LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mouvement étudiant naissant ..

Aller en bas 
AuteurMessage
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 15:14

Ritoyenne a écrit:
Plusieurs facs en France, dont la fac de tolbiac, sont bloquées, en ce moment même. Toutes les facs organisent des AG, plus ou moins frequentées (1000 parfois, souvent moins). Ca parle de bloquage, ça vote la grève. Tous ont en tête ce qui s'est passé pour le CPE.

La loi Pécresse tiendra-t-elle ? En tout cas, les médias n'en disent mot.

(Fil créé pour rassembler les infos à ce propos)

Ben désolé de deja le detourner ce fil mais ça consiste en quoi la loie Pecresse, j'ai 2 etudiants à la maison, ils m'ont rien dit et semblent n'en avoir rien a foutre.


--------------------------------------------------------------------

Ritoyenne a écrit:

http://www.paris4philo.org/article-13462190.html
Et ça consiste en quoi "l'autonomie des universitées" ?
Elles devront se demerder elle meme pour leurs financements ?

--------------------------------------------------------------------

Ritoyenne a écrit:
Bcp de documents sur google

Si tu veux savoir ce que les étudiants "de gauche" (au sens large, disons) reprochent à cette loi, lis qques discours prononcés en AG.

http://www.autonomiedesuniversites.com/spip.php?article16

Ok, la dessus y'a quelques explications (evidemment ça vient du site de l'Uni, syndicat etudiant proche de Sarko il me semble). J'imagine bien ce que des jeunes gauchistes peuvent reprocher à une telle loi. Ceci dit je vois pas trop ou je pourrais lire des discours prononcés en Ag.

---------------------------------------------------
Ritoyenne a écrit:
Citation :
Ceci dit je vois pas trop ou je pourrais lire des discours prononcés en Ag.

Oh tu peux en trouver, en général, sur les sites d'étudiants, ou d'information sur le monde étudiant, etc. Si j'en trouve un bien, je le mettrai sur mon site et collerai un lien dans l'coin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 16:30

Kamo a écrit:
gin_kas_63 a écrit:
Putain ils aiment ça les étudiants. Faire la grêve, gueuler, feindre un esprit critique et une conscience politique. Leurs prédécesseurs ont fait la grève ? Allez, eux aussi auront droit à leur quelques jours de vacances. Après on s'étonne que l'écart se creuse entre la fac et les grandes écoles...
Il y a beaucoup d'ultra-libéraux mondialistes sur ce forum.......

Il est évident qu'il faut détruire la loi de cette bourgeoise de Pécresse qui s'inscrit dans les directives européennes et prend modèle sur le système d’enseignement supérieur américain (c'est à dire un enseignement supérieur voué à subir la domination des entreprises et totalement inégalitaire, toujours la même logique du pognon au détriment de la culture).
Ah ! l'inénarable Kamo...
On lui demande en quoi consiste la loi Pecresse et il répond à coups de slogans... Cavalier
----------------------------------------------------------------

Kamo a écrit:
Et alors si t'es pas content tu vas voir ailleurs mon brave.
Et alors si t'es pas content que j'aille pas voir ailleurs, tu vas voir ailleurs mon con.

----------------------------------------------------------------

Sylvain a écrit:
Je recommande a Kamo qui fait son malin à traiter tout le monde de "libéral-mondialiste" de faire un petit tour dans une fac française pour qu'il constate l'ampleur des dégâts. Je ne vois pas en quoi le fait de dire qu'un fossé sépare les écoles et les facs fait qu'on est "libéral-mondialiste" puisque ça n'est que la pure réalité. 90% des élèves n'ont pas leur licence. Dans ma promo , on devait être 300 en première année on est a peine 40 en master j'ai l'impression. Et aucun n'élève ne veut l'admettre d'où la grève. Mais ça saute a la gueule.

La fac pour tous OK , mais a condition qu'elle serve a quelque chose et qu'elle apprenne quelque chose au gens plutôt que de servir de radeau de fortune aux bacheliers paumés. C'est pas avec une licence de socio qu'on fait quelque chose d'intéressant. Et puis pour finir de manière sarcastique, si vous avez les couilles (au nom d'E&R et du National-Machintrukisme) d'aller en AG soutenir publiquement les comités, pensez a filmer SVP, ca serait dommage de rater le lynchage du siècle...
Radeau de fortune ou radeau de la Méduse ?

-------------------------------------------------------------------

Lutfi a écrit:
zatopek a écrit:
...bé heu...pardonnez mon inculture...mais...con. ...c'est en langage djeuns le diminutif de "constructif" ? Biz ...j'ai juste ???
Difficile de répondre depuis que le monde est dirigé par des néo-cons
Néo ou pas néo, quand on est con...



------------------------------------------------------------------------

gin_kas_63 a écrit:
@Kamo: Je suis avant tout un démocrate. Sarko a été élu, l'assemblée a été élue, les étudiants ont le droit et le devoir de fermer leur gueule, pas de manifester pour le plaisir.
Comme si le fait d'être élu par la majorité autorisait de facto à chier sur les minorités... Blah blah


Serge Gainsbourg.requiem pour un con


--------------------------------------------------------------------

gin_kas_63 a écrit:
MAGGLE a écrit:
Comme si le fait d'être élu par la majorité autorisait de facto à chier sur les minorités...
Non, mais ca autorise de facto à gouverner, voter des lois, réformer, etc. C'est le principe de l'élection quoi.

Oui mais bon, ça n'a rien à voir... Ton truc au départ c'était qu'à partir du moment ou quelqu'un est élu à la majorité, toulézotr yzonka fermer leur gueule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intellocrate
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 17:25

Kamo a écrit:
Il y a beaucoup d'ultra-libéraux mondialistes sur ce forum.......

Il est évident qu'il faut détruire la loi de cette bourgeoise de Pécresse qui s'inscrit dans les directives européennes et prend modèle sur le système d’enseignement supérieur américain (c'est à dire un enseignement supérieur voué à subir la domination des entreprises et totalement inégalitaire, toujours la même logique du pognon au détriment de la culture).

C'est sûr que l'université française est vachement plus démocratique, et d'un bien meilleur niveau... Et en plus, elle marche du feu de dieu, tire le pays vers le haut, bref, le monde entier nous l'envie (sauf ces arriérés d'amerloques).

Surtout ne rien changer à un système aussi excellent !

http://www.jakouiller.com/index.php/2006/04/14/101-la-faillitte-de-l-universite-en-france

-------------------------------------------------------------------------------------

Ritoyenne a écrit:
Sylvain a écrit:
La fac pour tous OK , mais a condition qu'elle serve a quelque chose et qu'elle aprenne quelque chose au gens plutot que de servir de radeau de fortune aux bacheliers paumés. C'est pas avec une licence de socio qu'on fait quelque chose d'interessant.
Si on poursuit un peu ce raisonnement qui veut que la valeur d'un enseignement se calcule à la valeur marchande qu'il représente, alors il faut fermer les parcours de sociologie, d'histoire, de lettres, de grec ancien, de latin, et - last but not least - de philosophie. Ces filières ne "servent à rien", comme tu le dis, à l'unique condition que "servir" soit systématiquement suivi de "le capital".

Cette loi est un pas supplémentaire, parmi tellement d'autres, de ce que Soral appelle "l'invasion de tous les rapports humains par la logique marchande".

Citation :
Si on poursuit un peu ce raisonnement qui veut que la valeur d'un enseignement se calcule à la valeur marchande qu'il représente, alors il faut fermer les parcours de sociologie, d'histoire, de lettres, de grec ancien, de latin, et - last but not least - de philosophie. Ces filières ne "servent à rien", comme tu le dis, à l'unique condition que "servir" soit systématiquement suivi de "le capital".

Sauf si le capital est assez intelligent pour reconnaître que la philosophie puisse le servir. Villepin disait en 2006 que "comme aux USA, un étudiant avec un mastère en philo devrait pouvoir devenir analyste financier".

http://www.jakouiller.com/index.php/2006/05/18/221-vision-americaine-du-syteme-universitaire-francais


Dernière édition par le Mer 31 Oct 2007 - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 18:49

gin_kas_63 a écrit:
Ritoyenne a écrit:

Si on poursuit un peu ce raisonnement qui veut que la valeur d'un enseignement se calcule à la valeur marchande qu'il représente, alors il faut fermer les parcours de sociologie, d'histoire, de lettres, de grec ancien, de latin, et - last but not least - de philosophie. Ces filières ne "servent à rien", comme tu le dis, à l'unique condition que "servir" soit systématiquement suivi de "le capital".
Effectivement, quand j'ai choisi les études que j'allais faire, j'ai pensé en premier "quel place le grand capital me réserve avec ce bagage?". J'ai dû mal à saisir l'intérêt d'aller dans une filière où 90% des gens finissent par changer de voie ou à l'ANPE. Le système est tel qu'il est pour l'instant, autant être du bon côté de la barrière. Et pour ce faire, autant bien choisir sa formation, et pas faire une fac de psycho, d'anglais, de socio ou de philo(rien de personnel) parce que finalement c'est pas trop mal, on a 20 heures de cours par semaine, et on voit des coquines quand on va au RU. Pour aller manifester il y a du monde, pour bosser beaucoup moins.

Citation :
autant bien choisir sa formation, et pas faire une fac de psycho, d'anglais, de socio ou de philo
Tiens c'est bizard, on m'a justement souvent dit le contraire, master d'anglais c'est bien utile pour trouver du taf (et pas seulement prof d'anglais)
Sinon sur votre débat, bien que n'y connaissant rien en vie universitaire, par principe comme ça je suis d'accord avec Riri...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gin_kas_63
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 18:59

Intellocrate a écrit:
Villepin disait en 2006 que "comme aux USA, un étudiant avec un mastère en philo devrait pouvoir devenir analyste financier."

Ca a dû flatter les dizaines de milliers de bacheliers qui se branlaient à la fac (pas tous les étudiants qui sont à la fac je précise). Sauf que même avec une solide école de commerce, analyste financier c'est pas gagné. Alors avec une maîtrise de philo Ptdr2 .

Ritoyenne a écrit:
Et bien on vit pas dans le même monde, voilà tout. Et dans mon monde, les gens ont la possibilité de se consacrer à quelque chose qui ne sert absolument pas le grand capital.
C'est beau. Perso je préfère assurer et avoir du blé. C'est peut-être pas courageux, mais au moins j'assure un minimum mes arrières. Le système, aussi critiquable soit-il, est bien en place. Alors autant être du bon côté de la barrière.

Ritoyenne a écrit:
MAGGLE a écrit:
gin_kas_63 a écrit:
MAGGLE a écrit:
Comme si le fait d'être élu par la majorité autorisait de facto à chier sur les minorités...
Non, mais ca autorise de facto à gouverner, voter des lois, réformer, etc. C'est le principe de l'élection quoi.
Oui mais bon, ça n'a rien à voir... Ton truc au départ c'était qu'à partir du moment ou quelqu'un est élu à la majorité, toulézotr yzonka fermer leur gueule...
Si on poursuit celui-là, de raisonnement, la démocratie interdit d'emblée toute opposition du peuple aux décisions du pouvoir. (ce qui n'est pas le cas)
Je pense en effet que dans une démocratie, on devrait respecter les décisions prises par un gouvernement élu...

--------------------------------------------------------------------------------------


MAGGLE a écrit:
Ca me rapelle une mémère de ma connaissance dont l'ultime argument politique est : "De toutes manières on est en démocratie, donc on n'a pas à se plaindre."

Ritoyenne a écrit:
gin_kas_63 a écrit:
MAGGLE a écrit:
Oui mais bon, ça n'a rien à voir... Ton truc au départ c'était qu'à partir du moment ou quelqu'un est élu à la majorité, toulézotr yzonka fermer leur gueule...

Ritoyenne a écrit:
Si on poursuit celui-là, de raisonnement, la démocratie interdit d'emblée toute opposition du peuple aux décisions du pouvoir. (ce qui n'est pas le cas)
Je pense en effet que dans une démocratie, on devrait respecter les décisions prises par un gouvernement élu...

Bon ben voilà, à force de pousser les raisonnements, on arrive au point de divergence. C'est là qu'on est pas d'accord.
Sachant qu'on trouvera toujours quelqu'un pour s'opposer aux décisions prises, comment on fait ? Ah, il y a 10 mecs qui manifestent contre le projet de loi X, retirons ce projet de loi. C'est ca le truc? Je cromprend pas. Pourquoi aller voter alors ? Le gouvernement, l'assemblée et le Sénat n'ont donc aucune légitimité pour légiférer ?

-----------------------------------------------------------------------

Intellocrate a écrit:
gin_kas_63 a écrit:
Intellocrate a écrit:

Villepin disait en 2006 que "comme aux USA, un étudiant avec un mastère en philo devrait pouvoir devenir analyste financier."
Ca a dû flatter les dizaines de milliers de bacheliers qui se branlaient à la fac (pas tous les étudiants qui sont à la fac je précise). Sauf que même avec une solide école de commerce, analyste financier c'est pas gagné. Alors avec une maîtrise de philo Ptdr2 .

Comme aux USA (dixit Villepin).
J'ai lu trop vite, j'ai zappé le "devrait"... Désolé.

MAGGLE a écrit:
gin_kas_63 a écrit:
Le système, aussi critiquable soit-il, est bien en place. Alors autant être du bon côté de la barrière.

Plutôt kapo qu'insoumis quoi...
Ben fais moi rire, tu vis dans une forêt, tu pêches, tu chasses et tu ceuilles les composants de ton repas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 19:17

gin_kas_63 a écrit:
Sachant qu'on trouvera toujours quelqu'un pour s'opposer aux décisions prises, comment on fait? Ah, il y a 10 mecs qui manifestent contre le projet de loi X, retirons ce projet de loi. C'est ca le truc? Je cromprend pas. Pourquoi aller voter alors? Le gouvernement, l'assemblée et le Sénat n'ont donc aucune légitimité pour légiférer?

Sauf que ces 10 mecs sont peut-être plus motivés par leurs intérêts quand ils sont en accord avec les notions les plus élémentaires de la Justice que par la démocratie... Peut-être...

Bienvenue dans le monde réel. Bienvenue dans la lutte des classes camarade !

--------------------------------------------------------------------------------

gin_kas_63 a écrit:
Ben fais moi rire, tu vis dans une forêt, tu pêches, tu chasses et tu ceuilles les composants de ton repas?

Dans ton esprit, insoumis = homme des cavernes, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 48
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 19:38

gin_kas_63 a écrit:

Je pense en effet que dans une démocratie, on devrait respecter les décisions prises par un gouvernement élu...

...c'est bôôôôô... Coeur ...

...et quelle démocratie !!!... Amen

...tiens toi bien gin_kas_63 (purée comme c'est chiant à écrire ton nom)... comme le dit Maggle (bien moins pénible à écrire) il existe dans ce monde (et donc en France) 2 classes...une bourgeoise et une autre prolétaire... étonnant non ???... Laughing

Le suffrage universel est un joujou que l'on donne aux prolétaires pour leur faire penser qu'ils ont le pouvoir... parce qu'au bout du compte... où est la démocratie quand les principaux moyens d'informations (et donc de propagande), les principaux moyens de financement de partis et de campagnes électorales sont au main de la bourgeoisie ?...

...quand on nous dit, par exemple, que l'Union Européenne...que l'Euro c'est que du bonheur..."que même" avec une manipulation à vomir sur le TRaité européen...une majorité de votants vote non...et bé la bourgeoisie nous dit que l'on a mal voté et qu'ils vont devoir faire notre bonheur à notre place en nous pondant un nouveau Traité...

...c'est bôôôôô la démocratie...

-----------------------------------------------------------------------
gin_kas_63 a écrit:
C'est peut-être pas courageux, mais au moins j'assure un minimum mes arrières. Le système, aussi critiquable soit-il, est bien en place. Alors autant être du bon côté de la barrière.
...j'avais pas tout lu... geek ...
...ouais t'as raison finalement...je m'en vais prendre ma carte à l'UMP...

...waouhhh...je viens de me rendre compte que je me complique la vie depuis des dizaines d'année...alors que tout était si simple...quelle bille !!!...merci à toi g_k_63 king ... cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 20:23

Citation :
Et puis pour finir de manière sarcastique, si vous avez les couilles (au nom d'E&R et du National-Machintrukisme) d'aller en AG soutenir publiquement les comités, pensez a filmer SVP, ca serait dommage de rater le lynchage du siècle...
Je les connais par coeur tous ces petits excités gauchistes qui animent des AG et qui profitent de justes revendications (lutte contre le CPE, lutte contre la présente loi) pour faire passer leurs idées nauséabondes sur d'autres sujets qui n'ont rien à voir avec la mobilisation.

Il est clair que vu leur niveau d'intolérance et leur capacité de dialogue, ils ne se dérangeraient pas pour tabasser une personne qui ferait une telle déclaration (à 10-20 bien entendu, pas en un contre un).

Citation :
master d'anglais c'est bien utile pour trouver du taf
Ca peut aider effectivement, sachant que c'est notre future langue officielle.

----------------------------------------------------------------

Citation :
@Kamo: Je suis avant tout un démocrate. Sarko a été élu, l'assemblée a été élue, les étudiants ont le droit et le devoir de fermer leur gueule, pas de manifester pour le plaisir.

Très bien, c'est une position qui se défend. Mais dans ce cas, il faut condamner toutes les manifestations contre tous les présidents et assemblées démocratiquement élus même quand ils sont rouges (cf Chavez au Vénézuela qui fait face à des opposants franchement antidémocratiques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gin_kas_63
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 23:02

MAGGLE a écrit:

Dans ton esprit, insoumis = homme des cavernes, c'est ça ?
Pas du tout. Mais tu me dis: "kapo plus qu'insoumis" parce-que je te dis que je préfère être du bon côté de la barrière (ceux qui ont du blé). Donc je te dis, et toi pour critiquer ainsi ma démarche, tu vis sûrement en grand insoumis, loin du système et de ses contraintes, sans jamais dépenser d'argent, d'où la pêche et le reste. Sinon je vois pas en quoi tu serais plus insoumis au système qu'un autre.
zatopek a écrit:
...j'avais pas tout lu... geek ...
...ouais t'as raison finalement...je m'en vais prendre ma carte à l'UMP...
Quel est le rapport ?

Au final vous me chiez dessus, mais:
1) Je vous emmerde
2) J'ai au moins le mérite d'assumer mon point de vue. Ouais je préfère être riche que pauvre... Ca me paraît évident et logique. Après chacun sa sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 48
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 23:16

...le rapport ???...

---> bé comme tu l'écris...pour se faire des thunes...faut être du bon coté de la barrière...vaut donc mieux collaboré... Hé

...sinon...heu...non...je ne te chie pas dessus...
car :

1/ je n'ai pas envie
2/ je t'aime Biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Mer 31 Oct 2007 - 23:22

gin_kas_63 a écrit:
Pas du tout. Mais tu me dis: "kapo plus qu'insoumis" parce-que je te dis que je préfère être du bon côté de la barrière (ceux qui ont du blé). Donc je te dis, et toi pour critiquer ainsi ma démarche, tu vis sûrement en grand insoumis, loin du système et de ses contraintes, sans jamais dépenser d'argent, d'où la pêche et le reste. Sinon je vois pas en quoi tu serais plus insoumis au système qu'un autre.

A priori, je ne vois effectivement pas en quoi je serais moins insoumis qu'un autre. Mais ce qui est sur, c'est que je le suis bien plus que toi. Même une pute l'est plus que toi...

Mais bon, va pour l'homme des cavernes... Si tu m'offres le terrain avec une connexion internet au fond de ma grotte pour continuer à te faire chier.

----------------------------------------------------------------

gin_kas_63 a écrit:
MAGGLE a écrit:
Mais ce qui est sur, c'est que je le suis bien plus que toi. Même une pute l'est plus que toi...
En quoi seriez-vous plus ou moins insoumis?

En ça :

gin_kas_63 a écrit:
Perso je préfère assurer et avoir du blé. C'est peut-être pas courageux, mais au moins j'assure un minimum mes arrières. Le système, aussi critiquable soit-il, est bien en place. Alors autant être du bon côté de la barrière.

Et en plus, je ne suis même pas persuadé que tu gagnes plus de fric que moi. :P

--------------------------------------------------------------------------

Ritoyenne a écrit:
Mon thread sad


Etudiants poils aux dents [RENAUD]
envoyé par jouk_tarakanovitch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Jeu 1 Nov 2007 - 2:17

D'accord avec Kamo : cette loi est tout simplement la mise en oeuvre de la politique européenne qui prend les Etats-Unis pour modèle : privatisation, autonomie donc liquidation du cadre nationale des diplômes, désengagement de l'Etat, remise en cause du statut des personnels (et évitons le couplet sur les "mandarins", de grâce...)...
Revenir en haut Aller en bas
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Jeu 1 Nov 2007 - 15:15

Ritoyenne a écrit:
Citation :

Appel de l'Assemblée générale de l'Université de Rouen.




Grève, occupation, blocage. Nous avons commencé...






Aujourd'hui, jeudi 25 octobre 2007, à Rouen, une Assemblée Générale
a déclaré la grève, l'occupation et le blocage de l'Université. Nous
sommes la génération qui s'est battue dans la rue ces dernières années,
ces derniers mois. Depuis plusieurs jours, nous avons observé la
mobilisation des autres villes. Il nous a semblé que chacun, là où il
était, attendait un signal, une étincelle, pour que tout commence. Nous
n'avons plus de raison d'attendre.

Des cheminots nous retenons la force de paralysie, la capacité à
dérégler les gestes tellement huilés du quotidien. Du CPE nous gardons
la force d'initiative et la possibilité de vaincre dans l'affrontement.
Si ce mouvement naît du prétexte de la loi sur l'autonomie des
universités, il s'inscrit plus généralement dans une offensive à
l'encontre du pouvoir en place. La France d'après, nous y sommes et
rien ne nous la fera aimer. Ce à quoi nous sommes confrontés n'est pas
un simple durcissement des institutions, mais la constitution d'une
force politique prête à tout pour éliminer ceux qui ne filent pas
droit, ceux qui ne partagent pas leur désir d'un monde parfaitement
policé où les cadres aux dents colgate roulent en velib' au milieu des
rafles de sans papiers. Il n'y aura pas de trêve. C'est une vérité de
l'époque que nous devons assumer.

Les cheminots, la loi sur l'ADN, les profs, les fonctionnaires,
tous ces fronts qui s'ouvrent appellent le meilleur de notre
intelligence, une pensée stratégique maximale. Nous faisons le pari que
ce moment est opportun pour nous retrouver, pour retourner dans la rue,
pour prendre le pavé et nous jeter dans la lutte. Notre mouvement sait
qu'il n'est pas isolable, qu'il rentre en résonance avec tous ceux qui
ont pris la décision de lutter là où ils sont, à leur manière et de
toute leur détermination. Nous savons que le préalable à tout mouvement
est une suspension du cours normal des choses. D'où la grève. Nous
avons besoin de temps et de lieux pour nous retrouver, nous organiser
et penser ensemble. D'où l'occupation. Nous pensons que ce monde se
tient par la circulation ininterrompue d'argent, de travail, et
d'information et que, pour l'entamer, il nous faut enrayer cette
machine. D'où le blocage.

Nous appelons ceux qui nous entendent à nous rejoindre, à
s'organiser là où ils sont. Le travail est à déserter, les lieux sont à
occuper, les flux sont à bloquer.



Comité d'occupation de l'Université de Rouen, 25 octobre 2007.

Mouais, sur le fond de la reforme de l'université, y'a pas d'argument, ils prennent en otage la situation actuelle (ce en quoi ils n'ont pas tord)
Ils pronnent une alliance avec les cheminots et autres, veulent nous refaire l'union etudiants/ouvriers de 68, rien de bien neuf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ritoyenne
Le niveau à son plus haut, t'entends ?!
avatar

Masculin
Nombre de messages : 798
Age : 35
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Ven 2 Nov 2007 - 21:26

Plusieurs facs ont été fermées par l'administration : Tolbiac, Aix, je ne sais plus quelles autres. Une manière comme une autre d'essayer de tuer le mouvement dans l'oeuf.

EDIT : Lun 5 Nov 2007 - 23:37

Tolbiac envahi par des anti-LRU. Défonçage de portes et compagnie. Puis baston avec des anti-bloquage en sous nombres. Insultes antisémites pas mal entendues. Bibi on t'a r'connu !

EDIT 2 : Ven 9 Nov 2007 - 0:04

Je peux pas trop vous tenir au courant, parce que y'a de l'actu tous les jours.
Mais sur mon site, j'essaye de relayer qques articles objectifs, qui rendent compte de ce qui se passe à Paris, et ailleurs, dans les universités. Donc si qqun est intéressé, je vous y renvoie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Indépendance des facs   Dim 4 Nov 2007 - 0:27

Bengiskhan a écrit:
dreck93 a écrit:
Yo, étant à la fac (paris 8 ), ce projet de loi m'interpelle quelque peu.

Depuis le départ, je vois des gens dans le hall postés à des tables qui attendent les curieux à ce sujet. L'autre jour y'a eu une AG dans un amphi pour voter je ne sais quoi (c'est une AG hein normal qu'on comprenne pas)... Mais bon j'voulais qu'on me parle, on m'a donné un tract et j'ai pas été convaincu par la résistance...
---

Ma vision : les facs étant des sortes de poubelle pour les pauvres qui souvent ne savent pas ce qu'ils veulent faire (par exemple les sections art) ou se lancent dans des filières bouchées (psycho) avec une durée de 5 ans minimum pour avoir un emploi (tanguy powa) guidés par le déterminisme ravelien (le site ravel pour faire ses choix post-bac).
Je me dis que le modèle ricain est maintenant indispensable avec une mise au placard du service public pour l'éducation post-bac... Quitte à bosser 1 an en restant chez ses parents pour financer une bonne école.
Après y'a les filières sélectives, le gräal pour les pauvres qui ont bien travaillé avant le bac ? Quoiqu'il parait qu'entre BTS et IUT y'a une sacrée marge de différence. (j'ai été recalé d'un IUT mais j'ai pas tenté le BTS y'avait pas l'option qui me plaisait je crois..)

Sarko fait le ménage... Mais le fait-il dans le bon sens ?
Personnellement je ne sais pas trop quoi penser de cette loi, par contre je sais quoi penser de ceux qui peuplent les AG: des branleurs.

Hier un pote m'a trainé à une assemblée generale contre cette loi. Ce fut interessant, mais pas en ce qui concerne la loi. J'y ai vu un immense rassemblement de trouducs. Les types se prennent au serieux, parlent comme s'ils connaissaient quelquechose à la vie, bref on sent qu'ils veulent se donner l'impression de resister. Masturb
Le comble étant l'intolérance dont il font preuve, tout en déclarant lutter conttre celle-ci: à un moment une fille exprime courageusement et respectueusement son avis sur la question. Selon elle ces jeunes gens feraient preuve d'immobilisme concernant l'état de l'Université.Bref, elle a exprimé une opinion finalement plutôt favorable à cette loi. Avant qu'elle n'ai terminé, un des gars gérant l'AG lui coupe la parole en lui disant qu'elle monopolise la parole. Au moment des votes elle sera huée, et demandant qu'on respecte son opinion, elle aura droit à un superbe "ton opinion est pas respectable". Belle leçon de tolérance.

Pour ma part je pense que cette loi est mauvaise, pour tout ce qu'elle implique d'"americanisation" de l'éducation, mais lutter aux cotés de ces abrutis, non merci. Je préfère encore que la loi passe.

Pour ma part je suis à la fac de Perpignan, autant vous dire qu'avec cette loi ça risque pas d'être la fête chez nous, parce que Perpignan niveau entreprise c'est le moyen-age.
Le problème majeur de l'autonomie des universités est que dans les régions où peu d'entreprises existent le mécénat ne fonctionnera pas, et donc ces établissements n'auront pas de moyens. Ce qui implique que les étudiants devronts migrer vers les universités "riches". C'est totalement à l'opposé de l'égalité dans l'éducation. Qui pourra alors aller à l'université? Uniquement des fils de bourges pour qui louer un appart dans une autre ville que celle de leur domicile habituel n'est pas un problème? Ceci implique à terme un autre effet pervers : le dumping social. En effet, le fils de prolos qui voudra tout de même essayer d'aller à la fac sera bien obligé de travailler dans un mc do ou autre. De fait si on arrive à une arrivée massive de jeunes étudiants travailleurs il est évident que ça ne va pas permettre de tirer les salaires vers le haut, bien au contraire. Principe de l'offre et de la demande.
Dernière chose : la république doit garantir une totale égalité sur son territoire, chose qui n'est déjà pas aisée, alors avec l'autonomie des facs on accentue encore plus les disparités.
Revenir en haut Aller en bas
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 46
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   Ven 9 Nov 2007 - 1:15

gin_kas_63 a écrit:
Effectivement, quand j'ai choisi les études que j'allais faire, j'ai pensé en premier "quel place le grand capital me réserve avec ce bagage?". J'ai dû mal à saisir l'intérêt d'aller dans une filière où 90% des gens finissent par changer de voie ou à l'ANPE. Le système est tel qu'il est pour l'instant, autant être du bon côté de la barrière. Et pour ce faire, autant bien choisir sa formation, et pas faire une fac de psycho, d'anglais, de socio ou de philo(rien de personnel) parce que finalement c'est pas trop mal, on a 20 heures de cours par semaine, et on voit des coquines quand on va au RU. Pour aller manifester il y a du monde, pour bosser beaucoup moins.

tout ce qui sent l'autonomie, ça pue la décentralisation et ça évacue le vrai problème qui est celui de la sélection par concours. Or, 80% des boulots disponibles maintenant et dans un avenir assez long sont des boulots qui ne demandent pas de longues études universitaires, d'ou 60% (mathématiquement et grosso modo) de frustrés

gin_kas_63 a écrit:
Je pense en effet que dans une démocratie, on devrait respecter les décisions prises par un gouvernement élu...
je pense en effet qu'on devrait respecter les décisions prises par un gouvernement dont je partage les idées élu

les autres (gvts), rien à battre !

Bengiskhan a écrit:
Sylvain a écrit:
Cool ma fac est bloquée. Je vais pouvoir dormir un peu la semaine prochaine. afro Blague a part, je dirais bis reptita. J'irai pas les aider a bloquer mais j'irai pas non plus manifester avec les baltringuos de l'UNI ou de Liberté MonCul, heu Chérie.
Tout pareil que Sylvain, fac de Perpignan bloquée, donc pour moi ce sera vacances. Peux pas choisir entre les bloqueurs émules de la LCR et les anti-blocage membres des Jeunes Populaires de l'UMP. Je pense sérieusement à fonder Le Comité de Ceux Qui en ont Rien à Branler.

Etant adepte de l'autoformation, j'en profiterais pour apprendre seul.
Chômage pour tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 39
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Réforme du CAPES   Jeu 10 Avr 2008 - 20:24

Edgar a écrit:
Bon, c'est une nouvelle en avant-première que je vous offre.
Cette réforme est prévue d'ici 2009.

Voila le topo: à l'heure actuelle, les futurs enseignants en collège doivent être détenteurs d'une licence (Bac +3), puis après un test d'admission, passer une année à se préparer pour passer les épreuves du CAPES. Il s'agit d'un concours, c'est à dire qu'il y a un nombre de place fixée en fonction des besoins, et quelque soit le niveau général, tous les postes sont pourvus. Les personnes reçus sont ensuite lancées sur le terrain où elles sont ensuite contrôlées puis titularisées si tout va bien.

La réforme est née d'un constat tout con: les inspecteurs chargés des titularisations sont affligés du niveau des jeunes enseignants. Fautes d'orthographe au tableau, corrections faussées des copies parce que le jeune enseignant fait les mêmes fautes que les élèves, lacunes énormes en culture générale... (soit dit en passant, avez vous lu Entre les murs de Begaudeau ? ça montre (involontairement) le niveau et l'état d'esprit de certains profs...)

La réforme devrait en principe repousser à Bac+5 l'accession au CAPES (avec ou sans l'année de formation en plus, détail pas fixé encore), ce qui voudrait dire que les candidats au CAPES auraient à présent 2 ans de fac de plus (ce qui à mon avis, vu ce qu'on fait en master, ne devrait pas changer grand chose au problème)

Cette réforme, on en entendra surement encore causer (il y aura bien des braves pitres pour bloquer les facs à cause de ça, j'imagine)

Mais ce qui est fou là dedans c'est la source de tout ça. Depuis quelques années, c'est le cercle vicieux. Le niveau des enseignants est de plus en plus bas, et celui des élèves évolue en conséquence. Ma prof de fac qui m'a parlé de tout ça m'a dit qu'elle avait comparé les copies de ses débuts de carrière et les copies actuelles. Grosso modo, pour elle, avoir une licence aujourd'hui équivaut à avoir le bac il y a 20 ans. En troisième année de licence, personne (moi y compris) ne maitrise correctement l'orthographe et la grammaire. Pour le reste, l'Histoire en particulier, c'est très lacunaire. Enfin bref... j'imagine que vous avez déjà entendu la chanson...

La réforme en projet part du constat qu'il est impossible de remonter le niveau général, qu'il faut donc accepter l'idée d'augmenter le niveau exigé pour être enseignants. Ce n'est pas pour hausser le niveau, c'est juste pour qu'il ne tombe pas plus bas.
Putain va falloir que je reprenne mes études... Je me vois mal passer ma maîtrise à 30 piges...

-----------------------------------------------------------------------

Edgar a écrit:
Jul le Marteau a écrit:
Citation :
La réforme devrait en principe repousser à Bac+5 l'accession au CAPES (avec ou sans l'année de formation en plus, détail pas fixé encore), ce qui voudrait dire que les candidats au CAPES auraient à présent 2 ans de fac de plus (ce qui à mon avis, vu ce qu'on fait en master, ne devrait pas changer grand chose au problème)
En quoi cela changera t'il les lacunes de culture générale, d'orthographe ou de grammaire? Puisque ces lacunes sont antérieures à l'entrée en fac, et qu'à priori la fac ne s'occupe pas de donner des cours de français élémentaires.
Tu te trompes, Jul. Il y a des cours assez basique à la fac, mais ils sont facultatifs. J'ai suivi 2 stages de remise à niveau en Lettres Modernes cette année, un destiné aux transfuges d'autres filières et un destiné aux personnes venant des classes préparatoires. Ils étaient ouverts à tous, mais évidemment personne n'y va, à part les rares personnes qui ont un certain plaisir à apprendre.

Sinon, tous les cours de licence nécessitent de maitriser des notions de base, donc il y a des révisions sans cesse entremélées aux cours, mais le problème, c'est que ces révisions sont anarchiques et font perdre du temps pour le reste, elles ne fonctionnent pas vraiment sur le long terme. Par contre, l'année de préparation au CAPES inclue des cours de français, mais c'est pareil, une année c'est peu pour rattraper toutes les lacunes, et les programmes sont assez mal foutus.

En principe, la réforme devrait tenir compte de ça et aboutir à un master "spécial enseignants" qui consisterait en deux années très générales assez lourdes (aujourd'hui, c'est dérisoire ce qui est fait en master) avec beaucoup de culture générale et de français. Mais bon, c'est pathétique d'en arriver là, et ça ne change pas le problème du niveau merdique des bacheliers... Au secours, Finkielkraut !
Master, manager, same thing... Soupir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mouvement étudiant naissant ..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mouvement étudiant naissant ..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mouvement étudiant "s'estompe"... mais à quel p
» La filière pharmacie gagnée par la contestation : le mouvement des étudiants s’amplifie
» Transformation du mouvement?
» cherche étudiant pour cours de maths
» Recherche étudiant en droit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: VOX POPULI... :: Douce France-
Sauter vers: