LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avortement : "30 ans ça suffit"

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Ven 19 Oct 2007 - 11:56

Kiki a écrit:


Rendons aux femmes leur liberté de choix en développant une vraie alternative à l'avortement.

Le 20 janvier 2008 ... cheers

Pour en savoir plus: http://www.30anscasuffit.com/

"SI TU VEUX LA PAIX DEFENDS LA VIE"
"LA FAMILLE EST LA BASE DE LA NATION"

En espérant que, l'année prochaine, le Front-National ne fasse pas obstacle à cette manifestation..., comme au début de cette année. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Contrairement à Ph. de Villiers et G. Pelletier qui, eux, y étaient allés ...
Le Front National était représenté en ce début d'année par quelques cadres comme Michel de Rostolan.
Revenir en haut Aller en bas
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Ven 19 Oct 2007 - 12:08

L'avortement c'est vraiment l'escroquerie du siècle...

Y a pas de meilleur moyen de montrer que la femme est passée de la "servitude domestique" supposée à la servitude salariale réelle : la plupart des femmes qui avortent ne peuvent pas garder leur enfant pour des raisons professionnelles (et absolument pas pour des questions foireuses de liberté sexuelle ou autres). Dans ces conditions, militer pour le droit de ne pas avorter deviendra de plus en plus fréquent chez les précaires (il y a d'ailleurs déjà un lobby anti-IVG de féministes +/- athées aux USA, fondé sur cette analyse).

Et quand elles les gardent, ça donne l'armée des zombies sans père, ces tapettes fusionnelles, gays, métrosexuels ou tektoniks, tellement à l'aise avec Papa-Etat et Maman-Ecole-MJC qu'ils en sont totalement dépolitisés (sauf pour une pétition contre les discriminations, évidemment), tellement déséduqués à respecter les Lois que leur incivisme est neuroprogrammé...

On ne fonde pas un peuple avec les survivants d'une hécatombe comme l'IVG : quand 30% des foetus partent à la poubelle, les survivants ne seront jamais que ceux qui ont le cul d'échapper à une roulette russe macabre fondatrice de la matriarchie de droit divin et de l'infantilisation générale. Le nombre de fois où des gosses et des ados, au cours d'une dispute, se mangent l'argument : "si j'avais su, j'aurais avorté", c'est terrible (même les psychiatres commencent à noter la fréquence de l'argument et sa nocivité). Sous l'antique règne du Père, jamais un tel argument n'eut été formulable ("si j'avais su j'aurais... euh... je me serais retiré?"). Le patriarcat, c'était l'autorité, mais l'autorité issue de la société, de ses valeurs, de ses impératifs, de ses lois. Le matriarcat, c'est l'autorité divine, incontestable, victimaire, étouffante, dont on ne peut sortir qu'en remplaçant la mère (devenir dieu soi-même) plutôt qu'en l'"assassinant" comme le père. traduction : on y échappe qu'en se lançant soi-même dans un commerce névrotique avec autrui (fait d'obligation dégueulasse, de malhonnêteté, d'infantilisme) plutôt qu'en critiquant la loi, en se distanciant d'elle.


Tout ça se base sur le mensonge le plus abominable énoncé dans l'histoire de l'humanité contestataire : qu'une femme, une fois mère, n'a plus jamais de sexualité, qu'elle est "sexuellement morte" (dixit Onfray!). Les Anciens fantasmaient sur les vierges, les modernes fantasment sur les célibataires à hauts revenus pour sexe bourgeois rationalisé et sans risque. Tout un programme.

J'ajoute le second mensonge historique : que l'avortement n'a aucun risque pour la femme. D'une part, c'est un acte médical donc forcément risqué, d'autre part les anglosaxons commencent à avoir de méchants éléments de suspicion de relations entre IVG et cancers de la femme!

Alors évidemment, il y a l'argument du moins-pire, parfaitement irrecevable d'un point de vue philosophique, qui consiste à dire que sans IVG légale, les femmes avorteraient en clandestinité, avec des morts chaque année. Evidemment oui. Sauf qu'avec l'IVG légale, il y a :

- démission généralisée face à l'accueil du nouvel humain (ce n'est qu'un survivant d'IVG)
- instauration d'une matriarchie de droit divin avec un pouvoir psychologique destructeur sur les gosses
- last but not least, porte ouverte sur l'eugénisme : pour 10 foetus normaux avortés librement par laxisme, qu'est ce qui s'oppose à en avorter de force, légalement, un onzième, malade ou difforme?
- dérive sur l'infanticide également : qu'elle est la différence entre euthanasier un nouveau-né prématuré d'un mois, et avorter médicalement (IMG) un foetus au 8ème mois de grossesse? La plupart des gens auxquels j'ai posé la question m'ont dit aucune, et ont commencé à défendre moralement le premier cas, par cohérence!!! ("mais il est malade comment, ton prématuré?").

En résumé, sans prêter nullement une âme à des embryons, on peut sérieusement se questionner sur la nocivité de l'IVG et l'illusion qu'elle représente pour les femmes.

-------------------------------------------------------------------------------

Kiki a écrit:
D'accord thomassxb,

Mais ce qu'il faut avant tout souligner c'est que le comité "30 ans ça suffit", n'est pas là pour juger les personnes, ni d'entrer dans une quelconque forme politique. Mais uniquement d'aider les femmes à garder leurs enfants et de faire en sorte qu'il existe des lois dans ce sens.

Cela tout en comprenant les raisons pour lesquelles des femmes voudraient éventuellement avorter. Il y a là un réel esprit d'ouverture envers les femmes et les futurs parents, en général, qui viendraient à prendre une décision ausi déliquate que l'avortement.

Là se trouve toute la différence entre un dogme et vraiment se battre pour la vie. cheers
Oui, mais c'est mon opinion aussi, je ne suis pour le droit de ne pas avorter, pas pour la suppression de l'IVG. Ce n'est pas synonyme du tout, ce n'est pas un militantisme "pro-vie". C'est juste pour éviter le mensonge radical de l'IVG incolore inodore et sans séquelles que cette société hygiéno-eugéniste essaye de nous vendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Ven 19 Oct 2007 - 12:33

ce n'est pas l'avortement le problème mais l'abus d'avortement, les gens ont perdu leur sens de la responsabilité vis à vis de la procréation.

Cela dit, il était vital de faire quelque chose de médicalisé et d'encadré pour éviter l'usage systématique des aiguilles à tricoter et des faiseuses d'anges...


Je ne sais pas si vous connaissez des femmes qui ont eu "un accident de vie" et se sont retrouvées soit avec un gosse sur les bras à 16 ans soit avec un utérus écharpé... J'en ai connu... Quel bien triste destin !

Cela dit, je reconnais avec tristesse que ce ne sont pas les canons de notre société et qu'il ne faut pas construire notre monde sur la base du destin de ces quelques pauvres femmes.

L'avortement dans une société autre, une société non libérale donc non pourrie par l'idéologie du désir aurait pu être une vraie mesure de salubrité publique. Dommage que les philtres que les libéraux font glisser dans la soupe de notre population nous aient amené à autant d'excès dans l'horrible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Ven 19 Oct 2007 - 12:53

ajax a écrit:
Dommage que les philtres que les libéraux font glisser dans la soupe de notre population nous aient amené à autant d'excès dans l'horrible...
Ouais, on peut dire comme ça ...

Disons plutôt qu'avec le mondialisme on essaye plutôt d'assiner les Français de souche pour les remplacer par des immigrants. C'est la politique "Clean' Ex".
C'est un général américain qui aurait dit que c'était une bonne chose qu'en France il y ait 50% de Français de souche et 50% de Français d'origines diverses.

Dans une émission télévisée, des personnes aussi bien de gauche que la droite molle étaient d'accord pour dire qu'il n'existait plus de Français de souche... pig

En bref, petit à petit, on est, volontairement, en train d'assassiner le Peuple de France. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

-------------------------------------------------------------------------
Berger a écrit:
Kiki a écrit:


Et pendant ce temps là, Jean-Marie le Pen donnait une conférence afin d'empêcher ses militants et sympathisants d'y participer ... !!!
affraid affraid affraid
Même si c'est le cas, il n'empêche que le Front National était représenté.
Tout en donnant une conférence sur un sujet similaire, ailleurs, et faisant durer le repas grâce des galettes (ce qui n'est pas très courant au FN), après de longs discours... !!! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Et après on s'étonne que le FN se soit cassé la figure aux dernières présidentielles ... Laughing Laughing Laughing
Ce n'est pas Sarko qui a pris des voix de le pen, c'est le pen qui les a refoulé vers Sarko. Là est toute la différence. Pour ça Bruno Mégret a raison.

Quand tu t'apercevras que le FN est en train de s'auto-éliminer de la scène politique, y compris en se foutant de la gueule des lepenistes eux-mêmes, t'auras fait un grand pas, et compris pas mal de choses ! Bon, allez, je dois aller à un RDV MPFiste de ma région, bon w.e.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Ven 19 Oct 2007 - 15:26

" Pro-vie ", cela a t-il a un sens ? Euthanasier les vieux au profit des jeunes actifs, c'est aussi "pro-vie". Littéralement alors. La vie pour la vie. Une plante, une mouche, un zèbre et un bébé dans le même panier.

Thomassxb a correctement résumé le dilemme. Les générations qui ont survécu à l'Ivg et à la contraception sont voulues, choyées, sous protection matriarcale permanente. Des générations de lopettes cherchant éperdument un proctecteur (fonctionnariat, système social) dans lequel se réfugier. Mais le coût humain et financier du développement dans d'un enfant, je veux dire entre sa naissance et sa lente programmation à être "apte" pour évoluer correctement dans la société n'est pas accessible à tous. Or on ne soutient pas le progrès d'une nation par une production massive d'abrutis mais masculin.

En conclusion, l'Ivg, la contraception sont à réserver aux pauvres. D'autant que cela rejoint l'intérêt social du malthusianisme.
Revenir en haut Aller en bas
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Ven 19 Oct 2007 - 18:34

Murat a écrit:
Les générations qui ont survécu à l'Ivg et à la contraception sont voulues, choyées, sous protection matriarcale permanente.

Merci de le reformuler comme ça, je n'avais pas vu le versant "positif" de la chose : on est passé de l'inéluctabilité de la procréation ("on a" un enfant après l'acte sexuel) à l'enfant "voulu", l'enfant "désiré", et partant de là, l'enfant redevable à maman-dieu.

Par contre sur l'IVG je ne suis pas d'accord : c'est bien son usage à répétition dans les classes populaires qui produit les êtres tapetoïdes de l'ère post-historique. Si la métrosexualité est encore une tentative de conservation du mâle par l'usurpation des codes gays (rappellant furieusement l'homosexualité mondaine), la tecktonik a l'air d'être une synthèse entre culture hip-hop et merdier techno androgyne et fusionnel, donc un poison émasculant à destination des banlieues.

Je vous donne ce lien sur un exemple concret de la matriarchie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 20 Oct 2007 - 12:26

Murat a écrit:
" Pro-vie ", cela a t-il a un sens ? Euthanasier les vieux au profit des jeunes actifs, c'est aussi "pro-vie".

De par ton texte, il semblerait que tu n'a jamais travaillé au sein d' une assoce.

Si tu allais dans l'une d'entre elles, tu remarquerais qu'une association, pour différentes raisons et celle, principalement, d'avoir déjà bien à faire avec ce qu'elle défend, ne peut défendre qu'un seul et unique sujet à la fois.
D'où il existe une multitude d'associations différentes sur une une multitude de sujets différents.

Ben oui, ce n'est pas parce qu'il existe une association "pro-vie" qu'elle peut s'occuper de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 39
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Jeu 10 Jan 2008 - 20:19

Concernant l'avortement, il y a aussi un problème démocratique, rien d'étonnant à ce que le discours pseudo réac de Sarkozy fonctionne, quand on sait qu'il manque grosso modo 3 millions d'électeurs.

Une façon encore pour les soi disants progressistes de se tirer une balle dans le pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
bardamu
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire


Masculin
Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Jeu 10 Jan 2008 - 21:06

ouais c'est ça, laissons les gamins non voulus se faire abandonner dans des décharges publiques ou développer des psychopathologies.

Comme disait le grand Bill Hicks, que les pro-vie aillent manifester devant les cimetières Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Jeu 10 Jan 2008 - 23:12

Patrick122 a écrit:
Colonel Jul a écrit:
Je cherche en vain les statistiques pouvant me renseigner sur le nombre d'avortements dû aux viols/incestes, aux accidents et au reste...

Statistiques officielles (pas de sources, c'est juste un vague souvenir) : 60 % = oubli de pilule et compagnie, 10 % = viol et assimilés, 20 % = raisons diverses comme par exemple découverte d'une malformation par échographie etc.
Ça nous donne, pour 200 000 avortements :

- 120 000 avortements dûs à des accidents.
- 20 000 avortements dûs à des viols/incestes.
- 60 000 avortements dûs à des décisions médicales (malformations, etc)

C'est quand même vertigineux. Soral, dans Misères du Désir, avance le nombre de 210 000 avortements par an en France, et affirme qu'il est en progression. Faites le sondage autour de vous : "A ton avis, combien y a t'il d'avortements par an en France?". Vous verrez que la plupart des gens penseront compter large en disant 10 000 ou 20 000.

PS: Patrick, dans tes stats, il manque 10 %.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick122
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 523
Localisation : Paris XXIème
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Jeu 10 Jan 2008 - 23:16

Colonel Jul a écrit:
PS: Patrick, dans tes stats, il manque 10 %.
Ah. En effet. Ça doit être les fameux NSPP. (Quand je disais qu'il s'agissait d'un vague souvenir...)

En fait il semblerait que l'établissement de ce genre de statistique soit incompatible avec le secret médical (pourquoi pas...), il s'agit donc d'une estimation (mais elle me semble fiable). Je n'arrive à retrouver nulle part de chiffres sur la question, heureusement que j'ai une bonne mémoire et que parfois je regarde arte à 3 h du mat' (lobby insomniaque).

--------------------------------------------------------------------
Colonel Jul a écrit:
Citation :
je regarde arte à 3 h du mat' (lobby insomniaque).
Lobby anti-Ritoyenne (lobby anti-télé).
Je suis anti-télé aussi, d'ailleurs j'en ai pas, c'est quand je dors chez mon père que parfois je la regarde (lobby des prétextes bidons).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Ven 11 Jan 2008 - 21:24

MAGGLE a écrit:
thomassxb a écrit:

Merci de le reformuler comme ça, je n'avais pas vu le versant "positif" de la chose : on est passé de l'inéluctabilité de la procréation ("on a" un enfant après l'acte sexuel) à l'enfant "voulu", l'enfant "désiré", et partant de là, l'enfant redevable à maman-dieu.

Supposons maintenant qu'une mère dise à son enfant qu'elle l'a eu parce qu'à l'époque elle ne pouvait pas se faire avorter...

Qui est censé se sentir le plus redevable à maman-dieu ? Cet enfant-là ou l'enfant désiré ?

Si je suis ton raisonnement, lequelle n'est d'ailleurs pas tout à fait faux, tu voudrais dire qu'il aurait deux types de ressentiments dont les enfants et leurs mères pourraient avoir quant à la situation d'une "maman-dieu". Et selon que l'enfant soit ou non voulu. Je pense que c'est vrai. Je pense même que l'enfant, qu'il soit désiré ou non, et dans la situation toute particulière où l'on aurait obligé une mère à le garder, ne pourrait ne pas avoir les mêmes joies, et les mêmes bonheurs et cela du simple fait de la distance morale, psychique et psychologique, même inconsciente, qu'une mère apporterait à sa progéniture. D'où je ne suis pas d'accord que l'on interdise une mère d'avorter. Un enfant n'est pas jouet et je pense que les enfants ont droit au respect qu'il lui est du par sa naissance. Et, dès lors, a le droit d'être pleinement aimé et de trouver toute sa place dans la société.

C'est la raison pour laquelle je soutiens le comité "30 ans ça suffit", car il ne parle pas d'obligation-s, mais uniquement de trouver des solutions pour que des mères puissent garder leurs enfants. C'est tout autre chose car, en ce qui me concerne, je ne soutiendrais surtout pas une association extrèmiste qui ne prendrait pas en compte les raisons pour lesquelles une mère pourrait éventuellement penser à avorter.
De plus, c'est uniquement par la recherche de meilleures conditions existentielles pour la mère, la famille, et l'enfant à naître (ou vice versa) que de réelles solutions peuvent souvent être trouvées.

J'ai une pensée toute particulière pour les mères qui ont avorté uniquement parce que personne ne les ont écoutées lorsqu'il était encore temps de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 2:07

Le Bordelleur a écrit:
MAGGLE a écrit:
Supposons maintenant qu'une mère dise à son enfant qu'elle l'a eu parce qu'à l'époque elle ne pouvait pas se faire avorter...
Si elle s'est fait sauté avec son consentement, c'est qu'elle le désirait point.
Ou encore : "Si je suis restée avec ton salaud de père, c'est uniquement à cause de toi..."

La perversité maternelle est parfois sans bornes... parano
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nabien
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Age : 48
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 6:00

NeoN a écrit:
Juste une question les hommes : combien d'avortements provoqués par la lacheté des hommes qui n'assument pas la responsabilité et le poids d'une paternité ?


euhh , combien de femmes vont te faire un enfant dans le dos, parce qu'elles en onttellement envie... et te dire après coup que tu es lâche ?

elles sont prêtes à tout..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.picvi.com/2008/07/01/amateur-photos/
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 12:37

laurent666 a écrit:
Dans ce débat, j'apprécie particulièrement la position du FN : rémunérer les mères et reconnaître que leur travail dans la famille devrait bénéficier d'une aide sociale. Ainsi, ça devrait limiter le nombre d'avortements pour raisons économiques...

Quant aux propositions du FN sur l'adoption me rappelent plus ou moins celles de l'allemagne nazie, mais bon ... scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADAM2
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 13:15

Kiki a écrit:
[img]http://www.30anscasuffit.com/presentation/prochaine, le Front-National ne fasse pas obstacle à cette manifestation..., comme au début de cette année. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Contrairement à Ph. de Villiers et G. Pelletier qui, eux, y étaient allés ... :P


Génial ! Quand KIKI s'adresse aux cons , c'est du brut !, elle n' a pas du finir le stage .

Lisez : " RENDEZ AUX FEMMES LEUR LIBERTE ...' en faisant quoi ? en leur sucrant celle d'avoir un gosse ou de le refuser !
C'est la pub primate d'il y a 20 ans . ("Alyatis , votre gazier conseil vous aide à économiser ", oui mais en vous vendant votre gaz plus cher ...etc )

Bon aujourd'hui , kiki nous l' enfonce à la sournoise avec un comback de " laissez les vivre" de la baronne Hortense De Hautecloque !

Demain ce sera les intégristes du rite de St Pie X de Mgr Lefevre , après demain , la théorie de la hiérarchie des races d' Alfred Rosenberg ,(une lecture instruisante pour dikbill !) puis les Chevaliers de la Fraternité du Graal , puis les commandeurs de l' ordre de Malte contre le pantalon pour les femmes .....

Pour ceux qui ont un minimum de savoir lire : ce que la bande à kiki est en train de pratiquer ici , c'est bien un avortement du Soralisme . Et pas du genre thérapeutique en clinique , mais avortements façon procès de Bobigny : A la cave , avec les aiguilles à tricoter , tel qu'il a tué des centaines de milliers de jeunes filles .

KIKI regrette cet holocauste à la gloire des lâchetés sanglantes des porteurs de couilles.

Alors qu'elle même , tente ici même un avortement .

KIKI, et autre dickbill , par ce sujet avortent le Soralisme !
Oui , Avortement : car les deux caractères en sont ici réunis : l' enfant est à peine né , et le fait de lui plaquer toutes les doctrines frappadingues et rétrogrades ( sans son aval , bien sur ) est bien une tentative de meurtre du modèle le plus sournois .
C'est donc bien un meurtre pré-natal , auquel s'essaient le commando KIKI .
E&R à la pointe de laissez les vivre !! c'est un scoop , pour sur !!!.

Pour tuer : je peux prendre une lame , et la planter dans le ventre de la victime . Faut un certain courage , ou rage tout court .
C'est pas la méthode à Kiki !
Plus vicelard : si je suis en Alabama , par exemple , je fait courir le bruit que le mec auquel j' en veux , est athée et qu'il est un défenseur de l' égalité des races , ou sous l' occupation nazXXX , qu'il est JXXf.
Laisser s' épandre deux jours .... et la balle perdue et anonyme , ou les flics de Vichy arrivent . Bien plus fastoche , n'est ce pas .
Moi innocent !! C'est pas moi qui ait tiré , Mr le Pdt . Juste la parole qui tue .
Balancer ces sujets sur le sionisme über Alles , les sous races "naturelles " , la gloire de sarko , et l' avortement qu'est un crime ... tout ça , sous le fannion du Soralisme , c'est suffisant pour que le passant se sauve en courant . Et on le comprend !

J'aimerai connaître les précédents pseudos de kiki dikbill lofti Ajax etc... sur FoPo , Comlive , ONU , etc.... tant tout ça renifle la mission d'infiltre et le déjà-vu .(*)

Et ça marche , le sujet est parti pour faire du chiffre !


Ndt(*) en français dans le texte .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 14:00

ADAM2 a écrit:
Pour ceux qui ont un minimum de savoir lire : ce que la bande à kiki est en train de pratiquer ici , c'est bien un avortement du Soralisme . Et pas du genre thérapeutique en clinique , mais avortements façon procès de Bobigny : A la cave , avec les aiguilles à tricoter , tel qu'il a tué des centaines de milliers de jeunes filles ..

Vous ne seriez pas du genre con-con , vous, par hasard ???

Pour commencer, je n'ai pas à défendre le "soralisme". Je ne suis pas "E&R". Non pas que je ne sois pas marxiste, mais je pense que Soral en reviendra très vite sur ses illusions.

En suite, dans votre texte, je vois que vous ne prennez que deux possibiltés en compte: Celui de laisser l'enfant vivre ou soit qu'il crêve. Ce n'est pas grave, après tout, ce n'est qu'un foetus et il n'aura même pas la possibilité de dire ce qu'il pourrait éventuellement avoir envie de dire. Ou dans le cas contraire, si ses parents se fouttent de lui, ben cela ne donnera qu'un martyr de plus. Et cela n'est pas spécialement une affaire de classes sociales.

C'est comme ça. Même les droits de l'homme n'ont jamais été ceux des enfants. Pas sur ce point précis ni sur d'autres, d'ailleurs.

Pour finir, contrairement à ce que vous dites, je ne suis pas totalement contre l'avortement. Je pense uniquement que dans la société d'égoïstes et d'individualisme, il doit bien exister une troisième solution. Et plus plus particulièrement celle d'écouter les femmes qui pensent à l'avortement.

La raison pour laquelle je serais à la manifestation de ce comité le w.e. prochain n'est autre que celui-ci ne demande rien d'autre que des lois pour la vie. Après 30 ans où l'on se soit fouttu de la société et des enfants qui auraient pu trouver tout leur appanouissement dans la société en appliquant uniquement des lois pour la mort, je pense, en effet, qu'il serait temps que l'on change quelque peu la donne.

Bien que la mort des enfants à naître ne soit du qu'à la politique voulue d'extermination de la race blanche alors que pendant ce temps on va, à tous prix même celui du ridicule "sauver" les enfants du tiers-monde. Les enfants n'ont pas tous la même valeur selon la politique que l'on veut appliquer. Il y a le Peuple "clean' ex" et l'autre.

Pour finir, vous semblez vouloir parler de quelque chose que vous ne connaissez malheureusement pas. Car il y a bien plus de respect pour les individus et pour la vie dans cette manifestation qu'il peut y en avoir ailleurs.

---------------------------------------------------------

ADAM2 a écrit:
ailleurs ?? Où ça ailleurs ...

"je ne suis pas totalement contre ...."
Personne ne t'en veux KIKI , si tu te fais engrosser par un inconnu , et que tu décides de pas avorter ! c'est ton droit , et jamais je ne me permettrai la moindre critique sur ce que tu fais de ton corps = parce que c'est le tiens !

Si on t'emmerde là dessus , appelle moi , et je laisserai pas faire ! Je t'aiderai à avorter , si tu l' as choisi , et à accoucher si tel est ton choix .Mais je ferai de même pour tout autre que toi ; Et je suppose qu' en retour , tu peux peut être comprendre que les autres attendent ce même respect de leur personne que celui que tu attends toi même des autres.

Autre termes / même sens : chacun est propriétaire de son cul , et doit le respect à celui des autres . (*)

Si ton bonheur c'est de te polir le chinois devant la photo de la première dame de France , no problème ! T'as ma bénédiction .

(*) sauf si son propriétaire t'as expressément invité à lui faire subir les derniers outrages .Mais c'est une autre histoire .
Oui, enfin sauf Kiki c'est au masculin qu'il fait voir la chose... Ptdr2 Ptdr2 Ptdr2

---------------------------------------------------------------------------

ADAM2 a écrit:
Et c'est bien là que ça se passe ! C'est un mec !

Et explique moi la différence , sur ce registre de la propriété privée de sa vie. Une paire de couilles à la place du cerveau , et juste à l' endroit où - chez les hommes complets - il y a l' imagination : Tout un monde :

Une meuf est , pour l' un :

- un être humain (comme moi )
- ou un accessoire destiné à la satisfaction des pulsions mâles : ( se vider les glandules * quand trop de pression , et assurer MA descendance & la perpétuation de mes caractères personnels , si indispensables au paysage ...) sur la même sainte conception du monde qui permet de massacrer le reste du monde vivant pour la même satisfaction des mêmes saints besoins . ( bouffe , energie de remplacement pour les fatigués , PQ , etc)
Pas bien compliqué .

* :
Patrick122 a écrit:
Attention, message sans intérêt par rapport au débat, simple précision sémantique :
ADAM2 a écrit:
se vider les glandules quand trop de pression
Ah, "glandule". En bon amateur de René Descartes, je me devais de relever ça : ce mot, présent dans ses études scientifiques, et surtout dans sa collatéralité épistolaire, désigne au départ la glande pinéale, une zone du cerveau alors fort mystérieuse (Google/Wikipedia si ça vous branche, je vais pas m'étendre dessus, cherchez juste le mot "épiphyse"), sur laquelle il a beaucoup disserté et théorisé.

Bref : par extension [via le domaine de la moquerie ironisante], le terme glandule en est venu à désigner... la bite. C'est d'ailleurs là, selon certains, l'origine du vernacularisme argotique "la pine" (par dérivation de l'adjectif "pinéal"). Donc c'est la bite. Et pas les couilles. Désolé pour cette intervention inutile ou presque, mais mon pote René, j'y tiens beaucoup, voilà c'est comme ça. Et en plus c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 15:03

Kiki a écrit:
Ou dans le cas contraire, si ses parents se fouttent de lui, ben cela ne donnera qu'un martyr de plus. Et cela n'est pas spécialement une affaire de classes sociales.
Comme il y va... Victime n'aurait-il pas été suffisant ?

Kiki a écrit:
Bien que la mort des enfants à naître ne soit du qu'à la politique voulue d'extermination de la race blanche
Je viens d'apprendre que l'avortement était interdit aux Non-blancs... Rolling Eyes

Ben dis-donc mon Kiki, ça te suffit pas l'islamophobie ?

Subversivio a écrit:
Que de la baston ? C'est que dalle ... il passe son temps à la battre son mec ... elle, elle veut savoir si elle doit se coltiner un môme et "sacrifier" une bonne partie de sa vie à cause d'une erreur de jeunesse ou pas ?
Elle l'a voulu ou pas au départ cet enfant ? D'autre part, imaginons qu'elle ait été enceinte suite à un viol... Si on retrouvait le violeur, Devrait-on sacrifier une bonne partie de sa vie à cause d'une erreur de jeunesse ?

-----------------------------------------------------------------------

ajax a écrit:
le débat dérive. La question de subversivio est complexe et je n'ai pas d'idée préconçue dans la mesure où on ne sait pas vraiment pourquoi elle a eu cet enfant. Seule elle le sait au fond...

Ceci étant, la vraie question, et c'est celle qui a été posée à l'époque de la loi Veil, c'est : "est ce que l'avortement médicalisé, pratiqué dans des conditions sanitaires remarquables ; est ce que cet avortement est une folie ; sachant qu'une femme qui voulait se faire avorter à l'époque passait par des faiseuses d'anges qui leur lacérait le corps au point que, souvent, elle en devenait stérile ?"

La cousine de sub aurait pu se faire avorter même sans la loi Veil. Et les dégats auraient été irréversibles.
Ajax, On pourrait faire un parallèle entre ta façon de formuler la question et une éventuelle loi visant à légaliser l'héroïnomanie sous une forme médicalisée. Ca ne voudrait pas dire pour autant que l'héroïnomanie c'est bien mais ça limiterait drastiquement les morts pas overdose. En ce sens, je suis d'accord avec la loi Veil. Mais la prise en compte du principe de réalité ne doit pas occulter pour autant les grands principes.

Sub', Je viens de me rendre compte que mon parallèle avec le violeur était parfaitement odieux. Car un viol n'est pas une erreur mais une faute. Cependant, une erreur est-elle réparable par une faute ? Voilà la question qu'il faudrait poser à ta cousine... Si son mec était un cogneur, ce n'est à priori pas sa faute à elle, et à fortiori pas celle de leur enfant. Si elle a la conscience tranquille et claire, elle peut donc tout à fait porter plainte contre son mec et exiger de lui une pension alimentaire, voire si cela s'avère nécessaire une déchéance de l'autorité paternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 16:54

MAGGLE a écrit:
Comme il y va... Victime n'aurait-il pas été suffisant ?

Attends, je parlais ici des enfants qui naîssent et dont pourtant personne ne s'occupe réellement d'eux... si ça ce n'est pas être martyr, qu'est-ce donc qu'un martyr ?

Citation :
Je viens d'apprendre que l'avortement était interdit aux Non-blancs... Rolling Eyes




Ai-je bien entendu .... ???
Chirac parlais bien d'une vingtaine de gosses pour trois ou quatre épouses... T'en connais encore beaucoup de familles "françaises de souche" qui ont 7 ou même 5 enfants par mère, toi ??? (Pour autant encore qu'elles soient leurs mères, je suis d'accord.)

Citation :
Ben dis-donc mon Kiki, ça te suffit pas l'islamophobie ?

Je ne suis pas islamophobe, tu dois faire erreur.

Je suis uniquement pour que la France garde, ou puisse garder, sa culture, ses racines et sa-ses religion-s. Et comme le disait de Gaulle: La France est de culture gréco-romaine et de religion chrétienne. Bien qu'en ce qui me concerne, quant à la religion, je dirais plutôt: "judéo-chrétienne"... Modéré par Lestat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 17:07

Eh bien dites donc messieurs, vous en savez des choses.
(La bise à Adam en passant, message remarquable et humain comme d'habitude.)
En attendant, ce sont toujours les mêmes qui se tapent les grossesses, il me paraît normal que le choix leur appartienne.
Revenir en haut Aller en bas
MAGGLE
Banni(e) parce que je le vaux bien
Banni(e) parce que je le vaux bien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2559
Localisation : Suburbs
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 20:17

Kiki a écrit:
Attends, je parlais ici des enfants qui naîssent et dont pourtant personne ne s'occupe réellement d'eux... si ça ce n'est pas être martyr, qu'est-ce donc qu'un martyr ?

Je reconnais que je t'ai lu un peu vite. Mais quand bien même l'enfant serait enfermé des années dans un placard, ça n'en ferait pas pour autant un martyr mais une victime. Le martyr c'est autre chose. Il faut y consentir.

Kiki a écrit:
Ai-je bien entendu .... ??? Chirac parlais bien d'une vingtaine de gosses pour trois ou quatre épouses... T'en connais encore beaucoup de familles "françaises de souche" qui ont 7 ou même 5 enfants par mère, toi ??? (Pour autant encore qu'elles soient leurs mères, je suis d'accord.)
La polyginie produit peut-être beaucoup d'hommes célibataires, mais il faudra quand même que tu m'expliques comment une femme africaine ferait pour avoir plus d'une grossesse tous le 9 mois... Faut quand même être sérieusement imbibé idéologiquement pour scotomiser cette évidence mathématique et physiologique...

D'autre part, en quoi les Africains empêchent-ils les Français de faire des enfants ? J'aimerais bien que tu m'expliques le rapport avec une quelconque extermination de la race blanche ? Encore une fois : A vos queues messieurs les De Souche !

ajax a écrit:
MAGGLE a écrit:
En ce sens, je suis d'accord avec la loi Veil. Mais la prise en compte du principe de réalité ne doit pas occulter pour autant les grands principes.
Ce qui ramène à la question de la puérilisation des gens, leur déni de responsabilité et, son lemme qu'on peut trouver dans les fondements mêmes du libéralisme.
Kesako ?

John Nada a écrit:
En attendant, ce sont toujours les mêmes qui se tapent les grossesses, il me paraît normal que le choix leur appartienne.
Tout à fait. Le choix dernière instance leur appartient. Légalement, c'est d'ailleurs le cas. Mais un homme digne de ce nom doit aussi savoir dire à la femme qu'il est prêt à assumer ses responsabilités de père si l'enfant à venir n'a pas été désiré. C'est d'ailleurs la façon la plus digne de le désirer a postériori.

------------------------------------------------------------------------------------

Kiki a écrit:
MAGGLE a écrit:
D'autre part, en quoi les Africains empêchent-ils les Français de faire des enfants ?

J'aimerais bien que tu m'expliques le rapport avec une quelconque extermination de la race blanche ?

Ne t'en fais donc pas. La race blanche est condamnée sur le long terme. Car ne crois surtout pas que les brassages des Peuples, bien que l'on puisse comprendre qu'il y en ait, soit si involontaires que nous pourrions le croire. Les migrations sont purement volontaires décidées et provoquées. Ainsi, les Français qui ne naîssent pas laissent leurs place à une forte immigration désirée. Même si pour se faire, certains, tel que Kouchner, investissent sur le long terme en aidant plus les Africains que les Français.

D'ailleurs, aussi étonnant que cela puisse paraître et que l'on parle du déminution des Français de souche, on pense, en même temps, à arracher des vignes pour y construire des immeubles à la place.

Citation :
Encore une fois : A vos queues messieurs les De Souche !
L'ironnerie est décidement ton fort. Mais lorsque l'on taxe les Français plus qu'ils peuvent faire face à leurs dettes, que l'on crée des associations pour que les immigrés se sentent plus chez eux en France que les Français eux-mêmes, que l'on crée des conditions précaires pour les Français "de souche" alors que les immigrés ont plus d'aides sociales, que l'on fait en sorte que les Pouvoirs publics tombent dans un laxisme le plus total, que l'on importe plus que de raison tout en laissant les entreprises se délocaliser, et que pour couronner on laisse les voyous dicter leurs lois, on ne s'étonne pas que les Français y pensent à deux fois avant de mettre un enfant au monde. Et, franchement, je les comprends. D'où je préconise une aide morale aux femmes qui pensent à l'avortement uniquement par peur du futur.

Kiki a écrit:
Les migrations sont purement volontaires décidées et provoquées. Ainsi, les Français qui ne naîssent pas laissent leurs place à une forte immigration désirée.
Je veux bien entendre que les migrations fassent le jeu du libéralisme, mais qu'elles fassent partie d'un plan concerté d'extermination de la race blanche, j'avoue que je n'y avais pas encore pensé... Merci pour cette intuition lumineuse...

Kiki a écrit:
Mais lorsque (...), on ne s'étonne pas que les Français y pensent à deux fois avant de mettre un enfant au monde. Et je les comprends.
Ben voyons ! Et en quoi cette diversion explique-t'elle l'aberration mathématique et physiologique que tu viens de produire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zatopek
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 48
Localisation : Saone-et-Loire
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 20:30

MAGGLE a écrit:
Encore une fois : A vos queues messieurs les De Souche !

...j'aime toujours autant cette réflexion... cheers

ajax a écrit:
Ce qui ramène à la question de la puérilisation des gens, leur déni de responsabilité et, son lemme qu'on peut trouver dans les fondements mêmes du libéralisme.


MAGGLE a écrit:
Kesako ?

...p'tain...t'es vraiment qu'un naze Maggle...
...laisse moi t'expliquer :

Le lemme (ou encore lexie) est l'unité autonome constituante du lexique d'une langue. Dans le vocabulaire courant, on parlera plus souvent de mot, notion qui, cependant, manque de clarté. On construit des énoncés avec des lemmes, les lemmes sont faits de morphèmes.

Chaque lemme possède un signifiant et un signifié uniques en ce sens que l'ensemble de sa (ou ses) dénotations - sens propre - et de ses connotations - sens figurés - ajouté à ses possibilités d'emploi ne sont pas représentés par un autre lemme. Par exemple, les lemmes synonymes travailler et trimer ne sont pas identiques, outre la différence de signifiant. Bien qu'ils renvoient tous deux au même dénoté, celui de « fournir un effort en vue d'un résultat », l'un appartient au registre courant, l'autre au registre familier. Le premier possède une connotation neutre voire positive, le second est franchement péjoratif et décrit l'effort sous l'angle de la pénibilité. On dira que le champ sémantique de chaque lemme est unique : le lexique ne souffre pas la redondance.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Sam 12 Jan 2008 - 21:14

MAGGLE a écrit:
Ben voyons ! Et en quoi cette diversion explique-t'elle l'aberration mathématique et physiologique que tu viens de produire ?
Décidément, quand tu parles de mettre un enfant au monde, tu n'entends pourtant pas uniquement le fait de vouloir vider tes couilles... Ou alors c'est que tu vis dans un égoïsme le plus total... !!!

Tiens, j'ai une petite question pour toi :

Comment se fait-il que l'on puisse dire, sur les plateaux de télévision, que ce sera bientôt la fin des Français de souche et que personne, dans les invités d'une même émission, n'ose rétorquer quoique ce soit ???

Et pourtant cela a bien eu lieu lors d'une émission politique sur France 2.

----------------------------------------------------------------------------------

Snake Plissken a écrit:
Kiki a écrit:
Berger a écrit:
Le Front National était représenté en ce début d'année par quelques cadres comme Michel de Rostolan.
Et pendant ce temps là, Jean-Marie le Pen donnait une conférence afin d'empêcher ses militants et sympathisants d'y participer ... !!! affraid affraid affraid
il a peut-être raison... même si, bien évidemment, l('avortement est moralement un mal, il existe un mal plus grand qui est la surpopulation mondiale qu'on interdise aux femmes d'avoir plus de trois enfants, et qu'on stérilise les alcoolos, déjà, ça serait un bon début
Et t'as pas plutôt une idée pour faire baisser le nombre d'enfants où il y en a déjà que de trop... , Cela tel qu'en Chine et en Inde, par hasard ??? Carton

Mais n'oublions pas que la conférence de JMLP traitait du même sujet que la manifestation du comité: "30 ans ça suffit"... :x Enfin c'était très certainement une escarmouche dont JMLP, et le FN, en ont très certainement payé les conséquences lors des présidentielles qui devaient suivre.

----------------------------------------------------------------------------
Snake Plissken a écrit:
la population mondiale devrait baisser (devrait au sens souhait) dans le monde entier
en europe, on a déjà compris
Wwwwhhhhaaaaooooouuuu !!! En Europe, les décideurs l'ont compris uniquement afin de laisser plus de place aux dits français issus de l'immigration.

---------------------------------------------------------------------------------
Snake Plissken a écrit:
portnawak ! c'est pas les "décideurs", c'est les desouche qui n'ont pas envie de pondre huits chiards, basta.
Ce sont les décideurs en mettant en place une politique où les Français feront obligatoirement moins d'enfants. Un point c'est tout.

En son temps, il y avait de temps en temps une politique nataliste qui était mise en place. La dernière fois que cela a eu lieu c'était sous la présidence de Giscard-d'Estaing, dans les années 1980. Et donc il y a environ 30 ans alors même que l'on sait que les Français de souche auront de moins en moins d'enfants depuis déjà belle lurette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Dim 13 Jan 2008 - 3:45

Subversivio a écrit:
MAGGLE a écrit:
Subversivio a écrit:
A tous les érudits et adeptes de la science infuse de ce forum :

Ma cousine de 18 piges s'est faite engrossé par son mec (erreur de jeunesse et inconscience évidemment) ... rassurez-moi, elle a eu raison ou c'etait criminel que d'avorter ?
Son "mec" est-il allé la trouver au fin fond d'une caverne d'où elle n'aurait pu obtenir aucune information sur les différentes méthodes de contraception ?
Over-informés même ... mais l'information ne laisse pas la bêtise en paix ... elle se renouvelle toujours et gangrène notre race ... il l'a engrossé quand même ... que préconise nos chers érudits (dans l'immédiat) ?
Spoiler:
 
Et, sinon, la chasteté avant le mariage !... c'est (pas) pour les (sou)chiens ?! elle connaissait pas !?...
Pape
Ah oui ! (c'est vrai, j'oubliais) ben non... c'est plus vraiment la mode dans l'air du temps... Autres temps, autres mœurs… sad
Y faut bien "goûter" avant "pour (être soi-disant "sûr" de) savoir" si "on s'entend" suffisamment bien (ou si "ça marche bien") à ce niveau là... Mais, en attendant on voit les résultats... (l'avortement comme système contraceptif comme un autre... et puis les divers dommages collatéraux... etc.)

MAGGLE a écrit:
Kiki a écrit:
Ne t'en fais donc pas. La race blanche est condamnée sur le long terme. Car ne crois surtout pas que les brassages des Peuples, bien que l'on puisse comprendre qu'il y en ait, soit si involontaires que nous pourrions le croire. Les migrations sont purement volontaires décidées et provoquées. Ainsi, les Français qui ne naîssent pas laissent leurs place à une forte immigration désirée.
Je veux bien entendre que les migrations fassent le jeu du libéralisme, mais qu'elles fassent partie d'un plan concerté d'extermination de la race blanche, j'avoue que je n'y avais pas encore pensé... Merci pour cette intuition lumineuse...
Les vraies causes résumées dans ce court article (11/1/8 ) : http://www.fdesouche.com/?p=1238 **

Un dessin « humoristique » : http://franceblanche.wordpress.com/2007/12/29/humour-9/

** A ce sujet, l’excellentissime Nicolas Bonnal vient récemment de faire un article (2/1/8 ) :
http://www.les4verites.com/Le-crepuscule-de-la-race-blanche-1763.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   Dim 13 Jan 2008 - 9:01

Faut arrêter de se lamenter parce que les "desouche" feraient moins d'enfants, c'est une question socio-économique qui se joue entre mode de vie traditionnel et mode de vie moderne plus confortable, et c'est avant tout lié au pays où l'on vit, les populations immigrées adoptant à terme les usages des "de souche". Mécanismes très bien mis en lumière par Emmanuel Todd, qui est avant tout historien démographe.

Dans le premier mode de vie, plusieurs paramètres entrent en ligne de compte aboutissant à un nombre d'enfants par famille élevé : absence ou précarité de la contraception, mais aussi besoin de solidarité familiale dans des conditions économiques précaires. Plus d'enfants = plus de chances de soutien pour les parents âgés. En outre dans des contextes de mortalité infantile fréquente, on fait plus d'enfants pour être certain d'en conserver au moins quelques-uns.

À mesure que les conditions de vie s'améliorent sur le plan économique et sanitaire, le nombre d'enfants diminue. En outre deux facteurs — l'accès des femmes à l'éducation et leur accès à la contraception — conditionnent toujours, dans les pays "développés", à une diminution du nombre d'enfants par femme. Peu importe la culture, la religion, dès qu'une couche sociale accède à la possibilité d'avoir moins d'enfants par femme, elle le fait. C'est ainsi (toujours d'après Todd) que peu à peu la population mondiale va se réguler. À supposer bien entendu que tout le monde, à terme, accède à une amélioration matérielle, ce qui pour moi est rien moins que certain, surtout dans les pays occidentaux (ailleurs, par exemple en Asie, je pense que ce sera plus facile, pour des raisons de transitions civilisationnelles).

En Chine du Sud où je suis en ce moment (jusqu'à demain, ah c'est dur de partir…), je me suis un peu renseignée sur la "politique de l'enfant unique" dont on parle tant ailleurs. Les réponses m'ont semblé plus intéressantes que les rumeurs que j'avais entendues en France jusqu'alors. En fait il s'agit d'une forme d'eugénisme, si l'on peut appeler ça ainsi, basé sur les strates socio-professionnelles et le lieu de résidence.

En gros les principes sont les suivants :

1) plus tu es de catégorie socio-professionnelle élevée (et surtout instruite, la vieille culture du lettré chinois n'est pas morte…), plus tu peux avoir d'enfants. Le couple d'amis chez qui je loge vivent en pleine ville donc normalement devraient avoir droit à un seul enfant (voir 2), mais comme la femme est titulaire d'une maîtrise, elle a droit à deux enfants. Détail intéressant, la distinction porte davantage sur le niveau d'instruction que sur le niveau de richesse matérielle (on fait donc confiance à l'instruction pour générer les richesses, plus qu'aux richesses déjà atteintes).

2) la régulation des naissances est plus draconienne dans les villes que dans les campagnes. Dans les villes (où les gens sont littéralement les uns sur les autres), c'est un enfant et pas plus (sauf dans les cas cités plus haut). En revanche, à la campagne, on manque de bras, donc possibilité d'avoir plus d'un enfant. Mais bon c'est la Chine, pays présentant une démographie particulière qu'il est nécessaire de réguler, je trouve juste intéressant de voir comment ça se passe réellement.

Autrement, l'avortement a toujours été pratiqué, y compris dans les cultures les plus traditionnelles. En Asie, en Inde par exemple, il existe des techniques de massage provoquant les avortements. Hors de ces techniques, en Europe, c'était l'aiguille à tricoter suivie très souvent de la mort par infection généralisée. C'est ainsi qu'est morte ma grand-mère paternelle. Si l'on interdisait de nouveau l'avortement ce serait retour à la faiseuse d'anges et à une autre forme de désastre démographique (moins de femmes = moins de fécondité globale). Toujours est-il que l'avortement reste un acte très grave, le problème est qu'il soit pratiqué avec légèreté, comme un contraceptif a posteriori, mais là j'enfonce une porte ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avortement : "30 ans ça suffit"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avortement : "30 ans ça suffit"
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ma grâce te suffit"
» Démonstration philosophique de "L'illégitimité de la pratique de l'avortement chez l'être humain"
» Il suffit "d’un cinquième de seconde" pour tomber amoureux et ressentir les effets d’une prise de cocaïne
» "À CHAQUE JOUR SUFFIT SA PEINE ! "Hier, aujourd'hui et demain
» Liste de "célébrités"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA-
Sauter vers: