LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Ven 5 Oct 2007 - 13:20

Lepante a écrit:
Malheureusement une partie des "nationaux" ne veut pas voir la vérité en face, d'où de gros problèmes en perspective au FN où une partie des adhérents partage complètement les idées des Identitaires et réclament "le retour aux fondamentaux", entre autres l'idée de renvoyer chez eux tous les étrangers et d'avoir une France bien blanche, bien chrétienne (bien entendu catholique), bien pourvue en bébés etc...

Un représentant de la 'vieille branche', un pur et un dur, FN, invité chez Béketch l'Ultracatholiquededroite en plus (et volontier chambreur des autres races), ROGER HOLLEINDRE, écoutez-le donc expliquer exactement... la position d'E&R telle qu'exprimée par Marc Georges ! :
http://www.francecourtoise.info/radio/index.php
(descendez à "Entretien avec Roger Holleindre" en bas de page le 14 mars. Et y'en a une heure !)
Voyez que la position 'd'une partie des adhérents du FN' est vraiment minime, et que vous fantasmez (encore) pleins tubes sur le soi-disant archaïsme du frontiste de toujours. Je ne pourrais pas vous l'expliquer mieux que Holleindre. Ecoutez-donc.

Et priez pour Serge de Beketch, l'excellent. Avec lui ça marche vous savez...


Je ne me souviens pas trop du texte de Fabrice Robert que j'avais lu gràce à John (qui a raison : pour ce qui est de l'Islam de France mieux vaut en discuter sur le fil consacré à ce sujet
(et ma position http://kalayuga.frbb.net/Soralissimo-f4/L-islam-et-le-mouvement-national-Christian-Bouchet-t1914-20.htm, le premier (long) commentaire, qui dit qu'il faut ce soucier du contenu de l'Islam (c'était aussi exactement ce même propos que j'ai objecté à l'UDT à la fin du discours de C.Bouchet... avant de faire la connaissance de mon copain au pseudo 'Elias' chez fdesouche, l'Arabe barbu musulman 'visible' qui fait tant jaser..., nous nous appréciions depuis des mois par nos commentaires respectifs chez desouche, et nous nous le sommes redits, sans rien changer de nos 'choix' que nous savons bien conçus, voilà qui j'espère recadrera le délire 'Hii les cathos!!', 'Hii les zidentitaires!!' qui secoue ce forum et que je compte calmer) qu'il faut se soucier du contenu de l'islam dis-je, pas uniquement de 'sa sociologie' en France, encore moins se cantonner à l'Histoire de ses rapports avec les nationalistes français, meilleure façon d'évacuer le problème, réel. En un mot : amis marxologues considérez cet autre exemple : que l'Islam a pour projet social de créer une classe possèdant le monopole des armes de poing, les mâles musulmans, à tous les coins de rue et surveillant par tous les trottoirs que les non-musulmans sont bien désarmés. Je n'affabule pas, c'est un point précis et nécessaire de ce qui n'est pas simplement 'une croyance', mais un totalitarisme théoprolétarien.).)

Mais la question de survie de 'la race française' , quelque soit le très flou désigné sous cette dénomination ('Bretons' ? 'Européens' ?), notre peuple et sa pérénité quoi, se pose.
Ce n'est pas la peine de tourner de l'oeil si 'une certaine partie' des natios y pensent et s'en préoccupent. Moi ça ne me pose pas de problème d'y penser, après c'est vrai que la délicate question ouvre bien des options sur lesquelles on pourrait différer. Mais nettoyez-vous les yeux : ne glissez plus le problème sous le tapis, et vous verrez que les cathotradidelultradroitedesroyalobébésrosescathos ne posent aucun problème réel. Seuls deux-trois excités qui veulent absolument en découdre avec Le Pen sont hostiles. Il y a une logique de subversion du mouvement par le régionalisme, ok, mais très peu 'd'agents.' Les positions des zidentitaires et des ultracathodelultradroitetradi sont fondementalement bonnes. De même que des hommes de "l'option chinoise" tels Thundaar (la constitution d'un empire européen et l'écrabouillage de ses nations), ont une vertu propre à apporter au mouvement 'national', celle de la civilisation attribu propre de l'échelle continentale, européenne dans ce cas. Tout le reste, tous ceux là, simplement, réfléchissent.


Les problèmes existent. L'islam est politiquement un problème. (et non uniquement une question d'immigration, comme l'écrit Marc Robert, une erreur (sur un texte globalement bon il me semble) qui me fera réagir spécialement ici ou sur le site (là où on peut mettre des commentaires, à No-media ?) quand j'aurais le temps.) La disparition de la race française, même si les mots sont excessifs ('race', 'disparition'), est un problème. Ces deux problèmes sont d'aujourd'hui. Et je ne vois pas pourquoi "ça coincerait" entre E&R et ceux qui considèrent ces questions.


Quand à moi, je le répète, l'offre politique du FN cette année était exactement ce que je souhaitais (dont la position sur l'avortement par exple (on agit d'abord sur le terrain et on fait un référendum sur les grands principes ensuite, à la fin), sur la famille et même sur la religion ("la vie"), puisqu'on est en république.), et cette offre est remarquablement exposée et défendue, sur les points ici sur ce fil et par Marc Robert, par Roger Holleindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hilbert
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 279
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Ven 5 Oct 2007 - 16:10

Excellente réponse de Marc Georges ,je le trouve très limpide et je considère comme lui que la mutation des nations européennes est due au système états-unien ,donc loin de moi l'idée de considérer l'égalité: "star-ac.=islamiste"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 45
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Ven 5 Oct 2007 - 20:39

L'OS, j'"ai de la sympathie pour holeindre, et même pour beketch, mais ce dernier est un fou furieux (il a même osé un jour, entre deux connards de pieds-noirs aigris, inviter un type qui a commis un livre intitulé "monarchie et fascisme" -au sens ou selon l'auteur, y'a aucune incompatibilité entre les deux!), beketch est aussi tombé dans tous les panneaux de la bonne vieille extreme-droite : occident, soutien à israel pendant la guerre de 6 jours, antigaullisme patologique, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Ven 5 Oct 2007 - 22:45

J'en redemande pourtant, des gens comme lui qui pensent comme il l'exprime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Ven 26 Oct 2007 - 0:00

Aujourd’hui dans le « Libre Journal des Idées politiques » sur Radio Courtoise, l’émission portait sur le thème de la définition (concrète) de l’identité : avec comme invités le président du Bloc identitaire (Fabrice Robert), ainsi que Jean-Yves Le Gallou :
http://radio-courtoisie.over-blog.com/article-13291165.html

EDIT (suite au lien ci-dessous) : Emission dispo ici : megaupload.com/fr 835U56QK

Dans cette émission, Jean-Yves Le Gallou démontre – par l’évolution des « mariages mixtes » de – l’échec total de « l’intégration » comme de « l’assimilation » des étrangers à N + x générations…

Vers la 35 ième minute Fabrice Robert aborde la question d’E&R et d’Alain Soral ; Fabrice Robert fait aussi un résumé – pendant quelques minutes – sur le débat (avec les 6 questions de part et d’autres posées entre) identitaires / nationaux républicains

Ce qui, pour lui, confirmerait, ses critiques faites dans l’article donné sur son blog « Nationaux républicains ou nationaux cosmopolites ? » :
http://kalayuga.frbb.net/soralissimo-f4/l-islam-et-le-mouvement-national-christian-bouchet-t1914.htm


Dernière édition par JOHN le Ven 14 Mar 2008 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Dim 28 Oct 2007 - 20:39

JOHN a écrit:
Vers la 35 ième minute, Fabrice Robert aborde la question d’E&R et d’Alain Soral ;
Fabrice Robert fait aussi un résumé – pendant quelques minutes – sur le débat (avec les 6 questions de part et d’autres posées entre) identitaires / nationaux républicains
Sur http://kalayuga.frbb.net/soralissimo-f4/dialogue-entre-egalitereconciliation-les-identitaires-t2205-60.htm#44950 :
ortolan a écrit:
Pour écouter l'émission...
Plus précisément, sur cet enregistrement (donné dans ce lien), à partir de 32 : 50.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lepante
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Localisation : 86
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Dim 28 Oct 2007 - 21:35

J'aimerais bien que F.Robert et ses amis nous expliquent comment ils pourraient se débarrasser de tous les immigrés:veulent-ils les jeter à la mer?s'ils veulent les renvoyer par bateau, cela va être dur car il n'y aura pas assez de paquebots, par avion itou.
Il serait plus réaliste pour les identitaires de dessiner les "régions blanches" et d'autres laissées aux immigrés! bref , des "Volkstaat", des Orania....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Soral et les racialistes   Lun 26 Nov 2007 - 4:26

Bon, on voit bien que, depuis que le FN part en sucette, il y a de plus en plus clairement deux "tendances" lourdes qui s'affichent en marge de cette formation, cela pouvant s'illustrer dernièrement par le Congrès de Synthèse nationale (en gros les Identitaires) et par l'UDT d'E&R (en gros les NRoïdes). Lorsque cela sort des frontières, ça donne respectivement la white pride d'Euroruss à Moscou et le trip Alternational de Martinez... Inutile de chipoter, en gros c'est ça...

Or, Soral sera présent le 1er décembre en Belgique à la IVème fête de l'Identité.

Chouette, me dis-je! Super

Apparement, à la vue du programme, il interviendra lors d'une table ronde à trois sur les "itiniéraires rebelles", table ronde animée par Robert Steuckers...

Ce post juste pour inviter les personnes présentes et liées de près ou de loin à la chose de faire en sorte qu'il puisse y avoir le plus de vidéos possibles et de retranscriptions, de compte-rendus, etc. de manière à pouvoir se faire une opinion sérieuse.

Après tout, la "réconciliation", c'est quand même le noeud de votre truc, et parler mouloud avec les belges de Nation ou Steuckers devrait être intéressent et aider les indécis... à ne plus l'être. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
totalite
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Lun 26 Nov 2007 - 14:34

Pourquoi donc depuis que le FN part en sucette ? Et Duprat et Stirbois ?

En fait il y a toujours eu l'ED d'un coté – qui dans certaines de ses composantes s'américanise de plus en plus (racialisme, etc.) et les NR et Solidaristes de l'autre et ceci depuis les années 60 pour ne pas remonter plus loin dans le temps.

Que des individus aient récemment utilisé le terme NR quand il était "porteur" et qui maintenant font volte-face ne change en rien les faits historiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simplicius
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Lun 26 Nov 2007 - 20:41

@ loni : Au lieu de tout attendre sur son fauteuil face à son écran 17 pouces, pourquoi ne pas faire l'effort de se déplacer soi-même et venir en causer après soit ici soit ailleurs si on y trouve une utilité ? Le but de ce post était-il réellement de demander à des gens de faire un effort que soi-même on ne veut pas faire ou bien d'évoquer un déplacement de M. Soral qui est libre de se déplacer où il veut et de voir qui il veut ?

@ totalittré : on peut se référer soit à des concepts soit à des réalités historiques, le plus probant étant de comprendre comment les uns évoluent par rapport aux autres, car un engagement, quel qu'il soit, est toujours situé.

Le lieu commun sur les divisions de la "droite nationale" repris par Loneouolffe sur un ton de spectateur amusé jauché sur son fauteuil d'arbitre de tennis n'ouvre en rien à un débat, et si le sieur voulait un tant soit peu se montrer analyste, il essayerait d'élargir le problème à l'ensemble d'une société traversée par la "crise de la représentation". Dis, Loni, pourquoi la gouvernance garde la main dans les sociétés modernes ? C'est ça qui m'intéresse à te lire ici.


Dernière édition par le Lun 26 Nov 2007 - 21:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Lun 26 Nov 2007 - 21:04

@Simplicius... qui complique toujours tout... rabbit : Oublie moi ici, c'est mieux. J'existe pas, et t'existe pas non plus. Soupir
@Totalité: l'histoire n'est pas une ornière, et, que ça vous chiffonne pour ranger vos cases peu m'importe, Robert Mathews parlait de "nos amis arabes", et David Duke est iranophile. Vous donnez à Faye une importance qu'il a chaque jour un peu moins, et plus encore depuis son dernier ouvrage...

Ceci dit en toute cordialité et "réconciliation" (sauf pour le premier, eternel tête à claque donneur de leçons). clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simplicius
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Lun 26 Nov 2007 - 21:15

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamcha
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 31
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Lun 26 Nov 2007 - 22:02

Simplicius, ou Lonewolf, j'imagine que c'est bien à vous que je peux le demander... mais depuis que je le lis, il m'a toujours semblé que "totalité" (sic) était un bot envoyé (sic) depuis le forum de voxnr...une confirmation ?

J'avais déjà cru au même procédé pour "Thundaar", en imaginant un logiciel pervers faisant tourner un discours à partir des mots clefs (allogènes, lampes à pétrole, etc.) qui se structureraient via une encyclopédie d'ethnologie et de mythologie...sur differentes plateformes du oueb...en alternant faux-pseudo et vrais noms, tout en se réclamant du meme parti, de la meme personne mais en se reniant les uns les autres...bref un système assez complexe. Le QG NR dispose-t-il de tels moyens ? (ca me tracasse)

Cordialement,

SSTNRWTFBBQ, etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simplicius
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 05/08/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Lun 26 Nov 2007 - 22:17

Ta théorie des intervenants sur un forum comme purs machines polygraphes est plaisante intellectuellement, mister yamcha. Mais la typologie des forumiens n'est-elle pas relative à chacun et a-t-elle une importance eu égard aux objets d'un débat et à la raison d'être d'un forum ? Quand on en vient à se demander qui est qui au lieu de se demander de quoi on parle, ça tourne un peu à la conciergerie. Est-ce la peine d'en rajouter ? Si les coulisses t'intriguent, tu as toujours le recours au MP, pour le reste ce n'est d'un grand intérêt sur un forum à mon avis.

santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
totalite
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mar 27 Nov 2007 - 0:32

Yamcha

Il faudrait quand même apprendre à lire et comprendre ce qu'on lit avant de dire n'importe et quand on a rien à dire on se la ferme. Historiquement les NR et le refus de la droite et de l'Ed ça remonte aux années 30... et en France ce courant – "dans sa forme moderne" - existait en dehors et au sein du FN depuis Duprat et bien entendu Stirbois (cité aujourd'hui à toutes les sauces par n'importe qui) dans sa composante Solidariste.

Loni

Je n'ai jamais dit le contraire... et je ne parlais même pas de Faye mais bien du courant que tu as cité. Réconciliation ne veut pas dire non plus partouze (certains on déjà donné) et elle n'est pas nécessairement seulement à "droite". Il me semble pour parler de convergences il faudrait quand même un minimum d'objectifs communs – au moins désigner un même ennemi ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mar 27 Nov 2007 - 3:55

Lonewolf a écrit:
l'histoire n'est pas une ornière, et, que ça vous chiffonne pour ranger vos cases peu m'importe, Robert Mathews parlait de "nos amis arabes",

Pour la simple et bonne raison qu’ils sont antijuifs, genre adepte du troisième reich. Enfin, le plus amusant, c’est que les arabes sont aussi des sémites… donc l’antisémitisme de ces gens là est partial et absurde… parce que si on est antisémite, on est aussi contre les arabes par définition. Surtout pour ces adeptes du white power qui ont une lecture raciale assez radicale de l’homme… donc s’encanailler avec des non blancs, cela le fait pas trop…

Enfin, je ne pense pas qu’à ER, on apprécie les arabes pour les mêmes raisons… ou par haine des juifs, non ?

« et David Duke est iranophile. »

Evidemment, parce que David Duke est antisémite. Il est donc favorable à l’Iran.

Enfin, les nationalistes qui sont prêts à s’allier avec leurs bourreaux et leurs envahisseurs m’ont toujours bien fait rire. Pitoyable.
Les USA ne sont pas envahis par les africains du nord. Le problème est donc tout autre pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mar 27 Nov 2007 - 11:37

Citation :
Enfin, je ne pense pas qu’à ER, on apprécie les arabes pour les mêmes raisons… ou par haine des juifs, non ?

Hm...

Je connais personnellement quelques "ERistes" completement antisemites.
J'ai deja tenté de l'expliquer dans quelques anciens post...pour un antisemite, la plupart du temps, un antisioniste c'est un mec qui pense comme lui mais qui met de l'eau dans son vin, comme il est totalement impossible d'etre antisemite et de faire de la politique en France, des tonnes d'antisemites se revendiquent plus simplement antisionistes, pour pouvoir tapper un peu sur les juifs tout en restant dans une norme légalement acceptable.
(ce qui ne veux pas dire que tous les antisionistes sont antisemites, on est d'accord)

De plus, les antisemites, et ceux qui se revendiquent d'idéologie plus radicales, avec des references comme celles citées par Lonewolf (Mathews, Duke) ont généralement un peu baroudé dans des groupes politiques complétement stériles, et ils en ont marre de rêver pour rien...
En clair : ils ont renoncés a une épuration ethnique de la France et de l'Europe pour se dire que finalement, une republique un tant soit peu nationaliste, qui ne favorise pas le metissage, c'est un peu un compromis entre leurs rêves et la realité.
cf l'intervenant Mjolnnir de ce forum, qui si j'ai bien compris a fait partie d'un genre de gang "white power" en prison et qui intervient reguliérement sur le forum de Combat 18.
(ce qui explique le tour de passe passe intriguant des racialistes, voir des racistes, qu'on retrouve a ER, en petit nombre)

Et puis, inévitablement, que ça plaise ou non, on ne m'oteras pas de l'idée que des types qui se sont fait chier toute leur vie avec des relais ridicules pour leur pensée, des mouvements que personne n'entends, son bien content de se trouver un petit Soral pour se faire l'echo d'une partie de leurs idées.
C'est presque du marketing...
Revenir en haut Aller en bas
Donotherase
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mar 27 Nov 2007 - 12:44

Nan mais tu fait chier Déesse, t'es complètement hors-service... C'est quoi ça :

Citation :
Enfin, je ne pense pas qu’à ER, on apprécie les arabes pour les mêmes raisons… ou par haine des juifs, non ?

Purée mais combien de fois on l'a entendue celle-là !

Citation :
Pour la simple et bonne raison qu’ils sont antijuifs, genre adepte du troisième reich. Enfin, le plus amusant, c’est que les arabes sont aussi des sémites… donc l’antisémitisme de ces gens là est partial et absurde… parce que si on est antisémite, on est aussi contre les arabes par définition. Surtout pour ces adeptes du white power qui ont une lecture raciale assez radicale de l’homme… donc s’encanailler avec des non blancs, cela le fait pas trop…

Mauvaise foi, le mot "antisémitisme" a toujours désigné pour le populo uniquement les juifs, malgré le fait que y a "sémite" dedans... Ca n'est jamais utilisé pour désigner "les sémites" en général.

Ensuite, bien que Sémites, les arabes sont biologiquement des blancs, donc là aussi tu te vautre.

Citation :
Enfin, les nationalistes qui sont prêts à s’allier avec leurs bourreaux et leurs envahisseurs m’ont toujours bien fait rire. Pitoyable.

Hahaha c'est trop marrant... C'est de France 2 ou TF1 que tu la tiens celle-là ?

Arrête deux secondes de faire ton sac à merde, comme dit l'autre plus haut, quand on a rien à dire on se tait... Ce que tu dit on l'a déjà entendu milles fois, je croit qu'on a compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
totalite
Courtisan du Néant
Courtisan du Néant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mar 27 Nov 2007 - 13:45

Amusant ou affligeant quand les prétendus anti-système utilisent les mêmes procédés pour débattre ou esquiver le débat.

Cela dit ça va un peu la braneltte mentale – on a pas 15 ans – d'un coté jouer en France le "régionalisme clean" et de l'autre faire joue joue radio avec Casa Pound à Rome. Faudrait quand même un peu assumer les références historiques au moins les Romains eux le font sans complexe.


Dernière édition par le Mar 27 Nov 2007 - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mar 27 Nov 2007 - 14:58

Donotherase a écrit:
Nan mais tu fait chier Déesse, t'es complètement hors-service... C'est quoi ça :

Ah ouais ?

Citation :
Purée mais combien de fois on l'a entendue celle-là !

Et bien, justement. Je ne pense pas que les membres d’ER soient antisionistes pour les mêmes raisons...
Enfin, on peut être antisémite et sioniste… ce n’est pas incompatible.
On peut être favorable par exemple à l’existence d’Israël et au renvoi de tous les juifs dans ce pays là par antisémitisme…

Enfin, tu devrais être content. Je ne vous traite pas d’antisémites…

Citation :
Mauvaise foi, le mot "antisémitisme" a toujours désigné pour le populo uniquement les juifs, malgré le fait que y a "sémite" dedans... Ca n'est jamais utilisé pour désigner "les sémites" en général.
Ensuite, bien que Sémites, les arabes sont biologiquement des blancs, donc là aussi tu te vautre.

Pas pour un racialiste et un adepte du white power…
Tu parles pour toi… je ne pense pas que les sympathisants du white power partage ton idée sur le sujet...
Je dis logiquement que l’antisémitisme des « white power » est essentiellement d’ordre racial et non « spirituel ». Donc ils ne peuvent pas être contre certains sémites uniquement, comme les juifs. Ils ne peuvent pas « être sélectif ». Ils sont aussi, par définition contre les arabes qui sont des sémites « ethniquement parlant »…

Citation :
Hahaha c'est trop marrant... C'est de France 2 ou TF1 que tu la tiens celle-là ?

Si tu penses que le déplacement de 6 millions de personnes minimum sur un territoire limité, c’est une broutille, je ne peux rien pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Donotherase
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital


Masculin
Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mar 27 Nov 2007 - 15:58

Nan mais tout ça on est d'accord, le problème vient du fait qu'on dévie un sujet intelligent sur des trucs sans importances dont tout le monde se fout avec des slogans publicitaires du type "c'est par haine des juifs que gnagnagna".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mar 27 Nov 2007 - 22:08

@Déesse: "réconciliation", ça veut pas dire qu'on soit tous d'accord sur les motifs.

De toute façon, les bonnes questions ne sont jamais posées, comme celles liées au "temps", à "la suite des évènements" etc. Parce-qu'il peut s'en passer des choses...

Sur le régionalisme, certes des trucs comme le Magyar-nemzet en Hongrie sont ouvertement instrumentalisés par les USA; certes le "trip Europe blanche" est une utopie actuellement, etc. Soit.

Mais d'un autre côté, tout la pertinance d'E&R se résume ainsi: "petit à petit, on prend du poid en essayant par exemple de faire nôtre un FN de plus en plus moribond, ensuite on arrive au pouvoir (ou on pèse de manière décisive), on stoppe les flux de capitaux et les flux humains, phénomènes qui s'alimentent l'un l'autre (le grand Capital cosmopolite), on réconcilie ceux qui sont là, comme Batskin et Smahi, comme Lajoie et Carlos, etc. et enfin on fait l'Europe des nations sur l'axe Paris-Berlin-Moscou avec une grande politique non-alignée, notamment arabe mais pas seulement, le tout afin de détruire l'américanosionisme comme idéologie planétaire mortifère".

Soit, mais plus le temps passe plus la société de par son évolution (frustrations sociale et crispations identitaires, les deux phénomènes s'alimentant l'un l'autre) réduit la pertinance du raisonnement, rendant l'idée inopérante. "Egalité et Reconciliation", ça reste potable aujourd'hui, mais en terme de politique intérieure ça vaudra pas un clou rouillé dans 10 ans, et vous en viendrez à nier la réalité et lancer des plans sur la comète comme les Zids semblent le faire aujourd'hui. Il est même tout à fait possible que les pertinances s'inversent au fil du temps...

Et comme dans le fond nul ne sait vraiment ce que résèrve l'avenir, j'approuve autant le "communautarisme blanc" (enraciner les jeunes, la souplette, le régionalisme, etc.) des Zids que les analyses de Soral sur le social et des NR sur la géopolitique. Je suis un NR aryaniste, Ach Exclamation

Le pire c'est que la plupart pensent ça sans le dire, et c'est bien ça qui me troue le cul, comme si, après la première arnaque du choix entre Washington et Moscou (une arnaque que les NR d'antan avaient compris et dénonçaient à juste titre), il n'y avait plus désormais comme seule alternative que Faye ou Soral (et là personne dit rien...) Mais c'est vraiment n'importe quoi! Celui qui veut me faire avaler ça, il peut planter sa tente, parce-que c'est par demain la veille. Ruse

Des Zids à Rebellion en passant par toute la palette, on est tous minoritaires de toute façon, y compris pour ceux qui jouent la carte FN, alors je vois vraiment pas pourquoi mon raisonnement serait moins pertinant qu'un autre. Au contraire, je suis persuadé qu'il le sera de plus en plus. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mar 27 Nov 2007 - 23:25

Lonewolf a écrit:
@Déesse: "réconciliation", ça veut pas dire qu'on soit tous d'accord sur les motifs.

Réconciliation ? Cela passe forcément par une bonne volonté. Or, je ne crois pas que des individus qui soient victimes de leurs bourreaux soient prêts à pardonner.
Moi, lorsqu'on me fait souffrir, c'est plus fort que moi... je me sens obligé de rendre les coups.
Enfin, je suis bien trop "nihiliste" pour pardonner.
Honnêtement, je préfère la guerre civile, même si cela passe par notre destruction à la réconciliation.

Citation :
De toute façon, les bonnes questions ne sont jamais posées, comme celles liées au "temps", à "la suite des évènements" etc. Parce-qu'il peut s'en passer des choses...

Tout est lié à la circonstance chez moi. Si les immigrés n'étaient que quelques milliers, je ne pense pas que je serai racialiste...
Seulement, je considère que la situation demande des mesures et des solutions radicales.

Citation :
Sur le régionalisme, certes des trucs comme le Magyar-nemzet en Hongrie sont ouvertement instrumentalisés par les USA; certes le "trip Europe blanche" est une utopie actuellement, etc. Soit.

Utopie ? Mais la plupart des pays aujourd'hui ne doivent leur existence qu'à des utopistes. Peut-être d'ailleurs est-ce cela le problème : manque de réalisme tout comme la chimérique intégration/assimilation d'individus issus du monde entier qui serait possible et qui ne poserait aucun problème, au delà des faits.

etc.

PS : désolé pour les fautes mais je n'ai pas le temps de me relire
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mar 27 Nov 2007 - 23:37

Lonewolf a écrit:

Des Zids à Rebellion en passant par toute la palette, on est tous minoritaires de toute façon, y compris pour ceux qui jouent la carte FN, alors je vois vraiment pas pourquoi mon raisonnement serait moins pertinant qu'un autre.

E&R, les identitaires, tout ce petit monde est minoritaire. Toi, tu es tout seul, c'est quand même la petite nuance... Cette solitude tu la cherches et tu t'en réclames (ne serait-ce que ton pseudo et dans la lingua franca du marché-monde en plus...).

Tu as bien saisi que la réconciliation est à tiroir: gaulois/reubeu, vieille droite/vieille gauche, natios entre eux etc...

Au-delà de cette réconciliation, ce n'est pas le choix entre Soral et Faye mais celui d'une "rive de la barricade". Le terciérisme, ça fonctionne en doxa mais pas en praxis. Guigui Faye a quand même une grande qualité: c'est d'avoir poussé au bout sa logique, et ce bout de logique s'appelle l'axe du bien, l'axe nord-américain...

Si tu considères la séparation puis l'affrontement sur une base communautaire comme inévitable (quand bien même tu ne la souhaites pas...) alors tu es clairement dans le camp identitaire...

Appeler à soutenir les arabes en Palestine et à les massacrer chez nous, ça s'appelle unité radicale, c'est intenable comme ligne...

On ne dit pas que les issus de l'immigration sont des petits anges, on ne les considère pas plus comme un prolétariat de substitution à la manière des soc-dem's ou des trostk's. On pose simplement que, parmi eux, il y a des alliés, des compagnons de route, des camarades pour éviter ensemble la dissolution dans le mondialisme...

Mais libre à toi de préférer le faux-facteur ou la mère Parisot du MEDEF sous prétexte de teint clair (c'est le raisonnement, enfin le sentiment, identitaire). Comme disait le Che: "mes amis sont mes amis parce qu'ils pensent comme toi". le reste c'est de la flûte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Lonewolf
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   Mer 28 Nov 2007 - 0:36

Thomas Demada a écrit:
Le terciérisme, ça fonctionne en doxa mais pas en praxis.
Après tout, quand on dénie toute importance au fait racial, il est vrai que la contrainte de temps disparaît, et que la culture vit tant que des individualités la portent, l'Etat se contentant de promouvoir une vague conception de l'identité sans définition claire afin de maintenir l'édifice. Après cela, il n'y a plus qu'une lutte à mort contre le "marché-monde", le reste ne posant plus de réels problèmes de conscience. Si Faye est la praxis de la doxa identitaire, alors le national-bolchévisme (avec le cosmopolitisme sauce Soral) est la vôtre pour l'Europe, enfin selon ta grille de lecture. Mais n'en déplaise, je persiste à rejeter autant le reagano-tatchérisme lepéniste que le soviétisme thiriartien, et à penser qu'il y a un terciérisme qui soit possible; Qu'il se résume souvent à une escroquerie sur la marchandise pose comme seul problème que personne ne le souhaite vraiment. Mais alors là, en effet... je préfère rester seul. pig
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soral/Identitaires : vraie-fausse querelle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Black Google : vraie fausse bonne idée ?
» la vraie fausse erreur de einstein!!
» Reconnaître la vraie faim
» Les Rudrasksha
» Vraie religion-fausse religion et division

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: