LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le double langage des antiracistes sur l'immigration

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
dickbill
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 0:59

MAGGLE a écrit:
L'anti-immigrationnisme n'est pas forcément libéral mais il existe une façon libérale de l'être.

En d'autres termes, y a une façon marxiste de l'être (rééquilibrage mondial des rapports de production), et une façon libérale-nationale de l'être (accaparement par les élites des richesses créées par les travailleurs au niveau d'un pays).

Le libéral-mondialiste (ou plus précisément globaliste) étant quant à lui immigrationiste par pragmatisme (c'est le cas du capitaliste) ou par idéologie (c'est inconsciemment le cas du gauchiste).

Retour à ma question ?

Tu as tout as fait raison. Le manque a perdre qui sert a former un travailleur local, est exactement illustre dans le cas de l'exemple que je donnais sur les etats unis.
La formation de 200 000 dollars qui servirait a former un chercheur aux USA est remplacee par une formation de 200 000 roupies ou yens. Il ya donc un gain de presque 200 000 dollars, au minimum, pour chaque travailleur qualifie importe. Ou va ce gain, je ne sais pas. Ouais, bon, J'ai bien une idee comme tout le monde sur ce forum, mais je m'abstient....
C'est clair que le liberalisme rapporte BEAUCOUP d'argent a quelques uns sinon il ne se maintiendrait pas.

Mais j'ai aussi indique les consequences. A long terme les consequences sont une aggravation de la tiers-mondisation de la population americaine qui ne trouve plus que des emplois de moins en moins bien renumeres et la perte de secteurs entiers de l'economie. Ca se traduit par ce qu'on appelle le "fosse" economique qui s'aggrandit entre les classes moyennes et les classes superieures. C'est pas moi qui l'invente, ce fosse s'aggrandit de plus en plus aux USA.
Autrement dit, pour l'immense majorite de la population, on ne s'enrichit plus que tres difficilement en travaillant aux USA. Le travail producteur de biens ne rapporte pas assez, seul le capital rapporte, c'est dailleurs normal dans une societe capitaliste. Alors il reste les services, la vente, la loi, ca ca rapporte encore.

J'entends dire par exemple que les americans ne "font" plus, (tout est fait en Chine), mais ils "possedent" (stockholders). "We don't make anything, we just own things". Grace a l'heritage des immenses richesses accumulees par l'Amerique au cours des siecles precedants ca marche toujours.

Mais, probleme, la tiers mondisation d'une societe a t'elle un cout ?
je pense que oui, et le cout est superieur au cout economise en "manque a perdre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 1:06

dickbill a écrit:
Tu as tout as fait raison. Le manque a perdre qui sert a former un travailleur local,

Tu n'as pas compris : le manque à perdre que j'évoquais sert justement à ne pas former un travailleur local.

Après de tels prémices, faut-il vraiment que je lise la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dickbill
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 1:10

MAGGLE a écrit:
dickbill a écrit:
Tu as tout as fait raison. Le manque a perdre qui sert a former un travailleur local,

Tu n'as pas compris : le manque à perdre que j'évoquais sert justement à ne pas former un travailleur local.

Après de tels prémices, faut-il vraiment que je lise la suite ?

C'est bien ca que je dis. Oui tu ferais bien de relire. C'est assez evident comme concept et y a pas besoin d'avoir fait economie pour comprendre ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dickbill
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 1:36

On peut meme dire que ce manque a perdre, copyright de Maggle, est massif pour des pays comme les etats unis qui importent des milliers de travailleurs qualifies par an.
On peut aussi imaginer que l'impact sur les individus est bien superieur aux USA qu'en France, car aux USA c'est chaque individu qui doit payer sa propre formation, alors qu'en France c'est l'etat qui prend le plus gros en charge.
Encore une fois, qui va prendre le risque de debourser 200 000$ de sa propre poche pour pouvoir postuler au meme emploi que celui qui a paye 200 000 roupies au Tadchikistan, sachant que c'est le candidat du Tadchikistan qui regule vers le bas le niveau des salaires et pas le candidat local ?

Tiens, c'est un peu l'inverse de l'imigration en terme d'impact culturel sur les societes. Aux USA l'immigration ne detruit pas la base culturelle americaine car l'integration n'est pas necessaire et le communautarisme regne, alors que l'impact sur la societe francaise est beaucoup plus grand.

Tiens j'ai trouve quelques chose la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filantropic
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 44
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 1:56

MAGGLE a écrit:


Or, de la naissance à l'âge de travailler (c'est à dire de cotiser : diverses caisses, impôts etc), chaque enfant né en France à un cout pour l'état et il est financé par vos impôts (éducation etc.).

C'est un raisonnement par défaut.
Tu élude une partie importante de la logique qui consiste à voir dans cette naissance le bénéfice que tire la société en terme d'investissements, de consommation et in fine , au terme de la formation du jeune adulte, la plus value qu'il apportera à la collectivité.

EDIT : je suis ravi d'apprendre au passage que tu ne semble pas en payer [des impots] puisque tu évoques les notres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 10:11

dickbill a écrit:
MAGGLE a écrit:
dickbill a écrit:
Tu as tout as fait raison. Le manque a perdre qui sert a former un travailleur local,

Tu n'as pas compris : le manque à perdre que j'évoquais sert justement à ne pas former un travailleur local.

Après de tels prémices, faut-il vraiment que je lise la suite ?

C'est bien ca que je dis. Oui tu ferais bien de relire. C'est assez evident comme concept et y a pas besoin d'avoir fait economie pour comprendre ca.

Faudrait savoir là : il sert à former un travailleur local ou à ne pas le former ? scratch

filantropic a écrit:
C'est un raisonnement par défaut.

De même que c'est un profit par défaut.

filantropic a écrit:
Tu élude une partie importante de la logique qui consiste à voir dans cette naissance le bénéfice que tire la société en terme d'investissements, de consommation et in fine , au terme de la formation du jeune adulte, la plus value qu'il apportera à la collectivité.

Je ne nie pas qu'il existe d'autres facteurs d'analyse. Je disais simplement que cet argument était singulièrement et curieusement ignoré, même par les immigrationnistes. Du moins il me semble.

Ceci dit, ton raisonnement implique que tu croies en la validité du concept de PNB tel qu'il existe officiellement. Or, à ce titre, même une catastrophe écologique, c'est bon pour l'investissement et la consommation, donc pour l'augmentation du PNB. Il faut être logique : si on considère l'immigration comme une nuisance, il faut donc à ce même titre inférer le manque à perdre de cette nuisance au bénéfice du PNB.

filantropic a écrit:
EDIT : je suis ravi d'apprendre au passage que tu ne semble pas en payer [des impots] puisque tu évoques les notres.

C'était un effet rhétorique. Ceci dit, il est vrai qu'en tant que fonctionnaire, je vis aussi de vos impôts. Mais pour vous consoler, j'en paye aussi. Et à ceux qui ont des enfants, je les paie aussi pour les votres. En bon antilibéral, je ne m'en plains d'ailleurs pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 12:54

"La menace principale, aujourd’hui, quelle est-elle ? Elle est la disparition progressive de la diversité du monde, le nivellement des personnes, la réduction de toutes les cultures à une « civilisation mondiale » bâtie sur ce qu’il y a de plus commun. Déjà, d’un bout à l’autre de la planète, on voit s’élever le même type de constructions, s’instaurer les mêmes habitudes mentales. De Holiday In en Howard Johnson, on voit se dessiner les contours d’un monde uniformément gris. J’ai beaucoup voyagé – sur plusieurs continents. La joie que l’on éprouve au cours d’un voyage, c’est de voire des modes de vie variés encore enracinés, c’est de voir vivre à leur rythme des peuples différents, d’une autre couleur de peau, d’une autre culture, d’une autre mentalité – et qui sont fiers de leur différence.
Je crois que cette diversité est la richesse du monde, et que l’égalitarisme est en train de la tuer. C’est pour cela qu’il importe, non seulement de « respecter les autres » - du bout des lèvres – mais de susciter partout le désir le plus légitime qui puisse être : le désir d’affirmer une personnalité à nulle autre pareille, de défendre un héritage, de se gouverner soi-même selon ce qu’on est. Et cela implique de lutter, de front, contre un pseudo-antiracisme négateur des différences, et contre un racisme menaçant, qui n’est lui aussi, que le refus de l’Autre – le refus de la diversité."

A. de BENOIST, Vu de Droite. Anthologie critique des idées contemporaines,
Paris, Copernic, 1979, p. 25.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toto
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 14:07

Citation :

Rousseau, dans l'Émile : «Défiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher au loin dans leurs livres des devoirs qu'ils dédaignent de remplir autour d'eux. Tel philosophe aime les Tartares pour être dispensé d'aimer ses voisins.»

Juste pour rappeler que la phrase pourrait s'appliquer en premier lieu à Rousseau lui-même... L'Emile, livre extraordinaire sur l'éducation écrit par quelqu'un qui, pour être tranquille à écrire des bouquins moralisateurs, a placé ses cinq enfants à l'assistance publique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 14:28

Toto a écrit:
Citation :

Rousseau, dans l'Émile : «Défiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher au loin dans leurs livres des devoirs qu'ils dédaignent de remplir autour d'eux. Tel philosophe aime les Tartares pour être dispensé d'aimer ses voisins.»

Juste pour rappeler que la phrase pourrait s'appliquer en premier lieu à Rousseau lui-même... L'Emile, livre extraordinaire sur l'éducation écrit par quelqu'un qui, pour être tranquille à écrire des bouquins moralisateurs, a placé ses cinq enfants à l'assistance publique...

Toi tu dois être un grand connaisseur de la vie de Jean Jacques Rousseau, ça se voit. Je te vois plus comme un TDA à BP...
Revenir en haut Aller en bas
Toto
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 15:25

Citation :
Je te vois plus comme un TDA à BP...

Pardon ???

Rousseau, c'est pas le grand philosophe qui s'autoproclamait l'homme le plus modeste du monde, qui adorait se faire donner des fessées et qui appelait sa femme "maman" ? Masturb

Le prétentieux pédant auteur de La nouvelle Héloïse (Vers la féminisation ?) qui avait essayé de prendre de haut la plus grande Courtisane de Venise qui l'a aussitôt renvoyé à ses tripotages : "Zanetto, laisse tomber les femmes et va étudier les mathématiques" ...

Ou bien le compositeur d'opérette à la mode Le Devin de Village, adapté par Mozart à 12 ans (Bastien und Bastienne ), copie qui surclasse de loin l'original...

Tout son combat politique est décrédibilisé par ce que fut l'homme: un pervers maso, tordu et larmoyant qui relève tout au plus de la psychanalyse, c'est dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 15:33

Toto a écrit:
Rousseau, c'est pas le grand philosophe qui s'autoproclamait...

Il se proclamait, mon ami, il se proclamait...

A bientôt où tu sais mon Toto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toto
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 15:41

Juste...
Quoique la redondance n'est pas de trop pour rendre compte du nombrilisme délirant de l'auteur des Confessions...

Il faut lire le début des Confessions... C'est à mourir de rire dans la grandiloquence... Sérieux on dirait du BHL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur Choron
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 27
Age : 38
Localisation : Elsass frei !
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 15:59

Toto a écrit:
Juste...
Quoique la redondance n'est pas de trop pour rendre compte du nombrilisme délirant de l'auteur des Confessions...

Il faut lire le début des Confessions... C'est à mourir de rire dans la grandiloquence... Sérieux on dirait du BHL...

Le pire, c'est Rousseau juge de Jean-Jacques... C'était un programme de l'agrégation de lettres il y a 4 ou 5 ans... Je n'étais déjà pas très rousseauiste, mais alors là... Dans le genre autojustification doloriste, redondante et schizophrénique, c'est un modèle.

Ensuite il y a chez lui des passages intéressants... quelques bons mots qui sonnent juste... Mais pour moi, c'est tout.

J'ai de toute façon tendance à penser que les philosphes français des Lumières sont assez surfaits. Au XVIIIème, je donnerais tout Voltaire et Diderot pour Swift ou Sterne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 46
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 16:14

MAGGLE a écrit:
L'anti-immigrationnisme n'est pas forcément libéral mais il existe une façon libérale de l'être.


Retour à ma question ?


je ne vois pas en quoi ma manière de voir l'immigration est libérale.



ah, si, sur un point, on pourrait dire qu'elle est "économique" : c'est au sens ou importer (involontairement pour 90% des gens, volontairement par le reste) 100 à 200 mille pauvres par an, ça apauvrit la nation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 46
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 16:17

Pour le rééquilibrage des richesses, je crains que la france ne puisse le faire, ça dépend pas de nous


cela dit, ayant discuté récemment avec le big boss des jeux de la francophonie, qui est du niger, je crois que la france, en payant l'uranium nigérien au prix du marché (et non la moitié Nope ) non seulement épancherait un peu sa dette morale envers l'afrique mais contribuerait à ce partage (et à la réhabilitation de son Honneur, par la même occasion!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Sam 27 Oct 2007 - 21:10

Toto a écrit:
Citation :
Je te vois plus comme un TDA à BP...

Pardon ???

Rousseau, c'est pas le grand philosophe qui s'autoproclamait l'homme le plus modeste du monde, qui adorait se faire donner des fessées et qui appelait sa femme "maman" ? Masturb

Le prétentieux pédant auteur de La nouvelle Héloïse (Vers la féminisation ?) qui avait essayé de prendre de haut la plus grande Courtisane de Venise qui l'a aussitôt renvoyé à ses tripotages : "Zanetto, laisse tomber les femmes et va étudier les mathématiques" ...

Ou bien le compositeur d'opérette à la mode Le Devin de Village, adapté par Mozart à 12 ans (Bastien und Bastienne ), copie qui surclasse de loin l'original...

Tout son combat politique est décrédibilisé par ce que fut l'homme: un pervers maso, tordu et larmoyant qui relève tout au plus de la psychanalyse, c'est dire ...

C'est fou ! Plus tu va chercher des exemples plus je te vois comme un TDA... va comprendre !?
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Dim 28 Oct 2007 - 1:38

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Dim 28 Oct 2007 - 1:50

Snake Plissken a écrit:
Pour le rééquilibrage des richesses, je crains que la france ne puisse le faire, ça dépend pas de nous


cela dit, ayant discuté récemment avec le big boss des jeux de la francophonie, qui est du niger, je crois que la france, en payant l'uranium nigérien au prix du marché (et non la moitié Nope ) non seulement épancherait un peu sa dette morale envers l'afrique mais contribuerait à ce partage (et à la réhabilitation de son Honneur, par la même occasion!)

Attends, sur le sujet de l'uranium du Niger il ne faut jamais oublier que c'est Cogema (Areva NC) qui a payé de ses deniers toutes l'infrastructure de collecte et de préparation au transport. C'est un investissement qui demande des années à être rentabilisé donc c'est un peu normal qu'en tant qu'investisseur et exploitant il se fasse payer donc paye moins cher ce qu'il extrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   Dim 28 Oct 2007 - 11:51

MAGGLE a écrit:
TDA=

Spoiler:
 

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le double langage des antiracistes sur l'immigration   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le double langage des antiracistes sur l'immigration
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» origine géographique de l'immigration bretonne en armorique
» Double inscription Paris I + Nanterre
» Université de double inscription
» Les chrétiens face à l’immigration
» Français : le langage et ses troubles (semaines 1, 2 et 4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA-
Sauter vers: