LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il était une fois les sectes...

Aller en bas 
AuteurMessage
Jay
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 261
Age : 33
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Il était une fois les sectes...   Lun 12 Nov 2007 - 22:50

Tout a commencé en France avec un fameux rapport parlementaire de 1995...



Citation :
Maître Jean-Pierre Joseph, avocat au barreau de Grenoble, témoigne du contexte dans lequel le fameux rapport parlementaire anti-sectes de 1995 fut publié.

Aujourd'hui, devant toute juridiction, le mot secte est le mot magique qui fait plier tout le monde. Une garde d'enfant contestée ? Il suffit simplement de dire que mon conjoint fait partie d'une secte, le mot magique est lancé. Il est même inutile à l'accusé de se justifier, soit en disant que c'est faux, soit que le groupe auquel il appartient n’a rien d'une secte. Tout se passe comme s'il était déjà frappé à mort.

Ce mot magique permet de discriminer purement et simplement des mouvements spirituels minoritaires et de porter atteinte aux médecines alternatives. Le fameux rapport anti-sectes n’ayant aucune légitimité juridique, il permet de porter le discrédit sur des personnes, et ce sans aucun fondement !


Alors jolie manipulation, n'est-ce pas Question
Le mot secte est un mot magique dans un prétoire pour choper la garde d'un enfant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupe Pintor
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Scientologie   Lun 21 Jan 2008 - 3:32

Essayons de détendre un peu l'atmosphère avec un sujet un peu frivole! Euh

Ce type est abjecte, son but avouer c'est de mener les spectateurs de ces films "dans le droit chemin"

Goebbels à Hollywood




Citation :
obsolète!

EDIT: Voilà le texte en version française, il vient d'être publier :

Citation :
BERLIN (AFP) - L'historien allemand de renom Guido Knopp a comparé l'acteur et membre de l'église de la scientologie Tom Cruise au ministre nazi de la propagande Joseph Goebbels, dans un article paru dimanche.



"Tom Cruise se met en scène comme Goebbels", a dit à Bild am Sonntag l'expert de la Deuxième Guerre mondiale après avoir visionné une vidéo où la vedette hollywoodienne fait un discours devant des membres de la Scientologie.

Dans un communiqué transmis à l'AFP à Paris, l'Eglise de Scientologie réagit en écrivant: "Bild am Sonntag est grossièrement irresponsable pour la publication d'affreuses et honteuses affirmations sur M. Cruise. La seule propagande comparable à la période sombre de l'histoire de l'Allemagne est celle de cette publication allemande".

Dans la vidéo qui remonte à quatre ans, visible sur l'internet et dont Bild publie des photos, Tom Cruise en costume, chemise et cravate noirs, adossé à un pupitre en marbre et dorures orné du symbole de la scientologie et avec derrière lui une énorme carte du monde, lance : "Should we clean this place up?" ("Devons-nous nettoyer ce monde?"). Une foule l'accueille avec un "Yes" ("Oui") massif.

"Il est possible que la manière de parler de Cruise soit assez courante dans nombreux +mouvements d'éveil+ aux Etats-Unis," mais "par la force des choses, cette scène rappelle pour chaque Allemand qui s'intéresse à l'Histoire le tristement célèbre discours de Goebbels au Palais des sports," souligne Knopp dans le journal.

Le 18 février 1943, Goebbels avait hurlé dans le Palais des sports de Berlin: "Voulez-vous la guerre totale?", approuvé à l'unanimité par une foule en délire.

Selon le communiqué de l'Eglise de Scientologie, "Bild am Sonntag a honteusement mal interprété les paroles de M. Cruise. Il faisait un discours de remerciement pour une récompense humanitaire attribuée en l'honneur de son action dans le domaine de l'alphabétisation".

La récente présence à Berlin de l'acteur hollywoodien Tom Cruise, venu incarner pour un tournage le héros anti-nazi Claus von Stauffenberg, avait fait polémique, en raison de son appartenance notoire à la scientologie.

Depuis plus de dix ans, l'Allemagne est engagée dans un bras de fer avec l'organisation fondée en 1954 par l'auteur de science-fiction américain Ron Hubbard. Très controversée, elle n'est pas reconnue comme une église, contrairement aux Etats-Unis, et est régulièrement accusée d'être une secte dangereuse par des experts et services de renseignements intérieurs internationaux.

Selon une biographie explosive de Tom Cruise venant de paraître aux Etats-Unis, mais non autorisée et dont la plupart des informations ont été démenties par la scientologie, l'acteur serait le numéro deux de l'organisation.



C'est marrant, dans la vidéo quand il parle d'aller voir les dirigeants de ce monde pour leurs dire ce qu'il doivent faire - parce que lui "il sait" Laughing - et, de ce fait, leurs venir en aide, j'ai eu une image qui m'est revenu a l'esprit :




Mdrrr


Dernière édition par le Lun 21 Jan 2008 - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 45
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   Lun 21 Jan 2008 - 3:46

Putain, il est complètement illuminé le gars ! Il a l'air d'en savoir des choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
Simplicius
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   Lun 21 Jan 2008 - 6:07

Cette secte, quoique la wiki reste étrangement pudique sur cette dénomination, est certes influente politiquement avec des membres haut placés dans la hiérarchie de certains corps d'État mais c'est surtout pour limiter les attaques juridiques à son égard, elle reste avant tout centrée sur ses objectifs de rentabilité à l'aspect sans scrupules (http://www.prevensectes.com/pire.htm).

L'argumentaire des personnes dans ce secteur d'activités, c'est de se réclamer comme certains ici (c'est drôle) de la "liberté de penser", c'est pourquoi ils prennent souvent comme exemple les communautés de premiers chrétiens, ce qui est évidemment captieux (car dans une église on entre et sort librement, on n'a pas à payer, on n'a pas à se séparer de son entourage ou de son esprit critique).

Il suffit parfois de passer une période difficile de sa vie (divorce, boulot, fisc, etc.) pour perdre confiance ou repères et se laisser capter par ce type d'organisation. Pour moi, l'augmentation de ce type de groupes (évangélistes américains, témoins de Jéjé, etc) et leur "mondialisation" font fond de l'anomie des sociétés modernes (perte des liens sociaux traditionnels), accrue par la dépolitisation (repli des droits et devoirs sur la sphère civile) et son corollaire, l'individualisme économique érigé en norme. Certains me diront qu'ils prennent aussi le relais du religieux dont nos sociétés qui en auraient perdu le sens, la question étant complexe, je préfère rester sur le vivier sur lesquelles elles prospèrent. Pour ma part, je trouve en effet les sectes modernes très compatibles avec le système néolibéral qui s'en accommode tacitement. C'est plus qu'un mimétisme (utile technique de camouflage, rappelons-le) pour les sectes, c'est presque une identité de structure.

Pour en revenir au cliché plus haut, si Talonnette (comme dit Jul) sert la pogne à l'acteur hollywoodien Cruise venu vendre en Europe à ce moment-là non pas un film mais son baratin dianétique, c'est qu'il le voit tout simplement comme un entrepreneur qui a la culture de la "gagne" et avec qui ça fait bien d'être photographié (Closer a quand même un meilleur tirage que la Revue des sciences politiques) . Les mauvaises langues diront qu'entre sublimes pantins des puissances financières, nos marionnettistes de leur image icônique n'ont rien à craindre. Les spoliés, eux, restent toujours dans l'ombre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupe Pintor
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   Lun 21 Jan 2008 - 14:02

Simplicius a écrit:

Il suffit parfois de passer une période difficile de sa vie (divorce, boulot, fisc, etc.) pour perdre confiance ou repères et se laisser capter par ce type d'organisation.

J'me souviens avoir vu un reportage durant le fameux Tsunami, ou les journalistes étaient tombé un peu par hasard sur des tentes ou des gens offraient gratuitement des massages. Pour soulager les victimes ( Rolling Eyes ) et les bénévoles qui ramassait les corps.

Ils se sont vite aperçu que les massages étaient surtout un prétexte pour faire connaitre la scientologie, quelques brochures par ci, quelques bouquins par là, bref... une vrai terre promise pour ce genre secte ignoble. (ils ont, plus tard, réitéré l'exploit à la Nouvelle-Orléans)

J'ai lu qu'ils étaient loin d'être les seuls à avoir leurs petits stand, le tsumani à été un peu le salon de l'auto des églises de pacotilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 261
Age : 33
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   Lun 21 Jan 2008 - 14:12

Le mot secte ne veut rien dire ou il faut dire qu'une secte est un mouvement religieux/spirituel qui n'a pas encore réussi s'imposer mondialement.

Au fait, on reproche quoi à la Scientologie en dehors de la pompe à frics? Le procès que l'on fait à Tom Cruise me semble disproportionné. Enfin, mettre Tom Cruise sur le même plan que Goebbels, c'est déshonorant pour le dernier (pour la propagandastaffel). cheers

PS: Attention c'est du second degré!


Dernière édition par le Lun 21 Jan 2008 - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   Lun 21 Jan 2008 - 14:52

Le Bordelleur a écrit:
Les scientologues sont des gens dangereux et bien plus influents qu'ils n'y paraissent.
Mieux vaut se méfier de ces gens qui apportent une "solution" à tous les problèmes...

Lorsque j'ai entendu parlé de ce fim, je me suis attendu à presque tout.
En fait, Tom Cruise ne parle uniquement que des bienfaits qu'il voudrait apporter à la société... Qu'y-a-t'il de dangeureux là-dedans (bien que je ne suis ni membre de secte, ni d'ailleurs d'aucune secte que ce soit) ?
En ce qui me concerne, je dirais même que ce qu'il pourrait y avoir de dangeureux se serait d'avoir des propos contraires. Et, dès lors, complaisants envers la société actuelle...

Dans une société où toutes les valeurs ont été inversées, comme on peut
le ramarquer de plus en plus , en quoi les gens qui voudraient la remettre à l'endroite doivent-ils être considérés comme dangeureux ??? pourquoi ???

Mais bon, on a trouvé quelqu'un, de de surcroit du nazisme, à qui rapporter ces propos. Que demande de mieux le peuple qui levera la queue à chaque instant où il aura pu trouver diffamer son propre adversaire ??? D'autant avec une période la plus sordide qu'il puisse y avoir eu.

Mais bon, peut-être que je me trompe.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le Bon Docteur a écrit:
Quelqu'un qui sait pourrait-il nous résumer brièvement la doctrine(?) de la scientologie?


En tout cas, un Tom Cruise qui veut "aider" (?) les gens, j'ai tendance à le mettre avec un presque-président américain qui fait le tour du monde pour le sauver à grand coup de propagande écologiste... Je suis un peu méfiant quoi...

Ne t'en fais pas. Ce n'est pas la banque UBS, ou d'autres du même genre, aux USA qui mis des milliers, voire des millions, de noirs à la rue qui sera critiquée... l'honneur est sauf.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le Bon Docteur a écrit:
Rien compris. Désolé...

Quelqu'un?

J'entends par là que l'éffondrement d'une partie de la société est voulue.
Que ce soit par la diminution de la valeur du certificat d'étude, les délocalisations, et en voulant à ceux qui essayent, d'une façon ou d'une autre, d'améliorer la société.

J'ai pris l'exemple de l'UBS (Ex-Union de Banques Suisses)...
Pourquoi ??? Uniquement parce qu'il y a quelques années, en Suisse, des prêts afin que des gens puissent s'octroyer des maisons avaient été préablement été consentis. Et déjà, cette banque était tombée dans des problèmes identiques. Dès lors, comment se fait-il que cette banque retombe dans des conditions similaires tout en faisant en sorte que des gens personnes soient jetées à la rue... ?

Pourquoi même ne pas plus critiquer ce fait plutôt que de critiquer Tom Cruise ? Serait-ce du afin de couvrir ce qu'il s'est passé avec les banques tout en trouvant un alibi qui de toutes façons serait désigné comme l'adversaire à abattre ? Pourquoi ? Cette secte serait-elle génante ? Pourquoi faire penser à un haut dignitaire du nazisme et vouloir l'imputer à des paroles d' "aide" envers la société ???

Attention à la mapulation dont certains seraient contents de nous y voir plonger.


Dernière édition par le Lun 21 Jan 2008 - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 261
Age : 33
Date d'inscription : 24/10/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   Lun 21 Jan 2008 - 16:53

Le Bon Docteur a écrit:
Bon, je crois comprendre (malgré un rhume carabiné qui m'embrume le cerveau) que tu me reproches gentiment de critiquer Tom Cruise au lieu de critiquer des choses plus graves. Souate.

Il me semble néanmoins que la Scientologie est plus une alliée du pouvoir, qu'un ennemi. (Quelqu'un confirmera-t'il?) Et ça ne répond pas à ma question. Qu'est-ce qu'être scientologue? Et en quoi consiste l'aide qu'ils proposent?

Spoiler:
 

Pas plus que n'importe quel curé, imam ou rabbin. Faux procès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupe Pintor
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   Lun 21 Jan 2008 - 17:54

Ce qui est dérangeant c'est qu'ils (il) avancent masqué. Cette vidéo n'est pas censé être publique. Leurs méthodes sont fourbe (cf. les massages gratuits)
Cruise refuse de parler de la scientologie et de son rôle précis au sein de cette église en public. (il tente de faire interdire un bouquin d'ailleurs)

S'ils veulent améliorer le monde, et nous guider vers la lumière alors pourquoi le font-ils dans l'ombre? Ce qui est dangereux c'est qu'ils s'attaquent essentiellement aux moyens de communication (acteurs, réa, présentateurs etc...) et ils veulent clairement convertir des politiques. Ils agissent en sous-marin et leurs objectifs n'est pas très clair, un prêtre ou un imam est facilement identifiable, pas un haut-dirigeant scientologue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   Lun 21 Jan 2008 - 18:26

Jay a écrit:
David GeSta. a écrit:
il y a quelques annees j'avais le bouquin "la dianétique" de Ron Hubbard pour lire aux chiottes, d'apres ce dont je me souviens, un charabia new-age proto-meta-anti-neo-post-psychanalytique sur l'origine psychosomatique des maladies, je n'en sais pas plus. Sinon il y a aussi cet episode de south park ("trapped in the closet") qui faisait un tres bonne et hilarante vulgarisation du dogme scientologue.
video ici: http://www.contemporaryinsanity.org/audio-video/south-parks-scientology-episode.html

Les scientologues mettraient donc en danger le revenu des grandes firmes pharmaceutiques? Mdrrr
cela va sans dire…
à noter aussi que tom cruise aurait fait inséminer sa femme à partir de spermatozoides de Ron Hubbard.
Revenir en haut Aller en bas
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   Lun 21 Jan 2008 - 18:59

Lupe Pintor a écrit:
S'ils veulent améliorer le monde, et nous guider vers la lumière alors pourquoi le font-ils dans l'ombre?.

Ben, tu sais, chaque fois que tu fais quelque chose, il y en a, dans le fond, très peu de personne qui te suivent dans tes idées, alors que la majorité de ceux qui te mettent des bâtons dans les roues se contre fichent même de ce que t'essayes de faire.

Alors que si tu le fais sans rien dire t'as plus de chances d'arriver à ton but.

En tous cas c'est l'expérience que j'ai acquise alors que je me bats depuis des années pour que l'on ne maltraite pas, ou le moins possible, les enfants et les jeunes adolescents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   Ven 7 Mar 2008 - 20:12

Lorik a écrit:
C'est marrant que personne n'ait remarqué que la petite allusion de M.Cotillard "y aurait-il des ANGES dans la salle ?!" lors de son discours à la remise des Oscars était tout simplement une allusion codée, un remerciement à peine dissimulé aux membres d'une secte bien connue... qui sont maintenant infiltrés partout jusque dans le jury des Oscars entre autres...

hé oui, de nos jours pour réussir, seul le talent ne suffit plus, coucher n'est pas non plus suffisant, mais faire partie de certaines sectes ouvre les portes, et coucher avec un membre éminent d'une secte c'est le top !

M.Cotillard réalise là un double jeu de mots subtile avec "Los Angeles" (cité des anges) et la "secte des anges" de Raël. Le message n'était pas si anodin qu'il en avait l'air. Les Raëliens sont très présents en France et à Los Angeles, ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'on entend parler de M.Cotillard et Raël. Ceux qui la connaissent savent qu'elle a tout d'une illuminée de secte et cela a bien transparu lors de son discours ou de son interview.

Citation :
qui sont maintenant infiltrés partout jusque dans le jury des Oscars entre autres...
lol bhè c'est pas trop grave, être infiltrée par les raëliens, c'est bien du niveau de la cérémonie des oscars...

Citation :
hé oui, de nos jours pour réussir, seul le talent ne suffit plus, coucher n'est pas non plus suffisant, mais faire partie de certaines sectes ouvre les portes, et coucher avec un membre éminent d'une secte c'est le top !
Le talent des acteurs de cinéma reste somme toute relatif... Soupir

--------------------------------------------------------------------

Apolitique a écrit:
J'avais entendu quelque chose de similaire à son sujet. Mais là vraiment je dois dire que c'est un peu gros. De toute façon les amerloques ont Ton Cruise, VRP de la scientologie, nous, nous semblons avoir Marion Cotillard, VRP de Rael... Après tout je dis pourquoi pas, du moment qu'ils respectent les Droit de l'Homme, si les gens qui adhèrent à des mouvements sectaires y trouve un certains réconfort... Mais bon après si ça tourne mal, qu'ils viennent pas pleurer... De toute façon plus j'en vois, plus rien ne semble m'etonner dans ce monde...
le monde du spectacle tu veux dire ? Euh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois les sectes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois les sectes...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [résolu][Grammaire] Il était une fois
» Faut-il obligatoirement mettre une relative après "il était une fois" ?
» Jeu de cartes il était une fois
» Ecriture d'un conte à partir des cartes "il était une fois"
» boîte à contes / jeu de cartes "il était une fois"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: ALCHIMIE DU VERBE :: Fosse de Babel-
Sauter vers: