LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PASSI étudié à l'Ecole

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lieutenant
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Localisation : chez les fous
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 0:08

Il arrivait peut être plus à vendre de disques?... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 0:37

j'ai vu un truc similaire dans la presse ce matin où une jeune enseignante disait que pour avoir la paix elle passait des épisodes de Friends et des textes de Passi.

Michéa a clairement démontré dans l'enseignement des ignorances que cela allait de pair avec le formatage des jeunes au libéralisme et au capitalisme...


On va avoir du Jean Pascal ou du Félicien au bac vous allez voir.

Et dire que Finkie a poussé une gueulante phénoménale lorsqu'il apprit que Pierre Perret était au sujet du bac. Qu'est ce que ça va être là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Underachiever
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 316
Localisation : la marge
Date d'inscription : 28/03/2007

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 1:15

sur france 2 au JT le présentateur était emballé par le fait que des lycéens s'enthousiasment à apprendre l'allemand grâce à la "deferlante" Tokyo Hotel. Au programme des cours : traduction des textes, écoute de chansons et affichage de posters sur les murs de la salle de classe, le tout ambiancé par une armada de pucelles hystériques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gin_kas_63
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 2:03

Outre le fait que Passi fasse de la merde depuis 10 ans (le maton te guette et les fleurs du mal il y a 10 ans sont excellents je trouve), ce qu'il y a de frappant dans cette démarche c'est qu'on s'acharne à caresser l'élève dans le sens du poil, en l'intéressant à ses cours par tous les moyens possibles, même en faisant venir un ex-rappeur au collège. Or je doute que ce soit le but de l'école. Ce n'est pas un lieu où les gamins doivent trouver les mêmes merdes qu'ils voient à longueur de temps à la TV, sous prétexte que c'est un support pour les cours de musique (à la rigueur), de français (à mon époque on étudiait Eluard, Verlaine, Rimbaud, etc), et d'histoire-géo ("Oui les enfants, je suis issu d'un peuple qui a beaucoup souffert à cause de vos arrière-arrière-grands-parents").
L'école doit au contraire favoriser la découverte de domaines, d'auteurs, de dialectiques, et permettre aux jeunes de se forger leur propre opinion à partir de ces expériences. On doit leur imposer des matières, des sujets d'étude qu'ils n'affectionnent, la plupart du temps, pas, pour leur ouvrir l'esprit. Elever l'esprit de l'évève au lieu d'abaisser le niveau de l'école. Enfin bon, on peut non plus s'attendre à des miracles de la part du corps professoral, grangrainé qu'il est par des gauchistes-bobo-idiots-incultes qui s'acharnent à transmettre leur triste vision du monde et de la France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nouvelle_lune
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Féminin
Nombre de messages : 41
Localisation : Haute-Savoie et E&R
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 10:22

Subversivio a écrit:
gin_kas_63 a écrit:
Outre le fait que Passi fasse de la merde depuis 10 ans (le maton te guette et les fleurs du mal il y a 10 ans sont excellents je trouve), ce qu'il y a de frappant dans cette démarche c'est qu'on s'acharne à caresser l'élève dans le sens du poil, en l'intéressant à ses cours par tous les moyens possibles, même en faisant venir un ex-rappeur au collège. Or je doute que ce soit le but de l'école. Ce n'est pas un lieu où les gamins doivent trouver les mêmes merdes qu'ils voient à longueur de temps à la TV, sous prétexte que c'est un support pour les cours de musique (à la rigueur), de français (à mon époque on étudiait Eluard, Verlaine, Rimbaud, etc), et d'histoire-géo ("Oui les enfants, je suis issu d'un peuple qui a beaucoup souffert à cause de vos arrière-arrière-grands-parents").
L'école doit au contraire favoriser la découverte de domaines, d'auteurs, de dialectiques, et permettre aux jeunes de se forger leur propre opinion à partir de ces expériences. On doit leur imposer des matières, des sujets d'étude qu'ils n'affectionnent, la plupart du temps, pas, pour leur ouvrir l'esprit. Elever l'esprit de l'évève au lieu d'abaisser le niveau de l'école. Enfin bon, on peut non plus s'attendre à des miracles de la part du corps professoral, grangrainé qu'il est par des gauchistes-bobo-idiots-incultes qui s'acharnent à transmettre leur triste vision du monde et de la France.

Yope

Voilà ... on doit leur imposer plutot que de les satisfaire à tout prix ... pour la bouffe c'est pareil ...
C'est tellement vrai !

L'adulte, le parent, l'enseignant devrait être celui qui fait découvrir et apprécier des choses à l'enfant que celui-ci ne découvre pas par lui-même - et d'autant moins maintenant qu'on lui sert la soupe de la culture de masse partout où il va - le dernier bastion aurait dû être l'école ... Mais non, que dis-je ! L'école est le premier pont-levis qu'il faut abaisser pour faire passer la soupe lénifiante aux futurs consommateurs-producteurs que sont les élèves ! Comme le dit Ajax :
Citation :
Michéa a clairement démontré dans l'enseignement des ignorances que cela allait de pair avec le formatage des jeunes au libéralisme et au capitalisme...
Pensez-vous que le système ait besoin de penseurs, d'esprit libres qui pourraient le remettre en cause ? Il se tirerait une balle dans le pied en faisant cela ! Tout ça est très cohérent finalement.
Mais ce qui me tue c'est de voir que les profs deviennent les idiots utiles de ce système. Un prof de lettres pourtant, on pourrait croire que ça pense ? Ou est-ce trop tard, les profs sont-ils aussi abêtis qu'ils abêtissent leurs élèves ? Quand je vois cette prof sur la vidéo - elle a l'air franchement emballée ! - j'ai de moins en moins d'espoir...

Oui, pareil pour la bouffe... J'ai clairement remarqué qu'un enfant que l'on a habitué à de la bonne nourriture n'aime pas les trucs industriels. Donnez-lui un de ces goûters préemballés, il le trouvera trop gras, trop sucré...

Les critères de qualité : esthétique, intellectuelle, culinaire, artistique ou morale se forgent dans l'enfance.
Mais qui veut que ces critères soient élevés, à part quelques fous résistants comme nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 10:44

nouvelle_lune a écrit:

Les critères de qualité : esthétique, intellectuelle, culinaire, artistique ou morale se forgent dans l'enfance.
Mais qui veut que ces critères soient élevés, à part quelques fous résistants comme nous ?

Les descendants des mayas, les papous et quelques irréductibles anti-systèmes vivant dans des forêts...
Revenir en haut Aller en bas
succube
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 11:07

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais il y a à peu près 1 an de ça, 2 institutrices avaient été mutées pour avoir fait chanter une chanson de diams, la boulette à des gamins de 7 ans. Les parents s'étaient rebellés quand même, mais bon les instits continuent de sévir dans d'autres écoles puisqu'il n'y a eu aucune sanction.
Voici le lien où vous pourrez lire les magnifiques paroles de cette merveilleuse chanson LA BOULETTE
http://www.paroles.net/chansons/38333.htm

Le Major a écrit:
nouvelle_lune a écrit:

Les critères de qualité : esthétique, intellectuelle, culinaire, artistique ou morale se forgent dans l'enfance.
Mais qui veut que ces critères soient élevés, à part quelques fous résistants comme nous ?

Les descendants des mayas, les papous et quelques irréductibles anti-systèmes vivant dans des forêts...

Tout est fait pour que les gens ne se rencontrent pas mais je reste persuadée qu'il y a beaucoup de personnes comme nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 11:20

Je constate quand même que ça dérange surtout quand il s'agit d'un texte sur les Noirs (Pierre Perret) ou des textes d'un Noir (Passi).

Une intervention d'Yves Duteil aurait-elle autant scandalisée ?

Ceci étant, soyez sur que si les textes de Passi sont étudiés à l'école, c'est qu'ils sont tous bonnement inofensifs.

Il n'aurait même servi à rien qu'il ait refusé de jouer le jeu. Comme dirait l'autre : "Il ne s'agit pas de refuser la médaille, encore faut-il ne pas la mériter".

Bref, c'est pas demain la veille qu'on étudiera les discours de Ben Laden dans les écoles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 11:58

ajax a écrit:

Et dire que Finkie a poussé une gueulante phénoménale lorsqu'il apprit que Pierre Perret était au sujet du bac. Qu'est ce que ça va être là...

Finkie a également été à bout de nerfs quand, sur le plateau de Durand il y a quelques semaines, Emmanuel Todd ( le penseur préféré de "Ben Laden" ou de son jumeau ), lui a expliqué avec condescendance que le niveau scolaire actuel n'a jamais été aussi bon dans toute l'histoire de l'humanité.

Il fallait le voir le Finkie, prenant la tête dans ses mains, s'arrachant les cheveux.

Sinon, sur Passi étudié dans les écoles, que voulez vous que je vous dise ?
Tout ça résulte d'un cheminement logique.
J'ai compris beaucoup de choses, le jour où j'ai vu Erik Orsenna, l'Académicien, faire l'apologie des textes de Diam's avec des tremolos dans la voix ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charogne
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 28
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 12:17

Moi qui suis encore sur les bancs du secondaire, je peux témoigner d'une chose : si on veut concrètement relever le niveau, il faut épurer (pas physiquement, hein... enfin pas tout de suite.)
La société n'a pas besoin d'une masse instruite, de toute façon, et la masse n'aspire pas à l'instruction (elle n'aspire à rien par elle-même, de toute façon). L'art n'a pas de vocation universelle, en le démocratisant, on le dénature, c'est fatal. Qu'on enseigne Passi ne me choque pas plus que la façon dont on enseigne Baudelaire en première L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 12:20

Gérard Miller a écrit:
Finkie a également été à bout de nerfs quand, sur le plateau de Durand il y a quelques semaines, Emmanuel Todd ( le penseur préféré de "Ben Laden" ou de son jumeau ), lui a expliqué avec condescendance que le niveau scolaire actuel n'a jamais été aussi bon dans toute l'histoire de l'humanité..

Que voulait-il dire par là ? Parlait t'il du taux de scolarisation ? Du niveau d'études atteint ? En France ? Dans le monde ?

Parce que "niveau scolaire", ça peut vouloir dire à peu près tout et n'importe quoi...


Dernière édition par le Jeu 25 Oct 2007 - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 12:40

De toutes façons, avec du recul, c'est juste quand je reapprends un truc que je me souviens l'avoir déjà appris à l'école...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 12:40

MAGGLE a écrit:

Que voulait-il dire par là ? Parlait t'il du taux de scolarisation ? Du niveau d'études atteint ? En France ? Dans le monde ?

Parce que "niveau scolaire", ça peut vouloir dire à peu près tout et n'importe quoi...

Il parlait de la France.
Finkielkraut déplorait le niveau de l'enseignement, le nivellement par le bas dont il est question dans le présent sujet ainsi que le niveau des élèves ( bien évidemement, il y a une correlation entre les deux ).
Todd le contredisait sur tous les points. Cela dit, il a l'air assez optimiste comme garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 12:40

charogne a écrit:
La société n'a pas besoin d'une masse instruite, de toute façon, et la masse n'aspire pas à l'instruction (elle n'aspire à rien par elle-même, de toute façon)..

" La Masse " Ptdr et qu'est ce qui te fait croire que tu n'en fais pas partie, de " La Masse " ?
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 12:44

Gérard Miller a écrit:
MAGGLE a écrit:

Que voulait-il dire par là ? Parlait t'il du taux de scolarisation ? Du niveau d'études atteint ? En France ? Dans le monde ?

Parce que "niveau scolaire", ça peut vouloir dire à peu près tout et n'importe quoi...

Il parlait de la France.
Finkielkraut déplorait le niveau de l'enseignement, le nivellement par le bas dont il est question dans le présent sujet ainsi que le niveau des élèves ( bien évidemement, il y a une correlation entre les deux ).
Todd le contredisait sur tous les points. Cela dit, il a l'air assez optimiste comme garçon.

Peut-être ne parlaient-ils pas tous deux de la même chose dans le fond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charogne
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 28
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 12:46

Social-Démocrite a écrit:
charogne a écrit:
La société n'a pas besoin d'une masse instruite, de toute façon, et la masse n'aspire pas à l'instruction (elle n'aspire à rien par elle-même, de toute façon)..

" La Masse " Ptdr et qu'est ce qui te fait croire que tu n'en fais pas partie, de " La Masse " ?

Mais parce que c'est elle-même qui m'en a exclu, bien sûr. Je parle de la masse sur le plan sociologique, pas social.


Dernière édition par le Jeu 25 Oct 2007 - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 12:47

charogne a écrit:
Moi qui suis encore sur les bancs du secondaire, je peux témoigner d'une chose : si on veut concrètement relever le niveau, il faut épurer (pas physiquement, hein... enfin pas tout de suite.)
La société n'a pas besoin d'une masse instruite, de toute façon, et la masse n'aspire pas à l'instruction (elle n'aspire à rien par elle-même, de toute façon). L'art n'a pas de vocation universelle, en le démocratisant, on le dénature, c'est fatal. Qu'on enseigne Passi ne me choque pas plus que la façon dont on enseigne Baudelaire en première L.

Ouais, t'as raison dans le fond. La société n'a pas besoin d'instruire ces enfants. De toutes ils finiront tous abrutis, alors autant les abrutir dès le départ. Leur donner du Baudelaire, ça serait donner de la confiture à des cochons.

Faisons donc péter Passi, Doc Gyneco, Diam's, Disiz la Peste, donnons leur des cours de jeux video, de téléréalité et de kick boxing et comme ça tout le monde sera content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charogne
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 28
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 12:51

Gérard Miller a écrit:
charogne a écrit:
Moi qui suis encore sur les bancs du secondaire, je peux témoigner d'une chose : si on veut concrètement relever le niveau, il faut épurer (pas physiquement, hein... enfin pas tout de suite.)
La société n'a pas besoin d'une masse instruite, de toute façon, et la masse n'aspire pas à l'instruction (elle n'aspire à rien par elle-même, de toute façon). L'art n'a pas de vocation universelle, en le démocratisant, on le dénature, c'est fatal. Qu'on enseigne Passi ne me choque pas plus que la façon dont on enseigne Baudelaire en première L.

Ouais, t'as raison dans le fond. La société n'a pas besoin d'instruire ces enfants. De toutes ils finiront tous abrutis, alors autant les abrutir dès le départ. Leur donner du Baudelaire, ça serait donner de la confiture à des cochons.

Faisons donc péter Passi, Doc Gyneco, Diam's, Disiz la Peste, donnons leur des cours de jeux video, de téléréalité et de kick boxing et comme ça tout le monde sera content

Non, faisons encore mieux, livrons-les à l'instruction des témoins de Jéhovah. Avec ça, là, ils travailleront dur et se lèveront tôt, et s'excuserons quand on leur donnera des coups de taser pour les éduquer !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 12:51

charogne a écrit:
Social-Démocrite a écrit:
charogne a écrit:
La société n'a pas besoin d'une masse instruite, de toute façon, et la masse n'aspire pas à l'instruction (elle n'aspire à rien par elle-même, de toute façon)..

" La Masse " Ptdr et qu'est ce qui te fait croire que tu n'en fais pas partie, de " La Masse " ?

Mais parce que c'est elle-même qui m'en a exclu, bien sûr. Je parle de la masse sur le plan sociologique, pas social.

Ouais, t'as raison ! Réservons l'école aux exclus en en excluant les inclus !Abruti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 13:02

Et si finalement, l'avenir c'était plus d'école. Chacun reste à la maison. Plus d'école, plus de prof, plus de cours, plus de leçons à apprendre, plus de retenues.

( Patrick Bruel dans "PROFS" de Patrick Schulman )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charogne
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Age : 28
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 13:10

Gérard Miller a écrit:
Et si finalement, l'avenir c'était plus d'école. Chacun reste à la maison. Plus d'école, plus de prof, plus de cours, plus de leçons à apprendre, plus de retenues.

( Patrick Bruel dans "PROFS" de Patrick Schulman )

Tu cherches le bâton pour te faire bibittre, Miller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 13:11

Gérard, il faut ménager Charogne, c'est un poème de Baudelaire.
Revenir en haut Aller en bas
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 13:27

MAGGLE a écrit:
Je constate quand même que ça dérange surtout quand il s'agit d'un texte sur les Noirs (Pierre Perret) ou des textes d'un Noir (Passi).
Une intervention d'Yves Duteil aurait-elle autant scandalisée ?

Ceci étant, soyez sur que si les textes de Passi sont étudiés à l'école, c'est qu'ils sont tous bonnement inofensifs.

Il n'aurait même servi à rien qu'il ait refusé de jouer le jeu. Comme dirait l'autre : "Il ne s'agit pas de refuser la médaille, encore faut-il ne pas la mériter".

Bref, c'est pas demain la veille qu'on étudiera les discours de Ben Laden dans les écoles...

Yope Exactement.
On m'a appris du Renaud, du Duteil, du Bachelet (culture régionale oblige) et je suis sur que si j'avais fait un sujet la dessus il y'aurait eu beaucoup moins de réactions qu'ici.
Franchement, vu le nombre de merde qu'on ingurgite à l'ecole (je me souviens que pendant mes quelques semaines de philo on avait lu et etudier un texte du duo Bruckner/Finkie sur le fait que les voyages s'etaient mieux avant...) et vu la façon dont sont vidé les quelques grands textes qu'on a parfois la chance de lire (Shakspeare, Maupassant), je ne vois rien de scandaleux à Passi, merde parmis les merdes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 13:47

D'ici peu, on aura droit à l'inauguration du Collège Doc Gynéco ou du lycée Joey Starr... affraid

Quoique l'école maternelle Enrico Macias, ça fait aussi froid dans le dos...
Revenir en haut Aller en bas
gin_kas_63
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   Jeu 25 Oct 2007 - 13:57

milla a écrit:
MAGGLE a écrit:
Je constate quand même que ça dérange surtout quand il s'agit d'un texte sur les Noirs (Pierre Perret) ou des textes d'un Noir (Passi).

Yope Exactement.
Remplacez Passi par Diam's et vous constaterez que ca n'a rien à voir avec sa couleur, mais avec la qualité de ses textes, et la tendance qu'a l'école de s'abaisser au niveau des élèves alors qu'elle doit faire l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PASSI étudié à l'Ecole   

Revenir en haut Aller en bas
 
PASSI étudié à l'Ecole
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 6ème Recopier poème étudié
» EGE, Une nouvelle Grande Ecole, pour un Nouveau Maroc
» EAD Ecole d’Administration et Direction des Affaires
» infos sur la vie de l'ecole de CLERMONT
» Ecole maternelle occupée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA-
Sauter vers: