LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelles sont les questions sociales importantes ...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Ven 2 Nov 2007 - 20:55

milla a écrit:
Geser a écrit:
Quelles sont, d'après vous, les questions sociales les plus importantes en France et aussi - en regard - celles qui le sont en Europe ?
Logement.

Et d'une ...
(tu estimes que c'est la principale, je suppose ?)
Revenir en haut Aller en bas
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Ven 2 Nov 2007 - 21:34

Geser a écrit:
laurent666 a écrit:
En France, l'emploi. Mais d'après moi, c'est pas la cause principale: On ***devient surtout un peuple de crétins***. Merci à la télé, la pub, la presse people, et à l'éduc' nat. J'ai remarqué que, concernant l'occident : les américains semblent les plus cons. Les allemands et les français les talonnent. Les espagnols suivent avec une certaine distance. Les slaves d'Europe de l'Est sont encore loin derrière mais ils devraient nous rejoindre dans la décennie qui vient.

L'avantage, pour nous, c'est que si on s'en rend réellement compte - c'est à dire si les "consciences se dé-chaînent" - on peut sortir (vivants) de ce "système" vicieux.

Tiens en voilà du vice, du pur, du genre à donner du fil à retordre à ta conscience :

http://www.monde-diplomatique.fr/2007/11/BENILDE/15319

C'est l'occasion de mettre à jour le gimmick de Soral : "on a réduit la liberté au désir et le désir à l'acte d'achat au cortex préfrontal et au noyau accumbens"

Accumbens... Oncle bens?? Tiens ça me donne envie de bouffer du riz...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Ven 2 Nov 2007 - 22:15

Geser a écrit:
milla a écrit:
Geser a écrit:
Quelles sont, d'après vous, les questions sociales les plus importantes en France et aussi - en regard - celles qui le sont en Europe ?
Logement.

Et d'une ...
(tu estimes que c'est la principale, je suppose ?)
Oui, pas la seule, mais elle est symptomatique de nos vies de chiens.
Plus importante que le chomage puisque des gens qui tafent se retrouvent aussi à la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Ven 2 Nov 2007 - 22:26

je pense que l'éducation est le problème fondamental.

Notre génération (celle de ceux qui ont 20-50 ans) est foutue, essayons de sauver celle qui est à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elenfoiro
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Ven 2 Nov 2007 - 22:57

Je vais ajouter 1 point a Ajax,
Ca ne sert a rien de s'évertuer a régler d'autres problemes si on continue la production de masse de gens completement incultes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylvain
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Ven 2 Nov 2007 - 23:12

Les 3 questions sociales majeures : Logement , Education , Emploi.
Le tout saupoudré de pouvoir d'achat vu que c'est intimement lié.
Le souci est de savoir quelle est la politique la plus judicieuse pour arriver a répondre a ces questions.

Pour le logement il faut serieusement mettre a bas la spéculation immobilière. Comment , c'est une autre histoire. Pour l'education , ca passerait a mon sens par une réforme drastique des programmes. Egalement par des campagnes de sensibilisation aux parents (l'education , c'est aussi eux , a trop accuser les profs de tout les mots , on en oublie les reponsabilités parentales). Quand a l'emploi , là encore je sèche. QUe fait on? Garantit-on un travail bien payé a tout le monde? Ou fait on des millions de travailleurs précaires et pauvres comme en Angleterre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Ven 2 Nov 2007 - 23:48

Je pense qu'en partie tout est lié, l'éducation (l'orientation, la formation...) et le chômage, le chômage et le logement (et la construction de nouveau logement/Rareté = spéculation immobilière) et, on pourrait dire, inversement... Bref, c'est à une politique d'ensemble qu'il faut réfléchir.

Le problème, c'est qu'une politique mise en place aujourd'hui ne produit des effets que dans 10 ou 15 ans, voir plus, et qu'on est à l'ère du constat immédiat.

Pour les hommes politiques, il faut que ça se voit. Mettre 2 flics de plus à chaque coin de rue, ça se voit, mettre 100 maliens dans un charter, ça se voit.

D'où le fait que les questions de sécurité et d'immigration tiennent la place dans le discours politique depuis 15 ans, comme si elles étaient totalement déconnectés des problèmes évoqués plus haut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 3:32

L'éducation, évidemment.

Les problèmes qui me préoccupent sont l'incapacité croissante des gens à penser par eux-mêmes, la disparition progressive de la culture, la perdition de la nation et de la trinité identité - tradition - souveraineté, l'omniprésence de l'économie dans notre vie quotidienne, la pavlovisation des consciences, la soumission globale des états au système ultralibéral, l'alarmant dérespect de la valeur de l'existence et de la spiritualité...

Comment résoudre ça sinon par l'éducation ?

Comme le dit si bien Elenfoiro, "Ca ne sert a rien de s'évertuer a régler d'autres problemes si on continue la production de masse de gens completement incultes."
Je ne l'aurais pas dit comme ça, mais l'idée est claire et nette.

Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 10:41

pour moi ce n'est pas l'inculture au fond le problème. Nos pères étaient incultes également.

Ce qui est LE problème de l'éducation c'est qu'elle fabrique des consommateurs à défaut de citoyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 11:33

El Enfoiro a écrit:
Ca ne sert a rien de s'évertuer a régler d'autres problemes si on continue la production de masse de gens completement incultes.

Ajax a écrit:
Ce qui est LE problème de l'éducation c'est qu'elle fabrique des consommateurs à défaut de citoyens.
Pourquoi ces deux propos me font penser à Zombie de Georges A Romero?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 48
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 11:37

...un vrai travail...avec un vrai salaire......quand on aura ce couple là...cela sera l'expression d'un changement révolutionnaire de l'état d'esprit des travailleurs et de la situation... .
...de toute façon...pour qu'il y ait une amélioration considérable des conditions de vie, d'instruction, de logement, etc... des prolétaires...il faut qu'il y ait un volcanisme séditieux. Et pour cela...ce qui manque (?)...c'est une organisation politique TOTALEMENT indépendante de la bourgeoisie

...c'est mon avis et je le partage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intellocrate
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 12:40

zatopek a écrit:

...de toute façon...pour qu'il y ait une amélioration considérable des conditions de vie, d'instruction, de logement, etc... des prolétaires...il faut qu'il y ait un volcanisme séditieux

Un soulèvement général? Je crois que ça va pas être possible. En général, le peuple se fait avoir parce qu'il n'a pas d'idées, qu'il ne sait pas s'organiser, et remet son sort entre les mains de crapules. Après quoi, il retourne à la niche, et c'est reparti pour un nouveau cycle de souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 48
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 13:00

Intellocrate a écrit:

Un soulèvement général? Je crois que ça va pas être possible. En général, le peuple se fait avoir parce qu'il n'a pas d'idées, qu'il ne sait pas s'organiser, et remet son sort entre les mains de crapules. Après quoi, il retourne à la niche, et c'est reparti pour un nouveau cycle de souffrances.



...fouyaya... Corde

...bon...bé il ne nous reste plus qu'à se taper (au choix ou à la suite):

# un rail de coke d'un km
# toutes les "ouvertes" ("ouverts") du coin
# d'aller zigouiller ceux que l'on a jamais réussi à blairer
# d'aller dans son ancien bahut, son lieu de travail pour flinguer ceux "qui-nous-ont-jamais-compris"
# etc...

...il y a un certain mépris de nos ancêtres...
...la trahison...n'empêche en rien la rébellion...
...ton état d'esprit reflète une soumission...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intellocrate
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 13:22

zatopek a écrit:
Intellocrate a écrit:
zatopek a écrit:

...ton état d'esprit reflète une soumission...

Une soumission à quoi?

à l'ordre établi sous prétexte que tout est perdu d'avance

Non, non, ce n'est pas ma façon de penser. Je n'ai rien contre l'action politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 48
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 13:39

Intellocrate a écrit:
Non, non, ce n'est pas ma façon de penser. Je n'ai rien contre l'action politique.

... cheers ...tu es sur la bonne voie Camarade... cheers

...du défaitiste
Intellocrate a écrit:
Un soulèvement général? Je crois que ça va pas être possible

...au militant
Intellocrate a écrit:
Je n'ai rien contre l'action politique.
...

...tu viens de franchir un palier... Wink

...bon...j'déconne un peu...
...si t'es sur ce forum...comme tous içi d'ailleurs...c'est que t'as quand même en bandoulière quelques grammes d'optimisme...

Cavalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intellocrate
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 13:43

zatopek a écrit:


...bon...j'déconne un peu...
...si t'es sur ce forum...comme tous içi d'ailleurs...c'est que t'as quand même en bandoulière quelques grammes d'optimisme...

Cavalier

Of course! Mexicain Mexicain Mexicain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 13:57

ajax a écrit:
Ce qui est LE problème de l'éducation c'est qu'elle fabrique des consommateurs à défaut de citoyens.

Oui. Une horde de tubes digestifs ambulants à bouillie prédigérée...

Concernant le problème principal que tu nomme "éducation" je dirais, plus précisément, qu'il s'agit d'un manque cruel dans la "transmission du savoir" par la connaissance. Davantage compris dans le savoir-faire. Le seul qui apporte un sentiment d'utilité.

Ce que l'on nomme communément "éducation" n'est qu'une main mise sur le potentiel humain, sur sa capacité à raisonner. C'est l'action exercée, par un appareil (idéologique) d'état, par un "programme" inéficient.

La seule éducation que je lui reconnais est celle de l'éducation de la faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 17:24

Patrick122 a écrit:
L'éducation, évidemment.
(…)
Comme le dit si bien Elenfoiro, "Ca ne sert à rien de s'évertuer à régler d'autres problèmes si on continue la production de masse de gens complètement incultes."
Le seul (petit) ennui c’est que : c’est une nécessité "démocratique" vitale pour le système de continuer la production (et l’abrutissement) de masse de gens complètement incultes…
Autrement comme le système pourrait-il continuer ?... (d’entuber la majorité.)

Sinon pour en revenir à la question (centrale) de l’éducation, à ce sujet – sur Radio Courtoisie au "Libre Journal des libéraux de Claude Reichman" (1) (du 6/4/4) – dans un débat sur la situation politique (et "démocratique") de la France (avec Charles Gave et le professeur Cabrol) après le constat pessimiste de ce dernier, Philippe Nemo (Histoire du libéralisme en Europe, 2006) répondit à son tour :
Citation :
« On peut espérer un homme providentiel, mais nous savons aussi qu’un homme providentiel ça pourrait être Péronne ou Hitler. Faut quand même bien voir. »

– (Reichman : ) « Oui, c’est des choses qui arrivent. »

– Donc moi je suis Démocrate, mais ça ne m’empêche pas qu’il y ait un homme fort qui s’impose, qui séduise. Ou Madame Tacher si vous voulez… On aurait d’ailleurs Tony Blair ça serait déjà formidable !...

– (Reichman : ) « Oui, ce serait déjà un progrès ».

– Mais ce que je veux dire c’est que le peuple vous déçoit, et moi, je crois savoir pourquoi. C’est parce qu’il a été crétinisé pendant quarante ans par l’éducation Nationale… Et maintenant on en paye le prix… Et moi je suis vraiment très pessimiste. Je ne l’étais pas pendant toutes ces dernières années, je commence à le devenir… Je me demande si ce n’est pas irréversible… Parce que dès lors que ce sont les derniers de classes qui sont devenus professeurs… tout le peuple est crétinisé !... Et par conséquent, en effet, il croit tout ce que lui dit la CGT !... il croit tout ce que lui dit la Radio, toute la propagande... Et c’est un peuple qui est moins éclairé qu’il ne l’était auparavant... Donc pour moi il y a une seule réforme à faire – et la faire tout de suite et par tout les moyens – c’est de recréer des centres spirituels, des centres d’éducation, des centres de recherche. Et préparer à un renversement, même si ce renversement n’a lieu que dans 50 ans. Mais c’est la chose la plus urgente à faire.

– (Reichman : ) « Un investissement de fond, et si on ne le fait pas, rien ne se passera. »
(1) Dans la dernière émission du 30 octobre 2007 de ReichmanTV – http://revolutionbleue.ifrance.com/ - Claude Reichman reçoit le très fin commentateur socio-politique Olivier Pichon – chef d’entreprise directeur de la revue Monde & Vie et auteur de Dernières nouvelles du mammouth (2003) :
Ces derniers font un bilan de la politique du gouvernement et donne l’explication (structurelle) de l’échec de « la rupture » Sarkoziste… politique de rupture (et de réformes) qui serait aussi contraire aux (véritables) intérêts de la classe parasite politique… (qui vit et profite pleinement du système tel qu’il est…) ;
La crise financière mondiale… les conséquences économiques de la banqueroute (inévitable) de l’Etat français (due à son surendettement croissant)… crack des retraites…
La novlangue de la commission Attali…


Dernière édition par le Mer 9 Jan 2008 - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NeoN
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Age : 48
Date d'inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 17:45

Radio courtoisie ? Sleep
La révolution bleue ? : Ptdr2
Reichman (l'ultra libéral qui veut supprimer la sécu ??) et Pichon ? Mdrrr "le très fin commentateur socio-politique " du journal catho-intégriste 'Monde et Vie' (encore un autre communautarisme) Mdrrr
Moi qui croyais que Radio Courtoisie n'était entendue que dans les unités de soins palliatifs ou dans les cars emportant les quelques grabataires ne pouvant effectuer le "Pelerinage de Chrétienté" à pied...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/zorze
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 19:38

J'estimes que la question du logement est encore superieur à celle de l'education.
Tu peux avoir un bon programme scolaire qui t'interresse, avec des bons profs et tout, si tu rentres chez toi et que tu n'as le choix qu'entre la barre hlm (ou n'importe ou ailleurs) entourré d'abrutis ou la chambre d'hotel entourré d'un dixaines de familles Kossovardes, tes leçons tu les oublies vite.
Fournir un logement decent a tous, voila un vrai grand service public, et tant pis si ça fait trop "gauchistes".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 20:00

JOHN a écrit:
Patrick122 a écrit:
L'éducation, évidemment.
(…)
Comme le dit si bien Elenfoiro, "Ca ne sert à rien de s'évertuer à régler d'autres problèmes si on continue la production de masse de gens complètement incultes."
Le seul (petit) ennui c’est que : c’est une nécessité "démocratique" vitale pour le système de continuer la production (et l’abrutissement) de masse de gens complètement incultes…
Autrement comme le système pourrait-il continuer ?... (d’entuber la majorité.)

Mais oui.. Je sais bien... je m'en suis rendu compte, malheureusement... mais si nous, nous avons réussi à nous en échapper, pourquoi ne pas en profiter pour réveiller les autres ?

Ok, ça fait un peu délire à la Matrix mais l'idée est là, au fond.

"recréer des centres spirituels, des centres d’éducation, des centres de recherche"

Je suis à fond dans cette perspective !

on commence quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NeoN
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 101
Age : 48
Date d'inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 21:38

[quote="Patrick122"]
JOHN a écrit:

on commence quand ?
ER est, je suppose, là pour ça... La contamination des consciences vient de commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://membres.multimania.fr/zorze
nouvelle_lune
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Féminin
Nombre de messages : 41
Localisation : Haute-Savoie et E&R
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 22:15

Education ou logement ?

"Mens sana in corpore sano"... J'aurais envie d'ajouter "in casa sana" - je ne suis pas sûre que "casa" soit un mot latin, mais il a le mérite d'être compris par tous...

Donc, il me semble qu'il n'y a pas de hiérarchie à mettre entre l'éducation et le logement ; difficile d'élever son esprit dans un environnement crasse.

Il me semble urgent et indispensable de permettre à tous d'avoir un logement décent, mais pas par une enième aide au logement ou un enième plan d'urbanisation. Il me semble que la seule solution qui soit motivante pour les gens - être assisté n'est jamais motivant - et en plus qui soit une solution pérenne, est de permettre à tous ceux qui le désirent d'accéder à la propriété. Pour cela je vois deux mesures à prendre : premièrement libérer le foncier, ce qui fera automatiquement baisser les prix et freinera la spéculation, deuxièmement, que l'Etat, au lieu de financer des programmes et des aides, mette en place des prêts accordables à tous, y compris à ceux qui n'ont pas de fonds propres, à un taux qui couvre l'inflation, pas plus. Il faudrait également réviser certains règlements et certaines façons de calculer les taxes sur l'habitat afin de favoriser des méthodes de construction bon marché (sans pour autant être de mauvaise qualité) : bois, préfabriqué, maisons modulaires, etc.

Pour ce qui est de l'élévation de l'esprit de nos compatriotes, et surtout des plus jeunes, la solution me semble beaucoup plus difficile... Il est évident que confier nos jeunes âmes à l'Education Nationale en croyant qu'il va en ressortir des Etres pensants est d'une grande naïveté. Mais c'est ce que l'Etat veut nous faire croire en utilisant le terme "Education" au lieu du terme "Instruction", ce qui devrait être sa seule mission, l'Education devant elle être confiée prioritairement aux parents. On me répondra que je joue avec les mots et que personne ne conteste que l'Education soit le fait des parents. Soit, mais lorsqu'on demande aux mères de travailler le plus vite possible après une naissance en ayant pour seule réponse à leurs problèmes "nous allons créer plus de places de crèches" et "nous allons donner plus d'argent à des associations pour qu'elles s'occupent de vos gosses après l'école, le mercredi, pendant les vacances et bientôt le week-end, qu'elles n'ont pour seule perspective le soir (et les pères aussi) que de passer la soirée à "décompresser" en avalant une ânerie à la télé en ne demandant qu'une seule chose aux gosses, les laisser tranquilles (vive les games-boy et la télé dans la chambre !), je me demande vraiment comment on peut raisonnablement croire que les mômes seront éduqués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 48
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   Sam 3 Nov 2007 - 22:26

nouvelle_lune a écrit:
Mais c'est ce que l'Etat veut nous faire croire en utilisant le terme "Education" au lieu du terme "Instruction", ce qui devrait être sa seule mission, l'Education devant elle être confiée prioritairement aux parents.
...tout à fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: LA QUANTITÉ CONTRE LA QUALITÉ   Dim 4 Nov 2007 - 14:56

Patrick122 a écrit:
L'éducation, évidemment.
nouvelle_lune a écrit:
Pour ce qui est de l'élévation de l'esprit de nos compatriotes, et surtout des plus jeunes, la solution me semble beaucoup plus difficile... Il est évident que confier nos jeunes âmes à l'Education Nationale en croyant qu'il va en ressortir des Etres pensants est d'une grande naïveté.
A ce sujet, le païen nietzschéen Robert Dun (1920-2002) rappelait ce constat pessimiste réaliste dans UNE VIE DE COMBAT (2000) – livre rassemblant quelques 130 articles publiés dans des revues de 1972 à 1999 – dans la 2ième partie de l’article :
« SOUVENIRS ET RÉFLEXIONS D’UN VIEUX ROUTIER DE LA RÉVOLUTION » (Réfléchir & Agir, Printemps 1996), p. 432-434 :
Robert Dun a écrit:
LA QUANTITÉ CONTRE LA QUALITÉ

Dans le domaine culturel, l’absurdité n’est pas moindre.

Au tout début de ce siècle, l’Académie Française publia un mémoire de simplification de l’orthographe qui respectait tout de même les nuances de notre langue. Il ne fut jamais pris en considération et nos ministres concernés ne connaissent même plus son existence.

En 1936, débuta une série de mesures qui devait conduire au chaos actuel. L’enseignement dût devenir strictement inductif, car les cerveaux enfantins devaient être considérés comme vides à la naissance, comme le veulent les doctrinent matérialistes. On instaura la désastreuse méthode globale pour l’apprentissage de la lecture. Le résultat fut un effondrement de l’orthographe devenu irréparable. (…)

Des méthodes pédagogiques comme la méthode Montessori ou celle des anthroposophes, qu’on peut fort bien utiliser sans être catholique ni anthroposophe, auraient résolu le problème, mais elles ne furent même pas examinées.

Après guerre, des milliers d’enseignants primaires passèrent sur incitation des marxistes des licences ou au moins des certificats de licence et envahirent le secondaire, aidés en cela par la politique des gouvernements de droite comme de gauche qui eurent en commun de remplacer les agrégés par des certifiés, les certifiés par des licenciés, les licenciés par des bacheliers.

Pour retarder et camoufler le chômage menaçant, on mit la scolarité obligatoire jusqu’à seize ans, alors que les structures d’accueil n’existaient ni en locaux, ni en personnel. (…)

Dès les années 50, marxistes et employeurs firent chorus pour demander l’abolition du grec et du latin. On peut certes faire l’économie de ces langues, mais à condition d’enseigner dès le primaire une bonne centaine de racines grecques et latines, faute de quoi les Français parleront comme des perroquets. Le problème ne fut même pas perçu par les décideurs responsables.

À la même époque, on supprima les examens d’entrée en sixième et on laissa la décision aux instituteurs. (…)

Et les parents dans toute cette folie ?

Ignorants, indifférents ; l’école fut et reste pour beaucoup un moyen de se débarrasser de leurs enfants et de leurs responsabilités. Quand on programme les naissances pour les primes et allocations en fonction de la télévision ou de la voiture convoitées, rien d’étonnant à ce qu’ensuite on démissionne de ses responsabilités.

UNE JEUNESSE SACRIFIÉE

(…)

Oui, jeunes amis, c’est à vomir. Les baffes et les coups de couteau ou de revolver que récoltent actuellement les enseignants, à 99 % ils les ont mérités.
De même que toute notre société a mérité les déboussolés des banlieues chaudes. (…)


Dernière édition par JOHN le Jeu 17 Avr 2008 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelles sont les questions sociales importantes ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelles sont les questions sociales importantes ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Druidisme aujourd'hui ... quelles sont vos réponses ?
» Quelles sont vos VALEURS ?
» Quelles sont les caractéristiques d'une chanson ?
» Quelles sont vos phobies ?
» Quelles sont vos passions ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: Chroniques marxiennes-
Sauter vers: