LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pates, pain, lait, essence...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 47
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Pates, pain, lait, essence...   Mar 13 Nov 2007 - 21:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Jeu 15 Nov 2007 - 6:14

Bien vu Zapotek, et après t'as l'autre nain, qui va te dire, "IL FAUT" lutter contre la vie chère, et "le POUVOIR" d'achat, qu'il s'occupe de sa nouvelle dinde journaliste, là, il nous foutera la paix au moins 3 semaines

Tiens qu'ils touchent au régime spéciaux de retraites des députés, avant de donner des leçons aux classes moyennes, p'is qu'ils suppriment les sénateurs, qui sont en deuxième lecture,

Ah ouais "IL FAUT" surtout ne plus voter, ils ne servent à rien, à part nuire au bon peuple et s'engraisser sur des mecs responsables à moins de 1000 euros par mois dans des boites sordides

Et pour répondre, l'aval de cette hausse des prix sera supporté encore une fois par le consommateur, même bouffer des denrées premières va devenir un luxe, d'ici à ce qu'il nous foutent la TVA à 33% pour désendetter l'état, il n'y a que deux pas...

Mais merde reveillez vous, et dites merde à Rousseau,
Revenir en haut Aller en bas
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Jeu 15 Nov 2007 - 14:42

Ravachol a écrit:

Ah ouais "IL FAUT" surtout ne plus voter, ils ne servent à rien, à part nuire au bon peuple et s'engraisser sur des mecs responsables à moins de 1000 euros par mois dans des boites sordides
Aucun rapport avec l'inflation. Pour faire baisser les prix, il faut produire plus. C'est tout. Donc si tu veux du pain moins cher, il faut produire plus de blé. Si tu veux du pétrole moins cher, il faut augmenter la production de puits de pétrole: problème: les pays de l'OPEP ne veulent pas (tu m'étonnes). Et là, t'as pas le choix: tu t'écrases, ou alors tu vas faire la guerre à l'Arabie Saoudite, à l'Iran, au Venezuela, à la Russie, à la Bolivie, au Koweit, ou aux E.A.U.

Sinon, l'autre solution pour faire baisser les prix, c'est de rendre les gens plus pauvres. Comme ça, il y a moins d'acheteurs, et les prix baissent. Pour cela, il faut baisser les salaires par exemple, ou alors que la BCE relèvent ses taux pour provoquer une récession.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Jeu 15 Nov 2007 - 15:38

Exact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Jeu 15 Nov 2007 - 19:49

Citation :
Pour faire baisser les prix, il faut produire plus.

Oui c'est çà trimer plus !!, la résultante c'est toujours le prolo qui trinque

Donc si celà n'a rien à voir, une raison de plus de ne pas voter !!
Revenir en haut Aller en bas
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Jeu 15 Nov 2007 - 20:46

Très intéressant, ça, baisser les salaires.

Pas facile à faire passer en tant que promesse éléctorale, en revanche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 47
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 11:22

" La hausse des prix des produits de première nécessité accroît les inégalités
LE MONDE | 06.11.07 | 14h24

Les Français ne sont pas égaux face au regain d'inflation qui sévit en Europe. La flambée des prix de l'énergie et la valse des étiquettes sur les produits alimentaires pénalisent d'abord les plus pauvres. Alors que le président de la République s'est posé en défenseur du pouvoir d'achat, cette réalité commence à poser un problème politique à l'exécutif. Selon le dernier sondage TNS Sofres, publié le 3 novembre dans le Figaro Magazine, la cote de confiance de Nicolas Sarkozy a baissé de quatre points en un mois, à 53 %, et 85 % des Français ne croient pas en l'efficacité de la politique du gouvernement contre la hausse des prix.




Est-ce une conséquence de ce scepticisme ? L'exécutif a multiplié les initiatives depuis 24 heures : convocation des compagnies pétrolières à Bercy "dans les tout prochains jours" pour examiner avec elles les répercussions de la hausse des prix de l'or noir pour les consommateurs ; annonce de l'instauration d'une prime à la casse des vieilles voitures dès cet hiver ; réunion de travail à l'Elysée, lundi 5 novembre, sous la houlette du chef de l'Etat, avec la grande distribution et les industriels pour obtenir un engagement de modération des prix ; déplacement en Bretagne de M. Sarkozy et du ministre de l'agriculture et de la pêche, Michel Barnier, pour essayer d'apaiser la colère de marins pêcheurs étranglés par l'augmentation sans précédent des prix du gazole.

Il est trop tôt pour dire si cet activisme portera ses fruits. Mais lundi soir, en sortant de l'Elysée, la ministre de l'économie, Christine Lagarde, a fait preuve d'une certaine prudence. En annonçant la prochaine création d'un "Observatoire des prix et des coûts", elle a dit espérer "une diminution des prix" dans la grande distribution au début de 2008 sans la chiffrer.

En l'espace de quelques semaines, le climat social s'est tendu. Le durcissement du mouvement des marins pêcheurs, l'éclosion de plusieurs conflits salariaux à Air France, chez Total, au Crédit Lyonnais, mais aussi chez Conforama, montrent que la question des salaires reste des plus sensibles. Or, là aussi, les plus pauvres sont les plus mal lotis. Ils font les frais, comme la majorité de la population, de plus de vingt ans de modération salariale.

Mais ils ont de plus été les premiers touchés, en juillet, par l'absence de coup de pouce au Smic et par l'alignement des minima et des prestations sociales sur la seule hausse des prix, décidé par le gouvernement de François Fillon. Ces deux mesures ont été adoptées quelques semaines avant le vote, au mois d'août, d'une baisse historique de la fiscalité (bouclier fiscal à 50 % ; allégement massif des droits de succession etc.) au profit des plus aisés des contribuables. Reste la détaxation des heures supplémentaires, entrée en vigueur le 1er octobre. Par construction, elle ne bénéficiera qu'aux salariés qui se verront proposer des heures supplémentaires par leur employeur.

Les ménages les plus modestes se trouvent, du fait de la structure de leur consommation, plus exposés que la moyenne aux hausses des prix.

La flambée des prix de l'énergie alourdit les factures de chauffage et renchérit le coût des déplacements domicile-travail ; l'augmentation des prix agricoles a fait grimper les prix du pain en septembre et devrait tirer à la hausse les prix des produits laitiers et de certaines viandes. "Les dépenses contraintes ont explosé depuis trois ou quatre ans, qu'il s'agisse du fioul domestique, du logement, des produits alimentaires ou encore des frais de santé non remboursés. Notre principal problème de pouvoir d'achat est là, analyse Thierry Saniez de l'association de consommateurs CLCV. Le super sans plomb a augmenté de 15 % depuis un an. Dans le monde rural, il est fréquent de devoir faire 30 à 40 kilomètres en voiture pour se rendre à son travail. Le budget transport des familles s'envole. Et trois pleins, c'est presque 200 euros".

Selon Familles rurales, la consommation d'environ 400 grammes de fruits et de légumes par personne et par jour - soit le niveau recommandé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) - représente un budget mensuel de 57 euros pour un couple et de 115 euros pour une famille avec deux enfants de plus de 10 ans. Soit entre 5 % et 12 % du Smic. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 11:58

Tous les facteurs se mettent en place pour que ça pète...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 47
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 12:08

Colonel Jul a écrit:
Tous les facteurs se mettent en place pour que ça pète...

...sauf si ce sont des facteurs type Besancenot...... Hé

...sérieusement...il manquerait plus que l'hiver soit hivernal ( Siffle ) ...que le prix du pétrole augmente encore...plus Deux ou trois autres broutilles...pour que la cabane tombe sur le chien...


Dernière édition par le Sam 17 Nov 2007 - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lono
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 12:10

laurent666 a écrit:

Sinon, l'autre solution pour faire baisser les prix, c'est de rendre les gens plus pauvres. Comme ça, il y a moins d'acheteurs, et les prix baissent. Pour cela, il faut baisser les salaires par exemple, ou alors que la BCE relèvent ses taux pour provoquer une récession.

Oui enfin selon l'importance de la baisse des salaires, le problème risque de demeurer.
Une augmentation de la production est une clé je pense notamment concernant l' alimentation qui est un besoin primaire.

D'ailleurs ça m'a tjs gavé ces histoires de quotas européens concernant le blé , les vignobles etc...
Maintenant ils sont en train de retourner leur veste ces cons.
Ce serait bien de réinvestir dans le secteur primaire et secondaire et faire plus de protectionnisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 13:36

Les droits de douanes bonifiables, remboursables en achats nationaux (ou européens s'il marchent dans la combine) de JP Martinez, il n'y a pas mieux.

Ca fera monter les prix, des produits importés uniquement, de la part étrangère des produits du marché (voiture 'françaises' etc.) plus souvent. Ca reste bien moins con que "dappauvrir tout le monde pour faire baisser les prix" de notre économiste étoilé avec sa lyre en son palais là... Et bien sûr le taux de ce droit de douane est politique (économique (salaires locaux...), monétaire, écologique, social etc.), donc variable, un outil politiue quoi.
Ce sont les prix à l'étalage qui valsent, ouaip, mais je le répète sur la part importée uniquement. C'est normal, puisque l'importation dépend du bon vouloir du pays (entreprise) qui souhaite vendre ici. C'est normal que sa valse, comme un bon vouloir étranger (hors de nos responsabilités.) Le jour où National Chinese Socks inc. décidera que de venir vendre des chaussettes ici, ça ne vaut plus le coup..., on fera quoi pour les piedpieds de chez nous ? on mettra des feuilles de chênes ? Idem pour l'acier avec Midal.
Donc les droits remboursables de Martinez ont l'immense avantage de nous - pauvres clients des Intermarchés de la France et Navarre en état de socialisme réel (si!) - faire vivre par l'étiquette l'exquise variance de l'exotique palette, en comparaison du beurre d'à côté.
Et bien sûr, tout cet argent collecté est réinjecté en achats de produits français, obligatoirement.

Avec un taux raisonnable et surtout politisé, puisque remboursable intégralement on peut le piloter facile et léger, il est possible d'éviter l'erreur du protectionnisme à outrance et obtu, d'autant plus je répète que tout est remboursé (en achats français, ou bonifiable c.a.d. 'revendable', transformé en produits financiers (ce qui est naturel), lesquels terminent dans les caisses françaises uniquement.)

Bon, je suppose que vous connaissez... Mais il faut en parler. J'attends qu'on m'expose mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lono
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 13:39

Apres reflexion, je pense surtout qu'on devrait rendre publique tout ce qui est patrimoine immobilier et actions en bourse de tout nos dirigeants (députés, ministres etc...)

Je pense qu'on aurait la réponse à la question du quasi-immobilisme de ces derniers concernant ces problèmes capitaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 14:31

Citation :
je pense surtout qu'on devrait rendre publique tout ce qui est patrimoine immobilier et actions en bourse de tout nos dirigeants (députés, ministres etc...)

Mais bien sur, je l'ai dit dans un de mes posts précédents !

Réformons la cour des comptes !!!!! ( rendons publiques la dette de l'état, réellement voit l'état désastreux de la Sécurité sociale et non par un audit ripoublicains, mais par un collectif d'associations ) savoir réellement l'état des comptes de nos administrés !

Je sais, ce n'est pas républicain, mais eux, ne le sont plus depuis longtemps, ( ils se prennent pour des capets, une lutte des classes de la bourgeoisie qui tend vers la noblesse )

Chirac aurait dû le faire, mais c'est un dégonflé !

Désormais :

C'est "oeil pour oeil" et "dent pour dent"
Revenir en haut Aller en bas
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 14:34

Citation :
C'est "oeil pour oeil" et "dent pour dent"

C'est pas très chrétien ça...

"Un oeil pour un oeil et le monde sera aveugle."
Gandhi.


ps : lisez plutôt le programme économique du FN, ça ira plus vite, et mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 14:52

pour compenser ces augmentations, on va ressortir le topinambour ou la bouffe industrielle où le coût de la main d'oeuvre est presque nul.

Résultat, on va bouffer de la merde.

Et ça nous ramène à Orwell encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 14:56

Citation :
Résultat, on va bouffer de la merde.

Pourquoi parler au futur !!

Depuis notre "Néo-liberalisme", celà fait 20 ans que l'on bouffe de la merde !!
Et depuis peu, des produits discounts, jusqu'au "Super Size Me" chez Mac Mes Couilles
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 15:02

Ravachol a écrit:
Citation :
Résultat, on va bouffer de la merde.

Pourquoi parler au futur !!

Depuis notre "Néo-liberalisme", celà fait 20 ans que l'on bouffe de la merde !!
Et depuis peu, des produits discounts, jusqu'au "Super Size Me" chez Mac Mes Couilles

T'es parisien ? Non parce que chez moi, dans mon trou ardéchois, on bouffe magnifiquement pour pas cher (encore) et je pense que c'est à peu près partout pareil dans les régions. J'ai pu vérifier en Aquitaine, dans les Ardennes, en Provence, en Auvergne etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Sam 17 Nov 2007 - 15:04

Oui je suis parisien !

T'as bien de la chance de vivre en dehors du mental de la bobotitude
Revenir en haut Aller en bas
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Lun 19 Nov 2007 - 11:58

Avec le prix du pétrole, le prix de la carotte augmente... Logique...
Quand le prix du grutage à Rotterdam augmentera, la carotte augmentera aussi... Logique... Logique mondialiste (et non mondiale.)


Il y a une étude économique américaine, d'un monsieur très capé, qui a été refusée pendant un ou deux par le Wall Street Journal et qques autres du même acabit, au grand dam et barouf internet dudit monsieur... Je n'en ai entendu parlé que ces mois-ci, quand justement le type a réussi a être publié, le Wall Street Journal himself, qui a fait sont petit choc, l'évènement de la rentrée... Hélàs je ne sais si je pourrais retrouver les références, mais j'ai bien retenu l'essentiel.

Tout con : les études économiques qui disaient que la mondialisation était bonne pour l'Amérique (et c'est valable ici pareil), économiquement, depuis toutes ces années : se plantaient.
On montrait que - telle ou telle délocalisation etc. - les entreprises américaines bénéficiaient apparemment de ces réorganisations, leur bilans comptables affichaient des richesses et des bénéfices gràce à ça mais... on avait tord d'en conclure que l'économie américaine s'enrichissait avec; car une partie de l'activité économique n'était tout simplement plus américaine.
Aussi simple.
En clair : Quand Chrystler (lire Renault, Airbus etc.) ouvrait une usine en Chine, et dopait ses ventes et son chiffre, la richesse ainsi crée même si elle prenait place dans la comptabilité de 'Chrystler' (exemple) l'américaine, était en fait en Chine et ne sortait presque pas de Chine. Même si les voitures étaient réexportées ensuite. Ce qui était compté comme accroissement de la richesse américaine, de l'économie américaine ne devait tout simplement pas l'être... parce que cette richesse malgré les comptabilités était dans les faits - il le démontrait serious - non-américaine...
Et ceci sans même compter les pertes dues aux fermetures d'usines américaines, pour l'économie américaine cette fois ...
Le type, très capé je vous le rappelle (award-winning et tout et tout), est devenu célèbre d'un seul coup, c'était à la rentrée il me semble. (J'ai vaguement le souvenir d'avoir lu ça par l'intermédiaire du bon Manfred Stricker, mais ce n'ai qu'une vague impression.) Si quelqu'un a des précisions...
C'est une référence à connaitre à coup sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grib
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Mer 21 Nov 2007 - 12:51

ah, bah là je peux répondre...je fais mes courses tous les jours n'ayant pas de bagnole -donc sur l'essence je peux pas répondre, à Champion, mais j'achète pas de viande - sur la viande je peux pas répondre, la seule qui à l'air d'avoir du goût dans mon magasin elle est verte! ça doit-être du garanti brouté sans ogm! No en tous cas j'en ai pour 200 balles par jour,, une poignée d'articles de base et basta! sur les bons fruits frais et les bons légumes je peux pas répondre, mais sur les bananes vertes dégueulasses et les filets de tomates débiles ou courgettes improbables, là c'est santa tous les jours, sur le pain surgelé champion, aussi cher, mais immangeable, qu'à la boulangerie, si c'est considéré comme du pain je peux répondre, et c'est déjà fait d'ailleurs... mais sarko à promis de réduire les marges quelque part, non!? study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 47
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   Dim 24 Fév 2008 - 18:46

"Les prix de l'alimentation flambent mais les matières premières n'expliquent pas tout"Il y a 5 heures

PARIS (AFP) — 24/02/08

"Les prix des produits alimentaires ont explosé de novembre à janvier, jusqu'à +48% selon l'Institut national de la consommation, mais la hausse des matières premières ne justifie pas une telle flambée selon l'INC, les producteurs agricoles et associations de consommateurs.

Selon le numéro de mars de "60 millions de consommateurs", mensuel de l'INC à paraître mardi, beurres, yaourts, pâtes, céréales, biscottes, pains de mie, riz et autres jambons ont vu leurs prix s'envoler de 5% à 48% entre novembre et janvier.

Sur 1.055 références de produits laitiers et céréaliers comparés, près de la moitié ont augmenté, dont 200 de plus de 10%. Moins de 60 références ont baissé "de quelques pour cent", selon l'observatoire de l'association.

"La flambée des matières premières ne peut justifier des hausses d'une telle ampleur, et cela a continué en février", souligne Marie-Jeanne Husset, directrice de rédaction du mensuel.

"Le prix du lait ne représente que le tiers du prix final du yaourt. Comment expliquer que certains yaourts aient augmenté de 40%?", s'étonne-t-elle.

Le cabinet Nielsen Panel montre de son côté une augmentation globale des prix en janvier, pour le quatrième mois consécutif, avec des hausses de plus de 10% pour les pâtes, les oeufs et le lait.(...)"


...faites payer les pauvres...ils sont plus nombreux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pates, pain, lait, essence...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pates, pain, lait, essence...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» riz au lait en machine à pain
» Etapes de fabrication du lait, fromage, ....pain, .....
» Pain brioché au levain
» Riz au lait de soja à la MAP
» Livre de recettes "sans lait et sans oeufs"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: Chroniques marxiennes-
Sauter vers: