LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RIP Serge de Beketch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Dim 7 Oct 2007 - 20:29

ortolan a écrit:
Le talentueux polémiste nationaliste Serge de Beketch vient de mourir, en ce jour de la Saint-Serge . Je n'étais pas tout à fait sur sa ligne, mais, devant la mort, on peut laisser de côté les désaccords. SdB m'aura fait rire comme jamais dans certains de ses articles et émissions que j'ai pu lire et écouter. L'on peut, en guise d'hommage, méditer son dernier article. Salut l'artiste. flower
Mes pensées pour toute sa famille et surtout pour son fils Cyril.
Et puis Serge, j'ai prié pour toi, tu fais pareil.
(On était loin d'être d'accord, ça n'empêche pas.)

Merci aussi pour le dernier article de Serge.
Revenir en haut Aller en bas
el spirito
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 710
Age : 52
Localisation : république bananière!
Date d'inscription : 10/10/2006

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Dim 7 Oct 2007 - 21:26

OH?PUTAIN.....pas lui!!!!


R.I.P.....que le paradis soit pour toi,moi,je dis que tu l'as mérité!
C'etait un patriote solide et sans compromissions!
Eyt un ecrivain journaliste de tout premier ordre!



2007 est l'année de tout les décès,on dirait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Dim 7 Oct 2007 - 22:01

Pour entendre les dernières nouvelles données sur SdB à Radio courtoisie par Jean-Paul Argouarc'h à la fin de cette page – http://www.fdesouche.com/?tag=beketch – nouvelles qui laissaient déjà présager du pire…

Sinon, pour la triste nouvelle, je viens de voir que j'avais reçu ce message de la part de l’administrateur du forum courtois (forum sur lequel je suis inscrit mais dont je n’ai personnellement mis aucuns messages depuis son dernier remaniement) :

Envoyé : dimanche 7 octobre 2007 10:46:35
À : forumcourtois@orange.fr
Objet : Serge de Beketch
Citation :
Chers forumeurs,

Serge de Beketch vient de mourir.


Il était avec Jean Ferré, qui est mort il y a juste un an, le fondateur de Radio Courtoisie.
Je l'avais rencontré il y a quelque temps. Je l'avais déjà vu auparavant mais c'est là la première fois que j'ai vraiment pu discuter avec lui.

J'ai eu la chance de pouvoir lui dire tout le bien que je pensais de lui et tout le bien qu'il m'avait fait (sans le savoir). Je suis vraiment heureux d'avoir pu le lui dire. Moi aussi je n'écrivai jamais de messages à la radio.

Seulement 10% de nos forumeurs écrivent des messages ici. Mais j'ai parfois l'occasion d'échanger des courriels avec les autres, beaucoup des autres. Beaucoup de nos "silencieux" racontent la même histoire que moi :

"Je vivais isolé dans un secteur hostile. Je croyais être seul. Puis j'ai découvert Radio Courtoisie et avec elle Serge de Becketch. Alors j'ai commencé à réaliser que je n'étais pas seul à penser que ce pays est devenu fou. J'ai même découvert que nous sommes la majorité".

Je lui en ai témoigné. Il a su avant de partir que les personnes qui fréquentent internet ont pour lui une affection profonde, que nous lui devons beaucoup. Même si elles ne l'expriment pas en ligne sur le forum. Cela l'a ému.

Paix à son âme.
Prions pour lui qui a si souvent plaisanté de son passage devant Saint Pierre.

Petit Gaulois, administrateur du Forum Courtois


Dernière édition par le Sam 13 Oct 2007 - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Dim 7 Oct 2007 - 22:33

Moi c'est la vie pleine et entière qui me plait.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_de_Beketch

Citation :
Il est d'origine russe avec une ascendance tartare. Son grand-père maternel était colonel dans l'armée française. Son grand-père paternel était aide-de-camp du général Dénikine, chef des Armées Blanches en Russie impériale. Son père, sous-officier de Légion étrangère, est "mort pour la France" à la bataille de Dien Bien Phu. Son histoire familiale conditionne son engagement politique à droite, puis à l'extrême droite, classification à laquelle il préfère celle de “royaliste-tendance-dure”.

Après sa scolarité comme enfant de troupe, il exerce divers emplois (manœuvre du bâtiment puis vendeur en librairie...). En 1966, il entre comme pigiste de la page des spectacles à l'hebdomadaire Minute.

En 1967, il s'engage dans Tsahal à l'occasion de la Guerre des six jours [1].

En 1970, il est embauché par Havas conseil où il participe a la création d'un département des “médias spécifiques”. Un temps adhérent de la franc-maçonnerie (grande loge de France puis Grande Loge Nationale) il s'en éloigne très vite, comme il a eu l'occasion de le raconter à plusieurs reprises[2].

Dès 1969, René Goscinny l'invite à collaborer comme scénariste aux pages d'actualité de l'hebdomadaire Pilote. Il écrira en outre diverses histoires en bande dessinée et rédigera pour les éditions Publicness les versions françaises des revues américaines Eerie, Creepie et Vampirella. Il collaborera également sous le pseudonyme d'Altamont Baker, à la revue internationale de l'image Zoom.

En 1975, Serge de Beketch quitte Pilote à la suite du départ de René Goscinny. Il devient chef des informations puis rédacteur-en-chef en 1979 de Minute. Il le quitte en 1986 à la suite d'un désaccord avec la nouvelle direction et occupe, à la demande de Jean-Marie Le Pen, le poste de directeur de la rédaction de National-Hebdo.

En 1990, à la demande de Serge Martinez, nouveau propriétaire du titre, il revient prendre la direction de la rédaction de Minute. En 1993, il est démis de ses fonctions par l'équipe qui, ayant racheté le titre à Martinez, le juge trop engagé politiquement. Il fonde alors avec son épouse, Danièle, son propre journal décadaire Le Libre Journal de la France Courtoise, version écrite de l'émission qu'il anime sur Radio Courtoisie (3 mercredis sur 4, de 18h00 à 21h00, avec rediffusion la nuit suivante de 2h00 à 5h00 puis le lendemain de 7h30 à 10h30).

Son engagement politique s'est nettement radicalisé avec les années. Le 22 janvier 1992, il réplique à Philippe Guilhaume, ancien président d'Antenne 2 et FR3, qu'il n'est, lui-même, « ni démocrate, ni libéral » (cité dans Le Monde, 12 février 1992). En 1995, il est directeur de communication de la mairie de Toulon, alors détenue par le maire Front National Jean-Marie Le Chevallier. Il mettra cependant de son propre chef un terme à cette collaboration au bout de quatre mois, considérant que l'incompétence et l'incurie de l'équipe municipale nuisent à l'image du Front National. Il fut également directeur du Patriote du Var.

Il fut un grand ami du journaliste et romancier A.D.G., qu'il rencontra en 1974 à Minute, et qui s'inspira de Serge de Beketch pour camper son personnage Sergueï Djerbitskine, alias Machin, journaliste alcoolique et anarchisant.

Serge de Beketch décède le 6 octobre 2007 des suites d'une hépatite B qu'il avait contracté 15 ans plus tôt en soignant sa maladie de Hodgkin.

sempre fidelis

http://ilikeyourstyle.net/index.php/2007/10/07/sdb/

Citation :
Serge de Beketch !… je l’ai si bien connu ! Ah !… le militant ! Oh !… le polémiste !… son grand cœur ! sa barbe !…

Je ne vais quand même pas faire ça moi aussi ? Tant d’autres vont le faire beaucoup mieux que moi, et avec combien plus de titres rigoureusement incontestables à le faire.

Je vais juste raconter deux souvenirs. Deux repas qui se sont tous les deux déroulés l’été, voilà quelques années, aux abords de la place Franz Liszt, ce devait être au début des vacances ou l’on en approchait.

Serge est en tongs, t-shirt et bermuda : « Un chinois, ça vous va ? »

Je crois qu’il a pris des samoussa et des nems, et moi du porc au gingembre ; actualité politique et quelques nouvelles du ghetto. Ça nous changeait des mails que je lui envoyais pour alimenter les brèves du Libre Journal et auxquels il répondait, ou pas, selon qu’il avait le temps ou qu’il avait quelque chose à en dire. Il me raconte quelques anecdotes historiques, dont le massacre de soldats en déroute de la Grande armée dans un village juif au nom imprononçable, en Russie ou en Pologne. Un silence, Serge a un regard un peu vague, un peu vide, puis :

« Mais je ne pourrai jamais condamner tous les juifs sans distinction. Je ne peux pas parce que dans tous les juifs il y a René Goscinny. »

Un peu trop belle l’anecdote ? rarrangée ? oui, un peu, parce qu’il me cita en réalité deux noms, celui de Goscinny et un autre, celui d’un mathématicien qu’il avait connu, juif également, dont je ne me souviens pas mais pour qui Serge semblait avoir une grande estime.

Deux ans plus tard, c’est une pizzeria au lieu du chinois. Pizzas au poisson et il commande une bouteille d’Orvieto blanc très sec. Pour la première fois je vais remarquer durant le repas qu’il fait visiblement attention à ne pas boire beaucoup.

Il tousse, il est las. Le journal ? il aimerait bien le faire évoluer vers quelque chose de moins politique, s’intéresser à des sujets qui le passionnent depuis longtemps, des ovnis aux labos pharmaceutiques. Mais les lecteurs suivront-ils ? il faut bien vivre et vendre. Le public d’extrême droite, exigeant dans son genre, ne se conserve guère qu’en lui donnant à lire ce qu’il veut lire. L’avenir de Danièle aussi le préoccupe, il voudrait arriver à faire en sorte qu’elle ne soit pas complètement démunie quand il ne sera plus là. Alors : vendre, faire des abonnements sans trop se renier au milieu des polémiques avec les uns et les autres mais sans trop se fâcher pour rien non plus ; au jugé et à vue il continue donc malgré un désintérêt qui me semble évident et sincère pour de plus en plus de sujets strictement politiques ou électoraux.

Voilà, j’imagine que les autres vont célébrer le militant, le combattant infatigable, inoxydable, « amis de la résistance bonsoir ». Sans doute ils n’auront pas tort, mais de Serge, je préfère le mien avec qui j’allais déjeuner de temps en temps aux alentours du Libre journal. Il vaut bien l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Dim 7 Oct 2007 - 22:52

laurent666 a écrit:
coucou a écrit:
Une très grosse perte. sad
Adieux Serge. Tu fus l'un des meilleurs chroniqueurs polémistes français, tes formidables interventions vont nous manquer...
Lepante a écrit:
Un grand bonhomme, un peu folklo qui cultivait le style faf', c était peut-être un des derniers polémistes dans la grande tradition de droite ( pas de droiche, de la vraie droite).
SdB va nous manquer le mercredi soir et déjà il nous manque car son remplaçant est bien fade par comparaison.
Simplicius a écrit:
Jap Adieu forban de la vieille France qui n'avait pas perdu son caractère râleur, paix à ton âme.
Les quelques émissions de Radio Courtoisie que j'ai écouté m'ont laissé de lui l'image d'un esprit indépendant, d'un polémiste cultivé et pas prétentieux pour un sou. A mon sens : un vrai esprit de droite. C'est vraiment une perte pour la cause nationale... des gars comme lui, on n'en fait plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 10:06

Préférer la vérité au zéro défaut...


Putain de 2007.
Il est enregistré là : http://www.francecourtoise.info/radio/index.php

Novopress aussi: ///////////////////////////////////////////////////
Communiqué 7 octobre 2007
:: À Dieu, Serge… ::
Les Identitaires tiennent à exprimer publiquement toute leur tristesse à l'’annonce de la mort de Serge de Beketch, pilier de Radio Courtoisie et fondateur du Libre Journal.
Ni la haine de ses adversaires, ni le mépris du système n’auront eu raison de lui. Seule la maladie aura finalement su faire taire ce grand polémiste, toujours prêt à sacrifier sa “respectabilité” pour une vérité librement assénée.
Nous tenons à exprimer toutes nos condoléances à son épouse Danièle, à ses enfants et à ses proches, collaborateurs et amis.
Les Identitaires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 16:21

louisbx a écrit:
Exellent article de Sege de Beketch

http://unionbordeaux.over-blog.com/article-12919003.html
Salauds de marxistes-muslim qui ont voté le droit à l'avortement et le regroupement familial... pirat

Les moeurs de l'Arabie séoudite correspondent plus à la morale de l'Eglise que celle de la France "laïque". Un simple constat de bon sens... Soupir

--------------------------------------------------------------------

louisbx a écrit:
"Salauds de marxistes-muslim qui ont voté le droit à l'avortement et le regroupement familial..."

C'est Giscard et Chirac autant dire eux ou le PS, c'est la meme chose, mais je vois pas bien le rapport avec le tribune.

"Les moeurs de l'Arabie séoudite correspondent plus à la morale de l'Eglise que celle de la France "laïque". "

C'est faux, aucun des deux ne correspondent aux valeurs de l'Eglise, je rejette les deux.

louisbx a écrit:
C'est Giscard et Chirac autant dire eux ou le PS, c'est la meme chose, mais je vois pas bien le rapport avec le tribune.

SdeB a écrit:
Infecté par le sida de la “coallahboration”, cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.

Ce qui laisse entendre que c'est l'Islam qui substitut ses valeurs à celle d'une France catholique. Or la déchristianisation a commencé au XVIIIe, le malthusianisme fin XIXe (plus tôt que partout ailleurs), soit bien avant la période d'immigration à forte densité musulmane.

Les révolutions industrielles ont fait des ouvriers avec des paysans, les transposant du cadre traditionnel du village à celui du faubourg "sans-dieu". Pas besoin d'Islam pour ça...

Vous êtes en train de reprocher à l'Islam les défauts inhérents à la modernité. Une modernité dont souffre aussi l'Umma si on regarde la jeunesse occidentalisée du Maghreb et même du Maschrek.

SdeB parle de maladie auto-immune, il a (avait, paix à son âme quand même) raison mais c'est en contradiction avec son développement. Ce sont bien les anti-corps (Etat, Eglises, partis, syndicats) qui s'attaquent à l'organisme (le Peuple) au lieu de le défendre. L'Islam est alors au mieux une "maladie opportuniste" (je me mords les couilles pour qualifier une foi millénaire de "maladie"), elle est surtout en phase de décomposition: attaques contre le voile, manque de pratiques, de substance, Islam plus revendiqué que vécu etc...

Quant au regroupement familial, c'est une trouvaille des cathos-fachos qui grouillaient autour de Giscard: importer femmes et enfants du blaid pour éviter que l'OS de chez PSA, ce fellagah lubrique n'aille lutiner Jeanne-Marie. Qu'il importe plutôt bobonne du pays et qu'il laisse les françaises ou français. C'était l'idée... Le regroupement familial c'est une mesure anti-métissage, une mesure mi-coloniale mi-identitaire et pourtant vous êtes les premiers à vous en plaindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Intellocrate
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 17:50

Thomas Demada a écrit:
Le vrai crime, ce n'est pas d'avoir chassé la morale des curés, c'est de ne l'avoir remplacée par rien. Hormis, depuis 60 ans, par la culpabilité et la haine de soi...

Très juste! Les valeurs de l'Occident sont aussi dégénérées que celles de l'Islam, mais d'une autre façon.

Il y avait un côté Don Quichotte furibard chez Serge de Beketch. Les derniers avatars de l'esprit de chevalerie, jusqu'à la caricature.

Montjoie! Sus aux Sarrasins!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 18:19

Thomas Demada a écrit:


SdeB a écrit:
Infecté par le sida de la “coallahboration”, cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.

Ce qui laisse entendre que c'est l'Islam qui substitut ses valeurs à celle d'une France catholique.
Non.
Ca laisse entendre qu'il y a démission généralisée face à un danger déjà largement répandu en son sein, dont la principale action pour le moment est justement d'empêcher tout rejet.

Citation :
Or la déchristianisation a commencé au XVIIIe, le malthusianisme fin XIXe (plus tôt que partout ailleurs), soit bien avant la période d'immigration à forte densité musulmane.
Et oui.
Je suis de ceux qui justement réfléchissent à ça. Serge l'était aussi.

Citation :
Vous êtes en train de reprocher à l'Islam les défauts inhérents à la modernité.

Non non.
On reproche à l'Islam les défauts de l'Islam. (et à la modernité ceux de la modernité.)

Je ne vais pas tout discuter, mais:

Citation :
Le regroupement familial c'est une mesure anti-métissage, une mesure mi-coloniale mi-identitaire et pourtant vous êtes les premiers à vous en plaindre.
Le regroupement familial, on peut aussi le voir comme une mesure qui pérénise le travail immigré.
Ceci dit, une fois le travailleur installé pour longtemps, alors, il est normal et souhaitable qu'il vive avec sa famille. Mais il faut voir la cause...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 18:45

Ton argumentation n'est pas sans intérêt Sobribri, mais plutôt que de te répondre point par point et d'étirer le débat:

Si on nous concocte une islamisation du pays: pourquoi Reddeker? Pourquoi Rushdie? Pourquoi cette "peoplisation" de l'islamphobie???

Pourquoi n'acceptez-vous pas que le Système désire les immigrés à l'identique de ses anciens citoyens: émasculés, à genou, exploités jusqu'au trognon...

L'Islam, l'Athéisme, le Christianisme... Il s'en fout le Système tant que ces derniers sont sans contenu, sans potentiel de combat (donc sans capacité de nuisance).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 18:58

Mouais, il tapait sur les muslims, comme n'importe quel connard de base depuis le 11/09... Si c'est ça un grand esprit, que dire de De Villiers, Reddeker, Finkielkraut, Imbert, Houellebecq, etc... etc... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 18:58

Thomas Demada a écrit:
Pourquoi n'acceptez-vous pas que le Système désire les immigrés à l'identique de ses anciens citoyens: émasculés, à genou, exploités jusqu'au trognon...
Mais si on l'accepte très bien. D'ailleurs mon avis c'est...
Citation :
L'Islam, l'Athéisme, le Christianisme... Il s'en fout le Système tant que ces derniers sont sans contenu, sans potentiel de combat (donc sans capacité de nuisance).
...que le système ne s'en fout pas, du christianisme, il le combat. Même chose pour l'Islam, et ce serait même chose pour le judaïsme si celui-ci avait prétention à s'appliquer à tous. Le zen boudhisme, il s'en fous, car ce n'est que de 'l'éveil gymnastique' pour ainsi dire.

Mon avis c'est que le système désire de la populace athée. Ou alors (en sphères privées.) Le système a horreur du sacré, surtout public. Ce qu'on ne peut pas palucher... Le système se contente très bien de supersticieux, parce que les esprits ça se manipule. C'est pourquoi je verrais toujours un allié chez un musulman vrai, mais je refuse son théototalitarisme prolétarien.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
pimpam a écrit:
Mouais, il tapait sur les muslims, comme n'importe quel connard de base depuis le 11/09...
Absolument pas. D'autre part il faut s'intéresser à la réalité des choses, pas 'se positionner' par rapport à l'opinion règnante. (ou p/r à 'l'histoire des traditions de l'accointance entre le mouvement national français et l'islam' comme le proposait l'homme Bouchet).


Dernière édition par le Lun 8 Oct 2007 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 19:42

Lutfi a écrit:
Thomas Demada : Quant au regroupement familial, c'est une trouvaille des cathos-fachos qui grouillaient autour de Giscard: importer femmes et enfants du blaid pour éviter que l'OS de chez PSA, ce fellagah lubrique n'aille lutiner Jeanne-Marie. Qu'il importe plutôt bobonne du pays et qu'il laisse les françaises ou français. C'était l'idée...

Théorie intéressante, mais est-ce que tu as des sources, quelque chose pour étayer, ou est-ce que c'est une hypothèse? Ceci dit une hypothèse peut parfaitement être juste.

* L'entourage anti-gaulliste philo-OAS de Giscard. Les voix nationalistes se divisaient entre Tixier-Vignancourt et Giscard, on l'oublie aujourd'hui.
*Le corollaire du regroupement familial état l'arrêt officiel de l'immigration, c'est à dire, un mouvement de travailleurs mâles et célibataires.
*L'immigration n'était (à cette époque) pas un thème de campagne de la mouvance nationaliste (quand bien même elle a toujours stigmatisé la figure de l'étranger), obsédée plutôt par le communisme. C'est devenu son cheval de bataille justement par les conséquences du regroupement familial: une immigration qui ne se limitait plus aux foyers et aux usines mais devenait perceptible dans la rue, dans les écoles etc...

Quand on lit, même superficiellement, Gérard Noiriel cette impression est très nette... Même avec ses pudeurs d'historien "officiel".

-------------------------------------------------------------------------------

Lutfi a écrit:
Thomas Demada, le premier point que tu développes est intéressant, le deuxième me parait plus contestable, parce que, de fait, l'immigration n'a pas été arrêtée. Ici, la question est celle de l'interprétation des décisions des dirigeants: ou on suppose qu'ils gèrent à court terme, ou on considère qu'ils essayent de préparer des plans sur le long terme. Dans le premier cas, ton hypothèse parait fondée, dans le second, elle est plus douteuse.

Si l'on veut contrôler une masse, il est intéressant de faire en sorte que cette masse soit le plus hétérogène possible, cela fait partie de la psychologie des foules. Le système actuel a du mal à formater les peuples homogènes (peuples musulmans, Chine, etc). Avec des masses déracinées, qui n'ont que peu ou pas de rapports sur le plan culturel, il est plus facile de faire ce que l'on veut. Et cela pourrait être un bon motif de favoriser l'immigration: quant on voit que Donald Rumsfeld déclare que l'avenir de l'Europe, c'est le métissage, il est difficile de ne pas penser à l'existence d'un plan précis, au plus haut niveau. Et l'Amérique donne bien cette image d'un pays cosmopolite dont on peut faire ce que l'on veut.

Citation :
le premier point que tu développes est intéressant, le deuxième me parait plus contestable, parce que, de fait, l'immigration n'a pas été arrêtée.
Justement j'ai employé le conditionnel, car la décision d'arrêter l'immigration a été cassée. En fait la liberté de circulation est un des principes fondateurs de nos républiques actuelles, on ne peut pas revenir dessus dans une perspective "légaliste".

Citation :
il est difficile de ne pas penser à l'existence d'un plan précis, au plus haut niveau. Et l'Amérique donne bien cette image d'un pays cosmopolite dont on peut faire ce que l'on veut.
Sans parler de "plans", sans tomber dans le complot, il y a une tendance de fond oui. Ce que n'accepte pas la gauche de la gauche c'est que l'immigration rentre dans les projets du libéralisme intégral.

C'est notamment pour ça que Soral fait mal : comment s'opposer aux délocalisations quand on est d'accord pour laisser entrer les travailleurs étrangers ? Ce qui revient en définitive au même...

------------------------------------------------------------------------------------

Lutfi a écrit:
Thomas Demada, je suis globalement d'accord, mais tu écris : Sans parler de "plans", sans tomber dans le complot, il y a une tendance de fond oui. Ce que n'accepte pas la gauche de la gauche c'est que l'immigration rentre dans les projets du libéralisme intégral.

Pourquoi parles-tu de "tomber dans le complot"? Je ne vois pas en quoi il est irrationnel de considérer qu'il y a un plan (ou plusieurs). Il me semble que c'est plutôt le contraire qui est irrationnel. Il me semble que l'établissement de tout système politique, quel qu'il soit, a toujours supposé un plan (je n'emploierais pas forcément toujours le terme de complot): qu'il s'agisse de civilisations traditionnelles comme la Chrétienté médiévale ou la civilisation islamique, ou qu'il s'agisse de systèmes modernes, comme le Bolchevisme, il s'agit toujours de la réalisation d'un plan préétabli. Ce n'est que par la suite, une fois que la plan est établi, que l'on peut gérer au jour le jour. Ce n'est pas parce qu'il y a eu des théories du complot aberrantes ou faussées qu'il n'y a pas une part de vérité dans celles-ci.

Citation :
Pourquoi parles-tu de "tomber dans le complot"? Je ne vois pas en quoi il est irrationnel de considérer qu'il y a un plan (ou plusieurs).
La précaution ne te visait pas en fait. Dès qu'on parle de plans, de volontés pré-établies, certains dégainent les "protocoles des sages de sion" ou les p'tits gris pour te décrédibiliser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 22:01

Je suis d'accord, Thomas. Ceci dit, on peut aussi parler du "Protocole des Sages de Sion". Il y a un compte rendu très intéressant de Guénon sur ce sujet, à propos de l'édition italienne établie par Evola. Guénon et Evola étaient d'accord pour affirmer:
1) le caractère factice jusqu'à l'absurde des fameux protocoles en tant que document émané d'une société secrète.
2) le caractère faussé de l'accusation contre les Juifs (ou les Franc-Maçons, ou les Jésuites)
Mais ils étaient aussi d'accord pour parler de l'authenticité du reste, c'est à dire de l'existence d'un tel plan, attribué à tord, et peut-être assez volontairement aux Juifs ou (et) aux Franc-Maçons.
Revenir en haut Aller en bas
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 22:14

Moi je suis pour que les chrétiens ait une vison positive de l'islam.

Le catholicisme est ce mur de berlin qui sépare l'islam, du judaîsme et du christianisme originel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Lun 8 Oct 2007 - 22:36

Citation :
Communiqué de Bruno Gollnisch

Serge de Beketch, journaliste, ancien collaborateur du journal Pilote, de National-Hebdo, ancien directeur de Minute, éditorialiste à Radio-Courtoisie, et fondateur avec son épouse Danièle du Libre Journal de la France Courtoise , vient de nous quitter après une maladie douloureuse supportée avec beaucoup de courage. Il a rejoint son père, sous-officier de Légion étrangère, mort pour la France à la bataille de Dien Bien Phu, et son grand-père paternel, aide-de-camp du général Denikine, chef des Armées Blanches opposées à la révolution bolchévique. Bon sang ne saurait mentir.

Mes pensées vont avant tout à Danièle et à leurs deux fils, Cyrille et Aymeric.

Avec lui la cause nationale perd un esprit acéré, d’une ironie mordante, d’une très grande culture, et d’un courage exceptionnel. Nos positions ont parfois divergé, mais l’amitié ne s’est jamais perdue. D’un total irrespect à l’égard de la dictature du prêt-à-penser et du « politiquement correct », Serge a payé très cher, devant les tribunaux de la police de la pensée, sa liberté de ton. Il avait conservé intacte une qualité précieuse : la faculté de s’indigner des travers de l’époque. Et il y a de quoi faire ! Nous relirons son Dictionnaire de la Colère et son Catalogue des nuisibles en pensant qu’il est des plumes qui valent cent épées. La France perd l’un de ses derniers grands polémistes. C’est un mot qui veut dire « combattant ». Il a mené le bon combat. Qu’il repose enfin en paix.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
Entendu tout à l'heure à RC, Serge de Beketch à propos de ses 'excès' littéraires et verbaux je cite de mémoire :

"Quand vous êtes dans une barque au beau milieu d'un lac rempli d'excréments, il y a deux solutions : Soit vous restez immobile, en espérant vous habituer à l'odeur, soit vous ramez, en espérant un jour peut-être atteindre une rive. Evidemment ça remue, et ça pue un peu plus qu'en ne faisant rien. Chacun choisit sa solution. Moi, je rame."

---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pourquoi le catholicisme séparerait du christianisme originel ? Il en rapproche plutôt, pour nous, européens du 21e siècle.

Les chrétiens ont une vision positive de l'islam, et lucide aussi. Les autres ne comprennent pas et s'imaginent que c'est tout connement 'une croyance', comme la révolution culturelle de Mao serait 'une redistribution sociale' tout connement : certes c'en est une, mais une particulière, une certaine. Et ça il faut être plus concerné par la religion pour le voir.
L'islam et les musulmans sont des alliés précieux dans la lutte contre la dé-spiritualisation, la lutte contre la réïfication (i.e. la 'chosification'), mais uniquement si notre catholicisme est brandi, et expliqué..

---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Avec Dieudonné le 29 novembre :
http://media.odeo.com/0/3/2/RC291106_-_Dieudonne.mp3
Voyez aussi le reste de l'émission sur sa page de présentation :
http://www.francecourtoise.info/radio/page.php?id=291106

et les commentaires la fois suivante le 13 décembre http://www.francecourtoise.info/radio/page.php?id=131206
Le mieux, c'est de naviguer sur la page qui offre tout ça, l'essentiel de ses émissions récentes :
http://www.francecourtoise.info/radio/index.php
Je ne vois pas l'entretien avec Soral, que j'aimerais bien connaître.

Naviguez et écoutez à loisir dans la page d'index ci-dessus, c'est rempli de perles (récentes.)
Tenez, avec une vieilleire et une rareté : une veillée de noël avec Jean-Marie Le Pen le 24/14/97 : http://www.francecourtoise.info/radio/page.php?id=241297 Une vraie merveille, sans âge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Mar 9 Oct 2007 - 22:53

coucou a écrit:
Cette idée m'était venue également ! Espérons que Gofman reprenne le flambeau, c'est lui qui se rapproche le plus du style beketchien, et non pas Daniel Hamiche ou Bernard Antony.

mais vous êtes fou! daniel hamiche et ses passionnantes émissions sur les rivalités entre la fraternité saint pie 78 et les lefevristes, ou une heure d'entretien avec le docteur dor, sans parler de la fabuleuse histoire du scoutisme dans les années 1950, c'est passionnant

et anthony, ah! anthony, venez écoutez son baigaiement, ses éloges si actuels de franco, salazao, pinochet ou videla, , avec ses arguments, vous saurez pourquoi on a gagné la guerre d'algérie et que fut bel et bon le colonialisme

(oui, espérons goffmann)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lutfi
Invité



MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Mer 10 Oct 2007 - 9:49

Partisan blanc : "Il est mort en recevant l'extrême onction."

Je n'aurais pas imaginé Serge partir autrement. Mais il me semble que vous devriez être nombreux à son enterrement. Je ne peux pas, je suis au Japon. Mais je serais de coeur avec vous.
----------------------------------


L'hommage de voxnr à Serge de Beketch:

Lundi, 8 Octobre 2007

N'oublions pas...

« En 67, moi je me suis engagé pour aller me battre dans les rangs de Tsahal », déclaration de Serge de Beketch le 13 décembre 2006 sur Radio Courtoisie...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Snake Plissken a écrit:
connerie extreme-droite antigaulliste typique
Je trouve que c'est simplement le geste courageux de quelqu'un qui s'est battu pour ce qu'il estimait être juste. C'est en effet typique de la "connerie de droite", autrefois, on appelait cela autrement.

Ceci dit j'ai un petit faible pour Tsahal et je pense que ce qu'a fait Serge de Beketch était bien, mais il serait intéressant de savoir exactement pourquoi il l'a fait à l'époque.

A part cela, je vois que toute la droite nationale rend hommage à Serge de Beketch, à l'exception de voxnr dont le seul ennemi est Israël. C'est ça ce qui est marrant avec Heinrich : on voit qu'il s'alliera avec tout le monde, les musulmans, les Japonais, les Africains, les Sud-Américains, du moment que c'est contre Israël. Si les derniers antisémites sont des papous, Heinrich va devenir papou.

Ce serait intéressant de savoir ce que sa famille faisait sous l'Occupation. On sait qu'ils étaient collaborateurs et qu'ils ont eu des ennuis à la Libération, mais ce serait intéressant d'en savoir plus.

Juste pour dire que question talent, verve, je ne vois aucun successeur possible à Serge de Beketch. A part Alain Soral. Evidemment ce ne serait pas la même ligne, mais si on veut qu'il y ait une émission écoutable sans bailler sur Radio Courtoisie, je ne vois pas d'autre choix.

Même certains ennemis ont rendus hommage à Serge de Beketch :

Citation :
Mais son atypisme provenait sans doute surtout de son amour de la provocation qui faisait de son émission sur Radio Courtoisie l’une des rares écoutables sans bailler, y compris par ses adversaires dont nous étions

source: REFLEXes http://reflexes.samizdat.net

A quand le Libre journal d'Alain Soral ?

--------------------------------------------------

Kamo a écrit:
Citation :
A part cela, je vois que toute la droite nationale rend hommage à Serge de Beketch, à l'exception de voxnr dont le seul ennemi est Israël. C'est ça ce qui est marrant avec Heinrich : on voit qu'il s'alliera avec tout le monde, les musulmans, les Japonais, les Africains, les Sud-Américains, du moment que c'est contre Israël. Si les derniers antisémites sont des papous, Heinrich va devenir papou.
Etre contre Israel n'est pas de l'antisémitisme. Par contre, voler leurs terres aux palestiniens est du colonialisme donc de l'anti-nationalisme.

Etre contre Israël... Enfin ce qui est curieux c'est que c'est pratiquement le seul pays contre lequel on se dise contre à notre époque. Sinon, on se dit contre la politique de tel pays, on est rarement contre le pays en lui-même.
Ensuite, je dois te rappeler que les Juifs étaient là avant les Arabes (qui ne s'appellent Palestiniens que depuis une époque très récente, depuis le XXe siècle. Et au cours des 2000 dernières années, il y a toujours eu des Juifs sur cette terre, et ils étaient traités comme des citoyens de seconde zone. Maintenant on peut en parler sérieusement. Je discute souvent de ces questions avec des amis arabes, et, parmi les vérités que nous pouvons reconnaitre en commun, il y a justement la complexité. Il y a cette parole d'un de maes amis arabes: "c'est une question insoluble parce que tout le monde a raison.

Prenons un exemple. Il y a toujours au Maghreb des familles qui possèdent la clef de leur demeure familiale en Andalousie. Supposons que ces familles s'unissent, qu'elles reviennent en Espagne et rachètent les terrains, jusqu'à devenir majoritaires. Elles seraient perçues par les Espagnols comme des envahisseurs. Mais elles sauraient parfaitement qu'elles étaient là avant. Elles pourraient rappeler à certains Espagnols qu'ils sont d'origine musulmane (Pedro Almodovar, par ex.).

Et la situation serait tout de même différente, parce que les Juifs étaient à Jérusalem avant même l'existence de la religion musulmane.

Prenons un autre exemple : tu es le légitime propriétaire d'un trésor, disons une oeuvre d'art. Et tu l'aimes plus que toute autre chose au monde. Cette oeuvre t'es volée. Tu sais que tu en es le propriétaire. Mais le voleur a revendu cette oeuvre qui s'est retrouvée chez un antiquaire qui l'a revendue. Maintenant, cette oeuvre a un autre propriétaire légitime, qui l'a achetée légalement. Qui est le propriétaire de cette oeuvre? Toi, ou lui ? Les deux. Mais c'est toi qui a l'antériorité.

Selon moi, en définitive, le propriétaire le plus légitime, c'est toi, même si je reconnais les droits de l'autre. Et si tu récupère cette oeuvre, tu n'es pas un voleur, même si je peux comprendre les sentiments de l'autre propriétaire. C'est pour cela que je ne peux pas considérer que la politique israëlienne est colonialiste. Elle ne l'est pas, parce que cette terre appartient au peuple juif depuis toujours, même si elle a appartenu longtemps aux Arabes.

--------------------------------------------------

Citation :
Je nie que le judaisme ait rien de commun avec la civilisation européenne et encore moins avec la civilisation française. Il lui est en tous points étranger. Par son caractère, ses croyances, ses rites, ses observances, ses moeurs...
Si Serge de Beketch avait écrit cela, il n'aurait pas été chrétien. C'est quand même invraisemblable! Dans chaque village de France, il y a un Juif, Jésus, et une Juive, Marie, et d'autres Juifs, les apôtres et les prophètes d'Israël. Le rapport entre le peuple juif et la France, c'est que sans le peuple juif, pas de Jésus, et sans Jésus, pas de France.

Citation :
Je n’ai aucun sentiment à l’égard du judaisme . Je m’en fous radicalement. Tant qu’il reste dans ses terres.
Donc ça y est, vous êtes devenus sionistes ?
Revenir en haut Aller en bas
totalite
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Mer 10 Oct 2007 - 15:21

Le champignon empoisonné a écrit:
Serge de Beketch , je suis judéo-négatif !!

Citation :
Je ne suis pas judéophobe, je ne suis pas hostile au judaisme, je ne suis pas en guerre contre le judaisme. Je n’ai aucun sentiment à l’égard du judaisme . Je m’en fous radicalement. Tant qu’il reste dans ses terres.

Mais chez moi, dans ma patrie, dans mon pays, je n’en veux pas. Un point c’est tout. Je suis judéo-négatif. Je nie le droit du judaisme à prospérer en France. Je nie que le judaisme soit une religion.

C’est un totalitarisme comme l’indique son nom qui signifie “soumission” et, comme tel, il est du droit de tout homme libre de s’y opposer de toutes ses forces et par tous les moyens “y compris légaux”.

Je nie que le judaisme ait rien de commun avec la civilisation européenne et encore moins avec la civilisation française. Il lui est en tous points étranger. Par son caractère, ses croyances, ses rites, ses observances, ses mœurs...

On peut toujours rêver

Dis-moi qui tu hais , je te dirais qui tu es

Citation :
« En 67, moi je me suis engagé pour aller me battre dans les rangs de Tsahal », déclaration de Serge de Beketch le 13 décembre 2006 sur Radio Courtoisie...

Le couillon reac de droite qui s'est toujours trompé d'ennemi et fait la sale besogne de l'empire du mal. A l'époque les "cocos" maintenant les "muslims" ... jamais celui qui le domine. Il fallait le dire c'est dit. Qu'il repose en paix.

---------------------------------------------------

Lutfi a écrit:
Citation :
Etre contre Israel n'est pas le l'antisémitisme. Par contre, voler leurs terres aux palestiniens est du colonialisme donc de l'anti-nationalisme.

Etre contre Israël... Enfin ce qui est curieux c'est que c'est pratiquement le seul pays contre lequel on se dise contre à notre époque. Sinon, on se dit contre la politique de tel pays, on est rarement contre le pays en lui-même.
Ensuite, je dois te rappeler que les Juifs étaient là avant les Arabes (qui ne s'appellent Palestiniens que depuis une époque très récente, depuis le XXe siècle. Et au cours des 2000 dernières années, il y a toujours eu des Juifs sur cette terre, et ils étaient traités comme des citoyens de seconde zone. Maintenant on peut en parler sérieusement. Je discute souvent de ces questions avec des amis arabes, et, parmi les vérités que nous pouvons reconnaitre en commun, il y a justement la complexité. Il y a cette parole d'un de mes amis arabes : "c'est une question insoluble parce que tout le monde a raison.

(...) C'est pour cela que je ne peux pas considérer que la politique israëlienne est colonialiste. Elle ne l'est pas, parce que cette terre appartient au peuple juif depuis toujours, même si elle a appartenu longtemps aux Arabes.

En effet on ne peut pas être contre quelque chose qui n'existe pas... pas un état mais une entité fabriquée de toute pièce sur un mythe messianique laïc par la soi-disante communauté internationale sur la peau des habitants de la Palestine.

Abstiens toi avec le coup de la terre sans peuple... les arabes ne sont pas arrivés en Palestine au XX siècle et en plus les Philistins étaient bien la depuis fort longtemps... en sus ne me fait pas rigoler avec la filiation biblique avec les juifs de Russie, d'Inde ou de chine...

Il n y a aucune complexité. D'un coté les bourreaux immigrés étrangers venus d'Europe (surtout de l'est – le président actuel de l'entité est Polonais – il a juste changé son nom quand il a immigré en Palestine) ou d'Ethiopie (sic) et de l'autre les victimes – les arabes palestiniens toutes religions confondues.

En ce qui concerne qui est propriétaire de quoi surtout de la terre suffit d'écrire aux Nations Unies ou au gouvernement anglais – puissance mandataire de l'époque – les archives existent et tu auras une réponse sans ambiguïté.

Quand même rigolos ces veteros-sionistes laïcs. Ils puisent leur pseudo-légalité de la Bible (sic) et d'un vote inique et supra-national de Nations Uniques (resic) dont ils rejettent les décisions si elles vont contre eux (résolution 242, etc.). Cher ami c'est ou l'un ou l'autre.

------------------------------------
Lutfi a écrit:
totalite a écrit:
Abstiens toi avec le coup de la terre sans peuple... les arabes ne sont pas arrivés en Palestine au XX siècle et en plus les Philistins étaient bien la depuis fort longtemps... en sus ne me fait pas rigoler avec la filiation biblique avec les juifs de Russie, d'Inde ou de chine...
Bon je répondrais sur ce point d'abord.
1) je n'ai pas parlé d'une terre sans peuple, où as-tu vu cela ?
2) les Arabes sont arrivés en Palestine au 7ème siècle, peu après la mort du Prophète. Et les Juifs étaient là avant.

Maintenant si tu ne tiens pas compte des filiations bibliques, il n'est même pas possible de discuter sérieusement, c'est comme vouloir parler de l'histoire de l'Europe depuis 2000 ans sans tenir compte de la Chrétienté : indépendamment de toute question de foi, cela n'a aucun sens d'un point de vue historique. Oui, il y a une filiation biblique, elle a un sens au point de vue religieux, et elle en a un autre au point de vue historique, si tu ne tiens pas compte de cela, on est dans la bande-dessinée.

Au fait, pourquoi te passionnes-tu à ce point pour cette question ? Tu es d'origine palestinienne ? Tu es musulman ? Ou il y a autre chose ? Je ne demandes pas si tu es chrétien, parce que ton ignorance de la Bible me laisse supposer que non. Et si tu étais chrétien tu ferais mieux de la lire une fois. Au moins. Si tu es musulman on peut discuter, mais il vaudrait mieux que tu relises le Coran, parce que cela a un sens, dans le Coran, les enfants d'Israël, et le prophète le plus mentionné dans le Coran, c'est Moïse.

Quant aux Philistins, c'est un peuple disparu, qui est connu par la Bible. Et philistin est devenu synonyme d'inculte, ce n'est pas pour rien. Ils ont disparu, comme ont disparu tous les peuples qui se sont opposé à l'Eternel Dieu d'Israël.
Si ta réponse est sérieuse tu es prêt pour l'hosto mon pauvre... DOC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Mer 10 Oct 2007 - 16:47

c'est quand même hallucinant de lire des conneries pareilles. Jésus n'était pas juif au moment de sa mort (voulue par les juifs) il s'est fait baptiser par jean le baptiste, il pronait un message radicalement différent dans l'esprit de celui de l'ancien testament (la première pierre, les marchands du temple, l'abandon de la religion réservée aux juifs, etc...)

moi je suis DEVENU antisioniste pour la simple raison qu'elle influe sur le comportement des juifs de france (DSK, glugksmann, etc...) qui sont devenus des collabos et des traitres à "'leur pays"
de plus israel est une contradiction totale, source religieuse, mais officellement laic, officiellement démocratique, mais purement raciste
un état juif, oui mais PAS en palestine (dans le dakota du nord ils seraient peinards)
de toute façon, la fin de l'état d'israel n'est plus qu'une question de démographie et d'années (cf guy sorman)
ajoutons que dans la bible même;, il est écrit que les juifs ont commis un holocauste contre la population civillisée (elle) déjà présente sur les lieux.
Rien que ça, leur enlève toute légitimité à s'installer à cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Mer 10 Oct 2007 - 16:53

Snake toujours la même confusion entre l'ethnie et la religion. Face je gagne, pile tu perds...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Mer 10 Oct 2007 - 16:56

Désolé Snake, mais Jésus était juif au moment de sa mort, et il a pratiqué la Loi juive toute sa vie, comme les apôtres, d'ailleurs. C'est du temps des apôtres qu'il a été décidé d'accepté les Gentils dans l'Eglise sans qu'ils se convertissent au Judaïsme: Jésus, lui, a dit: "Je n'ai été envoyé qu'aux brebis égarées de la maison d'Israël" Matthieu 15-24 Il faudrait que tu relises au moins le Nouveau Testament.
Revenir en haut Aller en bas
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Mer 10 Oct 2007 - 16:57

la loi juive imposait la lapidation de la femme adultere



CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thomassxb
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 500
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Mer 10 Oct 2007 - 17:00

Non, c'est toi qui est con, mon frère dans la foi en Notre Seigneur.

L'ablution dans le Jourdain était un acte de piété juive, une ablution rituelle comme actuellement les juifs le font dans les miqveh. Les gens prennaient d'ailleurs le Baptiste pour une réincarnation du prophète Elie...

La vieille thèse de "Jésus chrétien" est fausse : un chrétien suit le Christ, si Jésus était chrétien il se serait suivi lui-même. Le Christ était lui-même, point-barre.

Et s'il est mort "chrétien", "johanien", ou tout ce que tu veux, il est né juif, racheté au Temple comme Premier-né, circoncis, il a fait sa bar mitzvah (c'est pour cette raison qu'il est monté à Jérusalem étant gosse, quand il a débattu avec les docteurs de la Loi), et il était probablement un Nazir, comme détaillé dans le Lévitique.

Il était aussi juif que pouvaient l'être saint Pierre ou saint Paul...
Saint paul qui a été accueilli par des moqueries à l'Aéropage, mais écouté avec attention dans les synagogues...

D'ailleurs "Christ" n'est que le grec pour "Machia'h".

Vous pouvez en avoir raz le cul d'une communauté ou d'une autre, mais s'il vous plait, ne justifiez pas ça par Jésus, c'est trop moche, surtout si on parle du peuple qui lui a donné naissance (et la mort, aussi).

On ne peut pas attribuer des paroles aussi idiotes à S de Beketch, c'était un lettré et un chrétien convaincu, jamais il n'aurait pu dire "le judaïsme n'a strictement rien apporté à l'histoire de France".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   Mer 10 Oct 2007 - 17:04

mais je ne conteste pas qu'il fût éthniquement juif, thomas! mais son message ne l'est pas

(bon, ok, y'a une citation de matthieu, mais l'esprit-saint contredit tout cela, et l'esprit-saint, c'est aussi JC, "convertissez toutes les nations")

thomassxb a écrit:

On ne peut pas attribuer des paroles aussi idiotes à S de Beketch, c'était un lettré et un chrétien convaincu, jamais il n'aurait pu dire "le judaïsme n'a strictement rien apporté à l'histoire de France".

preuve que je ne suis pas sectaire, mais inclassable, je suis d'accord avec toi sur ce point : on sait que la symbolique des rois de france a pas mal à voir avec la royauté de david
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RIP Serge de Beketch   

Revenir en haut Aller en bas
 
RIP Serge de Beketch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Serge de Beketch (archives)
» Serge de Beketch (archives)
» Serge Lama chante le Je vous salue Marie
» Programme du marquage de l'humanité selon Serge Monast
» Que pensez-vous de la chanson de Serge Lama ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE-
Sauter vers: