LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La prostitution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 11:34

Intellocrate a écrit:
lieutenant a écrit:
Non...
La France est un maquereau, sa (grosse) pute c'est Nicolas.

Sympa la vidéo.

Concernant la prostitution, la France semble avoir pris une tout autre direction que l'Allemagne. Même approche que pour la drogue. Criminalisation, prohibition et misérabilisme. C'est étrange de la part d'un pays qui avait une tradition bien établie dans ce domaine. Une preuve de plus de sa crise d'identité.

Quant à l'Allemagne, est-elle devenue le pays de Candy?

http://modelle-hamburg.de/index.htm

L' Allemagne est un pays de grande honnêteté et pragmatisme .

Et tu oublies qu' en France, on est d'abord deux : la liberté y a toujours été le point d'équilibre d'une lutte sans tripe , absolue , entre le peuple et son prédateur .
Il y a le peuple , qui a en 1789 du tuer une partie minime du cancer qu' était devenue la noblesse , pour accéder au droit à la vie , et les gros restes de ce clan des possédants , la droite traditionelle .
Cette droite , celle des émigrés de Coblence , pendant les guerres de la révolution , n' a jamais hésité à faire tirer dans la foule , pour garder ses biblots . ( 1946 grève du Nord , tirs mitrailleuses sur foule ) .
C'est cette droite , qui s'est vendue comme un seul homme , au nazisme montant entre 1936 et juin 44 , pour récup son " du" , du front popu de 36 . La défaite de juin 40 , un million de morts DU PEUPLE , en un mois . Une armée de taille à bloquer la naissance de la WWII , paralysée dans ses quartiers par des etats majors acquis à cette droite .(5èm colonne de max gallo )
( cette histoire lui vallu le sobriquet de <<droite la plus bête du monde >>)
C'est cette même droite , prête à vendre à ses pires ennemis , son propre peuple pour ses petits bénefs , qui a , comme en juin 40 , installé l' ordre juif actuel . ( le marche pied de sarko vers l' Elysée n'est il pas le MEDEF ? )
Bref , un pays qui a ces gens là au pouvoir ne peut représenter aucune sorte de valeur humano : ni liberté ni égalité .
Alors , depuis la fermeture des maisons closes , et les sempiternels ukazes sur les libertés diverses , faut pas rèver . Ces gens appliquent les préceptes cathos à la lettre ... pas à eux , mais à ce peuple qu'ils considèrent comme leur serviteurs .
La défonse , comme les plaisirs du peuple ne sont tolérés que quand il servent un de leurs intérêts !
L' alcoolisme ouvrier du début 20èm / l' arrivée massive d' Héroïne en France au printemps 75, ( Poniatowsky , De la Malène) ...pour contrer les effets libertaires post 70 : Baader , RAF , autonomes ... / Puis l'' épisode surréaliste de l' îlot Châlon , vers 1984 , où Chirac défiait Mittérand ....


Dernière édition par le Jeu 4 Oct 2007 - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wild_Meat
Tapette bobo du tertiaire
Tapette bobo du tertiaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 49
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 11:43

Le Bordelleur a écrit:
J'ajoute que cette idéologie est complètement contre nature vu qu'elle nie le carctère assymétrique de la relation homme femme.
D'un côté une femme tombe enceinte et ça dur neuf mois, de l'autre un homme peut engrosser un paquet de nana duarant ces neuf mois.

Le but ultime d'une femme n'est pas de faire des enfants. Il ne faut pas faire des généralités; on est pas des animaux, on est pas au zoo. A t'écouter on a l'impression que toutes les femmes sont là à écarter les jambes devant n'importe qui pour essayer de pondre le plus possible...Ce n'est pas vraiment le cas (je parle des occidentales, bien sûr...).

Le Bordelleur a écrit:
De plus ce genre de femme font souvent les malignes de 20 à 30 ans, ou leur physique leur permet de se taper n'importe qui avec un simple battement de cil.
Et la naturel, qui a tendance à revenir au galop quand on le chasse, revient et les mêmes femmes, pressées par leur horloge biologique, se feront engrosser par le premier tocard venu.

Alors ça, ça s'appelle de la JALOUSIE.
T'es jaloux parce que toi aussi t'aimerais y arriver avec ton cul mais tu peux pas, parce que t'es pas une femme. Eh ouais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 11:47

je préfère les vaches dans les champs avec leurs petits veaux aux occidentales...j'ai dû me gourer d'époque ! Meuh ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 11:54

Citation :
Très bon contre exemple le moyen-age.
Au moyen-age le débat sur la prostituion existait déjà, il y a des périodes où les maisons closes étaient ouvertes et d'autres pour raison de puritanisme où elles étaient fermés.
Rien de nouveau sous le soleil.

Dans les bastides existaient le phénomène de la tournante, la nuance c'est qu'il n'y avait pas de code civil pour protéger les jeunes damoiselles.
Pas grand chose de nouveau sous le soleil etc ...........

Tu te rends bien compte que tout ton laïus sur le Moyen Age est hors de propos.

Je me contentais de souligner la vision désuète de l'"asymétrie" homme-femme dont tu fais état :

La femme en général voit dans la relation amoureuse le but ultime tandis que l'homme ne voit que le sexe.

Citation :
Quand je pense que mon refuse une analogie drague viol (qui n'a pas pour but de stigmatiser le dragueur, juste de révèler certains points communs) et que l'on met le pays Candy au niveau du moyen-age.

Permettez moi ce double MDR...

C'est clair. T'as vu, ça mérite un gros MDR et un trop gros LOL, hin hin hin lol!

Citation :
Sinon je continue, où il faut faire un cours sur les viols d'esclave de 14 ans à l'apogée de la grèce antique...

Biensur, tu peux continuer à brasser du vent sur le Moyen Age, l'Antiquité, tu peux même poursuivre avec les hommes de cro-magons si ça te chante ...

Citation :
Citation :
La vision complètement angélique que tu as des femmes est touchante.
C'est mignon tout plein ce que tu racontes.

lol c'est la première fois qu'on me dit ça.

Incroyable hein ? Trop MDR hin hin hin

Citation :
Tout à fait vrai. Mais tu occultes beaucoup de choses dans tes propos.
Un l'idéologie de la femme libérée est passée par là ce qui peut expliquer le plein.
J'ajoute que cette idéologie est complètement contre nature vu qu'elle nie le carctère assymétrique de la relation homme femme.
D'un côté une femme tombe enceinte et ça dur neuf mois, de l'autre un homme peut engrosser un paquet de nana duarant ces neuf mois.

Je sais que t'es branché Moyen Age et Antiquité mais t'es quand même au courant de certaines découvertes.

Tu sais que, caractère asymétrique de la relation homme-femme ou pas, les femmes ne risquent pas de tomber enceinte à chaque rapport sexuel.

Citation :
Les tournantes qui a en croire les journaux TV était généralisée dans les cités, cité occupée essentiellement par les maghrebins.(période de la fin des années 90)
Note ce n'est pas de moi, tu trouveras ce raisonnement dans Misère du désir.

Pédophilie : qui visait essentiellement les prolos, les instituteurs ou encore les prètes de campagne.

Tout se passe comme si le viol était parfaitement inexistant dans nos chères élites...

Oui mais il ne s'agit pas de dire comme tu le sous entendais que les termes de viol et de pédophilie sont employés pour stigmatiser une catégorie sociale.

Après, qu'est ce que tu proposes quand il se passe un viol collectif dans la cave d'une cité ou des actes de pédophilie commis par un instit de campagne ?

On en parle pas pour ne pas stigmatiser les pauvres bichons ?

Citation :
Exemple : tu es un boxeur internationallement reconnu et qui gagne un peu trop souvent. Une manequin squatte ta chambre, tout semble propice à la bagatelle.
La demoiselle a dit non, mais tu la sautes quand même avec l'illusion que tu es dans ton bon droit.
Malheureusement la demoiselle porte plainte, et le jury puritain t'envoies croupir en taule endant cinq ans. Ta carrière et fini et tu n'es plus qu'un loser comme les autres...

Exemple non validé : personne ou presque n'est un boxeur internationalement reconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lono
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 14:14

Le Bordelleur a écrit:


Exemple : tu es un boxeur internationallement reconnu et qui gagne un peu trop souvent. Une manequin squatte ta chambre, tout semble propice à la bagatelle.
La demoiselle a dit non, mais tu la sautes quand même avec l'illusion que tu es dans ton bon droit.
Malheureusement la demoiselle porte plainte, et le jury puritain t'envoies croupir en taule endant cinq ans. Ta carrière et fini et tu n'es plus qu'un loser comme les autres...




Quel con celui là, alors qu'avec sa thune il lui suffisait de foutre la petasse dehors et de commander 3 putes de luxe pour se consoler!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 14:34

Citation :
je préfère les vaches dans les champs avec leurs petits veaux aux occidentales...

Moi aussi, surtout à celles qui veulent réussir (d'ailleurs c'est quoi réussir ?) avec leur cul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 15:13

et si l'on continue sur les vaches et les peaux de vaches...voici ! flower

[url]<object><param></param><param></param></object>[/url]
Revenir en haut Aller en bas
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 16:38

Gérard Miller a écrit:
John, ton esprit est malade. Selon toi, baratiner une nana pour coucher avec elle s'apparente à du viol.
Mon brave Gérard… c’est ce qui s’appelle prendre les propos du goy des autres au pied du v(i)ol de la lettre…

J’avais posé la question… et non l’affirmation… comme (l’interprète) certaines… qui ne réagissent aux posts des autres presque uniquement que sous la dérision ou de leur prisme (presque maniaco-hystérique) de l’anti-« anti-sémitisme »…

Gérard Miller a écrit:
Il devient urgent que tu sortes de chez toi et que tu rencontres des filles Johnny.
Tiens, je peux te présenter une voisine si tu veux : Sarah Bouaziz qu'elle s'appelle.
(…)
La pauvre, Sarah, la pauvre, tellement elle est grosse personne veut d'elle.
Merci, mais puisque tu sembles si mal bien renseigné à mon sujet (sur mes opinions ou goûts fantasmés (pré)supposés), depuis le temps, tu devrais savoir que mon genre c’est plutôt le type aryenne germanique (assez fine, blonde aux yeux bien bleues…), un peu dans ce style : Wink
http://kalayuga.frbb.net/Hybride-f6/Pratiquez-vous-la-drague-t1644-100.htm#31864


Dernière édition par le Jeu 4 Oct 2007 - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 17:56

Gérard Miller a écrit:
La femme en général voit dans la relation amoureuse le but ultime tandis que l'homme ne voit que le sexe.
Totalement faux, dans l'un et l'autre cas. Lieu commun usé jusqu'à la corde, même la presse féminine la plus crétinoïde n'ose plus le sortir.
Tu y crois vraiment, toi ?

Le Major a écrit:
je préfère les vaches dans les champs avec leurs petits veaux aux occidentales...j'ai dû me gourer d'époque ! Meuh ! flower
J'ai rien de spécial contre les Occidentales mais les vaches avec leurs veaux, j'adore ! (Ça doit être la Normandie qui travaille en nous.)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 18:36

John Nada a écrit:
Gérard Miller a écrit:
La femme en général voit dans la relation amoureuse le but ultime tandis que l'homme ne voit que le sexe.

Totalement faux, dans l'un et l'autre cas. Lieu commun usé jusqu'à la corde, même la presse féminine la plus crétinoïde n'ose plus le sortir.
Tu y crois vraiment, toi ?


Oui, c'est totalement faux, c'est ce que je m'evertue à faire comprendre au Bordelleur. C'est sa théorie foireuse sur l'asymétrie que j'ai reprise.

Ma phrase était :

"Je me contentais de souligner la vision désuète de l'"asymétrie" homme-femme dont tu fais état :
La femme en général voit dans la relation amoureuse le but ultime tandis que l'homme ne voit que le sexe"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 18:43

Citation :
Tu te rends bien compte que tout ton laïus sur le Moyen Age est hors de propos.

Je me contentais de souligner la vision désuète de l'"asymétrie" homme-femme dont tu fais état :

La femme en général voit dans la relation amoureuse le but ultime tandis que l'homme ne voit que le sexe.


Et moi je me contentais de souligner la vision parfois caricaturale que tu as de choses.

L'assymétrie n'est pas désuète et existe toujours, aussi bien au niveau physique que psychologique.
J'ajoute que la contraception ne date pas d'hier, les premières capotes datent de l'antiquité.
Même sans technologie il existe toujours le coït interrompu.
Et pis fût une époque, où les castras faisaient de parfaits amants.

Citation :
C'est clair. T'as vu, ça mérite un gros MDR et un trop gros LOL, hin hin hin

Triple MDR, on débat et on se marre, elle est pas belle la vie...

Citation :
Biensur, tu peux continuer à brasser du vent sur le Moyen Age, l'Antiquité, tu peux même poursuivre avec les hommes de cro-magons si ça te chante ...

Il est même probable que la sexualité la plus saine et la moins violente est celle de la préhistoire, si on la compare ces trois périodes, contemporaines, moyen-age et antiquité.

Citation :
Incroyable hein ? Trop MDR hin hin hin

Quadruple MDR, j'aurais chier les mêmes propos chez les chiennes de garde, je me serai certainement fait traité de talibans rétrogrades...

Citation :
Je sais que t'es branché Moyen Age et Antiquité mais t'es quand même au courant de certaines découvertes.

Tu sais que, caractère asymétrique de la relation homme-femme ou pas, les femmes ne risquent pas de tomber enceinte à chaque rapport sexuel.

Réponse plus haut désolé. Sinon la technologie ne modifie pas d'un coup les comportements psychologiques.

J'ajoute qu'il s'agit d'un concept indispensable pour appréhender "vers la féminisation" de Soral et "le premier sexe" de Zemmour.
Si tu pars pas de là, le discours féministe égalitariste et niant les différences est vrai. Ce n'est plus de la propagande...

Citation :
Oui mais il ne s'agit pas de dire comme tu le sous entendais que les termes de viol et de pédophilie sont employés pour stigmatiser une catégorie sociale.

Après, qu'est ce que tu proposes quand il se passe un viol collectif dans la cave d'une cité ou des actes de pédophilie commis par un instit de campagne ?

On en parle pas pour ne pas stigmatiser les pauvres bichons ?

Je propose que l'on arrête de jouer sur des phénomènes aussi grave pour influencer la population vers des lois qui vont à l'encontre de leur bien être. Dans la circulaire Royal t"t'es coupable avant d'être innocent, à toi de prouver le contraire" Résultat" beaucoup de suicides parmi le professorat dans l'éducation nationale, pour très peu d'enfants sauvés des crimes pédophiles.

Le fait est que dans une population de 60 millions d'habitants, il y au moins un fait divers par jour. Hors les médias type télé, chosissent bien leur moment pour en parler. On joue sur le sentimental collectif, mais par altruisme. Pour le gérant d'une chaîne juste pour faire de l'audimat, et pour l'homme politique faire des lois qui s'il s'étendent font d'un pays ultra sécuritaire.
De toute façon à ce niveau, on reste dans l'émotionnel, comment faire justice correctement dans un pays atteint de psychose émotionnelle?

Citation :
Exemple non validé : personne ou presque n'est un boxeur internationalement reconnu.

Ou tu es très méchant avec MT. Sinon c'est juste mon point de vue pas une vérité révélée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
milla
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 18:54

pimpam a écrit:
Aux Etats Unis, une enquête a été faites pour savoir ce qui motivent les femmes et les hommes à faire l'amour (sur un échantillon de 1549 étudiants). Il en ressort que les motivations seraient les mêmes pour les 2 sexes, contrairement à l'idée exprimée ici :

Femmes :

1. J’étais attirée par la personne
2. Je voulais expérimenter le plaisir physique
3. Parce que c’est bon
4. Je voulais exprimer mon affection
5. Je voulais exprimer mon amour

Hommes :

1. J’étais attiré par la personne
2. Parce que c’est bon
3. Je voulais expérimenter le plaisir physique
4. C’est fun
5. Je voulais exprimer mon affection

Bon, après, ça vaut ce que ça vaut...

Je n'y crois pas 30 secondes, les 2 desirs sexuels (garçons/filles) sont radicalements différents, aussi bien qualitativement que quantitativement.
Un simple exemple pour affirmer ces différences, les films pornos homos; on peut aller dans n'importe quel bureaux de tabac, mater les rayons en hauteur et constater la surabondance de films pornos gay alors qu'on en trouvera quasiment aucun lesbiens (ou a destinations des lesbienes) D'ailleurs je suis persuadé que les personnes qui matent des films pornos lesbiens sont des mecs qui veulent se tirer la nouille en solo, alors que je vois mal des filles se louer "Rontar aime les routiers" pour passer le temps (eventuellement pour rigoler)
Donc les besoins sexuels des mecs sont largement superieurs à ceux des filles, c'est comme ça depuis toujours, et pas que pour les célibataires (la semaine de ragnagna de la demoiselle est un probléme pour l'homme aussi)
D'ou le recours à la prostitution que beaucoup de filles ne peuvent comprendre (et pour cause) du point de vue du garçon (payer pour se vider)mais que les plus pauvres decouvrent comme une solution à leurs problémes financiers (je me souviens étant ados je vivais dans un batiment ou il y'avait beaucoup de logement étudiant, et beaucoup d'etudiantes faisaient passer des messages sous les portes ou elles offraient leurs prestations avec tel et horraires "d'ouvertures", il ne serait jamais venu à l'idée d'un garçon d'en faire de meme)

Bon voila, j'etais peut etre hors sujet mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 19:49

Gérard Miller a écrit:
Oui, c'est totalement faux, c'est ce que je m'evertue à faire comprendre au Bordelleur. C'est sa théorie foireuse sur l'asymétrie que j'ai reprise.

Ma phrase était :

"Je me contentais de souligner la vision désuète de l'"asymétrie" homme-femme dont tu fais état :
La femme en général voit dans la relation amoureuse le but ultime tandis que l'homme ne voit que le sexe"
Désolée Gégé. (Note to self : l'ophtalmo, ça urge.)
Revenir en haut Aller en bas
coucou
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 08/10/2006

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 20:52

Oui effectivement, ce n'est pas le même désir. Différence d'hormones, et différence pénétré/pénétrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 21:00

Le Major a écrit:
Alors toi aussi John, tu as changé de bord...avec Ajax vous devenez les vamps du forum... Wink ...y'a Déesse aussi, j'allais l'oublier...je ne sais pas pourquoi... Ce forum est vraiment un truc de dingues ! cheers
Chèr(e) Major, en quoi exactement ai-je « changé de bord » ?... Question

milla a écrit:
Je n'y crois pas 30 secondes, les 2 désirs sexuels (garçons/filles) sont radicalement différents, aussi bien qualitativement que quantitativement.
(…)
Donc les besoins sexuels des mecs sont largement supérieurs à ceux des filles, c'est comme ça depuis toujours, et pas que pour les célibataires (la semaine de ragnagna de la demoiselle est un problème pour l'homme aussi)
D'ou le recours à la prostitution que beaucoup de filles ne peuvent comprendre (et pour cause)
Comme parfaite illustration (qui parle d’elle-même) à cette remarque (évidente) de bon sens, il y a par exemple cette célèbre étude (qui dérange tant les féministes égalitaristes) reproduite par Lucy vincent dans Petits arrangements avec l’amour (éd. Odile Jacob 2005), p104 :
Citation :
« On peut citer en ce sens une étude menée sur un campus américain. Des cobayes des deux sexes ont approché chacun des centaines de personnes du sexe opposé pour leur demander si elles voulaient bien monter dans leur chambre tout de suite pour faire l’amour ! Résultat : 75% des hommes ont répondu favorablement à cette requête contre 0% des femmes. »
Ce qui nous ramène donc à l’existence du « plus vieux métier du monde » de « la prostitution » : qui ne pourrait pas exister si elle ne répondait pas à un besoin (voire à un échange de services mutuels)… en l’occurrence à un besoin masculin… résultant de l’une des différences entre les deux sexes (différence qu’a rappelé milla)…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La prostitution   Jeu 4 Oct 2007 - 21:43

Le cycle menstruel est aussi à prendre en compte. Un homme dans la force de l'age a envie de vider ses couilles tous les jours. Or la femme a des pics de libido selon son cycle. Je ne me rappelle plus exactement du taux de réussite du dragueur de rue pour Soral, mais je crois qu'il s'agissait de une tentative sur trente. La période d'ovulation ne durant qu'un jour sur trente, je me demande si il y a un lien entre, les probabilités de réussir une bonne drague et le cycle menstruel.

-----------------------------------------------

ajax a écrit:
putain mais vous êtes censés avoir lu "vers la féminisation" ou quoi!... Même si tout ce que Soral dit n'est pas forcément juste, il y a des choses bien énoncées en particulier sur la dissymétrie de l'oedipe.

Citation :
putain mais vous êtes censés avoir lu "vers la féminisation" ou quoi!...
Euh c'est con moi je l'ai prêté, ainsi que sociologie du dragueur, donc il va falloir que je le récupère et que je me repenche dessus. Sinon pas sûr que Miller ait perdu du temps pour le lire et de l'argent pour l'acquérir.

Citation :
Même si tout ce que Soral dit n'est pas forcément juste, il y a des choses bien énoncées en particulier sur la dissymétrie de l'oedipe.
Je sais mais certain sur le forum font semblant de ne pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prostitution   Ven 5 Oct 2007 - 0:51

Le Major a écrit:
Nada a écrit:
Le Major a écrit:
Citation :
Chèr(e) Major, en quoi exactement ai-je « changé de bord » ?... Question
John & John.. je m'adressais à John Nada, je te rassure, je sais bien que toi johnny tu ne changeras jamais de bord...
Ah donc c'était moi ? En quoi ai-je changé de bord ?
jusqu'à maintenant je n'avais pas remarqué...que tu portais de la layette rose...la jolie petite distinction sexuelle que nous arborons à côté de notre avatar...
Eh oui, depuis le début j'ai des chaussons roses ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La prostitution   Ven 5 Oct 2007 - 14:20

pimpam a écrit:
Milla a écrit:
Un simple exemple pour affirmer ces différences, les films pornos homos; on peut aller dans n'importe quel bureaux de tabac, mater les rayons en hauteur et constater la surabondance de films pornos gay alors qu'on en trouvera quasiment aucun lesbiens (ou a destinations des lesbienes)
Ca, c'est autre chose. C'est le déclencheur de l'excitation. Chez l'homme, la stimulation érotique visuelle est plus important que chez la femme, ce qui explique le succès du porno chez les mecs. Y a peu de nanas qui seront titillées par la vision d'une fellation ou d'une pénétration filmée en gros plan. Chez la Femme, le désir est plus déclenché par le toucher, la voix (j'ai d'ailleurs entendu un jour l'expression "Les femmes bandent avec les oreilles" :) ), des gestes, une ambiance, une intimité. Un mec, suffit qu'il voit un beau cul et des beaux nichons, et il est prêt à passer à l'action. Ce qui ne veut pas dire que les femmes ne rêvent que de love story et de fonder une famille. Elles ont aussi envie de baiser pour le plaisir, avec des mecs qui leur plaisent physiquement. Et puis on peut avoir envie des 2 : A la fois la baise pour la baise, et aussi rencontrer la personne avec qui on envisagera de construire quelque chose de solide, une vraie relation... C'est la vie, quoi... Et si le plus compliqué, c'était juste de vivre à deux dans une société de plus en plus individualiste et qui pousse à l'être ? Une société dans laquelle il faut assurer au taf pour ne pas perdre son job, être de bons parents, baiser comme des Dieux, être au top grâce au Prozac, au Viagra, au café, au lexomil, sans oublier d'être de bons consommateurs qui font vivre l'économie du pays et... Bon, j'm'égare...

Citation :
Ca, c'est autre chose. C'est le déclencheur de l'excitation. Chez l'homme, la stimulation érotique visuelle est plus important que chez la femme, ce qui explique le succès du porno chez les mecs.
Ce qui implique de toute manière une forte dissymétrie. Il est aussi bon de s'interroger sur la fréquence de la pratique sexuelle en solo, qui mon avis est bien moindre chez la femme.

Citation :
Ce qui ne veut pas dire que les femmes ne rêvent que de love story et de fonder une famille. Elles ont aussi envie de baiser pour le plaisir, avec des mecs qui leur plaisent physiquement. Et puis on peut avoir envie des 2 : A la fois la baise pour la baise, et aussi rencontrer la personne avec qui on envisagera de construire quelque chose de solide, une vraie relation...
Oui mais la loi de l'offre et de la demande, au regard des phénomènes sociologiques* qui nous entourent, fait que ce sont plutôt les hommes qui sont dans le demande et les femmes dans l'offre. Sinon pour comprendre ce que je vais vous dire, je vous conseille ce livre : Le singe nu. Prenons un animal, on sait bien qu'il prend du plaisir dans le sexe uniquement parce qu'il s'agit d'une condition nécessaire à la reproduction. Le plaisir dans le sexe est un moyen, non une fin. Or Desmond Morris explique par exemple que l'orgasme féminin, plaisir énorme que ne connaissent pas nos cousins les singes, vient uniquement du fait de la position verticale de l'homme. Le sperme ayant plus de difficulté à se déplacer dans cette position il atteint plus facilement son but quand la femme reste scotchée, donc en position horizontale... Sinon la position verticale implique une déformation du bassin, qui fait que les femmes éprouvent plus de douleur lors de l'accouchement, que les femelles chimpanzés. C'est à ce moment précis que le couple entre en jeu, le fait de tomber enceinte est pour le moins inconfortable pour la femme, et l'accouchement est un moment très dangereux.

D'où on a un rapport moyen finalité de cet ordre :
baiser = moyen de procréation
couple = moyen de protection
enfant = finalité de tout ce bazard, avoir une descendance, perpétuer l'espèce quoi.

Or notre culture hédoniste impose comme finalité le plaisir, écartant le fait qu'il s'agit avant tout d'un moyen, et pas seulement de se sentir bien dans la peau. Une culture saine accompagne le naturel. Une culture malsaine nie ou va parfois à l'encontre de l'ordre naturel, brouillant nos instincts quand elle ne les bousille pas carrément.

Citation :
C'est la vie, quoi... Et si le plus compliqué, c'était juste de vivre à deux dans une société de plus en plus individualiste et qui pousse à l'être ? Une société dans laquelle il faut assurer au taf pour ne pas perdre son job, être de bons parents, baiser comme des Dieux, être au top grâce au Prozac, au Viagra, au café, au lexomil, sans oublier d'être de bons consommateurs qui font vivre l'économie du pays et... Bon, j'm'égare...
Juste pour illustrer ce que je dis avant !

------------------------------------------------------------

Sebsebforce a écrit:
Le Bordelleur, je crois que tes propos sont soient mal interprêtés, soit certains baignent dans les clichés...exemple: notre Miller national. Ton point de vue est plutôt intéressant parce que proche de la neutralité justement. Et tu pointes des contradictions évidentes sur les motivations des uns et des unes. Sauf que dans la discussion, vous mélangez la drague, et la prostitution (a + b = viol ??).

Concernant la prostitution, elle accentue en effet les discriminations. Illégal, le marché fait sa loi (sauvage) et on ne va pas faire du "satisfait ou remboursé". Légal, il est bien évident que le choix revient aux clients selon ses goûts, ce qui écarte de fait 90% des postulantes, les top models n'étant pas légion, la concurrence sauvage du marché donnera du travail seulement à quelques une (spécialisation). Première discrimination (contre les femmes). Seulement, pour avoir les plus belles poulettes, il va falloir y mettre un certain prix. Deuxième discrimination (contre les hommes). Donc, seuls les riches pourront bénéficier du meilleur= injustice et troisième discrimination. D'ailleurs, à leur niveau, la prostitution devient même inutile, ou alors sous forme de fantasme-jeux sexuel.

La femme ainsi avantagée par son physique, et non son mérite, n'aura quant à elle plus besoin d'endosser le statut pesant de pute, fût-elle de luxe pour se marier à son mac....Nouvelle injustice et re-discrimination, car la femme lambda devra faire des efforts surhumains pour travailler (accepter les moches, les gros...), et attirer le client (maquillage, chirurgie esthétique) tout en abaissant ses prétentions financières, le ravalement et le rechapage ne représentant que l'erzatz de la demi-mondaine ou bourgeoise.

Je reviens sur les clichés que j'ai évoqué au début, c'est-à-dire par exemple celui des filles qui pratiquent le sexe pour le sexe. Déjà, j'aimerais bien connaître toutes leurs motivations, cet argument seul ne me convaint pas. De plus, par rapport à l'homme, cette catégorie représente une minorité certaine, d'où déséquilibre chronique. Bizarrement ce type d'argument émane de la même nébuleuse ultra libérale et consommatrice, celle là même qui veut nous faire croire que les filles AUSSi peuvent aimer le foot, les films porno...Bref, au bout du compte devraient se comporter comme des hommes !

D'où une interrogation subite. Comment se fait-il en même temps que de plus en plus d'hommes expriment leur mal-être dans leurs rapports aux femmes, et éprouvent de réelles difficultés à assouvir leurs besoins dans ce domaine? Célibataires en augmentations, succès d'abord des agences matrimoniales, puis des sites de rencontre, puis des concepts américano-cons du speed dating et j'en passe...Pour quels résultats? Et le Système récupère cette population essorée de carpettes dans les cabinets de "coaching", relookage et au bout du rouleau, sur les tables de charcutages esthétique. Du vrai travail à la chaîne. Du grand art à vrai dire. Qui consiste à faire croire n'importe quoi aux uns et aux unes sur ce que veux l'autre.

Etrangement, ou heureusement, dans la réalité quel est le constat ? les attentes profondes des deux camps n'ont quasiment pas changer depuis la préhistoire de la sociologie. C'est ce qui a d'ailleurs surpris certains auteurs d'études sur le sujet en observant leurs résultats sur les aspirations des jeunes générations nées après 1968. Rien que de très classique finalement. Je l'ai remarqué de mon côté, et cela m'a surpris également: par exemple, la stabilité et le faible nombre de partenaires avant la constitution d'un vrai couple ou du mariage (après, çà...). Voire, et on me l'a confié plus d'une fois, le fait de n'avoir pas connu d'autre homme/ autre femme avant. Alors, le jour où l'avenir de la femme sera d'être pute, il risque d'y avoir un sacré taux de chômage dans ce secteur....

Citation :
Le Bordelleur, je crois que tes propos sont soient mal interprétés, soit certains baignent dans les clichés...exemple: notre Miller national
Oui parce que mes propos sortent un peu de sentiers battus. D'ailleurs en matière de socio sexologie, je me sens plus proche de Desmond Morris que de Soral. L'approche de Soral est un peu plus humaine donc un peu plus subjective.

Citation :
Ton point de vue est plutôt intéressant parceque proche de la neutralité justement.
Merci, c'est du moins ce que j'essaie de faire, être le plus neutre possible.

Citation :
Et tu pointes des contradictions évidentes sur les motivations des uns et des unes.
Que Zemmour, Soral d'un point de vue sociologique, et Desmond Morris d'un point de vue ethologique mettent parfaitement en lumière. (Parce qu'il est toujours bon de rendre à César ce qui lui appartient...)
Evidemment j'avais déjà penser à ce genre de chose avant sans pour autant faire une construction théorique solide.

Citation :
Sauf que dans la discussion, vous mélangez la drague, et la prostitution (a+b= viol??).
Oui, mais mon but n'est pas non plus de faire une bouillie intellectuelle indigeste. Donc pour éviter tout malentendu pour celui qui ne lirait pas le début du Topic. Je m'auto-cite :
Citation :
Le violeur profitera de sa force physique et de la faiblesse physique pour contraindre sa victime à l'acte sexuel. Le drageur profitera de sa supériorité psychologique et de la naïveté de la nana pour l'amener à l'acte sexuel. Le client à pute profitera se son capital économique pour amener la prostitué à l'acte sexuel.
et
Citation :
Le lien est pourtant énorme, c'est pas le cul et l'argent qui font tourner le monde. Je te rappelle que dans les 3 cas de figures, c'est bien la fin qui les relient, seuls les moyens et leurs conséquences divergent. Je me répète parce que tu fais semblant de ne pas comprendre, on a d'abord la violence physique, puis la violence psychique et ensuite la violence économique, comme moyen pour arriver à ses fins.
Il s'agit d'une analogie sur la forme, et non d'un mélange qui ne fait aucune distinction. J'ajoute aussi les propos de John, qui sont aussi intéressants sur les conséquences réelles de la baise pour la baise :
Citation :
En réalité contrairement à ce que ne veulent pas comprendre (ou ne sont pas foutu de comprendre) toutes ces bonnes âmes, c’est que même si « la gravité (juridique) des faits – et le traumatisme post-coïtal – n’est pas de même ordre »… en revanche dans les conséquences ça peut se rejoindre… notamment par le risque (non négligeable) d’une grossesse de la femme d’un type qui ne sera jamais un « père »… et qui dans les deux cas aura (plus ou moins bien) tirer son (ou ses) coup(s) avant de se barrer comme un violeur baiseur…
Ce qui arrive rarement à une prostitué, vu qu'elle utilise des moyens de contraception éprouvés depuis des milliers d'années. Soral avec 700 conquètes, est probablement papa sans le savoir et il ne connaîtra jamais une partie de sa descendance. Sinon pour le reste de ton post, je suis parfaitement d'accord avec toi Sebseforce. J'ajoute que les phénomènes décrits sont le propre des empires au mieux en stagnation au pire en pleine décadence.

------------------------------------------------------

pimpam a écrit:
Citation :
Il est aussi bon de s'interroger sur la fréquence de la pratique sexuelle en solo, qui mon avis est bien moindre chez la femme
Mouais... Alors ça, aussi, ça me fait doucement marrer ! Bien sûr que les mecs ont moins de tabous sur la question. Mais pour avoir réussi à évoquer le sujet avec des filles, elles pratiquent la chose autant que les mecs. Juste, ça reste encore un peu tabou pour elles... Je crois que ce forum, en réalité, est plein de grands romantiques qui s'ignorent, qui ont une vision des filles totalement irréelle ! Ou plutôt ils sont obnubilés par l'alternative "maman ou putain" ! Ils envisagent mal que leur mère, leur soeur, leur copine, leur femme, aient pu se taper des mecs en toutes connaissances de cause, sans ressentir ça comme un "viol" et même pire, en y prenant du plaisir, qu'elles puissent se masturber, et pourtant être de bonnes mères, des frangines super, des copines modèles ("salopes" rien que pour leurs mecs !), des épouses aimantes et dévouées... Et certaines d'entres elles deviendront des gentilles mamies qui feront des gâteaux ! Dingue non ? :)

Citation :
Mais pour avoir réussi à évoquer le sujet avec des filles, elles pratiquent la chose autant que les mecs. Juste, ça reste encore un peu tabou pour elles...
Je parlais de fréquence quotidienne. Evidemment que les filles se masturbent, mais à 15 ans pour un puceau, c'est tous les jours. Rien ne dit que cette fréquence soit la même chez les damoiselles.

Citation :
Je crois que ce forum, en réalité, est plein de grands romantiques qui s'ignorent, qui ont une vision des filles totalement irréelle !
Oui pour le début, plus discutable pour la fin...

Citation :
Ou plutôt ils sont obnubilés par l'alternative "maman ou putain" ! Ils envisagent mal que leur mère, leur soeur, leur copine, leur femme, aient pu se taper des mecs en toutes connaissances de cause, sans ressentir ça comme un "viol" et même pire, en y prenant du plaisir, qu'elles puissent se masturber, et pourtant être de bonnes mères, des frangines super, des copines modèles ("salopes" rien que pour leurs mecs !), des épouses aimantes et dévouées... Et certaines d'entres elles deviendront des gentilles mamies qui feront des gâteaux ! Dingue non ?
Ma soeur ayant 9 ans de plus que moi, je ne suis pas le frangin hyper protecteur que tu penses. Sinon pour le reste, j'imagine parfaitement...

---------------------------------------------------------

elenfoiro a écrit:
Jveux pas venir vous faire chier mais ces problemes dépendent quand meme largement de l'age des protagonistes. Une femme autour de son pic sexuel (vers la trentaine) aura souvent envie de baiser tous les jours voire plusieurs fois par jour. Les hommes sont a leur pic sexuel plus jeunes, donc forcément a moins d'avoir une copine/femme/maitresse/jenesaisquoi un tantinet plus vieille, les pics sexuels ne se rencontrent pas et ca aboutit a de fausses idées.
Aussi, c'est vrai que le côté branlette est valable pour l'homme jeune, et beaucoup plus limité passé la cinquantaine quand il devient dépendant du viagra. Ce qui est vrai pour les hommes l'est aussi pour les femmes,en prenant en compe que les périodes de la vie ne sont pas du tout les même. Une femme approchant la quarantaine et n'ayant pas d'enfants, poussée au cul par son horloge biologique sera largement plus susceptible de se faire sauter par n'importe qui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
lieutenant
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 50
Localisation : chez les fous
Date d'inscription : 14/09/2007

MessageSujet: Re: La prostitution   Sam 6 Oct 2007 - 15:43

Je pense que ce qui induit en erreur, et qui mène parfois à l'incompréhension, est la façon dont on aborde le sujet.
Certains l'abordent d'un point de vue sociologique, en dégageant des tendances, des généralités; d'autres d'un point de vue biologique avec des théories sur les mécanismes sexuels; et d'autres d'un point de vue uniquement pragmatique avec exemple et contre-exemple à l'appui.
Pour ces derniers, et comme les gens sur ce forum sont -en règle générale - des gens pas tout à fait dans la norme (ayant compris les ruses de la nature dans ce cas là) l'aspect sociologique coince un peu.

wild meat a écrit:
Le but ultime d'une femme n'est pas de faire des enfants.
Non. Mais sa détermination biologique oui.
Et vu que corps et esprit sont étroitement liés...
Il n'y a rien de réducteur là dedans.
Après, avoir conscience que la nature nous pousse à forniquer et nous reproduire permet d'en déjouer les pièges (exitation trop grande pour prendre le temps de mettre une capote, etc)

Exemple : La semaine prochaine, on se donne rendez-vouz. On boit un verre, (on saute la case restau) on va chez toi et on baise comme des fous (sur du cannibal corpse par exemple, au passage...), ensuite on discute tranquilou de tout et de rien. Puis rebelote et ainsi de suite.
Après, on reprend le cours de nos vies, toi comblée, moi tout léger sur le chemin du retour.
Partante? :)

Le Bordelleur a écrit:
Le drageur profitera de sa supériorité psychologique et de la naïveté de la nana pour l'amener à l'acte sexuel.
Je suis d'accord pour la théorie qui consiste à placer (en terme de finalité) la reproduction au dessus de l'agent et de l'acte sexuel.
Par contre, un dragueur n'est pas forcément "supérieur psychologiquement" et la femme n'est pas forcément naïve:

Contre exemple : un homme qui s'y prend comme un pied pour draguer une femme intelligente qui a une grosse envie de baiser (plus d'autres facteurs : alcool, vengeance symbolique par l'adultaire (=son mec l'a trompé, à son tour) etc )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La prostitution   Sam 6 Oct 2007 - 16:40

Citation :
Par contre, un dragueur n'est pas forcément "supérieur psychologiquement" et la femme n'est pas forcément naïve:

Tout à fait, je voulais juste souligné le fait que quand les myhto passaient, si c'était le cas, le dragueur faisant preuve d'assurance, faisait croire un mensonge à la personne concerné, d'où une certaine supériorité psychologique.

Dans le cas d'un drageur mytho qui est grillé par la nana, dans la majorité des cas cela se terminera par une veste, un vent, un rateau ect.* (* vu les professionnles de la drague, je pense que cela n'existe pas chez eux..)

Citation :
Contre exemple : un homme qui s'y prend comme un pied pour draguer une femme intelligente qui a une grosse envie de baiser (plus d'autres facteurs : alcool, vengeance symbolique par l'adultaire (=son mec l'a trompé, à son tour) etc )

C'est vrai mais c'est aussi l'exception qui confirme la règle.

Grosso modo j'ai quand même ce sentiment là : si je disais les hommes courent en général plus vite que les femmes, certain me sortiraient que Marion Jones fouterait la branlée à tout les intervenants du forum, ce qui est vrai aussi, mais n'implique pas que le début de ma proposition est faux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: La prostitution   Sam 6 Oct 2007 - 17:53

Le Bordelleur a écrit:
lieutenant a écrit:
Par contre, un dragueur n'est pas forcément "supérieur psychologiquement" et la femme n'est pas forcément naïve:
Tout à fait, je voulais juste souligné le fait que quand les mythos passaient, si c'était le cas, le dragueur faisant preuve d'assurance, faisait croire un mensonge à la personne concerné, d'où une certaine supériorité psychologique.
Selon Soral la psychologie du dragueur se pose moins en terme de « supériorité » que de posséder ou non certaines qualités (plus ou moins « innées »)… en premier lieu « le culot » :

« Les qualités du dragueur sont : le culot, le vice, la haine (baiser le monde entier) et le charme maîtrisé ». (Sociologie du dragueur, p63)

Mais si une part de mensonge fait partie de la « séduction » – voire aussi de la « beauté » (plus ou moins éphémère) des attraits féminins (ruse biologique/procréatrice de la nature, arme moyen d’ascension sociale, etc.) – alors en ce sens le « dragueur » ne fait qu'user d’une autre forme de mensonge ruse grâce à ses qualités propres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bordelleur
Sophiste d'estaminet
Sophiste d'estaminet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1536
Age : 38
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: La prostitution   Sam 6 Oct 2007 - 20:15

Citation :
Selon Soral la psychologie du dragueur se pose moins en terme de « supériorité » que de posséder ou non certaines qualités (plus ou moins « innées »)… en premier lieu « le culot » :
C'est vrai, mais mon analogie n'est pas Soralienne, elle est complètement personnelle.

Citation :
Mais si une part de mensonge fait partie de la « séduction » – voire aussi de la « beauté » (plus ou moins éphémère) des attraits féminins (ruse biologique/procréatrice de la nature, arme moyen d’ascension sociale, etc.) – alors en ce sens le « dragueur » ne fait qu'user d’une autre forme de mensonge ruse grâce à ses qualités propres…
Oui, pourquoi pas. De toute manière il n'y a pas de volonté moralisante dans mes propos. Bien que d'un point de vue kantien, le mensonge pour des raisons de cohérence du logos, doit être prohibé. En même temps Kant vivait de manière bien particulière.

------------------------------------------------

lieutenant a écrit:
Le Bordelleur a écrit:
En même temps Kant vivait de manière bien particulière.
Un habitué de la prostitution ?
Peut-être, mais il est aussi possible qu'il soit resté puceau toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr/
Thomas Demada
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 36
Localisation : VoxNR Nancy
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: La prostitution   Lun 8 Oct 2007 - 3:31

Wild_Meat a écrit:
A t'écouter on a l'impression que toutes les femmes sont là à écarter les jambes devant n'importe qui pour essayer de pondre le plus possible...Ce n'est pas vraiment le cas (je parle des occidentales, bien sûr...).

Un message des femmes orientales qui enfantent pour la Nation (et sa Libération):

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.voxnr.com
Oshun
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Féminin
Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: La prostitution   Mar 3 Mar 2009 - 2:24

Le reste du fil qui partait, pardonnez-moi, en sucette est désormais au crachoir sous le titre "Trolls et libido".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 109
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: La prostitution   Mar 3 Mar 2009 - 9:15

Oshun a écrit:
Le reste du fil qui partait, pardonnez-moi, en sucette est désormais au crachoir sous le titre "Trolls et libido".
Peut-être faudrait-il remettre en consultation public le crachoir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prostitution   

Revenir en haut Aller en bas
 
La prostitution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» 52 enfants mineurs sauvés d'un réseau de prostitution aux USA
» prostitution chez les singes...
» La ministre du droit des femmes veut abolir la prostitution
» La prostitution
» Dieu peut pardonner la prostitution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: Chroniques marxiennes-
Sauter vers: