LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sans vouloir rechercher querelle.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Sam 29 Sep 2007 - 22:09

Citation :
Encore un qui n’a pas participé à la dernière ER où l’un des intervenants disait que l’Islam n’était pas incompatible à la République (position partagée par Soral lui-même d’ailleurs).

Je dois avouer que je n'ai jamais participé à quelconque entrevue/meeting ou autre de"E&R". De toute façon, cette détermination me rend assez perplexe: entente avec qui ? et reconcilliation avec, également, qui ???

Soral se veut de, nos jours, frontiste, ben, qu'il le soit. Mais cela n'est certainement pas une entente ni une reconcilliation ni avec la France ni avec le peuple français. Je dirais même que Soral est en train de se tromper de combat, et cela d'autant pour différentes raisons. Tout d'abord, lorsqu'il dit que les lois anti-sémites n'étaient pas graves du fait que aurait épargné 80% des personnes de conféssion juives. C'est un peu comme si je disais que ce qu'il s'est passé durant son enfance n'était, dans le fond, pas si grave puisque la majorité des enfants vivent heureux du simple fait que je suis dans une association de défense d'enfants contre la maltraitance dont certains d'entre eux peuvent subir. Un enfant est aussi important qu'une personne de conféssion juive qu'un autre.
En suite, lorsqu'on peut le voir sur la même scène qu'un certain bruno mégret dont ce dernier est, même dans le bon sens du terme, raciste.

Mais j'avoue qu'il apporte tout de même quelque chose de nouveau qui a la mérite d'être écouté en politique. maintenant c'est à lui de trouver son chemin. Mais qu'il ne compte que sur lui-même, la France et les Français sont trop versatils.

Citation :
Position aussi partagée par Soral… Ce dernier préfère les foulards au bikini.


On peut tout de même dire que le bikini fait partie de notre culture actuelle, même si ja la déplore quelque peu. Alors que dans le port du foulard il y a un provocation par justement ceux qui le portent ou la font porter.
Les personnes qui le font porter à leurs filles, bien souvent alors que cela n'est pas inscrit dans le coran, seront, demain, ceux qui veulent se sentir supérieurs aux autres Français (de souche, ah bah oui ça existe encore). Et il est même certain que ce sont qui, demain, demanderont aux catholiques de se convertir à leur religion. Le Pen, dans sa "nouvelle" politique a totalement tort de croire que la France de demain sera identique à ce qui était en Algérie avant son indépendance. Il y a d'ores et déjà, eu trop de "disputes" entre les uns et les autres. Dès lors, soit que l'on fait en sorte que la religion musulmane s'assimile à la France, soit on va vers dans une France inféodée. C'est aussi simple que ça. Et franchement, je me sens plus proche des Chrétiens que de certains musulmans.

Citation :
Franchement, De Villiers est opposé en tout point de vue à Soral.


Uniquement parce que Soral, pour l'instant, se trompe de combat. Je crois qu'il le comprendra d'ici quelque temps. Et plus spécialement quand Le Pen, une fois de plus, aura trahi les siens.


Dernière édition par le Sam 29 Sep 2007 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Sam 29 Sep 2007 - 22:11

Déesse a écrit:
Encore un qui n’a pas participé à la dernière ER où l’un des intervenants disait que l’Islam n’était pas incompatible à la République (position partagée par Soral lui-même d’ailleurs).

C'est qui d'ailleurs ? Le Spinoza du XXIe siècle ?

Non, un petit nazillon qui s'appelle Bouchet et qui fait craquer les strings des skins et autres extrêmistes purs et durs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebsebforce
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 557
Age : 46
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Sam 29 Sep 2007 - 23:32

kiki
Citation :
Soral se veut de, nos jours, frontiste, ben, qu'il le soit. Mais cela n'est certainement pas une entente ni une reconcilliation ni avec la France ni avec le peuple français. Je dirais même que Soral est en train de se tromper de combat, et cela d'autant pour différentes raisons. Tout d'abord, lorsqu'il dit que les lois anti-sémites n'étaient pas graves du fait que aurait épargné 80% des personnes de conféssion juives. C'est un peu comme si je disais que ce qu'il s'est passé durant son enfance n'était, dans le fond, pas si grave puisque la majorité des enfants vivent heureux du simple fait que je suis dans une association de défense d'enfants contre la maltraitance dont certains d'entre eux peuvent subir. Un enfant est aussi important qu'une personne de conféssion juive qu'un autre.
En suite, lorsqu'on peut le voir sur la même scène qu'un certain bruno mégret dont ce dernier est, même dans le bon sens du terme, raciste.

Mais j'avoue qu'il apporte tout de même quelque chose de nouveau qui a la mérite d'être écouté en politique. maintenant c'est à lui de trouver son chemin. Mais qu'il ne compte que sur lui-même, la France et les Français sont trop versatils.

Soral a tout pigé de la société depuis 20 ans (peut-être même plus). Alors oui, il se trompe de combat dans le sens où la population court le sourire aux lèvres à sa propre perte. Lui se veut plus optimiste.
Sinon les arguments que tu sors me paraissent à côté de la plaque, ou je ne les ai pas compris.
Enfin, si Soral se trompe de combat, qui vois-tu pour nous montrer la voie? Parceque là, il va falloir chercher profondément...

Petite parenthèse à propos des ouvriers: il est vrai que cette catégorie est de moins en moins représentative. C'est le côté Marxiste de Soral.
Mais prenons les interimaires, précaires, tous les employés (caissières, éboueurs, manutentionaires, "agents de surface" et autres considérés comme les sous-métiers), les petits commerçants, les patrons de PME, les artisans, et j'en oublie(ah oui dans le bâtiment, la restauration...), çà commence à faire du peuple...
J'ajouterais que d' autres catégories, parmis les classes moyennes, qui se croient à l'abri, peuvent se casser la gueule du jour au lendemain. A elles, et à nous de leur faire prendre conscience que la mondialisation, si elle les a servis à un moment, peut se retourner comme une crêpe quand ses intérêts changeront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Dim 30 Sep 2007 - 1:49

Citation :
C'est qui d'ailleurs ? Le Spinoza du XXIe siècle ?

Non, un petit nazillon qui s'appelle Bouchet et qui fait craquer les strings des skins et autres extrêmistes purs et durs.

Je pense qu'il ne faut pas diaboliser Bouchet, il semble ouvert au dialogue ce qui n'est pas une qualité très répandue à notre époque. Chacun doit faire des compromis et chasser ses aprioris pour oeuvrer à une réconciliation plus que nécessaire en ces temps de vaste offensive libérale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Dim 30 Sep 2007 - 2:27

Kiki a écrit:
Citation :
Encore un qui n’a pas participé à la dernière ER où l’un des intervenants disait que l’Islam n’était pas incompatible à la République (position partagée par Soral lui-même d’ailleurs).

Je dois avouer que je n'ai jamais participé à quelconque entrevue/meeting ou autre de"E&R". De toute façon, cette détermination me rend assez perplexe: entente avec qui ? et reconcilliation avec, également, qui ???

Tu devrais écrire à Soral. Il saurait mieux t'expliquer que moi. Par contre, on est en droit légitime de se poser la question suivante : que fais tu ici et pourquoi ?

Citation :
Soral se veut de, nos jours, frontiste, ben, qu'il le soit. Mais cela n'est certainement pas une entente ni une reconcilliation ni avec la France ni avec le peuple français. Je dirais même que Soral est en train de se tromper de combat, et cela d'autant pour différentes raisons. Tout d'abord, lorsqu'il dit que les lois anti-sémites n'étaient pas graves du fait que aurait épargné 80% des personnes de conféssion juives. C'est un peu comme si je disais que ce qu'il s'est passé durant son enfance n'était, dans le fond, pas si grave puisque la majorité des enfants vivent heureux du simple fait que je suis dans une association de défense d'enfants contre la maltraitance dont certains d'entre eux peuvent subir. Un enfant est aussi important qu'une personne de conféssion juive qu'un autre.
En suite, lorsqu'on peut le voir sur la même scène qu'un certain bruno mégret dont ce dernier est, même dans le bon sens du terme, raciste.

J'ai rien compris. Par contre, ce que je ne saisis encore moins, c'est que la France détermine sa politique intérieure en fonction de pays et de peuples étrangers. Et puis, la France n'a pas à s'aligner derrière l'axe américano sioniste tout comme elle n'a pas à s'aligner derrière l'axe moyen-oriental. Est-ce le combat des français ? Sommes-nous souverains ? Franchement, je ne vois pas en quoi les problèmes des autres devraient nous préoccuper. C'est aux mieux de l'ingérence, au pire du colonialisme.
Soral a choisi le camp moyen-oriental. Moi, j’en choisis aucun… parce que je ne m’appelle pas Soral et parce que je privilégie les miens, toujours.

Citation :
Mais j'avoue qu'il apporte tout de même quelque chose de nouveau qui a la mérite d'être écouté en politique. maintenant c'est à lui de trouver son chemin. Mais qu'il ne compte que sur lui-même, la France et les Français sont trop versatils.

Quand il comprendra qu'il faut défendre en priorité les français et eux seuls, avec tout ce qui gravite autour, tout ce que cela comprend : leur identité, leur culture, leur civilisation, et mettre un peu plus de côté l'idéologie universaliste et égalitariste, il sera vraiment nationaliste et défendra la France et la civilisation européenne. Il s’orientera d’abord et naturellement vers les siens avant de s’intéresser aux sorts des autres.

Citation :
On peut tout de même dire que le bikini fait partie de notre culture actuelle, même si ja la déplore quelque peu. Alors que dans le port du foulard il y a un provocation par justement ceux qui le portent ou la font porter.

Je ne vois pas en quoi on peut s’enorgueillir en la matière. Et puis, le bikini émane de la société de consommation, la même qui pourfend les valeurs traditionnelles et ancestrales. Enfin, le mieux serait de ne pas accepter ni l'un ni l'autre. L’une, parce qu’elle pourrie notre culture et notre idéal. L’autre, parce qu’elle est étrangère à notre culture. Enfin, les deux parce qu’elles ont les mêmes défauts : l’impérialisme et la volonté de s’imposer par la force.
Et pour finir, lorsqu'une chose est pourrie, je ne vois pas pourquoi on devrait la garder. Le choix est trop binaire. Pourquoi devoir faire un choix entre deux choses pourries ? C’est contre productif.

Citation :
Les personnes qui le font porter à leurs filles, bien souvent alors que cela n'est pas inscrit dans le coran, seront, demain, ceux qui veulent se sentir supérieurs aux autres Français (de souche, ah bah oui ça existe encore).

??? Soral parle d'assimilation. Il pense que l'Islam est compatible avec la société française. Quant à moi, je pense que c'est antinomique, pour la simple et bonne raison que l'Islam n'est pas originaire d'Europe, et que cette religion n'a pas y être, ne faisant pas partie de notre culture et de notre tradition, de nos valeurs ou tout simplement de notre identité. Un français, depuis des millénaires, cela n’a jamais été un barbu avec un coran. Alors je ne vois pas au nom de quoi, entre autre pour servir la société de consommation et le capitalisme, on devrait accepter de tout chambouler, de tout remettre en cause et de dénaturer sans raison notre identité, issu d’un long héritage que l’on se doit de préserver, ne serait-ce que par honneur et fierté (quel intérêt de s’en séparer ? notre identité n’est-elle pas suffisamment belle ?).

Citation :
Et il est même certain que ce sont qui, demain, demanderont aux catholiques de se convertir à leur religion.


Les minorités se plient toujours à la majorité jusqu’au jour où elles deviennent majoritaires. Mais il parait que c’est un fantasme. Pourtant, les françaises de souche ne font plus d’enfants et le gouvernement importe des immigrés avec des mœurs étrangères et radicalement différentes des leurs pour qu’ils en fassent à leur place. Après, ils oseront dire qu’il ne s’agit pas d’un remplacement de population. Pourtant, sur les faits, sur le papier, il s’agit bien de cela. Je dirai même que c’est la logique même de la politique employée. Lorsqu’on importe massivement des immigrés qui font en grand nombre des enfants à la place des autochtones, il ne faut pas s’attendre à ce que les autochtones soient toujours les maîtres du pays à plus ou moyenne longue échéance.

Citation :
Le Pen, dans sa "nouvelle" politique a totalement tort de croire que la France de demain sera identique à ce qui était en Algérie avant son indépendance.


Le problème n'est pas de lutter contre une religion ou contre une culture sans le facteur humain qu'il y a forcément attaché ces dernières. Pour faire simple, s'il n'y avait pas d'immigrés africains en France, il n'y aurait pas d'Islam, ni même de coutumes rétrogrades et archaïques dont se plaignent certains français (enfin, pas tous, certains y prennent goûts). L’Islam ne serait pas un problème en France sans immigrés africains. Une religion ou une culture ne peut exister sans les hommes qui l’incarnent.

Citation :
Il y a d'ores et déjà, eu trop de "disputes" entre les uns et les autres. Dès lors, soit que l'on fait en sorte que la religion musulmane s'assimile à la France, soit on va vers dans une France inféodée. C'est aussi simple que ça. Et franchement, je me sens plus proche des Chrétiens que de certains musulmans.

Donc, il n'y a que la religion qui te gène ? Je suis désolé, mais je ne vois pas en quoi un africain chrétien serait bien mieux qu'un africain musulman pour la France. Ce qui est problématique dans l’immigration, c’est le caractère cosmopolite de la chose et annihilation de l’identité du peuple qui en découle, rien d’autre. La religion est juste un facteur aggravant mais pas un facteur déterminant. D'ailleurs, l'expression de leur christianisme (je parle des africains) n'est pas du tout la même que la nôtre. Leurs moeurs, leurs coutumes et leur culture sont tous simplement différentes parce qu’elles ont évolué dans un milieu radicalement différent… séparément depuis des millénaires. Idem donc pour la religion qui s’imprègne des caractéristiques locales.

Citation :
Uniquement parce que Soral, pour l'instant, se trompe de combat. Je crois qu'il le comprendra d'ici quelque temps. Et plus spécialement quand Le Pen, une fois de plus, aura trahi les siens.

Et toi, tu crois que c'est mieux de croire en De Villier qui suce et qui se rallie à la première occasion à Sarkozy pour quelques sièges à l’AN ? Ce manipulateur fourbe pourfendeur de la cause nationale avec son organisation du culte musulman, sa non remise en cause de l’entrée la Turquie dans l’Europe (malgré ce qu’il a dit le soir même de son élection), sa discrimination positive appliquée à l’insu des vrais compétents (quand on voit la valeur de ses ministres d’origine étrangère, véritable faire valoir, il y a de quoi rire), sa fameuse immigration choisie ? Je continue ? En voyant le gouvernement de Sarkozy, on est en droit de se dire si avec Royal, cela n'aurait pas été mieux justement.
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Dim 30 Sep 2007 - 10:59

Kamo a écrit:
Citation :
C'est qui d'ailleurs ? Le Spinoza du XXIe siècle ?

Non, un petit nazillon qui s'appelle Bouchet et qui fait craquer les strings des skins et autres extrêmistes purs et durs.

Je pense qu'il ne faut pas diaboliser Bouchet, il semble ouvert au dialogue ce qui n'est pas une qualité très répandue à notre époque. Chacun doit faire des compromis et chasser ses aprioris pour oeuvrer à une réconciliation plus que nécessaire en ces temps de vaste offensive libérale.

Ce qui est important ce n'est pas l'ouverture au dialogue, tout le monde est capable de le faire même un Sarkozy. Ce qui est important c'est l'ouverture au compromis.

La difficulté d'E&R, je pense, c'est Soral. Soral est un dia-lec-ti-cien. Il a dans le sang cette magnifique conviction qu'on peut convaincre quelqu'un par le dialogue soit en le poussant petit à petit vers le champ de la connaissance soit en lui faisant prendre conscience de ses propres contradictions internes.

Or, en face, des gens comme Bouchet, Le Pen ou Dantec (je le mets à dessein, pourquoi ne pas aussi penser d'une réconciliation avec lui tant qu'on y est) sont plus des rhéteurs. Leur discours est blindé, ils le livrent et plus ils sont convaincants, plus ça marche.

L'opposition entre dialectique et rhétorique est millénaire. Manque de pot, la rhétorique est bien plus efficace car elle est plus rapide, va droit au but (comme l'OM qui peut se prononcer "homme" ce qui démontre une fois de plus la cohérence d'ensemble) et est bien plus adaptée à un peuple fatigué ou oisif comme le nôtre.

Le compromis est affaire de dialectique pas de rhétorique. Le dialecticien peut atteindre un compromis, le rhéteur va livrer sa soupe et la répéter à outrance jusqu'à épuiser son adversaire (le coup du mensonge répété 1000 fois, cher à Göbbels).

Ce que je vous souhaite, sans vraiment y croire d'ailleurs, c'est que Soral et E&R resteront jusqu'au bout dans une logique dialectique. Le discours médiocre de Bouchet lors de l'UDT me fait penser que même pas démarré, ça part déjà en vrille....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Le Pen   Dim 30 Sep 2007 - 15:44

En page 1 de ce fil :
Kiki a écrit:
Comme le disait Laurent de Sainte-Affrique, le problème de Le Pen c'est qu’il part toujours dans l'extrémisme quand il recherche un soutien politique.
Kiki a écrit:
Le discours de Villiers passe mal, c'est vrai. Il ne s'affirme pas assez et recherche bien souvent à mimer Le Pen. C'est dommage car c'est dans la complémentarité qu'il y arrivera. Ce qui fait, néanmoins, que Le Pen est un grand rassembleur, mais un pas un bon politique (voir ses dérives permanentes). Et que De Villiers, lui, est, idéologiquement, un grand politique, mais pas un bon rassembleur.
Lors de son dernier passage à Radio Courtoisie mardi dernier (25/9/7) – dans l’émission du "libre journal des artisans" – Arnaud Guyot-Jeannin recevait le paysan philosophe Alexis Arette ( http://radio-courtoisie.over-blog.com/article-12602728.html ) où il était fait le bilan de sa vie et de ses livres ; à un moment à été abordé son amitié avec Jean-Marie Le Pen...
Je ne sais pas dans quelle mesure cela peut avoir un rapport avec les remarques de Kiki mais Alexis Arette a fait cette remarque :
« Avant je pensais que Le Pen avait les défauts de ses qualités ; aujourd’hui je pense qu’en réalité il a les qualités de ses défauts… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Dim 30 Sep 2007 - 18:16

Déesse a écrit:
... avec toute la bouffe hallal, les tenus moyen orientales, les traditions musulmanes qui prennent de plus en plus de place dans la société et qui remplacent les anciens modes de vie catholiques, au fur et à mesure de l’évolution de la population…
C'est exactement ça qui m'emmerde chez les identitaires. Se focaliser sur la bouffe "hallal" des supermarchés, et par contre ne rien dire du rayon alimentation pour chien ou celui des sous-vétements de mode, alors que devant le supermarché il y a des SDF qui font la manche.

Une société blanche matérialiste n'as pas tellement plus d'intérêt à mes yeux qu'une société multiraciale matérialiste.

Sheba ? pour dire je t'aime ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Dim 30 Sep 2007 - 19:40

Citation :
J'ai rien compris. Par contre, ce que je ne saisis encore moins, c'est que la France détermine sa politique intérieure en fonction de pays et de peuples étrangers. Et puis, la France n'a pas à s'aligner derrière l'axe américano sioniste tout comme elle n'a pas à s'aligner derrière l'axe moyen-oriental. Est-ce le combat des français ? Sommes-nous souverains ?

La France ne doit certainement pas le faire. Mais doit, de toute façon, prendre conscience de ce qu'il se passe dans le monde. Il ne peut en être autrement. C'est fini le temps des nations recroquevilliées sur elle-mêmes. Comme le dit si bien JC Martinez quant à son idéal sur l'alternationalisme, "le monde est devenu trop petit".

Citation :
Franchement, je ne vois pas en quoi les problèmes des autres devraient nous préoccuper.C'est aux mieux de l'ingérence, au pire du colonialisme.


Et une collaboration mondiale, tu y penses ???
A moins que tu veuilles croire que s'il se passe un quelconque problème dans un pays d'Europe et du monde ne concerne nullement la France. Ce dont je ne crois surtout pas, et le terrorisme sera bel et bien pour nous le démontrer.

Citation :
Soral a choisi le camp moyen-oriental. Moi, j’en choisis aucun… parce que je ne m’appelle pas Soral et parce que je privilégie les miens, toujours.


Aider, surveiller et même participer à la démocratie chez autres, revient aussi à penser aux nôtres.

Citation :
Mais j'avoue qu'il apporte tout de même quelque chose de nouveau qui a la mérite d'être écouté en politique. maintenant c'est à lui de trouver son chemin. Mais qu'il ne compte que sur lui-même, la France et les Français sont trop versatils.

Citation :
Je ne vois pas en quoi on peut s’enorgueillir en la matière. Et puis, le bikini émane de la société de consommation. la même qui pourfend les valeurs traditionnelles et ancestrales.
Enfin, le mieux serait de ne pas accepter ni l'un ni l'autre. L’une, parce qu’elle pourrie notre culture et notre idéal.

Non, le bikini émane de liberté sexuelle d'après les années 1970. Je ne sais pas si t'as connu cette époque, mais notre civisation était totalement renfermée sur elle-même, voire même complexée et frileuse.
Je suis contre l'idéologie du string, mais l' "éducation" napoléoniènne ne valait surtout pas mieux. En tous cas, il faut corriger certaines valeurs actuelles et non pas retourner en arrière.

Citation :
L’autre, parce qu’elle est étrangère à notre culture.

Si ici, tu parles du foulard et de la culture musulamane, je ne peux qu'être d'accord avec toi. J'irais même plus loin: tout ce qui ne se base pas sur notre propre culture peut être un danger pour notre civilisation.
Pense à l'Algérie où il n'ont aucun repére historique (avant que ce ne soit la France, c'était ottoman), démocratique, et pour certains d'entre eux culturel. Ils sont totalement paumés, et doivent, dès lors, faire face à des problèmes que d'autres qui se basent sur leur propre passé.

Citation :
Les personnes qui le font porter à leurs filles, bien souvent alors que cela n'est pas inscrit dans le coran, seront, demain, ceux qui veulent se sentir supérieurs aux autres Français (de souche, ah bah oui ça existe encore).

Citation :
??? Soral parle d'assimilation. Il pense que l'Islam est compatible avec la société française. Quant à moi, je pense que c'est antinomique, pour la simple et bonne raison que l'Islam n'est pas originaire d'Europe, et que cette religion n'a pas y être, ne faisant pas partie de notre culture et de notre tradition, de nos valeurs ou tout simplement de notre identité.

Ben, je crois que vous avez tort tout les deux. L'Islam peut être assimilable que si il s'adapte à la France et à l'Europe. Par contre, ce n'est pas parce que l'islam n'est pas originaire de l'Europe qu'il ne peut pas être adapté à la France.
Qu'aurais-tu dit lorsqu'Henri IV a promulguà l'Edit de Nantes ?
N'oublies pas que Louis XIII voyait les Protestant plutôt d'un bon oeil, et que la France a énormement perdu lorsque Louis XIV l'a revoqué.
Ce n'est pas la religion qui gêne, mais la façon dont celle-ci est appliquée.

Citation :
..., on devrait accepter de tout chambouler, de tout remettre en cause et de dénaturer sans raison notre identité, issu d’un long héritage que l’on se doit de préserver, ne serait-ce que par honneur et fierté (quel intérêt de s’en séparer ? notre identité n’est-elle pas suffisamment belle ?).

Je pense qu'ici tu ne fais que de démontrer tes propres craintes tout comme ceux qui se retrouvaient dans l'anti-sémitisme d'avant guerre ou au début du siècle passé.

Citation :
Les minorités se plient toujours à la majorité jusqu’au jour où elles deviennent majoritaires.


Ce n'est pas si simple. Cela était certainement valable jusqu'à il n'y a pas si longtemps. Mais, aujourd'hui, c'est tout autre chose... Et cela à cause, principalement, que les individus sont devenus individualistes. Il n'y a dès lors pas besoin d'être majoritaire.

Citation :
Mais il parait que c’est un fantasme. Pourtant, les françaises de souche ne font plus d’enfants et le gouvernement importe des immigrés avec des mœurs étrangères et radicalement différentes des leurs pour qu’ils en fassent à leur place. Après, ils oseront dire qu’il ne s’agit pas d’un remplacement de population. Pourtant, sur les faits, sur le papier, il s’agit bien de cela. Je dirai même que c’est la logique même de la politique employée. Lorsqu’on importe massivement des immigrés qui font en grand nombre des enfants à la place des autochtones, il ne faut pas s’attendre à ce que les autochtones soient toujours les maîtres du pays à plus ou moyenne longue échéance.

T'as tout à fait raison. Et c'est ce que j'appelle la politique "Clean'Ex".
Clean: nettoyage, et Ex: ce qu'il y avait avant: Les Français de souche.

Citation :
Pour faire simple, s'il n'y avait pas d'immigrés africains en France, il n'y aurait pas d'Islam,


C'est bien naturellement faux. Tout d'abord, parce que la France a eu des colonies, en suite, parce que les gens voyagent. Et, dès lors, rencontrent ce qui deviendront leurs compagnes. Et cela est aussi valable pour les pays musulmans. Cependant, t'as raison sur un point, il n'y en aurait pas autant. Ca c'est vrai.

Citation :
ni même de coutumes rétrogrades et archaïques dont se plaignent certains français

Je ne sais pas si elles sont rétrogrades et archaïques. Elles ne sont simplement pas adaptées aux uses et cotumes de la France et des Français. D'où cela poussera d'autant plus au choc des civilisations. Point.

Citation :
Il y a d'ores et déjà, eu trop de "disputes" entre les uns et les autres. Dès lors, soit que l'on fait en sorte que la religion musulmane s'assimile à la France, soit on va vers dans une France inféodée. C'est aussi simple que ça. Et franchement, je me sens plus proche des Chrétiens que de certains musulmans.

Citation :
Donc, il n'y a que la religion qui te gène ? Je suis désolé, mais je ne vois pas en quoi un africain chrétien serait bien mieux qu'un africain musulman pour la France.


Non, il n'y a pas que la religion qui me gêne, c'est d'ailleurs pour cela que je reprenais l'exemple de l'Algérie alors qu'elle était encore française. Et où les Français français étaient à côté des Français d'origine "algérienne".
Et où il y avait deux ethnies sur le même sol. Comme je l'ai dit, il y a d'ores et déjà eu trop de problèmes en France depuis plus de 30 ans. Et cela principalement à cause des gouvernements succéssifs depuis lors. Sauf, pour ceux qui veulent s'adpater à notre pays. Cela tels que des Farid Smahi, Duberc, et bien d'autres.

Citation :
Ce qui est problématique dans l’immigration, c’est le caractère cosmopolite de la chose et annihilation de l’identité du peuple qui en découle, rien d’autre. La religion est juste un facteur aggravant mais pas un facteur déterminant.


Ce n'est pas une affaire d'identité du Peuple. D'ailleurs qu'est-ce que l'identité des Français lorsque l'on compare un socialiste à un mégretiste ? Y en aurait-il qu'une seule et unique ? Qu'elle serait l'identité français si l'on compare un gars du Nord avec un Breton ou une personne du Sud de la France ?

Mais je suis également contre un régionalisme excacerbé... (un autre danger qui guête la France) :)

La seule différence qu'il existe entre les personnes est celles de son propre passé, de ses gênes (et oui !!!) et celle de sa propre culture. Et je comprends parfaitement les personnes d'Afrique du Nord ou d'ailleurs qui ne veulent surtout pas en changer. Ce que je trouve estimable de leur part.

Citation :
Et toi, tu crois que c'est mieux de croire en De Villier qui suce et qui se rallie à la première occasion à Sarkozy pour quelques sièges à l’AN ?


Ben je crois que jusqu'à présent, c'est le seul est qui est, en tous cas, à l'assemblée nationale, au Sénat, et aux affaires de la France à un niveau plus haut que celles des régions. Et cela contrairement à Le Pen, voire même à Mégret.

Citation :
Ce manipulateur fourbe pourfendeur de la cause nationale avec son organisation du culte musulman,

Ja'imerais bien savoir où t'as obtenu de telles informations ???? scratch scratch scratch

Citation :
sa non remise en cause de l’entrée la Turquie dans l’Europe (malgré ce qu’il a dit le soir même de son élection)
,

Tu fabules. De Villiers est contre l'entrée de la Turquie en Europe, et l'a toujours été.... !!! Tu devrais un peu moins écouter les mensonges de JMLP.

Maintenant, qu'est-ce que je fais ici, ben, c'est à dire que je me considére comme marxiste. A vrai dire, je l'ai toujours été. Car, c'est sans stabilité économique, et donc évitant l'exploitation de l'homme par l'homme, il n'y aura pas de paix entre les peuples. Parfois même entre les gens du même peuple. Et je pense que l'Allemagne nazie que l'Irak nous en ont donné un bel exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean
Valet apatride du Grand Capital
Valet apatride du Grand Capital
avatar

Masculin
Nombre de messages : 234
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 10:19

Kiki a écrit:
Citation :
Ce manipulateur fourbe pourfendeur de la cause nationale avec son organisation du culte musulman,

Ja'imerais bien savoir où t'as obtenu de telles informations ???? scratch scratch scratch

Citation :
sa non remise en cause de l’entrée la Turquie dans l’Europe (malgré ce qu’il a dit le soir même de son élection)
,

Tu fabules. De Villiers est contre l'entrée de la Turquie en Europe, et l'a toujours été.... !!! Tu devrais un peu moins écouter les mensonges de JMLP.
Je passe juste pour recadrer le débat : il me semble que Déesse parlait du président Sarkozy.

Voilà, vous pouvez poursuivre cet échange passionnant.

Et s'il y en a un qui trouve le courage de répondre à Ajax, qu'il ne se prive pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 11:19

ajax a écrit:
Kamo a écrit:
Citation :
C'est qui d'ailleurs ? Le Spinoza du XXIe siècle ?

Non, un petit nazillon qui s'appelle Bouchet et qui fait craquer les strings des skins et autres extrêmistes purs et durs.

Je pense qu'il ne faut pas diaboliser Bouchet, il semble ouvert au dialogue ce qui n'est pas une qualité très répandue à notre époque. Chacun doit faire des compromis et chasser ses aprioris pour oeuvrer à une réconciliation plus que nécessaire en ces temps de vaste offensive libérale.

Ce qui est important ce n'est pas l'ouverture au dialogue, tout le monde est capable de le faire même un Sarkozy. Ce qui est important c'est l'ouverture au compromis.

La difficulté d'E&R, je pense, c'est Soral. Soral est un dia-lec-ti-cien. Il a dans le sang cette magnifique conviction qu'on peut convaincre quelqu'un par le dialogue soit en le poussant petit à petit vers le champ de la connaissance soit en lui faisant prendre conscience de ses propres contradictions internes.

Or, en face, des gens comme Bouchet, Le Pen ou Dantec (je le mets à dessein, pourquoi ne pas aussi penser d'une réconciliation avec lui tant qu'on y est) sont plus des rhéteurs. Leur discours est blindé, ils le livrent et plus ils sont convaincants, plus ça marche.

L'opposition entre dialectique et rhétorique est millénaire. Manque de pot, la rhétorique est bien plus efficace car elle est plus rapide, va droit au but (comme l'OM qui peut se prononcer "homme" ce qui démontre une fois de plus la cohérence d'ensemble) et est bien plus adaptée à un peuple fatigué ou oisif comme le nôtre.

Le compromis est affaire de dialectique pas de rhétorique. Le dialecticien peut atteindre un compromis, le rhéteur va livrer sa soupe et la répéter à outrance jusqu'à épuiser son adversaire (le coup du mensonge répété 1000 fois, cher à Göbbels).

Ce que je vous souhaite, sans vraiment y croire d'ailleurs, c'est que Soral et E&R resteront jusqu'au bout dans une logique dialectique. Le discours médiocre de Bouchet lors de l'UDT me fait penser que même pas démarré, ça part déjà en vrille....

Ajax, comment peux-tu te faire une idée de la réalité d'E&R sans avoir plongé dans cette même réalité ?
Le mal de la politique vient de ce rapport à l'image et à ses découpages, ses copier-coller qui provoquent des impressions biaisées ressenties après le visionnage d'une video, d'un reportage, d'un entretien filmé....
La réalité et la présence physique cassent les a-priori que l'on a cultivé avec notre rapport à l'image. Tu écoutes, tu te laisses emplir par le discours, ton esprit critique se colle (ou pas) à cette nourriture. Alors que tu écoutes ton esprit intègre (ou pas) la pensée du mec qui te cause. Tu peux apprécier une idée, une démonstration, apprendre un truc et rejeter ce qui te semble incohérent par rapport à ta propre ligne de mire.
Et si tu bloques et que le discours t'a mis mal à l'aise tu as la possibilité d'aller voir le mec et de sonder le fond de sa pensée. C'est un exercice que je trouve bien loin d'une mauvaise vrille, mais un jeu de puzzle passionnant.

Personne n'est obligé d'être raccordé à 100 % par toutes les interventions. Personnellement le discours de Timmermans m'a ennuyée au possible, j'avais le sentiment de perdre mon temps et ce mec ne m'a rien appris.

Effectivement Soral a en lui l'art de la transe. Son esprit trancende la matière, matière première apportée par les intervenants comme Bouchet par exemple. C'est dans une atmosphère d'écoute que le compromis est possible. Que chacun mette son ego à la bonne place. D'ailleurs Soral sait très bien recadrer les imbéciles ou les ego-centriques stériles dans le but de concentrer l'énergie sur le sens de l'intérêt général.
Avec des esprits ouverts et une bonne dose d'humilité tu peux ouvrir un champ où le compromis se tisse parce que l'urgence est là, l'urgence crée une émulation.
Bien évidemment la vigilance est de garder la tête froide face à ce qui se construit et pour ça je fais confiance à Soral - la confiance comme beaucoup de sentiments est indémontrable...c'est le jeu de l'instinctif !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 11:28

La réconciliation n'est possible qu'avec ceux qui jouent le jeu de cette réconciliation. Une des régles : servir l'intérêt général...sans doute idéaliste ce vieux rêve mais sans cela comment continuer ? Hein, les gars ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 17:13

Kiki a écrit:
La France ne doit certainement pas le faire. Mais doit, de toute façon, prendre conscience de ce qu'il se passe dans le monde. Il ne peut en être autrement. C'est fini le temps des nations recroquevilliées sur elle-mêmes. Comme le dit si bien JC Martinez quant à son idéal sur l'alternationalisme, "le monde est devenu trop petit".

La France doit avant tout penser à ses intérêts avant de penser à ceux des autres. On voit à quoi mène l’universalisme. Les intérêts des américains, des juifs et des musulmans ne sont pas les mêmes que ceux des Français. On n’a donc pas à se déterminer en fonction d’eux. Tout comme les intérêts des travailleurs français ne sont pas les mêmes que ceux des autres peuples.

Citation :
Et une collaboration mondiale, tu y penses ???
A moins que tu veuilles croire que s'il se passe un quelconque problème dans un pays d'Europe et du monde ne concerne nullement la France. Ce dont je ne crois surtout pas, et le terrorisme sera bel et bien pour nous le démontrer.

Collaboration mondiale ? Cela s’appelle la mondialisation, l’internationalisme, tout ce que tu veux et on y est en plein dedans.
Désolé, mais nous n’avons probablement pas le même idéal. Les préoccupations de la France doivent uniquement se concentrer sur l’axe européen parce que nous partageons : les mêmes valeurs, la même civilisation, la même culture et la même ethnie.

Citation :
Aider, surveiller et même participer à la démocratie chez autres, revient aussi à penser aux nôtres.

Non, c’est de l’ingérence et de l’impérialisme. Dans le passé, ceux qui ont pratiqué la colonisation avaient aussi comme objectif de civiliser les « sauvages » et de les mettre dans le droit chemin. On voit ce que cela a donné.
Les extra-européens peuvent vivre comme ils l’entendent. Ce n’est pas aux européens de s’immiscer dans leur affaire et leur vie et de dicter la conduite des autres peuples. Il n’y a pas un mode de vie supérieur à un autre. Il y a juste une pluralité de mode de vie et de mœurs qu’il convient de préserver, ne serait-ce que pour préserver la diversité du monde. Ton ingérence dans la politique des autres peuples n’est plus ni moins que de l’impérialisme.

Citation :
Non, le bikini émane de liberté sexuelle d'après les années 1970. Je ne sais pas si t'as connu cette époque, mais notre civisation était totalement renfermée sur elle-même, voire même complexée et frileuse.
Je suis contre l'idéologie du string, mais l' "éducation" napoléoniènne ne valait surtout pas mieux. En tous cas, il faut corriger certaines valeurs actuelles et non pas retourner en arrière.

Le bikini émane de la société de consommation. Enfin, je préfère la décence et la morale à ta libération sexuelle qui a mené au porno, aux avortements systématiques, à l’impudeur, à l’immoralité. Et je préfère cette civilisation renfermée sur elle-même à toutes ces gamines de 12 ans qui s’habillent comme des putes, à ses gamins de 12 ans hyper violents qui peuvent se permettre de donner des leçons à leur propre parent, à toutes ces familles recomposées et disloquées, à ces repères totalement inversées, à notre identité cyniquement bafouée, abandonnée, oubliée au profit de nouvelles plus tendances et à la mode, à tous ces hommes soucieux de leur porte monnaie au lieu des valeurs humaines et de leur honneur, à cette société cosmopolite et permissive qui ne fonctionne presque qu’exclusivement sur l’envie et la défonce.

Citation :
Si ici, tu parles du foulard et de la culture musulamane, je ne peux qu'être d'accord avec toi. J'irais même plus loin: tout ce qui ne se base pas sur notre propre culture peut être un danger pour notre civilisation.
Pense à l'Algérie où il n'ont aucun repére historique (avant que ce ne soit la France, c'était ottoman), démocratique, et pour certains d'entre eux culturel. Ils sont totalement paumés, et doivent, dès lors, faire face à des problèmes que d'autres qui se basent sur leur propre passé.

Pas seulement parce qu’elle est musulmane mais aussi et surtout parce qu’elle est étrangère à notre culture et à notre identité.

Citation :
Ben, je crois que vous avez tort tout les deux. L'Islam peut être assimilable que si il s'adapte à la France et à l'Europe.

L’Islam n’a rien à y faire, c’est tout. Il est incompatible à notre identité. Il n’y a pas à chercher plus loin. L’assimilation est une chimère qui n’a fonctionné en France qu’au passé, avec des individus proche des français de souche, c'est-à-dire des européens de souche.

Citation :
Par contre, ce n'est pas parce que l'islam n'est pas originaire de l'Europe qu'il ne peut pas être adapté à la France.

Oui, il n’a rien à voir avec notre identité. Or, une nationalité vidée de toute identité, tout spécificité, caractéristique n’a plus aucun sens. C’est ce qui se passe actuellement et cela explique pourquoi, il y a de moins en moins de patriotes français, et pourquoi les gens, finalement, se sentent de moins en moins français (puisque être français aujourd’hui ne veut plus rien dire, c’est juste être citoyen du monde).

Citation :
Qu'aurais-tu dit lorsqu'Henri IV a promulguà l'Edit de Nantes ?
N'oublies pas que Louis XIII voyait les Protestant plutôt d'un bon oeil, et que la France a énormement perdu lorsque Louis XIV l'a revoqué.
Ce n'est pas la religion qui gêne, mais la façon dont celle-ci est appliquée.

Ne confonds pas les musulmans avec le protestantisme qui émane du Christianisme. De plus, tu oublies l’essentiel : les protestants de l’époque étaient culturellement et ethniquement européens ce qui n’est plus le cas de la plupart des immigrés actuels qui sont culturellement et ethniquement africains.

Citation :
Je pense qu'ici tu ne fais que de démontrer tes propres craintes tout comme ceux qui se retrouvaient dans l'anti-sémitisme d'avant guerre ou au début du siècle passé.

Mes propres craintes ? Il est criminel et lâche de vouloir abandonner sa propre identité, celle là même que nos anciens ont tout fait pour sauvegarder, au péril de leur vie, en se sacrifiant pour elle, pour nous la transmettre tant bien que mal. Alors, au nom de l’humanisme égalitariste et universaliste, au nom du capitalisme apatride, nous devrions tout détruire, notre propre identité qui a fait notre grandeur et notre rayonnement, faire table rase du passé, et accepter que la France devienne étrangère, ait une identité africaine ou mondialisé ?

Citation :
Ce n'est pas si simple. Cela était certainement valable jusqu'à il n'y a pas si longtemps. Mais, aujourd'hui, c'est tout autre chose... Et cela à cause, principalement, que les individus sont devenus individualistes. Il n'y a dès lors pas besoin d'être majoritaire.

Pourquoi cela est devenu autre chose ? Lorsque les colons européens sont devenus majoritaires aux USA, qu’est-il advenu des autochtones à ton avis ? Ils ont été exterminés et fourgués dans des réserves. Voila ce qui nous attend si par malheur, les étrangers deviennent majoritaires dans notre propre pays. On commence à voir les revendications communautaires être de plus en plus importantes. La France commence à devenir un USA bis, son grand modèle et la situation américaine sera bientôt transposable à la France.
Seul le principe de l’assimilation changeait entre la France et les USA et le complexe de l’argent, hérité du catholicisme. L’état français s’est rendu compte que l’assimilation ne fonctionnait pas, parce que entre autre, un africain n’est pas et ne sera jamais un européen. C’est donc naturellement vers le modèle communautariste que l’état s’est tourné depuis quelque temps… parce qu’il fonctionne, disons nettement mieux d’un point de vue économique.

Citation :
T'as tout à fait raison. Et c'est ce que j'appelle la politique "Clean'Ex".
Clean: nettoyage, et Ex: ce qu'il y avait avant: Les Français de souche.

Est-ce en laissant toujours les immigrés s’établir massivement sur le sol français en prétextant une pseudo assimilation complètement fictive et fantasmée (qui n’a pas porter ses fruits car absurdes et inapplicables) que la situation changera ?

Citation :
C'est bien naturellement faux. Tout d'abord, parce que la France a eu des colonies, en suite, parce que les gens voyagent. Et, dès lors, rencontrent ce qui deviendront leurs compagnes. Et cela est aussi valable pour les pays musulmans. Cependant, t'as raison sur un point, il n'y en aurait pas autant. Ca c'est vrai.

Tout dépend de la manière dont on octroie la nationalité. C’est tout le problème. La nationalité en France n’est qu’une simple procédure administrative.

Citation :
Je ne sais pas si elles sont rétrogrades et archaïques. Elles ne sont simplement pas adaptées aux uses et cotumes de la France et des Français. D'où cela poussera d'autant plus au choc des civilisations. Point.

En appliquant le chacun chez soi, le problème serait vite résolu.

Citation :
Non, il n'y a pas que la religion qui me gêne, c'est d'ailleurs pour cela que je reprenais l'exemple de l'Algérie alors qu'elle était encore française. Et où les Français français étaient à côté des Français d'origine "algérienne".
Et où il y avait deux ethnies sur le même sol. Comme je l'ai dit, il y a d'ores et déjà eu trop de problèmes en France depuis plus de 30 ans. Et cela principalement à cause des gouvernements succéssifs depuis lors. Sauf, pour ceux qui veulent s'adpater à notre pays. Cela tels que des Farid Smahi, Duberc, et bien d'autres.

S’adapter ? Mais tout le monde voudrait s’adapter à la France, ne serait-ce que par rapport à notre niveau de vie. La nationalité ne peut être qu’une question de volonté. Encore faut-il en avoir la capacité et la possibilité.
La nationalité est d’abord et avant tout une question d’identité. C’est un héritage. Et pas quelque chose qui s’acquiert avec un simple consentement.
Vous aussi, vous tombez dans les travers de l’universalisme et de l’égalitarisme avec vos propos.

Citation :
Mais je suis également contre un régionalisme excacerbé... (un autre danger qui guête la France) :)

Pour faire renaître une ferveur française et pour réconcilier les français à leur identité, il n’y a pas 36 000 solutions. Il faut en premier lieu les REENRACINER. Il faut leur faire reprendre goût au terroir, à leurs traditions. La renaissance de la France ne passera uniquement que par ça. Sinon, on peut considérer que notre identité et que notre raison d’être sont mortes. Et les français ne seront plus alors que des individus, décharnés, déracinés, plurielles, éparses, sans aucune unité ni cohésion, uniquement asservie à la mondialisation et à la société de consommation.

Citation :
La seule différence qu'il existe entre les personnes est celles de son propre passé, de ses gênes (et oui !!!) et celle de sa propre culture. Et je comprends parfaitement les personnes d'Afrique du Nord ou d'ailleurs qui ne veulent surtout pas en changer. Ce que je trouve estimable de leur part.

Pourquoi vouloir les dissoudre dans le magma d’une société cosmopolite et mondialisée alors ? C’est ce que tu prônes en défendant l’assimilation.

Citation :
Ben je crois que jusqu'à présent, c'est le seul est qui est, en tous cas, à l'assemblée nationale, au Sénat, et aux affaires de la France à un niveau plus haut que celles des régions. Et cela contrairement à Le Pen, voire même à Mégret.

Moi je ne crois pas en une issue électorale favorable et positive. Je suis lucide. Le peuple ne sera jamais représenté correctement dans ce système. De plus, il sera toujours manipulé. Le salut ne pourra venir que d’une révolution et d’une poignée d’individus, pas des moutons écervelés assujettis au système.

Citation :
Ja'imerais bien savoir où t'as obtenu de telles informations ???? scratch scratch scratch

Je parle du nain à la solde des USA voyons.

Citation :
Tu fabules. De Villiers est contre l'entrée de la Turquie en Europe, et l'a toujours été.... !!! Tu devrais un peu moins écouter les mensonges de JMLP.

Mouais… je sens que tu es malin toi.

Citation :
Maintenant, qu'est-ce que je fais ici, ben, c'est à dire que je me considére comme marxiste. A vrai dire, je l'ai toujours été. Car, c'est sans stabilité économique, et donc évitant l'exploitation de l'homme par l'homme, il n'y aura pas de paix entre les peuples. Parfois même entre les gens du même peuple. Et je pense que l'Allemagne nazie que l'Irak nous en ont donné un bel exemple.

Mais oui. Et moi, je m’appelle Jésus et je suis revenu sur terre pour libérer les hommes du joug de l’oppression. Pour info, il n’y a pas plus libéral que De Villiers sauf peut-être le Medef.
Revenir en haut Aller en bas
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 19:04

Penser à la nation, penser d'abord à la nation ne veut pas dire se couper de l'extérieur, ni négliger ce qui s'y passe.
C'est penser à soi et à être soi, qui national est complet, et ainsi par soi penser au tout.
Ma position est donc un peu médiane à celles de Déesse/Kiki sur ce point : je ne m'interdis pas l'universel, du tout, et serait même prèt à fléchir mes intérêts en son nom, mais c'est d'abord en utilisant un prisme capable, la nation, ma nation.
Elle même est déjà complexe et vaste, variée, pour m'indiquer l'universel, mais elle est quand même particulière, singulière, n'a pas de pétrole ou devient aride, ce qui m'oblige au réel et au concret, à me construire des solutions et non trépigner d'envie de 'grand supermarché', qui forcément 'me comblera' grace à ma carte de crédit et ses immenses stocks : ce qui est la perversion de l'empire, l'illusion passive et le caprice.

Je pense à mon être plein et capable, avec tête, bras et mains, jambes et coeur et poumons. De là je peux penser à mon foyer ou au cosmos, c'est selon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 19:52

Citation :
La France doit avant tout penser à ses intérêts avant de penser à ceux des autres.

Ce n'est pas aussi simple que ça. Et sans aucune vision sur le monde, tu ne défendras pas plus les Français pour autant.

Citation :
Les intérêts des américains, des juifs et des musulmans ne sont pas les mêmes que ceux des Français.

Certes, je ne dit pas le contraire. Mais ici, tu ne parles pas d'avoir une collaboration avec eux, mais uniquement de "laisser faire, de laxisme."
On peut très bien défendre la nation française et cela dans ses propres intérêts.

Citation :
On n’a donc pas à se déterminer en fonction d’eux.


Je ne te parles pas de te déterminer en fonction d'eux, mais de collaboration en défendant principalement les intérêts français. D'ailleurs, tout dépend également de quel sujet dont il s'agit.

Citation :
Tout comme les intérêts des travailleurs français ne sont pas les mêmes que ceux des autres peuples.

Là, je crois que tu te trompes et tu ne prends pas en considération les raisons pour lesquelles la France en est arrivée là où elle en est justement arrivée. Ce n'est pas le travail américain, ni chinois, ni je ne sais lequel qui demande que l'ouvrier français se trouve dans des conditions précaires. Bien au contraire. Ce n'est pas la faute des ouvriers d'ailleurs qui fait que l'on mène les nations dans des conditions précaires, mais celui du capitalisme mondial et apatride.

Citation :
Collaboration mondiale ? Cela s’appelle la mondialisation, l’internationalisme, tout ce que tu veux et on y est en plein dedans.


Mais pas du tout !!! La mondialisation c'est faire en sorte qu'il n'y ait plus de nations, une collaboration n'est rien d'autre que de mettre en commun ce qui peut être mis en commun pour le bien de tous. Mais, cela, en repectant ce qui nous est propre.

Citation :
Désolé, mais nous n’avons probablement pas le même idéal. Les préoccupations de la France doivent uniquement se concentrer sur l’axe européen parce que nous partageons : les mêmes valeurs, la même civilisation, la même culture et la même ethnie.

Certainement pas. Puis quelles sont les valeurs que nous partageons réellement avec les autres pays européens ??? On doit respecter là aussi nos propres valeurs. Et ce n'est certainement pas une europe qui limite les vitesses sur les autoroutes allemandes, une France qui se voit interdire des fromages au lait cru, des Italiens qui doivent vendre des tomates d'une certaine dimension que cela va arranger quelque chose.
Les Nations européennes ne peut être unies que dans un confédération européenne ou chaque pays défendra aussi sa culture, uses et coutumes.

Citation :
Non, c’est de l’ingérence et de l’impérialisme.


Pas du tout, c'est simplement faire en sorte de préserver la paix.

Citation :
Les extra-européens peuvent vivre comme ils l’entendent. Ce n’est pas aux européens de s’immiscer dans leur affaire et leur vie et de dicter la conduite des autres peuples.


Ben alors des Algériens ont raison d'exterminer des moines, les américains du sud d'avoir des champs entier de drogue, les USA de fiche la merde un peu partout, etc... etc...
Puis ta politique ne fera uniquement que la France n'aura plus rien à dire lorsque les américains, les arabes, et autres auront pris idéologiquement possession du monde. Et où notre nation n'aura plus qu'un seul et unique choix, celui de tout accepter la concernant.
Il fait retourner à une politique gaulliste sur ce point. Démontrer qu'entre l'américanisme et "arabatisation" mondialisée, il existe une troisième voie, celle de l'indépendance et d'auto-détermination des nations. Et cela ne s'appelle en tous cas de l'impéralisme, bien au contraire.

Citation :
Le bikini émane de la société de consommation. Enfin, je préfère la décence et la morale à ta libération sexuelle

Je ne suis pas du tout pour la libéralisation de la sexualité. Je dis simplement que le bikini est la résultante d'une France sexuellement coincée. Ce ne sera qu'en prennant en compte ce fait que l'on pourra y remedier.

Citation :
aux avortements systématiques, à l’impudeur, à l’immoralité.

Je ne crois pas avoir de leçon à recevoir sur ce sujet. J'étais à la manifestation "30 ans ça suffit" au début de l'année. Bien que je ne partage pas obligatoirement toutes leurs idées. Et bien aussi que j'ai du faire plus de 1'000 kms pour y participer.

Par contre, je ne suis pas non plus totalement contre l'avortement, il faut étudier les cas par cas. Et cela d'autant plus concernant les affaires de viols.

Citation :
Pas seulement parce qu’elle est musulmane mais aussi et surtout parce qu’elle est étrangère à notre culture et à notre identité.

T'as tout faux. Le port du foulard était aussi chrétien. Va donc visiter les Eglises italiennes, et tu verras un grand nombre de personnes âgées le portant, et cela très respectueusement.

Citation :
L’Islam n’a rien à y faire, c’est tout. Il est incompatible à notre identité. Il n’y a pas à chercher plus loin.

Franchement, s'il y a des musulmans qui veulent s'intégrer et partager nos uses et coutumes, en respectant la France, je ne vois pas le problème en ce qui me concerne.

D'ailleurs, je ne vois pas ce que l'on pourrait faire avec les Français convertis à l'islam. On doit les jeter à la mer ??? scratch scratch scratch

Citation :
L’assimilation est une chimère qui n’a fonctionné en France qu’au passé, avec des individus proche des français de souche, c'est-à-dire des européens de souche.

T'as tort, le problème est que depuis des années et des années, on -les politiciens français- demande aux immigrés de ne plus s'assimiler à la France. Voilà l'origine du problème.

Citation :
Oui, il n’a rien à voir avec notre identité. Or, une nationalité vidée de toute identité, tout spécificité, caractéristique n’a plus aucun sens.

Tu m'excuseras, mais t'as l'air de vendre la nationalité comme on vendrait une simple marchandise. Ce n'est pas ça une identité, c'est bien plus. C'est ton essence personnelle. C'est ta personnalité, tes racines, ton âme en quelques sortes. Et je ne crois que cela puisse se "vider" aussi facilement.
Vouloir retirer l'identité à quelqu'un qui ne le désire pas, ou pire encore ne le veut pas, est acte dangeureux dont la société elle-même risque d'être mise en danger.
Va donc voir ce qu'il se passe à N.Y.... Chacune des identités sont bien séparées les unes des autres. New-York n'est surtout pas une ville, ce sont des quartiers dont leurs propres habitants ne se mélangent pas.

Citation :
C’est ce qui se passe actuellement et cela explique pourquoi, il y a de moins en moins de patriotes français, et pourquoi les gens, finalement, se sentent de moins en moins français (puisque être français aujourd’hui ne veut plus rien dire, c’est juste être citoyen du monde).

Non, le principal problème est l'individualisme....

Citation :
Ne confonds pas les musulmans avec le protestantisme qui émane du Christianisme. De plus, tu oublies l’essentiel : les protestants de l’époque étaient culturellement et ethniquement européens ce qui n’est plus le cas de la plupart des immigrés actuels qui sont culturellement et ethniquement africains.

Et pourtant les protestants avaient été chassés hors de France...

Citation :
Mes propres craintes ? Il est criminel et lâche de vouloir abandonner sa propre identité, celle là même que nos anciens ont tout fait pour sauvegarder, au péril de leur vie, en se sacrifiant pour elle, pour nous la transmettre tant bien que mal. Alors, au nom de l’humanisme égalitariste et universaliste, au nom du capitalisme apatride, nous devrions tout détruire, notre propre identité qui a fait notre grandeur et notre rayonnement, faire table rase du passé, et accepter que la France devienne étrangère, ait une identité africaine ou mondialisé ?

Ah bon ??? Et je suis en train de dire ça, moi ??? scratch scratch scratch

Citation :
Lorsque les colons européens sont devenus majoritaires aux USA, qu’est-il advenu des autochtones à ton avis ? Ils ont été exterminés et fourgués dans des réserves. Voila ce qui nous attend si par malheur, les étrangers deviennent majoritaires dans notre propre pays.

Je suis d'accord, mais ce n'est pas en faisant en sorte que tu renvois ceux qui veulent s'intégrer que tu arrangeras les choses. Ou alors on fait comme en Israël, on construit un mur autour de la France en demandant bien gentiment aux Arabes, aux Américains, aux Chinois et aux Indoux de ne pas le franchir. Au fait, tu crois que c'est en prennant nos distances que cela arrangera quelque chose ? Ou simplement en faisant en sorte que chacun puisse vivre chez lui ??? Et cela est justement tout l'intérêt du marxisme, basé tout au moins sur les échanges commerciaux. A moins que tu crois que ça plait aux gens de rester dans des pays en guerre ...

Citation :
T'as tout à fait raison. Et c'est ce que j'appelle la politique "Clean'Ex".
Clean: nettoyage, et Ex: ce qu'il y avait avant: Les Français de souche.

Citation :
Est-ce en laissant toujours les immigrés s’établir massivement sur le sol français en prétextant une pseudo assimilation complètement fictive et fantasmée (qui n’a pas porter ses fruits car absurdes et inapplicables) que la situation changera ?

Contrairement à toi, je pense que les étrangers préféreront vivre chez eux s'ils ont la possibilité de vivre convenablement. Le tout est, bien naturellement, de leur en donner, justement, la possibilité et cela d'autant plus si la France n'est pas prête d'accepter toutes les cultures.

Citation :
Tout dépend de la manière dont on octroie la nationalité. C’est tout le problème. La nationalité en France n’est qu’une simple procédure administrative.

Tout à fait d'accord avec toi. Mais je vois que tu progresses. J'avais peur que tu dises qu'il fallait qu'ils retournent chez eux quand même.

Citation :
Pour faire renaître une ferveur française et pour réconcilier les français à leur identité, il n’y a pas 36 000 solutions. Il faut en premier lieu les REENRACINER. Il faut leur faire reprendre goût au terroir, à leurs traditions. La renaissance de la France ne passera uniquement que par ça.

Et pourquoi pas faire renaître une farveur basée sur la nation dans son ensemble ??? Tu crois que les Français n'ont rien en commun depuis tant d'années passé ensemble.
Tu crois qu'en Bretagne, faire venir des américains en les faisant passés pour de bons régionalistes cela aidera à reconstruire la Nation française ?
Je ne le pense pas, d'autant plus si il existe des problèmes économiques et où chacun d'entre eux se sentira attiré par ceux qui leur donnent les moyens de se reconstuire.
Allez, pourquoi pas, une région pourrait être aidée par les américains, une autre par les arabes, une autre encore par les chinois, et une autre finallement par les Indoux. Chacun sa petite région, et hop, tout cela fera une meilleure France, tant que l'on y est No. La France est une et indivisible. Point.

Citation :
Mais oui. Et moi, je m’appelle Jésus et je suis revenu sur terre pour libérer les hommes du joug de l’oppression. Pour info, il n’y a pas plus libéral que De Villiers sauf peut-être le Medef.


Vouloir comparer de Villiers au Medef est assez mesquin. De Villiers est, certes, un libéral, mais en tout cas pas un ultra-libéral. Et c'est justement dans l'ultra-libéralisme que se trouve les problèmes actuels de la France.
Puisque t'es si bien renseigné quant à de Villiers, tu devrais savoir qu'il est est pour la moyen et petite entreprise et que cela fait partie de son programme politique. T'aurais du aller sur son site lors des dernières élections présidentielles, tu l'aurais compris.
C'est même d'ailleurs en se basant sur les petites et moyennes entreprises qu'il a su remettre la Vendée sur les rails, alors, qu'avant lui, c'était quasiment le tiers-monde. Même ses adversaires le reconnaissent.


Tu remarqueras quand même que je suis bien plus proche de tes idées que celles de la gauche du front-national, représentée par Marine Le Pen. Yope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sebsebforce
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 557
Age : 46
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 21:32

Pour répondre à AJAX (qui récure les murs du forum?)

1. Je peux te dire qu'il n'est pas si difficile de démonter une rhétorique bien huilée. Avec une bonne dose de patience, de conviction et d'honnêteté, il est possible de faire douter n'importe qui.
Si tu ajoutes à la recette une bonne rafale d'arguments-massue, tu peux même lui faire oublier comment il s'appelle. Bien sûr, c'est pas sur un plateau télé que ce combat peut s'engager.
2.Je te signale que la seule efficacité de la rhétorique provient du fait que ceux qui l'utilise sont ceux qui sont eux-même patients et perséverants. Donc si tu te dis avant même d'avoir essayer que c'est perdu d'avance, tu perds en ayant pas combattu. Je trouve çà paresseux et lâche. Et insatisfaisant en fin de compte.
3. Si Soral en est là aujourd'hui, vu son parcours, c'est que çà marche, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 46
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 21:42

Déesse a écrit:


Encore un qui n’a pas participé à la dernière ER où l’un des intervenants disait que l’Islam n’était pas incompatible à la République (position partagée par Soral lui-même d’ailleurs).


autant je suis plutot promusulman en géopolitique, autant je pense que l'islam n'est pas compatible avec la france (avec la république je m'en tape) notamment pour une raison, cruciale : les prénoms des enfants

exemple, le basketteur olivier saint-jean (nom; prénom français) se convertit, et hop! il s'appelle tariq abdul wahad (nom et prénom pas français)


on choisit pas son nom de famille mais on choisit le prénom de ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 46
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 21:50

ajax a écrit:
Kamo a écrit:
Citation :
C'est qui d'ailleurs ? Le Spinoza du XXIe siècle ?

Non, un petit nazillon qui s'appelle Bouchet et qui fait craquer les strings des skins et autres extrêmistes purs et durs.

Je pense qu'il ne faut pas diaboliser Bouchet, il semble ouvert au dialogue ce qui n'est pas une qualité très répandue à notre époque. Chacun doit faire des compromis et chasser ses aprioris pour oeuvrer à une réconciliation plus que nécessaire en ces temps de vaste offensive libérale.

Ce qui est important ce n'est pas l'ouverture au dialogue, tout le monde est capable de le faire même un Sarkozy. Ce qui est important c'est l'ouverture au compromis.

La difficulté d'E&R, je pense, c'est Soral. Soral est un dia-lec-ti-cien. Il a dans le sang cette magnifique conviction qu'on peut convaincre quelqu'un par le dialogue soit en le poussant petit à petit vers le champ de la connaissance soit en lui faisant prendre conscience de ses propres contradictions internes.

Or, en face, des gens comme Bouchet, Le Pen ou Dantec (je le mets à dessein, pourquoi ne pas aussi penser d'une réconciliation avec lui tant qu'on y est) sont plus des rhéteurs. Leur discours est blindé, ils le livrent et plus ils sont convaincants, plus ça marche.

L'opposition entre dialectique et rhétorique est millénaire. Manque de pot, la rhétorique est bien plus efficace car elle est plus rapide, va droit au but (comme l'OM qui peut se prononcer "homme" ce qui démontre une fois de plus la cohérence d'ensemble) et est bien plus adaptée à un peuple fatigué ou oisif comme le nôtre.

Le compromis est affaire de dialectique pas de rhétorique. Le dialecticien peut atteindre un compromis, le rhéteur va livrer sa soupe et la répéter à outrance jusqu'à épuiser son adversaire (le coup du mensonge répété 1000 fois, cher à Göbbels).

Ce que je vous souhaite, sans vraiment y croire d'ailleurs, c'est que Soral et E&R resteront jusqu'au bout dans une logique dialectique. Le discours médiocre de Bouchet lors de l'UDT me fait penser que même pas démarré, ça part déjà en vrille....



Et bien là, en toute honnêteté, je dis : chapeau! Yope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 46
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 21:56

Déesse a écrit:


Le bikini émane de la société de consommation. Enfin, je préfère la décence et la morale à ta libération sexuelle qui a mené au porno, aux avortements systématiques, à l’impudeur, à l’immoralité. Et je préfère cette civilisation renfermée sur elle-même à toutes ces gamines de 12 ans qui s’habillent comme des putes, à ses gamins de 12 ans hyper violents qui peuvent se permettre de donner des leçons à leur propre parent, à toutes ces familles recomposées et disloquées, à ces repères totalement inversées, à notre identité cyniquement bafouée, abandonnée, oubliée au profit de nouvelles plus tendances et à la mode, à tous ces hommes soucieux de leur porte monnaie au lieu des valeurs humaines et de leur honneur, à cette société cosmopolite et permissive qui ne fonctionne presque qu’exclusivement sur l’envie et la défonce. .



ça serait plus crédible si t'avais pas ton avatar hyper-bandant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Lun 1 Oct 2007 - 22:01

Sebsebforce a écrit:
Enfin, si Soral se trompe de combat, qui vois-tu pour nous montrer la voie? Parceque là, il va falloir chercher profondément...

Je ne dis pas que Soral est incapable de montrer la voie. Je dis simplement qu'à sa place ce n'est pas "entente et réconciliation" , mais "étude et réconciliation" que j'aurais créé. Et dès lors un mouvement de réflexions (de sages) non politisées sur le marxisme, et créant très certainement une réelle synergie avec ceux qui veulent bien l'écouter. Tout cela, très certainement loin de certaines déclarations qui font froid dans le dos: "les lois anti-juives n'étaient pas si mauvaises après tout..."

Là, il risque fort que son idéologie marxiste ne soit pas entendue, d'autant plus chez Fogiel, par exemple, Ptdr2 Ptdr2 Ptdr2 Et, à coup sur, de se faire insulter d'extrèmiste de droite.

Au fait, tu sais que Doriot a très mal tourné... ??? scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Mar 2 Oct 2007 - 2:34

[quote="Kiki"]
Citation :
Ce n'est pas aussi simple que ça. Et sans aucune vision sur le monde, tu ne défendras pas plus les Français pour autant.

Pourquoi doit-on se déterminer en fonction des autres pour défendre les intérêts des français ? Tu as une vision universaliste du monde, celle là même qui a légitimé la colonisation. Quant à la mienne, elle est enracinée. C’est pour cette raison que je suis nationaliste.

Citation :
Certes, je ne dit pas le contraire. Mais ici, tu ne parles pas d'avoir une collaboration avec eux, mais uniquement de "laisser faire, de laxisme."

Le problème des juifs et des arabes ne me préoccupe pas. Je ne suis pas universaliste. Seul celui de mon peuple et des européens, des miens me préoccupe. Le reste est secondaire et accessoire.

Citation :
On peut très bien défendre la nation française et cela dans ses propres intérêts.

Pas en s’occupant des problèmes des autres pays, non. Privilégions les français et les européens, et eux seuls.

Citation :
Je ne te parles pas de te déterminer en fonction d'eux, mais de collaboration en défendant principalement les intérêts français. D'ailleurs, tout dépend également de quel sujet dont il s'agit.

L’intérêt des français n’est-il pas justement d’être défendu en priorité, au lieu de s’occuper des problèmes qui ont lieu en Afrique et au proche orient ?

Citation :
Là, je crois que tu te trompes et tu ne prends pas en considération les raisons pour lesquelles la France en est arrivée là où elle en est justement arrivée. Ce n'est pas le travail américain, ni chinois, ni je ne sais lequel qui demande que l'ouvrier français se trouve dans des conditions précaires. Bien au contraire. Ce n'est pas la faute des ouvriers d'ailleurs qui fait que l'on mène les nations dans des conditions précaires, mais celui du capitalisme mondial et apatride.

L’intérêt de l’ouvrier français ne sera jamais le même que l’intérêt de l’ouvrier chinois ou autre, tout simplement parce qu’ils vivent dans une culture et un milieu différent, et parce qu’un ouvrier chinois qui s’enrichit est un ouvrier français qui s’appauvrit. Et puis, le problème est essentiellement idéologique. Il ne vient pas de l’outil mais de son utilisation.

Citation :
Mais pas du tout !!! La mondialisation c'est faire en sorte qu'il n'y ait plus de nations, une collaboration n'est rien d'autre que de mettre en commun ce qui peut être mis en commun pour le bien de tous. Mais, cela, en repectant ce qui nous est propre.

Il n’y a pas de bien commun entre les pays. Cela n’existe pas. Chaque pays lutte pour ses propres intérêts. Le reste est accesoire. Et chaque pays a des intérêts différents tout comme chaque peuple a des intérêts particuliers et des attentes différentes. Prétendre qu’il y ait une vérité universelle, un bien être commun, c’est de l’égalitarisme et de l’universalisme. C’est vouloir uniformisé l’être humain.

Citation :
Certainement pas. Puis quelles sont les valeurs que nous partageons réellement avec les autres pays européens ???


La culture, l’ethnie, la religion, une langue plus ou moins similaire, des traditions etc etc.

Citation :
On doit respecter là aussi nos propres valeurs.


Il n’y a aucune différence entre un savoyard de souche et un piémontais, mis à part le fait que le piémontais parle italien, et le savoyard français, le tout saupoudré de particularités locales à peine différente. Les frontières en Europe sont absurdes et sont loin d’être représentative des populations qui y vivent. Elles ne sont pas immuables et ont très évolué au cours du temps (il y a un siècle, l’Alsace n’était pas française). Elles n’ont pas beaucoup de pertinence, et très peu de légitimité comparés à la culture, à l’ethnie et à la religion.
Ainsi, un basque français sera plus proche d’un basque espagnol que d’un alsacien tout comme je me sentirai plus proche de n’importe quel européen que d’un martiniquais. Le basque peut appartenir à de deux pays différents. Il n’en sera pas moins proche avec celui qui vit dans un pays différent. Le dénominatif commun ne peut donc être la nation qui n’a pas de sens profond et véritable.

Citation :
Et ce n'est certainement pas une europe qui limite les vitesses sur les autoroutes allemandes, une France qui se voit interdire des fromages au lait cru, des Italiens qui doivent vendre des tomates d'une certaine dimension que cela va arranger quelque chose.

Le pouvoir central parisien impose déjà beaucoup de choses à ses provinces. Les différences que tu exposes sont dérisoires, et sont parfois bien plus présentes entre les régions, les localités d’un même pays européen qu’entre des pays européens différents…

Citation :
Les Nations européennes ne peut être unies que dans un confédération européenne ou chaque pays défendra aussi sa culture, uses et coutumes.

Idem. Le problème, c’est qu’il y a parfois plus de similitudes entre les habitants de deux pays européens différentes qu’entre les habitants d’un même pays.

Citation :
Pas du tout, c'est simplement faire en sorte de préserver la paix.

En écrasant les autres. C’est ce qu’on invoqué les USA en envahissant l’Irak. Conséquence ? La région n’a jamais été aussi instable qu’aujourd’hui.

Citation :
Ben alors des Algériens ont raison d'exterminer des moines


Ces moines n’avaient rien à faire en Algérie.

Citation :
les américains du sud d'avoir des champs entier de drogue,

Les américains peuvent se droguer s’ils le veulent. Si cela ne touche pas les français, je ne vis pas où se situe le problème.

Citation :
les USA de fiche la merde un peu partout, etc... etc...

C’est parce qu’ils s’occupent du cul des autres que c’est la merde.

Citation :
Puis ta politique ne fera uniquement que la France n'aura plus rien à dire lorsque les américains, les arabes, et autres auront pris idéologiquement possession du monde.

C’est parce qu’ils sont impérialistes et qu’ils prennent possession du monde que nous devons faire comme eux. Encore une fois, nous n’avons pas à nous déterminer en fonction des autres, encore plus si c’est une politique de merde.

Citation :
Et où notre nation n'aura plus qu'un seul et unique choix, celui de tout accepter la concernant. Il fait retourner à une politique gaulliste sur ce point.

Il faut au contraire, détruire cette conception universaliste du monde et égalitariste de l’homme.

Citation :
Démontrer qu'entre l'américanisme et "arabatisation" mondialisée, il existe une troisième voie, celle de l'indépendance et d'auto-détermination des nations. Et cela ne s'appelle en tous cas de l'impéralisme, bien au contraire.

Ce n’est pas en intervenant chez elles, en t’immisçant dans leur affaire que tu y parviendras, bien au contraire.

Citation :
Je ne suis pas du tout pour la libéralisation de la sexualité. Je dis simplement que le bikini est la résultante d'une France sexuellement coincée. Ce ne sera qu'en prennant en compte ce fait que l'on pourra y remedier.

Donc, un pays entier doit changer sa façon de vivre parce qu’une poignée de bourgeoise l’a décidé ? On n’a pas à s’accommoder des intérêts particuliers d’une poignée de pétasse.

Citation :
Je ne crois pas avoir de leçon à recevoir sur ce sujet. J'étais à la manifestation "30 ans ça suffit" au début de l'année. Bien que je ne partage pas obligatoirement toutes leurs idées. Et bien aussi que j'ai du faire plus de 1'000 kms pour y participer.

Par contre, je ne suis pas non plus totalement contre l'avortement, il faut étudier les cas par cas. Et cela d'autant plus concernant les affaires de viols.

Tu l’expliqueras à tous les cathos tradi de ton propre camp.

Citation :
T'as tout faux. Le port du foulard était aussi chrétien. Va donc visiter les Eglises italiennes, et tu verras un grand nombre de personnes âgées le portant, et cela très respectueusement.

C’est réservé aux religieuses mais pas à l’ensemble des femmes.

Citation :
Franchement, s'il y a des musulmans qui veulent s'intégrer et partager nos uses et coutumes, en respectant la France, je ne vois pas le problème en ce qui me concerne.

C’est ce que dit le système. Résultat : environ 10 millions d’allogènes. Il faut pas pleurer après mais assumer cette vision des choses.

Citation :
D'ailleurs, je ne vois pas ce que l'on pourrait faire avec les Français convertis à l'islam. On doit les jeter à la mer ??? scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Mar 2 Oct 2007 - 2:34

Il ira faire un tour au bled. Il pourra exercer en intégralité les préceptes de sa religion là bas.

Citation :
T'as tort, le problème est que depuis des années et des années, on -les politiciens français- demande aux immigrés de ne plus s'assimiler à la France. Voilà l'origine du problème.

Les politiques ont tout fait pour assimiler des étrangers en tous points opposés à notre civilisation. Et les français l’ont payé cher jusqu’à présent. On n’assimile pas des individus qui ne sont pas assimilables, aussi différents et en aussi grand nombre. De Gaulle l’avait très bien compris en refusant que l’Algérie devienne française.

Citation :
Tu m'excuseras, mais t'as l'air de vendre la nationalité comme on vendrait une simple marchandise. Ce n'est pas ça une identité, c'est bien plus. C'est ton essence personnelle. C'est ta personnalité, tes racines, ton âme en quelques sortes.


Oui, et est-ce qu’elle est similaire à celle des extra-européens qui viennent s’établir massivement en Europe ? NON. Alors pourquoi les accueillir ? Faisons comme les japonais. Eux ne régularisent personne et ils ne s’en portent pas plus mal à ce que je sache.
Là encore, vous acceptez sur votre sol des gens profondément différents, et puis après, vous êtes outrés parce qu’il y a des soucis d’intégration quelque peu insurmontable, à moins de changer leur identité d’un coup de baguette magique.

Citation :
Et je ne crois que cela puisse se "vider" aussi facilement.
Vouloir retirer l'identité à quelqu'un qui ne le désire pas, ou pire encore ne le veut pas, est acte dangeureux dont la société elle-même risque d'être mise en danger.
Va donc voir ce qu'il se passe à N.Y.... Chacune des identités sont bien séparées les unes des autres. New-York n'est surtout pas une ville, ce sont des quartiers dont leurs propres habitants ne se mélangent pas.

C’est pour cela que le cosmopolitisme de notre société est absurde et contre productif pour les français. C’est pour cela que les extra-européens ne sont pas souhaitables en France.

Citation :
Non, le principal problème est l'individualisme....

Et pourquoi ? Parce qu’il n’y a plus de sentiments collectifs. Et comment pourrait-il en être autrement puisque être français n’en plus aucun sens et a été vidé de sa substance ethnique, culturelle et religieuse. C’est juste devenu une question de papier.
Etre français aujourd’hui, c’est comme être citoyen du monde. Comment voulez-vous par conséquent que les individus soient solidaires entre eux en étant citoyen du monde et en étant si profondément différent ?
Le problème principal, c’est d’avoir vidé la nationalité de son identité charnelle et spirituelle. De ce fait, la fraternité n’a pu continuer à exister.

Citation :
Et pourtant les protestants avaient été chassés hors de France...

Ce qui montre encore plus le caractère ubuesque et dangereux de la situation puisque le problème actuel n’est pas que… religieux.

Citation :
Ah bon ??? Et je suis en train de dire ça, moi ??? scratch scratch scratch

Nous, mais tu défends l’assimilation ce qui revient au même.

Citation :
Je suis d'accord, mais ce n'est pas en faisant en sorte que tu renvois ceux qui veulent s'intégrer que tu arrangeras les choses. Ou alors on fait comme en Israël, on construit un mur autour de la France en demandant bien gentiment aux Arabes, aux Américains, aux Chinois et aux Indoux de ne pas le franchir.

Comment font les japonais ? Eux ne s’embêtent pas de considération humaniste. Il n’y a qu’en Europe que l’on voit ça. Le pire, c’est qu’on en a beaucoup moins pour nos semblables, qui eux, crèvent chaque jour dans l’indifférence quasi-générale. Cessons cet altruisme ridicule et pensons d’abord aux nôtres.

Citation :
Au fait, tu crois que c'est en prennant nos distances que cela arrangera quelque chose ? Ou simplement en faisant en sorte que chacun puisse vivre chez lui ??? Et cela est justement tout l'intérêt du marxisme, basé tout au moins sur les échanges commerciaux. A moins que tu crois que ça plait aux gens de rester dans des pays en guerre ...

Oui et ? Quand c’est la merde, il faut fuir ? Quelle attitude courageuse. Heureusement que nos ancêtres n’avaient pas tous agis de la sorte à la moindre petite situation difficile. Moi j’appelle cela de la couardise.

Citation :
Contrairement à toi, je pense que les étrangers préféreront vivre chez eux s'ils ont la possibilité de vivre convenablement. Le tout est, bien naturellement, de leur en donner, justement, la possibilité et cela d'autant plus si la France n'est pas prête d'accepter toutes les cultures.

Les africains réussiront à s’en sortir que par eux-mêmes, au lieu de sans arrêt attendre des anciens pays coloniaux (parce qu’on leur donne et parce qu’on leur vient sans arrêt en aide au moindre petit problème, ou plutôt aux dictateurs). Et ce n’est pas en continuant à avoir une attitude coloniale qu’ils pourront évoluer.

Citation :
Tout à fait d'accord avec toi. Mais je vois que tu progresses. J'avais peur que tu dises qu'il fallait qu'ils retournent chez eux quand même.

Il faut qu’ils retournent chez eux. Ils n’ont rien à foutre en France.

Citation :
Et pourquoi pas faire renaître une farveur basée sur la nation dans son ensemble ???


Parce que être français ne veut plus rien dire justement alors qu’être Breton ou Normand a encore un sens.

Citation :
Tu crois que les Français n'ont rien en commun depuis tant d'années passé ensemble.
Tu crois qu'en Bretagne, faire venir des américains en les faisant passés pour de bons régionalistes cela aidera à reconstruire la Nation française ?

La France continuera à vivre lorsqu’elle aura retrouvé ses racines, qui ne sont pas interchangeables à merci avec des identités modulables selon les envies, et lorsqu’elle aura puisé son âme dans son terroir. Alors, elle retrouvera sa vraie identité. Alors être français aura à nouveau un réel sens.

[quote]Je ne le pense pas, d'autant plus si il existe des problèmes économiques et où chacun d'entre eux se sentira attiré par ceux qui leur donnent les moyens de se reconstuire.[quote]

Une identité n’est pas affaire d’économie. C’est ce que tu es, et non ce que tu possèdes.

Citation :
Allez, pourquoi pas, une région pourrait être aidée par les américains, une autre par les arabes, une autre encore par les chinois, et une autre finallement par les Indoux. Chacun sa petite région, et hop, tout cela fera une meilleure France, tant que l'on y est No. La France est une et indivisible. Point.

Une France vidée de ses traditions locales, de sa culture, de son terroir n’est plus la France. C’est juste une France administrative où l’identité n’est plus définie et où être français ne veut plus rien dire.

Citation :
Vouloir comparer de Villiers au Medef est assez mesquin. De Villiers est, certes, un libéral, mais en tout cas pas un ultra-libéral. Et c'est justement dans l'ultra-libéralisme que se trouve les problèmes actuels de la France.

C’est un libéral quand même. Je ne fais pas de distinction entre les deux. Tu bottes encore en touche.

Citation :
Puisque t'es si bien renseigné quant à de Villiers, tu devrais savoir qu'il est est pour la moyen et petite entreprise et que cela fait partie de son programme politique.

Si c’est pour donner ses voix à Sarko, il aurait mieux fait de ne pas se présenter. Il n’a pas d’existence propre. C’est juste un rabatteur de voix pour Sarko dont le but était uniquement de pomper les voix à Lepen.. Cela n’a pas trop marché d’ailleurs.

Citation :
T'aurais du aller sur son site lors des dernières élections présidentielles, tu l'aurais compris.

Oui, j’ai très bien compris que c’était un nul. Chacune de ses interventions télévisuelles était ridicule.

Citation :
C'est même d'ailleurs en se basant sur les petites et moyennes entreprises qu'il a su remettre la Vendée sur les rails, alors, qu'avant lui, c'était quasiment le tiers-monde. Même ses adversaires le reconnaissent.

La Vendée est une région riche avec très peu d’immigration. Le problème serait tout autre dans une autre région.

Citation :
Tu remarqueras quand même que je suis bien plus proche de tes idées que celles de la gauche du front-national, représentée par Marine Le Pen. Yope

Je n’ai jamais dit que je me sentais proche de Lepen. D’ailleurs, je ne me sens absolument pas proche de toi non plus. Etonnant non ?
Revenir en haut Aller en bas
Kiki
Adepte de la cabale
Adepte de la cabale
avatar

Masculin
Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Mar 2 Oct 2007 - 12:26

Bon, allez ce n'est pas tout ça...

Mais je t'envoie le lien avec un fabricant de briques:
ttp://www.batitel.com/guideweb/dir/fabricants/tuiles_briques_fabricants/
Ainsi tu pourras construire un mur tout autour de la France. Laughing

Bien qu'elle peut s'accompagner d'une chanson des Pink Floyd:
http://membres.multimania.fr/pfthewall/
Une chanson accompagnée d'une bonne adresse. Qui peut demander mieux ? scratch

Mais il faut remarquer quelques petites choses quand même:
Tout d'abord concernant de Villiers, il n'est pas du tout là pour faire obstacle aux idées frontistes. Ca c'est du pépenisme qui se croit bien souvent mieux que tout le monde. Le Mouvement Pour la France se veut d'une idéologie que le nationalisme. Cela s'appelle le Patriotisme.
Et comme le disait de Gaulle: le patriotisme c'est l'amour des siens, le nationalisme c'est la haine des autres. Et à force de haine, on finit toujours par créer des ghettos et par devenir une nation soumise. Voir les conditions dans lesquelles l'Allemagne a vécu ses 50 dernières années. Alors que, maintenant, elle n'est que la vassal des USA.

C'est ainsi que tu vois l'avenir de la France ? Evil or Very Mad

Comment, dès lors, s'étonner des multiples calembours de Le Pen, y compris quant à ce qu'il s'était passé à Oradour-Sur-Glâne. Et pourtant ces gens étaient Français de souche, et chrétiens. Il y avait même de jeunes enfants qui y ont été assassinés.

Au fait, t'as remarqué mon avatar ?
C'est le Colonel de La Rocque. Tu devrais te renseigner à son sujet. En son temps, j'avais de la famille qui était politiquement avec/pour lui.

En suite, je ne défends pas du tout l'islamisation de la France. Là, tu t'égares dans ton propre extrémisme. Voire la raison pour laquelle toi et les tiens ne distribuez pas la soupe au cochon. Alors que ce n'est pas du tout sur ce point que nous ferons en sorte qu'il y ait moins d'immigrés en France et en Europe. ... Et quand je pense à la haine qu'à un Portugais envers la Grande-Bretagne du simple fait que ce dernier aurait refusé de soigner le premier lorsqu'il était en Angleterre, cela me fait juste un peu froid dans le dos.

Pour continuer, je n'ai jamais dit que seule les religions était la principale cause pour laquelle nous devons refuser la mondialisation-globalisation. C'est en outre la raison pour laquelle je faisais référence à l'Algérie avant son indépendance dans un de mes textes précédents. Etudie comment cela se passait en Algérie à cette époque. Et où je dis qu'il est trop tard pour que la France vive dans des conditions similaires étant donné qu'il y, d'ores et déjà, eu trop de haine des ens envers les autres.

Pour terminer, t'oublies que si la civilisation Arabe n'avait jamais existé, la France et l'Europe ne pourraient pas s'orgeuillir d'être là où elle en est dans bien des domaines: la médecine, par exemple. Et que ce n'est pas dans un manque de collaboration entre les Nations que cela facilitera les choses, bien au contraire cela fera le jeu des USA.

Maintenant, je souhaite qu'un jour tu tombes fou amoureux d'une personne non européenne, cela t'ouvrira quelque peu l'esprit. Violons Quand on veut régler une situation, il faut savoir prendre du recul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gérard Miller
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 578
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Mar 2 Oct 2007 - 13:44

Snake Plissken a écrit:


ça serait plus crédible si t'avais pas ton avatar hyper-bandant Very Happy

A propos de crédibilité qu'est ce que tu fous encore là Calimero ?

Tu devais pas quitter le forum à cause de moi et de quelques autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snake Plissken
Grande gueule qui pisse pas loin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 682
Age : 46
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   Mar 2 Oct 2007 - 13:51

Déesse a écrit:


Il n’y a aucune différence entre un savoyard de souche et un piémontais, mis à part le fait que le piémontais parle italien, et le savoyard français,

ah bah voyons! juste un point de détail, quôa Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sans vouloir rechercher querelle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans vouloir rechercher querelle.
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce qu'un voyage "obligatoire" ?
» le cercle vicieux de l'insomnie
» [Help] J'ai maudit quelqu'un sans vraiment le vouloir
» Mon premier voyage Astral (sans le vouloir)
» La recherche du bonheur est-elle nécessairement égoïste ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA-
Sauter vers: