LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bloquer un pays, c'est archaïque ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Mer 17 Oct 2007 - 13:48

Citation :
Jean-Pierre Raffarin critique "l'archaïsme" de la grève de jeudi
Reuters

PARIS (Reuters) - Jean-Pierre Raffarin, premier vice-président du conseil national de l'UMP, a estimé mercredi qu'il y avait "quelque chose d'archaïque" dans le blocage du pays par des grévistes, à la veille du mouvement syndical dans les transports, l'énergie et la fonction publique.

"Il y a quelque chose d'archaïque aujourd'hui à bloquer massivement toute l'activité d'un pays", a déclaré l'ancien Premier ministre sur Europe 1, soulignant qu'"on appauvrit globalement le pays".

"Je comprends qu'ils (les syndicats) marquent le coup mais je ne pense pas que cela doivent durer", a-t-il ajouté.

Les fédérations des transports, de l'énergie, et certaines fédérations de fonctionnaires ont lancé des appels à la grève qui devraient se traduire par de fortes perturbations dans les transports.

Elles protestent notamment contre la suppression des régimes spéciaux de retraite, la fusion GDF-Suez, et les suppressions de postes dans la fonction publique.

Même s'il est vrai que les fonctionnaires n'ont rien de révolutionnaire (que du contraire) et manifestent toujours seulement pour leur propre gueule et leurs petits intérêts égoistes sans jamais montrer la moindre solidarité pour les luttes des salariés du privé (ils n'avaient pas bougé leur cul quand le gouvernement avait passé sa loi sur les retraites pour les salariés du privé), cette dénonciation du blocage du pays par Rafarin est une manifestation du triomphe du "dialogue social" (valeur féminine) sur la lutte (valeur masculine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Mer 17 Oct 2007 - 14:43

Bien remarqué Kamo.
Je poste cette nouvelle d'hier telle que livrée par le bon Daoudal journalier :
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

in http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2007/10/16/enfin-l-aveu.html

Enfin l’aveu

Il vient d’Yvon Gattaz, président du CNPF de 1981 à 1986 : le versement de grosses sommes en liquide, du patronat aux syndicats, « c’est le mode de financement des syndicats français ».

« Il faut appeler un chat, un chat. Il était de tradition dès 1884 [bien : 1884] qu’il y eut une caisse qui alimentait les syndicats. (En 1981, quand je suis devenu président du CNPF) il était de notoriété publique[1] que cet argent donné de la main à la main servait au financement des syndicats. C’est le mode de financement des syndicats français[2]. Ce n’était pas arroser pour peser, c’est un financement normal. Personne ne s’en mettait dans la poche, ni les responsables patronaux, ni les responsables syndicaux[3]. Mais je pense que c’était un moyen de financement pas clair du tout, tout à fait glauque, inavoué et tacite, c’était l’omerta et il fallait bien qu’un jour ça éclate. Ce drame qui éclate aujourd’hui va obliger à revoir complètement le statut même des organisations syndicales en France. »



[1] Il veut dire : dans les hautes sphères syndicales.

[2] L’un des modes : il y a aussi les (grosses) subventions publiques, les heures de délégation, les permanents salariés par les grandes entreprises, etc.

[3] On connaît l’honnêteté d’Yvon Gattaz, mais comment peut-il s’engager pour les autres ? Qui peut savoir où vont des liasses de billets qui ne sont dans aucune comptabilité ?

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
/////////////////////////////////////


et ce commentaire:
"Comme par hasard, ça explose à 2 jours d'une grève."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Mer 17 Oct 2007 - 16:45

Camarade, ta réaction est d'autant plus justifiée que l'affaire bidule au MEDEF rappelle justement que le patronnat a d'énormes marges de manoeuvre pour affronter les "conflits sociaux", et que la grève n'est absolument pas une prise d'otage quand on voit qu'ils ont une caisse de solidarité pour faire face aux grèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celtic Zaku
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 212
Age : 36
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Mer 17 Oct 2007 - 17:14

Je suis assez d'accord avec ce qu'à dit Kamo plus haut ... Le dialogue social pourri tout au détriment de la lutte . Sans lutte , pas de société .

Je n'avais pas pensé au fait que les fonctionnaires n'avaient pas bougé leur cul quand les salariés du privé voyaient , eux , et sans broncher d'ailleurs , leurs régimes de retraites changer . Ce qui en dit long quant à la crédibilité actuelle des fonctionnaires (dont une bonne partie parasites , il faut savoir appeller "un chat , un chat" dixit Gattaz .)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Mer 17 Oct 2007 - 20:11

J'ai envie de dire que dans la France sarkoziée de 2007, une bonne grève, même corporatiste, même intéressée, ne peut pas faire de mal...

Peu importe la fin pourvu qu'on ait les moyens... clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Mer 17 Oct 2007 - 20:21

Je suis pour l'interdiction du droit de grêve dans le public
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Mer 17 Oct 2007 - 23:12

Je vous fais les conditions de travail d'une catégorie de cheminots que je cotoie presque quotidiennement.

Durée hebdomadaire : 32 heures.
Heures réelles de présence : 26 (on s'arrange entre cheminots pour
qu'il y ait toujours quelqu'un, et libérer les autres).

Heurés réellement travaillées PAR semaine : entre 6 et 10 (suivant le
cheminot, à 10 heures par semaine, là où je suis,
c'est un "bosseur").

Salaire : Ils tournent approximativement à 20 - 30 % de ce
qu'ils toucheraient dans l'équivalent privé (où là ils feraient entre 35 et 40 heures hebdo).

Pour discuter régulièrement avec eux, la situation se résume ainsi. Ils "s'en moquent", de la France, du service public, des usagers. Leur salaire n'étant pas indexé sur la qualité et la quantité de leur travail mais sur des stages, concours ou ancienneté. En conséquence, le système SNCF arrive à broyer même les plus travailleurs du privé, j'ai vu des cheminots commençer enthousiastes puis finir toutes leurs heures à jouer à des jeux débiles sur l'ordinateur après s'être fait casser par leur hiérarchie car "trop entreprenant dans le travail".

------

Sur la retraite à 50 des mécanos, qu'est-ce qu'un mécano ?

C'est un homme, souvent bourru (ou qu'il le devient après des
années d'sncf), qui pousse une manette dans un couloir de transport.
C'est tout ? Oui, à peu de choses près. Les mécanos se couvrent derrière
la "responsabilité", excuse bidon comme celle de la sécurité.

La comparaison la plus évidente se fait avec un conducteur de bus,
ce dernier fait un métier plus dangereux, moins payé, doté
de moindres avantages sociaux, et qui exigent bien plus de responsabilité... (un mécano a toujours droit à l'erreur, de multiples
mesures de sécurité sont toujours là, pas un conducteur de bus)
pourtant sa retraite est à 60 ans contre 50 chez le mécano.

---------

Pour le reste, je vous invite à lire mon petit mémento sur la SCNF :
http://www.unite-francaise.org/spip.php?article30 (il date mais il est
toujours d'actualité).



N.B. : Humainement, la plupart des cheminots ne valent rien comme la
valeur de leur travail mais pas comme les milliards d'euros qu'ils volent
chaque année aux ouvriers et employés du privé.



.



.
Revenir en haut Aller en bas
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Mer 17 Oct 2007 - 23:42

Citation :
Humainement, la plupart des cheminots ne valent rien comme la
valeur de leur travail

Ah ? Alors comment se fait-il que quand ils sont en grève, tout est bloqué et tout le monde est perdu ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Mer 17 Oct 2007 - 23:46

Le gouvernement peut remercier Murat de lui fournir un bel argumentaire...

Ah, sacrés droitards !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Mer 17 Oct 2007 - 23:50

Kamo a écrit:
Citation :
Humainement, la plupart des cheminots ne valent rien comme la
valeur de leur travail

Ah ? Alors comment se fait-il que quand ils sont en grève, tout est bloqué et tout le monde est perdu ? scratch

Parce que nous avons laissé pulluler une catégorie de parasites à un secteur clef !

Pour extrapoler, ce n'est pas parce que votre "distributeur" d'eau est en situation de monopole, qu'il vous tient par la gorge, qu'il a le droit de vous imposer ses caprices et vivre grassement à vos crochets !

La France a 180 mille cheminots ? (je crois) Pour ce que j'en vois, un tiers des effectifs actuels, mieux payés, mieux valorisés et travaillant plus, suffirait amplement.


Enfin, je remarque à votre remarque, que rien ne serait bloqué si tout ce merdier avait été privatisé. Non que je sois un franc partisan de la privatisation, mais plus un adversaire farouche des cheminots, sorte d'hommes lopettes qui obtiennent par la bas (le chantage et la malhonnêteté) que par le haut (le mérite).
Les cheminots n'ont aucune vision de la société, leur champ politique s'arrête à leur seconde maman, la SCNF et le papa, l'Etat, ce dernier chargé d'alimenter le portefeuille pour que les enfants-cheminots continuent à s'amuser.



Citoyen a écrit:
Le gouvernement peut remercier Murat de lui fournir un bel argumentaire...

Ah, sacrés droitards !

Allez expliquer à un ouvrier, cassé après vingt ans de travail dans la classe des travailleurs pauvres aux côtés des africains, que bien que pauvre, ses impôts directs et indirects alimentent le salaire, les régimes spéciaux et la caisse de santé plus avantageuse d'individus qui mettent un mois à faire ce que lui fait en deux jours.

Il n'y a que les lâches pour oser prétendre que tout ceci est "social", ceci est du vol, le pillage organisé des vrais travailleurs.


---

J'ajoute le côté fasciste de ces grèves.

Le peuple a élu Sarkozy, un financier apatride, certes, mais la réforme des régimes spéciaux figurait dans son programme et la couleur avait été annoncé bien avant son élection. Il est étonnement que seulement 5 mois après l'élection d'un président et d'un parlement au suffrage universel, celui-ci ne puisse appliquer son programme !

Ils auront le loisir de voter en 2012 pour les candidats qui proposeront de rétablir la retraite à 50 ans, voire 45 ou 40 ans, puisque tout est payé par la vache à lait que constitue les salariés du privé qu'aucun parti ou lobby ne défend.
Revenir en haut Aller en bas
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 0:41

Vu comme ça...

Qu'est ce qui l'emporte?

Le bousillage du dialogue social des lopettes, ou le fait que demain, des millions de gens emmerdés vont ruminer et en arriver à devenir sarkozyste par cohérence intellectuelle dans la râlerie?

Est ce très soralien que d'approuver ces grèves où des millions de gens restent à quai en se disant "vivement que ce soit privatisé"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 0:48

Citation :
Parce que nous avons laissé pulluler une catégorie de parasites à un secteur clef !

Pour extrapoler, ce n'est pas parce que votre "distributeur" d'eau est en situation de monopole, qu'il vous tient par la gorge, qu'il a le droit de vous imposer ses caprices et vivre grassement à vos crochets !

La France a 180 mille cheminots ? (je crois) Pour ce que j'en vois, un tiers des effectifs actuels, mieux payés, mieux valorisés et travaillant plus, suffirait amplement.


Enfin, je remarque à votre remarque, que rien ne serait bloqué si tout ce merdier avait été privatisé. Non que je sois un franc partisan de la privatisation, mais plus un adversaire farouche des cheminots, sorte d'hommes lopettes qui obtiennent par la bas (le chantage et la malhonnêteté) que par le haut (le mérite).
Les cheminots n'ont aucune vision de la société, leur champ politique s'arrête à leur seconde maman, la SCNF et le papa, l'Etat, ce dernier chargé d'alimenter le portefeuille pour que les enfants-cheminots continuent à s'amuser.

Mouais.....en tout cas j'avoue que mes sentiments sont ambigus, j'arrive pas à trancher sur le sujet (ce qui est rare car en général j'ai des idées bien arrêtées).

D'un coté j'ai du mal à avoir de la considération pour ce genre de grèves de fonctionnaires dont je sais bien qu'elles ne sont porteuses d'aucune vision nouvelle de la société dans la mesure où le crédo des grévistes c'est en gros qu'il faut que rien ne change, tout le contraire des révolutionnaires qui veulent faire table rase du passé........n'en déplaise aux trotskistes de la LCR qui ne supportent aucune critique des fonctionnaires et qui pensent qu'ils forment la classe révolutionnaire par excellence car ils fournissent le gros de leur troupe.

Mais d'un autre coté je rejoint Citoyen en me disant que ce genre de grèves fidèles à la tradition française ne sont pas de refus pour lutter contre Sarkozy et sa clique, je ne me vois pas dénoncer ces grèvesen parlant de "prises d'otage" comme on peut l'entendre régulièrement sur TF1 et sur tous les médias aux mains des capitalistes apatrides qui eux aussi sont des privilégiés dont il faudrait un jour songer à abolir les privilèges (mais dans ce cas inutile de compter sur Sarko, fort avec les faibles mais faible et mielleux avec les puissants).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 1:10

thomassxb a écrit:

Vu comme ça...

Qu'est ce qui l'emporte?

Le bousillage du dialogue social des lopettes, ou le fait que demain, des millions de gens emmerdés vont ruminer et en arriver à devenir sarkozyste par cohérence intellectuelle dans la râlerie?

Est ce très soralien que d'approuver ces grèves où des millions de gens restent à quai en se disant "vivement que ce soit privatisé"?

On veut pas forcément être très soraliens Wink

Après oui je reconnais que ma position n'est pas très porteuse en elle-même, mais voilà quelques mois qu'une paix sociale libérale règne, seulement agrémentée des déboires sentimentaux de Sarko, alors que quelques grognards fassent chier le monde (dont moi) ça me fait plutôt "plaisir"...

D'autre part j'ai assez peu d'illusion sur l'avenir en général, j'ai peur que Sarkozy arrive à complètement nous endormir, je ne peux qu'avoir de la sympathie pour ces dernières manifestations de l'esprit rouspéteur gaulois. Raffarin a raison en fait, c'est archaïque, et c'est ça qui me plait.



Citation :
Il n'y a que les lâches pour oser prétendre que tout ceci est "social", ceci est du vol, le pillage organisé des vrais travailleurs.

---

Naïvement je pensais plutôt que c'était le grand patronat du CAC40 qui organisait le pillage organisé des travailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: i   Jeu 18 Oct 2007 - 3:51

Bebert a écrit:
Partisan Blanc a écrit:
Je suis pour l'interdiction du droit de grêve dans le public

Toi, ce serait plutôt Partisan Jaune, non ?

Alors que Sarko a accordé des cadeaux fiscaux énormes aux plus aisés, il est légitime que les cheminots et d'autres défendent leur (petit) bout de gras ! Vous l'avez déjà oublié, le nain sioniste sur le yacht de Bolloré ? C'est au service de quelle classe sociale qu'il veut liquider les "régimes spéciaux" ? Est-ce que les plus pauvres mangeront plus ?
A moins d'être un crétin absolu, comment ne pas comprendre que le véritable enjeu, au-delà des régimes spéciaux, c'est le régime général de retraite avec, à terme, la paupérisation d'un nombre croissant de salariés...
Dès qu'on parle des réelles questions sociales, certains rebelles en plastique enllèvent le masque et montrent leur vrai visage : celui d'un petit droitard anti-social...


Oh, je bas ma croupe, vous fais mon méa culpa et prends ma leçon de social.

Ainsi, parce que le président-nabo est l'ami, et le promoteur, des rentiers apatrides, je dois être l'ami des cheminots racailles, fonctionnaires branleurs et autres pompeurs de l'argent public en tout genre ? L'ennemi de l'un, ne me fait pas l'ami de l'autre.

Citation :
A moins d'être un crétin absolu, comment ne pas comprendre que le véritable enjeu, au-delà des régimes spéciaux, c'est le régime général de retraite avec, à terme, la paupérisation d'un nombre croissant de salariés...

Les cheminots n'en ont rien à foutre de la paupérisation du reste de la population. Sinon ils ne voteraient pas à gauche ou extrême gauche. Ils veulent juste être dans leur bulle, biberonnés avec l'argent du travail de la classe qui se paupérise.

"Réelles questions sociales"... s'arrêter de travailler avant les autres, vivre à leur crochet, à leur taxation, vivre mieux qu'eux, plus longtemps puis user de l'alibi "social" pour se maintenir. Le conservatisme absolu sous couvert de luttes progressistes qui n'en sont pas.

Vous savez ce que font les cheminots lorsqu'ils trouvent un clandestin africain, roumain, albanais dans le train ?
Ils le prennent par la main, limite lui offre le café, ou l'envoie au pompiers. Evidemment, ce nouveau clandestin ne leur fera concurrence, eux employés à vie, correctement payés pour peu de travail. Et leur générosité n'est que de façade puisque ce sont les autres qui la paieront. Mais à eux l'image sainte. Aux cons d'y croire.


Puisque je semble être classé à droite ici. Je note qu'alors, les "droitards", ces salauds, disons connards, on le mérite d'imposer l'équité face aux questions sociales. Là où la "gauche", enfin celle qu'on surnomme ainsi, ne fait que du clientélisme social pour son seule bénéfice.

Citation :
Après oui je reconnais que ma position n'est pas très porteuse en elle-même, mais voilà quelques mois qu'une paix sociale libérale règne, seulement agrémentée des déboires sentimentaux de Sarko, alors que quelques grognards fassent chier le monde (dont moi) ça me fait plutôt "plaisir"...

Grognards, bof... jean-foutre plutôt... les cheminots bougent-ils face au remplacement de population ? Face au déclassement des ouvriers et employés du privé par le dumpling social immigrationniste ? Proposent t-ils des altenatives économiquement viables ? Un modèle sociétal non basé sur l'argent ?

Que nenni, tant que leur petite personne est grassement rétribué à rien faire, le monde peut s'écrouler. Ils se contentent juste de râler, bloquer, tout casser pour conserver leur rente.
Faut être niais pour y voir autre chose ou lâche, face au vrai faschisme contemporain, se révèlent les hommes... Etant donné que cette caricature de population française est foncièrement lâche, je mise sur une semaine avant que les français ne prennent le parti des glandeurs, rien que pour être tranquille. Tout comme les pédales métropolitaines liquidaires l'Algérie pour passer l'été 62 avec l'âme en paix, "arrêter de nous faire la morale, de nous tracasser l'esprit, nous dirons oui à tout".

PS : Je trouve ce bébert bien hautain pour un "juste-débarqué"
Revenir en haut Aller en bas
Celtic Zaku
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 212
Age : 36
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 17:28

Je suis d'accord avec Murat concernant les cheminots et la SNCF . C'est tout de même assez ahurissant de voir là-dedans un "combat progressiste" alors qu'il ne s'agit d'un corporatisme éhonté et archaïque .

D'ailleurs , ces crétins de cheminots ne voyant pas plus loin du bout de leur nez , ne pensent ils pas que cela donne des arguments aux "rapaces" du mondialisme (apatride) pour dépecer comme des vautours ce beau jouet national que pouvait être la SNCF ?

Une anecdote : Comment doivent réagir ceux qui avaient un entretien d'embauche aujourd'hui ? Ben il diffèrent leur rendez-vous me direz vous , chers amis de la "lutte sociale progressiste" , pour ester solidaire d'un mouvement "progressiste" , forcément . Le pire dans tous cela c'est que ceux qui n'ont pas de véhicule pour se déplacer sont de plus en plus sur la touche concernant les embauches et qu'à cause d'une SNCF trop souvent défaillante (mais comme tout cela est progressiste , on le pardonne n'est-ce pas ?) ceux qui utilisent les transports publics dits "nationaux" , sont mis au rebus au profit de ceux qui sont véhiculés .... A part cela tout va bien , des travailleurs du privé ne seont pas payés faute de pouvoir se déplacer , tout cela pour des régimes de retraites ahurissants .

BREF TOUT CELA POUR DES CHEMINOTS ENGRAISSES .

Rien de bien révolutionnaire là-dedans , mais c'est normal , la révolution a changé de camp ...

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 17:43

Celtic Zaku a écrit:
d'une SNCF trop souvent défaillante
Car de plus en plus privatisée et morcellée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 17:47

Ceux qui avaient un entretien d'embauche aujourd'hui ont pris un taxi. La grève était annoncée de longue date. Allons, ne versons pas dans l'assistanat.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 18:12

Certaines catégories n'ont pas accès aux "régimes spéciaux", les pompiers notamment, c'est parfaitement dégueulasse. C'est certains...

D'accord une grève des transports pénalise en premier lieu le menu taffeur qui gagne son bagne via le RER...

Mais merde vous trouvez vraiment que partir à la retraite à 55 ans c'est un "privilège", du genre de ceux de l'ancien régime?

Les cous rouges qui ont posé du rail au kilomètre tout le long de leur vie partent un poil plus tôt que les autres en retraite, mais franchement pourquoi ne pas les élargir ces privilèges plutôt que toujours niveler par le bas?

Pendant que nous petits partont à l'assaut des deux trois avantages des un peu moins petits, les gros, les gras de l'UMP et du CAC 40 veulent supprimer la notion de crime économique. Plus de délit d'initiés, juste du gentleman agreement...

C'est un peu plus grave que trois CGTiste qui tentent de sauver les acquis du CNR. Tout islamo-natio que je suis j'ai plus de sympathie pour les grévistes que nombre de ceux qui ici se prétendent de gauche ou l'étaient encore la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 18:19

Colonel Jul a écrit:

Car de plus en plus privatisée et morcellée...

Très juste que ceux qui gueulent contre le train français aillent prendre leurs homologues anglais. Ils verront...

Grève du zèle à la RATP et la SNCF, tout le monde monte et personne ne paie. Voilà de quoi scandaliser les gros et souder tout une population.

Celtic KuKu a écrit:
C'est tout de même assez ahurissant de voir là-dedans un "combat progressiste" alors qu'il ne s'agit d'un corporatisme éhonté et archaïque .

La corporation ce n'est pas un thème consubstantiel à la doctrine sociale et économique du nationalisme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Celtic Zaku
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Féminin
Nombre de messages : 212
Age : 36
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 18:22

Thomas Demada :

Ton programme me parait bien utopique . Elargir les régimes spéciaux à TOUS , alors que ceux de la SNCF pour elle seule sont déja "abracadabrantesques" . Pour la fonction (necéssaire) de Sapeur-Pompiers , c'est à eux qu'aurait du revenir ce fameux "regime spécial" , je suis bien d'accord .

Par contre je n'ai à me reprocher quoi que ce soit concernant une appartenance politique , puisque je refuse l'étiquette de droite comme celle de gauche .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 18:29

Celtic Zaku a écrit:

Ton programme me parait bien utopique.

Laisser les enfants à l'école ou la maison plutôt que de les envoyer à la mine, ça aussi ça paraissait utopique...

Idem pour l'assurance sociale, les congés payés, la journée de 8h etc... Pourtant avec ces "privilèges" le libéralisme a continué de tourner et de dégager des bénéf's, c'est donc possible...

Citation :
je refuse l'étiquette de droite comme celle de gauche .

Ce qui rappelle furieusement le titre d'un livre de Sternhell... Siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 18:31

Thomas Demada a écrit:

Celtic Zaku a écrit:
Citation :
je refuse l'étiquette de droite comme celle de gauche .

Ce qui rappelle furieusement le titre d'un livre de Sternhell... Siffle

Enfin quelqu'un de cultivé study.
Revenir en haut Aller en bas
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 19:34

Citation :
Tout islamo-natio que je suis j'ai plus de sympathie pour les grévistes que nombre de ceux qui ici se prétendent de gauche ou l'étaient encore la veille.

Le soutien inconditionnel à cette grève est-il un bon indicateur pour savoir qui est de gauche et qui ne l'est pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 380
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 19:38

Kamo a écrit:
Citation :
Tout islamo-natio que je suis j'ai plus de sympathie pour les grévistes que nombre de ceux qui ici se prétendent de gauche ou l'étaient encore la veille.

Le soutien inconditionnel à cette grève est-il un bon indicateur pour savoir qui est de gauche et qui ne l'est pas ?

Ah ça non, sachant que le PS la soutient lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   Jeu 18 Oct 2007 - 19:40

Kamo a écrit:

Le soutien inconditionnel à cette grève est-il un bon indicateur pour savoir qui est de gauche et qui ne l'est pas ?

Une grève de cheminots face à un gourvenement ultra-libéral c'est un excellent indicateur oui...

Pour avoir musarder dans la manif' nancéenne je peux dire que c'était plutôt "pays réel".

Le soutien critique c'est tout de même préférable aux préjugés et à la bile Kamo...

Adouber les vieux syndicats ce n'est pas l'idée, mais qu'on ne me demande pas de les condamner non plus... Au moins dans ce cas précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bloquer un pays, c'est archaïque ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bloquer un pays, c'est archaïque ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Programmes d'études des ovnis dans les pays étrangers
» Corsept étymologie nom de commune pays de Retz
» Admission Pays de la Loire
» Le pays d'Urfé
» Conditions pour vivre ou voyager vers les pays mécréants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: Chroniques marxiennes-
Sauter vers: