LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION

Aller en bas 
AuteurMessage
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION   Sam 22 Sep 2007 - 20:07

Au sujet du Loto Alain Soral dit dans la Conférence « Quelle alternative au monde bourgeois ? » (UDT E&R 2007) :
Citation :
[Idéal Bourgeois] Ni honteux ni suspects aux classes populaires qui rêvent elles aussi de réussite individuelle fulgurante en grattant leur ticket de Loto et en regardant Saga, La Nouvelle Star…
Dans le lien « multimédia » « audio » (de mai 2004) : « La société vit-elle une régression ? » (
http://www.alainsoral.com/component/option,com_docman/task,cat_view/gid,17/dir,DESC/order,date/limit,40/limitstart,40/ )
Alain Soral y dit (à partir de la 6ième minute 45) :
Citation :
Nous, nous sommes dans ce que un mec comme Pasolini avait très bien compris : nous sommes dans des sociales démocraties – ce qu’on appelle des sociétés de consommation – où il faut que les gens se soumettent, sans recourir à Dieu ou au fusil… Donc on les abrutit – c’est un peu par le Panem et circenseson les abruti en leur donnant du loto… des jeux, etc.

Et c’est une sorte de fascisme cool, de fascisme soft, qui est très difficile à identifier, et qui est très ambiguë parce que ça fait pas [directement] « mal », donc c’est pas du « fascisme »… mais en même temps on en est au même niveau d’abrutissement et d’assujettissement… » (X)
(X) Cette première allusion à l'abrutissement l’asservissement des masses par le loto et les jeux m’avait inspiré ce texte (datant du 14/7/4), que je reproduis ici :

LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION
L’IMPORTANCE DU RÔLE DES JEUX DE (type) LOTO
POUR LA SURVIE D’UN SYSTÈME POURRI

LES JEUX ET LE LOTO

La plus grande parade du système contre la révolte du peuple c’est le JEU (de type LOTO).

La plus grande invention de la « sociale démocratie » ou du soft totalitarisme actuel, pour se maintenir en place, contre la Révolution c’est le « LOTO ». Ce n’est pas un hasard si la « Française des jeux » (1) fait partie du système appartient à « l’Etat »…

Un individu comme un peuple se révolte quand il n’a plus rien à perdre, lorsque les conditions de vie ne sont plus tolérables. En 1932, beaucoup d’allemands ont voté pour Hitler parce que leur niveau de vie était descendu à un tel point qu’ils n’avaient plus à rien à perdre : c’était Hitler ou continuer de crever dans la misère. (2) Les gens (aux commandes) de l’Etat « social démocratique » actuel l’ont très bien compris, ils ont parfaitement tiré les leçons du passé dans l’histoire. Ils savent qu’un peuple devient dangereux quand il n’a plus rien à perdre. Par conséquent à défaut de lui donner de l’AVENIR il faut au moins lui laisser de l’ESPOIR. C’est la fonction du loto et autres jeux à « supers cagnottes », qui ne cessent d’augmenter chaque année… (Un peu comme le prix de l’immobiliser…)

Parallèlement, à un niveau de vie en constante régression depuis plusieurs années, une augmentation continue des « jeux » de hasard (tirages, grattages, « casinos » en lignes, etc.).
Il suffit d’aller sur le site de « La Française des Jeux » ( www.francaisedesjeux.com\ ) c’est hallucinant, après ça on a tout compris.

PERVERTION ET JEU

Le sens pervers de cette augmentation et réussite actuelle des « jeux », en plus d’un symptôme inquiétant de malaise social (voire de signe d’une crise à venir), c’est d’entretenir le citoyen lambda dans l’espoir de gagner un jour une belle somme ou le gros lot en lui faisant supporter (ou consoler) une situation sociale de plus en plus intolérable : malgré des conditions de vie qui ne cessent de se dégrader… devoir se rendre tous les jours à un boulot sans perspectives d’avenir, de plus en plus précaire ou mal payé, etc.

Au niveau (socio-économique) de son quotidien (de plus en plus pourri), le citoyen moyen se console (de la régression de son niveau de vie) en jouant chaque semaine son ticket de loto ou en grattant son « millionnaire » ou son billet « Tac ô Tac gagnant à vie ». (3)
Au niveau politique c’est pareil, le mec ne va pas voter mais, en revanche, il le joue son ticket de loto ou de tiercé !... Quand il y a une élection importante, au lieu de dégager le système pourri, incapable, en allant voter en masse pour des partis révolutionnaires (comme ça c’est déjà fait dans le passé) le citoyen lambda se console en continuant de jouer son ticket de loto...
Il y a de très fortes chances pour qu’une bonne part des millions d’abstentionnistes corresponde à des gens qui « JOUENT » (au loto ou autres « jeux »).

Tant que le citoyen moyen pourra regarder sa télé, remplir son frigo et payer son ticket de loto (4), rien ne bougera… les conditions de vie (collectives) continueront de se dégrader sans réaction majeure, dans la mort tiède… Mais jusqu’à quand ? Il doit bien y avoir une limite ? La limite c’est le frigo !... Jusqu’à qu’on ne puisse même plus remplir le frigo… Il ne faut rien attendre d’un peuple de larves (plus ou moins individualistes).

Un peuple soumis, castré, avachi, abruti, totalement asservi, de plus en plus divisé (par l’individualisme de masse, l’égoïsme et les communautarismes), ne se révolte pas. Un peuple qui a faim (ou qui n’a plus rien à perdre), si. Il n’y aura pas de changement sans une crise économique telle que les caddies soient vides, qu’il n’y ait plus d’allocations chômages – ou que le type, qui d’ordinaire ne va jamais voter, n’ait même plus de quoi non plus se payer son ticket de loto « super cagnotte » ou de grattage « Tac ô Tac gagnant à vie »…

Une société qui n’a plus que le JEU ou le LOTO à proposer comme perspectives d’avenir à faire miroiter aux gens du peuple, n’en a plus pour très longtemps… C’est l’un des signes de la fin qui ne trompe pas.

(1) Entreprise (d’Etat) dont l’augmentation du chiffre d’affaire ne cesse de battre des records chaque année… cela en rapport inverse contrairement à la moyenne des entreprises du pays…

(2) Drieu La Rochelle (1893-1945) dans Textes retrouvés, (éd. Du Rocher, 1992), p169 :
« Hitler fut avant tout le Führer des chômeurs. Et un autre Hitler viendra s’il y a encore des chômeurs. »

(3) Concernant l’espoir de plus en plus massif collectif de gagner le « gros lot » qui présuppose un asservissement une mentalité individualiste de masse, il y a cette allusion au loto de Schopenhauer (1788-1860) dans Parerga & Paralipomena (éd. coda, 2005) au Chap. 14 « Suppléments à la doctrine de l’affirmation et la négation du vouloir-vivre », §. 165 :
Citation :
Les phénomènes dans lesquels [la volonté] se manifeste se trouvent si décidément en état de souffrance, que celui qui étend son moi à tous, ne peut longtemps vouloir continuer –, tout comme celui qui achète[rait] tous les billets d’une loterie, subit nécessairement une grande perte. L’affirmation de la volonté [tout comme l’espoir collectif de gagner le « gros lot »] présuppose la limitation de la conscience de soi à l’individu proprement dit, et compte, concernant la possibilité d’une existence favorable, sur la main du hasard.
(4) Ou sa barrette de cannabis… c’est pas un hasard non plus si l’Etat hésitait sur sa légalisation… un peuple de larves, à moitié défoncé, est toujours plus facile à entuber gérer et moins dangereux qu’un peuple (plus) lucide…


Dernière édition par JOHN le Jeu 19 Juin 2008 - 1:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION   Sam 22 Sep 2007 - 21:41

Il y a un double tranchant aux jeux que tu décris: le fait de ne jamais gagner créera une nouvelle frustration qui viendra s'ajouter à une vie déjà bien désepérante... Pouvant ainsi presque servir de détonateur.

Quant à la "révolution", à d'autres. Une élite remplacée par une autre... Des opposants liquidés, réduits au silence, d'une manière ou d'une autre... Un Politburo et des apparatchiks... Ump et énarques, jet set grands financiers...
Plus les choses changent et plus elles restent les mêmes.
Alors la seule chose qu'il te reste à faire c'est de tenter de mettre ton cul à l'abri...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION   Sam 22 Sep 2007 - 22:29

Colonel Jul a écrit:
Quant à la "révolution", à d'autres. Une élite remplacée par une autre... Des opposants liquidés, réduits au silence, d'une manière ou d'une autre... Un Politburo et des apparatchiks... Ump et énarques, jet set grands financiers...
Sur le terme (plus ou moins galvaudé) de « Révolution », effectivement, mais il faut bien employer un mot… ici c’est (bien) entendu dans le sens (« traditionnel ») d’un changement racial radical... du système politique et de la totalité d’une bonne partie de la « classe dirigeante »…

Pour ton allusion au régime soviétique, on pourrait d’ailleurs se demander que si ce dernier n’avait pas (penser à) institué une consolation collective illusoire un asservissement mental par une culture du jeu (grâce au faux espoir collectif d’une « réussite individuelle fulgurante » entretenu par la promotion massive des jeux de tirages et de hasard à (plus ou moins) « supers cagnottes »)… dans quelle mesure cela ne l’aurait-il pas permis de durer plus longtemps ?... Very Happy
c'est pratiquement sûr qu'il aurait mis au moins 10 ou 15 ans de plus avant de s'effondrer...
il s'est effondré lorsque le système (et la société) ne marchait vraiment plus du tout et, surtout, que les gens n'avaient vraiment plus d'espoir... d'espoir de changements (en mieux)... et surtout plus d'espoir d’améliorations dans leur vie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION   Mer 26 Sep 2007 - 15:20

EXCEPTIONNEL ! La croissance est relancée !... Le chômage de masse est en voie d’être résorbé !…

Ah non !... merde ! c’est pas ça :

Près d’un milliards de francs à gagner !... on arrête pas le progrès !... Mon dieu, la vie qu’elle est belle !...

EXCEPTIONNEL ! 130 MILLIONS (d’euros) A GAGNER !... : http://www.fdjeux.com/jeux/euromillions/

Magnes-toi ducon d’aller faire la révolution cocher ton ticket !... (t’as jusqu’à Vendredi soir).

Personnellement ch’trouverais un peu plus démocratique juste de pouvoir faire gagner 1 millions (d’euros !) à 130 clampins… plutôt qu’un ou deux gus se partage(nt) 130 millions d'euros près d’un milliards de francs ! **… Mais bon… arrivé où on en est, tu m’diras : on est plus à une escroquerie de masse aberration près…

** Avec de telles sommes, (en plus de sa première marge taxe des sommes jouées d’environ 40%) l’Etat récupère déjà plus d’un million par an rien que par « l’impôt sur la fortune »... prélevé sur le capital * de « l’heureux gagnant »

* (« gagné » par l’argent joué des millions d’autres perdants « joueurs » moins chanceux)…

Hé oui ! c’est comme ça que ça s’passe en dimoucrassie !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jul le Marteau
Duelliste chevaleresque
Duelliste chevaleresque
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2335
Age : 110
Localisation : Lorraine, 54 M&M.
Date d'inscription : 10/02/2007

MessageSujet: Re: LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION   Mer 26 Sep 2007 - 17:27

Si ces 130 millions (merci de me le rappeller, faut pas que j'oublie de jouer) tombe entre les mains de quelqu'un qui en fera des trucs plus utiles que d'acheter la panoplie ferrari-hugo boss-rolex, ça peut être une trés bonne chose.
Cette somme pourrait elle renflouer le FN?
clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION   Sam 3 Nov 2007 - 0:34

Complémentaire au sujet de ce fil, par rapport au développement des jeux d’argent lié au recul (des consolations) de la religion… voir cette citation du païen Nietzschéen Robert Dun (1920-2002) :
« RELIGIONS, MÉTAPHYSIQUE, HERMETISME ET RÉVOLUTION » :
http://kalayuga.frbb.net/mondo-2007-f5/religion-t1307-40.htm#45647
+ celle de « NÉCESSITÉ ET URGENCE DE LA RÉVOLUTION TOTALE » :
http://kalayuga.frbb.net/mondo-2007-f5/la-religion-mere-de-tous-les-vices-t2293.htm#46048

Egalement parfaitement, complémentaire au sujet de ce fil, j’ai vu que Kamo a mis sur son site un excellent article sur http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-13463487-6.html#comment21937541 :
« Jeux de hasard, un fléau national » :
Citation :
Dans toutes les villes où des casinos ont été ouverts, nous avons pu constater que nombre de familles en difficulté sociale ont été brisées à cause du vice du jeu et de son phénomène d'addiction qui entraîne paupérisation, surendettement,.......

Si fort pour lutter contre les accidents de la route, la cigarette ou encore l'alcool, que fait l'Etat pour lutter contre les casinos en particulier et contre l'ensemble des jeux de hasard en général ? Rien, nous pouvons même dire au contraire qu'il fait tout pour les aider.

Alors que la publicité pour la cigarette et l'alcool est largement encadrée, celle pour les jeux de hasard est encouragée jusque dans les journaux télévisés qui font régulièrement du tapage autour des quelques gagnants du loto.

Il n'y a pourtant aucun mérite à gagner au loto une somme faramineuse, ni mérite personnel d'ordre intellectuel ou moral, ni mérite social. Le gain d'un individu aurait même tendance à démoraliser les autres, ceux qui travaillent durement et ne voient pas leur mérite personnel et leur utilité sociale reconnus financièrement.

Loin de combattre toutes les sources d'inégalités injustes et de favoriser les inégalités justes reposant sur le mérite, l'Etat encourage les jeux de hasard qui sont la négation du mérite républicain qui est un des piliers de la morale sociale.

Le fait que toujours plus de gens adhèrent psychologiquement aux jeux de hasard prouve deux choses : d'une part qu'ils croient de moins en moins dans le pouvoir de l'Etat à leur assurer de bonnes conditions de vie.

D'autre part et malheureusement surtout qu'ils croient de moins en moins aux idéaux d'égalité collective, qu'ils sont contaminés par l'individualisme consumériste qui pourri leur mentalité.

Des inégalités démesurées sont alors acceptées, dès lors qu'elles naissent de la célébrité ou d'un coup de chance. Des inégalités injustes qui relèvent de toute une série d'inégalités injustes et qui faisaient dire à Voltaire que les nobles arrogants et parasites ne s'étaient donnés que la peine de naître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 43
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION   Sam 10 Nov 2007 - 4:44

Je remets ici les commentaires que j’ai mis sur ce texte de ci-dessus :
Citation :
Le fait que toujours plus de gens adhèrent psychologiquement aux jeux de hasard prouve deux choses : (…)

On pourrait dire que cela traduit aussi autre chose… :

Dans une société (encore) fortement religieuse – dans laquelle la croyance consolatrice (de la religion) est fortement présente – la grande masse se console de ses misères terrestres matérielles par la croyance (consolatrice) dans un au-delà meilleur… se console de ses injustices (et les supporte d’autant mieux qu’elle croit) dans une vie meilleure après la mort… se résignant ainsi (plus ou moins) à son sort d’ici-bas… et à ses (plus ou moins grandes) injustices sociales… (1)

Mais dans une société fortement déchristianisée, de plus en plus matérialiste et athée, cette soupape de sécurité (psychologique ou « spirituelle ») existe de moins en moins… Il faut donc bien (trouver) autre chose pour compenser la perte de cette consolation (« religieuse ») dans les masses… D’où le succès croissant des jeux…

Autrefois, la grande masse se résignait (et se consolait) des inégalités (et injustices) sociales de la vie terrestre, par la croyance (« religieuse ») dans un au-delà meilleur… Aujourd’hui, on (le système) la console de ces mêmes inégalités (et injustices) par l’espoir d’une « réussite individuelle fulgurante », permise (illusoirement) grâce aux jeux de type Loto...

Bien évidemment cette mentalité (de plus en plus généralisée) de miser dans l’espoir (individuel) de gagner un jour le « gros lot » présuppose une mentalité individualiste de masse… une mentalité collective de plus en plus matérialiste (« contaminée par l'individualisme consumériste »)…

(1) A ce sujet voir cette citation du païen Nietzschéen Robert Dun (1920-2002) « RELIGIONS, MÉTAPHYSIQUE, HERMETISME ET RÉVOLUTION » : http://kalayuga.frbb.net/mondo-2007-f5/religion-t1307-40.htm#45647
+ celle de « NÉCESSITÉ ET URGENCE DE LA RÉVOLUTION TOTALE » :
http://kalayuga.frbb.net/mondo-2007-f5/la-religion-mere-de-tous-les-vices-t2293.htm#46048

Citation :
Des inégalités démesurées sont alors acceptées, dès lors qu'elles naissent de la célébrité ou d'un coup de chance.
Pour ma part, je dirais plutôt que les « inégalités démesurées » (telles que celles régulièrement exhibées dans les nombreux reportages TV ou les magazines « peoples ») sont d’autant mieux « acceptées » qu’est induit – par un conditionnement massif une culture médiatique du jeu – la consolation collective de la possibilité (collectivement illusoire mais individuellement non-nulle…) de pouvoir un jour soi-même aussi en faire parti…

Autrement dit, l’étalage médiatique de luxe quasi indécent, ou bien les disparités de salaires (de plus en plus abyssales), qui dans n’importe quelle société normale engendrerait une révolte (au mieux une réaction politique…) ; sont en quelque sorte (en grande parie) neutralisés par le condition médiatique collectif l’illusion collective induite par cette idée :

« Mais personne t’empêches de jouer au loto ducon !... avec tous les jeux de tirages (ou de grattages), toi aussi t’as ta chance !... Toi aussi tu peut être riche !... un jour… Personne (à part la chance) ne t’en empêche !... Alors pas la peine de t’plaindre… Suffit juste d’y croire !.... (et de jouer...) Avec un peu (beaucoup) de patience – du moins si t’es pas mort (ou devenu trop vieux ou trop pauvre) entre temps – tu finiras peut-être un jour, toi aussi, par « gagner » et par avoir une vie moins pourrie être riche !... »

Bref, comme on dit : « L’espoir fait (sur)vivre »… même si, en attendant, ça en arrange bien certains… qui vivent bien… (eux…)

L’espoir !... c’est parfois bien pratique aussi !… pour faire mieux tolérer l’intolérable aux gogo(l)s…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION   Sam 10 Nov 2007 - 23:30

Revenir en haut Aller en bas
Sebsebforce
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 557
Age : 46
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION   Lun 12 Nov 2007 - 2:14

Le problème du système, c'est qu'il est basé sur l'illusion.

Le Loto ne permet rien. Le système ne vend que du vent. 7 milliards d'êtres humains, çà ne vie pas d'amour et d'eau fraîche. D'autant que l'un et l'autre sont en voie rapide d'exctinction.
Les problèmes environnementaux (j'insiste là-dessus), ne font qu'exacerber les défaillances du système.
Les problèmes de production de matières premières, qu'elles soient alimentaires ou non, sont des facteurs d'instabilités et des données difficiles à maitriser. Il faut donner à manger à tout le monde tous les jours. Si trop meurent de faim, d'autres les remplacent.
Comme toutes les méthodes employées, elles ne durent qu'un temps. Les populations s'habituent aux illusions dont l'effet s'émousse au fil du temps. C'est pourquoi la rotation (modes, liftings ideologiques) ou le bougisme permanent sont nécessaires à la pérénité du système (les infos durent 1 semaine, les idées 1 mois, les objets 1 an ou 2).
Heureusement, cela ne pourra pas durer très longtemps. Regardez les modes, les arts. Ils ne font que se recycler l'un l'autre tout les 10 ans. Le système n'en finit pas de faire du neuf avec du vieux, en moins bien à chaque fois. (éternel retour des 30 dernieres années 70', 80', 90', 70', 80', 90'...). Pour la télé c'est presque pire. Aucune émission ne dure. Il n'y a que des coups médiatiques. La Star Ac' par exemple, ne dure que 3 mois par an et l'émission s'use d'année en année après 7 ans, ce qui est long à l'échelle télé mais tout est relatif. Le système s'épuise tout seul à se maintenir, toujours avec moins de peps et de créativité. Bref, il tourne en rond et se prendra fatalement un jour les pieds dans son propre tapis. La réalité mettra les point sur les i.

Colonel jul: oui, le système crée des frustrations plus grandes qu'elles n'en résoud. C'est son moteur: le désir. Quelles sont les limites humaines à cette exploitation? C'est la question clé. On pourrait dire que la limite intervient lorsque une personne "pête les plombs". C'est un facteur d'instabilité pour une société et pourrait être un signe régulateur du système sans pour autant devenir suffisant pour le remettre en cause. Par exemple, les tueries dans les établissements scolaires qui se multiplient, sans compter les autres incidents du même genre. Cela devrait faire réagir les populations dans un temps plus court. Tout le monde A L'AIR de s'y habituer, MAIS...L'effet ne dissippe pas aussi facilement, les couches s'accumulent et créer un malaise constant voir progressif, lui -même exploité par le système, etc.
Le divertissement permet à la population de l'aider à se mettre la tête dans le sable. Et après? La capacité de soumission de la population m'impressionne toujours. L'être humain est très adaptatif à son environnement. Néanmoins, cela ne constitue en rien un progrès en soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE LOTO CONTRE LA RÉVOLUTION
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le complot contre la Syrie (1) [Ali Dani]
» 03 décembre 1790: lettre de Louis XVI demandant au roi de Prusse de le soutenir contre la Révolution
» Charles Maurras la Contre-Révolution pour héritage T. KUNTER
» Contre la nourriture carnée - impacts de la viande sur la santé et l'évolution spirituelle - massacres d'animaux causes des guerres - vous êtes ce que vous mangez - l'alimentation magique - le Yoga de la Nutrition
» Les arguments contre le créationisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: RES PUBLICA :: Chroniques marxiennes-
Sauter vers: