Ven 16 Nov 2007 - 20:38

Lonewolf a écrit:
Dans son allocution à l'UDT d'E&R (septembre 2007), Soral parle notamment de défendre un "nationalisme français, assimilationniste mais non métisseur". Qu'est-ce que cela signifie exactement?

Comme le rappelle souvent (à juste titre) l'ami Kamo: c'est reconnaitre les différences sans leur accorder une représentation automatique et proportionnelle: Ni moulinette cosmopolite, ni communutarisme anglo-saxon (et jamais apartheid identitaire).


Citation :
et par rapport au keynesianisme (...) la social-démocratie rejetée dans la première partie de l'intervention), et donc du réformisme?

Il y a le réformisme marxiste (la social-démocratie ancienne définition: la socialisation progressive des moyens de productions) et l'interventionisme (à la Keynes, Roosvelt, De Gaulle)). Il me semble que Soral a posé une grille d'analyse marxiste, marxienne en fait, tout en admettant être "moins communiste".

Puisque je sais que tu lis l'excellent site alter Le Grand Soir http://www.legrandsoir.info/, c'est la même problématique que pour le non moins excellent Chavez: si l'esprit est clairement socialiste et révolutionnaire, la réalité est plutôt réformiste et distributiste.

Les "très au fait" de ces questions, E&R n'en manque pas, ils me corrigeront...


Dernière édition par le Ven 16 Nov 2007 - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Ven 16 Nov 2007 - 20:40

@Kiki: si un certain milieu avait été plus "social" et moins méprisant quoiqu'il prétende envers les classes populaires, personne ne ressentirait aujourd'hui le besoin de faire de la lèche à des anciens cocos républicains comme lui. Et je le dit tout en étant anticommuniste et URSSophobe. La nature a horreur du vide. sunny

@Thomas: merci pour ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Ven 16 Nov 2007 - 20:57

Lonewolf a écrit:
@Kiki: si un certain milieu avait été plus "social" et moins méprisant quoiqu'il prétende envers les classes populaires, personne ne ressentirait aujourd'hui le besoin de faire de la lèche à des anciens cocos républicains comme lui. Et je le dit tout en étant anticommuniste et URSSophobe. La nature a horreur du vide. sunny


Donc, toute la question réside à savoir si le communisme pouvait être social. Ben je ne crois pas qu'il aurait pu l'être, de toute façon.

Le communisme, tout comme le gaullisme des premières heures, est né dans le sang et par et pour la contestation. D'où le côté réellement social est secondaire.

Je ne nie pas le côté social du communisme comme du gaullisme, mais cela n'était pas une valeur fondamentale dans ces idéologies politiques.

Maintenant pourquoi est-ce que je pense que le communisme n'aurait pas pu être social. Cela uniquement parce que toute politique se base sur des faits et constations préablement établis. Ce que les politiciens se permettent de faire aujourd'hui n'est que le résultat de ce qu'il s'est passé dans leurs propres histoires, politiques ou non. Et, dès lors, le stalinisme -ou tout système apparenté- n'était que la suite logique du léninisme et du trotskisme.

"La nature a horreur du vide."

Certes, mais tout dépend de la façon et de la méthode de et pour le conquérir.


Dernière édition par le Ven 16 Nov 2007 - 21:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   Ven 16 Nov 2007 - 21:02

Citation :
Comme le rappelle souvent (à juste titre) l'ami Kamo: c'est reconnaitre les différences sans leur accorder une représentation automatique et proportionnelle: Ni moulinette cosmopolite, ni communutarisme anglo-saxon (et jamais apartheid identitaire).
C'est une bien belle phrase théorique à la Alain de Benoist. Joliment formulée, mais on doute de la pertinance pratique. Disons qu'en période difficile, les identités se crispent, et la psychologie passe de l'individu à la collectivité, rendant le "funambulisme" inopérant. D'après moi, vous misez trop sur la raison, qui est un principe d'ordre, alors que les temps étant plutôt chaotique, les foules deviennent irrationnelles... Et le politique ne poura pas eternellement concillier l'eau et l'huile...

Les chiffres de la démographies sont là, ce n'est pas demain que seront stoppés les flux, et je ne donne pas cher de votre discours au fil des ans...


Citation :
si l'esprit est clairement socialiste et révolutionnaire, la réalité est plutôt réformiste et distributiste
Soit, mais on est pas en Amérique du Sud, et je ne vois guère l'utilité d'adopter un discours A nous coupant de toute une base (que les motifs soient fondés ou non) pour ensuite faire du B en pratique. Cela met de l'huile sur le feu pour rien, et il ne s'agit pas de se faire plaisir, mais d'adopter des positions réalistes, c'est-à-dire équilibrées.

Le soviétisme comme l'ultralibéralisme à l'américaine sont des déséquilibres, qui continuent à tarauder les représentations. A mon sens, il n'est nul besoin de sombrer dans l'excès, pas même rethorique, d'autant plus que nous avons en terme d'économie mixte des précédents notamment en France et en Allemagne.

@Kiki: je débarque ici, j'ai à peine une phalange de post, et si je sais de quelle "école" se revendique Thomas, j'ignore la tienne. Alors précise steup', ça m'aiderais à discutailler... pig D'autre part, j'ai souvent en tête, lorsque je pense au "social" des libéraux atypique, les conversations du Spectateur engagé de Raymond Aron, du style: "je suis moi aussi très social, ce que vous faites est génial, mais ça n'était pas le bon moment ni la bonne methode, ce fut une catastrophe, il faudrait tout supprimer". Et quand on demande: "comment et quand alors?" Alors il n'y a plus rien... Réponse: à la Saint Glin-Glin... Et moi, la Saint Glin-Glin, je m'en tamponne les roubignoles. Masturb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explication de textes de Soral   

Revenir en haut Aller en bas
 
Explication de textes de Soral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Vendredi 16 Septembre 2011 : Textes de la messe de ce jour
» [Résolu] Problème de texte et de définition du rondeau : Charles d'Orléans et Voiture
» Préparer une explication de textes
» "Gaspard Hauser chante", Verlaine: je doute...
» Les textes du bac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: