LE FORUM DES ÉGARÉS




Post mortem nihil est
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au "monde bourgeois" d'A.S....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Dim 23 Sep 2007 - 16:34

ajax a écrit:
...mais quelle est la fin du royalisme ? A quoi sert-il ? Quels sont ses desseins ?
Certains pouvoirs rendus imprenables et indiscutables en les chargeant à une classe dédiée (armée, banque centrale, territoire...), les 'bijoux de famille' en qque sorte, une église catholique privilégiée en simple référent public mais beaucoup plus contraignante envers la classe spéciale précitée (qu'elle légitimise, c'est la meilleure garantie), république ailleurs sinon.

Je n'ai pas dit que je suis royaliste. Juste de l'imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Dim 23 Sep 2007 - 17:02

l'Omnivore Sobriquet a écrit:
...rendus imprenables et indiscutables en les chargeant à une classe dédiée (armée, banque centrale, territoire...

Justice...
Recette des cuisses de grenouilles,
...de la poule au pot,
Vue du Mont St Michel,
Intégrale de Barbara,
Parcs naturels,
Minimum syndicaux,
Forêts de France (comme du temps de l'ancien régime, décret de Louis XI je crois, qui sauvé lesdites forêts de la disparition et imposé leurs gestions),
Monuments aux morts,
Bancs publics,
Soupes populaires, avec de la viande populaire,
Foyers populaires,
Fromages corses, et Sanceze auvergnat, divers crûs viticoles,
Ponts de Paris,
Abeilles de France, libellules françaises, papillons, mésanges (contre l'invasion des perruches...)
Académie Française (langue),
Diverses propriétés (chateaux, landes),
euh, Alain Soral ?
Georges Marchais ?
Impositions des mains aux malades volontaires,
Auditions de doléances,
Films de Bardot,
Energie nucléaire,
Libertés fondamentales.


Dernière édition par le Dim 23 Sep 2007 - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Dim 23 Sep 2007 - 17:11

En espérant que ça soit la dernière fois que je cite la merde de JOHN.

JOHN a écrit:

« Un combat » de qui ? (des médiocres ou des envieux ?), contre quoi ?...
Mais qui est le grandiose et le nanti ?

La République est un combat contre la propension, l'élan naturel, qu'a l'homme de se vautrer dans des régimes simplistes dictés par la loi naturelle (le plus costaud il est le chef) ou les lois pseudo-spirituelles (monarchie, théocratie...).
Citation :

A moins que ce ne soit l’exacte contraire… king que : la monarchie ne soit que l’acceptation d’un état de fait naturel… Et la République un combat une révolte contre cet état de fait naturel... (plus ou moins « arbitraire » dans sa forme mais inévitable et naturel dans son principe)…
Voir plus haut. Tu comprendras que tout système qui lutte contre la loi du plus fort est forcément un ennemi du libéralisme. La mise au centre de tout d'une loi "naturelle" (et encore dieu sait si ce naturel est arbitraire, surtout quand on voit Charles d'Angleterre) c'est le libéralisme... navré d'avoir, en trois mots, mis le doigt sur la plus grande contradiction de la monarchie.

Citation :

Ajax a écrit:
Sur les identitaires et les monarchistes, je rejoins Viscard. Je pense personnellement que ce ne sont pas des mouvements sérieux, (…). Les identitaires français n'ont rien compris au film, ce ne sont pas des alliés sérieux.
A moins que ne soit (une fois de plus) exactement le contraire… Very Happy que ce ne soient justement les seuls mouvement (vraiment) sérieux… et que les identitaires soient les seuls rares qui aient (presque) tout compris au film… **
JOHN, ou comment ne citer que ce qui l'arrange pour le vénérer ou le plomber sans faire référence au développement qui va autour.

Citation :

** Céline (1894-1961) dans Rigodon (1961), p. 136, 308 :
« Seule la biologie existe, le reste est blabla !... tout le reste !... je maintiens, au « Bal des Gamètes », la grande ronde du monde, les noirs, les jaunes gagnent toujours !... les blancs sont toujours perdants, « fonds de teint », recouverts, effacé !... politiques, discours, faridoles !... qu’une vérité : biologique !... dans un demi-siècle, peut-être avant, la France sera jaune, noire sur les bords… »
« L’important le sang !... le sang seul est sérieux ! tous « sang dominant »… n’oubliez pas !... »

Ha je l'attendais celui là Mdrrr mon dieu, JOHN, tu baisses là à me sortir une citation du contexte de l'oeuvre sans rappeler au passage que Rigodon est un des deux livres (avec Le Pont de Londres) que Céline n'a pas fini lui même... Franchement JOHN, lis Céline Wink

Citation :

Il ne s’agit pas tant d’une obsession génétique que d’une question de (simple) survie collective… et (donc) de « CONSCIENCE RACIALE » :
http://kalayuga.frbb.net/Mondo-2007-f5/Le-sentiment-d-un-avenir-t1246.htm#20831
+ cette synthèse du rapport entre « RACE ET NATION » :
http://kalayuga.frbb.net/Mondo-2007-f5/Nationalisme-t1155.htm#19355

En ce sens la conscience raciale ethnique est aux racialistes identitaires ce que la conscience de classe ** est aux néo-« marxistes »… Mais ni les uns ni les autres n’en ont le monopole…

C'est du flan la conscience raciale. Regarde les Ashkénazes, ils sont de la même race que toi Wink
Citation :

Yeah D’où aussi le danger classique d’essentialiser sa connerie de s’enfermer dans des convictions notions tranchées, monothéisteslithiques… plus ou moins maniaco-idéologico-pavlo-affectivo-manichéennes…
parlons du danger de citer n'importe quoi n'importe quand sans savoir ce qu'il y a autour Wink


Je ne réponds pas au reste, il me soule avec ses posts nauséabonds lui. Allez JOHN, va te faire ton petit tour sur stormfront, c'est plutôt là bas ta place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Dim 23 Sep 2007 - 18:15

De même, en négatif, ce pouvoir royal pourrait décréter l'embastillement de Michel Drukker...
exiger un mot d'excuse de Zidane à Materazzi rédigé convenablement, sous peine de quelque interdiction de bal,
et négocier avec le roi de Maroc une francisation du couscous. (éventuellement en 'partage de souveraineté'. Et en échange des asperges à la vinaigrette, peut-être.)

Aussi...
Créer un domaine économique royal basé sur (des terres, des kilowatts des tentes et) une monnaie non-convertible, histoire de garder un volant d'action réel, économique. (l'aspect 'non-convertible' du royal-kopeck étant l'exact mirroir de son pouvoir 'non-démocratique', tout ça se tient. C'est non-compatible, c'est ça qu'on veut. Rappelons qu'il ne s'agit que d'une petite et aimable partie, d'un simple domaine royal-national, à côté de l'immense marchélibre-démocratie qui constitue le mammouth 'tiers-état' du pays, compatible avec la Chine et Washingtonia lui.) Euh je déblatterre trop là ?

ajax a écrit:

...navré d'avoir, en trois mots, mis le doigt sur la plus grande contradiction de la monarchie.
La monarchie, c'est le pouvoir d'un seul, c'est le despotisme. C'est Mussolini, c'est Napoléon. La royauté elle s'oppose au droit du plus fort, justement. Elle impose des domaines 'hors jeu' (on dirait hors marché aujourd'hui.), et impose au contraire des partages et discussions dans la société, à la face des puissants, comme typiquement la justice.
Le pouvoir des puissants, sans entrave, ça c'est l'anarchie (sans poulaillier), ou la république-démocracy (avec) . En effet l'Assemblée législative (capable de tout faire et de tout défaire) se commande avec la puissance dans la forme qui lui convient, le réseau. Quand au communisme, c'est la centralisation du despotisme. La royauté sacralise, soit des sanctuaires, soit au contraire des partages.

Il est normal que les puissants aient du pouvoir, c'est presque un pléonasme, et tout bon libéral commence par reconnaître cette sauvagerie là (à préserver bien sûr), mais la royauté ajoute des inviolabilités et du sacré qui obligent la bête, cependant que le roi seul se contente de siéger quasi-passivement (penser au juge d'instruction, non au despote). Ladite sacralité étant catholique, ce qui est la meilleure nouvelle imaginable, pour nous les hommes. Une 'royauté' nietzschéenne, avec un 'clergé nietzschéen', serait affreuse, horrible. Pour nous... Aztèque.
Non la royauté n'est pas tant 'naturelle' que ça, elle l'est si on y inclu le surnaturel, Dieu. Elle reste une construction humaine de toute façon, mais incluant et posant le sacré là où il faut, alors que la république seule serait un caprice tout permis. La foire d'empoigne, les lobbies à Bruxelles, la cour des miracles. Pas étonnant que les sorciers adorent...


Dernière édition par le Dim 23 Sep 2007 - 21:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Dim 23 Sep 2007 - 21:57

ajax a écrit:
Battons nous pour notre République, celle des vrais, pas des nantis, celle que clamait Vallès sur ses barricade. Elle importe plus que la nation au fond ! Elle est sacrée, porteuse d'un message collectif, splendide par sa singularité, admirable par sa violence.

Allez, encore un petit effort… et tu t’apercevras que tu n’es pas très éloigné du fascisme.
Ce n’est pas une critique mais juste un constat. Et puis, nous avons les idées que nous avons… Mon but n’est pas d’être juge…
Je dis juste que tout caractère collectif qui écrase les aspirations individuelles de chaque homme sans les laisser respirer, ou tout simplement « vivre » comme il l’entend est un totalitarisme.
D’où l’importance de l’homogénéité d’une Population… qui ne peut avoir d’enjeux unitaires, collectifs si elle est elle-même déjà divisée à sa base.

Tu peux comprendre qu’une volonté collective chez des individus suffisamment proches n’est pas du fascisme puisqu’ils partagent à peu de chose prêt, les mêmes centres d’intérêt alors que dans une société multiethnique, du fait des très grandes divergences entre les individus dus à l’éloignement culturel et charnel, ce lien, ce sentiment collectif et fraternel ne peut logiquement s’opérer que dans la souffrance puisqu’il n’y a justement rien qui relie les hommes, à moins de « formater » les individus et leurs aspirations singulières légitimes (du fait de la composition plurielle de la population).

Un message collectif, chez des individus « semblables », ayant un minimum de similitudes, PEUT exister sans trop de heurt, excepté chez les plus marginaux et récalcitrants…
Mais je ne suis pas sûr que le vivre ensemble, le sentiment collectif puisse prendre forme dans une société multiethnique et multiculturelle, qui est condamné, de par sa nature même, à être individualiste, puisque les différences mêmes au seing d’une population divisée et éparse ne peuvent aboutir à quelque chose de constructifs et de collectifs, sans conflits ou tensions individuels, de part la pluralité et l’éloignement trop important des individus.

Pourquoi croyez-vous qu’il n’y ait plus aucune solidarité entre les français ? Tout simplement parce qu’ils n’ont plus aucun point commun entre eux, plus aucune ressemblance, pour se regrouper, pour s’associer ou tout simplement pour vivre ensemble.
La solidarité, la fraternité ne peut exister que si il y a un minimum de convergence entre les individus, que le lien soit charnel, spirituel ou culturel. Tu l’esquisses toi-même en parlant de théorie.
Seulement, cette convergence ne peut-être que théorique… sentiment qui n’est pas « assez forte » pour lier les individus entre eux.

Pour moi, le communisme existe naturellement dans les sociétés homogènes où l’environnement nécessite la participation de toute la communauté pour pouvoir vivre ensemble. Mais encore faut-il que cette communauté soit unitaire et peu nombreuse… sinon, c’est les conflits et le chacun pour soi.
Voila pourquoi la fraternité se retrouve davantage à la compagne et moins dans les villes. Parce que : Les individus sont à peu près tous nés au même endroit donc, il partage la même culture, la même croyance, les mêmes traditions, la même ethnie et finalement, les mêmes mœurs et les mêmes centres d’intérêt.

D’ailleurs, tu as très bien du t’en apercevoir toi-même… le système ne cesse d’arracher un maximum les hommes à leur environnement… On les coupe de la terre…
Le but est évident : casser la solidarité naturelle qui existe entre les individus qui sont nées au même endroit pendant une longue période pour les individualiser, les désolidariser.
D’où la mobilité géographique… la course à l’emploi… l’exode rural… Les hommes n’ont plus le temps de nouer des contacts et d’être profondément solidaires puisqu’ils bougent sans cesse. Ils ne connaissent plus les gens qui les entourent… ou du moins, on ne leur laisse plus le temps. C’est insidieux. Tout est fait pour séparer et individualiser l’homme, pour le couper de ses semblables, pour éviter qu’il se rassemble, qu’il se regroupe. On détruit la famille, l’une des premières formes du vivre ensemble, on lui coupe les liens filiaux en le faisant passer pour un nazi s’il y accorde trop d’importance, on le fait passer pour un archaïque s’il attache de l’importance à sa culture ancestrale et à ses traditions, on le déracine avec la nécessité de rechercher un emploi à 10 000 lieux de son lieu de naissance… Comment voulez vous créer un vivre ensemble dans ces conditions ? Comment voulez vous créer un projet collectif ? C’est mort mon cher ajax. Vous ne pouvez créer une solidarité et un sentiment collectif dématérialisé. Car cela ne repose que sur du vent, et aucunement sur du concret.

Il faut bien comprendre qu’en coupant les hommes de leur lieu de naissance, de leur patrie, on fait plus que des déracinés dépersonnalisés. On les tue spirituellement. On casse en eux tout sentiment collectif, toute solidarité évidente chez les hommes qui sont amenés à s’associer naturellement lorsqu’ils partagent suffisamment de points communs…
Pose toi aussi la question du but de l’immigration mise à part le dumping social et tu y trouveras la volonté évidente de diviser le peuple, de le fragmenter et donc de casser en lui, tout esprit solidaire et collectif.
Revenir en haut Aller en bas
l'Omnivore Sobriquet
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 713
Age : 51
Localisation : France
Date d'inscription : 02/12/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Dim 23 Sep 2007 - 22:16

Et, Déesse, j'ajouterais à tout ça : "et lis Israel Shamir."

Attention à ne pas tomber trop dans le déterminisme cependant, avec les 'on fait çi', 'on fait ça' : certes les complots existent, mais ne portent guère; ne portent pas aussi loin que les résultats qu'on constate (d'accord.)
Il y a de 'la mode' aussi, d'où la nécessité de la contrer, de contrer 'le discours', jusqu'à la spiritualité éventuellement ('l'ambiance').
Voire la religion ('l'ambiance' + la raison.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Lun 24 Sep 2007 - 12:59

ajax a écrit:
En espérant que ça soit la dernière fois que je cite la merde de JOHN...
Vraiment trop bon… pig
Fait gaffes !... tant de connerie générosité te perdra…
ajax a écrit:
(...) Blah blah Violons Sleep
Je ne réponds pas au reste, il me soule avec ses posts nauséabonds lui. Allez JOHN, va te faire ton petit tour sur stormfront, c'est plutôt là bas ta place...
Amen
Chacun jugera à ta merde nauséabonde réponse où se trouve le plus le fanatisme, la bêtise et la mauvaise foi (les trois sont souvent liés). Wink

Tant qu’il y aura que (seulement) moi (et un ou deux autres) pour réagir aux (énormes) conneries à des guignols types comme toi pour dire aux autres où est leur place, alors ma place reste (plus que jamais) ici… Ass
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mar 25 Sep 2007 - 0:29

Déesse a écrit:
ajax a écrit:
Battons nous pour notre République, celle des vrais, pas des nantis, celle que clamait Vallès sur ses barricade. Elle importe plus que la nation au fond ! Elle est sacrée, porteuse d'un message collectif, splendide par sa singularité, admirable par sa violence.

Allez, encore un petit effort… et tu t’apercevras que tu n’es pas très éloigné du fascisme.
[...]

Le problème du système fasciste est double pour moi et c'est ce qui m'oppose à lui.

Tout d'abord, jusqu'à preuve du contraire, le fascisme, comme tout régime dictatorial, a besoin d'une monumentalité personnifiée, incarnée diraient d'autres, dans la personne du dictateur ou d'un groupe de dictateurs. A moins, et là Orwell nous oriente magnifiquement, de cacher ce dictateur et d'en fabriquer un avatar virtuel, un big brother, intemporel, un système de ce genre ne survit pas à celui qui l'institue. En gros ce n'est pas un système fiable sur le long terme.

Ensuite, et c'est ce qui me dérange le plus au fond, c'est qu'un régime fasciste est un rideau de fumée derrière lequel n'importe quel mouvement misanthrope (exemple l'ultralibéralisme) peut se cacher efficacement. C'est plus dur dans la République transparente et pure non incarnée et sacralisée, celle que j'appelle de mes voeux. Avec des incorruptibles au service du collectif et du bien commun (pas de l'intérêt, du bien !), ce type d'entourloupes ne peut avoir lieu.

Pour moi, et même si ça fait chier tout le monde, je trouve que le meilleur de la République Française fut la terreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mar 25 Sep 2007 - 0:35

Déesse a écrit:

Un message collectif, chez des individus « semblables », ayant un minimum de similitudes, PEUT exister sans trop de heurt, excepté chez les plus marginaux et récalcitrants…

Ca existe déjà, et ça s'appelle TF1. Et en plus, ça transcende les races : blancs, noirs, gris : tous unis dans la connerie.
Comme quoi, le caractère multi-ethnique n'est pas un obstacle à une société unifiée.


(Heureusement, il y a quelques marginaux récalcitrants sur ce forum.)

Déesse a écrit:

Pourquoi croyez-vous qu’il n’y ait plus aucune solidarité entre les français ? Tout simplement parce qu’ils n’ont plus aucun point commun entre eux, plus aucune ressemblance, pour se regrouper, pour s’associer ou tout simplement pour vivre ensemble.
En Australie, ils sont tous blancs, pourtant ils sont largement aussi cons que nous. Il ne faut pas se leurrer : on serait tous blancs, qu'on serait encore devant la télé, une bière à la main, à regarder le foot et la star ac'. Evidemment, le caractère multiethnique n'aide pas, hein. Je ne suis pas immigrationiste non plus, bien sûr. Mais ça n'est pas la cause première de la merde ambiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torquel
Invité



MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mar 25 Sep 2007 - 2:57

Je trouve que Déesse voit assez juste sur ce point.
Avant de vouloir former un point de solidarité autour de la nation, il faut s'interroger sur les raisons qui empêchent le français moyen d'en avoir pour son voisin de pallier.

On n'échappera pas à une reflexion en profondeur et quasi-biologique sur l'individualisme...On ne fera pas l'économie d'un travail inter-individuel.

La République comme préalable à cette union? Je ne vois pas en quoi ce postulat est plus valable qu'un autre. La République ne crée pas une société unie et solidaire...Je crois qu'on en a la preuve maintenant. Faut-il réessayer? Je veux bien mais qu'on m'explique pourquoi. Ce modèle a eu sa chance, sur un plan empirique, rien ne justifie qu'on lui en laisse une seconde, surtout si le combat est centré autour de l'individualisme, c'est une contradiction manifeste.

Non, je pense que tout le travail est de trouver un nouvel a-priori transcendant qui serait le ciment de cette union. Est-ce qu'on s'appuie sur des modèles anciens? Ou est-ce qu'on arrive à former une pensée assez puissante pour être fédératrice? Konopnicky a parlé de ça dans son entretien (très intéressant) avec Soral.

Peut-on créer un nouveau dogme, comme le fut le catholicisme, et beaucoup plus récemment le marxisme, qui rassemble, qui rallume la flamme d'une conscience collective?

Avant d'en arriver là, il faudrait établir un diagnostic très précis de degré de gravité et de reversibilité de l'individualisme pathologique qui prédomine dans la société actuelle.

Si toutes ces questions sont le centre d'E&R, qu'on ne perd pas son temps dans des incantations "République c'est bien", "Monarchie c'est mieux!", "Oui mais le paganisme c'est quand même pas mal", qu'on diagnostique de façon quasi-médicale et scientifique le mal de notre société, et qu'ensuite, une fois qu'on en aura les moyens théoriques, qu'on préconise une (nouvelle) solution, alors là, oui je signe direct. Mais si c'est pour faire une querelle d'école entre Identitaires et Républicains, on va très vite tourner en rond et chacun va retourner dans son coin, aussi sur de ses convictions qu'il l'était au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mar 25 Sep 2007 - 10:27

Déesse a écrit:
Pour moi, le communisme existe naturellement dans les sociétés homogènes où l’environnement nécessite la participation de toute la communauté pour pouvoir vivre ensemble.

Beurk, quelle horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mar 25 Sep 2007 - 11:34

laurent666 a écrit:
Déesse a écrit:

Un message collectif, chez des individus « semblables », ayant un minimum de similitudes, PEUT exister sans trop de heurt, excepté chez les plus marginaux et récalcitrants…

Ca existe déjà, et ça s'appelle TF1. Et en plus, ça transcende les races : blancs, noirs, gris : tous unis dans la connerie.
Comme quoi, le caractère multiethnique n'est pas un obstacle à une société unifiée.

Tu appelles cela unifiée ? Mais elle a tout d'un caractère fictif justement. Cette société ne tient que grâce à son opulence (dont une minorité seulement ne peut réellement jouir). Tout réside donc dans le fait d’attiser la convoitise, l’envie à la masse, et la prétention pour elle de croire qu’elle pourra aussi en profiter.
Le problème, c'est que cette opulence commence à être remise en cause et a disparaître avec l'émergence de nouveaux pays "riches" (selon les mêmes schémas). De plus, la masse a de plus en plus conscience qu’elle ne sera jamais nanti, privilège qui est exclusivement réservé aux bourgeois, qui se partagent le gâteau de l’opulence, génération après génération.

Quant à moi, je le rappelle, tu ne peux pas unifier des individus que tout sépare à la base, et qui sont profondément divisés dès le départ... sauf si tu "compartimentes" la société, par l'intermédiaire du communautarisme.
Normalement, la solidarité se fait naturellement, chez des individus qui ont beaucoup de point communs, qui ont beaucoup de similitudes (ce qui n’est plus le cas).

L'objectif du système est donc "de casser" cette solidarité naturelle en la fragmentant de l’intérieur, en rendant la société multiethnique et multiculturelle. Ils ont essayé de le faire précédemment avec des immigrations intra-européennes. Et ils se sont rendus compte (les « fameuses tenants du système ») qu’au bout d’un certains temps (très peu en vérité), proximité géographique, culturelle et ethnique oblige, que ces différences étaient naturellement amenées à disparaître, ce qui n’est plus possible aujourd’hui, les immigrations n’ayant plus du tout la même origine et donc, les mêmes conséquences, les mêmes aboutissants.
Je le vois bien avec le travail de mon père. Il y a les portugais d'un côté, les maghrébins de l'autre etc etc etc. Les immigrations européennes se sont rapidement intégrées à la société française, mais pas les immigrations actuelles.
Le système s'est alors efforcé à détruire "tous les liens" puissants qui unissaient, qui rattachaient préalablement, « naturellement » les individus : les liens familiaux en favorisant les divorces et les familles recomposées, les liens géographiques en déracinant le plus possible les individus de leur lieu de naissance (par l’intermédiaire du travail), les liens charnelles (le cosmopolitisme), culturelles (exode rurale) et spirituelles (matraquage systématique de la religion) en favorisant l'immigration (en rendant la société plurielle et donc, de fait, divisée).
Enfin, comment voulez vous rassembler des êtres que tout oppose, divisés ontoligiquement, dans leur moi profond, « au niveau de leurs racines et de leurs origines » (leurs constructions identitaires étant radicalement différentes). Derrière la république ? Mais elle n'a jamais eu aussi peu de légitimité qu'aujourd'hui (parce que la société est divisée justement). Ptdr2
Ta solidarité, la Fraternité, tu la retrouves à la campagne, là où il y a peu de gens, portés donc sur l’entraide, individus d’ailleurs homogènes, issus de la même région, et qui partagent par conséquent des affinités évidentes (culturelles, ethniques et spirituelles).
Que faudrait il pour ressouder toute cette société fragmentée qui se balkanise de plus en plus ? La Terreur ? Probablement (d’où la politique sécuritaire actuelle). Ou alors, tout faire pour qu'elle ne se fragmente pas. Cela se traduit donc par une homogénéisation de la société.

« (Heureusement, il y a quelques marginaux récalcitrants sur ce forum.) »

Voila pourquoi je suis contre l’immigration. Pas par haine mais parce que je suis intimement convaincu qu’au-delà de la technique, du caractère profondément diviseur du capitalisme, « ce fameux culte de la compétition, qui tend naturellement à faire de son voisin un ennemi… », en constatant l'évolution de notre société et de tout ce qui diffère par rapport à avant, toutes les politiques entreprises n’ont eu qu’un seul but : diviser la société (par l’intermédiaire de l’immigration et des autres moyens citées précédemment) afin de favoriser l’individualisme extrême (qui sert le capitalisme).

laurent666 a écrit:
Déesse a écrit:

Pourquoi croyez-vous qu’il n’y ait plus aucune solidarité entre les français ? Tout simplement parce qu’ils n’ont plus aucun point commun entre eux, plus aucune ressemblance, pour se regrouper, pour s’associer ou tout simplement pour vivre ensemble.
En Australie, ils sont tous blancs, pourtant ils sont largement aussi cons que nous. Il ne faut pas se leurrer : on serait tous blancs, qu'on serait encore devant la télé, une bière à la main, à regarder le foot et la star ac'. Evidemment, le caractère multiethnique n'aide pas, hein. Je ne suis pas immigrationiste non plus, bien sûr. Mais ça n'est pas la cause première de la merde ambiante.

L’Australie n’est pas une terre d’immigration où les individus n’ont pas été déracinés peut-être ? Certes, l’Australie est moins multiethnique que d’autres pays (et encore, il faut le prouver).
Certes, le critique ethnique et culturelle n’explique pas tous les problèmes de notre monde mais il demeure un facteur aggravant.
Et tout dépend de quoi on parle et qu’est-ce que l’on critique. Entendons nous bien. Toi tu critiques le matérialisme (et tu as bien raison de la faire) mais ce n’est pas le sujet ici.
Moi je critique la division de la société, sa fragmentation qui sert le système. On parle donc de choses radicalement différentes, même si elles peuvent être liées, j’en conviens.
Mais je te rejoins sur ce point. Etre solidaire n’empêche pas d’être con… Donc, si c’est la connerie que tu veux changer, le critère culturel et ethnique ne changera pas la donne mise à part le fait de faire des individus des surhommes. Tu touches en effet à l’humanité toute entière là…
Revenir en haut Aller en bas
JOHN
Austère anachorète
Austère anachorète
avatar

Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 42
Localisation : Un monde de (sales) cons
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mar 25 Sep 2007 - 13:10

Déesse a écrit:
laurent666 a écrit:
Déesse a écrit:
Un message collectif, chez des individus « semblables », ayant un minimum de similitudes, PEUT exister sans trop de heurt, excepté chez les plus marginaux et récalcitrants…
Ca existe déjà, et ça s'appelle TF1. Et en plus, ça transcende les races : blancs, noirs, gris : tous unis dans le même abrutissement de masse médiatique la connerie.
Comme quoi, le caractère multiethnique n'est pas un obstacle à une société unifiée.
Tu appelles cela unifiée ? Mais elle a tout d'un caractère fictif justement. Cette société ne tient que grâce à son opulence (dont une minorité seulement ne peut réellement jouir). Tout réside donc dans le fait d’attiser la convoitise, l’envie à la masse, et la prétention pour elle de croire qu’elle pourra aussi en profiter.
Ce que Houellebecq a résumé par cette phrase dans La possibilité d’une île (2005), p85
« Augmentant les désirs jusqu’à l’insoutenable tout en rendant leur réalisation de plus en plus inaccessible, tel était le principe unique sur lequel reposait la société marchande occidentale. »

Déesse a écrit:
Le problème, c'est que cette opulence commence à être remise en cause et a disparaître avec l'émergence de nouveaux pays "riches" (selon les mêmes schémas). De plus, la masse a de plus en plus conscience qu’elle ne sera jamais nanti, privilège qui est exclusivement réservé [à une minorité] aux bourgeois, qui se partagent le gâteau de l’opulence, génération après génération.
Justement pour compenser (ou consoler de) cette prise de conscience de « la masse » (de plus en plus exclue des privilèges exclusivement réservés à une minorité), le système a trouvé une autre illusion parade… par de plus en plus de JEUX !... de type LOTO : grâce à une propagande promotion massive des jeux de tirages et de hasard à (plus ou moins) « supers cagnottes »… Stratégie décrite dans ce post :
http://kalayuga.frbb.net/Mondo-2007-f5/LE-LOTO-CONTRE-LA-REVOLUTION-t1975.htm#37075

Déesse a écrit:
Normalement, la solidarité se fait naturellement, chez des individus qui ont beaucoup de point communs, qui ont beaucoup de similitudes (ce qui n’est plus le cas).
= re(voir) ces citations de Schopenhauer (1788-1860) sur l’« HOMOGÉNÉITÉ » : http://kalayuga.frbb.net/Soralissimo-f4/Merci-a-Alain-Soral-t1743-60.htm#32312
+ ce post sur la destruction de l’unité raciale la solidarité sociale « HOMOGÉNÉITÉ ET SOLIDARITÉ » :
lien

Déesse a écrit:
L'objectif du système est donc "de casser" cette solidarité naturelle en la fragmentant de l’intérieur, en rendant la société multiethnique et multiculturelle [donc multiconflictuelle] .
C’est la stratégie de DIVISER POUR MIEUX (pouvoir continuer d'entuber de) RÉGNER (sur les cons), stratégie décrite dans ce livre « L’AVANT-GUERRE RACIALE CIVILE » (1999) : http://kalayuga.frbb.net/Mondo-2007-f5/Orientations-Nationales-Bolcheviques-p25637.htm?highlight=#25637
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mar 25 Sep 2007 - 19:38

Torquel a écrit:


Non, je pense que tout le travail est de trouver un nouvel a-priori transcendant qui serait le ciment de cette union. Est-ce qu'on s'appuie sur des modèles anciens? Ou est-ce qu'on arrive à former une pensée assez puissante pour être fédératrice? Konopnicky a parlé de ça dans son entretien (très intéressant) avec Soral.

La construction d'un dogme posera inévitablement la question de sa légitimité ou des modalités qui forment sa légitimité.

C’est ce qui différencie simplement ce qui est du domaine du Sacré et ce qui est du domaine du Monumental si justement souligné par Debray. Un régime qui repose sur du sacré est essentiellement légitime. La question ne se pose même pas de savoir s’il est juste ou injuste, la question est « est-il légitime ou non ? »

La création d’un système social qui ne peut asseoir sa légitimité est un système qui ne produit que du monumental. C’est la monarchie du XIXe siècle et toutes les dictatures dans le monde. Ce ne sont pas des systèmes fiables. Il faut les oublier ! Le nazisme sans Hitler, le soviétisme sans les fondateurs sont des systèmes morts nés, tout comme l’Empire de Napoléon III ou le règne de Louis Philippe.

La Monarchie de droit divin et la République d’après Sedan, renforcée par le Gaullisme avaient cette légitimité. On ne la retrouvera plus sous cette forme.

Moi je suis républicain car je ne conçois pas un système aristocratique qui exclura des franges entières de la population. L’aristocratie est une lapidographie des principes d’oppresseurs et d’opprimés. Pour moi ça doit absolument exploser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torquel
Invité



MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 7:00

Votre point de vue est respectable, et si selon vous la République arrive à sortir du Monumental pour entrer dans le Sacré, je suis certains que d'autres systèmes (à inventer ou non) peuvent être inclus dans cette catégorie.

La construction d'un dogme posera inévitablement la question de sa légitimité ou des modalités qui forment sa légitimité.

Justement c'est ce dont je parle, un dogme qui prend ses racines dans une analyse pointue, scientifique et la plus objective possible répondrait à ces critières.

L'analyse et bien sur le dogme qui en découlera possèderait cette légitimité. Reste un réseau pour le faire conaître, et E&R me paraît être le cadre idéal, si elle ne se perd pas dans une bataille Marx/Monarchiste/Identitaire...
Revenir en haut Aller en bas
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 15:32

Citation :

Votre point de vue est respectable, et si selon vous la République arrive à sortir du Monumental pour entrer dans le Sacré, je suis certains que d'autres systèmes (à inventer ou non) peuvent être inclus dans cette catégorie.

La construction d'un dogme posera inévitablement la question de sa légitimité ou des modalités qui forment sa légitimité.

Justement c'est ce dont je parle, un dogme qui prend ses racines dans une analyse pointue, scientifique et la plus objective possible répondrait à ces critières.

Lesquels ? Dans le schéma actuel de société, il n’y a pas cent cinquante options. Soit on constitue un système anarchique (et j’avoue ne pas être assez calé pour en parler et donc le critiquer) soit on constitue un système centré sur une entité, parti ou aristocratie (ce qui revient à dire la même chose) et on appelle ça empire, dictature ou monarchie.

J’oublie l’anarchie car je n’y connais rien. Passons aux autres régimes, que je ne mets naturellement pas sur le même plan les uns par rapport aux autres. Jusqu’à présent tant en France que dans le reste du monde, le système monarchique s’est appuyé sur un dogme spirituel.

En posant le postulat que l’Etat Nation soit la solution, ou, tout du moins le catalyseur, la constitution d’un système ou d’un régime pouvant nous protéger de la mondialisation néolibérale et nous priver d’une destruction d’un système de valeur séculaire, qu’il fût chrétien ou païen, qu’il fut spirituel ou scientifique doit se concevoir à un niveau bien entendu national.

Comment concevoir, après Marx et Orwell (entre autres) qu’un système salutaire pour l’homme puisse reposer sur l’acceptation figée qu’il y a parmi les hommes une caste qui commandera et une autre qui obéira ? En postulant (encore une fois) que cela soit la meilleure solution, le sacré (et la légitimité qui va derrière) d’un tel régime ne peut être que la dialectique qui conduira à cette justification. Or quels sont les arguments qui peuvent rendre légitime l’appropriation d’un régime par un groupe d’hommes et sa descendance ? Je n’en vois pas beaucoup personnellement : la propriété des moyens de production, le dogme religieux, la force physique et une forme de savoir.

La propriété des moyens de production, on a vu où ça mène et d’ailleurs on cherche à en sortir ! De plus, un tel diktat se fiche pas mal du régime qu’on met autour puisqu’elle le commande et le détruit. Ce qui lui importe c’est la guerre.

Le dogme religieux suppose un retour vers une spiritualité qui me paraît difficile dans notre société. De plus, avec une proportion grandissante de musulmans, il va falloir un jour trancher. On ne pourra pas faire courir sous la même bannière catholiques et musulmans à moins de dénaturer totalement le dogme de ces derniers. J’attire votre attention sur ce qui se passe en Angleterre où une grande part de la légitimité de la couronne réside dans le fait que la reine est le chef spirituel de l’église anglicane. Les populations allogènes ne sont pas intégrées et ne participent pas à la nation et la différence religieuse peut largement servir de prétexte aux médias pour nommer la lutte des classes et, ainsi, mieux la masquer, comme par exemple en Ulster.

La force physique… Qui veut de David Douillet comme roi ?

La « forme de savoir ». En fait les sociétés idéales basées sur la sagesse me paraissent les plus dangereuses. La science et le savoir sont trop éloignés des préoccupations des peuples et ont une fâcheuse tendance à l’intrusion dans la sphère privée (concept catholique, j’en conviens). La science et le progrès scientifique nous poussent vers toujours plus de soumission et de contrôle des âmes. Un régime de « savants » est sans doute le plus dangereux de tous. On en entrevoit rapidement les limites avec « l’expertocratie » qui nous fait baver actuellement.

Si tant est qu’on trouve la solution, si tant est qu’il y ait un système à inventer qui soit centré sur une personne et une caste, sa légitimité doit tenir dans le temps. Or, entre autres, ce qui tua la monarchie, c’est un peu et beaucoup le fait que les rois donnent naissance à des bourricots. Quand on a un Louis XIV, on ne peut se contenter d’une épave comme Louis XVI. Quand on a un François Ier ou un Henri II, on ne peut se contenter d’un inverti paranoïaque comme Henri III. Certes la République ne fait pas mieux actuellement mais c’est contextuel et indépendant des agissements et des vagissements de celui qui occupe le terrain…

Citation :

L'analyse et bien sur le dogme qui en découlera possèderait cette légitimité. Reste un réseau pour le faire conaître, et E&R me paraît être le cadre idéal, si elle ne se perd pas dans une bataille Marx/Monarchiste/Identitaire...
Je ne suis pas E&R et je ne le serai sans doute jamais. Penser que ce serait le creuset idéal pour mener cette réflexion, pourquoi pas mais ça semble assez mal parti… Que Soral puisse, à titre individuel, être la personne qui pourrait lancer cette réflexion avec des gens comme, par exemple, De Benoîst, Finkielkraut, Michéa, Debray… pourquoi pas au fond. Mais je crois que l’expérience E&R va de plus en plus réduire sa marge de manœuvre. On ne sort pas vivant intellectuellement de collusions avec Batskin ou avec C. Bouchet…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 22:16

Colonel Jul a écrit:
Citation :
La force physique… Qui veut de David Douillet comme roi ?
Ajax, c'est un judoka Douillet il promeut des valeur comme le respect, la sincérité, le courage, etc. Ce ne serait pas un si mauvais choix.

ha ouais... allons y pour Douillet avec Ribery ministre de la culture et Betsen ministre des petites filles en culotte rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamo
Marxiste tendance Groucho
Marxiste tendance Groucho
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 22:53

Le Bon Docteur a écrit:
ajax a écrit:
Mais je crois que l’expérience E&R va de plus en plus réduire sa marge de manœuvre. On ne sort pas vivant intellectuellement de collusions avec Batskin ou avec C. Bouchet…

Oouuuuh c'est nuuuul! Collabo ! Tapette ! Demi-fiotte ! Sioniste ! Idiot utile ! Traitre ! Vendu ! Internationaliste ! Employé du tertiaire ! ...
Cavalier

Serait-il interdit de se réconcilier avec C. Bouchet ou Batskin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bon Docteur
Simple Mind
Simple Mind
avatar

Masculin
Nombre de messages : 677
Age : 44
Localisation : sur le bord de la rivière
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 23:16

Ne l'ouvre pas trop subversivio, tu vas te faire bannir ! DOC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x14g5o_papy-fait-de-la-resistan
laurent666
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 952
Localisation : nissa
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 23:18

Subversivio a écrit:
Kamo a écrit:
Le Bon Docteur a écrit:
ajax a écrit:
Mais je crois que l’expérience E&R va de plus en plus réduire sa marge de manœuvre. On ne sort pas vivant intellectuellement de collusions avec Batskin ou avec C. Bouchet…

Oouuuuh c'est nuuuul! Collabo ! Tapette ! Demi-fiotte ! Sioniste ! Idiot utile ! Traitre ! Vendu ! Internationaliste ! Employé du tertiaire ! ...
Cavalier

Serait-il interdit de se réconcilier avec C. Bouchet ou Batskin ?

Non ... pas interdit ... impossible ... Siffle

Ca alors, maintenant c'est les administrateurs qui font du mauvais esprit, alors qu'E&R est une structure sans financement et qu'elle débute et que tout le monde devrait la soutenir car elle est fragile et toute petite, et voilà t'y pas que ouuuiiiiiiinnnnhh ..... vas-y part sur un autre forum, personne ne te retient, et blablabli blabla....

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 23:19

Kamo a écrit:
Le Bon Docteur a écrit:
ajax a écrit:
Mais je crois que l’expérience E&R va de plus en plus réduire sa marge de manœuvre. On ne sort pas vivant intellectuellement de collusions avec Batskin ou avec C. Bouchet…

Oouuuuh c'est nuuuul! Collabo ! Tapette ! Demi-fiotte ! Sioniste ! Idiot utile ! Traitre ! Vendu ! Internationaliste ! Employé du tertiaire ! ...
Cavalier

Serait-il interdit de se réconcilier avec C. Bouchet ou Batskin ?

les gens sont libres de penser ce qu'ils veulent mais quand c'est à l'opposé de ce que je pense, la seule chose que je me vois faire avec eux c'est boire des bières et parler gonzesses.

Parler politique avec un mec qui fait l'apologie du reich et qui voit de inuits derrière tous les coups tordus limite vraiment la possibilité d'un débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 23:35

Le problème de Batskin, ce n'est pas seulement que, dans sa folle jeunesse, il a beuglé des "Sieg Heil" enthousiastes. La vraie question, c'est que ce type est un nervis semi-truand. Ce qui ne grandit en rien Alain Soral qui mérite, je crois, un peu mieux...
Revenir en haut Aller en bas
pimpam
Idiot utile
Idiot utile
avatar

Masculin
Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 23:41

J'ai du mal à comprendre le concept de "réconciliation"... Qui doit ce réconcilier avec qui ?

Prenons Kader, français "issu de l'immigration", déçu de la gauche traditionnelle, sceptique face à l'idéalisme d'extrême-gauche, anti-sarkozyste de base, contre l'impérialisme américano-sioniste, hostile au néo-capitalisme mondialisé, bref, le discours soralien peut éventuellement l'intéresser, voir le séduire.

Mais peut-il pour autant se "réconcilier" avec Jean-Claude, militant identitaire convaincu, que l'Occident éternel et la Nation française Blanche et Chrétienne feront toujours bander ? Quel sera leur terrain d'entente à plus ou moins long terme ? Auront-ils seulement envie de se "réconcilier", ces deux-là, au bout du compte ? J'ai de sérieux doutes à ce sujet !

Moi, perso, je n'ai absolument pas envie de me réconcilier avec Jean-Claude ! Je n'ai rien contre le fait que de jeunes gens de bonnes familles et en bonne santé se réunissent pour se masturber sur la supériorité de la race blanche ou se désespérer du déclin de l'Occident. S'ils sont heureux comme ça, moi ça me va.

Mais je n'ai absolument pas envie, et encore moins besoin, de me réconcilier avec eux. Notez qu'au passage je ne me suis jamais fâché avec eux, vu que je ne les cotoie pas. Je propose qu'on en reste à cette ignorance réciproque, eux et moi. Je suis sûr qu'ils ne m'en voudront pas !

Alors, réconciliation, ça veut dire quoi, au juste, dans le contexte de E/R ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ajax
Résistant anti-système
Résistant anti-système
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 23:48

et pour quoi faire ? on peut se réconcilier pour boire des coups aussi ! si c'est pour établir un plan de grande ampleur en vue d'une prise de pouvoir, j'avoue que je ne suis pas prêt à m'allier avec les nazis, les bigots et les barbus pour après avoir à me foutre sur la gueule avec eux (qui sont plus forts que moi)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   Mer 26 Sep 2007 - 23:50

Citation :

Alors, réconciliation, ça veut dire quoi, au juste, dans le contexte de E/R ?

Demande a SUbversivio... Embarassed

Citation :
Disons que si je n'ai rien contre l'entreprise que peut être E&R, j'en ai un peu ras-le-bonnet que certains prennent ce forum pour celui d'E&R ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au "monde bourgeois" d'A.S....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au "monde bourgeois" d'A.S....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Le BourgeOis GentilhOmme" [Le Salon]
» La "constante macabre" en première du Monde !
» Article du "Monde" : le vieillissement des cellules est réversible !
» Sarkozy "chouchoute" les agrégés". C'est "Le Monde" qui l'affirme.
» Vidéo : "Harvest Moon", de Neil Young - La plus belle chanson d'amour du monde entier !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DES ÉGARÉS :: PLACE DE GRÈVE :: Soral sans rival-
Sauter vers: